Page 1

Soutenu par Parti Radical De Gauche

Stéphane BRUEY TARTAS - Est

Alain GODOT PEYREHORADE Virginie FLOUTIER

MORCENX

Joëlle DUPARC PISSOS

Laurence MOTOMAN MONT DE MARSAN - NORD Gérard CLAVERIE CASTETS

Jean-Marie VIGNES DAX –NORD Fanette LABORDE HAGETMAU

Bernadette CAMPAGNE-Ibarcq AMOU

Jean-Yves WEGNER ST VINCENT de TYROSSE

Philippe CAMOU MIMIZAN Marie-Claire DUPOUY MONT de MARSAN - SUD

ANTICIPONS le Changement Avant qu’il ne s’impose L’ECOLOGIE on en parle ou .. ON AGIT ? ELECTIONS CANTONALES 20 ET 27 MARS 2011 Département des Landes


« Il faut faire aujourd'hui ! ce que tout le monde fera demain »(J.Cocteau)

ECONOMIE et EMPLOI

En deux ans, le nombre total 40 Madame, Monsieur, EELV présente ou soutient des candidats sur tous les cantons renouvelables. Le Conseil général des Landes a besoin d’une diversité politique, apportant d’autres solutions politiques. Tous nos candidats agissent dans des associations citoyennes, ce regard de proximité doit être représenté au sein du Conseil Général et influer sur ses choix budgétaires. Les crises économique, sociale et écologique sont liées. Elles sont la conséquence du productivisme et de la recherche du rendement financier maximal à court terme, au profit d’une minorité. Nous sommes dans une période de grands changements et ne sortirons pas des crises par les solutions qui nous y ont conduits. L’adaptation au monde actuel et à venir demande de l’innovation et de la solidarité. EELV, le PRG, RPS sont résolument opposés aux fausses modernités telles que la LGV, les nouvelles autoroutes, la multiplication des grandes zones commerciales, dévoreuses d’espace, d’énergie et d’argent public. Une autre dynamique de développement est possible, fondée sur les besoins de tous, créatrice d’emplois de proximité, et respectueuse de l’environnement. Beaucoup de chemin reste à faire dans notre département : les Landes sont passées en une année de la 59ième à la 74ième place dans le palmarès écologique des départements français, selon l’enquête d’un grand hebdomadaire national. Retrouvons un courage politique ! Et une gouvernance ouverte aux dialogues pluridisciplinaires, basant ses décisions sur des critères regroupant les coûts induits sur l'environnement, le bien-être, les relations sociales, les conséquences sanitaires,..à moyen et long terme. L'intérêt du plus grand nombre n'est pas de laisser aux puissances financières le pouvoir de tirer les ficelles. Face aux chantages de délocalisation, une politique responsable sera de réorganiser la souveraineté alimentaire et énergétique, garante d'une sécurité de base pour les populations, de préserver les terres fertiles et l'eau nécessaire à la vie. C'est sur ces bases que, dans les 15

cantons renouvelables de notre département, un candidat EELV, ou PRG ou RPS se présentera à vos suffrages. Les Candidat(e)s EELV- 40.

de chômeurs a augmenté de plus de 950.000 en France , le nombre d’ hommes et de femmes inscrits à Pôle Emploi dépasse les 4.450.000. L’économie verte contribue à résoudre ce problème. Elle est fondée sur la diminution de l’empreinte écologique et la redistribution des richesses, elle est ancrée sur le territoire, non délocalisable et porte sur des activités diversifiées. Nous proposons de : ◘ Favoriser l’entreprenariat responsable en subordonnant les aides publiques au respect de critères sociaux, environnementaux et citoyens. (éco-conditionnalité).

Les

L an de s

ont

de s

atouts pour augmenter l’utilisation d’énergies renouvelables, diversifiées et décentralisées : solaire thermique et photovoltaïque (sur les toits), petit éolien, géothermie, biomasse (méthanisation, bois,...). Nous proposons : ◘ La création d’un pôle de recherche appliqué sur les énergies renouvelables. ◘ La recherche d’économies d’énergies dans tout ce qui concerne les constructions et la gestion départementales.

◘ Favoriser l’installation de petites unités concernant les énergies renouvelables, les économies d’énergies, la lutte contre le bruit et la pollution, l’utilisation des ressources locales (dérivés du Pin, construction en bois de Pin rétifié, par exemple). ◘ Favoriser l’accès des jeunes à l’emploi : suite du programme emploi-jeune, formation adaptée au bassin d’emploi par des « Universités Populaires », coordonnant l’ensemble des acteurs concernés au sein d’un centre des alternatives écologiques. ◘ Consacrer chaque année 10% du budget dévolu aux aides économiques pour le développement de l’Economie Sociale et Solidaire. C’est une forme de résistance au désengagement de l’Etat et à l’asphyxie financière des collectivités territoriales.

ENERGIE et ClIMAT ◘ L’incitation à la réduction de la consommation en soutenant la création de postes de Conseil en Energie. ◘ L’élaboration d’un Plan Climat-Energie Départemental d’ici fin 2012 : réaliser l’inventaire des émissions de gaz à effet de serre du département et se donner comme objectif leur réduction de 20% en 3 ans. Les solutions pour la sortie progressive du nucléaire sont multiples.

COLLEGES

Le Conseil général a la compétence de la construction, l’entretien et la restauration scolaires des collèges publics. Nous proposons : ◘ Que tout nouvelle construction soit à basse consommation, voire à énergie POSITIVE. ◘ Une subvention annuelle pour les collèges qui s’engagent à diminuer leur consommation d’énergie et le volume de leurs déchets (type Agenda 21). Ce budget sera alimenté par la diminution de la consommation énergétique des locaux départementaux.

◘ Amener à 50% en 3 ans la part des approvisionnements locaux dans la restauration scolaire, dont le maximum possible issu de l’agriculture biologique. ◘ Soutenir les programmes d’éducation « Nutrition-santé » et la formation des personnels à la gestion écologique des Collèges, à la communication non violente et à la gestion des conflits, favorisant ainsi la complémentarité et la solidarité entre les enfants.


Système ALIMENTAIRE Consommer LOCAL C’est L’IDEAL !

Favoriser l’ autonomie alimentaire sur un

territoire permet de limiter les aléas d’une économie mondialisée, dont le seul moteur est la recherche du profit. La proximité accroît les chances de coopération et de relation durable entre producteurs et consommateurs, favorise la fraîcheur et la qualité des produits. Le bénéfice pour la santé s’accompagne d’un bénéfice économique et environnemental, en diminuant les transports routiers. Nos objectifs : ◘ Maintenir une agriculture utilisant des méthodes de production respectueuses de la santé humaine et de l’environnement. De petites entreprises agricoles et alimentaires participent ainsi au développement d’une économie locale créatrice d’emplois.

AMENAGEMENT DE L’ESPACE PROTECTION des ECOSYSTEMES

Nous proposons que tous les aménagements de l’espace : ◘ Tendent à une imperméabilisation minimale des sols et à une réduction minimale des surfaces agricoles et sylvicoles. ◘ Respectent ou augmentent la biodiversité locale. Nous soutenons les projets d’habitats groupés et de jardins partagés, les éco-quartiers et la construction de logements HLM « passifs ». La forêt landaise : les 2 dernières tempêtes, exceptionnelles et désastreuses, sans doute liées aux changements climatiques, ont changé le paysage et blessé les landais. Comment reconstruire ? Nous soutenons la diversification de la forêt, la production de bois de très haute qualité. L’emploi de la régénération naturelle provoquée qui assure une biodiversité des Pins maritimes,

◘ Créer des ceintures maraîchères et fruitières, en contribuant à financer l’accompagnement à l’installation. ◘ Consacrer 50% des aides départementales à l’agriculture, au développement de l’agriculture biologique, en particulier par des aides à la conversion en agriculture biologique. ◘ Soutenir des projets de liens entre les productions locales et la restauration collective (charte qualité), de même qu’avec les commerces de proximité. ◘ Créer des étals « production locale de qualité » dans les commerces de proximité. Malgré les promesses du Grenelle de l’environnement, le gouvernement vient de réduire de moitié, le crédit d’impôt sur les revenus des agriculteurs biologiques. Le plan « horizon 2012 » en faveur de l’agriculture biologique visait à tripler les surfaces pour les porter à 6% de la Surface Agricole Utile . Un an avant ce terme, la surface affleure les 2% dans les Landes... Le littoral : La « Loi littoral » doit être scrupuleusement respectée et nous proposons l’organisation progressive de « Vacances avec moins de voitures », en concertation avec les communes = transports en commun, pistes cyclables utilitaires, autres que récréatives. Gestion et valorisation écologiques des déchets : développement de la filière « méthanisation », décentralisée, diminution de l’incinération et augmentation du compostage, incitation à diminuer le volume et le poids des déchets par de nouveaux dispositifs de collecte (- 7% d’ici 2014).

C U L T UR E e t LA NG UE S r ég i o n a l es

La libéralisation des échanges conduit à un monopole sur les imaginaires et à une domination économique sur les cultures. Relocalisons la culture, valeur de dignité et d’humanité, bien commun de tous les landais. Nous proposons: ◘ des aides à l’installation de petites structures de diffusion, imprimeries, maisons d’édition, librairies indépendantes ◘ Accès facilité aux propositions culturelles locales

◘ Réseau cyclable reliant les milieux naturels, musées, médiathèques, lieux d’exposition. Réalisons une réparation historique des langues et cultures gasconnes : ◘ SOUTIEN à la CREATION d’écoles publiques BILINGUE et d’artistes gascons. ◘ Création d’une Maison de la culture gasconne. ◘ Mise en place d’une signalétique routière bilingue.

L ’ EA U , B I EN C O MM UN . ..

Régulièrement,

la France est

condamnée par l’union Européenne pour non-respect des objectifs de qualité des eaux. Les Landes n’échappant pas à ce constat, elles doivent retrouver un bon état des eaux en 2015. Ces amendes sont répercutées sur les contribuables et usagers. La prévention de contaminations et la réduction des pollutions à la source sont prioritaires : la santé et la biodiversité dépendent de la qualité des eaux.

Nous proposons : ◘ de promouvoir une utilisation durable, équilibrée et équitable de l'eau, évitant l'utilisation d'eau potable pour des usages n'en nécessitant pas. ◘ Une stricte observation, dans le temps, des périmètres de sécurité autour des sources, des forages, des berges et du littoral. ◘ Permettre une efficacité plus grande des services de l’eau, en leur donnant davantage de moyens humains et financiers, pour le contrôle des polluants et l’amélioration des systèmes d’assainissements.

« La FOLIE est de TOUJOURS se comporter de la même manière et de S' ATTENDRE à un résultat différent » (A. Einstein)


SOLIDARITE et SERVICES PUBLICS de PROXIMITE

Le Département joue un rôle essentiel dans la prévention de la précarité énergétique liée au logement et aux transports. Nous proposons que le département : ◘ Se dote d’un fond social d’aide aux travaux, intégré au Fond Solidarité Logement. ◘ Mette en pratique l’interconnexion des réseaux de transports collectifs. Nous soutenons les initiatives qui permettent : en priorité le maintien à domicile des personnes âgées, de rompre l’isolement par une mixité intergénérationnelle dans l’habitat et

les pôles d’activités, de développer des sites de dons (électroménagers, mobilier, vêtements) , de mettre en application la loi de 2005 permettant l’accessibilité à tous les lieux publics d’ici 2015 pour les personnes à mobilité réduite, de rendre facile l’accessibilité numérique aux services publics . Ce « mieux vivre ensemble » demande un maillage de services publics de proximité, à l’opposé de leur actuelle destruction qui mène, en particulier à la désertification des zones rurales.

INFRASTRUCTURES

La fin du pétrole se profile, le prix des carburants ne cesse d’augmenter. Il est illusoire d’espérer un retour en arrière. La responsabilité des collectivités territoriales est de proposer des alternatives au « Tout automobile » : Chaque bassin de population doit élaborer, dans la concertation, une étude fine des besoins en déplacements. Du fait de la dispersion, dans les Landes, des bassins de vie et d’emploi, les propositions seront diversifiés, en inter-modalité, accessibles à tous grâce à une tarification soutenable. Les efforts entrepris dans ce sens doivent être approfondis. Il n’est pas de la compétence du conseil général de financer, par centaines de millions d’€ une nouvelle ligne LGV, qui bénéficiera à une minorité et qui ne participera pas au développement économique des Landes, mais à celui des grandes métropoles. Le projet GPSO est inutile : le réseau ferré actuel rénové est suffisant pour accueillir un

OUI au TGV !

La rénovation de la ligne Morcenx - Mont de Marsan (gare de ville) irriguerait le centre du département et peut être prolongée vers Aire sur Adour, Tarbes et Toulouse. Le projet GPSO est désastreux pour l’environnement et les riverains, ruineux pour le contribuable et les usagers. Il est irresponsable d’investir dans de nouvelles infrastructures, privatiser la RN10 sans axe alternatif, tandis que de nombreuses voies ferrées de proximité restent inutilisables , faute d’investissements. La CCI l’a confirmé : notre département est largement doté en centres commerciaux: Les nouveaux grands projets commerciaux ne satisfont que la grande distribution, le commerce de proximité doit retrouver toute sa place dans l’économie locale et contribuer au lien social.

NON à la LGV !

Les landais méritent un aménagement du territoire adapté au 21°ème Siècle !

(GPSO / Grands Projets du Sud Ouest)

SANTE

La santé relève de la clause de compétence générale qui permet d'agir dans les domaines de l'action publique, dans la mesure où est « en jeu » l’ intérêt public local. Le Conseil Général peut intervenir en matière de prévention et avoir un rôle conséquent dans la protection des populations contre les pollutions et les risques d’accidents industriels. Nous voulons que l’attribution des aides financières soient subordonnées à des critères Socio-environnementaux.

Les candidats EELV Landais

La pollution chimique, sous toutes ses formes est devenue l’une des causes de l’augmentation des maladies chroniques : stérilité, malformations congénitales, cancers ... En croissance régulière depuis 50 ans. Les enfants sont les plus vulnérables et les plus exposés à la contamination par les polluants, ceci...dés le début de leur vie .

CHOISISSEZ où ..VA L’ARGENT DE VOS IMPOTS ! EUROPE ECOLOGIE LES VERTS LANDES Adresse Postale EELV 40: BP30048 - 40501 St Sever cedex Europeecologie.landes@live.fr Blog Landais Cantonales — http://landes.eelv-cantonales.fr/ Site EELV — http://www.eelv.fr NOM et Prénom : ……………………Mail:……………………………... Adresse: ………………………………

Rejoignez-Nous !

« FACE au MONDE qui BOUGE il vaut mieux PENSER le CHANGEMENT que changer le pansement. » (Francis Blanche)

EELV 40 Cantonales 2011  

Programme d'Europe Ecologie - Les Verts Landes pour les élections cantonales 2011