Page 37

I C E CAPAD ES / S U R G LAC E

CHILL SEEKERS

FRIS SONS G AR ANTIS Our writer learns to put his fears of winter driving on ice. Notre reporter met sa peur de conduire en hiver sur la glace. B Y / P A R C H R I S T O P H E R D i R A D D O I L L U S T R AT I O N S B Y / D E T O M J AY

YOU’D THINK THEY’D WON THE LOTTERY, FROM THE LOOKS ON THE faces of this group of (mostly) men as we see our rides for the first time. Thirty-two brand new Porsches are parked on the ice outside the Mécaglisse track in Notre-Dame-de-la-Merci, two hours north of Montreal. It’s sunny out, and -21°C. People are shivering, but that might just be the anticipation. Our instructors explain the day’s program. “Wait a minute,” I sputter. “You actually want us to lose control of these $150,000 cars?” The last time I spun out on ice was while driving my dad’s 1987 Chevrolet Celebrity, and although I didn’t do any damage to the clunker, I did end up facing oncoming traffic. It’s not an experience I’m looking to repeat. My new friends, however, are unbothered by the agenda. Every February, dozens like them come to Camp4 Canada to learn how to push the limits of their sports cars back home and become more confident winter drivers – okay, and maybe live out a latent bank-heist-on-ice fantasy. Lead instructor Jonathan Urlin explains that he’s going to put us in an uncontrollable environment – a frozen slip’n’slide, essentially, 2 ½ kilometres long – and teach us how to take control. The topic is weight transfer, and Urlin gives us a quick

0 2 . 2 0 1 8 E N R O U T E . A I R C A N A DA . C O M

ON CROIRAIT QU’ON A GAGNÉ LE GROS LOT, À EN JUGER PAR LES visages dans notre groupe (surtout composé d’hommes) à la vue de nos bolides pour la journée. Trente-deux Porsche flambant neuves attendent sur la glace près du circuit Mécaglisse à NotreDame-de-la-Merci, à deux heures au nord de Montréal. Il fait soleil et -21 °C. On frissonne, mais peut-être juste d’excitation. Nos moniteurs détaillent le programme du jour. « Minute ! dis-je en bafouillant. Vous voulez vraiment qu’on perde le contrôle de ces autos à 150 000 $ ? » La dernière fois que j’ai dérapé sur la glace, c’était au volant de la Chevrolet Celebrity 1987 de mon père, et, même si le bazou n'a pas subi de dégâts, je me suis retrouvé en contresens. Ce n’est pas une expérience que j’ai envie de revivre. Mais ce n'est pas un problème pour mes nouveaux amis. Chaque année en février, Camp4 Canada apprend à des dizaines de leurs semblables à repousser les limites de leurs voitures sport et en fait des conducteurs plus confiants en hiver (en plus d'assouvir un fantasme de braquage de banque avec évasion sur glace). Le moniteur en chef Jonathan Urlin annonce qu’il va nous mettre dans un environnement incontrôlable (une route glacée de 2,5 km) et nous apprendre à prendre le contrôle. C’est une question de transfert de poids ; Jonathan nous explique dans une brève

37

Air Canada enRoute — February / février 2018  

All Eyes on Team Canada / Rivés sur équipe Canada

Air Canada enRoute — February / février 2018  

All Eyes on Team Canada / Rivés sur équipe Canada