Page 1

Remix, partage & droit d’auteur

Les licenses Creative Commons Sur Internet, nous sommes des gens civilisés, donc pas de raison de ne pas respecter le droit d’auteur. Conséquence logique : tu ne piqueras pas la création de ton voisin. Certes, on savait déjà que « le piratage c’est le vol »… Mais d’une manière plus complète, on dira qu’on ne pourra pas utiliser un son, une photo, ou n’importe quelle création dans un article, un montage vidéo, etc. Et donc, par exemple, on ne pourra pas se servir d’une photo dénichée sur un site web ou sur Google Images. Alors… comment on fait ? Le droit d’auteur doit évoluer avec Internet Dans les juridictions occidentales, le « copyright », le droit d’auteur est très strict : A partir du moment où un livre, une photo, un morceau est publié, il est considéré, par défaut, comme « tout droit réservés ». C’est ainsi que, dans l’économie de l’analogique, on a pu protéger l’auteur et la création. Mais l’économie des contenus numériques porte avec elle la culture du remix. Parce que tous les créateurs en ligne ne dépendent pas de leur création pour vivre, plus ils vont voir – par exemple – leur musique reprise par d’autres internautes, plus ils seront contents. Pareil pour le photographe qui poste en amateur ses travaux photos et qui se réjouit des reprises sur les blogs d’autres passionnés. A l’inverse, pour l’étudiant qui veut reprendre un tube produit par une Major pour le lipdub de fin d’année de sa promo tout en respectant le droit d’auteur, c’est mission impossible. 2001, Lessig, Abelson et Eldred créent Creative Commons En 2001, un professeur à Stanford et Harvard, Harry Lessig, un pape de l’informatique du MIT, Hal Abelson et Eric Eldred, un spécialiste du droit des livres qui avait créé un site de livres tombés dans le domaine public, fondent Creative Commons : « Creative Commons est une organisation à but non lucratif dont le but est de rendre plus facile pour le public le partage et la réutilisation du travail des autres, en accord avec les règles du droit d’auteur. » En 2002, les premiers contenus encadrés par les licences Creative Commons apparaissent en ligne. Le principe : Soit les contenus sont tout droits réservés et on ne peut ni les partager ni les utiliser. Soit les contenus sont encadrés par les licences Creative Commons et dans ce cadre les auteurs décident de la manière dont ils permettent que les créations soient réutilisées. Résumé On résume : 1. En l’absence de licences Creative Commons, impossible de reprendre une création à moins de contacter en direct l’auteur pour obtenir son autorisation. Si vous reprenez une photo, par exemple trouvée sur Google sans vous préoccuper de son origine, l’auteur sera en droit de vous présenter sa facture.

Johan Weisz-Myara | 2010 | jo@streetpress.com

1


2. Encadré par les licences Creative Commons, les auteurs de photos ou de morceaux de musique vous indiquent d’emblée dans quel cadre vous pouvez les réutiliser. ###### Comme Barack Obama, utilisez les Creative Commons Le site de la Maison Blanche est régi par les licences Creatives Commons. En France, des sites d’information comme Owni, Numerama ou StreetPress permettent aussi une réutilisation de leurs contenus… sous certaines conditions. Pour respecter les Creative Commons, suivez le picto Les Creative Commons vous indiquent dans quelle mesure vous décider de partager un contenu : Vous permettez la réutilisation de votre création, mais vous demandez à être cité comme auteur – C’est la licence de Paternité (Souvent appelée BY). Sur Internet, si vous publiez une photo, pensez bien, en plus du nom de l’auteur, à indiquer l’URL source de l’image. Sous la photo, vous pourrez écrire : Crédits Photos : Jean Dupont (Creative Commons – Licence de Paternité). Vous permettez à d’autres de republier votre création, mais vous ne permettez pas qu’elle soit modifiée. Par exemple, une photo ne pourra pas être recadrée, un texte modifié – C’est la licence Pas de Modification (Souvent appelée ND, pour Non Derivative). Vous permettez à d’autres d’utiliser votre contenu, à la condition qu’ils n’en fassent pas d’utilisation commerciale – C’est la licence Pas d’Utilisation Commerciale (Souvent appelée NC, pour Non Commercial). On comprend bien la logique de cette licence, qui permet un partage et un remix entre passionnés, mais qui se réservent une rémunération pour tout usage commercial. Rappel : si vous travaillez pour un titre de presse qui a une vocation commerciale, vous ne pouvez pas utiliser une photo Creative Commons sous cette licence sans rémunérer son auteur. Vous permettez à d’autres d’utiliser votre contenu, à la condition qu’il soit intégré à une création elle aussi régie par la même licence – C’est la licence Partage Selon Les Conditions Initiales (Souvent appelée SA, pour Share Alike). Là aussi, les Creative Commons sont logiques : Lorsque vous utilisez ces licences, vous vous assurez que – par exemple – votre photo sera intégrée à un article qui sera dans sa globalité régi par les mêmes licences. Cela évite qu’une photo CC – BY – NC se retrouve incluse dans un article simplement CC – BY et que celui soit repris ensuite dans le cadre d’une utilisation commerciale ou bien encore tout simplement utilisé par un internaute qui ne joue pas le jeu des Creative Commons.

Johan Weisz-Myara | 2010 | jo@streetpress.com

2


Application : Les photos sous licences Creative Commons sur le site Flickr.com * Sur Flickr.com : Notez le nom du photographe et vĂŠrifiez les licences CC :

Johan Weisz-Myara | 2010 | jo@streetpress.com

3


* Sur Flickr.com, effectuez une recherche avancĂŠe pour ne rechercher que parmi les photos postĂŠes par des photographes qui utilisent les licences CC :

Pour en savoir plus, à visiter sur le web : “ Le site officiel Creative Commons http://creativecommons.org/ “ La vidÊo de prÊsentation de Creative Commons http://fr.creativecommons.org/films/creative_sub_fr.avi “ Larry Lessig, co-fondateur de Creative Commons sur Twitter http://twitter.com/LESSIG “ Joi Ito, PDG de Creative Commons sur Twitter http://twitter.com/joi Rechercher des contenus sous licence Creative Commons http://search.creativecommons.org/ Effectuez une recherche avancÊe sur Flickr.com : http://www.flickr.com/search/advanced/ Autres liens : http://creativecommons.org/about/ http://www.whitehouse.gov/copyright Larry Lessig http://www.lessig.org/ Eldritchpress http://www.eldritchpress.org/

Johan Weisz-Myara | 2010 | jo@streetpress.com

4


Les licences Creative Commons  

Remix the CC

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you