__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

MODE CULTURE REPORTAGES SORTIES... À LIMOGES ET +

41

FÉVRIER / MARS 2020

CREUSE

Aubusson / Felletin

HAUTE-VIENNE Saint-Priest-Ligoure

CORRÈZE Objat

STEMP MAGAZINE limousin n°41 Février / Mars 2020 Modèle : Géraldine (@mllegew) - Photographe : Stéphane Rayat - Lieu : Studio Photo Vayne - Vêtements : SPEAK Boisseuil - Maquillage : Mon Spa Limoges

GRAND-LIMOGES Limoges

EVENEMENTS RENCONTRES CULTURE VOYAGES SORTIR


EDITO Voici Stemp 41 au début de l’année 2020. Pour commencer nous vous invitons à découvrir notre nouveau site internet. Profitez de votre visite en vous inscrivant pour recevoir la newsletter ! Beaucoup de projets pour cette année, beaucoup de surprises à venir comme notre chaîne sur Youtube « STEMP MAGAZINE limousin » sur laquelle vous pourrez découvrir nos vidéos au fil de leurs publications. Notre équipe, toujours plus dynamique, va vous proposer des reportages et des sujets encore plus enrichissants. Nous fêtons l’arrivée du premier bébé de l’équipe, Léon, né en toute fin d’année, et à qui nous souhaitons le meilleur pour son avenir aux côtés de ses parents. 2020, une nouvelle année à partager avec vous, lecteurs, vous, partenaires, et vous, annonceurs, et tous ceux, toujours plus nombreux, qui nous suivent sur le papier ou sur le digital. Merci aussi pour vos nombreux messages positifs qui nous donnent envie de partager encore longtemps l’aventure STEMP MAGAZINE limousin et surtout... continuez, ça nous fait vraiment plaisir !

STEMP Magazine Limousin - n°41 Février / Mars 2020 Modèle : Géraldine (@mllegew) Photographe : Stéphane Rayat Lieu : Studio Photo Vayne Vêtements : SPEAK Boisseuil Maquillage : Mon Spa Limoges

Le Petit Train touristique de Limoges

16 NOTRE DAME DU CHÂTEAU À FELLETIN

sommaire

L’EQUIPE DE STEMP MAGAZINE Limousin

10 RENCONTRE STEMP Magazine Limousin n°41 - Février / Mars. 2020 Direction de Publication : Nathalie Tranchant Commercialisation : Victorine Baccounnaud /Nathalie Tranchant / Paul Mathieu Coordination de publication : Graziella Deluchat Direction artistique : Eric Viou Conception graphique : Fabienne Morelli / LIFACOM fmorelli@agencelifacom.com Photographes : Stéphane Rayat et Hélène Peyrot. Rédaction : Nathalie Tranchant, Hélène Peyrot, Jean-Marc Tranchant, Esperluette, Ambre Bouchet Dié et Carine Borie. Coordination évènementiel : Victorine Baccounnaud Imprimé par GDS – 87 Limoges à 6000 ex. Retrouvez notre magazine chez nos annonceurs, partenaires et principalement dans les lieux suivants : Aéroport de Limoges Bellegarde – Chambres de Commerce et d’Industrie du Limousin - Opéra de Limoges - Boutiques La Mie Câline de Limoges, Offices de Tourisme du Limousin, musées, golfs, Cafés Bogotta, centres culturels... et toute une sélection de lieux. Et aussi en ligne sur notre page Facebook

Bureaux : 19, avenue de la Révolution 87000 LIMOGES Publicité

Victorine Baccounnaud 06 87 65 21 17 Nathalie Tranchant 06 37 16 82 62 Paul Mathieu 07 85 56 66 85 contact@stemp-limoges.com

www.stemp-limousin.fr Edité par la SAS Compagnie COLIM, Siret n° 803 650 605 00014, 19 Avenue de la Révolution 87000 LIMOGES DG : Jean-Marc TRANCHANT 06 87 84 76 26 Exemplaire gratuit, ne peut être vendu. Ne pas jeter sur la voie publique. La reproduction et l’utilisation des textes et photographies de ce numéro sont soumises à l’autorisation de la SAS CCOLIM, de Stemp Magazine Limousin ou de STEMP SARL. Dépôt légal à parution – ISSN : *ISSN 2431-6350* STEMP Magazine © STEMP SARL

Angélique Martinez France 3

32 DOSSIER

HAUTE-VIENNE

14 DOSSIER

22 DOSSIER GRAND 24 RENCONTRE

Hôtel de France

Open BLS

LIMOGES

Anne de Riedmatten

40 DOSSIER

42 DOSSIER

44 DOSSIER

Objat

Le Pont-St-Etienne

CREUSE

HAUTE-VIENNE

Château de Lavergne Lancement STEMP n°40

+ 7+ PORTRAITS

CORRÈZE

CORRÈZE

Petits portraits des Limousins

13 REPORTAGE Remise de diplômes au Zénith 20 GRAND LIMOGES Maison d’artistes Digan 30 PUBLIREPORTAGE Maisons Novea 37 PUBLIREPORTAGE Hôtel IBIS e sur le net !

Votre magazin

et

www.stemp-limousin.fr

VIP VUS page

53

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 3


­­­­­­­­

Bien-être & découvertes L’association Sérénité au Cœur du Limousin vous présente ses Rencontres Bien-Etre et Découvertes, en partenariat avec Racines Magazine Limousin. Bien plus qu’un salon, il s’agit d’un Weekend destiné à rencontrer les praticiens qui vous aideront à prendre soin de vous mais également les producteurs et artisans locaux qui vous présenteront leurs savoir-faire. Deux jours dédiés à la sérénité, seul ou en famille pour découvrir Fromental, véritable perle énergétique du nord de la Haute Vienne. Sur place vous trouverez dans la rue principale et dans la salle des fêtes, de nombreuses animations, de nombreux stands, des surprises ainsi qu’un grand jeu concours !

ON aime

ACTUS NEWS ACTUS NEWS ACTUS NEWS ACTUS

75ème anniversaire de la Libération des Camps Nazis L’exposition L’Office de Tourisme du Grand Guéret en partenariat avec l’association des Amis du Musée de la Résistance et de la Déportation de la Creuse et les amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation présente une exposition concernant la Déportation dans les camps nazis. Cette exposition présentera en 40 panneaux le système concentrationnaire : l’histoire des camps, camps de concentration et camps d’extermination, la déportation, la vie dans les camps, les détenus, le sort des femmes et des enfants, les principaux camps.

l Vide-grenier le dimanche. Entrée gratuite et restauration prévue sur place. Accès aux personnes à mobilité réduite.

l Office de Tourisme du Grand Guéret

Renseignements et inscriptions au 06 77 92 14 28 ou par mail à

1, Rue Eugène France - BP 52 - 23 000 GUÉRET

l’adresse : serenite.limousin@gmail.com.

Tél. 05 55 52 14 29

Delta Frip’ La Fondation Delta Plus qui œuvre pour la reconnaissance des personnes en situation de handicap et leur inclusion dans le monde professionnel, a ouvert le 8 janvier la friperie Deltafrip, 35 rue Henri Giffard, à Limoges. Ce projet est un vecteur de lutte contre le gaspillage, en lien avec les engagements #RSE de la Fondation Delta Plus 87 et les objectifs de développement durable. Alors il est temps de préparer le tri de printemps et de vider ses placards pour les soutenir ou d’aller chiner dans la boutique pour glaner des trésors. l 35 rue Henri Giffard - 87000 Limoges.

Axa à Saint-Junien Depuis 2004, Madame Pineau est installée à Saint-Junien en tant qu’agent général AXA. A leur nouvelle adresse depuis quelques mois, accompagnée de ses quatre collaborateurs, elle a pour but de protéger les particuliers comme les professionnels. Toute l’équipe est là pour vous écouter, vous informer et vous accompagner dans tous les grands sujets qui vous tiennent à cœur : protéger vos biens, prendre soin de votre santé, être soutenu en cas de décès, d’invalidité ou d’arrêt de travail, etc. De plus, AXA dispose maintenant de nombreuses solutions bancaires. Afin de vous aider à vous garantir au mieux, AXA a mis en place une offre vous permettant de faire des économies en regroupant vos contrats au sein de l’agence. En effet, vous pouvez obtenir jusqu’à 4 mois d’assurance remboursée sur votre contrat le plus cher.

12e Expo Annuelle Photolim87

l 6 Avenue Anatole France, 87200 Saint Junien - Tél. 05 55 02 14 44

Du samedi 29 février au dimanche 15 mars 2020, les photographes de Photolim87 présentent la 12e édition de leur exposition annuelle au musée des Compagnons de Limoges, ainsi que sur les murs de plusieurs lieux partenaires (parcours photographique «OFF»). Vous pourrez y découvrir près de 200 photographies proposées par une trentaine de photographes Limousins. Comme chaque année, un invité d’honneur sera présent : il s’agit du photographe Thibaut Guerin dont les ambiances oniriques et spectaculaires des paysages d’Auvergne qu’il capture ne manqueront pas de vous donner des envies d’évasion et de montagne. De nombreuses animations sont prévues tout au long de l’expo, et comme chaque année l’entrée est libre !

Rencontre chez Page et Plume

agence.pineaustjunien@axa.fr - agence.axa.fr/christelle-pineau

Hélène Bouillon en dédicace vendredi 21 février 2020 à 15h00 ; Page et Plume invite les lecteurs à la signature d’Hélène Bouillon, égyptologue, cheffe du service des expositions du Louvre Lens, pour son livre « Les 100 Mythes de l’Egypte ancienne » publié aux éditions Que sais-je ?

l www.photolim87.com l 4 Place de la Motte - 87000 Limoges Tél. 05 55 34 45 54 4 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


le FAIRE SAVOIR

ACTUS NEWS ACTUS NEWS ACTUS NEWS ACTUS NEWSACTUS NEWS ACTUS NEWS ACTUS NEWS

Expositions

BRIVELAGAILLARDE

Semaine Olympique et Paralympique La (SOP), est l’un des temps forts du mouvement Olympique. Chaque année, cette semaine est organisée dans le but de promouvoir la pratique sportive chez les jeunes, en mobilisant la communauté éducative autour des valeurs citoyennes et sportives, que l’on retrouve dans l’Olympisme et la Paralympisme. La SOP est un évènement suivi en France et à l’international. Elle concerne les professeurs, élèves et étudiants de la maternelle à l’université, parents d’élèves, athlètes, en collaboration avec les associations, les fédérations sportives et les collectivités territoriales. La SOP a une saveur particulière : 2020 est une année olympique et paralympique ! Pour faire écho aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo à l’été 2020, ainsi qu’aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne qui se sont déroulés en janvier, la SOP a pour thème l’interculturalité (incarnée par ces grandes célébrations où convergent les nations). En Haute-Vienne, 12 projets ont été labellisés, allant de l’école élémentaire à l’enseignement supérieur. Entre le lundi 03 février 2020 et le vendredi 07 février 2020 ce sont plus de 3 300 élèves, dans 34 établissements scolaires différents, qui ont été sensibilisés aux valeurs du sport. Parmi les actions réalisées, les élèves du Département ont pu : Profiter des expositions du CDOS 87 sur les valeurs de l’Olympisme, être sensibilisés au Paralympisme, découvrir ou pratiquer une activité physique, rencontrer les joueuses de l’équipe de France de rugby féminin et pratiquer le rugby, participer à des activités de création et/ou artistiques en lien avec l’Olympisme. l Comité Départemental Olympique et Sportif de la haute-vienne 35, boulevard de beaublanc - 87100 limoges

MacaronesK Le macaron, pour Aurore Mroczeck, la fondatrice de MacaronesK, c’est

NICOLAS MARCIANO : DU FANTASME AU TOTEM L’œuvre de Nicolas Marciano traite d’une enfance où innocence et violence paraissent se confondre dans la construction identitaire des personnages sur la toile. À la fois universelles et empreintes de mémoires personnelles, les scènes qu’il peint ou qu’il dessine nous appartiennent autant qu’elles nous échappent. Ainsi, de ses créations, autant de questionnements liés à l’isolement, à l’enfermement, à la destruction ou encore à la perversion des esprits faibles en ressortent de façon flagrante. Les fonds troubles, tantôt déserts, tantôt apocalyptiques, participent à l’élaboration de cet univers de l’étrange, habilement conjuré par un traitement en couleurs vives. l Jusqu’au 22 mars 2020 Chapelle Saint Libéral - Rue de Corrèze - 19100 BRIVE LA GAILLARDE

AUBUSSON

LES HORIZONS PERDUS  DELPHINE CIAVALDINI

Les Horizons perdus est une installation textile monumentale, par l’artiste plasticienne Delphine Ciavaldini, à caractère architectural qui permet de rentrer au cœur des arts tissés et d’en questionner les enjeux de représentativité commune et de sensibilités individuelles. Les matériaux utilisés (fils, laines, soieries, bobines, cantres, embrases, tapis, tapisseries, cartons, calques, flûtes, etc. ), sont issus du recyclage et ont été récoltés sur plusieurs années dans un rayon de dix kilomètres autour de la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson. L’installation est composée de deux parties. La première, remettre les pendules en l’air, tente une digestion des usages tissés et les propose en une galerie de totems, présences mythologiques qui nous accueillent. Les totems s’intègrent peu à peu à un large espace de tissage tridimensionnel où l’on chemine à l’intérieur d’une tapisserie : Les Horizons perdus. L’installation présente un espace dont l’architecture tissée questionne nos repères. Au cœur des fils, les représentations se multiplient ou échouent, au grès du regard du spectateur. l Jusqu’au 2 avril 2020 Cité Internationale de la Tapisserie BP 89 – Rue des Arts - 23200 AUBUSSON

l’alliance du croquant, du moelleux, déclinables en multiples saveurs : sucrées ou salées, et d’innombrables couleurs. Une palette de goûts allant du chocolat au foie gras. C’est aussi ce «bonbon dit de luxe», destiné à tous. L’accessibilité, c’est le crédo de MacaronesK dont l’objectif ne consiste pas à avoir un magasin, mais une unité de production qui travaille exclusivement sur commande (entreprises -collectivités associations - particuliers), afin d’éviter le gaspillage, et qui en plus assure les livraisons au domicile des clients «la mobilité est un vrai sujet». MacaronesK, c’était une curiosité au départ, une sorte d’OVNI posé au milieu des champs creusois, puis de marchés en marchés, de demandes en commandes venant de plus en plus loin, avec des clients en Suisse, dans le Var, et même au Brésil. L’entreprise s’est installée dans le paysage local. Le petit macaron de Pontcharraud n’est plus un inconnu, il est devenu prisé. l 8 Route de Crocq - 23260 Pontcharraud. Tél. 06 36 14 47 66 STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 5


Entretien avec...

Amélie Mon Spa

Quel est votre métier ? Je suis esthéticienne, spécialisée dans la dermopigmentation. Il s’agit de l’implantation de pigments organiques dans la peau, permettant de reconstruire un sourcil, par exemple. J’utilise alors la technique du poil à poil, pour un rendu naturel. Je fais aussi des traits d’eye-liner ou le contour des lèvres. Le maquillage est-il permanent ? Nous utilisons des pigments organiques qui s’estompent entre 6 et 18 mois.

À qui se destine la dermopigmentation ? La clientèle se constitue en majorité de femmes qui ont perdu leurs sourcils avec l’âge, ou à cause d’une maladie. Certaines viennent même me voir en prévision, avant d’entamer un traitement. Ce sont des femmes qui cherchent avant tout un résultat naturel.

embauchée. Ensuite, j’ai suivi ma responsable à Mon Spa qui m’a permis en 2016 de me former à la dermopigmentation auprès de Maud Maquillage Permanent, la meilleure dans le domaine.

Quels sont vos projets à venir ? En septembre 2020, je vais compléter Quelle est votre mes compétences auprès de Maud formation ? Maquillage Permanent pour me J’ai d’abord passé un CAP esthétique former à la reconstruction de l’aréole à l’ETEPEC de Limoges, puis un mammaire et des cicatrices. C’est brevet professionnel en alternance une formation qui permet de recréer lors duquel j’étais en stage à un mamelon en 3D et d’estomper les l’Atelier du Bien-Etre avant d’y être cicatrices.

71, rue Pierre et Marie Curie 87000 LIMOGES Tél. 05 55 10 04 22


6

6 LIMOUSINSQUE L’ON VEUT CONNAÎTRE UN PEU PLUS

DOMINIQUE CHOPINAUD

D’origine Creusoise, c’est en jeune collégien que Dominique arrive à Limoges. Après avoir exercé la profession d’infirmier pendant quelques années, il reprend les études pour devenir cadre de santé. Diplôme en main, il manage une équipe soignante du service de réanimation polyvalente jusqu’en 1989 et se lance le défi de changer de métier. Convertit en commercial, il vend des appareils médicaux pendant huit ans. Une aventure qu’il vit à Paris, ou encore à Lyon, avant de revenir à Limoges en 1997 pour fermer la parenthèse du commerce. Il reprend son métier de cadre de santé et évolue comme cadre supérieur de santé. En 2018, c’est l’heure de la retraite pour Dominique. Après avoir donné de sa personne tant d’années, il ne peut s’arrêter comme cela. Il s’engage auprès des Restaurants du Coeur et devient vite responsable de l’entrepôt qui fournit l’ensemble de la Haute-Vienne.

BENOIT SARRE

Né à Saint-Léonard-de-Noblat, Benoit est un haut-viennois qui choisit d’étudier la médecine un peu par hasard. Et contre toute attente, c’est le coup de coeur. Après dix ans d’études, on peut dire que c’est bien la médecine qui a choisit Benoit. Il fait de nombreux remplacements dans la campagne limousine, et accuse un rythme difficile à supporter. Avec des permanences de 72h, il doit assumer une responsabilité à laquelle il n’est pas habitué, lui qui sort d’un hôpital où tout se fait en équipe. Il arrête les déplacements au bout de quatre ans, et trouve sa place au sein de l’Établissement Français du Sang où il fait d’abord les entretiens « pré-don », afin d’assurer la sécurité du donneur et du patient qui en bénéficiera. Devenu responsable des prélèvements pour la Haute-Vienne en 2012, il espère aujourd’hui élargir le bassin de collecte jusqu’en Creuse.

AMELIE HELIER

Amélie a toujours adoré pratiquer des massages. Originaire de Limoges, elle veut devenir kiné, mais orientée vers l’esthétique, elle se découvre une véritable passion dans ce domaine. Elle a un CAP esthétique et continue ses études à l’ETEPEC d’esthétique. Elle passe un brevet professionnel, en alternance au sein de « l’Atelier du Bien-Etre ». Elle y travaille à mi-temps aux côtés de MarieSophie, et la suit lorsqu’elle crée « Mon Spa ». En 2016, elle fait sa 1ère formation à Paris sur le maquillage permanent. Des sourcils au contour de la bouche, Amélie consacre son travail sur la dermopigmentation avec un aspect très naturel. 6 mois plus tard, elle repart pour une formation de perfectionnement, et obtient sa maitrise en 2018 auprès de la directrice de Maud Academy à Paris. Après la naissance de sa première fille, elle reprend son travail avec, en tête, un nouveau projet de formation. Ce qu’Amélie apprécie le plus dans son travail, c’est lire le bonheur dans le regard de ses clientes. Lorsqu’Amélie ne travaille pas, elle consacre son temps à ses amis ou à voyager.

BERNARD

Fils de paysan, Bernard est né à Bosmie-l’Aiguille où il travaille à la ferme jusqu’au décès de ses parents. À 28 ans, il rejoint la cartonnerie de la commune. Ensuite, il traverse la Vienne pour s’engager dans le secteur de l’agro-alimentaire à Isle. D’abord préparateur de commande, il devient livreur puis commercial. Il poursuit dans ce métier une quinzaine d’années, avant de prendre sa retraite en 2010. Depuis, Bernard peut pleinement profiter de ses petits enfants, des petits bouts qui lui donnent envie de se battre pour ses principes. « Le collectif prime sur l’individu ; foin de la vanité individuelle », aime-t-il rappeler. Des valeurs qu’il retrouve aux Restaurants du Coeur, une association dans laquelle il est depuis quatre ans. En plus d’aider les plus démunis en étant bénévole à l’entrepôt de la Haute-Vienne, il y trouve une nouvelle famille.

CÉCILE VIGNAUD

Cécile est originaire de Limoges. Dès son enfance, elle sait qu’elle veut exercer un métier lui permettant de venir en aide aux autres. En lisant un livre, elle découvre le métier de juge des enfants. Après le Bac, elle se lance dans des études de droit, mais passés deux ans, elle sait que la justice n’est pas son domaine. Elle profite ainsi d’une année de fac de lettres pour se présenter à trois concours d’infirmière différents, bien décidée à suivre sa vocation. Acceptée au CHU de Limoges, elle suit pendant trois ans les cours de l’Institut de Formation aux Soins Infirmiers. Elle quitte la Haute-Vienne pour travailler, mais elle y revient toujours, pour se rapprocher de sa famille. Après une dizaine d’années dans le milieu hospitalier, elle décide d’en sortir pour intégrer l’Établissement Français du Sang, où elle contribue à sauver des vies depuis onze ans.

VIRGINIE DIAS LAROUDIE

Née à Limoges, Virginie s’initie à la broderie à huit ans, un savoirfaire qu’elle souhaite cultiver en passant un bac spécialisé dans la couture. Afin d’affiner ses compétences, elle part à Rochefort pour étudier la broderie d’Or, pendant un an, au lycée Gilles Jamain. De retour à Limoges, elle ne trouve pas de travail dans son domaine et se lance dans les missions d’intérim et prend son indépendance. Entre temps, elle suit dix semaines de formation professionnelle de broderie d’art pour valider ses acquis à l’Ecole Lesage Paris. Mais à la naissance de son fils, elle est limogée de l’intérim de peur que le travail passe en second plan. Elle ne baisse pas les bras. Forte de ses compétences, elle crée sa propre entreprise de broderie en 2014 et donne naissance à Ty’NyNie Broderie, à Limoges. Depuis, elle s’épanouie dans son domaine et partage au mieux son savoir-faire.

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 7


8 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 9


Photo : Jean-Christophe Dupuy

FRANCE 3 NOUVELLE-AQUITAINE EN COULISSES FRANCE 3 NOUVELLE-AQUITAINE EN COULISSES FRANCE 3 NO

Angélique Martinez Présentatrice sous adrénaline

10 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


RENCONTRE

OUVELLE-AQUITAINE EN COULISSES FRANCE 3 NOUVELLE-AQUITAINE EN COULISSES FRANCE 3 NOUVELLE-AQUITAINE RENCONTRERENCONTRERENCONTRERENCONTRERENCONTRE

« Mon moteur, c’est l’adrénaline due à la préparation du journal ». C’est le point numéro un sur lequel insiste la journaliste. Lors de l’élaboration d’un journal télévisé, il faut parfois supporter un rythme soutenu et savoir agir sous pression. Angélique nous raconte comment elle anticipe le journal de 12h, sur France 3 Nouvelle-Aquitaine en Limousin. « Mon travail peut commencer la veille si je ne présente pas le journal du soir. Lorsque je connais mon invité, je peux d’ores et déjà me renseigner sur le thème que nous allons aborder ensemble et anticiper la plupart de mes questions. » Le lendemain, Angélique se rend dès 8h à la rédaction. Au plus vite, elle écrit d’abord le lancement de reportages déjà prêts à diffuser pour la partie antérieure au journal, mise en place depuis septembre, c’est « l’édition de proximité ». Elle se déroule de 11h53 à 12h et diffuse des sujets venus de différentes implantations de France 3 NouvelleAquitaine.

Revenons à Angélique. À 9h, c’est la conférence de rédaction. « Toute l’équipe du journal se réunit pour parler des sujets du jour et pour envoyer au plus vite des équipes sur le terrain. On privilégie toujours l’actualité « fraîche » pour nos journaux, en diffusant des reportages tournés dans la matinée pour la tranche de 12h. » Cette performance permet au journal de France 3 Limousin d’être dans le top 3 des meilleurs journaux de France. « Les reporters partis, on définit la hiérarchie du journal sous l’autorité de la rédaction en chef et avec la scripte (métier à découvrir dans le prochain numéro de Stemp !) ». C’est seulement à 10h qu’elle peut commencer à écrire les lancements des sujets en cours de tournage. « Le maître-mot, c’est l’urgence », confie-t-elle. L’urgence, parce qu’il faut être à l’antenne à 11h53. L’ensemble de son texte doit être écrit et il doit valoriser le travail de ses collègues. À l’antenne, la présentatrice informe les téléspectateurs tout en écoutant ce que dit la scripte dans son oreillette, pour la gestion du temps. Jusqu’à la fin de l’édition, elle doit rester concentrée sur sa tâche sans se laisser distraire par ce qui l’entoure. « Tout au long du journal, l’adrénaline me permet d’aller droit au but. »

Il se peut aussi que, 15 minutes avant la prise d’antenne, tous les sujets éclatent pour laisser place à une édition spéciale. Il faut être prêt à réagir à tout changement. « Au décès de Raymond Poulidor, c’est à 9h30 que notre planning a été chamboulé. Tout ce que j’ai écrit est tombé en mille morceaux. Il a fallu rappeler les équipes en tournage, trouver de nouveaux invités et réécrire entièrement le journal. C’est un souvenir vraiment marquant où ma concentration était à son comble, mais c’est aussi le type de défis que j’aime. » En plus de son travail de présentatrice, Angélique est une journaliste de terrain, un métier qu’elle exerce pendant six ans à France 3 avant sa première expérience sur un plateau télé. Mais avant de se lancer dans cette aventure, elle obtient une maîtrise en analyse des politiques économiques, et après avoir travaillé pour différents médias, elle affûte ses connaissances dans le journalisme et l’audiovisuel au CFPJ de Paris.

Photos : Hélène Peyrot

La découverte des métiers de la télévision se poursuit avec pour deuxième portrait, celui d’une présentatrice télé qui vit son métier avec passion. En partenariat avec France 3, nous vous livrons les coulisses de cette profession aux côtés d’Angélique Martinez.

Un ou plusieurs diplômes, de l’expérience sur le terrain et une volonté à toute épreuve, voilà les secrets pour être une bonne présentatrice télé ! Hélène Peyrot

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 11


On aime

C’EST NOUVEAU - C’EST RE-DÉSIGNÉ -20%

avec code « mllegew »

SPEAK

Speak, une mode positive qui s’engage et milite pour le «Made in France», et qui propose une collection homme et femme, tendance et élaborée en France. Avec entre autres les marques Jack&jones-Only-Gentle Factory-Lili & Lala-Jacqueline de Yong.

Z. Commerciale Boisseuil - 87110 Le Vigen - 09 63 57 88 93

DELTA FRIP’ « FONDATION DELTA PLUS »

Un lieu pour chiner, une boutique pour favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap, le magasin est ouvert du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h.

35 rue Henri Giffard - 87000 Limoges

@deltaplus87

TO LIGHT.

New’Gen, spécialiste en éclairage depuis 8 ans, s’est agrandi et a créé son nouveau showroom To Light. L’enseigne a sélectionné des marques de qualité, et répondant à toutes vos envies, avec une gamme d’éclairage intérieur et extérieur. Tout pour décorer vos maisons avec goût, technicité et design.

8 Rue Léon Serpollet - 87280 LIMOGES - 05 44 21 36 25

12 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


POUR COMPAGNIE COLIM


CREUSE PUBLIREPORTAGE

AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLET

L’HÔTEL DE FRANCE D’AUBUSSON Quand l’art du MIKIMONO s’invite à table n plein cœur d’Aubusson,

E

pas venus les arpenter pour

se dresse une ancienne

profiter du cadre exceptionnel

bâtisse du XVIIème

de cet établissement qui a été

siècle, autrefois un ancien

totalement rénové et inauguré en

relais de poste, puis un hôtel

2010. Mais le standing ne date pas

particulier au XVIIIème siècle,

d’aujourd’hui, une note datant de

elle est aujourd’hui une table

1922 précise le confort proposé à

incontournable de la ville. Devenu

l’époque : « Chambres Modernes avec Eau chaude et eau froide, chauffage central, salle de bain, et ELECTRICITE ». Des mentions indiquent aussi « Omnibus aux trains, salons pour noces et

L’Hôtel de France, il est situé

banquets, garage ». L’hôtel était

au 6 de la Rue des Déportés,

inscrit au Touring Club de France.

autrefois nommée Rue Franche.

Aujourd’hui l’établissement

Les histoires à nous conter sont

est un Logis « COSI ET

certainement nombreuses en ce

DOUILLET » dont la table est

lieu, d’ailleurs si nous tendons

« SAVOUREUSE ».

et acteurs Fernandel, Fernand

Après être passé par différents

Raynaud, Kurt Jurgen ; plus

dirigeants, c’est aujourd’hui le chef

récemment Johnny Halliday,

René-Jean HAWAI, Toque Blanche

Nathalie Bayle, Mimi Maty, Cécile

Internationnal, qui est le Patron

de France, Victor Lanoux, Patrick

de L’Hôtel de France. Il propose à

Bruel … Le France a aussi accueilli

ses clients des séjours gourmands

des hommes politiques dont Jacques

et calmes dans ce cadre élégant et

Chirac, Jean-Luc Mélenchon,

raffiné. Une carte de plats de saison,

Marielle de Sarnez… Le Chef

de plats traditionnels revisités avec

Troisgros est venu au France invité

une touche personnalisée. Les 21

par un Chef chocolatier d’Aubusson

chambres portent elles aussi toutes

pour goûter le foie gras du France.

des noms de personnages illustres,

La plupart des cartonniers, lissiers

tous en rapport avec la Tapisserie

et artistes de renom sont venus au

d’Aubusson.

France, et notamment Prassinos, Dom Robert, Jacques Lagrange, et

bien l’oreille, les marches et les planchers du dernier étage

Des personnages connus ont

bruissent doucement des nombreux

fréquenté l’Hôtel dont les artistes

plus récemment Jaques Fadat, Jean Fourton, et les regrettés Jacques Cinquin et Gilles Paris. Dans une période moins glorieuse, Le France s’est vu réquisitionné par l’armée occupante qui en avait fait la « Kommandantur » d’Aubusson. Pour les nostalgiques, le temps d’un repas il est offert de prendre place confortablement sur une des chaises sur lesquelles les noms de

14 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41

personnalités venues au France ont

RJ Hawaï aime le beau, comme

été appliqués et au milieu de toutes

tout chef de qualité, il sait régaler

se trouve celle de Jacques Mesrine

ses convives mais il va plus loin.

et celle de « L’Illustre Inconnu ».

Il a passé une grande partie de


PUBLIREPORTAGE

TIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN

De la sculpture direz-vous. Non cet

matière, l’âme qu’on va chercher

art va bien plus loin que cela. Le

à l’intérieur du fruit ou du légume

MIKIMONO, art éphémère, c’est

et en soi. Le “ki” c’est l’énergie,

savoir sublimer, transformer, faire

comme dans les arts martiaux, il

naître du plus profond du végétal

s’agit de faire ressortir l’énergie

des formes, des couleurs, des

avec harmonie ». Le « mono »

sa carrière à la Martinique où

harmonies… en puisant au plus

symbolise, quant à lui, la

il a rencontré, Philippe-Jean

profond de soi l’idée, la courbe,

synthèse des trois techniques déjà

Crampont, créateur et maître

le volume, le reflet que l’on veut

existantes : japonaise, thaïlandaise

dans l’art du MIKIMONO. C’est

donner et partager en travaillant ce

et chinoise et donne l’art du

l’art de travailler les fruits, muni

fruit ou ce végétal. Un peu comme

carving (sculpture).

de couteaux, d’éplucheurs et de

dans la technique du foulage en

René-Jean nous explique que cette

quotidiennement sa mallette rouge

gouges de tailles et de formes

imprimerie, qui produit, sur la

technique est accessible à tous,

pour dresser sur les assiettes

différentes pour sculpter fruits et

surface du papier, un relief creux

chacun peut chercher au fond

servies dans son restaurant des

légumes de tous noms. Tous ces

du côté de l’impression, et en

de lui ce qu’il veut extérioriser

MIKIMONO laissant aller son

ustensiles sont soigneusement

saillie du côté opposé.

à travers son œuvre. Excellent

imagination et son énergie dont il

rangés dans une mallette et René-

Dans Miki-Mono, le « mi »

moyen de lâcher-prise, anti-stress,

déborde.

Jean les maîtrise à la perfection.

signifie intérieur « l’essence, la

la base de cet art, il l’enseigne, en

Nathalie Tranchant

quelques heures on acquière les premiers gestes, ensuite chacun peut se perfectionner ou comme lui se passionner. Il ne compte plus les heures passées à créer des buffets somptueux ou à animer

Hotel de France 6 Rue des Déportés 23200 Aubusson Tél. 05 55 66 10 22

des ateliers de démonstration. Aussi pour le plaisir des yeux et du palais de ses convives, il ressort STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 15


CREUSE

AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLET

NOTRE DAME DU CHÂTEAU À FELLETIN La transcendance dans l’épuré

16 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


TIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN

L

es maçons creusois qui

favorisent l’expansion économique

érigèrent Notre Dame

de la cité. Les temps sont

du Château ne s’y sont

troublés : Romains, Normands,

pas trompés, en élevant vers les

Anglais, Protestants et Mercaders

cieux ces murailles dans le style

(bandits de grand chemin, souvent

gothique languedocien. Ils ont

soldats - mercenaires qui entre

voulu un lieu de culte, certes,

deux « guerres » pillent les

mais aussi un refuge aux côtés de

campagnes), se succèdent au fil

la demeure seigneuriale qui lui a

des années pour dévaster la cité qui

donné son nom.

s’entoure de fortifications jusqu’au Photos : Association Felletin Patrimoine

XVIIIe siècle. Ces fortifications permettent aussi la surveillance des franchissements sur la Creuse en contrebas. La roue du temps tourne et les comtes de la Marche et de Castres succèdent aux vicomtes d’Aubusson. Le 24 juillet 1478, Pierre de Bourbon, comte de la Marche et de Castres, ordonne la construction d’une église annexe Le lieu a une histoire

de l’église paroissiale Sainte-

mouvementée. Aux origines de

Valérie. Elle permet de rapprocher

Felletin, un piton de la colline de

les prêtres communalistes

Beaumont accueille le château

des paroissiens du secteur de

des vicomtes d’Aubusson. En

Beaumont et s’inscrit également en

contrebas, se dresse le moutier des

toute logique dans le style défensif

moines Bénédictins de l’église

et épuré en réponse à l’hérésie

Sainte-Valérie autour duquel le

cathare par l’Eglise catholique.

des Tapissiers, la congrégation

village va se développer.

Les dates de construction sont

des Pénitents Noirs, pour devenir

Les routes de Paris ou Lyon vers

imprécises, on retrouve la trace

au XIXe siècle la chapelle du petit

Limoges passent par Felletin, et

d’une messe dite en l’an de grâce

séminaire tout proche (aujourd’hui

1512 dans une chapelle

le Collège Grancher). De multiples

latérale, et, marquant

modifications et restaurations,

soit la fin des travaux,

et principalement celle de 1998

soit une restauration,

qui lui redonne tout son éclat,

(les avis divergeants),

conduisent enfin au monument tel

1553 est gravé sur une

qu’on le découvre aujourd’hui.

clé de voûte. Mais

Sous le regard bienveillant de

selon l’abbé Nadaud,

Notre Dame de la Nativité, on lève

c’est seulement en 1565

le nez vers le clocher à pans carrés

qu’un curé prend ses

qui abrite la cloche de 1887...

On est saisi par la lumière qui

fonctions dans l’église.

et l’émotion est bien là quand on

donne vie aux vitraux réalisés

passe le superbe portail surplombé

en dalle de verre, parfaite union

Notre Dame du

d’un fenestrage flamboyant : la nef

de l’ancien et du moderne. Car,

Château accueille au fil

à trois travées, immense, ouvre sur

comme un clin d’œil au style

des siècles la Confrérie

les huit chapelles latérales.

architectural languedocien de STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 17


CREUSE

AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLET

Le saviez-vous ?

Le style gothique languedocien (ou toulousain) est un courant d’architecture qui a été développé dans le midi de la France par l’Eglise Catholique. Lors de la reconstruction des édifices religieux cathares détruits, ce style sera volontairement dépouillé afin de remettre le lieu de prédication au cœur de la foi, s’inspirant ainsi du

Photos : Association Felletin Patrimoine

modèle des “Parfaits” exterminés.

l’édifice, c’est le toulousain

Les rayons de lumière se posent

d’adoption Henri Guérin (natif du

sur l’autel, et le cœur fait encore

Béarn) qui va donner les couleurs

un bond : car c’est Le Corbusier

Notre Dame du Château en est

A tous seigneurs tout honneur,

de la vie au chœur et à la nef

qui a imaginé pour Notre Dame

le témoin vivant : l’Art, quand il

et je ne peux terminer cet article

entre 1973 et 1985. Écoutons les

un autel et une croix uniques.

atteint ce niveau de perfection,

sans vous parler des passionnés de

mots du peintre-verrier : “Depuis

On connaît l’architecte, mais

transcende les époques et semble

l’Association Felletin Patrimoine

toujours la lumière est ce qui

peut-être moins le créateur de

unir les bâtisseurs par-delà les

Environnement. Ce sont eux

m’intéresse le plus, au calme ou

mobilier et de tapisseries. Ravi

siècles.

qui inlassablement, œuvrent au

en mouvement avec ses accents

de sa collaboration avec l’atelier

d’ombre qui donnent au vitrail sa

de tapisseries Pinton de Felletin,

C’est aussi dans cette optique

patrimoine de la ville en organisant

gravité spécifique, joie mesurée,

l’artiste va offrir les plans de cet

que, chaque année, pendant les

les Journées Nationales de la Laine

contenue. Le vitrail, c’est pour

autel et de la croix en juin 1965.

Journées Nationales de la Laine,

et celles du Feutre, les expositions

moi comme les mains sur le

Suite à son décès, en août 1965, les

les vénérables murs de l’édifice se

à Notre Dame, et moultes autres

visage, la lumière filtre entre les

élèves de l’Ecole des Métiers du

parent des plus belles tapisseries.

manifestations. Grâce à leur

doigts, espace à l’intérieur pour le

Bâtiment de Felletin vont réaliser

Cette année, notre petit doigt nous a

dynamisme, c’est un patrimoine

silence”. Ne trouvent-ils pas ici un

ce chef-d’œuvre de granit durant

dit qu’il y aurait une exposition dès

unique qui s’offre à la découverte,

écho tout particulier ?

l’année scolaire 67-68.

le printemps ! A surveiller de près.

et rayonne par-delà les frontières.

rayonnement des artisans et du

Et, il faut le reconnaître : leur enthousiasme est communicatif. Quand venez-vous visiter Felletin ?

Carine Borie

Nos sources d’inspiration : - Association Felletin Patrimoine Environnement « Notre dame du Château Felletin » 2019 - Julien Denis et Angélique Marty, « Felletin », ADLFI. Archéologie de la France. - Abbé Joseph Nadaud (1712-1775) « Pouillé du diocèse de Limoges » (Gallica). Et aussi : www.felletinpatrimoine.com, monumentum.fr, www.henri-guerin.com

18 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


TIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN AUBUSSON FELLETIN

REPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGE

EXPOSITION

Jean-Luc Bouchaud à Aubusson Un dessinateur à la bonne mine

L

’artiste creusois dessine en autodidacte depuis l’âge de six ans. Agent à la RATP, il revient dès que possible croquer ses terres natales à la mine de crayon. Il a exposé ses œuvres jusqu’au 31 janvier à la « Galerie Chamaux Photographie d’Aubusson ». Les amateurs ont pu se régaler des traits fins et délicats déposés sur le papier par Jean-Luc Bouchaud. Un bel hommage au paysage rural creusois.

REPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGE

SOIRÉE DE LANCEMENT DU TÉLÉTHON

à Saint-Junien

L

e village Téléthon de la Haute-Vienne était à Saint-Junien cette année. La soirée de lancement s’est déroulée le 6 décembre à la Salle des Congrès dans le rire et le chant des enfants, heureux aussi de retrouver « Spider-Man », arrivé par les airs dans la peau du Saint-Juniaud Loïc Perrouin, double champion du monde de parachute freestyle et parrain du Téléthon et fier de l’être. Il confie : « J’aime beaucoup les enfants, alors je suis heureux d’être ici d’autant plus que le téléthon me touche parce que je respecte infiniment les personnes handicapées, notamment les sportifs paralympiques que je croise souvent et qui ont une force mentale hors du commun ! ». Ainsi a débuté le week-end consacré au Téléthon avec les défis 24h et de nombreuses activités qui ont permis à l’association de récolter 14 430 euros !

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 19


RENCONTREARTRENCONTREARTRENCONTREARTRENCONTREARTRENCONTREARTRENCONTREARTRENCONTREARTR

PUBLIREPORTAGE

LA MAISON DIGAN

Une belle histoire d’amour

Âmes sœurs Pierre Digan est un artiste sculpteur. Le cœur sur la main, il est à l’origine du centre d’accueil creusois dans lequel Noëlle pose ses valises. Différents, mais complémentaires,

Photos : Hélène Peyrot

un amour fort et sincère naît entre eux. Naturellement, ils se marient le 7 octobre 1995 à Saint-Martin-Château. Une aventure dans laquelle ils s’engagent avec la volonté e 7 février 1995, c’est la date qui a

de faire évoluer leurs projets communs. Pour

changé la vie de Noëlle. D’origine

les jeunes accueillis au sein du « lieu de vie »

corrézienne, elle travaille en Charente et

de Lavergne, Noëlle inaugure une ferme

L

cherche à se rapprocher du Limousin. C’est alors pédagogique et Pierre Digan entretient son « pré aux sculptures ». Chacun à sa tâche en qu’elle tombe sur une annonce ; En Creuse, un

avec un jardin, une pièce coiffée d’un étage,

lieu de vie qui accueille des jeunes en difficulté

pleine campagne creusoise, le couple souhaite

le tout étant perché sur une petite colline. Si

cherche une assistante permanente. C’est

se rapprocher de la ville. « Pierre voulait

Noëlle n’est pas emballée par l’allure de la

l’occasion rêvée ! Elle appelle sans plus tarder

trouver une maison pour nos vieux jours »,

maisonnette, Pierre imagine déjà y installer sa

et, sans le savoir, part à la rencontre de son futur

confie Noëlle. Au centre de Limoges, ils

nouvelle galerie et pourquoi pas en faire une

mari.

trouvent une maison du début du XXe siècle

résidence d’artistes.

La maison-galerie Il achète le logis en 2010 et installe la Galerie d’Enfer, non par hasard puisque la maison se situe rue du Paradis ! La bâtisse de la colline devient un lieu d’exposition et de rencontres avec des artistes. « Pierre avait un grand sens du partage. Il prenait beaucoup de plaisir à échanger avec d’autres artistes, se rappelle Noëlle avec émotion. Il était tellement engagé dans ce nouveau projet qu’il a ouvert un restaurant bio, puis un bar. » Le sculpteur redouble d’imagination et investit les lieux de ses oeuvres d’art. Une décennie après

20 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


PUBLIREPORTAGE

RENCONTREARTRENCONTREARTRENCONTREARTRENCONTREARTRENCONTREARTRENCONTREARTRENCONTREART

l’achat, Noëlle et Pierre, agrandissent la maison dans le but d’en faire une résidence d’artiste.

Mémoire

Pour s’investir au mieux dans cette nouvelle activité, ils s’installent définitivement dans cette

Seule, Noëlle décide d’entretenir la galerie en

maison du Paradis en 2014, Pierre en profite

honneur à son défunt mari. « Je ressentais une

pour renommer la maison galerie « Obia ».

rage folle qui me poussait à ne pas lâcher les

son départ ». Noëlle veut rester fidèle à son

projets que nous avions construits ensemble. »

mari et continue l’aventure avec les moments

Aujourd’hui, la maison est imprégnée des

de joie et les difficultés de la vie. En 2018, le

œuvres du sculpteur. Accrochées au mur, posées

mur à l’arrière de la maison s’est partiellement

sur des meubles, disposées dans le jardin… Ses

effondré suite à un dégât des eaux. Les travaux

sculptures et ses gravures sont omniprésentes

vont débuter cet été pour redonner tout son

dans la maison. « Je n’ai rien changé depuis

charme au logis sur la colline, pour le plus grand bonheur des occupants des chambres d’hôte. « C’est toujours un plaisir d’accueillir des personnes venues de toute la France et du monde entier, et ce le sera d’autant plus quand le mur

Émancipés de la campagne, ils découvrent une

sera à nouveau debout ! ». Pour l’accompagner

ville dynamique et intéressante. « Limoges a été

dans cette reconstruction, le magazine reviendra

une vraie découverte, avec une certaine qualité de

en photo cet été sur la rénovation de la façade.

vie ». Bien dans leur nid douillet, le rêve se brise le 25 janvier 2016, au décès de Pierre Digan.

Au jour le jour, Noëlle fait vivre la maison à travers les chambres d’hôtes, et elle entretient la mémoire de son mari à travers la Galerie Obia dans laquelle elle expose des artistes locaux. Hélène Peyrot Résidence d’artistes Limoges 3 rue du Paradis - 87000 Limoges 05 55 10 18 95

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 21


REPORTAGESPORTREPORTAGESPORTREPORTAGESPORTREPORTAGESPORTREPORTAGESPORTREPORTAGESPO

OPEN BLS LIMOGES

Service gagnant pour l’édition 2019 Photos : Stéphane Rayat, Guillaume Gilles

P

our cette nouvelle édition devenue le rendez-vous incontournable du tennis limousin, un nouveau nom : Open BLS de Limoges, et une nouvelle date : du 15 au 22 décembre 2019. Le tournoi fait partie du circuit mondial de tennis féminin WTA, et il est le 3e tournoi de tennis féminin en France, le 1er en indoor. Lors de cette édition. Il a rassemblé près de 13 000 spectateurs au Palais des Sports de Beaublanc. 32 joueuses internationales s’étaient données rendezvous à Limoges, dont 16 joueuses du Top 100 ! Parmi elles, 8 des 10 meilleures françaises étaient présentes, dont Pauline PARMENTIER, Alizé CORNET et Caroline GARCIA, vainqueurs quelques semaines avant de la Fed Cup en Australie. Côté coulisses, les espaces réceptifs du stade de Beaublanc, aménagés pour l’occasion, ont réuni partenaires, entreprises et personnalités pour une semaine remplie de rencontres et d’échanges. Cette 6e édition a couronné, pour la 3e fois, la russe Ekaterina ALEXANDROVA, actuelle n° 26 mondiale.

22 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


ORTREPORTAGESPORTREPORTAGESPORTREPORTAGESPORTREPORTAGESPORTREPORTAGESPORTREPORTAGE

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 23


Photo : José Cerda

24 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


RENCONTRE

RENCONTRERENCONTRERENCONTRERENCONTRERENCONTRE

Anne de Riedmatten L’art de manier les baguettes l’encadrement idéal pour les objets qui lui sont présentés. Le but est de les magnifier et non de les étouffer.

Le savoir-faire Anne utilise ainsi différentes techniques d’encadrement qui n’ont de limite que la créativité de l’encadreur. Elle aime utiliser l’entre-deux verres, particulièrement quand il s’agit de souligner différents sujets dans la même composition. L’idée est avant tout de choisir les bonnes baguettes, ce que nous appelons plus communément le « cadre ».

La rencontre

ou l’anglais, au bord simplement incliné… Mais il existe aussi le biseau perroquet qui tire le passe-partout vers les angles, le biseau décalé, le biseau inversé… Il y en a pour tous les goûts !

Les outils

Avant de commencer l’encadrement, Anne passe un moment avec la clientèle. « Les gens aiment me raconter leurs histoires, notamment quand ils m’apportent un faire part de mariage, ou une robe de baptême. C’est un vrai plaisir de les écouter, l’expérience des autres est toujours enrichissante. Beaucoup me demandent aussi d’encadrer des œuvres d’art. Moi qui n’étais pas une passionnée, j’ai aujourd’hui un attrait particulier pour certaines créations ». À force d’échanges avec les personnes qui passent la porte de son atelier, Anne détermine Ensuite, elle positionne son sujet comme collé au verre, puis un autre dans la profondeur de l’encadrement. L’effet d’ombre entre le premier et le deuxième dynamise le tableau. Si les œuvres se suffisent à elles-mêmes, Anne peut en rester là, évitant toute surcharge. Mais si elle veut leur donner encore plus de relief, elle peut ajouter « un passe-partout ». Vous savez, ce chemin blanc qui donne cette impression de cadre dans le cadre ! Il peut être de mille et une nature, et même de différentes nationalités. C’est le cas des passe-partout, soit au biseau français avec son bord arrondi

Photos : Hélène Peyrot

Dans la boutique d’Anne, tableaux, objets et souvenirs divers semblent flotter au milieu des baguettes d’encadrement. Cette illusion est due à la technique de l’entredeux verres. Situé au bas de la Rue de la Boucherie, à Limoges, l’atelier d’encadrement est ouvert du lundi au samedi. Anne de Riedmatten y exerce son savoir-faire d’encadreuse depuis 15 ans, donnant un second souffle aux œuvres que lui apportent ses clients. Pour cela, elle a besoin de ses outils, et surtout de calme. Forte de cette qualité, Anne insuffle apaisement et sérénité, véritables atouts lorsqu’il s’agit d’effectuer un travail ô combien minutieux.

Peu à peu, le tableau prend forme grâce à de simples matériaux. Anne s’arme d’un cutter, d’un crayon papier et d’une règle pour manipuler au mieux les matières utilisées comme le papier, le verre, le carton papier, le carton mousse ou encore le contre-collé. Après avoir imaginé le résultat final, elle doit s’appuyer sur son savoir-faire et sa sérénité pour donner vie au projet. Entre autres acquis elle s’appuie sur l’enseignement reçu par Véronique Collin. Cette dernière œuvre dans l’encadrement d’art depuis des années. Elle a créé l’Atelier CADRES, où elle dispense des formations. Anne sait parfaire son travail grâce à la rigueur, la patience et la persévérance, se laissant guider par son instinct. Le résultat est toujours époustouflant qu’il soit simple ou sophistiqué, mais toujours adapté à la demande du client, lequel est le meilleur ambassadeur du savoir-faire d’Anne de Riedmatten. Hélène Peyrot

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 25


REPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGE

SOIREE MASSY TP

Les nouvelles Halles pour décor

C Photos : Stéphane Rayat

’est dans les nouvelles Halles de Limoges que la société Massy TP avait réuni ses équipes, partenaires, famille et amis pour fêter la fin d’année. Une soirée riche en échanges, bonne humeur et mets délicats pour le plaisir de tous.

REPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGE

SALON PASSION

Voyages Fitour

L Photos : Stéphane Rayat et Stemp

a 3eme édition du salon a eu lieu dans le hall de l’aéroport de Limoges,Samedi 25 janvier de 10h à 18h. Organisé par Fitour, le salon Passion Voyage proposait de nombreuses conférences et animations autour de stands de voyagistes à l’écoute des nombreux visiteurs venus les rencontrer pour organiser des escapades de rêve.

26 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


REPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGE

GOÛTER DE NOËL AVEC

Century 21 et les Restos du Cœur

POUR COMPAGNIE COLIM

Photos : Hélène Peyrot

D

ans l’après-midi du 11 décembre, des familles ont pu profiter d’un moment de détente autour d’un goûter de Noël. Sous l’initiative des Restaurants du Cœur, avec la complicité de Century 21 - AAI Immobilier, du LABC et de la mascotte Apy, les enfants ont pu déguster leur goûter tout en profitant d’ateliers ludiques comme la décoration de sapins de Noël en carton. Et certainement grâce à la présence du Père-Noël en personne, les enfants ont pu repartir avec un cadeau de Noël avant l’heure !


PUBLIREPORTAGE

RENCONTREREPORTAGERENCONTREREPORTAGERENCONTREREPORTAGERENCONTREREPORTAGERENCONTREREPOR

TROIS DROLES DE DAMES

à votre écoute

P

oussez la porte, et vous vous sentirez comme chez vous tant l’accueil est chaleureux ! Vous rencontrerez Marie

et Élodie, les conseillères en habitat, et Fanny,

Photos : Hélène Peyrot, Maisons Novéa.

assistante technique et administrative. Un trio explosif qui n’a qu’un seul objectif : la satisfaction du client. Marie et Élodie reçoivent les futurs propriétaires en toute simplicité et convivialité. Elles les invitent à parler de leurs projets de vie, et les traits de leur future maison se dessinent à mesure que la discussion se poursuit.

L’entreprise est implantée en Limousin depuis

permet de construire des maisons qui répondent

Reconnaissance ultime de cette écoute et de ce

5 ans, et l’équipe dynamique de Maisons

parfaitement aux attentes des futurs propriétaires.

professionnalisme : le degré de sympathie que

Novéa est reconnue pour sa rigueur et son

Cette organisation structurée fait des clients

leur témoigne leurs clients et parfois même des

professionnalisme. Chaque semaine, lors

satisfaits et des recommandations. C’est pourquoi, cartons d’invitation leurs sont adressés pour des

d’une réunion, les projets de chaque client

Maisons Novéa peut affirmer que plus de 50% de

événements personnels ou familiaux comme des

sont abordés avec l’équipe technique. Cela

ses ventes sont issues du parrainage.

mariages ou des pendaisons de crémaillère…

La richesse de cette équipe : des individualités complémentaires… Élodie fait preuve d’une grande empathie. Il lui arrive même, avec l’accord des clients, de se rendre à leur domicile directement. Cela lui permet de mieux visualiser leur mode de vie et de mieux cerner leurs besoins. Marie aussi se déplace, et son atout, c’est son expérience

30 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


PUBLIREPORTAGE

RTAGERENCONTREREPORTAGERENCONTREREPORTAGERENCONTREREPORTAGERENCONTREREPORTAGERENCONTRE

: elle travaille dans le bâtiment depuis 20

explique Élodie. Le comble, souvent, quand on

ans ! Fanny, quant à elle, fait preuve d’une

discute, on ne pense à présenter Maisons Novéa

grande disponibilité pour répondre au mieux

qu’après avoir échangé sur le quotidien de nos

aux besoins de ses collègues et clients. Ces

clients ». Alors après 5 ans à accompagner les

trois drôles de dames font de cette écoute leur

futurs propriétaires de Maisons Novéa avec

avantage premier, et à l’image de leur slogan

passion, Marie n’a qu’une chose à ajouter :

« Une bonne oreille, ça change tout ! », changent « Encore 20 ans de plus ! ». en réalité le rêve de ceux qui poussent la porte

Hélène Peyrot

de Maisons Novéa, rue Darnet à Limoges.

Maisons Novéa construit votre maison, dessine votre futur Les trois jeunes femmes se plient en quatre pour leurs clients, rien n’est trop beau ! « Notre métier consiste avant tout à aimer les gens,

9 rue Darnet - 87000 LIMOGES Tél. 05 55 34 36 85 www.maisonsnovea.com

Déjà 5 ans que Maisons Novéa fait des familles heureuses. Lors des dernières portes ouvertes qui se sont déroulées du 31 janvier au 1er février, les nombreux visiteurs ont profité de l’agréable accueil qui leur a été réservé pour découvrir les nouveautés, les offres et se projeter dans leur future maison.

Maisons Novéa, une bonne oreille... Ça change tout !

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 31


HAUTE-VIENNE

SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOU

CHÂTEAU DE LAVERGNE Photos : Hélène Peyrot

Berceau de la famille « Bony »

L

a commune de Saint-

du XVIIIe siècle pour laisser place

Priest Ligoure est située

à la construction actuelle, édifiée

à proximité de Nexon, au

entre 1780 et 1790 puis complétée

sud de Limoges. Quatre châteaux

après la révolution. Les plans sont

y sont connus ; celui d’Eylias,

attribués à l’architecte limougeaud

de Freyssinet, de Tourdonnet, et

Joseph Brousseau, à qui l’on doit,

celui de Lavergne où, au XIVe

entre autres, l’évêché de Limoges,

et XVe siècle, la famille Bony

la façade de l’actuel lycée Gay

possède de nombreux fiefs situés

Lussac, et l’édification de plusieurs

dans les communes qui composent

châteaux du Limousin.

aujourd’hui les cantons de Nexon et de Pierre-Buffière. Sur le domaine de Lavergne se dressait un

Un peu d’architecture

château qui fut gravement incendié,

arrosé par la Ligoure, et son affluent la Goure. Un pont daté de 1630 et marqué des armes de la famille Bony, permet de franchir le canal, qui fut la douve du château incendié ; ce canal alimente un moulin toujours visible au pied du château. La longue allée d’honneur offre une remarquable perspective sur la bâtisse. Parmi les

comme le fut une grande partie du

Le Château de Lavergne

village de Saint-Priest Ligoure, à la

Le site se compose du château de

celui-ci est certainement l’un des plus

fin des guerres de Religion en 1587.

Lavergne, de ses jardins, ainsi que

énigmatiques.

Les restes du château endommagé

d’une partie de l’ancien domaine

À la suite de son incendie au

seront entièrement rasés à la fin

agricole qui lui est rattaché. Il est

XVIe siècle, la famille Bony vécut

32 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41

Eléments protégés par arrêté du 19/12/2016

nombreux châteaux du Limousin

Les façades et toitures du château proprement dit, le grand salon d’apparat, les chambres rose et bleue, les communs du XVIIe siècle, le canal et le pont le franchissant, le moulin et son équipement hydro-électrique ainsi que le réseau hydraulique, le sol des parcelles et son jardin à la française entouré de douves.


URE SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE

Les armes de la maison de Bony à l’Abbaye de Solignac pendant près de deux siècles sur ses autres propriétés, avant de décider, en 1780, de reconstruire le château de Lavergne sur un emplacement voisin du premier et à quelques

Cette famille a fourni au clergé et à l’épiscopat plusieurs sujets d’une éminente vertu comme Martial de Bony de Lavergne, abbé de Solignac de 1456 à 1484. On peut voir dans l’Abbaye un vitrail avec les armoiries de la famille

centaines de mètres du village. La bâtisse se dresse à flanc de côteau. Demeure classique,

Bysantis Nummis Pauperibus Adest

mais néanmoins majestueuse, avec ses 99

Les besants sont le soutien des pauvres ou du faible. Telle est la devise familiale. Les Armes de la maison de Bony : de gueules, à trois besants d’argent posés 2 et 1 et une couronne ducale ; et pour supports, deux anges, les ailes ouvertes. (Le besant était une monnaie en usage dans l’empire grec, lorsque les premiers croisés y abordèrent, et tirait son nom de Bysance, ancien nom pour Constantinople).

fenêtres, elle présente un plan en U, avec un corps de logis principal rectangulaire et deux ailes. La façade ouest, sur cour, présente un avant-corps central et un escalier à double révolution. Des demeures nobles du Limousin, Lavergne

blocs utilisés laissent comprendre que le maître

la cuisine, le bucher, la buanderie, la laiterie,

est l’une des plus belles par la distribution

d’œuvre avait prévu de crépir les murs, ce que

le fruitier et les logements pour les employés

intérieure et la clarté du plan. Elle reste

la Révolution a empêché.

de maison ; le premier étage est destiné aux

cependant une des plus austères en extérieur, le

A cette date, la famille Bony de Lavergne,

réceptions, avec un vaste vestibule, le salon

château gardant un aspect inachevé en l’absence

pour échapper aux massacres de la Terreur, va

d’apparat et son antichambre, la salle à manger

du fronton triangulaire et des décorations

émigrer, et donc quitter le château inachevé. Elle

d’apparat, mais avec également les appartements

extérieures, qui ne furent pas exécutés du fait

le retrouvera en 1806. Le jeune Jean-Léandre,

privés des maîtres des lieux comprenant salle

de la révolution de 1789. Les matériaux utilisés

âgé de 26 ans, reprendra, avec les moyens dont

à manger et salon particulier. Au second étage,

pour la construction sont des plus composites.

il dispose alors, la construction laissée inachevée

vivent les autres membres de la famille, disposant

Les murs sont en moellons de granite et en

par son père, décédé quelques années plus tôt.

de vastes suites essentiellement composées

pierres de récupération et apparaîssent parfois

Comme dans beaucoup de constructions de

d’une chambre parentale et de différentes pièces

des morceaux de briques. L’ensemble est bien

l’époque, le rez-de-chaussée du château sert à la

appareillé, mais l’inégalité et la disparité des

bonne marche de la maison, et on y trouve donc

attenantes, antichambre, chambres des enfants, dressing et salles d’eau – un cadre conçu pour une vie intime et confortable.

Un peu d’histoire Propriété seigneuriale de la famille de Bony de Lavergne depuis l’an 1369, par alliance entre Foucher et Bony, damoiseau de Pierre-Buffière, et Isabeau de La Brosse qui lui apporta les droits sur la seigneurie de Lavergne, le domaine et le château appartiennent toujours à la même famille aujourd’hui.

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 33


HAUTE-VIENNE

SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOU

quelque communauté d’une rente perpétuelle, en se plaçant sous la protection de la Sainte-Vierge. La pieuse coutume de cette maison est prouvée par une multitude d’écrits qui expliquent la grande quantité de rentes qu’elle payait encore, aux communautés de Limoges, Saint-Yrieix, et autres cités de la province, lorsque la révolution de 1789 éclata.

Naissance de la famille Bony de Lavergne Foucher Boni, devenu par son mariage seigneur de Lavergne,

Une famille de seigneurs et de combattants En 1482, Jean d’Albret, Vicomte de Limoges et du Périgord, qui deviendra bientôt le roi Jean III de Navarre par son mariage, vend à Christophe de Bony les terres, châtellenie et seigneurie de Chateau-Chervix, pour la somme de trois mille livres tournois, pour le récompenser, comme dit dans le titre de cession « de son courage et des pertes qu’il a essuyées en

des années, des partages successifs

était issu d’une famille d’hommes

Plusieurs Bony vont ensuite

et les évènements révolutionnaires

d’armes, probablement arrivée

donner leur vie, lors des guerres

de 1789, vont achever de détruire

d’Italie plusieurs siècles

de succession d’Autriche, puis

cette grande prospérité qui avait,

auparavant, pour servir le puissant

les guerres contre la Prusse, qui

dans les temps les plus reculés,

seigneur de Pierre-Buffière,

marquèrent le règne de Louis XV.

fait la gloire et la considération de

comme l’attestent plusieurs actes

cette famille.

d’achat de terres des XIIe et XIIe

De plus, sa charité apparait dans

siècle.

les aumônes que sa grande fortune

Parmi ses successeurs, dont le nom

Dès son origine, la famille

lui permet de distribuer partout

sera progressivement francisé en

de Bony possède de grandes

où il y avait des malheureux

Bony, on trouve Christophe, son

propriétés, et sa richesse s’accroît

à secourir dans la contrée. En

petit fils, cité plus haut, qui dotera

considérablement par différentes

effet selon l’usage des temps

abondamment l’abbaye voisine de

alliances, et surtout par la faveur

anciens, lorsqu’un chef de cette

Solignac, et dont le frère Martial,

des Rois de Navarre, à qui elle est

famille était armé chevalier, il

fut abbé entre 1457 et 1484. En

particulièrement dévouée. Au fil

ne manquait pas de faire don à

geste de reconnaissance, l’abbé

Une famille aux valeurs fortes

combattant pour son suzerain ». Plus tard François-Marie de Bony, Seigneur de Lavergne, aide de camp du duc de Villeroy dans les armées du Roi Soleil, sera tué au siège de Mons, en 1691 ; comme il n’avait pas d’héritier, la seigneurie de Lavergne revint à sa sœur Marie-Charlotte, qui l’apporta en dot, lors de son mariage, à son cousin Nicolas de Bony, assurant ainsi la continuité de la lignée.

34 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


choisira de représenter le thème de

du château à la fin du siècle.

Saint-Christophe, saint protecteur

Dorénavant, les Bony, lorsqu’ils

de son frère, dont il rajoutera les

ne sont pas à la guerre, délaissent

armoiries, sur la grande fresque

Lavergne endommagé, pour leurs

murale qui orne le croisillon sud

autres seigneuries acquises au grès

du transept.

des alliances, le château de Tarn,

Suivra Pierre, Seigneur de La

à Aixe-sur-Vienne, aujourd’hui

Vergne et de Saint Priest-Ligoure,

détruit, celui des Egaux, aux

qui se marie avec Demoiselle

Billanges, et l’ancien château de

Marguerite de la Garde de

Ladignac. Jusqu’à leur retour dans

Tranchelion, issue d’une très

le nouveau château de Lavergne,

ancienne famille du Bas-Limousin

où suivront les péripéties liées à la

ayant donné un Cardinal en

Révolution.

Avignon et un patriarche de Son fils Albert épouse Louise de

Le Château et la famille aujourd’hui

Lastours, descendante de Gouffier

Une partie des descendants réside

de Lastours, le légendaire chevalier

toujours au Château de Lavergne et

au lion qui participa à la première

nous sommes allés à leur rencontre

croisade, dont les exploits furent

lors d’une journée automnale bien

chantés par les troubadours ;

sympathique.

elle était également la petite-fille

C’est Christiane de Bony-Rozette

de Jean de Lastours, conseiller

qui nous accueille avec ses

chambellan du roi Charles VII,

enfants Luc, Marc et Claire et ses

sénéchal du Limousin et grand

neveux Béatrice de Menthiere et

bailli de Saintonge.

Bruno de Montbron. Christiane

Ces brillantes unions amènent

est descendante de la longue

puissance et prospérité à la famille

lignée des Boni ; elle est née en

Jérusalem.

e

Bony, tout au long du XVI siècle

1932 dans une fratrie composée

jusqu’au malheureux incendie

d’une sœur et deux frères. Elle

nous raconte ses souvenirs au

des souvenirs et un amour du lieu

château : « Mon père, médecin

indéniables.

sur le front pendant la première

Marc et Bruno nous expliquent

guerre mondiale s’est efforcé, au

que l’exploitation familiale est

sortir de celle-ci où il avait perdu

composée de terres en fermage

deux de ses frères, de perpétuer

et de bois exploités, dont les

la présence familiale. Il épouse

revenus assurent l’entretien et

alors une riche héritière belge. Une

les restaurations nécessaires du

vie difficile au château pour cette

château. Un moulin, autrefois

jeune femme habituée à un autre

minoterie, se trouve sur le

confort. Elle trouve un réconfort

domaine. Il a été transformé

en s’investissant au jardin, lui

pour produire l’électricité qui

donnant son style à la française.

alimentait le village dans les

Elle s’occupe des fruitiers, crée un

années vingt, quelques années

élevage de volailles et dirige la vie

avant que celui-ci ne soit relié

de la maison... ».

au réseau électrique national. Ils

Quand Christiane naît, près d’une

évoquent ce magnifique terrain de

vingtaine de personnes habitait

jeu qui alimentait leur imaginaire

au château : famille, employés de

d’enfant ; leurs merveilleuses

maison, jardiniers, cuisinières…

vacances se partageaient entre

Aujourd’hui le nombre de résidents

les jeux de leur âge et leur

est, bien sûr, fortement réduit.

participation aux travaux des

Christiane se remémore sa vie

champs.

au château aux côtés de ses

Aujourd’hui le château qui prend

aînés, Pierre et Jacqueline qui

de l’âge, a, plus que jamais, besoin

lui apprenaient à lire, et Charles,

de travaux. La nouvelle génération

amoureux de la nature, qui

est représentée par Luc, Marc,

reprendra plus tard l’exploitation

Claire, Béatrice, Bruno et leurs

du domaine. Ses enfants n’ont

enfants respectifs qui connaissent

pas grandi au château mais les

la valeur historique et familiale

vacances familiales leur ont fourni

du domaine. Mais ils ne sont pas

Photos : Hélène Peyrot

URE SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 35


HAUTE-VIENNE

SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE SAINT-PRIEST-LIGOURE

LA FAMILLE BONY DE LAVERGNE Entre légende et vérité envolée !

Photo : Hélène Peyrot

Des documents font mention des ancêtres Bony de Lavergne, vers l’an 300 de notre ère. Un Général franc appelé Bond, à la tête d’un corps de cavalerie, vient au secours de l’empereur Constantin Iᵉʳ  (272-337, proclamé 34ᵉ empereur romain en 306), auquel il rend  de grands services dans différentes campagnes. Sous le règne suivant de Constance (317-361), on voit reparaître comme Général  d’infanterie Sylvain (Sylvianus), fils de Bond, lequel rend les plus  grands services à l’Empereur dans toutes ses campagnes. L’histoire fait l’éloge de toutes les vertus personnelles du fils de Bonit (Bond),  le représentant comme doué de toutes les qualités qui font les grands hommes : l’humanité, la bonté, la justice, la valeur, la sagacité, la générosité, faisaient la base de son caractère naturellement vif. Déjouant diverses manigances politiques élaborées par l’Empereur Constance, son mentor, il sera reconnu empereur un mois durant avant d’être assassiné à Cologne (Italie) laissant un fils que  Constance II prendra sous son aile. Une des branches de cette famille quitta l’Italie et vint s’établir en France On ne sait pas à quelle époque le « t » final fut supprimé. Pendant longtemps aussi on écrivit indifféremment Boni ou Bony. L’histoire de l’émigration en France d’une branche de la famille de Bony d’Italie est assez curieuse et a été soigneusement conservée et recueillie par chaque génération des différentes branches de cette famille. Celleci se fixe dans le Limousin, à cause de sa ressemblance topographique avec le pays qu’elle venait de quitter (les Apennins). Cette histoire a été conservée par les branches italiennes de la maison de Bony, et a été confirmée sur les lieux, dans le dix-septième siècle, par un membre de la famille des Bony de France qui se trouvait alors en Italie. Quoi qu’il en soit de la vérité de cette tradition, la voici : Pendant les croisades, un Chevalier de cette famille fut capturé et mené dans les États d’un de ces scheiks arabes fort cruels envers les chrétiens. Le prisonnier, fort bel homme une des filles du scheik en tombe amoureuse et organise leur fuite. Ils prirent si bien leurs mesures qu’ils eurent le bonheur d’aborder en Italie. Le Chevalier reconnaissant ne tarda pas à épouser sa libératrice, après toutefois qu’elle eut embrassé la religion de son futur époux. Pour se mettre à l’abri de toute recherche et vengeance, ils s’installent dans un vieux château situé dans les Apennins où ils vivent cinq ans fort tranquillement et y ont cinq enfants. Cependant, une nuit, le Chevalier faillit être assassiné, aussi il se retira aux environs de Florence, où habitait une partie de sa famille. De là, il ne tarde pas à passer en France, pour se mettre en sûreté. La tradition fixe donc l’arrivée d’une branche de la famille de Bony en France, dans la province du Limousin vers la première croisade, sans pouvoir assigner une époque certaine. Un des chefs de cette maison périt pendant la seconde croisade ; son armure et son épée, rapportées au manoir de la famille par deux de ses enfants qui l’avaient accompagné, fut longtemps conservée au château de la Vergne avec le fourreau du même métal. Longue de six pieds et d’une légèreté remarquable son travail était délicat pour cette époque reculée, avec sur la poignée, la garde et la lame, les emblèmes des croisés (des croix), presque effacés par la rouille. Les preuves authentiques de l’apparition de cette famille, en Limousin, furent détruites par un incendie du château de la Vergne, arrivé au milieu du quatorzième siècle, qui anéantit quantité d’anciens titres. Cet incendie fut, dans le temps, juridiquement constaté. A cette époque, cette famille était déjà une des principales de la province du Limousin, et les égalait en ancienneté, en richesse et en splendeur.

les seuls. En effet, le village de

Que nenni, l’avenir et les bonnes

Saint-Priest-Ligoure et nombre de

volontés sont bien présents et

ses habitants, ont bien conscience

motivés. La journée où nous étions

de l’importance de ce château et

au château avait pour objectif de

du patrimoine qu’il représente. Ils

réunir famille et amis autour d’un

souhaitent faire revivre le Domaine

projet commun, auquel la pluie

de Lavergne et s’investissent

battante n’a pas été un frein. En ce

autour de la famille descendant de

dimanche automnal, tous étaient

Boni.

réunis et affairés à dessoucher

Christiane nous précise « depuis

des plants malades et à replanter

longtemps les habitants de Saint-

1800 pieds de buis pour redonner

Priest sont attachés au château, lequel

au jardin son apparat historique.

a toujours été un lieu de partage et

Un grand moment de partage et

d’accueil. En 1939, mon père, alors

l’occasion d’un déjeuner autour du

Maire du village, avait accueilli une

grand foyer ardent et d’une grande

vingtaine d’alsaciens déplacés, dont

tablée recouverte de généreux

une communauté de religieuses.

plats. En tendant bien l’oreille,

Certains sont revenus des années

à travers le joyeux brouhaha des

après pour le souvenir. Aujourd’hui

convives, on entendait presque le

les enfants se sont regroupés pour

ménestrel, armé de son psaltérion,

donner un nouveau souffle à ce

nous conter la longue histoire de

lieu. « J’admire cette volonté, cet

cette famille attachante.

esprit de famille et les valeurs qui se transmettent depuis tant de générations

Merci à toute la famille et à Bruno

et je souhaite que l’importance des

De Montbron pour l’aide apportée

travaux et le budget nécessaire à la

à la rédaction de cet article.

charge d’un tel domaine, puissent trouver un aboutissement. Cependant pour moi, aujourd’hui, c’est ma famille et l’humain qui sont prioritaires avant le patrimoine et son histoire. » Nous précise Christiane.

Extrait du Bulletin Héraldique de France 1890 36 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41

Nathalie Tranchant


PUBLIREPORTAGE

REPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPOR

LA CABANE JAUNE D’IBIS CENTRE

Hôtel Moderne dans l’âme ! ienvenue dans l’Hôtel Ibis Centre de

B

tout nouvel espace pour lequel vous êtes venu,

Limoges. Installez-vous dans l’espace

laissez-nous vous raconter l’histoire de ce lieu.

Ukulele sont à votre disposition, n’hésitez pas

Alors que les rues grondent encore des grèves de

à en user, ils sont là depuis quelques jours,

1905 à Limoges, la Société Anonyme du Café

la musique étant la passion d’Ibis. En 2020,

de Paris fait construire en 1906, au 6 de l’avenue

IBIS est même partenaire de l’émission The

Victor Hugo, Le Grand Hôtel Moderne. Celui-

Voice, alors faîtes du bruit ! Avant la visite du

ci est inauguré un an plus tard, au printemps.

accueil, cosy et coloré. Guitare et

Moderne, il l’est, pour ses 70 chambres il dispose du chauffage à vapeur, d’un ascenseur et d’un garage pour les voitures. A cette époque, il est dirigé par Henri Martinaud, remplacé en 1927 par M. Chataing qui fait installer le téléphone. Dans ses locaux se trouvent le Café de Paris et la Salle Antignac, destinée aux soirées et réunions diverses. Au fond de la cour jouxtant se trouve le cinéma « Le Familial ». Tout est réunis pour le confort des voyageurs déjà à cette époque. Il devient un lieu toujours plus luxueux et couru quelques années plus tard en proposant deux restaurants, le Foncillon et Le Tortillard et l’on peut réserver par Télex au 58915. La décoration invite au voyage avec ses alcôves faisant penser à un wagon. Il est arrivé à

38 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41

des anciens clients, de venir pousser la porte du lieu juste par nostalgie. Pour poursuivre la visite, quittons le hall d’accueil et empruntons l’ascenseur. Certes il est étroit, mais il est dans la même colonne qu’à son origine. Les portes s’ouvrent sur le nouvel espace inauguré le 28 Janvier dernier par la « Smile team Ibis Limoges »


PUBLIREPORTAGE

RTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGE

petit déjeuner le matin ou un café en journée. Les plus studieux peuvent profiter des lieux pour Photos : Stemp

travailler, rencontrer des clients ou organiser des réunions ! Des espaces coworking, comme la Cabane Jaune, sont à disposition pour se poser et se connecter,

grand groupe lui permettant de mieux répondre

tranquillement, en centre-ville à

aux demandes de ses visiteurs tout en restant

deux pas de la gare.

ouvert à tous. Alors osons passer la porte

Anne-Marie Spitz, la sympathique

de ce commerce de proximité pour mieux le

et leurs invités. Design, épuré, coloré, voilà

et souriante directrice, et son équipe imaginent

immédiatement les mots qui nous viennent à

toujours plus de nouveautés, et depuis le 2 février,

l’esprit, sans oublier chaleureux et douillet.

vous prépare les brunchs à volonté du dimanche.

On y retrouve des notes de « Limoges » avec

Toutes les semaines, le buffet se renouvelle, autour

des créations de plasticiens locaux. Ce nouvel

de son arbre à tasses, afin d’offrir un dimanche

espace est le matin le lieu d’accueil pour les

unique à chaque fois. Ce moment privilégié en

petits déjeuners buffet, et a totalement été

famille ou entre amis est proposé à 19€ (10€ pour

redécoré par une architecte Elodie PEROL.

les enfants jusqu’à 12 ans).

Mais il serait dommage de ne le réserver qu’à

Depuis sa création cet hôtel a su se réinventer,

cet usage et uniquement aux clients de l’hôtel.

s’adapter à sa clientèle et aux nouvelles

Ainsi tout le monde peut venir prendre son

tendances. Ibis Centre Limoges fait partie d’un

découvrir ! Nathalie Tranchant

6 Boulevard Victor Hugo 87000 LIMOGES Tél. 05 55 79 03 30

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 39


REPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPOR

LANCEMENT STEMP N°40

au Cheverny

L

e dernier lancement de Stemp magazine Limousin pour l’année 2019 s’est fait au restaurant Le Cheverny. Une soirée placée sous la thématique des fêtes de noël, avec un buffet gourmand préparé par le Chef Didier Palard et sa fille

Christelle. Les 120 invités étaient accueillis par notre partenaire Monbana chocolats qui avait préparé, pour chacun, des tulles garnis de gourmandises chocolatées. La partie breuvage était assurée par Vincent Maurette responsable d’Intercave Limoges et zone nord. Une très belle soirée pour clôturer cette année 2019 qui fût riche en rencontres, moments de partages. Merci à toute l’équipe du Cheverny pour son accueil et sa

Photos : Stéphane Rayat, Hélène Peyrot

disponibilité lors de cette belle soirée.

40 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


RTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGE

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 41


CORRÈZE

OBJAT ALLASSAC OBJAT ALLASSAC OBJAT ALLASSAC OBJAT ALLASSAC OBJAT ALLAS

L’ESPACE LOISIRS « JACQUES LAGRAVE » LIEU DE DETENTE POUR LES OBJATOIS ET LES TOURISTES « 22 ans d’histoire et de loisirs »

A

ux alentours de 1996, après une procédure assez difficile mais une volonté

tenace de repousser les obstacles, le Conseil municipal fait naître un projet qui aboutit à la construction d’un espace loisirs. Cet espace comprend un plan d’eau de 3,5 hectares, un espace aqua-récréatif avec des bassins ludiques, des toboggans, deux plages, une minérale et une verte, des parcs et

Photos : @mairie d’Objat

des berges.

Après deux ans de travaux, l’espace loisirs « Jacques Lagrave » ouvre ses portes en 1997 à Objat.

La commune Implantée dans la vallée de la Loyre, Objat est une petite commune française, faisant partie de la communauté du bassin de Brive. Elle compte aujourd’hui plus de 3 700 habitants. Appelée « la cité du commerce et de l’artisanat », elle compte environ 220 artisans, de plus,

de terre. Les travaux sont achevés

pour Personnes Agées Dépendantes

son grand marché accueille tous les

en 1997, et depuis son ouverture,

(EHPAD) voit le jour, et est

dimanches plus de 10 000 personnes

l’espace Lagrave ne cesse d’évoluer.

accompagné, en 2015, d’une

qui peuvent acheter des produits

En effet, depuis qu’il a vu le jour,

Maison d’Accueil et de Résidence

locaux et de saisons, toute l’année.

l’espace s’est agrandi avec des

Pour l’Autonomie (MARPA) « La

aires multisports proposant basket,

Correzanna ».

Chronologie

football, handball, skate parc…

Avec la construction d’un terrain de

L’espace est construit sur un lieu

Des chalets sont installés au bord

pétanque, d’une voix verte « Jacky

dénommé « les Grands Pré » d’une

du lac. Un peu plus tard, une aire

Rey », d’un minigolf et l’installation

grandeur de plus de 18 hectares.

de camping, inaugurée en 2005 est

de table de pique-nique, poubelles de

Les travaux débutent en 1996, dès

classée comme la meilleure en France

tri, tout est réuni pour permettre aux

le mois de septembre, le plan d’eau

en 2012.

Objatois et aux touristes de trouver

commence à être creusé, quelques

Mais ce n’est pas tout ! En 2007,

un véritable confort au milieu de cet

temps après, l’espace récréatifs sort

un Etablissement d’Hébergement

espace vert.

L’espace Lagrave continue à s’agrandir, et depuis 2019 une écopiscine est nichée au cœur de ce grand espace. Ce nouvel édifice attire

42 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


SSAC OBJAT ALLASSAC OBJAT ALLASSAC OBJAT ALLASSAC OBJAT ALLASSAC OBJAT ALLASSAC OBJAT ALLASSAC OBJAT

l’œil des touristes avec curiosité. En

L’espace loisirs « Jacques Lagrave »,

famille ou entre amis, pour petits et

un lieu à découvrir ou à redécouvrir

grands, de nombreuses activités y

pour une pause au vert aux portes de

sont proposées. Espaces bien-être

Brive.

proposant hammam, massages, fitness, et bassins aquatiques avec

Ambre Bouchet

toboggans, tout est mis en œuvre pour des moments inoubliables. Randonneurs et cyclistes, avec plus de 3 kilomètres de pistes piétonnes et cyclables, y trouveront aussi leur bonheur.

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 43


RENCONTREDECOUVERTERENCONTREDECOUVERTERENCONTREDECOUVERTERENCONTREDECOUVERTERENCONTRED

RESTAURANT HISTORIQUE

Le Pont-Saint-Etienne se renouvelle Au Moyen-Âge, lorsque la ville de Limoges est coupée en deux (la Cité et le Château), les habitants du quartier de la cathédrale sont dépendants du vieux pont St Martial situé en aval sur la Vienne. Ils décident donc de construire un pont, afin de ne plus être tributaires du Château. Achevé en 1203, au-dessous de la muraille de la Cité, le pont Saint-Etienne participe au système défensif de cette dernière. Il est défendu par deux tours munies de pont-levis, une à chaque extrémité. L’inscription rappelant les travaux de 1619 est enterrée sous le quai Louis Goujaud, avec la dernière arche. Réparé en 1854, il fut question de le démolir en 1903 pour bâtir un nouveau pont. L’opinion publique s’émut, les projets se modifièrent, et le pont est toujours là. Pendant tout le XIXème siècle, le pont SaintEtienne marque la fin du flottage des bois venus de la montagne, retenus à quelques mètres en amont par un « tramier » de charpente. Il est longtemps le pont le plus animé de Limoges, en contrebas de la ville commerçante, au départ et à l’arrivée des routes de Toulouse et de Clermont Ferrand. Sur une rive, le port du Naveix où est stocké le bois destiné aux fours à porcelaine, et sur l’autre les lavandières battent le linge. Le pont est toujours emprunté actuellement par les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle qui suivent la Via Lemovicensis. Le pont Saint-Etienne, l’un des ponts moyenâgeux les mieux conservés de France, a été classé aux monuments historiques le 23 octobre 1907 et est un des lieux emblématiques de Limoges.

’est en 1990 que Mireille et Michel

C

Sylvain rachète l’entreprise en 2008, et relève

Poujol quittent leurs activités bancaires

ainsi le défi de continuer à développer ce

pour acquérir un bar PMU Presse situé

magnifique établissement. De la brasserie

à l’angle du pont Saint-Etienne, rive gauche de

initiale, il en fait un établissement semi-

la Vienne. Entre bar, journaux et babyfoot, les

gastronomique. Malgré les difficultés du marché

habitués refont le monde et regrettent souvent

de la restauration, une conjoncture locale pas

le peu de lieux de restauration dans le quartier,

toujours favorable, et quelques mouvements

devenu très calme.

d’équipe au fil des années qui ont pu faire penser

Qu’à cela ne tienne ! Le bar de quartier se

à certains à un changement de direction, Sylvain

transforme en brasserie ! Quelques mois de

a su faire face en adaptant sa carte aux nouvelles

travaux et le nouvel établissement s’apprête

demandes des clients, tout en exprimant ses

à ouvrir le 6 février 1996. En cuisine, le Chef

goûts et ses envies.

Christophe AUBISSE et Sylvain ANTONI,

Toujours en recherche de nouvelles saveurs

son second fraîchement arrivé à Limoges, se

et d’alliances originales, il sait combiner une

préparent à un démarrage en douceur. Mais

cuisine limousine traditionnelle avec des plats

la météo bouleverse leurs prévisions : Dix

aux influences exotiques ou insolites. Par

centimètres de neige empêchent les limougeauds

exemple, constatant une demande de plus en

de rentrer chez eux pour le déjeuner, et ils

plus importante de plats végétariens, il décide

viennent en masse tester ce nouveau restaurant.

de travailler les fruits et légumes avec le même

Le restaurant Le Pont Saint-Etienne est né !

soin que les viandes et poissons. Aussi a-t-il su

L’activité se développe et se diversifie. Les

mettre au point des recettes aussi appétissantes

menus s’étoffent, les formules originales

que savoureuses pour les végétariens, ou pour

fleurissent, comme la renommée du « T’AS

ceux qui ont simplement envie d’un repas sans

TOUT » où l’entrée, le plat et même le dessert

viande ! Depuis 5 ans déjà il propose un menu

sont présentés en même temps, pour les clients

100 % végétal, qui change au même rythme

pressés…

que le reste de la carte, chaque trimestre. Il faut

Dès 2002, d’importants travaux portent la taille du restaurant à celle que nous connaissons actuellement, avec une capacité d’accueil de plus de 100 couverts, qui permet de recevoir groupes et séminaires. Parallèlement Le Pont-SaintEtienne développe une activité de traiteur. En 2004, au moment où Sylvain ANTONI prend la tête de la brigade au départ de Christophe, le restaurant compte alors jusqu’à 35 employés. Toujours en avance sur son temps, il devient le premier restaurant de France à aménager le temps de travail des salariés à 35h.

44 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


DECOUVERTERENCONTREDECOUVERTERENCONTREDECOUVERTERENCONTREDECOUVERTERENCONTREDECOUVERTE

1990

2020

goûter son « foie gras » végétal pour le croire… Ce Maître Restaurateur s’approvisionne évidemment en produits du terroir : de Séreilhac (safran) à Vaubordolle (fromage), en passant par Saint-Priest-Sous-Aixe (canard), Razès (miel)

du restaurant, lui permettant de se consacrer à nouveau complètement à sa passion, la cuisine. C’est désormais ensemble qu’ils nous accueillent chaleureusement dans un restaurant dont les peintures viennent d’être entièrement par exemple, ce ne sont pas les producteurs locaux de qualité qui manquent. Le Chef, qui ne recule décidément devant aucun défi, envisage de cultiver herbes aromatiques et légumes originaux dans un tout nouveau potager en

refaites, et qui est agrémenté aujourd’hui d’un espace « lounge » pour prendre l’apéritif en

Au cœur du projet d’aménagement du futur Parc

toute convivialité. Et pour que les visiteurs

des bords de Vienne, le Pont-Saint-Etienne est

musiciens puissent exprimer leur talent, un

un lieu incontournable, un havre de paix et de

piano est à leur disposition ; ces jours-là

plaisir pour le ventre comme pour les yeux et

Photos : Hélène Peyrot et et archives Pont-Saint-Etienne

ou encore Les Vaseix (cochon « cul noir »)

pour tous les budgets, grâce à des formules très

permaculture, pour toujours plus de saveurs et

étudiées pour les déjeuners en semaine.

de fraîcheur ! Cette cuisine vraie s’invite également à domicile

Jean-Marc Tranchant

ou au bureau, grâce au service traiteur du « Pont », lors de réceptions de mariage, pour des évènements d’entreprise, ou encore avec toute une gamme de plateaux repas. Depuis un peu plus d’un an, Marie-Claire, la compagne de Sylvain, l’a rejoint au sein

l’ambiance monte d’un ton ! En saison, une nouvelle deuxième terrasse exceptionnelle, à l’arrière, permet de profiter du cadre et de la vue

8, place de Compostelle 87000 LIMOGES Tél : 05 55 30 52 54 www.lepontsaintetienne.fr

au calme d’une cour médiévale, le temps d’un déjeuner « grillades » ou d’un dîner à l’abri de la circulation.

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 45


VOYAGES

TOURISME

VOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVO

1 destination

©Fotolia

de rêve

LA BULGARIE Aux portes de l’Orient entre l’Europe et l’Asie, la Bulgarie, terre secrète encore méconnue, possède une culture hétéroclite d’influences Slave, Perse, Ottoman et Grecque. Le littoral de sa côte attire pour la beauté du bord de la mer Noire, et aussi pour la proximité de superbes cités anciennes.

En Bulgarie, la quiétude est de mise !

toutes sortes, avec de belles montagnes de moyenne altitude s’élevant jusqu’à mille mètres, et regorgeant d’une faune et d’une flore absolument exceptionnelles.

Son étonnante architecture Les monastères et les sites antiques sont très nombreux sur les terres bulgares. Un héritage riche et métissé par la mixité de civilisations qui ont influencé les constructions. Entre tradition et modernité, de culture slave aux couleurs d’Orient, Son côté secret Destination peu fréquentée elle permet de l’architecture est des plus surprenantes. Rila, le monastère le plus connu classé à découvrir toute une multitude de joyaux l’UNESCO, est richement décoré, avec naturels et culturels en toute tranquillité. des arcades et des fresques. Parmi les plus visités et l’un des rares monastères rupestres Sa richesse naturelle bulgares, le monastère d’Aladja qui était Le relief très varié offre une multiplicité de paysages contrastés, de forêts éparses, habité par des moines ermites aux XIIIème et XIVème siècle. Il se trouve dans la de plaines, de grottes, de canyons, de partie centrale de la réserve naturelle des montagnes, de rivières, de lacs… Le nombre de parcs naturels et nationaux font Sables d’Or, territoire protégé qui abrite que la Bulgarie est un site naturel des plus des essences de bois rares. L’ambiance entre nature et symbolique historique rend resplendissants de l’Europe de l’est. Les parcs nationaux de Pirin, Rila ou Strandja le monastère particulièrement propice au tourisme culturel, religieux et écologique. sont des exemples de la magnificence de ce pays, en été pour la randonnée et La côte de la Mer Noire en hiver pour skier. Le parc national de La mer Noire doit son nom à ses la Strandja, belle région naturelle assez reflets anthracites. La légende raconte peu peuplée, dévoile des merveilles de

46 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41

que les anciens l’appelaient « la mer inhospitalière » en raison des naufrages dus aux courants. La côte de la mer Noire bénéficie d’un climat méditerranéen continental et de sources thermales. Les villes du bord de la mer Noire partagent des origines communes, des grecs à l’empire Ottoman, en passant par les romains. Varna, troisième plus grande ville du pays est l’un des centres touristiques les plus importants. Existant depuis plus de 2600 ans, elle a toujours été un carrefour de cultures, de religieux, de pays et de continents. Varna est une ville multiethnique qui est devenue le centre éducatif et culturel du pays. Lieu de villégiature, elle regroupe plus de 20 grands festivals par an, de nombreux divertissements culturels mais aussi de nombreuses plages et un centre-ville animé. L’ancienne ville de Sozopol, avec ses ruelles pavées et ses jolies maisons en bois, blotties ensemble sur une péninsule étroite, est l’un des points forts de la côte. Avec de superbes plages, une atmosphère de génie, ville de prédilection pour des artistes en tout genre : peintres, musiciens, écrivains, poètes, architectes, acteurs.


OYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGES VOYAGESVOYAGE

Sozopol est sans doute l’un des endroits les plus agréables et pittoresques sur le littoral maritime en Bulgarie, lieu pour trouver l’inspiration.

L’ancienne cité de Nessebar, est l’une des plus belles villes de la côte. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, Nessebar, surnommée « la Ville aux 40 églises », ou « Perle de la mer Noire », repose sur un rocher qui s’avance en presqu’île dans la mer. On dit que c’est l’endroit au monde possédant le plus grand nombre d’églises par habitant...

en Bulgarie. Du côté de Brashlyan, la préservation de l’architecture authentique lui vaut le titre de parc architectural et historique en 1982. Les villageois accueillent les touristes avec tout le folklore, les coutumes et les traditions de la region.

Pour sa gastronomie La Bulgarie est connue pour sa tradition vinicole qui remonte à l’époque des Un pays aux traditions et à la culture Thraces. Le vin bulgare était apprécié des romains, des croisés français et solidement ancrées même de Winston Churchill. Profondément rurale, la Bulgarie a Très riche, la cuisine bulgare reflète la su conserver ses traditions dans ses position du pays au carrefour de l’orient nombreux villages isolés dans les régions et de l’occident : elle est influencée par montagneuses du pays. Architecture, coutumes ou artisanat, la Bulgarie offre une les cuisines grecque, turque et slave. Réputée pour être très bien équilibrée, on vie rurale encore éclatante. Les marchés y trouve surtout des fruits, des légumes, vivent encore au rythme des produits des féculents, de la viande, de la volaille saisonniers et l’architecture traditionnelle et du poisson... Ceux-ci sont généralement est particulièrement bien conservée, mijotés, dans des pots en terre cuite au notamment dans les montagnes. coin du feu. Le yaourt bulgare est connu Dans la région des montagnes de Stara dans le monde entier pour son goût unique. Planina, le village de Jeravna, niché dans Le fromage bulgare le plus répandu est le un petite vallée, est célèbre pour ses siréné, de brebis ou de vache, similaire à la 200 maisons en bois sombre. Non loin, feta, il est moins sec et moins salé. L’autre Yambol, au coeur de vallée, a créé un fromage bulgare réputé est le kachkaval, musée regroupant une collection d’icônes fromage à pâte cuite jaune dont le goût et la et de masques traditionnels de Kukeri, consistance font un peu penser au cheddar. un des carnavals les plus emblématiques

On boit beaucoup d’eaux minérales en Bulgarie, provenant des montagnes du Balkan ou de la chaîne des Rhodopes. Dans certaines villes, les bulgares s’approvisionnent directement aux sources d’eau minérale. La Bulgarie est l’une des dernières Terra Incognita d’Europe, on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre en y partant mais il s’agit tout simplement d’un pays authentique, fier de ses origines et de son héritage et qui se tourne vers le tourisme pour exister.

Départ de Limoges Bellegarde : Du 22 au 29 septembre 2020. «Bulgarie, farniente et découvertes» Programme complet dans votre agence de voyages. l RENSEIGNEMENTS & RESERVATIONS FITOUR Voyages 81 avenue de l’aéroport 87100 LIMOGES www.fitour-voyages.com limoges@fitour-voyages.com 05 55 43 30 35

Agence de voyages dans le hall de l’aéroport PARKING OFFERT LORS DE VOS VISITES EN AGENCE

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 47


A VOIR

CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURE

LES OISEAUX SORTENT DE LEUR RÉSERVE L’exposition « Les oiseaux sortent de leur réserve » présente une sélection de spécimens naturalisés à la fin du XIXème et au début du XXème siècle, et provenant essentiellement du territoire national. Elle met en lumière les oiseaux dans une scénographie originale. L’exposition lève le voile sur la collection ornithologique, l’une des plus anciennes de l’établissement. Cette manifestation est par ailleurs un hommage à Ernest Rupin, figure majeure de l’histoire culturelle. Disparu il y a 110 ans, celui qui fut le premier conservateur du musée de Brive a en effet consacré son dernier courrier à ces spécimens. 

MUSÉE LABENCHE 26 BIS BOULEVARD JULES FERRY 19100 BRIVE TEL : 05 55 18 17 70 JUSQU’AU 23 MARS 2020 Du lundi au samedi de 12h à 18h Le dimanche de 15h à 18h Fermeture le mardi

48 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURE

SÉLECTION+ ESPACE EUGENE JAMOT

Cet espace muséographique vous propose un véritable saut dans le temps, ainsi qu’un voyage, de la Creuse natale du Dr Jamot jusqu’en Afrique subsaharienne où il vécut 25 ans «au service de l’Homme». Né en 1879 à La Borie, hameau de la commune de Saint-Sulpice-les-Champs, il fit des études de médecine à Montpellier. De 1916 à 1931, il se consacra à la lutte contre la trypanosomiase humaine. Plus connue sous le nom de maladie du sommeil, cette maladie parasitaire est due à un protozoaire transmis de l’animal à l’homme par la piqûre d’une mouche, dite mouche tsé-tsé. Vous pourrez entrer dans l’univers d’Eugène Jamot, au travers d’archives exceptionnelles et d’objets uniques !

EXPO

MIRAGES...REGARD CROISÉ AVEC ANNE BRÉGEAUT Le mirage n’est qu’une illusion trompeuse, une chimère dont il faut se défier. Le mirage donne aussi corps à un rêve, un désir puissant. Les artistes, inclassables, incompris et mal aimés sont dans cette exposition, chez eux.

JUSQU’EN AVRIL 2020 MUSÉE & JARDINS CÉCILE SABOURDY RUE CHAVAUD 87260 VICQ SUR BREUILH TEL : 05 55 00 67 73

12 ROUTE DE BANIZE SAINTSULPICELESCHAMPS TEL : 05 55 67 63 57 « HISTOIRE & MÉMOIRE »

EXPO

Exposition réalisée par les élèves du lycée Pierre Caraminot, et qui part sur les traces de 117 juifs étrangers arrêtés en Corrèze et déportés au départ d’Egletons les 23 et 27 août 1942.

LEVÉS AVANT LE JOUR Cette exposition présente le rôle des Brigades Internationales, volontaires, de toutes les nationalités, qui sont venues combattre en Espagne pour défendre la République contre la rébellion des généraux, dans la lutte contre le fascisme à la fin des années 1930. Elle fait le lien entre leur engagement en Espagne, pour la défense d’idéaux et de

valeurs républicaines, et la lutte des volontaires qui, après l’Espagne, rejoignent la France et les maquis de la Résistance. L’existence et le combat des Brigades Internationales rappellent que, dès avant la Seconde Guerre mondiale, des hommes et des femmes de tous les pays ont tenté de s’opposer à la progression du fascisme.

OFFICE DE TOURISME 1 RUE JOSEPH VIALANEIX 19300 EGLETONS TEL : 05 55 93 04 34 accueil@tourisme-egletons.com Jusqu’au 6 mars 2020 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.

JUSQU’AU 25 AVRIL 2020, Tous les jours MUSÉE EDMOND MICHELET 4 RUE CHAMPANATIER 19100 BRIVE LA GAILLARDE TEL : 05 55 74 06 08

« AU TEMPS DU TRAMWAY »

Au temps du tramway...les lieux et les souvenirs...sur les traces du tramway dans nos campagnes... Photos, textes, cartes postales

EXPO

DE VOUS A MOI 10 ans après la disparition de l’artiste SANFOURCHE, une exposition-vente lui est consacrée, composée d’œuvres originales, jamais encore présentées au public. Jean-Joseph Sanfourche était un artiste majeur de l’art brut et de l’art singulier. Limousin d’adoption, il est décédé à Saint-

Léonard-de-Noblat, en 2010. Il vous sera possible d’acquérir des pièces. JUSQU’AU 14 MARS 2020 GALERIE VINCENT PECAUD 21 RUE ELIE BERTHET 87000 LIMOGES

OFFICE DE TOURISME DU PAYS DU HAUT LIMOUSIN RUE DES DOCTRINAIRES 87300 BELLAC TEL : 05 55 68 12 79 Jusqu’au 31 mars 2020, les lundis, mardis, mercredis et vendredis de 10h à 12h et de 14h à 17h. Samedi matin de 10h à 12h30. HYPERREALISME PAR JY PERNOT

Ce dessinateur talentueux nous invite à découvrir sa galerie des portraits au crayon en hyper-réalisme. Plongée bluffante dans l’univers du dessinphoto.

MÉDIATHÈQUE DES CARS 87230 LES CARS TEL : 05 55 78 83 25 Jusqu’au 14 mars 2020. STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 49


50 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


LES FOLIES

LITTÉrature

TROISLIVRESTROISLIVRESTROISLIVRESTROISLVIRES

et toque ! La Recette du Chef

MES VAGABONDAGES CULINAIRES

René Jean HAWAÏ

Régine Rossi-Lagorce (Ed. Mon Limousin)

6 RUE DES DÉPORTÉS 23200 AUBUSSON 05 55 66 10 22 www.aubussonlefrance.com

LOGIS HÔTEL LE FRANCE

Dans cet ouvrage richement illustré de photographies de Bernard Lagorce, l’auteure vagabonde de A à Z, à travers 52 textes inédits, autour de la cuisine du Limousin et d’ailleurs. Elle propose également 55 recettes originales. « Depuis des années, j’explore le patrimoine culinaire pour raconter la cuisine. Mais pas n’importe quelle cuisine ! Celle de tous les jours, celle qui laisse de bons souvenirs et celle qui se transforme, en un rien de temps, en cuisine de fête. Cette cuisine qui n’est rien sans de bons producteurs, éleveurs, maraîchers, jardiniers… » nous dit Régine Rossi-Lagorce. Elle confie aussi avoir eu beaucoup de plaisir à écrire ce livre, son dix-septième ! Illustré de plus de 70 photographies couleur.

AU SOLEIL DE L’ABBAYE Daniel Dugès

(Ed. Les Monédières)

Une lettre peut changer le court de votre vie. Une lettre et six noms… De l’humour et du mystère dans cet étonnant roman policier. Le commissaire Carrel découvre Bénévent l’Abbaye et sa superbe abbatiale qui recèle peut-être une part du mystère de la pierre philosophale... Le commissaire Carrel, avec humour, finesse et doigté, mène l’enquête dans la jolie ville de Bénévent l’Abbaye, en Creuse, qui voit débarquer notre compère auprès du cadavre d’un libraire de Limoges. Les besoins de l’enquête le mèneront du clocher à la crypte de l’étonnante église Saint Barthélémy qui recèle bien des mystères mais aussi aux pieds de la jolie veuve, qui ne laisse pas notre commissaire indifférent... Féru de recherches historiques, Daniel Dugès en fait la base de ses romans policiers, empreints d’humour et d’une touche d’ésotérisme. Ses héros se débattent au milieu des grands mythes, de l’Histoire et de ses mystères.

HENRI JAMET (1858-1940) ENTRE MONTMARTRE ET LA VALLÉE DE LA CREUSE : ITINÉRANCES D’UN PEINTRE GIENNOIS Christian Jamet

(Ed. Les Ardents Editeurs)

Portraitiste, paysagiste et spécialiste des scènes de genre, Henri Jamet compte parmi les artistes de la vallée de la Creuse. Partageant, pour l’essentiel, son activité d’artiste entre Montmartre et la vallée de la Creuse, celle de professeur de peinture entre Paris, Orléans et Châteauroux, Henri Jamet, natif de Gien, fut en son temps un artiste à succès : plusieurs fois récompensé lors des nombreuses expositions auxquelles il a participé, à Paris comme en province. Résolument classique mais sans rigidité dogmatique face à la modernité, cet ancien élève de Jean-Léon Gérôme, d’Henri Harpignies puis d’Albert Maignan se révèle, selon le titre d’une de ses toiles, comme un peintre de la « vie paisible », particulièrement attentif aux effets de la lumière. Regroupant des œuvres issues de musées et de collections particulières, cette monographie invite à redécouvrir un maître attachant et talentueux à travers la diversité des genres qu’il a pratiqués.

NOIX DE SAINTJACQUES À LA LIQUEUR ”LA CHÂTAIGNE„ SAVEURS D’AUTREFOIS Pour 5 personnes :

• Crème fleurette

• 5 grosses noix de Saint-Jacques

• Sel-Poivre du moulin

• 250 g de châtaignes fraîches

• Liqueur de châtaigne de la Distillerie du Centre

de préférence • 1 cuil. à soupe d’huile de noisette • 1 noix de beurre

Cuire, éplucher, écraser 250 gr de châtaignes. Rajouter 1 noix de beurre, sel, poivre, crème fleurette et 1 cuillère d’huile de noisettes. Réserver au chaud. Poêler 5 noix de Saint-Jacques (sans corail) dans du beurre clarifié* 3 min de chaque côté. Saler, poivrer. Dégraisser la poêle puis déglacer* à la liqueur de Châtaignes « Distillerie du Centre ». Laisser réduire légèrement, puis ajouter 1 ou 2 cuillères à soupe de crème fleurette. Laisser réduire à la nappe puis rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Dresser la purée de châtaignes, poser vos Saint-Jacques et napper de sauce à la liqueur de châtaignes. Les astuces du Chef : * clarifier : 1. Faire fondre le beurre dans une casserole à feu très doux et sans remuer. La caséine (protéine du lait) forme une mousse à la surface. 2. Sous cette caséine il y a le corps gras (lipides) et en dessous des lipides: le petit lait. Enlever en surface cette mousse. Ôter le corps gras en le versant avec délicatesse dans un autre récipient et en laissant au fond le petit lait. 3. Vous obtenez pour finir un beurre clarifié qui a l’avantage de supporter des températures plus élevées (180°C). * déglacer : En fin de cuisson, on commence par dégraisser puis on déglace avec le liquide choisi (avec la liqueur de Châtaignes « Distillerie du Centre » pour cette recette) sur le feu en prenant soin de dissoudre les sucs. Bonne dégustation ! STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 51


SORTIR

SORTIRSORTIRSORTIRSORTIRSORTIRSORTIRSORTIRSORTIRSORTIRSORTIRSORTIRSORTIRSORTIRSORTIRSORTIR

À LIMOGES et +

ZENITH

THÉÂTRE DE LA COMÉDIE

CENDRILLON Opéra composé par Jules Massenet, sur un livret d’Henri Cain et de Paul Collin. Vendredi 20 mars 2020 à 20h Dimanche 22 mars 2020 à 15h Mardi 24 mars 2020 à 20h Direction : Robert Tuohy - Mise en scène, décors, costumes et lumières : Ezio Toffolutti assisté de Licia Lucchese Chorégraphie : Ambra Senatore - Danseurs du CCN de Nantes /Orchestre et chœur de l’Opéra de Limoges. Cendrillon est l’un des premiers opéras français où la danse s’est affranchie des codes académiques. Il était important de prolonger, avec Ambra Senatore aux commandes, cette modernité assumée. Massenet, qui connaissait parfaitement les voix et savait les utiliser, a écrit le rôle du Prince pour un travesti, pour une voix de mezzo et non de ténor. Le fait que le Prince soit interprété par une femme le met d’emblée sur un pied d’égalité avec Cendrillon. Tous deux sont des adolescents, sans expérience. Nous les voyons rêver dans le même rêve, et jusqu’à ce que ce rêve devienne réalité. L’humour caractérise cette production enlevée, à savourer en famille. Chanté en français – surtitré en français Durée : Environ 2h40 avec entracte Grande salle - Tarif A de 18 à 55 €

LA BELLE AU BOIS DORMANT Jeudi 12 mars 2020 - 20h Musique : P. I. Tchaïkovski Chorégraphie : V. Vsevolozhski et M. Petipa Directeur artistique S. Smirnov Scénographie et costumes : V. Okunev (Théâtre Mariinsky, Saint-Pétersbourg) La Belle au bois dormant, l’une des oeuvres les plus célèbres de la littérature de ballet et un merveilleux conte de fée pour enfants. Dansé par le meilleur ensemble de ballet de Russie, le « SaintPetersbourg Ballet Theatre », cette oeuvre raconte la fabuleuse histoire d’après le conte de fées « La belle au bois dormant » de Charles Perrault, créé en 1890 sous la forme d’un ballet sur la musique de Pyotr Ilitch Tchaïkovski et la chorégraphie de Marius Petipa. Une féérie impressionnante de beauté, d’élégance et de grâce combinée à des costumes époustouflants, une scénographie véritablement royale et la passion unique du « Saint-Petersbourg Festival Ballet » captivent le public de manière étonnante dans le monde féerique de la fantaisie et des rêves. Une oeuvre d’art accomplie accompagnée par l’orchestre live.

FIBS DANS NAMASTARÉE Du 28 février au 1er mars 2020 Du vendredi au samedi 20h33 Dimanche 17h07 Auteur : Fibs et Vincent Aze Artistes : Fibs Metteur en scène : Marie Bô Vous saurez tout sur le bien-être, le lâchez prise, mais aussi sur le lâcher de conneries ! Fibs est une humoriste mélomane, pétillante et pleines de bons conseils. Au son de ses instruments de musique et de ses personnages namas « tarés », elle partage sur scène avec un humour décalé toutes ses bonnes astuces pour enfin se sentir au top ! Comment gérer son quotidien, ses déboires, ses espoirs, ses amours et enfin trouver sa place au milieu de ce gros merdier qu’on appelle la vie !

LES FOLIES

Sélection STEMP

OPERA LIMOGES

DON QUICHOTTE (J’étoilerai le vent qui passe) Samedi 21 mars 2020 à 17h Par la Compagnie Maurice et les autres Mise en scène : Jeanne Desoubeaux La jeune compagnie implantée à Limoges propose une adaptation très libre de l’opéra de Massenet. L’intrigue, recentrée autour du voyage initiatique de Don Quichotte et Sancho, permet d’apprivoiser les thèmes de l’imaginaire et de l’amitié. Entre conte musical, opéra jeune public et concert, la forme se veut décalée, avec un humour bien présent ! Durée : environ 1h sans entracte – Foyer du public. Tarif unique : 10 €

16 Avenue Jean Monnet 87000 Limoges www.zenithlimoges.com

Fibs se pose comme vous les vraies questions existentielles de la vie comme : Pourquoi les gens qui s’aiment sont-ils toujours un peu les mêmes ? Et surtout, serais-je rentrée à l’heure pour Hanouna? 1 Rue de la Cité - 87000 LIMOGES www.lacomediedelimoges.com 09 82 56 23 39

ESCS-ISIH

48 Rue Jean Jaurès - 87000 Limoges 05 55 45 95 00 www.operalimoges.fr

52 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41

FRANCE PARATONERRE


VIP vus ! Nous sommes là où ça bouge ! C’est vous qui créez l’événement, en Limousin ou ailleurs...

COUNTRY-CLUB COUZEIX TONERRE

FRANCE PARA

SDIS

COUNTRY-CLUB COUZEIX

SDIS

SOIREESRESTAURANTSBARSBOITES EVENEMENTSVACANCESVOYAGES SOIREESRESTAURANTSBARSBOITES EVENEMENTSVACANCESVOYAGES...

SDIS

ESCS-ISIH

FRANCE PARATONERRE

COUNTRY-CLUB COUZEIX

COUNTRY-CLUB COUZEIX

ESCS-ISIH

COUZEIX COUNTRY-CLUB

SDIS

FRANCE PARATONERRE

COUNTRY-CLUB COUZEIX

ESCS-ISIH FRANCE PARATONERRE

FRANCE PARA

TONERRE

COUNTRY-CLUB COUZEIX

ESCS-ISIH

COUNTRY-CLUB COUZEIX SDIS

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 53


2 MOIS A VOUS

AGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGEND

LIMOGES

LA CHAPELLE DE LA VISITATION

OPERA

AGENDA

CENDRILLON 20 mars & 24 mars 2020 – 20h 22 mars 2020 – 15h La chorégraphie d’Ambra Senatore tourne le dos aux figures de danse traditionnelle et sa fantaisie correspond à l’esprit de l’œuvre. Massenet, qui connaissait parfaitement les voix et savait les utiliser, a écrit le rôle du Prince pour un travesti, pour une voix de mezzo et non de ténor. Le fait que le Prince soit interprété par une femme le met d’emblée sur un pied d’égalité avec Cendrillon. Tous deux sont des adolescents sans expérience. Nous les voyons rêver dans le même rêve, et jusqu’à ce que ce rêve devienne réalité. Visite tactile le 18 mars 2020 à 18h30. operalimoges.fr

FEYTIAT

ZENITH THE RABEATS 14 mars 2020 – 20h30 Les Rabeats reviennent avec un nouveau spectacle en 2020 pour fêter leurs 20 ans de tournée : Le Best Of The Beatles ! Les plus grands titres que les fabs-four ont joué sur scène et composé pendant leur carrière, vous viendrez voir les Rabeats vous verrez Les Beatles ! www.zenithlimoges.com/fr

CCM JEAN GAGNANT KELTAS FÊTE SES 20 ANS 17 mars 2020 – 20h Toujours tournés vers l’avenir et à l’écoute des évolutions les plus modernes de la musique irlandaise, les cinq musiciens multi-instrumentistes composent et reprennent jigs, réels, slows, airs et chansons de compositeurs contemporains irlandais ou écossais. 7 Avenue Jean Gagnant

POUR CCOLIM

COVERTRAMP JEUDI 20 FÉVRIER ESPACE GEORGES BRASSENS

ANNA BOULIC - GIN PIDGIN 26 et 27 mars 2020 – 21h C’est l’Episode de l’Homme Ordinaire et Autres Contes Abracadabrantesques Une harpe qui couine et une voix ardente vous accueille à la Chapelle de la Visitation. Anna sera accompagnée sur scène par la fine fleur des musiciens pour enregistrer ce nouvel album. Prenez part à l’enregistrement de ce spectacle dans le cadre inattendu de la Chapelle de la Visitation. Entrée gratuite mais RESERVATION OBLIGATOIRE pour éviter les déconvenues. 9B rue François Chénieux

COVERTRAMP 20 février 2020 – 20h Tous les tubes qui ont fait la légende de SUPERTRAMP, la mythique formation anglaise des années 1970/80, sont joués lors de ce show à remonter le temps ! School, Dreamer, Breakfast in America, Goodbye Stranger, Take The Long Way Home, ou encore Fool’s Overture, Give a Little Bit, etc... Les musiques de Supertramp sont éternelles et traversent les époques sans prendre une ride... Espace Georges Brassens

PANAZOL FESTIVAL WINTERFEST 23 février 2020 – 20h 2ème édition de ce festival, avec les groupes Black Sunday, Deadline Shadow, Double Dash, Faktory et Hushin’Tones. Salle des fêtes

tout simplement à l’accordéon, à la voix et au violon. Tel : 05 55 02 87 98 pour connaitre les horaires. La Mégisserie

BOISSEUIL

LES FATALS PICARDS 14 mars 2020 – 20h Les Fatals Picards sont de retour avec « Espèces Menacées », un neuvième SAINT YRIEIX album, et une tournée durant laquelle ils LA PERCHE comptent bien défendre haut et fort cette trilogie qui leur va comme un gant : le BLOOP ! rock, l’humour, et la chanson française. 21 février 2020 – 20h30 Espace culturel du Crouzy Un spectacle plein de contrastes : deux personnages opposés partagent un lieu MDR EMPIRE de travail. L’un, clown et alchimiste et 18 mars 2020 au 21 mars 2020 l’autre, cadre dynamique ambitieux. 1er festival d’humour d’ampleur à La scène délimite leurs deux espaces. Boisseuil et dans le limousin. Au cours du spectacle, leur relation Espace Culturel du Crouzy va évoluer pour créer des situations comiques où l’empathie, la bonne humeur et l’optimisme nous montreront BELLAC que les différences et difficultés peuvent FANTAISIE DU CONTE D’ORFRAIE aussi être un chemin à l’apprentissage, la créativité et la compréhension. 21 février 2020 – 20h Centre culturel JP Fabrègue Dans un vieux cirque ne reste qu’un artiste, « montreur de chansons » de son état, et un garçon de piste qui court en tous sens. Le directeur tente d’orchestrer avec le plus grand sérieux chaque numéro depuis son piano, avec un succès tout relatif, d’autant que, sur scène comme dans les chansons, les objets se mettent à s’animer tous seuls : balai, pied de micro, vêtements, araignée...Chez le Comte d’Orfraie, on se régale d’histoires à dormir debout, on joue à se faire peur et on rit franchement ! Théâtre du Cloître

GUERET LA MAGIE LENTE 18 février 2020 – 20h30 Lors d’un colloque en psychiatrie, un praticien fait une communication sur l’erreur de diagnostic. Espace Fayolle RALLYE DES 4 PUYS 07 & 08 mars 2020 – 8h30 Epreuves ouvertes aux VTT et aux VAE Parking Pierre la Grosle

SAINT JUNIEN

LA SOUTERRAINE

BIP* - À NOS CLASSIQUES ! 24 au 28 mars 2020 Du XIIe siècle à nos jours, voici une exploration originale de la musique classique, de façon drôle, politique et néanmoins savante ! Une histoire non exhaustive, partiale et partielle, de grandes œuvres réinterprétées

LAURENT GERRA 20 février 2020 – 20h30 Ce nouveau spectacle, « Sans modération » se savoure entre jubilation et émotion. Laurent Gerra rosse hommes politiques, chanteurs, acteurs, et personnalités faisant l’actualité. Centre culturel Yves Furet

LES FATALS PICARDS SAMEDI 14 MARS ESPACE CROUZY BOISSEUIL (87)

OPIUM DU PEUPLE DIRTY RODEO KAWAII SURF BABY VENDREDI 28 FÉVRIER CCM JOHN LENNON LIMOGES (87)

ET PLUS À VENIR.... Plus d’informations : www.kanopeprod.com


DAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDA

AGENDA

MICHAEL GREGORIO 14 mars 2020 – 20h30 Après une tournée triomphale et 2 Bercy, Michaël Gregorio et ses musiciens reviennent avec un nouveau spectacle en rodage. One man show. Centre Culturel Yves Furet

LA SAUNIERE LUDOTHEQUE EPHEMERE 17 au 19 février 2019 – 10h à 12h & 14h à 17h Ludothèque éphémère organisée par Petits d’Homme avec jeux de société, jeux géant, jeux symboliques, jeux de construction. Tel : 05 55 81 07 61

AUBUSSON PAS PLEURER 17 mars 2019 – 20h30 Pour traduire le roman au plateau, Anne Monfort convie deux comédiens qui seront à la fois narrateurs et personnages, et navigueront du français au catalan : Anne Sée qui incarne Montse et sa fille Lydia, et Marc Garcia Côté dans la peau d’un jeune acteur, qui rendra vie à tous les personnages de jeunes révolutionnaires. Et pour faire apparaître les résurgences contemporaines des guerres passées, la metteure en scène articule sa pièce autour d’un film tourné pour l’occasion, superposant aux textes, des images des manifestations du Barcelone d’aujourd’hui. Scène Nationale d’Aubusson

BOURGANEUF TOUT ROND – THIERRY BENETEAU 20 février 2020 – 18h45 Un ventre de femme qui s’arrondit, une petite fille qui se pose des questions grandes comme le monde...Thierry s’amuse à transformer les objets de quotidien à la manière des enfants qui jouent. Un simple tambour peut devenir la terre entière, on peut alors y faire naviguer des bateaux, y semer des petits pois, et même y faire apparaître des rêves en quadrichromie. Salle Confluences

FELLETIN CASH MISERE 23 février 2020 – 11h30 Apéro-tchatche - 12h30 : repas - 15h : duo de guitaristes. L’apéro-tchatche sera animé par Louis Cauchy, responsable en environnement, eau et milieux aquatiques à la Communauté de communes Creuse Grand Sud. Il y sera question de la microélectricité au service de la transition

énergétique. Réservation du repas au 05 55 66 40 13. Auberge Felletinoise

SAINT LAURENT PLACE AUX CHAUSSONS 15 mars 2020 – 15h «Propriétaire un jour, propriétaire toujours, pas si sûr !»

DUN-LE-PALESTEL LOIC LANTOINE 18 mars 2020 – 20h Cela fait déjà plus de dix ans que Loïc Lantoine fait tanguer la langue, chavirer la rime et culbuter les strophes. Troubadour trublion, cascadeur du quatrain, il a baroudé de bars en clubs avec une inaltérable constance. Après toutes ces années, on le retrouve toujours capable d’émouvoir en rugissant et de chambouler son public plus sûrement qu’un grand huit. Il nous invite une nouvelle fois dans son univers où la poésie se mêle à l’ordinaire... un voyage musical à découvrir ou redécouvrir. Salle Apollo

CHAMPAGNAT LES SATELLITES 14 mars 2020 – 21h30 Leur musique est un mélange détonnant de rythm’n blues et de punk rock français, aux textes décalés, surréalistes ou satyriques. Plan d’eau de La Naute

le devant. Tout public. Possibilité de faire un après-midi ou 2 journées complètes de stages pour de plus longs projets. Masgot

OBJAT MAYA L’ABEILLE 2 18 février 2020 – 20h Gratuit ! Sur place : confiseries, popcorn, glaces... Salle des Congrès

www.horizonscroises.fr

11, AVENUE DU GÉNÉRAL DE GAULLE 87000 LIMOGES

CHARTRIER FERRIERE TRAIL DE LA TRUFFE 23 février 2020 – 9h 8ème édition sur un parcours où les spécialistes vont se régaler, et les moins aguerris admirer la beauté des sites qui dominent le Lac du Causse. Située au carrefour du Périgord Noir, du Bas Limousin et du Quercy, cette nouvelle édition met en valeur les paysages, le patrimoine, la flore, la gastronomie et l’attractivité touristique de notre région, magnifique à bien des égards. Bénéfices reversés pour la lutte contre la Sclérose en plaques. Tel : 06 48 63 71 70

UZERCHE

LE CERCLE DE WHITECHAPEL 23 février 2020 – 16h Mais qui est Jack l’éventreur ? Une aventure captivante jusqu’à la dernière seconde ! 1888, Londres, alors qu’une étrange série de meurtres de prostituées vient LE BAL DES PTITS LOUPS de débuter dans le quartier défavorisé 15 mars 2020 – 15h de Whitechapel, un membre éminent Le groupe Minibus est né de de la gentry londonienne, Sir Herbert la rencontre de deux membres Greville, décide de réunir une équipe des groupes « Pigalle » et « Les d’enquêteurs d’un nouveau genre Satellites », François et Polo, avec la pour découvrir la vérité. Une comédie chanteuse bassiste Gaya. Ces trois policière qui lance Conan Doyle, Bram amis en bleu, rouge et vert nous Stocker ou encore Bernard Shaw sur invitent le temps d’un voyage musical les traces de l’une des plus grandes interactif et festif, pour tous les âges, énigmes criminelles de l’histoire. parents compris. De la Louisiane Auditorium Sophie Dessus et ses bayous pour une chasse au crocodile jusqu’à l’île de la noix de LE PETIT GARCON QUI AVAIT coco, ils plantent des petites graines MANGE TROP D’OLIVES en terre africaine, dansent le rock 27 mars 2020 – 20h30 avec le loup, inventent une farandole Le conte, c’est l’histoire de Tête de bonbons imaginaires, tout ça dans Dure, un petit garçon qui voit un jour un minibus qui roule à l’essence de s’élever une montagne entre lui et sa Cactus… Attachez vos ceintures, ça famille. Un petit garçon aux oreilles va tanguer ! cassées mais aux yeux d’or, qui, Plan d’eau de La Naute après avoir perdu ses frères et sœurs envoûtés par les sirènes, se retrouvera entre les mains d’un ogre exploiteur d’enfants, tous aux oreilles cassées. FRANSECHES Tel : 05 55 73 00 44 ATELIER DE SCULPTURES 20 au 28 février 2020 – 14h à 17h La sculpture n’aura plus de secrets SAINT JAL pour toi ... grâce aux conseils et techniques des animateurs de LES DIMANCHES DE MONSIEUR l’association. Tu repars avec ton DÉZERT œuvre ! Tenue vestimentaire 22 février 2020 – 20h30 conseillée, chaussures fermées sur En 1914, avant de mourir dans les

LES TROIS MDR FESTIVAL CAFÉ (BOISSEUIL) DU 18 AU 21 MARS 2020 GOURMANDS ESPACE CULTUREL CROUZY (PERIGUEUX) 24 JUILLET

20h30 Parc de Gamonson

ÉVÉNEMENT HIP HOP (LIMOGES) 5 OCTOBRE 17h ZENITH

tranchées de la première guerre mondiale, Jean de Mirmont, alors âgé de 27 ans, écrit une courte et unique nouvelle « Les dimanches de Jean Dézert » sur, dit-il, rien. Sur le mur fleuri de la cuisine de Monsieur Dézert, trône une assiette ornée du proverbe suivant : « Faute de soleil, sache mûrir dans la glace ». Le Bourg

CHAVEROCHE LES BISTROTS D’HIVER 1 mars 2020 – 11h30 Apéro tchatche sur le thème, «Agriculture paysanne ou agriculture industrielle ?» par Jean-François Pressicaud. Dans l’après-midi, concert, chanson piano voix avec Pauline Caplier et Caroline Malaquis. La Bergerie d’Aurélien / Loriol.

BRIVE FOIRE GRASSE 7 mars 2020 – 8h à 12h30 Les jours des Foires Grasses, Brive devient unique en son genre. Traditionnelles, ancestrales, nous ne sommes pas loin des grandes foires du Moyen Âge. Place du 14 juillet ATTENTION AUX VIEILLES DAMES RONGEES PAR LA SOLITUDE 28 mars 2020 – 20h30 Matei Visniec a toujours manifesté un intérêt particulier pour les « brèves théâtrales ». Ces petites formes correspondent parfaitement à son humour incisif et grinçant, coloré d’une pointe de cet absurde du quotidien qu’il maîtrise au plus haut degré. Théâtre de la grange

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 55


photos : Stéphane Rayat

Photos : Hélène Peyrot

CLIIINK, À VOS TRIS !

C’est le 14 janvier dernier que Limoges Métropole a inauguré un nouveau dispositif de collecte du verre. Grâce à l’application Cliiink, vous pouvez d’ores et déjà avoir le geste citoyen et bénéficier de réductions sur les communes de Limoges Métropole.

TÉLÉTHON À SAINTJUSTLEMARTEL

Une animation exceptionnelle pour le téléthon 2019 à Saint-Just-le-Martel, haute en couleurs avec une grande mobilisation des bénévoles.

N O U S Y E T I O NauSssi

photos : Hélène Peyrot

photos : Stéphane Rayat

STEMPLIMOUSINSTEMPLIMOUSINSTEMPLIMOUSINSTEMPLIMOUSINSTEMPLIMOUSINSTEMPLIMOUSINSTEMPLIMOU

AMOSPORT : TOURNOI DE BALLE AU PRISONNIER

L’association étudiante Amosport a de nouveau organisé son tournoi de balle au prisonnier le 23 janvier dernier. Très attendu par les amateurs, près d’une vingtaine d’équipes ont participé à la compétition. Puisque tout le monde peut y participer, l’association attend encore plus de monde l’année prochaine !

56 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41

VŒUX À LA PRESSE DU MAIRE DE LIMOGES

C’est dans le salon bleu de la mairie que le Maire présentait ses vœux à la presse, avec un rapide bilan de l’année et en toute convivialité.


Photos : Hélène Peyrot

Photos : Hélène Peyrot

LES VŒUX DU MAIRE DE COUZEIX

Pour la dernière fois de son mandat, Michel David a présenté ses voeux à la commune. C’était à l’espace culturel de Couzeix le 9 janvier dernier. Après avoir énoncé les nombreux projets réalisés aux côté des élus, il a donné la parole au sénateur de la Haute-Vienne et ancien maire de Couzeix, Jean-Marc Gabouty.

L’ATELIER DE LA CHOCOLATERIE MONBANA

Le 18 décembre, c’était le rendez-vous des enfants, à Monbana. Le Maître Chocolatier Nicolas Crépon les a invité à créer leur propre sucette en chocolat. Nous ne saurons déterminer qui des enfants ou du chocolatier s’amusait le plus, mais une chose est sûre, la gourmandise était au rendez-vous !

N O U S Y E T I O NauSssi

Photos : Hélène Peyrot

Photos : Hélène Peyrot

USINSTEMPLIMOUSINSTEMPLIMOUSINSTEMPLIMOUSINSTEMPLIMOUSINSTEMPLIMOUSINSTEMPLIMOUSINSTEMPLIMO

VŒUX DU SECOURS POPULAIRE

Le Secours Populaire a présenté ses voeux le 21 janvier. C’était l’occasion pour l’association de faire une rétrospective sur 10 ans d’action en Haute-Vienne et dans le monde. Ils ont également remercié l’engagement de près de 850 bénévoles.

CONFÉRENCE DE PRESSE POUR LES 5 ANS D’AQUAPOLIS

Le 10 janvier, une conférence de presse a eu lieu pour annoncer les festivités des 5 ans de l’Aquapolis. Entre le lancement du concept d’e-natation, un PASS spécial étudiant et de nouveaux équipements exclusifs mis à dispositions des usagers, la piscine se lance à la recherche de nouveaux habitués !

STEMP LIMOUSIN N°41 - FÉVRIER / MARS 2020 - 57


POUR COMPAGNIE COLIM

58 - FÉVRIER / MARS 2020 - STEMP LIMOUSIN N°41


POUR COMPAGNIE COLIM

Profile for STEMP MAGAZINE limousin

STEMP MAGAZINE limousin n°41  

STEMP MAGAZINE limousin n°41 Magazine gratuit

STEMP MAGAZINE limousin n°41  

STEMP MAGAZINE limousin n°41 Magazine gratuit

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded