Issuu on Google+

ÎLE SAINTGERMAIN Promenades

www.promenades92.fr

Le parc de l’Île Saint-Germain est une propriété du Département des Hauts-de-Seine


e parc de l’île Saint-Germain, fortement lié à l’histoire, résulte d’une victoire de l’environnement contre l’urbanisation et l’industrialisation sauvages. Ce site illustre le concept même de la Vallée de la Culture des Hauts-de-Seine, qui est né d’une volonté du Département d’allier la nature et la culture dans le plus strict respect l’une de l’autre.

L

Lieu de sensibilisation à l’environnement et au développement durable promu par le Conseil général des Hauts-de-Seine, il s’intègre tant à la “Promenade bleue” qui longe les berges de la Seine, qu’au dispositif “Parcs Courons” qui propose des activités encadrées de remise en forme. Avec ses grandes pelouses, ses promenades, ses jardins, ses sculptures, ses aires de jeux, de loisirs et de sports, sa faune et sa flore, ses mares, et son ouverture sur la Seine, l’île Saint-Germain n’est pas le cadre d’un simple parc urbain, mais il s’agit d’un véritable espace de vie dépaysant au sein même de la ville. Je vous souhaite d’y passer d’excellents moments, seul, entre amis ou en famille.

Patrick Devedjian Ministre auprès du Premier ministre, chargé de la mise en œuvre du Plan de relance Président du Conseil général des Hauts-de-Seine

Les jardins imprévus, un espace de liberté pour les promeneurs comme pour la flore.


LE PARC EN CHIFFRES 21.5 hectares dont 8 hectares de jardins « imprévus » 50 espèces d’oiseaux recensées 53 espèces de papillons Le parc de l’Île Saint-Germain est le premier parc du Département à avoir mis en place une gestion différenciée de ses espaces verts. La gestion différenciée, parfois appelée « gestion raisonnée durable » se définit comme la prise en compte des spécificités naturelles d’un site et également des activités humaines s’y déroulant. Le résultat est un parc d’une grande diversité où l’on peut à la fois se promener, immergé en pleine nature, et pratiquer des activités sportives et culturelles ; les jardins alternent avec les aires de jeu pour enfants, la carrière de poney, le parcours sportif…


HISTOIRE UNE VICTOIRE SUR LE BÉTON L’histoire de l’Île Saint-Germain est faite de combats successifs contre une urbanisation et une industrialisation sauvages des lieux. L’Île Saint-Germain est en premier lieu une terre agricole. La construction du Comptoir central de Crédit Bonnard et Cie puis du Pavillon De l’Agriculture pour l’Exposition universelle de 1867 amorcèrent la transformation du site. Pendant ce temps, l’Île Seguin voisine, accueillait avec les usines Renault un hôte important : les ouvriers affluent et trouvent à loger sur l’Île Saint-Germain. Cet hôte se révèle même un peu dangereux puisque le site subit en 1942 les dommages collatéraux d’un bombardement visant l’usine. L’année 1964 a failli sonner le glas de ce site déjà fortement altéré. Le schéma directeur d’aménagement de la région parisienne prévoyait

la transformation de l’île SaintGermain en zone portuaire, capable de stocker quantités de sable et de ciment. L’île ne devra son salut qu’à l’intervention ferme des élus de Boulogne-Billancourt, Issy-lesMoulineaux, Meudon et du Conseil général des Hauts-de-Seine. En 1973, étape préalable au commencement des travaux, un syndicat mixte est constitué. 7 ans plus tard, un parc de 12 hectares est inauguré. Ce chantier colossal aura nécessité de démolir pas moins de 35 bâtiments, d’acheminer 45 000 m3 de terre végétale, de planter 1 500 arbres et 3 500 arbustes. Depuis, 8 hectares supplémentaires ont été aménagés, notamment entre 1993 et 1996.

Datant du XIXe, la Halle du parc de l’Île Saint-Germain sensibilise le public à la protection de l’environnement et au développement durable.

Festival de formes et de couleurs dans les jardins clos


LE PARC

CULTURE “LA TOUR AUX FIGURES”

LE PARC DE TOUS LES JARDINS

DE JEAN DUBUFFET formes : le public croit alors discerner sans toutefois réellement distinguer ces figures éponymes.

LE JARDIN DES LAVANDES

Conçue en 1968 et inaugurée en 1988, cette tour est originellement appelée « le Gastrovolve » par Jean Dubuffet. Elle appartient au cycle de l’Hourloupe, série de sculptures réalisée par l’artiste et pensée comme un monde utopique.

Du haut de ses 24 mètres, au sommet d’une colline, cet élément insolite domine le parc. Bloc monolithique dans son apparence, hétéroclite dans sa composition architecturale et chromatique, la Tour aux figures fait se succéder et se mélanger les

Cette construction dont la structure porteuse est en béton armé et la coque en stratifié de verre époxy repose sur des fondations à 35 mètres sous terre. L’intérieur, caractérisé par une rampe en colimaçon longue de 117 mètres, rappelle la structure d’un coquillage.

Le jardin de lavandes a l’accent du Sud : il accueille toutes sortes de plantes méditerranéennes, préférant les milieux secs, comme les lavandes, les sauges, les sarriettes.

LES JARDINS IMPRÉVUS Les jardins imprévus reproduisent l’apparence d’un jardin naturel. Le long des allées, une flore indigène exubérante s’impose. Cette flore d’une grande richesse - plus d’une

centaine d’espèces végétales – possède quelques joyaux comme la passerage à feuilles de graminées. Une balade dans les jardins imprévus fleure bon les vacances à la campagne : seul le chant des oiseaux a licence pour perturber le calme ambiant. Les vélos, aires de jeux ou de pique-nique, compagnons canins sont tenus éloignés de cet espace sensible afin d’en préserver la tranquillité. Tout passe, tout change, et les espèces évoluent librement au gré des saisons et au fil des ans. Les grenouilles, les tritons et les canards colvert se partagent les mares de ces jardins tandis que les abeilles survolent paisiblement les lieux et effectuent d’incessants allers-retours jusqu’à leurs ruches. Le belvédère offre la meilleure vue sur cette partie du site. Du haut de ce petit promontoire naturel, on peut observer et admirer les jardins imprévus dans leur globalité. En contrebas, un banc invite au repos et à la contemplation.


PLAN

VERS RER C & T2 “Issy val de Seine”

Débarcadère 01 46 42 25 31


LE PARC LE PARC DE TOUS LES JARDINS

LE JARDIN ANTÉRIEUR

Le jardin antérieur renoue avec l’histoire du site : au VIe siècle, l’île était propriété de l’Abbaye Saint-Germain des Prés. A cette époque, la tradition voulait que les moines cultivent des potagers et plantent dans chacun d’entre eux des figuiers. La jardin antérieur, potager et fruitier, reproduit cette tradition ; figure aujourd’hui dans ce lieu protégé un figuier.

LE JARDIN DES DÉCOUVERTES LES JARDINS CLOS Les jardins clos effectuent la transition entre les jardins imprévus et le parc. Quatre auvents protègent l’entrée du lieu. Semblable à la coursive d’un monastère, une allée ombragée longe les côtés de ce jardin rectangulaire et relie différents patios. Les végétaux à caractère horticole se mêlent dans une réalisation qui recherche les harmonies de forme, de couleur, de volume et de hauteur.

Les âmes bohèmes les appellent poétiquement fleurs des champs. Les esprits bougons les appellent avec amertume mauvaises herbes. Les pratiques agricoles modernes menacent cette flore d’une grande diversité. Elle est dans ce jardin protégée et valorisée : le promeneur pourra ainsi redécouvrir la mielle des blés, le chrysanthème des moissons, le coquelicot et de nombreuses autres espèces.

A DÉCOUVRIR : LE PEUPLIER NOIR CENTENAIRE Sur la rive droite de l’île, dans les jardins imprévus, se signale par ses dimensions hors normes le peuplier noir centenaire : plus de 6 mètres de circonférence et une cime culminant à 30 mètres. Il est l'un des derniers peupliers de cette espèce dans les Hautsde-Seine.

LE JARDIN DES MESSICOLES Le jardin des messicoles invite à découvrir des plantes sauvages un peu particulières. Les botanistes les appellent scientifiquement plantes messicoles,c’est-à-direquiaccompagnent les moissons. Les agronomes les appellent professionnellement plantes adventices des cultures.

Potager au jardin antérieur

Ce jardin composé d’une mare écologique (visiomare) et d’un potager biologique permet aux enfants et aux plus grands d’apprendre ou de simplement réviser le nom des plantes et des animaux tout en s’amusant. Il est conçu comme un petit labyrinthe en forme de coquille d’escargot. Tout au long du parcours, des étiquettes sont placées comme autant de devinettes.

Bleuets


ACTIVITÉS

ÉQUIPEMENTS

LOISIRS ET ACTIVITÉS LUDO-ÉDUCATIVES Les cours de jardinage

milieu sous un angle totalement différent : on observe différentes strates, une faune et une flore dont on ne soupçonnait même pas l’existence puisque vivant sous l’eau. C’est une petit Atlantide que l’on découvre, en suivant du regard les grenouilles vertes ou les tritons palmés.

Equipements de loisirs La carrière du poney-club pour les cavaliers de 2 à 14 ans.

La Halle du parc de l’île Saint-Germain Située en face de la grande pelouse, cette ancienne grande halle du XIXe siècle, accessible aux personnes handicapées, accueille le poneyclub et le centre de sensibilisation à l’environnement et au développement durable du Conseil général. Sa médiathèque propose, aux petits comme aux plus grands, un fond documentaire unique sur les problématiques liées à l'environnement, ainsi qu'au développement durable. Un manège pour poneys offre des activités aux enfants et aux adolescents. Entrée gratuite

Le visiomare Dans le jardin des découvertes une grande vitre sur toute la profondeur de la mare permet de regarder ce

De grandes pelouses, des aires de jeux, des tables de ping-pong, des aires d’ébats pour chiens et un boulodrome sont aussi présents sur le lieu, en libre accès.

Restauration En face du pavillon d’accueil et du point informations se trouve un charmant restaurant. Pour une pause déjeuner rapide ou un goûter copieux avec vos enfants, le Débarcadère sous la grande Halle vous attend.

Point informations Le point informations vous propose des renseignements sur le parc de l’île Saint-Germain, mais également sur les autres parcs départementaux, ainsi que sur l’environnement et le développement durable dans les Hauts-de-Seine. Renseignements : 01 55 95 80 70 ou sensibilisationenvironnement@cg92.fr

D’octobre à juin, les amateurs de jardinage ont rendez-vous pour partager leur amour de la nature, apprendre de nouvelles techniques et approfondir leur savoir. Deux formules sont proposées :

Parcs courons dans les Hauts-de-Seine Deux heures de remise en forme proposées chaque samedi et dimanche matin au Parc de l’Île SaintGermain : ces séances, gratuites et ouvertes à tous, quels que soient l’âge et le niveau de forme physique sont menées par des coachs diplômés. Au programme : course, culture physique, exercices d’assouplissement et de renforcement musculaire. Un carnet d’entraînement est même fourni à celles et ceux qui souhaitent un suivi régulier. Le Conseil général des Hauts-de-Seine est à l’initiative de cette opération se déroulant dans 9 parcs départementaux de septembre à juin. Renseignements 01 47 37 13 53 et sur www.hauts-de-seine.net

Vacan’sports 92 Au cours de certaines vacances scolaires, le Conseil général propose aux jeunes de 6 à 17 ans des activités sportives gratuites et encadrées. Découvrez le programme sur www.vacansports92.fr

Cours théoriques et applications pratiques : le samedi de 15h à 17h (groupe de 25 personnes maximum) Ateliers d’art floral : le mercredi de 14h à 16h30 (groupe de 15 personnes maximum) Programme en ligne sur : www.promenades92.fr Inscription par courriel : jardinage@cg92.fr ou par téléphone au 01 49 73 79 27 Tarifs : 7 € (pour les habitants des Hauts-de-Seine) ou 8 €

La promenade bleue L’ouverture sur le fleuve permet au parc de l’Île Saint-Germain d'être relié à la Promenade Bleue, grand parcours piéton et cyclable continue, le long des berges de la Seine. Héritiers du chemin de halage, ce ne sont pas moins de 39 km de promenade qui vont permettre de resserrer les liens entre villes et fleuve, de Rueil-Malmaison à Issyles-Moulineaux !


INFO Actualités

Moyens d’accès

www.promenades92.fr Retrouvez l’actualité, les animations et les travaux du site sur les Feuilles de parcs affichées aux entrées.

170, quai de Stalingrad, place Jean Monnet Attention : peu de places de stationnement RER : Ligne C, station Issy Val de Seine Tramway : T2 station les Moulineaux ou Issy Val de Seine Bus : 39, 123,126, 189

Visites guidées du parc Renseignements et inscriptions : 01 49 73 79 27

Les livres La Sein et Le parc de l’île SaintGermain retracent en images l’histoire ancienne et récente de ces sites. Ces livres sont disponibles sur demande auprès du Conseil général des Hauts-de-Seine au 01 49 73 79 27.

Localisation Commune d’Issy-les-Moulineaux Adresse : 170, quai de Stalingrad 92130 Issy-les-Moulineaux

Téléphones Renseignements sur les animations le point informations et la Halle : 01 55 95 80 70 Accueil et surveillance : 06 64 40 57 44 Secours : 01 41 87 28 60

Contact parcsjardins@cg92.fr

Horaires Novembre-Décembre-Janvier : 8h-17h Février : 8h-18h Mars : 7h30-19h Avril-Août : 7h- 20h30 Mai-Juin-Juillet : 7h-21h Septembre : 7h30-20h Octobre : 8h-19h

LA SÉCURITÉ ET LA PÉDAGOGIE DANS LES PARCS Les agents d’accueil et de surveillance du Département assurent une présence permanente sur le site. Ils surveillent, protègent le patrimoine du parc et sont toujours à votre disposition pour vous aider et répondre à toutes vos questions ! Contactez les agents d’accueil au 06 64 40 57 44.

Le parc de l’Île Saint-Germain offre des espaces pour tous, petits et grands.


Sous ses airs d'arrière-pays provençal, le jardin des lavandes


10 PARC DE L'ÎLE SAINT-GERMAIN

2 PARC PIERRE LAGRAVÈRE

11 PROMENADE DES VALLONS DE LA BIÈVRE

3 PARC DU CHEMIN DE L'ÎLE

12 BOIS DE LA GARENNE

4 PARC ANDRÉ MALRAUX

13 BOIS DE LA SOLITUDE

5 PROMENADE BLEUE

14 PROMENADE DES QUATRE FORÊTS

6 PROMENADE JACQUES BAUMEL

15 LA VALLÉE-AUX-LOUPS CHATEAUBRIAND

7 PARC DU PRÉ SAINT-JEAN

16 PARC HENRI SELLIER

8 JARDINS ALBERT-KAHN

17 JARDIN DE L'ÉTANG COLBERT

9 HARAS DE JARDY

18 DOMAINE DE SCEAUX

1

5

VILLENEUVELA-GARENNE

GENNEVILLIERS COLOMBES BOISCOLOMBES

2

ASNIÈRES

3

LA GARENNE COLOMBES

NANTERRE Hôtel du Département

CLICHY

COURBEVOIE LEVALLOIS

4

NEUILLYSUR-SEINE

PUTEAUX

6

5

SURESNES

RUEIL-MALMAISON

SAINTCLOUD GARCHES

VAUCRESSON

8

7

MARNESLA-COQUETTE

BOULOGNE BILLANCOURT

9 VILLED’AVRAY

SÈVRES

10

ISSY-LESMOULINEAUX

VANVES

MONTROUGE

MALAKOFF

MEUDON CHAVILLE CLAMART

CHÂTILLON

11 BAGNEUX

14 17

12

FONTENAYAUX-ROSES

13 16

LE PLESSISROBINSON

15 14

SCEAUX

18

CHÂTENAYMALABRY

PARCS ET JARDINS DÉPARTEMENTAUX FORÊTS ET PARCS DOMANIAUX LIAISONS VERTES

ANTONY

ECHELLE 0

5 KM

www.promenades92.fr www.vallee-culture.fr

BOURGLA-REINE

Conception et réalisation : Conseil général des Hauts-de-Seine - Direction de la Communication - © CG92 / J.-L. Dolmaire, O. Ravoire, W. Labre - Mai 2009

LES PARCS DES HAUTS-DE-SEINE

1 PARC DES CHANTERAINES


Parc ile St denis