Page 57

SACRÉE DEMEURE ! DÉCIDER DE VIVRE DANS UNE CHAPELLE DU XIIÈME SIÈCLE CHANGE LES PERSPECTIVES. ON PREND DE LA HAUTEUR. LA DÉCORATION DEVIENT XXL. LE BUDGET CONSACRÉ EST FORCÉMENT EN RAPPORT. STÉPHANE MILLET, ARCHITECTE D'INTÉRIEUR À LYON, SAVOURE ENCORE LA CHANCE D'AVOIR ÉTÉ CHOISI. Par Agnès Guillaume - Photos Studio Erick Saillet Article paru dans Actives d’avril 2011

Il y a les chantiers qui inspirent, ceux qui enthousiasment, ceux qui en imposent et ceux, moins fréquents, qui jouent sur tous les volets”, résume Stéphane Millet. Rénover une église n’est pas un don de Dieu, mais une chance qu’on ne laisse pas passer. En France, rares sont les édifices à changer de mains. “En 2009, un couple est venu me consulter avant signature. Il souhaitait acquérir une chapelle du XIIème siècle dans l’ouest lyonnais. L’édifice avait été désacralisé à la fin du XIXème et transformé en une confortable maison bourgeoise. Avant de se lancer, ils voulaient cerner un budget et balayer l’éventail des possibles pour la remanier au goût du jour. Comme eux, j’ai eu le coup de foudre pour ce bâtiment hors normes”. Le couple signe et Stéphane Millet se met à cogiter. Un an de travaux sera nécessaire.

Making the decision to live in a XVIIth century chapel in Lyon puts things into perspective. You then tend to look at the bigger picture : design gets supersized, as does the money you put into it. Stephane Millet, interior designer, still enjoys his being chosen for this project. After a year-long construction phase, it now looks like this : an incredibly long 220 square meter ground floor, up to 7 meter high in some places, kitchen in the nave, lounge in the choir… Hallelujah ! actives

Actives HS 001-088.indd 57

57 28/01/15 09:13

Actives magazine - Hors-série - Février 2015  

Les Pays de Savoie et Genève côté femmes

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you