Page 98

graine de kaboche

et boulots purement alimentaires pour relancer la machine. En 2015, elle prend un virage, et renonce pour un temps à la mode féminine pour bifurquer vers la création de vêtements pour enfants, exclusivement pour les filles ! Graine de Kaboche est née, clin d’œil à sa tête de lard de petite fille. Et si on lui demande où sont passés les garçons, elle vous répondra tout simplement que les modèles sont déjà assez complexes et qu’on ne peut pas tout faire ! SCIENCE-FICTION Car Alexia le clame haut et fort : “je fais de l’artisanat, pas de l’industrie !“. Ses modèles sont quasi des pièces uniques, 1 à 2 par taille, robe, jupe, pantalon, sweat et manteaux, du 6 au 12 ans uniquement. Elle le dit sans filtre, elle bricole, mais ne sait pas coudre ! Elle imagine et croque chacun de ses modèles. Elle se démêle avec ses idées minutes, mélange les couleurs, les textiles, crée les motifs, les empiècements, prévoit les coutures, les surpiqûres... Comme dirait une de ses amies, c’est un peu la reine de la Pizza Haute couture ! Superposer, c’est son péché. Pour ce faire, elle a investi dans du matériel de sérigraphie, technique qu’elle utilise sur chacun de ses modèles. Dans les secrets de son atelier, elle se joue des superpositions de cadres, permettant de transférer motifs et couleurs, un à un. Dessin, encre, lumière, patience et savoir-faire et le tour est joué ! Soucieuse du confort des enfants, mais aussi de l’environnement, elle utilise exclusivement, dans sa potion, des encres à base d’eau, non nocives, et du coton pour support, s’assurant ainsi une tenue optimale. Alexia n’a pas volonté d’être trop dans la tendance car faire ce qui existe déjà n’a, à ses yeux, aucun intérêt. Même si elle s’inspire de catalogue pour certains motifs, elle revendique son empreinte, des couleurs pures, fortes et flashy, assorties à son tempérament !

MERCI PATRON ! Une fois les ingrédients prêts, elle patronne, découpe, superpose couleurs, motifs et broderies sur les tissus. Si elle confectionne certains prototypes, l’ensemble du montage est réalisé non loin de là, à Saint-Jorioz, par Théo Arbag, couturier dont elle ne tarie pas d’éloges. C’est lui qui monte et finalise les modèles orchestrés sur patrons, celui qui relève aussi parfois les petites incohérences techniques de la « non couturière ». Travailler en collaboration et surtout en local lui tient particulièrement à cœur. Originaire de Haute-Savoie, elle ne conçoit pas le développement de son activité sans une imprégnation, même minime, de sa région et « expose » régulièrement sur Annecy, Saint-Gervais ou encore Megève et participe à des évènements intra muros, comme ce défilé en vieille ville avec la Renarde Apprivoisée à l’automne dernier. Pour la créatrice, il est impératif de mettre du soi, mais d’être aussi à l’écoute des avis extérieurs, de s’adapter à la demande, tout en gardant l’unique, le particulier et le trash qui la caractérisent. Bien consciente que vivre de sa passion est un pari fou, mais pas impossible, c’est avec dextérité qu’elle conjugue cours de dessin pour petits et grands et création pure et originale. Sollicitée, elle se lance en parallèle de la mode pour enfant, dans la conception de modèles pour femme, projet toujours dans les tuyaux ! Travail d’orfèvre ou personnalisation de sa collection, bille en tête, rien ne l’arrête ! + d’infos : www.grainedekaboche.fr

98

mars 17

Profile for Sopreda 2

Activmag - Mars 2017  

Les Pays de Savoie et Genève côté femmes

Activmag - Mars 2017  

Les Pays de Savoie et Genève côté femmes

Profile for sopreda2
Advertisement