Issuu on Google+

Fanny Smith : « Ce retour réussi me rend plus confiante en mes capacités et mon corps »

ZOOM N˚ 1 | Mars 2013

Jeu-concours de l’Aide sportive : gagnez une SEAT Leon | Une question, six réponses : quel est le plus grand défi de ta vie de sportif ?


Editorial

« Il vaut la peine de soutenir nos talents, même en cas de coups durs »

Sommaire Actions de l’Aide sportive 3

Le Jeu-concours – soutenir en jouant !

En route pour une médaille Fanny Smith : « Le skicross, c’est à la fois mon métier et ma passion »

4-5

La page des membres Keller Fahnen, Ticketcorner Chère famille de l’Aide sportive,

zoom

En tant que nouveau président de la Fondation de l’Aide Sportive Suisse, je vous présente ici mes chaleureuses salutations. Je me réjouis de poursuivre le travail accompli par mon prédécesseur, Jörg Schild. Notre objectif premier reste le même : répartir vos dons de façon ciblée à nos jeunes sportives et sportifs. Avec votre soutien, nous contribuons à rendre possibles des carrières sportives exceptionnelles.

Une question, six réponses

6

7

Partenaires Un grand merci 

8

Comme celle, par exemple, de la skieuse cross Fanny Smith : championne du monde junior, la Romande était élue il y a deux ans Espoir suisse 2010. Elle fait aujourd’hui partie de l’élite et réalise une saison comme jamais auparavant. Et ce, bien qu’elle ait été absente du circuit presque toute la saison passée en raison d’une déchirure aux ligaments croisés. Durant sa pause pour blessure, Fanny Smith, en qualité d’athlète d’or, a continué à bénéficier de notre soutien. Son histoire est la preuve qu’il vaut la peine de soutenir nos talents, même en cas de « coups durs ». Découvrez cette sympathique surdouée du skicross dans le portrait qui lui est consacré. Il ne suffit pas d’être une personne d’exception pour bâtir une carrière exceptionnelle. Chaque discipline sportive a ses particularités, lesquelles influencent le quotidien du sportif. La vie d’un skipper diffère de celle d’un cycliste, d’une cavalière de dressage ou d’une biathlète. Les choses se compliquent encore lorsqu’il faut coordonner sport de compétition et formation. Et c’est le cas pour la majorité de nos jeunes athlètes, rares sont les exceptions. Dans ce numéro, nous avons demandé à six jeunes espoirs quel était le plus grand défi de leur vie de sportif. Réponses en page 7 ! Un grand merci pour votre fidélité et bonne lecture !

Max Peter Président de l’Aide sportive 2  zoom  01 /2013

Impressum « zoom » est l’organe officiel de la Fondation de l’Aide Sportive Suisse et est distribué à tous ses membres. 6 francs de la cotisation sont affectés aux 4 numéros annuels du « zoom ». Editeur : Fondation de l’Aide Sportive Suisse, Ittigen Direction : Madlaina Schaad, zoom@aidesportive.ch Rédaction : Marcel Brönnimann, Barbara Kohler, Daniel Stegmann Traductions : Christine Theumann (relatif) Layout et impression : printgraphic AG Berne Photos : Keystone, partenaire officiel Photo de couverture : Keystone Papier : Balance Silk, recyclé FSC Secrétariat membres : 031 359 72 24 Tirage : 3’830 Parution : Quatre fois par an Expédition : Mars 2013 Prochain numéro : Juin 2013 Site Internet : www.aidesportive.ch


Actions de l’Aide sportive

aintensant ! ipez m Particsp ortive.ch/jeuconcour www.aide

Gagnez une

Des prix d’une valeur totale de 160 000 francs, voilà ce qui vous attend au Jeu-concours de l’Aide sportive ! Participez et gagnez peut-être une SEAT Leon d’une valeur de 25 000 francs ou l’un des 1100 autres prix.

SEAT Leon Si vous jouez avant le 31 mars 2013, vous aurez en plus la chance de gagner peut-être un séjour wellness inoubliable au Panorama Resort & Spa de Feusisberg. Détente assurée ! Par ailleurs, des appareils photos, des vélos électriques, des smartphones et bien d’autres prix seront tirés au sort. Rendez-vous immédiatement sur www.aidesportive.ch/jeuconcours et participez au concours. Le jeu en vaut la chandelle ! A coup sûr il y aura un gagnant : le sport suisse. En effet, les recettes du Jeu-concours de l’Aide sportive sont redistribuées aux talents du sport suisse et donc aux champions du monde et aux champions olympiques de demain. Nous vous tenons les pouces et merci pour votre précieux soutien !

Bird » Prix « Earlytre un prix eut-ê Gagnez p jouant ntaire en e m lé p p su 2013 rs a m avant le 31

zoom  01 /2013  3


En route pour une médaille

Participation aux Jeux Olympiques, médaille aux X-Games, championne suisse, victoire en Coupe du monde, déchirure aux ligaments croisés, retour à la compétition fulgurant… Et pourtant, Fanny Smith n’en est qu’au début de sa carrière. A 20 ans, la skieuse cross est athlète d’or de la Fondation de l’Aide Sportive Suisse. Elle entend décrocher une médaille aux Jeux Olympiques de Sotchi, dans moins d’une année. Texte : Daniel Stegmann / Photos : Keystone, Stefan Hunziker

Fanny Smith : « Le skicross, c’est à la fois mon métier et ma passion » Lorsque, voici deux ans, la skieuse cross Fanny Smith est élue Espoir suisse 2010, elle s’est déjà fait remarquer à cause de ses performances : à moins de 18 ans, elle brillait avec une 7e place aux Jeux Olympiques ; la même année, elle décrochait le titre de championne du monde junior et sa première victoire en Coupe du monde au sein de l’élite. Aujourd’hui, deux ans et de nombreuses victoires plus tard, l’athlète d’or de l’Aide sportive a dépassé le stade du jeune espoir prometteur. A 20 ans, elle a définitivement atteint l’élite mondiale. Une année après sa déchirure aux ligaments croisés, qui l’a rendue encore plus forte sur le plan mental, Fanny Smith fête son retour à la compétition en décrochant trois victoires à la suite en Coupe du monde dès le début de la saison. 4  zoom  01 /2013

Positive et patiente La jeune Romande déclare travailler de façon encore plus professionnelle et concentrée qu’avant sa blessure. Elle aime faire ressortir le positif et a appris à être patiente. Jamais elle n’aurait rêvé faire un retour aussi brillant en Coupe du monde. Normalement, explique-t-elle, il faut une année de compétition pour y parvenir. Mais Fanny Smith y est arrivée du premier coup. Une année trop vite ? « Non », répond la jeune skieuse. « Même s’il reste encore une année jusqu’à Sotchi, ce retour réussi me rend plus confiante en mes capacités et mon corps. » Elle peut maintenant peaufiner les détails afin de continuer à coiffer au poteau ses concurrentes. Elle se prépare déjà à ses deuxièmes Jeux Olympiques, après

ceux de Vancouver, en effectuant un entraînement mental ciblé. « Cette fois, je veux ramener une médaille. » « Une sorte d’amitié » avec l’Aide sportive Si l’on demande à Fanny Smith quelles sont les raisons de son succès, elle parle de son entourage privé, de sa famille, de ses mécènes. Inévitablement, le nom de son entraîneur particulier fait aussi partie de la liste : Guillaume Nantermod, autrefois champion du monde et par deux fois vainqueur en Coupe du monde de …  boardercross. « Sans le soutien de l’Aide sportive, que ce soit comme Espoir suisse de l’année ou comme athlète d’or, je n’aurais jamais pu payer mon entraîneur privé. » C’est avec affection qu’elle parle de l’Aide sportive, comme de tous ses


« Je suis jeune, j’ai la chance de pouvoir faire plein de choses qui me plaisent et d’avoir du succès »

Fanny Smith Date de naissance  20 mai 1992 Domicile Villars-sur-Ollon (VD) Succès 9 podiums en Coupe du monde (dont 4 victoires), 7 e place aux Jeux Olympiques de 2010, 3e place aux X-Games de 2011, championne du monde junior en 2010, championne suisse de l’élite en 2011 Loisirs Grimpe, parapente, sport en général, voir des amis

mécènes : « Après toutes ces années, j’ai développé une sorte d’amitié pour la fondation. » Pendant son arrêt pour cause de blessure, elle a continué à bénéficier d’un soutien financier. « Cette stabilité était importante pour moi, car j’ai manqué quasiment la totalité de la saison. »

« Ce retour réussi me rend plus confiante en mes capacités et mon corps » Et sans Guillaume Nantermod, la jeune athlète en est convaincue, elle n’aurait jamais rencontré le même succès. Celui-ci a recours à des méthodes plutôt inhabituelles, comme s’entraîner dans un half-pipe ou avec des snowboarders. Considérée au début avec amusement par ses concurrentes suisses et de l’étranger, Fanny Smith a suivi son petit bonhomme de chemin. Aujourd’hui, ses concurrentes l’imitent, séduites par sa façon de choisir une ligne rapide sur le parcours.

Ces succès entraînent des apparitions d’un nouveau genre. Après son coup d’envoi victorieux à Übersee, la jeune championne a été invitée par la télévision suisse alémanique à participer à l’émission « sportpanorama ». Sa présence sur le plateau, pleine de fraîcheur et d’authenticité, lui a permis de se faire connaître en Suisse alémanique auprès d’un large public. Le résultat : en une nuit, le nombre de ses fans sur Facebook a doublé ! Un métier et un hobby tout à la fois Vivre sans faire de skicross, c’est actuellement impensable pour la jeune Romande de Villars-sur-Ollon. « Et pourquoi donc ? », demande-t-elle. « Je suis encore trop jeune, je peux faire plein de choses qui me plaisent, j’ai du succès. Le skicross est à la fois mon métier et mon hobby. » Fanny Smith est souvent en route, c’est pourquoi elle apprécie beaucoup les relations familières qu’elle entretient avec ses concurrentes de la Coupe du monde. Une profonde amitié la lie à Ophélie David, la meilleure compétitrice de skicross de tous les temps. Et pourtant, la Française est de 16 ans son aînée et donc la plus âgée sur le circuit.

A l’époque où Ophélie David a commencé à faire du skicross, cette discipline en était à ses balbutiements et Fanny n’était encore qu’une enfant. « Ophélie a d’emblée marqué le skicross », déclare la jeune Suissesse. On sent son admiration et son respect pour son aînée. Tout comme elle, Ophélie David emploie une équipe privée et est également « une personne très positive ». Les deux athlètes se rencontrent donc régulièrement en dehors des parcours de skicross, pendant leurs loisirs, et pratiquent ensemble des activités sportives. D’un côté la « jeune sauvage », encore au début de sa carrière, et de l’autre la « grande dame » du skicross. Et toutes deux ont le même objectif : dans moins d’une année, revenir de Sotchi avec une médaille au cou.   Fanny Smith fait partie de la vingtaine d’athlètes d’or bénéficiant chaque année de 12 000 francs de l’Aide sportive. Ils représentent tous de grands espoirs de médaille pour la Suisse et ont un réel besoin d’être soutenus financièrement. www.aidesportive.ch/talents zoom  01 /2013  5


Drapeaux suisses Superflag®

Superflag est la qualité de pointe de Keller Fahnen AG. Les drapeaux de cette gamme conviennent parfaitement pour les conditions extrêmes. Le dralon 100% de 155 g/m2 est plus lourd et plus solide que le polyester.

Bâche premium en polyester à revêtement intérieur en PVC de qualité supérieure Bâche pour chaises de jardin empilables

L×l×h env. 75×75×100 cm, env. 1050 g.

anthracite 5.– sont reversés directement en faveur des jeunes sportifs

Dim. en cm

No art. au lieu

80 ×

80

CH80S

58.–

100 × 120 × 150 × 200 ×

100 120 150 200

CH100S CH120S CH150S CH200S

65.– 75.– 85.– 128.–

Prix 46.40 52.– 60.– 68.– 102.40

No art.: BLAS/GR au lieu de 49.90

seul. 44.90

5.– sont reversés directement en faveur des jeunes sportifs

✁ Talon-réponse à envoyer à Keller Fahnen AG, Solothurnstrasse 65, 4562 Biberist. Plus rapide par Fax: 032 671 11 22 ou tél.: 032 671 11 11 (référez-vous à cette annonce 1306). Pour profiter du rabais lors dune commande téléphonique référez-vous à cette annonce! Drapeaux suisses Superflag ® ❐ Je commande __ pce(s) 80×80 cm (No art.: CH80S) au lieu 58.– seul. 46.40 ❐ Je commande __ pce(s) 100×100 cm (No art.: CH100S) au lieu 65.– seul. 52.– ❐ Je commande __ pce(s) 120×120 cm (No art.: CH120S) au lieu 75.– seul. 60.– ❐ Je commande __ pce(s) 150×150 cm (No art.: CH150S) au lieu 85.– seul. 68.– ❐ Je commande __ pce(s) 200×200 cm (No art.: CH200S) au lieu 128.– seul. 102.40 Nom/Prénom: Rue/No.: NPA/Lieu:

Code: 1306

www.kellerfahnen.ch

Bâche pour chaises de jardin empilables ❐ Je commande __pce(s) (No art.: BLAS/GR) au lieu 49.90 seul. 44.90

Numéro de membre: No de tél.: Signature:

Emballage et frais de port seront facturés séparément. Prix en CHF, TVA inclus. Offre valable jusquà février. Envoi uniquement en Suisse er dans la Principauté du Lichtenstein.

bais pour CHF 10.- de ra e sportive !* id l‘a membres de

er le code Simplement utilis ZAFDH F8 NYH2YQDTY nnement. bo l‘a de lors de l‘achat bers r.ch/friends-mem www.ticketcorne

BE OUR FRIEND & MEMBER!

Profitez de privilèges comme on ne les donne qu’à de bons amis !

En tant qu’abonné de Ticketcorner friends&members vous ne bénéficiez pas seulement de toutes les prestations de Ticketcorner. Vous profitez en plus de beaucoup d’avantages exclusifs comme des préventes pour membres, des forfaits de ski et billets événementiels à prix réduits, places en loges et beaucoup d’autres. Utilisez le code de bon cadeau maintenant et profitez !

Toutes les offres actuelles sous: www.friends-members.ch

*Offre valable jusqu’au 30 avril 2013.


zoom

« Quel est le plus grand défi de ta vie de sportif ? »

Photos : màd, Steffen Müssiggang / radsportphoto.net

Andri Summermatter 18 ans, canoë-kayak, ZH « Dans ma discipline, il faut beaucoup de courage pour aller sur l’eau en hiver. Je suis en apprentissage et travaille la journée, donc je dois m’entraîner le soir, lorsqu’il fait froid et nuit. Et généralement, je suis seul. Mais une fois sur l’eau, c’est le pied ! »

Tamara-Lucia Roos 18 ans, cavalière de dressage, AG « Transporter constamment et en toute sécurité mon équipier de 650  kilos à travers l’Europe, voilà qui est compliqué ! J’ai donc besoin de beaucoup de soutien, ce qui est loin d’aller de soi. C’est pourquoi j’apprécie à fond chaque jour où je peux pratiquer mon sport. »

Lisa Holer 18 ans, course d’orientation, AG « Je dois bien connaître mon corps. Mais il n’est pas toujours facile de savoir où se situe exactement la limite. Par ailleurs, au gymnase de Bâle, nous avons beaucoup de camps d’école. Bien s’entraîner n’est pas un problème, mais le temps de récupération est parfois un peu court. » Nils Theuninck 16 ans, voile / laser, VD « Concilier la voile et le gymnase, voilà mon plus grand challenge. Vu que le vent n’est pas souvent présent en Suisse, cela m’oblige à m’entrainer à des endroits plus venteux à l’étranger. Ensuite, il faut tout rattraper à l’école pour me remettre à niveau. En 2012, j’ai passé 146 jours sur l’eau. »

Dominic Grab 17, cyclo-cross/mountainbike, ZH « Pour moi, le défi c’est de trouver du temps pour ma famille et mes amis en plus du sport, du travail et de l’école. Eux ont toujours du temps pour moi et me soutiennent dans la pratique de mon sport. Moi, par contre, je dois sans cesse leur dire non parce que je suis en route. Cela me pèse. »

Lena Häcki 17 ans, biathlon, OW « Au biathlon, il est difficile de rester concentré en permanence. Et pourtant, c’est la condition pour que je puisse progresser. Même si il s’agit de quelque chose que je n’aime pas trop faire, je dois être entièrement à mon affaire. Car si je rate trop souvent ma cible, l’entraînement ne me servira à pas grand-chose. »

Saviez-vous que l’Aide sportive soutient financièrement près de 400 talents sportifs en les accompagnant sur le chemin du succès grâce à des contributions d’encouragement individuelles, des parrainages et des distinctions ? Vous en saurez plus sur www.aidesportive.ch/fr/distribution_des_fonds

zoom  01 /2013  7


Ensemble, nous encourageons les champions suisses de demain !

Promoteur national du sport

Partenaires d’or

Partenaires d’argent

Supporters Habegger SA

SBB RailAway

Donateurs Alder + Eisenhut SA, Allco SA, BASF (CONICA Sportbeläge), Bauimpuls SA, Biella Schweiz SA, Carl Spaeter SA, Direct Mail House SA, Fuchs Design SA, Garbely Adventure Sàrl, IVS Zeit + Sicherheit SA, Keller Fahnen SA, Letech SA, local.ch,  ­Mammut Sports Group SA, Miele SA, Ochsner Hockey SA, Orgatent SA,­ printgraphic SA, rbc Solutions SA, Sanitas ­­  Troesch SA Agence Thun, Sauser Installationen SA, Spühler Druck SA, Swiss Racing Sports Sàrl, Ticketcorner SA,  Verzinkerei ­Wollerau SA, Victorinox SA, V-ZUG SA


L'Aide sportive zoom mars 2013