Issuu on Google+

by

Š Antoine Camblor - Racing Forever


Edito

2 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© Antoine Camblor - Racingforever.com


Sommaire

GT TOUR Page 26 : GT FFSA Page 1 : La Une Page 28 : Porsche Carrera Cup Page 2 : Edito Page 30 : Supertourisme Page 3 : Sommaire Page 32 : Mitjet Page 34 : Peugeot RCZ Cup MONOPLACES Page 36 : F4 Page 4 : F1,Grosjean, un “Haas” dans son jeu Page 38 : Clio Cup à Magny-Cours Page 5 : F1, Renault Page 39 : Le GT Tour se tourne vers le Page 6 : FR3.5 LMP3 Page 7 : Eurocup FR2.0 Page 8 : Rosenqvist enfin champion F3 TOURISME Page 9 : Espace Jules Bianchi Page 40 : Nascar Whelen Euroseries Page 10 : GP2 Page 42 : WTCC, Citroën champion Page 11 : GP3 Page 43 : Seat Leon Eurocup Page 12 : Dixon souffle le titre Indycar Page 44 : Renault RS01 au Mans RALLYE Page 14 : WRC, Ogier champion Page 15 : Tour de Corse, rallye de France

Page 45 : Première expérience en RS01 pour Trémoulet

MOTOS Page 16 : MotoGp Page 18 : Moto2 Page 19 : Moto3 SPECIAL BOL D’OR Page 20 : Suzuki champion Page 21 : Victoire Kawasaki Page 22 : Bol d’argent Page 23 : autre sujet GT Page 24 : Blancpain Page 25 : 24h Series

KARTING Page 46 : Championnat du Monde KZ au Mans Page 47 : Championnat de France KZ ACTUS PARTENAIRES Page 49 : TB2S Page 50 : Dino Lunardi Page 51 : Gael Castelli Page 52 : Jordan Perroy Page 53 : PE Chaumat Page 54 : Pierre Loubère Page 55 : Thomas Drouet Page 56 : Nicolas Sully Page 57 : Jérémy Lopes Page 58 : Peter Deray A VOIR Page 60 : Photos-Forever Page 62 : Agenda Page 64: A suivre prochainement

.MAX by Racingforever #8 - 17 octobre 2015 Textes et mise en page : S.Gauthier communiqués Photos : S.Gauthier - A.Camblor - S.Azemard Services Presse divers Contact : postmaster@racingforever.com Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 3


F1 : Grosjean, un “HAAS” dans son jeu A défaut de voir l’opération Lotus et Renault se conclure, le pilote français Romain Grosjean a lui pris une décision sur la suite de sa carrière. Elle passera dès l’année prochaine par la nouvelle équipe américaine de Carl Haas, un homme riche d’expérience et de passion pour l’automobile. Un choix risqué mais avec le moteur Ferrari dans son dos, ce sera déjà une valeur sûre pour 2016 même si on se doute que l’équipe américaine a tout à prouver à ce niveau coté châssis. Du temps de l’Indycar, l’équipe Newman / Haas avait déjà fait confiance en un français avec Sebastien Bourdais et l’aventure s’était extrêmement bien déroulée. L’avantage pour Grosjean c’est qu’il est désiré par son nouveau team et que financièrement il est assuré de son avenir immédiat.

Romain Grosjean : “Ce que Gene Haas et tous ceux impliqués dans l'équipe construisent est impressionnant et je suis fier d'en faire parti. La F1 est incroyablement compétitive et la seule façon d'y arriver est de trouver de nouvelles manières de faire les choses. C'est une nouvelle opportunité dans une nouvelle équipe, avec une approche très différente de la F1. Je crois en cette approche et ils croient en moi. ”

Le temps dira si sportivement c’était le bon choix. © DR 4 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever


F1 : Renault, le Lotus jaune et noir ?

Cyril Abiteboul, Directeur Renault Sport F1 : “Nous nous rapprochons vraiment d'une forme de conclusion. Nous continuons d’aider Lotus, comme ça a été écrit, pour les maintenir à flot. On est très près d’une conclusion mais pour l’instant, je n’ai rien à confirmer sur le sujet. Quoi qu’on fasse on aura besoin de moteurs performants, et j’ai envie qu’on montre que nos moteurs sont capables de l’être. ”

L’équipe Lotus et Renault ont signé récemment une lettre d’intention pour se rapprocher et faire ainsi une nouvelle équipe sous la bannière du constructeur français. L’affaire semble prendre beaucoup de temps à se conclure si bien que l’un de ses pilotes, Romain Grosjean, a signé ailleurs pour 2016. Renault a besoin de revenir au plus haut niveau en F1 et les déboires rencontrés avec Red Bull cette saison sur le plan médiatique que sportif n’ont pas arrangé l’image de marque du losange. On espère juste que le Lotus ne se transforme pas en un serpent de mer mort né et que tout se concrétise dans les temps pour aborder 2016 avec sérénité. © ERIC VARGIOLU / DPPI

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 5


Formule Renault 3.5 : Le Mans Le mois de septembre a été riche en course pour la Formule Renault 3.5 qui entame sa dernière saison sous le label World Series By Renault. Après Silverstone et le Nürburgring, c’est finalement au Mans que le titre s’est joué. En effet, Oliver Rowland a inscrit les points nécessaires pour remporter le titre et offrir le premier sacre par équipes à Fortec Motorsports. Pendant longtemps le français Matthieu Vaxivière a été prétendant au titre mais il aura dû finalement s’incliner sur ses propres terres.

6 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

Oliver Rowland : “Nous sommes parvenus à faire ce que nous devions faire. Je suis heureux de ce titre et je ne remercierais jamais assez Fortec Motorsports et la Racing Steps Foundation de m’y avoir aidé. Félicitations également à Matthieu. Il m’a poussé dans mes retranchements toute l’année et était toujours sur mes talons !”

© Le Floch / DPPI.


Eurocup Formule Renault 2.0 Parti de la pole position, Anthoine Hubert (Tech 1 Racing) s’est imposé lors de la deuxième course d’Eurocup Formula Renault 2.0 organisée sur le Circuit Bugatti Le Mans. Surpris au départ par son équipier Simon Gachet (Tech 1 Racing), le Français a répliqué pour assurer son deuxième succès cette saison. Si Simon Gachet (Tech 1 Racing) franchissait la ligne d’arrivée en deuxième place, il la perdait finalement au profit de Dennis Olsen (Manor MP Motorsport) après avoir coupé la chicane au dernier tour.

Anthoine Hubert : “C’est ma deuxième victoire cette saison, mais elle est très différente de la première. S’imposer chez soi est vraiment spécial. Nous avions un peu manqué la qualification hier, mais tout s’est bien passé aujourd’hui. C’était proche avec Simon au premier virage. J’ai conservé mon calme pour le repasser et tout est bien allé jusqu’au drapeau à damier. Un grand merci à l’équipe !” © Florent Gooden / DPPI

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 7


F3 FIA : Enfin le titre pour Rosenqvist Il aura fallu cinq ans, pour que Felix Rosenqvist remporte le titre en Formule 3, à l'occasion du meeting du Nurburgring fin septembre. Felix Rosenqvist n'aura pas été inquiété en tête de la troisième et dernière course du week-end sur le Nurburgring. Son seul adversaire aura été le pilote du Safety Car intervenu à quatre reprises. Le début de saison avait pourtant été difficile avec des adversaires plus performants comme Giovinazzi ou encore le rookie monégasque Charles Leclerc. Mais en FIA F3, l’expérience est sacrément importante et son passage dans l’une des meilleures équipes du plateau (Prema Powerteam) lui aura été d’une précieuse aide.

8

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

Felix Rosenqvist : “Gagner le championnat d’Europe de Formule 3 FIA était mon rêve depuis des années. Par conséquent, c’est d'autant plus beauque je l'ai enfin concrétisé. Ceci est le succès le plus important de ma carrière à ce jour. ”

© Stéphane Gauthier - Racing Forever


Hommage à Jules Bianchi En la présence de Sébastien Loeb et de Cédric Vasseur, Serge Saulnier en tant que Directeur du circuit de Nevers Magny-Cours a inauguré lors du meeting du GT Tour fin août l’espace Jules Bianchi. Ce lieu de réception prend le nom du jeune pilote français décédé cet été des suites d’un grave accident en F1 au grand prix du Japon. L’occasion de faire vivre encore longtemps la mémoire de Jules.

Sebastien Loeb : “Je ne le connaissais pas vraiment très bien car nous ne nous étions croisé qu’a quelques reprises mais Jules était un garçon extrêmement talentueux et j’avais à cœur de lui rendre hommage”

© Stéphane Gauthier - Racingforever.com

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 9


GP2 : Le titre pour Vandoorne Dominateur toute la saison en GP2, le belge Stoffel Vandoorne remporte un nouveau titre dans sa belle carrière de pilote.. Le pilote ART GP a décroché le sacre sur le circuit russe de Sotchi. Il rejoint donc de grands noms de pilotes qui ont fini en F1 comme Hülkenberg, Hamilton, Rosberg ou Grosjean.

Stoffel Vandoorne : “Le titre était notre principal objectif et je ne voulais pas gâcher mes chances et devoir attendre 5 ou 6 semaines supplémentaires pour être couronné. Je crois que c’est la meilleure saison que j’aie jamais faite, et c’est mon plus beau titre. Avec l’équipe, nous avons tout bien mis dans l’ordre, nous avons appris de nos erreurs de l’an dernier. Cela a été une incroyable saison jusqu’ici. © Alastair Staley/LAT Photographic 10

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever


GP3 : Sur la route d’Ocon Sur le chemin du titre en GP3, le français Esteban Ocon a trouvé sur sa route l’italien Luca Ghiotto mais après l’épreuve russe de Sotchi, il n’y a que 2 points qui séparent Ocon du leader. Il reste 4 courses à faire sur 2 endroits différents à Bahrein et Abu Dhabi. Le championnat sera donc intéressant à suivre jusqu’au bout avec peut-être la marseilleise à la fin !.

Esteban Ocon : “Je ne connaissais pas la piste de Sotchi et finalement cela a été un grand week-end. Nous ferons la même préparation avec l'équipe pour les prochains événements, en particulier à Bahreïn car j’ai déjà couru à Abu Dhabi. Nous serons plus forts là-bas car nous avons appris beaucoup de choses à partir de ce week-end. Je suis impatient d’y être.”

© Sam Bloxham/GP3 Series Media Service

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 11


Indycar : Dixon souffle le titre à Montoya

Scott Dixon : “Nous avons pu battre Juan Pablo Montoya au nombre de victoires. Je suis désolé pour lui, mais c'est génial pour toute l'équipe Target. Je ne peux pas y croire. ”

L’Indycar a offert une nouvelle fois une saison incroyable et un dénouement Hithcockien puisque Scott Dixon coiffe le titre mondial à Juan Pablo Montoya dans la dernière épreuve du championnat à Sonoma. Leader une grande partie de l’année, vainqueur à Indianapolis, Montoya n’aura pas fait le doublé avec le championnat car il a échoué aux portes du Top 5 alors que Dixon est allé chercher la victoire. Pour Dixon c’était l’équation idéale puisque même si à égalité de points son nombre de victoire était supérieur au Colombien. C’est le 4e titre en Indycar pour Dixon.

© Chip Ganassi Racing 12

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever


MEDIA - PHOTOS - VIDEOS - MAGAZINE - RESEAUX SOCIAUX

10 10 avril 2015 .MAX n째6 by Racingforever

ACTUS PARTENAIRES


WRC : Ogier/Ingrassia champions du monde à nouveau

En pleine tourmente commerciale, le groupe Volkswagen peut se réjouir de ses performances sportives puisque un nouveau titre en championnat du monde rallye WRC vient couronner son duo vedette Ogier / Ingrassia alors que le titre constructeur est aussi dans la poche.

Sebastien Ogier : “Il est toujours difficile de trouver les bons mots dans un moment pareil. C'est un cumul de joie intense et du sentiment de devoir accompli, car on a atteint l'objectif que l'on s'était fixé pour cette saison,La cerise sur le gâteau, c'est qu'on décroche ce titre avec la manière en remportant le Rallye d'Australie au terme d'une course très intense. ”

C’est donc au rallye d’Australie que le sacre est venue pour la paire française qui a remporté 24 rallyes sur 36 disputés avec la marque allemande.

14 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© Volkswagen Motorsport


WRC : Tour de Corse rallye de France En Corse, Ogier et Ingrassia n’ont pas pu viser la victoire à cause de problèmes mécaniques. Leur rallye avait mal débuté avec une crevaison dès la première journée et c’est naturellement que Jari Matti Latvala a pris le relai pour aller chercher une victoire dans un rallye difficile.

Jari Matti Latvala : “Je n’ai pas pris trop de risques tout au long du week-end et je suis ravi de cette victoire. Gagner sur l'asphalte pour la deuxième fois et en France pour la deuxième fois est fantastique!”

Cela faisait 31 ans qu’un Finlandais ne s’était imposé en Corse et Latvala s’est offert la 3e victoire de la saison. Le rallye a été marqué par les intempéries qui ont touchées l’île et le rallye a été raccourci. Elfyn Evans et Andreas Mikkelsen complètent le podium final.

© Volkswagen Motorsport 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 15


MotoGp : Le combat des chefs Si dani Pedrosa est sorti en début de saison de la short list des ténors qui peuvent prétendre au titre mondial en MotoGP, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo et Marc Marquez se livrent eux à de très belles batailles en s’échangeant les victoires au fil des courses. Un combat de gladiateurs où la moindre erreur se paye cash. Marc Marquez va souvent au delà de la limite pour suivre ses concurrents en Yamaha. A Aragon il a de nouveau chuté dès le début de course et ne peut plus prétendre au titre. Lorenzo est obligé d’attaquer les dernières courses pour remporter toutes les victoires et Rossi est en position de voir sans prendre trop de risques ou alors de saisir la moindre opportunités pour tuer le match avec son coéquipier.

Jorge Lorenzo : “La course d’Aragon a été très importante, elle m’a permis d’oublier les deux dernières, où j’avais été malchanceux avec la météo et où j’avais fait des erreurs. Si j’avais perdu plus de points par rapport à Valentino, remporter le championnat me serait impossible.” 16

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© Yamaha


MotoGp : Valentino Rossi vers un 10e titre ?

Sur le papier Valentino Rossi a toutes les chances de remporter un 10 e titre en Moto Grand Prix. Au soir du grand prix du Japon il compte 18 points d’avance sur Jorge Lorenzo, son seul rival pour le titre mondial.

Valentino Rossi : “Je suis content des progrès que nous avons fait en qualifications. Au Japon, physiquement ça a été mais mentalement il a été très dur de toujours rester concentré et il était facile de faire une erreur. J’ai pris 4 points d’avance en plus, c’était notre objectif et nous sommes donc très contents. ”

Il reste encore 3 courses d’ici le dénouement du championnat et même si Lorenzo les remportaient toutes, Valentino Rossi pourrait se contenter de terminer à chaque fois 2e. Marquez et Pedrosa pourraient alors jouer le rôle d’arbitre dans ce duel fraticide !

© Yamaha 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 17


Moto 2 : Zarco, champion !

Le titre Moto2 était promis au français Johann Zarco tant il a dominé la saison. Fallait-il encore conclure sans aller à la faute. Son adversaire, champion en totre, Tito Rabat lui aura finalement faciliter la tâche en se blessant à l’entraînement en se fracturant le radius juste avant le grand prix du Japon. Forfait dès les essais , Rabat a définitivement laissé ses dernières chances de contrer le français. Un titre mérité pour Johann Zarco qui aura réagit de la plus belle des manières à Motegi : Pole et victoire !

Johann Zarco : “Je suis content car j’ai atteint mon objectif en restant bien concentré jusqu’à dimanche malgré l’annonce du titre qui est arrivée à un moment un peu imprévu. J’étais venu ici pour gagner, je l’ai fait. C’est bien. On va maintenant pouvoir aborder les trois prochaines courses l’esprit libre. Il n’y a plus d’enjeu, mais l’objectif reste le même : essayer de gagner. C’est le meilleur moyen de ne pas faire d’erreur.” 18

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© http://www.johannzarco.fr/


Moto 3 : Kent dans l’attente Après le grand prix du Japon, danny Kent compte désormais 56 points d’avance sur Bastianini. C’est donc en bonne voie pour l’anglais pour remporter le titre en Moto3 même si lors des dernières courses, Kent ne s’est imposé qu’à une seule reprise lors des 6 dernières courses alors qu’il en avait remporté 5 dans la première partie de la saison. Il est plus en mode gestion de son avance que de chercher absolument la victoire. Mais dans cette catégorie relevée, la moindre erreur pourrait tout remettre en cause.

© http://www.dannykentracing.com/

Danny Kent : “Je pense pouvoir marquer 19 points en trois courses. Nous devons continuer à travailler dur et nous espérons pouvoir décrocher ce titre dès que possible. J’espère bien succéder à Barry Sheene le dernier britannique champion du monde.”

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 19


Bol d’Or 2015 : Kawasaki SRC vainqueur Pour le retour de l’épreuve sur le circuit du Paul Ricard, les pilotes Kawasaki Leblanc, Lagrive et Fabien Foret remportent donc la course après avoir signé la pole position et avoir récupéré la première place dimanche matin alors que la course a connu pas mal de rebondissements.

Matthieu Lagrive : “Après la saison compliquée que nous avons eu avec des résultats blancs à Suzuka et Oschersleben, il fallait qu’on en gagne une cette année mais cela n’a pas été aussi simple que ça.”

Devant 74000 spectateurs, Kawasaki SRT remporte l'épreuve devant Yamaha GMT 94 et le Sert qui en finissant 3e s'adjuge un 14e titre mondial.

20

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© Antoine Camblor - Racing Forever


Bol D’or 2015 : Suzuki SERT champion FIM Endurance En terminant à la 3e place du Bol d’Or, Suzuki SERT est devenu champion du monde de FIM Endurance. L’épreuve avait plutôt bien démarré en occupant les avants postes alors que Yamaha GMT 94 chutait d’entrée de course. Puis la stratégie de la prudence s’est mise en place durant la nuit après les premiers ennuis mécaniques. Il est clair que le Suzuki SERT a visé avant tout la couronne mondiale dès lors que la victoire semblait plus difficile à obtenir. Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson ont donc ramené leur moto à la 3e place finale et deviennent champion du monde d'Endurance. Pour le premier cité ce sera d'ailleurs la 9e fois qu'il devient champion de cette discipline passionnante et difficile.

Dominique Meliand, Team Manager Sert : “Ce 14e titre, on le voulait, c’était quelque chose qui me tenait à cœur, on est vraiment au bord des larmes ! Ce Bol d’Or fut difficile, compte tenu de tout ce qu’il s’est passé”

© Antoine Camblor - Racing Forever 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 21


Bol D’argent

Avec 60 engagés le Bol d’Argent est réservé aux motos Roadsters et se déroulait sur 3 heures. C’est la Triumph numéro 21 qui s’est imposée en menant de bout en bout. Engagée par Antibes Engineering, Todisco et Zanetto remportent le bol d’Argent 2015.

22 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© Antoine Camblor - Racing Forever


Bol D’or Classic Il n’y avait pas que la moto moderne sur le circuit du Paul Ricard. Une belle place a été faite au Bol d’Or Classic qui rassemble des motos anciennes qui ont déjà participées à la course mythique dans les années 60 à 83. Il y avait 2 manches à disputer et 2 pilotes se relayent en participant chacun à une manche. Cette année c’est le Phase One Endurance avec les pilotes Peter Linden et Juan Dickinson qui se sont imposés.

© Antoine Camblor - Racing Forever

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

23


Blancpain Sprint Series : Vincent Abril champion En s’engageant en championnat du Monde, Vincent Abril visait le haut niveau en GT en Blancpain Sprint Series. Cette année associé à Maximilian Buhk, la jeune paire de pilotes à concrétiser le rêve en réalité. Il aura fallu attendre la dernière course à Zandvoort pour que le titre se décide en faveur des pilotes Bentley. En Hollande, Buhk et Abril ont fait un weekend parfait en obtenant la pole, la victoire en course de qualification et de nouveau le succès en course principale. Principal adversaire, Robin Frijns s’est pris les pieds dans le tapis dans la course qualificative avec un accrochage et une perte de points qui lui sera fatale car dans la course principale il terminera dans le “coffre” de la Bentley à seulement 3 dixièmes de secondes. Il se consolera avec le titre Blancpain GT Series qui cumule les classements de l’endurance et du Sprint. En Blancpain Endurance Series, Chiyo, Reip et Buncombe sont champions.

Vincent Abril : “Je suis à peine en train de réaliser ce qui est arrivé ici à Zandvoort . Ce que nous avons fait aujourd'hui était incroyable. .Je suis bénie de faire partie d'une équipe comme ça, avec Maxi Buhk comme coéquipier. Il était très difficile de regarder la deuxième partie de la course , mais quelle saison cela a été pour nous. nous avons décroché la lune avec ce titre !” 24 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© Blancpain / VSA


GT : 24H Series, le plein de GT à Barcelone C’est une démonstration de force que fait le championnat 24H Series à chacune de ses courses. On retrouve en effet pas moins de 70 autos sur la piste mélangeant des GT mais aussi des voitures de Tourisme de 1600 à 3000 cc ou encore des voitures hybrides et électriques. Avec des courses de 12 ou 24 heures dont les célèbres 24 heures de Dubaî, l’organisateur néerlandais fait le plein à chaque fois. La Mercedes SLS AMG GT3 HP Racing a remporté les 24H BARCELONA. Les Allemands Bernd Schneider et Reinhold Renger, accompagnés des Autrichiens Hari Proczyk et Reinhard Kofler et de l’Américain Sean Johnston ont accompli 662 tours avant de passer la ligne d’arrivée en vainqueurs.

Jean Claude Ruffier, IDEC Sport Racing, Team champion en catégorie 997 : “Les 24h séries à Barcelone c‘était effectivement 74 voitures, 300 pilotes et non des moindres avec Bernd Schneider, Cox etc ... 32 nations représentées Et nous et nous !!!! On gagne la catégorie 997 4 eme au final à 21 tours du premier qui n’est autre que la SLS de Schneider.”

© http://www.24hseries.com/ 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

25


GT FFSA : Magny-Cours Pole, victoire et première place au championnat, l'équipe Imsa Performance n'a pas fait dans la dentelle ce samedi en GTFFSA.

Mike Parisy : “C’est un week-end réussi, avec ma troisième pole consécutive et la victoire. Mes équipiers ont été très bons. Je suis ravi d’avoir contribué à ce succès pour le team et pour Audi.”

Dumez, Pernaut et Narac ont été parfaits et n'ont commis aucune erreur ni en qualifications ni en course où ils se sont imposés sans concessions avec la concurrence qui fut pourtant au rendez-vous. Le Sebastien Loeb Racing s'est imposé dans la seconde course du GT FFSA à MagnyCours après un beau duel avec le team Duqueine et Lunardi/Strazzer/Brandela. Disputée sous une grosse chaleur la 2e course a été une nouvelle fois à la hauteur du championnat de France et la victoire s'est dessinée en fin d'épreuve pour Parisy/Hallyday/Gaillard.

26 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© Stéphane Gauthier - Racing Forever


GT FFSA : Navarra Sacha Bottemanne s'était déjà imposé à Navarra lorsqu'il courrait en Porsche Carrera Cup. Son équipe est en pleine confiance depuis qu'e Bottemanne, Lariche et Misslin ont enfin concrétisé un succès sur le circuit du Val de Vienne en juillet dernier. La première course espagnole a permis de récidiver sur la plus haute marche du podium. La seconde course se déroule sans accroc pour l'équipage numéro 20 . Reprenant une place, suite à la crevaison de l’Audi de Parisy, Morgan Moullin Traffort passe le volant à JeanLuc Beaubelique en deuxième position. Jean-Luc reprend la piste en tête et la conserve jusqu’au relais de Rino Mastronardi qui conclue en beauté en coupant le premier la ligne d’arrivée. Le trio Pernaut, Dumez, Narac (Imsa Performance) est en tête du championnat à 2 manches de la fin de saison.

© Antone Camblor

Franck Rava, team manager d’Imsa Performance : “ Nous avons réalisé une très bonne opération et nous avons assuré les points dans la seule optique du Championnat. Nous sommes arrivés avec un léger retard à cause des décomptes… Mais nous repartons de Navarra avec une légère avance de 20 points.”

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 27


Porsche Carrera Cup : Magny-Cours Maxime Jousse peut repartir de Magny-Cours avec le sourire car il a réalisé une rentrée avec classe en remportant les 2 épreuves nivernaises et devient ainsi le nouveau leader de la Porsche Carrera Cup France sous les yeux de son champion de patron : Sebastien Loeb. En Gentlemen, si Christophe Lapierre garde une légère avance grâce notamment à sa victoire de samedi, Roar Lindland résiste en gagnant la course 2 et n'est qu'à 11 points de son coéquipier dans ce classement. Les 2 derniers meetings de la saison s'annoncent aussi chaud qu'à Magny-Cours...

© Stéphane Gauthier - Racing Forever

Roar Lindland : “J’ai malheureusement été poussé en tête à queue dans la première course et malgré mes efforts pour remonter sur Perfetti, cela n’a pas été suffisant. J’ai donc promis de revenir plus fort dimanche et la mission a été accomplie puisqu’au prix d’un bon départ, j’ai pris la tête et suis parvenu à prendre le large, même après le Safety Car.. Beaucoup de choses peuvent encore se produire au championnat.” 28 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever


Porsche Carrera Cup : Navarra On aurait pu dire que Navarra a permis à Mathieu Jaminet de rajouter 2 victoires à son compteur et de se relancer au championnat alors que Maxime Jousse marque toutefois sa résistance pour rester en tête du championnat. On aurait pu rajouter que De Narda remporte sa première victoire et que chez les Gentlemens Nicolas Lapierre fait un important break avec 2 victoires sur 3 mais la manche espagnole restera marquée par l'extraordinaire accident de Gounon et De Narda dans la 2e course.

Mathieu Jaminet : “Weekend idéal, super heureux pour l’équipe, les partenaires et moi. Super boulot de toute l’équipe avec une auto performante du début à la fin. J’ai essayé de faire des courses intelligentes et de marquer de gros points.”

© Antoine Camblor 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 29


Supertourisme : Magny-Cours Yann Ehrlacher aura connu le chaud et le froid durant cet été avec une hospitalisation pour une péritonite fin juillet et un retour à la compétition à MagnyCours pour défendre ses chances au championnat de France Supertourisme. L'Alsacien s'est abreuvé de 3 victoires pour se soigner et il est en tête du championnat devant Lagier et Jung. Sébastien Loeb participait également à cette épreuve et a animé la compétition même s'il a été percuté par 2 fois l'empêchant de viser la victoire notamment en course 2 Sprint. Il montera tout de même par 2 fois sur le podium. Le dernier podium était d'ailleurs 100 % Alsacien. Ronald Basso se consolera avec une victoire en course Sprint mais a perdu de précieux points quand il a été percuté dans la dernière course par Gaël Castelli.

© Stéphane Gauthier - Racing Forever

30 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

Yann Ehrlacher : “C'était un week end inespéré après les péripéties du mois d'Aout, merci à ma famille et à tous ceux qui me soutiennent. Ce fut un honneur de me battre avec des pilotes comme Sébastien Loeb ou Gaël Castelli, qui nous avaient fait l’honneur de leur présence. Ce fut un super weekend… ”


Supertourisme : Navarra Le Supertourisme Mitjet a de nouveau offert un beau spectacle durant tout le weekend espagnol pour l'avant dernière manche de la saison. De retour au volant, Gaël Castelli s'est fait pardonner de sa bévue de Magny-Cours en obtenant 2 très belles victoires. Mais le grand vainqueur de Navarra est Yann Ehrlacher qui a intelligemment géré le meeting en remportant de gros points. Avec 2 victoires et 2 podiums de plus Il fait indéniablement un pas vers le titre 2015.

© Antoine Camblor

Yann Ehrlacher : “Ce week-end de Navarra était vraiment positif. Avec deux victoires, quatre podiums en tout, je fais une bonne affaire au championnat, tout en conservant mes deux jokers avant Le Castellet. On s’est bien rapprochés du titre, mais il faut rester concentré avant la finale au Paul Ricard, où il faudra avant tout finir les courses. Tant que rien n’est acquis mathématiquement, il ne faut pas se relâcher”

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 31


Mitjet : Magny-Cours A Magny-Cours, malgrès 3 victoire de Julien Lambert, Romano Ricci reste en tête du championnat Mitjet 2L. Ricci a gagné une des 4 manches et a terminé 2 fois à la seconde place ce qui lui permet d’être leader au championnat d’une courte tête devant Nicolas Gomar et Evan Maillard. Lambert, lui, se replace dans la course au titre.

32 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

Romano Ricci : “Le championnat est loin d’être fini et lorsque l’on voit les retournements de situations qui peuvent arriver en l’espace d’un weekend, on se dit que rien n’est joué d’avance. Je vais essayer de rester sur une bonne dynamique pour remporter le titre cette année.”

© Antoine Camblor


Mitjet : Navarra

Si Romano Ricci conserve la tête du championnat à Navarra, grâce notamment à une victoire en course 2, Evan Maillard se replace à la seconde place du championnat en remportant la course 1. Auteur également d’une victoire, Nicolas Gomar est moins régulier et recule d’un rang au classement général. Romain Carton remporte la dernière manche du weekend espagnol.

© Antoine Camblor

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 33


Peugeot RCZ CUP : Magny-Cours

© Stéphane Gauthier - Racing Forever

Aurélien Comte a perdu la première place du classement après les 2 manches de Magny-Cours. Nicolas Milan a fait le weekend presque parfait en remportant la première course et en terminant 2e devant Comte de la seconde épreuve. Pénalisé en course 1, Pouget a raté le podium mais il s'est bien rattrapé dans la course 2 en remportant sa première victoire de la saison.

34 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever


Peugeot RCZ CUP : Navarra Grâce à son premier doublé de la saison, Aurélien Comte récupère la première place de la RCZ Racing Cup sur le circuit de Navarra en Espagne. Le pilote Pussier Automobiles by Clairet Sport abordera le dernier rendez-vous du calendrier 2015 en grand favori, face à Nicolas Milan et David Pouget, pour conserver son titre.

Aurélien Comte : “Je savais que Nicolas Milan allait tout faire pour marquer un maximum de points ce weekend. On ne va pas se reposer sur nos acquis. Lors de la finale, la première course sera la plus importante. Il faudra terminer devant Nicolas !”

© Antoine Camblor

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 35


F4 : Magny-Cours, un trio bien rodé Valentin Moineault a confirmé son break en remportant 2 nouvelles courses à Magny-Cours et en portant son avance à 43 points au championnat sur Fenestraz. 3e, Gabriel Aubry est désormais distancé. Lors de la course inversé l'hymne finlandais a résonné en l'honneur de Laaksonen. Moineault, Fenestraz et Aubry, voilà un trio que l’on retrouve de plus en plus sur les podiums de la F4 française.

© Stéphane Gauthier - Racing Forever

36 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever


F4 : Navarra, Moineault s’envole au championnat Le circuit de Navarra en Espagne a accueilli les Académiciens pour un avantdernier rendez-vous dans le cadre du GT Tour du 25 au 27 septembre. Cette sixième étape aura été marquée par 3 hommes qui ont su dompter le circuit hispanique mais c’est Valentin Moineault qui ressort du groupe encore plus fort avec un total de 268 points. Par ailleurs, le chinois Yfei Yei remporte sa première victoire en F4. Même si le prochain couronnement du Français semble inévitable, les hommes forts de cette saison ont hâte de se retrouver dans moins d’un mois lors du dernier round sur la piste du Castellet.

© Antoine Camblor

Yfei Yei : “Je suis très très heureux de ma première victoire. Dans le dernier tour, Nerses a eu un souci avec sa voiture et il a perdu de la vitesse. J’ai pu le dépasser et prendre ainsi la tête de la course et la gagner. J’ai fait du bon travail depuis la seconde place que je détenais jusque là mais j’ai pu arriver premier et j’en suis très content.”

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 37


Clio Cup : Magny-Cours Avant dernière manche de la coupe de France Clio Cup, Magny-Cours se révélait d'une importance capitale alors que le dénouement s'approche à grand pas. Alors que l'on s'attendait à une explication entre pilotes Milan Compétition, le team Clairet est venu jouer les troubles fêtes en se mêlant à la course à la victoire. Guy Frey a fait sensation en catégorie Gentlemen en gagnant les 2 courses et en se posant en rival du leader Raffin.

© Stephane Gauthier - Racing Forever

38 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever


GT TOUR : Les protos LMP3 au programme 2016 A Magny-Cours, le GT Tour a annoncé un avant goût de la saison 2016 en confirmant l'arrivée des protos LMP3 l'an prochain et complétera la grille des GT3 actuelles (17 concurrents sont inscrits cette année). Il y aura un championnat de France Protos en plus du GT. Propulsés par un moteur V8 Nissan, les LM P3 affichent 930 kg sur la balance et sont construits autour d’une coque en carbone. La FFSA espère un minimum de 10 protos pour confirmer le championnat. Les circuits du Mans, Magny-Cours et Paul Ricard ont été confirmés mais quid du Val de Vienne et de Lédenon ? Des annonces seront faites prochainement

© Stephane Gauthier - Racing Forever

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 39


Nascar Whelen Euroseries : Vilarino force 3 ! Pour la finale des Nascar Whelen Euroseries disputée à Zolder en Belgique, Ander Vilarino (#2 TFT-Banco Santander Chevrolet SS) terminait la dernière course de la saison à une cinquième place qui lui permettait de s’octroyer un troisième titre en NASCAR Whelen Euro Series en seulement quatre ans, devant des fans venus en nombre. L’espagnol est devenu un véritable spécialiste de ce championnat européen sauce Nascar. En Elite 2, à la fin d’un week-end parfait qui l’a vu s’imposer à deux reprises en dominant de la tête et des épaules, Gianmarco Ercoli (#9 Double T by MRT Nocentini Chevrolet Camaro) s’emparait du titre.

Ander Vilarino : “C’est une réelle satisfaction d’être triple champion. On a travaillé très dur pour arriver à ce niveau. La compétition était très élevée cette année et je veux féliciter Alon Day pour son sweep ce week-end.”

© Stéphane Azemard

40

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever


Nascar Whelen Euroseries : Nouvelle voiture en 2016 En 2016, la Nascar franchie une étape en proposant une nouvelle voiture à l’aérodynamique modifiée. Le nouveau package aérodynamique, inspiré des NASCAR des Sprint Cup Series, renforce encore un peu plus le lien entre les Etats-Unis et l’Europe, essentiellement grâce au pare-choc avant très dynamique et à l’ajout d’un spoiler arrière de 20cm. Une meilleur aéro, plus de sécurité et toujours le soucis du rapport qualité/prix, sont les clés qui ont conduit à cette nouvelle carrosserie. Elle a été pensée pour asseoir un peu plus les performances de l’EuroNASCAR, construite sur une base qui a permis de gagner en moyenne une seconde pleine sur les circuit routiers par rapport à l’an dernier, notamment grâce au développement des pneus Michelin.

© Stéphane Azemard

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 41


WTCC : CItroën champion En s’adjugeant la pole position et les deux victoires sur le circuit de Shanghai, Citroën a conservé son titre de Champion du Monde FIA WTCC.

Yves Matton, Directeur Citroën Racing : “Je voudrais d’abord remercier nos pilotes, pour le travail effectué ensemble et pour leur fair-play. Même avec la meilleure voiture et la meilleure équipe, on ne peut pas arriver à de tels résultats sans des pilotes exceptionnels. Quand on parle de Citroën Racing, il faut inclure tous les collaborateurs de notre centre technique. On ne les voit pas à la télévision, mais ils sont indissociables de ce titre de Champion du Monde. »

© Citroen Racing 42

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever


Seat Leon Eurocup : Triplette parfaite pour JSB Compétition Le meeting de Monza pour JSB Compétition restera gravé à vie dans la mémoire du team français. En effet trois de ses membres, Thibaut Mourgues, Julien Briche et Lucile Cypriano ont monopolisé le podium de la première manche sur le circuit italien. Mourgues obtient ainsi sa première victoire en Seat, dans une course intense, qui a démontré le potentiel des pilotes français dans ce beau championnat Européen. En s’imposant dans la seconde manche, Pol Rossell est leader à égalité de points avec Stian Paulsen mais avec 3 victoire au compteur. Barcelone sera le dénouement de la saison fin octobre.

© Seat Sport

Thibaut Mourgues : “Après un début de saison plus que difficile en ayant eu un accident me privant de participer aux 2 premières courses du championnat et beaucoup de malchance, la roue a enfin tourné. Grâce à un fantastique travail du JSB Competition, j’ai pu remporter la première victoire de ma carrière dans le temple de la vitesse !” 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 43


Renault RS01 : Le Mans Après avoir obtenu le titre en Endurance samedi, Dario Capitanio et David Fumanelli (Oregon Team) ont continué à porter haut les couleurs de l’Oregon Team lors des courses Sprint du Renault Sport Trophy. Comme un symbole, le premier s’est imposé chez les pilotes Prestige pour sceller son sacre dans la catégorie et s’offrir un baquet aux 24 Heures du Mans 2016 en LMP2. Son partenaire David Fumanelli s’est ensuite imposé en Sprint Élite ace à Nicky Pastorelli (V8 Racing) et Pieter Schothorst (Equipe Verschuur). Vainqueur la veille et 4e en course 2, Andrea Pizzitola (ART Junior Team) s’empare de la tête du classement général avant la finale de Jerez.

Andrea Pizzitola : “Cette victoire était très importante pour maintenir notre motivation. Richard a effectué un excellent travail en évitant tous les problèmes et en créant une belle marge. Hélas, nous avons rencontré quelques problèmes de freins et il m’a fallu du temps pour trouver une solution me permettant de contrôler mon poursuivant et de le devancer jusqu’au bout.” 44 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© Antonin Vincent / DPPI.


Renault RS01 : Trémoulet à l’essai ! Habitué à la berline où il a brillé en Clio Cup et en Supertourisme, Eric Trémoulet a pu participer à sa première course de Renault Sport Trophy dans la superbe RS01 du Monlau Compétition. En qualification il réalise un très bon 5e chrono. Eric prendra le volant de la course d’endurance en 10e position. Le français ramènera sa Renault à la 4e place ! Moins de chance le lendemain avec un abandon.

Eric Trémoulet : “J’ai passé un super weekend au volant de la RS01 avec Monlau Competicion! La deuxième course a été mouvementée avec un triangle de suspension tordu dès le 1er virage et un abandon après une sortie de piste avec l'arrivée de la pluie ! Dommage le podium était largement envisageable! Une belle expérience malgré tout!”

© DR

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 45


Karting : championnat du Monde KZ au Mans A seulement 17 ans, Thomas Laurent est une valeur montante parmis les pilotes de Karting Français. Son palmarès s’étoffe au fil des courses et il vient de remporter le titre mondial KZ125 (Karting à boite) avec brio sur le circuit du Mans. Il n’a pas été loin non plus du titre français sur le circuit de Varennes sur Allier. C’est donc tout naturellement qu’il intègre l’équipe de France FFSA. Thomas Laurent va se tourner désormais vers les sports prototypes qu’il affectionne particulièrement. Un talent pareil devrait surement terminer aux 24 heures du Mans.

Thomas Laurent : “Que dire de plus… le titre parle de lui même. Merci à toute l équipe Cédric Sport, Cédric pour ses moteurs, à Ludo et Nico pour leur travail, à tous mes sponsors pour leur confiance, à Tug pour tout ce qu il fait pour moi et à toutes les personnes qui me suivent et qui m’encouragent. Un week-end juste magique” 46 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© http://thomas-laurent.com/


Yannick Savard : “Je prépare avec Falcon RS les mécaniques Modena Engines depuis le mois de mai seulement, et j'ai décidé au dernier moment de délaisser mon châssis CRG habituel pour un Sodi. L'ensemble s'est bien comporté et voilà, j'ai atteint pour objectif !”

Karting : Championnat de France KZ2 Comptant 246 pilotes réunis dans trois catégories sur une épreuve FFSA karting, le plateau de Varennes restera comme un record dans les annales de la discipline. En présence d'autant de prétendants, la compétition fut intense depuis les essais chronométrés le vendredi jusqu'aux finales du dimanche. Thomas Mich remportait de manière surprenante le Championnat de France KZ2, Yannick Savard assurait une prestation consistante et remportait le titre KZ2 Gentleman, tandis que le jeune Adam Eteki décrochait avec brio la Coupe de France Nationale.

© KSP

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 47


www

www.tb2s.fr


Actu partenaire : TB2S, fin de partie

La 4e épreuve de la Peugeot RCZ Cup disputée sur le circuit de MagnyCours aura été un tournant dans la saison 2015 du Team TB2S de Thibaut Bossy. Depuis le début de la saison, le team du Lot et Garonne se plaint de sa motorisation pourtant achetée neuve en janvier. En revenant à son moteur de l’an passé, Thibaut Bossy a signé un podium sur le circuit du Val de Vienne prouvant ainsi qu’il y avait bien un souci avec son moteur principal. L'unique solution pour le Team TB2S pour pouvoir rivaliser avec le peloton de tête à Magny-Cours était donc de racheter un autre moteur neuf. Après une longue réflexion, l’équipe a décidé de mettre un terme à sa saison en Peugeot RCZ Cup et a plié bagage le samedi soir de la compétition.

© Stephane Gauthier - Racing Forever

C’est donc avec anticipation que 2016 va se préparer désormais avec un nouveau programme français ou européen. Plusieurs solutions sont possibles.

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 49


Actu partenaire : Dino Lunardi, l’atout gagnant ! En GT Tour, Dino Lunardi fait des piges remarquables au sein du team Duqueine. A chaque fois les bons résultats sont là comme la victoire au Mans en début de saison. De retour à Magny-Cours fin août, la victoire n’est pas passée loin dans la seconde course du week-end. Dino Lunardi prouve encore sa pointe de vitesse redoutable. Mais c’est dans son programme principal en ELMS qu’il enchaine les victoires et vise le titre en catégorie GTC.

Dino Lunardi : “En ELMS, nous avons vécu un weekend incroyable au Castellet. C'est une incroyable sensation de gagner notre course à domicile ! Mais le plus important, c'est qu'on a marqué le maximum de points pour le championnat. La prochaine et dernière étape sera à Estoril pour la victoire et le titre ! Fantastique week-end à MagnyCours pour la 5éme épreuve du GT Tour ! P2 en qualif et P2 en Course2 après 1h30 de duels, de rebondissements et d'émotions ! La course comme on l'aime ! Merci encore au Team Duqueine Engineering et à mes coéquipiers Romain Brandela et Bruno Strazzer.”

50 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© Stephane Gauthier - Racing Forever


Actu partenaire : Castelli, premières expériences en Supertourisme Après avoir essayé la Seat Leon Eurcocup c’est en championnat de France de Supertourisme que l’on a retrouvé Gaël Castelli. Intégrant le team SPeedcar de Pascal Destembert, il a participé tout d’abord à la course de Magny-Cours dans laquelle Sebastien Loeb était également engagé. Auteur de la 4e place de la course, la course Sprint 2 a été très mouvementée pour l’Isérois avec 2 accrochageset un drapeau noir non observé qui amènera les commissaires à l’exclure du meeting. Cela a gaché un peu son weekend malgrès un meilleur chrono de référence.

Gaël Castelli : “Je suis vraiment navré d'avoir eu un contact avec Ronald qui joue le championnat. Ensuite, j'étais très concentré sur la trajectoire et la bagarre avec Sebastien Loeb. Je n'ai vraiment pas vu la pénalité qui m'a été infligée. Heureusement à Navarra je gagne 2 courses”

C’est de la meilleure des manières que Gaël a réagit en s’imposant 2 fois sur l’épreuve suivante de Navarra. Il prouve ainsi s’être une nouvelle fois adapté très vite à sa nouvelle voiture et les résultats sont rapidements arrivés.

© Stephane Gauthier - Racing Forever

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 51


Actu partenaire : Jordan Perroy en manque de chance en VDEV

Jordan Perroy poursuit sa saison en Proto dans le championnat VdeV au sein de l’équipe Graff Racing.

Jordan Perroy : “Nous sommes déçus des résultats du Paul Ricard et de Magny-Cours car nous pouvions prétendre à la victoire ou au podium à chaque fois. Nous avons rétrogradé au championnat mais nous allons désormais nous concentrer sur la victoire lors de la dernière course des 6H d'endurance à Estoril au Portugal. ”

Les rendez-vous du Paul Ricard pour une course de 12heures et à Magny-Cours pour une course de 6 heures ont été mal récompensés des efforts fournis par lui et ses coéquipiers Yann Clairay et Eric Trouillet. Ainsi même si mathématiquement ils peuvent encore viser le titre à Estoril ce sera très compliqué. Toutefois il peut encore viser la victoire au Portugal. © DR 52 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever


Actu partenaire : Pierre Etienne Chaumat Pierre Etienne Chaumat a stoppé sa saison en Peugeot RCZ Cup avant l’été mais il lui restait un rendez-vous à effectuer à Magny-Cours avant de tourner la page. Une dernière pige qui s’est soldée par un podium et la 3e place dans la course 1. La seconde course s’est terminée par un drive Trough mettant fin à l’aventure en Peugeot. Pierre Etienne a repris ensuite le volant d’une Seat Leon en Eurocup sur le circuit mythique du Nürburgring qu’il découvrait pour sa 2ème participation dans la discipline. Pleins de péripéties ont handicapé la performance de Pierre Etienne qui a été sanctionné à 2 reprises et qui l’a empêché de faire mieux que 19e. Même résultat dans la 2e course du week-end.

© Stephane Gauthier - Racing Forever 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

53


Actu partenaire : Pierre Loubère si près du but ! Titré en régional pour sa première partie de saison en Karting KZ2, Pierre Loubère a abordé, dans la seconde, les plus importants rendez-vous de l’année avec le championnat du monde sur la piste du Mans et le championnat de France à Varennes sur Allier. A chaque fois Pierre a été parmis les meilleurs du plateau. Au mondial il est effectivement dans les 5 meilleurs jusqu’à la finale où un concurrent le prive de concrétiser un bon résultat. Au France, Pierre fait encore parler sa pointe de vitesse au volant de son Kart Sodi. Il gagne 3 manches qualificatives sur 4 et finira finalement 5e en finale. Il pouvait probablement prétendre à beaucoup mieux.

54 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© Teo Iaquinta

Pierre Loubère : “Ma saison est terminée mais j'espère l'année prochaine revenir plus fort pour pouvoir montrer que je suis à la hauteur de gagner de très grosses courses!”


Actu partenaire : Thomas Drouet à l’heure des bilans

Thomas Drouet : “Je tiens à remercier Morgan Riche et l'ensemble du team RM Concept pour le travail accompli cette saison et le matériel performant, ainsi que tous mes partenaires sans qui rien de cela ne serait possible, ma famille, et en particulier mon père qui m'accompagne partout et qui joue le rôle ingrat de chasseur de budget, enfin tous ceux qui suivent. Merci à tous.”

Thomas Drouet a conclu sa saison en Rotax Max Evo par la dernière manche de la NSK sur le circuit de Varennes sur Allier. Le résultat est à l’image de la saison : Rapide et dans les meilleurs mais manque de réussite pour conclure un beau résultat. Au final il terminera 5e du classement général et 2e débutant. Thomas n’a pas à rougir de ses performances, de gros progrès ont été accompli notamment sur les chronos. Sur 9 courses, il est entré 6 fois dans le top 10 aux chronos et 4 fois en finale. Les courses de haut niveaux l’ont fait progresser et la symbiose avec son team RM Concept marche bien. C’est maintenant vers 2016 que les yeux sont braqués pour une 2 e saison en Rotax Max Evo et des objectifs encore plus élevés. © RGMMC

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 55


Actu partenaire : Nicolas Sully a remporté son grand défi Arrivé second au championnat de France Universitaire, Nicolas Sully a remporté sur tapis vert ce titre honorifique après le déclassement du premier pour irrégularités dans les stands.

Nicolas Sully: “Je suis super content de mon résultat qui va me permettre d’enchainer sur l’Euro Endurance. J'intègre aussi la Commission Mixte Nationale de la FFSA pour les prochains championnats universitaire. Avec la FFSU on va travailler pour faire plus connaître la discipline et internationaliser cela. L’an prochain je souhaite faire de l’Euro Endurance et participer aux 24 heures du Mans Karting.” 56 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

© Pascal Saivet / Vision Sport Agency

© DR


Jérémy Lopes poursuit sa saison de karting KZ2 notamment en participant au championnat de France Long Circuit. Après Lédénon où il avait fini 2e le rendez-vous suivant était dans le nord sur le circuit de Croix en Ternois.

Actu partenaire : Jérémy Lopes

Malheureusement la mayonnaise n’a pas pris dans le Nord comme il l’aurait souhaité. Il aura dû cette fois se contenter de la 6e place en finale. Il restera encore une épreuve en novembre sur le circuit de Pau Arnos.

© DR

Jérémy Lopes : “A Croix en Ternois, tout à basculer en finale alors que je m’étais battu dans les premiers auparavant. La mécanique s’est dégradée de tours en tours car nous étions trop pauvre en essence et du coup j’ai eu des coupures du moteur quand je passais les rapports de boites de vitesse.” 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 57


Actu partenaire : Peter Deray perd le nord à Croix en Ternois

Nouveau venu sous les couleurs de Racing Forever, Peter Deray a repris ses gants et sa combi (made in Ligne de Course) pour participer au championnat de France Long Circuit à Croix en Ternois. Engagé en catégorie Gentlemen, la séance chrono était loin de la performance attendu mais Peter a bien réagit ensuite en remontant vers le top 10 dans les manches qualificatives. En finale il terminera à la 12e place alors qu’il espérait bien entrer dans les 10 premiers. On devrait revoir Peter à Pau Arnos mi-novembre.

© DR 58 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

Peter Deray : “Je suis un peu déçu du résultat final. Notre bonne prestation en 2014 me plaçait logiquement parmi les prétendants au podium. Je ne fais que 20e aux chronos avec une dégradation inexpliquée du châssis. Mon départ en finale a été un peu chaud et je pointe 6e. Dans le dernier tour je tente une attaque qui ne passe pas et je termine finalement 12e.”


http://lignedecourse.wix.com/lignedecourse-1


Photos Forever : Bol D’or Dans cette espace vous retrouverez un aperçu des dernières photos prises lors des derniers évenements de la saison auquels nous avons assisté. Consultation de l’ensemble des photos : http://www.racingforever.com/photos/

© Antoine Camblor - Racing Forever

© Antoine Camblor

60 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever


Photos Forever : GT Tour Dans cette espace vous retrouverez un aperçu des dernières photos prises lors des derniers évenements de la saison auquels nous avons assisté. Consultation de l’ensemble des photos : http://www.racingforever.com/photos/

tép © S

hane

thie Gau

r-

ng Raci

Fore

ver

© Stéphane Gauthier - Racing Forever

© Antoine Camblor

té © S

pha

ne

t Gau

hier

-R

gF acin

ore

ver

© Stéphane Gauthier - Racing Forever © Stéphane Gauthier - Racing Forever © Antoine Camblor

© Stéphane Gauthier - Racing Forever

© S téph a

ne G

auth

ier -

Rac

ing F

orev

er

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever 61


Agenda

© Antoine Camblor - Racing Forever

WTCC : Thaïlande le 1er novembre Qatar le 15 novembre

MOTO GP :

Malaisie le 25 octobre Valencia le 8 novembre

F1 : Grand Prix des Etats-Unis le 25 octobre Grand Prix du Mexique le 1er novembre Grand Prix du Brésil le 14 novembre

FORMULE E : E-Prix de Beijing le 24 octobre

62 17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

FIA WEC : Shanghai le 1er novembre Bahreïn le 22 novembre

WRC : Rallye de Catalogne le 22 octobre Rallye de Grande Bretagne le 12 novembre


Agenda

Karting : France Féminin, Cadets, Minimes Aunay les bois le 25 octobre Finale Stars of Karting à Salbris le 1er novembre France Long Circuit Pau Arnos le 15 novembre

F3 FIA : Macau le 22 novembre

VdeV : Estoril le 8 novembre

© Antoine Camblor - Racing Forever

17 octobre 2015 .MAX n°8 by Racingforever

63


A suivre : GT TOUR

64 17 octobre 2015 .MAX n째8 by Racingforever


.Max numéro 8 du 17octobre