Issuu on Google+

la fondation de l’universitÉ concordia

2007-2008


PAGE 2

fondation de l’université CONCORDIA


Table des matières Énoncé de mission de la Fondation de l’Université Concordia

3

Message du président du conseil d’administration de la Fondation de l’Université Concordia, Richard J. Renaud, et de la présidente, Kathy R. Assayag

5

Message de la rectrice et la vice-chancelière de l’Université Concordia, Judith Woodsworth

7

Présentation du rendement

9 - 11

Actifs nets de la Fondation

9

Rendement des fonds gérés

9

Description et rendement des catégories d’actifs

11

Politique en matière de dépenses

11

États financiers vérifiés

25

rapport annuel 2007-2008

Membres du conseil d’administration de la Fondation

13 - 23

PAGE 1


Tournoi de quilles Concordia « Depuis 16 ans, je constate avec grand plaisir que les diplômés, professeurs, membres du personnel, amis et étudiants soutiennent tous le Tournoi de quilles Concordia qu’organise l’Association des diplômés de l’Université Sir-George-Williams. Cette tradition me tient particulièrement à cœur : récolter des fonds – plus de 275 000 $ depuis 1992 – destinés aux bourses de subsistance et d’études est en effet primordial. Nous nous devons de donner aux étudiants de Concordia toutes les chances de réussir, aussi bien au niveau scolaire que professionnel. » – Steven Avram, S BEng 71, MEng 85

PAGE 2

fondation de l’université CONCORDIA

Président, Association des diplômés de l’Université Sir-George-Williams

« Quelle surprise lorsque j’ai reçu la lettre m’informant que j’avais obtenu une bourse de l’Association des diplomés de l’Université Sir-George-Williams! Je suis actuellement en deuxième année de psychologie et je suis tout aussi fascinée par cette discipline qu’à mes débuts. Je m’investis totalement dans mes études, mais mes finances ont toujours été une source de préoccupations et cela fait des années que je travaille. Cette bourse est la preuve que mes efforts n’ont pas été vains et me rappelle que malgré tous les obstacles à surmonter, le résultat en vaut vraiment la peine. Je suis très reconnaissante d’être parmi les récipiendaires! » — Émilie Grégoire Fiset (BSc en psychologie), lauréate d’une bourse


Énoncé de mission de la Fondation de l’Université Concordia

La Fondation de l’Université Concordia, constituée en 1991 et en activité depuis 1996, a pour objectif d’être le meilleur partenaire possible de l’Université Concordia en matière de gestion de fonds. Sa réussite repose sur la générosité des diplômés, des amis, des sociétés, des fondations, et tout particulièrement des bénévoles et du personnel. La conjugaison de nos efforts favorise un cadre dans lequel l’enseignement, l’apprentissage et la recherche participent pleinement à la qualité de vie à Montréal, au Canada et partout dans le monde.

rapport annuel 2007-2008 PAGE 3


Tournoi de golf annuel des diplomés

PAGE 4

fondation de l’université CONCORDIA

« Tous ceux qui participent ou contribuent au Tournoi de golf annuel des diplomés sont gagnants. Cet événement, organisé par l’Association des diplômés de Loyola, nous donne en effet l’occasion de passer une belle journée tout en récoltant des fonds – 150 000 $ au fil des ans – pour les bourses d’études et de subsistance. Les étudiants qui en profitent doivent faire face à de nombreux défis. Certains éprouvent parfois des difficultés à payer leurs droits de scolarité; d’autres doivent remettre leurs études à plus tard, faute d’argent. Nous en profitons donc pour faire de bons coups afin qu’ils puissent réaliser leurs rêves. » – James Donaldson, L BSc 52 Président, Association des diplômés de Loyola

« C’est un honneur de recevoir une aide aussi précieuse que la subvention d’études de l’Association des diplômés de Loyola. J’aimerais voyager à l’avenir et enseigner à l’étranger au niveau élémentaire. Je souhaiterais également faire une maîtrise en sciences de l’éducation, peut-être en intégration scolaire. Au fur et à mesure que j’avance dans mes études, je suis beaucoup moins stressée de savoir que je peux compter sur le soutien financier nécessaire pour réaliser mes objectifs et obtenir d’excellents résultats. Merci beaucoup de contribuer à mon éducation et à ma réussite! » — Jessica Gill (BA en éducation préscolaire et enseignement primaire), lauréate d’une bourse


Message de Richard J. Renaud et de Kathy R. Assayag

Nous rédigeons ce rapport alors que les marchés financiers s’effondrent et que les perspectives économiques à court et moyen termes sont des plus incertaines. Cette crise sans précédent affecte d’ailleurs aussi bien les entreprises que les particuliers. Bien que la conjoncture ait eu un effet négatif sur la Fondation, nous bénéficions d’une politique de placement relativement conservatrice et d’un portefeuille diversifié. Nous avions en effet défini un niveau de tolérance au risque et un revenu visé appropriés à long terme. Ces précautions ont ainsi profité à notre portefeuille au cours de la dernière décennie, comme le démontre sa valeur de marché, qui s’élevait à 128 millions de dollars fin 2008, par rapport à 20 millions de dollars en 1998. Si les donateurs et bénéficiaires semblent préoccupés par la perte de valeur de nos fonds de dotation engendrée par la situation économique, nous sommes pourtant en mesure de respecter nos obligations de paiements annuels afin de financer les bourses d’études et de subsistance ainsi que l’enseignement et la recherche. Malgré la récente baisse de la valeur de nos fonds de dotation, nous demeurons convaincus que les membres hautement qualifiés de notre comité de placement sauront nous guider vers une croissance à long terme grâce à leur expertise, leurs conseils judicieux et leurs saines pratiques de gestion de portefeuille. Nous remercions nos bienfaiteurs pour leur soutien indéfectible qui nous aide à enrichir l’expérience universitaire des étudiants et à poursuivre notre mission.

Richard J. Renaud président du conseil de la Fondation de l’Université Concordia

Kathy R. Assayag présidente de la Fondation de l’Université Concordia rapport annuel 2007-2008 PAGE 5


Fantaisie ultime

PAGE 6

fondation de l’université CONCORDIA

Le 9 septembre 2008, plus de 120 diplômés, professeurs et amis – issus du monde des affaires – de l’École de gestion John-Molson ont assisté à la soirée annuelle de collecte de fonds Fantaisie ultime. L’événement a eu lieu à la Fonderie Darling à Montéal qui a été transformée pour l’occasion en palais indien. Les participants ont ainsi recueilli 100 000 $ au profit des bourses de doctorat destinées aux étudiants de l’École.

« Les études doctorales nécessitent un énorme investissement : il faut en effet consacrer d’innombrables heures à la lecture, aux études et à la recherche. Bien entendu, la plupart des doctorants se passionnent pour un sujet qu’ils souhaitent explorer et enseigner toute leur carrière. Pendant ces cinq années de travail acharné, la vie ne s’arrête pas pour autant et les contraintes financières peuvent alors devenir des obstacles. La bourse de recherche de l’École de gestion John-Molson m’aidera sans aucun doute à les surmonter et me permettra de bénéficier pleinement de cette expérience unique. Aucun mot ne saurait exprimer combien je vous suis reconnaissant. Permettez-moi de vous dire tout simplement merci! » – Émile Gibeau (PhD en gestion d’affaires), lauréat d’une bourse


Message de Judith Woodsworth

Je suis vraiment ravie d’être de retour à Concordia, où j’ai commencé ma carrière universitaire. J’y ai en effet passé dix-sept années mémorables et c’est aujourd’hui pour moi un privilège de la diriger! Au cours de la dernière décennie, l’Université a transformé le paysage urbain de façon notable. Nos nouveaux bâtiments, au cœur de la revitalisation de nos campus, reflètent l’excellence et le dynamisme de nos activités d’enseignement et recherche. L’Université Concordia est un milieu très dynamique, que j’ai le privilège de diriger aujourd’hui. Concordia m’attire en raison de son ouverture : sa propension au changement, ses étudiants d’horizons divers, ses idées nouvelles et son corps professoral créatif. Elle allie ainsi les valeurs, les objectifs et les aspirations de ses deux établissements fondateurs, l’Université Sir-George-Williams et le Collège Loyola, qui offraient un enseignement humaniste progressiste. J’ai choisi de revenir, car j’adhère à ces valeurs fondamentales. Sans oublier que cette communauté si accueillante, située au sein d’une des métropoles nord-américaines les plus diversifiées et multiculturelles, me communique tout son dynamisme. Concordia a fait d’importants progrès et veut atteindre de nouveaux sommets. C’est pourquoi j’ai entamé cet automne un processus de planification stratégique visant non seulement à améliorer la qualité de l’enseignement, mais aussi à fournir une excellente expérience universitaire aux étudiants et à renforcer notre engagement communautaire. À l’interne comme à l’externe, nous célébrerons et communiquerons donc nos réalisations afin que Concordia suscite l’intérêt partout au Canada. La Fondation de l’Université Concordia est essentielle à l’atteinte de nos objectifs au fur et à mesure que nous bâtissons sur nos nombreuses réalisations. En tant que gestionnaire des fonds de dotation et des dons spéciaux, elle vise à protéger à long terme les investissements des donateurs, nous permettant ainsi de continuer à financer bourses d’études et de subsistance, enseignement et recherche. Incontestablement, la crise financière actuelle aura des répercussions considérables et il est normal de s’inquiéter. Mais jusqu’ici, notre méthode d’investissement prudente et diversifiée nous a aidés à atténuer les effets de la crise sur la valeur de nos dotations.

Ensemble, nous relèverons les défis qui nous attendent.

Judith Woodsworth, PhD Rectrice et vice-chancelière de l’Université Concordia

rapport annuel 2007-2008

Comme le démontrent les nombreux dons que nous avons reçus cette année, nous avons d’ailleurs toutes les raisons de rester optimistes. Nos bienfaiteurs et amis ont en effet prouvé à maintes reprises l’importance primordiale qu’ils accordent à l’enseignement supérieur et à la production de connaissances. Nous sommes reconnaissants de cet appui et remercions tous les bénévoles et donateurs, qui sont le moteur de la Fondation.

PAGE 7


Atteindre les bonnes notes

PAGE 8

fondation de l’université CONCORDIA

Le 4 mai 2008, le concert-bénéfice annuel Atteindre les bonnes notes a attiré à la Place-des-arts de Montréal plus de 1 000 amateurs d’opéra qui ont assisté à un récital donné par la mezzo-soprano Joyce DiDonato (voir photo), le ténor Matthew Polenzani ainsi que les sopranos Diana Damrau et Renée Fleming, accompagnés par l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal. L’événement a rapporté 375 000 $ au profit de la Faculté des beaux-arts et de l’Orchestre Métropolitain.

« Mes tableaux sont pour la plupart autobiographiques et représentent des paysages ou des gens d’Ukraine, où j’ai grandi. Comme j’ai quitté ce pays alors que je n’avais que huit ans, je n’ai de mon enfance que des souvenirs fragmentés. Cela m’a permis de créer un monde imaginaire pseudohistorique, que je peux toutefois revendiquer comme faisant partie de mon patrimoine. La bourse “Atteindre les bonnes notes” me donne ainsi une certaine liberté financière et l’occasion de me concentrer exclusivement sur ma peinture tout en m’assurant une expérience en atelier idéale. » — Vitaly Medvedovsky (BFA en peinture), lauréat d’une bourse


Présentation du rendement

Investir pour bâtir et préserver un avenir solide La Fondation de l’Université Concordia joue un rôle important dans la viabilité à long terme d’un bon nombre de programmes et projets, grâce à la croissance continue de ses ressources financières. Ainsi, il est essentiel d’investir le produit des dons dans le long terme et la dotation, même si certains dons sont affectés aux besoins immédiats. Le total des actifs sous gestion comprend les capitaux de fonds désignés et de fonds de dotation. Les actifs de la Fondation sont investis pour la plupart à long terme et administrés conformément à la politique de placement mise en place par le comité de placement du Conseil.

Les dotations comptent pour environ 60 % de la valeur totale du portefeuille de placements à long terme et assurent une stabilité à long terme. Les donateurs peuvent ainsi semer dès aujourd’hui les bénéfices de demain. Le portefeuille de placements à long terme de la Fondation constitue un mode d’investissement idéal pour constituer un fonds de dotation en maximisant la croissance à long terme tout en étant sensible aux risques.

Actifs nets de la Fondation Pour l’exercice terminé le 31 mai 2008, les actifs nets de la Fondation s’élevaient à 113,3 millions de dollars, comparativement à 119,6 millions de dollars au 31 mai 2007. La Fondation a reçu environ 7,3 millions de dollars en nouveaux dons durant l’exercice et a distribué un peu moins de 10 millions de dollars à l’Université Concordia pour soutenir les initiatives dirigées par les donateurs.

Actifs nets de la Fondation de l’Université Concordia (Valeur du marché en millions de dollars) 31 mai 2008 $

31 mai 2007 $

31 mai 2006 $

31 mai 2005 $

31 mai 2004 $

(à l’exception des promesses de don à recevoir)

113,3

119,6

103,3

95,5

82,7

(y compris les promesses de don à recevoir)

134,1

142,7

130,2

124,3

100,3

Rendement des fonds gérés Vu l’importance des actifs à investir, la Fondation peut faire appel à des gestionnaires de placements réputés et compétents. Les sociétés de placements ont le mandat de gérer activement les fonds, en se conformant aux restrictions de la politique de placement, qui empêche que les actifs ne soient trop fortement concentrés dans un secteur ou surinvestis dans une catégorie d’actifs en particulier. À cette fin, le comité de placement surveille et passe régulièrement en revue le rendement des gestionnaires.

rapport annuel 2007-2008

Le principal objectif de la Fondation est de procurer à l’Université Concordia un revenu annuel à l’appui de sa mission. Son objectif de placement consiste à réaliser un rendement total supérieur d’au moins 5 %, en moyenne sur le long terme (soit dix ans), au taux d’augmentation annuel de l’indice des prix à la consommation, tout en maintenant un faible niveau de volatilité triennale.

PAGE 9


Répartition des actifs selon la politique

Des études réalisées à la demande du comité de placement montrent qu’un portefeuille investi selon la composition suivante peut atteindre l’objectif de placement avec un risque d’investissement à long terme de niveau acceptable : Actions nord-américaines à faible capitalisation

Titres à revenu fixe

Actions mondiales

Actions canadiennes

Répartition actuelle des actifs

Le portefeuille est géré activement et sa répartition peut différer de celle qui figure sur le graphique. La répartition des actifs est régulièrement passée en revue relativement aux seuils supérieurs ou inférieurs établis pour chaque catégorie de biens. Le portefeuille est rééquilibré conformément aux directives fixées par la politique de placement. La répartition des actifs au 31 mai 2008 se présentait comme suit : Actions nord-américaines à faible capitalisation

Actions mondiales

Titres à revenu fixe

Trésorerie et équivalents de trésorerie

Actions canadiennes

PAGE 10

Croissance du portefeuille 1998-2008

fondation de l’université CONCORDIA

Pour l’exercice financier allant du 1er juin 2007 au 31 mai 2008, les placements ont procuré, dans l’ensemble, un rendement annuel de -2,03 %, déduction faite des frais de gestion liés aux placements. Les rendements triennaux et quinquennaux de la Fondation sont respectivement de 7,45 % et 10,25 %. Sur le long terme, le rendement des placements de la Fondation a dépassé l’indice de référence de gestion du portefeuille d’environ 1 % par année en moyenne, soit de 8,20 % au total. Ceci a contribué à accroître les fonds disponibles pour l’Université Concordia ainsi que la taille des actifs du portefeuille. Au 31 mai 2008, la valeur marchande du portefeuille de la Fondation avait atteint 128 millions de dollars.

Ces résultats remarquables témoignent de l’expertise du personnel et des consultants en gestion de placements, ainsi que du savoir-faire et de la sagesse des membres du comité de placement, constitué d’experts issus de différentes branches du secteur des placements.


Description et rendement des catégories d’actifs Titres à revenu fixe comprennent des obligations garanties ou non, billets, prêts hypothécaires, titres adossés à des créances hypothécaires, titres adossés à des créances, obligations à rendement réel, actions privilégiées, dépôts à terme, CPG, contrats d’assurance et fonds de placement. La Fondation n’investit pas dans le papier commercial adossé à des créances (PCAC). Les placements dans des obligations canadiennes garanties ou non sont cotées AAA, AA et A par DBRS ou A++, A+ et A par SPCMS. L’indice de référence pour cette catégorie est l’indice obligataire universel de rendement total Scotia Capitaux. Les placements dans les instruments à revenu fixe procurent des revenus relativement constants et une protection contre les risques baissiers. Pendant l’exercice écoulé, 25 % des actifs de la Fondation, soit l’équivalent du taux cible, ont en moyenne été investis dans des placements à revenu fixe. La composante Titres à revenu fixe du portefeuille a réalisé un rendement de 7,59 % pour l’exercice financier 2008. Titres de participation comprennent des actions, titres convertibles en actions ordinaires et fonds de placement. Tous les types de secteurs et d’entreprises sont représentés et les actions sont gérées selon les stratégies axées sur la croissance et sur la valeur. L’indice de référence pour la composante actions canadiennes du portefeuille est l’indice de rendement total plafonné S&P/TSX. L’indice de référence pour les actions américaines est l’indice de rendement total S&P 500 (en dollars canadiens). L’indice de référence pour les actions canadiennes à faible capitalisation est une combinaison de l’indice pondéré de sociétés à faible capitalisation de BMO marchés des capitaux et de l’indice de rendement total Russell 2000 exprimé en dollars canadiens.

Tous les gestionnaires de portefeuille sont assujettis à des contraintes de pondération par secteur et par capitalisation. Au cours de l’exercice financier 2008, les actions canadiennes ont généré un rendement annuel de 6,36 %, tandis que la composante actions mondiales du portefeuille a enregistré un rendement de -19,29 %. La Fondation choisit principalement des titres à faible capitalisation en début de croissance qui sont susceptibles de connaître une augmentation de leur résultat et de leurs recettes pendant plusieurs années. Les placements des actions nord-américaines à faible capitalisation ont affiché un rendement de -24,89 % au cours de l’exercice 2008. Trésorerie et équivalents de trésorerie comprennent la trésorerie disponible, les billets à court terme, les dépôts à terme, les CPG, les dépôts à vue, les contrats d’assurance et les bons du Trésor émis par les gouvernements fédéral ou provinciaux (et leurs organismes), les obligations de banques à charte canadiennes (dont les acceptations bancaires) et les obligations d’importantes sociétés de fiducie canadiennes. Cette catégorie englobe en moyenne environ 3,1 % des actifs gérés.

Politique en matière de dépenses La politique en matière de dépenses de la Fondation vise à assurer aux générations futures le même niveau de soutien financier que celui dont jouissent actuellement les étudiants, les chercheurs, les programmes d’études et les divers projets de l’Université. Le niveau de soutien accordé à l’Université doit être protégé des effets de l’inflation et suffire pour répondre aux besoins actuels et futurs. La politique actuelle en matière de dépenses exige que sur une moyenne mobile triennale, 5 % de la valeur marchande du portefeuille soient déboursés à la fin de chaque exercice financier.

— Kevin Barber (BA en psychologie), lauréat d’une bourse

rapport annuel 2007-2008

« J’aimerais exprimer toute ma gratitude pour la bourse de l’Association des diplomés de l’Université Sir-George-Williams. Je ne m’attendais pas à recevoir autre chose que des bonnes notes pour mes efforts : cette récompense est une vraie bénédiction! Non seulement elle m’est d’un grand secours, mais elle m’encourage également à atteindre l’excellence. J’espère pouvoir entreprendre des études supérieures et obtenir mon permis d’exercice comme psychologue clinicien, ce qui me permettra de venir en aide à mon tour aux étudiants méritants! »

PAGE 11


fondation de l’université CONCORDIA PAGE 12

« Quel honneur de voir mes efforts récompensés par la subvention d’études du père Marc Gervais, S. J., Loyola! Cette marque de reconnaissance m’encourage à continuer dans ma quête de l’excellence. Actuellement en troisième année de baccalauréat en sciences de l’éducation, spécialisation Didactique de l’anglais, langue seconde, je profiterai de cette subvention pour me concentrer davantage sur mes études. Je n’aurai ainsi plus à me soucier sans arrêt de mes finances et cela m’aidera à réaliser mon rêve : enseigner. » — Yvette Relkoff (BEd en didactique de l’anglais, langue seconde), lauréate d’une bourse


Fondation de l’Université Concordia États financiers

au 31 mai 2008

Rapport des vérificateurs

14

États financiers

Bilan

15

Résultats

16-17

Évolution des soldes de fonds

16-17

Notes complémentaires

18-23

rapport annuel 2007-2008 PAGE 13


Rapport des vérificateurs

Aux administrateurs de la Fondation de l’Université Concordia, Nous avons vérifié le bilan de la Fondation de l’Université Concordia au 31 mai 2008 et les états des résultats et de l’évolution des soldes de fonds de l’exercice terminé à cette date. La responsabilité de ces états financiers incombe à la direction de la Fondation. Notre responsabilité consiste à exprimer une opinion sur ces états financiers en nous fondant sur notre vérification. Notre vérification a été effectuée conformément aux normes de vérification généralement reconnues du Canada. Ces normes exigent que la vérification soit planifiée et exécutée de manière à fournir l’assurance raisonnable que les états financiers sont exempts d’inexactitudes importantes. La vérification comprend le contrôle par sondages des éléments probants à l’appui des montants et des autres éléments d’information fournis dans les états financiers. Elle comprend également l’évaluation des principes comptables suivis et des estimations importantes faites par la direction, ainsi qu’une appréciation de la présentation d’ensemble des états financiers. La Fondation ne comptabilise pas sa participation dans la filiale en propriété exclusive à la juste valeur conformément à la NOC-18, « Sociétés de placement ». À cet égard, les états financiers ne sont pas conformes aux principes comptables généralement reconnus du Canada. L’effet de cette dérogation sur l’état des résultats et le bilan de la Fondation n’a pas été déterminé (note 5). À notre avis, à l’exception du fait que la participation dans la filiale en propriété exclusive n’a pas été présentée à la juste valeur, comme il est mentionné au paragraphe précédent, ces états financiers donnent, à tous les égards importants, une image fidèle de la situation financière de la Fondation au 31 mai 2008 ainsi que des résultats de ses activités et de ses flux de trésorerie pour l’exercice terminé à cette date selon les principes comptables généralement reconnus du Canada. Conformément aux exigences de la Partie II de la Loi sur les corporations canadiennes, nous déclarons qu’à notre avis ces principes ont été appliqués, après l’application rétroactive sans retraitement de la modification de la méthode de comptabilisation des actifs et des passifs financiers, comme il est décrit à la note 2, de la même manière qu’au cours de l’exercice précédent.

Raymond Chabot Grant Thornton

PAGE 14

fondation de l’université CONCORDIA

Comptables agréés Montréal Le 3 octobre 2008


Fondation de l’Université Concordia Bilan (au 31 mai 2008)

2008

2007

$

$

124 212 706

133 183 637

3 411 622

4 284 204

460 909

559 589

ACTIF Placements, à la valeur de marché (note 4) Trésorerie et équivalents de trésorerie Produits de placement à recevoir Participation dans la filiale en propriété exclusive (note 5) Avance à la filiale en propriété exclusive

100

100

500 000

128 085 337

138 527 530

14 756 369

18 970 513

PASSIF Dû à l’Université Concordia (note 6) Comptes fournisseurs et charges à payer

100

14 756 369

18 970 613

SOLDES DE FONDS Fonds de dotation

58 293 208

58 580 916

Grevés d’affectations

48 033 543

51 841 333

Non grevé d’affectations

7 002 217

9 134 668

113 328 968

119 556 917

128 085 337

138 527 530

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers.

Pour le conseil,

Richard J. Renaud Administrateur

Kathy R. Assayag Administrateur rapport annuel 2007-2008 PAGE 15


Fondation de l’Université Concordia Résultats de l’exercice terminé le 31 mai 2008

Fonds d’administration

Fonds grevés d’affectations – Autres

2008 $

2007 $

2008 $

2007 $

Placements

367 943

363 471

3 766 284

3 102 518

Gain net réalisé sur la cession de placements

110 723

549 264

1 105 579

4 688 413

Produits

Variations de la plus-value non réalisée sur les placements Dons désignés reçus de l’Université Concordia

(795 731)

1 064 269

(7 945 454)

9 084 397

(317 065)

1 977 004

(3 073 591)

16 875 328

598 195

504 624

4 087 131

3 044 846

281 130

2 481 628

1 013 540

19 920 174

63 689

67 782

635 945

578 559

8 508

8 737

84 951

74 579

Charges Honoraires de gestion du portefeuille Honoraires de consultants et d’autres professionnels Amortissement des immobilisations Intérêts (note 2) Remises à l’Université Concordia Excédent (insuffisance) des produits par rapport aux charges

555 561

627 758

76 519

720 896

653 138

2 663 056

2 002 584

7 087 707

9 341 631

3 290 814

2 079 103

7 808 603

9 994 769

(3 009 684)

402 525

(6 795 063)

9 925 405

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers.

Fondation de l’Université Concordia Évolution des soldes de fonds de l’exercice terminé le 31 mai 2008

PAGE 16

fondation de l’université CONCORDIA

Fonds d’administration

Solde au début Ajustement d’un exercice antérieur pour la réduction de valeur du dû à l’Université Concordia (note 2)

Fonds grevés d’affectations – Autres

2008 $

2007 $

2008 $

2007 $

9 134 668

8 732 143

51 841 333

41 915 928

1 117 020

Solde au début redressé

10 251 688

8 732 143

51 841 333

41 915 928

Excédent (insuffisance) des produits par rapport aux charges

(3 009 684)

402 525

(6 795 063)

9 925 405

Virements interfonds

(239 787)

2 987 273

Solde à la fin

7 002 217

9 134 668

48 033 543

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers.

51 841 333


Fonds grevés d’affectations – Fonds d’immobilisations

Fonds grevés d’affectations – Total

Fonds de dotation

Total

2008 $

2007 $

2008 $

2007 $

2008 $

2007 $

2008 $

2007 $

3 766 284

3 102 518

4 134 227

3 465 989

1 105 579

4 688 413

1 216 302

5 237 677

(7 945 454)

9 084 397

(8 741 185)

10 148 666

(3 073 591)

16 875 328

(3 390 656)

18 852 332

4 087 131

3 044 846

2 564 578

5 951 156

7 249 904

9 500 626

1 013 540

19 920 174

2 564 578

5 951 156

3 859 248

28 352 958

635 945

578 559

699 634

646 341

84 951

74 579

93 459

83 316 29 297

29 297

29 297

555 561

29 297

720 896

682 435

1 348 654

758 954

7 087 707

9 341 631

104 800

9 855 563

11 344 215

29 297

7 808 603

10 024 066

104 800

11 204 217

12 103 169

(29 297)

(6 795 063)

9 896 108

2 459 778

5 951 156

(7 344 969)

16 249 789

Fonds grevés d’affectations – Fonds d’immobilisations

Fonds de dotation

Total

2007 $

2008 $

2007 $

2008 $

2007 $

29 297

58 580 916

52 629 760

119 556 917

103 307 128

29 297

58 580 916

52 629 760

120 673 937

103 307 128

(29 297)

2 459 778

5 951 156

(7 344 969)

16 249 789

(2 747 486)

58 293 208

58 580 916

113 328 968

119 556 917

1 117 020

rapport annuel 2007-2008

2008 $

PAGE 17


Fondation de l’Université Concordia Notes complémentaires – au 31 mai 2008 1 - STATUTS ET OBJECTIFS DE LA FONDATION La Fondation a été constituée en société sans capitalactions en vertu de la Partie II de la Loi sur les corporations canadiennes en avril 1991 et elle a commencé son exploitation le 1er juin 1995. La Fondation est le gestionnaire de placements pour l’Université Concordia. La mission de la Fondation est d’utiliser ses ressources à la seule fin d’encourager l’avancement et le perfectionnement de l’éducation supérieure, de l’enseignement, de la recherche et d’autres activités charitables de l’Université Concordia. La Fondation, un organisme de bienfaisance enregistré, est associée à l’Université Concordia et est donc exonérée d’impôt en vertu de la Loi de l’impôt sur le revenu.

2 - MODIFICATIONS COMPTABLES Normes récentes adoptées Le 1er juin 2007, conformément aux dispositions transitoires applicables, la Fondation a appliqué les recommandations du nouveau chapitre 1506, « Modifications comptables », du Manuel de l’Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA). Ce nouveau chapitre, entrant en vigueur pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2007, établit les critères de changement de méthodes comptables ainsi que le traitement comptable et l’information à fournir relative aux changements de méthodes comptables, aux changements d’estimations comptables et aux corrections d’erreurs.

PAGE 18

fondation de l’université CONCORDIA

De plus, la nouvelle norme exige la communication des nouvelles sources premières de principes comptables généralement reconnus, publiées mais non encore entrées en vigueur ou non encore adoptées par la Fondation. La nouvelle norme n’a pas d’incidence sur les résultats financiers de la Fondation. Le 1er juin 2007, conformément aux dispositions transitoires applicables, la Fondation a adopté es nouvelles recommandations des chapitres 3855, « Instruments financiers – comptabilisation et évaluation », et 3861, « Instruments financiers – informations à fournir et présentation », du Manuel de l’ICCA.

Les chapitres 3855 et 3861 traitent de la comptabilisation, de l’évaluation, de la présentation et des informations à fournir à l’égard des instruments financiers et des dérivés non financiers dans les états financiers. Les dispositions transitoires de ces chapitres exigent que la Fondation réévalue les actifs et les passifs financiers, le cas échéant, à l’ouverture de son exercice. Tout ajustement de la valeur comptable antérieure est comptabilisé comme ajustement des soldes de fonds à l’ouverture de l’exercice d’adoption. Les états financiers des exercices antérieurs ne sont pas retraités. L’adoption de ces nouvelles recommandations a eu les effets suivants sur le classement et l’évaluation des instruments financiers de la Fondation, qui étaient antérieurement comptabilisés au coût (à l’exception des placements qui étaient déjà comptabilisés à la juste valeur) : – La trésorerie et les équivalents de trésorerie sont classés comme actifs financiers détenus à des fins de transaction. Ils sont évalués à la juste valeur et les variations de la juste valeur sont comptabilisées à l’état des résultats. Cette modification n’a eu aucun effet sur les états financiers au 31 mai 2008; – Les produits de placement à recevoir sont classés comme prêts et créances. Ils sont comptabilisés au coût après amortissement selon la méthode du taux d’intérêt effectif. Cette modification n’a eu aucun effet sur les états financiers au 31 mai 2008; – Le dû à l’Université Concordia est classé comme autres passifs financiers. Il est évalué au coût après amortissement selon la méthode du taux d’intérêt effectif. Cette modification a entraîné une diminution du dû à l’Université Concordia et une augmentation des soldes de fonds de 1 117 020 $ au 1er juin 2007, et une diminution du dû à l’Université Concordia et une augmentation des soldes de fonds de 561 460 $, de même qu’une augmentation de l’insuffisance des produits par rapport aux charges de 555 561 $, au 31 mai 2008 et pour l’exercice terminé à cette date.


Normes comptables futures En décembre 2006, l’ICCA a publié les nouveaux chapitres 3862, « Instruments financiers – informations à fournir », et 3863, « Instruments financiers – présentation », qui traitent de la présentation et des informations à fournir à l’égard des instruments financiers et des dérivés non financiers. Ces nouvelles normes décrivent l’information à fournir sur les instruments financiers, la nature et l’ampleur des risques découlant des instruments financiers et la façon dont l’entité gère ces risques. Ces nouvelles normes entrent en vigueur pour les exercices ouverts à compter du 1er octobre 2007 et la Fondation les mettra en application à compter du 1er juin 2008. Ces nouvelles normes couvrent seulement les informations à fournir et la présentation et n’auront pas d’incidence sur les résultats financiers de la Fondation. En décembre 2006, l’ICCA a publié une nouvelle norme comptable, soit le chapitre 1535, « Informations à fournir concernant le capital ». Le nouveau chapitre établit des normes pour la divulgation d’informations sur le capital de la Fondation et la façon dont il est géré. Cette nouvelle norme entre en vigueur pour les exercices ouverts à compter du 1er octobre 2007 et la Fondation la mettra en application à compter du 1er juin 2008. La nouvelle norme comptable couvre seulement les informations à fournir et n’aura pas d’incidence sur les résultats financiers de la Fondation.

3 - CONVENTIONS COMPTABLES

Estimations comptables Pour dresser des états financiers conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada, la direction doit faire des estimations et établir des hypothèses qui ont une incidence sur les montants présentés à titre d’éléments d’actif et de passif, sur la présentation des éléments d’actif et de passif éventuels ainsi que sur les montants présentés à titre de produits et charges de l’exercice. Les résultats réels pourraient être différents de ces estimations.

Les fonds grevés d’affectations - autres comprennent les ressources assujetties à des restrictions déterminées par les donateurs, incluant les projets de construction, le développement des facultés, les bibliothèques, les centres récréatifs ainsi que les projets scolaires et de recherche. Le fonds de dotation présente les ressources reçues à titre de dotation. Ces sommes sont investies et maintenues à perpétuité et les produits d’investissements qui en résultent sont utilisés afin de financer les initiatives désignées par les donateurs, incluant le soutien aux étudiants de premier et de deuxième cycle, les chaires et plusieurs fonds de départements. Actifs et passifs financiers Lors de la comptabilisation initiale, tous les actifs et les passifs financiers sont évalués et comptabilisés à leur juste valeur. Les coûts de transaction liés aux actifs et aux passifs financiers détenus à des fins de transaction sont comptabilisés à l’état des résultats et présentés dans les frais d’administration. Les coûts de transaction liés aux actifs financiers disponibles à la vente, aux placements détenus jusqu’à leur échéance et aux prêts et créances augmentent la valeur comptable des actifs financiers afférents. Les coûts de transaction liés aux autres passifs financiers réduisent la valeur comptable des passifs financiers afférents. Les achats ou les cessions d’actifs financiers sont comptabilisés à la date de transaction. Par la suite, les actifs et les passifs financiers sont évalués et comptabilisés comme il est décrit ci-après. Actifs financiers détenus à des fins de transaction Les actifs financiers détenus à des fins de transaction sont évalués à leur juste valeur et les variations qui en découlent sont comptabilisées à l’état des résultats. Les variations de la juste valeur comptabilisées à l’état des résultats incluent les produits d’intérêts et de dividendes, les gains ou pertes de change ainsi que les gains ou pertes réalisés et non réalisés, et sont présentées au poste Produits de placements.

rapport annuel 2007-2008

Base de présentation Les états financiers sont préparés selon la méthode du coût historique, à l’exception de certains instruments financiers qui sont comptabilisés à la juste valeur. Aucune information sur la juste valeur n’est présentée lorsque la valeur comptable correspond à une approximation raisonnable de la juste valeur.

Comptabilité par fonds Le fonds d’administration comprend les activités d’investissement de la Fondation.

PAGE 19


Prêts et créances, et autres passifs financiers Les prêts et créances, et les autres passifs financiers sont évalués au coût après amortissement calculé selon la méthode du taux d’intérêt effectif. Les intérêts calculés selon la méthode du taux d’intérêt effectif sont présentés à l’état des résultats aux postes Produits de placements ou Frais d’intérêts, le cas échéant.

Apports reçus sous forme de fournitures et de services La Fondation constate les apports reçus sous forme de fournitures et de services lorsque la juste valeur de ces apports peut faire l’objet d’une estimation raisonnable et que la Fondation aurait dû se procurer autrement ces fournitures et services pour son fonctionnement régulier.

Constatation des produits La Fondation applique la méthode de la comptabilité par fonds affectés pour comptabiliser les apports.

Trésorerie et équivalents de trésorerie La trésorerie et les équivalents de trésorerie incluent l’encaisse et les placements dont l’échéance est de moins de trois mois à compter de la date d’acquisition.

La Fondation reçoit régulièrement des apports de l’Université Concordia. Ces apports, qui se composent de dons reçus par l’Université Concordia pour lesquels un reçu aux fins d’impôt a été émis, sont remis à la Fondation par l’intermédiaire de dons désignés. Les apports affectés sont constatés à titre de produits du fonds grevé d’affectations approprié dans l’exercice au cours duquel ils sont reçus ou à recevoir si le montant à recevoir peut faire l’objet d’une estimation raisonnable. Les produits sont constatés dans le fonds auquel ils sont affectés selon la désignation du don. Les apports non affectés sont constatés au fonds d’administration.

PAGE 20

fondation de l’université CONCORDIA

Les produits de placement tirés des ressources du fonds de dotation qui doivent servir à financer des activités en particulier sont constatés à titre de produits dans les fonds grevés d’affectations - autres. Les produits de placement des autres ressources sont constatés dans le fonds d’administration lorsqu’ils sont reçus ou à recevoir si les montants à recevoir peuvent faire l’objet d’une estimation raisonnable et que leur encaissement est raisonnablement assuré. Les produits de placement sont constatés selon la méthode de la comptabilité d’exercice. Les produits d’intérêts sont comptabilisés d’après le nombre de jours de détention du placement au cours de l’exercice. Les dividendes sont constatés à compter de la date ex-dividende. Les gains ou les pertes sur la cession de placements sont établis selon la méthode du coût moyen. Les gains et pertes non réalisés sont calculés sur la fluctuation de la juste valeur des investissements détenus à la fin de l’exercice. Les coûts de transaction reliés à l’acquisition ou à la cession de placements sont inclus dans le coût du placement ou comptabilisés en réduction du produit de la cession de placements.

Participation dans la filiale en propriété exclusive La participation dans la filiale en propriété exclusive est constatée à la valeur d’acquisition. Placements Le 1er juin 2005, la Fondation a adopté la note d’orientation concernant la comptabilité NOC-18 du Manuel de l’ICCA, « Sociétés de placement », laquelle exige que les placements soient évalués et présentés dans les états financiers à la juste valeur. La plus-value (moins-value) non réalisée sur les placements est prise en compte dans la détermination de l’insuffisance des produits par rapport aux charges. Les transactions sur placements sont comptabilisées à la date de règlement. La valeur de marché des placements est mesurée comme suit : – Les obligations et les fonds de placement sont constatés au cours du marché en vigueur à la fin de l’exercice; – Les actions sont présentées au cours du marché de fermeture. Conversion des devises Les éléments monétaires d’actif et de passif sont convertis au taux de change en vigueur à la date du bilan, tandis que les autres éléments d’actif et de passif sont convertis au taux en vigueur à la date de l’opération. Les produits et les charges libellés en devises sont convertis au taux moyen en vigueur durant l’exercice, à l’exception des produits et des charges liés aux éléments non monétaires d’actif et de passif qui sont convertis au taux d’origine. Les gains et les pertes sont inclus dans les résultats de l’exercice.


4 - PLACEMENTS

2008

2007

Valeur de marché $

Coût $

Valeur de marché $

Coût $

60 995 843 30 606 761 32 610 102 124 212 706

48 948 006 30 137 004 27 487 720 106 572 730

95 080 564 27 281 861 10 821 212 133 183 637

73 742 623 27 320 664 5 729 063 106 792 350

Actions ordinaires Obligations Fonds de placement

Détail des placements 2008 $

2007 $

13 622 212 13 209 595 6 404 214 5 120 475 3 420 821 2 592 370 2 378 342 5 914 687 52 662 716

20 261 433 10 747 498 7 654 975 6 965 240 5 885 907 3 437 746 2 367 009 7 134 600 64 454 408

1 159 140 1 773 872 – 5 400 115 8 333 127 – 8 333 127 60 995 843

9 136 162 3 594 007 2 494 091 13 926 570 29 150 830 1 475 326 30 626 156 95 080 564

9 691 756 9 105 601 11 809 404 30 606 761

11 483 681 6 452 322 9 345 858 27 281 861

1 275 567 1 470 850 1 199 161 1 921 485 3 705 490 23 037 549 32 610 102 124 212 706

1 711 816 1 676 427 1 006 920 1 969 031 4 457 018 – 10 821 212 133 183 637

2008 $

2007 $

Total des acquisitions

131 223 379

112 260 114

Total du produit de cessions

131 459 927

98 520 882

Actions ordinaires Actions ordinaires canadiennes Services financiers Pétrole et gaz Produits industriels Communications et médias Vente Pipelines Produits de consommation Autres

Valeur de marché

Actions ordinaires étrangères Actions ordinaires américaines Services financiers Consommation Pétrole et gaz Autres Actions ordinaires européennes, australiennes et d’Extrême-Orient

Obligations Canadiennes Obligations gouvernementales (Govn’t Gtd) Obligations fédérales, 3,60 % à 5,00 % (a) Obligations provinciales, 4,4 % à 10,25 % (b) Obligations de sociétés, 3,90 % à 12,20 % (c) Fonds de placement en dollars canadiens DK Energy Fund I DK Energy Fund II DK Energy Fund III Fonds Desjardins Fonds commun d’actions de sociétés à petite capitalisation Canada Trust Global Style Blend Fund

(a) Échéant à différentes dates jusqu’en 2017. (b) Échéant à différentes dates jusqu’en 2032. (c) Échéant à différentes dates jusqu’en 2037.

Rendement des placements Les actifs de portefeuille sont gérés de façon active. Le rendement annuel des placements pour l’exercice 2008 s’est établi à -2,03 % (16,44 % en 2007), déduction faite des frais de gestion de placements. Au 31 mai 2008, le taux d’intérêt moyen pondéré des obligations est de 5,87 % et la durée moyenne pondérée est de 7,5 années.

rapport annuel 2007-2008

Total des acquisitions et cessions pour l’exercice

PAGE 21


5 - PARTICIPATION DANS LA FILIALE EN PROPRIÉTÉ EXCLUSIVE La Fondation détient la totalité des actions en circulation de eConcordia.com Inc. Le mandat de cette société, constituée en vertu de la Partie III de la Loi sur les compagnies (Québec), est de faire progresser l’apprentissage en ligne ou par l’intermédiaire d’autres nouveaux médias, d’élargir l’accès à l’éducation supérieure et à la formation et d’assurer une formation continue à l’échelle locale, régionale, nationale ou internationale.

2008 $

2007 $

Distribution de capital

5 675 632

5 195 460

Nouveaux engagements en capital

2 116 564

3 417 071

699 634

646 341

93 459

83 316

Charges

6 - DÛ À L’UNIVERSITÉ CONCORDIA

Honoraires de gestion de portefeuille

2008 $

2007 $

14 756 369

18 970 513

Honoraires de consultants et autres

Portion à court terme

8 580 150

8 383 081

8 - PROMESSES D’APPORTS À RECEVOIR

Portion à long terme

6 176 219

10 587 432

Les promesses d’apports à recevoir de donateurs sont faites à l’Université Concordia et ne sont conséquemment pas enregistrées dans les états financiers de la Fondation. Elles totalisent 20 807 452 $ (23 112 586 $ en 2007) et sont réparties dans les fonds suivants :

La Fondation distribue chaque année une partie de ses produits de placement afin d’appuyer l’avancement et le perfectionnement de l’éducation supérieure, l’enseignement, la recherche, les intérêts d’une émission obligataire, certains événements-bénéfices et d’autres activités charitables de l’Université Concordia. Le solde est réservé aux initiatives de l’Université. Le montant dû à l’Université Concordia ne porte pas intérêt. Le dû à l’Université Concordia a été actualisé à 5 % afin de refléter la juste valeur de ce passif. Les remboursements prévus pour les trois prochains exercices s’élèvent à 8 580 150 $ en 2009, à 3 850 000 $ en 2010 et à 2 887 679 $ en 2011.

fondation de l’université CONCORDIA

L’Université Concordia exerce une influence notable sur la Fondation. La Fondation doit réserver ses ressources uniquement à l’avancement de la mission de l’Université Concordia et effectue périodiquement des versements de capital à l’Université Concordia en accord avec les ententes de dons. Ces transactions sont effectuées dans le cours normal des activités et sont mesurées à la valeur d’échange, soit la valeur établie et acceptée par les parties.

Au 31 mai 2008, la situation financière de eConcordia.com Inc. est la suivante : un actif de 1 150 737 $, un passif de 977 115 $ et des capitaux propres de 173 622 $.

Dû à l’Université Concordia

PAGE 22

7 - OPÉRATIONS ENTRE APPARENTÉS

Grevés d’affectations Dotation

2008 $

2007 $

19 856 741

21 273 166

950 711

1 839 420

20 807 452

23 112 586

Ces promesses d’apports seront constatées dans les produits lorsque l’Université Concordia les aura reçues et feront l’objet d’un virement à titre de dons désignés à la Fondation.

« Merci de m’avoir choisie comme récipiendaire de la subvention de l’Association des diplômés de Loyola pour l’année 2008-2009. Cette aide m’enlève un énorme poids sur les épaules. Je peux maintenant consacrer tous mes efforts à mon enseignement et à mes cours sans avoir à me soucier de mes droits de scolarité. Je vous en suis très reconnaissante. » — Michelle Diano (BA en éducation préscolaire et en enseignement primaire), lauréate d’une bourse


9 - FRAIS GÉNÉRAUX ET D’ADMINISTRATION

Risque de change La Fondation est exposée au risque de change en raison de la trésorerie et des équivalents de trésorerie Tous les frais généraux et d’administration liés à la et des placements libellés en dollars américains. Au sollicitation et au traitement des dons sont consolidés 31 mai 2008, les actifs financiers libellés en devises dans les comptes de l’Université Concordia. Les seules représentent de la trésorerie et des équivalents de charges engagées par la Fondation se rapportent trésorerie et des placements totalisant 31 188 726 $ US directement à la gestion de l’ensemble de ses placements (28 923 966 $ US au 31 mai 2007). et aux frais de vérification de la Fondation.

10 - OBJECTIFS ET POLITIQUES EN MATIÈRE DE GESTION DES RISQUES FINANCIERS, Objectifs et politiques en matière de gestion des risques financiers La Fondation est exposée à divers risques financiers qui résultent à la fois de ses opérations et de ses activités d’investissement. La gestion des risques financiers est effectuée par la direction de la Fondation. La Fondation ne conclut pas de contrats visant des instruments financiers, incluant des dérivés financiers, à des fins spéculatives. Risques financiers Les principaux risques financiers auxquels la Fondation est exposée ainsi que les politiques en matière de gestion des risques financiers sont détaillés ci-après.

La Fondation ne fait pas de couverture pour son exposition au risque de change. Risque de taux d’intérêt Les dépôts à terme et le placement en obligations portent intérêt à taux fixe et exposent donc la Fondation au risque de variations de la juste valeur découlant des fluctuations des taux d’intérêt. Les autres passifs financiers de la Fondation ne présentent aucun risque de taux d’intérêt étant donné qu’ils ne portent pas intérêt. La Fondation n’utilise pas de dérivés financiers pour réduire son exposition au risque de taux d’intérêt.

11 - ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE Aucun état des flux de trésorerie n’a été présenté puisque les principales activités de fonctionnement, de financement et d’investissement sont évidentes à la lecture des autres états financiers et qu’il n’apporterait aucune information supplémentaire.

— Kristin Martin (Bsc en sciences de l’exercice, thérapie sportive), lauréate d’une bourse

rapport annuel 2007-2008

« J’aimerais exprimer toute ma gratitude et mes remerciements pour la subvention d’études du père Stanley Drummond, S. J., Loyola. Je suis actuellement inscrite au programme de sciences de l’exercice, thérapie sportive, et ce ne sont pas les défis qui manquent! Cette subvention me sera d’une grande aide : je n’aurai plus à m’inquiéter de devoir travailler pour financer mes fournitures scolaires et mes livres. Je pourrai ainsi me concentrer sur mes études et acquérir de l’expérience dans mon domaine. Le fait de savoir que quelqu’un croit en vous et vous accorde son soutien pour que vous puissiez atteindre vos objectifs donne encore plus d’importance à l’apprentissage. C’est une source de motivation incroyable! »

PAGE 23


Comité de placement

Le comité de placement est nommé par le conseil d’administration afin de surveiller tous les aspects liés à la gestion des placements. Ses membres, tous bénévoles, sont des professionnels chevronnés en placements et en finances. En résumé, le comité : • recommande la politique de placement auprès du conseil d’administration et la met à jour, au besoin; • recommande la nomination des gestionnaires de placement; • affecte les fonds à administrer parmi les gestionnaires de placement; • examine le rendement des fonds générés par les gestionnaires et celui du fonds de placement au moins tous les trois mois et en fait état au Conseil. Nous remercions nos gestionnaires de fonds : Beutel Goodman – Obligations canadiennes Jarislowsky Fraser – Actions canadiennes et portefeuille équilibré AllianceBernstein – Actions américaines Howson Tattersall – Titres à faible capitalisation nord-américains Van Berkom – Titres à faible capitalisation nord-américains

PAGE 24

fondation de l’université CONCORDIA

Acuity/Desjardins – Fonds équilibré

« La subvention d’études Benoît-Pelland (Loyola) m’aidera énormément en tant qu’étudiant à temps plein très actif au sein du corps étudiant. C’est en effet un énorme soulagement, car au début de l’année, je me demandais si je devais ou non travailler à temps partiel. J’ai finalement décidé qu’il était plus important que je me concentre sur mes études. Grâce à votre don, je peux atteindre mon objectif. » — Stephen Paek (BComm en finance – programme coop), lauréat d’une bourse


Membres du conseil d’administration de la fondation

Ronald Lawless, LLD

W. Brian Edwards Vice-président du conseil d’administration et dirigeant

Richard J. Renaud Président du conseil d’administration et membre d’office

Leonard Ellen, LLD

Patricia Saputo Présidente, comité de vérification

Larry English Trésorier et dirigeant

Brian Steck

Bram Freedman Secrétaire et dirigeant

Kenneth W. Woods

Ned Goodman, LLD

Judith Woodsworth, PhD Membre d’office

rapport annuel 2007-2008

Kathy R. Assayag Présidente et membre d’office

PAGE 25


TĂŠl. : 514-848-2424, poste 3885 Fax : 514-848-2826 Courriel : giving@concordia.ca 1455, boul. De Maisonneuve Ouest, FB 520 MontrĂŠal, QC H3G 1M8 Canada giving.concordia.ca


Concordia 2008 Foundation Report (FR)