Page 1

Manuel du propriétaire SL

Français

MANUEL DU PROPRIETAIRE

Nom du propriétaire : ...................................................................................................... Type de SL : .................................................................................................................................... N° de série (HIN) : ................................................................................................................ Année de construction : ............................................................................................... N° de grand voile : ................................................................................................................ N° de foc : ......................................................................................................................................... N° de spinnaker : ....................................................................................................................

SIRENA VOILE

1


Manuel du propriétaire SL

Français

Publié par SIRENA VOILE Route de Saillé - BP 85 44510 Le Pouliguen FRANCE

Deuxième édition 2010

Edité par Vincent GUEHO

Renseignements Tél. : 02.40.42.89.89 Fax : 02.40.42.89.90 Mail : sirena@sirena-voile.com Web : www.sirena-voile.com

Le contenu du présent document est protégé par la loi sur les droits d’auteur. Tous droits réservés. Aucune partie de ce document ne peut être reproduite, stockée dans un système d’interrogation ou transmise, sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit (électronique, mécanique, par enregistrement ou autre) sans l’autorisation écrite préalable de SIRENA VOILE. SIRENA VOILE

2


Manuel du propriétaire SL

Français

SOMMAIRE 1.

INTRODUCTION.......................................................................................................................................................................... 5

2.

HOMOLOGATION ET RESTRICTION D’USAGE...................................................................................... 6 2.1. 2.2.

Homologation.................................................................................................................................................................... 6 Restriction d’usage...................................................................................................................................................... 7

3.

DESCRIPTION GENERALE DU SL......................................................................................................................... 8

4.

SECURITE........................................................................................................................................................................................... 9 4.1. 4.2. 4.3. 4.4.

5.

MONTAGE DE VOTRE SL................................................................................................................................................ 12 5.1. 5.2. 5.3. 5.4. 5.5. 5.6. 5.7. 5.8.

6.

Montage de la plate-forme.................................................................................................................................... 12 Montage du trampoline........................................................................................................................................... 14 Montage des safrans.................................................................................................................................................20 Mâtage................................................................................................................................................................................... 21 Tangon et avaleur de spinnaker....................................................................................................................... 25 Bôme et rotation de mât........................................................................................................................................ 27 Barre d’écoute et palan de grand voile...................................................................................................... 27 Bout de redressage.................................................................................................................................................... 28

GREAGE / RECOMMANDATIONS / REGLAGES /....................................................................... 29 6.1. 6.2.

7.

Utilisation générale...................................................................................................................................................... 9 Navigation et atterrissage (quelques conseils non exhaustifs)............................................. 10 Transport..............................................................................................................................................................................11 Maintenance...................................................................................................................................................................... 11

Les voiles...............................................................................................................................................................................29 Le mât..................................................................................................................................................................................... 35

ANNEXES............................................................................................................................................................................................36 7.1. 7.2.

SIRENA VOILE

Association de classe................................................................................................................................................ 36 Eclaté du bateau............................................................................................................................................................. 37

3


Manuel du propriétaire SL

Français

Félicitations, vous êtes le nouveau propriétaire d’un SL ! A la fois sportif, sensationnel et accessible, le SL est pour nous l’aboutissement de 40 ans de recherche et de développement de catamarans de sport. Nous espérons que ce bateau vous emmènera pour de longs bords plein de sensations et de plaisirs. SIRENA VOILE est à votre disposition pour vous conseiller. Merci de nous avoir accordé toute votre confiance.

Yves LODAY Co-gérant SIRENA VOILE Architecte du SL

SIRENA VOILE

4


Manuel du propriétaire SL

1.

Français

INTRODUCTION

Ce manuel a été rédigé pour vous aider à utiliser votre catamaran SL en toute sécurité, avec le maximum de satisfaction. Cette notice n’est pas un guide d’utilisation et ne doit pas être considérée comme une aide d’apprentissage à la navigation. Il est donc supposé que vous avez les connaissances nécessaires pour gérer et manoeuvrer votre nouveau bateau dans des conditions optimales et en toute sécurité. Conservez ce manuel précieusement et n’oubliez pas de le transmettre au propriétaire suivant si vous vendez le bateau.

SIRENA VOILE

5


Manuel du propriétaire SL

2.

Français

HOMOLOGATION ET RESTRICTION D’USAGE 2.1. Homologation

Le SL est un catamaran de sport conforme aux normes européennes (CE). Il répond aux différentes normes ISO listées ci-après : SN EN ISO 8666 2003 SN EN ISO 10087 1996 / A1:2000 SN EN ISO 10240 SN EN ISO 14946

Petits navires, données principales Identification des coques Manuel du propriétaire Capacité de charge maximum

La plaque constructeur, fixée sur la traverse arrière, vous indique sa catégorie de navigation, le nombre et le poids maximum de personnes autorisées à embarquer :

- La catégorie de conception C vous indique le type de temps pour lequel votre SL est conçu : “Catégorie attribuée aux navires de plaisance pour la navigation à proximité conçus pour des voyages à proximité des côtes et dans de grandes baies, estuaires, lacs et rivières, au cours desquels les vents peuvent aller jusqu’à comprise et les vagues peuvent atteindre une hauteur significative jusqu’à compris“

des côtes, de grands la force 6 2 mètres

- La catégorie C détermine également le type d’équipement de sécurité qu’il faut avoir à bord. - Le nombre maximal de personnes embarquées est de 3. - Le poids maximal autorisé (personnes + bagages) est de 310 Kg. Sur chacune des coques se trouve une plaque d’identification (numéro HIN), répondant au format suivant :

FR SIR SL xxx xxxx numéro du SL

SIRENA VOILE

6


Manuel du propriétaire SL

Français

Vous noterez que la capacité dûment testée du SL à résister à ces conditions maximales ne doit pas vous encourager à dépasser vos capacités et celles de votre équipage.

2.2. Restriction d’usage Il est nécessaire d’avoir un poids minimum d’équipage de 100 Kg, équipements compris, afin de conserver un couple de ressalage suffisant. Il n’est pas recommandé de modifier ou de remplacer des pièces ou parties d’équipement sauf en utilisant des pièces de constructeur. Dans le cas contraire, la garantie ne pourra fonctionner.

SIRENA VOILE

7


Manuel du propriétaire SL

3.

Français

DESCRIPTION GENERALE DU SL

S pour Sirena et L pour Loday, telle est l’origine du nom de ce catamaran devenu une référence parmi les bateaux de sa catégorie. Créé en 1993 du crayon d’Yves LODAY, le SL (anciennement appelé KL) se décline aujourd’hui en plusieurs versions. Une seule règle : tous les SL partagent la même plate-forme et seul le gréement est modifié. Autrement dit, les coques, poutres, trampoline, système de safrans et l’accastillage de la plate-forme sont communs aux bateaux. Les caractéristiques générales des SL sont listées ci-dessous :

Longueur : Largeur :

4,80 m 2,35 m

Architecte : Année : Matériau :

Yves LODAY 1993 / 2004 sandwich polyester

© Benoît SENAND

SL 15.5

SL 16

12,4 m2

13,8 m2

Surface Foc :

2,8 m2

3,8 m2

Surface Spinnaker :

14 m2

17 m2

7m

8m

Poids total :

150 Kg

152 Kg

Rating ISAF-SCHRS

1.219

1.157

Rating FFVoile

1.219

1.14

Surface Grand Voile :

Hauteur de mât :

SIRENA VOILE

8


Manuel du propriétaire SL

4.

Français

SECURITE 4.1. Utilisation générale Ces conseils ne sont pas exhaustifs.

Prendre le temps de vous familiariser avec le bateau, ses accessoires et son équipement. Surveiller la météo régulièrement. Le vent et l’état de la mer changent très vite sur le littoral. Attention aux vents de terre. Vérifier sur les plages, aux bureaux des ports, les heures de marées, les avis de tempêtes et la direction des courants. Respecter les règles locales de navigation, limitations de vitesses, zones interdites ou affectées à la baignade et les cailloux. Respectez les règles de priorité, de prévention et des abordages. Dans les zones côtières des 300 mètres, évoluer avec prudence, la vitesse ne doit pas dépasser 5 nœuds (les lames de safrans, les étraves … peuvent s’avérer dangereuses pour les baigneurs). En cas de difficultés, ne pas quitter votre bateau (même retourné) pour rentrer à la nage. En s’éloignant de la côte, sachez que le retour pourrait être rendu difficile en raison des conditions climatiques. Ne pas surestimer vos forces et attendez l’arrivée des secours. Attention les safrans, les palans, la bôme, le mât peuvent être sources de danger notamment pour les plus jeunes. «Toujours avoir une attention toute particulière envers les plus jeunes». Attacher le bateau sur la plage. Ne jamais laisser le bateau avec les voiles bordées ou non sur la plage (avec ou sans remorque) sans surveillance. Vérifier dès que possible les tensions des gréements et l’état de toutes les pièces (bouts, manilles, câbles, axes, anneaux brisés, cosses, manchons…) reliant les voiles, le mât ou les différentes parties du bateau. Retendre régulièrement les sangles de rappels et le trampoline. Vérifier lors du mâtage et du démâtage que l’espace autour du bateau est suffisant (absence de ligne électrique, mur, arbre…).

RISQUE DE PERTE DE CONTRÔLE Drogue et navigation sont incompatibles. La conduite de tout navire en état d’ivresse ou sous l’emprise de drogue est à la fois dangereuse et illégale. Sur l’eau, une vision ou un jugement diminué peut conduire au désastre.

SIRENA VOILE

9


Manuel du propriétaire SL

Français

AVERTISSEMENTS La seule prévention est de mettre une brassière de sauvetage. Toute personne navigante doit porter une brassière de sauvetage. Les ceintures de trapèze ainsi que tout autre équipement éventuellement portés doivent être, de la même manière, conformes aux normes en vigueur.

Le mât du SL est métallique, donc un conducteur électrique. Tout contact du mât avec des câbles électriques aériens peut être fatal !

Soyez extrêmement vigilant lors du mâtage, de la mise à l’eau et de la navigation. L’ensemble du gréement dormant métallique, des cordages et de l’accastillage doit être inspecté régulièrement afin de déceler toute trace d’usure.

4.2. Navigation et atterrissage (quelques conseils non exhaustifs) Toujours prévenir quelqu’un à terre avant de partir en navigation. Repérer le plan d’eau et la direction du vent avant chaque mise à l’eau et navigation. Lorsque le SL est gréé à terre, placer le bateau face au vent, écoutes choquées. Chaque équipier doit porter un gilet de sauvetage approprié, ainsi qu’un équipement adapté à la pratique du catamaran de sport. Avant de prendre la mer, se munir de vêtements suffisamment chauds et imperméables, n’entravant pas votre mobilité sur le bateau ou dans l’eau. (ex  : combinaison néoprène et coupe vent). Se protéger du soleil, s’attacher les cheveux pour qu’ils ne se prennent pas dans les haubanages et autres pièces. Se protéger la tête à l’aide d’une casquette ou d’un bonnet. Laisser vos bijoux à terre de manière à ne pas les perdre ou qu’ils ne soient pas endommagés. Eviter de porter une écharpe ou un foulard… Toujours s’assurer que les manilles sont bien serrées et que les anneaux brisés ne sont pas déformés. Remonter le safran à temps avant l’atterrissage. Toujours faire reposer le SL sur des bers ou sur du sable lorsqu’il est à terre. Ne jamais heurter les coques et les safrans sur des hauts-fonds, des rochers ou tout autre obstacle. Prendre garde à la direction du bateau lorsque les safrans sont relevés. L’utilisation des câbles de trapèze nécessite une ceinture de trapèze homologuée.

SIRENA VOILE

10


Manuel du propriétaire SL

Français

4.3. Transport Pour éviter une usure prématurée, utiliser toujours une mise à l’eau adaptée au bateau. Si le bateau est transporté sur une remorque, s’assurer que la charge maximale par essieu de la remorque n’est pas dépassée. Pendant le transport sur la route, bien attacher votre bateau ainsi que le mât, attention une tension trop forte dans les liens peut endommager la coque. Vérifier que les câbles et les drisses sont bien arrimés au mât.

4.4. Maintenance Rincer entièrement votre bateau à l’eau douce après chaque utilisation. Arroser abondamment chaque pièce d’accastillage. Ventiler les caissons une fois à terre. La présence d’eau à l’intérieur des caissons, n’est pas automatiquement liée à un problème d’étanchéité. Cela peut provenir de la condensation dans les caissons. Vérifier les voiles (coutures, œillets, goussets de lattes, garcettes, coulisseaux de grand voile), en cas d’usure ou d’avarie, réparer immédiatement pour éviter toute aggravation. Vérifier les lattes, ne jamais naviguer avec des lattes cassées, abîmées ou détendues. Rincer abondamment les voiles à l’eau douce. Attendez que les voiles soient sèches avant de les rouler et détendez les lattes. Vérifier et remplacer régulièrement le gréement courant (bouts usés ou cassés). Contrôler l’apparition de gendarmes (torons cassés qui se dressent comme des épines) qui sont un des signes d’usure des haubans. Vérifier les fixations des pièces d’accastillage sur le mât, les coques et les poutres, s’assurer de l’étanchéité du tout (attention aux pièces recouvertes par des protections). Un certain nombre de pièces de votre SL sont assemblées par un système de vissage (poutres, lames, manilles…) aussi vérifier toutes les parties démontables avant chaque navigation. De gros impacts sur le gel-coat ne peuvent garantir l’étanchéité de la coque. Inspecter régulièrement les coques. Pour l’entretien, utiliser des produits adaptés pour ne pas risquer de rendre le gel-coat poreux, d’endommager les voiles ou l’accastillage…

SIRENA VOILE

11


Manuel du propriétaire SL

5.

Français

MONTAGE DE VOTRE SL

Vous munir des outils suivants avant de procéder au montage de votre bateau : - un tournevis cruciforme - une clé de 17 mm (dynamométrique si possible) - une clé de 13 mm - une pince - du scotch auto-amalgamant

5.1. Montage de la plate forme Vous possédez un catamaran assemblé par insert donc facilement montable et démontable. - Poser les coques sur une surface plate - Placer la traverse arrière (SL101001) dans son emplacement, la rail vers le haut. - Placer la traverse avant (SL102001) dans son emplacement, le côté bombé vers l’avant, le support du mât vers le haut. Vérifier qu’il n’y ait rien entre le support de poutre et la poutre elle-même. - Mettre le chariot de grand voile (SL101007) sur la traverse arrière en le faisant coulisser par un ! côté. - Prendre en double les éléments suivants : Poutre avant

Poutre arrière

Entretoise intérieur de poutre (SL102016)

Entretoise intérieur de poutre (SL101012)

Boulon intérieur (SL102012)

Boulon intérieur (SL101008)

Rondelle téflon boulon intérieur (SL102014)

Rondelle téflon boulon intérieur (SL101010)

Rondelle inox boulon intérieur (SL102015)

Rondelle inox boulon intérieur (SL101011)

Le boulon ainsi que le taraudage de la coque doivent être propres et graissés ! - Placer l’entretoise dans la poutre en prenant soin de l’aligner entre le perçage du dessus et le perçage du dessous. L’entretoise doit être ajustée au diamètre intérieur de la traverse ! - Passer dans les boulons intérieurs les éléments suivants dans cet ordre : rondelle en téflon • rondelle en inox • SIRENA VOILE

12


Manuel du propriétaire SL

Français

Boulon intérieur pour la traverse arrière

Boulon intérieur pour la traverse avant

!!

Boulon intérieur pour arrière avant Nota : la rondelle en la téflon utilisée pour la traverse Boulon arrière est plus pour épaisse (butée pour le Boulon intérieur pour la traverse traverse arrière Boulon intérieur intérieur pour la la traverse traverse avant chariot de grand voile). - Engager les boulons dans leurs perçages appropriés en étant certain qu’ils traversent l’entretoise et visser-les partiellement sans les bloquer (utiliser une clé de 17 mm). Vérifier avant le serrage définitif que les entretoises à l’intérieur des traverses avant et arrière sont bien en place (les goujons doivent traverser l’entretoise). !

- Prendre les éléments suivants : Poutre avant

Poutre arrière

Boulon extérieur (SL102013)

Boulon extérieur (SL101009)

Rondelle inox boulon extérieur PAV (SL102019)

Rondelle inox boulon extérieur PAR (SL101018)

Renfort intérieur tribord PAV (SL102024)

Plaque de renfort (SL101013)

Renfort intérieur bâbord PAV (SL102025) - Passer dans les boulons extérieurs les éléments suivants dans cet ordre : rondelle inox • renfort intérieur de poutre • - Présenter les boulons bien droits dans la traverse et les visser partiellement sans serrer (utiliser une clé de 17 mm). - Serrer tous les boulons sans excès : si possible utiliser une clé dynamométrique (2,5 N.m maximum). - Prendre les bouchons de poutre : (x2) SL101003 (poutre arrière) • SL102003 et SL102004 (poutre avant) • - Les engager dans les extrémités des poutres. - Prendre les vis et rondelles suivantes en quatre exemplaires : SL102003 et SL102006 (poutre avant) • SL101014 et SL101015 (poutre arrière) • - Visser les vis préalablement munies de rondelles. (Utiliser un tournevis cruciforme)

SIRENA VOILE

!

!

13


Manuel du propriétaire SL

Français

Après la première navigation, vérifier le serrage des boulons de fixation des traverses !

5.2.

Montage du trampoline

Préparation : - Prendre le trampoline (avec ses 2 sangles de rappel rangées dans la pochette du trampoline), un tournevis cruciforme et les bouts suivants (cf. «Kit SL16» pour les appellations) : “trampo transfilage latéral“ • “sangles“ • “trampoline AR“ • “reprise sangle trampo“ • - Enlever un des 2 bouchons de poutre avant :

- Insérer le trampoline dans la poutre avant. Attention de ne pas déchirer le trampoline en l’engageant dans la gorge de la poutre avant. Bien positionner le trampoline au centre.

SIRENA VOILE

14


Manuel du propriétaire SL

Français

- Il faut par la suite faire rentrer le bout de tension latérale à l’intérieur du fourreau du trampoline. - Faire un nœud de chaise avec le bout de tension latérale sur le pontet fixé aux extrémités de la face arrière de la poutre avant.

- Dérouler le trampoline et nouer le bout de tension latérale avec le guide du fourreau du trampoline. Glisser le nœud à l’entrée du fourreau et faite venir le bout de tension latérale jusqu’à la traverse arrière.

- Effectuer un nœud coulant le plus proche possible de l’extrémité du fourreau du trampoline et fixer provisoirement le bout de tension latérale au pontet situé à l’extrémité de la face avant de la poutre arrière.

Répéter cette opération pour l’autre coté.

SIRENA VOILE

15


Manuel du propriétaire SL

Français

Nous allons voir maintenant comment effectuer le transfilage du trampoline sur la poutre arrière. Avant toute chose, vérifier que votre trampoline est bien centré entre les 2 coques.

Effectuer un nœud de chaise sur le 1er pontet.

Passer le bout dans l’espace entre le jonc et le trampoline et ramener le par le même pontet.

Tout en maintenant tendu, passer le bout par le pontet suivant.

Effectuer cette opération pour les 8 pontets en étant assuré que le bout est centré sur le jonc comme le montre la photo.

Attention de bien respecter la manière de passer le bout pour ne pas altérer le trampoline.

Il est impératif de suivre ces consignes, de plus, il est fortement déconseillé de passer le bout de manière croisée entre les pontets et le trampoline au risque de casser le trampoline.

SIRENA VOILE

16


Manuel du propriétaire SL

Français

Tension du transfilage :

Pour la tension du transfilage, il faut tendre le bout entre les pontets en partant du coté où le bout a été noué.

Tendez le bout entre chaque pontet tout en maintenant la tension précédente au niveau de chaque pontet.

Au niveau du dernier pontet, passer deux fois par le jonc et effectuer deux demi clés.

Puis avec le surplus de bout, refaite la dernière opération dans l’avant dernier pontet.

SIRENA VOILE

17


Manuel du propriétaire SL

Français

Tension des bouts de tension latérale

Reprendre le bout et ajouter une deuxième boucle en nœud coulant, prendre ensuite une tension importante en effectuant un système de double palan.

Nouer fermement le bout et reproduire l’opération de l’autre coté.

Ensuite, prendre un bout de tension diagonale de trampoline et faire un nœud de chaise sur la sangle du trampoline et passer le bout par le dernier pontet puis par la boucle et effectuer une tension et enfin nouer fermement. Répéter cette opération sur des 4 coins du trampoline.

Sangles de rappel Dérouler les sangles de rappel sur le trampoline en prenant soin de les faire passer par dessous leurs sangles respectives au milieu du trampoline.

SIRENA VOILE

18


Manuel du propriétaire SL

Français

Commencer par fixer la sangle de rappel sur le pontet qui se trouve sur la ferrure de la poutre avant. Il faut passer plusieurs fois le bout entre le pontet et la sangle de rappel, puis effectuer un nœud ferme au niveau du pontet.

Passer la sangle de rappel par la gorge du trampoline.

Effectuer le même nouage que sur la poutre avant mais avec une tension ferme pour tendre la sangle de rappel.

Répéter cette opération pour l’autre sangle de rappel. Votre trampoline est monté, n’oublier pas de revisser le bouchon de poutre avant.

Notez qu’il sera nécessaire de reprendre de la tension après une navigation puis régulièrement.

Le trampoline est conçu dans un matériau qui peut craindre une exposition prolongée aux UV, il est donc conseillé, afin de prolonger la durée de son utilisation, de le protéger avec un taud dès lors que le bateau n’est pas utilisé.

SIRENA VOILE

19


Manuel du propriétaire SL

Français

5.3. Montage des safrans Le parallélisme des safrans est pré-réglé à la sortie de chantier. Par la suite, la barre de liaison étant fixe, vous n’aurez pas à vous préoccuper de ce réglage. En revanche, le réglage de la compensation du safran de votre SL est nécessaire. La compensation des safrans se règle comme expliqué ci-après. Réglage des safrans

!

Desserrer l’écrou de la tirette de safran et dévisser partiellement celle-ci.

Tirer la tirette de safran pour mettre la pelle de safran en position horizontale et ajuster la longueur de la tirette afin que lorsque l’on tire celle-ci, la butée de la tirette passe juste dans le casting (plus on dévisse cette pièce, plus on compense le safran et inversement). Bloquer la tirette de safran en serrant l’écrou avec une clé de 13 mm.

!

La languette doit être réglée à l’aide des vis. Le réglage doit pouvoir accueillir le safran avec un minimum de jeu de manière à retirer celui-ci sans difficultés.

!

SIRENA VOILE

!

20


Manuel du propriétaire SL

Français

Conseils pratiques Le bateau est muni d’une paire de safrans reliés entre eux par la barre de liaison sur laquelle vient se fixer le stick. La rotation des lames s’effectue à 180°, de la position parking à la position de navigation, la position intermédiaire (horizontale) étant la position de transport pour mettre et sortir le bateau de l’eau. Les sandows élastiques, positionnés autour des bras de safran, permettent le maintien de la lame dans la position choisie.

ATTENTION ! Les lames de safran polyester peuvent s’abîmer en cas de choc. Il est recommandé de les protéger avec des housses lorsque vous ne naviguez pas. En position de transport, il est important de s’assurer qu’au moins un sandow élastique maintient la tirette pour éviter que la lame tombe sur le sol.

En position de navigation, on choisit le nombre de sandow élastique (entre 1 et 3 selon la sécurité que l’on désire en cas de choc mais également selon la force du vent afin d’éviter que la lame remonte lors de vitesse importante). Il est impératif de naviguer avec les safrans en position basse (position de navigation) pour éviter un endommagement d’une des pièces le constituant et pour en apprécier toute la finesse de barre.

5.4. Mâtage Assurez-vous qu’aucun câble électrique ni aucun autre obstacle n’empêchera le mât de monter ! Bien vérifier que les haubans sont accrochés. Attention au vent et à la bonne stabilité du bateau afin d’éviter qu’il ne glisse vers l’avant ! Etape 1 : Préparation de la plate-forme - Ne rien laisser sur le trampoline. - Installer les pantoires d’étai sur les cadènes articulées situées à l’avant à l’intérieur de la plate-forme avec les manilles droites diamètre 5 mm. Les relier entre-elles avec la manille lyre 6 mm (vérifier l’absence de tours et bien serrer les manilles).

!

SIRENA VOILE

21


Manuel du propriétaire SL

Français

Etape 2 : Préparation du mât et fixation des câbles - Monter le câble de losange : •

Positionner les barres de flèche sur les ferrures prévues à cet effet.

Fixer les deux embouts T dans les ferrures situées de part et d’autres sous la ferrure de capelage tout en vérifiant l’absence de tour dans le câble.

Passer le câble dans les deux embouts plastique situés à l’extrémité des barres de flèches (à dévisser préalablement puis à revisser).

Détendre le ridoir puis le fixer au câble et à la ferrure du mât par l’intermédiaire des axes et anneaux brisés.

La tension du câble de losange recommandée est dans la partie «réglages».

- Positionner les câbles sur la manille lyre (8 mm) dans l’ordre suivant : •

Câble d’étai avec l’estrope de drisse de foc côté mât (la cosse se situera au milieu de la manille).

Câbles de haubans de part et d’autre avec latte ridoir et protection à l’autre extrémité. Il est conseillé dans un premier temps de positionner le hauban sur le trou le plus haut de la latte ridoir.

Câbles de trapèzes (couplés 2 à 2) de part et d’autre.

- Fixer la manille sur la ferrure de capelage (trou du bas) et bien la bloquer à la pince. - Installer toutes les drisses sur le mât : grand voile et spinnaker le cas échéant. - Prendre les 2 bouts (partie fixe et partie amovible) correspondants à la drisse de foc. Fixer le crochet de hook sur l’extrémité libre de la drisse noire. Passer l’extrémité libre de la drisse blanche à travers l’anneau de hook de foc, puis dans la poulie et revenir dans l’anneau de hook de foc. Nouer avec la deuxième partie de la drisse et rattacher le tout en bas de l’étai. - Le mât est prêt, il faut maintenant passer à la phase mâtage

SIRENA VOILE

22


Manuel du propriétaire SL

Français

Etape 3 : Mâtage (2 personnes sont nécessaires)

Positionner le mât, barre de flèche vers le bas, sur les deux poutres de la plate forme assemblée, tête de mât vers l’arrière du bateau. (Il est conseillé de mettre une protection entre le mât et les poutres afin de ne rien abîmer).

!

Fixer les haubans en vérifiant l’absence de tour dans les câbles sur les cadènes (hauban bâbord sur cadène bâbord et hauban tribord sur cadène tribord par l’intermédiaire des lattes ridoirs grâce aux axes et anneaux brisés).

!

Positionner l’embase de mât dans la boule de pied de mât (au milieu de la poutre avant).

!

Une personne se positionne à l’avant, prend les deux câbles de trapèze et pose son pied sur la boule de pied de mât pour éviter que l’embase se déboite.

!

SIRENA VOILE

23


Manuel du propriétaire SL

Français

L’autre personne située à la tête du mât soulève le mât en positionnant les barres de flèche dans l’axe vertical (le mât est maintenu à 90° de son axe). Tout en conservant cette position, cette personne se rapproche du bateau pour relever le mât pendant que l’autre l’aide en tirant sur les trapèzes. Le mât doit être accompagné jusqu’à ce que les haubans soient en tension, la personne située à l’arrière doit donc monter sur le trampoline du bateau. ! La personne située à l’avant maintien le mât, toujours par l’intermédiaire des trapèzes, tandis que l’autre vient fixer l’étai sur la manille de pantoire au moyen du bout Dyneema de 4 mm de diamètre en effectuant au minimum deux aller-retour. - Passer le sandow élastique avant par les oeillets avant et le sandow élastique arrière par les oeillets arrière. Faire une boucle (noeud de chaise) de chaque côté de manière à passer les boules en bout de trapèze en force :

- Veillez à ce que les câbles soient dégagés en haut vers l’extérieur des haubans lorsque vous sortirez au trapèze.

LA PLUPART DES DOMMAGES SURVIENNENT AU MONTAGE/DEMONTAGE, MATAGE/DEMATAGE ET TRANSPORT DE VOTRE CATAMARAN, SOYEZ PRUDENT !

SIRENA VOILE

24


Manuel du propriétaire SL

Français

5.5. Tangon et avaleur de spinnaker

Amener le tangon, extrémité avec l’axe inox vers la traverse avant, clam-cleat vers le haut.

Fixer le bout “tangon maintien haut“ au bas de la manille d’étai par un noeud de chaise, passer le bout juste devant la butée de cunningham de foc et venir le rattacher dans le noeud de chaise.

Fixer les 2 bouts “tangon maintien milieu“ en effectuant un noeud de chaise autour du tangon juste en avant de la butée de cunningham de foc. S’assurer que le bout se situant à bâbord passe bien sous la chaussette d’avaleur de spinnaker.

Attacher ces bouts aux cadènes articulées par l’intermédiaire d’un système de palan.

SIRENA VOILE

25


Manuel du propriétaire SL

Français

Installer les 2 bouts “tangon pantoire avant“ en effectuant un noeud de chaise autour du tangon, à l’intérieur du pontet de poulie avant.

Les attacher ensuite de la même manière que précédemment, en utilisant un système de palan. Il faut ici ajuster les bouts de manière à pré-cintrer le tangon vers la bas d’une dizaine de cm. Soulevez le bateau par le bout avant du tangon, celui-ci ne doit pas pouvoir se cintrer vers le haut.

On termine la fixation du tangon en attachant les 2 bouts se situant à l’arrière de la chaussette d’avaleur, l’un vient se fixer sur le pontet de poulie arrière, tandis que l’autre vient se prendre sur le pontet de tourelle d’écoute de foc.

Nota : Ces bouts doivent être retendus régulièrement après 1 ou 2 navigations.

SIRENA VOILE

26


Manuel du propriétaire SL

Français

5.6. Bôme et rotation de mât

Le noeud de sandow élastique avant doit être passé par l’ouverture de la gorge de mât puis glissé vers le bas jusqu’à la ferrure de vît de mulet.

En tirant sur la bôme vers l’arrière, la bôme s’installe sur l’axe du vît de mulet et le sandow la maintient en place sur le mât.

Faire un noeud de chaise à l’intérieur du clamcleat de rotation situé sur la bôme avec le bout “rotation mât“. Passer ce bout à l’intérieur du Arthur et revenir dans le clam-cleat de bôme (assurez-vous que le bout ne croise pas). Effectuer un noeud d’arrêt afin d’éviter que le bout ne se retire du clam-cleat.

5.7. Barre d’écoute et palan de GV Passer le bout “chariot GV“ au travers du pontet situé en arrière de la poutre arrière et effectuer un noeud en huit. Bien centrer le chariot, faire un noeud de butée après le passage dans les réas du chariot pour arrêter celui-ci à 10 cm de la vis de fixation de la traverse. L’extrémité sera rattachée à celle de l’écoute de grand voile pour la navigation.

SIRENA VOILE

27


Manuel du propriétaire SL

Français

Le taquet de GV est réglable en hauteur en se servant des vis latérales, à bien dévisser pour dégager les chapes latérales mais pas complètement, et à revisser au niveau de leur logement après le choix de hauteur du taquet.

Fixer la manille du palan de grand voile au pont du chariot (et non sur le pontet du taquet !).

Attacher l’extrémité de l’écoute du palan de grand voile à l’extrémité du bout de barre d’écoute comme présenté sur la photo ci-contre.

Fixer le crochet sur la manille de palan de grand voile.

5.8. Bout de redressage

Il doit être attaché au pied de mât et sera rangé dans la poche à drisses après les drisses. Faire des noeuds de prise de main à l’autre extrémité.

SIRENA VOILE

28


Manuel du propriétaire SL

6.

Français

GREAGE / RECOMMANDATIONS / REGLAGES

Les tensions sur les voiles et le gréement (courant et dormant) sont fonction des conditions météorologiques, du niveau et du poids de l’équipage. Aussi une méconnaissance de ces réglages peut handicaper les performances de votre SL ou causer des dommages aux voiles, latte, mât, trampoline, safran, poutres, entretoises, boulons, inserts, accastillage… Dans tous ces cas, la garantie ne pourra être prise en compte.

6.1. Les voiles Le SL est composé de trois voiles (grand voile, foc et spinnaker en option). Les voiles livrées avec le bateau sont numérotées et accompagnées des certificats de conformité à la jauge. Attention de ne pas les perdre et de les transmettre lors de la vente du bateau. Ils pourront être utiles dans le cadre de certaines régates. Les voiles sont livrées dans des housses de protection et roulées sur elles-mêmes. Etape 1 : Préparation de la grand voile La latte de corne de la grand voile est préalablement retirée de son fourreau pour rouler la voile sans plis. Attention de ne pas les plier afin de préserver la durée de vie du tissu. Les lattes de grand voile seront tendues de façon différente en fonction des pratiquants et des conditions de navigation, mais la tension sera toujours suffisante pour éviter les plis sur le fourreau. Le réglage des lattes s’effectue au moyen du système de noeuds suivant :

Effectuer une tête d’alouette sur l’oeillet de la grand voile situé endessous, passer les 2 extrémités de la garcette à l’intérieur de la latte, insérer ces 2 garcettes par l’extérieur de l’autre oeillet, effectuer un noeud simple pour commencer, ajuster votre tension de latte en vous aidant du rail de chariot de GV et terminer en effectuant un noeud plat.

SIRENA VOILE

29


Manuel du propriétaire SL

Français

Etape 2 : Hissage de la grand voile Dérouler la grand voile. Mettre les étraves vers le vent et votre chariot de mise à l’eau en avant du bateau. Vous positionnez du côté du mât où sort la drisse de GV. Mettre l’anneau de hook en vissant la manille soudée à l’anneau à l’oeillet du haut, le noeud de la drisse est généralement mis vers l’avant. Si vous avez des difficultés à accrocher l’anneau au “hook“ de tête de mât, vous pouvez mettre le noeud vers l’arrière.

Hisser en tirant verticalement le long du mât, guider la GV engagée dans l’ouverture de la gorge en tirant la partie de la GV légèrement vers l’avant, jusqu’à entendre le claquement de l’anneau qui s’accroche. Si votre bateau est bien bout au vent et votre mât dans l’axe de la voile, celle-ci se hisse très facilement. Une fois hissée, vérifier en tirant fort vers le bas et en bougeant la rotation du mât que votre hook est bien accroché. Ranger la drisse dans la poche avant du trampoline. Ensuite, passer la partie basse du guindant de la GV dans l’ouverture de la gorge et faîte suivre la partie basse de la ralingue.

Nota : Pour dé-hooker, hisser à fond, tourner le mât, lâcher la drisse et tirer vers le bas.

Etape 3 : Installation du cunningham de grand voile Se référer à l’éclaté du SL pour le montage du cunningham de grand voile (p. 49). Les extrémités du bout de cunningham se rattachent aux pontets de fixation des poulies d’écoute de spinnaker par l’intermédiaire d’un noeud de chaise .

SIRENA VOILE

30


Manuel du propriétaire SL

Français

Les bouts “cuni GV poulie“ après les poulies de côté passent pas l’oeillet en bas du guindant de GV et reviennent se fixer autour de l’axe de la rotation de mât au moyen d’une demi-clé et d’un noeud d’arrêt.

Etape 4 : Installation de la bordure de grand voile Une fois la grand voile hissée prendre le bout “estrope GV“, faire un noeud de chaise qui passera par l’oeillet milieu ou arrière de la plaque de point d’écoute de la GV et autour de la bôme (prévoir 8 cm de longueur de boucle environ). Effectuer un deuxième noeud de chaise à l’autre extrémité de l’estrope de GV.

Nota : Fixer le crochet du palan de GV dans ce noeud de chaise uniquement après la mise à l’eau de votre bateau, juste au moment de partir.

Vous disposez ensuite d’un petit bout de réglage de bordure qui doit passer par l’oeillet juste en avant de celui de l’estrope de GV (cette action empêchera votre bôme de cintrer lorsque vous borderez votre grand voile). Effectuer 2 ou 3 noeuds simples à l’extrémité libre de ce petit bout, ils vous serviront de réglages pour votre bordure. Venir intercaler l’un de ces noeuds dans l’encoche de bout de bôme.

Le réglage de la bordure s’effectue à terre, il vous est donc conseillé d’avoir 2 ou 3 noeuds correspondants à un réglage ouvert, intermédiaire et fermé pour la bordure de GV. Noter que le bordure de GV se tendra aussi lorsque vous borderez la grand voile en navigation, laissez par conséquent un peu de mou.

SIRENA VOILE

31


Manuel du propriétaire SL

Français

Etape 5 : Hissage du foc Le foc du SL 16 est également latté, il est donc impossible de l’enrouler autour de l’étai. Avancer au besoin la mise à l’eau près de la patte d’oie, en servant de marchepied, il sera plus facile de guider le foc. Dérouler le foc “en accordéon“ sur le tangon de spinnaker.

Dégager la drisse et son crochet de l’étai et vérifier qu’il n’y a pas de tours pouvant gêner le hissage du foc. Le crochet doit être tourné vers l’arrière et pris sur la sangle haute du foc. Le retour de la drisse doit être engagé à l’intérieur de la fermeture éclair avant de fermer celle-ci autour de l’étai.

Hisser en tirant la drisse parallèlement à l’étai. Accrocher le hook, répéter l’opération plusieurs fois si nécessaire. Il n’est pas utile de hisser à fond pour cela. Au début, demander à votre équipier de “hooker“ et écartez-vous pour mieux comprendre le mécanisme de cette opération. Nota : Pour dé-hooker, rehisser et amener le foc vers le bas par à-coups. Si vous rencontrez des difficultés, hissez votre foc, maintenez-le tourné vers un côté du bateau et tirez vers le bas.

Etape 6 : Installation du cunningham de foc Attacher une des extrémités du bout de cunningham de foc au pontet de tourelle d’écoute de foc. Passer par le clam-cleat du tangon, par la poulie avant, par l’oeillet de point d’amure du foc et venir fixer le bout par un noeud de chaise autour du tangon en avant du pontet de cunningham de foc.

SIRENA VOILE

32


Manuel du propriétaire SL

Français

Etape 7 : Palan de foc et estrope

L’utilisation de l’oeillet bas du point d’écoute de foc est conseillée. Se référer à l’éclaté du SL pour le montage du palan et estrope de foc (p. 50).

Etape 8 : Spinnaker Se référer à l’éclaté du SL pour le schéma de passage de la drisse de spinnaker sur le SL 16. Insérer le maximum de drisse de spinnaker dans la chaussette d’avaleur par l’oeillet situé à l’arrière. Utiliser votre stick pour attraper la drisse au fond de la chaussette. En attendant de gréer le spinnaker, effectuer un noeud de chaise autour du tangon avec cette extrémité de la drisse (appelée cargue) afin de ne pas avoir à réitérer cette opération.

Le spinnaker est équipé de deux patchs. Celui du bas comporte un anneau et celui du haut un croisement de deux petites sangles blanches. Commencer par attacher la drisse sur la tête et le bout d’amure sur le point d’amure du spinnaker. On prend ensuite la cargue que l’on passe au travers de l’anneau du patch et que l’on vient fixer sur les petites sangles blanches au moyen d’un noeud de chaise, le plus petit possible.

SIRENA VOILE

33


Manuel du propriétaire SL

Français

Fixer ensuite les écoutes de spinnaker au moyen de noeuds en huit, en vous assurant que les écoutes passent bien entre l’étai et la cargue de spinnaker ! Affaler votre spinnaker dans sa chaussette, votre voile est prête !

Le spinnaker pourra être utilisé avec ou sans avaleur, suivant le type de SL. Dans les 2 cas, il est conseillé de protéger toutes les parties susceptibles d’accrocher et de déchirer le spinnaker (anneau brisé, ridoir, embout de barre de flèche…). Vous noterez que sous spinnaker, la régulation de la grand voile se fait uniquement au chariot, l’écoute de grand voile étant bordée. La grand voile maintient votre mât sous spinnaker au vent arrière.

Un rinçage régulier à l’eau claire (si possible après chaque navigation) est conseillé. Ayez une attention toute particulière au rinçage de vos voiles et de l’accastillage.

SIRENA VOILE

34


Manuel du propriétaire SL

Français

6.2. Le mât Le mât est équipé de deux haubans, un étai, un losange et deux doubles trapèzes. Il est recommandé de vérifier aussi souvent que possible l’ensemble de ces câbles afin d’éviter tous problèmes. Les réglages sont importants, ils influent sur le comportement du bateau, et doivent se faire en fonction du niveau et du poids de l’équipage et des conditions météorologiques. Le câble de losange doit être tendu au minimum à 180 Kg (27 N.m sur un câble de 3 mm) et au maximum à 220 Kg (30 N.m sur un câble de 3 mm). Le losange permet le maintien du mât, une tension minimum est impérative afin de ne pas endommager le mât ! Le réglage standard de la tension des haubans se situe aux alentours de 24 à 26 N.m sur un câble de 4 mm (soit 90 à 115 Kg).

NB : tous ces conseils d’utilisation ne sont pas exhaustifs  ; leur formulation ou leur interprétation ne peuvent engager la responsabilité de ceux qui les donnent.

MERCI DE VOTRE CONFIANCE ET BON VENT !

SIRENA VOILE

35


Manuel du propriétaire SL

7.

Français

ANNEXES 7.1. Associations de classe SL 15.5 et SL 16

Le catamaran que vous venez d’acquérir est un bateau de loisir, mais également un bateau de régate nationale ou internationale. On distingue la SLICA, l’association de classe internationale du SL 16 et les associations de classe nationales du SL 16. Le SL 15.5 est quand à lui géré par la Fédération Française de Voile. L’adhésion à l’association de classe SL 16 est indispensable pour pouvoir régater et être classé. Nous vous donnons rendez-vous sur le site de l’association de classe SL16 où vous y trouverez toutes les informations nécessaires et les documents relatifs à la vie du catamaran :

www.SLica16.org

Nota : SLICA est la dénomination de SL International Class Association D’autres plate-formes de communication, comme Facebook® et Twitter®, sont également à votre disposition pour rester connecté au monde du SL. www.facebook.com/pages/SL16/52997197316 www.twitter.com/Catamaran_SL16

SIRENA VOILE

36


Manuel du propriétaire SL

Français

7.2. Eclaté du bateau Pour des raisons de sécurité, il est recommandé de remplacer les pièces défectueuses par des pièces d’origine, dans le cas contraire la garantie ne pourra fonctionner.

SL 15.5 / SL 16 : COQUE

SIRENA VOILE

37


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 15.5 / SL 16 : SAFRAN

SIRENA VOILE

38


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 15.5 / SL 16 : BARRE DE LIAISON

SIRENA VOILE

39


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 15.5 / SL 16 : TRAVERSE AVANT

SIRENA VOILE

40


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 15.5 / SL 16 : TRAVERSE ARRIERE

SIRENA VOILE

41


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 15.5 / SL 16 : TRAMPOLINE

SIRENA VOILE

42


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 16 : MÂT

SIRENA VOILE

43


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 16 : BÔME

SIRENA VOILE

44


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 16 : TANGON DE SPINNAKER

SIRENA VOILE

45


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 16 : ETAI, HAUBANS, PANTOIRES

SIRENA VOILE

46


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 16 : TRAPEZES, LOSANGE

SIRENA VOILE

47


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 16 : GRAND VOILE, FOC

SIRENA VOILE

48


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 16 : ACCASTILLAGE GRAND VOILE

SIRENA VOILE

49


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 16 : ACCASTILLAGE FOC

SIRENA VOILE

50


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 16 : SPINNAKER

SIRENA VOILE

51


Manuel du propriétaire SL

Français

SL 16 : ACCASTILLAGE SPINNAKER

SIRENA VOILE

52

Manuel du Propriétaire SL  

Manuel du Propriétaire SL

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you