Page 1

Fêtes de quartier Organisation d’un stand « Rénovation urbaine » pour les habitants avec les participants de l’atelier urbain de concertation 11 juin : fête de quartier à Presles 17 et 18 juin : fête de quartier à Chevreux 21 juin : fête de la Musique (Fête nationale développée sur toute la Ville) 24 juin à 11h : pose de la première pierre de la chaufferie bois à Presles Eté : projections de films en plein air sur tous les quartiers de la ville 12 juillet : projection du film « Dragon » à 22h45 à Presles 25 juillet : projection du film « Camping 2 » à 22h45 à Saint-Crépin 6 août : projection du film « Percy Jackson et le voleur de foudre » à 22h30 à Saint-Waast Saint-Médard 12 août : projection du film « Avatar » à 22h30 à Chevreux

journal de la transformation urbaine

ville de Soissons juin 2011

La maison du projet ouvrira ses portes à la rentrée

Ca y est c’est officiel, la maison du projet ouvrira ses portes le 1er septembre 2011 au 12 rue Salvador-Allende ! Le lieu est en cours d’aménagement et l’animateur de la maison du projet sera recruté au mois de juillet. Ce dernier sera présenté lors d’un prochain atelier urbain. Il vous accueillera et vous accompagnera tout au long du projet.

Pierre-Curie et à la création de 4 logements au 27 allée Pierre-Mendés-France en février. Une visite au petit bois de Presles en mars a permis aux habitants de découvrir le projet de terrain de foot et de donner leur avis sur l’implantation. En mai, une séance d’atelier a été dédiée à la présentation des travaux de déconstruction des logements à Chevreux. L’entreprise chargée du chantier a expliqué aux habitants sa méthode de travail. Ensuite, de riches et intenses échanges avec les habitants ont permis à chacun d’appréhender les travaux.

Des habitants toujours investis pour leur cadre de vie Les séances d’atelier continuent en fonction de l’actualité du chantier. Généralement, chaque séance comprend une visite de terrain et un temps d’échange entre les habitants et les professionnels. En janvier, les membres de l’atelier se sont intéressés à la résidentialisation des logements rue

La clause d’insertion, un levier pour l’emploi Issu d’une famille soissonnaise de Presles, Sandy Dauteuille est un jeune homme de 22 ans. Il nous parle de son parcours cent fenêtres et un intérimaire à gérer. « Après seulement un mois et demi, cette responsabilité témoigne surtout de la confiance qu’on a mis en moi ». L’intérim lui permet également de monter en qualification. Depuis deux mois, Sandy est embauché en CDI par EIFFAGE.

18 juillet à 18h : séance d’atelier urbain au centre social de Presles

A

lors qu’une entreprise vient changer les fenêtres de son domicile, le jeune homme, menuisier poseur de formation et sans emploi depuis quatre mois, saisit cette opportunité et donne son CV aux ouvriers. Quinze jours plus tard, la direction le contacte. Il s’inscrit alors à Emploi 02, ce qui lui vaut d’être embauché en mars 2010 dans le cadre de la clause d’insertion du Programme de Rénovation Urbaine, pour des missions de 15 jours à 6 semaines. Il participe alors à la rénovation des fenêtres et des portes intérieures au 24 rue Pierre-Curie. Son équipe est formée de trois personnes, qu’il compose avec un maître ouvrier et un autre intérimaire. Il s’occupe également du service après-vente sur Presles, en retournant sur les chantiers en cas de problème. En tout, il accumule au 30 avril 2011, 792 heures dans le cadre de la clause d’insertion. Aussi, il nous confie que très tôt, il a géré un premier chantier en complète autonomie. Ce fut le plus marquant à ses débuts, avec Contact Ville de Soissons : 03 23 59 90 00

Sandy reconnaît qu’il aurait probablement eu beaucoup plus de difficultés à en arriver là sans son CAP BTP et une bonne dose de volonté. D’ailleurs, il souligne que les trois premiers de sa classe, dont il faisait partie, sont ceux qui ont eu le plus de facilités à se faire embaucher sur des chantiers. Aussi, il salue vivement le rôle d’accompagnement d’Emploi 02, dont les initiatives lui ont permis, par exemple, d’augmenter son salaire durant ses premiers mois d’insertion. Le parcours du jeune menuisier illustre l’effet levier du Programme de Rénovation Urbaine, tout comme sa rencontre avec trois autres jeunes employés dans ce cadre, et dont les contrats s’enchainent, dont un CDI de plaquiste. Aujourd’hui, Sandy Dauteuille ne manque pas de projets. Sur le plan professionnel, il se fixe l’objectif d’être chef d’équipe à 40 ans, ce qui semble bien parti. Après seulement un an, il a également acheté sa propre maison qu’il désire rénover lui-même.

EDITO

Conception, rédaction, réalisation : Techné Cité. Photos : Techné Cité, ville de Soissons, Cabinet Pouget. Direction de la publication : ville de Soissons. Impression : SUIN. juin 2011

a v os a g e n d a s

5

mouvements n°

POUR LES CURIEUX

Dans ce n°5 de « Mouvements » vous pourrez vérifier que la rénovation de votre quartier avance bien. Les premiers changements sont visibles un peu partout et de nouveaux chantiers vont démarrer à Presles : rue du Maréchal Juin et un peu plus tard rue du Docteur Roy et rue LéonBlum. A Chevreux, les 4 nouveaux logements allée Pierre-Mendès-France vont être livrés et la « déconstruction » des immeubles rue Jean-Davesne et route de Chevreux débute après le relogement des 80 familles concernées. Pendant ce temps les ateliers urbains continuent de travailler et d’apporter leur précieux concours aux équipes qui pilotent la rénovation urbaine. Les travaux de construction de la nouvelle chaufferie bois qui alimentera le réseau de chaleur de Presles ont démarré et devraient s’accélérer dans les prochaines semaines. Nous réfléchissons déjà à l’extension de ce réseau pour permettre au plus grand nombre de bénéficier des économies de chauffage que procurera ce nouveau procédé. Vous découvrirez également dans ce numéro les premiers résultats, très positifs, du dispositif d’insertion mis en place en même temps que le chantier de la rénovation urbaine. Nous sommes très heureux que les entreprises, avec l’aide du PLIE de la Communauté d’agglomération du Soissonnais, s’investissent dans cette dimension humaine de la rénovation urbaine et facilitent ainsi le retour à l’emploi de nos concitoyens. Vous le voyez, les objectifs et le calendrier sont respectés. Au total c’est la vie quotidienne de chacun qui s’en trouvera améliorée. Bonne lecture.

Presles et Chevreux

Opération déménagement réussie pour les 29 familles de la résidence Vailly Abélard

D

epuis deux mois, les familles habitant rues de Vailly et Abélard apprécient leur nouvel environnement. Le 12 avril dernier, la résidence, composée de 29 logements locatifs aidés, a été inaugurée en présence de Paul Coulon,

sous-préfet de Soissons, Patrick Day, maire et président de l’OPH de Soissons et de Kléber Baclet, directeur général de l’OPH de Soissons. A cette occasion, habitants, voisins et invités présents ont bénéficié d’une présentation des lieux. Au cours de cette inauguration, le maire a confirmé la relance de la construction de logements, sa volonté de continuer à favoriser la mixité sociale, ainsi que la qualité environnementale des réalisations. En effet, les logements, de typologies différentes, puisque individuels et semi-collectifs, détiennent la certification nationale « habitat et environnement » et le label THPE «Très Haute Performance Energétique ». Et enfin, le maire a tenu à remercier, le rôle majeur du centre social investi dans la démarche. Après l’inauguration, le centre social Saint-Waast - Saint Médard a accueilli les habitants pour une présentation de ses activités et des partenaires associatifs. La manifestation s’est ensuite terminée autour du verre de l’amitié.

Des habitants satisfaits de leur nouveau logement Pierre, père de famille : « On est bien ici, c’est plus grand, plus calme, c’est pas dégradé et en plus les enfants apprécient beaucoup d’avoir un jardin pour jouer. Le seul problème pour l’instant c’est que l’éclairage public ne fonctionne pas, alors quand on rentre le soir, on ne voit rien ». Marie-France et Bernard : « Ca fait deux mois que nous avons emménagé et nous sommes vraiment mieux ici. Le déménagement s’est très bien passé avec l’ODES, nous n’avons rien eu à faire et notre logement correspond vraiment à nos attentes. On est pas loin du centre-ville mais bon, ça manque quand même de transports en commun ici ».

≥P1 édito opération aménagement ≥P2/P3 point sur les travaux ≥P4 la clause d’insertion


L E poi n t sur les tr a v a ux

Le quartier bouge, les premiers changements sont déjà visibles

Travaux extérieurs des 4 logements en construction au 27 allée Pierre-Mendes-France

P

our LOGIVAM, les travaux de résidentialisation rue Pierre-Curie sont achevés depuis le début du mois de mai 2011. Depuis cette date, les habitants peuvent apprécier les accès sécurisés à leur résidence.

bailleurs ont fait le choix d’harmoniser leurs bacs de tri; ainsi, à Presles, les bacs ODES et LOGIVAM sont les mêmes pour tous. ents Les équipem

ets pour mes déch

GUIDE DU TRI

!MONDOMICILE

Suite au nécessaire déplacement du réseau de gaz par GrDF (Gaz réseau Distribution France), la déconstruction du site de Chevreux accusera un léger retard. Cependant, les palissades de chantier sont installées et les travaux démarrent comme prévu par le démontage des cloisons intérieures. Cette étape permet de faciliter le désamiantage, qui durera deux semaines. Il est important de rappeler que des mesures importantes de contrôle et de nombreuses précautions sont mises en place pendant cette phase, afin d’assurer la sécurité de tous. Après le passage de GrDF, deux semaines seront nécessaires à la déconstruction par « grignotage » des 11 et 13 rue Jean-Davesne et 1 à 9 route de Chevreux. Enfin, les gravats seront évacués puis recyclés. La reconstruction du site est attendue pour 2013. Les travaux de création de logements au 27 allée PierreMendés-France sont en cours de réalisation. Les ouvriers travaillent dur pour terminer les travaux à temps. Au rezde-chaussée, les deux logements sont mis aux normes pour les personnes à mobilité réduite. Les quatre logements devraient être livrés mi-juin 2011. Dans la foulée les logements pourront être affectés à des familles concernées par le relogement de Chevreux.

Finitions intérieures des 4 logements au 27 allée Pierre-Mendes-France

L’équipement en tri sélectif pour les logements ODES à Presles est achevé. Quatre mois ont été nécessaires à l’implantation des bacs de tri pour les 933 familles. Les

"!#6%24 s0OTSENVERRE ESENVERRE s"OUTEILLESETCANETT s"OCAUXENVERRE

"!#*!5.%

UE TBIDONSENPLASTIQ s"OUTEILLES FLACONSE SMÏTALLIQUES s"OÔTESETEMBALLAGE S s"RIQUESALIMENTAIRE s%MBALLAGESCARTON INES s*OURNAUXETMAGAZ

D’ailleurs, l’ODES commence une enquête de satisfaction des premières familles relogées. Gilbert Collet démarre les premiers entretiens qui portent sur l’appropriation du logement, l’intégration dans l’immeuble, la vie de quartier et la satisfaction globale. Toutes les familles relogées seront visitées. Pour toute question, contactez Gilbert Collet 03 23 75 32 25 - 06 30 43 04 57

Au 4e trimestre 2011, les travaux de résidentialisation seuls devraient débuter aux 15, 17, 19 et 21 rue du Docteur Roy. Plus de 180 logements sont concernés.

Et après ?

Un 3e site associé pour accueillir les habitants à reloger est prévu par l’ODES à l’Ile à la Meule. L’entreprise de construction a été retenue. Au final, 18 logements collectifs verront le jour, dont 9 T2 et 9 T3. Environ 12 mois seront nécessaires à la réalisation des travaux.

8

"!#"/2$%!5

es déchets non recyclabl s Tous les autres pour lesquels vous doutez s Tous les déchets

AIRE

%NAPPORTVOLONT

22%3

#/.4%.%52À6%

s0OTSENVERRE ESENVERRE s"OUTEILLESETCANETT s"OCAUXENVERRE

$É#(È4%2)%

NNELS s$ÏCHETSOCCASIO PAGE UESVOIRDERNIÒRE s$ÏCHETSSPÏCIFIQ

( ) NE PAS JETER

COMMUNAUT www.agglo-É DU SOISSONNAIS

soissonnais.com

Dans le même temps, les conseillers du tri passent voir les familles concernées pour les sensibiliser au tri sélectif sur le même principe que le patrimoine de LOGIVAM. Les conseillers ont débuté leur action le 2 mai par le Boulevard de Presles tout en suivant l’ordre de mise en place des bacs de tri. Fin juin, toutes les familles auront leur guide de tri sélectif, leurs sacs de pré-collecte et l’information sur les déchèteries distribués par David Rocquencourt et Lionel Azeroual, les deux spécialistes du tri. En cas d’absence des locataires, les conseillers déposent un avis de passage, passent une seconde fois, puis le cas échéant, invitent les locataires à se rendre à la loge ODES, située impasse de Sapincourt, pour récupérer guides et sacs. En cas de sacs défectueux, ils sont remplacés gratuitement au même endroit.

Le réseau de chaleur de Presles se modernise. Le 24 juin prochain sera posée la première pierre de la nouvelle chaufferie bois, moins polluante, plus sûre et moins coûteuse. A terme, les performances énergétiques seront améliorées, les eaux de pluies seront valorisées et des cellules photovoltaïques installées sur les toits produiront l’électricité. De plus, plusieurs emplois en CDI sont à la clef du projet. La chaufferie devrait être opérationnelle en janvier 2012.

Zoom sur la clause d’insertion

La clause d’insertion a déjà permis à huit personnes de travailler à Soissons dans le cadre du Programme de Rénovation Urbaine. Depuis janvier 2011, 538 heures ont été réalisées. Irène Ciemniewski, la conseillère en insertion professionnelle mise à votre disposition depuis octobre 2010, assure toujours des permanences dans le centre social de Chevreux tous les premiers mardis du mois de 14h30 à 17h30, et à l’Espace municipal de Presles tous les troisièmes mardis du mois de 14h30 à 17h30 face au Centre social.

Et le relogement ?

A Chevreux, alors que la première phase de relogement est achevée, la deuxième phase est déjà bien avancée puisque 46 familles sont déjà relogées et 9 familles sont sur le point de se voir attribuer un nouveau logement. Sur cette deuxième phase, 28 familles restent à relogées avant fin 2011. Principalement les familles sont relogées sur Soissons dont certaines à Chevreux. D’autres, sont relogées dans l’agglomération proche. Gilbert Collet, chargé de mission relogement ODES, a revu l’ensemble des locataires concernés par le relogement. Globalement bien reçu, il ressent toutefois l’anxiété grandissante des familles n’ayant pas encore de proposition de relogement. Gilbert Collet met tout en œuvre pour satisfaire au mieux les souhaits de chacun en matière de relogement.

A Presles, l’ODES organise la mise en place des travaux de résidentialisation au 18 et 20 rue du Docteur Roy et 2, 4 et 6 Rue Léon Blum. Les premiers coups de pelles sont prévus pour la fin d’année 2011 pour les 228 logements concernés.

Future chaufferie biomasse de Presles

Prochainement, les travaux de réhabiliation et de résidentialisation prévus par LOGIVAM démarreront pour les 70 logements de la rue du Maréchal Juin. Le remplacement des menuiseries extérieures, la réfection des terrasses, le remplacement des gardes-corps des balcons, le ravalement et l’isolation des façades sont inscrits au programme des travaux.

ENVOYEZ VOS CV ! Dans le cadre de la déconstruction du site de Chevreux, EMPLOI 02 recherche 6 à 7 personnes pour des travaux de manœuvre. La durée du contrat s’élève à cinq semaines par personne et représente 1 200 heures d’insertion. Contactez Irène Ciemniewski pour vous assurer de votre éligibilité au dispositif. Communauté d’agglomération du Soissonnais Tél. 03 23 53 80 30.

la transformation de Presles et Chevreux c’est l’affaire de chacun et c’est l’affaire de tous

Mouvement N° 5 - Ville de Soissons  

Mouvement N° 5 - Ville de Soissons

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you