Page 1

Le

ag m des ados

N •135 Août/Sept 2012

CAH IE R S

PÉCIAL

tes

ontan m s e l i o t é Les

de La Foa

DOSSIE R

pas je n’arrive

Sxp :rimer à l’oral ! SO m’ e à


guide 2012-2013 DISPO

> citoye nneté

Vous avez entre 12 et 26 ans, demandez vite votre carte !

> avenir

la carte Jeunes c’est : tages immédiats chez - Des réduction et avan près de 100 partenaires, s au sein d’associations - vos actions citoyenne aux, récompensées sous forme de bon cade e Jeunes cart e votr évoluer - la possibilité de faire iat avec en carte bancaire grâce à notre partenar la Bci.

> shopp ing > loisir s

* jeunes.nc * spot carte Jeunes tél. 28 46 00

Le Village - Centre Ville 35, avenue du Maréchal Foch - Nouméa Ouvert en continu du lundi au jeudi de 9 h à 18 h et le vendredi de 9 h à 17 h

PARTENAIRE MAJEUR


E R I A M M SO

21

4  Édito Ma parole, j’ai le trac ! 6  Sélection cinéma 9 Agenda 12 Retour en images Le Festi’ c’est fini 20 Dossier SOS : je n’arrive pas à m’exprimer à l’oral 28 News Jeux vidéo gratuits ! 30 Formation Pilot, en route vers l’emploi ! 32 Vie pratique De l’art de bien rédiger son CV 36 Cahier spécial Les étoiles montantes de La Foa 46 News Livres, Internet 48 Témoignage Moi, Victoire M, dyslexique 52 News people 54 Ma mode 60 Jeux • BD Erratum Une fois n’est pas coutume (ça va… on plaisante !), nous avons fait une bévue dans notre précédent numéro, le hors série spécial musique. Des photos du groupe Sky Vola ont été légendées par erreur du nom du groupe Skawa. D’abord, que ce dernier nous pardonne d’avoir usurper son nom et, enfin, nos plus plates excuses aux quatre compères que sont Sandrine, Adrien, Gérald et Joël, qui forment le groupe Sky Vola aux sonorités pop-rock-électro ! Vous nous tenez au courant, hein, si vous sortez un 2e album, qu’on rattrape le coup !

N •135

36

48

Août/sept.  2012

letazar.nc@gmail.com

Le

mag des ados

Tazar - BP L1 - 98849 Nouméa Cedex • Tél. 25 81 22 - Édité à 25 000 exemplaires par la province Sud Directeur de la publication : Frédéric Garcia • Directeur de la rédaction : Jérôme Pourtau Conception : Rezo • Publicité : Rezo, tél. 28 63 01, courriel : rezomedias@gmail.com Impression : Artypo - Distribution : Totem - ISSN : 1298-9095 • Dépôt légal : CP 1885/98-L1 du 17/09/98

3


ÉDITO Ma parole, j’ai le trac !

qui m’empêche juste de jour J, le moment fatidique Ça y est, c’est l’heure H, le maudit exposé que je jours. Le D Day, celui de ce dor mir depuis au moins 15 ns pas à cracher un seul gts, mais dont je ne par vie connais sur le bout des doi en alerte rouge, version hnique. Côté tête, cer veau mot sans frôler le malaise tec es rouges ambiance zombies, front trempé et jou panique totale au pays des ir marché des heures sur te sèche comme après avo post marathon, bouche tou , et j’entends plus rien), ur le fait aussi ce foutu POUM la route de Poum (mon cœ comme envie de remonter. dwich américain qui aurait lèvres qui collent… et ce san dégoulinent, les genoux te un max, les paluches qui Beurk ! Côté corps, ça suin tenir en l’air sous prétexte v’la à deux doigts de n’plus complètement flex. Bref, me n’en reviens pas… les élèves de ma classe. Je de prendre la parole devant le caïd de la cours incapable de relever, moi suis je que cs fran x deu à Un challenge n orale de ce Taz, ben je que le dossier sur l’expressio de récré. Ça craint tellement le rater ! peux te dire que je n’vais pas La rédaction

Do you want to fly with them ? Dans la tradition américaine, les cheerleaders sont des danseuses qui encouragent leur équipe de base-ball, football, basket et autres pratiques made in USA ! Nos Flying Fox Cheerleaders locales n'apprécient pas trop le qualificatif de « pom-pom girls » qui, selon elles, a une connotation péjorative. « Le cheerleading consiste à réaliser des chorégraphies (avant une rencontre, mais aussi, à l'issue du match, ainsi que durant la mi-temps et les interruptions de jeu) afin d'encourager une équipe sportive », explique Géraldine Lefranc, la fondatrice de Flying Fox Cheerleaders, « ambassadrices » des Flying Fox, seule équipe de « foot US » évoluant sur le Caillou. Pour celles qui souhaiteraient renforcer leur effectif, contactez le 81 17 16 ou envoyez un mail à foxgirlsnc@gmail.com.


PARCE QUE TES RÊVES TE COLLENT À LA PEAU…

…la Banque de Nouvelle Calédonie t’accompagne dans la réalisation de tes projets. À l’écoute de chacun de tes besoins, elle t’offre les solutions les mieux adaptées pour te lancer librement dans la vie.

yellow box

-toi sur

Renseigne

les offres

jeunes

� 257 400

BANQUE DE NOUVELLE CALEDONIE, Société Anonyme au capital de 7.168.626.000 FCFP. Siège social : 10, avenue du Maréchal Foch - BP L3 - 98849 Nouméa Cedex - Nouvelle Calédonie. RCS Nouméa 74 B 047 688 RIDET 047688001- Intermédiaire en assurances. Assurance professionnelle et garantie financière conformes aux articles R 514-15 et R 530-11 du Code des Assurances - Tél : (687) 25 74 00 - Fax (687) 27 41 47 – Courriel : contact@bnc.nc – BIC : CEPANCNM - Document non contractuel - Février 2012.


CINEM sélection

Un bonheur n’arrive jamais seul Comédie romantique (1 h 50) de James Huth avec Sophie Marceau, Gad Elmaleh, François Berléand… Sacha aime ses amis, son piano, la fête. La nuit, il joue dans un club de jazz et séduit des jolies filles. Il vit dans l’instant, pour le plaisir. Sans réveil-matin, sans alliance, sans impôt. Charlotte a trois enfants, deux ex-maris et une carrière professionnelle à gérer. Elle n’a aucune place pour une histoire d’amour. Tout les oppose. Ils n’ont rien à faire ensemble... Ils sont faits l’un pour l’autre. Une vraie comédie romantique pour un duo plein de charme et de séduction. > Ça peut pas faire de mal…

Expendables 2 Film d’action (interdit aux moins de 12 ans) (1 h 42) de Simon West avec Sylvester Stallone, Jason Statham, Bruce Willis, Arnold Schwarzenegger, Jean-Claude Van Damme, Chuck Norris… Barney Ross et son petit commando de mercenaires sont engagés par M. Church pour une mission en apparence relativement simple. Mais lorsque les choses tournent mal et que l’un d’eux est froidement tué, les Expendables sont contraints de s’engager dans une lutte en territoire ennemi pour leur honneur. Guidés par leur esprit de vengeance, les mercenaires font des ravages partout où ils passent. Ils vengeront leur frère, c’est la loi des Expendables... > Une bien belle brochette de pectoraux…

Piégée Film d’action (1 h 33) de Steven Soderbergh avec Gina Carano, Channing Tatum, Ewan Mcgregor, Michael Douglas… Agent d’élite, Mallory Kane est spécialiste des missions dans les endroits les plus risqués de la planète. Après avoir réussi à libérer un journaliste chinois retenu en otage à Barcelone, elle découvre qu’il a été assassiné - et que tous les indices l’accusent. Elle est désormais la cible de tueurs qui semblent en savoir beaucoup trop sur elle… Mallory a été trahie. Mais par qui ? Et pourquoi ? > Ça ressemble à de la série B, B comme bof !

Le Guetteur Thriller (1 h 29) de Michele Placido avec Daniel Auteuil, Mathieu Kassovitz, Vilante Placido… Le commissaire Mattei est sur le point d’arrêter un gang notoire de braqueurs de banques, lorsqu’un tireur d’élite en couverture sur les toits blesse, afin de mettre hors d’état de nuire, un groupe de flics, permettant à ses complices de s’enfuir. L’un d’eux est grièvement blessé ce qui les oblige à modifier leur plan. En planque chez un médecin véreux, ils doivent différer le partage du butin. Le commissaire Mattei organise une gigantesque chasse à l’homme, le gang entame une véritable descente aux enfers. > Ça promet de bons moments. 6


De Rouille et d’Os

+ de cinéma en

province Sud

LA PLenUIE MÊnME français originale sous-titrée versio

ique

: 15 juin 2011 Date de sortie pluie (2010 ),

cactu sstudiograph

Drame (2 h 02) de Jacques Audiard avec Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts, Céline Salette, Bouli Lanners… Sans domicile, sans argent et avec son fils de 5 ans qu’il connaît à peine sur les bras, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Un soir, son destin croise celui de Stéphanie, une belle dresseuse d’orques au Marineland, pleine d’assurance. Bref, une princesse pas faite pour lui. Mais, après que le spectacle a tourné au drame, Ali la retrouve tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d’illusions. Il va l’aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre. > Ouahou… Attention, chef d’œuvre !

Même la franco-mexicain, drame historique é par Iciar Bollain réalis Bernal, avec Gael Garcias Aduviri Luis Tosar et Carlo et son Un jeune réalisateur en Bolivie nt arrive cteur produ tournage d'un film. pour débuter le age est interrompu Mais le tourn e mené l'un par e par la révolt nts contre le des principaux figura . Costa et pouvoir en place ent malgré eux trouv se stian Seba cette lutte pour emportés dans peup le démuni. la survie d'un

Récompenses :

3 Goya remportés et 4 autres nominations dé par Le film sera précé age : court-métr la projection d’un (2010 ), En ascensionBourn et nn Erwa de court-métrage

IÈRE PROJECTION, LORS DE SA PREM ENTATION LE 15 JUIN, UNE PRÉS OSÉE DE 15 MIN SERA PROP HNC. DE L’APE PAR LES COMÉDIENS

: Renseignements c www.province-sud.n


CINEM sélection

LOL MADE IN U

Tous pub RÉALISATEU Liza Azuelos

Ce film vous VERSION

RÉSUMÉ Dans un mon et Facebook, d'amour de ly insupportable 'accidentellem point un fossé drôles et tend fois fraîche et

LOL Made in USA Comédie dramatique (1 h 37) de Liza Azuelos avec Miley Cyrus, Demi Moore, Ashley Greene… Dans un monde connecté en permanence via YouTube, iTunes et Facebook, Lola et ses amis naviguent entre amitiés et histoires d’amour de lycée, tout en évitant leurs parents parfois insupportables et dépassés. Quand la mère de Lola, Anne, lit « accidentellement » le journal intime de sa fille, elle réalise à quel point un fossé s’est creusé entre elles. Avec des moments drôles et tendres entre mère et fille, LOL est une histoire à la fois fraîche et mature sur la société moderne. > Mais où elle est Sophie Marceau ?

Jason Bourne : l’Héritage Film d’action (2 h 16) de Tony Gilroy avec Jeremy Renner, Edward Norton, Rachel Weisz, Albert Finney… Responsable de l’élaboration de la franchise « Jason Bourne », le scénariste Tony Gilroy signe aujourd’hui la réalisation du quatrième volet de la très populaire saga. Jeremy Renner y reprend le flambeau de Matt Damon, dans la peau d’un nouveau personnage dont la survie a irrévocablement été mise en péril par les événements survenus dans les trois films précédents... > Jason Bourne sans Jason Bourne, est-ce encore un Jason Bourne ?

Voisins du troisième type Comédie science-fiction (1 h 40) de Akiva Schaffer avec Ben Stiller, Vince Vaughn, Jonah Hill… À Glenview, dans l’Ohio, quatre banlieusards ordinaires décident de former un comité de surveillance de quartier. Même s’il s’agit surtout d’un prétexte pour échapper à leurs mornes existences, nos quatre héros vont tout de même faire une découverte incroyable : leur paisible petite ville a été envahie par des extraterrestres qui se font passer pour d’honnêtes citoyens. Face à la menace, le sort de leur quartier – et du monde – est désormais entre leurs mains… > Au ras des casquettes, ce qui n’empêche pas d’être drôle.

Resident Evil : Retribution

en 3D

Film d’action, épouvante-horreur, science-fiction (1 h 57) de Paul W.S. Anderson avec Milla Jovovich Michelle Rodriguez Sienna Guillory… Alice s’éveille au coeur du plus secret des complexes industriels d’Umbrella Corporation, responsable de l’infection qui a transformé les hommes en morts-vivants affamés de chair humaine... Au gré de son exploration à haut risque et de ses découvertes, les zones d’ombre de sa vie s’éclairent. De Tokyo à New York, de Washington à Moscou, Alice pourchasse ses ennemis avec l’aide d’anciens amis et de nouveaux alliés, jusqu’à la révélation explosive qui va remettre en cause toutes ses certitudes... > Dernier volet de la saga : tristesse ou soulagement ? 8


Les Seigneurs

Comédie (1 h 36) de Olivier Dahan avec José Garcia, Gad Elmaleh, Franck Dubosc, Omar Sy, Ramzy Bedia, Joey Starr… Patrick Orbéra est une ancienne gloire du football français, aujourd’hui en proie à des problèmes d’alcool et un divorce qui menace de le priver de la garde de sa fille. Contraint par un juge de retrouver un emploi stable, il n’a d’autre choix que de partir à Lourdec, petite île bretonne, pour entraîner l’équipe de foot locale. Face à l’amateurisme de cette dernière, il tente de convaincre ses anciens coéquipiers de le rejoindre et de l’aider à hisser le petit club de Lourdec parmi les grands... > Rien que la distribution donne envie de rire !


vendredi

agenda

Retrouve toute l’actualité événementielle sur : www.sortir.nc lundi

Compèt’

Septembre • Octobre

Championnat Nivea Sun Cup 2012 3 longs week-ends de fun : les 8 et 9 septembre et les 22 et 23 septembre à l’îlot Maître et les 6 et 7 octobre sur le platier Ricaudy, organisés par Nouméa Kite School, ces compétitions sont ouvertes à tous, sans limite de niveau : il suffit d’être passionné ! Tous les renseignements sur le site noumeakiteschool.com

Atelier

Mercredi 19 septembre

Atelier cyber-base

Venez découvrir les différentes utilisations d'Internet et de l'informatique au travers de formations courtes et gratuites, sur des logiciels de création facile d'accès et ludiques. De la création d'un blog, au montage d'une émission radio virtuelle, en passant par la création graphique, les jeunes aborderont différents domaines et pourront s'essayer à diverses techniques informatiques. De 15 h à 18 h - Médiathèque de Dumbéa - Tél. : 41 43 10

Animations ville de Nouméa

Du 5 au 15 septembre

Du 1er septembre au 28 octobre

La ville de Nouméa et l’association Jeunes & Toiles présentent

mardi

mercredi

jeudi

Animations

Du 3 au 31 août

Initiation informatique

pour les plus de 13 ans, de 13 h 30 à 15 h.

Jusqu’au 29 septembre

Livre mystère Chacun est invité à retrouver un livre avec des indices dévoilés progressivement tout au long de la période du jeu. Règlement et bulletin de participation disponibles sur place. Lots de livres et bons d'achat à gagner. À partir de 13 ans.

Mercredi 12 septembre

Heure des ados :

Projections, rencontres, ateliers, spectacles pour les 10-18 ans. De 14 h à 15 h.

Mercredi 19 septembre

PROJECTIONS

Mercred' hip-hop

ANIMATIONS

ATELIERS

!

Cycle de projections de fictions et documentaires sur le thème de la culture hip-hop. À partir de 14 h. Médiathèque municipale de Rivière Salée - Tél. : 41 54 02

1 SÉANCE OFFERTE

EN PLEIN AIR!

LES CONTES DE LA NUIT

BILLETTERIE AU REX NOUMÉA RENSEIGNEMENTS AU 95 94 63 PROGRAMME DISPONIBLE AU REX NOUMÉA, AU CENTRE D'ART ET À LA MAIRIE DE NOUMÉA WWW.VILLE-NOUMEA.NC

10

ven


ndredi

samedi

dimanche

lundi

mardi

mercredi

jeudi

samedi

dimanche

Concert

Du 24 août au 2 septembre

Les Voix du Sud

8e édition du Festival de chant choral. Province Sud - Programme complet sur province-sud.nc - Tél. : 24 60 90

Concert

Du 4 au 7 octobre 2012 Parking de la Moselle

Vendredi 7 septembre

Gramps Morgan

4 jours de festivités : Spectacles, Artisanat, Spécialités culinaires…

160 exposants :

Maison, Environnement, Tourisme & Loisirs, Terroirs & Saveurs, Mode & Bien-être, Auto-Moto…

Invite d’Honneur Produit par Pacifica Land, la voix lead de Morgan Heritage sera sur le territoire pour un show unique au Kuendu Beach, sur le grand deck. Il sera accompagné en live par les musiciens locaux de Néacombo Diffuzion… de 20 h à 3 h du mat ! En prévente à 3 500 F chez Compact Megastore, Day One à Kenu In et Paco Disc. Psstt, une séance de dédicace est organisée pour les mineurs, mercredi 5 septembre dans les locaux de Océane FM. Chut !

Fidji

En partenariat avec :

Infos sur

Foire du Pacifique

Vous souhaitez exposer ? Contactez Bruno au 95 98 79


… i n i f t s e ’ c Le Festi’,

elque nes a accueilli qu eu ndezi'J st Fe r ie que ce grand re r, le prem ur ie po rn is de un ût ré ao t 5 en Du 3 au ients étai strations du Tous les ingréd iffantes », démon eux domaines, co dé «  10 000 visiteurs. ns io at ussite : anim ns de nombr vous soit une ré de la sécurité da associations et les acteurs ls ne on si es of pr tenus par les savoir-faire des  » et super et d'orientation n io at rm fo oires « branchés in d' ss ce ac d' stands s ue iq pays, bout institutionnels du images… en r concerts ! Retou le Pour le basket-ball, organisé ts, oo sh de rs ou nc co ive ort sp n tio cia sso par l'A RS), de Rivière-Salée (AS de ie consistait en une sér un dans er rqu ma à rs nie pa petit jeu, temps record. À ce sept ans, de é âg y, c'est Anton garçon a Le sé. qui s'est impo Australie ! en e yag vo un é gn ga fiston, r leu de rs fie u Pas pe ses es, arl Ch et Alexandra e joie de parents, se feront un leurs frais. Photos : Gilles Méline l'accompagner... à

Photos : Gilles Méline

sont affrontés iques de hip-hop se drôles et spectaculaires que Les danseurs athlét ssi urs de battles au une ambiance ns da s lée rou dé (amicalement) au co sont i les tes esthétiques se aux platines. Parm inventives. Ces jou la maîtrise de DJSE . à on ce cti grâ rre r, su nfe Ré d'e w musicale s », le cre it entre autres « caïd concurrents, il y ava

Hassan de Résurrection, en pleine démonstration ! Son crew a représenté la Nouvelle-Calédonie à la finale française du BOTY en juillet. Avec trois blessés, les danseurs de Rivière-Salée n'ont pas pu montrer leur meilleur niveau. Néanmoins, cela reste une belle aventure pour le groupe. Ils ont dansé devant 5 000 personnes ! B-boy Kamikaz, notre représentant dans la compétition individuelle, a quant à lui affronté le champion du monde dès le premier tour. Il s'est incliné, mais ses passages ont impressionné le jury. 12


graphie de la Peu avant la choré nt certaines (do éa Zumba Noum particulièrement danseuses étaient duire devant impatientes de se pro tuoses du vir s ne jeu les le public), BMX, ont joué skate, du roller et du e foule un t les casse-cou devan ance de rm rfo pe La . ive rat admi ttinette âgé de Maël, un as de la tro te » ! fan luf « b 14 ans, a été

Photo : Gilles Méline

Photo : Gabrielle Milin

Photo : Gilles Mé

e Les Yamak Pacifiqu (« cousins » des célèbres Yamakasi) ont eux aussi défié les lois de l'attraction terrestre avec des figures de « ouf ». Hommesaraignées, oiseaux, cascadeurs : ces gars-là sont incroyables ! Tout comme, dans un autre registre urbain, les taggeurs t du GB crew qui on mis de la couleur plein nos yeux !

line

Photo : Gabrielle Milin

ilin

Photo : Gabrielle Milin

rielle M to : Gab

Pho

e Burnin’Faya n'est La dynamique troup fs, loin s'en cti ffe d'e pas en manque ont proposé une rs eu ns da s Le t. fau u ies qui leur ont val série de chorégraph s. ccè un franc su Photo s : Gilles Méline

Jason Mist, guitariste, chanteur et harmoniciste talentueux, est un grand séducteur : ses accords en open tuning (les musiciens comprendront) et son slide ont envoûté le public. 13


Photos : Gilles Méline

n titre. t fait fort, à plus d'u Les Strong Men on le lever d'un pneu ne , Parmi leurs exploits trois cents kilos. Ils ont de pesant pas moins de la fonte » selon le également « soulevé salles de musculation. les jargon utilisé dans nature : es est d'une autre Mais leur fait d'arm d'une corde, les douze ils ont tracté, à l'aide de Miss Calédonie qui e el était prétendantes au titr ns un gros 4x4 auqu ss !) da ce pla s pri Mi avaient les e qu s emble (pa attelé un van. L'ens trois tonnes. Trois tonnes on était estimé à envir surés, tour à tour, chacun me auxquelles se sont !   n Me g on des Str

des Caracolant en tête rs teu organismes forma des français aux gestes la , urs co se ers mi pre uvelleCroix-Rouge de No les it ita Calédonie inv uer promeneurs à pratiq sur rs teu lva sa s ste ge s ce t en un mannequin, tou ux dispensant de précie s ire conseils aux stagia nos me Mê . els nn sio ca oc mises à belles miss ont été n. contributio

Photo : Gabrielle Milin

Photo : Gilles Méline

x yeux des nombreu Pour le plaisir des e miss se sont présentées uz do lles ont spectateurs, les apitô. Ces demoise au public sous le Ch ncées par un Niko très na parfois été déconte durant ces trois jours, e, taquin. Il est vrai qu s'est « lâché » en insufflant J ’il aura l'animateur sur NR rre. On peut dire qu une pêche du tonne la bonne ambiance de ce à largement participé Festi’Jeunes !

Photo : Gabrielle Milin

Photo : Gilles Méline

14


i occupait La gendarmerie, qu ignait les se ren , nd sta un férentes dif les r su s jeune cette possibilités qu'offre iens profession. Deux ch e herch d'attaque et de rec ce en pla r su illé va ont tra dans s ille fou s effectuant de nt du un véhicule contena sur ruant cannabis, et en se pour le tif fic ur se res un ag de nuire. mettre hors d'état mme Les chiens, tout co llé nt tai so se s, ître ma rs leu un beau succès !

Photos : Gilles Méline

Photo : Gabrielle Milin

Photo : Gilles Méline

aire, les pompiers, prit citoyen et solid Toujours dans un es unes sapeurs-pompiers de Nouméa Je accompagnés des sincarcéré un blessé d’une voiture, en formation, ont dé par les artistes calédoniens. À e préalablement tagué es sapeurs-pompiers tenait le rôle un Je s de un r, ieu l'intér premiers secours. l'on prodiguait les de la victime à qui

15


lles Méline

Photo s : Gi

olution a, elle isée par Mobilis Ev La flash mob organ s grand nombre de participants. trè aussi, mobilisé un rt en extérieur, elle s'est finalement pa e, Programmée au dé du Chapitô. Il y avait foule sur scèn te ein nc l'e rs. ns eu da tat ue ten spec space réservé aux mais aussi dans l'e

t r à texte, Ykson es Guitariste et chanteules consciences : le un artiste qui éveil en Dieu, émancipation, amour, tolérance, foi le, hommage semb évolution, vivre en mes… Tels sont les aux vieux et aux fem r des mélodies douces su messages d’Ykson s. se ieu on rm ha s et trè

l'on puisse ique. Le moins que Ambiance plus électr cibels étaient là ! Pour déménager, dé affirmer est que les ristes montés sur ressort, bassiste ita gu  : ait ge na mé dé la finesse ça ur à la précision et lume, c'est tte ba et ble rba vo impertu du ec av me (si, si, mê impressionnantes os, très punk-rock, énergiques possible). Des comp i et converti. ert devant un public av

Photo s: Gilles Méline

16

Photos: Gilles Méline


s t avec maestria. Le le feu ! Et elle le fai tout flamme, ont donné ec av e jou va d'E e tout feu La troup nseurs polynésiens, se et grâce. danseuses et les da e et élégant, alliant puissance, maîtri iqu un spectacle énerg

Photos : Éric Bua

Vous encourager dans vos études, c’est vous donner les moyens de réussir

PARLONS VRAI

Frédéric son conseiller

Ericka, étudiante à l’université de Nouvelle Calédonie

25 84 00


Photos : Gilles Méline

unes, clôture du Festi'Je à l'approche de la tirage au sort parmi ût, ao 5 e ch an dim Le Un plie ceux ont été gâtés. de nombreux chan rte Jeunes a permis d’offrir une pano Ca la de tions sta s, ble rta les titulaires po s ne nt iques (télépho de joujoux électron e...). La plus heureuse fut certaineme , ier qu arn ati -G orm les inf Ju il ée ue lyc cc d'a , en terminale au pe rte Ca nio la hg de jou r Ad nte ve wy Geneviè olas De it. d des mains de Nic qui a gagné un Ipa bien du mal à réaliser ce qui lui arriva ait Jeunes… et qui av

Photo : Agence Gadys

teurs ont musicaux, les chan r de jeunes talents t slamé, tous étaient désireux file dé vu a rte ve meurs on La scène ou rs ont dansé, les sla jours été présent et bienveillant. chanté, les danseu a tou i qu c bli pu un nt de se produire deva Photo : Gabrielle Milin

Photo : Gabrielle Milin

Un grand merci à Niko le de de dessinateur et toute sa ban our am r leu r pou yon cra du s fou nous du dessin, leur volonté de leur n, sio pas r leu faire partager ibilité. gentillesse et leur dispon

Un micro d’or à Niko l’animateur qui, sans jamais faillir, a animé ces 3 jours de fête avec humour et professionnalisme. Il a même parfois rivalisé avec Astro, le MC des battles de hip hop, et ça, c’est pas facile ! Il a su insuffler son énergie débordante et communicative à tous ceux qui l’ont approché. Heu ça va la voix, Niko ?

Photo : Gilles Méline Photo : Gabrielle Milin

18

Photo : Gabrielle Milin


Photos : Gilles Méline

Trois groupes de talentueux vidéastes ont, quant à eux, reçu des téléphones portables haut de gamme et des bons d'achat. Il est vrai que leurs lipdubs étaient des petits chefs-d'œuvre de créativité. Le clip Hakuna Matata, interprété par Ray, Enola et Manut ea sur la photo), a été plébiscité. Il s'est imposé devan (à droite t la création drôle, originale et courageuse des garçons de Luçu Crew, sur l'air de « Call Me MayBe ».

line

Photo : Gilles Mé

produisait upe Cimeries, qui se Le répertoire du gro unes juste avant Sacha, s'inscrit 'Je en clôture du Festi tal post-hardcore. Scéniquement, dans la tendance me ur un look androgyne, qui a po le chanteur a opté ès. cc su tit pe n so u nn co

n Mot de la fi qui n’ont

onnes Que toutes les pers pardonnent, mais us pas été citées no ire impossible, il était difficile, vo il s’est passé de nt d’être exhaustif, ta eunes. À l’année i’J st Fe ce choses sur le voulez bien ! prochaine, si vous

Nouvel ar rivage


Dossie r

je

:   S O S ’ m à s a p n’arrive osse dine Gr

an Par Am

l devant toute la classe ! Oh mon dieu, lundi prochain je passe à l’ora limitent à de timides Problème : dans ces cas-là, mes phrases se rangées que le fond de « bah, heu, en fait  », mes idées sont aussi bien près une session surf. mon sac et mon corps est aussi trempé qu’a n’y a que des solutions.… Pas de panique ! Il n’y a pas de problèmes, il

Illus

tratio

20

ns :

Niko


!   l a r o ’ l à r e ’ exprim Identifie tes peurs et tes blocages > Le trac m’envahit

> Le public me fait peur

Car c’est souvent lui qui te tétanise et t’empêche de garder la tête froide. Les idées embrouillées et le cœur à mille à l’heure, tu perds tes moyens et, ce que tu arrivais à exprimer clairement face à ton miroir se transforme en charabia inaudible et peu convaincant.

Il sont 10, 20 ou 35 devant toi, prêts à rire à chaque fois que tu butes sur un mot ou que tu te prends les pieds dans ton sac ? Et alors, toi aussi tu ferais peut-être pareil ! Est-ce pour autant méchant ? À ton âge on aime bien se taquiner, alors n’en fais pas une maladie, tu peux les prendre à leur propre jeu !

> Le truc ? Tu dois t’exprimer à l’oral devant

toute la classe demain ? Ferme les yeux et projette toi : imagine ce qui pourrait se passer de pire. Car le trac est une émotion générée par l’interprétation que nous nous faisons de ce qui est à venir. Ton imagination exagère les situations, les scénarios les plus désagréables tournent en boucle dans ton esprit. Or, c’est en leur faisant face que tu vas les chasser. Réitère ensuite l’expérience en imaginant la situation idéale. Tu te dis « ah, si ça se passe comme ca (discours clair et passionné, public calme et attentif, félicitations au terme de l’intervention), ca peut être agréable finalement ! ». Tout est une question de mise en condition. Tu as le choix : amplifier tes craintes en rejouant les mêmes scènes terrifiantes dans ta tête OU prendre ça comme un défi, une façon de partager un moment sympa avec les autres et de mettre en avant tes qualités.

> Le   truc ? Dans un premier temps, considère les personnes face à toi, non pas comme une foule qui fait bloc, mais comme des individualités. Tu dois parler à chacun d’entre eux. Si ton auditoire est trop impressionnant et que tu ne sais plus où regarder, attarde-toi sur une personne que tu connais ou qui te semble attentive. Tu auras ainsi le sentiment d’échanger comme si tu étais attablé à une terrasse de café. Au fil de ton exposé, adresse-toi à l’une puis à l’autre et ainsi de suite. Ton public se sentira concerné. Les petits rires fusent ? N’hésite pas à prendre les « fautifs » à partie : Paul a ri quand ta langue a fourché. Souris, arrête-toi et adresse toi à lui « Paul, vu que tu m’as l’air en super forme, viens m’aider, j’ai besoin d’un assistant ».

> Je crains d’être inintéressant Si tu dois exposer la reproduction des batraciens en milieu aquatique, ton challenge est double ! Rendre fun et utile un sujet qui à la base ne l’est pas des masses.

> Le truc ? Peu importe le sujet, l’essentiel est de croire et d’être motivé par ce que tu vas expliquer. En clair : ne pompe pas mot pour mot ce qui est dit sur Wikipedia, mais transforme les tournures des phrases de façon qu’elles sonnent justes et naturelles à l’oral (le langage parlé laisse des libertés, uses-en !). Car il n’y a rien de plus barbant que quelqu’un qui récite le bottin. Aide-toi d’images (à faire passer ou à projeter sur un mur), fais participer ton public en proposant des devinettes. Et laisse ta personnalité s’exprimer ! 21


Dossie r SOS : ’ exprimer à l’oral ! àm je n’arrive pas Arme-toi « en coulisse » pour mieux t’exprimer en public > Fais le clair dans ta tête

> Enregistre ta voix

Bien s’exprimer à l’oral, c’est d’abord délivrer un message clair à l’intention d’un public, qu’il soit constitué d’une personne, de 10 ou de 100 ! Or, pour délivrer ce message structuré, tu dois organiser et hiérarchiser les idées dans ta tête. À la manière d’un classeur. Objectif  ? Dégainer le bon message au bon moment, sans s’emmêler les pinceaux.

Là aussi (aussi déplaisant que cela soit), il est nécessaire de faire face à sa façon de parler pour s’améliorer.

> Le   truc ? Enregistre-toi avec un dictaphone (ou la fonction enregistreur vocal de ton portable) pour comptabiliser ton temps réel de parole et mettre le doigt sur tes tics de langage (« heuu… », « en fait… », « du coup… », « voilà quoi… »). De vrais parasites !

> Le   truc ?

Si tu dois faire un exposé, rédige des fiches en écrivant suffisamment gros pour pourvoir y jeter un œil quand elle seront posées sur le bureau. Utilise des couleurs pour mettre en avant les idées essentielles et prépare des formules chocs pour synthétiser ton discours.

> Mime ton intervention  face à un miroir Car tant que tu ne fais pas face à ton image en train de parler, tu ne peux pas savoir ce qu’il en est.

> Le   truc ? Tu peux aussi demander à un bon ami de te filmer avec son portable pour corriger ta gestuelle. Au passage, on évitera les mains dans les poches (un poil « je m’en foutiste ») et les bras constamment croisés (un chouia autoritaire), et on optera plutôt pour les bras en mouvements libres (tu peux tenir un stylo dans ta main pour te sentir moins bête) ou les mains jointes sur le bureau si tu es assis. 22


? ale in rm Te en

r tre en e et er ou sit 1 es u au à ud a t a ét oi oû er es e-t er a ibu e t ct 1 tr ivr ne du on s ! c e su n e ur : co air nt un S po e nn me s je EN es tiv tio se de NI ait ac es en n o uh vie u rec ati DO so la u q nt LÉ Tu ns d a Ce rie CA da pon re. r l'o TS ré tob ore AN oc éli DI am TU

CO É ND LÈ ÉT AIR VE D PO UD E O U ST IAN U -B T AC

SE

QU AP E BA R F A E C S IR LE E

es O I S Tu PL DE S EM TU F O E IN

LE

L AI RT PO

D’

N IE OR

-

ME

ON TI TA

! R FO I TO IN

c

c.n

ba

DE

le

pr es

w. a ww

1 rue de la Somme – Centre Ville Tél. : 28 21 67 ou 29 20 64


Dossie r SOS : ’ exprimer à l’oral ! àm je n’arrive pas Le moment est arrivé : mets toutes les chances de ton côté ! > Ne te dévalorise pas avant même d’avoir commencé ! Tout fébrile, on a tendance à croire que si on « prévient » son auditoire de tous les couacs qui surviendront, il sera indulgent (et que du coup, tout sera plus cool pour nous). FAUX ! En réalité, cela aurait plutôt tendance à signifier : « Vous allez vous ennuyer, mon intervention sera bâclée, préparez-vous au pire ! ».

> Le truc ? Les phrases qui vont suivre sont à bannir de ton vocabulaire : « Je vais essayer d’être

bref pour ne pas vous ennuyer », « heuuu…je n’ai pas l’habitude de parler en public, alors excusezmoi par avance si je suis confus », « Je n’ai pas eu le temps de bien préparer mon intervention ». Bref, ne t’excuse pas d’être là, et pour annoncer ton exposé tout en détendant l’atmosphère, préfère les formules du type : « Bonjour à tous ! Je vais vous parler de… », « Si vous êtes perdus ou que vous avez des questions, n’hésitez pas ! ». Tu peux, par ailleurs, d’ores et déjà, annoncer le déroulement de ton exposé. Si tu es positif et motivé, ton public le ressentira et sera détendu et attentif.

24


> Simplifie ton discours > Séduis ton public Martin Luther King, Gandhi, de Gaulle… Tous trois sont des orateurs qui ont marqué l’Histoire. Qu’ont-ils en commun ? Une voix, des phrases percutantes et des silences bien placés. Bref, le trio gagnant.

> Le truc ? Utilise ta voix comme

un instrument de musique (non aux discours somnifères et monocordes). Parle suffisamment fort pour que la personne la plus éloignée de toi n’ait pas à tendre l’oreille, et module ta voix pour insister sur tel ou tel point. Tu parleras plus fort pour appuyer une idée importante et moins fort pour instaurer une complicité, articule, marque bien les ponctuations (1 seconde après une virgule et 3  secondes après un point) et instaure de bref silences (5/6 secondes entre chaque partie). Tu pourras faire quelques pas durant ce laps de temps.

Tu veux bien faire, tellement bien faire que tu en viens à construire des phrases de trois kilomètres empruntées à Molière. STOP ! Tu vas droit dans le mur.

> Le truc ? SUJET + VERBE + COMPLÉMENT + POINT FINAL. Court et percutant, voilà le secret d’un discours limpide. LE « + » ? Ça t’évitera les erreurs de conjugaison et de coordination. > Be cool Une mèche de cheveux rebelle, des chaussures qui te font mal, une lumière trop agressive, le bruit agaçant d’une horloge…autant de facteurs qui te perturbent.

> Le truc ? Choisis une tenue confortable, que tu aimes (évite les tee-shirts collants qui te font transpirer si tu es nerveux), occupe les lieux en disposant stratégiquement ton matériel et tes documents pour ne pas perdre le fil, n’hésite pas à ouvrir une fenêtre si tu as trop chaud…Bref ! Fais en sorte de n’être obnubilé par rien d’autre que ton discours et ton public !

25


Dossie r SOS : ’ exprimer à l’oral ! àm je n’arrive pas

Avis d’expert Myriam Pageot, professeur en logistique et transports, chef de travaux pour le lycée professionnel, au Lycée Do Kamo. « J’enseigne depuis 18 ans au lycée Do Kamo et j’ai pu constater que l’oral n’est pas qu’une question de trac à gérer, c’est aussi pour certains une question d’habitude de la prise de parole quotidienne dans la vie privée. Si la culture kanak fait une grande place à l’oralité, celle-ci est l’apanage des vieux qui sont autorisés à dispenser la parole ; les jeunes n’ont pas l’habitude de la prendre et encore moins d’exprimer leur avis. C’est tout cela que nous remettons en question lorsque l’on questionne un élève. Le solliciter, c’est lui demander de se mettre en avant ; c’est comme les compliments pour de bons résultats, bien souvent l’élève se sous-estime d’office à cause de son âge et se considère indigne d’intérêt. J’ai fini par accepter la participation collective et mon oreille s’est exercée à entendre les réponses « individuelles » dans le brouhaha. En revanche, j’ai plus de mal lorsqu’il faut que l’élève prépare une épreuve orale devant ses camarades. Curieusement, il est plus à l’aise avec un ou deux interlocuteurs, même inconnus, que devant ses copains de classe à qui il cherche à prouver qu’il aura le dernier « mot » en refusant de faire le compte rendu oral de son rapport de stage par exemple ; et tant pis pour le zéro ! L’individualité et la performance ne sont pas non plus des concepts kanak. Bien sûr, certains élèves font la distinction entre leurs milieux familial et scolaire, d’ailleurs leurs camarades comptent sur eux pour la participation. »

26


GRATUIT

jeux vMoixdéo Par

s jeux du style Angry Siege Hero fait parti de est que les cochons ce Birds. Mais la différen rres, ’on leur lance des pie sont des vikings et qu l’huile de e cor en ou s ire des bombes incendia en gauche à droite, mais bouillante, non plus de ire de à-d stc’e , e » nn rso « vu à la première pe ants t est de tuer les occup toi vers l’avant. Le bu rres. pie de et is bo de s des mini châteaux fait mier pre Au s. les princesse Attention il faut éviter jeu bourin, à tort car un sur r be tom de on abord, on a l’impressi ment réfléchi pour ale ég is ma être précis il faut non seulement phismes colorés gra chaque château. Les trouver la faille dans amateurs du genre e son impeccable.Les sont joyeux et la band ce jeu est gratuit. qu isir en apprenant e pla s plu nt uta d’a t on ernet à cette se fer ns votre navigateur Int Vous pouvez y jouer da t.ly/QxWJ2M /bi p:/ htt : adresse 

Samorost (Le morceau de bois)

GRATUIT

Dans ce jeu, vous incarnez un petit lutin blanc qui vit sur une planète faite d’écorce et de verdure. Seulement, voilà qu’un astéroïde à la dérive fonce droit sur sur votre habitation spatiale. Ni une, ni deux, vous vous envolez vers la menace pour la dévier de sa trajectoire. Ce jeu est de type « point & clic ». Vous serez face à des tableaux (niveaux) et vous devrez cliquer sur les détails de l’image pour déclencher des mécanismes et faire avancer l’histoire. Il n’y a pas que de la recherche, vous devrez parfois être habile pour pouvoir progresser. Vous rencontrerez des animaux bizarres et des personnages loufoques qui pouront parfois vous aider. Les décors sont un subtil mélange de photos (mousse, arbres) et d’éléments d’animation dessinés. La bande son est vraiment sympa et enrichit à merveille une ambiance magique. Ce jeu joli et agréable est notre coup de cœur du moment. Profitez-en, il est gratuit et vous pouvez y jouer ici : http://bit.ly/PmHIlK 28


n

Formatio

elle Noir

nab Par An

Pilot,

en route

Sud prépare ses jeunes ce vin pro J MI la de OT PIL e Le programm e professionnelle marquante. nc rie pé ex e un re viv à s ire stagia t objectif. s en œuvre pour atteindre ce mi t es t tou , on ati rm fo la s Dè Non, PILOT n’est pas une formation dans le secteur du transport ! Sais-tu ce que signifie son nom ? Programme d’insertion local orienté vers le Travail. Je crois que c’est clair ! La finalité du PILOT, c’est de mettre un pied, voire plus, dans la vie professionnelle. Oups, est-ce que ça fait mal, docteur ? Eh bien, cela dépend de la manière dont on s’y est préparé. Pascal Sanchez, un des formateurs du PILOT, le confirme : « Dès le départ, il faut se mettre en action et renoncer à certaines choses de son quotidien.

30

Entrer dans le monde du travail, c’est accepter de vivre une période de déstabilisation : rencontrer de nouvelles personnes, découvrir des choses qu’on ne savait pas faire jusque-là… ».

Objectif entreprise

Âgés de 16 à 26 ans, les 50 volontaires retenus dans le PILOT ont construit leur projet professionnel


! i o l p m e ’ l s r ve avec des conseillers de la MIJ, dans divers secteurs d’activité, allant de la restauration aux métiers du bâtiment. Pendant deux mois, ils ont ensuite suivi une formation mitonnée aux petits oignons. Les modules, animés par les Ateliers de pédagogie personnalisée (APP NC) annoncent tout de suite la couleur : employabilité, coaching, communication, relooking, gestion du stress… Lorsque la période de stage arrive, le jeune stagiaire est fin prêt et doit déjà se considérer comme un employé. Et ça fonctionne ! « Je croise des anciens stagiaires du PILOT qui sont maintenant bien intégrés dans leur entreprise. Il y a du potentiel ! », souligne Pascal Sanchez.

Témoignage Un PILOT en stage

Christophe, 19 ans, est en stage au restaurant Rimba Juice, à l’Anse-Vata, pendant cinq mois. « Je suis au bar où je prépare les boissons et je fais la liaison entre les cuisines et les serveurs en salle. Je débarrasse et je dresse également les tables. Pendant la formation, le module de « recherche entreprise accueil » m’a vraiment aidé. Nous avons appris à trouver des entreprises, à rédiger un CV, une lettre de motivation… Le module communication m’a aussi beaucoup apporté. Nous avons fait des exercices à l’oral. J’ai dû travailler ma prononciation, apprendre à articuler et à parler fort. Au restaurant, cela me permet de mieux accueillir les clients. J’ai pris confiance en moi. Plus tard, j’aimerais être en salle pour avoir plus de contact avec la clientèle. Ce que j’ai vu en formation me sert pour mieux communiquer avec l’équipe et

mon employeur. En relooking, on nous a montré, par exemple, les soins pour les mains. Une bonne hygiène, c’est très important quand on travaille dans la restauration ! Je pense souvent aux cours de gestion du stress où nous avons fait de la relaxation et des exercices de respiration. Très utile lorsqu’il y a du monde et que l’on me demande beaucoup de choses à la fois ! L’orientation que j’ai choisie me convient, et après le stage, il y a une possibilité d’être embauché. »

31


n

Formatio

Pilot,

i !

en e vers l’emplo rout

Interview Pascal Sanchez, formateur pour le programme PILOT

Quels sont les principaux efforts qui ont dû être fournis par les stagiaires ? Vaincre sa peur, changer de regard sur soi. Pendant le module, chaque stagiaire doit passer devant la caméra pour se présenter. Cet exercice sert à voir les défauts, mais aussi les aspects positifs pour s’en inspirer. Certains doivent apprendre à ne pas être systématiquement dans le conflit. Tout cela est également abordé dans les modules de communication ou de gestion du stress. Les cours sont complémentaires.

Pendant la formation, vous avez animé le module « employabilité ». En quoi cela consiste ? L’employabilité, c’est un « vouloir devenir ». Il faut laisser sa timidité de côté et adopter des codes comportementaux différents. Cela ne veut pas dire qu’on doive changer de personnalité ou abandonner sa culture, mais essayer des codes qui permettent de fonctionner en entreprise. Il ne faut pas hésiter à demander quand on ne comprend pas quelque chose. Pour se former et remplir son « sac de compétences », rien ne vaut l’activité et un état d’esprit positif.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes pour améliorer leur manière de communiquer en entreprise ? Ils ont déjà toutes les ressources pour bien communiquer, ainsi qu’une spontanéité formidable. Pour utiliser ce potentiel, il faut savoir ce qu’on veut réaliser et pourquoi. Qu’est-ce que cette formation ou cette entreprise va m’apporter ? Ainsi, on fournit plus facilement les efforts nécessaires.

Contact

Mission d’insertion des jeunes 12, rue de Verdun, Imm. Galliéni II, Nouméa Tél. : 28 22 77 ou mij@mij.asso.nc www.mij.asso.nc 32


EKOLA TI LOTO, OTHE JU LA BELETR, MATRE TROA ISA WAI MELEN.

En voiturE, tout lE mondE doit attachEr sa cEinturE. QuEstion dE viE ou dE mort.

SanS ceinture de Sécurité, un choc à 50 km/h équivaut à une chute du 4è étage.


Vie

pratique

elle Noir

nab Par An

n e i b e d t r a ’ De l

n o s r e g i d ré

CV

ure bon le job Les grandes vacances approchent, ça fle n d’attirer d’été ! Première étape, préparer ton CV afi s entretiens l’attention de l’employeur et décrocher de d’embauche. À ton clavier ! De l’organisation

Un CV doit être dactylographié sur une seule page. Il comporte quatre parties bien identifiées : l’état-civil, la formation, les expériences professionnelles et les centres d’intérêt.

Comment se présenter ?

L’état-civil figure, en général, en haut à gauche du CV. Il comprend le nom et le prénom, une adresse, un numéro de téléphone, un e-mail, l’âge et la situation familiale. On peut y ajouter quelques informations supplémentaires que l’employeur verra tout de suite, comme le permis de conduire.

Formations et expériences par ordre antichronologique

Il faut commencer par les formations et les expériences les plus récentes ! Dans la description des diplômes, évite les abréviations. «  BEP VAM  » laissera l’employeur comme deux ronds de flan, alors que « Vente action marchande », lui parlera beaucoup plus. N’oublie pas de mentionner tes connaissances linguistiques et informatiques. Pour chaque expérience professionnelle, indique l’année, la fonction occupée, la durée, le nom de l’entreprise et la ville où elle se trouve. Si tu as peu d’expérience, pas de panique ! Mets en avant les

Apprentis, à vos marques... Prêts, partez ! Le recrutement des apprentis pour la rentrée 2013 a commencé. Si tu souhaites te lancer dans la course, enfile tes baskets et cours jusqu'au Point apprentissage (14 rue de Verdun, à Nouméa) qui regroupe toute l'offre de formation : CAP, BTS, Bac pro et licence pro dans des secteurs d'activité comme le commerce, les services aux entreprises, le BTP... Tu peux aussi télécharger un dossier de candidature sur le site http://pap.cci.nc et en profiter pour consulter le calendrier complet des inscriptions. 34


jobs d’été intéressants ou les activités faites lors d’un stage, d’un service civique ou d’une action citoyenne.

Ne pas bâcler les centres d’intérêt !

Ce sont tes loisirs, tes sports, tes passions. Les recruteurs y sont de plus en plus sensibles. Faire partie d’une association ou mener une activité en groupe montre ton dynamisme et ta capacité à t’impliquer et à communiquer. Tu peux aussi indiquer tes voyages à l’étranger.

Web +

Si tu n’es pas un(e) pro de la mise en forme, il existe moncv.com, un outil révolutionnaire et gratuit sur Internet, pour créer son CV !

Ne rate pas les forums Job d’été en octobre ! Le 3 à Païta, le 17 à Bourail, le 20 au MontDore, le 30 à Nouméa et le 31 à La Foa, la Mission d’insertion des jeunes de la province Sud organise des journées de rencontre entre les entreprises et les jeunes à la recherche d’un emploi saisonnier. C’est l’endroit idéal pour distribuer ton CV  ! Le dispositif Job d’Été s’adresse aux jeunes scolarisés, âgés de 16 à 26 ans, qui souhaitent vivre une expérience professionnelle entre le 15 novembre et le 15 février. Les indemnités versées par l’employeur sont au moins de 50 % du Salaire minimum garanti (SMG).


C

elle Noir

nab Par An

s e l i o t é Les s e t n a t mon

l ahie r specia

de La Foa

e ion Le prix du meilleur court-métrage de la 14 édit du festival du cinéma de La Foa a récompensé de jeunes réalisateurs : Philippe Crifo, 21 ans et Théo Quillier, 22 ans, pour leur film d’animation « Bras de fer* ». Avec Tazar, partage leur talent décidemment et leur expérience. Et comme la valeur n’attend ma du collège pas le nombre des années, découvre l’atelier ciné du concours Société Champagnat, à Nouméa, qui a remporté le prix tes du Pacifique* ». Générale Jeunes Talents avec « Colette et les pira

Tom et Jean-Jacques, les acteurs de Colette et les pirates du Pacifique, avec l’actrice Miou-Miou, la présidente du festival. Photo : collège Champagnat

36

Philippe Crifo reçoit son prix.

Photo : festival de La Foa


« Théo & Phil présentent » Ainsi commencent les réalisations de Théo Quillier et Philippe Crifo. Après avoir fait leurs premières armes cinématographiques et mené leurs études ensemble, chacun va désormais suivre sa voie, mais la complicité restera. Taz' : Dans quel contexte est né le film d’animation « Bras de fer », primé à La Foa ? Théo & Phil : Nous avons réalisé ce courtmétrage en 2e année à l’ESRA de Nice, l’École supérieure de réalisation audiovisuelle, dans la section Sup’infograph, dédiée à la 3D. Nous avons intégré cette école après le bac, sur concours. Depuis quand travaillez-vous en équipe ? Depuis le lycée ! Notre premier vrai court-métrage, « Vers le p’tit coin et au-delà », remonte à la terminale, en 2008. Il avait remporté le premier prix et le prix du jury au festival de La Foa ! Nous avons beaucoup appris en réalisant ce film, avec un logiciel 3D gratuit trouvé sur Internet. Avant, on avait déjà essayé tout ce qu'on pouvait faire avec une caméra et un ordinateur, même l'animation avec des personnages en pâte à modeler !

* Les courts-métrages sont sur Youtube.com

Photos : Éric Bua

Que représente pour vous cette nouvelle victoire à La Foa  ? C'est notre cinquième prix ! Au-delà de l'aspect financier et du « plus » sur le CV, la reconnaissance du public est vraiment agréable. C'est motivant de savoir que notre travail plaît. Quel message avez-vous voulu faire passer dans « Bras de fer » ? La petite morale de cette histoire, c'est que la technologie, c'est bien, mais il ne faut pas se couper du monde et se reposer totalement 37


cial

Cahie r spe

ent

résent p l i h P t e Théo

dessus. Car au final, nous risquons de perdre nos valeurs humaines. C'est amusant de faire passer ce message dans un film faisant beaucoup appel à la technologie   ! Oui, justement, à force de rester derrière nos ordis, c'est un sujet qui nous touche ! Il faut utiliser la technologie comme un pinceau et une toile. Ne pas focaliser nos vies dessus. Théo, au festival de La Foa, tu as aussi remporté le prix du jury province Sud avec Tépolo. Théo : C'est un court-métrage que j'ai réalisé avec Satu Von Hellens. Il mêle de vrais acteurs et un personnage d'animation. L'idée, c'était de faire vivre l'imagination d'une petite fille. Le spectateur ne sait pas trop si Tépolo est un vrai monstre ou si c’est elle qui l’imagine. Nous avons filmé les scènes à Lifou, avec l’aide de la province des Îles.

38

La postproduction, c’est-à-dire l’incrustation du monstre dans la vidéo, a été longue. Quels sont vos projets ? Théo : Un court-métrage en Nouvelle-Calédonie, avec des acteurs ! La technologie servira juste à intégrer des trucages. Je vais le réaliser avec Rodolphe Ponsard. Ensemble, nous souhaitons créer une société afin de proposer nos services en publicité, création de logos… Avec Phil, on sera toujours en contact, même s’il part en France ! Phil : Je vais m’orienter vers la création de jeux vidéo. J’ai la base en 3D, mais je dois apprendre ce qui concerne l’interactivité. Avec un ami, nous allons développer un jeu en indépendants. Je vais voir si cela me correspond.


s t e r c e Les s ation

nim a ’ d m l fi d’un tion d’un film

créa eur uent les étapes de liq xp t’e il h P et anisation, de rigu rg Théo o d’ p u co au be demande ail ! d’animation. Cela ente un an de trav és pr re r » fe de s ra et de temps : « B • L’écriture 2 g in m r o io t s in du scénarm 1 • Le bra être traduit par acco pagné d’un ut Ce terme anglais pe ut chercher des l fa « I remue-méninges. du film, tout en se re idées pour l’histoi ites de décors, de donnant déjà des lim ations. » im personnages et d’an

d

toryboar plus. 3 • Lieent unsde ssin par plan, voire

Le scénario est t-métrage est séquencier. Le cour , et chaque plan an découpé plan par pl t, sans dessin. en m isé éc est décrit pr 1, intérieur jour, Par exemple : plan ut aussi décrire le réveil sonne. Il fa l’ambiance sonore. »

« Il cont es, , qui dure cinq minut Pour « Bras de fer » de plus d’une centaine i la nous avons réalisé ss oryboard, figurent au a, dessins. Dans le st ér ouvements de cam durée du plan, les m informations pour le les le type de cadrage, ur ent de référence po m cu do son... C’est le e sur le film. » l’équipe qui travaill

nimatique 4 • L’a e version hyper

« C’est un étrage, simplifiée du court-m toutes les jà mais qui contient dé ire avec des fa la ut pe scènes. On rd ou des dessins du storyboa des ronds ec personnages faits av ique nous at m ni L’a s ! et des carré rée de du la ir vo sa permet de animations à chaque plan et les réaliser. »

39


n nimatio a ’ d m l n fi rets d’u c e s s e L rints • Les bluep cial

Cahie r spe

5

et des s des personnages « Ce sont les dessin l. ofi s de face et de pr objets principaux vu ent avec une palette em On les réalise direct  » e. graphiqu

ion

odélisat 6 • Lssaemm e. On ble à de la sculptur

« Cela re des personnages et réalise le maillage logiciel 3D. C’est de des décors avec un ts et des courbes in la géométrie : des po qu’on déplace ! »

7 • Lenvseloptpeedexstéluémrenetss.

« C’est l’e et s’y tenir. Créer Il faut choisir un style e peut demander at la texture d’une tom il y a des milliers et il  va tra une heure de à réaliser. » es ur xt te de fichiers de

40


ging 8 • Lee parrtiig i consiste à e très technique qu

« C’est un s dans les e et des contrôleur mettre une armatur jets qui doivent être animés. ob nes sont personnages et les imation, des person an d’ pe ui éq Dans une t à ce travail. » dédiées uniquemen

’animation 9 • Lpe précédente, on peut

« Grâce à l’éta uger les éléments du maintenant faire bo ont des caméras film. Les logiciels 3D mer les décors qui permettent de fil mme dans le es, co sous différents angl fur et à mesure, Au  ! el nn tio cinéma tradi s terminés dans on remplace les plan ières versions em l’animatique. Ces pr personnes qui x au es yé vo en sont et la musique. » s ge ta ui br s le réalisent

41


tion

cial

d’anima m l fi n rets d’u Les sec

Cahie r spe

irage 10 • sLle’élogiccila el, on déplace

« Dan pour obtenir une sorte de lampe ns « Bras l’éclairage voulu. Da oisi un ch de fer », nous avons tamisé. e qu es pr éclairage simple, au film. » Cela donne un style

11 • Laiemenret l’éntadpeufinale,

« C’est vr imations lorsque toutes les an uitages br s le sont prêtes avec és. Là, c’est et la musique intégr r qui ateu uniquement l’ordin nuit ! » la travaille, pendant

42


cial

Cahie r spe

s e f u d e bordag

À l’a

roché son L’atelier cinéma du collège Champagnat a déc Foa avec Colette et troisième Nautile au festival de cinéma de La illons ! « les pirates du Pacifique ». Félicitations, moussa Le vendredi, à 15 h 30, à l’heure où le collège Champagnat se vide, une dizaine d’irréductibles occupent encore les lieux. Il s’agit des élèves de l’atelier cinéma, animé par Olivier Kucinska, professeur d’histoire-géo et Dominique Oswald, professeur de technologie. «  Je ne regrette vraiment pas de venir après les cours. L’atelier, c’est choc ! », lance Louana, 12 ans.

44

Histoire d’en rire « Colette et les pirates du Pacifique » a été réalisé en 2011. Les élèves qui font encore partie de l’atelier se souviennent de sa préparation et du tournage sous la direction de leur intervenant, le réalisateur Vincent Lépine. « C’est vraiment une bonne expérience de faire un film, de créer quelque chose, confie Kurk, 14 ans. Il faut avoir de l’imagination. » D’idées, ils n’en ont pas


! a o F a tival de L manqué pour écrire cette histoire de pirates qui débarquent à Hienghène au XIXe siècle. « C’est inspiré d’un fait réel, précisent leurs professeurs. John Jackson, surnommé Jack le Cannibale, a vraiment accosté en Nouvelle-Calédonie. » Ensuite, la fiction humoristique a pris le pas sur l’histoire, en surfant sur le succès de « Pirates des Caraïbes », « pour faire rire ! ». Réalisateurs, acteurs et techniciens Pendant le tournage, les élèves sont tour à tour acteurs ou techniciens. « J’aime bien être devant la caméra et me costumer », explique JeanJacques qui est en 3e. Tom, 14 ans, ajoute : « On devient plus autonome, car on nous laisse manipuler le matériel ». Par petits groupes, les élèves participent également au montage du film. Les prix qu’ils ont reçus à La Foa et à Festimaj,

pendant la semaine mondiale de films d’écoles, les encouragent à continuer. Ils viennent juste de boucler le tournage de leur nouveau projet : « Dix heures moins le quart avant J. C. » Interdiction d’en dire plus ! Rendez-vous à La Foa en 2013.

Pendant le tournage avec Vincent Lépine

45

Photos : collège Champagnat


lecture

Goodbye Berlin

able i souffle un incroy Voilà un roman qu trip ad ro L’histoire ? Le vent de liberté ! es qu fo lou os ick, deux ad de Malik et Tsch xés Ve s. an 14 de és et captivants âg és pas avoir été invit ne à s ul se les nt d’être ne en pr de Tatiana, ils à l’anniversaire er rs ve tra ur mpette po la poudre d’esca . da La e un d’ rd bo st à l’Allemagne de l’E re viv vont toutes règles, ils Débarrassés de et joyeux, f Vi . ue iq at iti in un réel voyage sens, il a n bo ein de impertinent et pl sûr faire up co à agne et va entier. cartonné en Allem cteurs du monde vibrer les ados-le ions it Herrndorf • Ed De Wolfgang er Thierry Magni

de la

e n u e l r i è t m de Le mys

erents en Nouvell compagne ses pa ac , ain lit po  ; ro re ét tu tit m aven Quand Max, le pe vivre une grande doute pas qu’il va ils découvrent se ie, nj ne il Be i ie, am on n Caléd r où, avec so jou le ce en e. Il n’en faut m un m i-l dans une dem aventure qui co cé fa ef i , m de à essage s. Aidés par Alex un mystérieux m s deux compère de ion un at d’ in ite ag su l’im ur iller à la po pas plus pour tit tée, ils se lancent elle érudite et fu ées du Grand ois m nn de do an ne ab jeu e un uméa aux mines No De rcément ceux r. so tré pa crets, mais s fo hypothétique se s de en bi man a ler r révé est le premier ro Sud, leur quête leu de la demi-lune » re la tè à ys ée m in e st « L Nouméa. De qu’ils espéraient… s ure de français à trè se t es es of e pr oir c, st na hi aventure et êle de Martine Scrig m i qu e oir st s, cette hi dénouement. tranche 10-13 an rprendre par son su ut pe ais m e, bien écrit ions Centre . rignac • Édit lle-Calédonie De Martine Sc que de Nouve gi go da Pé tation de Documen 46


sriAtmeasndinwe Gerobsse Pa

Le webomètre

imées, les images, figées ou an us to me ai ’on qu e rc Pa es un brin créatifs ! on fonce sur deux sit

est.com

www.pinter @Tu-veux.ma/photo ? incarne une interest, intérêt, Pinterest Mix de pin, épingler et aises des pun tu uel leau de liège sur leq version virtuelle du tab le addict itab vér En es. aim tu s que photos et des illustration sur un es orit fav pictures et tes vidéos ntes pinners, tu épingles tes ére diff s dan uite les classes ens + ? tableau, le board, et tu Le ). o… fashion, art, animaux, déc . fini catégories (stars, food, l’in à res aut commenter celles des ser ! Tu peux les partager et pas s Fai . ées d’id rré inspirant et bou Un réseau social hyper drawastickman.com

ton ! www. @Dessinemoi/un-mou plus grand) on a tous ce que petit (ou même Be a cartoon artist ! Par bout de papier se homme dessiné sur un e souhaité que ce petit bon an te laisse page blanch km stic a e animé, Draw n, rto Bu Tim tre transforme en personnag d’ê besoin onhomme » perso. Pas pour donner vie à ton « b quer dans 5 minutes de bar em toi selais et suis les directives du site ry day  » ssage : «  Be creative eve bonheur régressif. Un me


slexique , M    e r i o t c doyi,sl  Vi exiq M e Temoignag

J’ai 23 ans, je suis gravement dyslexique et dyscalculique, mais j’ai passé un bac littéraire, je suis bilingue anglais, j’ai obtenu un Bachelor es-Po... australien et je viens d’être acceptée à Scienc Une enfance à part Pourtant, comme tous les enfants dyslexiques, ma vie n’a pas toujours été facile. Je me tassais sur ma chaise et j’évitais le regard des enseignants pour ne pas avoir à lire à voix haute devant tout le monde. J’ai beaucoup souffert de toujours être la dernière de la classe, alors que je travaillais peut-être plus que la plupart de mes camarades, mais sans résultat. On me traitait de débile, de cancre ou d’abrutie, on se moquait souvent de moi et j’ai enduré le comportement méchant des autres élèves et même des professeurs. Tous les mercredis après-midi, j’allais chez l’orthophoniste au lieu de jouer avec mes amies. J’ai toujours considéré ma dyslexie comme un handicap réel mais non visible ; personne ne pouvait dire en me voyant que je souffrais d’un quelconque trouble, j’avais donc décidé que personne ne devait le savoir. J’ai appris à me faire toute petite, je suis devenue discrète, ma dyslexie était une honte.

Photos : @ncpresse

48


e u q i x e l dys

, que

Une mère battante pour 2 Sachant que ma dyslexie pouvait avoir des conséquences sur ma psychologie et mon comportement, ma mère décida que je devais entretenir une vie normale de petite fille en dehors de l'école, pour compenser mon handicap. Elle m’a poussée à travailler mon relationnel en me tournant vers les enfants de mon âge, m’a inscrite dans toutes sortes d’activités comme la danse, le piano, le dessin, la poterie, elle m’a ouvert d’autres voies. Et pour contrer mes problèmes scolaires, nous allions souvent dans les musées, au cinéma ou au théâtre, elle m’a incitée à apprendre autrement. Surtout elle ne m’a jamais rabaissée, sous-estimée, malgré les mauvaises notes que je ramenais tous les soirs, ma mère a toujours cru en moi et en mon potentiel. Elle m'a

toujours considérée à l'égal des autres, on était ensemble contre la société et ma maladie. L’histoire qui a changé ma vie Cela n’empêchait pas que j’enchaînais échec scolaire sur échec scolaire, que je désespérais d’obtenir jamais de résultats, on m’a tellement répété que j'étais bonne à rien et que jamais ne n’y arriverais dans la vie ! Un jour, ma mère me raconta une histoire, qui est restée gravée dans ma mémoire : « Tu vois, ta dyslexie c’est un peu comme si tu portais un énorme sac à dos rempli de grosses pierres lourdes, au début d'une course où les autres participants ne portent qu'un petit sac à dos léger… Donc, tu as beaucoup plus de mal que les autres au début pour avancer, tu es à la traîne,

49


e Temoignag mais tu ne dois pas renoncer, parce qu’au fur et à mesure de ton avancée, ton sac te semblera de plus en plus léger, car tu vas finir par avoir plus de muscles que les autres à force de le transporter et, plus tard, tu seras devenue tellement plus forte que tu les dépasseras et gagneras la course ! » Aujourd’hui, je vois ma dyslexie ainsi, comme une succession de challenges dans une course pour la victoire, ma victoire. Ma passion, la littérature ! Puis j’ai découvert la littérature. Une passion. Une folie aussi quand on est dyslexique, pourtant c’est grâce à elle que j’ai pu réussir. Bien que je n'arrivais pas à écrire convenablement un mot, je les aimais. J'aimais réciter des poésies, mais j'étais incapable de retenir mes tables de Photos : @ncpresse

Dyslexie, kesako? Au sens propre, c’est la difficulté à acquérir la pratique de la lecture dans les délais habituels pour un enfant normalement scolarisé, qui n’est ni intellectuellement retardé, ni plus fragile sur le plan psychologique ou plus paresseux qu’un autre. Souvent, les difficultés rencontrées à la lecture surgissent à nouveau à l’écrit, on parle alors de dysorthographie. C’est vers 6-8 ans que le diagnostic peut être établi, et cela concerne près de 8 % des enfants, et plus souvent les garçons. Les causes de la dyslexie sont relativement mal connues. Toutefois, la communauté internationale s’accorde à peu près aujourd’hui pour une explication neurologique et génétique. Si la dyslexie ne se guérit pas à proprement parler, en grandissant l’enfant en ressent moins les effets. Le plus important étant qu’il ne perde pas confiance en lui : un enfant dyslexique est un enfant aussi intelligent qu’un autre. Il lui faudra certes beaucoup travailler pour s’améliorer, mais aussi s’ouvrir à d’autres formes d’enseignement et de culture. 50


dyslexiqu multiplication. J'aimais écrire les petites histoires fictives que les professeurs nous demandaient, j'aimais laisser mon esprit s'évaporer dans mes idées et mes rêves, imaginer des mondes, d’autres mondes. Pas évident pour une dyslexique d’envisager un bac littéraire ! C'est pourtant ce que j'ai fait. J'ai tout d'abord raté lamentablement avec 30 points de retard mon bac de français à Paris, mais sans pour autant redoubler. J’étais désespérée, je me disais qu’ « ils » avaient raison et que je n’aurais jamais dû espérer réussir quelque chose d’aussi fou. Puis, mes parents se sont installés en Nouvelle-Calédonie et ma vie a changé. J'ai dû me recréer une vie relationnelle, m’adapter, trouver de nouveaux points de repère et… passer mon bac ! Avec l'aide du tiers temps, l’encouragement de mes parents et énormément de travail, je l'ai eu, au rattrapage, certes, mais je l’ai eu quand

même. J'avais gagné la première épreuve, j'avais découvert ce qu'était l'espoir et la confiance en soi. Partir, revenir… avenir ! J’ai toujours aimé la communication, peut être parce que, dans le relationnel, ma dyslexie ne me pose pas trop de problèmes. Je suis donc partie faire mes études de communication en Australie, où j’ai d’abord passé mon IELTS que je n'ai pas eu du premier coup ! Pour une dyslexique, déjà une langue c’est compliqué, mais alors deux…! Enfin, après 4 ans passés en Australie, j'ai obtenu mon Bachelor of Arts in Communication (l'équivalent de la licence). Aujourd’hui je suis admise à Sciences Po à Aix-en-Provence, en double Master en communication. Et maintenant, on me dit même que j’ai un profil recherché car… atypique ! Quand vos faiblesses vous renforcent…

Les troubles « dys » Les principaux troubles de l’apprentissage, autrement appelés troubles « dys », concernent, outre la lecture (dyslexie), le calcul (dyscalculie), l’écriture (dysorthographie), le langage oral (dysphasie), la coordination des gestes (dyspraxie). Ils seraient en France entre 10 et 15 % à souffrir de tels troubles. Des handicaps invisibles, qui peuvent aboutir à un échec scolaire massif et à une grande souffrance morale s’ils ne sont pas bien pris en charge.

51


people

tic Par Caroline An

u le nombre ont pas attend n’ i qu s és nn passio nous filer de o, trois jeunes tifs. De quoi Sh ec et sp re on s er ne Ki ai Voici Anne, ns leurs dom ur exceller da des années po  ! er ir ou nous insp complexes…

Anne Kuhm,

des J.O. la benjamine

quipe e athlète de l’é est la plus jeun , c’est hm ne Ku An d’ ne n An io s à peine, ndres. La pass Lo s, à de . 6 J.O Âgée de 15 an x t à l’âge de an oir participé au ’elle a découver rite sc qu de France à av t in or nt sp l’o i un  ; qu artistique s parents ote, ce sont se la gymnastique trouvaient ce. Pour l’anecd leur fille qu’ils sa Al de en ie rg h, at ne l’é er Brum lis a accroché na ne ca An gym pour n seulement no ue isq s de la pu dans un club de is, en a pr beaux fleuron Grand bien leur e l’un des plus naste nu m ve gy de e t un ou « surexcitée ». je rt ais elle est su volontaire, la m et e, e lin us ir de ip tie sc po bi di Es à la inée, am joindre le Pole ançaise. Déterm ises ça 11 ans pour re s an fr dè e ns ill io m gymnastique fr tit fa ns les compé à quitter sa da s de re t, oi ct or vi sp et n’a pas hésité titres t national du elle enchaîne l’INSEP (Institu or de à ni e Ju èv ce él Dijon. Depuis, i an hu Fr d’ l’Équipe de les. Aujour et membre de et internationa nd elle n’est performance) la r semaine. Qua pa de es et ur e tis he 30 e er avec ses în l’exper us ra m nt s’a s’e cinéma, et tistique, elle au r ar le ue al iq e, st lir na e rt m or pa iciper aux gy icables, « elle ad dernier, celle « qui rêvait de pas sur les prat in lle a décroché ju ’e 8 qu réalité lors s cousines ». Le en se er ou m s, Anne, or sf ne pi an co se tr inine. Hélas ! Ni s » a vu son rêve mnastique fém Anne gy e m de m ce co J.O. de Londre s an ai Fr m équipe de à Londres, um di ture po en le av r sa sélection en e su tées s Jeux reste un es ne sont mon i dit : lu  : « préparer le ie on ph us ni ses équipièr so No ilo . ph e avec ma place » le dit elle-mêm eraient être à kuhm.com up de filles aim tp://www.anneco ht au  ! be 16  ; 20 le ab en o Ri incroy à s ou -v ez rend Bravo Nanou et

le Picasso e cle du XXI siè

Kieron Williamson,

52


Sho Yano,

médecin à 21 ans À l’âge où beaucoup de jeunes se grattent encore la tête en se demandant ce qu’ils vont faire de leur vie, Sho Yano est déjà médecin. Ce jeune américain d’origine japonaise vient en effet de décrocher son diplôme de médecine de l’université de Chicago. Un parcours surréaliste pour ce jeune homme humble et tranquille qui a appris à lire à 2 ans, à écrire à 3 ans, et qui a composé son premier morceau de piano à 5 ans. Incroyablement doué en musique, Sho aurait d’ailleurs pu choisir une carrière de pianiste, mais à 9 ans, il a donc préféré les salles de garde aux salles de concert et a réussi à se faire admettre - non sans difficulté -, à l’université de Loyola, puis à la prestigieuse école de médecine de Pritzker de l’université de Chicago. Évidemment, le jeune homme ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et va maintenant entamer une spécialisation en neurologie pédiatrique. Et là, vous vous dites que Sho est sans doute le stéréotype du mec intello, maigrichon et blafard. Eh bien, désolée de vous décevoir, mais en plus d’être médecin et virtuose, Sho est ceinture noire de Tae Kwon Do. Vous avez dit injustice ? http://www.meltybuzz.fr

Kieron a commencé 08, à dessiner en mai 20 iliales en fam es nc ca va de lors -là, Kieron ue sq Ju . Cornouailles rement branché n’était pas particuliè n’avait que 5 ans ! il e, us ca il art… et pour teaux au mouillage, ba rents Mais, fasciné par les pa ses à r pie pa yons et du crier au a demandé des cra oi qu ier tableau. Pas de ssiné des et a réalisé son prem de a n ro Kie , ux les batea génie, sauf qu’après x et des paysages. s gens, des animau de , ns iso ma s de , ports ité de leur fiston, ses ent et la productiv més Abasourdis par le tal sieurs artistes renom ivre les cours de plu vres su œu t fai ses t t on sai lui po ts ex n paren an plus tard, Kiero un t, lta … su en Ré ux in. de son patel TOUS ses tablea rt locale et vendait e internationale dans une galerie d’a artiste de renommé un est n ro Kie i, ’hu nde entier qui rd mo jou Au 14 minutes ! collectionneurs du s de r pa és rch en novembre he rec dernière exposition et ses tableaux sont Ie siècle. Lors de sa XX de francs du ns o llio ass mi Pic 2 le voient en lui  000 livres (plus de 15 les ssé pa us les matins à 6 h dé to a s e ile e froide. Il se lèv têt la 2011, l’une de ses to e rd ga n s, il joue au foot ro Kie é ce succès, quand il ne peint pa et le ; co l’é rçon de à r pacifique !). Malgr lle e n’importe quel ga de peindre avant d’a il se comporte comm ef, Br pour avoir le temps es. iqu on ctr aux jeux éle avec ses copains et illiamson.com http://www.kieronw . ue esq pr ou 9 ans… 53


e

Ma mo d

Casquette 6 500 F > Ozone

Blouson blanc (devant et derrière) 5 900 F > Miss Fashion

Tee-shirt Ecko Wham 4 300 F > Ozone Tee-shirt Lovin noir 2 990 F > Miss Fashion

Basket Osiris > 10 900 F > Ozone 54


Tee-shirt Come Together > ​2 990 F > Miss Fashion

Collier pendentif Robot 1 850 F > Miss Fashion

textile s, access oires...

La nouvelle adresse pour pré-ado, ado et adultes jeunes d'esprits. Si t'es D'jeuns, t'es MISS FASHION

Nouvelle adresse ! 9h00-13h00 / 14h00-17h30 du Lundi au Vendredi 9h00-12h30 / 14h30-17h00 le Samedi

Ouvert en continu du lundi au samedi à partir de 8h30 Tél. : 449 490 - 4ème Km complexe hortical route d'EEC


e Ma mo d

nge

Gru

 9

​> 2

ture

n Cei

> 00 F

Masque Scott 5 900 F > Cycal

Poignées Scott 3 500 F > Cycal

Tee shirt bleu Diesel 6 900 F > Grunge

Maillot femme Scott 9 900 F > Cycal 56


Tee shirt À vendre 3 000 F > Grunge

www.facebook.com/grunge.boutik Source : AFP


e Ma mo d

Collier pendentif Love​ 1 990 F > Miss Fashion

Tee-shirt Spray Scott 2 900 F > Cycal

Collier pendentif Best Friend 1 990 F > Miss Fashion

Tee-shirt Peace rythm 3 000 F > Grunge

58


Tee-shirt noir Jungle Scott 3 500 F > Cycal

Tee shirt noir et vert 4 900 F > Ozone

3

SPEEDFIGHT


JEUX Par

Niko

60


s! e h c î a r f s e salad

les iées et équilibrées ! var

Ouverture facile, fourchette et sauce intégrées !


DU 3 SEPTEMBRE AU 12 OCTOBRE

Bourses

étudiantes

Retirez votre dossier du 3 septembre au 12 octobre 2012, au Bureau d’Information et d’Aide aux Étudiants (BIAE)

de 7 h 30 à 11 h 15

2 rue Gallieni - BP 3104 - 98846 Nouméa cedex Tél. 24 60 00 - des.bourses.etudiants@province-sud.nc

2 sites pour vous renseigner : > province-sud.nc > jeunes.nc


Tazar N°135 - Août 2012  

Le Mag des ados

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you