Page 1

DEC 2009

178

Hydropneuma

LA REFERENCE POUR LES TECHNIQUES D’ENTRAINEMENT ET DE COMMANDE

Le partenariat en mécatronique, c’est plus que de la bonne automatisation La mécatronique n’est pas seulement la parfaite interaction entre les composants mécaniques et 9 électriques et 200logiciels HT les IEK

C

ERZI V O R A JA

CHN

GSTE

RIN ESTU

B - EN DRIJF

AAN

09

L 20 E U N N A IRE

SOMMA

21 - Les fluides hydrauliques sont-ils encore d’actualité? P106176 - 12,50 EUR

4ième trimestre - 39e année - Distribution Charleroi X -

Périodique trimestriel de FIMOP et BELGITRANS -

AIN

’ENTR

UES D

NIQ TECH

ANDE

OMM T DE C

TE EMEN

31 - La gamme ‘Carbon Zero’: des compresseurs ‘consommation énergétique nette zéro’

33 - Soudage et robots: une évolution réussie


Technologie de manipulation Festo Du composant au système

Du composant au système is être sûrs VousHet pouvez qu'avec les composants Festo vous avez tout sous contrôle. Nous vous livrons des composants testés pour leur durée de vie, voire des sous-ensembles mécatroniques pré-

Solutions standard sur mesure

assemblés et testés. Vous désirez des préhenseurs pneumatiques ou électriques ou préférez-vous utiliser le vide ? Festo vous fournit la solution répondant le mieux à vos besoins. Consultez not notre nouveau site internet pour avoir un aperçu des innovations en matière de manipulation.

Festo Belgium sa Rue Colonel Bourg 101 BE-1030 Bruxelles Tel : +32 2 702 32 11 Fax : +32 2 702 32 09 e-mail : info_be@festo.com http:// ww www.festo.be Intelligent

Economique

Fiable 100 - Service lecteurs


BELGITRANS

Association Belge pour les Techniques d’Entraînement (mécaniques, électriques, mechatroniques et hydro-dynamiques)

Asbl FIMOP Tél: +32 (0)2 640 77 35 Fax: +32 (0)2 640 84 80 info@fimop.be www.fmop.be

Asbl BELGITRANS Tél: +32 (0)2 640 84 32 info@belgitrans.be www.belgitrans.be

CONSEIL D’ADMINISTRATION C. BENOIT, Burkert Contromatic R. DECLEER, Decleer, Gaelens &Part. M. DE WINTER, Service Hydro M. ROELANDTS, Pall Belgium J. VERSTRAETEN, Festo Belgium

CONSEIL D’ADMINISTRATION R. PATERNOSTER, AZ Hollink Belgium L. DE GROEF, EscoTransmiss. G. HEYVAERT, MGH 2002 P. BOURGUIGNON, Hansen Transmissionss L. VAN HOYLANDT, Act in Time

VERIFICATEURS AUX COMPTES N. LEBOTTE, IMI Norgren M. VANDERPERREN, Parker Hannifin

VERIFICATEURS AUX COMPTES O. VAN HEER, WEG Europe

COMMISSIONS CONFEDERATION AFFILIATIONS CONDITIONS GENERALES CETOP ENSEIGNEMENT – IHP EVENTS & SALONS REPERTOIRE REVUE AUTOMATION/HP MARCOM GROUP ENQUETES DE MARCHE - HYDRAULIQUE - PNEUMATIQUE - VANNES E-NEWS – WEBSITE DEONTOLOGIE COORDINATEUR

COMMISSIONS MARKETING EXPOSITIONS MEDIA WEBSITE

MEMBRES 2008 AF BELGIUM ASCO NUMATICS BENELUX ATLAS COPCO COMPRESSEURS BOGE COMPRESSEURS BOSCH REXROTH BREVINI BELGIO BURKERT CONTROMATIC CLIPPARD EUROPE CQS TECHNOLOGIES COMPAIR GEVEKE DECLEER-GAELENS & PARTNERS Doedijns Fluidap DOEDIJNS KOPPEN & LETHEM DONALDSON ULTRAFILTER ERIKS MOTION CONTROL/IECO Euregio Hydraulics FESTO BELGIUM FLUIDTECH Freudenberg Simrit HOGESCHOOL WEST-VLAANDEREN (PIH) HYDAC HYDRAULIC ASSISTANCE HYDRAUMEC INTERNATIONAL HYDRAUVISION INGERSOLL RAND BENELUX INRADA INTERNORMEN Benelux KAHO ST LIEVEN LEGRIS BELGIUM Manuli Fluiconnecto nv OLAER BENELUX PALL BELGIUM PARKER HANNIFIN PIRTEK BENELUX REM B SAUER DANFOSS SERVICE HYDRO SMC PNEUMATICS TESTO VAN DE CALSEYDE Van Heck Interpieces/Ipar VEMOFLEX Wisman Techniek

MEMBRES 2008 ABB ACT IN TIME ANGST & PFISTER ATB AUTOMATION AVD BELGIUM AZ HOLLINK BELGIUM BAUDOIN GROUP BEGE AANDRIJFTECHNIEK BRAMMER BREVINI BELGIO CALDIC TECHNIEK BELGIUM DEFAWES’96 Eriks Motion Control ESCO TRANSMISSIONS GKN SERVICE BENELUX HABASIT BELGIUM HANSEN TRANSMISSIONS INT. L. TAS & CO MAXON MOTOR BENELUX MEA MGH 2002 NEXEN EUROPE GROUP Psi Control Mechatronics RENOLD CONTINENTAL REXNORD ROTERO BELGIUM Schaeffler Belgium SIEMENS SKF STROMAG TRANSMO VOITH TURBO WEG EUROPE

DEC 2009

Association Belge des Fabricants, Importateurs, Distributeurs de Matériel Hydraulique, Pneumatique et d’Automatisme pour l’Industrie et Techniques Associées. Membre du Comité Européen CETOP

178

FIMOP

Hydropneuma

LA REFERENCE POUR LES TECHNIQUES D’ENTRAINEMENT ET DE COMMANDE

En couverture

COLOFON SECRETARIAT Wielstraat 12 B - 2880 Bornem Tél Fimop: +32 (0)2 640 77 35 Tél Belgitrans: +32 (0)2 640 84 32 Fax: +32 (0)2 640 84 80 automation@hydropneuma.be www.hydropneuma.be EDITEUR RESPONSABLE René Decleer, FIMOP p/a CCIB 500 Avenue Louise - B – 1050 Bruxelles

36 - 37 - Le partenariat en mécatronique, c’est plus que de la bonne automatisation

Contenu SOMMAIRE ANNUEL Ce qu’il faut retenir de 2009

5 - 15

EXPERT GROUP DRIVES & CONTROLS “Nous procédons toujours en fonction du projet”

16

“Le compresseur, c’est le coeur de nos véhicules”

17

COMITE DE REDACTION René Decleer, Robert Paternoster, Roger Stas

APPLICATION

REALISATION CxO Europe Wielstraat 12 - B – 2880 Bornem

testo 875 et 881: caméras thermiques

PUBLICITE Dirk Vermant – gsm: +32 (0)477 270 787 e-mail: dirk.vermant@skynet.be

À la verticale et en pleine mer

RedactiON Stijn Dom - tel: +32 (0)2 640 77 35 - e-mail: automation@hydropneuma.be

‘consommation énergétique nette zéro’

31

Le brasage à six sur quelques mètres carrés

35

IMPRESSION Artoos, Kampenhout

Le partenariat en mécatronique, c’est plus

DIFFUSION CONTROLEE 4.500 ex. FR + 6.500 ex. NL AUTOMATION est une edition des associations Fimop et Belgitrans. Les annonces proposées dans Automation sont soumises à l’approbation du comité de rédaction. Elle doit obligatoirement concerner des produits ou services se rapportant aux techniques pour l’automatisation industrielle. Les communiqués et les articles publiés dans les pages rédactionnelles de cette revue ont été selectionnés par le comité de rédaction. Ils sont édités gratuitement et sont exempts de toute publicité. Les auteurs sont responsables de leurs textes. Prochain numéro: mars 2009

“Nous sommes des pionniers” pour l’industrie

18 - 19 25 28-29

La gamme ‘Carbon Zero’: des compresseurs

que de la bonne automatisation Machines sur mesure

36-37 39

REPORTAGE Les fluides hydrauliques sont-ils encore d’actualité?

21

Coup dans le mille pour les débats sur les learnShops à Mocon-Hydromech

26-27

ARTICLE DE THEME Soudage et robots: une évolution réussie

33

AUTOMATION verschijnt ook in het Nederlands Membre de l’Union des Editeurs de la Presse Périodique

ACTUALITE AGENDA & BIBLIO-TECH

Copyright FIMOP 2009

178 - DEC 2009 - P 3

32 & 41-45 46


Avant-propos Le technicien d’entretien sur son ‘cheval blanc’ La récession est finie, dit-on… dit le gouverneur de la Banque Nationale de Belgique. Il est payé pour le savoir. Le nombre de nouveaux chômeurs frôle des sommets historiques et Opel ferme ‘un petit peu’, ne ferme pas, est restructuré, ou obtient quand même les SUV (sont-ce bien ces champions des ‘émissions polluantes’?). Et pourtant, tout va bien dans notre chère Belgique. C’est un Belge qui devient ‘président’ du conseil européen; nous avons déjà la plus haute autorité du sport mondial et notre pays est en tête en matière de fiscalité et… vous en voulez davantage?! Ah oui, l’interdiction générale de fumer est (à moitié) avalée… et ‘les fraudeurs’ sont relâchés. Dans sa chronique à la page 6 de H&P (Penton Publication) de novembre 2009, Alan Hitchcox écrit à propos d’une conférence où l’orateur parlait des mesures de son entreprise afin d’augmenter la production d’une mine qui donnait seulement la moitié de son potentiel. L’entreprise a examiné tous les rapports d’entretien pour établir quels types de pannes il y avait eu, leur fréquence et leur gravité. Beaucoup provenaient du système hydraulique. Et il a été établi que la plupart des pannes (hydrauliques ou autres) pouvaient être évitées. Tout simplement par un entretien préventif régulier, qu’il s’agisse d’une fuite à une canalisation ou un raccord, de la défaillance prématurée d’une pompe ou de vannes grippées. Un entretien périodique suivi de mesures correctrices. Fixer un tuyau détaché, resserrer un raccord. Cela exige une routine, comme prélever régulièrement des échantillons de liquide pour en contrôler la pureté, remplacer les éléments d’un filtre et raccorder le chariot filtre au réservoir. Bien sûr, cette routine semble abrutissante; le conférencier a donné son point de vue: un mécanicien est comme tout le monde, il aime l’animation et les défis. Donc, quand une installation est en panne parce qu’une pompe lâche ou qu’une vanne grippe, on est sous pression parce qu’il faut réussir à la remettre en marche. C’est alors que le technicien d’entretien arrive sur son ‘beau cheval blanc’. Il sort sa collection de super outils et instruments de mesure, fait abracadabra, remplace la pompe ou décoince la vanne – la machine est à nouveau opérationnelle. C’est l’homme du moment, le héros! Je peux m’imaginer, explique Alan Hitchcox, comment la direction considère les entretiens préventifs. Elle se demande pourquoi elle doit payer autant pour des personnes qui se contentent de remplacer les éléments d’un filtre ou de resserrer des raccords. Elle ne se rend pas compte, ou elle l’oublie, que toutes ces activités routinières maintiennent les machines en fonctionnement et évitent des pannes inattendues. C’est typique, on peut se débrouiller sans ces hommes; mais dans ce cas, il ne faut pas s’étonner si une machine reste longtemps en panne. Souvent, la direction ne saisit pas qu’une économie de 50.000 $ obtenue grâce au licenciement d’une personne se termine par une augmentation des frais trois fois plus élevée (voire davantage) à cause d’un arrêt imprévu la même année. Il n’est pas rare d’attribuer à une machine de production une valeur horaire de 1.000 $ ou plus. Dans ce cas, quelques pannes à cette machine suffisent à compenser les compressions de personnel. AUTOMATION Magazine - Hydropneuma aura bientôt 40 ans. ‘Notre’ magazine a paru pour la 1ère fois en mai 1970 et, en mai 2010, il fêtera son 40ème anniversaire. Nous festoierons modestement, même la crise ne pourra pas nous en empêcher. On peut rêver, peut-être n’y aura-t-il pas de crise en mai 2010… Nous demandons à tous nos collaborateurs de la première heure de se manifester. Le numéro de juin d’AUTOMATION Magazine - Hydropneuma sera (presque) entièrement consacré à son histoire et à celle des collaborateurs. R.P.A.Decleer Editeur responsable n P 4 - 178 - DEC 2009


TECHNIQUES D’ENTRAINEMENT ET DE COMMANDE

SOMMAIRE ANNUEL 2009

Entraînements pneumatiques Entraînements hydrauliques Compresseurs Vannes Techniques vacuum Entraînements électriques Entraînements mécaniques Motion Control Techniques sensorielles Bus de terrain Logiciels d’entraînement Systèmes de contrôle Systèmes d’entraînement Techniques de montage Techniques de manipulation Air comprimé


En mars 2010, REM-B HYDRAULICS déménage dans un tout nouveau bâtiment, au sud de Beerse! Rouwbergskens 5, 2340 Beerse AvEC CEttE oppoRtUnIté, REM-B InvEStI DAnS: • Un nouveau banc de test pour pompes et moteurs hydrauliques de 400 KW • Une fosse de montage et démontage pour les vérins hydrauliques jusque 16 tonnes de poid propre • Machines outils: tours, fraisseuses, rectifieuses et rodeuses intérieure capacité diamètre 1 mètre et longueur 10 mètres • 500 panneaux solaires, 105.000 KWh/an • 3200 m² d’ateliers, 1000 m² de bureaux

noS SpéCIALISAtIonS: • Réparation de pompes et moteurs hydrauliques. Réparation de vérins hydrauliques, chromage, rectification, rodage intérieur et banc de test • Fourniture, réparation et location de matériel haute pression, clés dynamo- métrique et tensionneurs hydrauliques • Fourniture et location d’unités de filtration, purificateurs et compteurs de particules • Fourniture de composants hydrauliques de toutes marques, avec un stock de 3,5 millions d’euros en pièces détachées

www.remb.be Vaartstraat 69, 2340 Beerse | +32 14 62 28 60 Omer de Vidtslaan 74, 1760 Roosdaal | +32 54 34 49 75 sales@remb.be | repair@remb.be 101 - Service lecteurs


DOSSIER

Sommaire annuel 2009: Techniques d’entraînement et de commande

110 - Service lecteurs 113 - Service lecteurs

112 - Service lecteurs

116 - Service lecteurs

115 - Service lecteurs

114 - Service lecteurs

WEG Europe devient WEG Benelux

SMC Pneumatics organise des Technology Events réussis

Atlas Copco lauréat du prix P&A Best Product 2008 Award

Les générateurs d’azote: un azote pur, économique et écologique

107 - Service lecteurs

106 - Service lecteurs 109 - Service lecteurs

Les ‘Bullet Valves’ innovatrices

Nouvelle unité d’entraînement basée sur TwinSpin

111 - Service lecteurs

Le nouveau manostat électronique PE5

Parker introduit le Moduflex FRL

Commande en ligne 100% pneumatique

108 - Service lecteurs

Une meuleuse angulaire qui ne fait aucune concession, même à pleine charge

104 - Service lecteurs

103 - Service lecteurs

maxon medical est certifié ISO 13485

105 - Service lecteurs

Amortisseurs pour vitrine chauffante

CPM: pour une détection de position précise dans les cylindres pneumatiques

Force et rapidité avec la pompe série BP portable sur batterie rechargeable

102 - Service lecteurs

Nouveau: l’unité linéaire compacte robuste Delta 200

SERVICE LECTEURS: Pour plus d’informations, envoyez-nous le formulaire rempli sur la page 47 avec le numéro de votre choix. 178 - DEC 2009 - P 7


La plus forte puissance par kilo.

La plus forte puissance par cm3.

Une puissance maximale dans un espace minimal – voilà l’essence même de notre nouvelle série de motoréducteurs MOTOX. Elle vous offre un couple d‘entraînement nominal jusqu’à 20 000 Nm et un couple nominal au réducteur qui surclasse celui des motoréducteurs de même taille. MOTOX complète notre gamme d’entraînements dans la plage de puissance allant de 0,09 kW à 200 kW pour tous les types de réducteurs. Testez par vous-même ses puissantes performances. Souhaitez-vous plus d’informations ? Faxez vos questions au 02 536 22 90 ou envoyez-les par mail à industrie.be@siemens.com. Setting standards with Totally Integrated Automation. www.siemens.be/drives

117 - Service lecteurs


DOSSIER

Sommaire annuel 2009: Techniques d’entraînement et de commande

119 - Service lecteurs

123 - Service lecteurs 126 - Service lecteurs 129 - Service lecteurs

131 - Service lecteurs

132 - Service lecteurs

Nouvelle série vérins miniatures

Révolutionnaire et robuste – l’encodeur MILE

130 - Service lecteurs

La certification IECEx de bobines

Nouveau moteur pas à pas signé Oriental Motor

128 - Service lecteurs

Nouveaux compresseurs Airbox et Airbox Center

127 - Service lecteurs

Sécurité d’abord!

Livraison d’un premier multiplicateur sorti de l’usine Hansen en Chine

125 - Service lecteurs

Nouveau CSI 6500 Machinery Health® Monitor

124 - Service lecteurs

AC700F remporte le Control Engineering Choice Award 2008

Elmo-Rietschle lance une nouvelle pompe à vide à vis

122 - Service lecteurs

VisuNet GMP: contrôle commande et surveillance des environnements GMP

121 - Service lecteurs

Le nouveau Série 9000 de Barksdale: un pressostat électromécanique de 30 x 30 mm

Piab Vacustat Coax

120 - Service lecteurs

MONTECH convoyeurs: les ‘petits’ grandissent

118 - Service lecteurs

Précision fiable: pesons HBM en qualité C6

SERVICE LECTEURS: Pour plus d’informations, envoyez-nous le formulaire rempli sur la page 47 avec le numéro de votre choix. 178 - DEC 2009 - P 9


puissant mouvement Brevini Fluid Power vous mène plus loin Nos produits ont mondialement fait leurs preuves dans divers secteurs. Nous offrons la gamme complète de produits pour tous les systèmes hydrauliques et considérons la résolution de vos problèmes dans le domaine de l’hydraulique comme notre défi majeur. De plus, notre service après-vente est fortement soutenu par nos propres équipements de tests et notre stock de pièces de rechange aux Pays-Bas. Brevini Fluid Power est LA marque forte en ce qui concerne les systèmes hydrauliques fiables. Qu’il s’agisse de simples composants, de systèmes hydrauliques complètement conçus sur mesure ou de projets « clés en main », nos produits innovants vous garantissent de rester dans le mouvement.

Brevini Fluid Power Benelux Röntgenweg 24 2408 AB Alphen aan den Rijn Postbus 764 2400 AT Alphen aan den Rijn T +31 - 172 - 47 08 70 F +31 - 172 - 47 76 67 info@brevinifluidpower.nl www.brevinifluidpower.nl

133 - Service lecteurs

134 - Service lecteurs


DOSSIER

Sommaire annuel 2009: Techniques d’entraînement et de commande Robot SCARA G3 compacte avec bras courbé optionnel

INFINITY: réseau de distribution jusqu’à diam. 110, pour l’air comprimé ou le vide

137 - Service lecteurs 140 - Service lecteurs

Solution de micro-automatisation, entraînement Sinamics, moteur à haute efficacité 149 - Service lecteurs

La nouvelle série de régulateurs de fréquence Mitsubishi FR-A741

146 - Service lecteurs

145 - Service lecteurs

Des modules de positionnement OEM

148 - Service lecteurs

147 - Service lecteurs

Le nouveau SK200E avec interfaces AS intégré

Mentor MP DC drive

143 - Service lecteurs

141 - Service lecteurs 144 - Service lecteurs

l’IPC I/O: un appareil d’automati-sation robuste basé sur Linux 2.6 avec Patch RT-Preempt (en temps réel)

PCD Web-Panels avec commandes tactiles

142 - Service lecteurs

Le nouveau système décentralisé smart I/O Vipa SLIO

PC embarqués de la série CX8000 avec CPU ARM de 400 MHz et carte MicroSD

DT50: La réponse laser rouge pour la détection et la mesure

139 - Service lecteurs

138 - Service lecteurs

Oil Condition Monitor IVS 01 Internormen

Le contrôleur BACnet/IP 750830 de WAGO est disponible en stock 136 - Service lecteurs

135 - Service lecteurs

Contrôleur de vitesse rotatif sur Basic Rex

SERVICE LECTEURS: Pour plus d’informations, envoyez-nous le formulaire rempli sur la page 47 avec le numéro de votre choix. 178 - DEC 2009 - P 11


Air compressors for every application

A division of Geveke

Engineering Energy audit Service 24/7 Compressor Rental

We keep your industry running !

Compair Geveke NV Leuvensesteenweg 248a • B-1800 Vilvoorde Tel.: 02 720 48 90 • 02 721 17 60 sales.compair@geveke.be • www.compair.be 150 - Service lecteurs Ad_automag_2009.indd 1

16/02/2009 15:32:10

Pneumatique sur mesure

n.v.

Boterhamvaartweg, 2 BE-2030 Antwerpen

 +32 3 546 40 80

www.hydro.be

La VALEUR AJOUTEE à la PNEUMATIQUE 151 - Service lecteurs


DOSSIER

Sommaire annuel 2009: Techniques d’entraînement et de commande L’actionneur linéaire Motodrive, équipé d’un moteur pas à pas

Les nouvelles caméras de Dalsa: la HM640, la HM1024 et la HM1400

154 - Service lecteurs 157 - Service lecteurs 160 - Service lecteurs

159 - Service lecteurs

Une solution technologique innovante dans le domaine des capteurs pour l’industrie alimentaire, des boissons et de l’industrie pharmaceutique

La miniaturisation: le MiniTwin, une barrière immatérielle de sécurité 163 - Service lecteurs

Types de robot d’Epson: le RS3 Spider, le SCARA G3 et le C3 à 6 axes

165 - Service lecteurs

OAC (Oil Air Coolers): une gamme de refroidisseurs à huile/air très performants 164 - Service lecteurs

Composants industriels de Parker Hannifin

Le premier capteur industriel en 3D

166 - Service lecteurs

161 - Service lecteurs

Le capteur Spectro-3-Pol-50 couleurs avec filtre à polarisation intégré

Des encodeurs robustes de Baumer Hübner

162 - Service lecteurs

158 - Service lecteurs

Nouvelle ligne de paliers lisses à filament enroulé

Nachi Quest: une nouvelle génération de roulements à billes à rainure

156 - Service lecteurs

155 - Service lecteurs

Une nouvelle gamme de modules SMB et SMR avec une portance de 1250 et 5000 N

Movitrans : un système de transmission d’énergie sans contact pour les installations mobiles

153 - Service lecteurs

152 - Service lecteurs

Les nouveaux moteurs W22, disponibles dans les classes d’efficacité IE1, IE2 et IE3

SERVICE LECTEURS: Pour plus d’informations, envoyez-nous le formulaire rempli sur la page 47 avec le numéro de votre choix. 178 - DEC 2009 - P 13


Turnkey to solutions U zoekt een pasklare oplossing voor een aandrijftechnisch vraagstuk? Hydrauvision is het vertrouwde adres voor aandrijftechniek in de volle breedte... systeembouw, revisie,

Innovative Perfection

service, testen, certificeren, storingsdienst, verhuur en componentendistributie... Hydrauvision heeft het in huis.

Solution Reliability

www.hydrauvision.com FR_excelonpro_ad_v1.qxp

26/8/09

10:57

Página 1 167 - Service lecteurs

NOUS VOUS PRESENTONS NOTRE NOUVEAU TRAITEMENT D'AIR (FILTRE-REGULATEUR-LUBRIFICATEUR)

EXCELON® PRO ADVANTAGE » ECONOMISEZ DU TEMPS Prêts à monter et à utiliser au sortir de la boîte » ECONOMISEZ DE LA PLACE Réalisé dans un matériau composite ultra résistant, il vous fait gagner de la place et du poids » ECONOMISEZ DE L'ARGENT Il est livré avec les raccords intégrés, les fixations et le manomètre Norgren, inventeur du traitement d'air il y a plus de 85 ans, est le leader sur le marché avec ses produits de qualité, de fiabilité et de longévité universellement connue. Avec l'Excelon Pro, Norgren se positionne une fois de plus comme le standard en matière de traitement d'air comprimé. Conçu en réponse aux besoins de ses clients, l'Excelon Pro est un traitement d'air efficace, compact et de qualité. En plus la série Pro vous offre les matériaux polymère les plus récents dans un produit qui conduira Norgren et ses clients dans l'avenir. Pour plus d'informations, visitez www.norgren.com/excelonpro ou contactez Norgren S.A. au tél. +32 2 333 44 11 ou par mail à l'adresse sales@be.norgren.com 168 - Service lecteurs


DOSSIER

Sommaire annuel 2009: Techniques d’entraînement et de commande Le VibChecker: nouvel instrument de mesure et d’analyses de vibrations sur site

Manuli Rubber Industries acquiert Hebu

Des variateurs de fréquence décentralisés

Des raccords de câbles pour chaque application

171 - Service lecteurs 174 - Service lecteurs 177 - Service lecteurs 180 - Service lecteurs

179 - Service lecteurs

Trois étudiants de l’école vhti nommés pour leurs projets de stage chez tvh

Les vérins électriques Concens, une alternative attrayante pour l’air comprimé et l’hydraulique 183 - Service lecteurs

181 - Service lecteurs

Exlar TRITEX II actionneur électromécanique, à branchement direct en 230 Vca

Pneumatique sur mesure

182 - Service lecteurs

178 - Service lecteurs

L’Altivar 12: gamme des variateurs de vitesse pour les moteurs asynchrones

Puissance et performances d’un vérin compact mais dans un vérin plat

176 - Service lecteurs

175 - Service lecteurs

learnShops-débats: nouveau concept lancé à MoconHydromech 2009

Le RTC West-Vlaanderen a organisé un examen VCA gratuit pour 3500 élèves de Flandre-Occidentale 173 - Service lecteurs

172 - Service lecteurs

Nouveaux compresseurs exempts d’huile Série SL: Pureté d’air exemplaire et petite taille

Les armoires de répartition ISV sur base d’une armoire murale AE

170 - Service lecteurs

169 - Service lecteurs

Les décontacteurs peuvent déconnecter un moteur électrique en quelques secondes

SERVICE LECTEURS: Pour plus d’informations, envoyez-nous le formulaire rempli sur la page 47 avec le numéro de votre choix. 178 - DEC 2009 - P 15


Expert Group Drives & Controls

Expert Group Drives & Controls

Bart Aerts Chef Productie Tiense Suikerraffinaderij

Kurt Coppens Dienst Nutsvoorzieningen Gent Industries nv

Marc Crop Technisch directeur Vandemoortele

Marc Gerits Superintendent Plant & Equipment Engine Ford-Werke GmbH

Philippe Haegeman Directeur Productie CBR

Frank Hanselaer Chef Productie Recticel

Martial Melis Directeur Productie Air Products

Jozef Verdonck Vice President Operations Agfa Materials

Filip Vlaminck Project Manager/ Preventieadviseur De Pecker

Yves Radermecker managing director UCA

John Ostermeyer Technology Team Umicore Precious Metals

Jan Vercammen, Engineering Manager RIZLA+ (Ets. L. Lacroix Fils nv)

“Nous procédons toujours en fonction du projet” De Pecker a trois activités principales: construction mécanique, réparations et entretiens. Il s’agit de travail à la pièce (et donc pas de construction en série). Les clients de la firme gantoise sont des plus divers: universités, brasseries, mais aussi entreprises de l’industrie du caoutchouc et fabricants de matelas. Chef de projet chez De Pecker, Filip Vlaminck a dans l’entreprise 17 ans d’expérience en matière d’automatisation et de techniques de transmission. De Pecker emploie 65 personnes. En 2008, les réparations et entretiens représentaient 80% des projets, et la construction mécanique 20%. De Pecker procède toujours en fonction du projet. Il n’y a ni client ni produit spécifique, et pas non plus de segment délimité du marché. Les critères de De Pecker pour choisir les fournisseurs sont les suivants: • le rapport qualité/prix est essentiel, d’autant qu’il s’agit de travail à la pièce; • il s’agit d’installations dont la durée de vie est longue, la qualité des produits est donc déterminante.

Sur mesure “Pour la construction mécanique, nous utilisons toutes sortes de transmissions”, explique Filip Vlaminck. “Hydrauliques, pneumatiques et servomécanismes. Cela varie d’un projet à l’autre et d’un client à l’autre. Tout dépend du projet, et de ce que veut précisément le client. Nous travaillons surtout avec Lenze, Siemens et Festo.” La fabrication de boîtiers de commande et le développement des logiciels sont sous-traités. La firme fait parfois appel à un bureau d’étude technique ainsi qu’à des dessinateurs et à des freelances. Les développements mêmes se font toujours en interne. Parfois aussi, De

P 16 - 178 - DEC 2009

Pecker s’adresse à des universités, lorsque la matière est complexe. “Dans certains cas, le client développe une installation puis nous demande d’adapter une série de choses”, poursuit Filip Vlaminck. “Un projet est pour l’instant en cours chez le chocolatier Callebaut.”

Défis Le savoir-faire et l’expérience des collaborateurs sont cruciaux. Filip Vlaminck, Chef de projet chez De Filip Vlaminck: “Beaucoup Pecker: “Dans certains cas, le client d’aspects interviennent développe une installation puis nous – former les nouveaux demande d’adapter une série de collaborateurs, veiller à choses.” ce qu’ils deviennent polyvalents et satisfassent aux activités de production à la pièce. Nous avons besoin de différents profils: des opérateurs, des soudeurs, des monteurs. Trouver les personnes qu’il nous faut est extrêmement difficile. Elles doivent avoir réponse à tout et posséder un lourd bagage technique. Elles doivent en outre être flexibles et disposer de vastes connaissances professionnelles. L’avantage c’est que chez nous, les projets sont toujours différents et que nos collaborateurs ont à chaque fois d’autres défis à relever.” n 184 - Service lecteurs


Expert Group Drives & Controls

Les véhicules d’UCA ont besoin d’une quantité énorme d’air comprimé pour desserrer les freins des wagons. Il faut quelque 350 litres d’air comprimé pour chaque wagon. Quand le wagon est parqué, l’air doit être évacué. Pour raugmenter la pression, vous devez avoir un grand débit.

“Le compresseur, c’est le cœur de nos véhicules” Depuis 1981, UCA est spécialisée dans la construction de véhicules rail/route, des véhicules capables de tracter jusqu’à 2.500 tonnes. L’entreprise, établie à Merksem près d’Anvers, construit depuis 1981 des locomotives équipées de roues convenant au trafic ferroviaire, en sus des pneus en caoutchouc. UCA combine les avantages du trafic routier et ferroviaire en un seul véhicule tout terrain et propose une gamme de véhicules utilitaires: des véhicules à moteur qui peuvent être utilisée tant sur une route asphaltée que sur les rails d’un réseau ferroviaire. Le port d’Anvers a joué un important rôle dans le développement d’UCA. A l’époque où l’entreprise a débuté, un très grand nombre de systèmes ferroviaires ont été posés au port d’Anvers. Il y avait une forte demande pour ce type de véhicules rail/route parce que, régulièrement, des wagons déraillaient ou freinaient trop tard, et provoquaient de graves dommages. Les wagons d’UCA étaient beaucoup plus robustes, une robustesse qui est également apparue dans la pratique. En ce moment, la zone de vente d’UCA s’étend partout en Europe (Benelux, France, Allemagne, Autriche, Roumanie et Suisse). “Nos clients sont des entreprises possédant de grands sites, et leur propre réseau ferroviaire”, explique Yves Radermecker, gérant d’UCA. “Nos véhicules circulent sur route et sur rail. Ils fournissent un couple très élevé (force de traction) et leur vitesse est de 25 km/h maximum. Mais pour des activités de triage et pour remplir des wagons, il est nul besoin d’atteindre des vitesses élevées.”

Grand débit Actuellement, UCA utilise principalement des véhicules JCB, parce qu’ils ont une puissance de traction accrue. Les véhicules d’Unimog qui étaient souvent utilisés avant, roulent plus vite et conviennent à de plus longues distances. Un véhicule rail/route a une durée de vie d’environ 10.000 heures. Ce qui correspond à une moyenne de 10 à 13 ans. Le prix d’achat est compris entre 260.000 et 400.000 euros. Les véhicules d’UCA ont besoin d’une quantité énorme d’air comprimé pour desserrer les freins des wagons. Il faut quelque 350 litres d’air com-

Yves Radermecker, managing director de UCA: “Nous utilisons également de l’air pour le mécanisme d’accouplement à commande pneumatique.”

primé pour chaque wagon. Quand le wagon est parqué, l’air doit être évacué. Pour raugmenter la pression, vous devez avoir un grand débit. Et c’est là que Kaeser Kompressoren entre en jeu. La montée de pression est extrêmement rapide grâce au compresseur à vis. “Nous nous sommes lancés avec Kaeser parce que nous attachons une grande importance au rapport qualité-prix”, poursuit Radermecker. “De plus, les bureaux de Kaeser se trouvent près d’Anvers, ce qui ne peut qu’être bénéfique dans le cadre de notre collaboration.”

Fiabilité “Nous utilisons également de l’air pour le mécanisme d’accouplement à commande pneumatique”, poursuit Yves Radermecker. “Il s’agit ici d’un compresseur fournissant un débit de 2,6 m3 par minute. C’est un compresseur mobile de type M26.” Dans le coût total d’un véhicule route/rail, le compresseur représente 6% à 7% environ. Le compresseur est complètement intégré dans la machine. Il ne représente qu’une petite partie de l’investissement, mais c’est un élément primordial. Il assure la fiabilité. On pourrait comparer le compresseur à notre cœur. Le compresseur de Kaeser est également d’une importance cruciale au sein du département de production. “C’est un compresseur statique à commande électrique”, nous dit Yves Radermecker. “Dans nos véhicules rail/route, nous en avons utilisé 2 types. Le premier était à entraînement hydraulique, mais nous y avons renoncé parce que l’hydromoteur consommait trop de CV du véhicule. Nous avons alors décidé de prévoir une commande séparée pour le compresseur. Son fonctionnement est à présent tout à fait autonome, et son intégration à la machine est totalement modulaire.” UCA se charge elle-même de l’entretien et des réparations. Mais en cas de panne grave (partout dans le monde), il est toujours possible de faire appel à la succursale de Kaeser dans le pays concerné. n Dans les véhicules de UCA, qui peuvent être utilisées sur les rails d’un réseau ferroviaire, le compresseur de Kaeser a été incorporé.

185 - Service lecteurs

178 - DEC 2009 - P 17


APPLICATION

Les potentiels à l’échelon mondial de l’énergie marine avoisinent le tiers des besoins actuels en électricité. Dans les régions qui s’y prêtent comme les côtes à forte amplitude des marées ou à grande proportion d’énergie des vagues, il nous est possible de couvrir une bonne part des besoins énergétiques.

“Nous sommes des pionniers” Les potentiels à l’échelon mondial de l’énergie marine avoisinent le tiers des besoins actuels en électricité. Dans les régions qui s’y prêtent comme les côtes à forte amplitude des marées ou à grande proportion d’énergie des vagues, il nous est possible de couvrir une bonne part des besoins énergétiques. Comment expliquer cet engouement pour l’énergie marine? “L’énergie marine est de prime abord un sujet captivant qui semble nouveau et exotique mais qu’il convient de replacer dans le contexte des énergies renouvelables. A la question d’où vient le courant électrique à l’heure actuelle, il apparaît que l’éolien en fournit un pour-cent, l’hydroélectricité 16 pourcent, le nucléaire 16 pour-cent et le charbon la majeure partie. Le remplacement du charbon est donc inévitable. Soit nous faisons appel au charbon propre exempt d’émissions, une technologie encore très complexe et encore inexploitable, soit nous avons besoin d’alternatives. Nous avons cherché à savoir si le remplacement du charbon peut s’appuyer sur les énergies renouvelables. La réponse est sans appel: oui, sans difficulté en termes de potentiels et techniques.” Quelles sont les sources d’énergies renouvelables dont vous tenez compte? “L’étonnant est qu’elles sont peu nombreuses. A moyen terme l’hydroélectricité existante, l’éolien et la biomasse, c’est tout. L’énergie solaire a certes une grande importance mais des développements approfondis sont encore nécessaires avant de pouvoir apporter une appréciable contribution, en gros une vingtaine d’années. En théorie, ces sources permettent de couvrir entière-

Le professeur Jürgen Schmid de l’institut pour l’énergie solaire: “Il n’existe pas d’utilisation de l’énergie qui reste neutre pour l’environnement mais il me semble que l’énergie marine est une technologie plutôt dénuée de risques.”

ment les besoins en électricité. En réalité, les potentiels ont des répartitions régionales diverses. Nous sommes par conséquent contraints de prévoir d’autres ressources énergétiques: le solaire, la géothermie mais aussi l’énergie marine.” Quand serons-nous prêts? “Il faudra que l’utilisation de l’énergie marine emprunte la voie de toutes les technologies, c’est une évolution naturelle. Si nous la comparons aux progrès de l’aviation, nous nous trouvons au temps des frères Wright, c’est-à-dire que nous sommes encore des pionniers. A la suite des premières installations expérimentales que nous avons maintenant, d’autres projets pilotes suivront avec moins d’unités individuelles. Un premier parc de taille modeste sera le précurseur des séries. Je me réfère à une période de 20 ans, 5 à 10 ans étant déjà derrière nous.”

Des défis de taille

Ces générateurs fluidiques de petite taille suivent le flux et le reflux des vagues et convertissent les déplacements linéaires en courant électrique.

P 18 - 178 - DEC 2009

Quels sont les avantages de l’énergie marine par rapport aux autres sources énergétiques vertes? “Un point essentiel est que les différences entre puissance maximale et moyenne de l’énergie marine sont nettement plus faibles que dans l’énergie éolienne ou solaire. Le soleil ne brille pas en permanence, le vent est très instable. Or l’énergie des vagues existe de manière relativement uniforme et en ce qui concerne l’énergie des courants marins, nous savons avec précision quand la phase zéro et le pic maximum se produisent. L’énergie marine s’intégrera bien plus facilement dans le futur réseau d’alimentation que le manège incertain issu du vent et du soleil.”


APPLICATION

Quels sont les problèmes particuliers à l’exploitation de l’énergie marine? “Il nous faut capter l’énergie de la houle et des courants marins là où ils sont forts mais nous manquons d’expérience avec les applications dans ces rudes conditions marines. Il y a par exemple la résistance à la corrosion due à l’eau salée ou le fond marin, un premier test s’est soldé par l’effondrement d’un forage. Les rapports des courants, la prédictibilité des vagues et l’interaction de l’énergie éolienne et de celle des vagues sont encore mal connus. Sans oublier que le transport de l’électricité entre le point de génération et les réseaux de distribution nous pose des défis de taille.” Quels sont les projets d’exploitation énergétique de la mer les plus avancés et les plus prometteurs? “A mon avis, le plus élégant consiste à utiliser l’énergie marine sous l’eau. Je me garderais bien d’exploiter l’énergie des vagues au-dessus de la surface de l’eau. Les forces hydrauliques qui s’exercent directement sur les parties mécaniques sont telles qu’elles détruisent facilement le matériel. L’aptitude à la survie des convertisseurs flottants de l’énergie des vagues est très faible, la sûreté de fonctionnement n’est pas près d’être au niveau requis. C’est plus simple avec les turbines à courants marins. Leur principe s’est avéré excellent pour l’exploitation de l’énergie éolienne, ce qui permet d’affirmer qu’il sera approprié à l’utilisation des courants marins. Néanmoins, chaque site imposera des profils fonctionnels distincts.”

Une technologie plutôt dénuée de risques Que reste-t-il à faire pour que l’exploitation se fasse utilement? “Il est très important d’analyser avec soin les installations pilote. La plupart du temps, cette phase est trop courte et pourtant elle est très instructive sur la configuration, les asservissements, les charges, les particularités des courants, la connexion au réseau et bien sûr l’incidence des conditions marines ambiantes de la faune et de la flore.” Partant de là, quels sont les points controversés? “Il faut distinguer entre les faits et les craintes. Lorsque j’avais présenté le concept à l’époque, certains croyaient que les poissons seraient hachés menu. Cela est impossible parce que les rotors tournent très lentement. Les bruits que nous générons à la mise en place et à l’exploitation des équipements sont plus préoccupants. Ces effets nécessitent de plus amples investigations. Il n’existe pas d’utilisation de l’énergie qui reste neutre pour l’environnement mais il me semble que l’énergie marine est une technologie plutôt dénuée de risques.”

Le transport de l’électricité entre le point de génération et les réseaux de distribution pose des défis de taille.

Technologies actueles • Turbines de courants marins: A l’instar de l’éolienne, un rotor tourne sous l’eau dans le courant marin. L’ISET exploite le prototype Seaflow au large des côtes du sud de l’Angleterre. • Centrales houlomotrices flottantes: Les flotteurs sont réunis en tapis ou serpent articulé. Les vérins hydrauliques dans les articulations convertissent l’ondulation de la houle en électricité. Le projet Pelamis est actuellement en cours au large des côtes du Portugal. • Centrales houlomotrices pneumatiques: Sur la côte, les vagues sont forcées dans un tube en forme de cheminée. Le flux et le reflux de la colonne d’eau pressent et extraient l’air à travers un générateur. Une installation de 800 mégawatts heure est en construction sur les îles Féroé.

Quelle serait la contribution de l’industrie pour faire progresser cette utilisation? “Là je passe des généralités au concret sur le plan national: mon souhait est qu’en Allemagne nous formions un consortium pour développer la technologie nécessaire à l’utilisation de l’énergie marine et pour pénétrer le marché au niveau international. Certaines coopérations existent déjà mais nous constatons qu’à l’intérieur de l’Allemagne les effets de synergie sont encore trop peu utilisés. A ce sujet, il faut rappeler que notre potentiel local en énergie marine est très faible. Ce n’est donc pas un objectif de politique énergétique prioritaire bien qu’il garde toute sa portée dès qu’il s’agit d’exporter des technologies.” n

L’aprovisionnement énergétique dans 30 ans En 2040, l’approvisionnement mixte sera réparti d’après le professeur Schmid comme suit: éolien 50, biomasse 25, hydroélectricité 12, solaire 10 et marin 3 pour-cent. A priori, cela ne semble pas élevé mais 3 pour-cent équivaudront à plus de 1.000 térawatts, soit près du double de la consommation d’électricité en Allemagne ou le quadruple du courant produit dans le monde par l’éolien qui a jusqu’à présent généré 400.000 emplois et démontre le potentiel socioéconomique de l’énergie marine.

186 - Service lecteurs

178 - DEC 2009 - P 19


| PC11-34F |

Les merveilles compactes pour l’armoire de commande

C6915

C6925

C6920

C6930

Motek Halle 9, Stand 9108

www.beckhoff.be/C69xx IPC

I/O

Motion

FachPack 2009 Halle 9, Stand 240

Automation

Série de PC d’armoire de commande C69xx Boîtier en aluminium compact et solide Cartes mères 3½ pouces Beckhoff C6915: Intel® Atom™, sans ventilateur C6925: Intel® Celeron® M ULV 1 GHz, sans ventilateur C6920: Intel® Core™ Duo ou Core™2 Duo C6930: Intel® Core™ Duo ou Core™2 Duo, contrôleur SATA RAID 1 embarqué Beckhoff Automation BVBA, Kempische Steenweg 305 bus 202, 3500 Hasselt Téléphone : + 32 (0) 11 / 24 08 00, Fax : + 32 (0) 11 / 24 08 01, info@beckhoff.be www.beckhoff.be 187 - Service lecteurs

BECKHOFF New Automation Technology


REPORTAGE

Dans l’édition précédente vous avez pu lire la première partie du reportage sur les fluides hydrauliques. Ci-dessous se trouve la deuxième et dernière partie.

Les fluides hydrauliques sont-ils encore d’actualité? Il y a une grande diversité de fluides hydrauliques, et la question est donc de savoir pourquoi. Existe-t-il un fluide hydraulique idéal, ou est-ce là une question ridicule? De nombreuses propriétés d’un fluide hydraulique sont diamétralement opposées à l’application dans laquelle il devrait être utilisé. Le choix d’un fluide hydraulique est toujours (à nouveau un mot fort) un compromis.

Indice de viscosité La viscosité d’un fluide hydraulique diminue lorsque la température augmente. Pour déterminer l’influence de la température sur la viscosité d’un fluide, on utilise un indice de viscosité (IV); plus cet indice est grand, moins la température a d’influence sur la viscosité du fluide. Un IV élevé signifie une moins grande dépendance à l’égard des changements de température; un IV élevé est donc souhaitable. Etre dépendant de la température est en effet le plus gros inconvénient d’un système hydraulique. C’est pourquoi l’on tente d’ajouter des modificateurs d’indice de viscosité. Ce sont généralement des

La comparaison entre la viscosité et l’efficacité mécanique, volumétrique et générale. mobiles n’ont pas le choix. La plage de températures doit être beaucoup plus vaste; c’est pourquoi les modificateurs de viscosité sont surtout utilisés dans le secteur de l’hydraulique mobile. Exemple: une plage de températures de -8°C pour une viscosité de départ de 1000 cSt et de 70°C pour le minimum de 10 cSt devient -15°C et 82°C avec un indice de viscosité plus élevé.

Rapport viscosité - pression La viscosité dépend donc de la pression de service. L’augmentation

La comparaison entre la viscosité et la température. chaînes polymères qui diminuent l’influence de la température. Le mécanisme est basé sur le fait que ses molécules polymères s’enroulent dans le froid et s’étendent progressivement à mesure que la température augmente. Des molécules trop longues peuvent être brisées dans les pompes, moteurs et soupapes suite à l’effort de cisaillement, et même menacer la filtrabilité. Voici des modificateurs de viscosité: polyoléfines, polyméthacrylates et polyalkylstyrènes. Ces additifs ont pour effet que la viscosité augmente à hautes températures. Si ~50°C peut être prescrit comme meilleure température de fonctionnement pour de l’hydraulique stationnaire, les applications

Viscosité hydrocinétique. 178 - DEC 2009 - P 21


REPORTAGE

de la viscosité avec la pression est exponentielle à température constante. Voici la formule : η = η0 . eb.p [Pa . s] Où η0 est la viscosité de départ à par exemple 1 bar absolu; b est le facteur viscosité/pression. Il dépend: du type d’huile (b augmente si la teneur en naphtènes et aromates est plus élevée; l’influence de la pression sur la viscosité est la plus faible lorsque la teneur en paraffine est élevée), de la température t et de la pression p. Remarque: l’influence de la pression sur la viscosité n’est pas négligeable. A 50°C, une augmentation de 200 bars donne une augmentation de η = 0,034 Pa.s à 0,048 Pa.s, soit 41%. Si la pression augmente de 0 à 350 bars, ce chiffre passe à 94%.

Compressibilité Nous l’avons tous appris à l’école, les fluides ne sont pas compressibles; pourtant, ceci n’est vrai que par rapport à la compressibilité des gaz. En réalité, l’huile est compressible elle aussi. C’est un inconvénient, car une transmission rigide signifie qu’il n’y a pas de retard du signal. Par contre, une huile élastique, flexible, n’est pas toujours un inconvénient; parfois, un facteur d’amortissement peut être le bienvenu dans un système. La compressibilité signifie une diminution du volume à masse égale si la pression augmente. Selon le type de variation d’état, on fait une distinction entre coefficients de compressibilité adiabatique et de compressibilité isotherme. Le coefficient de compressibilité isotherme est 1,15 fois plus grand que l’adiabatique. Vu que les changements de pression dans des systèmes hydrauliques se succèdent généralement très vite, on peut admettre qu’il s’agit de variations d’état adiabatiques.

Polyglycol: faible valeur de friction en cas de contact acier / laiton. Pour températures de fonctionnement élevées Peinture, élastomère, plastique : tester la compatibilité Non compatible avec l’huile minérale Bonne protection contre l’usure Les polyéthylènes glycols sont solubles dans l’eau Ester synthétique (‘bio’): acceptable pour l’environnement Biodégradabilité rapide Peintures et joints doivent être testés Faible coefficient de frottement Très bonne portance, bonne protection contre l’usure Bon effet de purification Les huiles de base minérales (88%) sont composées de : 98 % d’huile paraffinique <1% d’huile naphténique <1% huile blanche Environ 2% d’huile paraffinique hydrogénée Les huiles de base synthétiques (12%) sont composées de: Environ 80% d’ester Environ 20% de polyglycol <1% de polyalphaoléfines <1% d’alkylates

Principaux additifs dans les fluides hydrauliques

Autres caractéristiques - Air dans huile > pouvoir de désaération - Chaleur – capacité thermique – conductibilité thermique

Fluides hydrauliques - Applications hydrocinétiques (HA et HN) - Applications hydrostatiques Classification Huiles minérales (ISO 6743/4) ISO 11158: HH - HL – HM – HR – HV – HS – HG. Huiles difficilement inflammables (7ème rapport de Luxembourg, ISO 6743/4) Aqueuses: HFAE, HFAS, HFB, HFC. Anhydres: HFDR, HFDU. Fluides hydrauliques rapidement biodégradables (ISO 6743/4 – ISO 15380) Non solubles dans l’eau: HETG, HEES, HEPR. Solubles dans l’eau: HEPG Huiles alimentaires: (FDA, USDA, NSF) NSF 1: base huile blanche, base PAO. NSF 2: base huile blanche, base PAO, base huile minérale.

Fluides de base Huile minérale: huile conventionnelle (IV environ 100) Utilisation universelle Bonne solubilité de l’additif Bonne compatibilité avec la matière de base Polyalphaoléfines: pour températures de fonctionnement élevées Longue durée, faible coefficient de frottement Large spectre par un IV naturel élevé d’environ 140 Mélangeable et compatible avec huile minérale (env. 10-20% huile rés. (min))

P 22 - 178 - DEC 2009

Huiles hydrauliques minérales de base Symbole ISO


REPORTAGE

Les huiles minérales sont généralement composées (chimiquement) de: - Alcanes ou paraffines (CnH2n+2) à ~70% - ce sont des hydrocarbures saturés. - Alcènes ou naphtènes (CnH2n) à ~25% - ce sont des hydrocarbures non saturés. - Aromates à ~5% - ce sont des hydrocarbures carbocycliques - Les huiles paraffiniques ont une part d’au moins 52% de paraffines de maximum 34% de naphtènes d’environ 7-8% d’aromates. Caractéristique ici: IV d’environ 100 et PP < -9°C.

L’utilisation de fluides HE est importante essentiellement dans le secteur de l’hydraulique mobile, surtout par exemple pour les machines agricoles et les véhicules communaux (camions d’enlèvement des ordures ménagères, brosseuses, élévateurs à nacelle,…). Aux Pays-Bas, certaines communes ont instauré une interdiction pour toutes les machines fonctionnant avec des huiles hydrauliques conventionnelles et l’obligation d’utiliser des fluides HE certifiés. La tendance va à une utilisation accrue de fluides synthétiques (HEES) et à une utilisation moindre de HEPG parce que ces derniers sont solubles dans l’eau et peuvent polluer les nappes aquifères.

- Les huiles naphténiques ont une part d’au moins 38% de naphtène. Caractéristique ici: IV d’environ 30 et PP < -30°C [pp = pourpoint = point d’écoulement].

Fluides hydrauliques difficilement inflammables H = hydraulique: F= ‘résistant au feu’ Fluides aqueux Symbole ISO

La structure chimique de koolzaadolie.

Conclusion Pour autant que nous le sachions, ce pays n’a pas de statistiques concernant l’utilisation de fluides hydrauliques. En Allemagne, le numéro 1 des fluides hydrauliques, il y en a. Nous pouvons par conséquent reprendre cette classification, parce que l’expérience nous apprend que la différence pourrait être d’un pour cent maximum.

Fluides synthétiques anhydre difficilement inflammables Symbole ISO

Fluides hydrauliques biodégradables Fluides hydrauliques biodégradables, ou (de l’allemand) fluides anhydres rapidement biodégradables, ou (de l’américain) ‘lubrifiants respectueux de l’environnement’ (environmentally awareness lubricants) (H = hydraulique ; E = environnement).

Environ 80 à 85 % sont des huiles minérales (HH >>>>HG). Dont 30 à 35 % vont à l’hydraulique mobile et 65 à 70 % à l’hydraulique stationnaire. Environ 7% sont des fluides hydrauliques difficilement inflammables (généralement hydraulique stationnaire) Dont 70% sont des fluides HFC (eau-glycol) 10% sont des HFDU 20% sont des HFA Environ 7% sont des fluides rapidement biodégradables (stationnaire et mobile) Dont 80 à 90% sont des fluides HEES Environ 1% est ‘d’autres’ fluides (basis PAO, HC) Exemple: USDA-H1 – destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires (maintenant NSF) n

Symbole ISO

188 - Service lecteurs

178 - DEC 2009 - P 23


AF Belg 090812 an Compresseurs 130x185:

Page 1

Nouveaux compresseurs exempts d’huile : une qualité d’air irréprochable au plus près du processus. • Air de qualité médicale • Efficacité énergétique imbattable • Faible encombrement • Excellente insonorisation • Design résolument moderne • Facilité d’entretien • De 1,5 kW à 45 kW

Une gamme complète de compresseurs exempts d’huile couvrant les besoins de tous les processus, même les plus petits, des industries alimentaires, électroniques, pharmaceutiques… Dédié à la qualité de l’air comprimé.

Série RSW

Série SL

www.af-belgium.be AF BELGIUM sa - Chaussée de Tubize 485 F - 1420 Braine-L’Alleud Tél.: (02) 351 26 76 - Fax: (02) 351 26 62 - E-mail: info@af-belgium.be 189 - Service lecteurs

Belgische Vereniging van Fabrikanten, Invoerders, Verdelers voor Industriële Hydraulica, Pneumatica Automatisering en Aanverwante Technieken Association Belge des Fabricants, Importateurs, Distributeurs de Matériel Hydraulique, Pneumatique, d’Automatisme pour l’Industrie et Techniques Associées

Maatschappelijke zetel - Siège social Louizalaan, 500, Av. Louise, Brussel 1050 Bruxelles info@fimop.be www.fimop.be Lid van het Europese CETOP Membre du Comité Européen CETOP

Secretariaat - Secrétariat Wielstraat 12 – 2880 Bornem Tel. 02/640 77 35, Fax 02/640 84 80

190 - Service lecteurs adv A5_dec09.indd 1

09-12-2009 07:45:44


APPLICATION

L’énergie est également un des angles important de surveillance avec les caméras infrarouges. La production d’énergie nécessite souvent des échanges de fluides, qui, pour éviter les pertes devront être isolé thermiquement. La caméra permettra de vérifier l’état des isolants, mais aussi des tuyauteries, des vannes et tous les organes intégrés à ces process.

testo 875 et 881: caméras thermiques pour l’industrie La thermographie a trouvé sa place en industrie en maintenance préventive pour l’enregistrement et le contrôle mécanique et électrique des outils de production. En R&D, la caméra thermique sert également d’outil de contrôle sur les platines électroniques en mettant en évidence d’un coup d’oeil, les surchauffes de composants. Les caméras thermiques sont capables de convertir les rayonnements infrarouges en signaux électriques et ainsi fournir une représentation visible pour l’oeil humain. Les caméras permettent la visualisation rapide des points chauds ou d’anomalies engendrant des échauffements sur les installations industrielles dans le cadre de maintenance préventive et/ou de production. Les produits et les installations sont ainsi contrôlés sans risque de dénaturation ou de casse, puisque sans contact. Les zones sensibles permettent ainsi des constatations de point sensibles avant qu’il n’y ait des dommages entraînant des arrêts de production. La plus petite différence de température entre deux points peut être identifiée grâce à la grande résolution des nouvelles caméras. Une grande flexibilité d’utilisation est possible grâce au changement d’optique permettant ainsi une visualisation adaptée à votre objet cible. L’appareil photo numérique intégré à ces caméras, permet un archivage efficace en ayant une vue réelle en plus d’une visualisation infrarouge. La détection automatique du point froid/chaud permet une localisation simple et rapide des défauts. Des échauffements anormaux peuvent être trouvés rapidement et ainsi corrigés. Le logiciel proposé avec les caméras thermiques permet de retravailler l’ensemble des clichés mémorisés sur site à partir de votre bureau. L’option haute température permet des mesures jusqu’à plus de 550°C.

Pour contrôles réguliers d’armoires ou coffrets électriques La thermographie infrarouge permet la détection de points chauds en basse, moyenne et haute tension. Cette technologie permet de déterminer si c’est le composant ou la connexion qui montre des faiblesses et donc des échauffements. Les caméras permettent de mettre ces éléments en évidence. Les mesures préventives peuvent éviter des destruction de matériel voir des incendies dans des coffrets électriques. Les documentations archivées jouent un rôle particulièrement important dans le cadre de maintenance préventive. Les caméras offrent la particularité de permettre la création d’archives (de mémorisation de données) permettant de servir de guide lors des tournées d’inspection de vos usines et ainsi d’enregistrer et d’allouer une image à un lieu.

En support de maintenance préventive sur des machines Vérifier les composants d’une ligne de production permet de ga-

Les caméras thermiques permettent la visualisation rapide des points chauds ou d’anomalies engendrant des échauffements sur les installations industrielles.

rantir la rentabilité de cette ligne ainsi que la sécurité des opérateurs. Une forte évolution de température est en règle générale synonyme d’anomalie, par exemple, un graissage de roulement défectueux, une bobine de moteur en début de court-circuit, un défaut de lubrifiant sur des pièces en mouvement. Vérifier un niveau de liquide dans un réservoir ou un container devient simple avec une visualisation par imagerie infrarouge. Le fluide, en contact avec la paroi, transmettra à cette dernière sa température; les parois qui ne sont pas en contact avec le fluide disposeront d’une inertie thermique beaucoup plus faible et ce fait, donneront une image soit plus chaude soit plus froide en fonction de l’environnement. En tout état de cause, la caméra mettra en évidence une limite thermique correspondant au niveau de remplissage. Ainsi, vous pourrez déterminer si le niveau est en niveau d’alarme ou non, ou si votre fournisseur a suffisamment rempli votre cuve.

Producteur d’énergie Les caméras thermiques testo 875 et testo 881 permettent une analyse précise qui, de ce fait, donnera des indications précises d’un comportement de process et des respects de certaines contraintes relatives aux lignes de production. Dans le secteur de la recherche et du développement, la caméra thermique permettra une surveillance rapide et efficace de la dispersion thermique de certains organes. L’avantage des caméras testo 875 et testo 881 reste, sans conteste, l’interchangeabilité de l’optique permettant une plus grande flexibilité d’utilisation. n

191 - Service lecteurs

178 - DEC 2009 - P 25


REPORTAGE

Tout ce qu’il faut savoir de la nouvelle directive machines, PROFINET, Safety Integration et Totally Integrated Automation.

Coup dans le mille pour les débats sur les learnShops à Mocon-Hydromech A la dernière édition de Mocon-Hydromech, les learnShops ont fait peau neuve. Un débat a été associé à la présentation des orateurs. L’assistance pouvait ainsi faire entendre son avis, et différentes visions ont été abordées. Les voici commentées.

La nouvelle directive machines (Sirris) La nouvelle directive machines 2006/42/CE ne diffère pas fondamentalement de la directive actuelle 98/37/CE. Elle se charge surtout d’éclaircir des définitions et de fixer des limites relativement à d’autres normes. La nouvelle directive machines n’est pas la principale raison de différentes nouvelles normes ou adaptations aux normes. Elles sont adaptées aux besoins d’aujourd’hui, comme il est de circonstance.

A la dernière édition de Mocon-Hydromech, les learnShops ont fait peau neuve.

Que dit la nouvelle directive machines? “Cette directive établit seulement des exigences générales essentielles en matière de santé et de sécurité, complétées pour certaines catégories de machines par une série d’exigences plus spécifiques.”

c) composants de sécurité; d) engins et accessoires de levage; e) chaînes, câbles et sangles; f ) systèmes de transmission mécanique amovibles; g) quasi-machines.

Les exigences fondamentales de sécurité et de santé sont groupées selon les risques contre lesquels elles sont dirigées. Le fabricant est tenu d’effectuer une analyse du risque pour vérifier quels risques s’appliquent à sa machine; lors de la conception et de la construction de la machine, il doit ensuite tenir compte de cette analyse.

Explication de la définition ‘machine’ Un ensemble, a) équipé d’un système de transmission ou destiné à en être équipé; b) qui n’est pas basé sur l’utilisation directe de la force musculaire humaine ou animale; c) de pièces ou d’organes liés entre eux dont au moins un est mobile; d) réunis de façon solidaire en vue d’une application définie.

Objectif de la directive machines Arriver à un risque marginal acceptable. Pour y parvenir, il est judicieux d’utiliser des normes harmonisées qui garantissent une présomption accrue de conformité. Cette directive s’applique aux produits suivants: a) machines; b) pièces d’équipement interchangeables;

Un ensemble auquel manquent uniquement les composants pour le montage sur les lieux d’utilisation ou pour le raccordement à une source d’énergie ou d’entraînement; Un ensemble qui est prêt au montage et qui peut fonctionner uniquement dans cet état, après montage sur un moyen de transport ou montage dans un bâtiment ou une construction; Un ensemble de pièces ou d’organes liés entre eux dont au moins un est mobile, et qui, ensemble, sont destinés au levage de charges et qui sont entraînés exclusivement et directement par la force musculaire humaine.

PROFINET, la nouvelle norme industrielle d’automatisation (Profibus Belgium)

Avec le bus VARAN, on réalise des concepts de machines modernes et on peut atteindre des temps de cycle de bus inférieurs à 100 μs.

P 26 - 178 - DEC 2009

PROFINET est la solution Ethernet ouverte standard. Un développement dans lequel sont impliquées plus de 500 personnes venant de dizaines d’entreprises. L’objectif de PROFINET, c’est d’une part offrir aux utilisateurs une connexion transparente entre le terrain et le management. Les utilisateurs peuvent ainsi échanger facilement des signaux et informations entre ces domaines. Tous les dispositifs PROFINET ont leur propre adresse IP. On peut donc entrer en contact de n’importe où, par Internet. L’entretien et/ou la modification de paramètres prend ainsi une nouvelle dimension.


REPORTAGE

D’autre part, PROFINET est destiné aux applications dans lesquelles PROFIBUS ne peut pas être utilisé. Pensez par exemple aux machines complexes servant dans l’industrie des semiconducteurs, dans les centres d’usinage et dans l’industrie du moulage sous pression. PROFINET est totalement ouvert et compatible avec TCP/IP. Des combinaisons de PROFINET et de TCP/IP sont donc possibles tout à fait en standard. Et ce sans aucune limite du côté TCP/IP. Cela signifie par exemple que des systèmes SCADA qui doivent échanger de grandes quantités de données avec des systèmes en amont peuvent le faire par TCP/IP et que la communication qui doit se faire en temps réel passe par PROFINET. Pensez notamment à la communication entre PLC avec senseurs et actionneurs.

Safety Integration (SigmaControl) En construction de machines, les exigences ne cessent d’augmenter – des processus de production de plus en plus complexes doivent être réalisés avec toujours plus d’efficacité. SIGMATEK propose des solutions d’automatisation intégrées qui donnent à la conception de machines la flexibilité dont elle a besoin. Un rôle important est joué par la communication de tous les composants, dans la machine et en dehors. C’est pour cette raison que des systèmes de bus Ethernet en temps réel connaissent un succès grandissant en automatisation industrielle. Un réseau transparent continu assure une précision accrue. Avec le bus VARAN, on réalise des concepts de machines modernes et on peut atteindre des temps de cycle de bus inférieurs à 100 μs. Haute sécurité des données et tolérance aux défauts Dans le rude milieu industriel d’une machine apparaissent des perturbations électromagnétiques qui, inévitablement, influencent aussi le système de bus et toute une série de composants électroniques. En actionnant les étages de sortie, les amplificateurs du mécanisme d’entraînement produisent des interférences dans la plage des kHz. En travaillant avec une faible longueur de paquets avec maximum 128 octets de données utilisables, on minimise la possibilité d’erreurs de communication. Topologie flexible Le bus VARAN s’organise de façon autonome à la phase de démarrage. L’adressage des participants se fait automatiquement. Cela permet de créer avec une grande facilité et avec flexibilité des topologies de bus complexes, particulièrement avec des concepts de machines modulaires. L’architecture ouverte donne à l’utilisa-

PROFINET est la solution Ethernet ouverte standard. Un développement dans lequel sont impliquées plus de 500 personnes venant de dizaines d’entreprises.

teur une flexibilité exceptionnelle – également à l’avenir, dans le cas d’extensions. A titre d’exemple, des parties entières de machine peuvent être assemblées ou enlevées au réseau actif grâce à la possibilité Hot-Plug de VARAN, même tardivement.

Totally Integrated Automation: diminution drastique des frais d’énergie (Siemens) Environ 50% de la consommation totale d’énergie dans les pays développés viennent de l’industrie, et 2/3 partent dans les systèmes de transmission électrique. Les systèmes de réglage contribuent fortement à l’efficacité énergétique: ils veillent à ce que l’énergie soit consommée uniquement lorsqu’elle est effectivement nécessaire. Des produits à bon rendement énergétique peuvent, il est vrai, contribuer notablement à diminuer la consommation d’énergie; mais seule une combinaison intelligente de ces systèmes, du planning au fonctionnement, dans le cadre d’une Totally Integrated Automation, peut révéler efficacement ce potentiel. Gestion de l’énergie La gestion de l’énergie consiste à améliorer en permanence le rendement énergétique de l’installation, en 3 étapes récurrentes: 1) Identifier les flux énergétiques Le niveau d’identification englobe la transparence des flux énergétiques, la vitesse et l’optimisation d’une collecte permanente et précise de données énergétiques: - Détecter et éliminer le gaspillage d’énergie; - Identifier le potentiel d’économie grâce à la gestion de l’énergie; - Diminuer de 20% le coût de l’énergie et du fonctionnement grâce à une plus grande transparence des flux énergétiques. 2) Evaluer le potentiel d’économie - Calculer les investissements et le délai de récupération énergétique; - Une technologie de transmission à haut rendement énergétique diminue le coût du cycle de vie; - Calculer le potentiel d’économie d’énergie et les délais de récupération énergétique avec SinaSave; - Jusque 70% de potentiel d’économie d’énergie pour les pompes et ventilateurs avec transmissions économes en énergie, moteurs et motoréducteurs très économes. 3) Prendre des mesures visant au rendement Produits, systèmes et solutions pour les économies d’énergie de telle sorte que le rendement énergétique et la productivité des installations soient améliorés: - Moteurs économes en énergie: avec jusque 40% de pertes d’énergie en moins que des moteurs standard; - Convertisseurs de fréquence: des convertisseurs à technologie d’alimentation efficace ramènent l’énergie générée par le moteur vers l’alimentation; - Jusque 70% d’économie d’énergie et meilleure qualité du processus grâce à des entraînements à vitesse variable; - Motoréducteurs: motoréducteurs à rendement optimisé à train d’engrenages commun. n

192 - Service lecteurs

178 - DEC 2009 - P 27


APPLICATION

Les brides de jonction ne sont pas toujours droites et planes et la correction manuelle d’écarts éventuels des brides au millimètre près s’est avérée impossible. Les vérins hydrauliques à commande synchronisée permettent de positionner rapidement et avec précision la construction d’appui pesant 500 tonnes.

Avec l’hydraulique à la verticale et en pleine mer Le constructeur d’éoliennes Bard Engineering a mis au point un concept unique pour asseoir ses turbines. En effet, le mât a été installé sur une croix d’appui qui repose, au-dessus de la surface de l’eau, sur trois piliers principaux. Le système de levage synchronisé d’Enerpac est utilisé pour mettre à niveau de manière rapide et précise cette croix d’appui. BARD Engineering a été créé en 2003 dans le but de construire des éoliennes et des parcs éoliens offshore. Partant de sa volonté d’assurer son indépendance vis-à-vis des différents fournisseurs, BARD développe, fabrique et assure le montage de toutes les pièces et de tous les composants nécessaires à l’installation dans sa propre usine. Le ‘Wind Lift I’, navire spécialement construit pour installer le parc d’éoliennes en pleine mer, fait également partie de ces produits. En mer du Nord, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de l’île allemande de Borkum, s’élève actuellement le parc d’éoliennes ‘BARD Offshore 1’. Ce parc contient 80 éoliennes du type ‘BARD VM’ et 5 machines MW équipées de génératrices asynchrones à double alimentation (‘doubly-fed induction generator’, DFIG).

sol, ces piliers sont battus à une profondeur de 30 à 45 m dans le sous-sol marin, au moyen d’une construction modèle. Dans ce cadre, la position des piliers est déterminée avec précision à l’aide d’un système de navigation commandé par satellite. De même, la hauteur des piliers au-dessus du niveau de l’eau s’établit automatiquement avec précision, à 3 ou 4 cm près. Ces trois piliers sont reliés les uns aux autres au-dessus du niveau de l’eau grâce à une construction en croix (entretoise) sur laquelle repose le mât de la turbine. “Notre appui présente comme caractéristique unique le fait que cette partie et toutes les connexions sont au-dessus de la surface de l’eau, car la plupart du temps, le mât repose sur un appui immergé sous l’eau”, explique Robert Ebert, directeur général adjoint chez Bard Building. “Nous avons choisi de faire faire tous les travaux d’installation au-dessus de l’eau. Ce choix offre comme avantages le fait qu’il faut moins de plongeurs, que nous dépendons moins des conditions météorologiques lors de la construction et que nous pouvons assurer l’entretien plus rapidement et de manière plus simple.”

Mât à la verticale avec un outil hydraulique de 700 bars

L’entreprise brémoise a développé son propre concept breveté pour asseoir ses éoliennes: le BARD Tripile. Les éoliennes d’une hauteur de 90 m reposent en effet sur trois piliers principaux d’une longueur de 90 m chacun. En fonction de la nature du

Bien entendu, il importe que la croix d’appui soit de niveau, afin que le mât de l’éolienne soit exactement à la verticale après le positionnement. Avec son système hydraulique de levage synchronisé, Enerpac offre la solution pour mettre à niveau la croix d’appui. “Les brides de jonction ne sont pas toujours droites et planes et la correction manuelle d’écarts éventuels des brides au

Un des neufs cylindres hydrauliques 700 bar.

La centrale hydraulique du ‘Synchronous Lifting System’.

Concept d’appui unique

P 28 - 178 - DEC 2009


APPLICATION

Le parc à turbines comprend 80 éoliennes du type ‘BARD VM’.

millimètre près s’est avérée impossible. Nous avons donc recherché une solution, afin de positionner rapidement et avec précision la construction d’appui pesant 500 tonnes et le choix est tombé sur les vérins hydrauliques à commande synchronisée”, affirme Robert Ebert. Lors de l’installation de la croix d’appui, trois vérins ayant chacun une capacité de 100 tonnes sont répartis et montés autour de chaque pilier. Pour chaque appui, il s’agit donc de neuf vérins offrant une capacité totale de levage de 900 tonnes. Les vérins sont ensuite connectés à l’ordinateur du système de levage synchronisé qui se trouve à bord du ‘Wind Lift I’, ce qui permet de mettre automatiquement la croix d’appui de niveau en appuyant tout simplement sur un bouton. Pour ce faire, la croix d’appui est d’abord soulevée de 20 mm environ par les vérins pour ensuite être mise de niveau depuis cette position initiale, avec une précision au millimètre près. Le contrôle du processus est assuré par le logiciel au moyen de capteurs de course et d’un inclinomètre. Une fois la croix d’appui de niveau, elle est verrouillée avec les piliers par une chape de béton de 5 m de haut, le béton étant coulé sous la forme d’un anneau d’une épaisseur de 13 cm dans un espace creux situé contre la paroi de la croix d’appui et des piliers. “Rien n’est soudé ni boulonné; la chape de béton équilibre toutes les forces”, explique M. Ebert.

Vérins standard Les vérins restent en place jusqu’à ce que le béton ait durci, puis ils sont utilisés pour l’un des autres appuis. Dans l’intervalle, Bard continue néanmoins de construire l’appui suivant avec d’autres

Éolienne d’essai à Hooksiel Depuis un an environ, à Hooksiel près de Wilhelmshaven, à 400 m de la côte, s’élève une éolienne d’essai. L’appui breveté BARD Tripile, spécialement conçu pour les applications offshore, y a été utilisé pour la première fois. Cette installation côtière équivaut à 80 éoliennes du parc ‘BARD Offshore 1’ et possède une capacité nominale de cinq mégawatts. En fonction des marées, l’eau sur place présente une profondeur située entre deux et huit mètres au maximum. Les piliers du BARD Tripile ont été battus à une profondeur de quelque 44 m. Pour ce faire, la plus grande sonnette de battage du monde a été utilisée. La connexion au réseau électrique s’effectue par un câble 20 KV.

Concept unique de fondation; le mât repose sur un croix d’appui.

Quelques chiffres clés • Poids rotor: 180 tonnes • Poids nacelle (cabine): 280 tonnes • Poids mât: deux éléments pesant 130 et 160 tonnes resp. • Poids pilier d’appui: 400 tonnes • Poids croix d’appui: 500 tonnes • Hauteur piliers d’appui: 90 m • Hauteur mât d’éolienne: 90 m • Diamètre rotor: 122 m • Puissance: 5 MW • Type d’éolienne: BARD VM

vérins. “Nous voulons positionner et aligner rapidement les appuis et nous ne pouvons donc pas attendre trois à quatre jours jusqu’à ce que le béton ait durci”, affirme M. Ebert. Pour les 50 premières éoliennes, un total de 450 vérins standard de 700 bars ont été commandés. “Nous prévoyons d’utiliser ces vérins deux fois”, explique M. Ebert. Si cela semble peu, il ne faut pas oublier que les conditions météorologiques souvent extrêmes et l’eau de mer salée ne garantissent pas à 100% la réaction des vérins. “Pour la première phase d’essai, nous avons délibérément choisi de ne pas utiliser des vérins spéciaux coûteux. Voyons d’abord si c’est vraiment nécessaire dans la pratique.” Outre l’investissement dans les vérins, Bard Engineering s’est également procuré deux modules de commande destinés au système de levage synchronisé. En outre, Enerpac a assuré la formation du personnel de Bard à l’utilisation du système de levage. Les résultats sont excellents, assure M. Ebert. “Ce qui fait la beauté de ce système de levage synchronisé, c’est le fait qu’il fonctionne de manière entièrement automatique. Toute erreur humaine lors de la mise à niveau manuelle, comme par exemple l’ouverture de la mauvaise soupape, est exclue avec ce système”, conclut Robert Ebert. n

193 - Service lecteurs

178 - DEC 2009 - P 29


CONTRÔLE HYDRAULIQUE DE MOUVEMENTS Système de levage synchronisé Enerpac utilisé pour le levage des supports temporaires pour le lancement du tablier du viaduc de Millau en France.

Les systèmes de levage Enerpac équipés de 30 ensembles grimpeurs lèvent et descendent la structure permettant de construire les plus grand blocs en béton du monde – Carthagène, Espagne.

Chez Enerpac, nous sommes spécialisés dans la conception de systèmes hydrauliques développant de très grandes forces pour contrôler le déplacement de structures lourdes et de grandes dimensions. Partout dans le monde, des experts en construction consultent Enerpac pour la création de systèmes hydrauliques intégrés permettant de déplacer, positionner, lever et descendre des ensembles tels ponts, tunnels et immeubles. Nos ingénieurs, notre expérience de l’hydraulique, nous permettent de développer les solutions innovantes que vous recherchez pour le contrôle hydraulique de ces charges lourdes et encombrantes.

ENERPAC B.V. • Galvanistraat 115 • 6716 AE Ede B.P. 8097 • 6710 AB Ede • Pays-Bas Tél: +31 318 535 800 • Fax: +31 318 525 613

8224 FR

POWERFUL SOLUTIONS. GLOBAL FORCE. www.enerpac.com info@enerpac.com

194 - Service lecteurs

Large gamme de refroidisseurs pour des applications mobiles et industrielles vous propose une gamme unique huile/air ou huile/eau.

Votre spécialiste en filtration

Nos solutions pour augmenter la durée de vie de vos machines • Analyse d’huile Plus d’informations ?

• Dépollution particulaire • Dépollution aqueuse

Distributeur pour la Belgique :

• Varnishing • Gestion des consommables • Engineering filtration Euregio Hydraulics sa Parc Industriel allée II, n°4 B-4540 AMAY Tél +32 (0) 85 51 96 96 Fax : +32 (0) 85 51 96 97

Schoonmansveld, 17 B-2870 PUURS Tel : +32 (0) 3 570 93 83 Fax : +32 (0) 3 575 12 30

www.fluidap.com

Hagbenden 39A – B – 4731 EYNATTEN – Tél: +32 (0)87 858 858 – Fax: +32 (0)87 858 859 info@euregiohydraulics.be – www.euregiohydraulics.be www.eh-business.be

195 - Service lecteurs

196 - Service lecteurs

Euregio pub nl+fr 178.indd 2

8/12/09 13:10


APPLICATION

Lorsqu’un compresseur Carbon Zero comprime de l’air, toute l’énergie consommée est convertie en chaleur. Cette chaleur apparaît au niveau de plusieurs composants de la machine.

La gamme ‘Carbon Zero’: des compresseurs ‘consommation énergétique nette zéro’ La division Oil-free Air d’Atlas Copco vient d’annoncer que les compresseurs d’air exempts d’huile refroidis par eau avec système de récupération d’énergie intégré de la série ZR sont les premiers au monde à avoir obtenu la certification TÜV ‘consommation énergétique nette zéro’ dans des conditions spécifiques. Il a été prouvé que 100 % de la puissance électrique pouvait être récupérée sous forme d’eau chaude. Grâce à ces compresseurs ‘Carbon Zero’, les industries nécessitant d’importantes quantités d’eau chaude et de vapeur, telles que l’agro-alimentaire, l’industrie papetière, la pharmacie, la chimie et la pétrochimie, les centrales électriques, les salles blanches ou encore l’industrie textile peuvent diminuer leur facture énergétique de manière significative. Les installations d’air comprimé sont un important gisement d’économie d’énergie puisqu’il est établi que la consommation énergétique d’un compresseur représente jusqu’à 80% de son coût d’exploitation sur le cycle de vie. Il est généralement admis que l’air comprimé représente 10% de la consommation d’électricité industrielle tandis que, sur certains sites industriels, cette proportion peut aller jusqu’à 40%. C’est pourquoi Atlas Copco propose des solutions air comprimé énergétiquement efficaces depuis de nombreuses années. La nouvelle certification inscrit une avancée de plus dans l’histoire de l’innovation d’Atlas Copco. “Nous sommes très heureux de pouvoir proposer à nos clients une solution air comprimé capable de récupérer 100 % de l’énergie consommée”, explique Stephan Kuhn, Président du pôle Compressor Technique d’Atlas Copco. “Aujourd’hui, nos clients sont confrontés à des objectifs très stricts en matière de réduction des émissions de dioxyde de carbone. Avec un compresseur Carbon Zero, ils peuvent produire de l’air comprimé qui ne coûte pratiquement rien, ce qui impacte favorablement l’environnement et la rentabilité de leur entreprise.”

100% récupération d’énergie L’association indépendante Technische Überwachungs-Verein (Association allemande du contrôle technique ou ‘TÜV’) a supervisé, en début d’année, l’essai de type réalisé sur les compresseurs à vis exemptes d’huile, refroidis par eau, ZR 55-750 d’Atlas Copco intégrant un système de récupération d’énergie. Le processus d’essai impliquait la mesure en temps réel de la puissance consommée et de la puissance restituée sous forme d’eau chaude. Les deux mesures étaient ensuite comparées. Il a ainsi été prouvé qu’aux conditions spécifiques de 40°C et 70 % d’humidité relative, 100 % de la puissance consommée pouvaient être récupérés.

Certains processus industriels ont besoin de l’eau chaude entre 70° et 90°C.

L’énergie électrique utilisée par un compresseur est transformé en chaleur, qui est normalement perdue par le système. Le défi consiste à récupérer cette chaleur sur tous les composants, à savoir les éléments compresseurs, le réfrigérant d’huile, le réfrigérant intermédiaire et le réfrigérant final. Pour ce faire, le système de récupération d’énergie intégré fait circuler de l’eau froide dans tous ces composants et, suite au transfert de calories qui en résulte, produit de l’eau chaude jusqu’à 90 °C. Cette dernière peut trouver diverses applications dans l’industrie.

Réduction significative de la consommation de combustible La majorité des sites industriels peut utiliser l’eau chaude pour le chauffage, les douches et autres applications similaires. Toutefois, les plus grandes bénéficiaires de cette forme de récupération d’énergie sont les industries dont les procès nécessitent eau chaude et vapeur en continu. Parmi les grands consommateurs d’eau chaude et de vapeur: les sites agroalimentaires (échaudage, lavage, stérilisation, décongélation), l’industrie papetière (lessiveurs et évaporateurs, blanchiment et réduction en pâte), l’industrie textile (teinture, stabilisation de fibres synthétiques), l’industrie pharmaceutique (fermentation et stérilisation), les raffineries, les usines chimiques et pétrochimiques (distillation à la vapeur, récupération améliorée, revaporisation, traçage de la chaleur), les centrales électriques (génération d’électricité), les salles blanches (humidification). L’eau chaude ou la vapeur est normalement générée à l’aide de chaudières industrielles fonctionnant à l’électricité, au mazout ou au gaz naturel. En utilisant l’eau chaude fournie par le compresseur, directement ou pour le préchauffage de chaudières, la consommation de combustible peut être réduite de manière significative, voire éliminée. Les économies d’énergie qui en découlent sont significatives. n 197 - Service lecteurs

Certains processus industriels ont aussi besoin de vapeur avec différentes températures et pressions.

178 - DEC 2009 - P 31


ACTUALITé

Hydrauvision lance un distributeur PVG à valeur ajoutée Résultat de la collaboration entre Hydrauvision et SauerDanfoss, un distributeur PVG adapté aux exigences fonctionnelles du client. Hydrauvision se charge de l’assemblage des distributeurs, qui est suivi d’un examen qualitatif. La durée de vie des distributeurs PVG peut être notablement allongée par l’application d’une couche spéciale anticorrosion (nickel). Cette collaboration garantit qu’entretiens et réparations seront effectués rapidement et avec compétence. Le distributeur PVG de Sauer-Danfoss, appelé distributeur ‘load sensing’, est disponible en version PVG32, PVG100 et PVG120. Le concept modulaire permet de rencontrer tous les besoins du client avec différentes configurations, tout en conservant des dimensions compactes. Après assemblage, la qualité des distributeurs est soigneusement testée au niveau des caractéristiques fonctionnelles et de l’étanchéité aux fuites. Ces tests se font aussi préventivement, lors des entretiens périodiques et d’éventuelles pannes de systèmes. Il est possible d’ajouter plusieurs fonctionnalités au module pompe ou d’intégrer des fonctions au module pompe existant. Construction plus compacte, délais de montage plus courts et réduction des éventuels points de fuite en sont des avantages éloquents.

Modèle pompe spécifique au client Les distributeurs PVG sont souvent utilisés en milieu corrosif. La durée de vie de ces distributeurs est nettement allongée par l’application d’une couche de protection au nickel, qui reste intacte lors du montage et du démontage. Les différentes sections du distributeur sont nickelées séparément puis assemblées. Finalement, le distributeur est donc complètement recouvert d’une couche de protection nickelée.

Distributeur PVG enroulé Autres caractéristiques des distributeurs PVG proportionnels : - Débit maximal par section de 129 l/min (PVG32), 180 l/min (PVG100) et 239 l/min (PVG120) - Pression maximale 350 bars (PVG32 et PVG100) et 400 bars (PVG120) - Débit pour une fonction indépendant de la charge ou d’une autre fonction - Maximum 10 sections (PVG32) ou 8 sections (PVG100 et PVG120) - Version centre ouvert pour pompe à cylindrée fixe - Version centre fermé pour pompe à cylindre variable - Grande diversité de pistons de commande - Electronique intégrée - En option, CAN-BUS avec possibilité de déployer des fonctions de contrôle intelligentes. n 198 - Service lecteurs

MK-S(X) d’Omron - Le Relais de Puissance avec un grand ‘P’ Spécialement conçu pour la commutation de puissances élevées, le MK-S(X) d’Omron se cible sur le secteur énergétique. Le relais MK-S(X) commute 10 A à 220 Vc.c. (charge résistive). La commutation de charges c.c. exige des considérations de conception spécifiques. Si une charge inductive c.c. est interrompue, une haute tension est produite, ce qui peut provoquer des interférences dans des circuits électroniques à proximité. Mais peut-être le problème le plus commun est le tirage d’étincelles. Ceci cause des irrégularités dans la surface de contact causé par le transfert de matériau, conduisant à des contacts qui restent collés. Le risque de collage des contacts peut être réduit en utilisant une bobine à haute performance et en appliquant une combinaison de forces magnétiques et de ressort. Mais l’apparence d’étincelles peut aussi être réduite en connectant des contacts en série, ce qui crée un espace plus efficace entre les contacts. Ce principe est utilisé dans le MK-S(X), où Omron applique un contact unipolaire inverseur avec contact auxiliaire, ce qui permet de détecter l’adhésion des contacts par le contact auxiliaire. Les applications pour le MK-S(X) incluent la commutation sûre et fiable des valves, des solénoïdes, des bobines et d’autres appli-

P 32 - 178 - DEC 2009

cations avec une charge inductive élevée. Un domaine d’application typique pour la commutation de circuits c.c. est le secteur de l’énergie. Pour plus de commodité une version avec bouton de test intégré est disponible. Des modèles pour charges c.a. sont également disponibles et adéquats pour la commutation jusqu’à 15 A, 250 Vc.a. (charge résistive). n 199 - Service lecteurs


Article de thème

Les constructeurs de robots veillent tout d’abord à ce que leur robot puisse également effectuer des opérations de soudage. Dans ce monde, la caractéristique essentielle est une plaque d’appui réduite, permettant d’installer le robot presque partout. Il y a en outre la conception modulaire des robots qui permet de construire différentes configurations en fonction de l’application.

Soudage et robots: une évolution réussie Le monde du soudage est un domaine où le robot est bien intégré. Ce succès est notamment dû à une bonne collaboration entre les spécialistes du soudage et les constructeurs de robots. Une collaboration qui ouvre la voie à de nouveaux développements. Nullement surprenant si l’on sait qu’actuellement, le secteur de la métallurgie n’a financièrement pas la partie facile. L’industrie automobile est peut-être le seul secteur où le robot est encore plus dans son élément. Une majeure partie des assemblages de voitures, camions, engins de terrassement, machines de sylviculture et grues se fait à l’aide de robots. Et une majeure partie des robots dans ces usines d’assemblage hautement automatisées se charge des… opérations de soudage. Le constructeur de robots ne s’y connaît pas en soudage; le soudeur ne s’y connaît pas en commandes informatisées,... Ils dépendent donc complètement l’un de l’autre, ce qui se traduit par une approche spécifique du marché: les constructeurs travaillent toujours par l’intermédiaire de partenaires, le plus souvent des spécialistes en soudage. Certains spécialistes en soudage se sont perfectionnés en conception de robots et proposent un ensemble intégré complet.

Le robot est devenu plus attrayant La collaboration avec le ‘soudeur’ est essentielle, surtout pour construire ce que l’on appelle cabines de soudage. Tous les différents robots qui interviennent ici doivent bien sûr collaborer parfaitement et la qualité du soudage doit être très élevée en toutes circonstances, de préférence sans que l’opérateur doive s’en mêler. Le marché est donc à 2 niveaux: les cabines de soudage classiques où le prix joue un rôle important, et les systèmes haut de gamme. Investir dans un robot de soudage est une décision qui doit être considérée sous toutes ses faces, d’autant qu’il s’agit souvent de (relativement) petites séries dans ces entreprises. De plus, il fallait un spécialiste ICT pour la commande ou plus exactement pour la programmation. Aujourd’hui, les robots sont devenus tellement faciles à utiliser qu’il est possible de former un soudeur au rôle de programmeur. En outre, au niveau du prix, les robots ont gagné en Le monde du soudage est un domaine où le robot est bien intégré.

L’automatisation et l’application de nouveaux techniques de soudage permettent d’augmenter l’efficacité de la production.

attrait. C’est notamment devenu possible grâce aux cabines de soudage standardisées mises au point par différents fournisseurs.

Développement dans le monde du soudage Peut-être la collaboration entre constructeurs de robots et monde du soudage se manifeste-t-elle le mieux dans les systèmes haut de gamme. Certains développements faits pour ces systèmes deviennent ensuite ‘de base’; songez aux systèmes de poursuite, aux systèmes de vision,... Le principe, c’est purement et simplement proposer une solution complète à un problème bien déterminé. Dans ce contexte, ‘solution complète’ doit être compris au sens plus large que la seule configuration de la cabine de soudage: tout doit être examiné en fonction de la solution – source de courant, pistolet, systèmes périphériques. Des développements intéressants ont été faits dans ce cadre, par exemple laser hybride (Mig + laser), source de courant alternatif, soudage tandem et soudage au spray arc.

Le robot Parfois, le robot est même équipé d’un ‘7ème axe’: il s’agit d’un déplacement linéaire de tout le robot, visant à une meilleure accessibilité (pour éviter que le pistolet se trouve dans une situation où l’on ne peut normalement pas souder). La tendance va à une réintégration au robot d’une série de flexibles, après une période pendant laquelle on ne le faisait absolument pas (problèmes d’entretien). Développements intéressants, les systèmes de poursuite commandant le robot de façon à suivre le cordon de soudure en permanence. Cela va du fait de trouver tactilement la position du cordon ou de mettre sous pression le tuyau à gaz, jusqu’aux véritables systèmes de poursuite comme le senseur d’arc électrique. Le rôle des constructeurs consiste alors à intégrer intimement ces systèmes à la commande du robot. La vision du monde du soudage se concentre sur des systèmes de lecture à laser. A l’aide d’un logiciel, un nuage de points est transformé en une image (même 3D) qui peut être utilisée comme carte pour piloter la torche. Le rôle du logiciel est important ici. Il ne se limite plus à la programmation; il offre de plus en plus de fonctions, telles qu’analyse de faisabilité, simulation, modélisation (même 3D),... dont l’impact sur la productivité à terme n’est pas négligeable. P. Paulus n 200 - Service lecteurs

178 - DEC 2009 - P 33


tt875-881.qxd

18/11/2009

14:21

Pagina 2

Cap sur le futur

Les superstars testo 875 et testo 881:

lle ! ermografie professionne Les superstars de la th

testo 875 et 881 dans le domaine de thermographie pour l’industrie: • • • • •

Contrôles réguliers d’armoires En support de maintenance préventive sur des machines Vérification de niveaux de remplissage En suivi de production et assurance qualité Producteur d'énergie

Découvrez notre superstars: www.testo.be/superstar

testo SA · Industrielaan 19 · 1740 Ternat · Tél. 02/582 03 61 · Fax 02/582 62 13 · www.testo.be · E-Mail: info@testo.be

201 - Service lecteurs


APPLICATION

La station peut braser 360 panneaux par équipe avec une répétitivité de 30 micromètres. Cela signifie que toutes les 80 secondes, un panneau solaire est réalisé. Actuellement, douze variantes peuvent être traitées par la station de brasage. L’installation peut être aisément adaptée en cas de nouvelle variante.

Le brasage à six sur quelques mètres carrés L’énergie solaire est au coeur de l’actualité. Pour réduire les coûts de production des panneaux solaires, Scheuten Solar de Gelsenkirchen a franchi le premier pas vers l’automatisation de la production à l’aide de robots. C’est l’entreprise Machinefabriek van de Weert qui a développé et construit la station de brasage. Une des raisons de Scheuten Solar d’opter pour l’automatisation est le fait que quatre opérateurs assuraient, 24 heures par jour, la pose des jonctions transversales entre les cellules. Il ne s’agissait pas seulement d’une manière de produire relativement coûteuse, ce travail offrait aussi peu d’inspiration. L’automatisation devait en outre offrir une qualité plus constante des jonctions. La solution développée devait être très compacte. “Dans un premier temps, nous avons pensé à utiliser des servomoteurs avec des axes rigides mais nous avons vite abandonné cette idée. L’introduction du panneau n’était pas toujours très droite. De plus, différents types de panneaux sont utilisés et il n’est pas exclu que l’avenir apportera d’autres modifications. Une solution avec des robots nous a semblé offrir une grande flexibilité”, raconte Joan Tourné de Machinefabriek van de Weert.

Fonctionnement de la station de brasage Dans le projet final, six robots sont utilisés et tous sont montés sur un châssis. “Pendant qu’un panneau est introduit et la position contrôlée via deux caméras de vision, un premier robot prélève un connecteur du magasin et la place sur le panneau selon la position déterminée par le système iRVision (le système de vision intégré de FANUC)”, explique Joan Tourné. Juste après, un second système de préhension, également monté sur le premier robot, tire un fil d’un dévidoir. Ce fil est tiré à longueur puis coupé. Avant qu’il ne soit coupé (5,0 x 0,2 millimètres), il est pris par le Robot 2 et placé sur le panneau où le Robot 3 effectue un brasage via une tête de brasage à la thermode pour assembler ainsi le connecteur aux cellules solaires. Les Robots 4 et 5 répètent la procédure sur la face intérieure. Aucun connecteur n’est placé sur cette face ce L’automatisation devait en outre offrir une qualité plus constante des jonctions.

Dans le projet final, six robots sont utilisés et tous sont montés sur un châssis.

qui permet d’épargner un robot. Une tête d’impression à encre résistant aux UV appose le numéro de série sur le fil plat. Le Robot 5 prend le fil et la place sous la tête d’impression. Le Robot 6 se charge des jonctions qui n’ont pas été brasées dans le temps Takt de 80 secondes. Ce robot est, à l’inverse des autres, placé sur un socle. La station peut braser 360 panneaux par équipe avec une répétitivité de 30 micromètres. Cela signifie que toutes les 80 secondes, un panneau solaire est réalisé. Actuellement, douze variantes peuvent être traitées par la station de brasage. L’installation peut être aisément adaptée en cas de nouvelle variante.

Les conditions lors du choix des robots “Les robots devaient être compacts de manière à ne pas se gêner dans l’espace de travail restreint. Ils devaient en outre avoir une masse limitée. Cinq des six robots sont suspendus à l’envers sur un châssis. A côté de cela, la charge utile, le prix et le délai de livraison ont joué un rôle lors de l’acquisition. “Nous avons établi une matrice décisionnelle en toute objectivité. Le choix s’est finalement porté sur FANUC. Le système iRVision constitue pour nous un autre avantage”, souligne Joan Tourné. “Et nos hommes peuvent suivre une formation chez FANUC Robotics Benelux.” n 202 - Service lecteurs

Les robots devaient être compacts de manière à ne pas se gêner dans l’espace de travail restreint.

178 - DEC 2009 - P 35


APPLICATION

Tous les actionneurs pneumatiques sont activés par des terminaux de distributeurs compacts de type CPV et par des terminaux de distributeurs modulaires de type CPX/MPA. Tous les axes électriques sont équipés de moteurs servo de type EMMS-AS et de contrôleurs CMMP-AS.

Le partenariat en mécatronique, c’est plus que de la bonne automatisation La mécatronique n’est pas seulement la parfaite interaction entre les composants mécaniques et électriques et les logiciels. Il s’agit aussi de l’interaction entre le client et les fournisseurs pour créer la perfection basée sur le partenariat. Un exemple de cette interaction est la machine d’assemblage d’embases développée par Müko et Festo. La tâche principale de la machine est de visser des connecteurs sur les embases en aluminium. “Nous avions besoin d’une nouvelle machine pour cette tâche afin de respecter les temps de cycle”, a expliqué, chez Müko, Siegmar Koblitz, le Sales and Design Manager du client.

Le besoin de flexibilité “Nous avions déjà commencé la construction de la machine lorsque le client a émis de nouveaux souhaits”, explique Uwe Müller, Production and Assembly Manager chez Müko. Les demandes additionnelles mentionnaient la possibilité, sur la machine, de vérifier les taraudages et d’équiper les embases de connexions électriques. “Nous avons dû intégrer un système d’imagerie par caméra pour vérifier les taraudages ainsi que plusieurs manipulateurs supplémentaires”, continue Koblitz.

Dimensionnement des axes électriques La principale caractéristique de cette installation est que, dû au

Le chariot de précision DGSL (au centre de l’image) guide les embases jusqu’à la station de vérification. La table à indexation DHTG amène les embases jusqu’à cette station où la caméra SBO…-Q (en haut à gauche de l’image, avec l’éclairage rouge) vérifie la qualité des embases, avant qu’elles ne soient équipées de raccords. P 36 - 178 - DEC 2009

manque d’espace, chaque manipulateur doit se mouvoir à l’intérieur des autres. Koblitz: “Nous avons été très heureux de pouvoir nous fier au logiciel de dimensionnement des axes électriques.” Müller ajoute: “Grâce à notre expérience en tant que consultant en conception, nous aurions pu dessiner ces manipulateurs nousmêmes mais cela aurait été une perte de temps vu l’étendue de l’assistance disponible via le Festo Systems Solutions.”

C’est ‘donnant, donnant’ Festo a néanmoins également apprécié les conseils du client lorsqu’il a été question de développer de nouveaux entraînements. “Lors du développement de l’entraînement électrique sans tige, de type EGC, notre client a suggéré d’intéressantes améliorations qui, après un processus interactif, ont été implémentées lors de la production en série”, explique Jörg Tertünte de Festo. Siegmar Koblitz est particulièrement fier que Müko n’ait jamais perdu un client. “Je pense que ceci est dû à l’accent important que nous mettons sur le service et la maintenance après-vente que nous offrons à nos clients, même dans les coins les plus reculés de la planète.”

Fiabilité Monsieur Koblitz enchaîne en expliquant que sa société a déjà installé ce genre de machines partout dans le monde pour une série de clients réguliers, fournisseurs de composants pour le secteur allemand de l’automobile. En dépit des efforts des constructeurs de machines chinois visant à rattraper leur retard, il continue à croire que les sociétés allemandes restent les leaders de ce sec-

Deux portiques à axes déportés, de type DGE et DGEA dans les directions X et Y et de type DGSL dans la direction Z, insèrent les raccords dans les embases.


APPLICATION

Un portique 3D avec deux axes EGC et un axe DGEA, retire les embases complètes de la station et les pose sur la bande de transport de sortie.

Lors des différentes étapes, des préhenseurs de type HGPT-B agrippent les embases et le module rotatif DRQD se charge de leur donner la bonne orientation.

teur. Ceci grâce à leur fiabilité et leur capacité à résoudre les problèmes.

Avec les contrôleurs de robot, il est nécessaire de faire appel à des programmeurs externes ou d’investir beaucoup dans la formation de nos collaborateurs. La maintenance est aussi beaucoup plus simple avec des systèmes à axes.

La machine en détail La tâche principale de la machine est d’insérer des raccords dans des embases en aluminium. Les raccords sont amenés en vrac par des glissières en plastic. Dans un premier temps, le chariot de précision de type DGSL amène les embases dans la station de contrôle. La table à indexation DHTG apporte les raccords jusqu’à la station de contrôle où le système d’imagerie SBO…-Q vérifie les embases avant l’insertion des raccords. Dans une seconde étape, une table à indexation transfère les embases testées vers la station d’insertion. Deux portiques à axes déportés, de type DGE et DGEA dans les directions X et Y et de type DGSL dans la direction Z, insèrent les raccords dans les embases. La table à indexation amène les embases, maintenant équipées de raccords, vers la station suivante où elles sont équipées de connexions électriques. Un portique 3D avec deux axes EGC et un axe DGEA, retire les embases complètes de la station et les pose sur la bande de transport de sortie.

Systèmes à axes Lors des différentes étapes, des préhenseurs de type HGPT-B agrippent les embases et le module rotatif DRQD se charge de leur donner la bonne orientation. Là où l’espace est particulièrement réduit, on a utilisé le préhenseur rotatif HGDS pour son design compact. Tous les actionneurs pneumatiques sont activés par des terminaux de distributeurs compacts de type CPV et par des terminaux de distributeurs modulaires de type CPX/MPA. Tous les axes électriques sont équipés de moteurs servo de type EMMS-AS et de contrôleurs CMMP-AS. Tous ces composants achetés chez un seul fournisseur et parfaitement assortis les uns aux autres.

Les niveaux de services dans les partenariats mécatroniques En général, les utilisateurs ont deux choix pour l’intégration des manipulateurs dans leurs installations. Soit ils peuvent se faire livrer un manipulateur complet sous la forme d’un système prêt-àl’emploi, soit ils commandent tous les composants et effectuent l’assemblage eux-mêmes. Dans le cas présent, un système entièrement assemblé et testé est disponible. Les solutions complètes réduisent la charge de travail du client et abaissent le volume de travail de conception ainsi que son coût. Les manipulateurs prêt-à-l’emploi simplifient également le processus d’achat et réduisent les coûts de traitement – grâce au système de fournisseur unique qui n’engendre qu’un numéro d’article ou de projet. En outre, l’utilisateur peut se reposer sur le large éventail de services lié à la consultance, à l’ingénierie ou de l’après-vente. Comme le montre l’application Müko, une approche basée sur le partenariat résulte en de meilleures solutions d’ensemble. Il existe en outre des logiciels outils pour le dimensionnement et la configuration. n 203 - Service lecteurs

Pourquoi Müko n’a-t-il pas choisi directement un robot à 4 ou 6 axes? Il y de bonnes raisons à cela: “Les robots promettent souvent plus qu’ils ne peuvent tenir. Les systèmes à axes sont beaucoup plus faciles à programmer”, explique Monsieur Müller. “De plus, nous avons découvert que nous pouvions programmer l’API nous-mêmes, en interne.”

178 - DEC 2009 - P 37


Un air pur Les composants de traitement de l’air ASCO Numatics laissent respirer votre installation d’air comprimé. Tôt ou tard, l’air souillé circulant dans les installations pneumatiques causera des problèmes dus à la corrosion, la poussière et l’humidité provenant de la condensation. La solution : le traitement de l’air. Les appareils modulaires de traitement de l’air ASCO Numatics garantissent le débit et la pression adéquats. Pouvant être utilisés partout, ils sont faciles à monter et à entretenir. En outre, ces ensembles filtres-régulateurs de pression-lubrificateurs constituent une solution technique performante et rentable.

Rue de Lusambo 53, 1190 Bruxelles • Tél. 02 333 02 50 • info@asconumatics.be

204 - Service lecteurs adv_Vuiltje-lucht_BNLx130x185_FR.indd 1

04-12-2009 13:46:30

Ensemble, nous pouvons atteindre de nouveaux sommets. “Le ciel est la seule limite”

En unissant vos forces à celles de Parker, vos objectifs seront atteints. Ensemble, nous pouvons développer des machines plus productives et plus fiables tout en diminuant l’impact environnemental. Les machines plus silencieuses, plus légères, plus compactes et plus rentables vous emmènent à la pointe de la compétitivité. Grâce aux systèmes de support technique Parker à travers le monde entier, la qualité des composants et la flexibilité des softwares basés sur les systèmes de contrôle, le temps de réponse au marché peut être écourté de plusieurs mois. Les services tels que Kanban, Bread Man, Kitting et de Pré-Assemblage peuvent réduire jusqu’à 15% le temps de production tout en diminuant les inventaires et en simplifiant la logistique. Etablir un partenariat avec Parker est simplement la manière la plus courte pour accéder à l’état actuel des techniques, en créant plus de valeur aussi bien pour vous que pour vos clients.

www.parker.com

Tel: +32 (0) 67 280 900 • Fax: +32 (0) 67 280 999 • parker.belgium@parker.com

205 - Service lecteurs


APPLICATION

Pour les entreprises, de telles machines développées sur mesure signifient une fameuse compression des coûts salariaux, une énorme amélioration sur le plan de l’ergonomie et de la sécurité, et une diminution drastique des erreurs de manipulation.

Machines sur mesure L’entreprise AVT est située dans la commune d’Essen, à la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas. Elle s’est spécialisée dans la conception, la fabrication et la mise en service de toutes sortes de systèmes complètement sur mesure. “Exemple parfait, l’ARCA SORTER III, devenu entre-temps l’un de nos produits standard et avec lequel nous avons acquis le savoir-faire requis et l’expérience nécessaire”, raconte l’exploitant Luc Van Thillo. “Tout se fait chez nous – développement, fabrication et exécution sur les plans mécanique, électrique, pneumatique et de la programmation.”

Robot de tri L’ARCA SORTER III est un robot de tri utilisé pour compter, trier, empiler et palettiser différents types de cageots réutilisables pour fruits et légumes. On l’a déjà dit, l’installation par AVT est tout à fait personnalisée en fonction du client. Une installation est pour l’instant en cours d’édification: 30 mètres de long, 12 mètres de large et 8 mètres de haut, sur 2 étages. Au niveau inférieur, l’opérateur place différents types de cageots vides sur la bande transporteuse qui tourne en continu, sans les ranger. Le contenu du cageot est automatiquement ôté. Les cageots sont automatiquement amenés au niveau supérieur par une chaîne transporteuse et y sont détectés par un système de vision très précis. En fonction de sa grandeur et de sa forme, le cageot détecté est amené par le cylindre séparateur approprié dans la station d’empilage appropriée. Les cageots que le système ne reconnaît pas sont évacués par le convoyeur à rouleaux, par gravité.

Groupes de vannes Ici, les cageots sont empilés jusqu’à une hauteur maximale de 2 mètres. Le robot portique, qui fonctionne avec 2 axes Z distincts travaillant indépendamment l’un de l’autre, va se positionner et palettiser les cageots empilés sur les palettes qui se trouvent derrière, à l’aide de la pince spécialement mise au point sur mesure. Une fois pleine, la palette est évacuée avec le chariot de transfert. Ensuite, l’engin de transfert à 2 emplacements pour palettes, qui roule au premier niveau, va chercher de nouvelles palettes au magasin. Toute la machine est entraînée par des moteurs asynchrones avec rétroaction sur régulation de fréquence, avec des modules Posicom reproduisant les servo-applications. La machine atteint une vitesse de 1,5 sec/cageot. Toute la commande de la machine est assurée par un PLC de SIEMENS s7 300 comme maître dans le réseau Profibus, couplé à tous les composants. Tous les composants pneumatiques sont Tout se fait à l’interne – développement, fabrication et exécution sur les plans mécanique, électrique, pneumatique et de la programmation.

Les cageots sont automatiquement amenés au niveau supérieur par une chaîne transporteuse.

Toute la commande de la machine est assurée par un PLC comme maître dans le réseau Profibus, couplé à tous les composants.

de SMC. Il y a dans chaque station d’empilage des groupes de vannes sur un système Profibus. Il y a des groupes de vannes sur les pinces des axes Z des robots portails. On travaille avec un ensemble SCADA de Movicom, dans lequel l’opérateur introduit toutes les données, comme la hauteur du gabarit d’empilage. En outre, on conserve dans ce système toutes les données telles le nombre de cageots empilés, la quantité de cageots refusés, les temps de travail de l’opérateur, les vitesses, etc. L’étage supérieur est complètement protégé par un grillage. Toute l’installation est soumise à une analyse approfondie du risque et sa construction est tout à fait conforme aux législations en vigueur en matière de sécurité.

Diminution des mauvaises manipulations Pour les entreprises, de telles machines développées sur mesure signifient une fameuse compression des coûts salariaux, une énorme amélioration sur le plan de l’ergonomie et de la sécurité, et une diminution drastique des erreurs de manipulation. AVT a déjà installé avec succès une série d’équipements chez quelques grossistes en fruits et légumes. Pour ce projet et pour toutes les autres, AVT collabore étroitement avec SMC. Cette collaboration permet à AVT de proposer à chaque fois au client final la meilleure solution, la plus pointue. Le tout associé à un service après-vente rapide et efficace. AVT dispose d’une équipe de 25 ingénieurs et techniciens qui, ensemble, mènent à bonne fin chaque machine développée spécialement pour un client. n 206 - Service lecteurs

Tous les composants pneumatiques sont de SMC.

178 - DEC 2009 - P 39


puissant mouvement Brevini Power Transmission vous mène plus loin Pour toute exigence de mouvement, Brevini Power Tranmission donne le ton. Nos réducteurs mécaniques vous fournissent le mouvement sans faille dont vous avez besoin. Nous vous offrons dans les secteurs les plus hétéroclites les solutions innovatrices et sûres grâce auxquelles vous ne serez jamais à l’arrêt, mais irez toujours puissamment de l’avant.w Brevini Power Transmission fournit un travail sur mesure et une qualité supérieure dans le domaine de la technologie de transmission mécanique. Nos réducteurs planétaires comme conventionnels, nos réducteurs pour extrudeuses et nos treuils fiables garantissent le puissant mouvement que votre entreprise recherche. De sorte que vous alliez de l’avant là où d’autres se retrouvent à l’arrêt.

Brevini Nederland B.V.

Brevini Belgio S.A.

Röntgenweg 24

Rue Théodore Baron, 42/43

2408 AB Alphen aan den Rijn

B-5000 Namur

Postbus 429

T +32 - 81 - 22 91 94

2400 AK Alphen aan den Rijn

F +32 - 81 - 23 08 62

T +31 - 172 - 47 64 64

info@brevinipowertransmission.be

F +31 - 172 - 42 53 88

www.brevinipowertransmission.be

info@brevinipowertransmission.nl www.brevinipowertransmission.nl

207 - Service lecteurs

208 - Service lecteurs


ACTUALITé

Nouveaux compresseurs à injection d’eau

Pompe à piston haute pression

Le développement du produit permet d’économiser l’énergie avec une vanne 2/2

Le meilleur moyen d’éviter toute trace d’huile dans l’air comprimé est de la bannir purement et simplement du procédé de compression. Les compresseurs à vis à injection d’eau RSW et RSWF ont été développées pour produire de l’air comprimé de manière économique, sans recourir à l’huile comme moyen de lubrification ou de refroidissement. Les derniers-nés des compresseurs de AF Belgium présentent la particularité de ne recourir à aucune huile pour la lubrification, le refroidissement et l’étanchéité du procédé de compression. L’eau extrait la chaleur résultant de la compression et alimente en permanence le palier lisse à injection d’eau. Outre l’absence totale d’huile dans l’air comprimé, l’injection d’eau supprime de facto tous les déchets dangereux et polluants (huile usagée, filtres à huile ou charbon actif imprégné d’huile…) et les frais relatifs à leur élimination. Le procédé d’injection d’eau breveté garantit également de très faibles températures de fonctionnement, gage d’une très grande résistance des composants et d’une compression extrêmement efficace, capable de développer des puissances allant de 18 à 45 Kw, tout en réduisant à leur minimum la consommation énergétique et les frais d’entretien. Le principe de l’injection d’eau offre également d’importants avantages par rapport aux compresseurs à piston sec et à vis sèches. La température finale de compression de max. 35 °C, au lieu de 200 °C, n’exige aucun refroidisseur d’air comprimé. La vitesse de rotation beaucoup moins importante atténue fortement la nuisance sonore des compresseurs. n

La division ARO Fluid Technologies d’Ingersoll Rand Industrial Technologies vient de lancer des pompes à piston et ensembles haute pression de conception entièrement nouvelle idéalement adaptés à toutes les opérations de transfert et de distribution de produits de viscosité moyenne à élevée. La nouvelle pompe ARO avec son rapport de 65:1 est la meilleure réponse pour le traitement de mastics, d´encres, de produits d´étanchéité, d´adhésifs et autres matériaux pâteux. Les nouveaux ensembles de pompe ‘chop-check’ 65:1 sont spécialement conçus pour gérer des viscosités de fluides supérieures à 1 000 000 de centipoises et des pressions allant jusqu´à 515,5 bar. La pompe ARO 65:1 offre une durabilité et de fiabilité optimales. Elle est équipée d´une tige de piston d´injection et d´un cylindre chromés spécialement adaptés au pompage des liquides abrasifs. En outre, ces éléments présentent une course plus longue d´où un nombre de cycles moins élevé, ce qui permet de fournir la même quantité de liquide avec une moindre pulsation que les produits des autres marques et de rallonger ainsi la durée de vie de la pompe. Enfin, la coupelle à solvant visible et le boîtier réglable permettent de réduire au minimum les cas de panne du système et d´augmenter la durée de vie de la pompe. n

Les applications industrielles qui ont besoin d’un contrôle de fluides, disposent à présent d’une option économie d’énergie grâce au lancement de notre nouvelle génération d’électrovannes 2/2 à commande directe, autopilotée et autopilotée zéro ΔP, par SMC. Développées dans le cadre du Programme SMC d’Économie d’Énergie, ces nouvelles électrovannes sont basées sur la série de vannes VX, mais sont munies de quelques caractéristiques exclusives d’économie d’énergie. Avec la Modulation d’Impulsions en Durée (MID), un circuit d’économie d’énergie intégré assure la même performance que la vanne standards avec une économie d’énergie de 66% – au maintien – par rapport à notre gamme VX standard. Cette consommation d’énergie réduite apporte d’autres avantages comme une diminution considérable de la chaleur des bobines – jusqu’à 50% - et des émissions de CO2 réduites. Les vannes de la série VXE peuvent être utilisées avec de l’eau, de l’air ou de l’huile; elles sont compatibles avec la directive RoHS et la norme IP65 et sont actuellement disponibles en versions unitaires ou sur embases, dans une vaste gamme de tailles et dans des modèles à 12 et 24 volts de courant continu. Les avantages supplémentaires du développement de la nouvelle Série VXE nous permettent d’assurer que ces vannes à économie d’énergie sont totalement interchangeables avec les produits de la Série VX; les utilisateurs actuels de VX peuvent remplacer la bobine de leur vanne par la nouvelle version à économie d’énergie. n

209 - Service lecteurs

210 - Service lecteurs

211 - Service lecteurs

178 - DEC 2009 - P 41


L’entrainement innovateur Rendement supérieur et fiabilité optimale Etant représentant exclusif de RENK, AZ Hollink Belgium vous propose un paquet de produits d’entrainement de haute qualité. Ce programme comporte: • Réducteurs et multiplicateurs turbo et planétaires Basé sur vos specifications nous vous ferons une offre convenante. Aussi l’inspection et la réparation de réducteurs installés. • Accouplements à denture bombée en acier • Accouplements à lamelles et membrane selon API 610/670 Les accouplements sont disponibles en standard et sur mesure. Des délais courts grâce au stock important. • Accouplements de sécurité avec limitation de couple • Accouplements synchrone débrayables Souhaitez-vous des informations? Visitez notre site internet ou appelez nous, nous vous renseignerons avec plaisir.

AZ Hollink Belgium b.v.b.a. | Abtsdreef 10 | 2940 Stabroek | t +32 (0)3 722 11 18 | f +32 (0)3 722 11 19 | belgium@azhollink.eu | www.azhollink.eu 212 - Service lecteurs

30 JAAR

NIEUW - www.belgitrans.be - NOUVEAU

30 ANS

BELGISCHE VERENIGING VOOR AANDRIJFTECHNIEK vzw • ASSOCIATION BELGE DE LA TRANSMISSION asbl Louizalaan 500 Av. Louise, Brussel 1050 Bruxelles • e-mail: info@belgitrans.be • www.belgitrans.be 213 - Service lecteurs Belgitrans_A5_dec09_def.indd 1

11-12-2009 06:47:28


ACTUALITé

Nouvelle gamme de verins stoppeurs

Gain de performance pour la nouvelle génération de petits compresseurs

Manœuvre silencieuse des embrayages et freins à commande électromagnétique

Les convoyeurs sont au coeur de l’industrie de l’emballage, du conditionnement et de la manutention. C’est la raison pour laquelle ASCO Numatics introduit la série CSC, une nouvelle gamme de vérins stoppeurs dédiée notamment aux constructeurs et utilisateurs finaux de convoyeurs. Comme leur nom l’indique, les vérins stoppeurs ont pour vocation type l’arrêt des charges dans les applications de convoyage. Pour y parvenir, cette nouvelle gamme CSC, très compacte de diamètre 20 à 80 mm, présente des caractéristiques de robustesse et de sûreté d’utilisation : une section importante de la tige en inox AISI 303 (diamètres 12, 20, 32 et 50 mm) permettant de résister aux impacts et charges radiales ainsi qu’un palier de guidage renforcé. De plus, en cas de chute de pression, l’arrêt de la charge s’effectue grâce au rappel par ressort, tige sortie. L’extrémité de la tige est au choix lisse ou à galet en acier avec dispositif antirotation de la tige intégré. Ce sont des vérins double effet avec un tube profilé en alliage d’aluminium anodisé pouvant recevoir tous les types de détecteurs magnétiques de position de type affleurant, versions ILS ou MR, pour rainures en queue d’aronde ou au profil T (sur 3 faces). Pour une adaptation aisée, un large choix de fixations sont disponibles: • Plaque avant, • Fixations normalisées ISO 21287/ 15552 sur le fond arrière, • En plus : possibilité de fixation avant ou arrière, directement sur le bâti de la machine. n

Sachant que la facture d’électricité peut totaliser jusqu’à 70 % du coût d’un compresseur sur le cycle de vie, Atlas Copco s’attache à diminuer ce pourcentage sur chaque génération de compresseurs. Ainsi, sur cette nouvelle série, les ingénieurs d’Atlas Copco ont réduit de 8 % la consommation d’énergie en jouant sur 2 tableaux: un nouvel élément de compression à vis et un design optimisé. Dans le même temps, le débit d’air augmente de 8 % ce qui se traduit par gain énergétique sensible sur une année. Lorsque la demande en air comprimé varie, la technologie d’entraînement à vitesse variable VSD d’Atlas Copco génère une économie moyenne d’énergie de 35%. La souplesse d’installation est un autre point fort de la gamme GA 5-11/GA 5-15 VSD. Le concept Tout-Intégré qui permet de placer les GA pratiquement partout est confirmé par des niveaux sonores descendant jusqu’à 60 dB(A)*. Cette série est ainsi la plus silencieuse de toute la gamme GA d’Atlas Copco. Etant conçus pour supporter des températures ambiantes jusqu’à 46 °C, ces compresseurs n’ont pas besoin d’un local dédié. Les nouveaux blocs compresseur ont été optimisés. Leur fiabilité est renforcée par les améliorations apportées à l’entraînement par courroie qui est conforme aux normes les plus strictes. Le contrôleur Elektronikon® qui équipe désormais la gamme GA 5-15 (VSD) permet la télésurveillance en ligne par une simple connexion Ethernet. Ce suivi du compresseur par Internet peut renforcer la fiabilité et l’efficience par le large choix fonctionnalités offertes. n

Ortlinghaus lance un système mécatronique novateur, composé d’un embrayage ou d’un frein à commande électromagnétique, et d’un réglage nouvellement développé pour la commande électrique. Le système prévoit une manœuvre absolument silencieuse de l’embrayage ou du frein, et le contrôle ou le réglage correspondant du couple. Le bruit perceptible lors de la manœuvre d’un embrayage ou d’un frein à commande électromagnétique est très souvent ressenti comme gênant. Jusqu’à présent, on s’est attaqué à ce problème surtout en appliquant des mesures mécaniques à l’embrayage ou au frein. Avec ce réglage, le disque d’induit peut bouger avec précision suivant un diagramme temps/déformation librement définissable. Il est possible de faire descendre le disque d’induit à vitesse minimale sur l’aimant. Lorsque le disque d’induit est en contact avec l’aimant, la pression du disque peut être pilotée ou réglée avec précision avec le deuxième mode de réglage. Ce couple est ajustable directement par le biais d’une seule calibration et dépend ensuite d’autres influences comme l’usure ou la température. Cette fonction est nécessaire partout où le couple de l’embrayage de sûreté ou du frein de sécurité doit être dosé précisément. C’est notamment le cas pour les embrayages de sûreté que l’utilisateur doit pouvoir ouvrir en cas de surcharge, pour les freins de machines enrouleuses, pour les moyens de transport qui doivent freiner électroniquement et en fonction de la charge grâce à une pédale de frein, pour les escaliers roulants et pour le mécanisme de rotation de grues. n

214 - Service lecteurs

215 - Service lecteurs

216 - Service lecteurs

178 - DEC 2009 - P 43


ACTUALITé

Système Fresnel dans une voiture solaire

Weforma verin stoppeur de pallettes wps 320/500

Capteur de distance DT50

Le 25 octobre, le Solar Team Twente s’est présenté avec leur voiture solaire, pour la troisième fois, au départ du 10ième World Solar Challenge, une course biannuelle de 3 010 kilomètres traversant le désert Australien en allant de Darwin à Adélaïde. L’un des partenaires du Team était maxon motor, qui mit à sa disposition son aide dans le domaine du système Fresnel breveté. Ce qui différencie la voiture solaire du Solar Team Twente, 21Revolution, est qu’elle récupère plus d’énergie qu’une voiture solaire normale. Elle est dotée d’une aile qui peut basculer comme un tournesol et qui oriente les cellules solaires vers le soleil. Outre cette technique, le Solar Team Twente dispose encore d’une autre façon de recueillir un extra d’énergie additionnel: le système Fresnel. Ce système est intégré à l’aile. Grâce à ce système, l’équipe recueille, à l’aide de 6m2 de cellules solaires, l’équivalent de 7,2m2 de lumière solaire. Les lentilles fonctionnent comme le ferait une loupe; elles concentrent une bande de lumière large vers une bande de cellules plus étroite. La particularité du système du Solar Team Twente est que les cellules solaires peuvent suivre le soleil au cours de la journée: les cellules ont été montées sur un support mobile. Des photocapteurs détectent la position du soleil et ensuite un microcontrôleur se chargeant de positionner le support de façon optimale. Les moteurs chargés du positionnement des supports Fresnel peuvent être commandés de façon très précise ce qui permet de positionner les cellules Fresnel de manière optimum. A cela s’ajoute que les moteurs possèdent un rendement très élevé. n

Pneuvano introduit une nouvelle série de vérins stoppeurs de pallettes Weforma série WPS pour des masses allant jusqu’à 1.200 kg et des vitesses allant jusqu’à 40 m/min. Cette nouvelle série est une extention de la gamme d’amortisseurs hydrauliques et ressorts à gaz existante du fabriquant allemand WEFORMA.

Après la commercialisation du DT50, à la fin de l’année passée, SICK a élargi sa gamme de capteurs de distance en lançant une version supérieure, en l’occurrence le DT50 Hi. Le DT50 Hi double la portée et triple la précision du DT50 standard. Avec une portée de mesure de 20 m, une sortie d’une haute stabilité et deux options de classe laser, le DT50 Hi mesure précisément la distance vers n’importe quelle cible avec une reproductibilité de 1 mm, ce qui est unique sur le marché. Avec sa portée de 20 m, le DT50 Hi se prête à un vaste éventail d’applications, y compris le suivi des distances sur des convoyeurs monorail, la prévention des collisions entre grues de portique et les véhicules téléguidés, en plus du positionnement général. Ce DT50 Hi a été conçu pour une totale simplicité d’emploi. Grâce au faisceau laser rouge, l’alignement est rapide et précis, particulièrement lorsque l’on utilise la console optionnelle d’alignement. Un autre aspect susceptible d’accentuer le niveau de flexibilité et donc de réduire les coûts d’installation et de mise en service est la compatibilité mécanique intégrale du DT50 avec le DT50 Hi, ce qui permet la mise à niveau vers la version haute performance à tout moment.

217 - Service lecteurs

P 44 - 178 - DEC 2009

Les vérins stoppeurs série WPS ont un amortissement hydraulique réglable et une course de rappel pneumatique. Ils sont disponibles en 2 tailles: • WPS 320 avec une course de 15 mm pour une masse pouvant aller jusque 250 kg. • WPS 500 avec une course de 20 mm pour une masse pouvant aller jusque 1.200 kg. Chaque taille peut être équipée de 2 capteurs optionnels pour signaler les fins de course horizontale et verticale. Pour actionner la course de rappel, vous devrez disposer d’air comprimé à 4-8 bar. n

n

218 - Service lecteurs

219 - Service lecteurs


ACTUALITé

Nouvelle génération de moteurs couples

Nouveaux capteurs de pression jusqu’à 3000 bars

Nouveau: encodeurs miniatures pour moteurs de 6 à 12 mm

La nouvelle série de moteurs couples de Baumüller présente un rendement accru et atteint un régime plus élevé. En outre, le spectre du moment a notablement augmenté dans la série existante. Par ailleurs, un premier couple jusque 20.000 NM est possible grâce à l’extension de la série de moteurs jusqu’à la dimension 400. Ce qui ouvre de nouveaux domaines d’application, et élève sensiblement la productivité pour les applications existantes. Autre plus, la place moindre pour le montage, avec pour avantage que le parc de machines dans son ensemble prend moins de place. Le fait que les moteurs couples fonctionnent quasi sans blocage améliore les caractéristiques de rotation ainsi que la qualité du produit. Dans les transmissions directes, en comparaison avec la combinaison traditionnelle moteur/transmission, on constate une réduction du coût et une progression de l’efficacité énergétique. De la transmission disparaissent les composants mécaniques soumis à usure; de ce fait, les pertes par frottement dans le système diminuent nettement et le bilan énergétique est meilleur. C’est un facteur non négligeable vu l’augmentation constante du prix des matières premières. De plus, les moteurs DST de Baumüller atteignent un rendement très élevé. Ce qui permet une conversion de l’énergie particulièrement efficace. Les pertes supplémentaires dans l’organe de transmission mécanique sont ainsi évitées. n

Les nouveaux capteurs de pression compacts de la série P3IC de HBM sont maintenant disponibles pour des étendues de mesure de 10 à 3000 bars. L’élément de mesure est fabriqué en acier d’une seule pièce et ne présente donc aucun cordon de soudure de l’extérieur vers le centre. Le capteur de pression P3IC, conçu pour des applications industrielles générales, se caractérise par son excellente précision et sa durée de vie. Les capteurs sont proposés dans des classes de haute précision de 0,1 % à 0,2 % et sont idéals pour la mesure de pressions statiques et dynamiques. Le capteur peut être exploité en liaison 6 fils, ce qui offre à l’utilisateur une sécurité supplémentaire pour la transmission des signaux en cas de câbles très longs. Le P3IC prend en charge le TEDS (Technical Transducer Data Sheet), dans lequel l’ensemble des principales données du capteur sont mémorisées. Ceci permet une nette réduction du temps et des frais nécessaires à la configuration d’un système de mesure. n

FAULHABER® étend sa gamme d’encodeurs miniatures avec les séries PA2-50 et PA2-100. Avec ces codeurs optiques, FAULHABER® prend à nouveau la position de leader en matière de développement des capteurs de feedback. Ces encodeurs se caractérisent par une faible consommation, une haute résolution de 50 lignes/tour en diamètre 6mm et 100 lignes/tour en diamètres 8 à 12mm. La tension d’alimentation entre 2.7V et 3.3V les rendent particulièrement adaptés aux applications sur batterie basse tension. Grâce à la très faible inertie du disque, et à une consommation limitée à 8/8.5mA, la durée de vie de la batterie est optimale. n

220 - Service lecteurs

221 - Service lecteurs

222 - Service lecteurs

178 - DEC 2009 - P 45


Biblio-Tech Ne manquez pas le catalogue ‘L’Essentiel’ de Asco Numatics Benelux Rien de plus facile pour choisir exactement le produit qui convient le mieux à votre application. Le catalogue ‘L’Essentiel’ offre un aperçu de 1700 vannes, électrovannes, vérins pneumatiques, pneumatique proportionnelle et accessoires les plus courants.

223 - Service lecteurs

Le site web Festo fait peau neuve

www.festo.be

Depuis peu, Festo vous propose un site internet flambant neuf. Les visiteurs y trouverez une foultitude d’accès au catalogue, aux modèles CAO, aux téléchargements, aux logicielsoutils gratuits pour l’ingénierie,… Il y a aussi un login direct pour accéder à l’Online Shop. Toute la structure a été revue afin de vous permettre de trouver plus facilement et plus rapidement l’information que vous cherchez. Visitez www.festo.be, plus que jamais le plateforme complète de l’automatisation industrielle.

224 - Service lecteurs

L’édition 2010 du catalogue Dwyer est disponible Le nouveau catalogue de Dwyer vient de sortir; il est encore plus épais que l’an passé. Pas moins de 588 pages d’instruments de tout genre; du simple manomètre à l’instrumentation de mesure et de réglage sophistiquée. Dans l’édition 2010, Dwyer présente 67 nouveaux produits, au nombre desquels figurent des mesureurs de variations de pression, divers transmetteurs, des mesureurs de flux, des enregistreurs de données (USB) et des testeurs. Le catalogue Dwyer peut s’obtenir gratuitement via le site de HITMA (www.hitma-instrumentatie.nl), il est également disponible sous forme de CD. 225 - Service lecteurs

Het Jaarboek-productengids 2009-2010, inclusief veel gebruikte formules, is te verkrijgen op eenvoudige aanvraag via www.belgitrans.be

30 JAAR

30 ANS

L’Annuaire-guide produits 2009-2010, ci-incluses des formules fréquemment utilisées, est disponible sur simple demande via www.belgitrans.be

banner_jaarboek.indd 1

P 46 - 178 - DEC 2009

226 - Service lecteurs 16-12-2009 11:45:13


Service Lecteurs Gratuit fax: +32 (0)2 640 84 80 ou e-mail: automation@hydropneuma.be

NOM

PRENOM

FIRME FONCTION SERVICE RUE CODEPOST

NR

BTE

LOCALITE

TEL

FAX

INFO

E-MAIL CODES PUBLICITE

INDEX

VOS DONNEES

Si le nom, indiqué dans l’adresse mentionnée sur la revue, ne correspond pas à votre nom, veuillez remplir le formulaire ci-dessous et nous le faxer. Si vous désirez plus d’informations sur une annonce ou un article, veuillez remplir le code correspondant dans le formulaire ci-dessous et nous le faxer. Pour obtenir un abonnement, vous versez 50 euro sur le numéro de compte: 210-0347117-06 d’Automation Magazine. Vous pouvez nous joindre aussi par e-mail: automation@hydropneuma.be.

INDEX DES SOCIETES

CODES ARTICLES

SOCIETE

PAGE CODE

- “Nous sommes des pionniers”

18

186

- Les fluides hydrauliques sont-ils encore d’actualité?

21

188

- AF BELGIUM

24

189

- testo 875 et 881: caméras thermiques pour l’industrie

25

191

- ASCO NUMATICS

38

204

- Coup dans le mille pour les débats sur les learnShops à Mocon-Hydromech

26

192

- AZ HOLLINK

42

212

- À la verticale et en pleine mer

28

193

- BECKHOFF AUTOMATION

20

187

- La gamme ‘Carbon Zero’: des compresseurs ‘consommation

- BELGITRANS

42

213

31

197

- BREVINI FLUID POWER

10

133

- Hydrauvision lance un distributeur PVG à valeur ajoutée

32

198

- BREVINI NEDERLAND

40

207

- MK-S(X) d’Omron - Le Relais de Puissance avec un grand ‘P’

32

199

- COMPAIR GEVEKE

12

150

- Soudage et robots: une évolution réussie

33

200

- DOEDIJNS FLUIDAP

30

195

- Le brasage à six sur quelques mètres carrés

35

202

- ENERPAC

30

194

- Le partenariat en mécatronique, c’est plus que de la bonne automatisation

36

203

- EUREGIO HYDRAULICS

30

196

- Machines sur mesure

39

206

- TESTO

34

201

- Nouveaux compresseurs à injection d’eau

41

209

- FESTO

2

100

- Pompe à piston haute pression

41

210

- FIMOP

24

190

- Le développement du produit permet d’économiser l’énergie avec une vanne 2/2

41

211

- HYDRAUVISION

14

167

- Nouvelle gamme de verins stoppeurs

43

214

- NORGREN

14

168

- Gain de performance pour la nouvelle génération de petits compresseurs

43

215

- PALL

10

134

- Manoeuvre silencieuse des embrayages et freins à commande électromagnétique

43

216

- PARKER

38

205

- Système Fresnel dans une voiture solaire

44

217

- REM B

6

101

- Weforma verin stoppeur de pallettes wps 320/500

44

218

- SERVICE HYDRO

12

151

- Capteur de distance DT50

44

219

- SIEMENS

8

117

- Nouvelle génération de moteurs couples

45

220

- SMC PNEUMATICS

40

208

- Nouveaux capteurs de pression jusqu’à 3000 bars

45

221

- FANUC

48

227

- Nouveau: encodeurs miniatures pour moteurs de 6 à 12 mm

45

222

- Ne manquez pas le catalogue ‘L’Essentiel’ de Asco Numatics Benelux

46

223

- Le site web Festo fait peau neuve

46

224

- L’édition 2010 du catalogue Dwyer est disponible

46

225

- L’Annuaire-guide produits 2009-2010 de Belgitrans

46

226

INDEX DES ARTICLES TITRE

PAGE CODE

- “Nous procédons toujours en fonction du projet”

16

184

- “Le compresseur, c’est le coeur de nos véhicules”

17

185

énergétique nette zéro


IT’S ALL IN OUR POWER.

Le spécialiste des solutions globales solides

machines de manutention solutions logistiques

palettiser et emballer

brainstorming avec client

automatisation des machines et des processus

pluridisciplinaire robuste

travail sur mesure

intégrateur agréé

227 - Service lecteurs

Groupe Ceratec I Rue du Touquetstraat 228 I B-7782 Ploegsteert I T +32 (0)56 56 57 58 I automation@ceratec.be

www.ceratec.be

Automation Magazine 178 fr  

magazine on drive & controls

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you