Page 1

StĂŠphane mauger EPFL


2011 • 2013


4


Automne 2011 Atelier Bakker & Blanc

KNOCKING ON HEAVENNES DOOR Le projet se construit au Nord de Lausanne, à Vennes, dans la boucle de la voie d’accélération pour accéder à l’autoroute. Par la géométrie complexe de la parcelle, l’étendue s’extrude et se limite à une ligne d’horizon fixée, la typologie reste brute. Dans ce monolithe se creuse trois tranchées, suivant les principales zones d’arrivées. La circulation entre elles se fait sous forme de croix svatiska, engendrant des points de vue arrêtés, non traversants. Ce découpage occasionne des parcelles, délimitées par des murs en béton d’une altitude fixe, provoquant une intéraction avec la typologie. On y entre comme dans une maison, en y ouvrant une porte. On évolue dans le cimetière comme dans une vieille ville, jusqu’à atteindre la porte de la dernière demeure du défunt, pour s’y recueillir. Deux fragments sont réservés à une chapelle ardente ainsi qu’à un café.

Adrien Grometto & Stéphane Mauger 5


b

b’

a’ a

1:1000

6


b

a’

a

1:200

1:1000

b’ 7


Maquette volumĂŠtrique - Carton gris et chĂŞne 8


9


Maquette volumÊtrique des parcelles - Plâtre 10


11


Processus 12


Printemps 2012 Atelier Bakker & Blanc SOUL SISTERS Surmontant la ville depuis le XIIIème siècle, habitant la Cité, la Cathédrale de Lausanne est aussi une étape du pèlerinage menant à Saint Jacques de Compostelle. Mais ce saint lieu n’est pas abouti : la tour Nord n’a jamais vu le jour, le projet construit cette «tour manquante», tout en répondant à la demande de logements pour des étudiants en théologie, de chambres permettant l’accueil des pèlerins, d’une bibliothèque ainsi que d’une manufacture de verre. Le projet s’accroche de façon minéralogique, le béton se joint directement à la molasse. Il évolue verticalement, on y découvre une seule ouverture, la ville est gardée par cet unique oeil, le bâtiment devient cyclope. Cette fente est traversante et expose à la lumière la salle commune, une pièce existante devenue atrium. Les chambres des étudiants et des pèlerins donnent vue sur cette cavité, générant un vis-à-vis contrôlé, aucune fenêtre n’est directement face à une autre. De petites meurtrières ponctuent les axes de circulation.

Publication : BestOf - Architectural Design 2011-2012, EPFL/ Selection of the best student projects, Éditions Archizoom, Mentions d’honneur Expositions : Soul Sisters, du 02.11 au 18.11.2012, Cathédrale de Lausanne BABEL : There’s a Heaven above You !, du 26.05 au 18.08.2013, Kunst Museum Olten

Adrien Grometto & Stéphane Mauger 13


Chambres des étudiants Chambres des pèlerins

Archives - Bureau

Manufacture de verre

Bibliothèque Salle commune

Accueil - Boutique

Programme 14


Tour manquante - Vue en direction du Sud 15


16


0

1

5

2

N

17

0

1

2

5 N


Coupe 18


Élévation Sud 19


Maquette 1:50 - Pl창tre et MDF 20


Maquette 1:10 d’une chambre type de pèlerin - Béton et chêne

21


Maquette 1:1 de la nouvelle jointure - BĂŠton et molasse 22


VolumÊtrie du vide - Plâtre 23


Hamburg - Collage 24


Année 2012 - 2013 Atelier Luca Ortelli

HOUSING HAMBURG Le projet grandit à Hämm Sud, quartier traversé par des canaux, en périphérie du centre ville. Il y coexistent déjà deux bâtiments : l’école Volkschule Osterbrook construite dans les années 30 par l’architecte Fritz Schumacher ainsi que l’ancienne fabrique de papier Hansaburg, conçue entre 1913 et 1915 par Heinrich Schöttler. De plus, des jardins familiaux bordent le tracé du canal. Reprenant le principe urbanistique de l’îlot hambourgeois, le bâtiment se plie, ferme l’espace, et génère une cour. Cet intérieur s’anime d’une vie perpétuelle, un microcosme sous la forme de maisons mitoyennes à cour. Ce système, désireux de se répéter à l’Est, est confronté à de nouveaux paramètres : une route traversante. Le système se brise et l’habitation de la cour évolue, les jardins familiaux reprennent possession de l’espace. L’ajout de ce deuxième îlot à une distance précise (11 mètres) occasionne une nouvelle relation urbaine et décline l’architecture en urbanisme. La ruelle appartient donc à l’architecture et à la ville. Des commerces ont comblé le rez-de-chaussée, le quartier prend vie. Cet axe est couvert, permettant une vitalité malgré les conditions météorologiques.

25


Maquette 1:500 - (Projet non final) Carton blanc et bois 26


AxonomĂŠtrie 27


Ruelle commerรงante couverte - Vue en direction du Nord 28


1:100 29


Plan 1:5000 30


31


Rez-de-ChaussĂŠe 32


1er ĂŠtage 33


13,5 m2

27 m2

5,6 m2

2,3 m2 3,3 m2

17 m2

8,2 m2

12,5 m2

12,5 m2 13,2 m2

1

2

5

1:100 34

12,1 m


m2

24 m2

13,7 m2

2,3 m2 4 m2

8 m2

14,1 m2

12,5 m2

13 m2 13,2 m2

35


36


Automne 2013 Atelier Fröhlich & Fröhlich

HOUSING RENENS The neighborhood is structured in two big courtyard blocks that define parcel’s limits. Block’s shape provide the development of different space and program qualities for each courtyards and allow to arrange the building site in two opposite type of ownership. North block is composed of 28 properties (10 x 5 m) which are developed in two different sorts of building with direct access to the private courtyard: simple duplex unit and two superimposed duplex units. The alternation of these two types of buildings create open terraces, like an extension of the courtyard living space, for upper units. South block is a single property owned by a cooperative society renting apartments. It is characterized by a public ground floor that articulates a common courtyard. This complementarity of ownership structure allows to finance the big public courtyard thanks to the higher price of private properties.

Elena Lurati & Stéphane Mauger 37


Maquette 1:500 - Pl창tre 38


1:2500 39


North Courtyard 41


South Courtyard 43


44


Automne 2011 - ECAL Professeur Olivier Bürgisser TABOURET DÉMONTABLE

Tabouret démontable se décomposant en trois pièces - Chêne

45


46


Printemps 2013 - ECAL Professeur Jonas Berthod ERASERHEAD Projet d’illustration de La Cantatrice chauve d’Eugène Ionesco. À partir d’un échantillon d’images généré automatiquement par Google Image, j’ai, à l’instar de la déshumanisation opérée par Ionesco dans sa pièce de théâtre, réduit les conditions humaines des sujets par la découpe physique ainsi que de l’utilisation de la photocopie. Vingt deux illustrations accompagnent le texte.

Exposition : Exposition SHS/ECAL, Design Industriel - Design Graphique, Bâtiment SG, EPFL

47


Couverture 48


page 13 M. SMITH Un médecin consciencieux doit doit mourir avec le malade s’ils ne peuvent pas guérir ensemble. Le commandant d’un bateau périt avec le bateau, dans les vagues. Il ne lui survit pas. Mme. SMITH On ne peut comparer un malade à un bateau. M. SMITH Pourquoi pas ? Le bateau a aussi ses maladies ; d’ailleurs ton docteur est aussi sain qu’un vaisseau; voilà pourquoi encore il devait périr en même temps que le malade comme le docteur et son bateau. Mme. SMITH Ah! Je n’y avais pas pensé... C’est peut- être juste... et alors, quelle conclusion en tires-tu ? M. SMITH C’est que tous les docteurs ne sont que des charla-tans. Et tous les malades aussi. Seule la marine est honnête en Angleterre. Mme. SMITH Mais pas les marins.

M. SMITH Naturellement. Pause. M. SMITH, toujours avec son journal. Il y a une chose que je ne comprends pas. Pourquoi à la rubrique de l’état civil, dans le journal, donne-t-on toujours l’âge des personnes décédées et jamais celui des nouveau-nés ? C’est un non-sens. Mme. SMITH Je ne me le suis jamais demandé ! Un autre moment de silence. La pendule sonne sept fois. Silence. La pendule sonne trois fois. Silence. La pendule ne sonne aucune fois. M. SMITH, toujours dans son journal. Tiens, c’est écrit que Bobby Watson est mort. Mme. SMITH Mon Dieu, le pauvre, quand estce qu’il est mort? M. SMITH Pourquoi prends-tu cet air étonné ? Tu le savais bien. Il est mort il y a deux ans. Tu te rappelles, on a été à son enterrement, il y a un an et demi.

Double-page type 49


50


Automne 2013

WEBSITE www.stephanemauger.com

HTML5 CSS3 Javascript 51


MAUGER Stéphane Né le 5 août 1992, à Nice, France Nationalité : Française La Géïna Chemin de Châteaurenard 06100 Nice hello@stephanemauger.com +336 60 34 95 04 +417 77 482 72 73


Éducation

École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Suisse

Atelier Fröhlich & Fröhlich Atelier Ortelli - Option Design Graphique (ECAL) Atelier Bakker & Blanc - Option Design Industriel (ECAL) Atelier Dietz (Studio Baur / Studio Seraj)

Lycée Albert Calmette, Nice, France

Bac Scientifique avec spécialisation Mathématiques, Mention Bien

Septembre 2010 - Décembre 2013

Septembre 2007 - Juin 2010

Expériences profesionnelles

Stage chez Brauen+Wälchli, Lausanne, Suisse Septembre 2013 - Janvier 2014

Compétences

Compétences informatiques : Adobe Suite (Photoshop, Illustrator, In Design, Premiere, Dreamweaver), Vectorworks, Rhinocéros, Autocad, Artlantis Studio, HTML5, CSS3, Jquery Javascript Langues : Français (Langue maternelle), Anglais (Niveau B1), Alle- mand (Niveau B1)

Activités et intérêts

Design : Mobilier du XXème siècle. Photographie : Type reportage. Musique : Guitare classique (Sept ans de pratique au Conservatoire de Nice) Sport : Ski alpin, Plongée sous-marine : PADI Scuba Diver, Tennis Voyages : Allemagne, Angleterre, Canada, Chine, États-Unis, Égypte, Espagne, Italie, Suisse, Sri Lanka, Turquie.

53


hello@stephanemauger.com

stephanemauger.com

stephane mauger I architecture  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you