Issuu on Google+

Format de sujet : La speed question Parce qu’une question sharp est plus efficace que 10 questions à la con. Œ De quel sujet peut-on traiter dans une speed question ? Toute question, mais une question précise.  Le format : Après avoir rappelé les faits, on va les inscrire dans le contexte pour faire ressortir une question qui fait sens par rapport au sujet d’actualité traité. Ensuite vient la réponse, en vidéo (et verbatim texte) ou texte simple. Et pas de blabla. Ž Comment trouver la question ? C’est le plus important ;-) Il faut creuser le contexte, pour voir sur quel partie précise du sujet, on va « appuyer ». On peut essayer de : - renverser la question, sur la base d’un paradoxe Exemple : Faut-il supprimer les apéros géants de la buvette de l’Assemblée Nationale ? / Doit-on supprimer la dette de la Grèce si elle remporte la Coupe du monde ? - poser la question depuis un autre point de vue que l’angle de vue classique sur le sujet donné. Exemples : Après l’affaire Betancourt, avez-vous encore confiance en vos domestiques ? / Le bouclier fiscal vu de Neuilly Auteuil Passy / Suppression des allocs : Comment lutter contre l’absentéisme des gosses de riches ? - isoler une problématique précise par rapport au thème d’actualité Exemple : Carla-Biolay : La rumeur est-elle le fruit d’un « complot organisé » ? En même temps que vous trouvez une belle question, pensez bien aux mots importants pour le référencement du sujet : nom et prénom, mots clés doivent, autant que faire se peut, être dans le titre.  Le sous-titre est de la forme: Le sociologue Antoine Dupont répond à StreetPress Antoine Canard et Louis le Lapin répondent à la caméra de StreetPress  Comment rédiger le chapô ?


Le chapô ( 250 signes maximum) reformule la problématique de la question au regard du sujet d’actu. Il inclut nécessairement une citation entre guillemets, extrait de la réponse. Exemple : Sur StreetPress, les députés réagissent aux sorties des proches de Sarkozy, qui voient dans la rumeur d'adultère du couple présidentiel un complot. Ils sont formels: il ne s'agit pas « d'une affaire Lewinsky à la française », nous répond Antoine Canard. ‘ Partie 1. Les Faits En environ 300 signes, voire moins, vous résumez l’actu. Exemple : Depuis le 28 février circule une rumeur sur Internet concernant le couple présidentiel. Via Twitter, plusieurs journalistes évoquent une liaison entre Carla Bruni et Benjamin Biolay et une autre entre Nicolas Sarkozy et Chantal Jouanno. La rumeur enfle jusqu’à investir les médias traditionnels au mois de mars. ’ Partie 2. Le Background Là, vous pouvez développer un peu plus, en faisant ressortir des détails, des citations, des analyses (pensez à citer avec des guillemets et sourcer avec des liens). Vous pouvez mettre du gras pour faire ressortir des séquences importantes. Exemple : Plusieurs proches du président ont réagi cette semaine. Pierre Charon, conseiller en communication de Nicolas Sarkozy, se demande « s’il n’y a pas une espèce de complot organisé, avec des mouvements financiers ». Pour Me Thierry Herzog, l’avocat du chef de l’État, « Le fait que deux rumeurs croisées soient publiées dans le même temps (…) permet de penser que ce n’est certainement pas neutre et que quelqu’un est derrière la propagation de ces rumeurs » Dominique Paillé, porte-parole de l’UMP parle lui « d’entreprise de déstabilisation » et affirme que « si complot il y a, il doit être démasqué ».

“ Partie 3. La question de StreetPress Là, vous posez votre question J ” Partie 4. La réponse de ….. : « ….. » Pensez à bien écrire votre intertitre : N’oubliez pas le numéro de la partie, ni de faire ressortir la citation la plus marquante de votre réponse. Si votre sujet est en vidéo, commencez par insérer la vidéo, puis ensuite un verbatim strict ou bien plus éditorialisé, en fonction du type de question et de réponse que vous avez obtenue. En général, plus la réponse est forte, plus vous allez rester sur un verbatim strict.


Format de sujet web : speed question