Page 1

ACCOMPLISSONS LA VALIDATION DES RÉSULTATS DES ACQUIS DE L’ APPRENTISSAGE NON FORMEL ET INFORMEL D’ICI À 2018 !


GUIDE STR ATÉGIQUE POUR FAVORISER L A PARTICIPATION ET L A RECONNAISSANCE DE L A VALIDATION DES ACQUIS DE L'APPRENTISSAGE NON-FORMEL ET INFORMEL


Auteurs : Marlies Auer, BFI Oberösterreich, Autriche Dr. Luis Carro, Université de Valladolid, Espagne Liliya Elenkova, ISI, Bulgarie Audrey Frith, EUCIS-LLL Eve-Laure Gay, La Ligue de l’enseignement, France Stefan Georgiev, ISI, Bulgarie John Haataja, ABF, Suède Judith Jackson, GFTU, Royaume-Uni Claus Larsen-Jensen, FIC, Danemark Begoña Lopez, La Liga, Espagne David Lopez, La Ligue de l’enseignement, France Isabelle Palanchon, CEMEA, France Agata Patecka, SOLIDAR Maria Pagousi, IME GSEVEE, Grèce Vasilis Siomadis, IME GSEVEE, Grèce Sharon Watson, WEA, Royaume-Uni Coordination de la rédaction : Audrey Frith, EUCIS-LLL

Le projet « Bâtir des sociétés éducatives: promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel » a été soutenu par le programme Education et Formation Tout au long de la vie de la Commission européenne.

Cette publication reflète uniquement les points de vue des auteurs, et la Commission européenne ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations contenues dans ce document. Les organisations et individus sont libres d’utiliser cette publication, à condition que la source soit clairement reconnue. Aucune partie de cette publication, y compris la couverture, ne peut être reproduite, conservée ou transmise sous aucune forme ou par aucun moyen, sans l’autorisation préalable de l’éditeur.

Traduit de l’anglais par Audrey Pangrazzi www.buildinglearningsocieties.org

Conception:

www.studioengram.pl

© Publié par SOLIDAR et La Ligue de l’enseignement, octobre 2014


5

INTRODUCTION AU PROJET En période de hausse rapide du chômage, qui touche particulièrement les jeunes, et en l’absence de croissance économique, il est urgent de recourir à de nouvelles opportunités d’apprentissage en dehors du système formel et aux compétences acquises grâce à ces dernières. De nos jours, plus de 140 millions d’individus vivent dans la pauvreté ou à la limite du seuil de pauvreté dans l’Union européenne ; environ 25 millions d’individus sont sans emploi, parmi lesquels 5,7 millions de jeunes, tandis que 77 millions d’Européens n’ont pas dépassé le premier cycle de l’enseignement secondaire. Dans ce contexte, la stratégie « Europe 2020 » souligne la nécessité d’instaurer des parcours pédagogiques plus flexibles et considère l’apprentissage non formel et informel comme un prérequis et une mesure fortement incitatrice pour atteindre les objectifs sociaux convenus : baisser de 20 millions le nombre de personnes touchées ou menacées par la pauvreté, fournir un emploi à 75 % des personnes âgées de 20 à 64 ans, et faire baisser le taux de décrochage scolaire sous la barre des 10 %. L’Europe doit favoriser l'acquisition du bon éventail d’aptitudes et assurer une meilleure adéquation entre les compétences et les postes, afin de renforcer la compétitivité et la prospérité (source : projet de recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel). La validation des aptitudes, compétences et savoirs acquis dans des environnements d’apprentissage formel et non formel peut considérablement améliorer le fonctionnement du marché du travail, promouvoir la mobilité et accroître la motivation de l’apprentissage tout au long de la vie parmi les groupes défavorisés et sans emploi, notamment dans un contexte de crise économique, de hausse du chômage, de changements démographiques et de baisse du niveau moyen de participation à l’apprentissage

tout au long de la vie (en 2011, 8,9 % tandis que la cible de l’UE pour 2020 est fixée à 15 %). Actuellement, la Commission européenne a identifié deux défis majeurs (source : évaluation d’impact jointe au projet de recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel) : 1. Les possibilités de validation sont limitées et sous-exploitées dans la majorité des États membres. En raison d’opportunités de validation limitées et sous-exploitées, les aptitudes restent invisibles et ne sont pas pleinement exploitées au bénéfice des individus, de l’économie et de la société dans son ensemble. 2. Il existe une absence de comparabilité et de cohérence entre les approches de validation des États membres ; il est donc difficile pour les citoyens de combiner les résultats d’apprentissage acquis dans des contextes différents, à différents niveaux et dans différents pays. La stratégie « Europe 2020 » pour une croissance intelligente, inclusive et durable souligne la nécessité d’instaurer des parcours pédagogiques plus flexibles et considère la validation de l’apprentissage non formel et informel comme un prérequis, voire une mesure fortement incitatrice pour atteindre les objectifs sociaux convenus : baisser d’au moins 20 millions le nombre de personnes touchées ou menacées par la pauvreté, fournir un emploi à 75 % des personnes âgées de 20 à 64 ans, et faire baisser le taux de décrochage scolaire sous la barre des 10 %. Le projet « Bâtir des sociétés éducatives : promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel » vise à développer une campagne de sensibilisation à la validation des résultats d’apprentissage de l’apprentissage non formel et informel en tant qu’outil permettant


6

d’améliorer les perspectives de carrière des adultes et de stimuler leur enseignement et formation. Les partenaires ont échangé des informations sur des pratiques de validation existantes et des méthodes mises au point afin d’identifier, de documenter, d’évaluer et de certifier les résultats d’apprentissage de l’apprentissage non formel et informel. Ensemble, ils ont lancé une campagne d’action à l’échelle de l’Union européenne dans le but de promouvoir la validation parmi les prestataires d’enseignement et de formation des adultes, les employeurs, les syndicats, les organisations de la société civile et les apprenants eux-mêmes. En regroupant différents acteurs, qui sont des acteurs du processus de validation, une coopération à long terme a été établie, à la fois au niveau national et européen, afin de travailler davantage sur le processus de mise en œuvre de la Recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel. De plus, ce projet a pour objet de contribuer à diminuer les inégalités au sein de la société et à être pleinement exploité, en promouvant le concept de « sociétés éducatives » (learning societies) où chaque contribution personnelle est utilisée et où les aptitudes et compétences sont reconnues et développées.

Pour atteindre cet objectif, ce projet contribue à motiver les adultes à chercher d’autres opportunités d’apprentissage en dehors du système formel, et à les encourager à participer activement à l’apprentissage non formel et informel, notamment dans des périodes d’efforts budgétaires, de hausse du chômage et de stagnation économique. Pour mieux atteindre les personnes qui souhaitent améliorer leurs savoirs sur la validation, la publication du « guide stratégique européen visant à encourager la participation et à sensibiliser à la validation des résultats d’apprentissage de l’apprentissage non formel et informel » a été préparée dans le but d’améliorer les perspectives de carrière des uns et d’encourager l’apprentissage tout au long de la vie.


7

AVA N T-PROP OS Dans le but de garantir un accès égal pour tous à une éducation de qualité et à l’apprentissage tout au long de la vie, nous devons reconnaître le rôle de l’enseignement et de l’apprentissage tout au long de la vie comme un instrument permettant d’encourager la participation civique, sociale, culturelle et économique dans la société. Cependant, en périodes d’accroissement des disparités sociales et de privatisation de l’enseignement, les opportunités d’acquérir de nouvelles aptitudes et compétences sont limitées pour un grand nombre d’individus. La reconnaissance et la validation des résultats d’apprentissage de l’apprentissage non formel et informel deviennent un outil puissant contribuant à combler les inégalités d’enseignement et à soutenir l’inclusion sociale. En particulier, les personnes vulnérables sur le plan socio-économique et un large éventail d’individus qui ont des opportunités limitées pour accéder et participer à l’enseignement et la formation formels ont besoin de constater que les aptitudes et compétences qu’ils ont acquises dans des environnements d’apprentissage non formels et informels, par ex., au travail et d’après leurs expériences de vie, sont des atouts précieux. En conséquence, par le biais du processus de validation, un individu devient autonome et de plus en plus sensibilisé à son portefeuille de compétences ; il peut de ce fait accomplir de nouvelles avancées professionnelles, accroître son développement personnel et améliorer son niveau de vie. L’apprentissage non formel et informel joue un rôle significatif dans les systèmes d’enseignement et de formation. L’enquête sur l’éducation

des adultes montre que rien qu’en Europe, 31,5 % des adultes participant à l’éducation et la formation ont participé à l’enseignement non formel, contre seulement 6,5 % à l’éducation formelle, dans le but d’améliorer leurs aptitudes et compétences acquises dans des contextes non formels et informels, et sont souvent mal reconnus, non seulement par les institutions publiques et d’enseignement, mais également par les employeurs et apprenants eux-mêmes. La Recommandation du Conseil sur la validation des résultats d’apprentissage de l’apprentissage non formel et informel ouvre la voie à un renforcement de la coopération entre l’Union européenne et les États membres, dont l’objectif commun vise à établir des dispositions de validation nationales dans l’ensemble des pays d’ici à 2018. Par conséquent, tous les partenaires concernés, à savoir les institutions, acteurs, partenaires sociaux, organisations de la société civile et prestataires d’enseignement et de formation, font face à un large éventail de défis pour surmonter le manque de sensibilisation à la validation à différents niveaux. C’est pourquoi ils doivent agir ensemble pour soutenir la mise en œuvre et la promotion de ce processus. Nous espérons que cette publication sera un outil de lecture utile pour tous les acteurs concernés, notamment pour les individus, et qu’il contribuera à encourager la participation et la sensibilisation à la validation de l’apprentissage non formel et informel.

Conny Reuter SOLIDAR Secrétaire général

Jean-Marc Roirant La Ligue de l’enseignement Secrétaire général


SUÈDE

ROYAUME-UNI DANEMARK

FRANCE

AUTRICHE BULGARIE

ESPAGNE GRÈCE


PARTENAIRES IMPLIQUÉS

Autriche BFI Upper Austria

Bulgarie Institut pour l’intégration sociale

Danemark FIC – Fagligt Internationalt Center

France La Ligue de l’enseignement

France CEMEA

Grèce IME GSEVEE

Espagne Liga Española de la Educación y la Cultura Popular

Suède Arbetarnas Bildningsförbund (ABF)

Royaume-Uni WEA UK

Royaume-Uni GFTU Educational Trust

Réseau européen SOLIDAR

Réseau européen EUCIS-LLL


INDEX C O M P R E N D R E L ES C A D R ES E U R O P É E N S

1

Politiques et programmes de l’UE soutenant le développement de la validation et leur impact

Recommandations politiques des organisations de la société civile sur la validation des résultats d’apprentissage de l’apprentissage non formel et informel

Commission européenne, Chef d’unité des stratégies des compétences et qualifications – Ana Carla Pereira

15

17

21

C O M M U N I Q U E R L ES B É N É F I C ES D E L A VA L I DAT I O N

2

Qu’est-ce qui vous motive ainsi que d’autres à promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel ? Quel est l’impact sur l’apprenant ?

25


3

C O M M E N T C O N C E VO I R U N E C A M PAG N E P O U R L A P R O M O T I O N D E L A VA L I DAT I O N D E L’A P P R E N T I S SAG E NON FORMEL ET INFORMEL

Comment organiser une campagne ?

Pourquoi est-ce que je veux organiser cette campagne ?

Qu’est-ce que je veux obtenir ?

31

31

34

Qui peut provoquer le changement ?

Que dois-je faire pour cela ?

Budgétisation du plaidoyer

35

36

Pourquoi la validation est-elle si importante ? Un exemple de document de plaidoyer

Annexe : exemple de matériels de campagne prêts à être utilisés.

39

42

39


13

1

COMPRENDRE LES CADRES EUROPÉENS Politiques et programmes de l’UE soutenant le développement de la validation, et leur impact

* Voir le glossaire p.16

Le débat politique de ces 20 dernières années a consisté à rassembler tous les types d’apprentissages et à créer des cadres à même de reconnaître et de valider l’expérience et l’apprentissage obtenus de différentes façons afin d’attribuer des qualifications*. L’adoption de la Recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel du 20 décembre 2012 reconnaît le rôle potentiellement important que doit jouer la validation en ce qui concerne l’emploi et la mobilité, ainsi que pour l’apprentissage tout au long de la vie. Il s’agit là d’un élan politique clair dont l’objectif vise à ce que tous les pays aient des mécanismes de validation à l’échelle nationale d’ici à 2018.

b. d'obtenir une qualification complète ou, le cas échéant, partielle, sur la base d'expériences d'apprentissage non formelles et informelles validées (…) »

Selon les partenaires, l’existence inégale de politiques et de pratiques de validation au niveau national réduit les opportunités d’accès à l’éducation pour des millions d’Européens.

La validation constitue un outil concret pour reconnaître l’apprentissage non formel et informel. Cependant, la mise en œuvre de mécanismes de validation varie considérablement d’un État membre à un autre et au sein même des pays. C’est pourquoi l’UE a lancé la Recommandation du Conseil, qui fournit des principes directeurs communs aux États membres afin de développer la validation et de s’orienter vers des normes communes. L’UE demande l’adoption de mécanismes de validation d’ici à 2018 : nous disposons donc de peu de temps pour atteindre cet objectif.

La Recommandation de l’UE déclare que le développement de tels systèmes peut contribuer à l’ambition de l’UE visant à atteindre une croissance intelligente, durable et inclusive, telle qu’établie par la Stratégie Europe 2020. Les mécanismes de validation permettent plus de transparence des aptitudes disponibles de la main d’œuvre et facilitent une meilleure adéquation entre les aptitudes et la demande du marché du travail, encouragent une meilleure transférabilité des aptitudes entre les entreprises et les secteurs, et facilitent la mobilité sur le marché du travail européen. Elle souligne le fait que la validation peut ainsi soutenir la relance de l’économie et contribuer également à atteindre les objectifs clés de la stratégie Europe 2020 concernant le décrochage scolaire.

Dans la Recommandation, les modalités de validation visent à permettre aux individus : a. « de faire valider les savoirs, les aptitudes et les compétences qu'ils ont acquis grâce à l'apprentissage non formel et informel, y compris, le cas échéant, par des ressources didactiques en libre accès »

Aujourd’hui, l’apprentissage acquis en dehors du système scolaire reste, dans de nombreux cas, invisible et n’est pas apprécié à sa juste valeur. Il est ainsi difficile pour les citoyens de combiner les résultats d’apprentissage acquis dans différents contextes, à différents niveaux et dans différents pays. En conséquence, dans de


1

14

COMPRENDRE LES CADRES EUROPÉENS

nombreux pays, les individus ne connaissent pas, ou n’ont pas accès à la validation.

* Voir le glossaire p.16

La mise en œuvre de systèmes de validation n’est pas simple. Elle nécessite un changement d’approche vis-à-vis des résultats d’apprentissage. Le lancement du cadre européen des certifications* (EQF) au niveau de l’UE et le rapide développement des cadres nationaux des certifications (CNC) au niveau national ouvrent la voie au développement de la validation. Cela

a pour objectif de décrire un éventail de savoirs, d’aptitudes et de compétences qu’un individu doit acquérir après l’achèvement d’un processus d’apprentissage, au lieu de décrire, par exemple, le nombre d’heures passées dans une salle de classe. Fournir un cadre de référence facilite considérablement la mise en œuvre de la validation. Pour réussir, la configuration des mécanismes de validation doit ainsi faire partie d’une stratégie plus globale sur l’apprentissage tout au long de la vie.

Sources :

Document d’information du séminaire européen sur la validation, Mechelen, 9-10 avril 2013

Inventaire et directives de Cedefop sur la validation de l’apprentissage formel et non formel, 2010

Outil de validation d’EUCIS-LLL, 2012


1

15

COMPRENDRE LES CADRES EUROPÉENS

Recommandations politiques des organisations de la société civile sur la validation des résultats d’apprentissage de l’apprentissage non formel et informel

1

Chercher à mettre en œuvre rapidement la validation de l’apprentissage non formel et informel dans les États membres, afin d’aborder les défis socio-économiques de l’UE et d’augmenter considérablement les niveaux d’inégalité dans la société.

2

Reconnaître la validation en tant qu’outil pour surmonter les inégalités et encourager d’autres opportunités d’apprentissage et d’emploi, en reconnaissant les résultats d’apprentissage de l’apprentissage non formel et informel.

3

Permettre l’accès aux et l’investissement dans les technologies de l’information, les conseils et l’orientation sur la validation pour tous, et sensibiliser les individus, notamment les groupes défavorisés, aux mécanismes de validation.

4

Réviser la feuille de route de la mise en œuvre des dispositions de validation afin de permettre aux États membres disposant déjà de plans de validation de partager leurs expériences avec des pays qui en sont au tout début du processus.

5

S’assurer que les systèmes de validation reconnaissent les aptitudes sociales et de vie obtenues dans le cadre du travail ou non, dans des contextes non formels et informels.

7

6

Garantir l’occasion de procéder à des bilans de compétences portant sur des personnes sans emploi ou celles risquant de perdre leur emploi, et les mettre à leur disposition.

Augmenter la coopération entre les États membres dans le but de promouvoir la reconnaissance des résultats d’apprentissage de l’apprentissage non formel et informel et permettre l’apprentissage entre pairs parmi les praticiens, à l’appui du Comité consultatif sur le cadre européen des qualifications.


1

16

COMPRENDRE LES CADRES EUROPÉENS

Événements clés des développements de la politique de l’UE

Système européen de transfert et d'accumulation de crédits (ECTS)

1988

• Conclusions du Conseil « Principes européens communs sur la validation » • Europass, Youthpass

2004

• Cadre européen des certifications (CEC) • Cadre national des certifications (CNC) • Initiative phare « Jeunesse en mouvement » de la stratégie Europe 2020 demandant la promotion de la reconnaissance

2008

Glossaire Apprentissage : processus au cours duquel un individu assimile de l’information, des idées et des valeurs et acquiert ainsi des savoirs, savoir-faire, aptitudes et compétences. Apprentissage tout au long de la vie : toute activité d’apprentissage entreprise à tout moment de la vie, dans le but d’améliorer les savoirs, savoirfaire, aptitudes, compétences et qualifications, dans une perspective personnelle, sociale et professionnelle. Apprentissage formel : apprentissage dispensé dans un contexte organisé et structuré (par exemple, dans un établissement d’enseignement ou de formation), et explicitement désigné comme apprentissage (en termes d’objectifs, de temps ou de ressources). L’apprentissage formel est principalement obligatoire (enseignement à l’école) et est presque toujours défini en externe par des intrants d’apprentissage ; le processus d’apprentissage est habituellement

contrôlé et évalué, et les résultats d’apprentissage débouchent habituellement sur des certificats ou diplômes. Apprentissage non formel : apprentissage fondé, mais volontaire intégré dans des activités planifiées et dans un large éventail de situations qui ne sont pas explicitement désignées comme des activités d’apprentissage. Les cours sont planifiés, mais rarement structurés par un schéma conventionnel ; cependant, ces cours sont enseignés par des médiateurs d’apprentissage. Les résultats d’apprentissage sont rarement documentés et évalués de façons conventionnellement visibles. Apprentissage informel : apprentissage sans objectif découlant des activités de la vie quotidienne liées au travail, à la famille, aux loisirs ou à la communauté. Il n’est ni organisé ni structuré en termes d’objectifs, de temps ou d’apprentissage.

L’apprentissage informel est rarement enregistré, n’est habituellement pas immédiatement visible pour l’apprenant, ni comptabilisé à des fins d’enseignement, de formation et d’emploi. Résultats d’apprentissage/acquis d’apprentissage : ensemble des savoirs, aptitudes et/ou compétences qu’un individu a acquis et/ou est en mesure de démontrer à l’issue d’un processus d’apprentissage formel, non formel ou informel. Cadre européen des certifications (CEC) : outil de référence pour la description et la comparaison des niveaux de certification dans des systèmes de qualification élaborés à l’échelon national, international ou sectoriel. Les principaux éléments du CEC sont un ensemble de huit niveaux de référence énoncés sous la forme de résultats d’apprentissage (une combinaison de savoirs, aptitudes et compétences), de mécanismes et de principes de coopération volontaire. Ces huit


1

17

COMPRENDRE LES CADRES EUROPÉENS

• Lignes directrices européennes pour la validation de l’apprentissage non formel et informel (CEDEFOP) • Système européen de crédits d'apprentissage pour l'enseignement et la formation professionnels (ECVET)

2009

niveaux couvrent l’ensemble des certifications, de celles qui valident les savoirs, aptitudes et compétences de base jusqu’au niveau le plus élevé de l’enseignement universitaire et de la formation professionnelle. Le CEC est un instrument de traduction pour les systèmes nationaux des certifications. Directives européennes : visent à fournir des conseils d’expert que les acteurs peuvent utiliser volontairement à des échelons nationaux et locaux. L’objectif est de contribuer à développer diverses approches de validation de haute qualité et rentables en Europe, soutenant ainsi l’apprentissage tout au long de la vie et dans tous les domaines de la vie. Qualification : une qualification formelle est le résultat formel (certificat, diplôme ou titre) d’un processus d’évaluation obtenu lorsqu’une autorité compétente établit qu’un individu a obtenu les résultats d’apprentissage correspondant à une norme donnée

• Communiqué de Bruges (engagement politique pour développer des procédures nationales concernant la validation de l’apprentissage non formel et informel (VNFIL) d’ici à 2015). • Inventaire européen sur la VNFIL (CEDEFOP)

Recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel

2 01 0

2 01 2

et/ou possède les compétences nécessaires pour exercer un emploi dans un domaine d’activité professionnelle spécifique. Une qualification confère une reconnaissance officielle de la valeur des résultats d’apprentissage sur le marché de l’emploi ou de l’éducation/formation. Une qualification peut conférer un droit juridique à l’exercice d’un métier. Source : sur la base de la terminologie de la politique européenne d’enseignement et formation, CEDEFOP, 2014


18

1

COMPRENDRE LES CADRES EUROPテ右NS


1

19

COMPRENDRE LES CADRES EUROPÉENS

Ana Carla Pereira, DG EAC

Ana Carla Pereira est la Chef d’unité des « Stratégies des compétences et qualifications ; politique du multilinguisme » de la DG Éducation et culture de la Commission européenne. Elle est chargée de développer la stratégie des aptitudes de l’UE, y compris la mise en œuvre de certains outils UE pour la reconnaissance et la transparence des qualifications, tels que le cadre européen des certifications.

En 2012, la Commission a adopté une Recommandation du Conseil demandant aux États membres de mettre en œuvre des mécanismes de validation d’ici à 2018. Pourriez-vous expliquer pourquoi la validation est une priorité pour la Commission ? La validation de l’apprentissage non formel et informel (VNFIL) peut jouer un rôle primordial pour renforcer l'employabilité et la mobilité et accroître la motivation en faveur de l'apprentissage tout au long de la vie, notamment chez les personnes défavorisées sur le plan socioéconomique ou les personnes peu qualifiées. En période de crise économique et face à des inadéquations des aptitudes en Europe, il est primordial de permettre aux individus d’utiliser toutes leurs aptitudes, non seulement celles acquises de façon formelle (p. ex., école, université ou éducation et formation professionnelles), mais également celles acquises par l’expérience de la vie, en ligne, de façon volontaire et tout au long de la vie en général. Pensez-vous que les États membres seront capables de respecter la date limite de 2018 ? Quels sont les principaux défis à relever ? Une fois l’été passé, la Commission, en coopération avec le Centre européen pour le développement de la formation professionnelle (CEDEFOP), publiera une mise à jour de l’inventaire européen sur la VNFIL. Ce dernier présentera l’état d’avancement des dispositions de

Ses activités se concentrent particulièrement sur le développement de compétences transversales et du multilinguisme. Avant cela, elle a travaillé pendant plus de dix ans sur la mise en œuvre de la Stratégie européenne pour l’emploi et pendant quelques années dans le secteur privé en tant que conseillère en affaires, spécialisée dans le comportement humain.

validation dans les 28 États membres de l’UE et dans cinq autres pays. Des progrès satisfaisants ont été réalisés depuis le dernier inventaire ; certains pays ont confirmé leur performance déjà excellente et plusieurs autres ont fait des progrès à un rythme régulier. Bien sûr, il existe également certains cas pour lesquels il convient de faire plus d’efforts et de s’engager plus fermement au niveau national. La Commission a convenu avec les États membres d’une feuille de route à suivre jusqu’à la date limite de 2018, suggérant les principaux événements clés au niveau national et européen. Nous ferons de notre mieux pour soutenir les pays dans la poursuite de leur dynamique politique. Les principaux défis auxquels nous faisons face sont le besoin de mettre en pratique les politiques, d’associer les dispositions de validation au cadre national de qualifications et de passer d’une approche parfois fragmentée et basée sur un projet à une approche plus holistique. Les politiques de validation doivent être pleinement intégrées aux stratégies globales sur l’enseignement et l’emploi. Quels mécanismes sont mis en place afin de suivre l’évolution de la mise en œuvre de la Recommandation ? Des acteurs sont-ils impliqués ? La Recommandation identifie le Groupe consultatif pour le cadre européen des certifications


20

1

COMPRENDRE LES CADRES EUROPÉENS

comme le forum par le biais duquel les États membres et la Commission doivent coopérer pour suivre l’évolution de la Recommandation. Pour remplir cette tâche, d’autres acteurs ont également été invités à rejoindre le groupe. Des partenaires sociaux, des organisations de la société civile et des associations d’étudiants peuvent jouer un rôle actif pour discuter et contrôler les progrès réalisés, et sont encouragés à partager leurs points de vue et expériences. Le groupe a convenu d’une structure commune pour un rapport ponctuel, que les États membres doivent présenter d’ici à 2018, concernant les actions entreprises et les progrès réalisés dans la mise en œuvre de dispositions de validation en réponse à la Recommandation du Conseil. En adoptant de tels systèmes, quel sera, selon vous, l’impact pour les apprenants et les institutions, et plus généralement pour les sociétés européennes ? Pour les individus, la validation peut élargir les possibilités de trouver un travail ou d’en changer, et d’affiner leurs aptitudes en accédant à d’autres apprentissages. Elle peut également renforcer la conscience de soi et l’estime de soi. Nous ne devons pas oublier que la validation ne

concerne pas seulement la certification formelle, mais qu’elle permet de rendre les aptitudes plus visibles, grâce à une documentation appropriée. Pour les entreprises, cela revient à mieux se représenter les aptitudes détenues par un individu et à assurer par conséquent une meilleure coordination avec les exigences du poste. Il va sans dire que tout cela aurait un impact bénéfique sur la société dans son ensemble, grâce des individus mieux qualifiés et épanouis, et une meilleure coordination entre l’offre de travail et la demande. Si une organisation souhaite travailler sur la validation, que lui recommanderiez-vous de faire ? Peut-elle être soutenue par l’UE ? Dans la mesure où nous devons désormais mettre en pratique les politiques, l’impact le plus important peut être atteint au niveau national. Dans ce cas, des organisations intéressées doivent entrer en contact avec les autorités nationales compétentes et trouver le meilleur moyen de coopérer, en fonction de la situation nationale spécifique. Il existe des fonds européens qui peuvent être activés par le biais d’Erasmus et du Fonds social européen, à même de soutenir des projets dans ce domaine.


1

21

COMPRENDRE LES CADRES EUROPÉENS

Les fonds de l’UE peuvent soutenir la validation !

Erasmus+ Erasmus+ est le Programme de l’Union européenne pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport pendant la période entre 2014 et 2020. Il vise à renforcer les aptitudes et l’employabilité ainsi qu’à moderniser l’enseignement, la formation et le travail des jeunes dans toute l’Europe. Il dispose d’un budget d’environ 14,7 milliards d’euros à travers l’Europe et offrira au cours des sept prochaines années, des opportunités à plus de quatre millions d’Européens pour étudier, former, acquérir des expériences de travail et de volontariat à l’étranger, et soutiendra également les partenariats transnationaux entre les organisations d’enseignement, de formation et de jeunesse, ainsi que les projets de sport populaire. Erasmus+ peut soutenir des activités d’apprentissage entre pairs sur la validation, par exemple par le biais de son activité clé 2 « Partenariats stratégiques » parmi les établissements d’enseignement et les organismes de jeunesse avec des pairs dans d’autres pays. Pour de plus amples informations : ec.europa.eu/programmes/ erasmus-plus

Fonds social européen (FSE) Le FSE est le principal instrument européen pour favoriser l’emploi, aider les individus à obtenir un meilleur emploi et garantir des opportunités d’emploi plus justes pour l’ensemble des citoyens de l’UE. Il fonctionne par des investissements dans du capital humain de l’Europe, ses travailleurs, ses jeunes et les personnes à la recherche d’un emploi. Le financement du FSE, de l’ordre de 10 milliards d’euros par an, augmente les perspectives d’emploi pour des millions d’Européens, en particulier ceux qui trouvent qu’il est difficile d’obtenir un emploi. La Commission européenne et les pays de l’UE en partenariat définissent les priorités du FSE et la façon dont sont dépensées leurs ressources. Une priorité vise à favoriser l’adaptabilité des travailleurs avec de nouvelles aptitudes, et celle des entreprises avec de nouvelles méthodes de travail. D’autres priorités portent sur l’amélioration de l’accès à l’emploi : en aidant les jeunes à faire la transition entre l’école et le travail ou en formant des demandeurs d’emploi moins qualifiés pour améliorer leurs perspectives d’emploi. En effet, les opportunités de formation

professionnelle et d’apprentissage tout au long de la vie permettant de transmettre de nouvelles aptitudes aux individus sont une composante importante de nombreux projets ESF. Les projets visant à mettre en œuvre des systèmes de validation pourraient être soutenus via ce programme. Vous devez vérifier quelles sont les priorités nationales. En effet, les fonds de l’ESF sont uniquement mis à disposition par les États membres et les régions. Pour de plus amples informations : ec.europa.eu/esf D’autres programmes peuvent soutenir la validation, par exemple, le programme Horizon 2020 contenant des appels à disposition spécifiques.


23

2

COMMUNIQUER LES BÉNÉFICES DE LA VALIDATION Qu’est-ce qui vous motive ainsi que d’autres à promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel ? Quel est l’impact sur l’apprenant ?

* Voir le glossaire p. 16

La validation est essentielle à l’apprentissage tout au long de la vie car elle contribue à établir des liens entre les activités d’apprentissage ayant lieu dans divers contextes : établissements d’enseignement, entreprises, apprentissage en ligne, cours organisés par des organisations de la société civile ou résultant d’activités quotidiennes liées au travail, à la famille ou aux loisirs. Il s’ensuit que cette validation n’est pas exclusivement un outil pour les établissements et systèmes d’enseignement et de formation, elle est également pertinente pour un éventail bien plus large d’acteurs et d’institutions, y compris ceux actifs dans le secteur de la jeunesse, le secteur du volontariat et le travail1. Il s’agit d’accorder de l’importance de et de reconnaître ce que connaît un apprenant et ce qu’il est capable de faire. Ceci est particulièrement pertinent aujourd’hui. Comme le montrent les statistiques, la majorité des personnes qui participent à l’apprentissage tout au long de la vie prennent part à l’enseignement non formel* et aux activités de formation2, et en conséquence, on constate une demande croissante de prise en compte de tout l’éventail de savoirs, aptitudes et compétences qui sont développés dans des environnements d’apprentissage non formel et informel (NFIL). De plus, il est important de souligner le fait que l’apprentissage non formel et informel joue un rôle crucial en tant qu’outil pour l’autonomisation des individus. Il augmente la participation démocratique, améliore l’insertion sociale, le bien-être et la santé, et offre aux personnes des parcours leur permettant de réintégrer ou de rester dans le marché du travail. De nombreuses 1. 2.

données intéressantes illustrant les bénéfices à large échelle de la participation à l’apprentissage tout au long de la vie figurent dans le rapport PIAAC 2013 de l’OCDE.

La validation pourrait également devenir un outil majeur pour les employeurs dans leur gestion des ressources humaines, dans la mesure où elle contribue à la formation continue de leur personnel, dans le cadre de leur plan de développement de carrière, et les guide dans leurs procédures de recrutement. Les systèmes de validation ont été mis en place pour diverses raisons, et notamment pour augmenter le niveau de qualifications de la population dans un contexte de crise économique et de hausse du chômage. Pour les acteurs de base, notamment dans le secteur de l’éducation des adultes et des travailleurs, la validation est également perçue comme un moyen de remettre les groupes défavorisés dans le processus d’apprentissage et social. Il est évident que la participation au schéma de validation peut contribuer à développer la confiance en soi et les compétences sociales des apprenants ainsi que leur motivation à continuer à apprendre. Les gains sont divers et variés : économiques, sociaux et personnels.

Document d’information du séminaire européen sur la validation, Mechelen, 9 et 10 avril 2013 Eurostat, Statistiques d’apprentissage tout au long de la vie, http://epp.eurostat.ec.europa.eu/statistics_explained/index.php/ Lifelong_learning_statistics


24

2

COMMUNIQUER LES BÉNÉFICES DE LA VALIDATION

Parmi les systèmes d’enseignement et de formation, il s’agit également d’un moyen de reconnaître le fait que l’apprentissage a lieu chaque jour, partout. Il ouvre ses portes à des publics non traditionnels et propose de nouvelles offres de formation, comme des cours du soir. Ainsi, les opportunités d’accéder à l’enseignement augmentent. Cette opportunité pourrait être davantage développée comme l’illustre la dernière publication du CEDEFOP « Validation par les entreprises »3 de juin 2014. Bien sûr, cela est plus facile pour les grosses entreprises et plus d’efforts doivent être entrepris vis-à-vis des PME. D’un point de vue macro-économique, le meilleur atout de l’Europe face à la concurrence mondiale d’aujourd’hui réside dans ses citoyens ; à cet égard, la validation représente un outil concret pour accroître les qualifications de la

Chacun des partenaires du projet a organisé des réunions bilatérales et de groupe pour discuter de la nouvelle législation de l’UE sur la validation. Ces réunions ont démontré clairement un manque de connaissance des bénéfices de la validation dans les différents pays. Il est donc particulièrement important d’expliquer pour la validation est pertinente dans votre pays, dans un contexte européen et international. Sur la base d’interviews portant sur l’impact de

3.

population en leur fournissant une autre voie plus flexible pour accéder aux qualifications. Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreux avantages au développement de mécanismes de validation en Europe. Il est regrettable que jusqu’à maintenant, la validation ait été développée dans la plupart des cas sur une base ponctuelle ou à court terme. La Recommandation du Conseil est une fenêtre d’opportunité permettant d’accroître la sensibilisation aux mécanismes de validation en Europe. Même si la situation est inégale, nous pouvons certifier de nombreuses pratiques en Europe au niveau local. Les prestataires d’enseignement et de formation ont en effet joué un rôle clé pour engager et déterminer la validation. Plus qu’un problème technique, il s’agit d’un choix politique clair qui a un impact sur nos systèmes d’enseignement, nos économies et nos sociétés.

l’Union européenne dans les divers pays ainsi que de tables rondes organisées à l’échelle nationale, les partenaires ont présenté une liste de messages clés sur l’importance de la validation. Il est intéressant de fournir aussi des statistiques visant à illustrer leur pertinence. Par exemple, saviez-vous que la référence de l’UE sur la participation des adultes à l’apprentissage tout au long de la vie est le seul point sur lequel aucun réel progrès n’est réalisé en Europe ?

Validation par les entreprises, « Use of validation by enterprises for human resource and career development purposes » (Utilisation de la validation par les entreprises à des fins de ressources humaines et de développement de carrières), Cedefop, 2014


2

COMMUNIQUER LES BÉNÉFICES DE LA VALIDATION

25

Niveau systémique 1. Il contribue à aider des groupes défavorisés (immigrants, personnes peu qualifiées) à intégrer le marché de travail et à trouver leur voie dans la société, en élargissant l’accès à l’apprentissage et en favorisant les interactions sociales

5. Il sensibilise les politiciens à la contribution de l’apprentissage tout au long de la vie pour le développement personnel et de perspectives de carrière et les changements sociaux, et afin de combattre le chômage et d’enrichir les aptitudes dans leurs sociétés

2. Il fournit une solution rentable pour répondre aux déficits d’aptitudes et aux besoins des employeurs à ce jour

6. Il crée des liens entre les différentes formes d’apprentissage (formel, non formel et informel), attirant ainsi plus d’apprenants à opter pour une de ces options

3. C’est un aspect concret à l’apprentissage tout au long de la vie qui soutient un passage aux résultats d’apprentissage et la reconnaissance de l’apprentissage organisé dans différents contextes… 4. Cela crée un meilleur marché du travail qui reconnaît l’ensemble des savoirs, aptitudes et compétences

Niveau institutionnel 1. Il permet aux acteurs de l’enseignement de toucher un public plus large 2. Il correspond aux valeurs de l’éducation populaire et de l’éducation des travailleurs, ainsi qu’à la mission fondamentale, puisqu’il permet de reconnaître l’apprentissage survenant dans tout type de contexte. 3. Il est particulièrement adapté aux groupes défavorisés ainsi qu’aux bénévoles dont l’expérience est rarement reconnue par les établissements d’enseignement et les employeurs

4. Il s’agit d’une opportunité et d’un outil stratégique pour des employeurs, dans la mesure où il contribue à définir des perspectives de carrière et à gérer les ressources humaines 5. Il contribue à élargir des perspectives de l’organisation et augmente les opportunités de partenariats avec d’autres acteurs, comme des autorités locales, des employeurs et des organisations bénévoles


2

26

COMMUNIQUER LES BÉNÉFICES DE LA VALIDATION

Niveau individuel 1. Vous apprendrez à identifier vos forces et à travailler avec vos faiblesses 2. Il vous donne une meilleure estime de vous et vous motive à apprendre 3. Il vous invite à un voyage initiatique et donne une vision globale de ce que vous avez déjà accompli

4. Il vous donne la possibilité de découvrir ce que vous avez fait et accompli dans le cadre de votre travail et de votre vie personnelle et ce que votre expérience vous apporte, ainsi qu’à votre employeur et à l’organisme d’enseignement 5. Il vous procure de meilleures chances au sein du marché du travail

Chiffres

10,5 %

12 %

37 %

de participation des adultes à l’apprentissage tout au long de la vie en 2013 (moyenne UE28, le taux cible est de 15 %)

de personnes quittant l’école de façon précoce en Europe, en 2013 (moyenne UE-28, le taux cible est de 10 %)

de personnes âgées de 30 à 34 ans, qui ont terminé l’enseignement secondaire en 2013 (moyenne UE-28, le taux cible est de 40 %)

68,3 %

1,7 %

de taux d’emploi, personnes âgées de 20 à 64 ans en 2013 (moyenne UE-28)

de taux de postes vacants, trimestre 1 de 2014 (moyenne UE-28)


2

27

COMMUNIQUER LES BÉNÉFICES DE LA VALIDATION

Extrait de l’étude PIAAC, OCDE

Entre 4,9 % et 27,7 % des adultes ont un faible niveau d’alphabétisation et entre 8,1 % et 31,7 % ont un faible niveau de calcul.

Entre 2,9 % et 8,8 % d’adultes seulement démontrent le degré le plus élevé de connaissances sur la résolution de problèmes dans des environnements riches en technologies

21 %

13 %

des travailleurs sont surqualifiés pour le poste qu’ils occupent, ce qui a un impact significatif sur les salaires et la productivité

des travailleurs sont sousqualifiés pour le poste qu’ils occupent, ce qui a un impact significatif sur les salaires et la productivité

« Les personnes peu qualifiées ont tendance à être en moins bonne santé, à faire preuve d’un engagement civique moindre et avoir moins confiance en elles »

Dans presque tous les pays, au moins

10 %

des adultes n’ont pas les aptitudes informatiques les plus élémentaires


29

3

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ? Le terme plaidoyer vient du latin « advocare », qui signifie littéralement « demander l’aide de quelqu’un » ou parler au nom de quelqu’un, à titre de conseiller juridique. Dans un contexte de développement social et économique, les objectifs du plaidoyer visent à créer ou modifier les politiques, lois, réglementations, la distribution des ressources ou d’autres décisions qui affectent la vie des gens, et à s’assurer que ces décisions soient mises en œuvre. La campagne politique est un plaidoyer axé sur les objectifs, dans le cadre duquel les groupes de sociétés civiles et les coalitions visent à définir le calendrier politique. Les campagnes de changement de politique ont recours à un large éventail d’outils et de stratégies, y compris des démonstrations publiques, la rédaction de documents de position, le lobbying, l’utilisation des médias et d’Internet et des actions juridiques.

Il est largement reconnu que le changement est rarement le fruit de la force d’un argument logique seul ou de la présentation d’une preuve irréfutable, à l’appui des changements requis. Cela dépend beaucoup du caractère, de l’approche et de la crédibilité des personnes désireuses de procéder à des changements, et de la réceptivité des personnes qu’ils cherchent à persuader. Le plaidoyer est inhérent à la politique et une compréhension des dynamiques politiques est une composante clé de tout plaidoyer efficace. Dans cette section, nous aimerions introduire certains principes de base sur la façon de bâtir une campagne efficace pour la promotion de la validation au niveau national et européen.

Pourquoi est-ce que je veux organiser cette campagne ? Comprendre le contexte culturel et politique Avant de commencer votre campagne, il est primordial de comprendre les problèmes et de définir des solutions. Quels sont les cadres juridiques européens et nationaux, votre contexte culturel, l’état actuel des recherches ? Quels acteurs sont impliqués ? Quelles sont les autres informations pertinentes qui auront un impact sur votre campagne ? Il est important pour vous de maîtriser ce contexte afin que vous soyez en mesure de construire votre argumentation, de coopérer avec d’autres et de comprendre les relations de

pouvoir, ainsi que d’expliquer pourquoi votre campagne est appropriée pour d’autres et ce que vous souhaitez que ces derniers fassent. En créant une base de preuves solide, l’analyse de la situation fournit un point de départ pour établir les priorités de plaidoyer et une ligne de base permettant de mesurer les progrès réalisés. De plus, ce travail peut être compilé dans un document d’information à l’aide de votre matériel de plaidoyer. Il vous permettra d’expliquer votre campagne en rencontrant des preneurs de décision ou des partenaires potentiels. Les données comme des chiffres clés ou des engagements politiques peuvent être utilisées pour appuyer vos messages.


30

3

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ?

Analyse des acteurs Il est également utile de réaliser une analyse des acteurs à ce stade. Un acteur est une personne ayant un problème à résoudre, proche ou lointain. Les acteurs peuvent s’impliquer négativement ou positivement, en tant qu’opposants ou partisans. La première étape consiste à identifier tous les acteurs concernés. Parfois, il est difficile de savoir ce que les acteurs pensent réellement d’un problème. Cela peut entraîner de nombreuses hypothèses. Trouver la position des acteurs sur un problème est une façon de protéger les efforts de plaidoyer contre les incertitudes, hypothèses et risques nécessaires.

Il est primordial d’impliquer également ceux qui ne sont pas favorables à la validation et de donner suffisamment de temps aux participants pour qu’ils puissent partager leurs points de vue (à l’aide de méthodologies participatives comme des World Cafés). La présence d’experts internationaux ou de praticiens peut être une valeur ajoutée.

Même parmi les personnes qui sont partisanes, certaines peuvent avoir une définition différente de la validation ou procéder différemment pour rendre cette reconnaissance effective. Ainsi, il est important de prendre en considération ces différents points de vue à un stade précoce afin de prévenir une opposition non prévue à votre campagne. Partager avec d’autres Une fois que vous avez réalisé ce travail, il peut être utile de procéder à une vérification de la réalité en parlant avec d’autres acteurs et en organisant des débats ou des groupes de consultation* afin de vous assurer que votre analyse est complète. Vous pouvez y parvenir en organisant des tables rondes et des réunions où sont conviés différents acteurs à partager leurs points de vue et expériences liés à la validation.

* Une analyse de l’arbre à problèmes implique de rédiger des causes sous une forme négative (p. ex., résistance pour reconnaître l’apprentissage non formel, aucune approche commune, absence de réglementation, etc.). Renverser l’analyse de l’arbre en remplaçant des déclarations négatives par des déclarations positives permet de créer un arbre à solutions (p. ex., nouvelle loi visant à établir des mécanismes de validation, etc.). L’analyse de l’arbre à problème est mieux exécutée dans un petit groupe de discussion d’environ six à huit personnes, à l’aide d’un tableau de conférence ou d’un rétroprojecteur. Le problème est écrit au centre du tableau et devient le « tronc » de l’arbre, à savoir le « problème central ». La formulation n’a pas besoin d’être exacte, dans la mesure où les racines et les

branches en donneront une meilleure définition, mais elle doit décrire un problème réel qui passionne chacun. Cela fournit un aperçu de l’éventail des actions qui doivent être menées pour résoudre le problème clé, et il s’agit également d’un moyen de revoir la compréhension existante des causes à un problème spécifique et la façon dont ce dernier peut être résolu. Cette méthode est utile car elle permet d’identifier des facteurs ne pouvant pas être abordés par la campagne. Par exemple, les réglementations existantes peuvent être un facteur du problème, sans pour autant avoir des conséquences sur l’intervention planifiée. Cela peut constituer un frein à l’atteinte des objectifs du projet.


3

31

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ?

Effet immédiat

Problème clé

Cause immédiate

Cause secondaire


32

3

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ?

Qu’est-ce que je veux obtenir ? Déterminer les objectifs et les priorités politiques Maintenant que vous avez réalisé votre recherche de base, vous êtes prêt à définir votre objectif de plaidoyer, à savoir l’objectif clair et concis de vos efforts de plaidoyer. Que souhaitez-vous changer et pourquoi ? Quels changements positifs sont susceptibles de se produire si l’initiative est couronnée de succès ? Pour réussir une initiative, vous devez savoir quel type de changement de politique est nécessaire. Si votre sujet de plaidoyer n’est pas très spécifique, il sera plus difficile de concevoir une stratégie solide. Du fait que les efforts de plaidoyer nécessitent souvent beaucoup de temps et de ressources, vous êtes plus susceptible de réussir si vous vous concentrez sur un problème à la fois. L’élaboration d’objectifs de plaidoyer stratégique est similaire au processus utilisé pour d’autres types de plans. De nombreuses associations utilisent des critères SMART afin d’assurer la cohérence et la clarté : spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et daté. Assurez-vous qu’il soit possible d’atteindre votre objectif et que votre audience soit en mesure de prendre les mesures dont vous avez besoin. Lorsqu’il s’agit de la validation de l’apprentissage non formel et informel : souhaitez-vous une nouvelle législation pour le prochain gouvernement ? Programmes de formation des établissements d’enseignement, dans le cadre de la loi d’enseignement de 2015 ? Financement ? Les actions ciblées sur des publics spécifiques dans le cadre des systèmes ESF ? Vous devez être aussi précis que possible.

Définir vos audiences cibles La prochaine étape consiste à identifier les audiences cibles, à savoir les individus ou les institutions qui ont le pouvoir de changer les choses. Pour effectuer cette tâche, vous aurez recours aux informations recueillies dans l’analyse des acteurs. Dans de nombreux cas, l’audience cible primaire est également le principal débiteur de cette obligation, et l’objectif implique de les

persuader que ce problème mérite d’être abordé et de les convaincre à prendre des mesures dans ce sens. Quel objectif pourra être atteint suite aux changements proposés ? Les changements affecteront-ils ou entreront-ils en conflit avec leurs propres objectifs ? Une analyse minutieuse de ce qui motive et fait bouger les audiences cibles vous permet de prendre connaissance des meilleurs moyens de les influencer. Les acteurs clés de la validation sont variés. Les établissements d’enseignement sont tous concernés par l’éducation des adultes dans des universités, des écoles et des établissements d’enseignement et de formation professionnels. Qui mettra en œuvre les nouvelles mesures ? Sont-ils prêts à accepter cette nouvelle tâche et souhaitent-ils le faire ? Qui prendra en charge les coûts ? Votre campagne influera également les preneurs de décisions et les agences concernées. Qui sera responsable de la mise en œuvre et du contrôle des mesures ? Quel budget soutiendra les changements mis en place ? Cela aura-t-il des répercussions sur d’autres acteurs ? Qu’en est-il des employeurs ?

Analyse des avantages, défis, menaces et opportunités Les actions entreprises par des partisans créent des exigences en matière de systèmes politiques. Cela entraîne des conflits qui pourraient sinon être évités. Quels sont les principaux risques à la réussite de la mise en œuvre du projet ? L’analyse des risques implique l’évaluation de l’impact de chaque risque particulier et la probabilité d’un tel scénario. Par exemple, nous avons observé que dans l’enseignement non formel, la validation est souvent associée au risque de formalisation du secteur. Cela doit être abordé lorsque vous bâtissez votre campagne de façon rationnelle, comme une menace potentielle.


3

33

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ?

Qui peut procéder à ces changements ? Renforcer la crédibilité La crédibilité de l’organisation ou de la coalition qui milite pour réaliser un changement est susceptible d’être un facteur clé de son succès. A-t-elle un mandat pour parler au nom de ceux qui tireront probablement parti de ce changement ? Dispose-t-elle d’une expertise spécialisée ? A-t-elle de l’influence sur les preneurs de décision ? Votre sujet de plaidoyer doit toujours être clairement relié à la mission de votre organisation, aux priorités du programme et aux domaines stratégiques spécifiques. Si ce n’est pas le cas, vous n’aurez pas l’autorité dont vous avez besoin pour aborder le sujet. Il est également important de voir ce qui peut être fait pour renforcer la crédibilité de l’initiative, par exemple, d’autres recherches et consultations, nouveaux partenaires, etc. Pendant la phase pilote de ce projet, des tables rondes ont été organisées dans tous les pays participants (Bulgarie, France, Suède, RoyaumeUni, Autriche, Espagne et Grèce). Elles ont rassemblé les représentants des Ministères, les agences nationales et régionales de qualification, les autorités locales, les partenaires sociaux, les organisations de bénévoles, les centres d’enseignement des adultes, les universités. L’objectif vise à garantir une coopération et un dialogue continus entre ces différents acteurs. Pendant ces réunions, il est apparu indispensable de clarifier certains concepts. Les organisations menant ces actions à l’échelle nationale doivent être en mesure de couvrir une approche d’apprentissage tout au long de la vie et dans tous les domaines de la vie afin de garantir une bonne compréhension du contexte et des acteurs impliqués, et de gagner ainsi en crédibilité et légitimité. Trouver les bons partenaires et toucher un nombre important d’acteurs… L’établissement d’un partenariat est un facteur intrinsèque à la réussite d’un effort de plaidoyer et doit commencer à un stade précoce. Vous devez commencer en consultant d’autres organisations, notamment celles partageant des objectifs

et intérêts similaires. Est-ce qu’une initiative similaire a été tentée auparavant ? Si oui, quels en ont été les résultats ? Existe-t-il des opportunités pour travailler ensemble ? Les partenariats encouragent le plaidoyer en ajoutant la force des différents groupes dans le but de créer une voix plus puissante en faveur du changement. Les partenaires peuvent fournir plus de ressources, de pouvoir et de crédibilité pour les actions de plaidoyer entreprises. L’identification des partenaires se base sur de nombreux facteurs. Il est important que le partenariat apporte une valeur ajoutée à la campagne. Ci-après sont mentionnés certains secteurs à prendre en considération lors de la sélection de partenaires pour le plaidoyer : • Peuvent-ils influencer votre audience cible ? • Avons-nous des intérêts et objectifs communs ? • Augmentent-ils la légitimité, la crédibilité et l’efficacité de la campagne de plaidoyer ? • Apportent-ils des preuves, des connaissances ou une expertise technique ? • Apportent-ils d’autres ressources à l’initiative de plaidoyer ? • Ont-ils une présence à l’échelle mondiale, nationale ou locale ? • Leurs forces et capacités sont-elles complémentaires aux nôtres ? Constituer des coalitions La prochaine étape consiste à constituer une alliance ou une coalition entre des organisations qui partagent les mêmes intérêts en faveur de la reconnaissance de la validation de l’apprentissage non formel et informel. Une communication de leadership, de confiance et à intervalles réguliers est essentielle à une alliance efficace. Elle doit être bâtie autour d’un objectif commun et un nombre limité d’objectifs politiques ; mécanismes transparents et de coordination ouverte et actions communes. Une telle alliance vous permet de procéder à un nombre considérable de changements et d’attirer l’attention des médias et des politiques. Vous apprendrez


34

3

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ?

également les uns des autres, rassemblerez les ressources et travaillerez avec des personnes qui agissent à différents niveaux (local, régional, national, européen, international, etc.). Il peut être utile de recevoir les contributions de collègues provenant d’autres pays, vous pouvez passer en revue des projets précédents de l’UE sur la validation, par exemple, afin de les identifier.

• Organiser des réunions, des débats et confronter vos différents points de vue, trouver un consensus et convenir de messages clés à diffuser et propager. • Diffuser vos messages à travers votre réseau. Plus vous parlerez d’une seule et même voix, plus grand sera votre impact.

Quelques éléments importants : • Créer un site Internet pour votre réseau, être présent et actif sur les médias/réseaux sociaux. • Être attrayant pour consolider votre alliance/ coalition : définir la valeur ajoutée pour attirer de nouveaux membres et s’assurer que les membres effectifs y resteront.

Que dois-je faire pour cela ? Planification : quelles actions doivent être prises, et quand ? Maintenant que vous connaissez la situation et que vous souhaitez la modifier, vous devez vous concentrer sur la façon d’y parvenir. Quels types d’actions sont les plus susceptibles d’influencer les audiences cibles ? Est-ce qu’il sera efficace de travailler par le biais du dialogue et de la négociation avec des preneurs de décision ? Les médias pourraient-ils s’intéresser à votre campagne ? Existe-t-il d’autres stratégies susceptibles d’atteindre des résultats ? Dans cette publication, nous avons vu que dans certains pays, il est très important de surmonter les barrières culturelles afin de placer au même niveau d’estime l’apprentissage ayant lieu dans des contextes formel, non formel et informel. Des efforts doivent être consentis pour utiliser des concepts via l’organisation de débats

publics et de tout type de réunions informelles. Dans d’autres pays qui ont une longue tradition d’enseignement non formel, il faut prêter plus d’attention à définir des normes afin de garantir un accès plus harmonisé à la validation. Pour cela, il faudra redoubler d’efforts pour instaurer un dialogue et des négociations avec les preneurs de décision. Il est important d’adapter vos actions à votre audience cible. Il est également important de bien comprendre les processus de prise de décisions et l’agenda politique. Communiquer votre message Votre message résume les changements que vous souhaitez apporter. Pour développer un message, l’utilisation d’informations et d’analyses solides est nécessaire pour défendre les arguments que vous utilisez. Cela permet de concevoir un message qui véhicule en un mot le problème et la solution. L’objectif de votre


3

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ?

message vise à informer des personnes et notamment à les convaincre d’agir. Ainsi, pour être efficace, vous devez bâtir une solide communication leur permettant de comprendre facilement et clairement le cœur de votre message. Par conséquent, votre message doit être bref, simple et accessible à quiconque, même aux personnes qui ne sont pas particulièrement familiarisées au sujet de la validation. L’idée est de développer deux à trois messages clés qui constitueront les informations capitales que vous utiliserez pour attirer l’attention de votre audience et atteindre votre objectif. Il est primordial d’utiliser des informations précises et actuelles dans ces messages. Votre campagne doit être percutante : • Utilisation de slogans • L’utilisation d’histoires de vie et de témoignages, en présentant des histoires réelles et personnelles des apprenants qui ont bénéficié de la validation, par le biais de citations, images, interviews ou vidéos, pourrait constituer un argument pour que votre audience se rallie à votre cause. L’utilisation de témoignages renforce votre message et le rend plus important. • Utilisation de nombres et de pourcentages de personnes soutenant votre message. De bons éléments de preuve sont essentiels à la réussite d’un plaidoyer. Ils confèrent une légitimité au plaidoyer et soutiennent de nombreuses étapes de la planification du plaidoyer. • Utilisation de références juridiques et de déclarations politiques Une fois que vous avez développé votre message, vous devez l’adapter à votre audience. Cela vous permettra de vous assurer que votre audience est incitée à appuyer le processus de défense de la validation, et de les faire agir concrètement. Ainsi, le message doit contenir les éléments suivants : • Idées et propositions claires qui pourraient les faire agir potentiellement, et ce qu’on attend concrètement d’eux. • Comment la mise en œuvre de la validation peut-elle contribuer à atteindre les objectifs politiques au niveau national, européen et international ?

35

Transmettre votre message Il existe de nombreuses façons de transmettre un message de plaidoyer. Le lobbying, la négociation et la coopération avec les médias sont quelquesunes des façons les plus communes d’y parvenir. Tandis que le lobbying et la négociation impliquent habituellement de travailler directement avec des preneurs de décision et des personnes qui les influencent, travailler avec les médias est souvent tourné vers la mobilisation du grand public au sujet de plaidoyer. Travailler avec des partenaires et la société civile instaure une dynamique par rapport aux sujets choisis et véhicule le message aux audiences cibles. Il est important de rencontrer différents preneurs de décision pour présenter votre campagne. Soyez préparé à répondre à leurs questions ainsi qu’à leurs potentiels commentaires négatifs, comme « Je ne suis pas responsable », « Les acteurs/apprenants ne sont pas intéressés par la validation », « Il n’y a pas d’argent pour l’enseignement », etc. L’utilisation d’éléments de preuve que vous aurez rassemblés vous sera d’une aide précieuse à ce stade. L’analyse des acteurs, par exemple, vous permet de mieux comprendre leurs motivations. La mise en œuvre de systèmes de validation peut contribuer à améliorer leurs résultats dans le cadre du niveau de référence européen sur la participation des adultes à l’apprentissage tout au long de la vie (stratégie 2020 sur l’enseignement et la formation) et au niveau international (Évaluation internationale des compétences des adultes (PIAAC)). Les Ministères de l’éducation regardent clairement le classement de l’UE et cela peut tirer la sonnette d’alarme. Dans ce processus de plaidoyer et de lobbying, vous devez convaincre les gens de la nécessité de reconnaître la validation de l’apprentissage non formel et informel. Utilisation des médias L’utilisation des médias constitue clairement un moyen important de véhiculer le message à une large audience et de plaider en faveur de la reconnaissance de la validation de l’apprentissage non formel et informel. Les médias de masse sont à la fois un outil et une cible de plaidoyer. Il existe différents outils pouvant être utilisés pour influencer les médias. Les plus populaires comprennent des communiqués de presse, des


36

3

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ?

événements, des conférences de presse et des lettres envoyées aux éditeurs, des interviews à la télé ou à la radio, des lettres d’information, des lettres, des conférences, des séminaires et des ateliers. Les sites Internet, blogs et médias sociaux (p. ex., Facebook et Twitter) sont des formes de communication dominantes de plus en plus utilisées. Afin d’obtenir la couverture médiatique la plus importante et efficace, le contenu du message de plaidoyer doit être solide, dans le but d’attirer l’attention des journalistes. Les journalistes sont toujours à la recherche d’une nouvelle découverte, telle que la recherche la plus récente. • Choisir un média approprié (en fonction, une fois encore, de l’audience à atteindre) • Dans un premier temps, utilisez votre propre média (appels sur votre site Internet et par le biais de communiqués de presse, vos réseaux sociaux comme Facebook : grâce à ces différents moyens, vous pouvez déjà atteindre des milliers de personnes).

• Contactez les médias à des moments précis : constitution d’une coalition/alliance, lancement de la campagne, conférences sur la validation, discussions/débats sur la validation (et plus généralement, sur l’éducation) dans des institutions européennes. • N’hésitez pas à utiliser vos différentes relations pour contacter différents types de médias : journaux de différentes orientations politiques, à différents niveaux (presse nationale, européenne, internationale). • Essayez de faire passer des entretiens (presse, radio, télé, Internet) • Et par-dessus tout, peu importe les médias et la façon dont vous procédez, il est important de suivre le processus étape par étape lorsque vous contactez un média extérieur, et de vous assurer que votre message sera publié, diffusé et véhiculé.


3

37

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ?

Budgétisation du plaidoyer Planification du budget Pour éviter de développer des plans qui nécessitent plus de ressources que disponibles, il est important de budgétiser le plaidoyer dès le début. Lors de la budgétisation du plaidoyer, il convient d’inclure les coûts essentiels pour maintenir et renforcer la capacité de plaidoyer, ainsi que les ressources nécessaires pour mener des actions spécifiques. Certains exemples de rubriques budgétaires comprennent les coûts de fonctionnement des équipes (y compris les voyages, le recrutement de personnel, le développement de l’équipe, le renforcement des capacités) ; les coûts de développement de la stratégie (y compris le rassemblement du personnel concerné, les coûts de facilitation) ; les coûts de recherche et de communication (y compris la réalisation d’une analyse contextuelle, la génération d’éléments de preuve crédibles et la transposition des découvertes dans des

matériels de communication et de sensibilisation) ; les coûts de plaidoyer et de campagne (y compris le développement de partenariats, la gestion de coalitions, les frais d’adhésion) ; les coûts de réseautage avec le gouvernement au niveau national et régional (y compris les frais de participation à des conférences et des réunions) ; les frais d’adhésion à la coalition ; et les frais de personnel (y compris les consultants). Collecte de fonds Les fonds peuvent soutenir vos initiatives. Vous devez parler avec vos ministères, des acteurs privés et les autorités locales. Les fonds européens peuvent également soutenir le développement des mécanismes de validation et plus particulièrement, le programme Erasmus+ et le Fonds social européen.

Pourquoi la validation est-elle si importante ? Un exemple de document de plaidoyer Les sociétés européennes font face à de nombreux défis, comme la hausse du chômage, du populisme ainsi qu’une méfiance générale à l’égard des institutions. La validation offre une autre voie vers la qualification, qui doit être intégrée dans une stratégie globale dont le but est d’augmenter l’accès à l’apprentissage tout au long de la vie. L’évaluation internationale des compétences des adultes (PIAAC) a souligné le fait que 20 % de la population adulte de l’Union européenne manquent de compétences de base en lecture/écriture et calcul, mais auront de nombreuses aptitudes qui n’ont pas été formellement agréées ou reconnues. 1. EUCIS-LLL considère que la validation est un outil formidable permettant de faire de l’apprentissage tout au long de la vie une réalité pour le plus grand nombre de

personnes. Il est important que les acteurs du monde éducatif et les preneurs de décisions comprennent comment le développement de mécanismes de validation peut contribuer à élargir l’accès à d’autres types d’apprentissages et de qualifications, notamment pour les groupes défavorisés, en attribuant une valeur formelle au développement personnel et en contribuant au développement de carrières et à l’employabilité. La participation aux activités d’apprentissage peut offrir un cadre basé sur une échelle de temps stable, une communauté, une chance de réorientation, un endroit sûr, un nouveau défi, une reconnaissance sociale et un outil important d’émancipation. 2. Le développement de pratiques de validation consiste à donner de l’importance à


38

3

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ?

une approche d’apprentissage tout au long de la vie et dans tous les domaines de la vie, en modernisant en profondeur les systèmes d’enseignement et de formation dans le but de créer des environnements d’apprentissage ouverts, flexibles et individualisés. On y parvient en faisant tomber les barrières entre différents types d’enseignement et de formation et en renforçant l’importance de l’apprentissage non formel et informel, avec un changement de paradigme face aux résultats d’apprentissage. 3. Il est primordial d’accorder une valeur équitable aux savoirs, aptitudes et compétences acquis dans différents contextes d’apprentissage. La validation doit reconnaître des compétences transversales, et pas seulement se concentrer sur la validation des compétences professionnelles, en utilisant une approche des résultats d’apprentissage. La définition des normes doit, par exemple, prendre en compte le cadre européen des compétences clés. 4. Les processus de validation doivent être considérés comme un investissement : reconnaître les savoirs, les aptitudes et les compétences de citoyens contribuera à revaloriser la force de travail et à remettre les citoyens peu qualifiés sur la voie de l’apprentissage. C’est un moyen de stimuler et d’augmenter la motivation pour l’apprentissage, en offrant des opportunités de seconde chance. Il a un retour sur investissements élevé en termes de protection sociale (chômage, santé), de participation et de bien-être. C’est pourquoi EUCIS-LLL invite les autorités nationales à prendre en considération les principes clés suivants, lorsqu’il définit ou révise leurs systèmes : 1. La validation doit être un droit individuel : chacun doit être en mesure d’accéder aux dispositions de validation. 2. Des dispositions de validation doivent être développées de manière approfondie

en prenant en compte tous les secteurs et niveaux d’enseignement et de formation. 3. La validation doit non seulement viser à obtenir un certificat, mais lorsque c’est le cas, les diplômes/certificats doivent avoir la même valeur que ceux délivrés dans le cadre du système formel. 4. Des mesures ciblées doivent être financées afin d’atteindre des groupes défavorisés et doivent avoir pour objet de créer un sentiment d’amour-propre et de confiance en soi, afin d’offrir de réelles opportunités de seconde chance et d’accroître la motivation à apprendre. L’autonomisation des apprenants est en effet une des clés ouvrant la voie au succès. Les mesures seront également adaptées aux besoins spécifiques des apprenants en termes d’accès, de durée, etc. 5. Il est important de comprendre et de promouvoir les bénéfices personnels et sociaux de l’enseignement non formel dans la société civile. Les systèmes cohérents d’apprentissage tout au long de la vie requièrent des programmes offrant un enseignement non formel aux prochains niveaux, dans la mesure où cela fonctionne mieux pour la plupart des adultes (enquête PIAAC). 6. Les organisations de la société civile et d’autres acteurs concernés doivent être impliqués dans le développement, le contrôle et l’évaluation des mécanismes de validation, mais également dans la définition et la révision des normes, afin de créer un sentiment d’appartenance et d’informer les preneurs de décision des implications et des éventuels goulets d’étranglement entravant le développement de tels mécanismes pour les différents secteurs. 7. Les établissements d’enseignement doivent être préparés et encouragés à mettre en œuvre des mécanismes de validation. Le personnel doit être correctement formé et guidé afin de fournir des services de qualité aux bénéficiaires de ces établissements. Le Fonds social européen pourrait soutenir de telles


3

39

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ?

activités de développement professionnel. Des directives de qualité et des services de conseils doivent être fournis afin de sensibiliser aux opportunités de validation et de fournir des informations aux apprenants. 8. Il est primordial de réaliser des progrès en matière de collecte de données. Au niveau national, il est important de collecter plus d’éléments de preuve, sur la base d’une

Quelques exemples de statistiques pertinentes

Un exemple de communication des médias

analyse qualitative portant sur la validation, d’aider les autorités et institutions à être moins précautionneux quant au développement de mécanismes de validation. Extrait du document de prise de position d’EUCISLLL « Pour une approche européenne commune en faveur de la validation de l’apprentissage non formel et informel », juin 2014

1 / 4

1 / 10

des adultes ont un faible niveau d’instruction

des adultes participent à l’apprentissage tout au long de la vie

1 / 5

1,3 / 10

des adolescents ont des résultats faibles en lecture

de personnes quittent l’école précocement

Dans le cadre du projet Grundtvig, « REVEAL – Research and Evaluation Group for Validation, Evidencing and Assessing of Informal and Non-formal Learning » (Groupe de recherche et d’évaluation

pour la validation, la mise en évidence et l’évaluation de l’apprentissage informel et non formel), une campagne de communication a été lancée à l’aide de cartes postales.


40

3

COMMENT ORGANISER UNE CAMPAGNE ?

Annexe: exemple de matériel de campagne prête à être utilisé. Cartes postales avec des messages clés.


Faites appel aux États membres pour mettre en œuvre les dispositions de validation suite à la Recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel (2012/C 398/1)

Faites appel aux États membres pour mettre en œuvre les dispositions de validation suite à la Recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel (2012/C 398/1)

Le projet « Bâtir des sociétés éducatives: promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel » a été soutenu par le programme Education et Formation Tout au long de la vie de la Commission européenne. Cette publication reflète uniquement les points de vue des auteurs, et la Commission européenne ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations contenues dans ce document.

Le projet « Bâtir des sociétés éducatives: promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel » a été soutenu par le programme Education et Formation Tout au long de la vie de la Commission européenne. Cette publication reflète uniquement les points de vue des auteurs, et la Commission européenne ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations contenues dans ce document.

signature

ACCOMPLISSONS L A VA L IDATI ON DES RÉSULTATS DES ACQUI S DE L’ APPRENTIS SAGE NON FORM EL ET INFORMEL D’ICI À 20 1 8 !

AC COMPLISSONS LA VALIDAT IO N DES RÉSULTATS DES ACQ UIS DE L’ APPRENTISSAGE NON FORMEL ET INFOR MEL D’ ICI À 2 018 !

signature

Le projet « Bâtir des sociétés éducatives: promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel » a été soutenu par le programme Education et Formation Tout au long de la vie de la Commission européenne. Cette publication reflète uniquement les points de vue des auteurs, et la Commission européenne ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations contenues dans ce document.

Le projet « Bâtir des sociétés éducatives: promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel » a été soutenu par le programme Education et Formation Tout au long de la vie de la Commission européenne. Cette publication reflète uniquement les points de vue des auteurs, et la Commission européenne ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations contenues dans ce document.

signature

Faites appel aux États membres pour mettre en œuvre les dispositions de validation suite à la Recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel (2012/C 398/1)

Faites appel aux États membres pour mettre en œuvre les dispositions de validation suite à la Recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel (2012/C 398/1)

signature

ACCOMPLISSONS L A VA L IDATI ON DES RÉSULTATS DES ACQUI S DE L’ APPRENTIS SAGE NON FORM EL ET INFORMEL D’ICI À 20 1 8 !

AC COMPLISSONS LA VALIDAT IO N DES RÉSULTATS DES ACQ UIS DE L’ APPRENTISSAGE NON FORMEL ET INFOR MEL D’ ICI À 2 018 !


CE L A P E R M E T AUX ACTEURS D’ E N S E I G N E MENT DE TOUCHE R U N P U B L I C P LUS LARGE…

CELA VOUS DONNE UN E MEILLEURE ESTIME D E VOUS ET VOUS MOTIV E À APPRENDRE…

VO U S A P P R ENDREZ À ID E N T I F I E R VOS FORCES E T À T R AVAILLER AVEC VO S FA I B L ESSES…

C’EST UN ASPECT CONCRET À L’APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE QUI SOUTIENT UN PASSAGE AUX RÉSULTATS D’APPRENTISSAGE ET LA RECONNAISSANCE DE L’APPRENTISSAGE ORGANISÉ DANS DIFFÉRENTS CONTEXTES…


IL CRÉE DES LIENS ENTRE LES DIFFÉRENTES FORMES D’APPRENTISSAGE , ATTIRANT AINSI PLUS D ’APPRENANTS À OPTER POUR UNE DE CES OPTIONS…

C’EST UNE OPPORTUNITÉ ET UN OUTIL STRATÉGIQUE POUR LES EMPLOYEURS, DANS LA MESURE OÙ CELA CONTRIBUE AU DÉVELOPPEMENT DES CARRIÈRES ET À LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES…

IL VO U S I N V I T E À U N VOYAGE INIT I AT I Q U E E T D O N N E U NE VISI O N G L O BA L E D E C E Q UE VOU S AV E Z D É J À AC C O M P L I…

IL VOUS PROCURE DE MEILLEURES CHANCES AU SEIN DU MARCHÉ DU TRAVAIL…


Faites appel aux États membres pour mettre en œuvre les dispositions de validation suite à la Recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel (2012/C 398/1)

Faites appel aux États membres pour mettre en œuvre les dispositions de validation suite à la Recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel (2012/C 398/1)

Le projet « Bâtir des sociétés éducatives: promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel » a été soutenu par le programme Education et Formation Tout au long de la vie de la Commission européenne. Cette publication reflète uniquement les points de vue des auteurs, et la Commission européenne ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations contenues dans ce document.

Le projet « Bâtir des sociétés éducatives: promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel » a été soutenu par le programme Education et Formation Tout au long de la vie de la Commission européenne. Cette publication reflète uniquement les points de vue des auteurs, et la Commission européenne ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations contenues dans ce document.

signature

ACCOMPLISS ONS L A VA L IDATI ON DES RÉSULTATS DES ACQUI S DE L’ APPRENTISSAGE NON FORM EL ET INFORMEL D’ICI À 20 1 8 !

AC COMPLISSONS LA VALIDATION D ES RÉSULTATS DES ACQU IS DE L’ APPRENTISSAGE NON FORMEL ET INFO RMEL D’ ICI À 2018 !

signature

Le projet « Bâtir des sociétés éducatives: promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel » a été soutenu par le programme Education et Formation Tout au long de la vie de la Commission européenne. Cette publication reflète uniquement les points de vue des auteurs, et la Commission européenne ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations contenues dans ce document.

Le projet « Bâtir des sociétés éducatives: promouvoir la validation de l’apprentissage non formel et informel » a été soutenu par le programme Education et Formation Tout au long de la vie de la Commission européenne. Cette publication reflète uniquement les points de vue des auteurs, et la Commission européenne ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations contenues dans ce document.

signature

Faites appel aux États membres pour mettre en œuvre les dispositions de validation suite à la Recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel (2012/C 398/1)

Faites appel aux États membres pour mettre en œuvre les dispositions de validation suite à la Recommandation du Conseil sur la validation de l’apprentissage non formel et informel (2012/C 398/1)

signature

ACCOMPLISSONS L A VA L IDATI ON DES RÉSULTATS DES ACQUI S DE L’ APPRENTIS SAGE NON FORM EL ET INFORMEL D’ICI À 20 1 8 !

AC COMPLISSONS LA VALIDATION D ES RÉSULTATS DES ACQU IS DE L’ APPRENTISSAGE NON FORMEL ET INFO RMEL D’ ICI À 2018 !


45

QUI CON TA C T ER D A NS V O T R E PAY S ? Le portail de la validation des acquis de l’expérience – ce portail vous redirigera vers les contacts appropriés dans chaque région, en fonction de la profession : www.vae.gouv.fr. Le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) a pour objet de tenir à la disposition des personnes et des entreprises une information constamment à jour sur les diplômes et les titres à finalité professionnelle ainsi que sur les certificats de qualification figurant sur les listes établies par les commissions paritaires nationales de l’emploi des branches professionnelles. www.rncp.cncp.gouv.fr. Centre Inffo : lieu de ressources, d’analyse et d’information sur la formation professionnelle, l’orientation et l’apprentissage, Centre Inffo est une association sous tutelle du ministère du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social : www.centre-inffo.fr. Le CPNEF agit en faveur de l’emploi et de la formation professionnelle dans le secteur de l’animation www.cpnefanimation.fr.


INFORMATION IDENTIFICATION

ORIENTATIONS DOCUMENTATION

ÉVALUATIONS CERTIFICATION

NOUVELLES OPPORTUNITÉS DE VIE

European Strategic Guide in French  

This is the French language version of the final publication of the "Building learning societies: Promoting the validation of non-formal and...