Page 1

La tribune des élus du groupe Socialiste, Radical, Citoyen & Personnalité – Ville de Lille

Cantonales 2011 : un Nord fort et solidaire Le mois de mars a été l’occasion de clore un moment important de la vie démocratique à travers les élections cantonales. Ce renouvellement par moitié de l’assemblée départementale a concerné les cantons de Lille Est, Lille Nord-Est, Lille Sud- Est et Lille SudOuest. Dès le premier tour, les électeurs ont placé les candidats socialistes en tête sur les quatre cantons, et nous ont permis, au second tour de remporter l’élection. Nous remercions les Lillois et Hellemmois qui ont accordé leurs suffrages aux candidats du Parti socialiste que nous présentions pour ces élections des 20 et 27 mars 2011 et félicitons Frédéric Marchand, Alexandra Lechner, Marc Godefroy et Patrick Kanner, le nouveau Président du Conseil général, pour leur élection. Cette victoire, partagée dans de nombreux Départements en France métropolitaine et d’outremer, nous la recevons avec une grande responsabilité. Nous avons entendu le message des Français, qu’il soit d’espoir ou d’inquiétude. Entre la difficulté à trouver un emploi et à créer les meilleures conditions pour leurs enfants, nous continuons d’affirmer que le Département doit poursuivre son accompagnement des Nordistes pour leur apporter dans la proximité et la solidarité les clés pour mieux vivre au quotidien. Nous savons que bon nombre de nos concitoyens se sentent abandonnés par la politique et par les mesures qui la traduisent, l’abstention et le vote pour l’extrême droite le montrent clairement. Le nombre croissant des habitants qui boudent les urnes et qui ne se sentent pas concernés par les échéances électorales doit attirer toute notre attention dans les mois et les années à venir. Nous sommes conscients de la tâche qui est la nôtre à redonner du sens à la politique pour faire que les citoyens se sentent à nouveau concernés par la vie politique locale et nationale. Ce vote exprimé est une fois de plus l’affirmation du rejet de la politique du Président de la République et de son Gouvernement. Les Lilloises et les Lillois ont ainsi transmis leurs inquiétudes face aux dérives politiciennes actuelles. Ils redoutent la direction prise par le Gouvernement, celle d’une politique déshumanisante, injuste et inefficace.


Enfin, ils ont refusé de répondre aux tentatives de séduction de la droite sur la base d’une politique de la peur. Avec ces élections cantonales, les habitants du Nord, les Lilloises et les Lillois en tête, ont voté pour un rassemblement autour des valeurs de la République. Nous avons, au sortir du second tour des élections cantonales exprimé notre inquiétude quant au vote prononcé en faveur des candidats du FN. Nous avons par ailleurs constaté avec regret que l’UMP de Lille n’a pas joué le jeu républicain en ne donnant aucune consigne de vote à ses électeurs. Il est de ces moments de démocratie où, au delà des rancoeurs politiques justifiables, le choix doit être fait entre la cohérence, l’avenir, les valeurs républicaines et le repli sur soi, la haine et le rejet. Il fallait un engagement clair, un choix pris en conscience. Le « ni…ni » de la droite sur ces élections cantonales est porteur de leçons pour les échéances futures. Le grand défi à relever pour nous, élus du Groupe Socialiste, Radical, Citoyen et Personnalité sera de les convaincre, par la preuve, que nous sommes conscients de leurs préoccupations et de leurs besoins, et que nous continuerons, à Lille, à répondre aux attentes de chacune et de chacun, à travers les valeurs de solidarité, de progrès et de justice, si chères à notre Maire, Martine Aubry et que nous partageons tous. À un an de l’élection présidentielle, les élus du groupe Socialiste, Radical, Citoyen et Personnalité ont conscience des messages portés par les concitoyens. Nous sommes aujourd’hui plus que convaincus que l’attente est forte, tant pour redonner à la France ses couleurs et sa dignité que pour construire une société solidaire, juste et durable. Face à cette situation, nous savons combien la responsabilité du Parti socialiste et de la gauche est grande. Il nous faut redonner une voie à la France, montrer qu’une autre société est possible. Le Parti socialiste a présenté ces derniers jours aux Français un projet pour redresser la France et pour mettre la justice sociale et le respect au coeur de notre société et de notre République. Le changement est désormais possible. Les 9 et 16 octobre prochains, le Parti socialiste organisera des primaires ouvertes à tous nos concitoyens pour désigner le candidat qui portera ce projet de gauche, qui redonnera un sens à notre démocratie, qui replacera la question sociale et environnementale au centre de nos réflexions et qui rassemblera les Français autour des valeurs de notre République. Nous invitons dès aujourd’hui tous les Lillois qui souhaitent le changement à participer, à travers ces primaires, à la désignation de leur candidat(e) pour l’élection présidentielle de 2012 ! Les élus de notre groupe, autour de Martine Aubry, se sentent plus que jamais confortés à poursuivre le travail important pour répondre aux attentes des Lilloises et des Lillois à travers leur expression démocratique pour ces élections cantonales, mais nous garderons aussi au plus près de nos préoccupations les témoignages des citoyens désabusés, pour leur montrer qu’avec des hommes et des femmes engagés pour Lille, ils peuvent retrouver espoir en la politique. Les élus du groupe Socialiste, Radical, Citoyen & Personnalité

Cantonales 2011 : Un Nord Fort et Solidaire  

Tribune des élus du groupe Socialiste, Radical, Citoyen & Personnalité de la ville de lille

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you