Issuu on Google+

4

mouvements n° journal de la transformation urbaine

ville de Soissons janvier 2011

EDITO

Presles et Chevreux

La concertation continue

Le Programme de Rénovation Urbaine a tenu ses promesses en 2010 et son rythme s’intensifiera en 2011. La résidentialisation rue Pierre-Curie et la mise en place du tri sélectif à Presles … Les relogements et les travaux Allée Pierre-Mendès-France à Chevreux …

R

Des contrats d’insertion pouvant déboucher sur des formations et des embauches par les entreprises du bâtiment qui ont des chantiers sur place (5000 heures financées en 2010).

appelons nous, la fin des ateliers urbains fut marquée par un échange

avec Monsieur le Maire sur la faisabilité des propositions formulées par les habitants.

En parallèle, la concertation (14 ateliers en 2010) et le travail de proximité vont se poursuivre avec vous toute l’année.

Pour autant, la concertation se poursuit. Le 6

Le 2 février je signerai avec M. le Préfet de l’Aisne et nos partenaires la convention de Gestion Urbaine de Proximité. Derrière ce terme un peu technique nous avons mis au point un outil destiné à trouver au plus vite les solutions concrètes pour résoudre les tracas de votre vie quotidienne en partenariat avec : votre bailleur, les services de la Communauté d’agglomération et de la Ville, les services de l’Etat …

les habitants aux prochaines étapes importantes du projet. C’est dans cette optique là,

La recherche de l’efficacité au quotidien contre les nuisances, les incivilités, l’isolement c’est le moyen de retrouver un cadre de vie plus agréable, des relations de bon voisinage, le respect de l’autre.

l’occasion d’une visite de terrain pour

juillet 2010, Monsieur le Maire avait conclu la séance d’atelier en proposant d’associer qu’au mois d’octobre, les membres de l’atelier se sont de nouveau mobilisés autour de l’espace multisports Michelet et comme toujours, les participants ont été force de propositions afin de réduire les nuisances. Depuis, les membres de l’atelier se sont rendus en janvier sur le chantier du 22 et 24 rue Pierre Curie, à Presles, à apprécier les travaux de résidentialisation engagés, et échanger avec les bailleurs et les services de la ville.

C’est, à mon sens, aussi important que d’entreprendre des travaux lourds de rénovation .

Par la suite, les séances s’articuleront autour des thèmes de la propreté, du chantier

C’est la condition pour que chacun d’entre vous trouve sa juste place et vive mieux.

chantiers.

Bonne année à Presles et Chevreux ; Bonne année à toutes et à tous.

au 27 allée Pierre-Mendes-France et d’autres thèmes en fonction de l’actualité des Cette année les séances auront lieu toutes les 6 à 8 semaines. Chacune d’entre elles est partagée entre une visite de terrain et un temps d’échange en salle. Ces temps de réflexion et de propositions sont ouvert à tous, n’hésitez pas à nous rejoindre !

≥P1 édito concertation ≥P2/P3 point sur les premières transformations ≥P4 la clause d’insertion


Point sur les premiè

Un nouveau lieu d’information et d’échanges : la maison de la rénovation urbaine ouvre ses portes au mois de juin ! La ville de Soissons ouvrira prochainement « La Maison de la rénovation urbaine » au 12 rue Salvador Allende, à Chevreux. Elle sera le lieu de référence pour s’informer sur le Programme de Rénovation Urbaine de Presles et Chevreux. Pour garantir ses missions premières d’information et d’accompagnement du projet, la Maison mobilisera régulièrement les élus, les services de la ville et les bailleurs pour assurer des permanences sur les rénovations en cours. Conçu comme un lieu fédérateur du projet urbain, un animateur référent sera présent aux horaires d’ouvertures pour accueillir, écouter et orienter les habitants. En phase de chantier, toutes les dispositions sont prises pour assurer une relation permanente et adaptée avec les habitants. De nombreuses animations seront aussi au programme de ce nouveau lieu. En parallèle, des supports d’information seront mis à disposition des habitants. Dans un premier temps, une exposition présentera le projet de rénovation urbaine, son contenu et ses grandes étapes. A très vite…

Roy seront concernés par les travaux. Une place de stationnement et une télécommande par logement sont prévues pour l’ouverture du portail coulissant. Un même badge ouvrira le portail piétons et le hall d’entrée. Un interphone sera installé au portail piétons. Pour les détenteurs d’une place de parking, le badge du portail piétons sera incorporé au badge du portail coulissant. Deux badges piétons par logement seront distribués, il sera toutefois possible d’obtenir des badges supplémentaires moyennant une caution. Sur le patrimoine ODES, les travaux d’implantation du tri sélectif débuteront prochainement pour une durée de 7 à 8 semaines environ. Après ça, tous les logements de Presles seront équipés pour le tri sélectif. Les travaux au 27 allée Pierre-Mendes-France à Chevreux ont débuté mi-janvier pour une durée de 5 à 6 mois. Ils concernent la création de 4 logements.

29 logements construits rue de Vailly et Abélard

Le relogement avance dans les temps… La transformation de votre quartier avance Les travaux de résidentialisation sur le patrimoine de Logivam ont débuté fin 2010 au 22-24 Rue Pierre-Curie. Une fois terminés, les 15, 17, 19 et 21 rue du Docteur

Les relogements de la 1ère phase sont pratiquement aboutis puisque les locataires des 80 logements seront relogés courant janvier 2011. A ce titre, la livraison des logements rues Vailly et Abélard est prévue pour début février. Prendront place dans ces nouveaux logements, 10 familles de la 1ère tranche de relogement et 5 familles au titre de la

la transformation de Presles et Chevreux c’


res transformationS

seconde tranche. Gilbert Collet, le chargé de mission de l’ODES, s’engage à réunir les familles concernées par le relogement pour leur présenter les caractéristiques des logements et leur fonctionnement. Une fois l’installation terminée, le centre social de Saint Waast organisera l’accueil des nouveaux arrivants. Depuis le début du projet de rénovation, Gilbert Collet accompagne les familles de Chevreux dans le relogement. D’après lui, les locataires relogés sont satisfaits de leurs nouveaux logements qu’ils considèrent plus adaptés à leur situation personnelle et fidèles aux souhaits exprimés. Cependant des retards relatifs aux délais de transfert d’énergie sont à prévoir, que les responsables s’engagent à minimiser. Afin d’atteindre le même niveau de satisfaction lors de la seconde phase de relogement (54 logements), le travail d’accompagnement des familles est d’ores et déjà engagé. Treize familles sont déjà relogées et trois autres sont en cours de relogement.

service du tri. Les résultats ont laissé apparaitre un taux d’indésirables dans les bacs jaunes (qu’on peut qualifier d’erreurs de tri) de 8,03 % alors qu’il est en moyenne de 14,9 % pour le reste de la Communauté d’agglomération pour l’année 2010 ». Il semblerait qu’on soit sur la bonne voie. L’équipement en tri sélectif des logements de l’ODES à Presles est prévu au cours du 1er trimestre. ents Les équipem

hets pour mes déc

!MONDOMICILE

 GUIDE DU TRI

"!#6%24 s0OTSENVERRE ETTESENVERRE s"OUTEILLESETCAN s"OCAUXENVERRE

"!#*!5.%

ASTIQUE

SETBIDONSENPL s"OUTEILLES FLACON AGESMÏTALLIQUES s"OÔTESETEMBALL IRES s"RIQUESALIMENTA N s%MBALLAGESCARTO AZINES s*OURNAUXETMAG

58 "!#"/2$%!

les déchets non recyclab s Tous les autres pour lesquels vous doutez s Tous les déchets

TAIRE

%NAPPORTVOLON

%22%3

#/.4%.%52À6

s0OTSENVERRE ETTESENVERRE s"OUTEILLESETCAN s"OCAUXENVERRE

$É#(È4%2)%

IONNELS E s$ÏCHETSOCCAS OIRDERNIÒREPAG s$ÏCHETSSPÏCIFIQUESV

( ) NE PAS JETER

Savez-vous jeter ?

COMMUNAU DU SOISSONNA www.aggloTÉ IS -soiss

onnais.com

Depuis les travaux d’implantation du tri sélectif, les conseillers du tri ont frappé aux portes pour distribuer des sacs de pré-collecte et un guide de tri. Mais, savons-nous bien jeter ? Rappelons-nous, il existe trois types de bacs : le bac jaune pour les emballages plastiques, cartons, briques alimentaires, journaux et magazines, le bac vert pour les pots, bouteilles et bocaux en verre et le bac bordeaux pour les déchets ménagers non recyclables. Plusieurs bacs à verre sont également présents pour vous permettre de déposer les verres. Pour les encombrants, et déchets spécifiques, tels que les végétaux, métaux, gros cartons, piles, huiles et produits dangereux, rendez-vous à la décheterie.

Le tri sélectif est arrivé sur Presles Du 13 octobre au 16 novembre a eu lieu la mise en place des 37 points de collecte de tri sélectif pour les 1232 logements de Logivam à Presles. Pour garantir un service immédiat, l’installation des abri-bacs s’est faite simultanément avec celle des panneaux signalétiques. Vous disposez de deux types d’abri-bacs : ceux à l’intérieur des résidences et ceux en limite de propriété (50m maximum). Alors comment les habitants accueillent-ils l’arrivée du tri sélectif ? Sébastien Pete, conseiller du tri sélectif nous affirme que « beaucoup apprécient que les déchets ne soient plus stockés à l’intérieur, réduisant les problèmes d’odeur et le risque d’incendie ». Les habitants jouent-ils le jeu ? « Une demande d’échantillonnage (selon le respect de la norme en vigueur) a été réalisée le 1er décembre 2010 une fois le quartier équipé dans sa totalité après la mise en

Les conseillers du tri sont disponibles pour vous aider à trier sans vous tromper ! Si vous avez besoin d’eux, n’hésitez pas à les contacter au n° 03 23 53 83 08 et à l’adresse : dechets@agglo-soissonnais.com Venez nombreux à la signature de la Convention de Gestion Urbaine de Proximité La Gestion Urbaine de Proximité est une démarche engagée par la ville pour accompagner le projet urbain et améliorer le cadre de vie quotidien des habitants. Une cellule opérationnelle, regroupant ville, bailleurs et partenaires, a été mise en place pour identifier les problèmes et développer des actions concrètes à court terme. La signature de la convention GUP, prévue le 2 février 2011, viendra renforcer la démarche et permettra de contractualiser l’engagement des signataires sur les objectifs à atteindre, ainsi que les moyens matériels et financiers à mobiliser.

’est l’affaire de chacun et c’est l’affaire de tous


POUR LES CURIEUX Tous en scène avec la compagnie Arcade

Mercredi 2 février 2011 10h à l’hôtel de ville Signature de la convention GUP - tous les habitants de Presles et Chevreux sont invités 14 février 2011 à 18 h Séance d’atelier au centre social de Chevreux Juin 2011 Ouverture de la maison de la rénovation urbaine Les permanences dans le cadre de la clause d’insertion De 13h30 à 17h30 à l’espace municipal de Presles : mardi 15 février 2011 mardi 15 mars 2011

Le spectacle « Ca va la famille ? » s’est déroulé les samedi 27 et dimanche 28 novembre au Mail - Scènes culturelles à Soissons. Cette pièce de théâtre est l’aboutissement du projet « Ca va la famille ? », dans le cadre de la résidence de la compagnie de l’Arcade, initiatrice d’un projet artistique avec les habitants de Presles et Chevreux autour d’un sujet fort : la mémoire et l’identité des quartiers de la ville. Elle invitait

chacun d’entre eux à « entrer en relation avec l’autre et à s’interroger sur sa place dans la société à travers des pratiques artistiques ludiques et conviviales ». Des ateliers d’apprentissage d’écriture et de pratique du théâtre ont permis aux participants de s’initier aux arts du spectacle, et aux plus intéressés de monter sur scène en compagnie de comédiens. Cette initiative a été l’occasion de mêler professionnels et amateurs autour d’un projet collectif puisque 5 participants étaient des riverains du quartier. Ces moments de partage resteront marqués dans l’esprit des spectateurs.

Du nouveau pour la clause d’insertion

Irène Ciemniewski. Ce nom ne vous est peut-être pas familier et pourtant cette conseillère en insertion professionnelle est à votre disposition depuis octobre 2010, date de son arrivée à la Communauté d’agglomération du soissonnais. Elle a en charge l’insertion professionnelle dans le cadre de la clause d’insertion du PRU de Presles et Chevreux. Depuis 2009, ce programme réservé aux habitants du quartier permet l’accès à l’emploi des personnes qui en sont éloignées. Les missions proposées, d’une durée de 1 semaine minimum avec possibilité de formations, concernent exclusivement les métiers du bâtiment (maçonnerie, plaquiste, manœuvre, espaces verts…) et sont ouvertes à toutes et à tous. « L’objectif étant pour chaque bénéficiaire de monter en compétences au cours de son contrat de travail et dans l’idéal de le pérenniser » affirme Mme Ciemniewski. Ainsi depuis le début, 11 bénéficiaires ont réalisé 5 000 heures avec à la clé un contrat à durée indéterminé et huit contrats d’intérim.

De 13h30 à 17h30 au Centre social de Chevreux : mardi 1er février 2011 mardi 1er mars 2011

Les entreprises « jouent le jeu », puisque le nombre d’heures compris dans la clause est largement dépassé. Actuellement, deux plaquettes d’information sont en cours de réalisation. Une est à destination des bénéficiaires et la seconde s’adresse aux entreprises en recherche de main d’œuvre pour les sensibiliser à la clause d’insertion. Irène se tient à la disposition de toutes et tous pour recueillir vos envies, établir vos compétences et vous aider à saisir cette opportunité d’emploi. Elle assure des permanences dans les centres sociaux des quartiers : les premiers mardi de chaque mois à Chevreux et les troisièmes mardi de chaque mois à Presles. Votre nouvelle conseillère en insertion professionnelle est également disponible en dehors de ces permanences, alors plus de temps à perdre, elle vous attend avec votre CV en main (si possible).

Contact Irène Ciemniewski Communauté d’agglomération du soissonnais : 03 23 53 80 30

Des logements presque neufs pour les habitants de la rue Pierre-Curie Gérard et Ginette, retraités, vivent dans leur logement au 24 rue Pierre-Curie depuis 20 ans. La réhabilitation des logements de cette résidence touche à sa fin, ils nous parlent des travaux effectués dans leur logement. « Ils nous ont changé les linos et parquets, les baignoires, les fenêtres, les volets et ont refait les balcons. Ils ont également ravalé la façade de notre immeuble ». Dans l’ensemble, Gérard et Ginette sont satisfaits des travaux, malgré

Contact Ville de Soissons : 03 23 59 90 00

quelques surprises. « Les travaux se sont bien passés mais nous nous regrettons que la peinture des balcons ne soit pas davantage résistante. C’était un peu stressant mais les ouvriers étaient sympas et ils ont bien nettoyé après leur passage. M. Schroeder était aussi très présent pendant la durée des travaux ». A proximité des bâtiments, le tri sélectif est implanté depuis peu. « C’est bien que ce soit à l’extérieur mais les plus gros cartons

sont déposés à même le sol, les jours de pluies c’est pas très propre. Nous trions, mais nous ne savons pas encore dans quel bac mettre les boites à œufs ! ». Depuis quelques semaines, les travaux de résidentialisation ont débuté. « La clôture, n’est pas très esthétique. Nous aurions préféré quelque chose de plus léger, avec des arbres par exemple, mais bon, c’est peut-être plus sécurisant. On verra… ».

Conception, rédaction, réalisation : Techné Cité. Photos : Techné Cité, ville de Soissons, Communauté d’agglomération. Direction de la publication : ville de Soissons. Impression : SUIN. janvier 2011

a v os a g e n d a s


journal Soissons n°4