Page 1


Joann Sfar & Antoine Delesvaux avec la participation de

Serge Moati

L’Art du

Un film de Joann Sfar et Antoine Delesvaux. Scénario de Joann Sfar et Sandrina Jardel, d’après l’œuvre originale de Joann Sfar. Avec les voix de : François Morel (Le Chat), Hafsia Herzi (Zlabya), Maurice Bénichou (Le Rabbin), Jean-Pierre Kalfon (Le Malka des lions), Fellag (Le Cheikh Mohammed Sfar), Sava Lolov (Le Peintre russe), Daniel Cohen (Le Rabbin du Rabbin).

PARIS BARCELONE BRUXELLES LAUSANNE LONDRES MONTREAL NEW YORK STUTTGART


Imhotep Sfar Le Chat


58

Agnès Maupré


Joann Sfar


Agnès Maupré


Joann Sfar


66

Agnès Maupré


67

Joann Sfar


Hafsia Herzi Zlabya


90

Zlabya – Joann Sfar


91


94

Zlabya – Joann Sfar


95


98

Zlabya – Agnès Maupré


99


100

Zlabya – Agnès Maupré


101


Maurice BĂŠnichou Le Rabbin


106

Le Rabbin – Joann Sfar


107


Le Chat du rabbin Le film


BOBINE 1 Séquence 1 : Ext. Port d’alger – Jour Ext. Rue d’Alger – Jour

LE CHAT (VOIX OFF) Chez les juifs, on n’aime pas trop les chiens. Un chien, ça vous mord, ça vous court après. Et ça fait tellement longtemps que les juifs se font courir après ou aboyer dessus que finalement, ils préfèrent les chats. Enfin, pour les autres juifs, je sais pas, mais mon maître, lui, il dit ça. Mon maître, c’est le rabbin Sfar. Moi, je n’ai pas de nom. Mais sur le port d’Alger et dans la Casbah, on m’appelle le chat du rabbin.

115


116


117

Patrice Szewczyk


Je suis le chat du rabbin.


122

Patrice Szewczyk


Patrice Szewczyk


Séquence 5 : Int. Bureau du rabbin / Antichambre du perroquet – Jour

Séquence 6 : Int. Chambre de Zlabya - Soir

148


149


LE RABBIN : Qu’est-ce que vous lisez ? ZLABYA : Stendhal. LE CHAT : «Le Rouge et le Noir». LE RABBIN : C’est le chat qui lit ? ‘puis, depuis quand, tu sais lire toi ? LE CHAT : Depuis toujours. J’ai appris en même temps que ta fille. Mais avant, tu ne le savais pas, je miaulais!

« Mortellement effrayée par l’apparition de Julien, Madame de Rênal fut bientôt en proie aux plus cruelles alarmes. »


161

Patrice Szewczyk


Séquence 13 : Int. Bureau du rabbin – Jour


Séquence inédite


173


Séquence 23 : Décors divers – Rêves / Cauchemars LE CHAT (VOIX OFF) Avant, quand je n’avais pas la parole, je faisais des rêves simples. LE CHAT (VOIX OFF) Dans mes rêves, je poursuivais de petites bêtes. Des animaux plus gros me poursuivaient ; je courais très vite pour leur échapper. Enfin, je trouvais refuge dans les bras de ma maîtresse, elle me donnait mille caresses, c’étaient des rêves de petit chat. Depuis que j’ai la parole, tout a changé. Je cauchemarde. Je rêve que ma maîtresse est malade et qu’on ne peut pas la soigner. Je rêve qu’un jour, je ne la vois plus et qu’on me dit qu’elle est partie en voyage. Je passe mon temps à dire à tout le monde qu’elle est partie en voyage mais qu’elle pense à moi, qu’elle va bientôt revenir avec un cadeau. Un jour, le rabbin a trop de peine de m’entendre répéter cette fable. Il me prend sur ses genoux et me dit la vérité : elle est morte. LE CHAT (VOIX OFF) Oui, depuis que j’ai la parole, je rêve souvent que ma maîtresse est morte, que le rabbin se retrouve seul avec moi. Et le rabbin rejette la religion, il renie son maître, congédie ses disciples. Alors moi qui n’ai jamais cru en Dieu, je dois faire semblant d’y croire pour lui remonter le moral… LE CHAT Allez, maître… LE RABBIN Ahhhh LE CHAT Allez, maître. Regarde, il est partout Dieu, même si on ne le voit pas ! LE RABBIN Me sers pas ces boniments, je les connais trop. LE CHAT (VOIX OFF) J’insiste. Je lui dis que je veux faire ma Bar-Mitsva pour le motiver, pour qu’il se sente responsable de quelqu’un. LE RABBIN Rhaa ! Toutes ces histoires, ça suffit. Et puis, explique-moi une bonne fois pourquoi tu veux tellement être un humain alors que je voudrais être un chat ? LE CHAT (VOIX OFF) Alors, dans ce rêve, mon maître et moi on se transforme en chat. On traîne dans les rues tard la nuit, on fait les poubelles des boucheries dont la viande n’est pas casher. Il y a des chattes qui miaulent, j’en chope une par le cou pour lui apprendre un peu. Mon maître ne veut pas, pas comme ça. Des restes d’humanité ou alors il est vieux. LE CHAT (VOIX OFF) Et nous allons voir ma maîtresse. Mais elle n’est pas à son piano, elle n’est pas dans sa cuisine, elle ne lit pas de livre. Elle est dans son tombeau et nous n’avons pas le droit d’y aller.


185

Patrice Szewczyk


Séquence 36 : Ext. Campagne – Jour

LE CHAT (VOIX OFF) Mon maître ne va pas bien. Depuis la dictée, il n’a plus le goût à rien. Même des choses qui nous faisaient rire avant, il s’en fiche. Par exemple, les chèvres qui grimpent aux acacias pour se nourrir. Avant, il me disait : «Regarde, un chevrier, quand ils seront mûrs, les fruits tomberont». Mais ces jours-ci, il passe devant sans les voir.

Séquence 37 : Ext. Rue devant la maison du Rabbin – Jour

194


Emmanuel Guille

Terkel Risbjerg

Séquence 38 : Ext. Place du café Carbodel - Jour

195


Séquence 43 : Ext. Campagne algérienne – Tombée du jour L’ÂNE (chante) CHEIKH SFAR Ah c’est un âne étrange. Figure-toi qu’il sait lire mes partitions et qu’il peut chanter en trois langues. LE RABBIN Incroyable ! CHEIKH SFAR Non. C’est plutôt un souci. Il chante faux. Donne la parole à un âne, ça sera toujours un âne. LE RABBIN Tu crois qu’il faut pas éduquer tout le monde ? CHEIKH SFAR Si. Même les ânes, il faut. Mais sans illusions. LE RABBIN Tu sais quoi, on devrait vivre dans une grotte et juste être dans notre coin. J’apporte mes livres, toi, tes chansons… CHEIKH SFAR Non. Un jour, Allah nous le reprocherait. Nous serions comme Jonas qui accordait plus d’importance à un arbre qu’aux gens. LE RABBIN Et alors ? Est-ce qu’on a pas le droit de dire qu’on a beaucoup fait pour les autres et qu’ils nous fatiguent, et qu’on est vieux, et qu’on veut être tranquilles ? CHEIKH SFAR Non. LE RABBIN Ah, pourtant mon frère, je t’assure, chez moi, je veux pas y retourner. CHEIKH SFAR Pourquoi tu dis ça ? LE RABBIN Trente ans que j’étais le rabbin. Et là, par écrit, sans même venir me voir pour me consoler, ils m’envoient une lettre de Paris pour me dire que je ne suis plus le rabbin de rien du tout. CHEIKH SFAR Fais voir cette lettre. LE RABBIN Tiens, ouvre-là toi-même.

202

CHEIKH SFAR Tu sais le contenu des lettres avant de les ouvrir ? LE RABBIN Celle-là, oui. CHEIKH SFAR Ah... Hum… Toi, tu as cru que Dieu n’était plus avec toi et c’est une grande faute. Écoute : «Cher Monsieur le rabbin, nous sommes ravis de vous communiquer par la présente que vous avez dix et demi à votre dictée…» LE RABBIN Hein ! CHEIKH SFAR Hop, tu as fait une dictée, toi ? LE RABBIN Lis, lis, mon frère. CHEIKH SFAR «…vous avez dix et demi, ce qui vous donne le niveau de certificat d’études. Le Consistoire Français, il est très fier de vous et il espère que tous les rabbins ils vont suivre votre exemple et pas rester comme des bourricots à pas écrire le français…» LE RABBIN Il y a vraiment écrit ça ? CHEIKH SFAR Non, hum, bourricot, c’est moi qui l’ai ajouté. LE RABBIN Alors j’ suis encore le rabbin ! Ah, viens que je t’embrasse ! Viens, on va prier. CHEIKH SFAR Hé, hé, attention, mes lunettes oh ! LE CHAT (VOIX OFF) Alors ils ont prié, tous les deux. L’un tourné vers Jérusalem, l’autre vers La Mecque. Et ils ont dansé, ils ont chanté, ils ont rigolé. Ils étaient plus ivres que s’ils avaient bu. Et je me suis dit que dans ce climat d’euphorie, ce serait pas mal si je retrouvais l’usage de la parole. Et j’ai rien retrouvé. Miaou, miaou, miaou. MIAOUUUUUU !


203

Gabriel Schemoul


Alors ils ont prié, tous les deux. L’un tourné vers Jérusalem, l’autre vers La Mecque.


SON – GÉANT - 3 : Li wili xialossi.

240

Il est rose comme à l’intérieur d’une bite.


SON – GÉANT - 4 : L’avrou ka dan mi mea !

Tu m’as volé ma force, bâtard !

SON – GÉANT - 5 : Moto ! Moto dora moto.

241

Maintenant on va vous massacrer la gueule.


Ma ka fatche Chapo groupo regolaro.


L’Affiche Recherches et Êtapes de dessins et de maquettes


258


259


260


261


des chats et des dieux

L e

F i L M un film de

Joann Sfar & Antoine Delesvaux

le 1er juin au cinéma en

3D

Dans les salles équipées

www.lechatdurabbin-lefilm.com


Dessin original de l’affiche teaser par Joann Sfar.


Image inĂŠdite


L'Art du Chat du Rabbin  

Art book sur le film d'animation du Chat du Rabbin

Advertisement