Issuu on Google+

StrucArchi

RÉFÉRENCES

StrucArchi


Struc / Architecture Olivier BEDU Architecte DPLG 8, rue du Panier 13002 Marseille 06 87 38 54 77 • 09 54 29 27 39 struc.archi@gmail.com http://www.strucarchi.com


SOMMAIRE 4

5

ACTUALITES

EQUIPEMENTS

6

La MOUSTIQUAIRE

10

EXTENTION BUREAU

12

BIBLIOTHEQUE DE PRAGUE

14

PROJETS DIVERS

15

LOGEMENTS

16

EXTENSION CM

20

EXTENSION AG

24

MAISON J

26

MAISON L

28

EXTENSION DR

30

MAISON S

32

ABRI FLOTTANT

34

PROJETS DIVERS

35

AMENAGEMENTS

36

Banc de SABLE

40

REQUALIFICATION URBAINE

42

COLLECTIF

42

EDITIONS

42

EXPOSITIONS

Photographie: Sebastien Normand Design graphique: Jérôme Bourgeix Identité visuelle: Gaspar King


ACTUALITÉS BANC DE SABLE - FIN 2010 INAUGURATION DE LA PLACE FRANçOIS MOISSON

LA MOUSTIQUAIRE - PUBLICATION AMC N° 195 - MARS 2010 ...Cette structure se devant d’être démontable sans faire aucunement atteinte au site. La proposition des architectes de l’agence Struc Archi tend vers l’idée d’enveloppe respirante, d’une étanchéité parfaite aux insectes tout en créant un filtre qui adoucit les effets du climat. Le plancher constitué de modules bois est décollé du sol afin d’éviter l’altération du site mais tout en offrant un support adapté à la programmation parallèle du Château. La structure sur pilotis ne possède aucun ancrage, stabilisée par un lestage des planchers.Elle est constituée d’une ossature métallique apparente formant portiques contreventés par tirants une trame sur deux et reposant sur de petits plats de répartition. Les portiques successifs au profil à deux pentes sont caractérisés par les variations dimensionnelles de leurs tubes supérieurs. Le volume habitable présente une sous-face asymétrique qui permet ainsi de voir se déployer progressivement les feuillages des platanes qui l’encadrent.... K.D. extrait de AMC Mars 2010 p.84,85

LA MOUSTIQUAIRE - PRéselection un point 13 - 2009 La Moustiquaire a fait parti des projets finalistes du Grand Prix Départemental de l’Architecture de l’Urbanisme et du Paysage des Bouches-du-Rhône. Exposition: « Architectures (sur) exposées» – Hôtel du Département – Marseille Regard photographique de Jean-Michel Landecy sur la sélection 2009 du prix de l’architecture de l’urbanisme et du paysage des Bouches-du-Rhône. Exposition dans l’Ovoïde de l’Hôtel du Département du 15 au 19 février 2010. Publication: Un Point 13 - 2009 Ref. 29

4


EQUIPEMENTS 5


7

LA MOUSTIQUAIRE


8


LA MOUSTIQUAIRE «De l’impossibilité de construire sur le domaine du Château d’Avignon en Camargue, du faible nombre de visiteurs qu’il peut accueillir dans ses espaces intérieurs et de la forte nuisance liée à la prolifération des moustiques sur ce site très humide, est née une situation de projet traduite par l’installation d’un lieu d’accueil extérieur. Le château d’Avignon en Camargue développe par ailleurs depuis plusieurs années des activités complémentaires, ouvertes au public, telles que des expositions thématiques, des ateliers, des spectacles et des conférences qui ne peuvent trouver accueil au sein du château étant donné les mesures réglementaires limitant à 20 le nombre de visiteurs.

Mandataire

Struc Archi

Mission

Mission complète

Maitre d’ouvrage

Conseil Général des Bouches du Rhône

Lieu

Château d’Avignon en Camargue - Ste Marie de la Mer (13)

Date

2008

Surface

50 m²

Coût

48 000 € TTC

Avancement

Livré

Le projet consiste donc dans la création d’une extension de jour, légère et protectrice pouvant accueillir un public de cinquante personnes. La proposition des architectes de l’agence Struc Archi tend vers l’idée d’enveloppe respirante, d’une étanchéité parfaite aux insectes tout en créant un filtre qui adoucit les effets du climat. Cette structure se devant d’être démontable sans faire aucunement atteinte au site. Le plancher constitué de modules bois est alors décollé du sol afin d’éviter l’altération du site tout en offrant un support adapté à la programmation parallèle du Château. La structure sur pilotis ne possède aucun ancrage, stabilisée par un lestage des planchers. Elle est constituée d’une ossature métallique apparente formant portiques contreventés par tirants une trame sur deux et reposant sur de petits plats de répartition. Les entrées de la moustiquaire sont marquées par des sas afin de limiter encore le passage des insectes. « Le choix du matériau de l’enveloppe est issu du détournement d’une toile d’ombrage. Pour assurer une perméabilité visuelle maximale, il n’est fait aucune distinction de l’enveloppe entre les murs et la couverture. Cet habillage protège donc des piqûres d’insectes et permet d’adoucir les effets du soleil, du vent ou de la pluie », expliquent les maîtres d’oeuvre. »

Publications et selection

- AMC n°195 p. 84-85 - Prés sélection, Un Point 13 2009 - CAUE13

9


10


EXTENSION BUREAUX Régie La forme générale du projet est un jeu entre l’esthétique du bâtiment existant, aux allures de vaisseau spatial et une organisation fonctionnelle. Pour répondre à la forme atypique du bâtiment existant notre projet est dessiné comme une structure autonome, comme un module qui vient s’arrimer au vaisseau mère. Cela crée aussi un rapport esthétique avec les camions qui viennent à quai. Le projet est une forme hybride entre le bâtiment et le véhicule.

Mandataire

Struc Archi

Maitre d’ouvrage

Régie culturelle de la Région PACA

Lieu

Bouc Bel Air (13)

Date

2007

Surface SHON

65 m² + réaménagement dans l’éxistant

Coût

300 000 €

Avancement

Concours - Projet second

D’un point de vue fonctionnel, les bureaux s’organisent de manière autonome, la zone d’accueil ne vient pas encombrer les circulations du matériel. La zone des bureaux étant clairement délimitée, elle peut être chauffée ou climatisée en limitant les déperditions. Cette configuration permet, depuis les bureaux, de voir arriver les véhicules, de surveiller les chargements et déchargements sur le quai. La structure métallique serait préfabriquée en atelier et assemblée sur place. Une fois isolée et étanchéifiée, elle serait carénée par un bardage. Le plénum créé entre le bardage et le bâtiment aurait un rôle thermique. Dans ce rapport entre esthétique et fonction, la toiture, puisque visible des bureaux et de la future passerelle, devient une cinquième façade. existant

11


12


BIBLIOTHEQUE NATIONAL DE LA REPUBLIQUE TCHEQUE

Mandataire

Struc Archi

Co-traitant

Stéphane Brenier, Yann Fuschino

Située Comme la roche, le savoir est le résultat d’un long processus de sédimentation. Ce n’est qu’à travers la superposition successives de couches d’informations qu’il se structure et devient plus riche et plus complexe. Aussi, nous avons décidé de donner au Nouveau Bâtiment de la Bibliothèque Nationale de la République Tchèque l’apparence d’une formation minérale renfermant l’intelligence, l’esprit de la République Tchèque. Lançant son imposante masse au dessus du tiers nord du terrain, il ménage un accès pour les visiteurs. Ces derniers sont invités à entrer puis traverser la masse opaque du volume de stockage pour atteindre les salles de lecture et la collection en libre accès. Au cœur de la bibliothèque, protégé par la masse de béton formée par le volume de stockage de la collection universelle, se trouve un cristal de savoir : la Collection des Archives Nationales, volume translucide où sont situées les salles de lecture et de réflexion plus spécifiques. A l’intérieur, les services administratifs sont organisés horizontalement afin de faciliter les déplacements au sein de chacun d’eux. Suivant notre parti conceptuel, nous opterons pour construire soit en béton brut pour les parties opaques, soit en verre transparent ou translucide.

Mission

Concours international ouvert

Maître d’ouvrage

Bibliothèque nationale - République Tchèque

Lieu

Prague

Date

2006

Surface SHON

50 000 m²

Coût

60 000 000 €

Avancement

Projet non retenu

13


EQUIPEMENTS HOTEL Mandataire

Struc Archi

Mission

Esquisse

Maître d’ouvrage

Privé

Lieu

Reims (51)

Date

2006

Surface SHON

150 m²

Coût

250 000 €

Avancement

Projet abandonné

Mandataire

Struc Archi

Mission

Permis de construire

Maître d’ouvrage

Le Cabanon des minots

Lieu

Marseille (13)

Date

2010

Surface SHON

150 m²

Coût

280 000 €

Avancement

APD - Permis de construire

CRECHE PARENTALE

14


LOGEMENTS 15


16


17

EXTENSION CM


18


EXTENSION CM L’extension qui est réalisée dans le cadre du projet a pour but la création d’une salle à manger permettant d’améliorer la relation de l’intérieur de la maison avec le jardin. Trois baies à galandage ouvrent sur une vaste terrasse de 40m² offrant différents espaces entre piscine et jardin , soleil et coin ombragé sucitant différentes ambiances. A l’étage, une chambre supplémentaire côtoie le platane et son porte à faux lui donne des allures de cabane dans les arbres tout en protégeant la nouvelle entrée de la maison. Le bowindow de la chambre existante est recréé, il se prolonge par une toiture végétalisée. Depuis ce petit jardin suspendu s’établit un dialogue avec le paysage proche du jardin et celui plus éloigné des collines.

Mandataire

Struc Archi

Mission

Mission complète

Maître d’ouvrage

Privé

Lieu

Marseille (13)

Date

2009

Surface SHON

30 m²

Coût

166 000 € TTC (y compris rénovation existant)

Avancement

Livré

C’est une construction écologique à ossature bois. Une isolation naturelle en fibres de bois , le toit partiellement végétalisé et le bardage en bois pin douglas...Ces matériaux, dont la fabrication est peu gourmande en énergie, sont d’origine naturelle, recyclables, sans risque pour la santé. Publications

- ECO projets - Syndicat des Architectes 13 - Architecture Durarable n°4 p. 86 existant

19


21

EXTENSION AG


22


EXTENSION AG L’objet de cette extension est de lier directement le salon au jardin et au paysage ; ces deux espaces n’étant jusque là connectés que visuellement. En agrandissant le salon par une véranda très ouverte et prolongée d’une terrasse, on crée cet accès direct et l’on fait, en quelque sorte, entrer le paysage dans le salon. La terrasse suspendue se loge entre les arbres du jardin et livre accès, par un escalier métallique très ajouré, aux deux restanques qui le composent.

Mandataire

Struc Archi

Mission

Permis de Construire

Maitre d’ouvrage

Privé

Lieu

Marseille (13)

Date

2006

Surface SHON

35 m²

Coût

80 000 €

Avancement

Réalisé

existant

23


24


MAISON J

Mandataire

Struc Archi

Maitre d’ouvrage

Privé

Le projet est situé sur une parcelle tout en longueur et très pentue. La contrainte principale du projet est une zone de non ædificandi intégrant toute la partie haute du terrain. L’enjeu principal est de faire fonctionner une maison avec une vue au sud et tournant le dos à son jardin.

Lieu

Lauzerville (31)

Mission

Permis de Construire

Date

2006

Surface SHON

190 m²

Les deux blocs de la maison forment un L traversé par un escalier extérieur menant de la terrasse principale au jardin. Les toitures-terrasses composent une cinquième façade qui crée une continuité avec le jardin sous lequel la maison semble alors se cacher : les parties non accessibles sont plantées et les parties accessibles recouvertes d’un caillebotis en bois. D’en haut, la maison disparaît.

Coût

280 000 €

Avancement

Livré

Au RDC se trouvent les pièces communes et les chambres des enfants. A l’étage, l’appartement des parents. En façade, deux types de matériaux : un enduit beige lisse, et un bardage bois. Les matériaux et un jeu de retraits permettent de décomposer les façades en entités plus petites.

25


26


MAISON L

Mandataire

Struc Archi

Mission

Permis de Construire

Maître d’ouvrage

Privé

Lieu

Bréviande (10)

Date

2010

Surface SHON

178 m²

Coût

270 000 €

Avancement

Chantier en cours

27


28


EXTENSION DR

Mandataire

Struc Archi

Mission

Permis de Construire

Maître d’ouvrage

Privé

Lieu

Carry le Rouet (13)

Date

2010

Surface SHON

70 m²

Coût

100 000 €

Avancement

Consultation des entreprises

29


30


MAISON S

Mandataire

Struc Archi

Mission

Permis de Construire

Maître d’ouvrage

Privé

Lieu

Nans les Pins (83)

Date

2010

Surface SHON

167 m²

Coût

220 000 €

Avancement

Consultation des entreprises

31


32


ABRI FLOTTANT

Mandataire

Struc Archi

Mission

Etude prospective

Ce projet a été élaboré dans le cadre d’une étude commanditée par le CAUE des Bouches-du-Rhône suite aux nombreuses inondations de ces dernières années touchant particulièrement les lotissements pavillonnaires en pied de village, souvent situés en zone inondable.

Maître d’ouvrage

CAUE 13

Lieu

Boulbon (13)

Date

2004

Surface SHON

15 m²

Le cahier des charges portait sur l’élaboration d’un habitatrefuge mettant à l’abri les biens et les personnes en cas d’inondation et pouvant aussi servir d’habitat de substitution le temps de la décrue et du séchage des maisons, évitant ainsi la délocalisation douloureuse des habitants.

Avancement

Sans suite

La cabane flottante est composée de trois espaces distincts. Le premier permet de mettre rapidement hors d’eau le mobilier de le stocker. Les deux autres, formant le refuge à proprement parlé, contiennent : d’une part un coin nuit d’une capacité de couchage de 4 personnes en lits superposés, disposant d’une salle de bain et de toilettes et, d’autre part, un coin jour équipé d’une cuisine non aménagée pouvant accueillir l’électroménager de la maison. Ce projet d’abri flottant fait appel à des techniques constructives particulières (résine composite). Une industrialisation de sa construction permet de réduire le coût de la production.

33


LOGEMENTS COLLECTIFS 4 LOGEMENTS Mandataire

Struc Archi

Mission

Mission Complète

Maître d’ouvrage

Privé

Lieu

Martigues (13)

Date

2010

Surface SHON

220 m²

Coût

330 000 €

Avancement

Permis de construire

Mandataire

Struc Archi

Mission

Permis de Construire

Maître d’ouvrage

Privé

Lieu

Marseille (13)

Date

2007

Surface SHON

240 m²

Coût

340 000 €

Avancement

Projet abandonné

Mandataire

Struc Archi

Mission

Esquisse

Maître d’ouvrage

Privé

Lieu

Coyah - Conakry - Guinée

Date

2006

Surface SHON

180 m²

Coût

Non communiqué

MAISONS JUMELLES

2 LOGEMENTS

34


AMENAGEMENTS 35


37

BANC DE SABLE


38


BANC DE SABLE

Mandataire

Struc Archi

Mission

Mission complète

Place François Moisson

Médiateurs

Le Bureau des Compétences et des Désirs la Fondation de France

Ce projet participatif, mené en un premier temps, avec les enfants de l’école François Moisson, a permis d’élaborer un diagnostic des usages sur la place. En un second temps, dans le cadre du programme des nouveaux commanditaires de la Fondation de France, ce projet a abouti à une commande de la part des habitants du quartier. Cette concertation s’est avérée en adéquation avec l’intention du projet : une cohabitation entre les usages existants et son statut de porte du Panier qui en fait un lieu de passages et de rencontres.

Commanditaires

Groupe d’habitants du quartier du Panier

Maître d’ouvrage

Marseille Provence Métropole

Financeurs

Marseille Provence Métropole Conseil Général des Bouches du Rhône Ville de Marseille

Lieu

Marseille (13)

Date

Livraison Novembre 2010

Surface

850 m²

Coût

300 000 €

Le design du projet profite du léger dénivelé de la place pour créer une plateforme qui émerge au point le plus haut d’environ 35 cm. Cette plateforme prend la forme d’un banc de sable qui abrite des activités statiques (s’asseoir, attendre, discuter), des déplacements et activités protégés pour les enfants (trajet cantine–école, jeux…), créant également par sa forme un décor pour ces usages. Le reste de la place est conservée dans l’état. Elle est alors dédiée au flux de déplacements traversants. Deux parvis sont dégagés devant les entrées des écoles, dont un devant l’escalier pouvant accueillir les jeux de ballon. Publications et sélection

- AMC n°203 - Février 2011 - p. 32 - Prés sélection, Prix Fondation de France 2011

39


40


REQUALIFICation de la soude Située au coeur de la cité de la Soude, une dalle de béton recouvre d’anciens garages en sous-sol, inexploités depuis des années. En plus de répondre au cahier des charges, par la destruction de la dalle et l’installation d’un parking, nous avons souhaité proposer des perspectives pour l’aménagement de la cité dans son ensemble. Nous avons étendu le périmètre d’étude au parc. Cet espace a été redessiné, incluant de nouveaux usages (terrasses privatives ), un accès exclusif aux piétons (le mur d’enceinte et les passages sélectifs). Côté parking, l’accent a été mis sur la résidencialisation, la sécurité des locataires et le confort d’usage. Considérant le site comme un tout, nous avons également élaboré un répertoire d’objets : les parvis-terrasses, la cage pour les deux roues, le mur d’enceinte du parc, et les bancs. Le travail sur le design de ce « mobilier urbain » permettra à la fois de valoriser leurs matériaux (béton brut de décoffrage, acier galvanisé, grilles acier …), de créer des formes architecturales et de donner à la zone une cohérence et sa propre identité.

Mandataire

Struc Archi

Maitre d’ouvrage

13 HABITAT

Mission

Etude de faisabilité

Lieu

Marseille (13)

Date

Phase 1 - 2007 Phase 2 - 2009

Coût

1 200 000 €

Avancement

Classement ANRU

existant

41


COLLECTIF Le CABANON VERTICAL Cofondateur et animateur de ce collectif d’artistes et d’architectes travaillant sur la valorisation d’espaces urbains et la mise en place d’aménagement temporaire. 2010 - LE MOBOLE - Bordeaux Publications

-

AMC n°199 p. 34 AMC n°200 p. 111-115 METALOCUS (Esp.) n°27 p. 42-53 Objets Urbains, Ed. ICI interface p. 63 ECOLOGIK n°17 p.44-45

2010 - LA CABANE OUTILS - Paris Dans le cadre du projet « Nature + » initié par la Mairie de Paris 20ème, Bruit du Frigo est mandaté pour réaliser une mission de concertation auprès des habitants de la rue Christino Garcia en vue de réaliser un jardin partagé. Bruit du Frigo associe à sa démarche le Cabanon Vertical et les paysagistes de WAgon. Après une semaine de chantier et l’aide bienvenue d’habitants, le Cabanon Vertical réalise la Cabane Outils. http://lecabanonvertical.com/ http://www.documentsdartistes.org/artistes/bedu/

ÉDITIONS 2006 - Emergence 4

Lauréat de la jeune création contemporaine

Transmutations Architectures Européennes éditions Pyramyd, 2006 Réunissant les travaux de 26 jeunes architectes européens, Pour la quatrième édition du prix «Emergence», consacré à la jeune création, les éditions Pyramyd ont abordé l’univers de l’architecture. Un jury de professionnels, présidé par Claude Parent et composé de Gilles de Bure, Matali Crasset et Francis Rambert, a été invité à sélectionner 26 jeunes architectes européens issus des agences les plus dynamiques du moment., p.24 à 31

2003 - Le cabanon vertical

Lauréat de la BIENNALE DES jeuneS créaTEURS D’EUROPE ET DE LA MEDITERRANEE

Editions Générales, CAUE 13, Marseille, 2003 Le CAUE a pour tradition de confirmer l’intérêt qu’il porte au lauréat de la Biennale des jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée. Cet ouvrage a donc l’objectif de faire connaître la démarche et les idées d’Olivier Bedu. Son oeuvre primée est l’aboutissement formel d’une réflexion qui, des cités urbaines en périphérie des villes aux cabanons en bords de mer, réinstaure l’homme dans sa singularité et l’architecture dans ses territoires. (extrait de l’introduction de Jean-Louis Champsaur, directeur du CAUE des Bouches du Rhône)

EXPOSITIONS 2006 - MONUMENT MINIMUM Conseil Général 13 - Château d’Avignon en camargue

2008 - COMPOSITES CAUE 92 - Petit château, parc de Sceaux 42


43


Struc / Architecture Olivier BEDU / Architecte DPLG • 8, rue du Panier 13002 Marseille 06 87 38 54 77 • 09 54 29 27 39 • struc.archi@gmail.com • http://www.strucarchi.com


STRUC ARCHI PORTFOLIO -04-2011