Issuu on Google+

LEMAILscèneculturelle

SOISSONS P R O G R A M M A T I O N C U L T U R E L L E

SAISON

Jean-Marc Brunet. Tous droits réser vés pour toute exploitation.

2010///2011


saisonculturelle2010///2011 Théâtre///Jeunepublic///Chanson///Découverte///Humour///Danse///Jazzàl’Arsenal///MuséeMusique///Concertsdepoche

Théâtre p. 9 24 heures

de la vie d’une femme Mardi 12 octobre 2010

p. 13 Stones

Samedi 13 novembre 2010

p. 19 La dispute

Vendredi 17 décembre 2010

p. 21 Le bout de la route

Découverte p. 18 Chapelier Fou

p. 28 Le Prince Miiaou

de la guerre Vendredi 11 mars 2011 Jeudi 17 mars 2011

p. 40 Les voyageurs immobiles

Mardi 19 avril 2011

p. 29 Les 39 marches

Mardi 22 février 2011

p. 30 François Morel

Samedi 25 juin 2011

Danse

Vendredi 8 octobre 2010

p. 22 Le Doaré

p. 23 Kader Attou

Mardi 25 janvier 2011

p. 16 La mer en pointillés

p. 44 Malandain

p. 20 Sam et la valise au

sourire bleu Mardi 11 janvier 2011 & jeudi 19 mai 2011

Jeudi 17 mars 2011

p. 35 L’arbre sans fin

Mardi 22 mars 2011

Jeudi 26 mai 2011 Mardi 14 juin 2011

Jazz à l’Arsenal

Mardi 8 mars 2011

p. 34 Monsieur de Pourceaugnac

Mercredi 2 février 2011

p. 47 La Confidence des oiseaux

p. 31 Papotages

p. 27 Trio Daniel Humair

Mercredi 16 février 2011

p. 32 Marc Ducret

Mercredi 9 mars 2011

p. 39 Louis Sclavis

Chanson p. 10 Renan Luce

Samedi 23 octobre 2010

p. 12 Tété – 1ère partie PEÏO

Samedi 20 novembre 2010

Mercredi 1er décembre 2010

p. 26 Claire Diterzi

Mardi 15 février 2011

Samedi 14 mai 2011

p. 48 Naked lunch

Samedi 6 novembre 2010

p. 17 Marc Lavoine

Mercredi 13 avril 2011

p. 42 Nuit des Musées

Mercredi 15 juin 2011

Musée Musique

p. 14 Guy Marchand

p. 46 Orchestre de Picardie

Mardi 7 juin 2011

p. 50 La Symphonie des Siècles

Dimanche 10 juillet 2011

Concerts de poche

Mardi 23 novembre 2010

p. 36 Jonathan Fournel

Jeudi 24 mars 2011

p. 41 Alain Meunier

Mardi 3 mai 2011

p. 49 Didier Porte

p. 11 Sur la corde raide

Mardi 30 novembre 2010

Samedi 9 avril 2011

Samedi 5 mars 2011

p. 8 Border line

Vendredi 29 octobre 2010

p. 15 Quatuor Vendôme

Vendredi 6 mai 2011

Jeune public

Mardi 8 février 2011

p. 38 Orchestre les Siècles

Samedi 28 mai 2011

Humour

p. 43 Tempête !

p. 45 I am un chien

Vendredi 11 février 2011

p. 34 Monsieur de Pourceaugnac

Mardi 29 mars 2011

Vendredi 14 janvier 2011

p. 33 Vacances au bord

Jeudi 17 février 2011

p. 37 La Jarry

p. 25 Les couteaux dans le dos

Samedi 4 décembre 2010

p. 24 Claire Désert

p. 6 Orchestre Français

des Jeunes Samedi 28 août 2010

p. 7 Un univers de valses

Vendredi 1er octobre 2010

Le Mail c'est aussi... p. 52 Résidence danse

Luc PETTON & Cie

p. 54 Résidence théâtre

COMPAGNIE DE L'ARCADE

p. 56 Chantier de création

Pascal BRÉCHET

p. 57 Action culturelle

Semaine de la création théâtrale Partenariats Éducation Nationale / Mail Ciné-Jeune de l'Aisne Festival V.O. en Soissonnais Les Sisyphe La Galerie du Mail

Le Mail en pratique p. 64 Billetterie

Accueil Accès handicapés

p. 65 Pass culture p. 66 Plan de la salle

Plan d’accès

p. 67 FIAC

Comité de médiation de programmation Mini présentations Devenir relais du mail Garde d’enfants Covoiturage


édito

Le programme de la saison 2010/2011 permet au Mail-Scène Culturelle de poursuivre sa transformation en un service public de la culture : ouvert à tous les publics et à toutes les cultures. La chanson française, la musique classique, la danse contemporaine, le théâtre, l’humour, le spectacle jeune public, le jazz… Neuf genres culturels sont représentés par des têtes d’affiches, des spectacles nominés ou récompensés aux Molières, des jeunes espoirs, des compagnies en résidence… Plusieurs créations et premières vont faire l’événement et cette année « la Semaine de la création théâtrale » mettra en scène quatre compagnies soissonnaises. Pour la troisième année consécutive le Mail-Scène Culturelle est partenaire de V.O. en Soissonnais et va plus loin cette année en co-produisant le spectacle d’ouverture. Une grande nouveauté : LE PASS CULTURE. Ce titre nominatif vous donne la possibilité à tout moment de réserver (dans la limite des places disponibles) vos spectacles. Avec le Pass Culture vous bénéficiez d’avantages tarifaires appréciables, de relations privilégiées avec les artistes (répétitions ouvertes, rencontres, conférences…), d’informations et d’invitations personnelles. Et toujours « Jazz à l’Arsenal », « Musée-Musique », « Concerts de poche », « l’École du spectateur » et « l’École fait son théâtre » qui symbolisent l’ouverture et le partenariat. Dynamiques, partage, épanouissement de chacun par la pluralité et la qualité de « l’offre culturelle », telles sont les missions que nous nous sommes assignées.

Patrick DAY Maire de Soissons Conseiller général du canton de Soissons-Nord

3


Pour la troisième année, nous confions à un artiste vivant et travaillant dans le Soissonnais la création du visuel de saison. C’est aussi pour le Mail l’occasion de mettre en avant les pratiques artistiques des créateurs qui animent notre territoire. Pour la saison 2010///2011, nous avons proposé à Jean-Marc BRUNET de relever le défi.

Jean-Marc BRUNET Jean-Marc BRUNET est né à Soissons, vit et travaille dans le Soissonnais. Son œuvre a fait l’objet de nombreuses expositions tant en France qu’à l’étranger depuis 1990 : Institut Français de Dakar, musée de Tanger, musée d’art moderne d’Istanbul ou le musée d’Izegem en Belgique. Après une première monographie éditée en 2003, les Éditions Fragments International réalisent un nouvel ouvrage qui sera disponible en librairie à partir d’octobre 2010. Cet ouvrage est préfacé par Pierre DRACHLINE et Michel BUTOR. Le texte critique est de Charlotte WALIGORA. Le rapport affectif que Jean-Marc BRUNET entretient avec la ville de Soissons et sa proximité avec les auteurs, les musiciens, les comédiens et les chanteurs nous a incité à lui demander de réaliser le visuel de la saison 2010 / 2011. Peintre de l’abstrait, il nous propose dans ce pastel, les nœuds colorés qui évoquent le corps dans l’espace, le chant lyrique d’un plateau imaginaire, côté jardin. Une exposition de l’œuvre récente, toiles et papiers, de Jean-Marc BRUNET sera présentée à l’Arsenal, musée de Soissons du 29 janvier au 27 février 2011.

4


Les spectacles de la saison DÉCOUVERTE HUMOUR THÉÂTRE JEUNEPUBLIC DANSE JAZZÀL’ARSENAL CHANSON CONCERTSDEPOCHE MUSÉEMUSIQUE

5


Musée Musique samedi 28 août 20 h 30 / Cathédrale durée : 1 h 30 tarif 12 € - gratuit -15 ans

Orchestre Français des Jeunes Gustav MAHLER - Symphonie n° 9 en Ré majeur

Fondé en 1982 par le Ministère Français de la Culture l’Orchestre Français des Jeunes a pour but « d’offrir à des jeunes musiciens français se préparant à une carrière musicale l’occasion d’une expérience approfondie de la vie d’orchestre ». L’OFJ propose ainsi des stages d’orchestre sous la direction de chefs de renommée internationale et de solistes d’orchestre appartenant aux « grandes phalanges européennes ». Après une période de répétitions en pupitres avec des professeurs et solistes professionnels de renommée internationale, issus d’orchestres français et/ou étrangers, les musiciens travaillent en répétitions partielles puis en tutti, d’abord dirigés par le chef assistant, puis par le directeur musical de l’année. Cette période de travail est clôturée par un concert dans la ville de résidence de l’orchestre. Les musiciens partent ensuite en tournée en France et à l’étranger. L’enthousiasme et la spontanéité de ces jeunes musiciens éclairent d’une lumière particulière, sous la conduite de grands maîtres, les plus fameuses pages symphoniques.

6

Après Aix-en-Provence et Rennes, l’OFJ a de nouveaux rendez-vous avec l’Aisne et Soissons. Avec la gigantesque neuvième symphonie de Gustav Mahler, né il y a exactement 150 ans, nous assistons au basculement d’un univers postromantique vers de futurs avènements esthétiques, au seuil de la Grande Guerre. Un accomplissement viennois, dans lequel Alban Berg distingue, à travers le premier mouvement, « ce que Mahler a fait de plus extraordinaire  ». Une fresque contrastée, une forme d’hymne à une joie de vivre douloureusement imprégnée du pressentiment de la mort.

En collaboration avec l’ADAMA, grâce au soutien du Conseil Général de l’Aisne, du Conseil Régional de Picardie et du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC de Picardie)


Musée Musique vendredi 1er octobre 20 h 30 / Arsenal durée : 1 h 30 tarif 18 € et 9,50 € Abonnement : 4 concerts + 1 gratuit 38 €

Un univers de valses Pour piano à quatre mains De BRAHMS à DEBUSSY et RAVEL

« Quelle inspiration, quel sens de la couleur et de la nuance. » Télérama « Le duo Fromentin-Plancade exprime une authentique nature faite de sensibilité et d’engagement ». Le Monde de la Musique

A proximité du pays du Tardenois, un programme organisé sur le thème de la valse, par référence au chef-d’œuvre de Camille CLAUDEL et pour accompagner l’exposition soissonnaise qui lui est consacrée à l'ancienne chapelle Saint-Charles. Des Valses op.39 de BRAHMS, terminées en 18641865, aux Valses nobles et sentimentales de RAVEL, en passant par La plus que lente de DEBUSSY, de deux à quatre mains, tout un univers musical contemporain de la vie de l’artiste, sublimant comme elle le geste chorégraphique. Laurence FROMENTIN et Dominique PLANCADE ont créé leur duo en 1992, après avoir obtenu un premier prix de piano au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris chez Pascal DEVOYON. Ils obtiennent ensemble un premier prix de musique de chambre et se perfectionnent auprès de Christian

IVALDI et d’Alain PLANÈS. Leur duo s’affirme rapidement au contact de György SEBOK, Claude HELFFER, Ralph GOTHONI, ou bien encore Léon FLEISHER, tandis que concerts et enregistrements les révèlent parallèlement à la presse.

piano Dominique PLANCADE Laurence FROMENTIN Opérations connexes Exposition « Camille Claudel » - Ancienne chapelle Saint-Charles du 18/09 au 19/10/2010 Dans le cadre de Musée-Musique, avec le concours de l’ADAMA.

7


Résidence Danse vendredi 8 octobre 20 h 30 / Abbaye Saint-Léger durée : 1 h tarif 10 € et 7 €

Border line COMPAGNIE LE GUETTEUR

Luc PETTON et sa compagnie proposent à l’abbaye Saint-Léger un moment festif, aux confins des mondes gestuels, visuels et sonores, aux frontières des styles et des genres. « Border Line » est un festival de formes légères et « performantes » Découverte serait le maître mot de cette manifestation. Avec des propositions chorégraphiques originales, la Danse se déplace au-devant des publics comme avec Cavalle, pièce pour 3 danseuses et 2 chevaux en liberté. D’autres surprises attendent le public : « danse avec les oiseaux », « musique live » et la compagnie « Pernette » qui présentera son trio « Passages », une œuvre virtuose placée sous l’angle du bizarre et de l’étrange, dégageant une atmosphère proche du « cabinet du Dr Mabuse ». La manipulation des corps est au cœur de cette recherche, où l’un des interprètes expérimente, malaxe, articule, réanime, mélange ses deux comparses et donne de l’ampleur à une chirurgie de précision. Border line se joue également dans l'agglomération avec CAvAlle, pièce chorégraphique pour 3 danseuses et 2 chevaux en liberté : - le 6 octobre à 17 h dans la cour du château de Berzy-Le-Sec - le 7 octobre à 18h00 dans la cour du château de Septmonts. 8

COMPAGNIE LE GUETTEUR concept, chorégraphie Luc PETTON collaboration artistique Marilén IGLESIASBREUKER interprètes Marie Laure AGRAPART, Bayo la corneille, Aurore CASTAN-AIN Katia PETROWICK et Sylvie JANE avec ses chevaux Kantin et Orio musicien Colin MAC KELLAR oiseleur Tristan PLOT COMPAGNIE PERNETTE chorégraphie Nathalie PERNETTE assistée de Régina MEIER danseurs Laurent FALGUIERAS, Sébastien LAURENT, Nathalie PERNETTE lumières Caroline NGUYEN costumes Nadia GENEZ direction technique Stéphane MAGNIN, Arnaud DELATTRE Opérations connexes Samedi 9 octobre de 15 h à 18 h : Atelier du Regard : en écho aux présentations de Border line, avec Marilén IGLESIAS-BREUKER et Aurore CASTAN-AÏN


Théâtre mardi 12 octobre 20 h 30 / Salle des fêtes durée : 1 h 10 tarif 10 € et 7 €

« Une belle occasion de (re)découvrir un texte magnifique, au fil d’un voyage passionné et passionnant. »

Les trois Coups

24 heures de la vie d’une femme Stefan ZWEIG - Laure MEURISSE - Mona LOU

Monte Carlo, 1865. Mrs C., aristocrate anglaise, 40 ans, veuve, voyage beaucoup. Elle fréquente les casinos d’Europe, y passe des soirées entières à observer les mains des joueurs, leurs mouvements expressifs, leurs gestes nerveux… Un soir, au Casino, elle est fascinée par les mains magnifiques d’un jeune homme. Il semble totalement anéanti car il vient de tout perdre. Quant il sort précipitamment du casino, ruiné, Mrs C. comprend immédiatement que ce jeune étranger songe au suicide. Elle décide de tout entreprendre pour le sauver. Ainsi démarrent 24 heures de combat, de passion, de larmes, d’ivresse, qui marqueront à jamais Mrs C. … Écrivain du trouble intérieur, ZWEIG nous livre avec « 24 heures de la vie d’une femme » son ode le plus intense à la confusion des sentiments. Majestueusement adapté par Freddy VIAU, l’interprétation de Laure MEURISSE nous embarque dans un texte et un jeu d’une profondeur éloquente et magnétique. Tandis que les mélodies de BARTOK, VIVALDI et BACH, interprétées par Mona LOU donnent l’impression d’une

deuxième voix, qui viendrait nourrir la langue de ZWEIG, la sublimer, tout en prenant soin de ne pas l’assourdir. On sort de ce spectacle avec l’envie de s’ouvrir à l’autre, d’aimer et de donner.

texte Stefan ZWEIG mise en scène Freddy VIAU musiques BARTOK, VIVALDI, BACH, TRENET musique originale Régis DELBROUCQ décors Nicolas DE FERRAN costumes Rick DIJKMAN lumières James GROGUELIN avec Laure MEURISSE (Mrs C.) comédie et violoncelle Mona LOU Pour aller plus loin : http://www.freddyviau.book.fr/ http://www.theatrorama.com/2009/02/24-heures-de-la-viedune-femme/

9


Chanson samedi 23 octobre 21 h / Salle de spectacle durée : 1 h 30 tarif 33 € et 30 € Hors Saison

Renan Luce « Universel, populaire, modeste et méticuleux : quatre caractéristiques que l’on peut retrouver dans le travail de Renan Luce. » Direct Soir

Goût du portrait vécu, anecdotes abracadabrantes et ordinaires, coups d’œil délirants sur le quotidien, Renan LUCE nous offre à travers ses chansons des personnages résolument hors normes et des apartés voilés de brume. Ce sentimental pudique nous dévoile des confidences obliques et des sourires mélancoliques, dans des chansons-films qu’on imagine volontiers en noir et blanc. L’univers de Renan LUCE est successivement drôle, tendre ou intimiste. Difficile alors de ne pas se retrouver au coin des mots ou des phrases bien senties de ses chansons remplies d’anecdotes parfois essentielles. Après le phénoménal succès de Repenti, en 2006, Renan LUCE est consacré « Révélation scène de l’année » ainsi que « Album révélation de l’année » aux Victoires de la Musique 2008. Artiste complet, auteur, compositeur et interprète, Renan LUCE a tout pour devenir un incontournable de la chanson française.

10

Pour aller plus loin http://www.myspace.com/renanluce


Résidence Jeune public vendredi 29 octobre 10 h et 14 h 30 / Salle des fêtes durée : 45 mn tarif 6 € et 3 € à partir de 6 ans

Sur la corde raide

COMPAGNIE DE L’ARCADE / COMPAGNIE DU CRAYON - Mike KENNY

Tous les ans, Esmé vient séjourner chez ses grands parents au bord de la mer, c’est là qu’ils habitent. Tous les ans, certaines choses demeurent pareilles et d’autres changent. Mais cette année, cette année…. Sur la corde raide nous entraîne dans une histoire double, celle qui se dit, et celle qui se vit. Le malaise du grand père à dire la mort devient le prétexte à une folle histoire de cirque et de grand mère funambule… qui s’avère être la plus belle des métaphores. Mike KENNY En une dizaine d’années, Mike KENNY va écrire et mettre en scène une cinquantaine de pièces. Investi, il se soucie également de créer des œuvres destinées aux sourds et malentendants, aux handicapés mentaux et même aux non-voyants. Dans son œuvre, il évoque les thèmes de la rivalité fraternelle, le temps qui passe et toutes les émotions et interrogations de l’enfance. Mike KENNY vit et travaille en Grande-Bretagne. Il écrit pour le théâtre jeune public depuis une vingtaine d’années. Son œuvre est jouée partout en Europe et il a été salué par The Guardian comme étant l’un des dix dramaturges britanniques vivants les plus importants. En France, il a été l’invité d’honneur du Festival Odyssées 78 lors de son édition 2005. Ses pièces, Pierres de gué, Sur la corde raide suivi de L’enfant perdue, Le jardinier et La nuit électrique - traduites par Séverine MAGOIS - sont publiées aux éditions Actes Sud/Heyoka.

mise en scène Mathilde BUISSON scénographie Laurent CLARION lumière Jérôme BERTIN traduction Séverine MAGOIS avec Stéphanie CAVAILLÈS et Alexandre MEUNIER Opérations connexes Lecture de Théâtre pour le jeune public à la Bibliothèque le mercredi 20 octobre à 15 h Production : Compagnie de l’Arcade / Compagnie du Crayon. La Compagnie de l’Arcade est en résidence à Soissons, en convention avec la DRAC Picardie, le Conseil Régional de Picardie, le Conseil Général de l'Aisne et la Ville de Soissons. Elle reçoit le soutien du Rectorat d’Amiens. La Pièce est publiée chez Heyoka jeunesse - Actes Sud.

11


Chanson samedi 6 novembre 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 2 h 30 tarif 10 € et 5 €

Tété

« Une valeur sûre de la nouvelle scène française. » Direct Soir

Le premier clair de l’aube TÉTÉ est un chanteur à part dans le paysage de la chanson française. Sevré à l'écoute de la radio, formé à l'école de la rue, de la manche, TÉTÉ s'est forgé un caractère, un répertoire qu'il peaufinera au cours des centaines de concerts qu'il donne en tournée. Bien sûr TÉTÉ a pris quelques leçons de musique, des cours de respiration. Ça lui a fait du bien, mais « les tablatures, ce n'est pas mon truc » dit-il. Depuis, il « apprend à désapprendre ». TÉTÉ adore raconter les histoires des gens, le tout posé sur une musique où dominent guitares et basses que lui-même qualifie de « pop blues ». Il peaufine ses textes inspirés d’observations quotidiennes sur « Le Bonheur », « Les Envies » ou encore un alcoolique croisé dans l’ombre du « Passage Brady ».

Sa voix légère, flirtant naturellement avec les notes haut perchées, rappelle celle de Lenny KRAVITZ. Surnommé parfois le « Ben HARPER français », il avoue être influencé, entre autres, par Keziah JONES, Bob DYLAN et Jimmy HENDRIX. En 2010, TÉTÉ fait son grand retour avec son nouvel album, « Le premier clair de l'aube ». Dans le cadre du Picardie Mouv', Spectacle Vivant en Picardie Pour aller plus loin http://www.myspace.com/tetetv

Peïo 1re partie Ça commence comme ça. Une rencontre entre PEÏO, un idéaliste et Alex, un déraciné. Ils mélangent leurs influences et se composent un métissage qui leur ressemble, une poésie qu’ils voudraient universelle, pour toucher le cœur des hommes. Armés de leur énergie et de leurs chansons, ils enchaînent 12

les premières parties, écument les festivals où le public leur fait un succès royal. À découvrir sans attendre en première partie de TÉTÉ. guitare, voix PEÏO basse Alexandre TOLUB batterie Toma MILTEAU percussions Requin BLINDÉ mandoline Pierre SANGRA (sous réserve) Pour aller plus loin http://www.peio.fr/


Théâtre samedi 13 novembre 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h tarif 20 € et 12 €

« Le théâtre israélien Orto-Da propose un spectacle de mime d’une rare créativité, original, intense et poétique. Il remue nos consciences et avive nos émotions avec pudeur et délicatesse... » La Terrasse

Stones

COMPAGNIE ORTO - DA

Ce spectacle s’inspire de l’action des résistants du ghetto de Varsovie, sculptés dans la pierre et à jamais témoins des événements de ce monde. Cette sculpture va progressivement s’animer, prendre vie et entamer un voyage intime dans les consciences et dans le temps, propulsant ces personnages de pierre au 21e siècle, avec pour tout bagage une mémoire collective historique. « STONES » est un spectacle humain et original, surprenant et chargé d’images fortes, un spectacle doux-amer où le rire côtoie l’émotion et le présent flirte avec le passé. Dans ce spectacle de mime, chaque image, chaque son, chaque émotion restent gravés en nous. Les personnages, figés au départ dans leur gangue de terre, parviennent peu à peu par leurs gestes et leurs expressions corporelles à nous propulser au travers de ce voyage haletant.

Un spectacle rare et précieux, intense et intemporel, dont on ne sort pas indemne.

création Yinon TZAFRIR, Avi GIBSON BAR-EL, Daniel ZAFRANI, Yifat ZANDANY TZAFRIR avec Yaniv MOYAL, Avi GIBSON BAR-EL, Moti SABAG, Hila SPEKTOR, Hezy KOBEN, Yinon TZAFRIR Pour aller plus loin : http://orto-da.com

La créativité des six artistes nous prouve que l’imaginaire et la poésie permettent d’évoquer le plus sombre des épisodes de notre Histoire afin d’en faire une œuvre juste et colorée.

13


Chanson samedi 20 novembre 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 2 h tarif 20 € et 12 €

Guy Marchand « Pianiste, clarinettiste, chanteur, acteur, le crooner ne se prend toujours pas au sérieux. » La Provence

Acteur de renom, venu au cinéma par la chanson, et ayant accompli dans le septième art un parcours prestigieux, Guy MARCHAND est aussi un musicien et un chanteur incontournable. Riche d’une existence bien remplie par son amour du jazz et des musiques latines. Il est resté très attaché à la scène avec sa gouaille « d’enfant de Paname », son swing de chanteur à l’ancienne, son talent et son humour. Guy MARCHAND ne dissimule pas sa fragilité d’homme sensible et amoureux. Il nous confie avec une grande tendresse, et parfois avec humour, ses sentiments intimes, que l’on recueille en se délectant, au fil des étapes de ce « p’tit bout de chemin ». Un concert avec Guy MARCHAND c’est une balade réjouissante dans l’espace et dans le temps, bercée par la chaleur d’une contrebasse, la vitalité de la guitare ou la voix feutrée du piano qui confèrent à ses chansons une proximité « palpable » entre les mots et les sons.

14

chant, clarinette Guy MARCHAND orgue, piano Benoît SOURISSE batterie André CHARLIER contrebasse Jean-Michel CHARBONNEL guitare / banjo Pierre PERCHAUD Pour aller plus loin http://guymarchandweb.free.fr


Concerts de poche mardi 23 novembre 19 h 30 / Centre social de Chevreux durée : 1 h 15 tarif 7 € et 4 €

Quatuor Vendôme « Un concert original et fantasque, composé de fabuleux chef-d’œoeuvres interprétés par les plus grands clarinettistes de notre époque. »

Le QUATUOR VENDOME est composé de Franck AMET, Nicolas BALDEYROU, Alexandre CHABOD et Arnaud LEROY. Réunis par l'amitié et leur passion de la musique de chambre, ces quatre jeunes solistes, titulaires de nombreuses récompenses internationales, décident de fonder en 2002 un ensemble dédié à toutes les musiques. Cette ouverture passionnée vers les différents répertoires les amène à pratiquer la transcription et à stimuler la création contemporaine par la rencontre et la commande d'œuvres originales aux compositeurs d'aujourd'hui. Chacun des musiciens s'exprime au concert avec les différentes clarinettes du quatuor, par un jeu d'alternances, offrant un moment privilégié d'échanges avec le public.

clarinettes Nicolas BALDEYROU Arnaud LEROY Alexandre CHABOD Franck AMET musiques espagnoles ALBENIZ PIAZZOLLA BIZET ESCAICH Coproduction : Concerts de Poche Pour aller plus loin : http://quatuorvendome.com

15


Jeune public mardi 30 novembre 14 h 30 et 19 h / Salle des fêtes durée : 45 mn tarif 6 € et 3 € à partir de 3 ans

La mer en pointillés BOUFFOU THÉÂTRE

« Un spectacle tout bonnement splendide porté par un Chaplin des temps modernes ! » L’Est Républicain

L’histoire est issue d’un fait divers  : cet homme d’un lointain pays de l’Europe de l’Est, n’avait jamais vu la mer. Il décide de prendre sa bicyclette pour aller à sa rencontre. Il traverse plusieurs pays, croise nombre de gens… et touche presque au but. Malheureusement, rattrapé par les formalités administratives, sans papier d’identité, il est arrêté puis reconduit à son point de départ par avion. Une tragédie ordinaire qui oppose naïvement poésie et rigidité des lois établies. « D’aucuns diront que les histoires d’immigrations, de sans papier, ne sont pas des sujets à raconter aux enfants. C’est même la première réaction que j’ai eue quand, entendant ce fait divers, j’ai voulu en faire un spectacle. Je me posais déjà des limites et des cadres : ils ne vont pas comprendre ; ce ne sont pas des sujets pour les petits. J’avais déjà, moi, adulte, décidé de ce qui était montrable ou pas à des petits… Et pourquoi pas ? Ne sont-ils pas tous les jours confrontés à des notions d’espaces, de territoires, de frontières et de cadres ? De limites ? Notre vision romantique de l’enfance nous fait souvent oublier qu’ils vivent dans le même monde que nous, régi par les mêmes lois, faites par des adultes, et auxquelles ils n’ont absolument rien à dire ; que leur perception du monde est nourrie du 16

sensible, du sentiment et de l’observation active de la vie des adultes ; qu’ils apprennent très tôt à ressentir ce qui est juste et ce qui ne l’est pas. » Serge BOULIER Molière 2007 du spectacle Jeune public.

mise en scène, conception, décor, marionnettes Serge BOULIER construction marionnettes et machineries Serge BOULIER, Veronica GOMEZ IPARRAGUIRRE, Séverine COULON création musique Alain DE FILIPPIS avec en alternance Séverine COULON et Jean QUICLET ou Cécile BRIAND et Jean-Louis OUVRARD merci pour leur soutien à Frédéric BARGY, Cécile BRIAND, Raoul POURCELLE, Stéphane ROUXEL Co-production : BOUFFOU Théâtre Meli’môme – Reims Le Parvis, Scène nationale Tarbes Pyrénées Ville de Lorient – Grand Théâtre Théâtre d’Angoulême, Scène nationale


Chanson mercredi 1er décembre 20 h / Salle de spectacle durée : 1 h 30 tarif 43 € et 40 € Hors Saison

Marc Lavoine « Son dernier album « Volume 10 » dégage une belle impression de sérénité. Des chansons à la fois marquantes, mélancoliques et entêtantes. » Nord éclair

Artiste attachant, Marc LAVOINE, s’éloigne avec ce concert du registre du dandy romantique, pour nous proposer un récital qui nous parle de souvenirs d’enfance, de rencontres, de sensualité et d’amour, marque de fabrique du chanteur depuis ‘Les Yeux revolver’ en 1985.

chant, piano et guitare Marc LAVOINE Pour aller plus loin : http://marclavoine.artiste.universalmusic.fr/

Avec les années, sereinement, sans fausse note, Marc LAVOINE, s’est imposé comme une valeur sûre de la chanson française : intelligent, sensible, extraverti, il ne déçoit jamais, fidèle à lui-même et à ses valeurs.

17


Découverte samedi 4 décembre 20 h 30 / Salle des fêtes durée : 1 h 15 tarif 10 € et 7 €

Chapelier Fou « Dans la lignée délicate et brillante de Yann Tiersen. » Les Inrocks

Mi-geek, mi-étudiant au Conservatoire, Louis WARINSKY, alias LE CHAPELIER FOU, mèle l’électro au violon pour créer des sessions multi-instrumentales et oniriques à la Yann TIERSEN. Homme orchestre aux influences musicales multiples, il intègre en un habile cocktail l’instrumentation classique et l’électronique pour nous en restituer une vision unique. A vingt six ans, CHAPELIER FOU est un équilibriste hors pair sur scène. Mais c’est aussi un magicien capable de trouver une formule inédite pour chaque titre avec une intelligence rare et d’enthousiasmer son auditoire par sa maîtrise et sa générosité évidente. Ses nombreuses et remarquables prestations sur les scènes françaises (révélation du Printemps de Bourges 2008, révélation des Eurockéennes 2009) ont construit le répertoire de cet homme orchestre qui nous livre des mélodies imparables .

18

chapelier Fou Louis WARYNSKI régisseur son Karim AISSAOUI régisseur tournée Guillaume TOURRES Pour aller plus loin : http://www.myspace.com/chapelierfou


Résidence Théâtre vendredi 17 décembre 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h 15 tarif 10 € et 7 €

« Vincent Dussart dissèque dans l’arène, avec finesse et esthétisme, le rôle de l’image. » L’Union

La dispute / faim

COMPAGNIE DE L’ARCADE / MARIVAUX et Bernard SOUVIRAA Une mise en scène contemporaine du chef d’œuvre de MARIVAUX.

Afin de savoir qui de l'homme et de la femme est responsable de l'infidélité en amour, le Prince convie Hermiane à assister à une expérience. Des adolescents, garçons et filles, élevés chacun en vase clos, vont se rencontrer et revivre les premières amours. Prétextant répondre à la question de l'inconstance en amour, MARIVAUX interroge le rôle de l'image dans la construction de soi et dans la relation à l'autre. À l'issue du spectacle, la COMPAGNIE DE L'ARCADE animera un temps de rencontre pour échanger autour du spectacle.

mise en scène Vincent DUSSART scénographie Frédéric CHELI vidéo Bruno FREYSSINET lumière Jérôme BERTIN costumes Rose-marie SERVENAY avec Fabrice CALS, Xavier CZAPLA, Chantal GARRIGUES, Anne DE ROCQUIGNY, Sophie TORRESI Nathalie YANOZ, Louis-Marie AUDUBERT Opérations connexes Stage de pratique théâtrale ouvert à tous le samedi 11 décembre (10h - 18h) et le dimanche 12 décembre (14h - 18h) animé par Vincent DUSSART au Mail. Pour aller plus loin : http://www.compagnie-arcade.com Production : Compagnie de l’Arcade / DRAC Picardie / Conseil Régional de Picardie / Conseil Général de l’Aisne. La Compagnie de l’Arcade est en résidence à Soissons, en convention avec la DRAC Picardie, le Conseil Régional de Picardie, le Conseil Général de l’Aisne et la Ville de Soissons. Elle reçoit le soutien du Rectorat d’Amiens. À sa création, ce spectacle a reçu l’aide de l’Adami.

19


Jeune public mardi 11 janvier 10 h et 14 h 30 / Salle des fêtes

jeudi 19 mai 10h et 14h30 / Salle des fêtes durée : 1 h 15 tarif 6 € et 3 € à partir de 10 ans

Sam et la valise au sourire bleu

COMPAGNIE L’ECHAPPÉE / Mariane OESTREICHER-JOURDAIN

Sam est un petit garçon de 9 ans (enfin, bientôt 10!), en échec scolaire et familial, son appel à l’aide le conduit à l’hôpital. C’est là qu’il va rencontrer des personnages, imaginaires ou réels qui vont l’accompagner, le bousculer, l’émerveiller, l’étonner ou le charmer, ils vont l’aider à grandir. Ou, comment l’altérité peut aider à se construire ou se reconstruire une identité. Ce spectacle oscille entre le merveilleux et le naturalisme, le ton est grave ou franchement drôle, la poésie et l’émotion sont au rendez-vous, nous rendant ces personnages attachants. Plusieurs techniques artistiques sont utilisées : théâtre, expression corporelle, théâtre d’objet, chant et vidéo. Ce qui permet à l’action de se jouer sur plusieurs échelles, plusieurs rythmes et de décliner une riche palette d’images et de sons qui font écho au propos.

mise en scène Didier PERRIER assistanat mise en scène Chantal LAXENAIRE interprétation Thibaut MAHIET, Delphine PAILLARD mise en lumière Jérôme BERTIN collaboration chorégraphique Rachel MATEIS costumes au Fur et à Mesure bande son Hélène COEUR scénographie Olivier DROUX chant Chantal LAXENAIRE Pour aller plus loin : http://www.compagnie-lechappee.com/

20


Théâtre vendredi 14 janvier 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 2 h 15 tarif 20 € et 12 €

« Une très belle mise en scène, affûtée, précise et sensible qui restitue au plus juste la langue de Giono, et l’âpre affrontement entre désir de vivre et absolu renoncement. » La Terrasse

Le bout de la route Jean GIONO - François RANCILLAC

Un soir étoilé on toque à la porte  ! Entre, sans qu’on l’y invite, un grand gaillard au sourire fêlé et à la parole douce, tout étonné lui-même d’être parmi des humains. « Est-ce ici le bout de la route ? ».

À l'issue du spectacle, la COMPAGNIE DE L'ARCADE animera un temps de rencontre pour échanger autour du spectacle.

Ainsi commence cet incroyable hymne à l’amour qui vient bouleverser des corps, des vies, et une famille entière...

texte Jean GIONO mise en scène François RANCILLAC avec Eric CHALLIER, Charlotte DURAN, Jean-Pierre LAURENT, Tommy LUMINET, Anita PLESSNER, Tiphaine RABAUDFOURNIER, Emmanuèle STOCHL dramaturgie Frédéric REVERAND scénographie Jacques MOLLON costumes Ouria DAHMANI-KHOUHLI lumière Cyrille CHABERT son Daniel CERISIER, Fabrice DREVET création bayan (accordéon) Olivier INNONCENTI

Première pièce de GIONO (1931) « Le bout de la route » est sans doute aussi la plus belle. Simple comme une tragédie grecque, ample comme un roman, elle déploie une langue incroyable, à la fois concrète, charnue et lyrique, goûtant à pleine bouche l’humus et l’air frais des montagnes, sans pittoresque aucun avec des mots qu’on dirait trouvés le long du sentier comme des trésors d’humanité, gros des rires et des larmes de toute une vie d’homme et de femme, de la naissance à la mort. François RANCILLAC laisse les mots de GIONO pénétrer la scène, son lyrisme y respirer, ses images en dessiner le décor. La scénographie de Jacques MOLLON fait le pari du dépouillement, d’un espace « mental » où les différents lieux sont plus suggérés que représentés : un espace « outre-noir ».

Opérations connexes Stage le samedi 8 janvier de 10h à 18h et le dimanche 9 janvier de 14h à 18h. Thème : GIONO, parole poétique par la COMPAGNIE DE L'ARCADE. Pour aller plus loin : http://www.theatre-contemporain.net/spectacles/Le-Bout-dela-route/ Coproduction : La Comédie de Saint-Etienne/CDN - Le Théâtre de l’Aquarium - Le Fanal / Scène Nationale de Saint-Nazaire

21


Danse mardi 25 janvier 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h tarif 20 € et 12 €

Le Doaré

COMPAGNIE PATRICK LE DOARÉ « La Compagnie Le Doaré nous offre, au travers de ces nouvelles une partition d’un charme exquis où les corps s’affrontent dans le respect et la complicité. » La Provence

Ce spectacle de danse est composé de quatre courtes pièces qui ont les caractéristiques d’un recueil de nouvelles littéraires. Chacune, d’une durée de 15 minutes environ, est singulière autant par sa forme, son contenu que par la thématique abordée. Les contraintes imposées par la durée des pièces, l’espace traversé, les différences de vocabulaire, les propositions sonores et les objets utilisés sont autant de défis qui viennent nourrir l’écriture de cette proposition chorégraphique. Chaque personnage, identifiable ou non, est campé dans un univers bien déterminé. Chaque « Nouvelle » implique des gestes, des mouvements, des danses spécifiques et différentes portées par les mêmes danseurs au travers de l’écriture d’un seul chorégraphe. Nouvelle 1 « Légèrement chaloupé » Deux danseurs, l’un avec des «  bouts  », l’autre avec des « voliges » vont évoluer en utilisant la contrainte de ces objets. Nouvelle 2 « Le décrypteur » Un texte en voix off décrit précisément ce qui se passe sur un écran dont personne ne voit les images. Les corps des danseurs évoluent, interprètent la description de ces images « fantômes ». Nouvelle 3 « Méfiez-vous des chants grégoriens » Comme une parure que l’on endosse dans le cadre 22

d’un rituel les deux danseurs enfilent des masques et se transforment. Le corps entier devient masque. Nouvelle 4 « Le fracas nous est tombé dessus » C’est un corps qui tombe sans cesse et sans fin. C’est à travers la contrainte de la chute que se développe la relation entre les trois danseurs.

chorégraphie Patrick LE DOARÉ assistante d’intention Maribé DEMAILLE danseurs Smaïn BOUCETTA, Damien DREUX, Deborah LARY plasticienne Céline LYAUDET costumière Claire MICHAU création lumières Maëlle IGER création sonore David SEGALEN textes Philippe AUFORT Pour aller plus loin : http://www.cie-ledoare.com/ La compagnie est subventionnée par la ville de Quimper, le Conseil Général du Finistère, le Conseil Régional de Bretagne, le Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Bretagne.


Danse mercredi 2 février 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h 10 tarif 20 € et 12 €

« Son spectacle a été ovationné au festival Suresnes Cités Danse. »

Le Monde

Petites histoires.com Kader ATTOU Compagnie ACCRORAP

« Ce qui me plait, c’est cette capacité à raconter des histoires en un temps très court, gommer le superflu, arriver à l’essentiel … Et chercher un effet de surprise. » Kader ATTOU Formé aux arts du cirque et du hip-hop, Kader ATTOU, danseur et chorégraphe se distingue par sa curiosité et son goût des rencontres. Il travaille le hiphop en se servant de la révolte qu’il contient comme d’un outil pour aller à la rencontre de l’autre, car le hip-hop est une mine d’or artistique. Pour « Petites histoires.com », Kader ATTOU nous conte des souvenirs qui lui sont chers. Il imagine pour cela un spectacle composé de petites pièces, des saynètes qui évoquent le cinéma burlesque où de petites touches d’humour viennent rythmer les envolées chorégraphiques, de manière libre, généreuse, légère et poétique. C’est un spectacle léger comme la danse à la plume qui l’introduit. Kader ATTOU a succédé en 2008 à Régine CHOPINOT à la direction du Centre Chorégraphique National (CCN) de La Rochelle, Prix Mimos 2008 du festival international du mime de Périgueux.

distribution Kader ATTOU, Sébastien VELA LOPEZ, Pierre BOLO, Brahim BOUCHELAGHEM, Thô ANOTHAI Hitchem SERIR ABDALLAH création lumière Fabrice CROUZET création costumes Nadia GENEZ scénographie Guillaume DE BAUDREUIL collaboration théâtrale MOHAMED GUELLATI Opérations connexes Samedi 29 janvier de 15h à 18h : De la rue à la scène, hip-hop et autres danses urbaines, autour de Kader ATTOU. Avec Marilén IGLESIAS-BREUKER et FrancK SETTIER, hip-hopeur. Auditorium. Pour aller plus loin : http://www.ccnlarochelle.com/ Production : Compagnie Accrorap - Théâtre jean Vilar de Suresnes Théâtre de l’Espace, Scène Nationale de Besançon La Coursive, Scène Nationale de la Rochelle - CNDC Angers CCN de Franche-Comté à Belfort - CNCDC Châteauvallon. Le CCN est soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC de Poitou-Charentes, le Conseil Régional de Poitou-Charentes et la Ville de La Rochelle, ainsi que par Cultures France dans le cadre de certaines de ses tournées à l’étranger.

23


Musée Musique mardi 8 février 20 h 30 / Arsenal durée : 1 h 30 tarif 18 € et 9,50 € Abonnement : 4 concerts + 1 gratuit 38 €

Claire Désert

Wolfgang Amadeus MOZART Quintette pour piano, hautbois, clarinette, basson et cor en mi bémol majeur K.452. Francis POULENC Sextuor pour piano, flûte, hautbois, clarinette, basson et cor Albert ROUSSEL Divertissement pour piano et vent

Un projet nouveau engagé avec l’ADAMA en collaboration avec le Festival de Laon, pour associer dans un programme inédit un artiste présent au Festival de l’automne et des musiciens enseignant dans les conservatoires de l’Aisne. Issus des établissements de Soissons et de Laon, cinq d’entre eux constituent le quintette à vents partenaire du piano de Claire DÉSERT, dont le talent de chambriste s’exprime sur tous les continents. Un concert sous le signe du divertissement et des chefs-d’œuvre, de MOZART à POULENC.

24

piano Claire DÉSERT flûte Pascal RAVEZ hautbois Christel BREVOT clarinette Thierry LEROND basson Massimo BAMBAGIONI cor Joël DEON Dans le cadre de Musée-Musique. En collaboration avec l’ADAMA et le Festival de Laon, avec le concours du Conseil Général de l’Aisne.


Théâtre vendredi 11 février 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h 15 tarif 20 € et 12 €

« Un bonheur qui plante de joyeux couteaux dans le dos » Le Monde

Les couteaux dans le dos Pierre NOTTE

Une cinquantaine de personnages concrets ou fantasques peuplent les cent lieux de cette épopée initiatique, où la jeune Marie fuit son foyer, traverse les continents, rencontre des fantômes, essaie tout et son contraire, et finit par rencontrer la douceur d’être au monde avec un petit gardien de phare... Voilà pour l’histoire. Des lieux, des mouvements, des actions et des personnages par dizaines. Un espace nu, noir. Une table qui fera tout ce qui est mort : un bureau, une piscine, un brancard, un abri, un toit, un paysage. Cinq louloutes, actrices, jeunettes superbes qui s’emparent de l’épopée, de l’aventure. Elles jouent tout et dans tous les registres. Tout repose sur elles : l’énergie, le rythme, la puissance, la ferveur, le mouvement. Avec rien, presque rien et en usant d’un vocabulaire scénique qui emprunte à l’art du mime, à la danse, au cabaret, Pierre NOTTE met en scène son texte, illuminé par le jeu de cinq jeunes comédiennes magnifiques, aériennes et profondes, belles, douées, heureuses…

texte et mise en scène Pierre NOTTE assisté de Thibaut RONAN avec Jennifer DECKER Flavie FONTAINE Charlotte LAEMMEL Caroline MARCHETTI Marie NOTTE lumières Antonio DE CARVALHO costumes Christian GASC chansons & musiques Pierre NOTTE vibraphone et arrangements Paul-Marie BARBIER une production Lee Fou MESSICA les déchargeurs / le pôle Ludovic MICHEL Pour aller plus loin : http://www.theatre-contemporain.net/spectacles/ Les-Couteaux-dans-le-dos-les-ailes-dans-la-gueule/

Nomination Molière 2010 de l’Auteur Francophone Vivant. 25


Chanson mardi 15 février 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h 20 tarif 20 € et 12 €

Rosa la Rouge Claire DITERZI - Marcial DI FONZO BO

« La chanteuse Claire Diterzi et le metteur en scène Marcial Di Fonzo Bo signent une évocation bluffante de Rosa Luxembourg. » Libération

1919, résidence Eden à Berlin, Rosa LUXEMBOURG et Karl LIEBKNECHT sont assassinés. C’est la fin à l’insurrection spartakiste. Que reste-t-il aujourd’hui de Rosa LUXEMBOURG  ? Une héroïne révolutionnaire, une femme intransigeante, radicale. Mais aussi une sensibilité lucide, profondément humaine comme en témoignent notamment ses lettres de prison. A priori, rien ne rapprochait Claire DITERZI de Rosa LUXEMBOURG. Le spartakisme, l’internationale socialiste, la révolution, ça n’était pas vraiment son truc. Elle préférait les chansons d’amour où elle excelle. Jusqu’au jour où Marcial DI FONZO BO, séduit par sa présence sur scène, sa force de caractère, sa féminité à fleur de peau, lui propose de créer un spectacle sur cette grande figure révolutionnaire. En se plongeant dans la biographie de Rosa LUXEMBOURG, Claire DITERZI découvre une personnalité authentique, complexe et extrême, une source d’inspiration. La rage, la passion révolutionnaire, la sensibilité poétique, elle les transpose dans un univers musical vibrant aux formes épiques teintées de glamour qui joue avec les codes. Dans les mains de Marcial DI FONZO BO et de Claire DITERZI, Rosa LUXEMBOURG est tour à tour une Madonna siliconée haranguant les foules dans un rock provocant, guerrière exaltée par la lutte ou amoureuse romantique. 26

Un concert événement, une épopée musicale libre et libérée ! Prix du meilleur compositeur de musique de scène. Syndicat de la critique de théâtre musique et danse.

images Patrick VOLVE conception réalisation de la kalachguitare Michal BATORY dramaturgie Leslie KAPLAN costumes Aska guitare, voix Claire DITERZI percussions, machines Etienne BONHOMME cor Baptiste GERMSER hautbois Cédric CHALELAIN Avec l’aimable participation -en images- de LAMBERT WILSON, ALEXANDRA NAUDET et CYRILLE MUSSY. Un spectacle coproduit et en résidence dans quatre lieux de création : Théâtre du Rond Point, Paris - La Coursive, Scène Nationale de la Rochelle La Ferme du Buisson, Scène Nationale de Marne la Vallée - Chateauvallon, CNCDC. Coproduction : Le Maillon, Théâtre de Strasbourg, Scène Européenne et Théâtre des Lucioles (Rennes) Avec le soutien à la coproduction d’ARCADI, du CNV, de la Sacem et de la SPEDIDAM.


Jazz mercredi 16 février 20 h 30 / Arsenal durée : 2 x 45 mn tarif 18 € et 9,50 € Abonnement : 4 concerts + 1 gratuit 38 €

Trio Daniel Humair « Sans doute un des plus grands batteurs du monde. » Le Dictionnaire du jazz

Batteur et compositeur originaire de Suisse, Daniel HUMAIR fait partie du visage du jazz européen et international depuis les années soixante, époque où il s’installe à Paris. Inspiré par des batteurs comme Elvin JONES ou Tony WILLIAMS, il a toujours su concilier son admiration pour les grands en développant son propre discours batteristique.

batterie Daniel HUMAIR saxophone Emile PARISIEN contrebasse Jean-Paul CELEA Pour aller plus loin : http://www.danielhumair.com/

27


Découverte jeudi 17 février 20 h 30 / Salle des fêtes durée : 1 h 30 tarif 10 € et 7 €

Le Prince Miiaou « On en pince pour le Prince Miiaou… cette fille faite d’urgence a des reflets de diamant brut… sorte de rock saint exupérien… le prince miiaou vient d’ailleurs. » Libération

Un peu gauche, naïvement adroite, joliment dégingandée, LE PRINCE MIIAOU n’est pas un chat, n’est pas un garçon, n’est pas un groupe. LE PRINCE MIIAOU c’est Maud-Elisa MANDEAU, c’est une fille et elle est seule. LE PRINCE MIIAOU (avec deux «ii», pas «LA prince miiaou», ni «Prince Miiaou», ni «princesse miiaou»!) écrit et compose tout ce qui est donné à entendre sur ses albums, SEULE, et cette précision lui tient à coeur. Surgit de l’obscur anonymat de la scène indépendante hexagonale, elle s’impose à travers une poésie brute et onirique. Accompagnée sur scène par deux musiciens aussi patients que prodigieux interprètes : Norbert LABROUSSE (batterie) et François-Pierre FOL (violoncelle/basse), le PRINCE MIIAOU joue de la guitare, s’emmêle les pédales (loopstation) et interprète des compositions sensibles et riches en idées harmoniques originales. Après avoir assuré les premières parties de Benjamin BIOLAY au Casino de Paris en mai 2010, elle est lauréate du concours Jeunes talents des Eurockéennes 2010. Toutes les nuances de son répertoire font du PRINCE MIIAOU l’un des plus beaux espoirs du mouvement post-rock actuel. 28

chant, guitare Maud-Elisa MANDEAU batterie, chœurs Norbert LABROUSSE violoncelle, basse, chœurs François-Pierre FOL sonorisateur Benjamin MANDEAU ingénieur lumières Xavier COURAIT régisseur Carl CECCARELL Pour aller plus loin http://www.myspace.com/leprincemiiaou


Humour mardi 22 février 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h 45 tarif 20 € et 12 €

« Petit chef-d'oeuvre. » Pariscope

« Une soirée d’enfer. » Le Canard Enchaîné

Les 39 marches

John BUCHAN et Alfred HITCHCOCK Adaptation : Patrick BARLOW En accord avec Edward SNAPE pour Fiery ANGEL LIMITED Concept original de Simon CORBLE et Nobby DIMON Dans une mise en scène décapante d’Eric MÉTAYER, quatre comédiens interprètent plus de 150 personnages et restituent avec loufoquerie l’univers d’Alfred HITCHCOCK  : Londres, la lande écossaise, des cascades, des poursuites de voiture, une histoire d’amour, espionnage, suspense… « Les 39 Marches » d’HITCHCOCK au théâtre ! Un pari insensé... Surtout lorsque l’on vous précise qu’il n’y aura que quatre comédiens, pour environ 150 rôles  ! Et puis, en y réfléchissant, créer seize, trentedeux ou 150 personnages, vous vous dites que, peutêtre, la route est ouverte, les codes admis, tous les délires permis. Construites sur les décalages, l’esbroufe, le gigantesque que, seul, permet le théâtre, les 39 MARCHES remplissent le vide de la scène du plein de notre imaginaire. La mise en scène extrêmement minutieuse traduit la passion, la folie, l’étonnement, l’émerveillement, les sourires et les rires.

raté, douloureux parce qu’improvisé, pour le plaisir du rire et du rêve. Moliére 2010 de la pièce comique. Moliére 2010 de l’Adaptateur. Nomination Molière 2010 de la Révélation théâtrale féminine. Nomination Molière 2010 du Metteur en Scène.

adaptation française Gérald SIBLEYRAS mise en scène Eric METAYER avec Eric METAYER, Jean-Philippe BECHE, Andrea BESCOND Christophe LAUBION décors Nils ZACHARIASEN costumes Monika MUCHA lumières Philippe QUILLIET son Vincent LUSTAUD assistante à la mise en scène Viviane MARCERANO

Les 39 MARCHES sont un magnifique numéro de clowns «  policier  », où tout est faussement pauvre, 29


Humour samedi 5 mars 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h 30 tarif 20 € et 12 €

François Morel Le soir, des lions…

« C’est une merveille de tendresse. (…) Reinhardt Wagner a composé les musiques de ses textes douxamers. On dirait du Moustaki inspiré par Vialatte et fredonné par Bourvil. On sourit. On est ému. » Le Nouvel Observateur

« Acteur de variétés, j’ai longtemps été chanteur. Notamment sous la douche, en conduisant ma voiture ou ma tondeuse à gazon. J’ai osé, grâce à la complicité amicale de Reinhardt WAGNER et de Jean-Michel RIBES, franchir le Rubicon, chanter sur une scène, derrière un micro, un vrai piano et de vraies lumières. Aujourd’hui je propose un nouveau rendez-vous avec cet amour de jeunesse qu’est la chanson… Il y sera question de lendemain de fêtes, de cas sociaux et de nappes à carreaux. On y entendra la voix du GPS mais pas celle du Bon Dieu. Une croisière qui j’espère s’amusera puisque Juliette, à la mise en scène et Antoine SAHLER, parmi d’autres, feront parti du voyage. » François MOREL

30

textes et interprétation François MOREL musiciens Antoine SAHLER, Lisa CATBERRO, Muriel GASTEBOIS musiques Antoine SAHLER, Reinhardt WAGNER lumière Gaëlle DE MALGLAIVE assistée par Alain PARADIS décor Nils ZACHARIASEN costumes Pascale BORDET assistée par Caroline MARTEL stagiaire costumes Sarah COLAS son Yoan CORCHIA régie générale Denis MELCHERS Pour aller plus loin http://www.francoismorel.com/ Production : Les Productions de l’Explorateur La Coursive, Scène Nationale de la Rochelle Production déléguée : Valérie Lévy et Corinne Honikman. Avec le soutien de la Sacem et l’aide des sociétés Selmer et Premier.


Jeune public mardi 8 mars 14 h 30 et 19 h / Salle de spectacle durée : 45 mn tarif 6 € et 3 € à partir de 5 ans

« Léger et enlevé, ce spectacle signé par Jérôme Ferron et Frédérike Unger embarque petits et grands dans un dialogue de corps réjouissant. » La Terrasse

Papotages Un petit trésor de mouvement où les différentes parties du corps s’expriment : une belle initiation à la danse destinée aux plus petits.

Mais quand un esprit enfantin anime tout cet univers, c’est alors avec bienveillance que le corps s’amuse.

Papotages ne contient aucune parole, discours, tirades, mais une manière différente de communiquer… Ici, tout est dans le geste ! Les danseurs Frédérike UNGER et Jérôme FERRON nous présentent leur meilleure façon d’éveiller notre conscience à la nécessité de respecter son corps et sa danse, de manière originale.

Autant d’histoires simples et fantaisistes qui n’oublient pas d’éveiller notre conscience à la nécessité de respecter son corps et sa danse.

Telle une leçon d’anatomie dansée, PAPOTAGES offre aux parties du corps de s’exprimer et de manifester leurs caractères. Le comportement des mains, des bustes, des pieds et des têtes apparaît à travers ce conte chorégraphique et musical. Le corps devient orchestre et nous dévoile toutes les folles histoires de ce petit monde. Les pieds, habitués à nous emmener les uns vers les autres, vivent une histoire d’amour folklorique. Le vaniteux bras droit agit comme un dictateur, tirant une fierté sans borne d’avoir effectué tant de saluts militaires. Quant aux oreilles qui entendent tout, elles le racontent à la bouche qui, à travers les yeux, ne peut plus mentir.

Prix du Jury du MIMOS-Festival 2005

chorégraphie et interprétation Frédérike UNGER Jérôme FERRON création lumière François MAILLOT conception du décor et sonorisation Johan ALLANIC Pour aller plus loin : http://www.etantdonne.fr/ La Cie étantdonné reçoit l’aide aux compagnies chorégraphiques du Ministère de la Culture et de la Communication/ Drac de Haute-Normandie, est conventionnée par la Région Haute-Normandie, et subventionnée par la Ville de Rouen et le Département de Seine-Maritime.

31


Jazz mercredi 9 mars 20 h 30 / Arsenal durée : 2 x 45 mn tarif 18 € et 9,50 € Abonnement : 4 concerts + 1 gratuit 38 €

Marc Ducret - Trio « Un des guitaristes les plus créatifs de la planète ». Le Nouvel Observateur

Collaborateur régulier de Tim BERNE, saxophoniste le plus inventif de l’avant-garde new-yorkaise, partenaire privilégié de Louis SCLAVIS, notamment au sein du fameux Acoustic Quartet, leader depuis 1996 d’un trio « culte » formé avec Bruno CHEVILLON et Éric ECHAMPARD  : Marc DUCRET est incontestablement l’un des musiciens européens les plus influents dans le champ du jazz et des musiques improvisées. Initiateur de projets aussi multidimensionnels que passionnants, à l’instar de son opus « Qui parle ? » ou du « Sens de la Marche », son orchestre de onze musiciens, ce guitariste autodidacte - sans doute l’un des meilleurs au monde - doublé d’un compositeur savant élabore depuis vingt ans une musique du corps et de l’esprit basée sur la tension entre énergie brute et maîtrise formelle. Chacun de ses concerts est l’occasion pour ce fantastique improvisateur de donner le meilleur de lui-même. Marc DUCRET aime décrire ce trio comme son laboratoire et son nouveau départ.

32

guitare Marc DUCRET contrebasse Bruno CHEVILLON batterie Eric ECHANPARD Pour aller plus loin http://www.marcducret.com/


Théâtre vendredi 11 mars 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h 30 entrée libre réservation indispensable

Vacances au bord de la guerre Saïda CHURCHILL – Romain BOUTEILLE

« A l’issue de ce voyage surréaliste, parsemé d’étapes imprévues et riches en réflexion, on se dit que Saïda Churchill a bien raison : la guerre, mieux vaut en rire. » Charlie Hebdo

« Vacances au bord de la guerre » une pièce co-écrite avec Romain BOUTEILLE. Pour un seul personnage. Titine. Ça n’a l’air de rien « Titine », mais c’est un personnage d’une ambition démesurée. Titine n’a pas d’âge. C’est une fatalité cosmique. Elle en profite comme elle peut. Elle visite le siècle avec l’aisance d’une elfe des forêts traversant des « apocalypse now ». Elle fait rire Titine avec une inconscience enjouée, folâtre, badine et désinvolte. Un humour sans moquerie sans sarcasme, ni raillerie, ni parodie de genre, ni freuderie pour minettes. Un être imaginaire non inscrit dans la lourde échelle des valeurs que nos contemporains traînent derrière eux sur les patins de la honte. Nos juges, nos dénonciateurs sans risque des travers de la société. La société n’a pas de travers, elle est c’est tout.

texte Romain BOUTEILLE Saïda CHURCHILL mise en scène Romain BOUTEILLE comédienne Saïda CHURCHILL Pour aller plus loin : http://saidachurchill.org/galog/ Spectacle présenté en partenariat avec le Conseil Général de l’Aisne - Bibliothèque départementale et des arts de la scène dans le cadre du Printemps des conteurs.

33


Théâtre jeudi 17 mars 14 h 30 et 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h 25 tarif 10 € et 7 €

Monsieur de Pourceaugnac

MOLIÈRE / LE STAR THÉÂTRE / COMPAGNIE ISABELLE STARKIER « Par son adaptation et sa mise en scène de Monsieur de Pourceaugnac; Isabelle Starkier révèle toute l’acuité de la pensée de Molière en nous en restituant toute l’actualité ». France Inter Un Limousin, Monsieur de Pourceaugnac, débarque à Paris pour y épouser Julie, qui lui est promise. L’amant de cette dernière, Eraste, aidé d’un valet voyou et d’une fieffée servante, va monter stratagèmes sur stratagèmes afin de défaire le mariage et de dégoûter le marié – qui s’en retournera chez lui, dans sa province profonde. Alors on rit, on rit même beaucoup de ces coups montés contre le pauvre Pourceaugnac qui ne comprend pas ce qui lui arrive, le genre même du « pauvre type  » naïf, voire niais et d’une crédulité touchante. Il aura tout vu à Paris : des psychiatres avant la lettre qui le déclarent fou ; un beau-père qui le croit malade, voire contagieux ; des femmes qui le déclarent deux fois marié ; des ribambelles d’enfants qui lui sautent au cou en l’appelant papa ; des gardes suisses qui le prennent pour une femme… La mise en scène d’Isabelle STARKIER met en lumière une cruauté sans limite sous le rire franc et utilise à plein régime l’artifice spectaculaire du théâtre au fil d’une intrigue structurée par l’hypocrisie, les faux-semblants et les préjugés. Habile transposition de la metteure en scène : Monsieur de Pourceaugnac est ici interprété par Daniel JEAN, comédien noir tiré à quatre épingles. Un théâtre tout public qui dessine un portrait au 34

vitriol d’une société qui vénère l’argent et… exclut les étrangers. Jubilatoire ! texte MOLIÈRE mise en scène Isabelle STARKIER musique Amnon BEHAM décor Jean-Pierre BENZEKRI costumes, masques Anne BOTHUON lumière Bertrand LLORCA création sonore Michel BERTIER avec Eva CASTRO, Daniel JEAN, Pierre-Yves LE LOUAM, Stéphane MIQUEL, Sarah SANDRE Opérations connexes Stage le samedi 2 avril de 10h à 18h et le dimanche 3 avril de 14h à 18h. Thème : MOLIÈRE, la société au vitriol par la COMPAGNIE DE L'ARCADE Pour aller plus loin http://www.startheatre.fr/index.php?category/Spectacles Tournée en Région Picardie soutenue par la Comédie de Picardie Spectacle coproduit / soutenu par la région Ile de France, le Conseil Général 93, la Ville d’Epinay-sur-Seine, la Ville d’Aulnaysous-Bois, Fontenay en Scènes, l’Avant Seine de Colombes, la Ville de Paris, la Spedidam et l’Adami.


Jeune public mardi 22 mars 14 h 30 et 19 h / Salle des fêtes durée : 35 mn tarif 6 € et 3 € à partir de 3 ans

L’arbre sans fin « Tous les registres du conte : la truculence, le pittoresque, la verve mais aussi une infinie tendresse... Un vrai régal !... » Le Midi libre

L’Arbre sans Fin de Claude PONTI, ce pourrait être un conte traditionnel africain revu par Lewis CARROLL et illustré par GOTTLIEB. Pour recréer le processus de la lecture de l’album, trois espaces de jeu ont été imaginés. À cour, un comédien lit l’album ; au centre, une comédienne s’exprime dans un langage corporel ; à jardin, un musicien-bruiteur rythme le récit avec des instruments étonnants. Un va-et-vient est ainsi proposé entre le texte, les sons et l’image. Grâce au récit, à la poésie de la langue des signes et au décalage humoristique des bruitages, l’imaginaire du spectateur prend son envol, les images foisonnent, les dessins prennent vie…

La rencontre de deux langues, dans une parfaite synchronisation, pour aboutir à une forme burlesque peuplée de personnages tout droit sortis d’un Tex Avery.

mise en scène Nicolas FAGART comédiens Nicolas FAGART Isabelle FLORIDO François STEMMER Pour aller plus loin : http://ciecpm.free.fr

Le dispositif scénique, très simple, rappelle celui du Bunraku : lecteurs sur le côté, derrière des pupitres, prêtant leur voix, non pas à des marionnettes, mais à une comédienne, au centre, qui s’exprime dans cette langue corporelle « étrangère » et fascinante qu’est la langue des signes.

35


Concerts de poche jeudi 24 mars 19 h 30 / Centre social Saint-Waast durée : 1 h 15 tarif 7 € et 4 €

Jonathan Fournel Jonathan FOURNEL est considéré, dans le milieu de la musique, comme l’un des plus surprenant virtuoses de la scène internationale actuelle. Fils d’un enseignant au conservatoire de Sarreguemines, en Lorraine, « l’enfant prodige » y a débuté ses études musicales à l’âge de 7 ans. Sa précocité l’a fait brûler les étapes, lui ouvrant les portes du conservatoire international de Strasbourg, avant d’être admis à la Musikhochschule de Saarbruck (Allemagne). Doté de facilités peu communes, il est capable de jouer n’importe quelle partition en l’espace de deux ou trois jours. Cet amateur de BRAMHS et de RACHMANINOV n’en est pas à son coup d’essai en matière de concert, puisque nombreux sont ceux qu’il a déjà donné en France et à l’étranger.

36

Opérations connexes Ateliers dans les écoles, collèges et centres sociaux. Pour aller plus loin http://jonathanfournel.blogspot.com/ Coproduction : Concerts de Poche


Découverte mardi 29 mars 20h30 / Salle des fêtes durée : 1 h 30 tarif 10 € et 7 €

La Jarry « Un groupe qui déchire. » Virgin Radio

« La preuve que le rock en français ça marche ! » M6 Music

LA JARRY est un groupe de rock Français qui s’est formé à Orléans sous l’impulsion de deux frères, Benoît (chanteur) et David POURTAU (guitariste), rejoints alors par Arnaud BOTTIN (bassiste) et Nicolas SAULNIER (batteur). Des textes engagés en Français viennent se poser sur une musique définitivement rock. Avec plus de 200 concerts à son actif (Printemps de Bourges, Francofolies, salle Fedurock...), le quatuor d’Orléans est avant tout à découvrir sur scène !

chant Benoît POURTAU guitare David POURTAU basse Arnaud BOTTIN batterie Nicolas SAULNIER Pour aller plus loin : http://www.myspace.com/lajarry

37


Musée Musique samedi 9 avril 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h 30 tarif 18 € et 9,50 € Abonnement : 4 concerts + 1 gratuit 38 €

Orchestre Les Siècles François-Xavier ROTH L’Heure des contes Léo DELIBES - Coppélia, suite d’orchestre / Prélude et Mazurka, Entracte et valse, Allegro non troppo et Variations Camille SAINT-SAËNS - Samson et Dalila / Bacchanale Georges BIZET - Suites de l’Arlésienne / Ouverture n°1, Adagietto, Farandole Théodore DUBOIS - Ouverture de Frithiof Paul DUKAS - Cantate Velléda (en première restitution moderne) L’Apprenti sorcier, scherzo symphonique

Un programme symphonique français exceptionnel, dans la ligne des projets conçus par François-Xavier ROTH à la tête de son orchestre  : la conjugaison du grand répertoire et de partitions à découvrir, restitués dans leur contexte sonore original par l’emploi des instruments appropriés, avec un souci de séduction des plus larges publics. Un événement rehaussé par le partenariat avec le Centre de musique romantique française du Palazzetto Bru Zane, à Venise, suscitant en particulier la récréation de la cantate de Rome de Paul DUKAS. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, tout un univers de contes et de récits nourrissant le genre du poème symphonique, de GOETHE à HOFFMANN, des Écritures aux mythes, des traditions celtes ou germaniques aux légendes scandinaves. D’apprenti sorcier en Bacchanale, de ballet en opéra, de suite en cantate.

38

Une pyrotechnie orchestrale à ne pas manquer !

soprano Natacha FINETTE-CONSTANTIN ténor Florian LACONI baryton Patrice VERDELET direction François-Xavier ROTH Dans le cadre de Musée-Musique. En collaboration avec l’ADAMA, avec le concours du Conseil Général de l’Aisne, du Conseil Régional de Picardie et du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC de Picardie)


Jazz mercredi 13 avril 20 h 30 / Arsenal durée : 2 x 45 mn tarif 18 € et 9,50 € Abonnement : 4 concerts + 1 gratuit 38 €

Louis Sclavis Quintet “Lost on the way” « Louis Sclavis s’est imposé en une quinzaine d’années comme un des musiciens les plus créatifs de la scène jazz européenne. » Inclinaisons

Ce nouveau projet est né de la volonté de continuer le travail commencé avec le précédent quintet «l’Imparfait des langues», et pour inventer de nouvelles musiques, j’ai joué à me perdre pour sortir d’une route déjà tracée. - Se perdre en soi pour retrouver par hasard des fragments de mémoire et y tailler de nouvelles idées. - Découvrir comme Ulysse, dans son voyage, de nouvelles craintes et de nouveaux plaisirs. J’ai voulu parcourir un inconnu, sans à priori, me laisser aller de Charybde en Scylla, et avec les musiciens, maîtriser le mieux possible les vents et les courants du retour pour ramener une histoire ».

clarinette, basse, saxophone, soprano Louis SCLAVIS batterie François MERVILLE guitare Maxime DELPIERRE saxophone, alto, soprano Matthieu METZGER basse Olivier LÉTE Pour aller plus loin : http://www.myspace.com/louissclavis

Louis SCLAVIS

39


Théâtre mardi 19 avril 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h 30 tarif 20 € et 12 €

Voyageurs immobiles COMPAGNIE PHILIPPE GENTY

« Un théâtre visuel absolument saisissant, servi par de jeunes comédiens épatants ! Le public a plongé dans un rêve éveillé tissé de danses, de chants, de marionnettes. Du grand art. » Le Dauphiné Libéré Les personnages se retrouvent emportés dans une odyssée au-delà du temps, au-delà de l’espace et audelà de toutes frontières physiques. Huit « voyageurs immobiles » plongeant sans cesse dans des situations en perpétuelle métamorphose, à l’image des sentiments et des états d’âme ondoyants qui traversent perpétuellement nos cœurs. Philippe GENTY porte en lui les paysages qu’il a traversé au cours de ses nombreux tours du monde. Mais il y a d’autres paysages qu’il consigne régulièrement, ce sont ceux des rêves… que l’on retrouve sur scène, dans un voyage au delà du temps, au-delà de l’espace, au-delà de toutes frontières physiques dans une course sur place, traversés par des océans, des déserts, des banquises. Papiers chiffonnés, bulles de plastique, caisses de carton sont les principaux composants de ces contrées mouvantes, transformables à merci et toujours grandioses et nous plongent dans des situations dérisoires en perpétuelle transformation : éruptions, naufrages et magma balayés par des vents récurrents comme des états mentaux successifs... Décidément... Rien n’est sûr dans ce monde, même si on sent toujours que tout cela nous concerne de très près. 40

Ce qui fait la force et l’universalité d’un spectacle comme Voyageurs Immobiles, c’est que tout un chacun peut y trouver matière à vibrer, à s’émerveiller et à rêver… mise en scène Philippe GENTY, Mary UNDERWOOD musique Henry TORGUE, Serge HOUPPIN avec Amador ARTIGA, Marjorie CURRENTI, Marzia GAMBARDELLA, Manu KROUPIT, Pierrick MALEBRANCHE, Angélique NACCACHE, Lakko OKINO, Simon T RANN Pour aller plus loin http://www.philippegenty.com/VoyageursImmobiles/Presentation.htm Production exécutive : Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre – MCNN Co-production : Compagnie Philippe Genty, Théâtre André Malraux – Rueil Malmaison, Espace Jacques Prévert – Aulnay sous Bois, La Coursive – Rolland – Scène conventionnée de Villejuif et du Val-de-Bièvre Avec le Soutien du Ministère de la Culture / Drac Bourgogne, Conseil Régional de Bourgogne, Ville de Nevers.


Concerts de poche mardi 3 mai 19 h 30 / Centre social Saint-Crépin durée : 1 h 15 tarif 7 € et 4 €

Alain Meunier Alain MEUNIER qui a fait ses études musicales au Conservatoire de sa ville natale, Paris, (5 premiers prix) n’a depuis lors, cessé de mener une vie particulièrement indépendante, privilégiant le répertoire de la musique de chambre et la rencontre de ses semblables...

Pour aller plus loin : http://quatuorvendome.com/home.html Coproduction : Concerts de Poche

Très impliqué dans la création des œuvres de son temps, il est le dédicataire ou le créateur de très nombreuses partitions ayant le violoncelle pour protagoniste. Professeur honoraire des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Lyon et de Paris il enseigna également dans diverses institutions européennes et tient régulièrement des cours magistraux sous différentes latitudes... Son goût de la musique l’aura tenu éloigné du concept de carrière, sans pour autant en négliger la nécessaire exigence artistique. Il dirige actuellement le Festival d’Entrecasteaux, « Le Serate di Musica da Camera Di Napoli » et codirige le Festival « Quatuor à Bordeaux ».

41


Jazz samedi 14 mai 20 h 30 / Arsenal durée : 3 x 75 mn Entrée libre Réservation indispensable

Nuit des Musées LES CHATS NOIRS QUARTET NATIONAL 2 GOBANOVITCH

La Nuit des Musées dans le cadre de Jazz à l’Arsenal continue de fêter le Jazz régional.

LES CHATS NOIRS La tradition du jazz manouche au travers des grands standards et de compositions. NATIONAL 2 Duo acoustique offrant une relecture vivifiante du Blues depuis ses origines, en passant entre autres par la Louisiane, le Chicago blues et la Country. GOBANOVITCH C’est un voyage musical sur les routes de l’Est. Le temps d’une étape en Albanie, Arménie, Bulgarie, Grèce, Hongrie, Macédoine, Roumanie, Russie, Turquie, Serbie. Une succession  de thèmes qui  véhiculent la tristesse,  la mélancolie,  la joie, la convivialité, l’amitié et l’amour. Un répertoire riche où l’harmonie, le rythme et les mélodies s’accordent à parler de la vie des gens !

LES CHATS NOIRS violon Vincent SURJOUS guitare Sylvain MOLLARD Stéphane MOLLARD basse Olivier GUILBAUD NATIONAL 2 voix / guitare / dobro Serges DELAGNES guitare / voix Daniel POCHON GOBANOVITCH trompette Carol LAPORTE accordéon Caroline VARLET saxborn basse Camille GEOFFROY tuba François GUERNIER Pour aller plus loin http://www.myspace.com/les4chatsnoirs http://www.myspace.com/tichot

42


Théâtre vendredi 6 mai 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 2 h tarif 20 € et 12 €

Tempête !

d’après William SHAKESPEARE Mise en scène Irina BROOK « Des bêtes de scène, dirigés par une bête de scène. Voilà la recette de cette Tempête ! Ensorcelante . » Les 3 coups

Exilé sur une île déserte, Prospero, le mage/magicien/expert ès pizza, mène une vie paisible avec sa fille Miranda, sur le point de fêter ses trente ans. Ils partagent leur isolement quasi-monacal avec le bienveillant Ariel, elfe magicien et le sauvage et destructeur Caliban dont la famille régnait autrefois sur l’île. Alors que les préparatifs pour l’anniversaire de la jeune femme battent leur plein, Miranda aperçoit un bateau se rapprochant des côtes. Bientôt la tempête éclate, remettant en question l’équilibre qui régnait entre les habitants de l’île. La grande force de « Tempête ! » est de rester fidèle au texte de William SHAKESPEARE, tout en s’accordant une grande liberté dans la mise en scène, rendant ainsi hommage au cinéma de Fellini ou encore de Tati. De scènes de pure comédie burlesque en instants plus émouvants, Irina BROOK entraîne le spectateur dans un ouragan d’émotions, interprétées par cinq comédiens qui nous offrent un spectacle ébouriffant. Une véritable tempête ! « we are such stuff as dreams are made on » (nous sommes de l’étoffe dont les songes sont faits).

À l'issue du spectacle, la COMPAGNIE DE L'ARCADE animera un temps de rencontre pour échanger autour du spectacle.

distribution Hovnatan AVEDIKIAN, Renato GUILIANI, Scott KOEHLER, Bartlomiej SOROCZYNSKI, Ysmahane YAQINI décors Noëlle GINEFRI costumes Sylvie MARTIN-HYSZHA, Nathalie SAULNIER création lumières Arnaud JUNG création son Thomas BOIZET Pour aller plus loin http://www.myspace.com/cieirinabrook Irina Brook est Artiste Associée de la Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre. Production déléguée : Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre. Coproduction : CICT / Théâtre des Bouffes du Nord, Compagnie Irina Brook, Théâtre du Vésinet, Commune de Lattes-théâtre Jacques Cœur-Port-Ariane, Théâtre de Vienne

43


Danse jeudi 26 mai 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 2 h tarif 20 € et 12 €

Soirée de ballet

BALLET DE BIARRITZ - Thierry MALANDAIN Magifique (extrait) - La Mort du Cygne - L’Amour sorcier « Malandain signe là l’une de ses plus belles réalisations. » Les Echos

Magifique ‘(extrait) Bercée par la musique de TCHAÏKOVSKY, cette pièce proposée par les BALLETS DE BIARRITZ montre la magie grandiose de la danse. Elle nous replonge dans les contes de fées qui ont bercé notre enfance pour nous faire redécouvrir les joies de l’émerveillement. Cet émerveillement qui faisait s’écrier à Thierry MALANDAIN enfant « c’est Magifique » ! La Mort du Cygne Ecrit sur une page extraite du Carnaval des Animaux de SAINT-SAËNS, ce monologue où s’illustrèrent les plus grands artistes, évoque avec une poésie extrême les derniers instants d’un cygne. Moment de grâce et de danse pure. L’Amour Sorcier Avec « l’Amour Sorcier » MALANDAIN nous entraîne dans une Espagne superstitieuse, tentée par la sorcellerie. On y voit éclore les amours de deux gitans, troublés par le spectre du fiancé de la jeune fille. Heurtant les corps, déchirant les costumes, Thierry MALANDAIN renvoie classicisme et modernité dos à dos pour affirmer une danse puissante, loin de tout conformisme sur une scène recouverte de pétales couleur de cendre et de roses noires... 44

Magifique musique Piotr Ilitch TCHAIKOVSKI composition additionnelle Nicolas DUPEROIR réalisation costumes Véronique MURAT réalisation masques Annie ONCHALO réalisation décor Alain CAZAUX La Mort du Cygne musique Camille SAINT-SAËNS L'Amour Sorcier musique Manuel DE FALLA chorégraphies Thierry MALANDAIN décors et costumes Jorge GALLARDO conception lumières Jean-Claude ASQUI Pour aller pour loin : http://www.malandainballet.com/


Découverte samedi 28 mai 20h30 / Salle des fêtes durée : 50 mn tarif 10 € et 7 €

I Am Un Chien « A tombeau ouvert, I Am un Chien !! trace sa route entre The Prodigy et Rage Against the Machine. Leur électro rock hystérique parle aux tripes, aux jambes et à tout le corps. Sur scène, les Parisiens envoient un set libérateur, et mêlent des mélodies bien ficelées à une rythmique très rentre-dedans. » Rock en Seine 2010

«  Et si on faisait de la musique électronique  ?  » Voilà ce que se sont dits un beau jour deux enfants du rock, David FONTAO et Douglas CAVANNA. Le résultat ? Un duo « heavy électro » au style plutôt décapant. Un duo français à l’énergie hors norme alliant un clavier et une guitare. Formé en 2006, ils commencent sérieusement à faire parler d’eux… Les fans d’électro rock se pressent de plus en plus nombreux pour assister à leurs performances live.

chant Davis FONTAO guitare Douglas CAVANNA Pour aller plus loin : http://www.myspace.com/iamunchien http://iamunchienofficiel.blogspot.com/

45


Musée Musique mardi 7 juin 20 h 30 / Abbaye Saint-Léger durée : 1 h 30 tarif 18 € et 9,50 € Abonnement : 4 concerts + 1 gratuit 38 €

Orchestre de Picardie Arie VAN BEEK

Tentations classiques Johan Christian BACH - Symphonie n°2 en si bémol majeur op.18 Richard STRAUSS - Concerto pour hautbois en ré majeur Gustav MAHLER - Adagietto de la Symphonie n°5 Franz SCHUBERT - Symphonie n°5 en si bémol majeur D.485

Du fils BACH à Richard STRAUSS, un parcours contrasté entre style classique et néo-classicisme du XXe siècle, autour d’un idéal de simplicité formelle et de richesse mélodique. L’une des plus belles symphonies de Johann Christian BACH et la tentation «  rococo  » du concerto de STRAUSS, parallèlement aux chefs-d’œuvre des symphonistes SCHUBERT et MAHLER : les mozartiennes pages du Viennois et l’ineffable émotion de l’adagietto pour cordes, immortalisé par VISCONTI dans Mort à Venise.

46

hautbois, soliste Bernard PHILIPPE direction Arie VAN BEEK Dans le cadre de Musée-Musique. En collaboration avec l’ADAMA, avec le concours du Conseil Général de l’Aisne et du Conseil Régional de Picardie. Crédit photo Ludovic Leleu


Résidence Danse mardi 14 juin 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h tarif 10 € et 7 €

La confidence des oiseaux COMPAGNIE LE GUETTEUR

« Le voyage imaginaire proposé par La confidence des oiseaux, de Luc Petton, chorégraphe et oiseleur picard, laisse tout simplement sans voix. » Télérama Des hommes changés en perchoirs, des travaux d’approche qui transforment le spectateur en guetteur...

dans les bosquets et les arbres, et au détour des chemins.

Une représentation hors normes, à découvrir le temps d’une promenade ou d’un moment au vert dans le parc du château de Chamarande.

À découvrir aussi à Chamarande, Bad Seeds, de Laure BONICEL, une pièce où neuf danseurs envahissent le parc à la manière d’un système végétal : déploiement, expansion, jaillissement, mais aussi camouflage et disparition...

Alors qu’il est un jeune karatéka de haut niveau, Luc PETTON change de cap et décide de se consacrer à la danse, qu’il part étudier aux Etats-Unis avec Alwin NIKOLAIS et Trisha BROWN, puis au Folkwang Tanzstudio de Pina BAUSCH, avec l’endurance d’une ceinture noire. «La danse est, comme le karaté, un art du mouvement intégral, avec la poétique en plus. Les mêmes paramètres passent du duel au duo.»Très vite, il privilégie les rencontres entre cultures (Japon, Maghreb...) et les croisements entre les disciplines, mêlant danse, sculpture, photographie, travaillant avec le contrebassiste de jazz Peter KOWALD ou la plasticienne Marianne FROSSARD. Passionné d’ornithologie, il a fait de sa propre compagnie, Le Guetteur, une volière chorégraphique peuplée de danseurs, d’oiseleurs et d’une quantité de bêtes à plumes (corneilles, étourneaux, geais, perruches et pies). Sa Confidence des oiseaux trouve une place naturelle dans le parc majestueux du domaine de Chamarande,

Entre rituel tribal et parade champêtre, La confidence des oiseaux est un spectacleévènement où danseurs et oiseaux évoluent côte à côte, confrontant leurs battements et leurs piqués, leurs chutes et leurs envolées.

oiseleurs Julien DURDILLY, Tristan PLOT régie Lydie HARMEGNIES lumières Sylvie VAUTRIN danseurs Marie-Laure AGRAPART, mélisande CARRE-ANGELI, Aurore CASTAN-AIN, Tuomas LAHTI

47


Jazz mercredi 15 juin 20 h 30 / Arsenal durée : 2 x 45 mn tarif 18 € et 9,50 € Abonnement : 4 concerts + 1 gratuit 38 €

Naked lunch

Création PASCAL BRECHET OCTET Dans le cadre du chantier de création « Produire l’imprévisible »

Le festin est nu, tout est là, c’est une histoire de rencontres, sons et images. C’est soufflé / gratté / frappé, improvisé / déterminé / aléatoire, acoustique / électronique / numérique, mixé / manié / modelé, groove / free / rock. Un brouet de sorciers mis en recette par Pascal BRÉCHET avec la complicité de musiciens sans complexe, rompus à toutes les expériences.

guitare électrique, direction artistique Pascal BRÉCHET sax ténor François COTINAUD sax ténor Philippe LEMOINE trompette, traitement du son et de l’image numérique Xavier DESCARPENTRIES piano électrique Sophia DOMANCICH basse électrique, contrebasse Fender RHODES, Jean Luc PONTHIEUX percussions, captation et traitement numérique du son Cyril HERNANDEZ batterie Eric GROLEAU avec la collaboration de Joël HAUET, photographe, pour les images. Opérations connexes Du 11 au 15 mai 2 spectacles/rencontres seront diffusés durant le festival V.O. en Soissonnais. Musique et danse : regards croisés sur l'improvisation entre des musiciens de Naked Lunch et Luc PETTON et des danseurs de la COMPAGNIE LE GUETTEUR. Du 23 au 27 mai Répétitions de la création Naked Lunch au Mail. Photo J. Hauet « Tatamérica » Polapintura - Mélange de SX70 Polaroïd déformé et de peinture acrylique transparente

48


Humour samedi 25 juin 20 h 30 / Salle de spectacle durée : 1 h 20 tarif 20 € et 12 €

Didier Porte A l’heure où la majorité des comiques parlent pour ne rien dire et remplacent les idées par les grimaces, Didier PORTE, avec ses textes écrits au cordeau et son obsession de ne jamais vouloir décoller de l’actualité politique, fait figure d’exception. Acide, insolent, impertinent, cynique, le satiriste anarchisant épingle les travers des médias et crucifie méthodiquement les personnalités du show business et de la politique.

Pour aller plus loin : http://www.didierporte.eu/

« Tonton flingueur des personnalités » qui agitent la sphère publique, Didier PORTE se fait un plaisir de persécuter tous ceux qui passent par l’émission radio « Le Fou du Roi » sur France Inter, depuis ses débuts.

49


Musée Musique dimanche 10 juillet 17 h / Cathédrale Entrée gratuite Réservation indispensable

La Symphonie des Siècles François-Xavier ROTH

Une nouvelle aventure musicale proposée par François-Xavier ROTH aux jeunes musiciens des conservatoires et écoles de musique de l’Aisne, associés aux artistes de l’orchestre Les Siècles dans une grande phalange symphonique de cent musiciens : La Symphonie des Siècles. Après le succès des deux premières éditions auxquelles participaient en 2009 et 2010 les solistes JeanMarc PHILLIPS-VARJABÉDIAN (violon) et Marie-Josèphe JUDE (piano), un nouveau projet ambitieux conjuguant démarche pédagogique et objectifs artistiques à travers le grand répertoire (en cours d'élaboration).

50

direction François-Xavier ROTH Dans le cadre de l’Atelier départementale d’orchestre symphonique de l’Aisne. Direction Nathalie MUSPRATT. En collaboration avec l’ADAMA, grâce au soutien du Conseil Régional de Picardie, du Conseil Général de l'Aisne et du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC de Picardie).


Le Mail c'est aussi Résidence///danse Résidence///théâtre Chantierdecréation///MUSIQUE Actionsculturelles

51


Résidence///danse

Luc Petton & cie Après une première année de résidence,

la COMPAGNIE LE GUETTEUR vous invite à découvrir tout au long de la saison des propositions chorégraphiques des plus diverses mais faisant toujours la part belle au vivant, au vif, dans toute sa plasticité et sa beauté. Le spectateur devient guetteur à son tour, à l’affût de ces instants où la magie opère et l’imaginaire affleure, aussi bien lors des spectacles que des «  ateliers du regard » qui les accompagnent. Toutes ces propositions sont placées sous le signe du partenaire improbable, objet, animal, architecture.  La saison débute avec un premier temps fort, Border line. Le 8 octobre, Luc PETTON et sa compagnie proposent ce moment festif, aux confins des mondes gestuels, visuels et sonores, aux frontières des styles et des genres. Border line est un festival de formes légères et «  performantes  », qui se déroule dans différents cadres exceptionnels, de l’Agglomération et à l’Abbaye Saint-Léger. 52

Découverte serait le maître mot de cette manifestation. Avec des propositions chorégraphiques originales, la Danse se déplace au-devant des publics comme avec CAvAlle, pièce pour 3 danseuses et 2 chevaux en liberté : en lice, un étalon ibérique, un cheval arabo-andalou et trois danseuses écrivent en direct une chorégraphie complice et spontanée. A l’abbaye Saint-Léger, d’autres surprises attendent le public  : danse avec oiseaux, musique live et la COMPAGNIE PERNETTE qui présentera son trio « Passages », une œuvre virtuose placée sous l’angle du bizarre et de l’étrange. Après cette ouverture, nous vous proposons de rester à l’affût, pour suivre au plus près l’aventure unique de SWAN, œuvre chorégraphique associant danseurs et cygnes qui sera créée au MAIL fin 2011. Le parcours de cette création avec des oiseaux de cette taille, depuis l’éclosion des œufs jusqu’à la première sur scène, sera, à n’en point douter, riche en anecdotes et découvertes que nous partagerons avec vous lors d’instants com-


Résidence///danse plices qui ponctueront la saison artistique. Des premiers pas au sortir de l’œuf jusqu’aux premiers pas sur scène, tout un programme que vous pourrez suivre avec les Rendez vous complices !

Vous trouverez plus d'informations sur le site internet de la Compagnie : www.lucpetton.com

Une connivence accentuée pour tous ceux qui participeront activement aux ateliers proposés tout au long de la saison, qui trouvera son point d’orgue avec la présentation publique du 14 juin en amont de « La confidence des oiseaux » à voir et revoir en final de saison.

La COMPAGNIE LE GUETTEUR reçoit le soutien du Ministère de la Culture / DRAC de Picardie, du Conseil Régional de Picardie, du Département de l'Aisne / ADAMA, de la Ville de Soissons et de la Communauté d'Agglomération du Soissonnais.

A suivre au cours de la saison 2011/2012.

Ateliers du Regard Atelier du Regard : en écho aux présentations de Border line, une initiation à l’écoute du danseur face à des partenaires insolites. Avec Marilén IGLESIAS-BREUKER et Aurore CASTAN-AÏN. Samedi 9 octobre de 15h à 18h - Auditorium

Atelier du regard  : De la rue à la scène  : hip hop et autres danses urbaines, autour de Kader ATTOU. Avec Marilén IGLESIAS-BREUKER et Frank SETTIER, hip-hopeur. Samedi 29 janvier de 15h à 18h - Auditorium

Atelier du regard : Les outils de la composition, l’improvisation guidée. Avec la COMPAGNIE LE GUETTEUR. Samedi 4 décembre de 15h à 18h - Auditorium et Salle de Spectacles

Rendez vous complices ! : Regards en coulisse autour de la création de SWAN avec la COMPAGNIE LE GUETTEUR. Samedi 19 mars de 15h à 18h - Auditorium

Rendez vous complices ! : Regards en coulisse autour de la création de SWAN avec la COMPAGNIE LE GUETTEUR. Vendredi 7 janvier de 19h à 20h30 - Salle de spectacles

Atelier du regard : danse classique et modernité, en amont du spectacle de Thierry MALANDAIN. Avec Marilén IGLESIAS-BREUKER et Marie Laure AGRAPART. Samedi 21 mai de 15h à 18h - Auditorium

Projet Swan Création pour 6 danseurs, cygnes et autres volatiles Clin d’oeil au Lac des Cygnes, cette création abordera les notions d’apesanteur, propre au ballet romantique, et d’ambivalence, masculin/féminin, vie/mort, associée à la symbolique du cygne. Swan se situe dans un espace/temps utopique où

les frontières entre animalité et humanité, entre les éléments air et eau sont indécises, comme dans un cristal de temps ou l’Autrefois rencontre le Maintenant.

Dynamique Espoir Banlieue Projet Espoir Banlieue, ateliers dans les quartiers : pour les touts petits et pour les pré-ados. Objets de danse, matières à danser.

Du mardi 26 au vendredi 29 avril de 14h à 17h - Salle des Fêtes

53


Résidence///théâtre

La Compagnie de l’Arcade

La COMPAGNIE DE L'ARCADE en résidence au Mail - 2e saison Une nouvelle saison s'ouvre pour la résidence de la COMPAGNIE DE L'ARCADE. La saison 2009/2010 a vu la COMPAGNIE DE L'ARCADE arriver à Soissons.

La saison 2010/2011 verra se conclure le projet Ça va la Famille ? par la création d'un spectacle associant habitants de Soissons et comédiens de la Compagnie. Interventions dans le cadre du Programme de Rénovation Urbaine au sein des quartiers de Presles et Chevreux. Les Chorales de lecteurs permettront de rassembler, lors d'un temps fort, les élèves des différents établissements scolaires de Soissons autour d'une pratique culturelle.

Les comédiens sont allés à la rencontre des habitants avec des propositions «  hors-les-murs  » : lectures à la bibliothèque et au musée, rencontres au sein des centres sociaux, douches poétiques au marché ; lectures en appartement et ateliers d'écriture dans le cadre du projet Ça va la Famille ?, sensibilisation artistique au sein des établissements scolaires etc. Deux créations ont vu le jour au Mail - Scène Culturelle de Soissons : Automne et Hiver de Lars NORÉN, puis représentés dans les centres sociaux de Soissons et à Paris. La Revue Tragique créée au Mail en juin 2010 a été reprise au Festival d'Avignon en juillet. Des liens se sont tissés entre les artistes de la Compagnie et les habitants. Voir naître la curiosité face à des propositions artistiques parfois inhabituelles constitue des moments d'émotion. Des portes se sont ouvertes, les comédiens ont été accueillis, et le public était au rendez-vous lors des spectacles présentés au Mail ; dont certains y venaient pour la première fois. Certes, beaucoup de travail reste à faire : inciter un public toujours plus nombreux à venir assister aux spectacles ; accentuer la formation des jeunes publics et favoriser l'accès à la culture des publics qui s'en sentent exclus. Nous faisons le pari que ces propositions surprendront, créeront des sensations nouvelles et susciteront la réflexion afin d'inciter chacun à porter un regard différent sur le monde.

54

Des stages et des rencontres seront animés par les comédiens de la Compagnie afin de permettre à chacun de prolonger son plaisir de spectateur et de créer des espaces d'échanges. Des spectacles jeune public et tout-public seront présentés au Mail. Des temps de répétitions ouvertes au public permettront à chacun de voir le spectacle se "fabriquer". Parce que la culture aide à vivre mieux avec soi et avec les autres, les comédiens de l'Arcade ne ménagerons pas leurs efforts pour vous surprendre, vous émouvoir, vous questionner… Parce que ce travail ne prend sens que lorsqu'il rencontre son public, nous vous espérons nombreux à venir y assister. Vous trouverez plus d'informations sur le site internet de la Compagnie : www.compagnie-arcade.com. La résidence de la COMPAGNIE DE L'ARCADE reçoit le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Picardie, du Conseil Régional de Picardie, du Conseil Général de l'Aisne et de la Ville de Soissons.


Résidence///théâtre La chorale des lecteurs « Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. » Jules RENARD Pendant l'année scolaire, les comédiens de la Compagnie réalisent des interventions au sein des établissements scolaires de Soissons. Il s'agit pour chaque groupe participant de s'emparer d'un des textes de la programmation du Mail, d'en choisir un extrait, et sous la direction d'un comédien de la Compagnie, d'en réaliser une lecture chorale. Chaque groupe est libre de choisir la mise en scène, d'utiliser ou non de la musique, des costumes… Les seules consignes se nomment liberté, invention, créativité… et respect du texte original ! Nous vous convions donc à découvrir l'aboutisse-

ment de ce travail, lors d’un temps de rencontre et de découverte qui saura vous réserver des surprises.

Samedi 21 mai à 19h / Le Mail Durée : 2 h Direction : COMPAGNIE DE L’ARCADE avec les élèves des établissements scolaires de Soissons. Opérations connexes Afin de participer au projet, les établissements scolaires de Soissons peuvent prendre contact avec Mathilde BUISSON au 06 63 19 37 83.

Ça va la famille « Idéalement, la famille fournit protection, sécurité et socialisation à ses membres… » Interroger la famille, c'est s'interroger sur son identité, son sentiment d'appartenance, son héritage, sa liberté. Interroger la famille, c'est porter un autre regard sur soi et sur le groupe. C'est réfléchir à ce qui nous rassemble et à ce qui nous distingue. C'est se donner la possibilité d'aborder autrement les processus d'exclusion. Interroger la famille, c'est travailler à l'autonomie et à l'éducation citoyenne. C'est prendre en compte les différences comme une possibilité d'enrichissement. C’est finalement réfléchir à notre place dans le monde. Dernier volet du projet que la Compagnie développe depuis le début de sa Résidence au Mail, ce spectacle se fera l'écho des témoignages recueillis auprès des habitants participants, des textes issus des ateliers d'écriture et des lectures en appartement.

Nous vous convions donc à un spectacle mêlant les comédiens de la Compagnie et des habitants de Soissons afin de s'interroger avec tendresse et humour sur notre place au sein de la famille et de la société. Le spectacle sera suivi d'une rencontre conviviale avec les participants au projet.

Samedi 27 et dimanche 28 novembre samedi 20h30 - dimanche 16 h / Le Mail Durée : 1 h 30 Mise en scène : Vincent DUSSART avec les comédiens de la COMPAGNIE DE L’ARCADE et les habitants de Soissons. Opérations connexes Une exposition des textes issus des ateliers d’écriture aura lieu à la Bibliothèque Municipale.

Stages théâtre « On fait du théâtre parce qu’on a l’impression de n’avoir jamais été soi-même et qu’enfin on va pouvoir l’être. » Louis JOUVET La COMPAGNIE DE L’ARCADE propose trois stages de pratique théâtrale ouverts à tous au cours de la saison 2010/2011. Animés par des professionnels, ils sont l’occasion de prolonger le plaisir de spectateur en s’essayant ou se perfectionnant au plaisir d’être acteur…

En lien avec La dispute de MARIVAUX : Stage le samedi 11 décembre (10h - 18h) et le dimanche 12 décembre (14h - 18h). Thème : MARIVAUX, ou l’identité perdue.

En lien avec Le bout de la route de Jean GIONO : Stage le samedi 8 janvier (10h - 18h) et le dimanche 9 janvier (14h - 18h) Thème : GIONO, parole poétique. En lien avec Monsieur de Pourceaugnac de MOLIÈRE : Stage le samedi 2 avril (10h - 18h) et le dimanche 3 avril (14h - 18h). Thème : MOLIÈRE, la société au vitriol. Le Mail. Réservation indispensable. 55


Chantierdecréation///musique

Pascal Brechet Autour de la création de « Naked lunch »

« Produire l’imprévisible » Action pédagogique et culturelle

Ce projet a pour ambition de permettre à chacun de découvrir les processus de l’improvisation au travers diverses propositions artistiques croisées, mettant en jeu musique et danse, musique et traitement numérique du son, musique et traitement numérique de l’image. L’accompagnement de la création de « Naked lunch » se décline en plusieurs actions, pédagogiques, culturelles ou artistiques en favorisant les liens entre public et artistes. Les regards croisés sur l’improvisation entre des musiciens de la création « Naked lunch » réunis en petits modules et les danseurs de la COMPAGNIE LE GUETTEUR au cours du festival « VO en Soissonnais » permettront de mixer les publics tout en permettant l’appropriation du projet et la montée en puissance vers la création finale.

D’octobre 2010 à juin 2011 / Le Mail Octobre 2010 à janvier 2011 Cycle de formation de formateurs et d’animateur sur la MAO (musique assistée par ordinateur) et les nouvelles technologies de la musique. Seront associés à ces sessions des jeunes des quartiers de Presles, Chevreux, Saint-Crépin qui souhaitent pratiquer notamment le slam et le rap. L’objectif étant de partager et de mettre en valeur au cours d’une même scène les textes écrits par les jeunes et accompagnés par des musiciens professionnels.

Février 2011 Pour conclure le cycle pédagogique sur ce sujet un concert de musique improvisée utilisant ces nouvelles technologies sera donné dans un des centres sociaux.

Du 11 au 15 mai 2011 Deux Spectacles /Rencontres seront diffusés durant le festival V.o en Soissonnais. Musique et Danse : - Regards croisés sur l’improvisation entre des musiciens de « Naked lunch » et Luc PETTON et des danseurs de sa COMPAGNIE LE GUETTEUR. Musique et Texte :

Du 23 au 27 mai 2011 Répétitions de la création « Naked lunch » au Mail.

15 juin 2011 Création « Naked lunch » en clôture de la saison « Jazz à l’Arsenal »

56


Actionsculturelles Semaine de la création théâtrale Partenariat Compagnies Théâtrales Professionnelles Soissonnaises Afin de répondre à sa mission de valorisation des pratiques artistiques et de poursuivre les efforts consentis par la Ville de Soissons pour promouvoir les compagnies théâtrales professionnelles, le Mail met en place une Semaine de la création théâtrale dont les objectifs sont de permettre : - la promotion des spectacles créés par les compagnies professionnelles soissonnaises auprès des diffuseurs régionaux ou nationaux. - de favoriser une plus grande visibilité des actions entreprises par les acteurs locaux en permettant la présentation de leurs spectacles auprès des publics scolaires ou du public soissonnais. Cette Semaine de la création est annuelle et se tient au Mail en début d’année civile. Elle permet de découvrir ou de redécouvrir, tout au long de cette semaine les créations et le travail des Compagnies ACALY, APREMONT-MUSITHEA, NOMADES et PASS A L’ACTE. Un programme détaillé permettant d’appréhender la richesse et la diversité de la Création soissonnaise dans le domaine théatral sera diffusé au cours du 4e trimestre 2010.

Du 3 au 9 février Tarif 10e et 7e

Compagnie Acaly

Best of Molière Salle des fêtes

Jeudi 3 février à 10 h, 14 h 30 et 20 h 30

LA folle histoire DES PETITS LéGUMES Auditorium Lundi 7 février à 10 h, 14 h 30 et 19 h

Compagnie Apremont - Musithea

La vie de ma mère Salle de spectacle

Jeudi 3 février à 15 h Vendredi 4 février à 10 h Samedi 5 février à 19 h

Le Chaperon Bouge Salle des fêtes Mardi 8 février à 10 h et 14 h 30 Mercredi 9 février à 19 h

Compagnie Nomades

La Tempête

Salle de spectacle Mardi 8 février à 10 h et 14 h 30 Mercredi 9 février à 20 h 30

Compagnie Pass à l'acte

Les jalousies du barbouillé Salle des fêtes

Vendredi 4 février à 14 h 30 et 20 h 30 Lundi 7 février à 10 h 30 et 14 h 30

57


Actionsculturelles Rencontres Départementales de théâtre Partenariat Éducation Nationale / Mail En 2011 le Mail accueille de nouveau les Rencontres départementales de théâtre. Organisées par les services de l’Inspection académique de l’Aisne, ces journées de découvertes et d’échanges autour de la création artistique contemporaine rassemblent chaque année plusieurs centaines d’élèves. Elles visent à développer les pratiques théâtrales dans les établissements scolaires, à travers des ateliers de pratiques artistiques, des découvertes de spectacles,

ou des rencontres avec des comédiens, des metteurs en scène, des auteurs. Les 10èmes Rencontres départementales scolaires de théâtre collèges et lycées auront cette année pour thème : « C’est bien, c’est mal ». Elles auront lieu, au Mail-Scène culturelle les mercredi 6, jeudi 7, vendredi 8 avril 2011.

6, 7, 8 avril et mai / Le Mail

En mai, l’école fait son théâtre Les 5èmes rencontres scolaires des circonscriptions scolaires de Soissons 1 et 2 : « En mai l’école fait son théâtre » se tiendront les Jeudi 5 et vendredi 6 mai.

Jeudi 5 et vendredi 6 mai / Le Mail

École du spectateur Partenariat Éducation Nationale / Mail Le Mail soutient et accompagne différents projets d’éducation artistique et culturelle. Ceux ci sont mis en place conjointement avec le pôle départemental scolaire de ressources théâtre situé au collège SaintJust de Soissons. Trois temps forts seront proposés aux enseignants pour l’année 2010-2011 : l’École du spectateur, les Rencontres départementales de théâtre, Formation (Plan Académique). Organisée autour de la programmation Jeune public du Mail, l’École du spectateur vise à faciliter l’accès de chaque enfant aux œuvres de création et lui permettre de porter un regard sur les spectacles qu’il est amené à découvrir.

Cette École du spectateur permet de partager des expériences de spectateur par l’échange collectif, et de mettre des spectacles en résonance avec de multiples centres d’intérêt et des références partagées. Une École du spectateur sera proposée aux classes des établissements scolaires du premier et second degré sur les spectacles jeune public (théatre et danse). L’ANRAT (association nationale de recherche des arts du théâtre) est le partenaire privilégié de cette action.

Le Mail

Formation Plan Académique Partenariat Éducation Nationale / Mail Un stage à destination des enseignants, autour du spectacle «  Le bout de la route  » de Jean GIONO programmé au Mail le 14 janvier aura lieu les 14 et 17 janvier. Il sera animé par François RANCILLAC, metteur en scène du spectacle et Claire RANNOU déléguée nationale de l’ANRAT.

58

Le Mail Renseignements Philippe CHATTON, chargé de mission Inspection académique de l’Aisne. Philippe.chatton@ac-amiens.fr ou 06 43 25 48 36


Actionsculturelles Ciné-Jeune de l’Aisne Partenariat Ciné-Jeune de l'Aisne Ciné-Jeune de l’Aisne est la nouvelle dénomination de cette action qui succède au Festival International de Cinéma Jeune Public créé à Laon en 1983.

Summer Wars de Mamoru Hosada - cinéma d’animation à partir de 10 ans

Le Festival élargit son champ d’action au département de l’Aisne, avec des pôles décentralisés ouverts aux cinémas du monde entier, à tous les genres et toutes les cultures, le Festival s’adresse à tous, aux différents niveaux scolaires dans la journée et aux autres publics en soirée.

Dans un monde où la plateforme virtuelle Oz a remplacé internet, tout le monde possède une seconde vie. Au cœur de l’été à la campagne, une famille se retrouve confrontée à une crise mondiale provenant d’Oz. Une guerre commence...

La Ville de Soissons et Le Mail sont partenaires de cette opération. La programmation décentralisée soissonnaise permettra de découvrir 4 films :

Le Criquet 7 courts métrages d’animation à partir de 2/3 ans Le Nouveau programme de courts métrages du créateur de la « Petite Taupe «, Zdenek MILER, revient sur l’écran avec 7 petites histoires inédites !

Mardi 19 et jeudi 21 octobre 2010 à 10 h / Le Mail Durée : 45 mn - Tarif 5e et 2,50 e

Alice de Jan Svankmajer - cinéma d’animation à partir de 5 ans Alice, enfant solitaire, vit une aventure intérieure. Son imaginaire l’entraîne loin de sa chambre et de ses objets familiers. Bientôt la frontière entre rêve et réalité devient poreuse : le lapin en peluche d’Alice n’a-t-il pas frémi ? La petite fille se lance à sa poursuite…

Lundi 18 et vendredi 22 octobre 2010 à 10 h / Le Mail Durée : 1 h 25 - Tarif 5e et 2,50 e

Lundi 18 octobre 2010 à 14 h 15 et jeudi 21 octobre 2010 à 14 h 15 / Le Mail Durée : 2 h - Tarif 5e et 2,50 e

La Regate de Bernard Bellefroid à partir de 12 ans. Alexandre a quinze ans et vit seul avec son père, dans les coups et la violence en révolte contre tous. Pour échapper à ce quotidien sans répit, Alex se réfugie dans son sport favori, l’aviron et n’a qu’une obsession, gagner seul et à tout prix les championnats de Belgique. Son entraîneur, Sergi, et Murielle, la jeune fille dont il est amoureux, vont permettre à Alex de redécouvrir les valeurs humaines qu’il avait perdues.

Mercredi 20 octobre 2010 à 15 h et vendredi 22 octobre 2010 à 14 h 30 Le Mail Durée : 1 h 30 - Tarif 5e et 2,50 e Le Ciné-Jeune de l’Aisne est l’un des plus importants festivals de cinéma en France destiné aux Jeunes, avec en moyenne 30 000 spectateurs chaque année. La prochaine édition du Festival se déroulera en avril 2011.

59


Actionsculturelles

V.O en Soissonnais théâtre : les petites formes de la création Pour la troisième année consécutive, le Mail est partenaire du Festival V.O en Soissonnais. Outre la mise à disposition des équipements et des équipes techniques, le Mail accompagne le Festival V.O en co-produisant le spectacle d’ouverture qui cette année sera « Vian V’là Boris ».

Vian v'là Boris

Bureau National des Allogènes

Théâtre de l'Eveil Michel Abécassis avec Didier Bailly, Nicolas Dangoise, Pierre Ollier Beaucoup d’humour pour un cabaret déjanté et humaniste où swinguent les mots du Grand Boris. Un hymne à la vie écrit par celui qui n’était pas pressé de grandir.

La ferme des concombres Jean-Michel Ribes avec Patrick Robine Patrick Robine, grand voyageur, embarque loin des certitudes de la vie ! Jouant avec un mot, un sentiment fugace, une émotion, il glisse naturellement de la pure drôlerie à la poésie théâtrale, interprétant une kyrielle de personnages, incarnant le chameau de Somalie ou le grand hippocampe terrestre de l’Atlas que lui seul a pu approcher...

Les langues paternelles Collectif De Facto Antoine Laubin avec Hervé Piron, Vincent Sornaga, Renaud Van Camp En visite au Futuroscope avec ses trois enfants, David apprend la mort de son père sur un lit d’hôpital. Une libération : un père insupportable. Excentrique et drôle. Absent mais envahissant. Bourré d'amour et de défauts.

Compagnie La Strada Catherine Toussaint avec François Cancelli, Joël Lokossou, Denis Jarosinski Rigobert Rigodon, fonctionnaire au Bureau National des Allogènes, a la conscience sur les chevilles. Tenu de respecter les quotas, notre homme reçoit à longueur d’année les demandeurs d'asile que le vent lui porte avec son lot de misères. Mais il finit par renconter Barthélémy Bongo... Farce débridée et poème épique. Deux modes, pour deux hommes, deux mondes, et pour mieux faire entendre dans le « discord » des voix, à quel point ils sont semblables.

To be or not to be De Camel Arioui avec Camel Arioui, Emilie Moutet Il y a en Camel Arioui l'amour d'une construction littéraire, qui, en jardinier du verbe, s'en va chercher les racines des mots dans le fertile terreau de la chanson française. Camel chante avec une chaleur qui rapidement nous étreint, tandis que l'archet d'Emilie Moutet caresse tendrement les cordes du violon. L'écouter c'est lire un livre, pages toutes ouvertes.

Trois vieilles Compagnie Point Zéro Jean-Michel D'Hoop avec Cyril Briant, Sébastien Chollet, Pierre Jacqmin, Coralie Vanderlinden Un carnaval déglingué ! C'est l’histoire de Garga, vieille servante centenaire, et de deux jumelles de 88 ans, Grazia et Meliza, aristocrates déchues et décrépites qui rêvent encore au prince charmant. Une (é)toile mystérieuse pour acteurs taxidermistes, pantins et objets hétéroclites.

60


Actionsculturelles

contemporaine /// 11-15 mai 2011

Chatroom

Confidences à Allah De Enda Walsh Sylvie de Braekeleer, avec Elsa Poisot, Deborah Rouach, Adriana Da Fonseca, Julien Vargas, Olivier Lenel et Cédric Lombard

Dans un cyberespace, 6 jeunes de 15 ans chattent et se manipulent les uns les autres... Bien au delà de toutes spéculations sur les bienfaits ou méfaits des sites de chat, Chatroom est l'histoire puissante d'un acte ultime de rébellion adolescente.

Voyage en Polygonie De François Parmentier Directeur artistique, jeu et scénographie : Pascal Vergnault Spectacle très jeune public Un monde magique peuplé de polygones qui se forment, se déforment. C’est un voyage initiatique à la recherche de sa part manquante, que notre ami Kré pas tout à fait carré, va entreprendre. Voyage dans un pays où des formes étranges habitent depuis la nuit des temps.

L'héroïsme aux temps de la grippe aviaire Alexandre Drouet avec Itsik Elbaz Hommage à une culture populaire et évocation d'une Belgique désenchantée , ce texte drôle et amer de Thomas Gunzig dresse le portrait émouvant d'un super-héros un peu gauche, fan de films de kung-fu et des musiques de John Williams, chômeur tentant de survivre à la misère sociale ordinaire.

De Saphia Azzeddine Gérard Gelas avec Alice Belaïdi Jbara, petite bergère des montagnes du Maghreb, devenue prostituée puis femme d'imam, parle à Allah. Dans un monde qui ne veut pas d'elle, il est son seul confident. Jbara lui raconte sa vie de misère et la découverte progressive du pouvoir de la beauté, la prostitution, la prison, le désir d'ailleurs. « Confidences à Allah » est un témoignage direct, cru, sur l'oppression des femmes.

Slips Inside Les okidok De et avec Xavier Bouvier et Benoît Devos

Spectacle clownesque et acrobatique Barak et Nico ont des corps de rêves, des corps de stars. Musclés, élégants, habiles, facétieux et bien conscients de toutes leurs incroyables qualités, ils se lancent dans une grande démonstration de leurs talents. Du talent à l'état pur, la crème de l'acrobatie, le foie gras du mime, le saindoux de la danse, bref la poésie brute des grandes années du music-hall.

Création danse chorégraphie Luc PETTON, COMPAGNIE LE GUETTEUR musique : Pascal BRÉCHET contact : Association V.O en Soissonnais 03 23 55 84 65 / 06 80 45 06 57 www.festivalvoensoissonnais.blogspot.com

61


Actionsculturelles Les Sisyphe Les Sisyphe est une performance collective conçue comme une manifestation poétique. Imaginée par la chorégraphe Julie NIOCHE directrice artistique de A.I.M.E., à partir d’un de ses solos (La Sisyphe). La performance est réalisée par des amateurs issus de tous horizons qui ont suivi 4 ateliers de préparation en amont au Mail - Centre Culturel de Soissons. Les Sisyphe pousse les participants dans leurs retranchements, à la limite de l’épuisement. Le public, spectateur de l’événement, ne peut que se laisser prendre par la force de cette revendication individuelle et collective. Ce groupe constitué à Soissons participe également à deux performances Les Sisyphe x 100 qui rassemblent l’ensemble des personnes formées depuis le début du projet de Julie Nioche en 2006. Celles-ci auront lieu le samedi 25 septembre à Armentières pour l’ouverture de saison du Vivat scène conventionnée et le samedi 12 mars au Centre Georges Pompidou à Paris.

septembre 2010 et mars 2011 / Le Mail Durée : 20 mn - Gratuit chorégraphie : Julie NIOCHE projet conçu et dirigé en collaboration avec Gabrielle MALLET kinésithérapeute et ostéopathe artistes intervenants à Soissons NCAROLE, Barbara SIMONELLI, ELIASKM production AIME - Association d’Individus en Mouvements Engagés Les Sisyphe est un projet mis en place par l’échangeur, scène conventionnée de Fère-en-Tardenois / pôle artistique régional pour la danse avec le soutien de la DRAC - Picardie et du Conseil Régional de Picardie dans le cadre du dispositif d’aide au projet en réseau. En partenariat avec le Mail - Centre Culturel de Soissons.

la galerie du mail Le pays Soissonnais est riche d’une quarantaine d’artistes amateurs ou semi-professionnels dans le domaine des arts plastiques. Afin de permettre l’expression la plus large de ces pratiques, le Mail, met à la disposition de ces créateurs, un lieu dédié pour la présentation de leurs œuvres : La Galerie du Mail. La Galerie du mail se veut un lieu ouvert à toutes les formes d’expressions artistiques, expressions des métissages culturels et des rencontres intergénérationnelles.

62

Accessible aux heures d'ouverture du Mail et à lors des spectacles de la saison culturelle, la Galerie du mail expose chaque année une dizaine d'artistes (généralement au cours de la première quinzaine de chaque mois). Pour tout contact ou renseignements : culture@ville-soissons.fr


Le Mail en pratique BILLETTERIE ACCUEIL ACCÈS HANDICAPÉS PASS CULTURE PLAN DE LA SALLE PLAN D'ACCÈS FIAC COMITÉ DE MÉDIATION DE PROGRAMMATION MINI PRÉSENTATIONS DEVENIR RELAIS DU MAIL GARDE D’ENFANTS COVOITURAGE

63


LeMailenpratique BILLETTERIE Tarifs

Normal

Reduit (scolaires, étudiants et T.P.E.)

Tarif saison du Mail

20 e

12 e

Tarif Découverte

10 e

7e

Tarif Scolaire - Tiot cadet

6 e

3e

Tarif Ciné-Jeune

5 e

2,50 e

18 e

9,50 e

Musée Musique /// Jazz à l’Arsenal

Groupe d’élèves (à partir de 10 élèves) : 10 e / élève Abonnement Musée Musique /// Jazz à l’Arsenal : 38 e pour 4 concerts + un gratuit. Sauf dispositif scénique particulier, les portes de la salle sont ouvertes une demi heure avant le début des représentations. Dès le début du spectacle, les places ne sont plus garanties y compris pour les abonnés. Les spectacles débutent à l’heure précise. Afin de respecter les artistes et les spectateurs, la direction se réserve le droit de refuser tout retardataire. Dans ce cas, les billets pourront être échangés mais ils ne seront en aucun cas remboursés.

VENTE DES BILLETS Ouverture de la billetterie : le 1er octobre. Aucune réservation, ni vente par téléphone. Les billets ne sont ni repris ni échangés. Les places réservées et non retirées ¼ d’heure avant le début du spectacle seront remises en vente.

ACCUEIL Du mardi au vendredi de 10 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h 30. Le lundi de 13 h 30 à 18 h. Le samedi de 10 h à 13 h. Pour être informé à tout moment de la programmation, il vous suffit de vous rendre sur facebook et de rechercher « Le Mail - Scène Culturelle Soissons » ou bien de visiter notre blog à l’adresse suivante : http://lemail-sceneculturelle.blogspot.com.

ACCÈS HANDICAPÉS Personnes à mobilité réduite : tous les lieux de représentations sont accessibles aux personnes handicapées. N’hésitez pas à nous informer de votre venue afin que nous puissions vous accueillir dans les meilleures conditions.

64


LeMailenpratique

PASS Culture o Pass Culture 20 e o Pass Culture Scolaires / Étudiants / T.P.E. 12 e

Nom : ...................................................................................................... Prénom : . .................................................................................. Adresse : ......................................................................................................................................................................................................... Code Postal :........................................................................... Ville :........................................................................................................ Tél Fixe : ................................................................................................ Tél mobile : . ............................................................................ E-mail : ................................................................................................... @. .................................................................................................... Profession : .................................................................................................................................................................................................... Lieu de travail : ...........................................................................................................................................................................................

o Je souhaite recevoir toutes les actualités et offres du Mail-Scène Culturelle

" LE PASS CULTURE, MODE D’EMPLOI Les Pass Culture sont nominatifs. Ils vous donnent la possibilité de réserver vos dates en début de saison ou au fur à mesure de son déroulement (en fonction des places disponibles). Vous bénéficiez d’avantages tarifaires et de relations privilégiées avec l’équipe des artistes invités : répétitions ouvertes, rencontres avec les artistes, conférences, et toutes les manifestations organisées autour des spectacles. Vous recevez chez vous toutes les informations sur l’ensemble de nos activités et des invitations aux manifestations culturelles et artistiques organisées par la Ville (vernissage, etc). Vous avez la possibilité d’échanger votre place en cas d’indisponibilité et jusqu’à une semaine avant la date de représentation, et la reporter pour une autre date sur un autre spectacle au même tarif.

Le Pass Tout Public à 20 e

Les spectacles de la saison à 12 e (sauf les spectacles hors saison comme Renan Luce ou Marc Lavoine) Les spectacles découverte à 7 e Les spectacles Musée-Musique et Jazz à l’Arsenal à 9,50 e

Le Pass Etudiants / Demandeurs d’emploi à 12 e

Les spectacles de la saison à 7 e (sauf les spectacles hors saison comme Renan Luce et Marc Lavoine) Les spectacles découverte à 3 e Les spectacles Musée-Musique et Jazz à l’Arsenal à 7 e.

Vente des pass culture :

à partir du 1er octobre à l’accueil du Mail - scène culturelle. Par correspondance : en adressant votre bulletin et votre chèque bancaire à l’ordre du Trésor Public.

LEMAILscèneculturelle 7 rue Jean de Dormans /// 02200 Soissons 03 23 76 77 70 /// lemail@ville-soissons.fr

65


LeMailenpratique PLAN DE LA SALLE

© esquissecreations 2010

PLAN D'ACCÈS

66


LeMailenpratique FIAC Pour en savoir plus sur la vie du Mail, pour avoir plus d’informations sur les spectacles, concerts, vous pouvez visiter le blog du Mail  : lemail-sceneculturelle.blogspot.com. Tout au long de la saison, vous pourrez suivre notre actualité, découvrir dossiers, images, vidéos de la saison et de ses artistes, échanger vos impressions et

partager vos commentaires sur les spectacles. La délégation aux Affaires Culturelles publie en outre une lettre d’information électronique que vous pourrez recevoir en vous inscrivant à l’adresse suivante : lemailinfo@ville-soissons.fr. Vous pouvez aussi nous retrouver sur Facebook (le mail scène culturelle).

Comité de médiation de programmation Depuis 2008 a été mis en place un comité de médiation et de programmation dont les missions sont : - d’évaluer des orientations prises et les nouveaux modes de fonctionnement proposés (billetterie, horaires, accueil…) - de définir les actions complémentaires amenées en amont des spectacles pour « adosser » ces productions à des pratiques décentralisées ou des actions pédagogiques. - d’engager des opérations visant à diversifier et

renouveler les publics et de permettre un accès aussi large que possible pour tous les soissonnais. - de proposer des orientations et des productions que permettront d’élaborer la saison 2012. Il se réunit à plusieurs reprises au cours de la saison pour mener à bien ces réflexions. Vous pouvez si vous le souhaitez lui faire part de vos suggestions et de vos remarques quant à la programmation et aux modes de fonctionnement du mail  : lemailCMP@ ville-soissons.fr.

Mini présentations Afin de maintenir le lien que nous souhaitons étroit entre le Mail et son public, nous proposerons au cours de l’année des mini présentations de saison. Ces rencontres permettront de présenter les actions et les spectacles à venir et ils constitueront aussi un

moyen irremplaçable de rencontrer et d’échanger avec les spectateurs, de prendre en compte leurs attentes et leurs observations. Ces rencontres conviviales se tiendront dans la salle des fêtes le vendredi 7 janvier et le vendredi 1er avril.

Devenir relais du mail Pour devenir « Relais du Mail Scène Culturelle », il suffit de réunir autour de soi 10 personnes minimum, incluant la personne Relais. Ce groupe constitué au sein de votre famille, avec vos amis, associations, collègues de travail, comités d’entreprise. Les personnes constituant ce groupe (achats groupés) bénéfi-

cient des tarifs réduits et des avantages réservés aux titulaires du Pass Culture. Le Relais ayant constitué ce groupe bénéficie de la gratuité du spectacle. Ceci est valable que lorsque la totalité des places est payée en une seule fois. L’achat et la réservation des places peut se faire en une fois.

GARDE D’ENFANTS Deux fois par an, nous gardons vos enfants (de 4 à 10 ans) pendant que vous assistez à un spectacle (Stones, le samedi 13 novembre et François Morel le

samedi 5 mars). Au programme pour vos enfants, contes et ateliers animés par un conteur (3e par enfant).

COVOITURAGE Polluez moins, dépensez moins, partagez plus… Vous venez aux spectacles au Mail, vous disposez d’une place dans votre véhicule ou vous recherchez une place disponible dans une voiture ? Le Mail met à votre disposition

un utilitaire sur notre blog http://lemail-sceneculturelle. blogspot.com qui vous permet d’entrer directement en relation avec les autres spectateurs pour organiser le covoiturage de vos prochaines sorties spectacles.


LEMAILscèneculturelle

Réalisation : esquisse creations 02290 Osly-Courtil

7 rue Jean de Dormans /// 02200 Soissons 03 23 76 77 70 /// lemail@ville-soissons.fr


Le Mail Scene culturelle