Issuu on Google+

S y n d i c a t N a t i o n a l d e s A g e n t s d u M i n i s t è r e d e l ’ A g r i c u l t u r e F O R C E

O U V R I E R E

INFO SNAMA

Année 2011 Mars/Avril 2011

L’EDITO de Bernard ROUSSET DANS CE NUMÉRO :

Le L’édito de Bernard ROUSSET 1er Secrétaire général adjoint du SNAMA FO

Page 1

Enquête sur la qualité du service rendu aux usagers et sur les conditions de travail

Page 2

Retraite dorée anticipée pour les uns - Carrière à rallonge pour les autres

Page 3

CHORUS : une nouvelle fois pointé du doigt

Page 3

Audit au MAAPRAT

Page 3

Nous rejoindre… en 1 clic

Page 4

Les chiffres clés… du 5e rapport d’étape de la RGPP

Page 4

« FO a marqué un essai dans les DDI. Il faut le transformer ! »

congrès de notre Confédération FORCE OUVRIERE vient de se tenir à Montpellier devant plus de 3 000 participants. Tous les 3 ans, il est l'occasion de faire le bilan de l'activité syndicale de notre organisation, de définir ses orientations. Pour les "simples" militants que nous sommes, il est surtout l'occasion d'entendre, d'échanger et de partager avec d'autres militants, venus d'horizons professionnels différents (privés, autres fonctions publiques, autres administrations). Ces rencontres nous confortent sur la nécessité de renforcer notre action syndicale en défendant nos valeurs FO. Le goût amer de l'échec de la mobilisation sur les retraites peux décourager certains agents de se syndiquer. A ceux là, répondons que FO dans ce conflit a eu une ligne claire et revendicative. Bien qu'étant dans l'action commune (seule, FO ne pouvait pas faire infléchir le gouvernement), nous avons défendu notre revendication (appel à une grève interprofessionnelle de 24H ) dans chacune des intersyndicales. Revendication refusée par l'intersyndicale nationale et surtout l'axe CGT/CFDT. Chacun jugera s'il valait mieux faire 6 j de grèves successifs plutôt que les échelonner sur 4 mois ! Tirons en les conclusions ! Sur des bases claires et quand cela le nécessite nous serons dans l'action commune ou l'unité d'action, nous ne défendrons pas l'existence d'un syndicat unique dont l'embryon s'appelle l'intersyndicale. Nous sommes pour le pluralisme syndical, et à l'avenir défendons l' axe FO-FO. Les différentes consultations à venir sont

un enjeu essentiel : elles définiront la qualité d'organisation représentative (Loi renouveau dialogue social 2008). FO a marqué un essai dans les DDI, il faut le transformer ! En tant que syndiqués, nous devons contribuer à mobiliser nos collègues pour voter FO et même pour adhérer à FO. Prônons nos valeurs de respect d'indépendance, de liberté tant individuelle que syndicale. En ces temps de "grands vents", l'Union fera la Force (Ouvrière !) Les menaces qui pèsent sur le statut de la Fonction Publique et donc sur le maintien d'un service public républicain garant d'une proximité, d'une égalité de service, de la neutralité du fonctionnaire sont réelles : RGPP, réorganisation administrative territoriale de l'État, pertes de missions, transposition du Code du Travail (CDD, indemnité chômage,…). Nous nous devons de réagir en fédérant nos forces syndicales afin de garantir une défense des droits de tous les agents et salariés de nos structures quelque soit leur statut. Les DDI sont des terrains expérimentaux pour regrouper les énergies FO. Fort de la réussite de la création du SNAMA, nous devons mettre à profit notre expérience acquise afin de favoriser la constitution d’un syndicat FO Agriculture, issu de notre UNION actuelle USFOMA. Alors chers(es) adhérents(es) :

"FAISONS PETER LES COMPTEURS"* et FAVORISONS LE REGROUPEMENT DE SYNDICATS *dixit JC Mailly discours de clôture congrès Montpellier

Bernard ROUSSET 1er Secrétaire général adjoint du SNAMA FO

SNAMA FO 78 Rue de Varenne - 75349 PARIS 07 SP –  01 49 55 55 52 – 01 49 55 60 99 – 01 49 55 43 43 –  01 49 55 55 82


67 % des cadres s’alarment de la qualité du service rendu aux usagers (source Acteurs publics)

75 % des hauts fonctionnaires interrogés jugent que leurs conditions de travail en pâtissent

Pourtant, il paraît que les réformes vont dans le bon sens. Pour qui alors ? Page 2

I N F O S N AM A SNAMA FO 78 Rue de Varenne - 75349 PARIS 07 SP –  01 49 55 55 52 – 01 49 55 60 99 – 01 49 55 43 43 –  01 49 55 55 82


AN N É E 2 0 1 1 NUMÉRO 4

Retraite dorée anticipée pour les uns Carrière à rallonge pour les autres Alors que pour certains il faudra attendre 65 voire 67 ans pour avoir droit à une retraite bien méritée, il en est différemment pour d’autres ! Ainsi, un projet de décret prévoit que 30 ambassadeurs pourront, sous réserve d'être âgés de

58 ans au moins et de 62 ans au plus et de compter au moins vingt-cinq ans de service, demander un départ en retraite anticipé à condition d'en faire la demande avant le 31 décembre 2013. Décidément, l’iniquité a beaux jours devant elle !

de

CHORUS Une nouvelle fois pointé du doigt ! Dans son rapport public annuel publié le 17 février dernier, la Cour des Comptes « alerte » sur le projet Chorus qui devra en 2012 contenir l’ensemble de la comptabilité générale de l’État et être utilisé par environ 35 000 fonctionnaires. Or, d’après la Cour des

Comptes, les couacs ne manquent pas et il est peu probable que Chorus remplissent les objectifs qui lui avaient été assignés au départ.

largement sur les gains d’efficacité et d’efficience promis ». Telles sont les conclusions auxquelles arrive la Cour des Comptes.

« Les perspectives d’amélioration de la gestion publique résultant de Chorus tardent à se dessiner, la complexité des nouvelles procédures l’emportant encore

Quant au coût du projet, il pourrait encore s’alourdir pour atteindre 1,5 milliard d’euros entre 2006 et 2015. Tout ça pour ça !

Audit au MAAPRAT Parmi la cinquantaine de nouvelles mesures annoncées lors du 5e C o n s e i l d e modernisation des politiques publiques du 9 mars dernier, l’audit de l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) et de FranceAgriMer est, entre autre, prévu.

l’évolution de leur nombre et de leur poids budgétaire, l’impact de leur création sur les e f f e c t i f s d e s administrations et la suppression des éventuels doublons”. Plus globalement, chaque ministère dont le MAAPRAT va devoir se doter d’une structure d’audit interne.

Il s’agira “d’analyser

Page 3 SNAMA FO 78 Rue de Varenne - 75349 PARIS 07 SP –  01 49 55 55 52 – 01 49 55 60 99 – 01 49 55 43 43 –  01 49 55 55 82


Le SNAMA FO est présent sur toute la France métropolitaine et dans les DOM TOM.

SNAMA FO

Il

rassemble

techniques

les

du

personnels

Ministère

de

administratifs

et

l’Alimentation,

de

l’Agriculture et de la Pêche, et des établissements publics qui en dépendent, sans oublier les retraités ! 78 rue de Varenne 75349 PARIS 07 SP Téléphone : 01 49 55 55 52 Téléphone : 01 49 55 60 99 Téléphone : 01 49 55 43 43

SYNDICAT NATIONAL DES AGENTS DU MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE

Retrouvez-nous sur le web : www.snamafo.fr

Ce syndicat a pour vocation première de défendre les intérêts collectifs et individuels de ses adhérents auprès des administrations concernées.

Besoin d’info, de conseils, d’aide, d’appui... ? Rejoignez-nous… en un clic http://www.snamafo.fr/adhesion/bulletin.html

Directrice de publication Marie-Joëlle PETIOT Rédactrice Rose-Marie MERCIER

Ce 5e rapport a été rendu public le 9 mars dernier. 86 % des m e s u r e s engagées en 2007 sont sur le point d’aboutir, alors que les plus hauts responsables et

Les chiffres clés... du 5e rapport d’étape sur la RGPP

Suppression de :  100 000 postes entre 2009 - 2011 

10 % des postes de d’administration depuis 2007

directeurs

Réduction de : 3 % des surfaces occupées par l’État en matière d’immobilier 10 000 véhicules du parc de l’État avant 2013

dirigeants des services de l'État jugent, comme l'ensemble des agents publics, que cette casse organisée du service public est insupportable (voir les résultats de l’enquête réalisée par Acteurs Publics et l’Ifop en page 2).

Page 4 SNAMA FO 78 Rue de Varenne - 75349 PARIS 07 SP –  01 49 55 55 52 – 01 49 55 60 99 – 01 49 55 43 43 –  01 49 55 55 82


INFO SNAMA - Mars - Avril 2011