Page 1

Juillet 2012

Groupe Socialiste Majoritaire 24 rue Saint Esprit

MAJORITÉ 63

63000 CLERMONT-FERRAND

Conseil général du Puy-de-Dôme LES ÉLUS DU GROUPE

Maurice BATTUT Claude BOILON Michel BRAVARD Gérard CARTAILLER Robert CHABAUD Jean-Luc COUPAT Pierrette DAFFIX-RAY Jean-Claude DAURAT Alain ESCURE Alain FAURE Jean-Claude FOURNIER Lionel GAY

L’Edito du Groupe Socialiste Majoritaire

L

es Français ont tranché. En élisant François Hollande Président de la République, en lui donnant la majorité à l’Assemblée nationale, ils ont choisi de redonner des couleurs aux valeurs républicaines. Car oui, audelà de la victoire politique, il s’agit bien avant tout de la victoire des valeurs de la République. Les Français ont dit non au retour en arrière et au repli sur soi. Ils ont dit non à la stigmatisation des chômeurs, des pauvres, non à la casse des services publics et des droits sociaux, non aux notions de frontière et d’identité nationale brandies comme des menaces d’exclusion. Les Français ont dit oui à l’espoir. L’espoir de reconstruire une société dégradée sur les valeurs républicaines dont nous avons tant besoin : la Liberté, l’Egalité, la Fraternité. Liberté d’expression, liberté de choix ; égalité entre les femmes et les hommes, égalité des chances pour tous ; fraternité envers ceux qui souffrent, qui

n’ont pas de travail, pas de logement, fraternité envers ceux qui demandent asile et protection. La voilà notre identité nationale : elle est dans ces valeurs que nous partageons, qui sont notre bien commun, que l’on soit jeune ou vieux, femme ou homme, chômeur ou salarié, rural ou urbain, et quelle que soit l’origine de nos parents. Mais l’espoir n’empêche pas la lucidité. Oui, les temps qui viennent seront difficiles. La crise est toujours là, le chômage et la dette aussi. C’est dans la solidarité et le r assemblement que notre pays retrouvera la confiance nécessaire pour entreprendre, pour innover et pour renvoyer à nos partenaires européens et internationaux l’image d’un état fort, fier de ses valeurs humanistes, qui aborde l’avenir et ses nombreux défis avec le sens des responsabilités. Gérard CARTAILLER Président du Groupe GSM

Dominique GIRON Éric GOLD Jean-Yves GOUTTEBEL Mireille LACOMBE Maurice MESTRE Bernard SAUVADE Bernadette TROQUET

Groupe Gauche Socialiste Majoritaire Hôtel du Département 24 rue Saint-Esprit 63000 Clermont-Ferrand Tél. 04 73 42 20 11 / http://www.gauche63.com


JUSTICE SOCIALE

Les Français ont soif d’égalité et de solidarité !

P

endant sa campagne, François Hollande s’était engagé à ce que la France renoue avec la justice sociale et le progrès. En effet, après cinq ans de casse des acquis sociaux et des services publics, nos concitoyens ont soif d’égalité et de solidarité. Le nouveau Président de la République a donc débuté son mandat par l’adoption d’une mesure, certes symbolique, mais qui donne le ton : la baisse de 30 % du salaire du Chef de l’Etat et de ses ministres.

commencé à travailler à 18 ou 19 ans, coup de pouce au SMIC, lutte contre les délits de faciès lors des contrôles d’identité… On peut citer trois décisions particulièrement emblématiques, car elles touchent à deux enjeux majeurs pour les citoyens, le logement et l’éducation : encadrement des loyers à la relocation (sachant que le logement est le premier poste budgétaire pour les Français), mise en place d’une caution solidaire pour permettre aux jeunes d’accéder à la location et augmentation de 25 % de l’allocation de rentrée scolaire.

… et internationale D’autres mesures sont d’ores et déjà annoncées, et notamment la réforme fiscale, la loi sur l’assainissement des activités bancaires, ou encore des mesures dans l’éducation nationale en prévision de la rentrée scolaire (réexamen de la situation Des mesures des RASED, recrutement d’assistants de portée nationale... d’éducation, de personnels d’encadreD’autres mesures ont suivi, qui vien- ment, mesures d’urgence pour compléter nent redonner des couleurs à la justice la formation pratique des nouveaux prosociale : fixation d’un écart maximal de fesseurs). 1 à 20 des rémunérations dans les entreL’ensemble de ces sujets, ainsi que prises publiques, retour partiel à la re- ceux essentiels de l’emploi, de la protectraite à 60 ans pour celles et ceux qui ont tion sociale, de la ré industrialisation, ont

Des abrogations qui font du bien ! Dès son arrivée à l’Elysée, François Hollande a décidé « d’enterrer » un certain nombre de décisions prises sous le Gouvernement précédent, et qui « passaient » particulièrement mal… Exit la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers, de même que la fameuse RGPP (Révision générale des politiques publiques), ou encore l’évaluation des enseignants par les chefs d’établissement. Exit aussi la TVA sociale, ainsi que le conseiller territorial dont la mise en place était prévue par la réforme de 2010. d’ailleurs été abordés lors de la grande conférence sociale qui s’est tenue les 9 et 10 juillet. A ces décisions dont la portée est essentiellement nationale, s’ajoutent bien sûr des engagements forts sur la scène internationale, et en premier lieu sur la scène européenne, avec le Pacte de responsabilité, de croissance et de gouvernance pour modifier et compléter le Traité de stabilité et réorienter la construction européenne vers la croissance.

RELATIONS ETAT - TERRITOIRES

Une réforme annoncée, dans la négociation et la confiance

E

n tant qu’ancien Président du Conseil général de la Corrèze, François Hollande connaît bien l’importance des collectivités locales pour le développement des territoires et, donc, du pays (les Départements mobilisent chaque année plus de 70 milliards d’€ sur les territoires). Le Président de la République s’est d’ailleurs engagé à restaurer la confiance entre l’Etat et les collectivités locales, en s’appuyant notamment sur le Sénat qui les représente et sur les associations d’élus locaux. Promis lors de la campagne présidentielle, un approfondissement de la décentralisation sera mené, en tenant compte

de ce qui émergera des Etats généraux de quant à elles, étant bien maintenues en la démocratie territoriale lancés par le 2014. président du Sénat Jean-Pierre Bel en décembre 2011. Il y aura bien une réforme, mais pas celle imaginée par l’ancien locataire de l’Elysée. Au programme : réforme de la fiscalité locale pour redonner plus d’autonomie aux collectivités, réforme du mode de scrutin des conseillers généraux, clarification des compétences, abrogation du conseiller territorial ou encore dotations de l’Etat garanties à leur niveau actuel. Un message fort a d’ores et déjà enAfin de prendre le temps de la convoyé aux territoires avec la création, certation, le gouvernement a récemment au sein du gouvernement, d’un annoncé le report des élections cantoMinistère de l’Egalité territoriale nales et régionales, les municipales,


ELECTION PRESIDENTIELLE 2012

La victoire des valeurs républicaines Le 6 mai 2012 restera dans l’histoire. Pour la deuxième fois sous la Ve République, les Français ont choisi un Président de gauche. Avec l’élection de François Hollande, l’espoir renaît, même si le nouveau Président sait que la tâche sera rude. En Auvergne, et particulièrement dans le Puy-de-Dôme, François Hollande est largement plébiscité.

S

ur l’ensemble de la région Auvergne, François Hollande remporte près de 57 % des voix et gagne 30 000 voix entre 2007 et 2012, pendant que Nicolas Sarkozy en perd plus de 68 000. Avec 60,47 % des voix dans le Puy-de-Dôme, François Hollande y fait l’un de ses meilleurs scores. Comme la majorité des Français, les Puydômois ont choisi le changement, l’alternance. Ils ont dit oui au retour d’une République des valeurs, celles qui nous sont chères : la Liberté, l’Egalité, la Fraternité. Car elle est bien là notre identité nationale, dans ces valeurs que nous partageons, qui sont notre bien commun et qui ont fait la fierté de la France au-delà des frontières. Malgré une campagne du Président sortant qui a cherché à stigmatiser, à opposer les Français entre eux en fonction de leur origine, de leur statut social, les électeurs ont préféré miser sur le rassemblement, l’apaisement, la confiance. Confronté à une crise mondiale du modèle économique, à une montée des nationalismes en Europe, à un chômage de masse et, donc, à des attentes extrêmement importantes, le nouveau Président est face à des défis qui demandent à la fois

L’ombre du vote Front national L’élection de François Hollande est une grande victoire, qui met du baume au cœur du peuple de gauche, encore meurtri par la blessure du 21 avril 2002. Pourtant, les résultats du premier tour de cette Présidentielle interpellent. Le Front national, version Marine Le Pen, enregistre une progression importante, notamment en milieu rural, franchissant la barre des 20 % dans 43 départements, contre 25 en 2002. Dans le Puy-de-Dôme, le FN double presque son score de 2007 et arrive en tête dans 19 communes (dont deux ex aequo), sachant qu’il réalise 22% et plus dans une soixantaine de communes. En « droitisant » à outrance son discours, le Président sortant n’a pas réussi à chasser sur les terres de l’extrême droite, qui n’a même jamais été aussi forte. A force de jouer sur les peurs et de flatter les bas instincts, un certains nombre d’électeurs ont préféré l’original à la copie et ont voté pour Marine Le Pen. Face au désespoir, à la colère de millions de Français touchés de plein fouet par la crise, il est tellement plus facile de désigner des boucs émissaires plutôt que d’essayer de proposer des solutions qui soient dignes et justes ! Mais les Français ne se sont pas laissé berner, ils ont souhaité sortir la France de la spirale infernale dans laquelle elle était engagée.

L’Auvergne, à gauche toute ! Sans surprise, le Puy-de-Dôme et l’Allier ont voté à gauche. Le Puy-de-Dôme offre même à François Hollande l’un de ses plus beaux scores, avec 60,47 % des voix (il dépasse les 60% dans douze départements, sept hors outre-mer). Plus surprenant en revanche, et signe d’un changement certain en Auvergne, le Cantal, et surtout la Haute-Loire, terre traditionnelle de droite, basculent à gauche avec, en outre, des taux de participation dépassant largement les 80 %. Même la ville du Puy-en-Velay, pourtant dirigée par Laurent Wauquiez, ex ministre du Gouvernement Fillon, a voté à 55,89 % pour François Hollande. sens des responsabilités et maîtrise de soi. Nul doute que François Hollande saura faire preuve de cette « force tranquille » , chère à un autre François, pour tracer un chemin pour la France, pour ses habitants, ses territoires, son école, son économie.

Législatives : victoire nationale et grand chelem local Dans la continuité de l’élection présidentielle, les Français ont offert le 17 juin une large majorité à la Gauche, et particulièrement au Parti socialiste qui, à lui seul avec ses proches alliés (MRC et PRG) obtient 314 sièges, dépassant largement les 289 de la majorité absolue. S’ajoutent à cela 17 sièges pour les écologistes, 10 2 divers gauche.

pour

le

Front

de

gauche

et

Au niveau local, le Puy-de-Dôme s’offre un carton plein, avec la victoire de Danielle Auroi dans la 3e circonscription Clermont Montagne. Le Président de la République et son gouvernement ont donc les coudées franches pour mettre en œuvre le programme présidentiel. Seule ombre au tableau, un taux d’abstention record (43,7 %). A la Gauche, désormais, d’agir et de convaincre les citoyens qui, par leur abstention, ont manifesté leur lassitude ou leur scepticisme.


SESSION DU CONSEIL GENERAL

… En bref HARCÈLEMENT SEXUEL - Suite à l’abrogation, le 4 mai dernier par le Conseil constitutionnel du délit de harcèlement sexuel qui a laissé les victimes face à un vide juridique inconcevable, un nouveau projet de loi a été préparé par la Ministre de la Justice Christiane Taubira et la Ministre des Droits des Femmes Najat Vallaud-Belkacem. Le Gouvernement souhaite que le texte soit adopté avant la fin du mois d’août. JEUNESSE - Une étude menée par la section des Affaires sociales et de la Santé du Conseil économique social et environnemental démontre que la jeunesse est touchée de plein fouet par les mutations de la société et que les réponses qui lui sont apportées ne sont plus adaptées. Pour ne citer qu’un chiffre : en 2012, 24% des femmes et 21% des hommes de 18-24 ans vivent en dessous du seuil de pauvreté. Priorité de François Hollande pendant sa campagne, la jeunesse attend du concret ! RÉFORME DE LA TP - La mission sénatoriale qui avait pour tâche d’observer les conséquences de la réforme de la TP sur l’Etat, les collectivités et les entreprises a rendu son rapport. Celui-ci confirme le bouleversement et les inégalités engendrées pour les collectivités et le coût très important pour l’Etat (4,5 milliards d’€ par an). En outre, la réforme a conduit à favoriser certaines entreprises. La mission, présidée par Anne-Marie Escoffier, aujourd’hui Ministre déléguée chargée de la décentralisation, a formulé 25 propositions pour une réforme plus juste. A retrouver sur le site su Sénat www.senat.fr. ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - Le ministre délégué à l’économie sociale et solidaire et à la consommation, Benoît Hamon, a présenté début juillet les contours de la future loi sur l’ESS. Il est notamment prévu de créer un label pour les entreprises de se secteur, et de faciliter leur accès à la commande publique. En Auvergne, l’ESS représente 5 206 établissements employeurs, 49 500 personnes salariées (soit 11,35% de l’emploi régional).

Les allocations de solidarité pèsent de plus en plus lourd sur le budget L’Assemblée départementale s’est réunie en session les 25 et 26 juin dernier. Au programme, notamment l’examen du compte administratif 2011 et le vote du budget supplémentaire. Une occasion supplémentaire de constater que, si le Conseil général du Puy-deDôme n’est pas dans une situation aussi alarmante que d’autres Départements, c’est essentiellement grâce à des facteurs conjoncturels que la collectivité ne maîtrise pas, en l’occurrence la hausse en 2011 du produit des droits de mutation et la création du Fonds national de péréquation des droits de mutation. Malgré tout, le constat reste, sur le fond, le même que les années précédentes : les allocations aux personnes pèsent de plus en plus lourd sur le budget du département, et la nécessité d’une réforme devient

urgente, tout particulièrement concernant la prise en charge de la dépendance, qu’il s’agisse des personnes âgées ou des personnes handicapées.

Le nouveau visage du lac Chambon C’est lors de cette session qu’a été votée la cession du complexe touristique situé sur la plage de Murol à une société privée (le groupement Ceveo-Arnald-Jourde [Karanga] et Salesse [Organicom]) qui a prévu d’y développer un village touristique de pleine nature à destination des clientèles familiales française et étrangère. L’objectif est de valoriser ce site emblématique pour le tourisme puydômois et d’y attirer des touristes toute l’année.

ACTION SOCIALE

Des Diagnostics Sociaux de Territoire pour une meilleure prise en charge

E

n juin 2006, le Conseil général a mis en place la territorialisation de l’action sociale, dont l’objectif est d’adapter au mieux les interventions et les aides sociales de la collectivités en fonction des besoins des territoires, et de garantir aux Puydômois un accès à un lieu d’accueil médicosocial à moins de 20 minutes de leur domicile. Cette nouvelle organisation s’est traduite par la mise en place de huit centres de circonscription, dix antennes médico-sociales, une quarantaine de consultations de nourrissons et une dizaine de haltejeux.

Mais pour identifier les besoins sociaux d’un territoire, il faut les connaître : âge de la population, évolution démographique, nombre de familles, de parents isolés, tous ces critères constituent la base des Diagnostics sociaux de territoire qui viennent d’être publiés par le Conseil général. Grâce à ses « portraits » de territoires, la collectivité va pouvoir agir au plus près des besoins des Puydômois aujourd’hui et anticiper les adaptations nécessaires, en termes de logements sociaux, d’hébergements pour personnes âgées ou handicapées, de Relais assistantes maternelles...

Groupe Gauche Socialiste Majoritaire Hôtel du Département 24 rue Saint-Esprit 63000 Clermont-Ferrand Tél. 04 73 42 20 11 / Le groupe GSM sur internet : http://www.gauche63.com

Majorité 63 juillet 2012  

Le journal du groupe GSM