Issuu on Google+

Leader+ 2000-2006

GROUPE D'ACTION LOCALE "AUTOUR DU VENTOUX"


Continuons ensemble ! En 2008 s’est achevée la programmation des crédits européens Leader+. Le territoire, au travers du Groupe d’Action Locale « Autour du Ventoux », aidé par une équipe technique dévouée qui a piloté ce programme, a su mobiliser et accompagner les porteurs de projets dans la concrétisation de leurs actions. Le dispositif Leader, avec la méthodologie participative qui le caractérise, a contribué à l’apprentissage d’un travail collégial associé à une réflexion prospective sur l’avenir du Ventoux. La stratégie du Groupe d’Action Locale sur la période 2000-2006 était basée sur la valorisation des produits locaux, une dynamique porteuse pour notre territoire, à la jonction du l’économie touristique et de l’agriculture. Le programme Leader+ a permis de soutenir plus de 140 projets pour un montant de crédits FEOGA légèrement supérieur à 1,9 millions d’euros, sur un périmètre de 42 communes autour du massif. Le document que vous avez entre les mains a pour vocation première de dresser le bilan exhaustif de la période 2000-2006. C’est aussi et avant tout, un outil pour l’avenir car, au fil des pages, vous y percevrez nettement les lignes de forces qui vont continuer demain à faire du Ventoux un espace harmonieux et équilibré. Un équilibre qui nous vaut d’être reconnu comme Réserve de la Biosphère. Je tiens à exprimer mes remerciements à nos partenaires, le Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur et le Conseil général de Vaucluse, qui ont rendu possible la réalisation d’une grande majorité de ces projets grâce à la complémentarité de leurs financements. Je tiens à remercier également le Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Equipement du Mont Ventoux pour son rôle efficace de structure porteuse. Leader+ étant une étape réussie, il y a aujourd’hui un véritable enjeu à soutenir dans l’organisation, la structuration et la professionnalisation l’ensemble des volontés locales autour du Ventoux. Pour cela, il importe de continuer à fédérer, organiser et croiser les initiatives nombreuses qui ne manquent pas de se faire jour. L’équipe permanente d’animation du GAL « Ventoux » aura, à n’en pas douter, une mission confortée en se sens dans les années à venir. La sélection du territoire dans le cadre de la candidature à la nouvelle génération de crédits européens (LEADER/FEADER) sur 2007-2013 va dédier 1,3 millions d’euros à des projets qui maintiennent durablement l’agriculture dans son rôle de production et de structuration paysagère, qui confirment le sommet et ses stations comme élément de convergence sur le Ventoux, et enfin qui soient source de développement tout en innovant dans et par l’écotourisme. Ne perdons pas de vu que notre reconduction dans le dispositif Leader a été obtenue par la pertinence et la cohérence territoriale induite par le projet de Parc Naturel régional du Ventoux, qui entre dans sa phase de préfiguration. Plus que jamais les venturois doivent percevoir que seul , « travailler ensemble », peut permettre de nous positionner durablement demain dans le vaste concert de la mondialisation.

Le Président du Groupe d’Action Locale Alain Gabert Président du Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Equipement du Mont Ventoux Président de la Communauté de Communes du Pays de Sault Maire de Monieux

1


2


Positionner le territoire comme un lieu d’excellence de production et de fabrication

Formation des producteurs/artisans Label mont Ventoux Démarches qualité hors Objectif 2 Nouveaux produits et process

S’appuyer sur la valorisation des produits locaux et des savoir-faire pour promouvoir le territoire

Circuits de découverte des produits locaux et des savoir-faire Formation des professionnels Ventes/Expositions dans les lieux de séjours et d’attraction touristique

Promouvoir les produits locaux pour promouvoir le territoire dans le cadre d’une démarche intégrée produits/tourisme

Prospection Etude de positionnement Actions de commercialisation conjointe de différents produits (approche multisectorielle) sur les principaux territoires émetteurs de touristes

S’appuyer sur la valorisation des produits locaux et des savoir-faire pour construire une identité du territoire

Publications traitant des produits locaux Valoriser les produits locaux auprès des jeunes pour ancrer la culture du territoire Valoriser les savoir-faire locaux auprès des touristes

Valoriser les produits locaux à travers leur environnement et le paysage

Améliorer la cohérence paysagère du territoire pour préserver les facteurs d’attractivité touristique

Etude intégration paysagère de bâtiments agricoles et artisanaux Charte sur la publicité de proximité (ex : cohérence des panneaux publicitaires des cavistes) Charte paysagère fixant le cadre du tourisme durable

Valoriser la destination Ventoux

Développer l’activité touristique en cohérence avec les dispositifs de protection et de valorisation environnementale

Opérations de fédération et de structuration des acteurs et des initiatives en faveur d’un tourisme de qualité

Constituer une offre de produits locaux, agricoles et artisanaux de qualité

Valoriser les produits locaux, agricoles et artisanaux à travers des produits touristiques

Valoriser les produits, agricoles et artisanaux à travers des actions de commercialisation pilotes

Valoriser les produits locaux et les savoir-faire au travers de démarche culturelles et pédagogiques

3


Opérations agricoles Valorisation du patrimoine Mise en réseau du patrimoine Opérations touristiques Promotion touristique Manifestations, évènements & cérémonie / culturel Divers Opération de sensibilisation Mise en réseau d’acteurs 4


OFFICE DE TOURISME DE BÉDOIN

Des vélodateurs pour le Ventoux BUDGET : 12 560,00 € dont

6 280,00 €

Cette opération s’est inspirée de dispositifs installés sur d’autres cols mythiques. Les vélodateurs permettent d’évaluer le temps de montée d’un cycliste à partir des 3 portes d’entrés du sommet (Sault, Malaucène et Bédoin). Il suffit pour cela de se munir d’un ticket disponible dans les offices de tourisme des 3 villages et de le faire valider par la machine au départ et à l’arrivée.

TOULOURENC HORIZON

Brantes les étoiles... Quinzaine des métiers d’art & des produits du Ventoux en Toulourenc BUDGET : 13 500,00 € dont

6 750,00 €

Les artisans et les producteurs de la vallée contribuent beaucoup au maintien d’une activité économique permanente du territoire. Ils représentent 40 emplois à l’année. Toutefois la nature des activités ainsi que le caractère de saisonnalité des flux de clientèles sur ce périmètre, ont amené les acteurs locaux à déployer des opérations de promotion du territoire mettant en scène les ressources du terroir (produit, territoire, paysages). La manifestation « Brantes sous les étoiles » a été la clef de voûte de ce dispositif de sensibilisation.

F É D É R AT I O N F R A N Ç A I S E C Y C L O T O U R I S M E

Démarche qualité pour le tourisme à vélo autour du mont Ventoux BUDGET : 33 990,00 € dont

16 995,00 €

Cette opération a permis la mise en place de courtes randonnées (les « cyclo-découvertes ») se déroulant sur la journée autour d’un thème principal faisant l’objet de la découverte du territoire. Elle a aussi permis d’initier la création et la coordination d’un réseau de prestataires cyclotouristiques de qualité tout en assurant la promotion des nouvelles activités cyclotouristiques et des espaces du mont Ventoux.

5


SYNDICAT GÉNÉRAL DES PRODUCTEURS DES CÔTES DU VENTOUX

Valorisation des paysages viticoles de l’appellation Côtes du Ventoux BUDGET : 122 400,00 € dont

60 000,00 €

La valorisation des paysages viticoles au travers de la diversité des terroirs accueillant les Côtes du Ventoux afin de préserver et développer les facteurs d’attractivité touristique qu’ils génèrent est une priorité. A ce titre, l’appellation Côtes du Ventoux se devait de valoriser, gérer et communiquer sur cette production dérivée que constitue le paysage et qui, en témoignant de la qualité de l’environnement et du respect accordé au patrimoine, traduit avec force la qualité du vin.

A S S O C I AT I O N C O M TAT C O L L E C T I O N E X P O S I T I O N

La grande histoire du petit berlingot BUDGET : 26 601,41 € dont

12 231,36 €

L’objectif de ce projet était de dynamiser la production locale de berlingot, en rappelant ses origines et son histoire et en l'utilisant comme objet de communication. Les buts étaient aussi d'évoquer 150 ans d'histoire locale, axée sur une dominante économique, de dresser un inventaire des industries ayant existé et des spécialités sucrées depuis la 2ème moitié du XXème siècle, de répertorier et réunir toute la documentation existant sur ce thème, pour sensibiliser divers publics sur le berlingot et autres spécialités gourmandes de la région de Carpentras. Un ouvrage ainsi qu’une exposition ont été réalisés à cette occasion.

S A R L

C R É A M A N D E S

Développer une activité artisanale sur le concept « paysans nougatiers » BUDGET : 33 990,00 € dont

16 995,00 €

En développant son activité par des actions de communication, la Sarl « Créamandes » souhaitait favoriser une démarche de marketing territorial basée sur la réhabilitation de la culture de l’amandier typique de nos paysages.

6


Du paysage aux bonnes pratiques, en passant par la communication Très rapidement, et pour répondre à la demande pressante des adhérents qui voulaient voir un résultat concret, le syndicat a édité la brochure touristique « chemins vignerons dans les paysages des Côtes du Ventoux », conçue en partenariat avec un groupe de pilotage. Si Catherine Speich regrette le manque d’implication de certains institutionnels « qui sont venus en curieux, sans s’approprier le projet », le résultat est à la hauteur des investissements : une très belle brochure de 64 pages proposant des clés pour comprendre le territoire et les vins qui y sont produits, suivies de la liste des caves rencontrées sur chaque itinéraires.

Regroupant 114 caves particulières et 15 caves coopératives réparties sur 51 communes, le Syndicat Général des Vignerons des Côtes du Ventoux -devenu Organisme de Défense de Gestion- s’est lancé, depuis 2003, dans un minutieux travail de connaissance des caractéristiques du territoire relevant de l’AOC, obtenue en 1973. Après avoir constaté qu’il était nécessaire de travailler sur l’image de l’appellation, le syndicat a jugé plus cohérent de débuter par un travail de fond, dirigé vers une connaissance du terrain, pour pouvoir, dans un second temps envisager les actions à mener. L’autre option choisie était de mêler les notions de paysage et de développement durable, ce qui « en 2003 n’était pas à la mode » souligne Catherine Speich, chargée de mission au syndicat. Enfin, la méthode de travail voulait encourager la transversalité par la participation d’un maximum d’acteurs concernés (producteurs, professionnels de plusieurs filières, tourisme, collectivités territoriales). Pour la première étape, deux années ont été consacrées à un diagnostic paysager, rassemblant le plus d’informations possible, pour orienter efficacement les actions de communication attendues par les viticulteurs. La communication est désormais tournée vers cette « approche paysagère appuyant la personnalité du territoire et de la production ».

Pas toujours adopté par les vignerons à sa sortie (certains « n’appréciaient pas que le nom de tous les vignerons soit inscrit, pour des questions de concurrence »), il a fini par faire l’unanimité. Le succès de cette plaquette, qui a conduit à la refonte du site internet, fait avancer les possibilités de travail en partenariat aussi bien du côté des vignerons, des autres filières, que des élus. Pierre Rivet, viticulteur, reconnaît avoir été « sceptique » au début de la mission, ne voyant pas très bien l’intérêt d’étudier un paysage qu’il pensait connaître. Il a finalement découvert de nombreux aspects de son territoire et apprécie d’avoir pu trouver une thématique de communication pour l’appellation tout en respectant l’interdiction d’être « incitatif à la consommation d’alcool ». Enfin, il est aujourd’hui convaincu que ce travail « n’est qu’une étape », permettant d’entamer un partenariat avec les autres filières agricoles pour concevoir une communication jouant sur « la diversité des paysages et des produits ». Parallèlement aux actions dirigées vers les touristes, et pour s’ancrer dans une démarche de développement de l’oeno-tourisme, les vignerons ont eu droit à une journée de formation sur la création de sentier vigneron en mars 2007. Enfin, à la suite du diagnostic, les vignerons ont souhaité approfondir quelques thèmes qui leur paraissent essentiels pour gérer leurs vignobles dans une démarche cohérente. Un guide technique thématique a ainsi été réalisé pour préciser à chacun les bonnes pratiques, dans l’esprit de la viticulture raisonnée adoptée depuis plusieurs années dans de nombreuses propriétés. Il a conduit à l’élaboration d’une charte d’engagement, diffusée au grand public. Aujourd’hui, ces années de recherche et de complémentarité entre actions de formation et de communication commencent à porter leurs fruits. Mais le syndicat souhaite poursuivre dans

7


ce sens en s’ancrant plus dans une logique de territoire : en dehors de la filière tourisme qui a accompagné le projet depuis le début, il serait souhaitable de réussir à associer les élus et les autres filières locales autour de projets communs.

Diagnostic paysager

Formation : conception d’un sentier vigneron Si en 2003, la promotion de l’oeno-tourisme relevait de l’innovation, elle est aujourd’hui au cœur des préoccupations touristiques. En prolongement de la démarche de travail sur le paysage, les vignerons sont invités à créer un sentier dans leur domaine pour mettre en scène leur paysage, tout à la fois « cadre de vie et outil de travail ». Une journée de formation leur a été proposée en mars 2007, avec questions théoriques et lecture de paysage sur site au Barroux. Un document technique résumant cette journée est disponible.

Guide technique et charte

Résultat de 2 années de travail, un document intitulé « les paysages de l’appellation « Côtes du Ventoux » - Identité, Diversité, Enjeux », est finalisé en 2005. Il a permis d’identifier 12 unités paysagères qui ont été étudiées et cartographiées, et de diagnostiquer les tendances d’évolutions de ces paysages et les enjeux, qu’il s’agisse de richesses à valoriser ou de menaces à prendre en compte. Pour les douze unités retenues, le diagnostic comporte une présentation historico-paysagère, une citation poético-littéraire, un résumé historique lié à l’évolution du paysage, des précisions techniques sur les sols et une définition des éléments caractéristiques du paysage. Cartographies, schémas et photographies accompagnent ce diagnostic. Il se veut le point de départ permettant de définir un programme d’actions techniques et de communication.

Guide : chemins vignerons dans les paysages des Côtes du Ventoux A partir des 12 unités paysagères repérées sur l’aire de l’appellation, 5 itinéraires « cohérents et intéressants » ont été sélectionnés. Au cours des 20 réunions préalables du comité de pilotage, ont été choisis les noms de ces « chemins vignerons » et les informations contenues dans le guide : pages techniques sur le vin et adresses de producteurs, bien sûr, mais aussi textes poétiques sur le paysage,présentation de visites et spécialités locales, et éveil sensoriel. Ce guide a été retenu au prix méditerranéen du paysage.

Le site internet Bilingue français/anglais, il a été reconstruit entièrement en début d’année 2007, en s’inspirant du guide des chemins vignerons. Avec sa nouvelle charte graphique, désormais déclinée sur tous les supports de communication, il présente l’Appellation et les producteurs, ainsi que les 5 circuits touristiques du guide, sans oublier une rubrique agenda/actualités, régulièrement mise à jour. Très bien référencée par les moteurs de recherche, la nouvelle formule du site, est un succès : le nombre de visites mensuelles sur le site est passé de 600 à 4000 en moins de 6 mois.

8

8 grands thèmes ont été dégagés pour aller plus loin que le simple rappel des règles. Sur les sujets du travail du sol, gestion de la pente, contrôle et qualité de l’eau, ou paysage du vignoble et de l’exploitation, biodiversité des haies, sans oublier le développement durable, les vignerons ont souhaité obtenir plus d’informations. A l’issue de 10 réunions avec des spécialistes et de 5 réunions du groupe de travail, le « guide technique environnemental et paysager » a pu paraître en mai 2008. En 70 pages, il rapporte toutes les informations utiles sur les 8 thèmes choisis : rappel de la problématique, recommandations et précisons techniques, données financières, contacts et références. Il a donné lieu à l’élaboration d’une charte paysagère et environnementale qui rappelle les engagements des vignerons pour le développement durable, gage de qualité pour les clients.

Petites phrases Catherine Speich : « Il faut sortir d’une logique de filière pour aller vers une logique de territoire : que producteurs locaux et élus finissent pas travailler ensemble. » « L’approche paysagère peut fédérer autour d’un même projet tous les acteurs locaux. » « Le paysage viticole est un allié médiatique puissant mais il est aussi un support sensible et fragile. » Pierre Rivet : « Il faut insister sur le fait que notre éventuel succès futur sera lié à une communication liée à notre paysage et à son entretien. » « À force d’avancer, on a fait un travail qui n’a pas fait beaucoup de bruit mais qui est intéressant et utile. » « Plus on est nombreux à parler d’une seule voix, plus on a de chances de se faire entendre. » « Avec cette étude, on a de l’avance sur d’autres régions et notre expérience nous apporte une certaine notoriété dans les autres vignobles. » « Il faut continuer dans cette voie en fédérant l’ensemble des productions agricoles du secteur Ventoux. »


FRANÇOIS VACHET

Profession : berger dans les pays du Ventoux Tranche 1& 2 BUDGET : 7 512,61 € dont

3 756,30 €

Cette mission ethno-photographique nous a mené à la découverte du métier de berger traditionnel dans le Pays du Ventoux au travers d’une exposition photographique. Loin des clichés stéréotypés et parfois passéistes, le reportage a été réalisé sur trois années auprès de Jean-Jacques Exbrayat, berger à Pernes les Fontaines et président du Syndicat des éleveurs ovins du Comtat. Au fil des saisons, on accompagne cet homme dans ses principales activités professionnelles : moisson, agnelage, ... qui sont ainsi présentées en noir et blanc, pour ne conserver que l'essentiel de l'image, sans fioriture, ni folklore...

C E N T R E M É D I T E R R A N É E N D E L’ E N V I R O N N E M E N T

Paysans et paysages de l’arc comtadin Tranche 1& 2 BUDGET : 126 210,00 € dont

33 605,00 €

L’objectif de cette opération était l’élaboration d’un guide de découverte et d’une exposition itinérante pour sensibiliser les populations au rôle de l’agriculture dans la constitution paysagère. Le paysage est un fabuleux outil de promotion des productions agricoles. C’est un espace de communication pour les produits locaux. Travailler sur le paysage, c’est à la fois préserver un capital esthétique mais aussi un capital économique.

CENTRE MÉDITERRANÉEN DE L’ENVIRONNEMENT

Du Mont Ventoux aux monts de Vaucluse Guide de découverte & exposition BUDGET : 67 210,00 € dont

33 605,00 €

Il s’agissait de la troisième tranche d’une action de sensibilisation du grand public sur le rôle de l’agriculture et de l’évolution des productions agricoles dans le paysage par la réalisation d’un guide de découverte et d’une exposition sur le plateau de Sault et les Monts de Vaucluse, « le pays de la lavande et le sanctuaire agrosylvo-pastoral du Vaucluse » Conception du tome 2 du guide de découverte accompagné lui aussi d’une exposition et d’une exploitation pédagogique.

9


SOCIÉTÉ DES VINS FINS & PRODUITS DU MT VENTOUX

Re-looking du caveau des ventes pour la mise en valeur des produits proposés - 2001 BUDGET : 12 488,09 € dont

936,61 €

Ce dossier a permis d’appuyer la création d’un espace permettant de mettre en valeur à un moment donné des produits mis à la vente pour permettre à la clientèle du caveau des ventes d’évoluer dans un espace agréable, plus ajouré, avec un mobilier mettant davantage en valeur les produits et une présentation attractive où chacun peut facilement s’y retrouver.

COMITÉ DES FÊTES DE MONIEUX

8ème et 9ème fêtes médiévales du petit épeautre 2002 & 2003 BUDGET : 24 353,33 € dont

5 502,85 €

Cette opération a permis la promotion du petit épeautre, du monde agricole et des richesses et des produits du terroir. Cette céréale fait partie de notre patrimoine céréalier. Le petit épeautre a toujours été cultivé au pied du Mont Ventoux à Monieux. Aujourd’hui, on redécouvre ses qualités culinaires et diététiques.

DESTINATION MONT VENTOUX – COMTAT VENAISSIN – PAYS DE SAULT

Édition d’un guide touristique de la destination Mont Ventoux BUDGET : 5 228,53 € dont

2 614,26 €

Le GAL a soutenu l’édition d’une brochure facilitant la circulation des touristes sur toute la zone concernée, le but étant de les aider dans l’organisation de leur séjour et développer l’économie engendrée par ce flux dans tous les villages. Une part importante de cette brochure est consacrée à la mise en valeur des pro duits du Pays qui, de ce fait, seront déjà connus du public irrigant ce territoire .

10


Destination Mont Ventoux Comtat Venaissin - Pays de Sault Un réseau pertinent à l’échelle territoriale

Unis autour du vélo

Géant de Provence pour certains, Mont Chauve pour d’autres, le Mont Ventoux, qui culmine à 1912 m est incontestablement une destination touristique attirante pour un public varié : en 2007, la Destination Ventoux a totalisé environ 15 % des séjours et des nuitées annuelles départementales. Mais de son sommet aux plaines qui l’entourent, il accumule une multitude de structures administratives distinctes, déroutantes pour les locaux et les visiteurs qui se soucient peu des frontières administratives.

Etape mythique du tour du France, le Ventoux attire tous les fans de la petite reine : ils constituent plus de 70% de la clientèle de l’office de tourisme de Bedoin en saison, et près de la moitié en basse saison. Après l’installation de vélos dateurs (qui permettent de mesurer son temps d'ascension depuis Bedoin, Malaucène ou Sault jusqu'au sommet) l’association s’est lancée dans la structuration de l’offre cyclotouriste. Jeanne Clavière, coordonnatrice du projet précise qu’il s’agit bien de cyclotourisme « pour satisfaire les familles qui accompagnent les sportifs ». En partenariat avec la CoVe (Communauté d’Agglomérations Ventoux-Comtat Venaissin) et la fédération de cyclotourisme, l’association a repéré et sélectionné les circuits, sous l’œil attentif du Conseil Général, chargé d’assurer la sécurité des visiteurs et du balisage.

Conscient de cette réalité, le Comité Départemental du Tourisme a souhaité initier des associations destinées à structurer l’offre touristique dans le département, divisé en 4 grands bassins. Autour du Ventoux, l’association touristique « Destination Mont Ventoux – Comtat Venaissin – Pays de Sault » fut donc créée en février 2000 ; elle regroupe aujourd’hui 21 communes adhérentes et offre aux visiteurs « des documents sur les circuits proposés dans tout le bassin » souligne Luc Reynard, maire de Bedoin, et président de l’association depuis 2001. L’intérêt de l’association se matérialise dès 2003, avec l’édition d’un guide touristique de 64 pages présentant les attraits paysagers et culturels des 22 communes du territoire LEADER+, et valorisant les produits du terroir et les possibilités d’activités sur place.

Le territoire : une unité dans sa diversité Poursuivant cette démarche de communication autour d’un réseau, et afin de s’adapter aux nouvelles pratiques touristiques, l’association décide, en 2004, de se doter d’un site internet complet, consultable en 3 langues (français, anglais et allemand) : www.destination-ventoux.com. Avec une présentation succincte des paysages majeurs autour du Ventoux, ce site propose 5 étapes touristiques articulées autour des produits du terroir. On y trouve aussi un petit texte sur chacune des 21 communes adhérentes, une rubrique pour les principales activités culturelles et festives ainsi que l’indispensable liste des hébergeurs, avec lien direct. Régulièrement mis à jour, ce site a confirmé son succès. Dans le même temps, un guide d’accueil est lui aussi réalisé en 3 langues et diffusé dans les offices de tourisme, syndicats d’initiatives et mairies.

Et puisque l’objectif est de favoriser le développement économique local, les circuits intègrent une série de prestataires (hébergeurs, restaurants, producteurs, artisans, agences, activités sportives ou culturelles…), qui s’engagent à offrir un « petit plus » aux visiteurs et qui assurent la promotion de l’opération. Toutes les informations sont rassemblées dans un guide touristique, conçu en cohérence avec les guides cyclo édités par d’autres bassins du département. Enfin, une formation s’adressant aux prestataires partenaires et aux personnels des offices de tourisme est prévue avant la saison 2009, afin d’assurer à cette « action collective de valorisation du territoire tout entier » le meilleur impact possible.

11


ORDRE DU PETIT ÉPEAUTRE

Promotion & valorisation du petit épeautre de Provence BUDGET : 8 664,08 € dont

5 339,37 €

L’ordre du petit épeautre de Provence a été créé en 2002. Cette association a pour but de recourir à tous les moyens offerts afin de promouvoir et de valoriser cette céréale du terroir Ventoux et ses dérivés. Le but de ce projet était de faire connaître cette céréale oubliée au travers de l’organisation et de la participation à des manifestations qui touchent un large public.

COMMUNE DE MONIEUX

Promotion du patrimoine architectural culturel et développement des produits du terroir BUDGET : 23 523,00 € dont

18 818,40 €

La commune souhaitait promouvoir et développer le patrimoine architectural, culturel et les produits du terroir de la commune et plus largement de la zone Ventoux. Ce projet a été envisagé avec une dimension locale et territoriale. Les objectifs étant de promouvoir le patrimoine naturel local (rocher du cire, gorges de la Nesque) et de proximité (Mont Ventoux), ainsi que le patrimoine architectural, les produits locaux (épeautre, agneau, truffes, …) et artisanaux.

SCA LES VIGNERONS DU MT VENTOUX

Certification ISO 9000 de la cave des Vignerons du Mt Ventoux BUDGET : 28 670,39 € dont

4 300,56 €

Valorisation de manière officielle, et ce par rapport au référentiel international ISO, du niveau d'organisation ainsi que la capacité de la Cave à répondre aux attentes des clients. Les audits de certification se sont déroulés en septembre et novembre 2002 et se sont conclus par l'obtention de la certification.

12


S C A L E S V I G N E R O N S D U M O N T V E N TO U X

Séances d’animation autour du vin dans les campings locaux - 2002 BUDGET : 4 011,54 € dont

2 005,77 €

L’objectif était de faire découvrir à la clientèle des campings locaux, les bases de la dégustation ainsi que le savoir-faire des vignerons. Cette démarche leur permet par la suite de pouvoir apprécier au mieux les vins de notre terroir. La présentation du panel de vin de la cave qui a été réalisée s'inscrit parfaitement dans la typicité de l'appellation d'origine Côtes du Ventoux Contrôlée.

SCA LES VIGNERONS DE CANTEPERDRIX

Agriconfiance : Mise en place de management de la qualité appliquée aux relations entre les producteurs et la cave Canteperdrix BUDGET : 58 044,69 € dont

8 706,70 €

Afin de conforter les axes de développement de sa politique qualité (traçabilité, valorisation de la diversité de ses terroirs, promotion des pratiques d’agriculture raisonnée), la cave Canteperdrix a décidé en mai 2001 de s’appuyer sur un système qualité, certifié par organisme tiers. Cette démarche, très novatrice au sein d’une cave coopérative, concerne encore peu de caves en France. Le département qualité de l’institut coopératif du vin (ICV) a été retenu pour accompagner la cave dans sa démarche.

C O M M U N E D E P E R N E S L E S F O N TA I N E S

Fête du costume comtadin 2003 BUDGET : 3 861,65 € dont

2 005,32 €

Opération menée pour la présentation du costume comtadin lors de journées de fête. Le Comtat Venaissin a une histoire vieille de 10 siècles, dont il reste un patrimoine, des traditions, des monuments. Ainsi Pernes les Fontaines, capitale du Comtat sous le règne des comtes de Toulouse, s’est investi du rôle de ville témoin et souhaite aujourd’hui partager cet héritage, cette richesse vivante, cette culture comtadine.

13


SYNDICAT DE DÉFENSE DES RAISINS DU MT VENTOUX

Campagne de promotion des raisins de table du Mont Ventoux - 2003 BUDGET : 50 466,00 € dont

26 915,20 €

Les différentes actions de promotion que le Syndicat met en place depuis des années visent à promouvoir le muscat du Ventoux ainsi que la région où il est produit. Le Syndicat de Défense des Raisins de Table du Mont Ventoux regroupe l’ensemble des producteurs de Muscat de Hambourg possédant des parcelles sur la zone d’appellation qu’ils soient indépendants ou adhérents à une organisation de producteurs.

SYNDICAT DE DÉFENSE DES RAISINS DU MT VENTOUX

Aménagement du belvédère de l’AOC muscat du Ventoux BUDGET : 17 824,39 € dont

10 259,39 €

Le Syndicat souhaitait offrir une dimension pédagogique à cette aire située sur la commune de Blauvac. Il y a implanté à cet effet une table d’interprétation des paysages. Cette table donne un descriptif du point de vue mais aussi des informations sur le Muscat du Ventoux : ses qualités, ses méthodes d’obtention, le savoir-faire des producteurs…

CONFRÉRIE DE LA CERISE DES MONTS DE VENASQUE

Valorisation des produits du terroir et notamment de la cerise des monts de Venasque - 2001 & 2002 BUDGET : 8 105,34 € dont

4 052,68 €

Pour faire connaître le produit qu’elle représente, la confrérie se doit à la fois de participer à un nombre important de manifestations agriculturelles mais également d’organiser des rencontres avec les autres confréries. L’organisation de chapitres tels que la fête de la cerise à Malemort et la fête de Venasque sont les évènements annuels de la Confrérie. L’opération financée concernait cette démarche globale.

14


SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES MONTS DE VENASQUE

Valorisation de la cerise des monts de Venasque et promotion valorisant la commercialisation - 2002 BUDGET : 3 533,19 € dont

1 766,60 €

Les objectifs du projet étaient de faire connaître les marques Monts de Venasque et Chérise (utilisées avec leur cahier des charges dans le respect de la production raisonnée), de consolider la clientèle existante et de trouver de nouveaux débouchés par du démarchage commercial. • développer la part de marché des marques Venasque et Chérise, • valoriser un produit local sur les marchés internationaux, • développer le packaging, notamment des barquettes d'un kilogramme sur les 2 marques.

CONFRÉRIE DE L’ORDRE DE LA TRUFFE DU MONT VENTOUX & COMTAT VENAISSIN

Valorisation & promotion de la truffe tubermelanosporum ainsi que du savoir-faire grâce à la publication de carnets techniques BUDGET : 10 031,98 € dont

5 015,99 €

Edition de « Carnets techniques » ou « Carnets de la truffe » : ces fascicules étaient en priorité à destination des particuliers. Ils regroupent toutes les informations de nature à éclairer le quidam sur ce noble produit qu’est la mélanosporum : comment la choisir et l’acheter sans risque, comment la conserver et la cuisiner, comment la cultiver, connaître les actions du Syndicat Régional des Trufficulteurs, les dates et lieux des stages, les différentes manifestations relatives aux produits du terroir...

Fête de la truffe des 24 & 25 janvier 2004 Où comment valoriser et promouvoir un noble et emblématique produit du terroir Ventoux BUDGET : 57 132,35 € dont

26 823,48 €

La Fête de la Truffe a eu lieu le dernier week-end du mois de janvier. Pour 2004, la confrérie souhaitait donner une nouvelle dimension à cette fête qui se voulait à la fois : • commerciale (une cinquantaine d’exposants proposent un large éventail de produits locaux et les restaurants proposent des menus ou spécialités à base de truffe), • technique (stand d’information et de documentation, conférences...), • ludique et festive (démonstrations culinaires, concours de cuisine, dégustations...).

15


FDGEDA

Le sentier « sur le parc »

BUDGET : 52 774,59 € dont

26 268,87 €

Le projet du sentier « Sur le Parc » qui parcourt les différents terroirs d’une exploitation agricole ainsi que la garrigue est une initiative novatrice et enrichissante. Il a permis d’unir les efforts de trois femmes soucieuses à la fois de préserver la qualité de leur travail, de faire connaître les enjeux de leurs métiers, mais aussi de préserver l’environnement. A terme, ce sentier a permis de mettre en relation le milieu agricole, ses acteurs et l’environnement alentour.

OFFICE DE TOURISME DE PERNES LES FONTAINES

Marché de Noël & traditions calendales BUDGET : 5 391,27 € dont

2 695,64 €

Le but du projet était de refaire vivre les traditions calendales du « Gros Souper » par la mise en place d’un marché de Noël à Pernes les Fontaines. Le concept de ce marché avait deux lignes directrices : • Promotion et revalorisation des produits venturois et régionaux tels qu’on peut les concevoir dans le cadre du « Gros Souper ». • La transmission d’une tradition culturelle locale du territoire au travers des traditions calendales.

OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL DE BEAUMES DE VENISE ET DES DENTELLES DE MONTMIRAIL

Conception d’un guide de Randonnées Pédestres En trois langues comportant 13 circuits pour la découverte des communes de Beaumes de Venise, Lafare, Suzette, La Roque Alric et St Hippolyte le Graveyron

BUDGET : 3 786,80 € dont

1 705,65 €

L’office de tourisme souhaitait élaborer un guide touristique présentant 13 circuits de randonnées pédestres alliant le sport et la culture : • Découverte du paysage • Découverte des produits de la terre, patrimoine naturel et par la même des savoir-faire • Découverte du patrimoine géologique • Découverte du patrimoine historique • Découverte des villages et de la vallée • Découverte des diverses pièces archéologiques

16


C B E D E S PAY S D U V E N T O U X

Conception d’une plate forme de coopération & de formation des acteurs du tourisme Ventoux BUDGET : 37 134,37 € dont

18 567,19 €

Ce dossier était axé sur la conception et l’animation d’un groupe de travail (comité de pilotage) afin de mobiliser les compétences et savoir-faire collectifs des acteurs privés, publics, associatifs, portant ou gérant des dispositifs contribuant à la professionnalisation des hommes et des activités dans le secteur du tourisme. Ce comité a permis de proposer un plan d’intervention qui viendra en complément des dispositifs déjà existants. Il s’agissait de développer et de mobiliser des réponses adaptées aux besoins du territoire en matière de développement touristique.

L I T H O S

Maison de la pierre sèche du Beaucet BUDGET : 129 000,00 € dont

64 500,00 €

En tant que telle, la pierre sèche est à l’intersection de la relance d’une filière artisanale, de l’identification de nos paysages agricoles, du marketing territorial de nombreux de nos producteurs agricoles, et de la valorisation touristique d’un élément original de notre patrimoine qui représente un thème de tourisme culturel répondant à un besoin de découverte authentique des territoires ruraux. La maison de la pierre sèche, installée au Beaucet est basée sur un partenariat entre Lithos, la commune, la Chambre de Métiers de Vaucluse, les CAPEB de PACA et du Languedoc-Roussillon.

C H A M B R E D ’A G R I C U LT U R E D E V A U C L U S E

Création d’un outil pédagogique portant sur l’agriculture & l’environnement BUDGET : 30 090,45 € dont

15 045,23 €

La Chambre d’Agriculture a élaboré une mallette pédagogique en vue de participer au développement des connaissances des enfants (hors temps scolaire) dans le domaine des productions agricoles du Ventoux et à l’éducation à la gestion et à la protection de l’environnement de celui-ci. Cette mallette comporte notamment un jeu éducatif « les trésors du Ventoux » utilisé dans les structures telles que les centres de loisirs, maisons des jeunes, etc.

17


A C T I O N V E N T O U X S P O R T & PAT R I M O I N E

Trail international du ventoux - 2004 BUDGET : 4 512,97 € dont

2 256,49 €

L’association Action Ventoux Sport et Patrimoine a la volonté de créer des évènements qui valorisent le milieu naturel et les produits du terroir des pays du Ventoux. Cette démarche a été totalement intégrée dans la réalisation de ce deuxième Trail international du Ventoux. Trois parcours ont été tracés en boucle au départ du Domaine de Bélézy. Ils permettent la découverte et la mise en valeur du milieu naturel du géant de Provence aux nombreux coureurs venus de toute la France et même au-delà.

LES JARDINIERS DU VENTOUX

Étude préalable Préfantasti BUDGET : 13 090,37 € dont

5 899,30 €

La commune de Caromb a confié aux Jardiniers du Ventoux des travaux de débroussaillage pour prévenir les risques d’incendie fréquents sur ce lieu. Vu le site particulièrement remarquable, les Jardiniers du Ventoux ont pensé qu’il serait intéressant de proposer son aménagement afin de mettre en valeur le paysage agricole et la bâtisse ancienne. En partenariat avec le CAUE de Vaucluse et l’UP rurale de Mormoiron, une étude a été conduite afin de définir les travaux nécessaires à la création d’un sentier de découverte qui a pour thème le paysage agricole du Piémont Ventoux.

LES JARDINIERS DU VENTOUX

Sentier de découverte dans le jardin du Préfantasti BUDGET : 16 903,67 € dont

8 451,83 €

Des épices et des condiments « rares » étaient cultivés jadis. L’association les Jardiniers du Ventoux s’est proposée de faire redécouvrir ces espèces endémiques. A cet effet, ils ont crée un lieu « jardin conservatoire » qui avec d’autres espèces (amandes, figues, jujubiers, etc…) permettent au grand public de faire connaître ces différentes cultures participant au patrimoine local : leur histoire, leur usage et leur place dans l’environnement local sous l’angle culinaire, médicinal, économique et social. Il convenait également de faire connaître le Pré Fantasti auprès des écoles, des centres de loisirs, des collectivités et des OTSI sous la forme de production et de diffusion de dépliants descriptifs du jardin contenant, en autres choses, une étude historique du paysage présent in situ ainsi que de la création d’une page sur le site Web de « l’U.P. Rurale. »

18


C O M M U N E

D E

M O N I E U X

Développer une image attractive d’un terroir & de ses richesses BUDGET : 14 100,00 € dont

7 050,00 €

Accessibilité par le biais d’un outil informatique important et performant, d’un livre et d’affiches, de l’image d’un village, d’un canton vers un large public. Le site Internet proposé n’a pas pour vocation de faire du commerce. Il s’agit d’un objet destiné à faire connaître auprès du plus grand nombre, les richesses de ce « bout » de Ventoux souvent méconnu. Sont présentées : richesses, environnement, traditions et manifestations de la commune et de ses alentours.

CONFRÉRIE DE LA FRAISE DE CARPENTRAS

La fraise de Carpentras & son berlingot en visite présidentielle du 4 au 9 avril 2004 BUDGET : 38 884,61 € dont

11 442,31 €

Le dossier a permis la promotion de la fraise de Carpentras et de son berlingot à la fraise auprès du grand public, de la presse et des médias, en créant un véritable rendez-vous annuel à l’occasion de l’arrivée des premières fraises de l’année. L’autre objectif de cette opération autour de l’arrivée des premières fraises consistait également à fidéliser la presse en lui présentant d’autres initiatives périphériques comme le formidable travail autour du berlingot et de son histoire.

C O M . C O M . D E L A VA L L É E D U T O U L O U R E N C

Promotion du tourisme vert & des produits locaux en nord Ventoux - Vallée du Toulourenc BUDGET : 16 299,70 € dont

8 149,85 €

Dans le cadre d’un projet global de développement touristique de la Vallée du Toulourenc la communauté de communes, en coordination avec les trois communes adhérentes, souhaitait améliorer la maîtrise de son tourisme et de ses flux par la mise en valeur des produits locaux, mais également par la création d’une offre spécifique. La conception et l’impression d’un guide ont été réalisé grâce à cette opération.

19


DESTINATION MT VENTOUX - COMTAT VENAISSIN - PAYS DE SAULT

Création d’un site internet & d’un guide en 3 versions (française, anglaise & allemande) BUDGET : 18 222,68 € dont

9 111,34 €

Ce projet avait pour objectif essentiel d’assurer la mise en valeur et la promotion des divers produits du terroir spécifiques à chacune des communes concernées dans le cadre d’un développement touristique et économique de la Destination Mont Ventoux - Comtat Venaissin - Pays de Sault. Les réalisations d’un site internet et d’un guide facilitant l’accès et la consommation des produits et services de la Destination à toutes les catégories de clientèle (passage, séjour, proximité) ont été ainsi accompagnées.

ASSOCIATION DES COMMERÇANTS & ARTISANS PERNOIS

Fête du melon 2004 BUDGET : 5 825,27 € dont

2 260,27 €

Cette manifestation a eu pour objectif de faire la promotion de la production de melons de Pernes les Fontaines en tant que produit de qualité, mais également comme l’une des plus importantes du département. Cette journée était ouverte aux producteurs de melons ainsi qu’aux artisans et commerçants Pernois désirant présenter leurs spécialités et le melon sous toutes ses formes. De nombreuses animations ont ponctué la journée.

C O M M U N E D E P E R N E S - L E S - F O N TA I N E S

Journée culture & traditions en pays du Ventoux Comtat Venaissin BUDGET : 40 245,38 € dont

20 122,69 €

Leader+ souhaitait soutenir cette opération de promotion de valorisation et de communication autour de l’identité Comtadine et Venturoise à laquelle la communauté Pernoise s’identifie. Il s’agit d’organiser la découverte voire la redécouverte de traditions et de savoir faire ancestraux pour les faire partager par le plus grand nombre. Ces actions, grâce à leurs valeurs emblématiques constituent un atout fort vis-à-vis du patrimoine local. Elles contribuent à renforcer le triptyque terroir, savoir faire et traditions.

20


A P A R E

Jeunes européens acteurs du monde rural « autour du Ventoux » - 1ère phase BUDGET : 33 500,00 € dont

16 750,00 €

L’un des enjeux de l’avenir du monde rural est de faire participer les jeunes aux activités et programmes de développement rural. L’une des formes privilégiées et efficaces de participation des jeunes est le chantier de bénévoles qui exprime une citoyenneté active des jeunes sur le territoire par des actions concrètes et une véritable pédagogie de terrain. Le thème central de la valorisation des produits locaux du Leader + du mont Ventoux a été ainsi relayé par les jeunes qui en tant que consommateurs et acteurs du territoire ne doivent pas être étrangers à cet enjeu.

O F F I C E D E TO U R I S M E D E L A R É G I O N D E S AU LT

Les savoir-faire à travers des circuits pédestres de découverte du Pays de Sault BUDGET : 4 542,69 € dont

2 271,34 €

L’objet de se dossier était d’assurer la mise en valeur et la promotion des différents produits du terroir, permettre aux visiteurs de découvrir le savoir-faire des producteurs au cours de randonnées pédestres au moyen des fiches descriptives signalant tous les points intéressants pour consommer ou acheter et tous les aménagements existant le long de ces parcours pour la découverte du patrimoine architectural, culturel et vernaculaire. Les descriptions mettent l’accent sur les particularités et les cultures spécifiques de chaque parcours : production, savoir-faire, transformation des produits, distilleries, pierre sèche, aiguier, etc.

A D T H V

Les rencontres tourisme & vins en haut Vaucluse BUDGET : 13 500,00 € dont

6 750,00 €

L’objectif de l’opération était l’organisation d’une rencontre entre tours opérateurs et prestataires locaux afin de susciter l’organisation de séjours sur le thème de la vigne et du vin sur le territoire Haut Vaucluse. Le programme des « Rendez vous tourisme et vin en Haut Vaucluse» s’est déroulé sur deux journées, toutes deux basées sur l’échange entre prestataires locaux et professionnels du tourisme que sont les agences réceptives et les tours opérateurs.

21


Ces trois opérations participent à la mise en œuvre du programme de développement et de promotion de l’oléiculture sur les coteaux du Ventoux

C H A M B R E D ’A G R I C U LT U R E D E VAU C LU S E

Patrimoine et paysages culturels oléicoles BUDGET : 26 800,00 € dont

13 400,00 €

Le dossier a permis d’encourager les propriétaires à la requalification des paysages en réalisant un appui technique d’encadrement à la plantation et à la restauration des vergers. Cet appui a aussi surtout permis la mise en place d’itinéraires de découverte.

C H A M B R E D ’A G R I C U LT U R E D E VAU C LU S E

Création d’itinéraires gourmand BUDGET : 24 040,00 € dont

12 020,00 €

Ces itinéraires associent à la découverte des paysages de cultures de l’olivier, la valorisation du goût des huiles et des préparations culinaires utilisant l’huile d’olive. Ils ont fait l’objet d’un dépliant d’information largement diffusé sur le territoire.

C H A M B R E D ’A G R I C U LT U R E D E VAU C LU S E

Promotion collective de l’huile d’olive. Création d’un signe de qualité BUDGET : 10 100,00 € dont

5 050,00 €

Une partie du programme d’ensemble s’appuie sur une étude de positionnement de l’huile d’olive issue des vergers du Ventoux au sein de l’AOC Provence.

22


Oléiculture : de nouveaux partenariats pour une activité ancestrale Venu d’Asie mineure pour les scientifiques, l’olivier est dans toutes les légendes fondatrices : créé par Athéna lors d’une épreuve contre Poséidon pour régner sur la future ville d’Athènes ? découvert en Provence par Hercule qui l’a disséminé dans tout le bassin méditerranéen ? ou tout simplement natif du Comtat Venaissin ? S’agissant de l’olivier, arbre mythique à l’étonnante longévité et aux nombreuses vertus nourricières et médicinales, le chauvinisme est de mise. Il faut dire qu’il fait tellement partie du paysage et de l’histoire !

Remarquant que la filière est « un peu recroquevillée sur ellemême », Isabelle Casamayou est enchantée d’avoir dû se lancer dans la transversalité : « on n’y avait pas pensé avant, et comme le programme LEADER+ l’oblige, ça nous a poussé à aller beaucoup plus loin, à rencontrer des gens qui ne se côtoyaient pas et se retrouvent sur une valeur commune ». Si des partenariats ont été mis en place pour la création des itinéraires, la démarche est aujourd’hui lancée et de nombreux autres projets émergent ou s’approfondissent, création de produits (nougat ou saucisson à l’olive), lectures de paysage oléicole en musique… Mais aussi cette ouverture sur les autres a eu un effet fédérateur au sein du groupement : la création d’un logo pour les itinéraires a mobilisé toute la filière qui a participé à sa conception et s’y reconnaît.

« Faire savoir des savoir-faire » Pour Isabelle Casamayou, c’est bien l’objectif de travail que doit se donner aujourd’hui le groupement des oléiculteurs, en plus de sa mission d’appui technique à ses 460 adhérents : « s’appuyer sur l’olivier, arbre très vénéré pour valoriser la filière commercialisation ». Avec le projet de création de plusieurs «itinéraires gourmands », construits autour des moulins à huile, le groupement à dû se mettre en contact avec d’autres filières : restaurants, associations de randonnées, artisans de l’agroalimentaire, compagnie théâtrale…

Toucher le consommateur par la valeur culturelle de l’olivier Si une AOC peut rassurer le consommateur perdu dans la jungle commerciale, la difficulté est de faire connaître la richesse des huiles locales. C’est dans ce sens qu’ont été construits les «itinéraires gourmands » : « faire sortir les gens dans les moulins et dans les paysages » en leur proposant promenades et étapes gastronomiques.

23


Invité inhabituel, le théâtre a été inclus dans la démarche de valorisation : le Théâtre Rural d'Animation Culturelle (TRAC) a initié des stagiaires de l’Université Populaire Rurale (UPR) au jeu théâtral et à la scénographie. Le projet était mené autour du spectacle « L’assemblée des oliviers », écrit et mis en scène par Vincent Siano, est un conte philosophique et musical où l’olivier, devenu conteur, parle de ses racines, de ses fruits, de ses huiles et de son compagnonnage avec l’histoire de l’humanité. Avec la scénographie réalisée par les jeunes stagiaires avec des matériaux issus de l’olivier, le spectacle tourne dans les manifestations autour de l’olivier. L’ambition est bien de rassembler amateurs de théâtre et « gens de la terre », en participant à la promotion de produits du terroir et de l‘idée du maintien d’une agriculture respectueuse de l’environnement.

Maintenant qu’ils ont découvert d’autres partenaires avec lesquels ils échangent idées et projets, ils comptent bien initier ou s’inscrire dans d’autres projets de portée territoriale.

Enjeux pour les producteurs Dans la zone Ventoux-Comtat, qui concentre la moitié du verger vauclusien, on a recensé 129290 oliviers en 1995. Pourtant, le fameux gel de février 1956, qui a décimé 80% du verger, a bien failli sonner le glas de la culture oléicole : beaucoup d’oliveraies ont alors été remplacées par des vignes. Petit à petit, grâce aux aides européennes à la plantation, à la médiatisation des bienfaits de l’huile d’olive et à la crise du secteur viticole, les oliveraies (création ou restauration) reviennent dans le paysage.

Petites phrases Isabelle Casamayou : « Mettre en place des accords territoriaux destinés à mieux se connaître et à créer des relations de convivialité » « On devait monter un puzzle pour lequel il fallait bien qu’on trouve toutes les pièces » Jean-Marie Michel : « On a la possibilité d’expérimenter des idées un peu nouvelles et d’essayer la transversalité grâce aux financements Leader. » « Le développement du territoire associé aux producteurs et productions agricole : c’est bien lié, on est loin du cadre de la PAC et de la promotion d’un seul produit. » Vincent Siano :

Face à ce renouveau, les acteurs de la filière s’interrogent sur leur avenir. Le groupement des oléiculteurs et la Chambre d’Agriculture du Vaucluse se sont lancés dans plusieurs opérations destinées à mieux connaître le secteur et à encadrer son évolution. Ainsi, un minutieux diagnostic paysager sur la présence de l’olivier dans les sites vauclusiens, avec une imposante cartographie, servira de base de travail pour améliorer ou implanter des oliveraies, tandis que le producteurs sont invités à respecter un cahier des charges « selon les techniques anciennes et respectueuses de l’environnement » précise Jean-Marie Michel de la Chambre d’Agriculture : espacement des arbres, choix des variétés, équilibre entre impact paysager et productivité… Et la filière, qui a obtenu en mars 2007, la création de l’AOC Provence pour l’huile d’olive, (pour un territoire reliant le Vaucluse au Var via les Alpes-de-Haute-Provence), poursuit sa réflexion sur l’intérêt d’autres appellations plus locales.

24

« Parler de l’olivier est aussi un prétexte pour parler de l’homme et de la société. » « C’est notre façon à nous de faire de la promotion de produits du terroir et que des agriculteurs vivent de leur travail sans massacrer l’agriculture. Avec nos mots et notre savoir-faire. » « Le spectacle attire peu les amateurs de théâtre : trop de lectures et d’informations. Par contre il permet d’élargir le public : sont venus ceux qui sont intéressés par la thématique et qui reviendront peut-être voir une autre pièce. »


COM. COM. DE LA VALLÉE DU TOULOURENC

Promotion du tourisme durable en nord Ventoux Conduite d’une étude action en faveur de l’examen des potentialités touristiques de la vallée du Toulourenc BUDGET : 21 650,49 € dont

11 907,77 €

L’analyse du potentiel touristique & économique de la vallée du Toulourenc avait pour ambition de mettre en œuvre et développer les moyens adaptés afin que le tourisme soit un véritable levier au profit du développement social, économique et culturel du périmètre concerné. Il a été abordé dans une perspective globale intégrant tout à la fois des préoccupations d'ordre économique, social, environnemental, de mobilisation des compétences et des savoir-faire.

UNIVERSITÉ POPULAIRE RURALE

L’assemblée des Oliviers BUDGET : 32 485,50 € dont

16 243,75 €

Ce projet, associé aux projets de la Chambre d’Agriculture, a permis la mise en œuvre du volet animation de l’opération de promotion collective de l’huile d’olive Ventoux. Il s’est donc agit d’un travail de sensibilisation et d’information auprès des jeunes et de la population locale. Il a eu comme ambition de déployer des liens culturels et économiques autour du patrimoine commun que représente la culture de l’olivier avec ses multiples applications et dérivés (recours à l’animation théâtrale comme un moyen pour rencontrer les populations concernées).

C O M M U N E

D E

S A U L T

Création d’un circuit de découverte dans le centre ancien du village BUDGET : 13 948,00 € dont

6 974,00 €

Cette action s’est inscrite dans un projet global de développement touristique et économique et fait suite à la publication récente d’une BD historique « Sault, un Pays, son histoire » qui a sensibilisé les visiteurs à son histoire locale. Un besoin nouveau de mise en valeur du cœur historique du village est apparu. La mise en valeur des lieux et des rues du village historique, grâce à un guidage est un atout en faveur d’une meilleure connaissance du patrimoine du centre historique et de ses produits.

25


CONFRÉRIE DE LA CERISE DES MONTS DE VENASQUE

Terroir cerise : le diamant rouge BUDGET : 31 460,69 € dont

15 730,35 €

Il s’est agit d’assurer la promotion du terroir et du produit phare que constitue la cerise des Monts de Venasque auprès des visiteurs qui traversent ou séjournent dans notre région et la création de circuits de découverte des paysages de ceriseraies. L’action visait aussi le développement d’actions de connaissance du milieu auprès des acteurs du tourisme.

TOULOURENC HORIZON

La draille retrouvée : Création d’une offre de tourisme de randonnées dans le nord du Vaucluse BUDGET : 12 848,54 € dont

6 424,74 €

L’opération avait pour objectif la mise en valeur de l'intérêt touristique et de la qualité de l'accueil de la vallée à partir de trois axes : • une journée de randonnée permettant notamment la découverte de la "draille retrouvée" qui aura été au préalable remise en état. • exposition sur la vallée et sur ses capacités d'accueil. Diffusion dans le même temps du guide de randonnées pédestres de la vallée. • Promotion médiatique de cette initiative pour valoriser l'intérêt touristique de la vallée.

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PAYS DE SAULT

Course cycliste des produits du terroir BUDGET : 33 949,67 € dont

16 881,67 €

Ce projet a favorisé l’initiation d’une destination tourisme vélo par l’intermédiaire de l’organisation d’une randonnée cycliste sur le territoire du canton de Sault. Cette manifestation d’envergure régionale avec des équipes européennes invitées (selon la réglementation de la Fédération Française de Cyclisme) a permis par son passage dans les cinq villages de faire le lien entre les produits du terroirs (lavande, épeautre, agneau, miel, nougat, etc.), le patrimoine environnemental et bâti et une pratique sportive.

26


LAVANDES EN FÊ TE

Promotion & valorisation de la lavande & du lavandin - 20ème édition de la fête de la lavande BUDGET : 35 750,00 € dont

17 875,00 €

Cette manifestation avait pour objectif la promotion de la lavande et du lavandin du plateau de Sault auprès du grand public, de la presse et des médias en créant un rendez-vous annuel incontournable à l’occasion de la fin de la récolte de cette plante à parfum et médicinale. La crise que traverse la filière amène les différents acteurs à se repositionner sur d’autres segments, aussi il importe de le faire savoir. L’objectif, toujours présent, est de faire connaître ce territoire comme le lieu d’excellence de cette activité.

CO M I T É D É PA R T E M E N TA L D E TO U R I S M E D E VAU C LU S E

Rendez-vous « Tourisme nature & terroir » BUDGET : 32 245,31 € dont

11 046,53 €

Ce dossier a permis de soutenir un temps fort axé sur la promotion, la structuration et développement de deux entités distinctes de notre territoire ayant chacune une attractivité très spécifique. • Le massif du Mont Ventoux, espace naturel emblématique permettant la pratique d’activité de pleine nature, • Les dentelles et les coteaux viticoles, plus enclins aux pérégrinations liées à la gastronomie, aux vins, à sa culture et aux festivals de proximité.

COMITÉ DÉPARTEMENTAL DE TOURISME DE VAUCLUSE

Un week-end Ventoux à Anvers BUDGET : 34 547,00 € dont

17 273,50 €

En corrélation avec le dossier précédent, celui-ci visait la promotion du territoire et des produits emblématiques qui y sont associés auprès du grand public flamand : les savoir-faire, les produits de terroir (produits agricoles, d’artisanat d’art, …) et les activités d’accueil et de loisirs développées auprès des sites majeurs du territoire (le mont Ventoux, la plaine du Comtat, les gorges de la Nesque, le plateau de Sault, la vallée du Toulourenc, …). Ce dossier était aussi axé sur la démonstration de la réalité d’une organisation commune sur l’un des principaux bassin émetteur de visiteurs et la généralisation des approches et les démarches collectives de promotion. (Organisation de regroupements sectoriels et transversaux).

27


Route touristique de la pierre sèche COMMUNE DE BLAUVAC

Mise en valeur du site des Fayol BUDGET : 18 462,00 € dont

9 231,00 €

L’objectif était de faire du site des Fayol l’un des sites relais de la Route Touristique de la Pierre Sèche. Il s’agit d’un site très intéressant illustrant d’une manière assez complète la diversité du patrimoine en pierre sèche : aiguiers, troglodytes, calades, terrasses de culture, murs de soutènement. La commune de Blauvac souhaitait sauvegarder ce patrimoine et en faciliter la visite sur des parties sécurisées dans le cadre du projet de la route touristique de la pierre sèche auquel la commune a adhéré.

S M A E M V

Mise en valeur de la Ferme de Lausemolan BUDGET : 22 655,00 € dont

11 328,00 €

La Ferme de Lausemolan, propriété du Syndicat Mixte d’Aménagement et de l’Equipement du Mont Ventoux à proximité de la Ferme de Saint Hubert, est un témoignage remarquable des grands mas du plateau, organisée pour une vie autarcique, elle présente une grande richesse architecturale : enclos, enceinte fortifiée, four à pain, potager, abris pour le bétail, citerne, aiguiers, etc. … Le SMAEMV et la commune de Monieux souhaitaient valoriser le patrimoine dans le cadre du projet global de la route touristique de la pierre sèche.

COMMUNE DU BEAUCET

Mise en valeur du plateau du château BUDGET : 30 923,00 € dont

15 462,00 €

Le château du Beaucet et le plateau attenant (propriétés communales) face au Ventoux, constituent un paysage emblématique fortement structuré par la pierre sèche. Leader+ a permis de conduire un travail d’étude préalable à l’aménagement du château et la remise en état d’une calade. La Maison de la Pierre Sèche du Beaucet, s’installera en ce lieu dès que les travaux sur la mise en valeur du château seront finis. Le plateau est destiné à devenir un espace culturel, une vitrine de la pierre sèche en Vaucluse à la fois lieu de démonstration, parcours botanique, espace consacré au Land Art (musée de plein air sur la liaison entre l’art et la nature et notamment à la création artistique liée à la pierre sèche, au végétal). Le plateau du Beaucet constitue ainsi le point de départ de la Route Touristique de la Pierre Sèche. »

28


Pôle des métiers d’art de Pernes-les-Fontaines C O M . C O M . D E S S O R G U E S D U C O M TAT

Mise en œuvre d’une charte de qualité BUDGET : 9 045,00 € dont

4 522,50 €

L’objectif de l’action était de bâtir une charte qualité signée entre la Communauté de Communes les Sorgues du Comtat, maître d’ouvrage de l’opération et les artisans du pôle des métiers d’art de Pernes les Fontaines. La charte qualité des artisans du pôle des métiers d’art a constitué une première étape d’un processus à long terme. La rédaction de cette charte a été faite à l’issue des travaux de recherches et d’enquêtes réalisés en partenariat avec les étudiants du brevet de technicien supérieur agricole service en espace rural dans le cadre d’une convention signée avec le lycée agricole Louis Giraud.

C O M . C O M . D E S S O R G U E S D U C O M TAT

Stratégie de communication BUDGET : 32 204,72 € dont

16 102,36 €

Située aux portes du mont Ventoux, Pernes les fontaines possède des atouts incontestables pour le développement de l’artisanat d’art. Aujourd’hui on recense une trentaine d’entreprises de ce secteur dans le périmètre du Gal du Mont Ventoux dont plus d’un tiers est implanté à Pernes les Fontaines La réalisation de l’opération « Gare des métiers d’art » propose par ailleurs un contexte immobilier et promotionnel propice aux artisans.

I M A G I N E

V E N A I S S I N

Ventoux gourmandise Collection photographique : « Les jeunes gourmands » BUDGET : 16 806,52 € dont

8 403,26 €

Le projet culturel s’appuyait sur une série d’expositions photos dont le sujet était de jeunes enfants pris en flagrant délit de gourmandise. Ils sont représentés en train de se délecter avec les fruits, les fromages, les truffes et les berlingots produits sur le territoire Ventoux. Cette exposition a été réalisée en 3 exemplaires qui sont mis à disposition gracieusement sur tout le périmètre Leader + à la demande des communes. Imagine Venaissin propose l’exposition également au travers de son réseau (associatif, jeunesse,…).

29


ASSOCIATION SITE REMARQUABLE DU GOÛT

Arôme, saveur et paysages : trois atouts pour une destination Dentelles BUDGET : 35 750,00 € dont

17 875,00 €

L’objectif de cette manifestation était de créer du lien social sur le territoire et de permettre de faire découvrir aux populations locales les arômes et saveurs. Au-delà de Beaumes de Venise et des Paysages de reconquête (organisation de visites du site de Galinière), une présentation des autres produits du terroir « venturois » a été réalisée à destination de la population locale (huile d’olive, vins, fraises et melons, nougats, chocolat, fougasses, berlingots, tapenades et confitures, …).

A S S O C I AT I O N TO U LO U R E N C H O R I ZO N

Printemps du Toulourenc 2006 L’art en chemin

BUDGET : 4 382,09 € dont

2 191,04 €

Afin de mettre en valeur des sentiers de randonnée, tout en sensibilisant le public à une utilisation raisonnée des espaces et des ressources, l’Association Toulourenc Horizon a pour cette édition fait appel à une autre association, AD Concepts qui se donne pour objectif d’expérimenter de nouvelles formes de découverte du patrimoine naturel et culturel au service d’un développement touristique durable.

SYNDICAT GÉNÉRAL DES PRODUCTEURS DES CÔTES DU VENTOUX

Paysages et tourisme de terroir des côtes du Ventoux BUDGET : 41 790,00 € dont

20 895,00 €

Ce dossier a favorisé la sensibilisation au paysage : les acteurs locaux qui interviennent ou non sur la transformation des paysages et les touristes qui viennent visiter la région Ventoux. Le support de ce travail de sensibilisation est l’étude de caractérisation des terroirs et de valorisation paysagère conduite par le syndicat d’appellation en 2004 (co-financée par Leader+).

30


Toulourenc : Une petite vallée qui bouge à l’heure de l’Europe Le Toulourenc, seule rivière du Ventoux qui perdure toute l’année, grâce à l’apport de nombreuses sources, circule joyeusement sur 30km entre Drôme et Vaucluse avant de rejoindre l’Ouvèze. Dans sa vallée aux magnifiques paysages, les communes de Brantes, Savoillans et Saint-Léger du Ventoux, regroupant 210 habitants répartis sur 56,28 km2 ont créé en 1993 la communauté de communes de la Vallée du Toulourenc.

taire des atouts de la vallée, réalisé dans un travail collectif avec tous les habitants. C’était la première étape avant l’étude qui devait préciser la faisabilité des projets visant la création de 15 emplois : un gîte d’étape, un camping, la création d’une zone pour accueillir les artisans et l’aménagement des gorges ».

Accueillir un tourisme de qualité

Si les élus se mobilisent pour développer le potentiel économique de leur vallée tout en la préservant, ils ont aussi pu s’appuyer sur le dynamisme des habitants qui fourmillent d’idées. L’association Toulourenc Horizon,-qui comme l’intercommunalité, agit sur les 3 communes en valorisant l’environnement et le développement local- a elle aussi bénéficié de financements LEADER + pour plusieurs initiatives. L’aide européenne lui a permis de lancer le désormais célèbre « Brantes dans les étoiles ». Terre d’élection de nombreux artistes et artisans qui jouent un rôle important dans le maintien de l’emploi, l’idée est venue de leur permettre de « montrer aux visiteurs comment ils travaillent, pendant la période de Noël », raconte Guy Fabreguettes, ancien président de l’association, pour qui ce « village sur un piton pittoresque ressemble un peu à un village de Noël ». En 2004, après de grosses installations en matière d’illuminations (pérennes ou mobiles), malgré quelques difficultés de coordination entre les artisans, ces soirées des 27, 28, et 29 décembre rencontrent un vrai succès. Renouvelée en 2005, l’opération a attiré encore plus d’exposants et de visiteurs. Devenu biennale, « Brantes dans les étoiles » 2007 accueille 20 artisans et près de 1000 visiteurs sur 3 jours. L’édition 2009 est attendue. Parallèlement à cette manifestation hivernale, l’association organise des randonnées thématiques permettant de valoriser le patrimoine local, aux beaux jours : restauration d’une draille (piste), sentier land’art, sur les traces de la préhistoire. Chaque année, les financements européens permettent aussi des installations durables : entretien de sentiers, mais aussi électrification et sécurisation de la ferme Saint-Agricol de Savoillans qui accueille expositions et ateliers. Maintenant que la dynamique est lancée, que les différents passionnés ont appris à travailler ensemble, les habitants de la vallée ne vont pas s’arrêter en si bon chemin, et de nombreux projets sont déjà lancés, profitant de l’expérience acquise et des aménagements déjà réalisés.

Selon Thierry Thibaud, actuel président de l’intercommunalité et maire de Savoillans, le développement économique de la vallée passe par le tourisme. Avec le Toulourenc toujours en eau et synonyme de fraîcheur assurée en été, l’attrait touristique existe. Cependant, faute de structures d’hébergement, et de propositions de visites ou sorties culturelles suffisantes, ce fameux touriste ne fait que passer... Et la renommée grandissante du Toulourenc attire parfois trop de visiteurs dans un site mal préparé : problèmes de stationnement, risques d’accidents, dégradations environnementales. Face à ce dilemme cornélien, la « vallée du Toulourenc » a su utiliser les ressources proposées par le programme LEADER+. Olivier Dornier, ancien maire de Savoillans et président de l’intercommunalité au lancement du projet, se souvient du contexte : « du fait de la taille de la vallée, les financements n’arrivent jamais chez nous ». Tous les dirigeants des trois communes se sont alors réunis pour « faire quelque chose d’intéressant », dans le cadre des projets de Parc Naturel Régional du Ventoux et du Pays « une autre Provence ». Avec « une configuration typique de petite vallée isolée, où on ne peut pas faire grand chose avec notre seul budget », l’intercommunalité a voulu construire son projet de développement avant de le défendre dans le cadre de ces structures territoriales, quand elles seront effectives. Ainsi elle a fait réaliser une analyse du potentiel touristique et économique de la vallée lui permettant d’établir un plan d’actions à mener pour atteindre son objectif. Alliant prospectives futures et actions urgentes, l’intercommunalité a aussi mis en place un plan de stationnement aux principaux points d’accès à la rivière et une information (dépliants et panneaux) sur les risques de crues. Mais l’une des premières actions menées a été la réalisation d’un guide touristique de qualité : en 150 pages illustrées, l’historique et les attraits touristiques de la vallée sont présentés, ainsi que 39 itinéraires de randonnées, agrémentés d’anecdotes ou de précisions. Tiré à 3000 exemplaires, ce guide est le résultat d’un travail mené en véritable partenariat avec les habitants. « Grâce à ce financement européen, on a eu l’opportunité de créer un document, qui nous ressemble, pour décrire notre vallée, nos sentiers, l’histoire des villages et nos artisans » souligne Thierry Thibaud. Et Olivier Dornier renchérit : « le guide, c’était aussi un état des lieux, un inven-

Travailler main dans la main avec les associations

Petites phrases Thierry Thibaud : « Il faut prolonger la saison, l’hiver est long ici. » « On sait ce qui nous manque : il faut développer le tourisme et le maîtriser. » « Quand on fait quelque chose, on n’a pas toujours une idée de l’impact qu’on a. Le financement du durable, c’est le gros intérêt de LEADER. » « LEADER permet un déclic : grâce à ces aides, on peut faire des choses. » Guy Fabreguetes : « Nous avons le souci d’un certain choix touristique, l’idée n’est pas de faire monter des cars de touristes. »

31


O F F I C E N AT I O N A L D E S F O R Ê T S

Édition d’un livret sur le petit patrimoine présent dans les forêts du Ventoux : des témoins d’une activité humaine ancienne BUDGET : 13 925,10 € dont

6 962,55 €

Un inventaire réalisé il y a quelques années (en partenariat avec le CDT) a révélé la diversité et la richesse du patrimoine dans les forêts publiques : ouvrages de restauration de terrasses des montagnes, aiguiers, murets, abris forestiers, mines, bories, fontaines, charbonnières, … Si certains sont sur des sites sensibles et donc à protéger, d’autres peuvent être portés à la connaissance du grand public. L’objectif de ce livret est de montrer l’activité ancienne qui s’est exercée dans la forêt du Ventoux à partir de quelques sites intéressants. Il fait le lien entre cette occupation historique et l’utilisation actuelle du territoire.

V E N T O U X

T V .

C O M

La télévision sur internet qui accompagne vos projets BUDGET : 70 000,00 € dont

35 000,00 €

Valorisation du territoire (Autour du Ventoux), des hommes, des actions et des produits, le patrimoine matériel et immatériel. Promotion (avant, pendant et après) de tous les évènements, les manifestations, les expositions, les actions, sur tous les sujets (culturel, fêtes, traditions, sports, éducation, événements, mémoire, patrimoine, gastronomie, découverte, tourisme, agriculture). Accompagner les acteurs du territoire dans le cadre de leurs activités professionnelles et bénévoles, est le crédo fondateur de cette première web TV qui a fortement participé à faire connaître les actions Leader+ Ventoux.

OT INTER. DE BEAUMES DE VENISE & DENTELLES DE MONTMIRAIL

« Écrin du terroir » Opération globale de développement touristique sur le thème : tourisme et terroir BUDGET : 15 203,33 € dont

7 601,19 €

Conscient de l’enjeu économique pour le territoire, l’office de tourisme intercommunal, en partenariat avec la collectivité locale a décidé d’initier des actions favorisant l’allongement de la durée des séjours en s’appuyant sur une meilleure découverte de ces richesses locales (plaquettes, visites guidées, promotion et communication).

32


OFFICE NATIONAL DES FORÊTS

Établir un guide de Gestion sylvicole En faveur de la production de truffe en milieu naturel forestier dans le Ventoux BUDGET : 29 826,19 € dont

14 913,09 €

Les surfaces de truffières naturelles du mont Ventoux diminuent depuis plusieurs décennies. Plusieurs facteurs semblent à l’origine de cette régression et de la capacité de production trufficole des terrains du mont Ventoux parmi lesquels la fermeture des milieux forestiers et l’enrésinement progressif de peuplement feuillu. Ainsi, il semblait utile de doter les gestionnaires forestiers d’un outil opérationnel pour améliorer la gestion sylvicole en faveur de la truffe et permettre à cette production locale de perdurer.

S M A E M V

Pôle éco-touristique du Domaine de Saint-Hubert vers une maison des gorges de la Nesque BUDGET : 34 641,05 € dont

19 745,39 €

Le SMAEMV a souhaité réaliser une étude action dont les objectifs principaux étaient : • Définir le plan produit et le plan marketing par la création d’une entité de gestion et d’animation du site Saint Hubert. • Proposer les conditions d’organisation juridique d’une structure de gestion. • Réaliser une étude de programmation architecturale, d’impact environnemental et paysager permettant d’adapter les bâtiments et l’espace aux fonctions envisagées. • Mettre au point un plan de gestion prévisionnel sur 3 ans de l’organisme de gestion. • Réaliser une enquête de participation et un séminaire final.

C O M M U N E D E P E R N E S - L E S - F O N TA I N E S

Site d’animation permanente du terroir & des traditions BUDGET : 69 750,64 € dont

34 875,32 €

Depuis des années, Pernes a opté pour un tourisme « Patrimoine et environnement » basé sur la découverte du patrimoine au sens large, la simplicité, l’authenticité, l’exigence dans la qualité des prestations et un environnement paysager protégé. La ville de Pernes les Fontaines souhaitait développer un site d’animation permanente du terroir et des traditions, concept cohérent de développement territorial dont les supports sont six lieux existants ou en création.

33


LES CARNETS DU VENTOUX

Journée des livres et revues au pied du Ventoux BUDGET : 12 636,73 € dont

6 259,73 €

L’objectif de cette opération était de faire valoir la création autour de l’écriture qui existe dans le(s) pays du Ventoux et de rassembler tous les acteurs/auteurs de cette création et attirer ainsi un public important. De nombreuses animations annexes mettant en exergue le patrimoine et les produits du Ventoux ont eu lieu à cette occasion.

C O M PA G N I E L’A L B AT R O S

Exposition photographique sur le canal de Carpentras accompagnant le spectacle « La Ribiera Enversa » BUDGET : 6 354,78 € dont

3 177,39 €

Cette exposition photographique a accompagné le spectacle « La ribiera enversa » chaque fois qu’il s’est produit. Ce projet a permis de sensibiliser le public autour de l’élément identitaire fort pour le territoire du GAL que représente le canal de Carpentras et plus largement autour des problèmes d’irrigation et de l’eau en général. L’exposition met en valeur certains ouvrages bâtis du canal, elle permet également d’aborder l’impact qu’il a produit sur l’environnement et l’économie de la région.

COMMUNE DE VELLERON

À la découverte de Velleron BUDGET : 13 521,33 € dont

6 760,66 €

Ce projet touristique vise à augmenter la durée moyenne de séjour des nombreux visiteurs qui fréquentent Velleron pour son marché agricole. Véritable pôle d’attractivité, ce dernier est un peu excentré du centre du village qui possède pourtant un patrimoine historique d’une grande richesse susceptible de capter et d’intéresser les nombreux visiteurs. Afin d’amener le visiteur dans le centre historique, une opération d’information menée aux entrées du marché agricole à l’aide de lutrins et de dépliants a été développée. Se trouvent sur ces supports des informations concernant à la fois la fraise et d’autres produits emblématiques ainsi que le parcours permettant d’accéder à la découverte des richesses du centre ancien.

34


V É LO - C LU B S A LT É S I E N

Caravane promotionnelle des produits du terroir et du tourisme du pays de Sault Liaison réserve de biosphère Mt Ventoux/Mt Vésuve BUDGET : 16 858,03 € dont

9271.92 €

L’objectif de ce projet était de : • Faire la promotion des ressources touristiques du Pays de Sault. • Promouvoir les produits du terroir dans leur diversité (nougat, galette d’épeautre, lavande, herbe de Provence, miel de lavande, vin des côtes du Ventoux). • Donner l’occasion de faire le lien entre deux réserves de biosphère adhérentes au réseau afin d’échanger sur leurs pratiques respectives notamment en matière d’éducation à l’environnement et de démarche de valorisations globales des territoires.

O F F I C E D E TO U R I S M E D E S AU LT

Création d’un dépliant d’appel trilingue « pays de Sault » promouvoir les produits locaux, activités, loisirs, sites et monuments à visiter BUDGET : 5045,29 € dont

2522,64 €

Les objectifs étaient d’assurer la valorisation et la promotion touristique des espaces agraires, des ressources naturelles, du patrimoine rural, des traditions villageoises, des produits du terroir, d’affirmer une identité géographique et culturelle dans le but d’engendrer une consommation induite sur le territoire (hébergement, restauration et activités de loisirs).

COMMUNE DE ST LÉGER DU VENTOUX

Découverte du petit patrimoine & mise en tourisme de la vallée BUDGET : 8 040,00 € dont

4 020,00 €

L’objectif de l’opération était de développer et de structurer une offre touristique de la vallée en proposant un circuit de découverte du petit patrimoine bâti spécifique qui s’appuie sur les richesses historiques existantes. Pour ce faire il a été réalisé la mise en sécurité du lavoir communal par une ré-étanchification du bassin, un écroûtage extérieur et une pose de plan de lavage circulaire en pierre d’origine.

35


C B E D E S PAY S D U V E N T O U X

Assistance aux entreprises touristiques du Pays du Ventoux, Comtat Venaissin BUDGET : 58 761,00 € dont

29 381,00 €

Cette opération était une réponse à la demande identifiée par le CBE dans le cadre du travail conduit en 2004 et 2005 autour de la « constitution d’une plateforme de professionnalisation des acteurs du tourisme » : • par la mise en œuvre de produits collectifs sur la base de 4 croisements entre sous territoires et thématiques ; • par la conduite d’un volet de professionnalisation des acteurs, avec des interventions dans les 3 domaines suivants : gestion budgétaire et financière, commercialisation, organisation et management du personnel ; • par la proposition d’un volet d’échanges d’expériences sur d’autres territoires fortement orientés tourisme. Un voyage d’étude a eu lieu dans le Queyras.

C O M . C O M . D E L A VA L L É E D U TO U LO U R E N C

Organisation de l’offre touristique dans la vallée du Toulourenc Traitement des abords de l’accès aux gorges. Opération de gestion et régulation des flux touristiques dans un site naturel sensible BUDGET : 18 085,00 € dont

8 131,00 €

Des préoccupations liées à la fréquentation (tensions avec les riverains, problèmes de sécurité, dégradation de l’environnement) ont amené la Communauté de Communes à poursuivre trois objectifs : • Mettre en garde et prévenir les usagers du site des dangers : crues subites, incendies, empêchement d’accès des secours. • Sensibiliser ces usagers sur la fragilité du site et susciter des comportements respectueux. • Réglementer le stationnement bref ou prolongé en bordure de rivière, voire le camping sauvage. Quatre actions clefs on été mises en œuvre : • Empêcher le stationnement sauvage le long des routes communales au fond des gorges. • Alignement de rochers disposés le long des routes (entre 60 & 80 m3 sur l’ensemble du site). • Aménagement d’une aire de stationnement temporaire. • Organisation de deux sites de manoeuvre de retour pour les véhicules de sécurité et de ramassage des ordures (des deux cotés du pont). • Informer et signaler. Pose de 4 panneaux DDE (avec mention par arrêté municipal camping sauvage interdit – circulation réglementée), 1 au petit pont après l’aven du Rieu froid, 2 au carrefour du CD 40 et 1 à hauteur de la maison forestière de Canterperdrix.

36


Professionnaliser les acteurs du tourisme Le point de vue d’un stagiaire

Second secteur d’activité dans le Vaucluse, après l’agriculture, le tourisme est un domaine étudié de près par le Comité de Bassin d’Emploi Pays du Ventoux Comtat Venaissin (CBE), qui estime qu’il induit près de 25% de l’économie locale. Dans sa mission de développement économique, qu’il mène depuis 1991, le CBE accueille de plus en plus de projets d’entreprises plus ou moins liées au tourisme. Et face au « côté très hétérogène » du secteur tourisme, le CBE a décelé la nécessité de structurer tous les acteurs de la filière (principalement des petites entreprises, voire des entrepreneurs individuels) et de les inciter à avoir une « approche collective », d’apprendre à travailler ensemble sur un projet global, plutôt que de rester dans la simple promotion de son activité : « c’est un projet de territoire qui fait venir les touristes »

Denis Savanne s’est installé à Bedoin en décembre 2006 pour y développer un micro-projet agro-touristique autour de la culture du safran et de la visite d’une chapelle romane. A peine une année après son installation, cette formation a été « un élément moteur » pour lui, puisqu’elle lui a offert une aide au « débroussaillage, à la définition » de ce qu’il pouvait proposer. Il met en avant le côté rencontres « avec des personnes d’horizons différents, tous porteurs de micro-projets », utiles aussi bien pour réfléchir à son action que pour créer des partenariats. Très impressionné par la visite dans le Queyras, qui lui a permis de découvrir « l’application d’un cas concret au niveau d’un territoire », il constate à regret que « ici, il n’existe pas de vision transversale de ce qu’on peut proposer en matière de tourisme ».

Voyages d’études Second constat : 95% des très petites entreprises négligent la formation, et encore plus s’il s’agit d’accueil, de marketing ou de mise en réseau. Christophe Grebeaux, le directeur du CBE, et son équipe ont rapidement ressenti la nécessité de mettre en place une opération-pilote visant à la « professionnalisation des acteurs du tourisme ». Pendant le mois de novembre 2007, en saison creuse, 6 journées de formation-action, indépendantes, ont été proposées gratuitement aux acteurs intéressés : marketing, gestion, nouvelles technologies, fiscalité, personnel. En février et mars 2008, les stagiaires ont pu participer à 2 voyages d’étude : la maison du Parc du Luberon à Apt et le Queyras, un espace touristique structuré. Les modules de formation ont attiré une trentaine de professionnels, tandis que les voyages ont été effectués avec une dizaine de personnes. Pour le CBE, le bilan est globalement satisfaisant et incite à reproduire l’action. Quelques améliorations sont toutefois à prévoir. Pour toucher les Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiatives qui trouveraient un « intérêt à construire ensemble et à travailler sur les relais d’information », une réflexion est en cours avec l’UDOTSI (Union Départementale des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiatives). D’importants besoins concernant la pratique des langues étrangères sont apparus, mais une telle formation « ne se traite pas en 1 journée ». Enfin, le CBE aimerait pouvoir impliquer les élus locaux, chose impossible pendant cette opération qui s’est déroulée sur la période de campagnes électorales pour les municipales et les législatives.

Petites phrases Christophe Grebeaux : « Si chacun avec son petit réseau fait son truc dans son coin , ça ne marche pas. Il faut travailler tous ensemble, c’est ça qui nous intéresse : agriculteurs, commerçants, offices de tourisme, spécialistes des loisirs ou de la culture, associations... » « Il n’existe pas de frontière. » Denis Savanne : « À force d’écouter les choses à droite à gauche, on réfléchit à ce qu’on peut faire. »

37


ACCUEIL SPÉLÉOLOGIQUE DU PLATEAU D’ALBION

Génération pleine aventure BUDGET : 78 630,68 € dont

39 315,34 €

L’objectif du projet était de développer une nouvelle forme de tourisme sur le plateau d’Albion. Il s’agissait d’accueillir une catégorie de touristes à la recherche d’activités à fort impact émotionnel, soucieuse de préoccupations environnementales (impact minimal, no traces, homochromie, etc). Le public visé, souhaite évoluer dans un cadre de vie mettant en avant ces mêmes valeurs. L’enjeu consistait donc à développer un tel environnement tout en garantissant un niveau de confort élevé, de manière à ce que tous les publics puissent s’imprégner de notre territoire aussi bien au niveau de leurs activités que de leur hébergement.

ALPES DE LUMIÈRE

Étude préalable et élaboration d’un manuscrit pour une future publication d’une encyclopédie sur le Mt Ventoux accompagnée d’une animation tout public de découverte du territoire BUDGET : 34 641,05 € dont

19 745,39 €

Comme cela a été réalisé par les Éditions Alpes de Lumière en 2004 pour la montagne de Lure, Alpes de Lumière s’est proposé d’éditer en 2007 un ouvrage sur le Mont Ventoux qui, comme le précédent, veut être une encyclopédie de cette montagne éminente et symbolique, indissociable de la Provence en partenariat avec les carnets du Ventoux. Il comporte plus de 250 notices consacrées au milieu naturel, à l’occupation humaine et à la maîtrise du sol par l’homme, à son histoire, à ses ressources (d’hier et d’aujourd’hui), à ses sites, à son patrimoine, à sa place dans la littérature, les arts et le tourisme, aux villages enfin qui vivent dans ses piémonts, sans oublier son devenir.

COMMUNE DE MONIEUX

Sentier de découverte du patrimoine BUDGET : 27 364,00 € dont

13 682,00 €

La commune de Monieux souhaitait réaliser l’aménagement d’un sentier : élaboration des parcours, débroussaillement, sécurisation du site, balisage, mise en place de petits panneaux ludiques présentant le patrimoine avec table de lecture du paysage au départ du sentier de découverte.

38


FÉDÉRATION DÉPARTEMENTALE DES CHASSEURS DE VAUCLUSE

Renforcement de l’activité pédagogique du Centre de Découverte de la Nature et du Patrimoine Cynégétique BUDGET : 16 150,00 € dont

8 398,00 €

Le Centre de Découverte voulait créer et disposer d’outils de communication pédagogiques supplémentaires, permanents, pour sensibiliser les visiteurs du centre à la qualité des produits du terroir et leur faire connaître les activités humaines traditionnelles dont ils sont le fruit. Les panneaux didactiques sont utilisés comme support pédagogique dans le cadre des animations. Le matériel informatique représente un moyen de communication plus attractif.

C H A M B R E D ’A G R I C U LT U R E D E VAU C LU S E

Santé, alimentation & production locale BUDGET : 30 169,69 € dont

15 084,85 €

La lutte contre l’obésité et la « mal-bouffe » sont des actions nationales qui doivent être reprises localement. Ces deux fléaux sont étroitement liés à une méconnaissance des productions locales et de leurs qualités nutritionnelles. D’autre part, la promotion du territoire Ventoux à destination des touristes ne met pas assez en avant la qualité des produits du terroir et leurs bienfaits pour la santé. Ce projet avait pour objectif de mettre en avant l’histoire des terroirs et de leurs productions, les pratiques associées de culture, les techniques particulières permettant pour chaque produit d’utiliser au mieux les aptitudes naturelles.

A S S O C I AT I O N TO U LO U R E N C H O R I ZO N

Sur les traces de la préhistoire BUDGET : 3 933,22 € dont

1 966,61 €

L’association Toulourenc Horizon qui se donne pour objectif de mettre en valeur l’activité de la vallée et la diversité de ses pôles d’attraction a souhaité proposer dans le cadre du printemps du Toulourenc, une remontée dans le temps sur les traces de la préhistoire. L’objectif collatéral était de valoriser le potentiel d’accueil de la vallée auprès des différents publics susceptibles d’être intéressés par ses richesses naturelles, son patrimoine, son activité et par les services que l’on peut y trouver en terme d’hébergement et de restauration.

39


S M A E M V

Carnet de voyage autour du Ventoux BUDGET : 37 781,77 € dont

18 890,89 €

La réserve de biosphère souhaitait proposer un ouvrage de valorisation des patrimoines naturels et culturels, des paysages et des activités traditionnelles du territoire Ventoux. Le fil conducteur de cet ouvrage est le récit d’un voyage autour du Ventoux. Ce voyageur, acteur de l’histoire, narre l’ensemble de ses visites, de ses découvertes, de ses impressions, de ses rencontres humaines, dévoilant page par page, la richesse du territoire Ventoux (richesse et variété des paysages, des milieux naturels, forte valeur culturelle des activités traditionnelles, qualité des produits locaux, ….).

DESTINATION MONT VENTOUX - COMTAT VENAISSIN - PAYS DE SAULT

Création d’itinéraires vélo et et structuration de l’offre touristique sur le territoire de Destination Mt-Ventoux, Comtat Venaissin et Pays de Sault BUDGET : 35 918,96 € dont

11 487,93 €

L’objectif général de développement du tourisme à vélo sur le territoire du Mont Ventoux se fait en cohérence avec les actions menées dans le Luberon sous la responsabilité du Parc Naturel Régional du Luberon et de l’Association Vélo Loisir en Luberon et depuis 2 ans dans le Haut Vaucluse, sous la responsabilité de l’Association Départementale du Tourisme dans le Haut Vaucluse. Les actions menées sont adaptées aux spécificités du territoire (en terme de clientèle sportive) et réalisées en harmonie avec les partenaires que sont le Conseil Régional, le Conseil Général, le Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Equipement du Mont Ventoux, l’Association de préfiguration du Parc Naturel Régional et le Comité Départemental de Tourisme. Création de circuits : en faisant référence au vélo sur route départementale, Il s’agissait de mettre en place des boucles de découverte du territoire. Labellisation des prestataires : une coordination et un lien sont établis avec le tissu économique local. Ces circuits se positionnent sur des parcours permettant aux touristes de rencontrer les artisans, caveaux et lieux d’hébergement et d’accueil aux cyclo-touristes. Une labellisation des structures rencontrées sur les circuits sera proposée en adéquation avec les attentes du public et l’offre des prestataires.

40


L A CO M PA G N I E D U M I R O I R E N C H A N T É

L’âme de la vigne

BUDGET : 13 044,00 € dont

6 522,00 €

Le spectacle l’âme de la vigne et l’animation qui en découle ont permis aux populations locales et aux visiteurs d’être sensibilisés de manière originale au respect des grands équilibres du milieu naturel au pied du Ventoux. Les animations se sont déroulées sur une exploitation agricole à 1,5 km au dessus du plan d’eau des Salettes dans un site avec vue panoramique sur Notre Dame des Anges, le Mont Ventoux, les vignes, les champs de cerisiers et bois aux alentours.

L E S J A R D I N I E R S D U V E N TO U X

Écologie, paysage & pédagogie sur les Coupinottes BUDGET : 22 365,00 € dont

11 183,00 €

Plusieurs boucles pédestres ont été mises en place sur la colline des coupinottes, zone située au nord du Pré-Fantasti. Ces itinéraires abordent les thèmes suivants : risque incendie en milieu méditerranéen, chaîne alimentaire de l’espace agricole provençal, la biodiversité originale et remarquable de la garrigue ouverte fortement en lien avec l’activité humaine agricole (grands rapaces, reptiles, micromammifères, ….), architecture locale, agriculture, espaces naturels et réchauffement climatique. Un travail opérationnel et pédagogique a été mené pour favoriser et mettre en évidence les rôles fonctionnels de chaque type de milieu agricole/naturel.

A D P M V

Modernisation de la station du mont Serein BUDGET : 31 829,00 € dont

15 914,50 €

La station du mont Serein a été, et demeure toujours, une station familiale. Cette dernière s’est adaptée aux nouvelles pratiques de montagne émergeantes. Aujourd’hui, elle offre des activités été comme hiver pour un plus grand nombre de pratiquants. La station voulait continuer sa diversification des activités afin de pouvoir répondre au mieux aux exigences de la clientèle avec comme objectifs : - Changement d’identité et promotion de la station - Création de parcours raquettes

41


SYNDICAT DE DÉFENSE DES RAISINS DU MT VENTOUX

Reconnaissance d’un terroir d’exception : l’A.O.C. Muscat du Ventoux BUDGET : 49 554,04 € dont

24 777,02 €

Le syndicat a conduit une opération afin de faire découvrir une région et un produit à travers des actions de communication, d’animation et de mise en valeur du terroir, des paysages et des métiers qui y sont liés. Cette campagne d’information a donné aux professionnels du tourisme des moyens de mettre en avant la zone Ventoux et les produits du terroir.

A P A R E

La route touristique de la pierre sèche dans les monts de Vaucluse BUDGET : 39 112,32 € dont

14 982,69 €

Les Monts de Vaucluse et le Pays de Sault disposent d’un patrimoine en pierre sèche particulièrement méconnu alors même que ce patrimoine est un élément fort de l’identité de notre territoire. Dans le cadre du dispositif interdépartemental de la route ethno - touristique (luberon-lure-monts de Vaucluse), la volonté de l’APARE était de faire de la partie des monts de Vaucluse l’axe fort, point de départ de le route touristique de la pierre sèche permettant de capter la clientèle du bassin d’Avignon et de la vallée du Rhône.

S C A PA R F U M S P R O V E N C E V E N T O U X

Le Musée de plein air de la lavande du Pays de Sault BUDGET : 24 931,00 € dont

12 466,00 €

Le projet proposé par la coopérative Provence Parfums Ventoux en partenariat avec le CME visait sur l’année 2007/2008 à mettre en œuvre un programme d’étude, d’animations et d’actions visant à faire émerger et à organiser sur le canton un ensemble d’activités touristiques liées à la lavandiculture et constituant une véritable filière agrotouristique lavandicole bâtie autour d’un concept de musée de plein air de la lavande en Pays de Sault.

42


U D O T S I

Création d’outils de communication touristique à destination des offices de tourisme et syndicats d’initiative locaux BUDGET : 27 836,82 € dont

17 236,56 €

L’objectif du dossier était le renforcement l’identité touristique du territoire Ventoux auprès des clientèles touristiques comme des professionnels et acteurs locaux en déclinant la charte graphique départementale par des outils de communication adaptés dans les offices de tourisme et syndicats d’initiative de ce territoire (mission photo, création d’une « carte touristique Ventoux » et de « kakémonos » )

UNIVERSITÉ POPULAIRE RURALE

Étude préalable circuit innovant de commercialisation dans le cadre de l’aide à la personne BUDGET : 15 000,00 € dont

6 000,00 €

L’UPR a conduit une étude courant 2007 permettant : • d’une part de définir les potentialités économiques d’activités dans la partie rurale des cantons de Mormoiron et de Carpentras dans le domaine de la mise à disposition de produits agricoles locaux frais et /ou transformés auprès d’une clientèle âgée ou handicapée ; • d’autre part de définir la démarche de création d’activité à partir des potentialités identifiées au préalable. Il s’agissait d’étudier la mise en place d’un projet d’actions réalistes et viables dans le domaine des activités de distribution de produits alimentaires entrant dans le cadre de l’aide à la personne.

O F F I C E D E TO U R I S M E D E S AU LT

Évolution du site internet www.saultenprovence.com BUDGET : 5 886,22 € dont

2 943,11€

Le but était d’avoir une meilleure lisibilité et accès à l’ensemble de l’offre touristique locale, sur un territoire de 16 communes qui constituent la zone de compétence statutaire de l’office de tourisme de la région de Sault, et ainsi augmenter les retombées économiques chez plus de 200 prestataires. Un autre objectif était l’adoption de la marque départementale « Vaucluse, la Belle Provence » et l’application de la marque de communication et de ses différents outils adaptés à l’e-tourisme et au e-marketing.

43


A T C S M

Opération d’animation & de promotion du territoire et de ses productions par l’intermédiaire d’un produit artisanal - La Fougasse BUDGET : 15 000,00 € dont

7 500,00 €

Conduite d’une opération d’animation et de promotion du territoire et de ses productions par le biais d’un produit artisanal : la fougasse. La journée s’est déclinée en plusieurs temps : • Un concours original de recettes de fougasse mettant en valeur d’autres produits emblématiques du territoire du Ventoux : olives, châtaignes, épeautre, cerises, raisins,... • Des ateliers de démonstration, fabrication, dégustation. • Un accueil de la presse.

S M A E M V

Organisation d’une manifestation de promotion du territoire en lien avec les activités de pleine nature BUDGET : 59 669,91 € dont

29 834,96 €

Le SMAEMV a organisé sur le mois de mai 2007 un évènementiel sur deux jours dont les objectifs étaient de : • Promouvoir le territoire du Mont Ventoux en tant que site labellisé par l'UNESCO « réserve de biosphère ». • Favoriser l’appropriation de la réserve de biosphère par les populations locales et les acteurs locaux et ainsi responsabiliser ces acteurs quotidiens de l’environnement. • Favoriser la mise en oeuvre d'un équilibre entre utilisation de l'espace et préservation des ressources naturelles, comme défini dans le dernier volet du plan de développement du Groupe d’Action Locale « Autour du Ventoux ». • Favoriser l'émergence d'une démarche consensuelle et concertée autour des activités de pleine nature, comme initiée dans le cadre des groupes de réflexion interterritoriaux LEADER +. • Faire reconnaître la réserve de biosphère comme un élément potentiellement catalyseur des réflexions autour de cette dernière thématique. • Valoriser le potentiel des activités de pleine nature en s'appuyant sur les professionnels de la filière. • Sensibiliser et impliquer les professionnels de la filière dans une voie de développement raisonnable.

44


Ventoux Biosphère 2008, le rendez-vous très « nature » Le Mont Ventoux, point culminant de la Provence avec ses 1909 mètres d’altitude, est un territoire marquant pour ceux qui vivent sur ses flancs ou sous son ombre, avec des traditions ancrées et une image forte. Un particularisme conforté aussi par la grande richesse de la flore et de la faune qui l’habitent, composé de nombreuses espèces rares. C’est ainsi que 80000 hectares de ce territoire ont été labellisés par l’UNESCO « réserve de Biosphère » en 1990, pour « promouvoir une relation équilibrée entre les êtres humains et la biosphère et en donner l’exemple ». Si les missions d’observation, de préservation, de recherche et de développement économique sont effectuées, le public - qu’il soit habitant ou utilisateur- n’est pas toujours bien informé des atouts et des possibilités offertes par le territoire, malgré plusieurs actions d’éducation à l’environnement. Partant du principe que « l'information, la sensibilisation et l'implication des populations locales dans l'avenir de leur territoire est une priorité pour les Réserves de biosphère », le Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Equipement du Mont Ventoux (SMAEMV), gestionnaire de la Réserve, a décidé de créer un évènement grand public, pendant la Fête de la Nature et la Journée mondiale de la biodiversité, en mai 2008 : « Ventoux Biosphère ».

Des activités en pleine nature

aventure, balades équestres et pédestres, courses d’orientation, dévalkart). Un espace handisport nature a donné la possibilité aux personnes à mobilité réduite, mal voyantes ou mal entendantes d’essayer du matériel adapté (Joëlettes avec fauteuils tout terrain, handi-cheval) et d’échanger autour et des réseaux permettant un accès facilité aux espaces naturels. Autour du Ventoux, ce fût aussi l’occasion de découvrir, en compagnie de professionnels, d’autres activités de pleine nature comme l’accrobranche au lac de Mormoiron, des balades pédestres thématiques (forêt, vignes, plantes toxiques…), des randonnées pédestres (Ventoux, Gorges de la Nesque), des randonnées cyclotouristiques (vélo à assistance électrique, ascension mythique, VTT sur le Plateau de Sault et en forêt de Bedoin …), sans oublier des sorties spéléologiques au cœur du karst du plateau d’Albion.

1ère grande fête du développement durable

Lors de cet événement et afin d’officialiser un nouveau champ d’intervention sur les activités de pleine nature acquis en partenariat avec la Région PACA, le SMAEMV a organisé un colloque professionnel intitulé « développement durable des sports de nature : quels chemins au Mont Ventoux ? » Cette rencontre a rassemblé une diversité d’acteurs institutionnels, sportifs, éducatifs, touristiques, économiques et environnementaux, concernés par cette problématique. Ils ont pu débattre sur le cadre règlementaire des pratiques sportives, les aides régionales en faveur de leur développement, des exemples de cohabitation entre ces pratiques et la préservation de l’environnement ainsi que les retombées économiques induites par les APN sur les territoires ruraux.

Le dimanche était consacré la fête de la nature et du Ventoux : au lac de Monieux, public et professionnels de plusieurs filières (éducation à l’environnement, énergie et habitat, agriculture, tourisme, sport et culture…), ont pu se rencontrer et échanger pendant cette journée rythmée par des animations culturelles ou ludo-éducatives. Si l’objectif était bien d’inciter les particuliers à « comprendre, aimer, agir et protéger le Ventoux », cette première édition a aussi permis de « sensibiliser et impliquer les professionnels dans une voie de développement durable », tout en faisant reconnaître le SMAEMV comme « un élément catalyseur des réflexions » autour de l’avenir du territoire.

Les écoles aussi mobilisées Les interventions éducatives à l’école, impulsées par la Réserve de Biosphère, ont également été mises en valeur. Les classes impliquées dans le projet Monoxid (OCCE) se sont retrouvées pour une journée au cœur de la forêt de Perrache à Bedoin. Le week-end a donné lieu à une série de rencontres et d’échanges à destination du grand public. : Au Mont Serein, une journée était consacrée à la découverte des activités de pleine nature et offrait la possibilité de tester gratuitement diverses activités de la station d’été (mini parc

45


C M E

À la découverte du Ventoux BUDGET : 57 300,00 € dont

28 650,00 €

Le programme « A la découverte du Mont Ventoux » proposait à la population locale, aux touristes accueillis, mais aussi à la population départementale et régionale, 6 journées de découverte de territoire grand public, un guide restituant ces parcours ainsi qu’une exposition itinérante. A l’origine de l’eau, à la découverte du domaine de Saint-Hubert à Monieux, le chemin des bergeries à Bedoin, le Toulourenc, les paysages agricoles du Comtat Venaissin et Jean-Henri Fabre et le Ventoux.

S M A E M V

Ventoux Saveurs Nature BUDGET : 35 000,00 € dont

20 000,00 €

Cette action visait à faire découvrir le territoire du Ventoux par l’intermédiaire de ses produits et de son savoir-faire. La mise en place de ce temps fort a permis de consolider l'identité « Ventoux » et également promouvoir une image de qualité concernant ses productions. (Terroir, paysage...) Ce rendez-vous est conçu de façon partenariale avec le souci constant de faire converger le festif, le pédagogique et l'économique. Le choix de la période automnale permet de cibler à la fois la population locale afin qu'elle puisse s'approprier son patrimoine agricole mais aussi un public régional et national en proposant une destination ludique et gourmande à la sortie de la saison estivale. Les objectifs de la manifestation sont : • Promouvoir la destination Ventoux auprès des clientèles des bassins touristiques de proximité des régions marseillaise, montpelliéraine et avignonnaise en valorisant l’image touristique et la notoriété des produits du terroir issus de la zone Ventoux. • Soutenir les producteurs locaux et les opérateurs touristiques (restaurateurs, hébergements, guides) dans la période d’arrière saison en testant et en aidant à structurer de nouveaux produits touristiques (courts séjours à thème). • Valoriser et soutenir les filières agricoles de produits de terroir en organisant des manifestations et animations festives sur les problématiques des produits alimentaires de qualité, leur production et leur transformation.

46


A G R I B I O

V A U C L U S E

Promouvoir les produits biologiques du Ventoux et l’excellence environnementale du terroir BUDGET : 19 114,01 € dont

9 557,01 €

L’objectif premier de l’action proposée était de valoriser le territoire du Ventoux et son image auprès du grand public. Cette action s’appuie pour cela sur une initiative pilote d’un groupe d’agriculteurs biologiques. Elle pourra ensuite être reprise et appliquée à d’autres territoires du Vaucluse via un site internet. Ainsi, les producteurs biologiques du Ventoux peuvent promouvoir leur territoire, sa richesse et sa spécificité qui forment aussi celles de leurs productions.

COMMUNE DE MALAUCÈNE

Organisation de l’offre touristique dans la vallée du Toulourenc BUDGET : 10 096,00 € dont

5 047,51 €

La commune de Malaucène est confrontée aux mêmes préoccupations que celles de Saint Léger dans les problématiques liées à la fréquentation des gorges : des tensions avec les riverains et les visiteurs, problèmes de sécurité, de stationnement, dégradation de l’environnement. Autant d’éléments qui amènent la commune de Malaucène à rejoindre celle de Saint Léger dans la dynamique de gestion des flux touristiques et dans la gestion du patrimoine naturel sensible dans laquelle elle s’est engagée. Il s’agissait donc d’apporter une réponse commune, adaptée et cohérente à l’échelle de la vallée à une problématique d’intérêt général.

A T E L I E R

D U

R E G A R D

Paysage de lavande Accompagner du regard BUDGET : 12 005,00 € dont

6 002,50 €

Réalisation d’un suivi par l’image et le son d’une action collective sur les paysages lavandes. Il s’agissait de conserver une mémoire du projet de coopération lavande, grâce à des reportages vidéos et photographiques, sous tous ses aspects et dans toutes ses phases, de la conception, préparation, étude, échanges, appel à projets, visites, rencontres, propositions afin de soutenir et accompagner le dossier auprès de tous les publics concernés.

47


SYNDICAT GÉNÉRAL DES PRODUCTEURS DES CÔTES DU VENTOUX

Fête des Côtes du Ventoux dans la réserve de biosphère du mont Ventoux BUDGET : 24 523,00 € dont

12 261,50 €

Les objectifs de la manifestation étaient multiples : • Re-dynamiser la fête en mettant en valeur le côté nature en communiquant sur les paysages du Ventoux et sur la réserve de biosphère. • Communiquer à l’occasion de la fête des vins auprès des touristes et des habitants du secteur. • Fédérer les produits de la réserve de biosphère du Mont Ventoux avec une mise en valeur de cette richesse. • Mettre en place un échange avec d’autres réserves de biosphère.

A S S O C I AT I O N J U M E L A G E D E C A R O M B

Découverte & valorisation de nos produits du terroir à l’occasion des 30 ans de jumelage entre Caromb et Glashutten BUDGET : 11 080,00 € dont

5 540,00 €

A l’occasion des 30 ans de jumelage, il s’agissait de profiter de la dynamique des échanges Franco-Allemands sur Caromb pour faire découvrir à un groupe de 230 habitants de Glashütten, le territoire du Ventoux, plus particulièrement son agriculture, ses savoir-faire et ses richesses naturelles (faune et flore). Le groupe était constitué d’adultes mais aussi d’adolescents et d’enfants.

LES AMIS DU « CARRI »

Création de costumes pour pérenniser la mémoire comtadine BUDGET : 12 681,74 € dont

6 340,87 €

L’objet du dossier était de permettre la création de costumes comtadins qui serviront à toutes les manifestations du village mais pourront aussi être « prêtés » à d’autres rassemblements, expositions, fêtes comtadines qui se dérouleront dans la région. Un atelier de bénévoles avait déjà confectionné des costumes comtadins : paysans (charretier) et paysannes (cantinière – chorale). Les amis du « Carri » poursuivent ces créations et pour la réalisation une personne qualifiée a animé un atelier composé essentiellement de personnes bénévoles

48


COMMUNE DE SAVOILLANS

Charbonnière en fête BUDGET : 9 122,00 € dont

4 561,00 €

Le but de ce projet était de mettre en valeur l’intérêt touristique et la qualité de l’accueil de la vallée à partir de trois axes : • proposition d’une journée de randonnées notamment la découverte du sentier retrouvé qui a été au préalable remis en état, • mise en service de la charbonnière, • promotion médiatique de cette initiative pour valoriser l’intérêt touristique de la vallée.

COMMUNE DE MONIEUX

L’Oustau de la Rabasse du Ventoux BUDGET : 33 557,23 € dont

16 778,62 €

Le projet consiste à créer un lieu présentant la culture de la truffe sous tous ses aspects, historique, culturel, technique et économique. Les objectifs sont : • utiliser la tradition de la culture truffière, au-delà de sa pratique, comme un moyen de susciter une animation touristique et culturelle sur le plateau de Sault et la Commune de Monieux, • attirer autour de l’oustau de la rabasse du Ventoux, une animation touristique susceptible de générer des initiatives de la part de jeunes entrepreneurs et agriculteurs locaux, • perpétuer auprès des jeunes la connaissance, la pratique, l'histoire de la culture de la truffe.

COMMUNE DE MÉNERBES

Les rencontres professionnelles de la truffe dans le Ventoux BUDGET : 27 500,00 € dont

6 000,00 €

Dans le cadre d’un protocole d’accord relatif au développement et à la production de truffe, signé entre le ministère de l’agriculture et la Fédération Française des Trufficulteurs en janvier 2007, ces rencontres ont pour objet de faire un état des lieux sur les bonnes pratiques et la mutualisation des savoir-faire qui en découlent. Pour la première fois elles réunissaient les 3 principales structures locales de promotion trufficole : La confrérie de la truffe du Mont Ventoux et du Comtat Venaissin, la maison de la truffe de Ménerbes, la confrérie du diamant noir et de la truffe de Richerenches.

49


S M A E M V

Ensemble vivons le Ventoux BUDGET : 45 425,00 € dont

22 712,50 €

Le SMAEMV a conduit une opération de promotion du territoire, de ses produits locaux et leurs dérivés. À cette occasion une action commune entre les divers produits reconnus par le comité de programmation du Groupe d’Action Locale comme produits emblématiques du territoire a été réalisée. Il s’agissait de renforcer la communication autour d’une identité locale à partir d’une mise en valeur des produits, des savoir-faire locaux et la créativité artistique du territoire. Le but était aussi de positionner le territoire comme un lieu d’excellence, de production, de création et de fabrication.

S M A E M V

Biocarburants - huiles végétales pures - Réalisation d’une étude sur le territoire du Ventoux BUDGET : 27 249,21 € dont

13 608,91€

L’émergence d’une filière de production de biocarburant sur le périmètre Ventoux et plus particulièrement celle des huiles végétales pures peut se révéler être un outil de développement local innovant. Les choix faits autour de ce nouvel enjeu auront des incidences multiples sur le territoire du Ventoux dont il convient de mesurer les impacts, notamment la viabilité du point de vue de l’environnement. Pour ce faire, le SMAEMV a conduit sur le territoire une étude de faisabilité et de validation de la mise en place d’une unité de pressage d’huile végétale pure.

COMITÉ DÉPARTEMENTAL DE TOURISME DE VAUCLUSE

Conception d’un référentiel de communication touristique « plate-forme de la marque Vaucluse - La belle Provence » auprès des professionnels du tourisme du Ventoux BUDGET : 27 364,00 € dont

13 682,00 €

Conception de la plate-forme de la marque par le CDT (fiches pratiques de recommandations, documentation de promotion, visuels, communiqués et dossiers de presse, pages et sites internet,...) à l’intention du CDT et des professionnels du territoire du Ventoux. Le CDT a réalisé au travers de ce projet un DVD proposant entre autre, une photothèque spécifique au territoire (paysages, activités et produits du terroir) ainsi qu’un didacticiel expliquant la mise en place d’un plan de promotion.

50


Initier le principe d’actions collectives de promotion Initié dès 2004, le processus de démarche collective des filières agricoles, est un axe central de la thématique du GAL Autour du Ventoux Incitant les porteurs de projet à travailler en partenariat intra ou inter filières, dans une promotion globale du territoire, le SMAEMV a voulu montrer l’exemple avec la manifestation « le Goût du Ventoux » lancée en octobre 2007 en collaboration avec l’opération départementale « Savourez le Vaucluse ». Au bilan, 10 jours de rencontres conviviales autour de produits alimentaires et agroalimentaires locaux de qualité.

Incarner la diversité du territoire

Max Raspail, vice-président du SMAEMV et Conseiller général, insiste aussi sur cette idée de « fédérer autour de tout un territoire économique », rendue encore plus indispensable en période de crise. Il pense que c’est son rôle d’élu (« on est neutres, hors des guerres internes, on bosse pour le territoire ») de soutenir ce genre de manifestation, qui a de multiples intérêts : valoriser les produits locaux, faire se rencontrer les acteurs des différentes filières, mais aussi faire connaître les aides européennes et matérialiser l’idée d’un territoire, avec le projet de Parc naturel régional en toile de fond. Pour lui, aucun doute, « c’est au syndicat de porter cette action ».

Le Goût du Ventoux Situé dans la même période que la semaine nationale du Goût, l’événement venturois a décliné toute une série d’animations qui ont su rencontrer un public principalement régional ; repas à thème dans les restaurants, fête du Champignon à Saint-Trinit, visite des sentiers vignerons, ciné-débat, accueil dans les boulangeries au feu de bois, 1er marché des saveurs d’automne sur le plateau de Sault. Comme le rappelait Alain Gabert, président du SMAEMV lors du lancement médiatique de l’opération : « le géant de Provence mérite une manifestation à même de présenter toute la diversité et la richesse des productions issues des terroirs qui s’épanouissent sur ses flancs ». Il souligne aujourd’hui la « réussite de cette opération » qui a permis « de mettre les gens autour de la table » et de leur faire comprendre qu’il fallait « se développer tous ensemble ». Marcel Frossard, président de la Confrérie de la Cerise des Monts de Venasque - la seule marque française de cerise- en est convaincu. Participant actif de l’opération « Goût du Ventoux », il veut pouvoir exploiter « l’image très forte de notre région » avec les autres filières. Même s’il reconnaît qu’il est souvent difficile « de convaincre les autres de travailler ensemble » parce que « les résultats ne sont pas visibles dans l’immédiat », il poursuit cette construction « pas à pas » avec ténacité.

Petites phrases Marcel Frossard : « On doit tous tirer la charrette dans le même sens. » « La concurrence nous oblige à nous dépasser. » Max Raspail : « On doit habituer les acteurs à faire des choses en commun pour faire émerger la qualité. » « Faire savoir que le Parc naturel régional est un projet intéressant. » « On rencontre les acteurs nouveaux, des gens qui ont envie de s’investir, de vivre du fruit de leur travail et de le faire partager aux visiteurs. » Alain Gabert : « Faire travailler ensemble producteurs, fabricants et élus et en faire profiter les consommateurs. »

51


LE PROJET « COOP TERROIR » Coordinateur : Gal Luberon Lure Autres partenaires : Gal Autour du Ventoux Gal Eurochianti (IT) Gal Leader Siena (IT) Des objectifs en rapport à la stratégie de développement du GAL Promouvoir le territoire Ventoux par des démarches de valorisation de ses produits locaux (artisanat d’art, agriculture & tourisme) et par la constitution d’une offre de produits de qualité à travers des approches de commercialisation pilote. Elaborer en commun une stratégie centrée sur le marketing territorial et la promotion des ressources endogènes des territoires.

Description des projets programmés par le Gal Ventoux Semaine des senteurs et des saveurs 2006 Maître d’ouvrage : Pays de Haute Provence L’édition 2006 de cette manifestation s’est élargie dans le cadre du projet de coopération. Cette manifestation a mis en place un partenariat sur cette thématique entre les territoires du Gal Luberon Lure et du Gal Ventoux auxquels se sont également associés les partenaires Italiens.

Culture Paysanne Maître d’ouvrage : Théâtre Rural d’Animation Culturelle Cette opération a permis la réalisation d’échanges culturels franco-italiens sur les pratiques théâtrales en milieu rural, liées à l’agriculture, aux produits du terroir et à la mémoire paysanne. Ainsi, une création artistique, des représentations théâtrales et musicales dont certaines dans les deux langues et diffusion dans les villages des régions : Sienne – Ventoux – Luberon – Lure ont été possibles.

Terres de tentations Maître d’ouvrage : Association Imagine Venaissin Réalisation d’un film sur les produits locaux de deux régions européennes présentant beaucoup de similitudes : VentouxLuberon Lure et Toscane. Le document de 48 minutes a été conçu dans le cadre d’un projet pédagogique avec des étudiants du Legta Louis Giraud de Carpentras Serre.

Participation au salon « Agrietour » d’Arezzo Maître d’ouvrage : Chambre d’agriculture de Vaucluse Une délégation de producteurs issus des territoires des GAL « Autour du Ventoux » et « Luberon-Lure » accompagnée de conseillers de la Chambre d’Agriculture a été constituée afin de participer au salon AGRIETOUR d’Arezzo (Toscane).

52


PAYSAGES E T TERRITOIRES LAVANDE DE HAUTE PR O VENCE E T DES PRÉALPES SÈCHES Coordinateur : Gal Autour du Ventoux Autres partenaires : Gal Pays Dignois - Gal Luberon Lure Gal Autour du Verdon - Gal des Préalpes Provençales Gal Calades et senteurs - Gal Pays du Diois Des objectifs en rapport à la stratégie de développement du GAL Le projet « paysages et territoires lavande de Haute Provence et Préalpes sèches » avait pour but d’initier une démarche innovante de concertation et de mise en réseau par le biais d’un projet transversal de valorisation des paysages et territoires lavande pour assurer un développement durable. Il avait pour ambition de doter les terroirs concernés d'un cadre

commun d'aménagement et de planification non contraint par les périmètres institutionnels. L’objectif étant de valoriser les paysages lavandes comme porte d’entrée des territoires de Haute Provence et Préalpes sèches; afin d’ouvrir des perspectives en terme de développement touristique. Au-delà de l’affirmation de la destination touristique «paysages lavandes » et d’une meilleure gestion des flux touristiques, il s’agissait de prendre en compte l’ensemble du développement territorial en permettant de créer des synergies avec d’autres facettes du territoire.

Description des projets programmés par le Gal Ventoux Coordination globale du projet Maître d’ouvrage : Association Les Routes de la lavande En tant que porteur de projet, l’Association a eu pour mission la coordination globale du projet, et la mise en œuvre d'actions (tables rondes) pour recueillir la perception des visiteurs sur les 7 territoires des GAL partenaires.

Étude paysagère Maître d’ouvrage : Association Les Routes de la lavande L'étude s’intègre dans la 1ère phase du projet de coopération, elle s’est déroulée en 3 temps : • Reconnaissance paysagère et inventaire, (reconnaître les paysages : ceux qui sont déjà connus, ceux qui, oubliés, pourraient perdurer et enfin, ceux qui ne sont pas encore reconnus). • Analyse et clés de lecture, (Analyse et mise en perspective des données recueillies composantes, organisation, significations et perception, fondements, mise en exergue des enjeux liés aux paysages). • Intentions de projets et actions à développer. (Mise en évidence des caractéristiques paysagères, émergence de nouveaux modèles paysagers, préconisations d'actions).

Solliciter le regard de la population locale Maître d’ouvrage : SMAEMV L’opération « Solliciter le regard de la population locale » avait pour objectif d’impliquer la population locale dans la démarche de mise en réseau et de valorisation des paysages et territoires lavandes initiée dans le cadre de la coopération inter territoriale Leader +. En animant des tables rondes composées d’un groupe représentatif de la population locale sur le territoire des sept GAL partenaires de la coopération, l’animateur avait pour objectif d’analyser la perception des paysages par les participants, mais aussi de faire naître des projets collectifs locaux représentatifs de cette perception.

53


L’ŒIL DES JEUNES : RÉSEAU TRANSNATIONAL « JEUNES EUROPÉENS AC TEURS DU MONDE RURAL » Coordinateur : Gal des Préalpes Provençales Autres partenaires : Gal Autour du Ventoux - Gal Sud Corse Gal des Deux Massifs Grèce : Gal Anlas et Gal Epire Royaume-uni : Gal Dumfries and Galloway Des objectifs en rapport à la stratégie de développement du GAL 1. Faire participer les jeunes ruraux à l’élaboration des politiques locales de développement rural et de stratégies créatrices d’emploi dans le cadre d’une dynamique d’échange de jeunes entre zones LEADER+. 2. Expérimenter une méthodologie transférable de coopération entre zones LEADER+ impliquant les jeunes « les campus européens jeunes acteurs du développement rural » conçus comme des business-schools de terrain internationales et pluridisciplinaires sur les stratégies territoriales de création d’activités. 3. Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes en milieu rural en leur donnant une première expérience de terrain dans un cadre interculturel d’échanges internationaux et pluridisciplinaires. 4. Déboucher sur un « réseau Jeunes acteurs du monde rural » formalisé dans une ONG européenne contribuant à l’implication de jeunes dans les politiques européennes de développement rural et pérennisant l’expérience des Campus Euroméditerranéens comme mode de formation et d’implication des jeunes dans le développement rural 5.Faire des propositions d’actions aux GALs dans le cadre des campus jeunes Européens acteurs du Monde rural nourrissant les stratégies et futurs programmes locaux de développement rural et intégrant la dimension jeunesse et emploi des jeunes.

Description des projets programmés par le Gal Ventoux Jeunes Européens acteurs du monde rural : un Campus autour du Ventoux Maître d’ouvrage : SMAEMV Organisation du campus du 27 août au 14 septembre 2007 sur la commune de Savoillans Les participants ont eu pour mission de recenser ’’les points de vues, avis et opinions ’’ des jeunes locaux sur le projet de création du PNR Ventoux. Sur la base des éléments recueillis ils auront la charge d’étayer un certain nombre de pistes d’actions susceptibles d’être proposées dans le projet de parc. Trois points seront investigués en particulier : Les emplois et services dans le domaine de l’environnement sur le périmètre du futur parc. La mise en place d’une politique d’actions d’éducation et de sensibilisation à l’environnement sur ce même périmètre. Qu’est ce que peut être une politique d’animation culturelle ’’jeune’’ sur un territoire Parc ? Le SMAEMV a également accompagné toutes les mesures collectives comme le séminaire de lancement du programme en Grèce.

54


« L’œil des jeunes » sur le développement rural Comme le souligne Gilberte Brémont, coordinatrice du projet dans les sept régions d’Europe, « l’œil des jeunes est une idée ancienne ». Elle poursuit plusieurs objectifs, utiles aussi bien pour ces jeunes étudiants que pour les territoires qui les accueillent : si les jeunes découvrent à la fois une région et « une expérience concrète sur un territoire », ils apportent « un œil extérieur, une force de proposition » et cherchent des solutions au fait « que les jeunes sont rarement impliqués dans les projets de territoire ».

Coopération entre sept programmes Leader+

Comme dans 6 autres régions d’Europe, un Campus de jeunes européens a été accueilli en Ventoux pendant l’été 2007, dans le cadre du programme « Jeunes européens acteurs du monde rural », porté localement par l’Association pour la Participation et l’Action Régionale (APARE). Dans le contexte de projet de Parc Naturel Régional, L’APARE a mis en place ce campus pour les participants puissent « apposer leur regard « jeune », pluridisciplinaire et pluriculturel ». Du 27 août au 14 septembre 2007, huit jeunes (venus de France, Irlande et Hongrie) se sont installés à Saint-Christol d’Albion pour réfléchir aux enjeux du territoire Ventoux dans le cadre du projet de Parc Naturel Régional. A l’issue de leur séjour, ponctué de visites, conférences et rencontres, ils devaient « dégager des propositions sur les activités et actions en direction des jeunes du territoire » autour de « thématiques de l’éducation à l’environnement, l’animation culturelle en milieu rural et la création d’emplois et d’activités ».

Le programme « Jeunes européens acteurs du monde rural » est né d’un projet de coopération transnationale entre sept GAL (Groupe d’Action Locale) français, grecs et écossais dans le cadre du programme Leader+ de l’Union européenne, visant à promouvoir l’insertion professionnelle des jeunes, la participation des jeunes au développement rural européen et l’innovation institutionnelle dans le domaine de la participation locale et de la coopération internationale. Le GAL des Préalpes Provençales était chef de file de ce projet qui associait différents partenaires européens. Les sept campus organisés entre juillet et septembre 2007 ont fait participer 59 jeunes européens, étudiants ou jeunes professionnels de différentes disciplines, originaires d’Espagne, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Pologne, Portugal, Roumanie du Royaume-Uni et des Etats-Unis. Les équipes des campus ont été encadrées par des spécialistes et des professionnels locaux, suivant un programme d’étude qui leur a permis, en contrepartie de leur travail bénévole, de s’investir dans un projet concret de développement rural ancré sur un territoire, et d’améliorer leurs méthodes et techniques de travail. Le travail fourni par les participants a abouti entre autres à la production de diagnostic de territoire, d’études d’impact, la proposition de fiches-action.

De leur immersion en Ventoux, ils concluent que ce territoire est « peu attractif pour les jeunes » et que malgré le nombre d’acteurs engagés il n’existe pas de véritable concertation. D’autre part, malgré la richesse du patrimoine naturel, l’éducation à l’environnement est réservée au public scolaire et ils constatent une « carence dans l’accompagnement des 18-25 ans » en termes d’animation culturelle. En fonction de ces constats et des ressources locales, ils ont imaginé cinq actions à mettre en place pour valoriser le patrimoine local, maintenir des savoir-faire, permettre l’expression des jeunes et maintenir l’emploi : créer une maison du Karst, promouvoir la filière Lavande avec l’éco-construction et des activités culturelles (land art, concours musical, outil multimédia), et développer le multimédia. Yves Ducarre, chargé de mission à l’association de préfiguration du PNR du Mont Ventoux, est intervenu dans le Campus pour présenter le projet de PNR. Il en attendait « des idées pour donner plus de matière au projet de charte » et était intéressé par l’ouverture offerte par des points de vues de groupes spécifiques comme « l’œil des jeunes » pour sensibiliser les élus et décideurs aux attentes des différentes populations qui habitent ou fréquentent le territoire.

55


PR O VENCE DES LAVANDES Coordinateur : Gal Pays Dignois Autres partenaires : Gal Autour du Ventoux Gal Luberon Lure

Des objectifs en rapport à la stratégie de développement du GAL Trois objectifs principaux : • Promouvoir la destination « lavande » auprès des clientèles de bassins importants, le Benelux et la Région Parisienne, en valorisant l’image touristique et la très forte notoriété de la lavande. • Valoriser et défendre la filière agricole de la lavande en organisant en parallèle des réunions et séminaires sur les problématiques de la lavande, sa production et sa transformation. • Valoriser et promouvoir les entreprises des territoires partenaires qui travaillent dans le domaine des Senteurs et des Saveurs et notamment le pôle de compétitivité PASS (Parfums Arômes Senteurs Saveurs).

Description des projets programmés par le Gal Ventoux Provence des lavandes Maître d’ouvrage : Comité Départemental de Tourisme 04 Cette opération a permis : La réalisation de deux opérations promotionnelles « Champ de lavande » sur 3 et 4 jours, respectivement à Bruxelles (Grand Place) et à Paris (Cité des Sciences et de l’Industrie). • L’organisation d’une exposition thématique de 6 mois à la Cité des Sciences et de l’industrie. • La réalisation de documents promotionnels valorisant les productions en plantes aromatiques et médicinales sur les territoires partenaires, les produits des entreprises de la filière « senteur » (parfumerie, cosmétologie, aromathérapie) ; les « séjours lavandes » existants.

56


Accueil Spéléologique du Plateau d'Albion Rue de l'église 84390 Saint Christol d'Albion Site : www.aspanet.net Tél. : 04 90 75 08 33

Association Toulourenc Horizon Hôtel de ville 84390 Savoillans Tél. : 04 75 28 03 37

Action Ventoux, sport & patrimoine 521, route de Mormoiron 84380 Mazan Site : http://sjaulinzoom.sports.officelive.com Tél. : 04 90 69 73 69

Association Tourisme Culture & Sport à Monieux Hôtel de ville 84390 Monieux Tél. : 04 90 64 14 14 - Fax : 04 90 64 14 15

Alpes de lumière Avenue de l'observatoire - BP 28 04300 Forcalquier Site : http://alpes-de-lumiere.org Tél. : 04 92 75 22 01 - Fax : 04 90 75 46 10 Association pour la participation et l'Action Régionale 25 bd Paul Pons 84800 L'Isle sur la Sorgue Site : www.apare-gec.org Tél. : 04 90 85 51 15 - Fax : 04 90 86 82 19 Association comité des jumelages de la ville de Caromb Saint Trouba, Impasse des Ecoliers 84330 Saint Pierre de Vassols Site : www.ville-caromb.fr/ Association Comtat Collections Expositions Editions 83, rue Evariste Bernardi de Valerne 84200 Carpentras Site : www.ville-carpentras.fr/ Tél. : 04 90 63 08 84 - Fax : 04 90 63 08 84 Association de Développement et de Promotion du Mont Ventoux Chalet d'accueil 84340 Beaumont du Ventoux Site : www.stationdumontserein.com Tél. : 04 90 63 42 02 - Fax : 04 90 60 78 58 Association des Commercants & Artisans Pernois 84210 Pernes les Fontaines Site : www.acap84.com Tél. : 04 90 61 45 18 Association du site remarquable du goût Office de tourisme - Place du marché 84190 Beaumes de Venise Site : www.beaumes-de-venise.com Tél. : 04 90 62 94 39 - Fax : 04 90 62 93 25 Association lavandes en fête Mairie de Sault BP 9 84390 Sault Association pour le développement Touristique du Haut Vaucluse Place du marché 84190 Beaumes de Venise Site : www.hautvaucluse.com Tél. : 04 90 65 06 41

Association Touristique Destination mont Ventoux Comtat Venaissin - Pays de Sault Centre culturel 84110 Bédoin Site : www.destination-ventoux.com Tél. : 04 90 65 63 95 Association Ventoux TV.com 371, impasse terradour 84210 Pernes les Fontaines Site : www.ventoux-tv.com Ateliers du regard BP 114 - Le village 84110 Séguret Site : www.lesateliersduregard.org Tél. : 04 90 46 99 57 Centre Méditerranéen de l'environnement 25 boulevard Paul Pons 84800 L'Isle sur la Sorgue Site : www.cme-cpie84.org Chambre d'Agriculture de Vaucluse Maison de l'Agriculture - Site Agroparc 84912 Avignon cédex 09 Site : www.vaucluse.chambagri.fr Tél. : 04 90 23 65 65 - Fax : 04 90 23 65 40 CIVAM Bio M.I.N. 5 84953 Cavaillon Site : www.civampaca.org/bio84.htm Comité de Bassin d'Emploi des Pays du Ventoux Le Plan du Saule 84570 Mormoiron Site : www.cbeventoux.org Tél. : 04 90 61 73 89 - Fax : 04 90 61 73 90 Comité Départemental de cyclotourisme de Vaucluse Hôtel de ville. Espace Acampado - BP 27 84420 Piolenc Site : http://www.ffct.org Tél. : 04 90 29 64 80 Comité Départemental de Tourisme de Vaucluse 12 rue collège de la Croix - BP 147 84808 Avignon Cedex 1 Site : www.provenceguide.com Comité des Fêtes de l'épeautre Place Léon Doux 84390 Monieux Tél. : 04 90 64 17 61

57


Commune du Beaucet Hôtel de ville 84210 Le Beaucet Comité Départemental de Tourisme des Alpes de Haute Provence Maison des Alpes de Haute Provence Immeuble François Mitterand - BP 170 04005 Digne les Bains Cedex Site : www.alpes-haute-provence.com Communauté de Communes de la Vallée du Toulourenc Hôtel de ville 84390 Savoillans Tél. : 04 75 28 80 97 Communauté de Communes des Sorgues du Comtat 340 route d'Avignon 84170 Monteux Site : www.sorgues-du-comtat.com Tél. : 04 90 61 15 50 Communauté de Communes du Pays de Sault Hôtel de ville 84390 Sault Site : www.cc-pays-de-sault.fr Tél. : 04 90 64 15 29 Commune de Blauvac Hôtel de ville 84570 Blauvac Tél. : 04 90 61 81 41 Commune de Malaucène Hôtel de ville 84340 Malaucène Site : www.malaucene.fr Tél. : 04 90 65 20 17 Commune de Ménerbes Place de l'horloge 84560 Ménerbes Commune de Monieux 84390 Monieux Site : www.monieux.fr Tél. : 04 90 64 03 09 - Fax : 04 90 64 09 53 Commune de Pernes les Fontaines Hôtel de ville 84210 Pernes les Fontaines Site : www.ville-pernes-les-fontaines.fr Commune de Saint Léger du Ventoux Mairie de Saint Léger du Ventoux 84390 Saint Léger du Ventoux Tél. : 04 75 28 02 27 Commune de Sault Hôtel de ville 84390 Sault Site : www.mairie-sault-84.fr Tél. : 04 90 64 02 30 - Fax : 04 90 64 08 59 Commune de Velleron Hôtel de ville 84740 Velleron Site : www.velleron.fr Tél. : 04 90 20 00 71

58

Commune de Savoillans Mairie de Savoillans 84390 Savoillans Tél. : 04 75 28 80 97 Compagnie l'albatros Quartier Saint Jean 84210 Pernes les Fontaines Tél. : 04 90 66 51 93 Confrérie de la cerise des monts de Venasque Marché gare de Carpentras 84200 Carpentras Site : www.terroir-cerise-venasque.com Tél. : 04 90 67 37 46 - Fax : 04 90 60 63 03 Confrérie de la Fraise de Carpentras & du Comtat Venaissin Place du château 84740 Velleron Site : www.velleron.fr Tél. : 04 90 20 00 71 - Fax : 04 90 20 00 94 Confrérie de l'ordre de la truffe du mont Ventoux & du Comtat Venaissin 236, avenue Jean Jaurès 84200 Carpentras Site : www.carpentras-ventoux.com/media/fr/truffe-fr.pdf Tél. : 04 90 63 43 73 - Fax : 04 90 63 43 73 Coopérative Parfums Provence Ventoux Route de Saint Trinit 84390 Sault FDGEDA Chambre d'agriculture - Site Agroparc 84912 Avignon Cedex 09 Site : www.afvma.com Tél. : 04 90 23 65 07 - Fax : 04 90 23 65 68 Fédération Départementale des Chasseurs de Vaucluse 345, rue Pierre Seghers - Centre d'affaire Cap Sud Immeuble le concorde 84000 Avignon Tél. : 04 90 89 89 97 François Vachet 95, chemin du Peyrard 84210 Pernes les Fontaines Site : www.regard-photo.com Tél. : 04 90 11 74 92 Imagine Venaissin 68 rue du refuge 84200 Carpentras Tél. : 04 90 60 31 39 - Fax : 04 90 60 40 77 La compagnie du miroir enchanté Le Parendié 84570 Mormoiron Tél. : 04 90 61 80 58 Les amis du " Carri " Hôtel de ville 84380 Mazan Site : http://carri.mazan.online.fr/ Tél. : 04 90 69 73 15 - Fax : 04 90 69 71 73


Les carnets du Ventoux Le Paradou 84340 Malaucène Site : www.carnetsduventoux.com Les jardiniers du Ventoux Le plan du saule 84570 Mormoiron Site : www.upr-jdv.org Tél. : 04 90 61 76 10 Les routes de la lavande 2, avenue de Venterol 26110 Nyons Site : www.routes-lavande.com Tél. : 04 75 26 65 91 Lithos - Maison de la pierre sèche 84210 Le Beaucet Site : www.maisondelapierreseche.org Tél. : 04 90 85 51 15 - Fax : 04 90 86 82 19 Office de tourisme de Bédoin Espace Marie-Louis Gravier 84410 Bédoin Site : www.bedoin.org Office de tourisme de la Région de Sault Avenue promenade 84390 Sault Site : www.saultenprovence.com Tél. : 04 90 64 01 21

SCEA les Vignerons du Mont Ventoux 84410 Bédoin Site : www.bedoin.com Tél. : 04 90 12 88 03 - Fax : 04 90 65 64 43 Syndicat Mixte d'Aménagement et d'Equipement du Mont Ventoux 830 avenue du mont Ventoux 84200 Carpentras Site : www.smaemv.fr Tél. : 04 90 63 22 74 - Fax : 04 90 67 09 07 Société coopérative agricole "les vignerons de Canteperdrix" 890 la Venue de Caromb. BP 15 84380 Mazan Site : http://www.cavecanteperdrix.com/ Tél. : 04 90 69 70 31 - Fax : 04 90 69 87 41 Société des vins fins et produits du Mont Ventoux Quartier la salle 84410 Bédoin Tél. : 04 90 65 60 03 - Fax : 04 90 65 64 43 Syndicat de défense des raisins de table du Mont ventoux 89 place du 8 Mai 84380 Mazan Site : www.aoc-muscat-du-ventoux.com Tél. : 04 90 69 51 26 - Fax : 04 90 69 85 80

Office de tourisme de Pernes-les Fontaines Place Gabriel Moutte 84210 Pernes les Fontaines Site : www.ville-pernes-les-fontaines.fr

AOC Côtes du Ventoux Château Durbesson - Route de Velleron 84975 Carpentras Cedex Site : www.cotes-ventoux.com Tél. : 04 90 63 36 50 - Fax : 04 90 60 57 59

Office de Tourisme Intercommunal de Beaumes de Venise et des dentelles de Montmirail Maison des dentelles, Place du marché 84190 Beaumes de Venise Site : www.ot-beaumesdevenise.com Tél. : 04 90 62 94 39 - Fax : 04 90 62 93 25

Syndicat Intercommunal des Monts de Venasque Marché Gare 84200 Carpentras Site : www.terroir-cerise-venasque.com Tél. : 04 90 67 37 46 - Fax : 04 90 60 63 03

Office National des Forêts 46 avenue Paul Cezanne 13098 Aix en Provence Site : www.onf.fr Ordre du petit épeautre de Provence Hôtel de Ville 84390 Monieux Tél. : 04 90 64 0 09 - Fax : 04 90 64 09 53 Pays de Haute Provence Le grand carré - 13, bd des martyrs - BP 41 04301 Forcalquier Site : www.paysdehauteprovence.com SARL Créamandes Place de la Poste 84210 Saint Didier Site : www.nougat-silvain-freres.fr Tél. : 04 90 66 09 57 - Fax : 04 90 66 12 91

Théatre Rural d'Animation Culturelle Place du marché 84190 Beaumes de Venise Site : www.trac-beaumesdevenise.org Tél. : 04 90 65 05 85 - Fax : 04 90 65 05 85 UDOTSI Vaucluse 12, rue collège de la Croix 84000 Avignon Site : www.udotsivaucluse.com Tél. : 04 90 27 92 76 - Fax : 04 90 27 92 75 Université Populaire Rurale Maison Guende - Rue porte royale 84390 Sault Site : www.upr-jdv.org Tél. : 04 90 61 76 10 - Fax : 04 90 61 94 61 Vélo club saltésien Mairie de Sault 84390 Sault Site : http://saultveloclub.site.voila.fr/ Tél. : 04 92 75 92 65

59


Responsable de la publication : Alain Gabert Coordination rédactionnelle : Olivier Laurent et Odile Signoret Coordination iconographie et suivi : Vincent Thomann Rédaction pages dossier+ : Lydie Mallet Photos de couverture et des tétières : Patrice Aguilar Conception graphique et impression : Quadrifolio 04 90 22 86 86 Imprimé sur papier recyclé Cyclus 15/03/06

16:52

Page 1

janvier 2009


Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Equipement du Mont Ventoux 830, avenue du Mont Ventoux – 84200 Carpentras Tél. : 04 90 63 22 74 - fax : 04 90 67 09 07 leader-ventoux@smaemv.fr www.smaemv.fr


Bilan Leader+ Autour du Ventoux (Vaucluse-France)