Page 1

                                                    Television  Española  (TVE):  SPOT-­broadcast  to  the  Spanish  audience  

Selected  International  Media     Coverage     SPOT  Festival  2012    

  spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


2  

WHAT THEY  SAID:    

Le Monde,  France   -­‐  There  is  something  cooking  in  the  Danish  Kingdom.  And  not  only  in  the  pots  at  NOMA  (…),   it’s  boiling  just  beneath  the  surface  of  the  rock  and  pop,  that  used  to  belong  to  the  princes  in   Efterklang,  Agnes  Obel,  Trentemøller,  4  Guys  From  The  Future,  Our  Broken  Garden  and   Asteroids  Galaxcy  Tour.  The  country  even  has  its  own  festival  dedicated  to  the  up-­‐coming   artists:  SPOT  Festival.  (Stéphane  Davet)     El  Mundo,  Spain   -­‐  There  was  so  much  to  choose  from  at  SPOT  that  the  festival  audience  was  more  than  true  to   the  city’s  well  known  saying:  Aarhus  is  the  city  of  smiles.  (Pablo  Gil)   -­‐  (…)  with  these,  and  several  other  SPOT  concerts,  it  is  clear  that  the  Scandinavian  pop/rock   scene  most  definitely  will  continue  to  be  as  varieted  as  it  is  exquisite.  (Pablo  Gil)     El  Mundo,  Spain   -­‐  SPOT  Festival  is  a  big  event,  that  has  an  ability  to  show  a  broad  and  varying  range  of  the   hottest  music,  which  has  well  noted  through  the  last  decade  in  Denmark,  Norway,  Sweden,   Finland  and  Iceland  –  all  countries  who  have  excellent  experiences  with  exporting  their  music   to  the  rest  of  Europe    -­‐  and  often  with  great  commercial  success.    (Pablo  Gil)     Clash,  United  Kingdom   -­‐  There’s  a  vast  ocean  of  bands  to  wade  through  first.  This  is  the  18th  edition  of  Spot,  where   the  next  wave  of  Nordic  talent  shows  off  for  enthusiastic  local  fans  and  international  agents,   bookers  and  assorted  media  types.  (Si  Hawkins)     Drowned  in  Sound,  United  Kingdom   -­‐  SPOT  has  long  been  recognized  as  a  landmark  event  for  many  emerging  Scandinavian  artists   (…)  With  such  an  array  of  fine  musical  delights  to  savour,  DiS  found  itself  spoilt  for  choice.   (Dom  Gourlay)   -­‐  Now  in  its  18th  year,  SPOT  has  long  been  recognised  as  a  landmark  event  for  many  emerging   Scandinavian  artists.  (Dom  Gourlay)   -­‐  [SPOTs]…vibrant  mix  of  industry-­‐led  conferences  and  live  music  spread  across  four  separate   sites  make  it  one  of  the  most  eagerly  anticipated  events  on  the  calendar.  (Dom  Gourlay)   -­‐  The  current  Danish  music  scene  -­‐  and  Scandinavia  in  general  to  be  fair  -­‐  seems  to  be  bursting   at  the  seams  with  a  glut  of  undiscovered  talent.  (Dom  Gourlay)     Bilboard.biz,  United  Kingdom     -­‐  SPOT  is  Denmark's  regular  annual  showcase  festival  for  new  and  established  local  music,  an   essential  event  for  Scandinavia's  music  business.       Nordic  Culture  in  China,  China     -­‐  Spot  Festival  is  not  the  same  as  other  festivals.     Good,  because  Danish,  Poland   -­‐    The  second  day  in  Aarhus,  Saturday,  was  wonderful.  First,  lovely  shows  during  Spot   DAYPARTY,  then...  musical  heaven.  Seriously.  Heaven….()  When  the  last  sounds  came  to  the   end,  I  had  tears  in  my  eyes.  Because  it  was  the  end  of  Spot  Festival  2012.  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


Indierock Reviews  (IRR),  US   -­‐  SPOT  was  a  musical  exploration;  it  was  a  festival  with  an  alternative  edge  that  possessed  a   true  sense  of  raw  creativity  in  both  the  performers  and  the  onlookers.  (Rachel  Mackay)     Art-­noir,  Switzerland.  March     -­‐  Going  to  SPOT  is  a  must!     Knack  Focus,  Belgium   -­‐  Our  latest  trip  to  Denmark  was  yet  again  all  but  a  waste  of  time…     Intro,  Germany   -­‐  Thank  you  Aarhus...     FM4,  Austria   -­‐  ...the  18th  edition  of  SPOT  was  a  big  success.     ORF.at,  Austria   -­‐  A  model  for  Austria  to  follow...     Byte.fm,  Germany   -­‐  Cosy  atmosphere  and  praiseworthy  Danish  hosts...     Crazewire,  Germany   -­‐  ...this  was  definitely  worth  the  trip!       Byte.FM  Magazin,  Germany   -­‐  Thank  you  so  much  SPOT  Festival!  See  you  next  year...     ArtNoir,  Switzerland   -­‐  SPOT  thrilled  in  2012  as  well  and  presented  itself  as  a  perfectly  bound,  colorful  bouquet  of   flowers.     Crazewire,  Germany   -­‐  You  watch  the  audience  with  the  following  knowledge:  Aarhus  was  worth  the  trip...     Clash  Magazine,  England   -­‐  Denmark  is  having  a  particularly  fertile  year  musically  speaking  with  some  fine  new  acts   already  breaking  through,  and  a  few  established  acts  on  the  come  back  trail.    

      spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


4  

PRESSCLIPPING (examples)    

   

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


6  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


8  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


culture

22

0123 Vendredi 11 mai 2012

Pop: comment la Scandinavie est devenue hot Deux festivals, Spot à Aarhus au Danemark et AAO! à Paris, témoignent de la vitalité du modèle nordique Musique Aarhus (Danemark) Envoyé spécial

I

l y a quelque chose qui frémit au royaume du Danemark. Pas seulement dans les casseroles –le NomadeRené Redzepià Copenhague, élu pour la troisième année consécutive « meilleur restaurant du monde » par la revue Restaurant –, mais aussi du côté des jeunes princes du rock et de la pop, de Efterklang à Agnes Obel, en passant par Trentemoller, 4 Guys From the Future, Our Broken Garden ou Asteroids Galaxy Tour. Le pays leur consacre même un événement: le Spot festival. Organisé début mai, à Aarhus, dans l’est de la péninsule, le Spot braque ses projecteurs sur une effervescence qui dépasse enfin les frontièresdu royaume.Une récompense pour un événement qui témoigne, depuis 1995, d’un volontarisme d’Etat en matière de culture pop. «Le but de Spot était de concevoirune plate-formepour que les musiciens danois se retrouvent et suscitent un intérêt international », explique Gunnar Madsen, directeur-fondateur de ce festival créé avec l’appui de Rosa (Danish rock council) et MXE (Music export Denmark),deuxorganismesdesoutien aux musiques actuelles. Si GunnarMadsen a choisi sa villenatalepour le lancementde Spot, c’est parce que la deuxième ville du pays est aussi une cité estudiantine, riche de traditions rock et d’infrastructures adéquates. A deux

pas du Musée d’art moderne,que le plasticienOlafurEliassonacouronné d’une promenade circulaire aux parois colorées, le Spot répartit ses quelque 120 groupes et chanteurs entre les salles d’un vaste centre culturel, deux petits clubs en bord de canal et une ancienne gare de fret, transformée en cœur battant du festival avec une demi-douzaine de lieux de spectacles et une pléthore de bars.

«Un sens du design, une méticulosité cool qu’on peut qualifier de scandinave» Jakob Sorensen Copenhagen Records

Comme le festival By;Alarm à Oslo,autreévénementd’importancevouéauxémergencesrocknordiques, le Spot programme aussi des voisinsscandinaves.MaisenNorvège, comme au Danemark, il s’agit surtout de rattraper le retard pris surlesscènesmusicalessuédoiseet islandaise. «L’Islande a eu la chance de donner naissance à une icône internationale:Björk,analyseGunnarMadsen. La Suède a été portée par le succèsd’Abba,maisaussiparunsavoirfaire commercial qu’elle cultive depuis la fin de la seconde guerre mondiale, quand Stockholm est devenu le port le plus avancé du “monde libre”.» La scène danoise possède plusieurs caractéristiques communes avec ses concurrents nordiques :

Les Raveonettes, révélés par le Spot festival, ont depuis acquis une audience internationale. THORSTEN IVERSEN

une excellente maîtrise de l’anglais, l’étroitesse d’un marché (5,5 millions d’habitants pour le Danemark) encourageant la survie économique par l’export, une propensiondes musiciensà jouer dans plusieurs formations à la fois, ou encore une tradition d’Etat-providence favorisant un épanouissement artistique. « Depuis nos débuts, nous réfléchissions en termes globaux et non nationaux»,insistelablondeCaecile Trier, violoncelliste du groupe Choirs of Young Believers (et chan-

teusedugroupeChimes& Bells),de retour d’une tournée américaine, et dont la pop lyrique aura été une des agréables surprises du Spot 2012. « Nous le faisons d’autant plus naturellement que nous bénéficions d’aides de l’Etat pour jouer à l’étranger.» Existe-t-il pour autant un son danois ? Lors de cette édition, on assistait au retour triomphal des Raveonettes. Repéré il y a dix ans par le Spot, ce groupe mené par la guitariste-chanteuse Sune Rose s’estinstalléàNewYorkpourvalori-

daniel buren MonuMenta 2012

ser sa carrière internationale. Bardée de larsen, sa pop garage, devant autant aux mélodies sucrées des Ronettes qu’aux riffs des Ramones, ne laisse rien identifier de ses origines nordiques. « On trouve chez certains groupesunsensdu design,uneméticulosité cool qu’on pourrait qualifier de scandinave, se risque Jakob Sorensen, responsable de la maison de disques Copenhagen Records, mais leur force – et leur faiblesse – est surtout de ne pouvoir être distingué d’ungroupeaméricainou anglais.»

Un artiste de renommée internationale Un lieu spectaculaire Une œuvre unique Une véritable rencontre

a

grand palais

Nef du Grand Palais, Porte Nord Av. du Général Eisenhower, 75008 Paris Mº Champs-Élysées Clémenceau Ouvert tous les jours sauf le mardi De 10h à 19h, le lundi et le mercredi De 10h à minuit, du jeudi au dimanche Réservations et préachats : Réseau de vente habituel ou www.monumenta.com ou www.rmn.fr Plein tarif : 5 euros Tarif réduit : 2,50 euros Mécènes et partenaires : MILLENIUM SAS, Théâtre National de Chaillot, Universcience, DADA, CRDP de l’académie de Versailles, Académie de Versailles – DAAC et Inspections pédagogiques, Direction des services départementaux de l’éducation nationale des Yvelines, DAAC du Rectorat de Créteil

Stéphane Davet

«Ils ont un sens très affûté de l’efficacité mélodique» Entretien De mars 2010 à septembre 2011, le photographe Julien Bourgeois a voyagé une dizaine de fois en Suède, à la rencontre des musiciens d’une scène pop-rock qu’il admirait. Saisis dans des lieux qu’ils aiment, une trentaine d’entre eux (Peter Von Poehl, Frida Hyvönen, Jay-Jay Johanson, Peter Björn & John, Jens Lekman…) figurent dans le livre Swedish Music Landscape, que le Français a consacré à cette nouvelle vague. On retrouvera plusieurs de ces musiciens au programme du festival AAO ! du 11 au 16 mai, à Paris, consacré aux musiques actuelles suédoises. Rencontre. Comment expliquez-vous le succès des musiciens suédois ?

excentrique(s) du 10 ⁄ 05 travail in situ au 21 ⁄ 06

Dans les salles souvent surpeuplées du Spot – les organisateurs ont eu du mal à gérer le flux des 6 000 spectateurs présents ces 4 et 5mai–,oncroiselesprincipalestendances de la pop alternative internationale. Malgré la bonne moyenne d’ensemble, peu se distinguent par une originalité décisive, se diton, avant de tomber sur un set envoûtant de Mike Sheridan, alchimiste électronicien entouré d’un violoncelle et de tablas, ou l’émouvant dépouillement de Green Pitch, poussant la délicatesse folk vers des sommets. Plus singulier encore, la façon dont les neuf sirènes de Iki, entremêlantleursoriginesdanoises,norvégiennes et islandaises, improvisent a cappella des mélopées, jamais répétées d’un concert à l’autre, croisant jazz, musique classiqueet contemporaine,pop et folk scandinaves. A moins que, au milieu de tous ces jeunes prétendants, la meilleure surprise ait été de découvrir que le rock danois avait une histoire avec The Savage Rose. Créé en 1967, ce groupe culte ne compte plus que lachanteuseAnnisetteKoppelcomme membre d’origine. Mais, à 63 ans, cette pasionaria hippie, influence avouée de Björk, a su préserver l’énergie d’une voix soul et chamanique ayant autrefois chanté pour les Black Panthers, l’OLP ou les militants kurdes. En 1969, le groupejouaitauNewportJazzFestival, entre James Brown et Sly & the Family Stone. L’Amérique lui ouvrait les bras. Déjà. p

Je crois qu’il existe en Suède un rapport très décomplexé à la musique. Dans une fête familiale, on voit facilement les gens chanter et jouer de différents instruments. Les longs hivers encouragent aussi la pratique musicale. La génération qui exporte aujourd’hui a par ailleurs bénéficié d’un Etat-providence qui a subventionné des locaux de répétition, des salles de spectacles, des prêts d’instruments, des tournées à l’étranger. Même si l’idéologie libérale rogne sur ces acquis. Pourquoi les Suédois chantentils tous ou presque en anglais ?

Comme dans tous les pays scandinaves, ces musiciens ont besoin d’aller voir ailleurs pour se développer. L’anglais est quasiment leur deuxième langue « natale », au point que les publics internationaux les confondent souvent avec des artistes anglo-saxons. Le succès d’Abba a-t-il été un élément clé de cette réussite ?

Il les a décomplexés. D’autres succès mondiaux ont suivi – Europe, Roxette, Ace of Base… –, pour le meilleur et pour le pire. La Suède possède beaucoup de producteurs travaillant dans la variété internationale, comme Max

Martin ou Bloodshy & Avant qui écrivent pour Madonna, Britney Spears… Même les musiciens underground possèdent un sens très affûté de l’efficacité mélodique, des choses bien faites, peutêtre lié à leur culture du design.

Peut-on deviner une identité suédoise dans leurs chansons ?

La Suède est le pays de Scandinavie qui possède la plus forte tradition folk. Un style de musique très entraînant, équivalent à la country américaine ou à notre musette, qui a d’ailleurs été à l’origine de nombreuses de mélodies d’Abba. Beaucoup d’artistes ont assimilé ces influences autant que celles d’une pop ou d’un rock plus pointus. On retrouve beaucoup de femmes parmi les chanteurs que vous avez photographiés…

Sans doute parce que la notion de parité existe depuis longtemps dans la société suédoise. Les femmes ont moins à se battre pour exister. Beaucoup de photos ont été prises dans des milieux naturels. Quelle influence a l’environnement dans leur musique ?

Que ce soit à Stockholm ou à Göteborg, tous les citadins que j’ai rencontrés passent beaucoup de temps à la campagne, au bord de la mer ou sur les lacs. S’ils m’ont souvent emmené en forêt ou dans de grandes étendues enneigées, c’est que cela doit symboliser ce dont ils ont besoin pour vivre et composer. p Propos recueillis par S. D. Swedish Music Landscape, de Julien Bourgeois, 143 pages, 30 euros, éditions Microcultures. Microcultures.fr. Festival AAO !, du 11 au 16 mai, à Paris, dans les salles du Trabendo, de la GaîtéLyrique, de la Maroquinerie, de l’Institut suédois et du Point Ephémère. Avec : Peter Von Poehl, Frida Hyvönen, The Soundtrack of Our Lives, Jennie Abrahamson, Simian Ghost, Lo-Fi-Fnk… Tél. : 01-44-78-80-15. De 13 à 25 euros.

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


10    

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


12  

     

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


14  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


16  

 

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


18  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


20  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


22  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


24  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


26  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


28  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


30  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


32  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


34    

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


36  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


38  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


40  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


42  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


44  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


46  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


48  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


50  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


52  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


54  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


56  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


58  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


60  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


62  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


64  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


66  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


68  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


70  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


72  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


74  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


76  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


78  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


80  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


82  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


84  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


86  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


88  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


90  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


92  

 

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


94  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


96  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


98  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


10 0

 

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


10 2

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


10 4

 

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


10 6

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


10 8

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


11 0

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


11 2

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


11 4

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


11 6

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


11 8

 

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


12 0

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


12 2

SPOT 2012  International  Media  coverage  -­‐  TV     THE  NETHERLANDS:           The  Dutch  TV-­‐station  FaceCulture  did  18  acoustic  live  recordings  of  SPOT  artists  during  the   4th  and  5th  of  May  2012.      

Sakaris  -­‐  In  A  Box    

Link: http://www.youtube.com/watch?v=hMF4DSHjcII&list=PL0520468 A98A964A3&index=4&feature=plcp        

The Floor  Is  Made  Of  Lava  –  All  Outta  Love  

Link: http://www.youtube.com/watch?v=1d3GJqoc5sA&list=PL0520468 A98A964A3&index=7&feature=plcp        

The Eclectic  Moniker  –  Two  Officers  

Link: http://www.youtube.com/watch?v=5frkUkJ00tw&list=PL0520468 A98A964A3&index=8&feature=plcp        

I Got  You  On  Tape  –  Back  From  The  Dead    

Link: http://www.youtube.com/watch?v=00zriFAxd1I&list=PL0520468A 98A964A3&index=9&feature=plcp      

Rangleklods –  Beekeeper  

Link:   http://www.youtube.com/watch?v=82Tk6iUFxJQ&list=PL0520468 A98A964A3&index=10&feature=plcp      

Marius –  Going  Home  

Link:   http://www.youtube.com/watch?v=Gc77HLMwmS8&list=PL05204 68A98A964A3&index=1&feature=plcp             spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


The Eclectic  Moniker  –  Easter  Island   Link:     http://www.youtube.com/watch?v=5Y2sU9s3j3Q&list=PL0520468 A98A964A3&index=4&feature=plcp      

Jonas Alaska  –  Easter  Island  

Link:   http://www.youtube.com/watch?v=OzEIk_Wv_z8&list=PL0520468 A98A964A3&index=5&feature=plcp       NovemberDecember  –  Save  Yourself   Link:     http://www.youtube.com/watch?v=Kl9a3_kd9j0&list=PL0520468A 98A964A3&index=6&feature=plcp       Boho  Dancer  –  Pistols   Link:     http://www.youtube.com/watch?v=JTgPKbPiOSs&list=PL0520468 A98A964A3&index=7&feature=plcp        

Asbjørn –  She  Is  A  Hurricane  

Link:   http://www.youtube.com/watch?v=K6I4tbaG4kI&list=PL0520468A 98A964A3&index=8&feature=plcp        

Lay Low  –  The  Backbone  

Link:   http://www.youtube.com/watch?v=CyVSH3pfI5o&list=PL0520468 A98A964A3&index=9&feature=plcp      

Cody –  Under  The  Elms  

Link:   http://www.youtube.com/watch?v=8PVMoiHOpZM&list=PL052046 8A98A964A3&index=10&feature=plcp                 spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


12 4

 

Freja Loeb  –  Soft  Blues  

Link:   http://www.youtube.com/watch?v=u-­‐GkO4A3-­‐ kM&list=PL0520468A98A964A3&index=1&feature=plcp        

Jonas Alaska  –  Tonight  

Link:   http://www.youtube.com/watch?v=fFgC_cali_M&list=PL0520468A 98A964A3&index=2&feature=plcp        

The Raveonettes  –  Railroad  Tracks  

Link:   http://www.youtube.com/watch?v=lTpCDKVT90I&list=PL0520468 A98A964A3&index=3&feature=plcp        

Rangleklods –  In  Charge  

Link:   http://www.youtube.com/watch?v=NA-­‐ 1Wzay8L8&list=PL0520468A98A964A3&index=8&feature=plcp        

I Got  You  On  Tape  –  Run  From  The  Rain  

Link:   http://www.youtube.com/watch?v=m2dL_hZUq5A&list=PL052046 8A98A964A3&index=9&feature=plcp                                                                                                            Marius  –  Restless  Mind                                                                                        Link:                                                                                                    http://www.youtube.com/watch?v=r973ujKuUHs                                       Lay  Low  –  Please  Don’t  Hate  Me     Link:       http://www.youtube.com/watch?v=7jdudKjS23w&feature=relmfu       spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


mfu                                                                     (read  on  next  page)                    

November December  –  In  The  Woods  

Link: http://www.youtube.com/watch?v=NAcwtNBXPMo&feature=rel

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


12 6

  SPAIN:     Televisión  Española  (TVE)  did  two  TV-­reports  from  SPOT  for  their  channel  L2  on  the  4th   and  5th  of  May  2012                                     Published  on  the  15th  of  May   Link:  http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=D8dp7cB_95k      

Published  on  the  31st  of  May   Link:  http://www.youtube.com/watch?v=TE6HjMblW7I                           (read  on  next  page)         spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


El Mundo,  the  second  largest  newspaper  in  Spain,  made  four  live  recordings  and   interviews  during  SPOT.     Anna  Brønsted  from  Our  Broken  Garden  –  VenueLab:                               Published  on  the  website  in  May  2012.   Link:  http://www.elmundo.es/especiales/aqui_te_pillo/166_our_broken_garden.html         LCMDF:  

Link:  http://www.elmundo.es/especiales/aqui_te_pillo/168_lcmdf.html                 (read  on  next  page)         spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


12 8

Sóley:

Link:  http://www.elmundo.es/especiales/aqui_te_pillo/170_soley.html     The  Raveonettes:    

Link:  http://www.elmundo.es/especiales/aqui_te_pillo/173_the_raveonettes.html                 (read  on  next  page)                   spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


LUXEMBOURG: RTL.lu  did  a  full  TV-­‐report  from  SPOT  made  by  Sarah  Cattani  &  Sven  Becker  (Télé   Lëtzebuerg).      

Published  on  the  10th  of  May.     Link:  http://kultur.rtl.lu/kulturpur/news/242107.html             GERMANY:     The  MB  Reporter  (Mercedes-­‐Benz  in  collaboration  with  the  music  channel  The  Mixed  Tape)   Torie  Campbell  covered  the  arrival  of  the  Eclectic  Moniker  at  SPOT  Festival.    

      Link:    http://www5.mercedes-­‐benz.com/en/tv/mbreporter-­‐aarhus/  

            About  SPOT  Festival  2012    

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


13 0

     

Tickets: - 2-­‐day:  3245     - Friday:  721   - Saturday:  557     Total:  4523     Concerts:   - Thursday   3   - Friday     93   - Saturday     72                              Total:     168     Number  of  venues:   - Friday     17     - Saturday     12     Accreditated  International  musicbusiness  &  media:   - Germany:     140   (Media:  47)   - Norway:   41   (2)   - The  Netherlands:   36   (11)   - Belgium:     19   (7)   - Finland:   19   (6)   - Great  Britain:   18   (7)   - Austria:     17   (7)   - Luxembourg:   14   (4)   - France:   13   (2)   - Sweden:   12   (2)   - Switzerland:   10   (2)   - Spain:   7   (5)   - Italy:     4   - Iceland:   3   (1)   - Fareo  Islands:   3   - USA:     3   (1)   - Mali:     2   - Ireland:   1   (1)   - Brazil:     1   - Liechtenstein:   1   (1)   - Poland:     1   (1)   - Serbia:   1   - Slovak  Republic:   1                              Total:     367   Media:  107  

spotfestival.dk - info@spotfestival.dk


spotfestival.dk - info@spotfestival.dk

SPOTpresse 2012  

SPOTpresse 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you