Issuu on Google+

Benoît XVI nous rappelle dans son Message pour la Journée mondiale des Missions deux dimensions qui situent l’action missionnaire de l’Église, et donc de chaque chrétien : annoncer l’évangile non seulement est une constante de la vie de l’Église, c’est aussi un engagement premier, fondateur, incontournable et urgent. Une nécessité qui vient de l’intérieure même de la foi. Cette annonce, un peuple nombreux l’attend dans nos villes. Et c’est encore une exigence pour la mission que de permettre à ce peuple de se constituer à la lumière de la foi et dans la joie et la puissance de l’Esprit. Il peut paraître paradoxal que de parler de peuple nombreux, dans nos pays, quand le tissu social de l’Eglise ne se renouvelle plus avec des générations chrétiennes et que dans notre société laïque, démocratique et sécularisée l’Église peine à s’y inscrire. L’éducation dans la foi qui assurait la « relève »,

Clarétains

Au service de l’évangile

dans le monde

« La mission universelle doit devenir une constante fondamentale de la vie de l’Église. Annoncer l’Évangile doit être pour nous, comme ce l’était déjà pour l’Apôtre Paul, un engagement qui ne peut être différé et qui est premier. » «  Animés et inspirés par l’Apôtre des Nations, nous devons être conscients que Dieu a un peuple nombreux dans toutes les villes parcourues, y compris par les apôtres d’aujourd’hui (cf. Act 18,10). En effet, ‘la promesse est pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur les appellera’  » (Act 2,39). (Benoît XVI, Message pour la Journée mondiale des Missions)

N° 36 OCTOBRE 2009

DEFIS DE LA MISSION se révèle insuffisante et la société se structure et est gérée sans relation à l’Eglise si ce n’est pas contre. Il est banal de dire que l’Eglise est devenue minoritaire, même si l’expression est largement équivoque. Ces constats ont été abondamment établis, analysés, étudiés et utilisés pour des prospectives de l’avenir de l’Eglise et de la foi chrétienne. Selon quelques-uns, pour une mort annoncée, même si l’histoire nous dit obstinément le contraire. Mais il est temps, peut-être, il est grand temps de passer de constats aux défis, si toutefois nous croyons à la Bonne nouvelle et qu’elle est destinée à l’humanité tout entière, nos sociétés sécularisées, démocratiques et laïques incluses. Les défis pour la mission aujourd’hui peuvent être formulés : « Transmission de la foi » et « Inscription de la foi chrétienne dans une société sécularisée », pour emprunter le titre d’un livre récent de

Guy Coq. D’ailleurs, « transmission de la foi » et « inscription dans la société » s’interpellent et s’impliquent mutuellement. Bonne occasion que cette « Journée Mondiale des Missions » pour relever ces défis si nous croyons à l’Évangile et que nous sentons l’urgence de l’annoncer à ce « peuple nombreux » qui attend. Madeleine Delbrel a écrit avec justesse : « Une fois que nous avons connu la Parole de Dieu, nous n’avons pas le droit de ne pas la recevoir. Une fois que nous l’avons reçue, nous n’avons pas le droit de ne pas la laisser s’incarner en nous. Une fois qu’elle est incarnée en nous, nous n’avons pas le droit de la garder pour nous : Nous appartenons dès lors à ceux qui l’attendent ».

MISSIONNAIRES CLARÉTAINS 159 route de Seysses 31100 Toulouse (France) Tél. (0)562 87 89 60 - Fax: (0)562878962 - E-mail: claretains@claretains.fr Site internet: www.claretains.fr Si vous souhaitez recevoir «Clarétains dans le monde» à votre domicile, veuillez nous communiquer votre adresse.


«Couples For Christ» Le mouvement «Couples for Christ (CFC)» est un mouvement laïc qui a pour but le renouvellement et l’affermissement de la famille. Les membres se sont engagés pour Christ et pour les autres pour qu’ils grandissent en maturité comme des hommes et des femmes et répondre ainsi à leur vocation par le lien familial dans le Christ. C’est un mouvement essentiellement évangélique et qui oeuvre et collabore à l’évangélisation.

LES PHILIPPINS SE SONT RENCONTRÉS À MARSEILLE L’émigration philippine est une immigration très discrète.

A part quelque rares cas, comme la condamnation à mort d’une ressortissante philippine en Arabie Saoudite, relayée par la presse internationale, on n’en entend parler que rarement même à niveau local. Pourtant… Du 21 au 23 août a eu lieu à Marseille la 12e Rencontre Européenne du Mouvement « Couples for Christ », un mouvement laïc, reconnu par le Hiérarchie, né aux Philippines avec un premier noyau de 18 couples pour « renouveler la foi par le Saint Esprit ». C’est un mouvement d’inspiration charismatique mais qui a développé à son tour une branche à connotation sociale. Cette rencontre a été l’occasion de se retrouver à 600 participants au Parc Chanot accueillis par la communauté philippine de Marseille. Ils venaient en délégation depuis les pays baltes jusqu’à l’Espagne, depuis l’Angleterre jusqu’à la Grèce, l’Azerbaïdjan et la Turquie. Trois jours de convivialité, de réflexion et de prière avec la présence du Président de Commission

Episcopale de Migrations de Philippines et la participation de Mgr Pontier évêque de Marseille dans la session de clôture. Les premiers Philippins sont arrivés à Marseille dans les années 1970. C’étaient des cas isolés. Presque tous sont encore là. Mais la communauté s’est agrandie par des nouveaux arrivants et par la montée de la deuxième génération. Ils sont actuellement autour de 1200 à Marseille et de 5000 dans la Région surtout du côté de Nice, car l’émigration philippine s’est étendue à toute la Côte d’Azur. A Marseille leur port d’attache fut dès le début, et l’est toujours, la chapelle des Missionnaires Clarétains. Avec sa discrétion, la communauté philippine s’est fait apprécier par le sérieux et la responsabilité dans le travail. Sans aumônier attitré pendant les premières années et avec une aide religieuse assez

limitée, ce sont les laïcs qui ont pris en main leur propre organisation. Ce n’est qu’à partir de 1996 que la communauté philippine a pu avoir un aumônier pour toute la région, basé depuis 2002 à Marseille chez les Missionnaires Clarétains. Le Mouvement « Couples for Christ » à Marseille commença en 1990, mais déjà auparavant les Philippins avaient organisé des cercles de réflexion et des pèlerinages.


Nouvelles

Pèlerinage aux Saintes Maries de la Mer

Clôture du XXIV Chapitre Général

L’Aumônerie Catholique des Gitans et des Gens du Voyage organise chaque année, du 18 au 25 Mai, autour de la fête locale des Saintes Maries, une semaine de Mission, appuyée sur les membres des Aumôneries provinciales. Le P. Josep Albistur, cmf, nous écrit: «J’ai été particulièrement frappé par l’empreinte que la Parole de Dieu a sur chacune des veillées: elles deviennent, de plus en plus, des instruments importants pour l’évangélisation de ce peuple du voyage et l’édification des personnes.»

Rome. Le Chapitre a pris fin le 5 septembre avec la messe de clôture après presqu’un mois de travail où ont participé 78 Capitulants représentant les Clarétains de 62 pays. Un travail intense a mis de manifeste la volonté de vivre et de transmettre l’identité pleinement missionnaire de la Congrégation. Les apports et les échanges étaient un signe de la multiculturalité vécue dans l’unité du charisme clarétain et dans une ambiance de fraternelle harmonie.

Pèlerinage à Lourdes Père Pierre Zanga, cmf, avec les jeunes de l’aumônerie de la paroisse saint François d’Assise de Perpignan à Lourdes (150ème anniversaire des apparitions)

EN BREF Synode pour l’Afrique (4-25 octobre). Thème : « L’Eglise en Afrique au service de la réconciliation, de la justice et de la paix. Vous êtes le sel de la terre. Vous êtes la lumière du monde… »

Collaborateur du P. Claret canonisé Canonisation du P. François Coll, qui collabora avec saint Antoine-Marie Claret dans les campagnes de Missions populaires en Catalogne.

Conseil des Conférences Épiscopales d’Europe Choco: Afro-colombiens Dans la forêt Amazonienne de la Colombie, le département du Choco est peuplé d’Afro-colombiens avec une petite minorité d’indiens emberas. Les Clarétains y sont arrivés en février 1909.

Les Conseil des Conférences Épiscopales d’Europe (CCEE) s’est réunit à Paris en Assemblée Plénière sur le thème des relations « ÉgliseÉtat » du 2 au 4 octobre. D’autres sujets y ont été abordés comme les migrations, relations aux média, etc.


XXIV CHAPITRE GENERAL DES MISSIONNAIRES CLARÉTAINS La responsabilité. On ne s’habitue jamais à cette sorte de responsabilités. Ce service comporte toujours de nouveaux défis…. J’ai pu vérifier pendant les années précédentes la grande qualité humaine et spirituelle de nombreux clarétains. Aider à la canalisation de cette richesse au service de la mission évangélisatrice de l’Église est une responsabilité pleine de joie. La santé de la Congrégation. Je crois qu’elle est bonne… Sans cacher l’existence de défaillances et d’ombres… le bilan général est positif… Le nombre de clarétains se maintient et nous cherchons à ne pas perdre le dynamisme missionnaire… Je crois que nous avons grandi dans le dialogue interculturel à l’intérieur de l’Institut, bien qu’il continue à être un défi. La crise des vocations. Les clarétains se développent en Afrique et en Asie ; se maintiennent en Amérique Latine et diminuent en Europe et aux USA… La croissance en Afrique et en Asie enrichit le patrimoine spirituel de la Congrégation avec de nouvelles valeurs culturelles et nous met en contact beaucoup plus profond avec d’autres Traditions religieuses. C’est une grande opportunité de croissance, mais cela exige aussi un accompagnement attentif de ces nouvelles générations clarétaines pour qu’elles puissent assimiler le charisme et qu’elles puissent l’exprimer de manière créative dans leurs contextes culturels respectifs. La pastorale des jeunes et des vocations sera une priorité les prochaines années… Trois priorités … L’attention aux personnes dans toutes les dimensions de leur vie, le souci de maintenir vivant le charisme missionnaire…., l’effort pour animer l’engagement missionnaire de la Congrégation et stimuler l’attention aux nouveaux défis à la créativité pastorale… Aux frontières, « grandir dans la ligne prophétique.» Le Synode sur la Parole de Dieu… remercie les religieux de leur disponibilité à proclamer l’Évangile sur les frontières culturelles et géographiques de la mission… Nous nous sentons appelés à y vivre et travailler. Elles ont des noms divers… et en tout cas exigent toujours une manière d’y être marquée par une vraie attitude de dialogue qui ne s’oppose pas à une autre exigence indiscutable : la fidélité à l’Évangile. Vatican II indiscutable… Son ecclésiologie, sa vision de la mission de l’Église et son engagement

Le nouveau Gouvernement Général des Missionnaires Clarétains lors du XXIV Chapitre Général à Rome.

Le P. Josep Maria ABELLA, CMF vient d’être réélu comme Supérieur Général des Missionnaires Clarétains. Envoyé encore séminariste au Japon, il y fut ordonné. Après y avoir exercé son ministère missionnaire pendant plus de vingt ans, il fut élu membre du Gouvernement Général et y assuma la responsabilité de l’animation pastorale pendant 12 ans. Dans le Chapitre Général de 2003 il fut élu Supérieur Général. Il vient d’y être réélu pour six ans. Voici un extrait de sa vision de la vie et de la mission des Clarétains. Il répond aux questions de « Religion Digital » (Espagne).

de dialogue avec le monde sont le cadre de référence pour définir notre place dans l’Église et notre façon de réaliser la mission qui nous a été confiée.

témoignage… Et il ne faut avoir peur d’être à contre-culture sur certains aspects. Jésus l’a été et beaucoup de Saints…

Méfiance de la part des évêques ?... J’ai eu la possibilité de visiter presque tous les endroits où nous travaillons… (62 pays et en chacun d’eux plusieurs diocèses). Je dois dire que j’ai trouvé dans la grande majorité un accueil chaleureux… Une certaine méfiance parfois chez certains évêques… parce qu’ils ne finissent pas de comprendre la richesse des différents charismes… pour leur diocèses. Je crois que nous devons faire un sérieux effort d’intégration dans les projets pastoraux des diocèses mais à partir de la propre identité qui est un don de l’Esprit pour le bien de l’Église.

Et les nouveaux mouvements ? La vie consacrée n’a jamais cessé d’assumer la mission qui lui revient : rendre témoignage de la primauté absolue de Dieu et être disponible pour la mission de l’Église à travers le service charismatique de chaque Institut. Le reste est secondaire... C’est ce que la communauté chrétienne doit nous exiger… Pour le reste, bienvenue la collaboration avec les Mouvements et avec tous ceux qui cherchent à rendre témoignage et à annoncer l’Évangile. J’affirme davantage : Bienvenue la collaboration généreuse avec tous ceux qui cherchent à transformer le monde selon le dessein de Dieu, même s’ils le font mus par d’autres Traditions religieuses ou par diverses philosophies humanistes. Ce qu’il faut accentuer c’est la communion et ce qu’il faut promouvoir ce sont les synergies.

Virement de la hiérarchie à droite ? … Il ne faut pas tomber dans des stéréotypes… Une double tentation : la tentation d’un passé estimé meilleur mais qui ne reviendra plus, ou une certaine agressivité qui ne cesse de s’éloigner des postulats de la doctrine de l’Église. Ni l’une ni l’autre ne sont, à mon avis, salutaires. Ce qui nous revient c’est d’être « propositifs », avec conviction mais avec beaucoup de respect. Faire de propositions depuis la vie et l’annonce. Important ici le

Que voudriez-vous qu’on retienne de vous dans la Congrégation ? D’avoir cherché, ensemble avec mes frères, à maintenir vivant le charisme de saint Antoine Marie Claret au service de l’Église et du monde.

PROCURE MISSIONNAIRES CLARÉTAINS - CCP 6292 67 TOULOUSE 55, Bd Rodocanachi 13008 MARSEILLE Tél (0)4 91 77 51 08 Email: claretains.marseille@numericable.fr

2 Place de la Patte d’Oie 31300 TOULOUSE Tél (0)5 61 49 38 35 Email:par-sacre-coeur@wanadoo.fr

11 rue Paul Fort 66000 PERPIGNAN Tél (0)4 68 61 10 99 Email:claret.per@wanadoo.fr

10 rue de l’Indépendence 11100 NARBONNE Tél (0)4 68 32 07 08 Email:claret.narbonne@claretains.fr

Ce journal es gratuit, vous pouvez cependant nous aider à sa publication et à sa distribution. Dans vos dons précisez toujours leur destination: missions en général ou en particulier, vocations; séminaires, feuilles; etc...


Clarétains dans le monde octobre 2009