Page 1

square MAGAZINE

1.2

1


iAia Gagliani

2

4

Phil Bebbington

14

Mon Pola et moi

26

Mathieu Farcy

31

Christophe Simonato

44

Sander Meisner

54

Sylvestre anasse

66

Akos Major

78

Alain Greloud

90


Mip-mip! Il y a trois mois, nous venions juste de sortir de l’œuf.

We hatched out three months ago.

Nous étions tellement frais que nous voyions encore le

We were so new that we were still seeing the world tinted in

monde tout teinté de jaune.

yellow.

Et puis nous nous sommes faits les dents, nous sommes

Since then our teeth have come through, we’ve started on

passés au solide. Nous nous sommes fait des copains

solids. We’ve made a few friends (around 15.000) and

(environ 15 000) et un tas de gens ont parlé de nous (nous

people have been talking about us (we’ve made a list on

en avons fait une liste sur notre site internet).

our website).

Et là, nous prenons la pose de Monsieur Univers en

Now we’re taking the Mister Universe pose, we are flexing

contractant les biceps, jetant un œil vite fait dans le miroir

our biceps (a quick glance in the mirror to check how

pour voir comme nous sommes beaux...

good looking we are), we are jumping on the spot and in a

Nous sautillons sur place, dans une seconde nous allons

second we’re going to go “mip-mip!” and zoom off.

faire « bip-b­­­ip !  » et démarrer comme une flèche. Let’s see if you can keep up... Voyons voir si vous pouvez suivre… Christophe Dillinger, July 2010 Christophe Dillinger, juillet 2010

3


iaia Gagliani

In front and behind a digital camera

L

e titre de cette série évoque mes pratiques photographiques, à la fois en tant que

T

he title of the series relates to my parallel practices within photo-

graphy, both as a photographer and

photographe et modèle. J’ai com-

a model. I started being interested in

mencé à m’intéresser au portrait il y

self portrait a few years ago, when I

a quelques années, quand je me suis

realised that I didn’t have any, becau-

rendue compte que je n’avais pas

se I didn’t feel comfortable as a model.

d’autoportraits, car il ne m’était pas

Since then, putting myself in front of

facile de poser. Depuis, me mettre

the camera has become easier, gra-

devant l’objectif m’est devenu plus

dually more natural, interesting and

aisé, et petit-à-petit plus naturel et

stimulating. What I really want to do

stimulant. Ce que je veux vraiment

is to make photos about the female

faire, ce sont des études de la forme

figure more than it is to do self por-

féminine plus que des autoportraits.

traits. My way of shooting reflects two

Ma manière de prendre des photos

different and complementary ways of

découle de deux manières d’être, à la

being. The first is more geometric

fois différentes et complémentaires.

and formal, closer to my professional

La première est plutôt géométrique

experience, while the second is more

et formelle, plus proche de mon ex-

emotional and passionate.

périence professionnelle, alors que la seconde est plus émotive et passionnée.

4

www.iaiagagliani.com


5


6


7


8


9


10


11


Page de droite : dfkj qùsdf ùqskjf kqjsù -------Page de droite : dfkj qùsdf ùqskjf kqjsù

12


13


Phil Bebbington

Ruralités abandonnées J

I

Je suis allé là-bas il y a plus d’une dizaine d’an-

I have been visiting there for more than a de-

nées maintenant, et j’ai photographié cette île

cade now photographing it in various ways. The-

sous divers angles. Ces photos font partie d’une

se photographs are part of an on-going series

série en cours à propos de l’exode rural pro-

looking at the gradual emptying of villages. The

gressif. Les jeunes semblent ne pas entrevoir de

young appear to see no future in them and move

futur dans leurs villages et les fuient. Ils veulent

away. They want jobs; they want to live in mo-

du travail. Ils souhaitent vivre dans des apparte-

dern apartments; they want opportunities their

ments modernes. Ils rêvent d’opportunités que

parents didn’t have, in large towns and cities.

leurs parents n’ont jamais eues. Les villages les

The more remote mountain villages gradually

plus isolés se délabrent lentement mais sûre-

and gently fall into emptiness and decay. The

ment. Ils tombent en ruines. Les écoles ferment

schools close and the population dwindles, lea-

et la population diminue, seuls les plus anciens

ving mainly the elderly. In taking these photo-

restent sur place. En prenant ces photos, j’es-

graphs, I am attempting to capture some sense

saie de capturer l’empreinte de ce qui s’en est

of what has gone; some sense of the life and

allé, l’empreinte de la vie et des voix qui ont un

voices that filled these rooms and indeed, what

jour rempli ces pièces et, à l’opposé, ce qui y est

is left behind. The flaking paint on the walls, the

resté, les murs à la peinture écaillée et l’assem-

broken chairs and the random assembly of dis-

blage hétéroclite d’objets abandonnés.

carded items.

’habite et je travaille dans la ville de Bath, en Angleterre, mais j’aime à penser qu’une

partie de moi vit aussi en Crète.

Camera : Hasselblad SWC/M Portfolio : philbebbington.com Blog : terrorkitten.com/iblog/

14

live and work in the city of Bath in England, but I like to think that part of me lives on the

island of Crete.


15


16


17


18


19


20


21


22


23


24


25


26


Pola et moi My Polaroid and me

par Claire Naslot

O

n a tous eu un polaroid dans les mains je pense. Le mien, celui que j’ai adopté il y a peu, c’est celui

W

e’ve all had a Polaroid camera in our hands at some point in our life. Mine, the one I adopted not

des années soixante dix, un vieux de la vieille, mais qui

long ago, is the 1970’s model, an old thing that is still

fonctionne encore parfaitement. Il est beau et rutilant,

working perfectly. It’s beautiful and shiny, you can fold

il se plie et se déplie, et tient dans mon sac de fille.

it and unfold it and it fits into my girlie bag.

C’est l’appareil ultime : il cadre, il développe, il imprime.

It’s the ultimate camera: frame the picture process

Avec lui, l’image devient un objet, lentement et instan-

print. The image becomes an object, both slowly and

tanément, sous nos yeux, par cette magie chimique.

instantaneously, right in front of your eyes, it’s a bit of

On a tous quelque part, dans un album, un portefeuille,

chemical magic. We all have a Polaroid image lurking

un carton au grenier; un vieux pola jauni, une image de

somewhere, in an album, a wallet, in a cardboard box in

nous enfant, de nos parents.

the attic. An old yellowing thing, an image of ourselves

Un polaroid c’est un souvenir. C’est presque vivant.

when we were kids, or of our parents.

ça change avec le temps.

It’s a memory. It’s nearly alive. It matures with time.

Le pola, on peut le toucher, le bidouiller. Je colle des

You can touch a Polaroid print and play with it. I stick

gélatines de couleur sur les cartouches pour en faire

coloured gel on the cartridges: my pictures are like

des bonbons Krema à tous les parfums. Je découpe

multi flavoured boiled sweets. I cut out letters. I’m a

des lettres, je fais du bricolage, des collages, des gri-

tinker, a sticker, a doodler. It’s all blurry, unpredictable

bouillages. Y’a du flou, des pétouilles, des trucs qui

as hell, stuff leaks out of it and it’s got loads of other

coulent, et d’autres imperfections charmantes.

charming imperfections.

Alors oui, les films sont chers, périmés, difficile à

And yeah, the film is expensive, out of date and hard to

trouver. Mais la rareté de l’image-objet, c’est aussi sa

find. True.

beauté, non ?

But what makes it rare, makes it beautiful too, no?

27


28


29


30


Mathieu Farcy

Picards

D

ans une époque où l’image est reine, où l’image est partout, souvent commerciale, où elle défile, tourne,

A

t a time when the image is king, ubiquitous, often mercantile, when it swirls, flashes and drowns us,

nous noie, j’ai voulu photographier le temps qui a passé,

I wanted to take pictures of the time that had gone past,

ce qu’il en reste. J’ai voulu prendre le temps de passer la

or what was left of it. I wanted to take the time to cross

porte, d’aller chez les picards.

the threshold and to visit the people from Picardy.

Prendre le temps avec des personnes qui en ont. Mais,

I needed to spend some time with people who have

surtout, avec des personnes qui ont des histoires à trans-

plenty of time; people who have stories to tell, lives to

mettre, des vies à raconter, des anecdotes à retracer.

talk about, anecdotes to share. In an era where all we

Dans un monde où tout ce qu’on nous propose est plat,

are offered is flat, to be consumed quickly, mindlessly,

à consommer rapidement, sans s’appesantir, j’ai choisi

I chose to be slow, to listen.

d’être lent, d’écouter.

I wanted to take pictures of these people at home, in

J’ai souhaité photographier ces gens chez eux, dans leur

their own universe. And also to enter a bit further into

monde. Et d’entrer un peu plus dans cet univers, en de-

this universe by asking them to link an image, a place,

mandant à chacun d’associer une image, un lieu, n’im-

anything, to the portrait I would make of them; a part

porte quoi, à leur portrait, un peu de leur âme ou de leur

of their soul, of their love.

amour.

I have often been told that photography is but a pretext

On m’a souvent dit que la photographie n’était qu’un pré-

and in this case it is a pretext I use to meet people.

texte. En l’occurrence, c’est un prétexte à la rencontre de

During the photo shoots, the photographic act used to

l’autre. Lors des prises de vue, l’acte photographique s’ef-

get relegated to the background, people related anec-

façait devant les histoires des uns et des autres, devant

dotes or more serious stories. I have tried to tell some

les anecdotes ou les récits plus graves. J’ai tenté d’en ra-

of them through my photos, or at least to share them.

conter certaines par mes clichés, ou au moins de les faire

I feel that each image is the repository of these stories

ressentir. J’ai l’impression que chaque photographie est

and that they show, as subjectively as possible, frag-

pleine de ces histoires, et qu’elle témoigne, aussi subjec-

ments of lives. I look at these diptychs the way I’d read

tivement que possible, de ces morceaux d’existence.

a fairy tale, you know, these fairytales we’ve read so

Je regarde maintenant chaque diptyque comme je lirais

often that they have become part of us.

un conte, vous savez, ces contes que l’on a tant lus qu’ils deviennent une partie de nous.

www.mathieu-farcy.fr

31


Denis

32


33


Etiennette

34


35


Ginette

36


37


Madame Daucy

38


39


Madame Munoz

40


41


Monsieur Sys

42


43


Christophe Simonato

Collected moments Collection d’instants

L

B

Ces moments collectionnés, rattra-

collected, form the set of a sci-fi

pés, plantent le décor d’un film de

movie.

es flous de souvenirs « collectifs », le tic-tac du temps d’une

vie, et un voyage à travers l’espace.

lurry collective memories, tic-tac of life and voyage across

space. These moments, caught and

science-fiction. The story is simple (and we all know L’histoire est simple (et nous la

it): one day, I’ll leave the Earth.

connaissons tous) : une seule fois dans ma vie, je quitterai la terre.

That’s what I imagine, and go there with a Polaroid camera.

Je me l’imagine ici, et c’est en Polaroid que je ferai le voyage.

simonato.christophe@gmail.com

44


45


46


47


48


49


50


51


52


53


Sander Meisner

Spaces that are “in-between” C

e sont des photos d’endroits que personne n’apprécie, où personne ne va. Ce

sont des espaces “entre-deux”, des endroits

T

hese are photographs of spaces people don’t appreciate; don’t like to spend

time in.

où l’on ne s’arrête pas, des viaducs, des rocades, des ponts et aussi des bâtiments dé-

Spaces that are “in between”.

labrés. They are places people move through but Des espaces “à la limite”.

never stop, places like viaducts, overpasses, bridges, tunnels and also derelict buildings,

J’essaie de les montrer au travers d’une

spaces that are in between two places, spa-

fenêtre (cette fenêtre, ce sont mes yeux si

ces that are in between two moments.

vous voulez), afin de trouver une nouvelle

I try to show these urban spaces through a

vision, une nouvelle perspective : j’essaie de

window (the window is my eyes if you wish),

les transformer. Je construis une cité avec ce

to construct new mindsets and new insights,

que je vois, ma cité.

I try to transform these spaces. I am building a city with the images I produce, my city.

www.sandermeisner.nl

54


55


56


57


58


59


60


61


62


63


64


65


sylvestre Anasse

Masks J

I

dehors de mon atelier.

October 2009, I started to put them up on

Depuis octobre 2009, j’ai décidé de les

Flickr and to exhibit them in France and

diffuser sur Flickr et de présenter cer-

Denmark.

taines d’entre elles dans des galeries en

I work with various cameras, both film-

France et au Danemark. Je travaille avec

based and digital, and a scanner. I am

plusieurs outils : des Nikon argentiques

not interested in technique. I love my ca-

et numériques et un scanner. La tech-

meras, but they are only tools. I assem-

nique ne m’intéresse pas. J’aime mes

ble, I glue, I mix media together, the way

boîtiers, mais seulement pour leur uti-

I’ve always done ever since I worked in

lité. J’assemble, je colle, je mélange les

my parents’ workshop. I don’t travel and

supports entre eux, comme je l’ai tou-

I rarely step out of my studio.

jours fait depuis l’enfance dans l’atelier

The subjects of these photos belong to a

de mes parents.

collection of popular and ethnic objects.

Je ne voyage pas et ne bouge pour ainsi

The people in the images are my friends

dire jamais de mon lieu de création.

and family.

e pratique la photo parallèlement à mon activité de peintre, mais je

n’avais jamais montré ces créations en

do photography alongside my practice as a painter, but I had never shown

this work outside my workshop. Since

Les sujets de mes photos font partie de ma collection d’objets populaires et ethniques, et les personnes photographiées sont des membres de ma famille et des amis.

66

www.flickr.com/photos/sylvestre-anasse


67


68


69


70


71


72


73


74


75


76


77


Akos Major

Empty spaces

J

’ai tendance à prendre en photo des espaces vides, des paysa-

ges désolés, isolés, sans mise en scène. Isoler une image d’un paysage n’est pas toujours chose aisée. J’aime prendre mes photos l’hiver et à l’aube, les jours d’automne. La photographie est le chemin vers ma conscience zen.

I

tend to shoot empty spaces and lonely scene, bare and without any

set up. Isolating an image from a vista is not as easy as it seems sometimes. I love to shoot in the winter and the early autumn days. Photography is the way to my zen mind.

http://www.flickr.com/photos/absolutelynothing

78


79


80


81


82


83


84


85


86


87


88


89


Alain Greloud

Marcelle

M

arcelle, c’est ma grand mère. Elle est née en 1908. Lorsque je prends ces photos en 2007,

M

arcelle, she’s my grandmother. She was born in 1908. When I took these pictures in 2007 she

elle ne peut plus sortir de sa maison, où elle vit seule

couldn’t leave her house anymore; the house where

depuis le décès de mon grand-père. Presque aveugle,

she lived alone since my grandfather died. Almost

elle reste cloîtrée chez elle, sa seule sortie se fait sur

blind, she stays inside, only ever going outside onto

la terrasse. Dans son pavillon de banlieue, tout est à

the balcony. In her suburban house, everything is

sa place, figé, depuis son emménagement avec mon

in the same place, as if stuck there, since she’s mo-

grand-père dans les années cinquante. Elle sait exac-

ved in with my grandfather in the 50’s. She knows

tement où se trouve chaque objet, ce qui lui permet de

exactly where everything is. This way she fools the

donner le change et de faire croire aux quelques (trop

few guests who might visit her into believing she still

rares) visiteurs qu’elle voit encore très bien.

has good eyesight. Marcelle never complains, she

Marcelle ne se plaint jamais, elle est timide et ne veut

was shy and didn’t want “to be a burden”. She is no-

« pas déranger ». Elle n’en est pas moins fière et auto-

netheless proud and bossy; you’d better not ask her

ritaire ; il ne s’agit pas de vouloir l’aider ou d’évoquer

if she needs help or bring up the fact she can’t see

le fait qu’elle ne voit peut-être plus très bien. Comme

well anymore. Like she does every time I visit her,

elle l’a toujours fait lorsque je lui rends visite, ce jour-

the day I took the photos, she wanted to cook and do

là elle veut préparer à manger toute seule et surtout

the dishes all by herself. She likes to say that, during

faire la vaisselle ; elle aime à dire que dans la semaine

the week, she “does a big clean... The day I don’t take

elle a « fait un grand ménage... si je ne m’occupe plus

care of this house, I’ll be useless”.

de ma maison je ne sers plus à rien ». Depuis ces photos Marcelle a eu 99 ans, son état de

Since I took these pictures, Marcelle has now cele-

santé s’est détérioré, elle a dû partir dans une maison

brated her 99th birthday, but her condition has grown

de retraite…

worse, up to the point that she had to be placed in a retirement home... www.alaingreloud.com

90


91


92


93


94


95


96


97


98


99


100


101


The Square team > Rédacteur en chef : Christophe Dillinger www.cdillinger.co.uk > Direction artistique : Yves Bigot www.yvesbigot.com • www.studiobigot.fr > Aide précieuse, conseils avisés : Carine Lautier > Traduction : Vanessa Coquelle - www.vanshawe.wordpress.com Thomas Branconier & Alexandre Alt > Relecture : Clara Forest, Véronique De Launay & Nelly Bigot > Tête chercheuse éclairée : Audrey Lamandé

> Sites internet et blog sur mesure > Template pour Wordpress > Animations Flash et Bannieres > XHTML/CSS conforme W3C > Référencement naturel

Lemonfig creative a réalisé le site internet de Square Magazine.

www.lemonfig.ie

> Editeur de livres photographiques & tirages d’art > Communication institutionnelle & événementielle > identité visuelle

Le Studio Bigot a créé la maquette et réalise la mise en pages de Square Magazine.

www.studiobigot.fr


square MAGAZINE

Vous souhaitez participer à Square

1.2

Do you want to contribute

Magazine ? Rien de plus simple :

to this magazine?

envoyez-nous un message à

Drop us a line to

contribute@squaremag.org.

contribute@squaremag.org

Soyez sûrs de ne nous envoyer que des

Please

photos au format carré. Nous acceptons

photographs. We accept anything, even

toute image dans ce format, que ce soit

24x36 or digital cropped, or Polaroid.

du film 24x36, du numérique recadré ou

Square is in the mind, not necessarily in

du Polaroid… Un carré, c’est dans l’œil,

the camera.

send

only

square

format

pas seulement dans l’appareil. We need a coherent series of around Nous avons besoin d’une série cohérente

15 pictures max as well as an artist

d’une quinzaine de photos maximum et

statement about your work.

d’une description de votre travail.

+ D’INFOS ? MORE NEWS? > Abonnez-vous à notre newsletter > Subscribe to our newsletter

WWW.SQUAREMAG.ORG/CONTACT/

Square Magazine Issue 2  

Issue 2 of the world aclaimed magazine dedicated to the square photographic format. Numéro 2 du célèbre magazine dédié au format photograph...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you