Page 48

rugby

drAgons CAtAlAns Interview de Eloi PELISSIER, talonneur. AlExAndrE FlEury : De St Paul aux Dragons, en passant par Toulouges, tout cela est allé très vite… Eloi PElissiEr : Il est vrai que tout est allé très vite, mais déjà quand j’étais à l’école de rugby de St Paul, je n’avais qu’un rêve c’était de devenir rugbyman professionnel, on me disait que ce n’était pas possible à XIII en France, mais je répondais que j’irais en Angleterre s’il le fallait. Je suivais Wigan de prêt, c’est ce qui me faisait rêver, puis c’est vrai que j’ai réussi à jouer quelques matchs pour les moins de 18 ans de Wigan, quand j’étais à Toulouges j’ai bien évolué, j’ai eu de bons entraineurs comme Paco Reyes et Paul Marot qui m’ont fait franchir un cap en minimes, puis Thierry Dumaine quand j’ai intégré le CREPS de Toulouse, ensuite je suis arrivé en juniors, puis en équipe première, et là je suis en Super League à 19 ans c’est vrai que c’est magnifique !

match à domicile contre Wakefield ? EP : J’étais aux anges ! C’est vrai que j’étais content, j’étais un peu étonné, c’était le début, le second match de championnat, je ne pensais pas que j’aurais ma chance si tôt. J’ai saisi cette chance, en alternant le bon et le moins bon, mais je me suis régalé pour mon premier match. AF : Depuis tu as eu la chance de retrouver le groupe à plusieurs reprises, quel est ton sentiment ? EP : L’ambiance est super, que ce soit entre australiens et français, entre les plus anciens, les plus jeunes, c’est vrai qu’il y a une bonne ambiance, un bon groupe, je suis le plus jeune donc ils m’intègrent bien, ils me conseillent beaucoup, ils ont envie que j’aille le plus haut possible donc c’est bien,

AF : Qu’elle a été ta réaction, à l’annonce de ton nom dans les 17 pour le premier

Eloi durant Ambition dragons

Eloi lors de la tournée en Australie

50

Mai 2011 - N°26  

Magazine Sports du Roussillon. Mai 2011

Mai 2011 - N°26  

Magazine Sports du Roussillon. Mai 2011

Advertisement