Page 1

MANIFESTATIONS RHUMATISMALES DES M I C I

S.Boumedine CHU BENI – MESSOUS - ALGER

6ème Congrès Africain de Rhumatologie 5 - 6 - 7 mai 2011 - Alger .


MICI

MC

CI

RCH


INTRODUCTION – GENERALITES - MANIFESTATIONS EXTRADIGEST. FRÉQUENTES - 20 A 30% (ARTICULATIONS, PEAU, ŒIL, FOIE, HÉMATO, PULM.,NEURO…..) - SEMBLABLES AU COURS DES DEUX AFFECTIONS - FONT PARTIE DU GROUPE DES SPONDYLARTHROPATHIES - PLUS FRÉQUENTES SI ATTEINTE ETENDUE (RECTITES: 8%; COLITES 21 %)


RAPPORTS

MICI / MRH

 LIEES A L ’ ACTIVITE DE LA MALADIE INTESTINALE

- ATTEINTES ARTICULAIRES PERIPHERIQUES - RAREMENT AVANT LA MALADIE  NON LIEES A L’ACTIVITE DE LA MALADIE INTESTINALE

- PRECEDENT LA MICI - RHUMATISME AXIAL (SA)


PATHOGENIE MICI ?

MED ??

- QUELS RAPPORTS ENTRE INFLAMMATION INTESTI / INFLAMMATION RHUMATISMALE ?

HYPOTHÈSES ++++

- INFLAM. INTEST. INDUIT INFLAM. RHUMAT ? - INFLAM. INTEST. ET RHUMAT MÊME MÉCANISME D’AMONT LIÉ À UN FC X ?


HYPOTHÈSES - PASSAGE SYSTÉMIQUE MÉDIATEURS INFLAMMATION ? - PASSAGE SYSTEMIQUE PRODUITS TOXIQUES INTRALUMINAUX ? - TRANSLOCATION BACTERIENNE ? - IMMUNS COMPLEXES ? - ROLE ANTIGENES BACTERIENS (flore + abondante dans colon)?


MÉCANISMES PUTATIFS MICI = INTENSE INFLAMMATION MUQUEUSE = ↗ PERMEABILITE EPITHELIALE. CASCADE IMMUNITE – INFLAMMATION - ACTIVATION λ ET MACROPHAGES MUQUEUX

 MIGRATION VERS AUTRES TISSUS


CIRCONSTANCES ? - FREQUENCE PROPORTIONNELLE A ETENDUE ATTEINTE COLIQUE

 21 % DANS PANCOLIQUE RCH  8 % RECTITES  DISPARITION APRES COLECTOMIE  RISQUE CSP : X 11 SI PANCOLITE / FORMES Σ RCH  POSSIBLE ASSOCIATION AVEC AUTRES AFFECTIONS (uvéite antérieure)


(suite 1) - PRODUCTION IN-SITU MEDIATEURS PRO-INF. : EICOSANOIDES, DERIVES C., METABOLITES REACTIFS OXYGENES, MOLECULES D’ ADH.(VCAM-1 et ICAM-1), CYTOKINES …….

 PASSAGE SYSTEMIQUE - ↗ IL2, IL6, TNFα SERIQUES


RHUMATISME PERIPHERIQUE - C’EST L’ATTEINTE LA PLUS FREQUENTE 8 A 20 % - DEBUT DANS 90 % DES CAS AVEC OU APRES LE DIAGNOSTIC DE LA MICI - EVOLUE PARALLELEMENT AUX POUSSEES INTESTINALES - PARFOIS REVELATEUR DE LA MICI CHEZ L’ENFANT


RHUMATISME PÉRIPHÉRIQUE -

H = F. INDEPENDANT / HLA B27. PLURIARTICULAIRE, TENDANCE MIGRATRICE. ARTRALGIES, ARTHRITES, ASYMETRIQUES. RAREMENT MCP, TT, TEMPORO-MAND. 3

3

6

5 4

2

1


(suite 2) - POURQUOI CERTAINS TISSUS ET PAS D’AUTRES ? - RÉACTIVITÉ CROISÉE ENTRE AG INTESTINAUX ET - SYNOVIAUX - OCULAIRES - CUTANÉS HYPOTHESE PLAUSIBLE


POURQUOI ? 1 - ¼ MALADES AVEC MICI PRÉDISPOSÉS AU MED ? 2 - FREQUENCE DU HLA B27 DES SPA- MICI < HLA B27 SPA IDIOPATHIQUES ? - IDENTIFICATION PLUS RÉCENTE GÈNES DE PREDISPOSITION - MC: K 16 - RCH : K 3, 7, 12,


RHUMATISME PERIPHERIQUE  RADIOLOGIE - ARTICULATION NORMALE - PARFOIS EROSIONS ET DEFORMATIONS SEQUELLAIRES, HANCHE SURTOUT

 BIOLOGIE - FR NEGATIF - HLA B27 ABSENT


PARTICULARITÉS - ATTEINTE EROSIVE RARE - LIQUIDE ARTICULAIRE PRÉDOMINANCE POLYNUCLÉAIRE - HISTO: - CAPSULE ÉPAISSIE - INFLAMMATION ASPÉCIFIQUE (PN, PL, HISTO) - RARE GRANULOME ≈ INTESTIN - SÉVÉRITÉ ARTHRITES = SÉVÉRITÉ ATTEINTE COLIQUE


RHUMATISME PERIPHERIQUE  RADIOLOGIE

- ARTICULATION NORMALE - PARFOIS EROSIONS ET DEFORMATIONS SEQUELLAIRES, SURTOUT A LA HANCHE  BIOLOGIE

- FR NEGATIF - HLA B27 ABSENT


EVOLUTION - PROCTOCOLECTOMIE  GUÉRISON ARTICULAIRE - TRT POUSSÉE: - REPOS + ANTALGIQUES - INFILTRATIONS CORTISONIQUES - NB: AINS PEU EFFICACES SALAZO. POSSIBLE


RHUMATISME AXIAL (3 à 6 %)


PELVISPONDYLITE RHUMATISMALE * ASSOCIATION AVEC MICI VARIE ENTRE 1,1 ET 8 P. 100, (SANS DIFFÉRENCE ENTRE LA MC ET LA RCH) * NON LIÉ À L'ACTIVITÉ INFLAM. DIGESTIVE * DEBUT N’IMPORTE QUEL AGE (SPA /20 ANS) * PREDOMINANCE MASCULINE MOINDRE / SPA ( 2/1 VS 4 - 7/1) * PRÉCÈDE SOUVENT ( 50 %) LA MICI (20 ANS) OU APRÈS COLECTOMIE


PELVISPONDYLITE RHUMATISMALE (suite) * ASSOCIATION - HLA B27 (50 à 75 p. 100 des cas) * LA PRESENCE HLA B27 DANS MICI

 X 200 LE RISQUE DE LA S.A.

* MEME SYMPTOMATOLOGIE CLINIQUE QUE LA S.A.

IDIOPATHIQUE - DOULEUR RACHIDIENNE - LIMITATION DES MOUVEMENTS RACHIDIENS ET DE L’AMPLIATION THORACIQUE - IRITIS FREQUENTE

* MEMES SIGNES RADIOLOGIQUES QUE LA S.A. IDIOPATHIQUE - SACROILIITE SYMETRIQUE - COLONNE EN BAMBOU


SYNDESMOPHYTOSE

ET MISE AU CARRÉ DES VERTÈBRES


SYNDESMOPHYTES VERTEBRAUX


TIGE DE BAMBOU


Ligament interépineux Ligaments interapophysaires

OSSIFICATION DES LIGAMENTS : ASPECT EN RAIL DE TRAMWAY ; TRIPLE 25/01/13 RAIL .

24


SACRO-ILIITE ISOLEE

(1)

- SOUVENT ASYMPTOMATIQUE - DÉCOUVERTE FORTUITE: (RX 4 À 18 %, SCINTIG: 58 %) - PRÉDOMINANCE FÉMININE. - PAS ASSOCIATION AVEC HLA B27. - EVOLUTION INDÉPENDANTE / ATTEINTE DIGESTIVE


SACRO-ILIITE: STADE INITIAL


ÉLARGISSEMENT DE L’INTERLIGNE, IRRÉGULARITÉ, CONDENSATION ET ÉROSION DES BERGES ARTICULAIRES


SACRO-ILIITE ISOLEE

(2)

- UVEITE FRÉQUENTE.

- ATTEINTE TOUJOURS SYMÉTRIQUE (X 2) - JAMAIS ÉVOLUTION VERS SPONDYLITE - PARFOIS ANKYLOSE SACRO-ILIAQUE COMPLETE


TRAITEMENT  REPOS EN PÉRIODE POUSSÉE  LUTTE CONTRE ENRAIDISSEMENT  PHYSIOTHÉRAPIE  ANTALGIQUES OU AINS: EFFICACES MAIS POUSSÉES DIGEST. Si échec ou CI  Prednisone 10 mg / j

 SULFASALAZOPYRIDINE, MÉTHO, AZATH, ANTI TNF  INFILTRATIONS ENTHÉSOPATHIES (TALALGIES)  SACRO-ILLITES INVALIDANTES: CHIRURGIE


AUTRES MANIFESTATIONS ARTICULAIRES OSTEOARTHROPATHIE HYPERTROPHIANTE FORME COMPLETE RARE , ASSOCIE:  HIPPOCRATISME DIGITAL  SYNOVITE  DYSFONCTIONNEMENT NEURO-VEGETATIF  PERIOSTOSE ENGAINANTE


AUTRES MANIFESTATIONS ARTICULAIRES * SAPHO: - ASSOCIATION PRIVILEGIEE AVEC MICI - MICI APRES SAPHO


CONCLUSION * DEVANT TOUTE MICI  RECHERCHER POSSIBLE PATHOLOGIE RHUMATISMALE ASSOCIEE AVEC OU SANS MANIFESTATION OSTEO- ARTICULAIRE.

* DEVANT TOUTE SPONDYL-ARTHROPATHIE SERO NEGATIVE  RECHERCHER UNE POSSIBLE MALADIE INFLAMMATOIRE INTESTINALE CHRONIQUE.


C29 - BOUMEDINE - manif rhum des MICI  

CHU BENI – MESSOUS - ALGER DES M I C I S.Boumedine RCH C I M C - SEMBLABLES AU COURS DES DEUX AFFECTIONS - FONT PARTIE DU GROUPE DES SPONDYL...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you