Issuu on Google+

Les cinq parrainages

de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi


Notre principe: La Fondation Village d’enfants Pestalozzi se consacre à l’enseignement. Nous sommes persuadés que l’éducation est la clé de l’entente entre les peuples et du développement durable. En qualité d’organisation éducative suisse, nous nous engageons depuis trente ans dans le monde entier pour la qualité de l’enseignement et encourageons l’accès à la formation des enfants de groupes sociaux défavorisés. L’éducation est un droit humain. Avec nos programmes dans douze pays du monde entier, nous permettons aux enfants et aux jeunes d’accéder à un enseignement de qualité. Ces programmes améliorent durablement leurs chances d’avenir tout en réduisant la pauvreté. Dans le cadre de projets d’échanges au Village d’enfants Pestalozzi à Trogen, des enfants et adolescents d’Europe de l’Est se retrouvent et rencontrent des élèves de classes suisses. Ces programmes favorisent la tolérance et la compréhension entre les différentes cultures et groupes ethniques.

s enseignants «La formation de atériel scoet le nouveau m nt souvent laire fo nctionne cheur.» comme un déclen le Brigit Burkard, responsab

-Est Programmes Asie du Sud

ojets gés des pr «Lors s préju e l , s e ng ite.» d’écha très v en Suisse t n e s ais rammes dispar ice Prog ajarola, d Ursina P

irectr

«Dans les pays de nos programmes, aller à l’école est souvent un luxe po ur les enfants.» Sandra Witschi, responsable Programm

es Afrique de l’Est


ment «Nous observons fréquem s un manque de ressource de ue nq ma un politiques et abus.» volonté de remédier aux Gisela Wattendorff, responsable Amérique centrale

Programmes

«Nous encourageons les enfants de minorités ethniques par des cours de langue et de l’aide aux devoirs.»

Argine Nahapet yan, responsable Programmes Europe du Sud-Est

Notre otre approche vous ous uss con convainc? conv co Une des façons les plus efficaces de soutenir notre travail est d’opter pour un parrainage. Vous offrez alors une aide durable tout en maintenant les frais administratifs au minimum. De plus, vous nous permettez de planifier nos projets sur le long terme. A vous de choisir quelle région vous souhaitez soutenir. Avec votre parrainage, vous ne privilégiez pas tel ou tel enfant, mais vous permettez la création de programmes scolaires adaptés aux besoins des enfants, favorisez l’engagement de personnel bien formé tout comme l’achat de matériel scolaire de qualité. Cette aide est la plus efficiente et elle bénéficie à un grand nombre d’enfants. En contrepartie, vous recevez régulièrement des informations sur votre parrainage et les projets que vous soutenez. Vous voyez donc directement comment votre contribution est utilisée. De plus, nous vous invitons à des conférences et à des manifestations. Et bien sûr, vous avez la certitude d’apporter une contribution importante en faveur d’un monde meilleur.


Les régions du monde où votre parrainage peut aider:

Asie du Sud-Est Village d’enfants Pestalozzi Pour davantage de responsabilité et une meilleure entente entre les peuples: les enfants et adolescents d’Europe orientale et de Suisse font connaissance dans le cadre de divers programmes et projets d’échanges. Afrique de l’Est La liste des défis de nos programmes dans les pays africains est grande. Au moins aussi grande que l’influence de votre parrainage sur les systèmes scolaires dans ces pays.

C’est surtout dans les régions périphériques que le manque de personnel bien formé et de matériel scolaire approprié se fait sentir. Ce parrainage apporte une aide durable. Amérique centrale Les drogues, la violence et la discrimination créent un climat d’insécurité. L’éducation est une voie efficace pour échapper au cercle vicieux de la pauvreté. Europe du Sud-Est En Europe du Sud-Est, moins d’un tiers des enfants roms termine l’école primaire. Avec ce parrainage, vous soutenez un système scolaire efficace, également pour les minorités ethniques.


Un excellent investissement: 1 franc par jour pour une éducation de qualité Ce chiffre peut paraître modique, pourtant il a un effet énorme. Donnez aux enfants une chance d’exaucer leurs souhaits. Inscrivez-vous pour un parrainage au moyen du formulaire annexé.

! rraine ez ma n e v e D rain! ez par D even

A vous de choisir pour quels pays vous prenez un parrainage. Lisez les pages suivantes pour en apprendre davantage sur les différentes régions de nos programmes. Définissez vous-même le montant de votre parrainage et la périodicité des paiements. Notre suggestion: vous pouvez également surprendre vos amis en leur offrant un parrainage à leur nom. Un cadeau précieux qui en réjouira plus d’un.

Parrainage du Village d’enfants Pestalozzi Pour une Europe pacifique et ouverte d’esprit Le petit village de Trogen, en plein Appenzell, est à peine visible sur la mappemonde. Et pourtant, le Village d’enfants Pestalozzi regorge d’interculturalité: des jeunes de nombreux pays et cultures s’y retrouvent avec pour principal objectif de lutter contre les préjugés par des échanges mutuels et des expériences communes. Les sujets tels que l’antiracisme et le courage civil sont alors à l’ordre du jour. Souvent, les jeunes observent que – en dépit de toutes nos différences – nous ne sommes pas si différents. Au Village d’enfants Pestalozzi, nous formons également du io stud au Que ce soit de jeunes adultes provenant le dans Village d’enfants ou des pays de nos programbus radio mobile, les mes. Au cours des neuf mois jeunes participants des de la formation «emPower», semaines d’échanges ils s’approprient des comconçoivent et présentent pétences qu’ils pourront par leur propre émission radio la suite transmettre dans le «powerup». cadre de projets éducatifs dans leur propre pays.

La Moldavie est pauvre, les jeunes gens n’ont que rarement l’occasion de voyager à l’étranger et les touristes venant visiter le pays sont rares. Les projets d’échanges offrent à ces jeunes la possibilité de rencontrer des jeunes d’autres pays, ce qui est souvent un événement majeur porteur de riches expériences.


Parrainage en Afrique de l’Est L’éducation ne doit pas être un luxe

Les enfants de Jimma en Ethiopie sont heureux que leur nouvelle école soit enfin inaugurée. Il y a encore un an, ils devaient parcourir un chemin long et dangereux pour se rendre à l’école.

En Tanzanie, nous avons révisé avec 500 enfants de la rue toute la matière scolaire qu’ils avaient

manquée. Et en collaboraEn Ethiopie et en Tanzanie, tion avec les autorités deux des pays faisant partie de loca les, nous leur avons nos programmes, mais aussi procuré un foyer sûr. dans les régions limitrophes, les habitants sont sans cesse victimes de conflits sociaux et politiques. La pauvreté et la famine ne font qu’aggraver la situation. Invariablement, les enfants souffrent eux aussi de ces problèmes: il n’y a ni argent, ni temps, ni offre pour l’éducation. Alors que c’est précisément une éducation de qualité qui pourrait faire la différence en faveur d’un avenir meilleur.

A chaque fois que la situation le permet, nous intervenons à différents niveaux avec nos projets. Au plan politique, nous travaillons à offrir l’accès à l’école à davantage d’enfants, et en particulier aux filles. Des modules de formation pour les enseignants ainsi que des méthodes d’enseignement et des horaires plus flexibles sont nécessaires pour que les enfants puissent se rendre à l’école.

Parrainage en Asie du Sud-Est Pour que les parents envoient leurs enfants à l’école Tous les pays d’Asie du Sud-Est ont signé la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant, toutefois de nombreux jeunes ne bénéficient pas du droit à l’éducation qui leur est pourtant garanti. Le gouvernement n’a pas toujours la volonté de donner aux enfants une éducation dans la langue locale. Les classes sont énormes, les enseignants sont débordés et la qualité de l’enseignement en pâtit. Par conséquent, nombre de parents préfèrent garder leurs enfants à la maison ou les font La formation des enseigtravailler aux cultures. maté eau nouv le nants et riel scolaire fonctionnent souvent comme un déclencheur: on recommence à fabriquer des

pupitres, on répare les tableaux et on réutilise les écoles.

Nous convainquons les enfants de retourner à l’école en leur offrant des leçons axées sur leurs besoins et conformes aux exigences locales. Actuellement, nous avons mis sur pied onze projets au Myanmar, au Laos et en Thaïlande.

On les entend applaudir et chanter de loin: à l’école, l’enseignement est égayé de chants traditionnels pour éveiller l’attention des enfants.


Parrainage en Amérique centrale Pour donner une chance à un enseignement de qualité La criminalité et la pauvreté sont des boulets tenaces qui freinent le développement des pays d’Amérique centrale tels que le Honduras, le Guatemala et le Salvador. Sans éducation et par manque de débouchés, les jeunes s’engagent dans des gangs criminels qui les attirent en leur faisant miroiter des gains à court terme. La pauvreté de la population rurale indigène est un problème de taille: un enfant de moins de cinq ans sur deux souffre de malnutrition. Un lobbying appuyé s’adresse aux politiques au niveau national et local et aux décisionnaires gouvernementaux afi n

qu’ils améliorent le système scolaire.

A nos yeux, contrer la spirale de la pauvreté de manière efficace ne peut se faire que par une solide éducation. Avec nos organisations partenaires, nous œuvrons dans le but de donner à tous les enfants une éducation de qualité. Ce n’est que si les enfants connaissent leurs droits et savent à qui s’adresser que la justice a une chance de s’imposer.

Parrainage en Europe du Sud-Est Pour que disparaissent les préjugés En Moldavie, en Serbie et en Macédoine, l’instabilité économique et politique favorise la discrimination ethnique qui menace à son tour la cohésion sociale. Le rapprochement à l’UE favorise la création de nouvelles lois instaurant de meilleurs systèmes scolaires et l’égalité des droits pour les minorités ethniques. Mais de fait, ces minorités sont souvent considérées comme boucs émissaires, et sont par conséquent discriminées. Les enfants handicapés ont eux aussi le droit à l’éducation. Un objectif important est de favoriser une cohabitation avisée dans toutes les écoles de Moldavie.

Au Guatemala, la guerre civile a duré des décennies et a réduit la population au silence. Au club des filles maya, la jeune Anlly a appris que son opinion compte elle aussi.

Les enfants roms d’Europe du Sud-Est ont la vie dure: seuls 9 % vont à l’école secondaire.

Plus l’intégration est précoce, et plus les préjugés ont la vie dure. Dans le cadre de nos projets, nous soutenons les enfants roms par des programmes d’enseignement parascolaires afin de les préparer et de les enthousiasmer pour l’école. Nous mettons en place une compréhension mutuelle et des compétences interculturelles lors d’ateliers multiethniques avec des enfants et des adolescents issus de milieux sociaux divers.


ainage, vous Avec votre parr lé aux filles. ib c i u p p a n u z apporte Guja est Ethiopienne. Elle a dix ans et a déjà de grands projets: elle veut apprendre l’anglais afin d’avoir un jour de bonnes chances de trouver un emploi. Elle souhaite construire des routes, des écoles et des hôpitaux. Alors que les garçons sont souvent privilégiés et qu’ils reçoivent une éducation, les filles doivent souvent rester à la maison et travailler dans les champs. La Fondation Village d’enfants Pestalozzi soutient des projets qui appuient la scolarisation des filles.

A 10 ans, Guja est avide de connaissances.

Fondation Village d’enfants Pestalozzi Kinderdorfstrasse 20 9043 Trogen Téléphone 071 343 73 29 www.pestalozzi.ch Compte postal 90-7722-4


5 régions: 5 parrainages | Fondation Village d'enfants Pestalozzi