Page 1

Pur e sk i

Aventure en Alaska Alaska Adventure

ANNA GOODMAN

Olympienne 2010 2010 Olympian

Les Skis Rockers…

Aujourd’hui et demain Cath the wave

gratuit vol. 25 N o 1 skipresse.com

Ski Test

2010 Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec Powered by the Quebec Subaru Dealer's Association


L’attraction intégrale pour partir à l’aventure. All-Wheel Drive attraction for great outdoor adventures.

Caractéristiques exclusives au groupe Plein air : Exclusive features for the Outdoor Package: • Jeu de barres transversales / Crossbar set (aero) • Nécessaire d’attelage de remorque / Trailer hitch • Plateau de rangement et tapis protecteur dans l’aire de chargement Cargo tray & protective mat • Cache-bagages rétractable / Retractable cargo cover • Couvre-marchepied au pare-chocs arrière / Rear bumper step pad

Forester 2.5X groupe Plein air 2010 2010 Forester 2.5X Outdoor package

PDSF à partir de / MSRP from

27 635 $*

Transport et préparation INCLUS. Taxes en sus

Legacy, Outback et Forester disponibles en version PZEV Optez pour la technologie PZEV, la solution écologique abordable et sans compromis. VÉHICULES À ÉMISSIONS QUASI NULLES

subaru-pzev.ca

Freight and preparation INCLUDED. Taxes extra

Location disponible / Leasing available

JAPONAIS ET PLUS ENCORE ! Association des concessionnaires Subaru du Québec | quebec.concessionsubaru.ca * Prix de détail suggéré du fabricant à partir de 27 635 $ pour la Forester 2.5X groupe Plein air 2010 (AJ10P), à transmission manuelle. ** Prix de détail suggéré du fabricant à partir de 30 635 $ pour la Outback 2.5i Commodité 2011 (BD1CP), à transmission manuelle. À l’achat, les frais de transport et de préparation (1 525 $) ainsi que les taxes sur le climatiseur (100 $) et sur les pneus neufs (15 $) sont inclus. Le concessionnaire peut offrir un prix moindre. Photos à titre indicatif seulement.


L’attraction intégrale dans le monde du plein air. All-Wheel Drive attraction of the great outdoors.

De série sur la Outback 2011 / Standard on the 2011 Outback: • Système de traction intégrale symétrique à prise constante Subaru Subaru’s symmetrical full-time All-Wheel Drive system • Climatiseur avec système de filtration d’air / Air conditioning with air filtration system • Système de contrôle de la dynamique du véhicule / Vehicle Dynamic Control system • Lève-glaces électriques / Power windows • Vaste aire de chargement / Wide cargo area • Freins ABS / Anti-Lock Braking system • Coussins gonflables frontaux et latéraux aux places avant Driver and front passenger front and side-impact airbags

Outback 2.5i Commodité 2011 2011 Outback 2.5i Convenience

PDSF à partir de / MSRP from

** $ 30 635

PZEV version available on Legacy, Outback and Forester

Transport et préparation INCLUS. Taxes en sus

Choose PZEV technology, the affordable eco-friendly alternative without the compromise.

subaru-pzev.ca

Freight and preparation INCLUDED. Taxes extra

Location disponible / Leasing available

JAPANESE AND A WHOLE LOT MORE! Quebec Subaru Dealers’ Association | quebec.subarudealer.ca * Manufacturer’s suggested retail price starting from $27,635 for the 2010 Forester 2.5X Outdoor Package (AJ10P), with manual transmission. ** Manufacturer’s suggested retail price starting from $30,635 for the 2011 Outback 2.5i Convenience (BD1CP), with manual transmission. On buying, freight and preparation ($1,525), taxes on air conditioning ($100) and on new tires ($15) are included. Dealer may sell for less. Vehicles shown for illustration purposes only.


Éditorial vol.25 no 01

25

ans déjà! Il y a 25 ans, Ski Presse, ce magazine gratuit dédié aux mordus du ski, distribué partout au Québec, lançait sa première édition. À cette époque, jamais, même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais pensé me retrouver ici, écrivant mon premier éditorial. Et pourtant, me voilà 25 années plus tard, emballé par l’aventure Ski Presse ! Cette année, comme à l’habitude, vous retrouverez Ski Presse dans de nombreuses stations et boutiques de ski, mais vous remarquerez quelques changements notables : d’abord, un format « Vintage » pour souligner notre 25e anniversaire et maintenant, une publication bilingue, distribuée trois fois en saison hivernale. D’autre part, nous sommes très fiers de lancer notre nouveau concept tête-bêche : d’un côté le Ski Presse que vous connaissez, puis de l'autre, RIDE+, une façon de découvrir le ski sous un angle différent qui ajoute du piquant à notre contenu. Vous savez, comme deux versants d’une

25

years ago, Ski Presse became a free publication all over the province of Québec devoted to skiing enthusiasts. Back then, I never dreamed that I’d be writing my first editorial. But here I am and so is SkiPresse, 25 years later. While you can still find Ski Presse in your local Ski shop and at your favourite ski resort, you’ll notice a few major changes including this vintage format to celebrate our 25th anniversary. Published three times this winter, Ski Presse has turned into a bilingual magazine, which means you will be able to read it in both French and English. On top of that, we are also proud to be launching the brand new concept of a flip magazine: The Ski Presse that you know on one side and on the other side, RIDE+ - a new twist to our content that will cover

Pur e sk i RÉDACTION Ski Presse et Ride+ Claudine Hébert cloclo@mlink.net

montagne qui, au premier coup d’œil semblent identiques mais, lorsque vous les skiez, vous révèlent à quel point ils diffèrent… Eh bien c’est de cette façon que nous abordons Ski Presse et RIDE+ : des magazines similaires adoptant des orientations distinctes. Finalement, nous espérons que vous serez ravis du récent ski test et que vous apprécierez sa présentation transformée. Ski Presse et RIDE+ seront de retour en décembre mais d’ici là, profitez bien de votre nouveau magazine, version améliorée ! Sportivement vôtre, Pat Wells Éditeur et directeur général

Expédition en Alaska Expedition . . . . . . . . . . . 14 Ski Test . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Atomic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 Blizzard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Dynastar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 Elan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Fischer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Head. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Kastle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Nordica. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Rossignol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Salomon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Vist . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Volkl . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46

Philippe Poirier philoupoirier@hotmail.com

TRADUCTION

Andrea Dorfman

RÉVISION

Patricia Cattiaux

Terry Paquet Mari-Jo Lamarche

GESTIONNAIRE DES OPÉRATIONS

Stéfan De Gagné stefan@skipressmag.com

ÉDITION, VENTES & DÉVELOPPEMENT Directeur général / Éditeur

Patrick Wells patwells@skipressmag.com

(819) 216-5312

Ventes

Méchant Média Alexandre Beauregard alex@skipressmag.com

(514) 270-0997

DISTRIBUTION

different aspects of skiing. You know how, on every big mountain, there are two faces that, on first glance, appear to be the same, but when you ride them, you realize how different they are? Well, we feel the same about Ski Presse and RIDE+… they’re similar but in many ways totally unique experiences. Don’t forget to check out our new ski test and its new format - ski fanatics will love it. We hope you enjoy your fresh and improved magazine! We’ll be back in December with more Ski Presse and RIDE+. Sportivement vôtre, Pat Wells Publisher and General Manager

Sommaire Comment je me prépare pour ma saison de ski ? / How do I get in shape for ski season?. . . 10

Peter Kray krayski@msn.com

Alerte à l’innovation : la « Révolution Rocker » est lancée ! / Innovation Alert: The Rocker Revolution is Here!. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50

GESTIONNAIRE DE LA DISTRIBUTION

Marc Allard marcallard01@videotron.ca

Coordonnateur de la distribution

Jean Landreville jean@skipressmag.com

(514) 447-9414

INFOGRAPHIE LEXIS MEDIA Inc.

INTERNET ÉVELOPPEUR WEB ET SOUTIEN TECHNIQUE Patrick Leith D patrick@solutionsgecko.com

RÉALISATION DU SKI TEST DIRECTRICE

Sophie Harvey, Maëva Grafik sophie@maevagrafik.com

RÉDACTEUR

Peter Oliver petrol@madriver.com

TRADUCTEUR

EB Communications

CONSEILLER TECHNIQUE

William McSherry

GRAPHISTES

Sophie Harvey Geneviève Boisclair

RÉVISEURE

Amélie Cusson

RÉVISEUR TECHNIQUE

PHOTOGRAPHE

Marc-André Nadeau Benjamin Gagnon

En couverture / On cover Andrea Berchtold, photographié par Tony Harrington / Wheresharro.com Andrea Berchtold, photographed by Tony Harrington / Wheresharro.com Ski Presse / Ride+ 655, avenue Ste-Anne St-Hyacinthe Qc J2S 5G4 514 447-9414 Courriel : info@skipressmag.com Soyez toujours en contact avec les sports de glisse et ses communautés, visitez skipresse.com. Ski Presse/Ride+ est publié trois fois l’an, de septembre à février : en édition bilingue. Le magazine est aussi disponible en version électronique sur skipresse.com. Ski Presse/Ride+ est un fier partenaire de la communauté internationale des sports de glisse et soutient les activités de l’AMSC, de l’ANIN, L’ASSQ, SQA, du SIA et d’ISPO, parmi tant d’autres. Pour établir un partenariat avec nous, contactez patwells@skipressmag.com.

IMPRIMÉ PAR : Solisco

IF3 .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 Félix Rioux Vivre de la photo… et du ski / Love the Pictures... live for skiing . . . . . . . . . . . 7 Ski Test . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Ride+ was there! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

DISTRIBUTION Marc Allard et Diffumag ISSN 1205-2043 © 2010 Ski Press News Inc. Tous droits réservés. Le magazine Ski Presse/Ride+ a pris toutes les précautions nécessaires pour s’assurer de l’exactitude des renseignements mentionnés dans ses pages. Le magazine ne peut être tenu responsable des erreurs ou des négligences commises dans l’emploi de ces renseignements. Veuillez noter que les prix mentionnés dans le magazine sont sujets à être modifiés sans préavis. Ce magazine peut être recyclé. Veuillez le recycler là où c’est possible.

4 | skipresse

www.skipresse.com


A NNA GOODM A N

Olympienne 2010 / 2010 Olympian Mont-Tremblant, Québec, CANADA Présentée par / Presented by HEROMAKER

© Danie

© Danie

l K . C oo

per

l K . C oo

per

© AC A

Pen taph

ot o

9 décembre 2009, Are, Suède. Je me suis hissée dans le top 10 pour la première fois de ma vie, terminant 9e. Une grande finale qui m’a permis de me qualifier pour les Olympiques de 2010! 3 janvier 2010 , Zagreb, Croatie. Sept semaines avant les Jeux, j’ai chuté durant l’épreuve de slalom de la Coupe du monde de Zagreb et me suis déchiré le ligament croisé antérieur du genou droit. Ma saison était terminée et mon rêve olympique s’envolait. J’étais anéantie. 5 janvier 2010, London, Ontario. L’incroyable s’est produit! Mon chirurgien m’a annoncé que, avec beaucoup de rééducation, de la physiothérapie et une prothèse au genou, je pourrais participer aux Jeux olympiques! J’étais folle de joie! Six semaines de travail acharné plus tard, une prothèse rose bonbon au genou et un grand sourire accroché au visage, je me retrouvais dans le portillon de départ du slalom olympique! 26 février 2010, Whistler, C.-B. Mon meilleur moment à vie... Mon rêve de concourir pour le Canada devant le public canadien, ma famille et mes amis était devenu réalité. Faire partie d’une équipe qui remporte autant de succès a été une source d’inspiration pour moi! Les Jeux olympiques ont été une aventure que je chérirai pour toujours. 4 mars 2010, London, Ontario. Moins d’une semaine après les Jeux, j’étais à l’hôpital pour une chirurgie reconstructive du genou. Aïe. Heureusement, les six derniers mois ont filé à la vitesse de l’éclair et l’aventure m’appelle de nouveau : en septembre, je retrouverai enfin la NEIGE, les voyages et ma passion... avec son lot de défi et de succès.

e s chaqu s, è r p A . l itue rse ons un r eekend de cou us v a i o m no s et un w équipier que saison ou nos DÉFIS. Cela cocasses, o c s e M , t ski, cha CCÈS e s favoris camp de parons nos SU r nos moment t plus tristes ! m su n nous co e faire le point ur ceux qui so p, s d ski cam y r e v e permet sants et même r are f te s ritual. A g, we all comp ct a e v embarra a h fle cin dI ates an t weekend of ra ppor tunit y to re ven m m a e t My at o nd e wee on, or s WS. It is a gre barrassing, a s a e s i k m s LO t, most e HS and our HIG vourite, funnies a on our f st moments! de our sad

December 9, 2009, Are, Sweden. I cracked the Top 10 for the first time in my life, placing 9 th. An ultimate high which qualified me for the 2010 Olympic games! January 3, 2010, Zagreb, Croatia. Seven weeks before the 2010 Olympics, I fell in the Zagreb World Cup slalom and completely tore the ACL (Anterior Cruciate Ligament) in my right knee. My season was over and my Olympic dream was gone. I was completely devastated. January 5, 2010, London, Ontario. The unbelievable happened! My surgeon told me that I could still compete in the Olympics with a lot of rehabilitation, physiotherapy and a knee brace! I was ecstatic!!! Six weeks of hard work later, a sweet pink brace on my knee and a huge smile on my face, I found myself in the start gate of the Olympic Slalom! February 26, 2010, Whistler, B.-C. This was my all-time “High”; a dream come true for me to compete for Canada in front of Canada, my family and friends. Being a member of such a successful Canadian team was inspirational! The Olympics were an adventure that I will cherish forever. March 4, 2010, London, Ontario. Less than a week after the Games, I was in the hospital for knee reconstructive surgery. Ouch! Luckily the past six months have flown by and my next big adventure is coming up in September when I get to return to SNOW and many more voyages of epic highs and lows!

AGENT DE COMMANDITES • SPONSORSHIP AGENT T 819 429.8335 heromaker.ca

ollow m logue à / F b n o m z e Suiv .CA NAGOODY W W W.AN

y blog at >


www.sportsauxpuces.com

Bien plus que de l’usagé Pour de l’équipement de ski neuf et d’occasion Sports aux Puces est un choix intelligent. Le spécialiste de la location à la saison. Laval 450 688-9001

Longeuil 450 462-5878

Montréal 514 955-5585

Québec 418 688-9889

Repentigny 450 581-2277

Rosemère 450 437-5443

St-Hyacinthe 450 771-7119

St-Jean-sur-Richelieu 450 349-3888

* Les marques peuvent varier selon la succursale.

*


En direct de la montagne / Straight from the mountain

Comment je me prépare pour ma

saison de ski ?

How do I get in shape for

ski season?

Luc Gariépy, 48 ans, Repentigny

Yves Bernier, 53 ans, Victoriaville

Isabelle Vallée, 38 ans, Québec

Chasseur de tempêtes, je suis sur les pistes dès qu’il tombe plus de 20 cm de neige. Afin de profiter de ce type de conditions, je recommence à courir trois à quatre km aux deux jours dès septembre. J’effectue également des séries de mouvements à l’aide de poids et d’un ballon d’exercices pour stimuler mes muscles stabilisateurs. Autre chose très anodine, mais combien efficace, je monte toujours deux à deux les marches d'un escalier.

Patrouilleur au Mont Gleason, ma tâche implique plus d’une trentaine de sorties par saison. Depuis quatre ans, dès septembre je vais au gym trois fois semaine, à raison de 90 minutes chaque séance. Des séances au cours desquelles je travaille autant l’aspect cardio, la musculation que la flexibilité. C’est fou combien cette préparation fait toute une différence. J’ai même plus d’endurance sur les pentes qu’il y a 20 ans.

Relationniste au Massif de Charlevoix, je chausse les skis en moyenne quatre fois par semaine. Pour garder la forme, pas question d’aller au gym. Je déteste. J’oublie le jogging, des reconstructions complètes des ligaments croisés antérieurs de mes deux genoux m’en empêchent. Dieu merci, il y a le vélo de route. J’enfourche mon vélo, pratiquement tous les jours, du printemps jusqu’aux premières neiges. Et même l'hiver… à l’intérieur de la maison.

As a storm chaser, you’ll find me on the slopes as soon as 20cm of snow has fallen. To make sure I can really take advantage of these conditions, I start running 3-4 km every other day starting in September. I also work on my stabilizing muscles by doing a series of movements using weights and an exercise ball. Another simple and effective trick; I take the stairs two at a time.

As a ski patrolman at Mont Gleason, my job means I’m out there more than thirty times a season. For the last four years, I start hitting the gym in September for ninety-minute workouts three times a week. Each session, I work on my cardio, strength and flexibility. It’s incredible how much these workouts really do make a difference. I have even more endurance on the slopes than I did 20 years ago.

10 | skipresse

Being the publicist for Massif de Charlevoix, I’m on the hills about four times a week. To stay in shape I have no choice but to hit the gym. And I hate it. Complete reconstruction of the anterior cruciate ligaments on both my knees means I can’t jog anymore. So now I cycle practically every day, from the start of spring right through to the first snow fall. And even in the winter… at home.

Caroline Cossette, 36 ans, Saint-Brunode-Montarville Le vélo de montagne constitue une excellente préparation pour ma saison de ski qui compte de 20 à 30 jours sur les pentes. J’effectue en moyenne deux sorties de vélo par semaine d’au moins 90 minutes dans le secteur du Mont-Saint-Bruno. Je complète par des exercices musculaires ciblés pour les quadriceps, les isquio-jambiers et le tronc. Une séance d’aérobie par semaine vient parfois s’ajouter selon la température et mon humeur.

Mountain biking is an excellent way to prepare for the 20 to 30 times I ski every year. I tour around the Mont-Saint-Bruno area on my bike on average twice a week for at least 90 minutes. After my ride I’ll complete my workout with exercises that focus on my quadriceps, hamstrings and core. Sometimes, depending on the weather and my mood, I may throw in a cardio session during the week.

Giovanni Mancini, 37 ans, Mont SaintPierre Propriétaire-opérateur de la Vallée Taconique, j’ai tout intérêt à avoir du cardio et des jambes pour guider ma clientèle de skieurs et planchistes venus s’éclater sur mon terrain de jeu en Gaspésie. Mon entraînement ? L’entretien et l’ajout de nouvelles pistes chaque automne. Il n’y a rien comme grimper une montagne tous les jours avec une scie mécanique, un bidon d’essence, de l’eau, un lunch et un sac à dos rempli de vêtements pour garder un gars en forme.

As the owner/operator of Vallée Taconique, I need to have the cardio and legs to guide my clients who come to my playground in Gaspésie for the thrill of skiing and boarding. How do I train for that? Adding and maintaining new trails every fall. Nothing like climbing a mountain every day with a jigsaw, gas can, water, lunch and a backpack filled with clothes to keep a guy in shape. www.skipresse.com


Rachel Burks à Pemberton, BC

www.peakperformance.com

La collection complète des vêtements de ski Peak Performance est disponible seulement chez Quartier Dix30 • 8680 boul. Leduc, Brossard Rive-Nord • 1355 boul. des Laurentides, Laval 1355 Boul. des Laurentides Laval

8025 Boul. Taschereau Brossard


Quelle sera la suite de nos aventures ? Le territoire le plus réputé et le plus sauvage pour le ski hors-piste en Amérique du Nord. L’Alaska What could possibly come next? The most infamous extreme skiing adventure in North America of course… …Alaska.

Expédition en

J

e m’appelle Simon St-Arnaud, je suis fou du ski et des montagnes. Avec mon complice Jérôme Grec, je parcours le monde à la découverte des plus belles descentes hors-pistes, des cultures locales de montagne, en compagnie de gens qui partagent les mêmes passions. Mon objectif : faire le tour du monde avec mes skis, différemment. Cette aventure a débuté avec la traversée mythique de la Haute Route, un parcours de randonnée à ski qui traverse les Alpes, de Chamonix en France jusqu’à Zermatt en Suisse. C’est là que j’ai compris cette nouvelle dimension du ski. C’est un moyen de sortir des pistes damées, des files d’attente dans les stations, pour s’évader en pleine nature. Après cette première expérience, j’ai vite su que je voudrais recommencer : bienvenue dans l’univers de l’Aventurier Alpin. Notre deuxième expédition nous a transporté dans le nord de l’Europe, au cœur de la Scandinavie. Jérôme et moi avons vécu une expérience unique. Nous avons découvert la Norvège en traîneau à chiens, en voilier et en peau de phoque. Ça nous a permis de skier les montagnes qui plongent directement dans les fjords de l'océan Arctique, de profiter des plus longues journées de ski au niveau du 70e parallèle et de gravir le plus haut sommet de la Suède, le Kebnekaise. Quelle sera la suite de nos aventures ? Le territoire le plus réputé et le plus sauvage pour le ski hors-piste en Amérique du Nord : l'Alaska. Je donne donc rendez-vous à Jérôme en avril 2010 à Anchorage. C’est le début d’un vrai road trip au pays du ski extrême. Mon ami Mathieu Leblanc, et le pote français de Jérôme, Olivier Brongniart complètent le groupe. Deux VR nous attendent. Ils nous procureront un maximum de flexibilité et de confort lors de nos longs déplacements. Pour accéder à ce grand territoire de ski hors-piste, ça nous prend le meilleur guide. C'est donc avec Joe Stock que l'on passera les deux prochaines semaines. La seule station de ski de l'État de l'Alaska est le Alyeska Resort. C'est un incontournable pour le hors-piste, accessible en remontée mécanique. Le secteur le plus intéressant, est le versant nord, un immense terraine de jeux, surtout après une bonne bordée de neige. Et on l’a eue ! Suite à la page 16 14 | skipresse

M

Expedition

y name is Simon St-Arnaud, and I am a ski mountaineering addict. With my accomplice Jérôme Grec in tow, I travel the world in search of the best off-trail alpine skiing, the richest mountain cultures and the company of others who share my passion. My goal? See the world my way − with my skis as my guide. My adventures first began on one of the most famous and coveted ski tours in the world, the Haute Route, which covers the dramatic peaks of the Alps from Chamonix in France to Zermatt in Switzerland. That is where I crossed over into a new dimension of skiing. A true escape into nature’s majestic winter wonderland; no more groomed trails, no more lineups. It was that experience that made me realize I wanted to start all over; and so an Alpine Adventurer was born. Our second expedition led us to Northern Europe, in the heart of Scandinavia, where Jérôme and I truly lived a unique experience. We discovered Norway by way of dog sled, sail boat and sealskin. We were able to ski slopes that plunged directly into the fjords of the Arctic Ocean, revel in extended days on mountainsides at the 70th parallel, and climb our way to Sweden’s highest peak, the Kebnekaise. What could possibly come next? The most infamous extreme skiing in North America of course… …Alaska. Jérôme and I set a date for our extreme-ski road trip. Anchorage, April 2010. My friend Mathieu Leblanc, and Jérôme’s buddy Olivier Brongniart from France, joined us for this opportunity of a lifetime. We rented two RV’s giving us maximum flexibility and comfort for the long drive ahead, and hired the best guide, Joe Stock, to lead us across the vast wilderness terrains. And so our group was complete and off we went on our two-week excursion. First stop, the only ski station in the state of Alaska, Alyeska Resort, which also offers the only tram to the peak. The most interesting skiing was on the North Face, an immense playground, especially after a huge dump of fresh powder. And we got one! But be careful – in the U.S. Continued on page 16 www.skipresse.com


www.swanyamerica.com

Untitled-12 1

9/21/10 10:52:57 AM

Untitled-17 1

9/21/10 2:56:24 PM


Mais attention, aux États-Unis, on ne met pas les you are not allowed to just drop your skis wherever pieds n’importe où. Le ski sauvage, hors-limite est you want; out-of-bounds skiing is taboo at Alyeska. interdit à Alyeska. Bon, de toute façon c’était une Anyway, it was a great way to warm up for what petite journée d’échauffement… awaited us… On part sur la route vers Turnagain Pass, l’endroit Next up, a drive through Turnagain Pass; the Roger’s de prédilection des vrais skieurs de rando, free ride et Pass of Alaska, and the spot for true ski touring and hors-piste : Le Roger’s Pass de l’Alaska. De la neige en mountaineering enthusiasts. With immense amounts quantité industrielle, tellement qu’on n'y voit pas le of snow, you can barely see the tip of your nose from bout de notre nez, tant à la montée qu’à la descente. ascent to descent. The combination of major March C’est l’entre-saison ici, et suite aux précipitations snowfalls and the warm climate of April weather, majeures du mois de mars, combinées à la chaleur meant we would have to wait about a month for du mois d’avril, il faudrait attendre presque un mois, the snowpack to stabilize before we could safely ski pour skier les sommets et les faces raides en toute the summits and steep mountain faces, a question sécurité, question que le snowpack se stabilise... Pas of waiting for the snowpack to stabilize… Out of the le temps, on part pour Valdez, LA Mecque du ski question, we took off for Valdez, the heli-ski mecca on hélico sur la planète. the planet. Le climat est assez particulier dans les montagnes The climate in the Chugach mountains was Chugach. La neige tombe comme nulle part ailleurs. quite particular. Snow falls like nowhere else, and À cause de l’influence des côtes, elle se colle a la because of the influence of the ocean air, it seems montagne comme du vrai plâtre. Ça donne une to plaster itself to the mountain, which makes for grande stabilité au manteau neigeux, ce qui permet a stable snowpack. This provides the opportunity de skier des faces bien raides. C’est ce qu’on a fait to tackle incredible steeps. And that’s exactly what avec Dean Cummings de H2O Héli guides. Je dois we did with Dean Cummings at H2O Heli tours. I admettre que c’est à l’atterrissage de l’hélico que must admit, landing on one helicopter skid, with a j’ai eu le plus peur. Appuyé sur un seul patin, le tank full of fuel, and approximately only 3 feet on moteur à plein gaz, il était enfourché sur un col qui either side of the blade, was probably the scariest laissait environ 3 pieds de chaque côté de l’hélice. thing I had to face. The 48-degree descent wasn’t La descente à 48 degrés n’a pas été trop mal non too bad either, eh Mathieu? Valdez – done. We will plus, hein Mathieu ? Valdez, done. On y reviendra definitely be back. un jour c’est sûr. Of course when you think Alaska you also L’Alaska c’est aussi le Mont McKinley, le plus haut think Mount McKinley, the highest peak in North L’Alaska est probablement un des territoires les plus sommet de l’Amérique du Nord, qui domine le America, dominating the Alaskan Mountain Range sauvages, grandioses que j’ai visités sur mes skis. Alaskian Mountain Range à 6 194 mètres d’altitude. at an altitude of 6,194 metres. We will leave that Je le laisse aux alpinistes celui-là. Nous, on ira se one for alpinists. Us, we’re going to take a little Alaska was probably one of the most brutal, immense balader sur les glaciers avoisinants… On part en stroll down the nearby glaciers… Off we went terrains I have yet to visit on my skis. expédition vers Little Switzerland, la vallée voisine, toward Little Switzerland, the neighbouring valley, à bord d’un turbo Otter, qui nous dépose grâce à by way of turbo Otter, which thanks to its skis and ses skis et son pilote expérimenté, au milieu de nulle part. C’est sur un immense glacier qu’on expert pilot, dropped off us if the middle of nowhere. It was there, on that massive glacier, découvrira ce territoire avec nos skis de rando. On établit notre camp de base, pour y vivre that we let our alpine skis lead us on an unbelievable discovery of the breathtaking terrain. We notre première vraie expérience de camping d’hiver, en totale autonomie. Mais comme tout set up our base camp for our first-ever solo, winter camping experience. Of course, being the bon aventurier moderne, on se permet quelques articles de luxe, comme la machine expresso true modern-day adventurers that we are, we also brought along little luxuries like Mathieu’s portative de Mathieu ! Dans les coins éloignés comme ça, on sait quand on arrive, mais on ne portable espresso machine! What is special about a trip like this is that you know when you sait jamais quand on repart. C’est tellement loin que seul l’avion peut nous sortir de là dans will arrive but you can never be sure when you will leave. We were so remote that our only 3 jours, si la météo le permet. À little Switzerland, ce ne sera pas le festival du dénivelé, mais way back was by plane in 3 days, weather permitting. I have never witnessed a landscape je n’ai jamais vu de paysages de telle envergure sur mes skis de toute ma vie. Le danger lui offering such grandiosity and scope from my skis in all my life as what Little Switzerland est bien réel, les glaciers sont énormes et profonds. La moindre erreur ne pardonnerait pas. presented. The danger was real and palpable. The glaciers were massive and deep. There Joe Stock a le dur travail de nous garder en laisse : Mathieu pense seulement à ces couloirs was very little room for error. While Joe Stock’s challenge was keeping us on a leash, Mathieu extrêmes qu’il ne skiera jamais, Jérôme est heureux comme dans son carré de sable devant could only dream about the extreme passages he would never be able to ski, Jérôme was toute cette immensité, et Olivier est bouche bée. Moi, je marche sur la pointe des pieds, tiraillé like a kid in a candy store staring out at the vastness before him, and Olivier was speechless. entre la peur et l’excitation. Me? I was walking on cloud nine, caught between my fear and excitement. L’Alaska est probablement un des territoires les plus sauvages, grandioses que j’ai visités sur Alaska was probably one of the most brutal, immense terrains I have yet to visit on my skis. mes skis. On a appris que ce qu’on voit dans les magazines, les films extrêmes, c’est arrangé We experienced first-hand what we had seen in magazines and extreme movies. To ski those avec le gars des vues. Pour skier ces grosses lignes, ça prend de la chance, des conditions types of punishing runs, it takes luck, perfect conditions, a lot of experience, and nerves of steel. parfaites, beaucoup d’expérience et des nerfs d’acier. On met des semaines, des mois, parfois Sometimes it can take weeks, months or even years to unite all these elements. The always des années pour réunir tous ces éléments. Les avalanches vous guettent partout, les crevasses, present risk of an avalanche, the deep crevasses, the Bergshrunds (when the glacier detaches les Bergshrunds (où le glacier se détache de la montagne) sont impardonnables et parfois itself from the mountain); they are all unforgiving and sometimes fatal. It is not something for meurtriers. Ne s’aventure pas ici n`importe quel mordu du ski hors-piste. Fin du road trip, on a just any ski enthusiast. We had seen the tip of the iceberg by the end of this road trip. vu la pointe de cet iceberg de ski. After spending a few months taking advantage of the wonderful Quebec summer on my Après quelques mois de ski nautique et avoir profité de notre bel été au Québec, je suis déjà water skis, Jérôme and I are already planning our new adventure. Ok, well maybe not new… it reparti avec Jérôme vers une nouvelle, euh pardon, une aventures déjà vécue, il y a 17 ans, mais has been 17 years since the last time I was there, but I am certain it will be like a whole new qui promet d’être assez différente : un petit rodéo de ski latino en Amérique du Sud. Je vous experience when we head off to South America for a little Latino ski rodeo. I can’t wait to tell raconte tout à mon retour. you all about it when we get back. L’Aventurier Alpin sera de retour dès janvier à Évasion. Alpine Adventures returns to Evasion in January. 16 | skipresse

www.skipresse.com


Montreal’s biggest little ski shop

Boutique de ski Austrian 5706, avenue Monkland Montréal (Québec) H4A 1E6 514 483-3666 info@austrianskishop.com www.austrianskishop.com

La meilleure sélection d’équipement de ski, de vêtements et d’accessoires à Montréal.


Skiez québécois ! Publi-reportage On est en avril 2009. Je reçois un coup de fil au bureau. C’est Jonathan, un ami de toujours. « Seb, lâche ta job, » me dit-il, « on lance la première compagnie québécoise de skis ! » Je ne suis pas surpris par sa proposition car je connais bien ses idées de rêveur. Je lui réponds : « Pourquoi est-ce que je me lancerais dans ce projet ? » « Eh bien, parce que j’ai la machinerie industrielle, et toi, l’expérience comme chargé de projet. De plus, nous sommes deux passionnées de ski et on aime les défis. » L’idée était donc lancée. Deux semaines plus tard, mon travail de chargé de projet en génie mécanique m’amène aux États-Unis. Seul dans ma chambre d’hôtel, je commence à faire mes recherches sur le web sur la fabrication de skis alpins et à lire sur les matériaux composites. À mon retour, je visite les installations industrielles de Jonathan et constatant toutes les ressources dont on dispose, je lui promets que nous skierons sur nos propres skis dès l’année suivante.

Fabrication

La tâche est complexe, car la fabrication de skis haut de gamme demande beaucoup d’expertise et de contacts pour l’approvisionnement en matières premières, spécialement celles en provenance de l’Europe. J’établis tous les contacts possibles, mais l’approvisionnement est extrêmement difficile compte tenu des quantités désirées. Ça prend un bon quatre mois à rassembler le matériel nécessaire. Pendant ce temps, je travaille 16 heures par jour au dessin des skis, à la conception des moules de cambrure et aux différentes spécifications techniques qui feront que nos skis compteront parmi les meilleurs de l’industrie. Rien n’est laissé au hasard. Nous engageons à grands frais quelques sommités de l’industrie pour leurs précieux conseils et nous assurer que nous fabriquerons des skis hors pair. Nous utilisons des matériaux de la plus haute qualité qui soit et, surtout, de l’érable du Québec.

Érable québécois

Comme le secret de la fabrication de skis haut de gamme réside dans la qualité du noyau de bois, nous avons décidé que ceux-ci seraient entièrement faits de bois québécois. De plus, conscients de l'importance du renouvellement de la forêt québécoise, nous avons décidé de remettre à la forêt ce qu’elle nous donne et de planter un arbre pour chaque paire de skis vendue en signant une entente avec Arbres Canada.

Compagnie québécoise

Raccoon a établi son siège social au Québec, à Saint-Jean-sur-Richelieu plus précisément. Tout est entièrement fait au Québec, contrairement aux grosses entreprises qui font fabriquer leurs skis en Chine. Pour nous il n'y a aucun doute, tout, de l’ingénierie à l'usinage, doit être fait ici.

Pourquoi « Raccoon » ?

Qui n’a pas eu sa propre « raccoon face» à faire du ski de printemps ? En tout cas, pour y arriver, mes amis et moi prenions un malin plaisir à garder nos lunettes de ski du matin au soir les journées de printemps ensoleillées. C'est de ce souvenir de jeunesse que nous avons tiré le nom de l'entreprise.

Distinctions

À peine au monde, les skis Raccoon remportent déjà un prix de design du magazine Applied Arts en 2009. 1/4-PubRackEvasion-COUL_Layout 1 10-09-27 12:07 Page 1

Pour mieux vous ÉVADER! RACKS ET BOÎTES DE TRANSPORT VENTE | LOCATION | INSTALLATION

VÉLO SKI/PLANCHE À NEIGE KAYAK PORTE-VÉLO À ATTACHE-REMORQUE INSTALLATION D’ATTACHE-REMORQUE AUTRES LOISIRS...

1258, rue Laurier Est, Montréal • 514 523-3333 • 866 523-3334

www.rackevasion.com 18Untitled-16 | skipresse 1

9/21/10 2:55:27 PM

Untitled-32 1

www.skipresse.com 9/27/10 6:00:15 PM


Redécouvrez les stations de ski du Québec Rediscover Quebec Ski Areas SkiQc

VD-3696_pub skipresse_V2.indd 2

10-09-15 15:34


SKI-TEST SKIPRESSE 2011

THE ENGLISH VERSIO

AVAILABLE AT WW W

N OF THE SKI TEST IS

.SKIPRESSE.COM

MATCH PARFAIT Choisir une paire de skis est un peu comme choisir un bon partenaire dans la vie. Si la combinaison est bonne, l’avenir peut s’avérer prometteur.

Par les temps qui courent, les âmes solitaires à la recherche du grand amour se tournent de plus en plus vers le très virtuel Web, pour trouver le bon match. Tel un gentil générateur de données, les sites de rencontres utilisent les renseignements obtenus des profils des participants, afin d’établir des variables et des constantes. Passez le tout dans la moulinette des statistiques, vous obtenez une médiane… et une réponse sous la forme d’un partenaire potentiel. Cette année, SkiPresse joue à l’agence de rencontres, mais tout ce que vous obtiendrez de nous, c’est la bonne paire de skis pour le type de skieur ou de skieuse que vous êtes. Ce qui n’est pas peu ! Notre slogan ? Trouver une paire de skis qui performe, qui convient à votre style et qui, en plus, est jolie. Par contre, comme les grandes histoires d’amour, il semble qu’il devienne de plus en plus difficile de trouver le parfait partenaire sous forme de planches.

PAR PETER OLIVER PRODUIT PAR MAËVA GRAFIK INC.

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec

SKIPRESSE | 21

Photo : Benjamin Gagnon

PROPULSÉ PAR


SKI-TEST 1 1 0 2 E S S E R P SKI

Comme par le passé, le ski-test de SkiPresse est la revue de skis la plus complète de toute l’industrie. Statistiquement parlant, une équipe de 70 testeurs a mis à l’essai 154 modèles de skis provenant de 12 fabricants, pendant un séjour de trois jours consécutifs à Mont-Sainte-Anne. Au total, 1 299 évaluations ont été complétées. Les conditions atmosphériques et le terrain varié offert à Mont-Sainte-Anne nous ont permis de tester les skis dans toutes sortes de conditions et de paramètres. Notre zone d’essai a grandement bénéficié du réseau de pistes variées de la station et du performant système de remontées mécaniques, qui a permis à nos testeurs de garder le pas. Il faisait plutôt froid, pour un mois de mars, mais cela s’est vu comme un avantage, pour les conditions de neige… même que nous avons dû affronter la tempête ! On n’aurait pas pu demander mieux : surface damée, surface durcie et poudreuse réunies sur une même montagne. Au point de vue des impressions, les testeurs ont été surpris de constater à quel point il y avait des différences entre les skis, même s’ils étaient issus de la même catégorie. Ce qui n’est pas tout à fait surprenant, compte tenu de la panoplie d’éléments conceptuels maintenant en jeu : longueur, largeur, coupe latérale, flex, cambrure, cambrure inversée… Sans compter que chacun de ces éléments comporte son lot de subtilités et de permutations… C’est pour cette raison que le ski-test facilite autant le choix d’une paire de skis. L’information de première source que nous vous offrons ici ne se retrouve nulle part ailleurs. Et cette information est cruciale, pour trouver la bonne paire de skis. Cependant, ne substituez pas les impressions des autres testeurs aux vôtres pour autant. Même si la majorité de nos testeurs ont aimé tel ou tel ski, celui-ci n’est peut-être pas idéal pour vous. C’est pourquoi il est si important d’être honnête dans l’autoévaluation de votre style : comment et où vous skiez.

Photos : Benjamin Gagnon

Pour faciliter cette évaluation, nous vous présentons en grandes lignes six types de skieur. Vous devez aussi considérer votre grandeur, votre poids et votre force musculaire. Quel comportement adoptez-vous en piste ? Skiez-vous vite et avec force, ou avec finesse ? La neige sous vos skis ressemble à quoi ? Neige durcie ou poudreuse ? Vos virages sont-ils grands ou petits ? Toute l’information nécessaire pour un choix éclairé est présentée dans les pages suivantes. Lisez les résumés, et consultez les icônes, pour arriver à la bonne conclusion. Malgré toute la subjectivité inhérente au processus, nous pouvons néanmoins affirmer une tendance : les skis d’aujourd’hui sont de très grande qualité. Nous pouvons pratiquement vous assurer que, peu importe le modèle de skis que vous choisirez, même s’il n’est pas parfaitement idéal pour vous, il vous donnera d’excellents résultats. En tant qu’agence de rencontres entre ski et skieur, nous visons plus qu’une simple satisfaction, nous voulons que vous tombiez amoureux de vos skis !

22 | SKIPRESSE

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec


QUEL TYPE DE SKIEUR ÊTES-VOUS ? Tel que mentionné précédemment, il est impératif que vous déterminiez le type de skieur que vous êtes, afin de bien choisir la paire de skis qui vous conviendra parfaitement. Nous avons pris soin de décrire six types de skieur, de les associer à une couleur spécifique et de les présenter dans les résumés. Mais ne vous limitez pas à une seule couleur. Si vous avez l’impression d’appartenir à plus d’une catégorie de skieur, prenez soin de consulter toutes les catégories de ski, pour disposer de plus de choix.

Skieur expert

Skieur intermédiaire ou avancé

Coureur dans l’âme

Techniquement montagnard

Freeskieur tout-terrain

Guerrier de fin de semaine

Skieur de plaisance

Explorateur tout-terrain

Vous avez la vitesse dans le sang. Vous êtes le premier de vos amis à rejoindre le bas des pistes. Votre temps, vous le passez à faire des virages coupés rapides, sur la neige damée ou durcie. Ressentir les carres mordre la neige est votre sensation préférée.

Vous skiez avec la précision et l’élégance d’un moniteur, même si vous n’en êtes pas un. Vous passez la majorité de votre temps sur un terrain pentu, parfaitement damé. Mais vous aimez aussi explorer le reste de la montagne. Vos skis de carving doivent donc être capables d’affronter une variété de terrains et de conditions de neige.

Vous n’avez que faire du plan des pistes. Pour vous, la montagne est un canevas vierge à explorer. Vous passez un temps limité dans les pistes balisées. Ce que vous recherchez comme outil est une paire de skis qui performe lorsque vous êtes dans le horspiste ou la poudreuse.

Vous êtes un athlète dans l’âme, et vous aimez skier avec force et vitesse. Vous raffolez de la neige damée sur des pentes de niveau intermédiaire. Votre technique sur le terrain plus expert mérite d’être peaufinée. Vous recherchez une paire de skis pour exécuter des virages coupés… mais rien qui pourrait vous laisser en petit morceau.

Skier est pour vous un sport de détente. Vous aimez dévaler les pentes, principalement damées, à une vitesse modérée. Même s’il vous arrive de faire un détour dans les bosses ou le hors-piste, vous affectionnez avant tout le délice de la facilité sur une piste balisée.

Vous prenez du galon à chaque descente, et votre ambition est de vous améliorer en tant que skieur. Vous voulez aller partout où vous le permet votre talent : les pistes damées, les bosses, les sousbois, et même le hors-piste. Les skis que vous recherchez sont bons dans tout, sans pour autant être spécialistes.

BIEN COMPRENDRE LES RÉSUMÉS Pour chaque paire de skis testée, nous avons résumé en un paragraphe les données obtenues à son sujet, composées de commentaires et de statistiques. Les icônes soulignent les caractéristiques dominantes de chaque modèle de skis. Il faut lire chaque résumé en deux temps. Premièrement, fiez-vous à la couleur identifiant le type de skieur que vous êtes, pour repérer les skis qui vous sont destinés. Deuxièmement, poussez l’analyse plus loin, grâce aux renseignements offerts dans le résumé et imagés par les icônes. Fiez-vous également aux prix décernés à certains skis méritants. Le meilleur modèle de skis par fabricant s’est mérité le Choix de la rédaction, tandis que le Choix des testeurs et testeuses est allé aux skis ayant reçu des notes exemplaires par la vaste majorité de nos testeurs et testeuses. Précisons encore qu’un ski prisé n’est peut-être pas le ski qu’il vous faut. Mais ces renseignements offrent un autre niveau d’information, pour vous aider à faire votre choix.

PRIX DÉCERNÉS › NOM DU MODÈLE DE SKI 125-78-110@177 cm | R 15,7 | 949 $ fixations incl.

DÉFINITION DES ICÔNES ›

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio.

FORT ET OFFENSIF : Convient aux skieurs qui emploient leur masse musculaire pour obtenir le maximum de chaque virage.

125-78-110 › DIMENSIONS : Les chiffres représentent la largeur mesurée à la spatule, à la taille et au talon. Ensemble, ces chiffres représentent la coupe latérale du ski. La coupe latérale s’avère habituellement plus prononcée dans les skis de carving qu’elle ne l’est dans les skis à taille large. @177 cm › LONGUEUR TESTÉE : La longueur du ski testé. R 15,7 › RAYON (en mètres) : C’est-à-dire la grandeur du virage ou de l’arc. Le long rayon est une suite de virages larges et profonds dans la neige, tandis que le court rayon est exécuté avec rapidité, tout en demeurant à la surface de la neige. 949 $ › PRIX : Le prix de détail suggéré du ski. Le prix que vous paierez en magazin est généralement plus bas. › TYPE DE SKIEUR : Indique pour quel type ou quels types de skieur le ski convient le mieux. › Testé par des hommes ou par des femmes. › COMPTE RENDU : Résumé des commentaires et des notes données aux skis par notre équipe de testeurs et testeuses.

RÉSUMÉ DES CRITÈRES ANALYSÉS Pour obtenir une analyse plus pointue des données fournies dans le ski-test, consultez la page réservée aux critères analysés à la fin du dossier. Vous y trouverez les résultats pour chaque aspect testé, et par modèle. Selon vos besoins et vos goûts, la performance du ski dans un aspect ou un autre peut s’avérer une information capitale, pour votre choix final. Par exemple, s’il est important que vos skis performent lors de grands virages, à grande vitesse, vous devez rechercher des skis qui offrent de la stabilité à long rayon. Toutefois, si vous cherchez un ski tout aller, l’indulgence est de mise, plus que la stabilité à haute vitesse.

SKIEURS PLUTÔT LÉGERS : Convient mieux aux skieurs pesant moins de 160 lb et aux skieuses sous la barre des 130 lb. SKIEURS PLUTÔT LOURDS : Convient mieux aux skieurs pesant plus de 180 lb et aux skieuses de plus de 150 lb. FACILE À FAIRE TOURNER : Facile et prévisible à l’entrée et à la sortie du virage. PARC OU DEMI-LUNE : Pas nécessairement un spécialiste du parc à neige ou de la demilune, mais un ski qui peut compléter des manœuvres, lorsque nécessaire ou voulu.

PASSE-PARTOUT : Comme la carte du joker convient à presque toutes les mains de poker, ces skis sont suffisamment polyvalents pour convenir à divers types de skieur. FONCTION TECHNOLOGIQUE IMPRESSIONNANTE : Une composante unique et exceptionnelle dans la conception d’un modèle de skis, qui fait avancer la science. BONNE AFFAIRE : Sans être nécessairement bon marché, ces skis offrent néanmoins une valeur exceptionnelle pour son prix. BELLE ALLURE : Nos testeurs ont particulièrement aimé l’esthétique de ces skis. SPÉCIFIQUEMENT POUR FEMME

STABILITÉ : On dit un ski stable lorsqu’il offre une sensation de confort et de solidité tout au long de la courbe, dans toutes les conditions, surtout à une vitesse rapide dans les grands virages. FACILITÉ D’INITIATION : On dit un ski facile à initier lorsqu’il s’engage dans la courbe avec facilité, sans accrocher. ADHÉRENCE DES CARRES (OU TENUE À CARRES) : On dit que les carres du ski adhèrent bien à la neige ferme ou glacée, et ce, de façon constante, de la spatule au talon. INDULGENCE : On dit un ski indulgent lorsque son « point de contact », ou encore sa zone de confort, est généreux. Il pardonne vos écarts de conduite et les erreurs, et exige peu de précision, pour bien réagir. ÉNERGIE : On dit d’un ski qu’il est énergique lorsqu’il offre une sensation de vivacité et qu’il est capable de transférer l’énergie de la fin de courbe au début de l’autre courbe, avec vigueur. PERFORMANCE À COURT RAYON : Un ski performant à court rayon permet des virages plus rythmés et découpés en fin de courbe. Ces skis vous permettent de garder le rythme facilement et avec énergie. PERFORMANCE À LONG RAYON : Un ski performant à long rayon est calme, confortable et prévisible tout au long de l’arc, surtout à haute vitesse. POLYVALENCE : On dit un ski polyvalent lorsqu’il peut être skié facilement à différents rayons, différentes vitesses et différentes conditions. Il peut toutefois exceller dans un type précis.

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec

SKIPRESSE | 23


D2 VF 70 114-70-99@179 cm | R 18,4 | 1 300 $ fixations incl. Selon votre prédisposition, il s’agit ici d’une invitation ou d’un avertissement : le D2 VF 70 est conçu pour les skieurs robustes. Pour obtenir le meilleur de ce modèle, il faut exécuter de grands virages puissants, à vitesse élevée. Encore mieux pour vous, si vous êtes un grand gaillard, puisque notre testeur le plus lourd (102 kg) l’a adoré, contrairement à son collègue, plus léger. Notre colosse l’a trouvé « super confortable, un bon ski pour un bon skieur ». Le petit collègue a renchéri en le décrivant comme un « bourreau de grands virages ».

D2 VF 72 114-72-101,5@164 cm | R 15 | 1 200 $ fixations incl.

D2 VF 82 124-82-111@174 cm | R 17 | 1 200 $ fixations incl.

L’implorer. C’est ce que vous ferez, si vous n’êtes pas préparée et capable d’y mettre du muscle. Le D2 VF 72 skie dans le format « grand, fort et rapide ». Mais si vous essayez de le ralentir ou de réduire la taille des virages, vous en paierez le prix. Une paire de planches parfaites pour les conditions de ski comme celles que l’on retrouve au Québec : damées et très fermes.

Cliquez vos bottes dans ces skis, et vous entendrez aussitôt son moteur gronder. Il n’en a que pour la vitesse. Pour vous donner une petite idée de son comportement en piste, un testeur l’a destiné « aux skieurs pesant 400 lb et filant à 1 000 km/h ». Il exagère, évidemment, mais vous voyez de quoi il s’agit. Vous trouverez votre bonheur en pesant sur l’accélérateur. Coureur, à vous de jouer !

D2 VF 75W 122-75-109@157 cm | R 12 | 1 000 $ fixations incl.

CRIMSON TI 130,5-88-117@171 cm | R 16 | 1 100 $ fixations incl.

C’est le genre de ski dont rêvent les monitrices. Exact et précis, il s’avère parfait pour démontrer la technique à un groupe d’étudiants à basse vitesse, et suffisamment robuste pour donner une leçon à la montagne une fois la classe terminée. Parfait pour celles qui ne veulent qu’une seule paire de skis pour tout faire. Nos testeuses l’ont qualifié de « véritable princesse » et de « pur plaisir ». Le 75W est la personnification de la maitrise tout-terrain, dans un joli emballage.

Vous pouvez bavarder entre amis pendant des heures à savoir lequel d’entre vous est le meilleur skieur, mais quand le « vrai » champion se joint à la table, la discussion s’assèche vite. Ce champion, c’est le Crimson Ti. Nos testeurs lui ont accordé des notes supérieures, dans sa catégorie. Facile à manœuvrer bien que puissant, énergique bien qu’indulgent, il maitrise tous les virages.

SEVENTH HEAVEN 79 118,5-79-104,5@164 cm | R 16,5 | 850 $ fixations incl.

D2 VF 73 120-73-105@167 cm | R 14 | 850 $ fixations incl.

Le Seventh Heaven 79 se compare à une recette, dans laquelle tous les ingrédients s’incorporent de façon harmonieuse. Le Seventh Heaven est ainsi un ski succulent, un mélange de tout-terrain et de performance. Si sa sensation de légèreté sous le pied le rend facile à faire tourner, il ne faudrait pas croire ses capacités limitées. « Mettez-y du vôtre, et le ski décolle », disait une testeuse. Un ski bien épicé.

On reconnait le travail d’un professionnel par la qualité des traces — fines et bien nettes — qu’il laisse sur la neige damée… et vous voulez en faire autant. Embarquez sur les carres du D2 VF 73, et signez la neige de votre passage. Ce ski n’en a que pour les virages coupés, à long rayon. Mais notez qu’il peut également s’avérer exigeant. Selon nos testeurs, il lui faut un pilote fort, pour tenir tout au long de l’arc. En somme, une machine musclée pour un maitre des virages coupés.

CLOUD 9 121-73-106@158 cm | R 12 | 800 $ fixations incl.

D2 VF 75 125,5-75-112,5 @175 cm | R 14 | 1 000 $ fixations incl.

Il y a plus à une paire de skis alpins que des sensations fortes. La différence provient parfois de valeurs sûres, comme la fiabilité. Le Cloud 9 ne suscitera peut-être pas de grandes émotions, mais vous pouvez compter sur lui lors de vos promenades sur les pistes damées. Il fera ce que vous voulez. « Parfait pour une skieuse récréative », disait une testeuse. Le genre de ski qu’il faut à une intermédiaire pour accéder au niveau avancé.

Le D2 VF 75 est un ski puissant, qui aime « charger » de grands virages, à une grande vitesse. Il a été décrit comme « une bête robuste », « un outil renforcé », « un tigre » et « musclé », par nos testeurs. Une fois qu’il atteint 50 km/h, il plane à une vitesse de croisière ; tout devient stable et confortable. Si la vitesse prescrite est trop rapide pour vous, envolez-vous sur un autre ski.

SEVENTH HEAVEN 76 117-76-102,5@164 cm | R 16 | 550 $ fixations incl.

BLACKEYE TI 125,5-82-110,5@174 cm | R 16 | 1 000 $ fixations incl.

Réussir à repérer la zone de confort précise à une nouvelle paire de skis est un peu comme une épiphanie. Soudainement, tout fonctionne comme sur des roulettes. Si nos testeuses ont trouvé cette fameuse zone de confort difficile à repérer au début, elles ont apprécié leurs découvertes au fur et à mesure qu’elles expérimentaient différents maintiens sur lui. « Je l’ai aimé en position de surf », disait une testeuse. D’autres l’ont préféré en position de léger recul.

Le ski-test prend parfois des airs de « psychodiagnostik », ce fameux test de la perception qui vous fait voir toutes sortes de choses dans un dégât d’encre. C’est le cas, avec le Blackeye Ti. Si l’un l’a décrit comme « un délice de légèreté », un autre le recommandait pour « un skieur fort, puissant et agressif ». Contradictoire ? Peut-être. Mieux vaut donc l’essayer avant de l’acheter.

CENTURY 128,5-100-120,5@166 cm | R 18 | 550 $ Il faut sortir les Century de la boîte à skis, lorsque le ciel et les pentes sont blancs de neige au petit matin. « C’est comme si je dansais la valse dans la neige fraiche », disait une testeuse. Mais le rythme fluide de cette danse peut se transformer en bal chaotique, lorsque la neige se durcit. Un ski qui ne garde le tempo que dans la poudreuse.

ACCESS 129,5-100-121,5@181 cm | R 20 | 550 $ On pourrait penser qu’un ski aussi large n’est fait que pour une seule chose. Sa cambrure inversée ne le destine-t-il pas précisément à la poudreuse ? Eh bien, non. Le Access est un ski qui surprend par sa polyvalence, selon nos testeurs. « Il répond à toutes les demandes », a dit un skieur comblé, qui l’a placé au sommet de cette catégorie. Léger comme une plume et souple en flexion, il offre néanmoins une glisse stable, sur la neige damée et ferme.

24 | SKIPRESSE

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec


CHRIS BENCHETLER AND THE NEW ATOMIC BENT CHETLER

MAKE IT POP

Watch the video now on your phone. Get the free app at http://gettag.mobi

THE NEW ATOMIC BENT CHETLER. For skiers like Chris Benchetler the fun starts where the tracks end: in the powder. That's why he got together with Atomic to design the perfect powder ski – the Bent Chetler. With a Pop Rocker Camber Profi le for unbridled fun in powder and unrivaled grip on fi rm snow.

WE ARE SKIING. ATOMICSNOW.COM


G-POWER FS 123-72-105@174 cm | R 15,5 | 1 600 $ fixations incl. Si partir en ski est une façon pour vous de relaxer et d’oublier le stress du bureau, vous aurez l’impression d’être en vacances, avec le G-Power FS. « Parfait pour les skieurs du dimanche », commentait un testeur. D’autres l’ont trouvé « facile » et « soyeux ». Les skieurs agressifs pourraient trouver qu’il manque de vigueur, mais les skieurs de bon temps apprécieront sa performance doucereuse, sur les pistes intermédiaires et avancées.

VIVA SONIC iQ

G-FORCE SUPERSONIC IQ 123-72-105@174 cm | R 15,5 | 1 400 $ fixations incl.

119-68-103@160 cm | R 12,5 | 1 080 $ fixations incl. Un ski de poudreuse dans un emballage de ski de carving ? Le Viva Sonic surprend par sa taille svelte : il ne fait que

Le G-Force est une force pratiquement invisible. Le ski est si vaporeux et facile à faire tourner que c’est comme si on ne portait rien aux pieds. Un testeur, qui l’a déclaré meilleur de cette catégorie, a ressenti une « connexion anatomique instantanée » à son égard. « Comme s’il s’agissait d’un prolongement de ma jambe », disait-il. Le ski a reçu de très bonnes notes à tous points de vue, prouvant sa polyvalence. Notons toutefois qu’il lui faut un skieur avec une touche légère.

68 mm sous le pied, et par son comportement. Ce ski léger et souple flotte doucement sur la neige morcelée et profonde. « Un ski sur mesure pour les petites skieuses », notait une testeuse, la plus légère du groupe. Un ski de carving top niveau qui ne vous punira pas d’être douce avec lui.

R-POWER FS

VIVA MAGNUM 8.1

113-68-97@174 cm | R 17,5 | 1 600 $ fixations incl.

121-81-106@158 cm | R 14 | 1 100 $ fixations incl.

Si le R-Power est un proche du G-Force Supersonic, ils n’ont que très peu de choses en commun. Ce ski musclé et animal a besoin d’un pilote fort, pour le tenir en piste. Mais, en revanche, il sera votre outil de prédilection, pour descendre la montagne à une vitesse diabolique et en virages GS. « Conçu pour être skié par un skieur fort et agressif », concluait un testeur. Si sa force réside dans les grands virages, il peut devenir léthargique, quand l’arc se rétrécit. En somme, une bête de course.

Réveillez-vous, mesdames. Nos testeuses ont noté que, si vous ne restez pas bien centrée sur le ski, il se dirige là où il veut. Engagez les spatules, et laissez place au plaisir. Une testeuse l’a apprécié au point de lui donner des notes parfaites dans tous les critères. Légère en poids, elle et le ski faisaient un duo parfait. Un grand ski de tout-terrain, pour les petites skieuses.

MAGNUM 8.1 IQ MAX

VIVA MAGNUM 7.4

123-81-108@172 cm | R 17 | 1 100 $ fixations incl.

119-74-102@156 cm | R 13 | 700 $ fixations incl.

Un ski peut-il être à la fois rigide et indulgent ? Cette contradiction se concilie, dans le Magnum 8.1. En résulte un instrument qui plaira à la grande majorité des skieurs, tous niveaux confondus. Amical avec les intermédiaires, il s’avère assez fort pour plaire également aux experts. En fait, on peut le skier à la dure ou en promenade… et toujours avec succès. « Je le croyais rigide et fort aux premiers abords, mais je l’ai trouvé agile et facile à manœuvrer », disait un testeur. Une contradiction convaincante.

Nos testeuses poids plume ont adoré ce ski aux allures élégantes. Mais le Magnum 7.4, pour skieuses seulement, est musclé à souhait. S’il est capable de tenir la route lorsque la vitesse augmente, il ne se conduit pas comme un « gros » ski pour autant. En fait, il tourne aussi facilement qu’un ski court, et tient dans l’arc comme un long ski. « Très polyvalent et alerte dans toutes les conditions de neige », concluait une testeuse.

G-FORCE SONIC IQ

VIVA PRO IQ

121-68-105@167 cm | R 13 | 1 100 $ fixations incl.

123-72-105@160 cm | R 12 | 1 000 $ fixations incl.

Le G-Force Sonic a de l’énergie à revendre. Ces planches remplies de caféine assureront des descentes puissantes et excitantes… si vous êtes aussi réveillé que lui. Relaxez un moment, et le G-Force Sonic vous échappera. « Tenez-le en laisse », disait un testeur. Mais votre « toutou » sera tout doux, si vous lui appliquez une discipline constante.

Il arrive parfois que l’on doive se faire maitre de la situation. Avec le Viva Pro, c’est une bonne chose, puisqu’une fois manié avec force, il se montre «très agile et facile à faire tourner », disait une testeuse. « Sa glisse devient complètement naturelle. » Mais dégonflez-vous, et il vous en fera voir de toutes les couleurs, selon une testeuse. En somme, ce ski est suffisamment puissant pour aider une intermédiaire à devenir experte, si elle applique assez de force.

G-FORCE PRO IQ

VIVA MAGNUM 7.6

120-71-104@167 cm | R 14,5 | 1 050 $ fixations incl. Il faut comparer le G-Force Pro à un lance-pierre. Avec maitrise et assurance, un lance-pierre peut être amusant, mais si vous perdez le contrôle, le jeu peut devenir rapidement dangereux. C’est cette promptitude qui s’est retrouvée au cœur des commentaires des testeurs. Ainsi, si l’un d’eux a apprécié son énergie, un autre s’est méfié de sa fébrilité. Si vous aimez un ski avec un rebond vif lors de grands virages, le G-Force Pro est pour vous.

122-76-105@156 cm | R 14 | 900 $ fixations incl. Si vous êtes du genre à entamer une piste comme s’il s’agissait d’un parcours, ce ski offre l’intensité que vous recherchez. « Il lui faut une skieuse forte », mettait en garde une testeuse. Le Viva Magnum 7.6 se sent chez lui quand les conditions de neige sont fermes et ressemblent à celles d’un parcours. Si vous êtes du genre à vous défouler sur vos skis, votre ferez une bonne équipe, avec lui.

MAGNUM 7.6 IQ 124-76-107@170 cm | R 15 | 900 $ fixations incl. Tel un plat familier : satisfaisant, prévisible et simplement délicieux, le Magnum 7.6 est comme une bonne crème glacée à la vanille, lors d’une chaude journée d’été. Si vous pesez moins de 75 kg, il vous sucrera le bec. Un skieur l’a trouvé à son mieux lors de grands virages, à une vitesse modérée, dans la neige un peu plus douce. Une formule classique qui donne des résultats prouvés, sans « flafla ».

26 | SKIPRESSE

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec


Le ski Blizzard R-POWER FS, et les bottes Tecnica Diablo Inferno 130 font une équipe performante.

LA PUISSANCE AU CARRÉ DEUX MARQUES, UNE PERFORMANCE UNIQUE

Silver Sponsor

Disponible dans les plus grands détaillants de ski du Canada. Visitez le www.tecnicagroup.ca pour trouver le détaillant Blizzard-Tecnica le plus près de chez vous.

partenaire argent


SPEED COURSE TI 120-72-104@172 cm | R 15 | 875 $

EXCLUSIVE ELITE

SPEED OMEGLASS TI

120-72-104@155 cm | R 15 | 799 $ fixations incl.

118-66-102@165 cm | R 12 | 875 $ Cliquez vos bottes dans les fixations de ces skis, et tournez, tournez, tournez. Le Speed Omeglass Ti n’en a que pour les virages… de type Formule 1. Enchainez les virages à une vitesse maximale. « Conçu pour accomplir des virages slalom de grande précision », écrivait un testeur. Si cette qualité diminue quelque peu sa polyvalence, les skieurs qui se réjouissent des descentes en virages serrés, sans jamais appuyer sur les freins, le trouveront parfaitement à leur goût.

Nos testeuses ont été inspirées par le Exclusive Elite. Très enjoué et vif, le ski demeure néanmoins toujours manœuvrable. Amenez-le faire un tour dans la poudreuse, sur les surfaces durcies et même dans les bosses ; il obéit à toutes les commandes. « Il s’adapte à toutes les conditions de neige », disait une testeuse, ravie. « C’est comme skier sur un nuage. »

CONTACT 4X4

EXCLUSIVE PRO

122-75-106@172 cm | R 15 | 1 175 $ fixations incl.

118-66-102@165 cm | R 12 | 899 $ fixations incl.

Un ski tout-terrain de grande qualité est caméléon dans l’âme. Il change de comportement, quand le terrain et la neige varient. Il sait s’adapter, quand la neige est profonde, quand la piste est bosselée, quand le passage de plusieurs skieurs a morcelé la neige, quand la piste se glace et que vous vous retrouvez dans les sous-bois. Le Contact 4x4 sait tout gérer avec brio et s’adapte à vos besoins ; ce qui en fait un bon ski pour différents types de skieur, de niveaux différents.

La preuve est dans les traces. Le Exclusive Pro est si précis en virage qu’il laisse derrière lui des empreintes nettes. Parfait pour faire des virages rapides et en toute facilité. Une testeuse nous assure que même une « grand-maman avec du toupet » pourrait naviguer ce ski. Mais ne croyez pas un instant qu’il est incapable de tenir la route lorsque la vitesse monte. Il s’exécute avec force et toujours avec élégance.

LEGEND SULTAN 85

EXCLUSIVE LEGEND IDYLL

126-85-110@178 cm | R 17 | 1 000 $ fixations incl.

124-78-106@164 cm | R 14 | 850 $ fixations incl.

Tous les goûts sont dans la nature, et on n’aime — ou on n’aime pas — le Legend Sultan 85. C’est du moins ce que révèle notre ski-test. Si certains testeurs sont tombés sous le charme du Sultan au premier essai (« Tout skieur serait heureux de posséder ce ski », disait l’un d’eux), d’autres n’ont pas su quoi penser de lui, jugeant qu’il manquait de stabilité et de vivacité à court rayon. Lorsque les opinions divergent autant, c’est souvent une question de zone de confort (le fameux sweet spot). « Une fois la zone payante repérée, il devient très amusant », résumait un testeur.

C’est génial lorsqu’un ski suscite de grands compliments, mais c’est également très bien lorsqu’il ne s’attire aucune critique. En ce sens, le Legend Idyll n’a peut-être pas embrasé nos testeuses, mais il ne les a pas déçues non plus. Mieux encore, le ski exécute toutes vos demandes de façon efficace. Une testeuse l’a comparé à un « homme à tout faire qui fait tout bien ». Super pratique.

CONTACT GROOVE

EXCLUSIVE LEGEND EDEN

118-66-102 @165 cm | R 12 | 950 $ fixations incl.

126-85-110@172 cm | R 16 | 975 $ fixations incl.

Tout un numéro, le Contact Groove ! S’il est léger, souple sous le pied et ultrafacile à faire tourner, il renferme un dynamisme surprenant, si bien que deux de nos plus lourds testeurs l’ont placé au sommet de sa catégorie. Si on l’a dit « doux comme une peluche » à une basse vitesse, il se transforme en « fusée » à une vitesse élevée. Un excellent choix pour des intermédiaires qui souhaitent entrer dans la stratosphère experte.

Quand la poudreuse se montre généreuse, il faut sortir le Legend Eden. Nos testeuses étaient d’avis que le ski se montre presque poétique dans de telles conditions. S’il peut se dévoiler instable sur la surface durcie, il devient tout doux, quand la neige s’adoucit et que la flottaison prend le dessus sur la mise à carres. Une testeuse vous met toutefois en garde d’être patiente : « N’étant pas un ski de court rayon, il prend son temps pour démontrer son talent. »

CONTACT CROSS

EXCLUSIVE PARADISE

120-72-104 @172 cm | R 15 | 950 $ fixations incl. Le Cross est la version musclée du Groove. Ce ski tout-terrain puissant n'abandonne pas, quand les choses se compliquent. « Plus vous le poussez, mieux il répond », écrivait un testeur. Le ski est tellement énergique qu’on l’entend gronder avant même de l’avoir chaussé. Les grands gaillards l’aimeront, mais les plus petits préféreront probablement le Groove. Deux excellents choix.

132-98-120@169 cm | R 20 | 650 $ On vous reconnait pour vos exploits en haute montagne. Votre terrain de jeu ? Les bols immenses, que vous fréquentez à coups de grands virages, comme ceux présentés dans les films de ski. Vous êtes fanatique de force et de vitesse, et n’avez peur de rien ? Bienvenue au « Paradise », mesdames. Ces planches planent comme un 747 à fond la caisse. Ne pensez même pas l’amener sur les pistes balisées. Mais lorsque vous suivez les mecs dans l’arrière-pays profondément enneigé, embarquez sur votre petit bout de « Paradise ».

6th SENSE SLICER 132-98-120@181 cm | R 23 | 750 $ Le 6th Sense Slicer fait tout, tout, tout. Il trace la poudreuse, il coupe la neige damée, durcie et profondément tracée. Nos testeurs ont aimé la conception inspirée de la cambrure inversée de son flex, trouvant l’idée géniale pour allier flottaison sur neige poudreuse et virages coupés sur neige damée. « Intéressant à skier sur toutes les surfaces, même s’il a été conçu pour la neige profonde », commentait un testeur. Une rareté, pour un ski à taille bien large.

28 | SKIPRESSE

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec

Photo : Blake Jorgenson

C’est toujours une belle surprise, lorsqu’un fabricant allie des caractéristiques contradictoires dans un modèle de ski pour obtenir un effet tout à fait réussi. Se donner la mission de faire un ski à la fois puissant et facile à faire tourner peut apporter des résultats mitigés… mais pas dans le cas du Speed Course Ti. Il est à la fois fort et agile. Nos testeurs ont apprécié sa polyvalence, sa capacité à manœuvrer dans la neige molle et sur les surfaces durcies. De plus, il est très looké. Bravo, Dynastar.


WAVEFLEX 14

SPEED MAGIC

123-72-105@176 cm | R 16 | 949 $ fixations incl.

116-65-104@160 cm | R 12 | 849 $ fixations incl.

Ce ski n’est peut-être pas le plus séduisant de tous, mais il sera toujours là pour vous épauler, dans vos descentes. Ce ski de tout-terrain aime aussi tracer des virages coupés, et un testeur l’a décrit comme « gentil, léger et dynamique ». Toutefois, notons que certains skieurs combatifs pourraient le dominer. Un excellent ski de tous les jours… d’hiver.

Brillant aux virages coupés, tant dans les longs et les courts virages, le Speed Magic s’est attiré le respect de plusieurs de nos testeuses. L’une d’elles lui a accordé une note parfaite à chacun des critères. Elles ont aimé sa polyvalence, qui le rend apte à explorer la montagne entière ; une rareté pour un ski aussi mince au patin (65 mm). On l’a également bien coté pour son énergie et son indulgence, puisque les skis vifs sont souvent plus difficiles à manœuvrer : une autre rareté… Brillant !

WAVEFLEX 78 Ti

MYSTIC MAGIC

123-78-105@176 cm | R 17 | 799 $ fixations incl.

123-73-102@158 cm | R 13 | 649 $ fixations incl.

Conduisez le Waveflex 78 Ti à une vitesse modérée, et vous le trouverez décent, sans plus. Mais ouvrez la machine, et vous découvrirez sa spécialité. Un testeur renchérit : « un ski de grand rayon à haute vitesse ». D’autres testeurs ont d’ailleurs noté que son flex plutôt rigide rend les virages ralentis plus difficiles. Pour les hommes forts qui voyagent sur la montagne sans jamais quitter la voie de dépassement. Les autres, jetez un coup d’œil au Waveflex 82 XTi.

Pourquoi perdre votre précieuse fin de semaine à bosser sur des skis difficiles à manœuvrer ? Le Mystic Magic est un véritable congé. Si cette disposition peut décevoir les skieuses bagarreuses, qui aiment se défouler sur les pentes, le ski enchantera celles qui « aiment skier sans besogner », disait une testeuse. Le Mystic Magic vient en paix.

WAVEFLEX 82 XTi

PURE MAGIC

126-82-109@176 cm | R 17 | 949 $ fixations incl.

123-78-105@158 cm | R 14 | 729 $ fixations incl.

Comment décrire le Waveflex 82 XTi ? Comme une bête de ski, qui surprend par son agilité. « Il gère les transitions de neige comme un véhicule tout-terrain possédant la suspension d’une voiture de luxe », disait un testeur. Si ses virages de choix sont grands et bien arqués, il est néanmoins capable de négocier tout type de terrain, de neige et de virage, en démontrant une rare combinaison de puissance et de facilité. Ne vous fiez pas à sa largeur sous le pied, le 82 XTi peut accomplir des virages coupés, lorsque c’est nécessaire.

Le Pure Magic est une pure magie. « Il vous donne l’impression de skier sur un nuage », disait une testeuse. Il enchaine les virages avec une facilité déconcertante, si bien que, peu importe où vous allez, peu importe le type de neige, tout devient soudainement facile. Mieux encore, on ne lui a reconnu aucune faiblesse, et il convient à une grande variété de skieuses. Trois adjectifs revenaient constamment à son sujet : doux, léger et facile.

APEX

FREE

128-88-108@177 cm | R 21 | 899 $ fixations incl.

128-88-108@159 cm | R 17 | 729 $ fixations incl.

Vous n’êtes pas un skieur de puissance, mais vous pouvez tout de même skier sur des planches bien vitaminées. S’il est vrai que notre testeur le plus lourd (102 kg) était trop fort pour le Apex, un skieur plus svelte l’a décrit comme « très vif et réactif dans tous les types de virage ». Offrant une sensation de légèreté, il renferme suffisamment de punch, spécialement dans les grands virages rapides. Un bon ski pour les skieurs qui souhaitent délaisser les rangs des intermédiaires et accéder à ceux des avancés.

Au garde-à-vous et prêt à servir son maitre, le Free « charge » tête première dans les virages ultrarapides. Pesez sur l’accélérateur, et il vous donne la permission d’accomplir de longs virages, à haute vitesse. Mais une testeuse a révélé qu’il « faut travailler fort pour accomplir de courts rayons ». Le Free est une fusée puissante, pour les skieuses fanatiques de vitesse. Vive la liberté !

WAVEFLEX 10

TWIST

122-73-102 @168 cm | R 15 | 699 $ fixations incl.

117-85-112@166 cm | R 15 | 529 $ fixations incl.

Vous avez suffisamment de stress au bureau pour en faire un sport olympique. Vous souhaitez passer la fin de semaine à faire du ski pour vous relaxer. Le Waveflex 10 ne vous donnera pas de palpitations, mais il vous aidera à vous libérer l’esprit. Nos testeurs ont dit de lui qu’il était « honnête, prévisible, gentil et facile ». L’un d’eux l’a décrit : « d’une facilité inouïe, il tourne comme par magie ». Un ski paisible.

Théoriquement, il y a deux façons de faire tourner un ski : grâce à une coupe latérale prononcée couplée d’un flex rigide, ou, dans le cas d’un ski plus souple, avec une coupe latérale réduite bénéficiant d’une cambrure inversée à la spatule et au talon. Le second choix permet aux skieuses de faire des virages faciles, et le Twist leur plaira d’autant plus si elles aiment se divertir dans le parc à neige et skier à reculons. Pour celles qui skient plus enjouées qu’enragées, le Twist vous fera danser de joie.

WAVEFLEX 78

WAVE MAGIC

123-78-105@168 cm | R 15 | 699 $ fixations incl.

119-72-100@158 cm | R 14 | 599 $ fixations incl.

Pour vous lier d’amitié avec le Waveflex 78, mieux vaut ne pas le brusquer. En fait, il faut diminuer le volume et s’écouter respirer un peu. En retour, le ski ne vous laissera pas tomber. Vous entendez le vent souffler sur la montagne ? La paix alpine.

C’est vrai, le Wave Magic s’avère un peu limité dans ses capacités, mais, après tout, vous l’êtes aussi. Vous trouvez votre plaisir sur les pistes balisées, occasionnellement dans les sous-bois et dans les bosses, alors pourquoi vous faudrait-il un ski de Coupe du monde ? Maintenez des vitesses modérées, et le Wave Magic fera ce que vous voulez. « J’ai été surprise par tout ce qu’il accomplit », disait une testeuse. Parfois, être limité est une qualité.

SPIRE

DEEP

130-98-120@181 cm | R 23 | 979 $ fixations incl.

122-104-114@165 cm | R 24 | 759 $ fixations incl.

Le nom « Spire » est synonyme de « grand ». Un grand ski conçu pour de grands virages dans la grande neige sur la grande montagne. Si l’idée vous vient de le soumettre à de petits virages sur la neige damée, vous aurez de petits résultats. Pour profiter de sa grandeur d’âme, il faut le laisser évoluer dans son élément. Ce ski n’est pas un outil passe-partout. Sa spécialité est de flotter, à une grande vitesse, sur la neige douce et profonde.

Le Deep est le genre de ski qu’il faut tenir en laisse, pour éviter qu’il ne s’échappe dans des contrées compromettantes. Montrez-lui qui est le maitre, et tout se déroulera comme un charme. Nos testeuses ont convenu qu’il s’agissait ici d’un ski de poudreuse ; son tronçon spatule-taille ne rétrécit que de 18 mm… Fallait-il s’attendre à autre chose d’un ski portant un tel nom ?

30 | SKIPRESSE

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec


REVOLUTIONARY, YET LOGICAL ELAN WAVEFLEX SERIES

Introducing the most complete and versatile ski series on the market, featuring on-slope multi function gear for all snow conditions to satisfy each and every skier. Based on the now famous Waveflex technology, this Elan’s innovation is the best optimization of flex and torsion known to man.

WAVEFLEX™ IS THE MOST AWARDED SKI TECHNOLOGY

Elan Speedwave Series 0607

Elan Speedwave Series 0708

Elan Speedwave Series 0708

Elan Speedwave Series 0809

Elan Waveflex Series 1011


RC4 WC RC PRO

RC4 WC RC PRO

116-71-100@170 cm | R 17 | 1 375 $ fixations incl.

116-71-100@170 cm | R 17@175 cm | 1 375 $ fixations incl.

Fervent de neige bétonnée et de vélocité ? Ce ski répondra aux demandes du skieur en qui se cache un coureur. Le RC4 WC RC Pro n’est pas un ski très polyvalent, alors ne pensez pas tracer la neige folle en sa compagnie, mais si vous en avez que pour les mises à carres coriaces sur des pentes aussi glacées qu’un parcours, vous en aurez que pour ce top-modèle.

Un favori parmi la majorité de nos testeuses, le RC Pro fait très bonne figure dans sa catégorie. Plutôt rigide en flexion, il est incroyablement stable à haute vitesse. Il accomplit de longs et courts virages avec confiance et aisance. Ajoutez à son talent un joli emballage, et vous obtenez un ski gagnant. Ces puissantes planches ne sont pas destinées à toutes, mais nos fortes testeuses les ont aimées en masse.

PROGRESSOR 10+ C-LINE

ZEPHYR C-LINE

121-73-102@170 cm | R 13 à 16 | 1 375 $ fixations incl.

118-68-98@165 cm | R 14 | 999 $ fixations incl.

Vous reconnaissez le scénario : vous filez à vive allure sur une piste parfaitement damée, et, soudainement, vous frappez un amas de neige soufflée ou morcelée. Instantanément, vous souhaiteriez être chaussé d’une autre paire de skis, quelque chose de plus large, de meilleure flottaison. C’est pour ce genre de situations que semble avoir été conçu le Progressor 10+. Nos testeurs l’ont aimé pour la capacité qu’il a de passer d’un type de neige à un autre sans que rien ne paraisse. Mieux encore, il passe d’un type de virage à un autre sans effort.

Le Zephyr change de direction avec grâce et précision, en un rien de temps. Cette formidable agilité ne compromet toutefois pas sa stabilité dans les grands virages rapides. Mais, disons-le, son « dada » demeure les courts virages rythmés. On pourrait croire qu’un ski doté d’une telle énergie est difficile à contrôler. Eh bien, non. « Parfait pour une skieuse qui aime « charger » à toute vitesse en matinée et se la couler douce en fin de journée », disait une testeuse.

PROGRESSOR 8+

PROGRESSOR 8+

120-72-103@170 cm | R 12 à 15 | 1 125 $ fixations incl.

120-72-103@160 cm | R 12 à 15@165 cm | 1 125 $ fixations incl.

La facilité incarnée ? Peut-être, mais pas « pépère » pour autant. On prescrit le Progressor 8+ pour ceux qui aiment embarquer sur les carres et laisser le ski accomplir son arc sans interruption. Il s’agit d’un ski obéissant et alerte, mais sachez que c’est vous qui êtes aux commandes. Les héros du samedi aimeront son allégresse, tandis que les experts férus en technique apprécieront ses aptitudes en virages coupés.

Les raisons peuvent varier, mais une chose certaine est que toutes nos testeuses ont aimé le Progressor 8+. Certaines l’ont encensé pour ses performances dans la neige douce, d’autres aimaient ses sensations de virages coupés sur la neige glacée. Mais toutes ont apprécié sa glisse incroyablement stable, peu importe les conditions de neige. En somme, un ski qui donne confiance, destiné aux skieuses expertes et qui aiment skier partout sur la montagne.

MOTIVE 80

MOTIVE 80

122-80-110@175 cm | R 17 | 1 249 $ fixations incl.

122-80-110@161 cm | R 17@175 cm | 1 249 $ fixations incl.

On ne se procure pas le Motive 80 pour son style séducteur, mais bien pour ses habiletés manuelles. Donnez-lui une chance, et, bientôt, vous ne pourrez plus vous en passer. Un testeur a même confié être « amoureux de ce ski ». Le Motive 80 offre une solide performance. Il besogne toute la journée, surtout dans la neige douce. Plusieurs testeurs l’ont trouvé facile, et pour cause. Il sait négocier tout type de virage avec diligence.

Le Motive 80 nous a un peu déconcertés, après que quelques testeuses aient perçu une sensation de vibration. Notre recommandation : travailler davantage l’avant du ski. Le simple fait de mettre de la pression sur la partie avant du ski lui permet de se montrer « polyvalent, stable et facile à faire tourner », disait une testeuse. « Il excelle dans la poudreuse. » C’est vrai que la neige fraiche lui convient mieux, mais une partie de piste glacée ne le fera pas déraper pour autant. « Superbes carres », disait une autre. Tout fonctionne, tant que vous maintenez une tenue vers l’avant.

VIRON 6,6

VIRON 6,6

118-68-98@170 cm | R 14@165 cm | 935 $ fixations incl.

118-68-98@160 cm | R 14@165 cm | 935 $ fixations incl.

« Viron » ensemble, chers amis. La force du Viron 6,6 est sans contredit sa performance à court rayon. Tout en douceur, il aime être skié d’une touche légère, sur une neige tout aussi vaporeuse. Se risquer à jouer de muscles pour accomplir de grands virages sur la neige durcie peut s’avérer une expérience difficile, mais relâchez la pression, resserrez les virages, et… « viron ».

Le Viron 6,6 offre un confort qui a été comparé à celui de « déboutonner un pantalon trop serré ». Surprenant, comme analogie ? Peut-être, mais l’image — et la sensation — est forte. En fait, skier avec le Viron 6,6 vous permet d’améliorer vos performances tout-terrain, sans jamais être astreinte et punie. « Pour skier sans soucis », disait une testeuse. « Skier sans s’embêter », disait une autre. Le ski a obtenu une excellente moyenne, grâce à son comportement tout aller.

MOTIVE 74 SW

KOA 75

120-74-102@170 cm | R 16@165 cm | 749 $ fixations incl.

119-75-104@160 cm | R 16@155 cm | 875 $ fixations incl.

Nos testeurs ont été ravis par la rare capacité que démontre le ski à tourner sans effort, tout en faisant preuve d’autant de punch. Plus rare encore est un ski conçu pour les intermédiaires et qui impressionne les experts. « Passez en mode d’autopilotage, et à vous, les bonnes descentes », disait un testeur, à propos de l’incroyable capacité du ski à performer sur toutes sortes de virages et sur toutes sortes de neiges. Un excellent ski pour les intermédiaires en voie de devenir experts.

Certains skis peuvent vous exténuer, après seulement quelques virages. Mais d’autres vous donnent de l’énergie, si bien qu’à la fin de la journée, vous pourriez courir un marathon. Le Koa 75 vous donnera des ailes. Le ski complète son arc avec une facilité déconcertante, peu importe le type de virage. Il pardonnera vos erreurs de posture, même si vous êtes paresseuse et vous négligez de demeurer centrée. Il s’avère particulièrement généreux dans la neige fraiche, où la flottaison est de mise. Du ski tout-terrain, tous les jours, tout doux.

WATEA 78

KOA 78

122-78-107@174 cm | R 17 | 1 125 $ fixations incl.

122-78-107@159 cm | R 15@167 cm | 799 $

Pas toujours facile de passer du terrain balisé au terrain vaste. Mais le Watea n’en fait qu’une bouchée. En fait, il reste fluide tant sur les pistes damées que dans la neige douce. Nos testeurs l’ont aussi encensé pour la qualité de ses virages au court rayon ; une belle surprise pour un ski si large. Le Watea 78 ne vous laissera pas tomber, peu importe où vous allez.

Ajoutez 3 mm à la spatule et au talon du Koa 74, et vous obtenez le Koa 78 : un grand ski de grands virages féroces, qui délaisse un peu sa polyvalence tout-terrain au profit d’une stabilité accrue, à haute vitesse. On peut accomplir de plus petits rayons, mais au prix d’un certain effort. Les skieuses de l’est préféreront peut-être le 75, mais les skieuses de l’ouest apprécieront les 3 mm qui permettent de voyager dans les contrées enneigées.

32 | SKIPRESSE

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec


Zephyr

118-68-98

Quand performance et design ne font qu’un Enfin un ski pour femmes qui n’a rien à envier à ses homologues masculins. Avec son noyau de bois et sa construction laminée, le tout nouveau Zephyr de Fischer est le ski idéal pour les skieuses expertes qui recherchent un ski de performance. Le système « Dynamic Grip Control » permet également une meilleure prise de carre pour un contrôle absolu.

fischersports.com


SS SPEED 117-69-101@177 cm | R 15,7 | 1 250 $ fixations incl. Vous aurez envie de revêtir une combinaison et d’enfiler un dossard, lorsque vous chaussez ces skis. Le SS Speed est le modèle qui se rapproche le plus d’un véritable ski de slalom géant… sans pour autant devoir affronter un parcours. Le ski exécute du court rayon de manière décente, mais c’est dans les grands virages qu’il remporte la palme, surtout sur la neige ferme. Il ne connait aucune limite de vitesse. « C’est comme conduire un bolide de course à fond la caisse », écrivait un testeur.

POWER ONE

SS MAGNUM

Les virages coupés, c’est bien, mais ce n’est pas tout. Il arrive que, dans certaines situations, une fille doive faire pivoter ses planches sous les pieds, plutôt que de les rouler sur les carres. C’est cette double capacité qui rend le Power One unique. Sa légèreté lui permet de pivoter facilement dans la neige profonde, tandis que sa taille svelte le dédie à des virages coupés rapides, sur une surface ferme. « Super sur la neige durcie et damée, il s’adapte facilement aux passages dans la neige poudreuse », résumait une testeuse.

122-71-108@177 cm | R 14,7 | 1 325 $ fixations incl. Le SS Magnum file droit devant et uniquement dans la voie de gauche… Il se fout bien des excès de vitesse. Sa force réside dans les grands virages sur la neige ferme, qu’il accomplit avec la fougue d’une machine de course. Bye-bye, polyvalence ; bonjour, fort pilote. Pour ceux qui ont un béguin pour la course à ski, allez-y, faites rincer le moteur du SS Magnum.

115-68-99@163 cm | R 13,3 | 1 075 $ fixations incl.

PERFECT ONE 115-67-99@164 cm | R 12,7 | 850 $ fixations incl.

SS TITAN 129-79-115@177 cm | R 14,7 | 1 378 $ fixations incl.

Prenez un ski léger, ajoutez-y un brin de rigidité et une coupe latérale prononcée, qu’obtenez-vous ? Un ski qui réagit vite et qui pivote facilement dans la poudreuse légère et vaporeuse, mais qui ne perd pas le nord, quand la surface se raffermit. « Performances solides, peu importe le type de neige ou de virage », écrivait une testeuse, résumant ainsi l’impression générale de ses collègues à propos de sa polyvalence. Également joli comme tout, il a contenté le sens esthétique de nos testeuses.

Un ski à taille plus large devrait, en principe, mieux performer dans la poudreuse, n’est-ce pas ? Mais quand on pense que Head a dans son écurie des skieurs aussi chevronnés que Bode Miller, Hermann Maier et Maria Riesh, on comprend pourquoi sa série Super Shape prend un tournant de course. « Je crois qu’il s’agit d’un ski de carving », commentait un testeur, qui s’attendait à une plus grande flottaison. Ces planches colossales sont à leur mieux, quand elles accomplissent des virages de Coupe du monde. Titanesque, le SS Titan.

GREAT ONE

PEAK 78 PRO

Si l’ADN d’un ski est rendu immuable une fois ce dernier sorti des presses, les réactions des skieuses à son sujet peuvent, au contraire, varier grandement. Si deux testeuses ont adoré le Great One (« Incroyable », « Direction Whistler »), d’autres l’ont trouvé difficile à contrôler. La longueur testée pourrait être en cause. À 171 cm, il s’agissait du plus long ski testé dans cette catégorie, et peut-être trop long pour certaines skieuses. Trouvez la bonne longueur, et à vous, le plaisir.

125-78-111@177 cm | R 15,7 | 950 $ fixations incl. De grandes sensations rendues faciles. Le Peak 78 Pro est rempli d’énergie et de puissance de conduite, mais il est si facile à naviguer qu’un testeur l’a dit « doux comme une peluche ». Un autre l’a trouvé « aussi relaxant qu’un massage suédois et aussi énergisant qu’une descente dans un parcours autrichien ». Cela dit, le ski est à son mieux lors de grands arcs dans la neige profonde ; bien qu’il maitrise très bien les surfaces plus fermes, lorsque c’est nécessaire. Un ski polyvalent au possible, compte tenu de sa taille mi-large.

124-78-110@171 cm | R 14,6 | 950 $ fixations incl.

WILD ONE 121-82-107@166 cm | R 16,5 | 1 025 $ fixations incl. Le Wild One aime skier dans le… wild, wild west. Amenez-le dans un enclos rempli de neige profonde, car la surface très durcie ne saurait convenir à sa légèreté et à la souplesse de son flex. Dans la neige douce, le Wild One vous donnera satisfaction, surtout si vous êtes une skieuse légère. « Super amusant sur la neige damée », écrivait une testeuse. Si vous aimez skier à une vitesse modérée, à vous, la ruée vers l’ouest.

PEAK 82 123-82-109@177 cm | R 18,9 | 1 075 $ fixations incl. Mettez le doigt sur la zone de confort, et le Peak 82 se révèle un merveilleux ski de balade, sur la neige douce. « Parfait pour la poudreuse », disait un testeur, qui a facilement repéré sa zone payante. Mais un autre testeur est demeuré perplexe. « La vie est pleine de mystères, et ce ski en est un », disait-il. Le Peak 82 est heureux dans l’âme ; il faut simplement savoir comment accéder à son bonheur.

COOL ONE 117-71-102@163 cm | R 13,6 | 625 $ fixations incl. Vous considérez le ski comme une affaire de relaxation, et non un effort herculéen. Les skis que vous choisissez doivent embrasser une attitude de détente. Le Cool One est tout indulgent. Léger et souple, il convient de le skier à une vitesse modérée, sur un terrain également modéré. « Parfait pour les petites skieuses à la touche légère », commentait une testeuse. Un ski pour skieuses « mollo ».

ICON 60 116-67-100@170 cm | R 14 | 850 $ fixations incl. Le plan est simple : il s’agit de partir en balade. Maintenez-vous-en aux pistes damées, et adoptez une attitude de bon temps. Oubliez les élans « machos ». Pour skier en famille, c’est le ski qu’il vous faut. Le Icon 60 est un ski pacifique, et non un guerrier. Il serait intimidé de voyager à une grande vitesse, sur un terrain rempli de défis. Pour du ski tranquille, plaisant et joyeux, le Icon 60 fera de votre hiver des vacances.

EVERY ONE 123-72-107@163 cm | R 12,1 | 750 $ fixations incl.

PEAK 74 FLR 121-74-107@170 cm | R 14,1 | 600 $ fixations incl.

Si certains skis dits « pour elles » ne sont en fait qu’une version féminisée de skis pour hommes, le Every One est en tout et partout conçu avec le prototype de la skieuse en tête ; une skieuse à la touche douce et délicate, faut-il préciser. Le Every One démontre de la grâce là où d’autres skis jouent de muscles. Si vous ne le poussez pas trop fort et n’allez pas trop vite, il fera tout pour vous : des pistes vertes aux pistes noires, de grands aux petits virages, même des bosses. « Un excellent compagnon pour une fin de semaine tout en finesse », écrivait une testeuse.

Prenez une grande respiration, relaxez profondément, car ce ski en fait autant. Un testeur l’a décrit comme un ski « facile, doux et souple ». « Il est indulgent dans la neige morcelée, et vif dans les bosses et les sous-bois. » La clé de sa polyvalence réside dans sa capacité à flotter au-dessus de la neige, au lieu de la transpercer. Il vous libérera l’esprit, tant que vous ne le poussez pas trop fort sur les surfaces durcies.

34 | SKIPRESSE

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec


Lindsey V. Vail, Colorado, Etats-Unis

VOUS AUSSI, VOUS ÊTES ACCRO À LA VITESSE? Admettez-le sur head-helps.com et prenez un nouveau tournant dans votre vie!


RX 12 118-70-100@176 cm | R 16,5 | 1 499 $ fixations incl. Le RX 12 a deux utilités. À première vue, il semble tel qu’il est conçu, un ski de carving, mais amenez-le dans la neige profonde, il vous dévoilera un autre visage : un ski doux et léger. Si nos testeurs ont remarqué un certain dérapage lors de mises à carres sur la neige ferme, ils ont apprécié sa sensation de légèreté et de flottaison sur la neige plus ramollie. Les skieurs légers apprécieront particulièrement sa personnalité interchangeante, qui se résume par un ski suffisamment léger pour pivoter dans la neige douce, mais de coupe latérale et suffisamment coriace pour les virages coupés.

RX 12 118-70-100@160 cm | R 13,5 | 1 499 $ fixations incl. Repérez sa zone de confort, et à vous, la magie du RX 12. On l’a décrit comme un ski « stable et intelligent, il adore glisser », selon une testeuse, qui a particulièrement apprécié sa polyvalence. Mais d’autres moins enclines à repérer la fameuse zone payante l’ont trouvé trop souple ; d’autres, trop rigide. Dans le cas particulier du RX 12, mieux vaut que son style et le vôtre concordent. Si vous êtes des atomes crochus, il vous amènera directement au paradis.

FX84 122-84-119@176 cm | R 18 | 1 299 $ fixations incl. Destination neige douce, à bord du FX84. Il peut « chigner » un peu sur les surfaces raffermies, mais plus la neige s’accumule, plus il donne l’impression de « filer sur un nuage », aux dires d’un testeur. Chez lui, à haute altitude, il n’en a que pour de grands virages dans la neige fraiche. Un ski à amener dans les contrées sauvages de l’ouest.

MX78 121-78-105@160 cm | R 14,5 | 1 399 $ fixations incl. On aime le MX78 pour sa nature enjouée. Pour un ski aussi large, il passe d’un court virage à un autre avec une aisance étonnante, même dans la neige plus molle. Une testeuse charmée a comparé sa glisse à du velours. « Doux, solide et répond aux commandes. Je suis amoureuse ! », s’est-elle exclamée. Même dans la neige profonde et morcelée, il tient sa ligne avec confiance, stabilité et exactitude.

MX88 128-88-113@178 cm | R 20 | 1 399 $ fixations incl. Une contradiction n’est pas toujours de mauvais augure. Au contraire, le MX88 peut à la fois se montrer docile et puissant, car il est souple en flexion et ultrastable. « Doux comme un agneau, lorsque c’est nécessaire, et combatif comme un lion, à la moindre indication », disait un testeur. Un ski à deux vitesses : facile et tout aller, ou rude et rapide, lorsque le cœfficient du terrain augmente. Une contradiction bien efficace.

MX88 128-88-113@168 cm | R 17,5 | 1 399 $ fixations incl. Un adjectif a fait l’unanimité : amusant ! Toutes nos testeuses l’ont décrit ainsi. Mieux encore, le MX88 semble doté d’une souplesse qui le rend capable d’adopter la forme parfaitement juste dans toutes les situations, passant avec minutie d’un type de terrain à un autre, d’un type de neige à une autre. Un ski de poudreuse doublé d’une polyvalence tout-terrain… amusant !

LX72 117-72-99@170 cm | R 16 | 1 099 $ fixations incl. On sait qu’en général, un ski souple en flexion et léger en poids perd en contrôle, lorsqu’il est skié à une grande vitesse. Eh bien, le LX72 est l’exception à la règle. Il s’agit d’un navigateur de croisière suffisamment solide sous le pied pour atteindre des vitesses ultrarapides. L’entrée des virages est particulièrement facile. Il change de direction au moindre mouvement des pieds. « Il possède juste assez d’énergie pour faire de lui un ski enjoué », disait un testeur. Enjoué et puissant, un super « combo ».

LX72

LX82

Nous avons un modèle en tête pour vous : le LX72. Possédant suffisamment d’adresse pour satisfaire la skieuse dominatrice et experte en vous, il fait preuve d’assez d’indulgence pour plaire aux intermédiaires. Si une testeuse a encensé sa flottaison, décrite comme confortable, d’autres ont précisé qu’il était « super stable à haute vitesse ». Un ski « rock’n’doux ».

127-82-109@172 cm | R 16,5 | 1 199 $ fixations incl.

117-72-99@162 cm | R 14,5 | 1 099 $ fixations incl. Vous êtes une véritable rockeuse alpine, mais cela ne vous empêche pas de démontrer une certaine touche féminine.

On ne peut trouver plus facile à l’entrée du virage que le LX82. Indulgent au possible, il fait du tout-terrain une expérience purement exploratrice. Kästle combine de nouveau avec brio deux contraires, avec un ski à la fois super léger et super stable. Le résultat : une superstar de ski polyvalent. Allez où vous voulez ; rien n’est plus facile, avec le LX82.

LX82 127-82-109@164 cm | R 14,5 | 1 199 $ fixations incl. Le LX82 est un ski qui joue gentil… bien qu’il cache une force bestiale derrière les apparences. Le ski a surpris nos testeuses, avec une vivacité à court rayon peu commune pour un ski aussi large. Laissez-le galoper dans la neige douce, et la lionne en lui rugit. « Super amusant dans la poudreuse », disait une testeuse. Une autre lui a lancé des fleurs, pour être à la fois « excitant et facile ». Bravo, Kästle. On retrouve très rarement ces deux comportements dans un même ski.

FX94 128-94-117@176 | R 20 | 1 399 $ fixations incl. À chaque ski sa mission… et la mission du FX94 est d’accomplir de grands virages musclés, dans la grosse neige. Amenez-le en altitude dans les terrains vastes et blancs, car, de toute façon, vous n’emprunterez la remontée mécanique que pour accéder à l’arrière-pays. « Direction Ouest canadien », disait un testeur. Mais il y a mieux. Comme le disait son collègue : « Confiant sur la neige damée, il brille de tous ses feux dans la poudreuse et la neige morcelée. »

FX94 128-94-117@166 cm | R 18 | 1 399 $ fixations incl.

MX98 126-98-116@174 cm | R 24 | 1 199 $ fixations incl.

À l’haltérophilie, mesdames… car il faut être une dure à cuire, pour manœuvrer cette bête de ski sauvage. Amenez-le dans les contrées vastes et enneigées, et lancez-le au galop ! Côté montagne, il lui faut de l’altitude ; alors, mettez le cap sur les Rocheuses, car les petits serpentins serrés typiques à l’est du pays le feront souffrir de claustrophobie. Une fois lancé à grands virages dans les grands espaces, il commence à respirer… et à s’amuser. « Super pour le hors-piste », disait une testeuse, précisons-le, bien musclée.

Atteignant presque 100 mm sous le pied, le MX98 n’en a que pour la poudreuse. Théoriquement, il mise sur ses spatules relevées, plus que sur sa coupe latérale, pour engendrer ses virages. Il va de soi que son arc de prédilection est de grande taille, tout comme l’est la neige qu’il aime skier. Mais il s’avère plus polyvalent qu’on pourrait le croire, pour un ski d’une telle dimension. Attendez tout de même un avertissement de neige abondante, avant de le sortir de la boîte à skis.

36 | SKIPRESSE

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec


DOBERMANN SPITFIRE PRO EDT

DOBERMANN SPITFIRE PRO

124-72-107@170 cm | R 14 | 1 329 $ fixations incl.

122-70-105@162 cm | R 13 | 1 219 $ fixations incl.

Faites un tour avec le Spitfire Pro, si vous skiez pour la sensation de liberté et de légèreté qu’apporte ce merveilleux sport. Le ski se veut comme un papillon : il plonge dans les virages, et en ressort vainqueur. Besoin d’ajuster la taille du rayon ? Un tout petit mouvement des pieds fera l’affaire. Les grands gaillards pourraient le trouver un peu nerveux, mais les plus légers le trouveront « très excitant sur les surfaces durcies », comme disait un testeur, qui l’a décerné favori dans sa catégorie. Parfait pour les petits mecs.

Un véritable ski tout-terrain file non seulement à toute vitesse sur les boulevards damés, mais il adoucit vos descentes dans les sentiers mal léchés. Vivement le Spitfire Pro, pour son comportement de véhicule utilitaire. Nos testeuses ont d’ailleurs adoré le conduire : poudreuse, bosses, neige damée, durcie ou morcelée… Peu importe le type de neige, de terrain et de virage, le ski s’adapte. « Un super ski tout-terrain doté d’une sensation de course en bonus », concluait une testeuse. Quand le VUS rencontre la Ferrari.

FIREARROW 80

FIREARROW 74

132-80-115@172 cm | R 15 | 1 329 $ fixations incl.

126-74-109@156 cm | R 12,5 | 999 $ fixations incl.

On reconnait un bon ski tout-terrain à la variété de choses qu’il peut accomplir selon votre humeur du jour, le terrain skié et la neige tombée. Le FireArrow 80 fait tout, tout en préférant les passages larges et la neige bien douce. Coloré tant littéralement que symboliquement, il s’avère « un jouet tout-terrain qui amusera les skieurs de tout âge, toute la journée », concluait un testeur, tout sourire.

Notre approche pour mieux comprendre le FireArrow 74 est purement mathématique. Prenons tout d’abord la longueur testée : 156 cm, puis le fait que le ski s’effile de 52 mm jusqu’à la taille, à partir d’une spatule de 126 mm. L’équation donne un rayon de 12,5 m, en soi très serré. En français, maintenant ? Prenez le conseil d’une testeuse, qui l’a décrit comme : « un ski vif pour effectuer du carving à court rayon ». Rempli d’énergie, il descend adroitement la montagne.

HOT ROD TEMPEST

PHENOM

127-80-111@170 cm | R 15 | 999 $ fixations incl.

123-76-107@162 cm | R 13,5 | 899 $ fixations incl.

C’est vrai que le Hot Rod Tempest offre une sensation de légèreté sous le pied. Attention, il renferme tout un punch. Il change de direction à la moindre pression de l’orteil. Aussi facile qu’il soit à manœuvrer, « il aime les défis », disait un skieur. Ne vous laissez pas distraire par ses rugissements, il demeure tout de même obéissant, peu importe la surface.

Parfois, vous skiez avec vigueur ; parfois, vous skiez avec douceur. Parfois, vous attaquez la montagne ; parfois, vous préférez vous la couler douce. Le Phenom incarne parfaitement votre dualité. Il peut s’avérer gracieux et détendu, ou encore musclé et vaillant, pour les jours de performance. On aime son génial « combo » d’indulgence, d’énergie et de joli look.

JET FUEL I-CORE

INFINITE

126-84-112@170 cm | R 17 | 1 099 $ fixations incl.

127-80-111@162 cm | R 13,5 | 999 $ fixations incl.

Les bons skis ne sont jamais factices. Ils ne prétendent pas être une chose, alors qu’en vérité, ils sont tout autre. Vous savez à qui vous faites affaire la seconde fois que vous embarquez sur des Jet Fuel : un ski digne de confiance qui va partout, sans prétention. En dépit de son nom, il ne s’agit pas d’un démon de la vitesse. Allez partout, peu importe la neige, le terrain et le type de virage, mais gardez le ski à une vitesse modérée, et il accomplira son boulot avec confiance. « Il est facile à skier, et ne vous réserve aucune surprise », écrivait un testeur.

Skier dans la poudreuse ne signifie pas toujours flotter à la surface de la neige douce. En fait, on peut assurément apprécier un ski qui fait preuve d’énergie en fin de virage et qui nous propulse dans le prochain tournant. Le Infinite est ce genre de ski qui « charge » dans la neige profonde à coups de grands virages, qu’il termine avec une poussée d’énergie. Mieux encore, il donne une sensation de GS sur la neige plus ferme. Un ski de poudreuse avec un penchant pour la course… plutôt bonne, cette idée.

DOBERMANN SPITFIRE

CONQUER I-CORE

122-70-105@170 cm | R 14 | 1 049 $ fixations incl.

126-84-112@162 cm | R 15 | 1 099 $ fixations incl.

À première vue, cela pourrait sembler contradictoire, mais ce sont les skieurs les plus légers en poids qui ont préféré le Dobermann Spitfire, un ski lourd et rigide. « Il peut être très demandant, mais il donne en retour », disait un testeur. Toutefois, un autre testeur mettait en garde : si vous n’êtes pas centré et concentré, il peut se transformer en « animal sauvage ». Cela dit, nos grands gaillards aussi l’ont aimé. Soyez simplement prêt à le pousser avec force, pour obtenir des virages coupés et parfaitement nets.

Nos testeuses ont été conquises par le Conquer, et elles ne se sont pas fait prier pour exprimer leur penchant pour ce modèle de ski dynamique, puissant et capable de tout. « Je l’aime, je le veux », disait une testeuse, qui a particulièrement craqué pour sa combinaison de taille large et de grande coupe latérale, au profit d’une plus grande polyvalence. Et pourquoi ne l’aimeraient-elles pas ? Le Conquer i-Core est virtuellement sans faiblesse. Le Conquer conquiert tout… et toutes.

FIREARROW 74

FIREFOX

126-74-109@172 cm | R 14,5 | 999 $ fixations incl.

122-70-105@154 cm | R 12 | 1 049 $ fixations incl.

Il ne fait pas de doute que nos testeurs ont aimé ce ski ; ce sont les raisons pour lesquelles ils l’ont aimé qui sont plus difficiles à cerner. En effet, le FireArrow 74 a engendré bien des opinions de la part de nos testeurs, qu’ils soient de puissants skieurs ou des skieurs de finesse. On l’a décrit meilleur aux longs virages et meilleurs aux courts virages, de flex rigide et de flex souple. Il ne fait pas de doute que votre style personnel entre particulièrement en ligne de compte, dans le cas du FireArrow 74. Et vous, que lui trouverez-vous ?

Mesdames, on ne traine pas des pieds… enfin, pas si on est chaussées du Firefox. Ce ski demande une pilote engagée et énergique. Oubliez-le, si vous êtes en perpétuel état léthargique… et de lendemain de veille. Sa nature bestiale exige une skieuse plus forte que fine. Mettez-y du muscle, et vous obtiendrez, selon une testeuse : « une superbe connexion avec la neige ». Plus vous lui donnez d’énergie, plus il vous en rendra… s’il ne vous met pas à plat, comme l’a fait votre dernière tequila !

HOT ROD IGNITER TI

DRIVE

123-76-107@170 cm | R 15 | 899 $ fixations incl.

123-76-107@154 cm | R 12 | 699 $ fixations incl.

Ne dites pas non à un supplément protéique, si vous avez en tête de chausser le Hot Rod Igniter. Nos grands gaillards étaient tout sourire. « Pas besoin de se battre avec lui, il est à point flexible », dit l’un d’eux, du haut de ses 88 kg de puissance. Mais son collègue plus léger de 20 kg disait : « mieux vaut avoir de bonnes jambes »… d’où les protéines, mon homme !

Comme une ballerine, le Drive est tout en souplesse et bouge élégamment, et son « corps » est tonifié et athlétique. Le Drive arrive à si bien intégrer les dichotomies qu’une testeuse lui a accordé une note parfaite à tous les niveaux. Il entre dans le virage sans le moindre effort, puis tient tout au long de l’arc avec force. « Il n’y a rien de mielleux dans ce ski. » Athlétique et élégant ? Ça promet.

38 | SKIPRESSE

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec


G

Silver Sponsor

NUMéro UN par paSSIoN nordicacanada.com

partenaire argent

DOBERMANN® SPITFIRE EDT XBI CT

le SpITFIre eDT eT le DoBerMaNN® pro eDT 130. MoINS De TorSIoN, plUS De pUISSaNce.

L’EDT améLiorE L’EfficaciTé DE La sTrucTurE DE La chaussurE, opTimisE La Transmission D’énErgiE, ET augmEnTE La rigiDiTé En Torsion.

DOBERMANN® PRO EDT 130


STRATO 70 TLD TI Sur les neuf testeurs qui ont mis à l’essai le Strato 70 TLD Ti, cinq lui ont attribué le titre de meilleur ski de sa catégorie. Non seulement cela fait de lui le ski le mieux coté parmi ses pairs, le Strato 70 TLD Ti s’est également emparé des honneurs du ski le mieux coté de tout le ski-test 2010-2011 (version pour hommes) ! « Un doux ski tout-terrain », disait un testeur. Il fait tout sans effort, sans poser de questions. Bravo, Rossignol.

STRATO 70 TLD TI 124-70-112@160 cm | R 13,1 | 949,99 $ fixations incl.

RADICAL 8 SL WC OVERSIZE 124-70-112@165 cm | R 11 | 950 $ fixations incl. Pour ceux qui affectionnent une sensation de légèreté sous les pieds, le Radical 8 SL est un poids plume, tout à fait à l’aise à une bonne vitesse et qui attaque les virages comme une fléchette perçant une cible. Si les arcs allongés nécessitent une pression soutenue pour maintenir l’action dirigeante durant le virage — le rendant ainsi demandant — le ski se reprend au court rayon, qu’il exécute avec exactitude et aplomb. Notons que ce sont nos testeurs à la touche légère qui l’ont coté le mieux. Les autres l’ont perçu comme nerveux. Une affaire de goût.

Certains modèles de ski rendent le sport si facile que vous aurez presque l’impression de tricher. Une testeuse s’est presque plainte du fait qu’il était « trop facile à faire tourner ». Si vous êtes capable de vivre avec un ski qui ne vous fera pas travailler trop fort, vous aimerez le Strato 70 TLD Ti. « Il absorbe les vibrations, rend tout doux et pardonne toutes les erreurs », écrivait une autre testeuse. Pourquoi ne pas se faciliter la vie ?

ATTRAXION 8 ECHO 127-75-108@162 cm | R 12,8 | 900 $ fixations incl.

AVENGER 82 TI 126-82-112@170 cm | R 16,8 | 1 125 $ fixations incl.

Avec sa forme « vavavoum », qui s’effile de 50 mm de la spatule à la taille, il faut s’attendre à des virages serrés, bien définis… et faciles. Une testeuse l’a dit aussi simple à opérer qu’il l’est de « faire couler l’eau du robinet ». Ce qui est surprenant, c’est à quel point il est bon en tout. En fait, on ne lui a remarqué aucune faiblesse. Une petite perle de ski tout-terrain.

« Comme du gâteau », a lancé un testeur, envoûté après quelques descentes avec le Avenger 82 Ti. « Il fait tout bien. » Le ski n’est pas mollasse pour autant ; en fait, il est bien musclé. Il exécute tous types de virage dans tous types de neige, avec une facilité qui n’en dément pas. Il possède néanmoins la force nécessaire pour tenir bon, quand un pilote puissant le pousse à aller vite.

S80W FREESKI 122-80-109@165 cm | R 13,1 | 800 $ fixations incl.

AVENGER 76 TI 127-76-108@170 cm | R 15 | 900 $ fixations incl.

Parfois, un ski un peu plus « mollo » est ce qu’il faut. Un ski qui glisse de virage en virage, au lieu de bondir avec un trop-plein d’énergie. Le S80W est destiné à celles qui skient doucement, et non pour les guerrières qui aiment quand les fins de virage se font en lance-pierre. Le S80W est plus qu’heureux d’être de connivence avec vous, et il apprécie également votre style tranquille.

Qui aurait cru qu’un ski peut être aussi facile à faire tourner ? Le tout léger Avenger 76 Ti fait pratiquement de la télépathie avec son skieur, exécutant un virage au moment où ce dernier y pense. Mieux encore, il a été apprécié par les skieurs lourds, qui ne sont pas venus à bout de lui. Sa souplesse lui permet également d’affronter les bosses et la neige morcelée, tandis que sa coupe latérale bien tonifiée lui fait mordre la neige ferme.

S86W FREESKI 130-86-116@165 cm | R 14,3@170 cm | 800 $

S86 FREERIDE 130-86,5-116@178 cm | R 15,9 | 800 $ Faites confiance au S86 Freeride, pour passer, sans vaciller, d’un type de neige à un autre. De la poudreuse à la neige morcelée, en passant par les champs de bosses, le ski prouve sa stabilité infaillible. Il ne s’agit peut-être pas du ski le plus vif qui soit. Comme le disait un testeur : « Les véritables experts qui recherchent un ski fort pour bombarder la neige profondément tracée à toute vitesse et à long rayon l’aimeront. » Pour les « enfonceurs de barrières » qui transigent à la fois dans le hors-piste et dans l’enclos balisé, le S86 Freeride assure des passages doux.

Contrairement au S80W, le S86W demande du muscle et de l’énergie. Pas surprenant que nos deux plus lourdes testeuses l’aient trouvé facile à manœuvrer. Elles le décrivent comme « un super ski de freeski ». Les fortes skieuses qui tracent de grands virages dans la grosse neige seront de connivence avec la nature du S86W. La polyvalence n’est pas sa caractéristique dominante. De toute façon, vous l’amènerez loin (genre à Whistler et à Jackson Hole), là où la polyvalence ne compte pas vraiment.

ATTRAXION 3 ECHO 121-72-100@162 cm | R 14,6 | 800 $ fixations incl.

AVENGER 74 CARBON 120-74-110@166 cm | R 15 | 575 $ fixations incl. Parlons esthétique, un instant. Avec la venue des skis à cambrure inversée, offrant une meilleure flottaison sur la neige profonde, il fallait s’attendre à ce que les fabricants appliquent la recette à d’autres types de ski. C’est maintenant chose faite, avec le Avenger 74 Carbon : un ski plus étroit, mais doté d’une cambrure inversée dans le but de faciliter le pivot. « Il aime s’amuser, sauter et tourner partout », disait un testeur. Il n’y a pas plus faciles virages, mais maintenez votre vitesse.

Certains skis conçus pour la skieuse intermédiaire sont si souples que l’on pourrait les dire fluets. On ne le dirait certainement pas du Attraxion 3 Echo : une exception à la règle. « Ce ski aime aller vite et skier à la dure », disait une testeuse. Conçu selon des calibrations intermédiaires, il possède suffisamment de douceur, bien qu’il dispose de suffisamment de force pour plaire aux amatrices de grands virages forts. Parfait pour les aspirantes au niveau expert.

S74W 114-74-104@160 cm | R 13,4 | 675 $ fixations incl.

S3 FREERIDE 128-98-118@178 cm | R 19,8 | 675 $ Un ski de poudreuse n’en a que pour la poudreuse, n’est-ce pas ? Pas dans le cas du S3 Freeride. C’est vrai qu’il fait un tabac dans la neige folle, mais amenez-le faire un tour sur la neige damée, et il vous surprendra par la précision de ses virages coupés. « Belle surprise sur la surface entretenue, très capable aux virages coupés », observait un testeur. Un ski à la fois de poudreuse et de carving ? Un très capable deux dans un.

40 | SKIPRESSE

Quand les ingénieurs de chez Rossignol ont voulu faire un ski « de plus grande indulgence et plus facile à manœuvrer », ils ont décidé de combiner une cambrure traditionnelle sous le pied avec des cambrures inversées à la spatule et au talon. Nos testeuses ont mis la concoction à l’essai, et qu’en ont-elles pensé ? La majorité a jugé l’idée bonne. Dans tous les aspects testés, le S74W s’est montré un ski complet et fiable, particulièrement stable à haute vitesse. Pari gagné, pour Rossignol. Le ski a été super bien coté pour l’entrée du virage et l’indulgence.

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec

Photo : Blake Jorgenson

124-70-112@170 cm | R 13,1 | 1 050 $ fixations incl.


SSE LEVOIX, AUTE VITE H À S DE CHAR E G IF A S S IR A V M S U DE IÈRE D ETITE-RIV P A L S N A ORTIN, D IS DE LA F O -B S U O S U JUSQU’A ER 82TI LE AVENG BER.. U JAMAIS TOM E S IS A L , L A É R T NE ME N ECTE, MO

Photos © Stefcande.com

C H IT 37 A N S , A R P IE R R E , T H IV E R E C I K S DE 20 JO UR S

VIRAGES. S E T , E T NE, TA PIS TA MONTAG TA FAÇON. À E É N R U UNE JO TE FAUT. L ’I U Q I K S A LE ROSSIGNOL

i T 2 8 CTANE R ’O D E E G IC N D IN AVE UN SKI À HAUT E L’ALLIANC

D

ET ORMANCE E LA PERF

SATILITÉ

DE LA VER

UR O P S FAIT VRE I S TE


24 HOUR 119-72-103@170 cm | R 15,1 | 1 125 $ fixations incl. On pourrait surnommer le 24 Hour le voltigeur, tant il s’ajuste à toutes les conditions pour accomplir son boulot. Plusieurs testeurs, mais pas tous, ont aimé sa polyvalence. « C’est le ski qui s’adapte au terrain, et non le skieur au ski », disait l’un deux. De quoi skier pendant 24 heures…

24 HOUR 119-72-103@162 cm | R 13,6 | 1 125 $ fixations incl. Le 24 Hour est un modèle qui cherche à plaire. Nos testeuses ont particulièrement aimé sa disposition aventurière et sa volonté d’accomplir ce que skieuse veut. Se la couler douce ? Pas de problème. Descentes plus avancées ? Demandez, et recevez. Ce ski énergique et amusant ne vous laissera pas tomber.

CROSSMAX 119-72-103@170 cm | R 15,1 | 1 125 $ fixations incl. Le Crossmax accomplit une mise à carres si précise que vous pouvez presque entendre ses griffes mordre la neige, qu’elle soit glacée ou ramollie. « Un travailleur de ski, bon sur toutes sortes de surfaces », disait un testeur. Un spécialiste du carving, il fait des virages coupés n’importe où.

XW TORNADO TI POWERLINE 120-79-107@166 cm | R 15,6 | 1 249 $ fixations incl.

XW TORNADO TI POWERLINE 120-79-107@173 cm | R 16,3 | 1 249 $ fixations incl. Avertissement : maintenez une position vers l’avant. Les spatules rigides du XW Tornado Ti Powerline requièrent qu’une forme de pression soit appliquée. Une fois la poussée donnée, il se lance dans de grands virages précis, surtout s’ils sont à long rayon. Sinon, il décidera lui-même où il ira. Deux de nos testeurs l’ont trouvé si délectable qu’ils l’ont comparé à un bon cru.

Skieuses puissantes, voici une paire de planches qui vous plaira. Pour obtenir de ce ski tout ce qu’il promet, vous devez y mettre du muscle et accomplir des virages avec force. Une testeuse l’a décrit comme « rigide et demandant », mais le plus surprenant, c’est qu’on l’ait aussi dit « incroyable dans la poudreuse ». Cela en dit long sur les caractéristiques inhabituelles du XW Tornado Ti Powerline. De puissance et de bonne flottaison, il conviendra à la skieuse tout-terrain de haute montagne.

ORIGINS DIAMOND 120-77-105@159 cm | R 12,9 | 1 125 $ fixations incl. On peut apprécier un ski pour ce qu’il est, mais aussi pour ce qu’il n’est pas. Ce que le Origins Diamond ne fait pas, ce sont des erreurs. En fait, sa force réside dans sa capacité à tourner avec précision, peu importe le type de neige et de terrain. « Souple et stable partout », disait une testeuse. Une petite chose qui aura déplu est sa sensation de vibration à haute vitesse. Allez-y « mollo » sur l’accélérateur… À vous, les descentes amusantes.

XW ENDURO 127-85-112@177 cm | R 17,4 | 1 249 $ fixations incl. Le XW Enduro a été créé pour répondre au commandement suivant d’un testeur : « Dans la poudreuse et la neige tracée, pesez sur l’accélérateur. » Son collègue de renchérir : « Et demeurez centré. » Le XW Enduro n’est pas un ski purement de poudreuse. S’il se sent chez lui dans la neige abondante, il n’est pas nécessairement tout de flottaison. Il y a mieux, car il aime être poussé à grands virages, à une grande vitesse. De quoi plaire aux kamikazes de l’ouest.

24 DAYTONA 119-71-103@162 cm | R 13,1 | 975 $ fixations incl. À la fois amusant et polyvalent, le 24 Daytona s’adapte au style de bon nombre de skieuses. Skiez-le à la dure, ou tout doucement ; tout lui convient. Il entre dans les virages avec aisance, et en ressort facilement contrôlé. Superbe pour les escapades de fin de semaine, pour se promener partout sur la montagne, tant et aussi longtemps que vous n’êtes pas trop dure avec lui.

24 DAYTONA 119-72-104@169 cm | R 14,6 | 975 $ fixations incl. Le flex peut s’avérer un peu difficile à saisir, sur ce ski. Un de nos testeurs vous met en garde d’être vigilant. Si vous arrivez à adopter la position clé, qui permet de faire plier le ski de manière appropriée, vous vous la coulerez douce… Sinon, vous vous retrouverez en plein rodéo ! Les testeurs qui ont repéré la zone de confort ont particulièrement aimé ce ski lors de grands virages. La passivité vous incrimine... La zone de confort est la clé du mystère 24 Daytona.

ORIGINS OPAL 120-74-102@160 cm | R 13,6 | 899 $ fixations incl. Fanatique des pistes de niveau intermédiaire, vous aimez les dévaler à coups de grands virages. Le Origins Opal a été conçu avec la « reine de la vitesse de niveau intermédiaire » en tête. Il n’en a que pour les grands rayons. « Il adore être mis à carres et à vitesse », affirmait une testeuse. Il suffit de dire qu’il est plutôt spécifique, mais ce qu’il accomplit, il le fait merveilleusement bien. À vous, les balades véloces.

XW STORM 120-75-103@168 cm | R 15,3 | 899 $ fixations incl. Le proverbe Tous les goûts sont dans la nature se prête très bien au XW Storm : un ski qui n’a trouvé aucun consensus, dans notre ski-test. Nous avons obtenu toutes sortes de commentaires à son sujet. « Son agilité m’a revigoré », disait l’un. « Rigide et léthargique », contredisait un autre, juste pour être, à son tour, contredit par un collègue, qui a trouvé le ski trop souple. Si le XW Storm convient à votre style, il pourrait vous plaire énormément.

GEISHA 128-99-118@173 cm | R 23,1 | 849 $ Mordez la poussière, et poussez-le à fond. Spécialiste sur la neige profonde, le Geisha doit être activé par une skieuse forte, pour prouver ses compétences. Une testeuse l’a dit « super dans la poudreuse », mais ajoutons que vous devrez y mettre du muscle, pour en dire autant. Malgré son nom, le Geisha n’est pas un ski pour une petite poupée, mais plutôt un ski pour une guerrière.

SENTINEL 125-95-121@184 cm | R 21,1 | 849 $ Raffermissez ces muscles par quelques séances d’haltérophilie, messieurs, car le Sentinel est un colosse de ski. Même qu’un testeur l’a destiné à un « skieur brutal », et un autre l’a surnommé « Raging Bull ». Si votre journée passée sur les pentes n’inclut pas de descentes super rapides, oubliez-le. Le Sentinel est un pur ski de haute montagne : à fond la caisse ou pas du tout. Attention, pas besoin d’être un colosse de skieur, pour le conduire… mais vous devez à tout le moins skier colossalement. Distinction faite.

42 | SKIPRESSE

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec


SUPER FRONT THREE

SUPER MOUNTAIN ONE

117-65-101@165 cm | R 13 | 1 895 $ fixations incl.

123-71-105@170 cm | R 17 | 1 395 $ fixations incl.

Il n’y a pas d’entrées de virage plus faciles qu’avec le Super Front Three. Attention, vous devez être capable de tenir bon tout au long de l’arc, car la rigidité de son talon le rend explosif en fin de virage. Fantastique pour les skieurs agressifs, il faut se méfier, si vous n’êtes pas centré et concentré, car il peut vous en faire voir de toutes les couleurs. Avec une entrée facile et une finale tout en force — c’est un beau « combo », pour un ski de virages coupés !

Si vous cherchez un ski gentil pour des descentes toutes douces… mieux vaut aller voir ailleurs. Le Super Mountain One est un fugitif du laboratoire de compétition, qui a revêtu un costume de ski intermédiaire. Si vous êtes un grand gaillard fort en tout-terrain, avide de grands virages, à une grande vitesse, vous aurez entre les mains le bon outil. Pas trop « pépère », ce ski intermédiaire.

SUPER FRONT TWO

SUPER FRONT TWO 116-66-101@158 cm | R 12,5 | 1 895 $ fixations incl.

116-66-101@174 cm | R 16,5 | 1 895 $ fixations incl. Repérer la zone de confort sur un ski est comparable à accorder un instrument de musique. Après une cacophonie assourdissante sort soudainement une note harmonieuse, parfaitement juste. Les testeurs qui ont réussi à trouver la zone payante du Super Front Two skiaient avec lui à l’unisson, et il s’est avéré le favori pour trois des quatre plus lourds testeurs du groupe dans cette catégorie. Restez-en aux virages coupés sur la neige ferme.

Mieux vaut être généreuse, chère skieuse, car le Super Front Two vous en demandera encore et encore. Demander quoi, au juste ? De l’énergie ! Ce spécialiste des virages coupés entre dans la danse que lorsque vous « chargez » la partie avant du ski de votre illustre énergie. « Une fois la zone de confort repérée, il devient très amusant », disait une testeuse. Sinon, il vous avale tout rond.

CROSS-OVER TWO

CROSS-OVER THREE 126-84-112@162 cm | R 15 | 1 795 $ fixations incl.

131-77-111@176 cm | R 15 | 1 795 $ fixations incl. Si nous nous fions au fait que deux des plus grands testeurs ont noté le Cross-Over Two comme leur favori dans cette catégorie, nous pourrions, à tort, tirer quelques conclusions rapides. En nous basant sur cette information, nous serions en droit de nous attendre à un ski rigide et colosse, qui ne plierait que sous la volonté d’un skieur tout aussi coriace. Il s’agit ici du Cross-Over Two : un ski, oui, rigide, mais doté d’un effilage de 54 mm de la spatule à la taille ; ce qui rend l’entrée de virage facile, même pour les plus légers skieurs. Ski talentueux au tout-terrain, sa force réside dans les grands virages coupés, exécutés à une bonne vitesse.

Pour une fois, l’esthétique du ski semble aller de pair avec son comportement en piste : simple, explicite… et puissant. Ce ski musclé demande une force colossale. Il punira votre gentillesse féminine, mais poussez sur l’accélérateur, allez-y abruptement dans de grands virages coupés, et c’est vous qui donnerez une leçon à la montagne. « Vous n’avez pas d’abonnement au gymnase ? Ne vous approchez pas de ces skis », mettait en garde une testeuse. Droit devant, Madame univers.

CROSS-OVER THREE

SUPER MOUNTAIN ONE

126-84-112@170 cm | R 17 | 1 795 $ fixations incl. Sonnez l’alarme, l’heure de la bataille est arrivée. Le Cross-Over Three est un « Top Gun » de ski, et il lui faut un soldat musclé pour le manœuvrer. Comme un avion de combat F-16, il voyage à la vitesse de « Sonic ». Lourd et rigide, le Cross-Over Three incarne l’artillerie lourde. Facile ? Pas vraiment, mais pour un skieur armé et prêt à prendre d’assaut la montagne, la victoire est à portée de main.

123-71-105@154 cm | R 15,5 | 1 395 $ fixations incl. Comme un bolide de course arborant un design à l’italienne (moteur puissant, look chic et d’enfer), le Super Mountain One se transforme en machine de course, sur les pentes. En fait, il dévoile tout son talent, quand la vitesse atteint une vélocité vertigineuse, sur un parcours ferme. S’il punit la timidité, il récompense les slalomeuses qui skient comme Jacques Villeneuve conduit.

Nous sommes très heureux de vous annoncez la réouverture de Bernard Trottier Sports, Boulevard Taschereau, à Greenfield Park. Toute l’équipe Bernard Trottier Sports est plus en forme que jamais !!! Maintenant boutique spécialisée seulement qu’en sport d’hiver, les nouveaux propriétaires et la famille Trottier ont qu’une idée en tête ; le service, la qualité et les justes prix et ce, appliqués sur l’ensemble de nos produits tel que Ski Alpin, Ski de fond, Planche à neige, Raquette et Vêtement d’hiver. Informez-vous sur l’entretien haute performance pour vos ski et planche à neige grâce à notre équipement extraordinaire Montana. www.montana-international.com Visitez www.bernardtrottier.com et courez la chance de gagner un voyage pour 2 à Val d’Isère en collaboration avec

Maintenant une seule adresse pour mieux vous servir : 3680, Boul. Taschereau, Greenfield Park J4V 2H8 | 450 671-3793

Volkl Rossignol Atomic Élan Fischer Roxy Burton Forum The North Face Ripzone Orage Jupa Helly Hansen Karbon Phenix et bien d’autres...

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec

Sur présentation de ce coupon,

obtenez

10

% de rabais * * DÉTAILS EN MAGASIN


Tax Free (Almost). (Very) High Interest.

Call

0817 9 4 5 1-866 o book

ent t g a l e v a tr ation or your REAL ski vac n your ow

No, this isn’t a real estate ad, because here we celebrate mountains, not million dollar condos. This is to remind you of yet another great reason to ski in Alberta. 0% PST. 100% Interest. This is where real happens. Three of the world’s finest ski resorts, almost 8,000 acres of terrain, all in the heart of Canada’s Protected Playground™, Banff National Park.

W Banf in a trip to f-L For m ake Lo uise www ore de ! .Rid tails eThe

v Rock isit ies.c a

WWW.SKIBIG3.COM/SP


TIGERSHARK 10 FOOT

ATTIVA FUEGO

121-73-102@168 cm | R 14,8 | 1 135 $ fixations incl.

124-72-93@158 cm | R 14,6 | 1 050 $ fixations incl.

Le Tigershark 10 Foot réussit à intégrer le yin et le yang de la glisse. En amalgamant les caractéristiques d’un ski récréatif avec la puissance d’un ski de course, Völkl a mis au point un maitre de ski tout-terrain, un ski à toutes fins idéal. Les compliments fusaient : « conviendra à différents types de skieur », disait un testeur. « Aussi précis et pratique qu’un couteau suisse », disait un autre. Dit autrement, le Tigershark 10 Foot fait tout bien, peu importe qui est aux commandes.

Le Fuego de la série Attiva est le genre de ski qui, selon notre expérience, n’impose aucune personnalité dominante. Au contraire, il vous laisse décider ce que vous voulez de lui. Nos testeuses l’ont aimé pour diverses raisons : fiabilité, polyvalence, stabilité et performance dans la neige douce. Nos testeuses ne sont toutefois pas arrivées à un consensus — ni sur ses forces ni sur ses faiblesses. Essayez-le, afin d’en tirer votre propre conclusion.

UNLIMITED AC 30

ATTIVA TIERRA

124-80-107@177 cm | R 18,4 | 1 100 $ fixations incl.

129-78-99@161 cm | R 14,8 | 1 050 $ fixations incl.

Le Unlimited AC 30 est la précision incarnée. Une précision qui se chiffre à un rayon de 18,4 m, pour être exact. Ne versant pas dans la polyvalence à outrance, il accomplit toutefois avec brio ce pour quoi il a été conçu… et à la vitesse de l’éclair, doit-on ajouter. Un maitre du grand rayon.

Le Tierra de la série Attiva s’est donné pour mission de plaire à tout le monde, tout le temps, en devenant un ski tout-terrain, destiné à tous les types de skieuse. Noble ambition, mais le ski s’avère néanmoins plus disposé à répondre aux commandes d’une skieuse grande et forte. Côté statistiques, le Tierra a reçu de très bonnes notes, pour tous les critères. Ce qui a le plus impressionné nos testeuses demeure la manière dont il passe d’un type de neige à un autre.

KENDO

KENJA

127-88-109@177cm | R 21,9 | 800 $

129-86-105@163 cm | R 17,7 | 800 $

Vous avez bel et bien conscience que vous êtes en train de skier dans un demi-mètre de poudreuse, mais le type de virage que vous faites, du genre GS super rapides, vous donne l’impression d’être sur un parcours de course. Pas surprenant, puisque vous êtes chaussé de Kendo, un modèle qui donne au tout-terrain une sensation de racing. Attention, « il lui faut un pilote d’expérience », informait un testeur. Si vous avez le talent et la force physique nécessaires, à vous, l’expérience Kendo.

Le Kenja est ce genre de modèle de ski pour lequel il vaut mieux trouver la zone de confort « presto » ; sinon, il vous « bardasse » ici et là. Une fois la zone payante repérée, « chargez » droit vers les portes du paradis. Prenons le temps de répéter le mot « charger », puisqu’il est impératif que vous en fassiez autant. Pour lui donner de l’énergie, le Kenja a besoin d’une forte pilote. Après tout, ne faut-il pas savoir gagner son ciel ?

UNLIMITED AC 20

ATTIVA SOL

118-74-103@170 cm | R 16,1 | 900 $ fixations incl.

126-75-96@158 cm | R 14,7 | 800 $ fixations incl.

On pourrait surnommer le Unlimited AC 20 « Monsieur énergie ». Donnant la sensation d’être légèrement « surcaféiné », ce ski plutôt léger passe d’un virage à l’autre avec enthousiasme et vivacité. Un testeur l’a comparé à une gazelle : « prompt, rapide et intense ». Si vous êtes vous-même Monsieur énergie, à vous, la glisse véloce et athlétique. Skieurs décaféinés, mieux vaut aller voir ailleurs.

Le Sol de la série Attiva veut tout ce que vous voulez, et surtout aller où vous irez. Donnez-lui du terrain varié, de la neige changeante et du changement dans votre style de descente ; il en redemandera. Parfait pour une intermédiaire prête à passer à un niveau plus avancé. Répond à la délicate touche d’une skieuse intermédiaire, mais s’avère suffisamment puissant pour être conduit avec force.

UNLIMITED AC 10

ATTIVA ESTRELLA

117-72-103@170 cm | R 15,4 | 700 $ fixations incl.

124-73-94@158 cm | R 14,8 | 700 $ fixations incl.

Si le Unlimited AC 10 possède tout pour se faire aimer, les grands gaillards pourraient tout simplement l’adorer. En fait, deux de nos plus lourds testeurs l’ont classé au meilleur rang de sa catégorie. L’un d’eux a particulièrement aimé ses multiples personnalités. Le ski fait du long et du court rayon. Il se promène doucement, ou « charge » avec vigueur ; il roule vite, ou lentement.

Élégant, précis et gracieux, le Estrella de la série Attiva incite les grands sourires et la confiance en soi. Le ski accomplit tout avec la grâce d’une ballerine. Völkl combine sa tenue à carres légendaire à une entrée de virages super facile, pour faciliter l’arrivée dans le merveilleux monde des virages coupés. Mieux encore, il s’avère super polyvalent.

SENSOR 2

ATTIVA LUNA

115-69-100@168 cm | R 15,2 | 630 $ fixations incl.

124-73-94@158 cm | R 14,8 | 630 $ fixations incl.

Avez-vous déjà entendu parlé de « virages coupés confortables » ? C’est de cette manière que Völkl décrit la glisse du Sensor 2. Une affirmation confirmée par nos testeurs, du moins si puissance et musculature font partie de votre vocabulaire, car une fois le virage (ultrafacile) amorcé, sa mise à carres est on ne peut plus coriace. Un testeur le recommande aux skieurs « fanatiques de force gravitationnelle ». Spécialiste des virages coupés, le ski s’est fait remarqué pour sa capacité à tracer des virages nets et au-delà de son rayon prescrit.

Le Luna de la série Attiva lance sa mission spatiale vers une glisse on ne peut plus douce et confortable. « Parfait pour la skieuse qui aime être en contrôle dès l’entrée du virage », disait une testeuse. Maintenez son « plan de vol » simple et facile, et le ski inspire confiance. Mission accomplie, pour les promenades du dimanche.

MANTRA

AURA

133-96-116@177 cm | R 20,3 | 850 $

130-94-113@170 cm | R 21,1 | 850 $

Grâce à son comportement en piste, le Mantra pourrait très bien se valoir le surnom de « macho ». Ruisselant de testostérone, le ski insiste pour attaquer la montagne. Allez-y dans le genre grand format, grande force et grande vitesse. Large en taille, le Mantra surprend par sa capacité à accomplir avec férocité des virages coupés, sur la neige ferme. Mais c’est l’exception. En général, il n’en a que pour le freeride. Skieurs « machos », amusez-vous sur le terrain pentu et amplement neigeux.

Beau comme un cœur, le Aura a rapidement séduit nos testeuses. L’une d’elles l’a d’ailleurs déclaré « magnifique ». Le Aura n’est pas tout miel pour autant. L’imprécision sera vivement punie, et ce ski doit être skié à une bonne vitesse et à la dure. Oubliez les petits virages serrés, le Aura n’a pas la tête à cela. Skiez ce gros ski avec combativité. Faites de grands virages à haute vitesse… et il se montrera enfin tout miel.

46 | SKIPRESSE

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec


ES RR CA

ION

N LYV AL EN CE

PO

RA YO

NG LO

UR

CO

GIE

TR

E NC

GE

ER ÉN

UL

IND

AY O

N

ES

IAT

ED

NIT

NC

D’I

RE HÉ

AD

ILI

ILI

ST AB

FA C

Sommaire du test

PROPULSÉ PAR

D2 VF 70 D2 VF 82 Crimson Ti D2 VF 73 Photo : Benjamin Gagnon

D2 VF 75 Blackeye Ti Access D2 VF 72 D2 VF 75 w Seventh Heaven 79 Cloud 9 Seventh Heaven 76 Century G-Power FS

G-Force Supersonic iQ R-Power FS

Magnum 8.1 iQ Max G-Force Sonic iQ G-Force Pro iQ Magnum 7.6 iQ Viva Sonic iQ Viva Magnum 8.1 Viva Magnum 7.4 Viva Pro iQ

MERCI !

Viva Magnum 7.6 Speed Course Ti

rendez-vous ns lieu d’essai ? Notre sa st i-te sk le it ra se tée station Que des années à la répu en bi is pu de nt tie se e au annuel géniale à skier grâc e gn ta on M e. nn Mont-Sainte-A à son système de fre, mais aussi grâce of le ’el qu rié va in rra te droit parfait s efficace, c’est un en trè s ue iq an éc m es té alement remon . Nous souhaitons ég ut to st c’e t in po un reuse où skier, nne, pour leur géné e-A nt ai t-S on M s et al remercier Ch pe de testeurs et rmettre à notre équi pe ur po et lité ita sp ho and merci à ed des pentes. Un gr pi au er log de es Columbia, testeus Alpina, Carlsberg, : s ire ta di an m m co ine ! tous nos ule. À l’année procha Th et y an Sw C, PO ki, Icebreaker, Le

Speed Omeglass Ti Contact 4x4 Legend Sultan 85 Contact Groove Contact Cross 6th Sense Slicer Exclusive Elite Exclusive Pro Exclusive Legend Idyll Exclusive Legend Eden Exclusive Paradise Waveflex 14 Waveflex 78 Ti Waveflex 82 XTi Apex Waveflex 10 Waveflex 78 Spire Speed Magic Mystic Magic Pure Magic Free Twist Wave Magic

LÉGENDE

Deep

SKIEUR EXPERT › SKIEUR INT. / AVANCÉ ›

Coureur dans l’âme

Techniquement montagnard

Guerrier de fin de semaine

Skieur de plaisance

Freeskieur tout-terrain Explorateur tout-terrain


ES

Motive 80

Strato 70 TLD Ti

Viron 6,6

Radical 8 SL WC Oversize

Motive 74 SW

Avenger 82 Ti

Watea 78

Avenger 76 Ti

RC4 WC RC Pro

S86 Freeride

Zephyr C-Line

Avenger 74 Carbon

Progressor 8+

S3 Freeride

Motive 80

Strato 70 TLD Ti

Viron 6,6

Attraxion 8 Echo

Koa 75

S80W Freeski

Koa 78

S86W Freeski

SS Speed

Attraxion 3 Echo

SS Magnum

S74W

SS Titan

24 Hour

Peak 78 Pro

Crossmax

Peak 82

XW Tornado Ti Powerline

Icon 60

XW Enduro

Peak 74 FLR

24 Daytona

Power One

XW Storm

Perfect One

Sentinel

Great One

24 Hour

Wild One

XW Tornado Ti Powerline

Cool One

Origins Diamond

Every one

24 Daytona

RX 12

Origins Opal

FX84

Geisha

MX88

Super Front Three

LX72

Super Front Two

LX82

Cross-Over Two

FX94

Cross-Over Three

MX98

Super Mountain One

RX 12

Super Front Two

MX78

Cross-Over Three

MX88

Super Mountain One

LX72

Tigershark 10 Foot

LX82

Unlimited AC 30

FX94

Kendo

Dobermann Spitfire Pro EDT

Unlimited AC 20

FireArrow 80

Unlimited AC 10

Hot Rod Tempest

Sensor 2

Jet Fuel i-Core

Mantra

Dobermann Spitfire

Attiva Fuego

FireArrow 74

Attiva Tierra

Hot Rod Igniter Ti

Kenja

Dobermann Spitfire Pro

Attiva Sol

FireArrow 74

Attiva Estrella

Phenom

Attiva Luna

Infinite

Aura

Faible

AY ON RA YO PO N LYV AL EN CE NG

TR

LO

UR

CO

ER

GIE

NC

E

ES

Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec

ÉN

UL

GE

ED NC

IND

RE HÉ

CA

ION IAT Drive

D’I

NIT

Progressor 8+

AD

TÉ ILI Firefox

FA C

ST AB

NG

Conquer I-Core

Progressor 10+ C-Line

ILI

AY ON RA YO PO N LYV AL EN CE

TR

LO

UR

CO

GIE

RC4 WC RC Pro

Exceptionnel Bon

RR

ES RR CA ER ÉN

UL

GE

NC

E

ES

IAT

IND

RE

NC

ED

NIT D’I

HÉ AD

ILI

ILI

FA C

ST AB

M WWW.SKIPRESSE.CO

ION

N OF THE ENGLISH VERSIO LE AT AB AIL AV IS ST TE I THE SK


Alerte à l’ Innovation Alert Par/by : Peter Kray

Innovation Alert:

Alerte à l’innovation :

la « Révolution Rocker » est lancée !

Pourquoi tous les skis seront munis de la technologie rockers d’ici cinq ans 

D

epuis quelques années déjà Ski Presse suit de près le développement d’une technologie de pointe révolutionnaire : le rocker ou « cambrure inversée ». Nous en avions d’ailleurs fait l’essai il y a quatre ans lors de nos ski-tests à Whistler, en Colombie-Britannique, à un moment où cette technologie n’en était qu’à ses balbutiements et que nous ne pouvions comparer le rocker à quoi que ce soit d’autre sur les pistes. L’automne dernier, dans notre article Rocker and the Rockstar consacré à la super star de ski Shane McConkey, récemment décédé et qui nous manque tellement, nous soulignions que cet innovateur du ski alpin fut le premier à populariser le rocker — en concevant la forme initiale qui s’inspire de la courbure de la coque d’un bateau, puis en prouvant sa théorie en dévalant des champs de poudreuses sans fond sur des skis nautiques. Et maintenant ? Soyons francs : il sera quasi impossible lors des prochaines saisons de ski de se procurer des planches qui n’auront pas un certain degré de cambrure renversée ou un design « early rise » qui s’imposera comme le nouveau standard de la performance. « Je ne peux pas vous en dire trop », nous a déclaré sous le couvert de l’anonymat le représentant d’un fabricant de skis dans la crainte de compromettre la stratégie de son entreprise, « mais le rocker sera présent sur tout ce que nous fabriquerons au cours des cinq prochaines années. »

The Rocker Revolution is Here!

Why Every Ski Will Have Rocker Technology in the Next Five Years

S

ki Press has kept a close eye on the cutting edge of Rocker ski technology over the past few years. We were experimenting with it four seasons ago at our ‘Expression Sessions’ in Whistler, B.C., when there was such a small amount of existing technology that we couldn’t test it against anything else on the slopes. Last fall, in a feature on the late great skiing superstar Shane McConkey, Rocker and the Rockstar, the focus was on how this greatly missed alpine innovator spurred rocker’s growth—from envisioning its initial ship’s hull shaped design, to blasting down powder faces on waterskis just to prove his point. And now? We want to be clear: In the next couple seasons it will be all but impossible to find a pair of boards without some level of rocker or early rise design that is integral to that ski’s performance. “I don’t want to give away our whole game plan,” said one ski company rep who asked not to be named, fearing his company’s strategy might be compromised. “But we’ll be building everything with rocker in the next five years.” That will be too late. Once just the domain of big terrain powder skis, rocker is already appearing everywhere on the slopes. From the terrain park to the groomed to the death-defying speeds of downhill on the World Cup it is approaching mainstream status. Continued on page 52

Suite à la page 52

50 | skipresse

www.skipresse.com


J’

LE SKI EN FAMILLE

Saison 2011 / Appartement-hôtel

2 adultes et 2 juniors (6-13) 5 nuitées / 5 jours de ski « ski-à-la-porte » Condo 2 chambres à coucher À partir de 1004$ / famille + taxes et services en sus – occ quad Valide du 19 au 24 décembre / 2 janvier au 18 février 6 au 11 mars / 20 mars à la fermeture. RÉSERVATION : 1 800 363-3342 Autres forfaits disponibles – Pour un forfait sur mesure, communiquez avec nous.

FORFAIT FAMILLE 5 JOURS EN SEMAINE À partir de

$ 1004 www.owlshead.com

1 800 561-8747 | 514 866-8747 info@gendronski.com

Untitled-22 1

Photo : Blake Jorgenson

43 DESTINATIONS CANADA • ÉTATS-UNIS EUROPE • CHILI

9/22/10 3:11:13 PM

Untitled-25 1

9/23/10 2:45:18 PM


Alerte à l’ Innovation Alert Par/by : Peter Kray

Il sera trop tard. Le rocker, jusqu’alors réservé exclusivement au ski de poudreuse, a déjà investi massivement les pistes de ski et les parcs à neige, jusqu’aux tracés vertigineux de la Coupe du Monde où l’on défie la mort pour atteindre des vitesses suicidaires. « Depuis quatre ans, on remarque un relevé progressif de la spatule des skis de descente en Coupe du monde ce qui, en fait, est le prolongement de ce que les gens tentaient de faire en modifiant la spatule de leurs skis » explique Mike Porter, ancien dirigeant des écoles de ski de Vail et de Beaver Creek et consultant auprès de fabricants de skis. K2 fabriquera toute sa gamme de skis avec cinq profils différents de rocker. Salomon, un précurseur du rocker freeride, l’incorpore à son nouveau ski tout terrain Sentinel. Head adopte une allure définitivement rock’n’roll avec ses skis freeride tout-terrain qui s’inspirent de vedettes du rock, comme Jimi, Jerry et Carlos. Fischer mise sur le « early rise » pour sa collection Watea, tandis que les designs « low rise » de Nordica sont de véritables chefs-d’œuvre de rocker et de flex et, après avoir mis le feu aux pentes avec ses skis S7, Rossignol se hisse en tête du palmarès des « rockers » avec l’Avenger 74 conçu pour le skieur novice ou intermédiaire. La technologie Autoturn, qui associe une cambrure classique à un rocker (cambrure inversée) à la spatule et au talon, assure une meilleure poussée et permet au ski de s’engager dans un virage simplement en faisant pivoter le pied ! « C’est une toute nouvelle génération de skis » déclare Pierre Langlois de chez Rossignol. « Vous jouez littéralement avec vos pieds pour créer de nouvelles sensations. » Alors, pourquoi en voudriez- vous ? Parce que le rocker est l'évolution logique des spatules de skis — avec un relevé graduel ou agressif des extrémités du ski qui repoussent la neige vous perdrez moins de temps à vous adapter aux irrégularités de terrain et négocierez les virages avec moins de résistance. Plus la neige sera épaisse, plus vous voudrez de rocker. Mais même sur un terrain damé, cette technologie fait déjà toute une différence.

« C’est une toute nouvelle génération de skis » déclare Pierre Langlois de chez Rossignol. « Vous jouez littéralement avec vos pieds pour créer de nouvelles sensations. » “It’s a totally new ski generation,” said Rossignol’s Pierre Langlois. “You literally play with your feet to get new sensations.”

“World Cup downhill skis have had early rise for the past four years, and it’s really an extension of what most people have been trying to accomplish since they first detuned their tips,” said Mike Porter, the former director of the Vail and Beaver Creek Ski Schools, and a regular ski company consultant. K2 is building its entire line of skis with five different levels of rocker. Salomon, an early advocate of freeride rocker, incorporates it into beefy new all-mountain skis like the Sentinel. Head is rocking an all-mountain freeride rocker in its rock-star inspired Jimi, Jerry and Carlos. Fischer calls it ‘early rise’ in the Watea, Nordica’s ‘low rise’ designs are a masterpiece of rocker and flex, and after setting the big mountains on fire with its S7 ski, in its Avenger 74 Rossignol is taking the top “rocker” song directly to beginners and intermediates. With “Autoturn,” a combination of traditional camber and tip and tail rocker, the ski’s shovel initiates easier, then once in a turn benefits from what is essentially a pre-flexed effective edge. “It’s a totally new ski generation,” said Rossignol’s Pierre Langlois. “You literally play with your feet to get new sensations.” So why do you want it? Because rocker is the logical extension of ski tips—a gradual or aggressive lifting of the shovel off the snow that allows you to spend less time absorbing variations in the terrain, and enter into a turn with less resistance. The deeper the snow, the more rocker you want. But even on the groomed trails, this technology is already making a big difference. 52 | skipresse

www.skipresse.com


Untitled-13 1

9/21/10 10:56:57 AM

Relâche en Famille...

C’est simple, accessible et agréable avec Express-ski. 100$ de rabais par unité d’hébergement à l’achat d’une semaine de ski à Killington, Sunday River ou Mount Snow. Du 27 février au 4 mars 2011.

100$

de rabais

Pour plus de renseignements :

www.express-ski.com ou téléphonez-nous :

514-990-5917 1-866-662-1029 Offre Valide avant le 1er Décembre 2010


Le Mont Adstock souligne ses 50 ans en grand Publi-reportage 50 ans

Plus de 1,5 million d’investissement C’est avec des investissements de plus de 1,5 million que la station célébra ses 50 ans cette saison. En effet, depuis maintenant près de trois ans, l’équipe du Mont Adstock a déployé beaucoup d’efforts afin de donner un vent de fraîcheur à la station. C’est grâce à une série d’actions concertées, à la contribution de plusieurs généreux donateurs et à l’implication de partenaires majeurs, tel que le Ministère de l’Éducation, du Sport et du Loisir, que ce projet a pu voir le jour. Le plan de restructuration de la montagne a été élaboré avec l’objectif d’avoir une station répondant aux besoins de la clientèle actuelle et future. Différents travaux ont déjà été réalisés depuis les trois dernières années. Un total de cinq chalets dédiés à l’hébergement ont été construits au pied des pentes offrant ainsi l’accès direct à la montagne et aux remontées mécaniques. La station pourra dès cet hiver en proposer la location. De plus, dans un avenir rapproché, le promoteur compte développer un total de 13 chalets et ainsi créer un petit village en montagne. Un parc à neige extrême de calibre provincial a aussi vu le jour. Nous retrouvons dans ce parc un système de son de haute performance, 25 glisses sur rampes de tous les styles qui ont toutes été fabriquées chez Northern Rails à Whistler et 3 modules de sauts XL. Tous les adeptes seront conquis par ce que peut offrir ce parc. L’accès est réservé aux utilisateurs, puisqu’un remontepente en T ainsi qu’une piste sont dédiés exclusivement au parc à neige. La station a investi dans l’achat de 4 canons à neige automatiques afin de compléter sa flotte qui en compte maintenant un total de 11. Cela a eu pour effet de maximiser la qualité de la neige artificielle ainsi que de réduire les coûts liés à la fabrication de neige. Un BR Bombardier 350 a été acquis afin de pouvoir travailler davantage les pistes et ainsi offrir d’excellentes conditions de glisse à la clientèle.

54 | skipresse

Une montagne de plaisir!

1961-2011

Les autres travaux du plan de restructuration de la montagne seront réalisés d’ici le début de la prochaine saison. La station du Mont Adstock désire donner davantage de place à la famille en acquérant un tapis de style convoyeur de 150 pieds de long qui sera installé sur une toute nouvelle pente école. Un tapis d’embarquement sera aussi installé à la remontée quadruple pour faciliter l’embarquement des jeunes enfants. De plus, plusieurs pistes seront dynamitées et nivelées afin de diminuer la quantité de neige requise et faciliter l’accès aux pistes familiales, la montagne étant auparavant plutôt façonnée pour les experts. La station du Mont Adstock désire prendre le virage du développement durable avec le réaménagement de sa ligne électrique pour l’alimentation des canons à neige et l’ajout d’un nouveau système de pompage qui lui permettront de consommer moins d’énergie et de réduire sa consommation d’eau potable. De plus, elle procédera au remplacement de la motorisation de la remontée quadruple et à l’ajout d’un variateur de vitesse. Il sera possible de suivre l'évolution. des travaux sur la page Facebook de la station. Après l’exécution de tous ces travaux, les familles pourront profiter davantage de leur séjour à la station qui toutefois conservera son côté extrême pour les mordus de sensations fortes. La station de ski du Mont Adstock n’aura donc rien à envier aux autres stations intermédiaires du Québec. L’équipe du Mont Adstock ne compte pas s’arrêter là et pense déjà à d’autres développements dans un avenir rapproché. Nous vous invitons donc à découvrir cette station, qui depuis son sommet, vous offre un panorama sans égal sur la région de Chaudières Appalaches.


L’OUEST CANADIEN ET LE COLORADO WESTERN CANADA & COLORADO TOUJOURS LE MEILLEUR RAPPORT QUALITÉ-PRIX ALWAYS THE BEST VALUE

SEULEMENT CHEZ / ONLY FROM

514.287.1464 • 1.800.363.3009

2010/11

TÉLÉPHONEZ POUR RECEVOIR VOTRE BROCHURE CALL FOR YOUR BROCHURE

www.skican.com

Untitled-29 1

9/24/10 5:50:17 PM

SP123_SkiPressAd_SkicanLtd.indd 1 Untitled-11 1

9/8/10 12:09:23 9/21/10 10:49:27 PM AM

avec ta gang

ABONNEMENTS

99 à compter de

99$ + t.

Jusqu’au 7 décembre

Prix par personne sur un abonnement en groupe avec l’offre «REMPLIS TA VAN AVEC TA GANG» sur Internet exclusivement.


Mélanie Turgeon joint la Fédération québécoise de ski alpin Publi-reportage Très bonne nouvelle pour le développement du ski alpin québécois. Mélanie Turgeon, ancienne championne du monde en ski alpin, joint l’équipe de Ski Québec alpin (SQA) à titre de coordonnatrice du développement élite. Les pourparlers entre le directeur Daniel Lavallée et l’ancienne skieuse ont débuté il y a quelques semaines. « Nous avons pensé à Mélanie simplement parce qu’elle est le parfait exemple du type de personne dont l’expérience bénéficiera aux jeunes athlètes du Québec. Son parcours en tant qu’athlète internationale constitue un atout précieux et correspond tout à fait à la nature innovante de SQA », affirmait M. Lavallée. Mélanie Turgeon, qui compte plus de 25 ans d’expérience sur le terrain, aura la responsabilité de soutenir les clubs et les régions ainsi que de faire la promotion du Modèle de développement des athlètes de ski alpin. En plus d’organiser des formations pour les athlètes, parents et entraîneurs, Mélanie coordonnera les camps sur neige ainsi que les tests de préparation physique. « Depuis que j’ai arrêté la compétition, j’ai toujours trouvé important de rester impliquée dans le développement de la relève. Je l’ai fait périodiquement lors de divers camps de vitesse et maintenant, j’ai la chance de le faire à une plus grande échelle et d’apprendre à bien communiquer avec les jeunes, les parents et les entraîneurs afin que le programme de développement du ski au Québec devienne le meilleur programme au Canada ! » De son côté, le directeur athlétique Eric Préfontaine s’est dit heureux d’accueillir Mélanie au sein de l’Équipe. « C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vois l’arrivée d’une grande championne au sein de l’équipe SQA. Son bagage d’expérience sera assurément une valeur ajoutée pour les athlètes québécois, nos futurs champions ! » La jeune femme de 34 ans saura tirer parti de ses compétences dans le cadre de ses nouvelles fonctions. D’ailleurs, elle suit présentement une formation post maître en programmation neuro linguistique pour devenir entraîneur personnel et professionnel. Il s’agit d’une

58Untitled-14 | skipresse 1

formation de 1000 heures qui permettra à Mélanie d’obtenir sa certification du Centre québécois du PNL (programmation neuro linguistique) sous peu. Mélanie se joindra à l’équipe SQA dès l’automne, et ce, pour une période de six mois. Nous vous annoncerons bientôt le calendrier des activités de la nouvelle coordonnatrice. Cet hiver, vous aurez l’occasion d’en apprendre davantage en consultant la rubrique Ski-Renseigne que vous trouverez sous « Manchettes » dans le site www.skiquebec.qc.ca. En attendant, suivez chaque semaine les nouvelles du monde du ski diffusées dans l'infolettre SQA.

À propos de Ski Québec alpin Ski Québec alpin (SQA) est un organisme provincial de sport, responsable de l’organisation du ski alpin de compétition au Québec. Son mandat consiste à promouvoir la pratique du ski alpin, à recruter et à développer des athlètes, à organiser des compétitions, ainsi qu’à recruter, former et retenir des entraîneurs, des officiels et des administrateurs bénévoles. Son rôle est aussi d’amener les athlètes à participer aux compétitions provinciales et nationales. SQA facilite l'accueil et l'organisation de ces événements et appuie les équipes provinciales qui souhaitent y participer.

www.skipresse.com 9/21/10 2:52:33 PM


On prend le temps de bien vous conseiller !

Le 24h de ski de Tremblant célèbre son 10e anniversaire Tremblant 24h of skiing celebrates its 10th anniversary Publi-reportage Le 24h de ski de Tremblant approche, et cette année marque le 10e anniversaire de cet événement qui a amassé plus de 6 millions de dollars pour les enfants malades et dans le besoin. Du plaisir, de l'entraide et du ski vous attendent du 10 au 12 décembre 2010 pour la 10e édition du plus important événement de collecte de dons dans l'industrie du ski dans l'Est de l'Amérique du Nord : le 24h de Ski de Tremblant ! Durant ces trois jours de festivités, une atmosphère incomparable s'empare du centre de villégiature et les nombreux concerts gratuits extérieurs viennent créer toute une ambiance au bas des pistes. L'animation et les nombreuses activités sont aussi au rendez-vous pour vous faire vivre l'expérience pleinement. Les encouragements, la générosité et le bonheur de tous font en sorte que le 24h de ski de Tremblant soit à chaque année l'événement par excellence pour lancer la saison hivernale. Une tonne de surprises vous attendent pour la célébration du 10e anniversaire de l’évènement ! Venez célébrer 10 ans de succès et de contribution au bien-être des enfants dans le cadre festif et unique qu’offre le 24h de Tremblant, du 10 au 12 décembre 2010 !

Tremblant’s 24 hours of skiing is approaching and this year marks the 10th anniversary of this event, which has raised over 6 million dollars for underprivileged and sick kids. Come and experience an awesome combination of generosity, fun and skiing from December 10th to 12th, 2010, at Mont Tremblant Resort. It's the 10 year anniversary of Eastern North America's biggest fundraising ski event: Tremblant’s 24h of Skiing! During the 3 days of festivities, an incomparable atmosphere takes over the resort and the numerous free outdoor concerts create an exceptional ambience at the foot of the slopes. Entertainment and a vast array of activities will make you live the 24 hours to its fullest. The support, generosity and energized vibe of the crowd make Tremblant’s 24 hours of skiing the best event to start the ski season! There will be many surprises to enjoy this year, as a celebration of the 10th anniversary edition! So come and celebrate 10 years of success and contribution for children in an enjoyable surrounding that you will only find at Tremblant’s 24 hours of skiing, from December 10 to 12!

89, boul. Bromont, Bromont (Québec) J2L 2K5 450 534-2112 / www.ubac.ca

Untitled-30 1

Untitled-9 1

9/24/10 5:51:56 PM

skipresse | 59 9/20/10 6:54:32 PM


FREESKI • NEW SCHOOL • ALL MOUNTAIN

IF3 av e c/ w it h

Phil ou Poiri e r R e ncontre av e c

Félix Rioux

gratuit vol. 25 N o1 skipresse.com

M e et the Man

Ski Test

2010 Propulsé par l'Association des concessionnaires Subaru du Québec Powered by the Quebec Subaru Dealer's Association


L’attraction intégrale par tout les temps. All-Wheel Drive attraction no matter what the weather.

Modèle illustré: Impreza 2.5i 5 portes 2011 Model shown: 2011 Impreza 2.5i 5-door

Impreza 2.5i 4 portes 2011 2011 Impreza 2.5i 4-door

PDSF à partir de / MSRP from

* $ 22 635

Transport et préparation INCLUS. Taxes en sus Freight and preparation INCLUDED. Taxes extra

Location disponible / Leasing available

JAPONAIS ET PLUS ENCORE ! / JAPANESE AND A WHOLE LOT MORE! Association des concessionnaires Subaru du Québec | quebec.concessionsubaru.ca Quebec Subaru Dealers’ Association | quebec.subarudealer.ca * Prix de détail suggéré du fabricant à partir de 22 635 $ pour la Impreza 2.5i 2011, 4 portes (BF1BP), à transmission manuelle. À l’achat, les frais de transport et de préparation (1 525 $) ainsi que les taxes sur le climatiseur (100 $) et sur les pneus neufs (15 $) sont inclus. Le concessionnaire peut offrir un prix moindre. Photos à titre indicatif seulement. * Manufacturer’s suggested retail price starting from $22,635 for the 2011 Impreza 2.5i (BF1BP), 4-door, with manual transmission.On buying, freight and preparation ($1,525), taxes on air conditioning ($100) and on new tires ($15) are included. Dealer may sell for less. Vehicles shown for illustration purposes only.


M

on nom est Philou Poirier et je suis un skieur professionnel à la retraite depuis 2006. Au cours de ma carrière, j'ai eu la chance de voyager partout dans le monde et de compétitionner contre les meilleurs dans la discipline du « freeski ». J’ai remporté le US Open de ski « Big Air » en 1999, ainsi que les Gravity Games, le Whistler Ski Invitational, et le Core X Game au japon. J'ai décroché une 2e place au Yoz d’Autriche et une 3e position aux X-Games à Aspen au Colorado. J’ai également participé au tournage de plusieurs films sur le ski, dont ceux de Warren Miller et de la boîte Poorboyz Productions. Pat Wells a piqué ma curiosité quand il m'a approché et annoncé la nouvelle direction du magazine, et j'ai décidé de me joindre à l'équipe de Ride+. Avec tous mes contacts et mon expérience du monde du « freeski », j'espère contribuer longtemps au succès du magazine, pour le plaisir de ses lecteurs.

M

y name is Philou Poirier, and I was a professional skier, until 2006, when I retired. Throughout my career I've traveled all over the world and competed with the greatest freeskiers on the planet. In 1999, I took home the U.S. Open Big Air Ski championship title. I’ve also won first place at the Gravity Games, Whistler Ski Invitational, Core X Games in Japan, and finished 2nd at Austria’s Yoz competition and 3rd at the X Games in Aspen, Colorado. I even had the chance to be in several ski movies including films by Warren Miller and Poorboyz productions. When Pat Wells told me about the new direction of the magazine, he peaked my interest. I am very excited to join the team, and hope that my experience in the world of freeski will greatly benefit Ride+ and its readers for many years to come.

2835_pub_ride+.pdf

08/09/10

14:19:39

C

M

O a K LE y

orage

armada

bonefire

b e lo w z e r o

rossignol

s a lo m o n

Y

CM

hart

id one

4front

roxy

li n e

k2

s c o tt

f u ll t i lt

head

giro

poc.

MY

CY

››› ES

ERR

IER

BO

UL

BO

. IB

UL

ER

.L

VI

AR

LL

E

TR

HE

OI

LL

S-

E

RI

CH

ÈR

RU E

OC

BOUL

vetem en ts et acc e ssoire s

SORTIE 98

ION

plan ches a n eig e

VI

40

b os s es OMPT

K

s ki tw in tip

. L’ASS

CMY

WWW.ACcROSKI.COM

RU

E

E TR NO

AM -D

E

256, rue Notre-Dame, Repentigny Untitled-32 1

9/27/10 5:53:47 PM

PO

NT

L

A EG

RD

EU

R

M ‹‹‹

T ON

AL

Ride+ | 3 REPENTIGNY


FREESKI • NEW SCHOOL • ALL MOUNTAIN texte et photos : Philou Poirier

Après une année d’absence, j’étais de retour pour la 4e édition du IF3 à Montréal.

After a year’s absence, it was great to be back for the 4th edition of the IF3 in Montreal.

Qu’est ce que le IF3 ?

The IF3 is the International Freeski Film Festival, organized by my good buddies Félix Rioux and Jean-Francis Durocher. It’s actually a terrific gathering for athletes, movie directors, industry leaders and freeski fans, and the perfect way to kick off the upcoming ski season and catch the latest movie premières. Of course, it’s also a major party weekend!!! The main purpose for this event is to promote the incredible talent that makes up our world of freeski. On Thursday, September 16, 2010, the 4th edition of the IF3 kicked off in Montreal with an outdoor screening of “Side by Side”, by Norway’s The Field Production. Next up, the women of freestyle were showcased at the IF3 VIP party, where Grete Elliason’s film “Say My Name” debuted featuring only female athletes.

Il s’agit du Festival international de films de freeski, fondé par mes bons amis, Félix Rioux et Jean-Francis Durocher. En fait, ce festival permet d’inaugurer la saison de ski à venir en regroupant les athlètes, les directeurs de films, les ‘’leaders’’ de l’industrie, les fans du sport…, tout au long d’un week-end pour la présentation de nombreuses premières de films et de partys !!! L’objectif de cet événement est de promouvoir les divers talents que l’on retrouve dans le monde du freeski. C'est le jeudi 16 septembre 2010, avec la projection extérieure Side by Side de Field Productions (Norvège) que débute la 4e édition du IF3, à Montréal. Par la suite, on s’est rendu au IF3 VIP Party ou la 1ere du film Say My Name a eu lieu. Ce film de Grete Elliason ne met en vedette que des athlètes féminines. Première journée de présentations le vendredi 17 septembre au Cinéma Impérial situé sur la rue Bleury. Plusieurs films ont été projetés. Celui qui a retenu le plus l’attention est Like a Lion réalisé par Eric Iberg qui rend hommage à Tanner Hall. En fait, il s’agit d’un documentaire sur la vie tumultueuse de Tanner Hall, le skieur le plus décoré de l'histoire du freeski, un athlète de 25 ans qui ne laisse personne indifférent. L'événement Like a Lion Party s'est déroulé au Théâtre Telus, où le chanteur reggae, Cali P (bon ami de Tanner Hall), nous a offert une performance incroyable. Dernière journée de présentations le samedi 18 septembre 2010. Que de surprises ! Les présentations se sont conclues par le film de Poor Boyz Production intitulé "Revolver". Ce film souligne, entre autres, le retour bien attendu de JP Auclair au grand écran !!! Comme à chaque année, le festival a été couronné par l’événement tant attendu, la remise des prix New Schoolers Awards. Cette année, Mike Rogge et moi-même étions les maîtres de cérémonie. Nous avons remis 18 prix pour les catégories suivantes : Pro, Ouvert (Open), AM et Web. Des présentations à couper le souffle, la présence d’athlètes de haut niveau, des partys mémorables : tout cela a contributé au grand succès de la 4e Édition du IF3, à Montréal. 6 | Ride+

What’s the IF3?

On Friday, September 17, the first full day of the festival, the Imperial Theatre on Bleury was definitely the place to be for an all-out movie marathon. The documentary about 25-year old freestyle skier, Tanner Hall, had everyone talking. “Like a Lion”, directed by Eric Iberg, documented the tumultuous life of Hall, the most-decorated athlete in the history of freeski. Following the showing, a “Like a Lion” party was held at Théâtre Telus featuring Tanner Hall’s good friend, reggae singer Cali P, who performed for the masses. Surprises were in store for us on Saturday the 18th, not the least of which was the screening of “Revolver” by Poor Boyz Production, and the highly anticipated return of JP Auclair to the big screen. It was the perfect ending to the perfect day. Of course this festival wouldn’t be complete without the celebrated NewSchoolers Awards ceremony. As this year’s MC along with Mike Rogge, I got to hand out 18 awards in 3 categories: Pro, Open & AM, Web. Mind-blowing films, high-level athletes, memorable parties… it all adds up to another wildly successful IF3 festival.

Philou et/and Tanner

Johnny, Tanner, Eric Iberg et/and Ryan


FREESKI • NEW SCHOOL • ALL MOUNTAIN Entrevue de Claudine Hébert

Depuis 1998, le photographe montréalais Félix Rioux travaille avec plusieurs champions et grandes vedettes du freeski : JP Auclair, Charles Gagnier, TJ Schiller… SkiPresse a rencontré ce virtuose de la caméra qui réussit à vivre de photos, de ski et d’aventures.

SP : Quelle a été ta première photo publiée dans un magazine ?

d’imaginer la même photo que le photographe. Et c’est le cas avec JF.

FR : C’était en 1994. J’avais photographié des amis en «rollerblade». La photo s’est retrouvée dans le magazine Asphalte.

SP : Quel conseil adresses-tu à ceux qui voudraient suivre tes traces ?

SP : Quelle est ta meilleure photo à vie ? FR : En toute honnêteté, je ne l’ai pas encore prise. Je la cherche encore.

SP : Félix, qu’est-ce qui t’a donné le goût de faire de la photo un métier ? FR : Ça remonte à l’âge de 10 ans. Je m’amusais à faire du montage photo-vidéo avec mes figurines GI Joe. J’inventais des histoires, des scénarios et je créais ainsi de courts films d’animation. Par la suite, j’ai suivi un cours, lors duquel je devais apprendre à manipuler l'appareil photo qu'on nous fournissait. Un cours au sein duquel je devais manipuler une caméra photo fournie par le cégep. J'en ai profité pour suivre mes amis en spectacle – des chanteurs et musiciens amateurs – et les croquer sur le vif.

SP : Y a-t-il un skieur avec qui tu t’entends mieux ? Avec qui tu travailles bien ? FR : J'aime bien travailler avec JF Cusson. Je le connais depuis mes débuts. J’ai d’ailleurs été son chef d’équipe chez Salomon à la fin des années 1990. Mais ce n’est que depuis trois ans que je le photographie régulièrement sur la neige. Chaque fois que nous sommes sortis en montagne, les photos ont été réussies. La photoperformance est un travail d'équipe. Si l’athlète est trop centré sur lui-même, ça ne donne rien de bon. S’il est trop jeune et énervé, il faut tout lui expliquer, la ligne à suivre, l’angle et surtout comment ménager la poudreuse afin de conserver un environnement vierge. En résumé, il faut que le skieur soit en mesure de voir et

Felix Rioux

SP : Le Festival international de films freeski est un exemple de plan B ? FR : Exactement. À l’époque où j’étais copropriétaire de la boutique D-Structure au début des années 2000, plusieurs producteurs venaient nous demander de les commanditer pour la présentation de leur film à Montréal. Cela m’a donné l’idée de mettre sur pied le IF3, qui en est cette année, à sa 4e édition. Un «best of» du festival sera d’ailleurs présenté à Toronto et à Vancouver cet automne.

Vivre de la photo… et du ski Love the pictures… live for skiing

Since 1998, Montreal photographer Félix Rioux has worked with some of the greatest freeski athletes in the world including JP Auclair, Charles Gagnier and TJ Schiller. SkiPresse met with the man behind the camera to reveal what inspires him on his quest to capture the world of ski and adventure. SP: Félix, what inspired you to become a professional photographer? FR: It all started when I was 10. I would make picture and video montages starring my G.I. Joe figurines. I’d make up storylines, shoot different scenes and end up with short films. Then in Cegep I was studying architecture and had to take a class on perspectives using a camera supplied by the school. I followed my friends around in concert – they were amateur singers and musicians – and just snapped away.

FR: Soyez patient. Et surtout très polyvalent. À moins d'aller vivre à Whistler à temps plein – et encore ce n'est pas une garantie de réussite – mieux vaut avoir un plan B. Actuellement, à peine 10 photographes sur la planète gagnent leur vie à temps plein avec le ski. Autrement dit, soyez prêt à photographier d’autres sujets si vous souhaitez vivre de ce métier.

SP: What was your first published photo? FR: It was one I took of my friends called “Rollerblade” and was featured in the magazine Asphalte in 1994. SP: Which is your favourite picture of all-time? FR: I'm embarrassed to say I don’t have one… yet. Still looking. SP: Is there a particular skier that you are closest with, or work really well with? FR: I really like working with JF Cusson. I’ve known him since I first started, and was actually his team manager at Solomon in the late 1990s. It’s only in the last three years that we’ve teamed up on some really great mountain shoots – and they really are a team effort. If the athlete is too self-centred it doesn’t work for anyone. If they are young and inexperienced, there is the added challenge of having to explain the process, the lines, the angles, how to keep the powder clean. Basically, you need the athlete to see the pictures in their minds like you do in yours, and with JF that is always the case.

Félix Rioux

SP: Any advice for those following in your footsteps? FR: Patience and versatility. Only about 10 photographers on the planet make a living solely from ski. Unless you live in Whistler, and even then there's no guarantee, you need to have a Plan B. So be ready to photograph other subjects or have a backup plan if you want to succeed. SP: Would you consider the International Freeski Film Festival an example of a backup plan? FR: A perfect example! About ten years ago when I was co-owner of the boutique D-Structure, we always had producers approaching us to sponsor a presentation of their films in Montreal. From there the idea for IF3 was born, which recently enjoyed a successful 4th edition, and this fall a “best of IF3” will actually be presented in Toronto and Vancouver.

Ride+ | 7


FREESKI • NEW SCHOOL • ALL MOUNTAIN • SNOWBOARD

Felix Rioux

Alexis Godbout

8 | Ride+

Tom Wallish


FREESKI • NEW SCHOOL • ALL MOUNTAIN • SNOWBOARD

Love the pictures… live for skiing

Tanner Hall

vivre de la photo… et du ski

Kaya Turski

Ride+ | 9


Photos : Benjamin Gagnon

Atomic

teint plus de 100 mm Quand la taille d’un ski at l’on entre dans une au patin, il est clair que ieurs font de ces skis autre dimension. Peu de sk de to us le s jo ur s. tr ès un iq ue s le ur s sk is de jeu quotidien resCependant, si votre terrainune haute montagne semble à l’arrière-pays d’ que par hélicoptère, ou à un terrain accessibleles pages suivantes les skis présentés dans sauront vous intéresser. rément, car ils sont Nous les présentons sépaà inclure dans le skiessentiellement difficiles és sur la neige protest. Ils doivent être testfficile à contrôler aux fonde ; un type de neige dius nous sommes penfins d’études. Cela dit, no ues conceptuelles de chés sur les caractéristiq terminer les leaders l’offre 2010-2011, afin de dé de skis à taille large. de l’industrie en matière patin » s’avère la seule Le déterminant « large au pour ces skis, puisque caractéristique commune que rage la révolution c’est dans cette catégorie, et que les variations de la cambrure inversée de s pe rf or m an ce s su r ce th èm e as su re nt uniques et différentes.

Fischer

À taille large

WATEA 114

Nordica

2010-2 0 1 1

x u e f s n i e l P sur les skis

BENT CHETLER

GIRISH

Longueur disponible : 183 Dimensions : 140-123-134 Rayon : 19 m Cambrure : Pop rocker 20 Prix : 849,99 $ Le Bent Chetler affiche un rayon de 19 m au virage ; tout à fait comparable à celui d’un ski de slalom géant. Invraisemblable ? N’oubliez pas que la cambrure inversée permet à un ski de faire des choses surprenantes. C’est ce que Atomic nomme le « pop rocker 20 » : 20 cm de spatule et de talon retroussés. Virages bouclés dans la neige profonde sur des skis super larges… Pourquoi pas ?

Longueurs disponibles : 176, 186 Dimensions : 146-114-128 Rayon : 27 m @ 186 cm Cambrure : Early Rise Prix : 1 049 $ Fischer expédie le Watea 114 dans « des contrées les plus éloignées possible des pistes balisées ». Si sa caractéristique de double spatule le rend amusant, c’est son effilage de 32 mm de la spatule au patin qui le rend remarquable. Peu de skis à taille large peuvent s’enorgueillir d’avoir une telle coupe latérale. Vivement les virages coupés dans le hors-piste !

Longueurs disponibles : 185, 193 Dimensions : 130-110-129 Rayon : 26-29 m Cambrure : Early Rise Prix : 949,99 $ Le Girish s’avère plutôt svelte, en comparaison aux autres skis de poudreuse de Nordica. Un trait positif pour les skieurs qui souhaitent un peu plus de polyvalence lors de sorties sur une neige plus limitée en profondeur. La spatule « rocker » trouve un compromis intéressant entre flottaison dans la poudreuse et rigidité en torsion pour des descentes sur une neige plus ferme. À ceux qui insistent pour chausser un ski très large, le modèle Jah Love à 140 cm serait parfaitement obèse.


Un ski à cambrure inversée fonctionne théoriquement de la façon suivante : la spatule et le talon se relèvent, lorsque vous mettez de la pression sur le ski, et c’est cette mécanique qui permet une meilleure flottaison sur la neige profonde. Ainsi va le Jerry 104 ; le plus large des tailles larges chez Head. Tout à fait rock’n’roll, ce Jerry.

Longueurs disponibles : 168, 178, 188, 195 Dimensions : 145-115-123 Rayon : 17,5 m @ 188 cm Cambrure : Amptek Prix : 849,99 $ On le sait, le ski hors-piste offre des conditions de neige très variées. Si certains disent de l’épaisse neige tranquille qu’elle résulte du travail de la « surfaceuse des dieux », parfois, les dieux prennent congé, et c’est là qu’apparait la neige croûtée, voire glacée. Le design de la cambrure inversée de type Amptek a été pensé dans le but d’adoucir la glisse, peu importe les conditions. Le ski vise également une meilleure flottaison, grâce à une cambrure inversée au devant et au talon, tandis qu’une cambrure traditionnelle sous le pied lui permet une bonne tenue à carres.

Avec le Big Dump, soit vous skiez sérieusement, soit vous ne skiez pas du tout. Juste au point de vue de ses dimensions, le Big Dump est on ne peut plus sérieux. Pour preuve, Dynastar ne l’a conçu que dans une seule longueur : un colosse 192 cm. À chausser que si vous tracez des lignes démentes, sur des montagnes tout aussi démentes, dans la neige folle à lier.

Elan

Longueurs disponibles : 171, 181, 191 Dimensions : 130-104-120 Rayon : 26 m Cambrure : Rocker Shape Prix : 1 275 $ fixations incl.

Longueurs disponibles : 192 Dimensions : 142-120-132 Rayon : 38 m Cambrure : Tip Rocker Prix : 799 $

BOOMERANG

Völkl

Rossignol

S7 FREERIDE

Si certains et certaines mettent le cap sur l’arrière-pays pour tracer de joyeux virages, d’autres s’y rendent pour faire des trucs hallucinants, comme s’il s’agissait d’un énorme parc à neige. C’est pour ces derniers et dernières que le The Answer a été créé. Alliant double spatule et cambrure inversée, skier à reculons dans la neige profonde est un jeu d’enfant.

Kästle Dynastar

Head

JERRY 104

Longueurs disponibles : 177, 184, 191 Dimensions : 135-110-125 Rayon : 28 m @ 184 cm Cambrure : Early Rise Prix : 1 399 $ fixations incl.

LEGEND BIG DUMP

GOTAMA

Longueurs disponibles : 168, 181, 190 Dimensions : 140-120-130 Rayon : 27 m Cambrure : BC Rocker Prix : 1 129 $ fixations incl. Le Boomerang est un ski de parc version grossie. L’idée derrière sa conception repose sur une double spatule prolongée de cambrure inversée, permettant des performances de parc à neige dans l’arrière-pays. Si, pour vous, skier dans la poudreuse se fait en skiant à reculons, en « flippant » dans les airs et en cascadant, plutôt qu’à coups de virages, le Boomerang vous le rendra bien.

MX108 Longueurs disponibles : 177, 187, 195 Dimensions : 132-108-122 Rayon : 32 m @ 187 cm Cambrure : Tip and tail rocker Prix : 1 299 $ fixations incl. Quand on pense que ce sont des grandes vedettes du freeride comme Hugo Harrison et Chris Davenport qui chaussent le MX108, on est en droit de s’attendre à un ski qui performe. Kästle y arrive en amalgamant « légèreté, stabilité et efficacité », un « combo » super sympathique pour faciliter le trekking en ascension et tenir des lignes super techniques en descente.

Salomon

Blizzard

THE ANSWER

CZAR Longueurs disponibles : 166, 174, 182, 190 Dimensions : 131-111-121 Rayon : 44,7 m @ 182 cm Cambrure : Rocker 620 mm Prix : 899 $ Bien des skieurs apprécient le fait que le Czar ne se conduise pas nécessairement comme un ski de poudreuse. Doté d’une cambrure inversée à la spatule seulement, il bénéficie d’une cambrure traditionnelle tout le long du ski ; ce qui ne lui fait pas perdre la tête sur la neige damée. Pas le plus large des tailles larges de la série Salomon, puisque le but était de donner au Czar une touche de polyvalence tout-terrain.

Longueurs disponibles : 170, 178, 186, 194 Dimensions : 137-106-122 Rayon : 28,8 m @ 186 cm Cambrure : n/a Prix : 850 $ Le Gotama s’est maintenant hissé au rang de légende, chez Völkl. Comme tout chef vous le dira, il ne faut pas saboter une recette gagnante. Bien sûr, le Gotama 2010-2011 bénéficie de quelques ajustements ici et là, mais on reconnait en lui le grand ski de poudreuse des dernières années. Provenant d’une maison où la précision de la tenue à carres est maitresse, ce ski offre une polyvalence inédite, pour un ski aussi large.


WAS THERE ! au IF3 du 16 au 19 septembre

longue fin de semaine L’Impérial – lieu de rencontre d’une la nouvelle saison !! encer comm bien pour ski de films de

© Photos : Antoine Duhamel

public en lançant des On enchaîne les films et on séduit le t appréciés. emen grand urs toujo its, articles gratu

12 | Ride+

Tout le monde est Fin des présentations de vendredi. . prêt à faire la fête au Théâtre Telus


les skieurs rêvent déjà Le Cinéma Impérial était rempli. Tous nouveaux tricks !!!! les vrir décou de hâte ont ils et r à l'hive

Mikey Dangerous

me film Field Productions présentait son septiè or Screenings » Side By Side au « The North Face Outdo

films de freeski bat son plein. Le Party La fête du Festival international de on iance du ski et du Big Mountain et l'amb dans de Tanner nous a tous mis ! e regga de a célébré son retour sur un beat

Ride+ | 13

SKi Presse Vol 25 No1  

SKi Presse Vol 25 No1

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you