Page 1

SMAG Nº 7 | 14 MARS

LA NOUVELLE REFORME Les professeurs, les ingénieurs les médecins et qui encore ?

ZOOM SUR H1N1 et Head Transplant

ISSUE XII | 14 MARS

PRÈS DE VOUS

NETCOM DAY

1

MAROC EN COMA WAKE

SMAG N° 7 UP


smag’s melody with smag we are the challenge, we are the future love, big offers, and freedom enjoyment, motivation for future smag’s family, small or big men or women you have the ability just give you a chance to take the opportunity your talent is a flower, but smag is the spring is the power to be strong with your talent ”Smag is a treasure hunt”

- Ouissal Ait Si Mbark


SOMMAIRE

06

La nouvelle réforme Plusieurs causes ont poussées les étudiants en médecine à protester, il s’agit bien du boycott de l’année universitaire 2015-2016.

08

C O N T R A S T E Les étudiants en médecine se sontils mis d'accord avec La nouvelle réforme ?

12

Internet Of Things Révolution technologique au service des villes durables

14

Head Transplant The revolution we’ve been waiting for.

16

H1IKN1 (H1N1) Le plus célèbre des virus de la grippe, après l’hiver 2009/2010 et la forte médiatisation dont il a fait l'objet.


MERYAM ZEJLY

NOS CONTRIBUTEURS

Étudiante à la faculté de médecine et de pharmacie à Agadir

MOUAD MOUTAOUAKIL

J Dr. JAMAL AIT SI MBARK Poète

HAMZA ELFARRE

Étudiant à la faculté de médecine et de pharmacie à Fès et membre actif de "Math & Maroc"

Élève ingénieur à l'ENSA de Marrakech

OUISSAL AIT SI MBARK Élève ingénieur à l'ENSA de Marrakech

OUMAIMA MOHAMMADI Étudiante à la faculté de médecine et de pharmacie de Marrakech

L LEILA

Étudiante à UMP

AYOUB MASSI NASHANE Artiste

H HIBA AKHADDAR Auteur du roman de science ficiton "R.E.M.E.N"


editorial

Nous résumons encore une fois notre tournée sur les facultés et les écoles supérieures au Maroc , cette fois ci nous parlerons particulièrement sur les facultés de médecines et de pharmacies (FMP) . SMAG est de retour donc dans une nouvelle édition qui vise spécifiquement les problèmes qu’ endurent nos futurs médecins. Notre objectif primordial, étant un magazine des étudiants, est de communiquer leurs opinions et leurs besoins principaux au public. Notre engagement et votre confiance en nous, Nous incite à faire passer vos demandes et protestations vis-à-vis la nouvelle réforme des études de médecine au Maroc. Vous trouverez dans cette édition des témoignages et des articles qui comportent des avis différents et diverses à propos de cette thématique actuelle . Nous gardons toujours au sein de l’équipe « SMAG » un esprit ouvert et objectif concernant toute nouvelle que nous vous transmettons .D’après tout c’est l’un de nos principes étant des reporters dont le seul but est de créer un espace propice pour les partages d’opinion , d’articles et d’autre contributions de nos chers étudiants marocains . Chers lecteurs, chères lectrices ,nous sommes très reconnaissants de votre fidélité et nous tenons à vous remercier chaleureusement pour cette durée plein de partage ,bonheur et sincérité ainsi que nos chers contributeurs pour leurs soutiens et leurs articles créatifs . Espérons qu’on soit toujours à la hauteur et constamment à votre espérance. Nous vous souhaitons une bonne lecture. Cordialement .


SMAG Actualités

La nouvelle réforme de la médecine

P

E

Le médecin généraliste est sans aucun doute le pivot du corps médical. Il est nécessaire de fournir des conditions favorables pour une formation adéquate du médecin généraliste afin d’assurer une meilleure efficacité du système de soins.

lusieurs causes ont poussées les étudiants en médecine à protester; il s’agit bien du boycott de l’année universitaire 2015-2016. Les revendications de cette assemblée étaient claires ; d’une part l’élévation du taux des subventions financières pour le service dans les CHU publics pour les externes, et d’une autre part la révision de la réforme ainsi que la réhabilitation matérielle. nfin les ministères de la santé et de l’enseignement supérieur ont signé avec les étudiants un accord qui avait mis fin aux protestations des étudiants. Or la nouvelle réforme n’as guère servi les intérêts des étudiants. Ces derniers souffrent du programme chargé et de la mal systématisation de l’ordre des modules.

A

vec cette nouvelle réforme , afin d’obtenir un diplôme de docteur en médecine, il sera nécessaire de passer un examen national d’habilitation plus la validation de toutes les années de formation et l’admission de la thèse. Cet examen est fait pour donner l’équivalence du diplôme des universités privées ce qui semble injuste pour les étudiants des facultés publics.

7

SMAG N° 7


C

O

N

1

T

MERYAM ZEJLY

étudiante à FMP Agadir J'évoque un sujet très sensible et très important qui a commencé à taper sur les nerfs de tous les étudiants en médecine: «La nouvelle réforme". Une nouvelle réforme qui déclenche un nouveau défi pour les étudiants de la FMP,et peut-être la privatisation est la plus pire des nouveautés qui détruit la santé mentale d'un étudiant en fac de médecine . Cet étudiant qui a souffert pour accéder cet fac, ayant une mention très bien, et qui continue à souffrir afin de valider tous ses modules (si non il redoublera selon les lois de la nouvelle réforme qui fait perdre toute l'année pour un simple sous-module non validé)sous un système de correction très sévère. Le changement a atteint aussi le programme qui est devenu surchargé(à titre d'exemple le module de sémiologie qui était programmé après le 1er cycle, mais maintenant il est là pour perturber les étudiants de la 2ème année). Après un long trajet plein de souffrance et de manque de pratique, des profs,...la privatisation vient détruire le rêve de l'étudiant de la FMP d'accéder à l'internat(places très limitées):des étudiants des universités privées(qui ont achetés leurs postes dans le domaine) souhaitent partager(pourquoi pas acheter) cet internat, ce qui menace l'avenir des étudiants des fac de médecine...Un autre problème épineux, l’examen d'habilitation: affaire cruelle pour donner aux étudiants des universités privées un avantage de plus ,une sorte d'équivalence, et pourquoi pas-en tenant compte le 60%de la note du diplôme y compris le cursus de la 1ère à la fin de la 6ème année- ils seront valorisés avec leur "notes reçus au calme" avec un système de validation différents et un système de correction adapté à leurs besoins. Je tiens aussi à déclarer la grande différence au niveau des formations,études,stages et services.... alors que nous nous battons juste pour valider et passer l'année. La notion des mentions du doctorat influencera notre carrière, même au niveau du travail à l'étranger: un docteur avec mention passable sera sûrement dévalorisé sachant qu'on ne peut juger un médecin qu'avec ses compétences. Je vois que la nouvelle réforme est une affaire cruelle réalisée et préparée en silence pour détruire la santé au "Maroc que j'aime" et donner aux universités privées plus de chance pour dominer. On n'acceptera jamais cette situation. Une grève nationale est déjà faite comme objection contre cette connerie, et on continuera à battre jusqu'au bout .Ce qui ne s'obtient pas par lutte, s’obtient par plus de lutte.

R


A

S

T

E

2 LEILA

étudiante à UPM Bonjour , Je suis Leila , étudiante à la faculté privée de médecine de Marrakech. J'ai lu pas mal d'articles à propos des manifestations menées par les étudiants de la faculté de médecine publique concernant l'interdiction des élèves du secteur privé , du passage du concours de résidanat au sein des CHU publiques . Tout le monde pense qu'étudier en faculté de médecine privée est synonyme de laxité et de manque de volonté , et que les études en médecine publiques sont meilleurs en terme de formation . Certes , il faut savoir que payer de l'argent pour étudier ne veut pas dire acheter son titre de médecin, mais se sacrifier pour tenir tout le long d'un cursus dur et qui demande de la persévérance. De plus , les étudiants privés bénéficient des mêmes cours, mêmes professeurs , et que , leur volonté d'études est similaire à celle de toute personne désirant devenir médecin , aider les gens , et sauver l'humanité. D'ailleurs, vous savez bien qu'un établissement ne pourra en aucun cas accorder à un élève irresponsable son diplôme de médecin , car c'est une question de vie ou de mort . Finalement , je pense que si les élèves du secteur public interdisent les élèves des universités privées de passer leurs concours de résidanat , ils devront donc mettre les étudiants à l'étranger sur le même pieds d'égalité et refuser de les laisser exercer le métier au Maroc .

R

9

SMAG N° 7


O

N

3

T

ÉTUDIANT À LA FMD CASALBANCA En tant qu'étudiants , nous pensions que le nouveau régime apporterait des solutions à des problèmes que nous avions. Nous étions optimistes en ce qui concerne l'examen national d'habilitation, en pensant que ce sera un simple examen national au lieu de notre examen de fin d'études. Puis nous apprenons que l'internat sera ouvert au privé ! et c'est là que nous comprenons que le fameux examen national d'habilitation n'a pas été instauré pour la bonne cause ou pour apporter un équilibre ! Il a été instauré pour empirer le gouffre d'injustice ! Vu que sur notre diplôme figurera la mention en prenant en compte 60% de la moyenne des notes, 25% l'examen d'habilitation et 15% la thèse (comme ce qui est observable sur le cahier de normes pédagogiques en photos) Et là notre diplôme de doctorat sera similaire à notre bac : Bac mention très bien pour les étudiants privé et passable pour le public .. Fini les fac publics dorénavant, endettez vous pour que vos enfants et vos petits enfants puissent faire des études supérieurs dans le privé ! Étudiants du privé ou du public, médecins, Pharmaciens ou dentistes ceci n'est pas un combat Étudiants privé vs Étudiants public mais un combat pour maintenir l'accessibilité a un enseignement supérieur public de qualité pour nous et les générations à venir! Donc nous les étudiants en médecine publique, déclarons notre REFUS CATÉGORIQUE vis à vis cet examen d'habilitation, et encore plus que ça, nous REFUSONS tout type d'examen, passerelle, concours... Qui a pour but de privilégier les étudiants en médecine privé rien d'autre. Nous tenons à préciser que nous n'avons rien de personnel contre les étudiants en médecine privée, au contraire, ce sont nos amis... Mais, nous avons des points de non retour, nous n'acceptons PAS cette notion d'avoir cette mention sur notre diplôme, et avec ces proportions INJUSTES envers les étudiants en médecine publique .

C

R


A

S

4

T

E

Mouad Moutaouakil Les étudiants en médecine sont en colère, que demandent-ils ? De plus en plus de voix furieuses s'élèvent, les étudiants de toutes les facultés de médecine publiques du Maroc sont indignés. Une indignation légitime vu ce que le ministère et le gouvernement veulent faire des études médicales et du secteur de la santé : le privatiser et tuer la faculté publique, tuant par le même coup la formation médicale basée sur le mérite et l'intérêt du peuple marocain. Les étudiants demandent à ce que le concours d’internat publique reste réservé aux ressortissants des facultés publiques, ce qui est totalement raisonnable. Ils veulent également avoir un texte clair précisant toutes les modalités de la Nouvelle Réforme des études médicales, surtout le troisième cycle qui reste un mystère et dont on ne sait carrément rien. Pour rappel, cette réforme a été appliquée aux promotions qui ont intégré les facultés de médecine depuis 2015. Le troisième point est celui de la 7ème année actuelle ; les Faisant Fonction d’interne en périphérie souffrent de plusieurs problèmes qui entravent leur formation et met en jeu leur sécurité et avenir. Ces 3 points sont les traits essentiels du dossier revendicatif récemment élaboré par la CNEM (Commission Nationale des Étudiants en Médecine), dossier qui inclut également plusieurs revendications légitimes concernant la formation, les terrains de stages… Les droits ne se donnent pas, ils s'arrachent. Rester silencieux face à l'injustice équivaut à une acceptation implicite. Quel étudiant en médecine acceptera-t-il d'avancer vers un futur noir ? Ne connaissant rien des atrocités et injustices qui pourrait l'attendre ? C’est pourquoi les étudiants de l’ensemble des facultés ont manifesté leur refus par des grèves, des sit-in, des marches, ainsi que d’autres formes artistiques et très civilisées de protestation. Dans l’espoir que les revendications des étudiants en médecine soient satisfaites dans les plus brefs délais, une marche nationale aura lieu le 14 Mars, une marche qui se promet grandiose et suite à laquelle d’autres étapes revendicatives suivront, jusqu’à ce que les futurs médecins regagnent leurs droits.

R

11

SMAG N° 7


v


INTERNET OF THINGS Révolution technologique au service des villes durables LE 9 MARS À L'ENSA DE TANGER

L’internet des objets a été labellisé comme « la prochaine révolution technologique» en raison de la façon dont cette technologie va changer la manière de vivre, de travailler, de se divertir et de voyager, ainsi que la façon dont les gouvernements et les entreprises interagissent avec le monde. Le marché de l’iot représentera 11% de l’économie mondiale en 2025. Les villes sont bel et bien au cœur de la révolution iot, qui explose ces derniers temps et se place comme un incontournable des innovations du monde de demain. Cette technologie construit progressivement le début d’une relation durable entre l’être humain et les objets afin de faciliter la vie des particuliers mais également des entreprises tout en donnant naissance à des villes durables normalisées en matière d’économie, environnement et sociologie.

Le club développement et innovation technologique: "CDIT" en collaboration avec la filière "génie des systèmes de télécommunication & réseaux", organise le samedi 09 mars 2019 à l'ENSA de Tanger une journée telecom : NETCOM DAY. En sa 6ème édition, l'événement phare de la filière a pour thème : "internet of things : Révolution technologique au service des villes durables". L’objectif de la journée étant la sensibilisation

quant aux changements incessants dans le domaine it et telecom, se concrétisera à travers diverses conférences:

LE CYBERSÉCURITÉ EST L'UN DES POINTS ESSENTIELS SUR LESQUELS SE FOND L'IOT. LE 1ER SOUS-THÈME SERA ALORS LA CYBERSÉCURITÉ: c'est quoi ? Comment ça fonctionne ? Et comment maîtriser la cybersécurité de vos objets et systèmes connectés ?

CLOUD SERA LE 2ÈME SOUS-THÈME QUE NOUS ABORDERONS LORS DE CETTE 6ÈME EDITION DE NETCOM DAY. C'est quoi cloud ? Comment l'utiliser ? Et quelle relation existe entre cette technologie et l'IOT ?

ET LE 3ÉME SOUS-THÈME SERA: LES VILLES DURABLES.

Qu'est ce qu'une ville durable ? Comment réussir la transition vers des villes durables ? Et ça changera quoi de vivre dans une ville d'un certain développement urbain durable?

TABLE RONDE

IOT : DE L'IDÉE AU DÉPLOIEMENT DU SERVICE CONNECTÉ LES ÉTAPES INDISPENSABLES

13

SMAG N° 7


Head transplant “This is going to be the revolution we’ve been waiting for. This is going to change life as we know it.” – Dr. Sergio Canavero

I

n April, 2015, 30-yearold Russian man, Valery Spiridonov, announced that he will become the subject of the first human head transplant ever performed, saying he would volunteer to have his head removed and installed on another person's body.

T

he leading doctor that devised the procedure is nonetheless than the Italian neurosurgeon Sergio Canavero a.k.a. “Doctor Frankenstein”. Thanks to the technological advancement and sciences.


O

perations that one seemed impossible and diseases that was incurable are now feasible. With the assistance of other researches. they performed the surgery in a handful of animal studies on mice, rats and a dog, all of whom shockingly survived the surgery and even regained some motor function.

T

he difficulty is mainly about Rejection which may prove more problematic than the surgery itself and the second one is about reconnecting the spinal cord successfully despite many proposition to accomplish it they still

lacks further proof. Even if the procedure were to somehow succeed, there is one last issue to consider. There is no way of knowing how the patient’s mind would respond to such a profound change. While neurologists have created all types of fancy scanning equipment (MRIs, fMRIs, PETs, EEGs) to study the brain and developed treatments for extraordinarily complex disorders, there is still no consensus on where identity originates. Does it come from the body? The mind? The brain?

D

r. Canavero estimates that 80 percent of the personality of the headtransplant patient will transfer with the surgery.

But he willingly admits he’s just guessing. He believes some memories are contained in parts of the body such as the microbiome. He stated also that personality changes are inevitable with or without a head transplant, referencing the ancient Greek philosopher Heraclitus’ mantra: “Panta Rhei” or “everything flows.”

T

he medical community has strongly criticized the neurosurgeon accusing his work of being morally wrong and possibly criminal while others are more curious about the outcome if it succeeds and how it may revolutionize the medical industry .

15

SMAG N° 7


ARTICLE SCIENTIFIQUE

H1IKN1 H1N1 Le virus H1N1 est responsable de la grippe A(H1N1), une maladie virale contagieuse qui touche les organes respiratoires. Ce virus est génétiquement différent de celui de la grippe saisonnière.

Il est certainement aujourd'hui le plus célèbre des virus de la grippe, après l’hiver 2009/2010 et la forte médiatisation dont il a fait l'objet. Les virus de la grippe sont minuscules. Ils se propagent d’une personne à l’autre quand on tousse ou quand on éternue. On parle de contamination directe. Les virus peuvent également se trouver sur les surfaces touchées par une personne infectée. D’autres personnes qui touchent ces mêmes surfaces, puis se touchent

le visage peuvent attraper le virus. C’est une contamination indirecte Elle touche principalement les enfants et jeunes adultes. En moyenne, le virus met entre 24 à 72 h à se développer avant que les premiers signes cliniques apparaissent. Chez l'enfant, le virus se multiplie plus rapidement et se propage plus longtemps que chez les adultes. Les enfants peuvent être contagieux plus de 7 jours après le début des signes.


Quelques règles pour vous protéger de cette infection Elle est caractérisée par les mêmes symptômes que la grippe saisonnière : une fièvre élevée pouvant atteindre 40°C, des maux de tête, des douleurs articulaires et musculaires, des frissons, des maux de gorge ainsi qu’une grande fatigue générale. En général, l’individu est malade pendant environ une semaine, un simple traitement, principalement à base de paracétamol, met fin à la maladie. Il existe également un vaccin préventif et des antiviraux pour les cas plus grave de grippe A .

1. Évitez les contacts rapprochés avec les personnes malades 2. Lavez-vous les mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique pendant 30 secondes*

Quelques règles pour ne pas propager le virus 1. Portez un masque pour ne pas propager le virus à vos proches, 2. Pensez à vous protéger la bouche lorsque vous éternuez ou toussez et lavezvous les mains juste après, 3. Utilisez des mouchoirs en papier à usage unique et jetezles à la poubelle.

Si vous pensez que vous pouvez avoir contracté cette grippe, RESTEZ CHEZ VOUS et demandez conseil auprès de votre médecin de famille dans les plus brefs délai.

17

SMAG N° 7


A THOUGHT by someone

er

old


“ We grow older, things get real, things get fake, sounds contradictory, but it's a fact.See when you grow you realize that life wasn't as you have imagined it, it's full of joy and laughter, as it is full of sadness and pain. We grow older, we realize that our parents weren't the super-heros we used to think they were, and that most the ones we thought were friends, were just people using us in a certain way, a way that is most of the times very, very stupid. No more deep relationships, everything is shallow. everything is meaning-less. I go back look at my old pictures, i miss the old days and it kills me to see the people in those pictures, close people, true friends, become class mates or most of the times , strangers. Life was simple, everybody was spontaneous, love was true love. true friendship. The friendship i know, is the level 0 friendship, we had nothing, it was just people that had fun with each other, cared for each other, supported each other. The level 0 friendship, when friendship didn't have standards, when your friend had stinky socks or runny nose and it didn't matter, he's tall and you're short, walking around arms around each other. Friendship didn't know social classes, it was true, it was sincere. Nowadays, in order to become friends, your two have to look the same, you have to dress a certain way, be in a certain social class, you have to be FAKE. When did we lose ourselves ?

“ 19

SMAG N° 7


DRAWING by Ayoub Massi Nashane


‫واجه الفشل بالجد دون كلل‬ ‫وابحث عن السعادة عن األمل‬ ‫تشجع وال تترك مكانا للوجل‬ ‫تغلب عن الصعاب وكن البطل‬ ‫فكل هدف يحتاج إلى عمل‬ ‫حدد الهدف لكن دون عجل‬ ‫وحفز نفسك بالذي وصل‬ ‫وخد العبرة بكل ما فعل‬ ‫ضع لهدفك الطريقة واألجل‬ ‫وحارب بالكسل قبل الفشل‬ ‫وأسعد من حولك دون ملل‬ ‫تفز بسعادة أحلى من العسل‬ ‫ بقلم جمال ايت سي مبارك‬ ‫‪SMAG‬‬ ‫‪N° 7‬‬

‫‪21‬‬

‫ ‬


PICTURE MANIPULATION by Oumaima Mohammadi


23

SMAG N° 7


R.

Hiba

R.E.M AKH AMA

Et si ont é deve De g Univ

Final

HIBA voya inven


.E.M.E.N

a Akhaddar

M.E.N , un roman de science-fiction écrit et publié par HIBA HADDAR ,à l'échellon nationnal et international (disponible sur AZON).

la vie humaine n'avait pas commencé sur terre ? Cinq jeunes été obligés de participer à une expérience leur permettant de enir immortels. galaxies en galaxies, ils mèneront une quête commune verselle pour sauver la Terre d’une catastrophe dévastatrice.

lement, ils découvriront la véritable origine de la race humaine.

A invite ses lecteurs à travers son premier roman à faire un age dans un futur imaginé par un esprit scientifique des plus ntif.

25

SMAG N° 7


Some paths can't be discovered without getting lost

"Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page." Si vous êtes passionnés par la découverte et l’aventure attendez avec impatience notre prochaine édition qui abordera le thème du Voyage. N’hésitez pas à nous contacter et partager avec nous vos idées et vos aventures.

“ www.facebook.com/smagx

smagx@outlook.fr

www.ig.com/smag_x

Profile for smagx

SMAG - Édition XII  

Votre Magazine !

SMAG - Édition XII  

Votre Magazine !

Profile for smagx
Advertisement