Issuu on Google+

SMUCBASKET LE MAGAZINE - N째3 - MARS 2010

QUELLE SAISON! www.smucbasket.fr


Edito

La section Basket, c'est plus de 315 licenciés répartis en une vingtaine d'équipes, encadrés par une quinzaine de dirigeants bénévoles, une vingtaine de cadres techniques. Avec le superbe potentiel humain, nous avions projetté d'atteler à nos deux équipes fanions, une formation digne de ce nom en redevenant Le Club Formateur référent au niveau régional est l'un des meilleurs au niveau national. Ce projet était ambitieux voire utopique, plusieurs facteurs l'ont rendu réalisable et cohérent. 1/ L'arrivée de Luc BOUVET : sa gestion, son ambition sportive, son efficacité le tout avec une grande discrétion, ont permis à notre équipe de garçons de décoller et de bien s'intégrer au sein du club. Il a aussi amené dans ses bagages MO KANTE grand joueur et futur entraîneur promis à un bel avenir dans le club. 2/ Le comportement des filles de NF2 : elles sont totalement libérées, pratiquent un basket de rêve, jouent les premiers rôles et sont de magnifiques smucistes. 3/ La qualité technique de nos entraîneurs: François GIOVANNELLI, Laurent NICOLAS, Vincent BOUSCARBIES et Lionel BRANDL nos coachs séniors qui par leur qualité technique et humaine, leur esprit club poussent leur équipe respective vers l'excellence. Ensuite, Olivier Ruiz a posé une base superbe de l 'école de basket aux Benjamins (es) largemet la meilleure de la région. Eric KEHLHOFFNER vient nous éclairer de ses conseils pour les catégories supérieures. René GOUIN, notre directeur sportif travaille sans relâche pour améliorer et optimiser l'ensemble de notre formation.

03 04 05 4/ L'ensemble de nos dirigeants : il faut prendre conscience de la qualité de cette équipe exceptionnelle totalement au service du club, permettant ainsi un excellent équilibre avec les entraîneurs. Bien sur, la récupération du gymnase Mistral (en attendant DAUMIER), l'investissement de Carol FONTANI qui a redonné du niveau et une âme à notre section féminine, le toujours jeune Carlos CARDOSO et son magnifique Tournoi International Jeunes véritable fleuron de notre section et qui véhicule notre savoir-faire. Bien sur, il y a Rémi, Jean-Pierre, Nicole, Martine nos poutres maîtresses.

15 16 19 20 22 23

SOMMAIRE Lettre aux parents L’école de basket DOSSIER SPÉCIAL ÉQUIPES 2009-2010 Le loto La Nationale Féminine 2 A vos agendas ! Charlie’s dream Les benjamines au HTV Nos partenaires

Il y a encore des zones où de gros progrès sont à effectuer : le budget et la vie du club (tournois, sponsoring, club de supporters, site internet)... Encore beaucoup de travail mais nous nous y attelons. Un grand bravo et merci à Carole ROCHER pour son SMUCMAG N° 3

Jean Acquaviva

Président du SMUC Basket

SMUC - 65 avenue Clot Bey - 13008 Marseille

Directeur de la publication : Jean Acquaviva • Rédactrice en chef : Carole Rocher • Crédits Photos : Jean Acquaviva, Jean SALESSY • Espace annonceurs - communication : Carole Rocher (tél.: 06 24 49 18 92) • SPOT Imprimerie


INFORMATIONS

Lettre aux parents Vous avez décidé de faire pratiquer un sport à votre enfant et, lui ou vous, avez choisi le basket. Le sport permet à l'enfant de s'épanouir physiquement mais pas seulement. Au travers de son équipe et du club, il va découvrir la notion du collectif et apprendre des valeurs de partage, de respect et de défi. Votre enfant sera encadré par des professionnels et voudra certainement vous impliquer dans sa vie au club. Il est rassurant pour l'enfant que ses parents l'accompagnent au club, qu'ils le regardent, l'encouragent et assistent à ses progrès. Le club peut être considéré par l'enfant comme son 3ème environnement après la maison et l'école. Vous parents, pouvez aussi y trouver votre place et vivre pleinement la vie du club.

Quels rôles pour les parents? Référent de l'équipe : c'est le lien entre le coach et tous les parents de l'équipe et entre le club et l'équipe. Le référent peut en début de saison dresser la liste des joueurs, coordonnées des parents , tel, mail et ainsi la transmettre à tous les parents. Cette liste est très utile lorsqu'il y a une info à faire passer ou tout simplement lorsqu'un parent ne peut emmener son enfant à l'entraînement et donc se rapprocher d'autres parents. Grâce à cette liste vous verrez quels sont les enfants qui habitent près de chez vous afin pourquoi pas de mettre en place le co-voiturage. Le référent s'assure que chaque enfant pense bien au goûter lorsque les matchs sont à domicile ou organiser des rotations. Le référent peut être convié aux réunions lorsqu'un événement est en préparation et ce dernier peut ainsi motiver les autres parents à participer à la mise en place des évènements. Responsable de salle : accueillir les arbitres, l'équipe adverse. Mettre en place la table de marque : stylos rouge et noir, plaquettes, feuille de match, bouteilles d'eau. Surveiller les ballons. Le responsable de salle est le représentant du club pendant la rencontre et doit veiller à la sécurité et au bon déroulement de la rencontre. Table de marque : nous devons fournir pour les matchs à domicile une personne qui tiendra le chronomètre et une personne pour la feuille de marque si l'équipe adverse ne peut en fournir. En déplacement nous devons avoir une personne pour la feuille de marque. Il est important que plusieurs parents sachent tenir la table de marque. Pour ces différentes responsabilités, le parent doit être licencié. (je vous rassure la licence dirigeant n'est pas au même prix que celle du joueur !)

Participer à la vie du club c'est : • • • • •

Etre présent lors des rencontres de son enfant, Etre présent lors des manifestations du club ( loto, tournoi, soirées...), Assister le samedi soir aux matchs des équipes fanions, Apporter son aide au coach de son enfant, Proposer son aide lors des manifestations.

L’équipe du SMUC.

Jean ACQUAVIVA Président

Vincent GELI Vice-président

Philippe ARNAUD Trésorier

Rémi LEDOUX Secrétaire général

Carole ROCHER Communication, événementiel

René GOUIN Directeur Sportif

Gérard BRANDL Communication externe

Jean-Pierre REDOUTE Webmaster

Martine MANSAIS Secrétaire

Michel ROUAH Médecin

Nicole ROSSI Carlos CARDOSO Responsable logistique Tournoi international

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

3


FORMATION

L’école de Basket

La pérennité du club s’appuie sur la formation et le nombre de jeunes licenciés qui le compose.

L

e SMUC est réputé pour offrir une formation de qualité permettant d'être présent dans les résultats sportifs. L'école de Basket qui regroupe les catégories suivantes : le Baby-basket, le Mini-basket et les Poussin(e)s, est le premier club départemental sur ces catégories d'âges, soit un total de 129 adhérents entre 7 et 11 ans. Il est important de préciser que la Direction Technique Jeunes est attentive à ce que chaque enfant puisse évoluer individuellement à son rythme tout en faisant partie d'une structure reconnue. Les catégories Baby et Mini-Basket comptent 70 basketteurs en herbe qui participent à des ateliers mettant en pratique des apprentissages techniques par le biais du jeu. Ces entraînements se déroulent chaque mercredi sur les plages horaires débutant à 10:30 et finissant à 15:30, sous la houlette de la responsable de programmation qui est Françoise MANIAGO accompagnée d'une équipe de 8 entraineurs. Nous tenons à remercier l'ensemble des parents qui s'investissent de par leur présence et leur soutien aux manifestations sportives qui ont lieu une fois par mois tout au long de l'année. Il s'agit de plateaux sportifs permettant de découvrir le basket de façon ludique par le biais de rencontres avec les clubs du secteur Marseille. Ce n'est donc pas un championnat. Notre objectif pour la saison prochaine sera d'une part, d'obtenir la Labellisation Nationale pour l'Ecole de Basket et d'autre part, de continuer à privilégier la relation de confiance que nous entretenons avec les parents lorsque ces derniers nous confient

4

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

leurs enfants.

La catégorie Poussin(e)s est une première étape vers le sport-compétition et ses championnats. Les matchs ont lieu régulièrement le samedi en début d'après-midi. A l'instar des catégories Baby et Mini-Basket, l'enfant poursuit son apprentissage technique dans l'équipe qui lui correspond. Lors de la saison 2009/2010, nous avons 4 équipes de Poussins et 2 équipes de Poussines. Nous offrons la capacité de s'entraîner 2 fois par semaine et un match le weekend. Chaque équipe offre à chacun la possibilité à trouver du temps de jeu pour le plus grand plaisir de tous. Un des motifs de satisfaction concerne l'évolution des licenciées Poussines présentes avec 21 adhérentes. Les catégories Poussines et Benjamines font parties des plus dynamiques du département grâce à la maîtrise de Carol FONTANI et des entraîneurs de l'ensemble de ces équipes. L'investissement des parents reste primordial notamment dans le cadre de l'accompagnement de leurs enfants et forme un lien entre nos animateurs et les familles. Les résultats sportifs valident nos actions : - 2009 Champion départemental Elite en Poussins - 2008 Vice Champion Départemental Elite Poussines Nous essaierons à nouveau cette saison d'être représenté dans les meilleurs championnats de ces Catégories Filles et Garçons.

Olivier RUIZ

Directeur Technique Jeunes


Dossier Spécial équipes 2009-2010

L

a section Basket du SMUC est composée de 6 équipes féminines et 13 équipes masculines disputant les différents championnats. En championnat de France notre équipe senior féminine joue les premiers rôles en nationale 2. A la 3ème place au classement général, elle jouera samedi 20 mars les 8èmes de finale de la coupe de France. Quant à l’équipe senior masculine qui évolue en nationale 3, la montée en nationale 2 ne semble plus très loin... Nos équipes seniors 2 filles et garçons disputent le championnat en pré national.

Concernant le championnat régional, le SMUC est représenté dans 6 catégories : senior, cadets 1ère et 2ème division, minime, benjamine et benjamin. Enfin le championnat départemental avec 9 équipes allant des poussins aux minimes filles et garçons. A ce jour, nous pouvons être fiers de nos résultats puisque sur 19 équipes, 5 occupent la première place et 8 la deuxième place.

l’école de basket

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

5


DOSSIER SPÉCIAL ÉQUIPES 2009-2010

LE PROJET TECHNIQUE

Le projet technique qui se met en place progressivement est un projet ambitieux qui, dans la continuité de ce qui a été fait au comité des BdR "la technique au coeur du comité", place la formation au coeur de notre section. Cela repose bien sûr sur une école de Basket forte, nombreuse et bien structurée, ce qui est le cas aujourd'hui grâce au formidable travail accompli et qui a été récompensé dès la saison passée par des résultats sportifs très positifs. Objectif de l'école de basket, obtenir le label France. Globalement, cette année, l'accent repose sur la mise en place de structures, et de contenus adaptés par catégorie. Des réunions d'entraineurs ont eu lieu et vont se poursuivre. D'autre part la priorité a été donnée aux benjamins et minimes, catégories à "points". Objectif affiché à court terme, retrouver dès l'an prochain les minimes et cadets France. Objectif à long terme, proposer une formation de qualité de l'école de basket jusqu'aux jeunes séniors et qui soit reconnue au niveau national. Un travail passionnant qui va se poursuivre l'an prochain par la mise en place du suivi individuel de formation et qui nécessite l'adhésion et la participation de chaque entraineur. Ce projet doit devenir une ambition collective et ne pourra être mené qu'avec la somme des investissements individuels.

René Gouin Directeur sportif

poussins 3

6

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

poussins 1

poussins 2


LES BENJAMINS

Forte d’une trentaine de licenciés garçons, la catégorie des Benjamins est scindée en 3 équipes cohérentes.

benjamins 1

Equipe première (Championnat Région) sur-domine son Championnat. 6 joueurs font parties de la sélection Départementale des Bouches du Rhône. le travail accomplit par son Coach (Olivier Cassard) doit amener cette équipe au bout du chemin dont elle trace les sillons. Joueurs : BAYALA Yann, CAYUELA Axel, CHAVENTRE Théo, DELLEUZE Olivier, MZALA Yanis, POINAS Romain, RAVELOJAONA Antsa, REY Fabio, RUIZ Imran-Hugo, TRINQUIER Austin. Equipe 2 (Championnat Elite Départemental) donne des motifs de satisfaction. Composée pour moitié de joueurs première année benjamins, cette équipe évolue dans le meilleur championnat départemental avec l’ambition de terminer dans le dernier carré des meilleures équipes du CD13. Joueurs : FERRI Nicolas, FONTANI Dorian, GELI Yohann, LAZENNEC Maxime, LASKAR Yankel, RAMONDA Mathis, ROUBY Grégoire, VINCENT guillaume.

benjamins 2

Equipe 3 (Championnat pré-excellence départemental). Cette équipe composée uniquement de joueurs première année de la catégorie benjamins (1998), est entraînée par Florient DEMERSON. Ce groupe s’est pris au jeu des victoires (7 victoires - 1 défaite) dans sa poule de compétition malgré l’idée première de ne pas compter sur les impératifs de résultat (à la différence des équipes compétitions), mais nos jeunes joueurs se sont fixés un challenge commun que l’on ne peut qu’encourager pour satisfaire leurs objectifs individuels. Joueurs : BARTOLETTI Alessandro, BENAMOU Léo, BENMESSAOUD Yanis, CIAPETTI Sacha, DI PIERO Valentin, GONIN Emmanuel, GOURLAY Mathieu, PETITJON Jérémy

benjamins 3 SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

7


DOSSIER SPÉCIAL ÉQUIPES 2009-2010

poussines 2

benjamines 1

LE SMUC, CLUB PHARE DU Nos quatre équipes jeunes féminines (poussines, benjamines 1 et 2 et minimes) portent haut les couleurs du SMUC. Emmenées par Damien Bedouin, Aurélie Caillot, Marie Arice, Marie Pellet, Fabienne Laval et Carol Fontani, elles sont actuellement leader de leur championnat respectif. Ces résultats témoignent de l’état d’esprit de nos filles qui affirment leur ambition d’évoluer en Minimes France et en Benjamines Région l’année prochaine, mais ils reflètent également le dynamisme, l’enthousiasme  et la motivation de tout un club. Carol Fontani

pré-nationale

8

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010


poussines 1

benjamines 2

BASKET FÉMININ

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

9


DOSSIER SPÉCIAL ÉQUIPES 2009-2010

minimes 1

LES MINIMES

minimes 2

10

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010


LES CADETS

cadets 2

cadets 1 SMUC BASKET MAGAZINE - N째3 - MARS 2010

11


Nationale Masculine 3 (2009-2010) De gauche à droite : Luc BOUVET, François GIOVANNELLI, Damien BEDOUIN, Jeremie GROS-ROSENVALLON, Pierrick GUILLOU, Patrick SIKELY, Renaud BOURGEOIS, Mohamed KANTE, Jean Paul BALMA, Junior COULIBALY, Sidy FAYE, Patrice ATEMBINA, Thomas VERGNES, Bernard GROS-ROSENVALLON, Laurent NICOLAS.


PARTENAIRE OFFICIEL DU SMUC


DOSSIER SPÉCIAL ÉQUIPES 2009-2010 LE PROJET DE LA NATIONALE 3 Nos missions : intégrer notre équipe au sein du club, veiller à son image et accéder en Nationale 2. Notre problématique sera liée au temps avec un objectif élevé fixé à court terme. Il faudra faire en sorte que le dynamisme d’équipe ne soit pas lié aux résultats. Afin de mener à bien ce projet, une charte interne est indispensable dans laquelle tout le monde s’engage à vouloir créer une ambiance, être enthousiaste. Il est nécessaire d’imposer des règles de vie de groupe et faire en sorte que chacun soit le plus professionnel possible pour gagner et s’inscrire dans la durée. L’esprit d’équipe est incontournable dans ce type de projet. Des valeurs simples mais souvent oubliées au quotidien doivent être affichées par le staff et les joueurs : le respect, l’humilité, la modestie, le partage, l’entraide et être magnanime. Respecter son engagement, faire preuve de rigueur et de discipline par l’écoute contribuent à favoriser cet esprit d’équipe. Il est important de préserver notre groupe par la confidentialité et la vie dans les vestiaires. Tout faire pour réussir, c’est tâcher d’être irréprochable, être animé par la passion et le plaisir constant, prendre conscience de l’intérêt du groupe et régler les tensions internes. Dans ce projet, il y a des obligations, des devoirs et des interdits, notamment se dissocier des règles et des résultats, s’auto-excuser, baisser les bras, renoncer. Sont prohibées également l’insatisfaction permanente

et la consommation par égoïsme. Lors des séances, le comportement de chacun est important. Les joueurs doivent être concentré, lutter, fournir les efforts +++, s’aider, s’encourager et communiquer. Mettre en place une philosophie de jeu, c’est ce qui prend forcément le plus de temps! Faire en sorte que chaque joueur comprenne ce en quoi il doit s’engager! Il faut hiérarchiser le jeu, les espaces afin de mettre en avant les joueurs et leur permettre d’oser prendre leurs responsabilités. L’engagement total des joueurs doit être des 2 côtés du terrain : défendre dur à cinq pour gagner des possessions supplémentaires, communiquer parce que c’est la première aide défensive de même que jouer à cinq en attaque (passing game). Clarifier nos intentions de jeu dans un concept collectif en respectant les espaces de jeu (spacing) et les temps de collaboration (timing). En conclusion, ce projet passe par un but commun à tous, une implication et une responsabilité de tous à 100%, le rôle de chacun évoluant en fonction des besoins de l’équipe. Voilà avec un maximum d’humilité ce que l’on essaye de mettre en place au quotidien avec l’adhésion et la volonté de chacun. La façon dont le joueur s’investira, sa motivation de bien faire les choses, sa volonté et sa conviction feront la différence.

Le talent fait gagner des matchs mais ce sont le travail d'équipe et l'intelligence qui font gagner des championnats. (Michael JORDAN)

François Giovannelli

LES SÉNIORS séniors 3

séniors 2

14

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010


Le Loto

C’était le 10 janvier dernier. Nous nous félicitons de cette après midi qui a réuni environ 200 personnes et nous vous remercions tous de votre présence. Présence qui nous permet de vous proposer un loto de qualité avec des lots multiples et variés. Le thème cette année était ''autour du monde '' ce qui nous a permis de voyager à travers l'artisanat, la culture, les spécialités culinaires et autres produits de différents pays. Félicitations aux heureux gagnants et rendez vous l'année prochaine...

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

15


A LA DÉCOUVERTE DE LA

Nationale Féminine 2

n°4. Julie PHILIPPON

Etudiante en médecine. Appellation officielle : « p’tite Ju ». Spécialités : Le tir à 3 points improbable et extraterrestre qui part à 200 Km/h et rentre avec la planche. Les chutes spectaculaires qui lui permettent d’arborer fièrement toute la gamme d’hématomes ou ecchymoses possibles sur le corps humain.

n°5. Vanessa LAURENT

Etudiante en économie. Grande imitatrice de Chuck Norris (voir épisode « soirées déguisées ») Intérieure de charme et de choc, adepte des chausset tes montantes. Palmarès : 9 fautes sur un terrain en moins de 24h (5 fautes en nf2.. presque 6 car l’arbitre aurait pu siffler une technique en plus.. et 4 fautes en pré nationale le même week-end) Peu de joueuses dans le monde en sont capables ! Une graine de star !

n°6. Estelle CATANI

Étudiante en médecine. Capable de sauver l’équipe sur un panier décisif après une interception de folie, mais également capable de porter fièrement des baskets bleues et oranges fluo aux pieds (c’est là le plus étonnant vous en conviendrez). A créé un langage tout particulier, compréhensible par elle même uniquement. Expression favorite : « ah oui ? »

16

n°7. Maryon PALMIERI

Lycéenne. La plus jeune, la plus pétillante, notre rookie. Meneuse jouant dans les deux équipes seniors, c’est un plaisir de l’avoir avec nous. Capacité extraordinaire à nous sortir des expressions déconcertantes, grande adepte du chant en yaourt, spécialiste des chanteurs des années 90. Son préféré étant (et là je cite, croyez moi) «  Georges Pompidou  » (vous comprenez maintenant l’utilisation de l’adjectif «  déconcertant  » ci dessus..) Mais c’est pour ça qu’on l’aime notre petite Maryon !

n°8. Lauryne SIMON

Assistante d’éducation. Rapidité et adresse sont ses deux points forts sur un terrain. Mais attention, la grande qualité première de cette joueuse est sa connaissance musicale. En effet, elle est capable, de jour comme de nuit, dans n’importe quelle condition et en tous lieux, chanter toutes les chansons paillardes du SMUC. Personne ne chante aussi bien qu’elle l’hymne du club. Si vous la croisez et lui demandez, elle se fera une joie de vous l’apprendre.

n°9. Julie HELIES

Professeur d’espagnol. Intérieure. Spécialité  : le lay-back raté. (J’y travaille mais c’est difficile !)

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

Fan de son équipe, de son club. Aime tout particulièrement les brochettes au fromage de chez Marco (et hop un petit coup de pub au passage) et aime lancer le jeu du tiercé avec ses coéquipières et tout le staff du club.

n°10. Audrey BOUYGUES

Conseiller financier La gâchette. Peut shooter et marquer au nez et à la barbe de n’importe quel adversaire. Jardin de prédilection : la ligne à 3 points. Signe distinctif  : en été comme en hiver, chaussettes montantes blanches. (Sauf exception, se reporter au chapitre « la coupe de France fluo ») Mais Audrey détient un secret que même sur son lit de mort elle ne dévoilera jamais : le secret de sa queue de cheval parfaite. Depuis la nuit des temps on essaie de faire pareil qu’elle sans succès, mais comment fait elle ? Jamais personne ne saura….

n°12. Emilie BARRUET

Thèse en biologie cellulaire Rare joueuse qui peut faire rêver ses partenaires et tout le public avec ses passes aveugles et ses mouvements magiques vers le cercle. Passez quelques heures avec elle au bord d’un comptoir et elle ne parlera plus un mot français mais uniquement en anglais. (5 ans d’études aux États-Unis aident….) Détentrice de tout un panel d’accessoires de basket de toutes les couleurs, la pièce maîtresse de sa collection reste malgré tout un débardeur bleu et blanc rayé des années 50, qu’elle met uniquement dans les grandes occasions.


n°13. Marina MAADEN

Vous ne la voyez pas souvent  ? Normal, elle est trop rapide pour l’œil humain… Certainement capable de courir le 100 mètres en 3 secondes, elle est également capable de traverser le Pacifique à la nage en quelques heures (peutêtre coure t’elle sur l’eau.. qui sait.. ?) Notre marin pompier veille sur nous ! Attention, le jour où vous la verrez avec des chaussettes hautes sur le terrain, vous pourrez aller déposer un cierge à La Bonne Mère, car Marina a un principe de vie simple : jamais de chaussettes hautes au basket !

n°14. Pauline LUCIANI

Etudiante en droit. « popo » est notre petite corse de l’équipe. Elle a commencé la saison comme intérieure, joue à présent ailière et jouera probablement d’ici quelques mois meneuse, avant de peut être prendre le coaching de l’équipe (oups.. pardon Vincent… !) Signe distinctif  : a toujours une salade de fruits dans un tupperware à chaque déplacement et une bande de copains que vous ne pourrez pas rater à Bergasse le samedi soir tant ils mettent l’ambiance. Enfant du club, elle le connaît comme sa poche et en été vous pourrez l’admirer sur les terrains de tennis.

Le coach Vincent BOUSGARBIES.

Signe distinctif : ses cheveux. Notre coach a la bouclette facile mais parfaite qui fait rêver tous les « cheveux raides » du monde. Avouons malgré tout que chacun d’entre nous tremble intérieurement à l’évocation d’une seule et même interrogation commune : se coupera t’il les cheveux un jour ? Grand spécialiste de la GRS, il a un jour réalisé en compagnie d’Estelle une démonstration très réussie de lancer de cerceau et de ruban. Soyez gentils et demandez lui gentiment, il sera fier de vous faire une petite démonstration. Coach, sans rancune… ;-)

Drôles de Dames par Julie HELIES

M

aintenant que tout le monde nous connaît un peu mieux, passons à la suite : le championnat. Je ne reviendrai pas sur nos résultats, vous les connaissez (pour les retardataires, vous les trouverez sur le site de la fédération www.basketfrance.com). Par contre, je peux parler de ce qu’on a vécu, ce qu’on vit et ce qu’on vivra encore au sein même de notre équipe. Après 8 victoires consécutives en début de championnat (désolées coach, on aura pas battu ton record de matchs sans défaite…), nous nous sommes rapidement rendues compte que notre équipe « fonctionnait » bien et même mieux que l’année précédente. Avec deux joueuses en moins (et pas des moindres, notre Nathou nationale et notre Mélissa internationale), on aurait pu penser l’inverse, mais finalement notre équipe est cohérente, simple et dynamique. Mais il est temps de vous dévoiler notre secret… car oui bien sûr, nous savons pourquoi nous gagnons... Cela s’appelle l’Amitié... Et croyez moi, de nos jours dans nos championnats, c’est une valeur en voie de disparition. Nous ne jouons pas pour l’argent, ni pour la gloire, ni pour la renommée... nous jouons pour nous. Le basket est notre passion, et au sein de notre club, nous pouvons la laisser s’exprimer en toute confiance. Ca commence par l’envie d’aller s’entraîner (je vous l’accorde, en plein hiver, sous une tempête de pluie lorsqu’il faut mettre son short et sortir de chez soi pour aller courir, au départ la motivation est légèrement amoindrie.. mais dès qu’on met un pied sur le parquet, on oublie tout et on a plus qu’une envie, courir et mettre cette balle orange dans ce filet..), puis l’envie de jouer pour se faire plaisir, tout en gardant le sérieux nécessaire pour aller plus loin dans la performance, l’envie de partager des moments, l’envie de proposer un beau basket aux personnes qui sont venus nous voir, l’envie de s’amuser et bien sûr et par dessus tout, l’envie de relever le challenge (car pour nous c’est un challenge) de gagner toujours plus pour arriver toujours plus haut dans ce classement. Et pour l’instant, en étant 4eme, on peut se dire qu’on est en bonne voie pour finir cette saison sans aucun regret. Alors bien sur, nous n’avons pas toujours gagné, nous n’avons pas toujours réussi à jouer correctement, à bien écouter les consignes, à bien faire ce que l’on devait faire... A Venelles la défaite a été cinglante ... mais si nous sommes assez fortes pour être solidaires sur un terrain, nous le sommes aussi pour relever la tête rapidement, relativiser, et nous servir de nos erreurs pour s’améliorer. Les retours de minibus après nos quelques défaites (Albertville, La Tronche et Villeurbanne) n’ont pas été sous le signe du désespoir, je vous l’ai dit, nous sommes une bande de copines, alors l’amertume passée après la douche, notre force est aussi de rebondir et de plaisanter, d’oublier quelques instant la frustration de la défaite. Ne croyez pas non

Et enfin, il y a nos géniales sparing partners comme notre Dorothée DINSOLLIEZ (Dodo pour les intimes) sans qui on ne pourrait pas faire grand chose et qui est devenue notre contreuse préférée !

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

17


plus que l’on oublie... Dans nos esprits, nous nous refaisons le match une centaine de fois, nous nous endormons en y pensant et en rêvant d’une autre issue plus gaie... Mais c’est la loi du sport, et c’est heureusement ce qui nous fait tout autant vibrer lorsqu’on gagne après un match serré, ou contre une équipe combative qui ne lâche rien, ou contre des adversaires avec qui nous sommes en rivalité directe au classement… Aucun sportif au monde ne peut expliquer cette montée d’adrénaline pendant un moment critique d’un match, et encore moins la vague de bonheur qui nous envahit lorsqu’on entend le coup de sifflet final et que l’on sait que l’on a gagné. Gagner à domicile était, est et restera notre leitmotiv toute la saison. C’est plus encore, c’est un devoir. La défaite fait partie du jeu, mais nous ne perdrons pas à Bergasse, ou au moins sans avoir mouillé le maillot et tout tenté pour obtenir la victoire... Parce qu’à l’inverse, gagner au SMUC nous donne tout simplement un sentiment de fierté et de satisfaction. D’abord parce que nous sommes contentes de s’être fait plaisir, et par la même occasion d’avoir fait plaisir à tous ceux qui nous entourent, s’investissent et sont là pour nous. Le coach d’abord, parce qu’il a réussi à nous faire jouer comme il fallait et puis évidemment, comment ne pas parler de notre président ? Toujours le sourire et un petit mot pour chacune, des présidents comme ça, on en trouve plus !! Mais ensuite parce que l’on sait que la nuit s’annonce longue, au club house et chez Marco !! Et ça, il faut bien l’avouer, nous en sommes de ferventes adeptes ! Fêtardes nous ?? Jamais !! (Hum….enfin….) Nos best of ? - La soirée déguisée où nous nous sommes retrouvées avec walker texas ranger (Vanessa donc, pour ceux qui suivent), Mario et Luigi, Steve Herkel, Un bébé, Lara Croft, Larusso et autres stars inter planétaires… - La soirée filles vs garçons ou l’on a démontré de manière évidente que dans ce club, les filles sont plus fortes que les garçons pour mettre l’ambiance. - La coupe de France fluo (je reviendrai sur ce chapitre à la fin). Il est évident que chaque soirée est agrémentée de chants divers et variés, dont bien sûr , le majestueux hymne du SMUC, puis tout un autre catalogue de chansons, des plus drôles et légères aux plus... Comment dire... grasses et tout de suite moins poétiques... ;-) Mais rassurez vous, nous les chantons toutes avec justesse, finesse et engagement !… Ne vous méprenez pas, ce ne sont pas nous, les joueuses, qui avons créé cette coutume, pas du tout ! TOUS nos dirigeants nous ont appris ces chansons, certains avec plus de voix que d’autres (merci Gégé) et nous incitent à être quelque peu vulgaires.. nous, les filles timides et réservées que nous sommes… (On ne sait jamais, sur un malentendu ça peut passer !!) Bref, toujours est il que nous vous invitons cordialement à venir passer une soirée avec nous, nous serons les plus ravies ! Pour terminer, je parlerai de la coupe de France, dans laquelle nous sommes engagées. Ceux qui étaient présents et qui pensaient avoir eu le privilège d’avoir pu admirer la palette de toutes les couleurs que nous avons arborées, vous ne serez plus les seuls, nous avons décidé que nous porterions fièrement ces couleurs à CHAQUE match de coupe, aussi longtemps que nous serions encore en compétition. Pour ceux qui n’étaient pas là, je vous dois quelques explications : chacune de nous a choisi une couleur (fluo bien sûr) et nous avons décidé de porter le plus d’accessoires possible de cette même couleur pendant le match… entre autres : chaussettes, lacets, bandeaux, barrettes, élastiques… j’en passe, et des meilleures.. ! Alors venez nombreux au prochain tour, si vous manquez d’idées pour votre prochaine soirée colorée ! Et n’oubliez pas, ALLEZ LE SMUC !!! A LA MUERTE !!!!

18

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

A SAISIR ! Vends deux paires neuves (grise/rouge ou blanche), pointure 41. 60€ la paire. Tél. 06.13.02.47.21.


! s a d n e g a s o Av

Le XIVème Tournoi La fête du SMUC International

La traditionnelle fête du SMUC se déroulera le 19 juin.

Le tournoi international aura lieu le 5 et 6 juin à Jean Bouin. Cette année encore des équipes prestigieuses seront au rendez vous. Pour la catégorie minimes garçons, le CSKA MOSCOU (Russie), KK ZEMUN (Serbia), OLYMPIQUE ANTIBES (France), CALAIS BASKET (France), ES ELAN CHALON (France). Pour la catégorie benjamins garçons, nous recevrons Sél. LIGUE CHAOUIA (Maroc), CHOLET BASKET (France), KK ZEMUN (Serbia), CHALON et ANTIBES. Comme chaque année, les bénévoles sont les bienvenus pour assurer le service des repas, la tenue des tables de marque et la buvette.

Auront lieu des olympiades inter sections. La journée sera rythmée par des épreuves sportives, intelectuelles et quelques surprises. Toutes les tranches d'âge seront représentées. La délégation représentant le basket sera composée d'une quarantaine de participants. Pour ceux qui ne souhaitent pas participer aux olympiades, nous vous demandons de bien vouloir venir afin se supporter vos coéquipiers tout au long de la journée.. Les festivités démarreront vers 10H30 avec une veritable cérémonie d'ouverture, défilé des délégations etc... et le tout dans la joie et la bonne humeur. Après la remise des récompenses, l'apéritif sera servi sur l'esplanade suivi d'un dîner. Des infos vous seront communiquées par vos coachs respectifs. En espérant vous voir nombreux ce jour là et pourquoi pas gagner les olympiades du SMUC.

Bientôt les vacances

Afin de continuer l’apprentissage du basket ou de confirmer ses acquis, des camps de basket vous sont proposés durant les grandes vacances scolaires. Le SMUC proposera cet été deux stages en demi-pension. Destiné aux enfants nés en 1999, 2000 et 2001 licenciés ou non dans un club de basket. Sous la conduite d’Olivier RUIZ (BE2), responsable de stage et d’entraîneurs titulaires du BE1 en charge des catégories de jeunes au SMUC. - Semaine 1 (5 au 9 juillet) Demi-pension : 165€ - Matinée : 60€ - Semaine 2 (12 au 16 juillet) Demi-pension : 135€ - Matinée : 50€ Demi pension : de 9h00 à 17h00 - Repas le midi au restaurant "Chez marco" (près des terrains de tennis) - Goûter l'après midi inclus. Matiné : entrainement le matin de 9h00 à 12h00. Renseignements et résevation : Olivier Ruiz - 06.12.77.40.34 Un camp basket vous est également proposé à Istres, parrainé par Nando De Colo de l’équipe de France drafté par la NBA. Encadré par des brevets d’état, des joueurs professionnels et des entraîneurs nationaux.

1ère série assise numérotée : 34.50 € au lieu de 40.00 € 2ème série non numérotée : 23.50 € au lieu de 29.00 € Réservations avant le 16 avril auprès de Carole (06.24.49.18.92)

Le 17 mai, au Palais des sports de Toulon.

De la semaine du 4 au 10 juillet et et du 11 au 17 juillet en pension complète. 60 places par semaine. Ne tardez pas à reserver. Renseignements : Guillaume Bodzioch - 06.66.37.86.66 - guillaume.bodzioch@orange.fr

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

19


TEMOIGNAGE

Charlie's dream

Charlie Gouin, parti à la conquête des USA nous raconte son aventure.

C

'est la NJCAA qui décide de la date du début des entraînements collectifs. Ce sera le 5 octobre cette année. En attendant je m'installe dans la peau d'un étudiant athlète américain. 2 à 3 h de cours le matin et sport tous les après midi. Muscu et "individuals" (entrainements individualisés par groupe de 2 à 3 joueurs. L'organisation autour de l'équipe est énorme, 1 head coach, 2 assistants et 1 manager. Pour l'ensemble des sports se rajoute un préparateur physique, 2 kinés, et pendant les matchs, une statisticienne qui édite les stats à chaque temps mort et des

Charlie, 4ème en partant de la gauche

gamins qui apportent serviette et bouteille d'eau au gars qui vient s'assoir sur le banc. Les entrainements s'enchainent, rapidement je me rends compte de la différence de jeu avec la France. Les gars sont tous hyper musclés, grosse détente, jeu en pénétration près du cercle avec beaucoup de drive, défense très dure, intensité physique énormissime. Je discute avec mes coéquipiers et je m'aperçois rapidement que je ne suis pas au niveau physiquement et défensivement. Il me manque 5 à 8 kg de muscles et il faut que je travaille ma défense comme un malade. Je décide d'être 'Redshirt', c'est à dire de m'entrainer une année sans jouer. Ca me permet de ne pas perdre une année d'éligibilité, pendant laquelle j'aurai certainement joué très peu du fait de mon niveau. J'en parle au coach, il est d'accord. Cette année je bosse et je ne joue pas ! On a le droit de jouer seulement 4 ans en université. Alors je bosse pour rattraper mon retard. Nos équipements : 1 short, 1 maillot réversible, 1 sous maillot (pour l'entrainement), 1 sac à dos, 1 paire de basket, 1 survêtement, 1 sac de sport et pour les 12 non Redshirt (on est 17 dans l'équipe dont 5 Redshirts) la tenue de match. Tout l'équipement est marqué au numéro du joueur, le mien est le 25. Les entrainements collectifs ont commencé. Ils sont très durs et les oppositions très intenses. On ne se fait aucun cadeau mais dans le plus grand fair-play.

20

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010


Les bras accrochés, les maillots tirés, on joue pour gagner sa place. Dur dur les premières fois! A la fin de l'entrainement journalier, quand le gymnase est libre, je reste faire des séries de shoot ou de la dextérité avec l'autre Français Guy notre pivot de 2m13. Je vais en plus à la muscu avec le préparateur physique 1h00 à 1h30 par jour.

et de ne pas jouer, mais je suis sûr que c'est le bon choix.

Le premier match. Un rêve, notre salle a une capacité de 2000 places elle est au ¾ pleine. 1500 personnes. Orchestre qui joue l'hymne Américain à chaque début de match, pompom girls. C'est l'Amérique. A chaque temps mort, l'orchestre et les cheerleaders font le show. Il y a une ambiance indescriptible dans les tribunes. Je vis ça comme un rêve, dunks énormes,défis physiques, je me régale même si c'est dur d'être sur le banc

5 mois sont passés. On a vraiment une grosse équipe. On est 8eme national, on a même été 2eme pendant 3 semaines. Je travaille, je progresse, j'ai pris 4 kg de muscles (mais je parais toujours frêle par rapport aux big men. A l'entrainement je commence à faire quelques cartons lors des oppositions et mes séquences défensives sont maintenant souvent ponctuées de "good job Charlie".

Good job Charlie !

Objectif être un des très bons joueurs de l'équipe l'année prochaine et avoir une bourse pour intégrer une faculté de NCCA D1 l'année d'après. Ici c'est l'Amérique, tout est possible, il faut travailler, tout est mis en oeuvre pour qu'on puisse le faire, et profiter de cet énorme engouement autour du sport universitaire et du basket en particulier. Pour un passionné de basket comme moi, c'est un rêve éveillé que je vis tous les jours

Charlie Gouin

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

21


EVENEMENT

Les benjamines au HTV

Le 6 février dernier, nos benjamines filles ont foulé le parquet des Pro lors de la rencontre HTV - Poitiers.

Le HTV a pour habitude de convier les clubs de la région lors des rencontres des Pro A. Cela peut être dans le cadre de la présentation des joueurs où à la mi temps avec une rencontre de quelques minutes entre 2 équipes. C’est donc le 6 février dernier que nos benjamines ont accepté de disputer un match de 6 minutes face à l’équipe de La Valette qui évolue en championnat régional. Les Smucistes ont remporté cette rencontre 19 à 3. A noter que nos jeunes

22

SMUC BASKET MAGAZINE - N°3 - MARS 2010

basketteuses sont classées 2ème en championnat régional. Merci au HTV pour cette initiative qui a permis à nos demoiselles de jouer dans l’enceinte des ‘’grands’’ devant un public venu nombreux.


SMUC BASKET MAGAZINE - N째3 - MARS 2010

23


24

PARTENAIRE OFFICIEL DU SMUC

SMUC BASKET MAGAZINE - N째3 - MARS 2010


SMUC Basket n°3 (mars 2010)