__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

MARS - AVRIL - MAI 2016 • N° 256 • 12€

DOSSIER P. 24

IMPRIMER SUR SUPPORT…

SOUPLE OU RIGIDE ?

ACTUALITÉS

INTERVIEW

REPORTAGE

Les nouveautés du secteur présentées à FESPA Digital 2016

Jérôme Lefèvre, président du Club du Digital Media

CTD se relance avec l’appui du Grand Format

P. 6

P. 20

P. 42


ÉDITO

Souple ou rigide ? That's the question ! À chaque application son support… et à chaque

support ses atouts. L’offre de médias est aujourd’hui

si riche qu'elle permet aux professionnels que vous êtes

de toucher des nouveaux marchés que peu imaginaient

possibles.

Les secteurs concernés sont multiples : industrie,

architecture, décoration… Le digital est devenu l’allié de la traditionnelle sérigraphie et donne une liberté d’action et de créativité sans précédent aux acteurs de la filière. La richesse du marché réside dans cette possibilité pour ses acteurs de choisir les matériaux à utiliser en fonction de la finalité du produit fini. Quel luxe ! Alors, souple ou rigide ? Il faut sans doute Gildas Rondepierre Directeur de la Publication gildas@signinfoseri.com

se mettre en capacité de pouvoir choisir entre les deux et profiter ainsi du large spectre de réalisations que les nouveaux supports nous offrent, en fonction des contraintes de chacun, des coûts de production et des normes environnementales en vigueur. Le dossier de ce magazine vous éclairera sur cette thématique tout aussi essentielle que celle des matériels.

MARS - AVRIL - MAI 2016

SIGN INFO SERI N° 256 • 3


MARS - MAI 2016 • N° 256

À DÉCOUVRIR ACTUS Spécial Fespa

24

Une sélection des produits marquants présentés en première à l’occasion de cette manifestation.

6

20

• Le Marketing Point de Vente tient salon à Paris

12

• Paris fait la Fête au Graphisme

12

• SAi aborde la conception 3D

13

• Mimaki dans l’impression textile extra-large

14

• Canon France dans l’impression 3D

14

• C ! Print : une Comm Visuelle toujours plus personnalisée et innovante

16

• Premiers traceurs à encre TrueVIS Roland

19

• Agfa Apogee 9.1 supporte les grands formats

19

INTERVIEW • Jérôme Lefèvre, Affichage digital : il faut y aller pas à pas, mais sans attendre !

20

DOSSIER

24

Imprimer sur support… souple ou rigide ? • Un état des lieux en équilibre… instable • L’équipement évolue progressivement vers le haut • Les applications qui font bouger la situation • Imprimer n’est pas tout !

24 26 32 36 40

REPORTAGE

42

SIGNINFOSERI

• CTD se relance avec l’appui du Grand Format

42

• Print O'Clock, champion français de l'impression en ligne

46

AGENDA DES SALONS

48

LES NOUVEAUX PRODUITS

49

Directeur de la publication : Gildas RONDEPIERRE - gildas@signinfoseri.com • Rédactrice en chef : Jenny de MONTAIGNE - jenny@signinfoseri.com • Maquette: Christophe BRUGÈRE • contact@signinfoseri.com • Publicité: 06 13 23 79 76 • Imprimé par PIXARTPRINTING • Toute reproduction (même partielle) des articles publiés dans Sign Info Séri est interdite sans accord de la société d’édition conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique • ISSN N° 1768 - 3 947 • LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

MARS - AVRIL - MAI 2016

Édité par :

79, rue Chaptal 92300 LEVALLOIS-PERRET Tél. : 06 13 23 79 76 contact@signinfoseri.com

SIGN INFO SERI N° 256 • 5


ACTUS La communauté internationale de l’impression grand format et de la signalétique s’est donné rendez-vous du 8 au 11 mars dernier à Amsterdam (Pays Bas), pour découvrir les nouveautés du secteur à la dixième édition du salon FESPA Digital. Nous vous proposons une sélection des produits marquants présentés en première à l’occasion de cette manifestation, qui a constitué un événement fort pour la profession.

Six nouvelles imprimantes EFI [MATERIELS] Le salon FESPA

avec un rendement élevé pouvant

variété d'options de gestion

Issues du rachat de Reggiani

Digital a été le cadre du lancement

atteindre 318 m² par heure.

automatisée des supports.

par EFI l’an dernier, les nouvelles

mondial des nouvelles impriman-

Également présentée en avant-

Du côté des logiciels, la nouvelle

imprimantes VUTEk FabriVU,

tes EFI VUTEk FabriVU pour la

première européenne à la Fespa,

version de Fiery proServer,

de largeur 1,8 et 3,4 m, utilisent

signalétique souple. A leurs

la presse jet d'encre UV VUTEk

pilotant les imprimantes VUTEk

des encres aqueuses respectueuses

côtés, cinq autres nouvelles

HS125 Pro est positionnée

de 3,2m, assure une productivité

de l'environnement et ouvrent

machines, dont une ultra-rapide

la porte à de nouvelles applications

(125 supports/h). En vedette, un

rentables.

modèle LED hybride de produc-

Cette gamme d'imprimantes se

tion, présenté comme l’un des

caractérise également par une

plus rapides au monde, ainsi qu'une

vitesse et une qualité d'impression

presse jet d'encre ciblant les

élevées, directement sur le textile

très hauts volumes, et une

L'imprimante LED hybride EFI VUTEk LX3 Pro, de 3m de large.

ou sur un papier de transfert.

imprimante textile en avant-

comme le produit VUTEk le plus

et une qualité supérieures à

Un système breveté de recirculation

première mondiale.

rapide jamais développé. Il offre

celles d'un RIP d'impression type.

de l'encre dans l'imprimante

L'imprimante jet d'encre LED

une véritable alternative aux

Elle permet aux clients VUTEk

empêche les buses de sécher,

hybride (à plat/roll-to-roll) EFI

systèmes analogiques, avec une

de traiter les fichiers d'impression

réduisant les coûts d'encre jusqu'à

VUTEk LX3 Pro, de 3 m de large,

qualité proche de l'offset, des

60% plus rapidement que les

15 %.Elle offre des vitesses

présentée en avant-première

vitesses de production allant

versions précédentes de proServer,

d'impression pouvant atteindre

européenne sur ce salon, domine

jusqu'à 125 supports par heure,

et jusqu'à 170% plus rapidement

464 m² par heure à 600 dpi et

le secteur des moteurs d'impression

un séchage LED UV unique avec

que d'autres systèmes, affirme

une ultra-haute résolution, allant

jet d'encre LED de production,

technologie "Pin & Cure" et une

le constructeur.

jusqu'à 2 400 dpi.

I

Plaques PVC et transparentes Brett Martin [SUPPORT] Une large palette

sérigraphes, enseignistes et les

la marque, dont la gamme en

de ses marques phares de plaques

de supports rigides, « l’une des

distributeurs de plaques, pouvaient

PVC expansé (Foamalux White,

en PVC expansé, la gamme

plus fournies d’Europe » : telle

ainsi découvrir en avant-première

Foamalux Colour, Foamalux

Foamalux. À la fois légères,

est la revendication de Brett

le vaste éventail de supports de

Ultra et Foamalux Xtra) et la

polyvalentes et très durables, ces

Martin, qui exposait sa toute

gamme de plaques transparentes

plaques se positionnent sur deux

dernière gamme de plaques

(Marlon FS Polycarbonate,

fronts : leurs performances

destinées aux secteurs de

Marpet-g FS PETg, Marpet-a FS

qualitatives et la grande diversité

l’impression et de l’affichage.

aPET et Marcryl Acrylic).

de leurs applications dans les

Les visiteurs ciblés, à savoir les

Le stand de Brett Martin faisait

domaines de la signalétique, de

imprimeurs

notamment la part belle à l’une

l’affichage et de l’impression.I

numériques,

6 • SIGN INFO SERI N° 256

MARS - AVRIL - MAI 2016


SpécialFESPA

HP cible le segment industriel du moyen volume [IMPRESSION] Avec sa nouvelle

de vente. En outre, cette presse

d’exploitation. Les encres Scitex

du spectre Pantone), pour une

presse industrielle Scitex 9000,

est évolutive, elle peut monter

HDR245 couvrent un vaste espace

longévité pouvant atteindre deux

colorimétrique (jusqu’à 86 %

ans en extérieur.

associée aux encres HDR245,

en capacité en fonction des

HP cible le segment industriel du

besoins de l’entreprise, en termes

moyen volume pour les imprimeurs

de qualité et de productivité.

d’enseignes et d’affiches.

Les nouvelles encres HP Scitex

Selon le constructeur, cette nouvelle

HDR245 assurent une production

offre permettra à un plus grand

économique sur des substrats

nombre de PSP (prestataires de

souples ou rigides ainsi que

services d’impression), ceux qui

certains plastiques, avec une

produisent en moyen volume,

qualité supérieure et à des

de bénéficier de cadences de

cadences plus élevées que les

production industrielles pour un

précédentes HDR250. Ces encres,

niveau d’investissement d’entrée

faiblement odorantes, permettent

de gamme.

de réaliser des tirages plus longs

Avec une capacité de produc-

avec un minimum d’interventions

tion

atteindre

de maintenance : elles peuvent

500 000 m 2 /an, la presse

pouvant

éviter l’ajout de vernis ou lamination

industrielle HP Scitex 9000 se

grâce à leur souplesse et à leur

prête à diverses applications,

durabilité de surface, ce qui a

notamment l’impression d’ensei-

pour effet de réduire les délais

gnes et d’affiches pour les points

de production et les coûts

I

La Scitex 9000 et les encres HDR245, une offre compétitive HP pour le marché du moyen volume.

Vinyles muraux texturés Avery Dennison [DÉCORATION] Sur le stand

vinyles muraux permet d’éviter

naturels onéreux », soulignait

La série MPI 8000 offre le choix

d’Aver y Dennison Graphics

l’utilisation de techniques de

Oliver Guenther, Directeur

entre ces trois modèles texturés

Solutions, une nouvelle série de

décoration et de matériaux

Marketing Solutions Europe.

avec adhésif permanent et des

Wall Films imprimables comportant

modèles non texturés avec un

trois nouveaux vinyles muraux

adhésif renforcé, une alternative

permanents texturés : Canvas,

Easy Apply et un adhésif enlevable.

Pierre et Stuc.

Elle peut être utilisée pour créer

Ces films, au sein de la gamme

des décors muraux destinés à

MPI 8000 Wall Film, permettent

une application à court et long

une impression de vinyles muraux

termes dans les hôtels, les espaces

rapide, personnalisable et créative.

commerciaux, les boutiques, les

Ils sont utilisables en impression

expositions, etc. Ces films sont

numérique avec des encres à

épais, ce qui les rend faciles à

solvant, à solvant écologique/doux,

appliquer, avec une excellente

latex et UV.

opacité garantissant que le mur

« La grande qualité d’impression

sur lequel le film est posé est

atteinte aujourd’hui pour les

entièrement masqué.

MARS - AVRIL - MAI 2016

I

SIGN INFO SERI N° 256 • 7


ACTUS

SpécialFESPA

Mutoh sur les fronts de la qualité et de l’automatisation Mutoh

applications intérieures et extérieures

présentait notamment ses dernières

de types enseignes, signalétique

solutions grand format destinées

et affichage, dans des largeurs

aux professionnels de l’enseigne

allant de 137 cm (54”) à 260cm

[IMPRIMANTES]

et de l’affichage : sublimation,

(102”). Selon le modèle, la

impression directe sur supports

machine est équipée d’une simple

rigides et sur objets.

(54 et 64 pouces) ou double

En vedette sur un stand occupé

tête d’impression piezo (64 et

par

plusieurs

nouvelles

imprimantes, une machine

La ValueJet 1938 TX, une imprimante textile directe haute vitesse (190 cm).

102 pouces). Les deux principales caractéristiques de cette série

d’impression textile directe en

vêtements (y compris certains

motorisé pour des poids de

sontunegrandequalitéd'impression

190 cm de large : la ValueJet

vêtements de sport comme les

médias jusqu'à 100 kg.

et

1938TX, une 75 pouces de

maillots de bain), de tissus

La VJ-1938TX utilise les encres

d'automatisation par rapport à

large, est dotée d’une double

d'ameublement et de décoration

Mutoh pour la sublimation directe

la moyenne du marché.

rangée de têtes décalées et se

intérieure, de drapeaux, etc.

sur les tissus à base de polyester,

positionne sur le double front

Elle imprime à une vitesse pouvant

ainsi que les encres pigmentaires

de la haute qualité et la rapidité

atteindre 40 m² / h, et est pour

destinées à l’impression directe

d'impression.

cela dotée de dispositifs

sur des fibres naturelles (coton,

Elle cible plus particulièrement

sophistiqués d’alimentation de

rayonne) ou sur des fibres mixtes.

la production rapide d’échantillons,

tissu, de mise en tension avant

L’autre nouvelle série, les machines

ainsi que la réalisation de

et arrière, et d'enroulement

ValueJet X, est destinée à des

un

très

haut

niveau I

La Mutoh ValueJet 1324X (137 à 260 cm).

Guandong pionnier du Spot Déco [SUPPORTS EXTERIEURS]

mis au point par la Guandong

directement par le personnel du

plus dynamique, rapide, immédiate,

Sur le stand Guandong, une

n'exigent pas l'intervention de

magasin.

actuelle : les supports peuvent

série de démonstrations "live"

professionnels pour l'installation:

Le Spot Déco identifie justement

être appliqués le matin et remplacés

de "store décoration" avec des

ils peuvent être appliqués de

cette tendance selon laquelle la

le lendemain.

matériaux de dernière génération.

façon simple et autonome

communication est de plus en

Pour des messages frais (le Spot

Sur un stand habillé de neuf

Deco), directs et instantanés,

pour le transformer virtuellement

l’entreprise a élaboré une offre

en magasin, Guandong exposait

de support spécialement conçue:

des solutions inédites ouvrant

de la Nano-Tack Technology, aux

la voie à la diffusion du "Spot

différents types de Cling, jusqu'aux

Déco", expression désignant la

lignes pour Floor Graphic, dont

promotion en temps réel dans

Print&Go, particulièrement

les boutiques, pour des

indiqué pour les installations

communications immédiates non

temporaires , ainsi qu'une gamme

seulement sur les vitrines, mais

de matériaux spéciaux pour

aussi sur les meubles, les murs

des surfaces particulières comme

et les sols. En effet, les matériaux

l'asphalte.

8 • SIGN INFO SERI N° 256

I

MARS - AVRIL - MAI 2016


ACTUS

SpécialFESPA

Durst aborde la sublimation en grande largeur (5m) [IMPRIMANTES] Avec ses

machine est destinée aux

nouveaux systèmes d’impression

applications de Soft Signage

à base d’eau pour le grand

(signalétique souple), avec des

format, Durst ouvre l’accès à

tissus sans jointure et extralarges.

l’impression textile et optimise

Durst présentait également sa

la productivité de ses imprimantes

nouvelle classe d’imprimantes

UV à plat. Chez Durst, spécialiste

WT, avec le modèle Rho WT

des applications industrielles à

2502 HS, pour des supports

Durstaffirmeoffriruneconvergence

constitue un des principaux axes

jet d’encre, la "Durst Water

publicitaires et des affichages

technologique, avec des teintes

de progrès de la gamme UV

Technology" incarnera, cette

durables et inodores sur les

de pigments en une étape et un

de Durst, afin de continuer à

année encore, le thème central

points de vente.

pré-traitement du matériel

accroître l’efficacité de l’installa-

du stand, avec l’exposition de

En réponse à la tendance textile

automatique, afin de permettre

tion. Dans cette optique, le modèle

la Rhotex 500, présenté comme

du salon FESPA, le fabricant

aux spécialistes du grand format

Rho 1312 AF pose de nouveaux

La Durst Rhotex 500, imprimante à sublimation thermique sur 5 m de large.

textile traditionnel. Avec ce modèle,

A noter que l’automatisation

le premier système d’impression

italien montrait enfin l’Alpha 190,

de passer aisément à la production

jalons, avec l’unité d’alimenta-

à sublimation thermique de

un nouveau système d’impression

de textiles de maison, de vêtements

tion, d’alignement et d’empi-

5 mètres du marché. Cette

issu du segment d’impression

et de coussins.

lage conçue par Durst.

I

Sun Chemical cible les textiles polyester et le grand format [ENCRES] La Fespa 2016 a

La seconde est une encre à colorants

servi de rampe de lancement

en dispersion pour impression

Les encres SunTex ont été développées pour l'impression jet d'encre sur textiles et sur supports riches en polyester.

mondial pour la gamme d’encres

directe, destinée à des applications

SunTex de Sun Chemical, qui a

comme les drapeaux et les

aussi profité de l’occasion pour

banderoles. Elle offre une excellente

la Streamline ESL2, une encre

On retiendra enfin la présentation

présenter son nouveau concept

"transvision" pour les imprimés

écosolvant à ultrafaible odeur, qui

d'Aquacure, la nouvelle approche

d'encre Aquacure. Deux gammes

double face, comme les oriflammes

associe la plus haute qualité

du développement des encres

ont été dévoilées pour cette

dont l'image est destinée à être

d’impression à ses bonnes

de SunJet pour l’impression grand

nouvelle offre SunTex, développée

vue des deux côtés, ainsi que des

propriétés olfactives, et qui a été

format, fondée sur une chimie

pour offrir des performances

couleurs vives et intenses et un

développée pour les imprimantes

aqueuse unique en son genre,

optimales dans les applications

noir dense, deux propriétés cruciales

Roland Pro 4 utilisant les encres

qui associe le meilleur des

d'impression jet d'encre sur textiles

pour des signalétiques sur tissu

Roland Ecosol Max 2. Ces encres

technologies à l'eau et UV.

et supports promotionnels en tissu

à fort impact visuel.

conviennent particulièrement pour

Aquacure est une encre aqueuse

riches en polyester.

Sun Chemical mettait aussi en

les ateliers confinés, où le critère

cumulant haute qualité de sortie,

La première concerne une encre

avant sa gamme d'encres à solvant

odeur est essentiel.

adhérence exceptionnelle sur un

à sublimation à colorants pour

alternatives Streamline, compati-

Dans la même famille, Streamline

large éventail de supports, souplesse

les applications d'impression-

bles avec les imprimantes jet

TBJ, conçue pour la HP TurboJet,

remarquable et espace chromatique

transfert, caractérisée par des

d'encre de grand et très grand

illustrait l’engagement de Sun

étendu, tout en ne dégageant

couleurs intenses et brillantes, un

formatdeconstructeurscommeEpson,

Chemical sur le marché de

que peu d'odeurs et en offrant

noir dense et un film d'encre très

Vutek, Roland, Mutoh et Mimaki.

l’impression très grand format

une foule d'avantages en matière

résistant.

Parmi les nouveautés récentes,

avec encres à solvant.

d'environnement.

10 • SIGN INFO SERI N° 256

I

MARS - AVRIL - MAI 2016


SpécialFESPA Epson pousse la sublimation aqueuse [IMPRIMANTES] Aux côtés de

consi-dérablement la productivité

ses quatre imprimantes signalé-

et cela sans compromettre la

tiques SC S (déjà présentées dans

qualité (2400x1200 dpi), même

cette rubrique (voir article

à des vitesses d'impression

C!Print), Epson montrait sa

ultrarapides.

nouvelle SureColor SC-P20000

Au sein de la zone "Textile"

à sublimation aqueuse.

du stand, Epson présentait

Bénéficiant du nouveau jeu

également ses dernières

d’encres Epson UltraChrome

imprimantes à sublimation

Pro, ce modèle combine haute

SureColor SC-F7200 et SC-

qualité et haute vitesse

F6200. Elles sont toutes les

d’impression, allant jusqu'à

deux capables de produire

17,5m²/h. Ses caractéristiques

des textiles imprimés de grande

la destinent aux applications

qualité tels que des vêtements

de création de séries de photos

de sport, du linge de maison

de qualité, de PLV grands

et autres produits textile. Elles

formats et de signalétique

offrent également la souplesse

(extérieure et intérieure). De

nécessaire pour imprimer sur

plus, sa tête d’impression

une gamme de supports durs

PrecisionCore Micro TFP améliore

et 3D.

I

Une Suite Caldera pour l'impression textile [LOGICIEL] Le spécialiste français

forme V10 de Caldera avec

des logiciels de commande

un grand nombre d'outils

d’impression élargit son champ

spécifiques à la production sur

d’action au textile. Il démontrait

des substrats en tissu.

pour la première fois en Europe

TextilePro constitue la réponse

les fonctionnalités de sa nouvelle

de Caldera au problème de

offre, baptisée Textile Pro. Celle-

manque de compétences souvent

ci combine l'interface intuitive

rencontré par des prestataires

mais puissante de la plate-

d’impression grand format qui se diversifient vers le textile. Cet outil logiciel propose aux opérateurs une aide à la réduction des erreurs les plus courantes, en gérant de manière plus complète les données relatives aux couleurs en RVB, afin de garantir un rendu fidèle à l’original.

MARS - AVRIL - MAI 2016

I

SIGN INFO SERI N° 256 • 11


ACTUS POPAI France crée un incubateur de start-ups POPAI France lance le Connected Retail Incubateur (CRI), une structure dédiée aux start-ups spécialisées dans les systèmes connectés pour le retail et la distribution. Avec le CRI, POPAI France veut soutenir l’innovation dans le marketing au point de vente et donner aux jeunes entrepreneurs des opportunités de business. Sa vocation est de mettre en relation de jeunes marketeurs avec les adhérents POPAI que sont les fabricants, marques et distributeurs. L’intérêt mutuel des adhérents du CRI et de POPAI France est le partage de compétences, l’apport de solutions digitales high tech pour les uns et l’apport de business pour tous. POPAI France présentera en avant première ce CRI sur le salon du Marketing Point de Vente, du 5 au 7 avril.

Le Marketing Point de Vente tient salon à Paris [SALON] Du 5 au 7 avril à

de vente qui s’efforcent de faire

• 65% d'entre eux apprécient

Paris, ce salon met en scène les

de l'expérience du client en

cet outil de communication,

meilleures expériences de MPV,

magasin un moment aussi

• 42% trouvent que le MPV est

l’expertise pour se les approprier

exceptionnel que possible… et

l'outil qui incite le plus à acheter,

et les solutions pour les mettre

transformé en acte d’achat !

• 6/10 Français se sentent plus

en œuvre. Le Salon MPV

POPAI Awards Paris 2016, le

proches d'une marque qui

(Marketing Point de Vente) de

concours des professionnels du

communique en magasin.

POPAI France, organisé tous

marketing point de vente, est

« Cette étude montre que le

les deux ans à Paris, réunit

organisé conjointement au salon

marketing au point de vente a

l’ensemble des métiers dont

MPV. Il récompense les meilleures

de beaux jours devant lui et que

l’objectif est d'analyser, de

réalisations en PLV, agencement

le magasin n'est pas mort. Elle

déclencher et de conforter l’acte

et digital, donne la tendance du

souligne l'importance de ces outils

d’achat du "shopper".

marché en matière de créations

de communication, médias du

Dans le contexte actuel, où les

commerciales et valorise la

dernier mètre, pour convaincre

marques doivent se renouveler

profession. Les 331 matériels

les clients là où c'est le plus

continuellement pour attirer et

présentésauconcourssontexposés.

important : en point de vente.

fidéliser ses clients, ce salon a

Selon l'enquête POPAI France

Oui, la créativité du MPV sert

pour objectif de proposer de

réalisée par Harris Interactive

l'image de la marque, mais

nouvelles perspectives de réflexion.

en 2015, le marketing au point

elle sert aussi à faire vendre »,

Le Southern European Print Congress 2016

Il présente un tour d'horizon

de vente est le média publicitaire

déclare Eric Carabajal, Président

des solutions marketing point

préféré des Français :

de POPAI France.

Les associations d’Europe du Sud, membres de FESPA, lancent le second congrès de l’impression et de la communication visuelle d’Europe du Sud. Ce congrès se tiendra du 19 au 20 avril 2016 à Milan, Italie. La première édition avait eu lieu en 2015 à Barcelone. FESPA France, FESPA España, FESPA Italia et Apigraf (Portugal) collaborent ensemble afin de promouvoir l’innovation des solutions d’impression pour le marché industriel et de la communication. Durant deux jours et demi, les participants auront l’occasion d’entendre des experts de l’industrie, de rencontrer des professionnels de différents secteurs de l’impression et d’apprendre à développer leur business.

Paris fait la Fête au Graphisme

12 • SIGN INFO SERI N° 256

I

[ÉVÉNEMENT] La Ville de Paris a accueilli, du 6 janvier au 16 février dernier, la Fête du Graphisme, événement d’envergure nationale entièrement dédié au graphisme sous toutes ses formes. Initiée en 2014, cette Fête du Graphisme est placée sous le parrainage de la Maire de Paris et compte JCDecaux comme partenaire fondateur.

nouveaux territoires, reconduit

Pour sa troisième édition, la Fête

et diversifié les partenariats

la ville » ont été présentées dans

du Graphisme a multiplié les

engagés l’an passé, amplifié le

l’espace public pendant la Fête.

invitations aux grands noms du

rayonnement de l’évènement en

Parmi les grands partenaires, on

design graphique français et

France et à l’étranger et renforcé

retrouve, comme en 2015, le

40 affiches sur le thème « Célébrer

international. Avec un périmètre

l’implication des établissements

salon VISCOM PARIS et le fabri-

élargi, affirme la Mairie de Paris,

de l’enseignement supérieur du

cant d’imprimantes grand format

cette manifestation a investi de

graphisme en France.

MIMAKI.

I

MARS - AVRIL - MAI 2016


SAi aborde la conception 3D [LOGICIEL] SAi lance un puissant

fonctionne sur Flexi, le logiciel

Parmi la panoplie d’outils d’aide

logiciel de conception 3D, pour

phare de signalétique de SAi

à la conception structurelle de

la construction de boîtes et de

(SA international), ce qui fait

boîtes et de présentoirs, une vaste

présentoirs PLV.

gagner du temps au niveau de

bibliothèque de gabarits de

SAi DisplayGenie est une solution

la conception et réduit le risque

présentoirs PLV pliants et de boîtes

destinée aux professionnels de

d’erreurs coûteuses en production.

(conformes à ECMA et FEFCO),

l’impression cherchant à élargir

SAi DisplayGenie est compatible

qui peuvent ensuite être adaptés

leur offre d’appli-

et personnalisés par

cations. Son objectif

les utilisateurs, avec

est d’aider à éliminer

une foule d’options,

de nombreuses étapes,

parmi

afin d’optimiser la

graphiques, modèles,

conception des tâches

images et textes.

et de simplifier la

Grâce à l’interface

lesquelles

conception structurelle

intuitive de Display-

des présentoirs PLV

Genie, le logiciel Flexi

de comptoir, des

modifie les paramètres

présentoirs de sol et des emballages

avec tous les logiciels grand

de conception en quelques

en carton pliant, en carton ondulé

format RIP existants pour

secondes lorsque les concepteurs

et en matériau sandwich.

imprimantes et traceurs de

saisissent de nouvelles valeurs

Cette nouvelle application

découpe à plat.

géométriques.

I

EFI rachète le développeur de colorants Rialco EFI vient d'annoncer le rachat de Rialco Ltd, l'un des principaux fournisseurs européens de poudres de teinture et de produits de couleur pour les secteurs de l'impression numérique et de la production industrielle. Basé à Bradford, au RoyaumeUni, Rialco opérera désormais dans le cadre de l'activité jet d'encre industrielle d'EFI, et continuera de travailler en étroite collaboration avec ses clients existants. Cette opération est à situer dans le contexte actuel de forte croissance du marché des encres de sublimation, sur lequel opère Rialco. Ce segment serait, selon certaines études, l'un des secteurs à la croissance la plus rapide de l'industrie mondiale de l'encre, avec un taux annuel de 18,4 % d'ici 2021, et une augmentation de plus de 100 % en termes de volume et de valeur des supports sublimés imprimés au cours de cette même période.


ACTUS

Mimaki dans l’impression textile grande largeur [IMPRIMANTE] La nouvelle

rapidement des impressions très

imprimante jet d'encre Mimaki

diversifiées en faible volume »,

TS500P-3200 cible les textiles

explique Mike Horsten, General

d'ameublement et la signalétique

Manager Marketing EMEA, de

souple d'intérieur… en laizes

Mimaki Europe.

de 3,2 m. L'imprimante jet d'encre

L’étape suivante, explique Mike

personnalisation et retard de

La Mimaki TS500P-3200, pour les textiles d'ameublement et la signalétique souple d'intérieur, 3,2m de large.

impression haute vitesse de

très grand format Mimaki TS500P-

Horsten, est la propagation de

livraison ne font pas bon ménage»,

qualité sur des supports de 3,2m

3200, un modèle à sublimation

cette tendance à la décoration

conclut-il.

de large ;

bobine-bobine de 3,2 m de

et au design intérieur. Sans

Les principaux atouts de cette

• un AMF pouvant déplacer des

large, est une imprimante à

compter que cette évolution ne

nouvelle Mimaki TS500P-3200

supports jusqu'à 3,2 m de large

papier transfert dédiée à l'industrie

se limite pas à la seule méthode

résident dans les caractéristiques

et 130 kg, conservant une

du textile. Particulièrement adaptée

de production, mais s'étend aussi

suivantes :

alimentation stable, pour une

à la demande actuelle de capacités

aux lieux de production. Les sites

• sa largeur imprimable extra

impression de haute qualité ;

de personnalisation directe, elle

de production quittent, en effet,

large de 3,2 m, pratique pour

• un mécanisme de transfert à

cible de nombreuses applications,

les localisations décentrées et

l'impression-transfert à sublimation

réduction de gaufrage, soutenant

notamment pour les textiles

bon marché, pour rejoindre les

sur les tissus extra-larges destinés

une production haute vitesse sur

d'ameublement et la signalétique

zones urbaines, plus proches

aux rideaux, linge de lit et tissus

papier large ;

souple d'intérieur.

des consommateurs. « Nous

d'ameublement ;

• le logiciel de RIP haute perfo-

« Les systèmes d'impression jet

pensons que cette tendance va

• une productivité élevée, grâce

rmance TxLink3 Lite, permettant

d'encre à la demande remplacent

s'étendre à la production de

à une vitesse d'impression de

de spécifier le volume d'encre par

de plus en plus souvent les

textiles extra-larges dédiés à

180 m2/h ;

couleur, et de produire de grands

systèmes classiques analogiques

l'ameublement, des rideaux au

• une nouvelle tête d'impression

motifs homogènes à partir d'une

dans la production de vêtements,

linge de lit, en passant par les

et un nouveau mécanisme

simple image (y compris des

car ils permettent de générer

tissus d'ameublement. Car

d'alimentation, garantissant une

motifs répétés et en miroir). I

Canon France dans l’impression 3D [ACCORD] Canon lance une

3D courant 2015 auprès de

ont été très positifs dans

3D Printing de Canon Europe.

offre d’impression 3D en France,

ses clients en Angleterre, Irlande,

l’ensemble des pays où cette

Cet accord européen va lui

en partenariat avec la société

Pays-Bas, Belgique, Allemagne

offre est déjà disponible »,

permettre de commercialiser

3D Systems, ciblant les

et dans les pays nordiques.

commente Chris BLAKE, Sales

et d’assurer le support après-

environnements professionnels

« Les débuts de notre partenariat

and Marketing Manager Director

vente de systèmes d’impression

et de production. Canon propose

3D pour les environnements

dorénavant à ses clients en

professionnels et de production.

France une offre d’Impression

C’est-à-dire la communication,

3D. Celle-ci s’appuie sur

le prototypage et les préséries,

l’élargissement d’un contrat de

indispensables au développement

distribution européen avec la

rapide de produits. Ces

société 3D Systems, un des

imprimantes 3D ciblent les

leaders mondiaux dans ce secteur.

clients évoluant sur les marchés

Canon s’est, en effet, déjà lancé

de l’ingénierie, de la production

dans l’univers de l’Impression

et de l’architecture.

14 • SIGN INFO SERI N° 256

I

MARS - AVRIL - MAI 2016


ACTUS

Une Comm Visuelle touj plus personnalisée et inn jugé très porteur, en particulier en France, avec une croissance annuelle de 56% sur les 10 dernières années, et sur le quel le constructeur est présent depuis 2008, avec ses premières écosolvant (Stylus Pro GS 6000). Celles-ci ont été remplacées en 2012 par les SureColor S 30600, 50600 et 70600. L’offre 2016 s’appelle toujours SureColor SC S (pour Signalétique) et les trois nouveaux modèles sont référencés S 40600, S 60600 et S 80600. Epson cible le format 152-180 cm (6070 pouces), perçu comme le plus demandé de ce segment par les enseignistes,

imprimeurs

[SALON] Outre son position-

Parmi les multiples animations

applications bien réelles et

numériques et autres sérigraphes

nement habituel sur les applica-

visuelles et sonores qui rythmaient

permettre aux concepteurs

en cours de migration vers le

tions métier et les démonstra-

le salon, l’ensemble Plug&Play,

d’expérimenter littéralement

numérique.

tions en live, le salon C!Print a

sorte de showroom d’applications,

les innovations techniques.

Les améliorations proposées

été marqué par un grand nombre

constituait une étape cruciale de

Plus encore que les éditions

portent sur quatre axes : qualité

de lancements d’imprimantes

ce rendez-vous. Axé sur l'état

précédentes, C !Print 2016 a

/ productivité, fiabilité / stabilité,

et de nouveaux medias innovants.

de l'art de la personnalisation

été le cadre de nombreuses

simplicité d’utilisation et de

Pour sa quatrième édition, le salon

et conçu pour les prescripteurs

annonces de lancement de

C!Print, qui s’est tenu près de

et les annonceurs, cet espace

machines et de nouveaux

Lyon fin janvier dernier, a encore

se situait à mi-chemin entre

supports d’impression innovants,

amélioré son audience, en attirant

laboratoire d’idées nouvelles

en particulier dans le volet

dans ses allées plus de 11 000

et "FabLab" de création.

Grand Format, d’Epson à

visiteurs (en progression de 7%).

Plug&Play déclinait l’innovation

Canon, en passant par Mimaki,

Il s’est aussi renforcé en termes

technique à travers quatre espaces

Roland et Mautom Systems

de nombre d’exposants, à environ

d’agencement et un atelier de

pour les imprimantes, Antalis,

230 cette année : distributeurs

personnalisation de produits en

Mactac, ID Numérique… pour

de matériels et de medias,

live. Message, produits, espace,

les medias.

fabricants de matériels d'impression

le déploiement d’une identité de

Epson a ainsi dévoilé une nouvelle

et de supports et prestataires de

marque était recréé dans les

génération d’imprimantes dédiées

services (plus des partenaires

conditions réelles d’une

au marché de la communication

presse

campagne… Une campagne

visuelle grand format : signalétique,

fictive pour donner vie à des

affichage et sublimation. Segment

et

associations

professionnelles).

16 • SIGN INFO SERI N° 256

Les SureColor SC-S40600 ou S60600 ou S80600 ,

MARS - AVRIL - MAI 2016


ours ovante

Les supports ne sont pas en reste…

maintenance, et coût total d’exploitation (TCO). Elles ont été obtenues à travers des choix technologiques aux niveaux des têtes, des encres (avec une 3e génération d’encres UltraChrome, GS3) et de la gestion des images. Sans oublier le renforcement du châssis, reposant sur une

Papier mural Coala Wall Design d'Antalis.

nouvelle mécanique. Canon a choisi C!Print pour le

Au niveau des medias également, le salon

d’applications attractives autour de promotions

lancement mondial de sa nouvelle

C!Print a été l’occasion de présentations

commerciales : panneaux suspendus (petit

génération de tables à plat UV

attractives et visuellement marquantes.

format), panneaux publicitaires ou encore

Océ Arizona série 1200,

Sur le stand d’Antalis, distributeur de papier

applications PLV.

composée des modèles 1240,

et de solutions de communication visuelle en

Présenté par Mactac en exclusivité sur le salon,

1260 et 1280. Le positionnement

Europe, les nouveautés de sa marque phare,

le textile adhésif DecoSilky apporte aux impressions

de cette série repose principalement

Coala. La collection Coala Wall Design de

numériques un aspect tissé particulièrement

sur deux axes : qualité d’impression

papiers peints, compatible avec les technologies

recherché en décoration intérieure, idéal pour

et polyvalence. Les prestataires

jet d’encre, répond aux besoins du marché de

créer des revêtements muraux haut de gamme

de services pourront en effet

la décoration et du design d’intérieur, dont

pour le relooking d'hôtels, restaurants, espaces

utiliser, à leur convenance, des

l’essor est porté par les toutes dernières évolutions

de travail, etc. .

supports peu conventionnels et

technologiques, notamment en matière de

avec des formes variées, comme

personnalisation poussée, ce qui intéresse

la toile canvas, le bois, la

vivement les architectes d’intérieur.

céramique ou le verre. Ces

Cette série Coala Wall Design se caractérise

tables sont également

par des effets de profondeur et de textures, permettant



de personnaliser les murs en créant de véritables illusions d’optique par effet de matière. Facile à poser et déposer, elle offre un large choix de finitions (lisse, sable, canvas, crépis, cuir,

Décoration murale Mactac.

taloche), est disponible en 3 matériaux (papier,

Autre support innovant mis en avant, MacDot,

non tissé et fibre de verre) et résistante aux salissures.

une série de supports adhésifs "faciles à poser",

Autre produit mis en lumière sur le salon :

dotée d'une technologie adhésive en formes

DISPA, un nouveau panneau fabriqué par 3A

de points, qui lui confère une grande facilité

Composites, qui répond aux besoins d’affichage

de pose et de dépose. Disponibles en blanc

d’intérieur à court terme. Intégrant 100% de

mat (MacDot 128) ou en transparent (MacDot

fibres de cellulose, DISPA constitue un choix

199), ces supports sont conçus pour réaliser

écologique en substitution de produits plastiques.

des kits adhésifs "faciles à poser" pour la

Facile à transformer et également à suspendre,

communication temporaire sur vitrines en points

les clients peuvent ainsi l’utiliser pour toutes sortes

de vente par exemple.

I

nouvelle offre d'Epson ciblant la Signalétique.

MARS - AVRIL - MAI 2016

SIGN INFO SERI N° 256 • 17


ACTUS

 (Suite de la page 16) exploitables pour des applications

Elle convient pour les objets

plus spécifiques telles que

jusqu'à 100 mm de hauteur et

l’impression d’emballages ou de

8 kg. La LEF-300 imprime sur

revêtements muraux, qui nécessitent

un large éventail de supports,

un parfait repérage pendant

dont l'acrylique, le bois, le

les passes d’impression successives.

carton, le métal, le verre et des

Le système d’aspiration, plus

matériaux souples comme le

La Khalam Neon, du français Mautom Systèmes, une imprimante textile grand format à encres pigmentaires et sublimables.

Visible de loin, en raison d’un

nouvelle gamme, issue du rachat

puissant, garantit un positionnement

cuir et le cuir écologique.

look spectaculaire évoquant un

de la division Grand Format de

parfaitement plat des supports

Lancée fin 2015 et exposée en

ensemble de tubes néon

Seikoen2015(rebaptiséeSII-OKI).

rigides même déformés.

France pour la première fois,

multicolores, la Khalam Neon

Elleimprimeen64poucesdelarge

Le nouveau procédé de

l’imprimante à jet d’encre 64

du français Mautom Systèmes,

(1,62 m), jusqu’à 6 couleurs à

polymérisation UV réduit, quant

pouces SolJet EJ-640 est positionné

spécialiste des systèmes

grandevitessesurvinyle,bannières,

à lui, la chaleur de surface, de

sur les trois fronts de la qualité

d’impression textile grand format

backlit, films, textiles et tout type

façon à permettre l’impression

d’impression, la haute productivité

construits sur base Mimaki, avait

de media compatible avec les

sur des supports particulièrement

et un coût d’exploitation modéré.

été pré-annoncée depuis plusieurs

encres solvant. Cette imprimante

fins et thermosensibles, faisant

Conçue pour produire des tirages

mois. Ce nouveau modèle existe

présentelaparticularitéd’imprimer

de ces nouvelles tables une

de qualité en grande série, elle

en deux configurations différentes:

descouleursfluorescentes,ouvrant

solution optimale pour la réalisation

est équipée de deux têtes

encres pigmentaires, en réponse

de nouvelles opportunités, notam-

de signalétiques et d’affichage

d’impression disposées en échelon

à la demande d’impression sur

ment des applications autour de

destinés au commerce de détail

et d’un triple système de chauffage.

fibres naturelles (coton, lin,

lalumièrenoirepourlasignalétique

et à la grande distribution.

Elle utilise des cassettes d’encre

viscose) et sur du non-tissé

et l’affichage intérieur (événemen-

Roland présentait sur son stand

d’un litre.

(cellulose), et encres sublimables,

tiel, notamment).

pour impression sur fibre polyester (en direct ou en mode transfert). Deux largeurs sont proposées : 2m et 3,20m. Cette Khalam Neon se positionne comme une machine de production, destinée aux producteurs de papiers peints, de textiles d’ameublement,

La Roland Soljet EJ-640, une 64 pouces équipée de deux têtes d’impression.

trois nouveautés majeures dans

Enfin, l’imprimante textile à

sa gamme d’imprimantes. La

sublimation Texart XT-640, qui

première est une flatbed destinée

est un modèle destiné à la

à la personnalisation et l’impression

fabrication d’articles de mode

directe sur objets, la VersaUV

et de vêtements sportifs en

LEF-300, plus grande et plus

grandes séries, est venue rejoindre

rapide que les deux modèles

le premier modèle de la gamme

précédents (LEF 12 et 20). Sa

textile RT-640, lancé fin 2014

surface d'impression est de

par Roland, qui ciblait la décoration

770 x 330 mm, soit 50 % de

textile, le "soft signage" (bannières

plus que le modèle précédent.

et drapeaux en polyester).

18 • SIGN INFO SERI N° 256

Oce-Arizona 1240 XT, la dernière flatbed de Canon.

de linge de table, etc.

L’organisateur du salon, le groupe

Le stand OKI comportait, pour

656 Editions, nous donne d’ores

la première fois, une espace

et déjà rendez-vous pour l’édition

Grand Format, où trônait

2017 de C!Print Lyon, du 31

l’imprimante Color Painter

janvier au 2 février, toujours à

W-64S, qui fait partie d’une

Eurexpo Lyon (Halls 1&2).

I

La Color Painter W-64S, première imprimante grand format chez OKI.

MARS - AVRIL - MAI 2016


Traceurs à encre TrueVIS Roland [MATÉRIEL] Les traceurs d’impression-découpe écosolvant grand format Roland VG-640 et VG-540 bénéficient des nouvelles têtes FlexFire et de la nouvelle encre TrueVIS du fabricant. «La série TrueVIS représente une amélioration des capacités

Les traceurs grand format d’impression-découpe écosolvant de Roland.

techniques de Roland DG à la

La série VG est présentée comme

10,6 m 2 /H en mode "High

fois dans le domaine des encres,

la gamme de traceurs d’impression-

Quality" jusqu’à 34,8 m2/H.

des têtes d’impression, de la

découpe la plus sophistiquée

Les VG-640 et VG-540 sont

précision et des microgiciels, qui

de Roland. Elle est équipée de

également disponibles en

se traduit par une flexibilité

quatre nouvelles têtes d’impression

configurations d’encre à sept ou

considérablement accrue pour les

Roland FlexFire. Caractérisées

huit couleurs. L’encre blanche

clients », affirme Yuko Maeda,

par une fréquence de projection

confère une excellente opacité

responsable de la division impres-

plus élevée des gouttelettes

aux vitrophanies. Le cyan léger,

sion numérique et développement

d’encre, ces têtes assurent un

le magenta léger et le noir léger

du marché chez Roland DG.

positionnement précis des

permettent d’obtenir de parfaits

permet,

gouttelettes de trois tailles diffé-

dégradés, des teintes chair réalis-

concrètement, d’associer la

rentes, pour une passe d’impression

tes et de très belles couleurs.

Cette

flexibilité

technologie de têtes d’impression

environ 25 % plus grande que

Ces deux modèles VG (163 et

la plus adaptée à chaque

sur les précédents modèles.

137cm)sontfournisaveclelogiciel

application et marché ciblé :

A ces têtes est associée la nouvelle

RolandVersaWorksDualRIP,équipé

publicité intérieure et extérieure,

encre TrueVIS, mise au point

d’un moteur qui interprète avec

décoration de véhicules, bannières,

pour elles, et qui permet d’obtenir

précisionlesPDFnatifsetlesanciens

affiches, présentoirs, étiquettes,

des détails très précis et des

PostScript.Lemécanismededécoupe

prototypes d’emballages, transferts

couleurs vibrantes, le tout à une

garantit un détourage précis des

sur textile et bien d’autres.

vitesse de production allant de

contours les plus complexes. I

Apogee 9.1 et le grand format [LOGICIEL] Agfa Graphics

du portail collaboratif Apogee

grand format pouvant également

lance la version 9.1 d’Apogee

WebApproval.

se baser sur des gabarits de

Prepress, et rajoute un module

Grâce à cette nouvelle mouture,

repasse prédéfinis et un nouveau

destiné à la communication

Apogee Prepress est revendiquée

mode d’amalgame amélioré des

visuelle imprimée grand format.

comme « la seule solution de flux

travaux. Le portail Apogee Web

Agfa Graphics a annoncé la

de production réellement hybride,

Approval fournit aux acheteurs

version 9.1 du flux de production

avec un flux universel en mesure

de supports imprimés un accès

Apogee Prepress. Elle comporte

de commander des presses

direct à l'épreuvage numérique.

plusieurs fonctionnalités innovantes:

numériques et des machines grand

Un nouveau module de téléchar-

la gestion des solutions grand

format, en plus des CtPs, CtFs et

gement en ligne leur permet de

format, la création automatique

des systèmes d'épreuvage ».

glisser-déposer rapidement de

et optimisée de forme imposée,

Apogee Prepress 9.1 automatise

nouvelles pages PDF, puis, grâce

une meilleure interaction avec

les étapes de production à l’aide

à cette nouvelle fonctionnalité,

l'acheteur de produits imprimés

d’une fiche dynamique, des

de les attribuer aux bons

et la validation de pages à l’aide

fonctionnalités de production

emplacements de page.

MARS - AVRIL - MAI 2016

I

Nominations Aver y Dennison Avery Dennison Materials Group a nommé Hassan Rmaile au Poste De VicePrésident Mondial, R&D. Il remplace Sjaak Elmendorp, qui prend sa retraite et quitte l’entreprise après 22 ans. En sa qualité de VP mondial pour le secteur R&D, Hassan Rmaile supervisera le réseau mondial du secteur R&D du Materials Group et se concentrera sur l’identification des applications novatrices, tout en poursuivant le développement du rendement et de l’attractivité des coûts des activités de base. Hassan Rmaile rejoint Avery Dennison après avoir occupé le poste de vice-président dans la société H.B. Fuller Company , un fabricant mondial d’adhésifs industriels basé à St Paul, Minnesota. Auparavant, il a occupé des fonctions visant à renforcer le leadership commercial et innovant chez Ashland Incorporated, une société spécialisée dans les produits chimiques. Association Eugropa Hervé Poncin, Directeur Général d'Antalis International, distributeur européen de papier et d’emballage , est nommé président d'EUGROPA, (Association EUropéenne des GROssistes de PApiers), pour une durée de deux ans. Hervé Poncin est Directeur Général d’Antalis depuis septembre 2009. En juillet 2014, il a été nommé Directeur général adjoint de Sequana, la maison mère du groupe Antalis.

SIGN INFO SERI N° 256 • 19


INTERV JÉRÔME LEFÈVRE PRÉSIDENT DU CLUB DU DIGITAL MEDIA

Affichage digital : il faut y aller pas à pas, mais sans attendre ! L’AFFICHAGE DIGITAL, AVEC SES MESSAGES ULTRA-RÉACTIFS ET TRÈS IMPACTANTS, INVESTIT DE PLUS EN PLUS NOTRE ESPACE PUBLIC… MAIS LE PRINT RESTE INEXPUGNABLE SUR DE NOMBREUX TERRITOIRES. ANALYSE, AVEC JÉRÔME LEFÈVRE, PRÉSIDENT DU CLUB DU DIGITAL MEDIA, DES COMPLÉMENTARITÉS

Quel bilan tirez-vous de l’année 2015 pour le marché du digital media,

EXPLIQUANT CETTE COHABITATION

Pour les acteurs du Club du Digital Media, l’année 2015 a été une très

PACIFIQUE… ET RAPPEL

faires réalisés dans l’affichage dynamique et le digital media. Ces taux de

DES PRÉCAUTIONS À PRENDRE

même, pour certains, 30 à 40%.

AVANT DE LANCER UN PROJET D’AFFICHAGE DIGITAL.

et quelles perspectives pour 2016 ? belle année, avec des taux de progression très importants sur les chiffres d’afcroissance par rapport à 2014 sont souvent à deux chiffres, ils dépassent L’évolution s’annonce équivalente pour 2016, avec des projets qui se déclenchent à la fois du côté des grands réseaux, en communication interne, dans le retail, l’affichage publicitaire. Il y a une dynamique assez forte, qui se traduit par de la croissance pour la plupart des acteurs. L’année 2016 s’annonce donc passionnante !

20 • SIGN INFO SERI N° 256

MARS - AVRIL - MAI 2016


VIEW Jérôme Lefèvre, président du Club du Digital Media : « Premier conseil : prenez le problème dans le bon sens, avec une vision globale et vous éviterez les pièges, les erreurs ». Deuxième conseil : la lecture du Livre Blanc, publié par le Club du Digital Media !

Comment se répartissent les territoires entre l’affichage dynamique et le print ? Les deux technologies sont évidemment complémentaires, mais leurs usages sont différents. Quand vous faîtes des mises à jour fréquentes, l’affichage digital prend tout son sens. Et un message animé de 6 secondes a plus d’impact sur le consomma-

papier : on est dans des rapports des rap-

chage dynamique font appel à des

teur qu’un message affiché qui reste

ports pouvant atteindre 1 à 100.

matières premières rares et à des compo-

inchangé pendant une longue période.

Mais les réponses ne sont pas simples, car

sants électroniques, qui ont à la fois un

Tandis que sur des panneaux de type pré-

les technologies évoluent en permanence :

coût d'investissement et un coût de recy-

enseigne, vous avez le même message

progressivement, l'industrie du papier évo-

clage non négligeables. Concrètement, si

toute l’année, et cela ne présente pas beau-

luera de plus en plus vers de l'affichage

vous souhaitez installer 1000 écrans et

coup d’intérêt d’y mettre du digital.

électronique, parce que les coûts vont bais-

que vous calculez le coût environnemental

ser, et les investissements seront plus vite

global, le calcul n'est pas du tout le même

Les coûts ne sont, certes, pas les mêmes…

rentabilisés.

qu’avec le papier. Car au coût d'installa-

mées, le coût de réalisation du digital reste

Le critère écologique pèse-t-il beaucoup

de recyclage en fin de vie.

un frein important quand il faut installer un

dans la balance ?

Le papier est probablement encore pour

grand nombre d’écrans. Cela coûte moins

Oui, on peut avoir un regard plus environ-

longtemps plus écologique et il ne faut pas

cher d'installer un réseau d'affichage

nemental. Toutes les technologies d'affi-

vouloir mettre du digital partout et à tout

Aujourd'hui par rapport aux affiches impri-

tion de ces 1000 écrans, s'ajoute le coût

prix. Je n'imagine pas que l'on puisse remplacer toutes les affiches papier par des écrans. Même en imaginant d'utiliser l'énergie solaire (ce qui dispenserait d’amener l'électricité), cela n'a pas forcément de sens de vouloir tout digitaliser. Quels sont les marchés les plus dynamiques pour le digital ? Quels sont les leviers de croissance ? Tous les marchés sont dynamiques : tout ce qui touche le "retail" marche bien, avec l’installation de dispositifs digitaux assez importants dans les magasins, les réseaux

MARS - AVRIL - MAI 2016

SIGN INFO SERI N° 256 • 21




INTERVIEW JÉRÔME LEFÈVRE PRÉSIDENT DU CLUB DU DIGITAL MEDIA  bancaires, chez les constructeurs automobiles, dans l’assurance… Dans le "Corporate" aussi, tous les sièges sociaux s’équipent de plus en plus de dispositifs d’orientation et de communication interne, avec des systèmes plus interactifs, des écrans plus grands qu’au début. On n’est plus dans le contexte du petit écran TV placé dans le hall d’accueil : les écrans sont non seulement plus grands, mais aussi disposés en mode portrait (vertical). La technologie permet aujourd’hui d’avoir de plus grandes surfaces d’affichage pour des tarifs assez bas, et 55 à 70 pouces en mode portrait devient le standard. Outre la taille, la technologie évolue, notamment les dispositifs d’affichage, qui permettent une meilleure interaction avec

Affichage digital autonome Prismaflex Blue Tech, à énergie solaire.

les clients, à travers des technologies

chage classique (papier), et où, progressi-

objectifs. L’objectif principal n’est pas force-

comme Bluetooth par exemple.

vement, on migre vers du digital. Par

ment un RSI, ce peut être un objectif d’image

exemple, l’affichage des tarifs de parking

de l’entreprise, ou de communication. Ce

Et concernant l’affichage publicitaire ?

est en train d’évoluer du papier vers le

peut-être offrir un service à des clients qui

Il y a des investissements très lourds du

digital, pour pouvoir afficher en temps réel

sont dans certaines situations. Par exemple,

côté des réseaux : qu’il s’agisse de

des évolutions de tarifs.

dans une gare, où de nombreux clients sont

du digital augmente dans leur chiffre

Peut-on établir, a priori ou a posteriori,

grands et beaux écrans avec des contenus

d’affaires. JCDecaux, un acteur majeur, a

la rentabilité de ces dispositifs ?

uniquement publicitaires, les annonceurs

indiqué récemment que plus de 10% de

Le RSI (Retour Sur Investissement) est un

seront contents, mais les clients moins.

son CA provenaient désormais du digital.

éternel problème, car il est difficile de

Il faut donc prendre garde à un contenu en

Nous observons beaucoup d’innovation

mesurer, que ce soit en communication

décalage avec les attentes des clients.

JCDecaux, Clear Channel ou CBS, la part

dans des cas où il y avait avant de l’affi-

LIVRE BLANC

COMMENT RÉUSSIR SON PROJET DIGITAL MEDIA : QUELQUES REPÈRES Le lecteur y trouvera non seulement un panorama des domaines d’applications et des acteurs du domaine, mais aussi des repères méthodologiques pour mettre en œuvre et suivre son projet et des indicateurs relatifs aux solutions techniques. www.clubdigitalmedia.fr/les-outils/livre-blanc

22 • SIGN INFO SERI N° 256

en situation d’attente, si on leur met de très

interne ou en affichage publicitaire, l’au-

L’enjeu peut être le contenu, ou le service

dience et le ROI. Comment calculer et

apporté, ou le meilleur emplacement pour

démontrer le RSI de ce media est l’enjeu

le meilleur impact d’un annonceur.

de ces prochaines années.

Nous avons publié un Livre Blanc pour

Mais les dizaines de millions d’euros

résumer nos recommandations, consistant

investis par certaines entreprises tendent à

à définir au préalable une stratégie claire,

montrer que s’il n’était pas rentable, elles

en lien avec la stratégie de l’entreprise

arrêteraient. La grande distribution a

concernée. On doit travailler pas à pas, et

tâtonné mais persiste dans cette voie. Par

élaborer des réponses à chaque question :

exemple, Immochan investit très fortement

quel matériel, quel dispositif media, quel

dans un réseau d’affichage publicitaire.

type de contenu, qui va piloter, comment

Un RSI a donc été anticipé et évalué.

on va communiquer, etc. (voire encadré Livre Blanc ci-contre)

Quels sont les principaux points de vigilance identifiés par le Club ?

Au delà de ces grands principes,

Il ne faut pas installer un écran rien que pour

quels sont précisément les points les plus

installer un écran ! Il faut mener un projet

critiques ?

d’affichage dynamique de manière « intelli-

Le risque majeur consiste à aborder un

gente » : définir clairement quels sont les

projet par un seul angle, un seul paramè-

MARS - AVRIL - MAI 2016


INTERVIEW JÉRÔME LEFÈVRE PRÉSIDENT DU CLUB DU DIGITAL MEDIA tre. Par exemple, l’angle uniquement tech-

Y a-t-il de nouveaux métiers qui se créent

nologique, ou de contenu. Le meilleur

pour ce type d’accompagnement ?

moyen d’échouer est de ne pas prendre le

Oui, il y a les structures qui sont spéciali-

projet de manière globale, et de ne pas

sées pour conseiller les entreprises sur

vraiment définir au départ quelles sont les

l'ensemble du projet ou sur un chapitre

attentes. Si on prend un projet uniquement

particulier. Ce sont à la fois les indépen-

par un bout, on va au-devant d’une décep-

dants et les acteurs du marché (vendeurs

tion finale.

de systèmes, etc.). Outre les spécialistes

Un exemple concret : mettre un bel écran,

du conseil et de l'accompagnement, les

comme les nouveaux écrans transparents,

intégrateurs qui mettent en place les solu-

c’est certes magnifique. Mais si on le met

tions sont capables de conseiller les entre-

n’importe où, on n’aura pas le résultat

prises sur l'ensemble de leurs projets.

attendu. Alors que si on le place, par exemple, dans un musée, où il pourra

En conclusion, quel vous paraît être le

créer une expérience complémentaire,

message clé du sujet ?

cela peut avoir plus de sens et le résultat

Le message que je souhaite passer est : Il

peut être très positif.

faut y aller, sans attendre, quel que soit le domaine d'activité. Mais il faut y aller pas à pas, en réfléchissant bien au projet que l'on veut mettre en place. Il faut y aller maintenant, pour tester, pour

Panneau d'affichage digital de 2 m², installé dans le port de Barcelone (Prismaflex).

se créer son propre retour d'expérience, et ne pas attendre. Que l'on soit une entre-

Il faut donc aborder un projet de manière très large, en définissant l’ensemble des paramètres qui font que la réalisation sera un succès. Si l’on n’a pas interrogé les clients, et/ou les collaborateurs, avant que tout soit installé, on va à l’échec. Les sociétés ont-elles les ressources internes pour ce type de réflexion ? Ou bien doivent-elles s'adresser à des spécialistes ? Il faut prendre des conseils externes et internes. Il vaut mieux se faire accompagner au début et ensuite il y a un transfert

prise ou un réseau de magasins ou une

Le mieux est d’investir pas à pas. Puis

banque, on doit y aller, avec sa stratégie

quand l’on est convaincu, que l'on a

de communication, avec ses propres para-

mesuré, validé certains concepts, il est

mètres et progressivement faire évoluer

temps d'investir.

son système.

Aujourd'hui, les systèmes sont devenus

Il ne faut pas attendre que le marché soit

accessibles en termes de coût. Les techno-

mature, parce qu'il sera trop tard. Chaque

logies sont beaucoup plus matures qu'au

acteur à ses propres besoins, donc il faut

début et il y a beaucoup d'acteurs en

se créer sa propre expérience et sa propre

France qui sont capables d'accompagner

culture digitale.

ces projets.

I

UN INDEX D’ÉVOLUTION DU MARCHÉ EN FRANCE ET DANS LES PAYS D’EUROPE Le Club du Digital Media travaille avec un groupe européen pour publier régulièrement un index donnant l’état du marché européen de l’affichage digital, appelé DBCI : le Digital Business Climate Index (DBCI) est un indicateur visant à prendre le pouls du développement économique du marché du Digital Signage et du Digital Out-of-Home. Il est publié en versions ciblant plusieurs pays d'Europe : Allemagne, France, Benelux, Autriche, Suisse, Pologne, Italie, Russie, Espagne, Portugal... L’étude est menée tous les deux mois par Invidis Consulting en partenariat avec OVAB Europe et le Club du Digital Media pour le marché français. Elle est consultable sur le site du Club (http://www.clubdigitalmedia.fr/lindex-marché), ainsi que sur celui d’Invidis Consulting http://invidis.de/dbci-france/ et celui d’OVAB (Out-Of-Home Vidéo Advertising Bureau Europe (http://ovab.eu/).

de compétences qui s'opère.

MARS - AVRIL - MAI 2016

SIGN INFO SERI N° 256 • 23


DOSSIER

IMPRIMER SUR SUPPORT…

SOUPLE OU RIGIDE ? COÛTS DE PRODUCTION ? COÛTS DE FONCTIONNEMENT ? RAPIDITÉ DE PRODUCTION ? CONTRAINTES SANITAIRES ? CRITÈRES ÉCOLOGIQUES ? QUALITÉ D’IMPRESSION ? DURABILITÉ DE LA RÉALISATION ? OU, TOUT SIMPLEMENT, DISPONIBILITÉ DES MACHINES… POUR UN MÊME RÉSULTAT, DE MULTIPLES « RECETTES » POSSIBLES. MAIS LA QUALITÉ FINALE, CELLE RECHERCHÉE PAR LE CLIENT, REMET SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE DES QUESTIONS COROLLAIRES, QUI COMMENCENT PAR LA QUALITÉ DU SUPPORT LUI-MÊME, POUR ENGLOBER LA QUALITÉ DE LA CHAINE GRAPHIQUE, EN PASSANT PAR LA QUALITÉ DU PILOTAGE ET LE SAVOIR-FAIRE HUMAIN. Dossier réalisé par Jenny de Montaigne

MARS - AVRIL - MAI 2016

SIGN INFO SERI N° 256 • 25


DOSSIER

UN ÉTAT DES LIEUX,

EN ÉQUILIBRE... INSTA IMPRESSION SOUPLE OU RIGIDE ? CHAQUE TECHNOLOGIE S’EFFORCE DE GARDER SES « PRÉS CARRÉS », MAIS SE DÉVELOPPE DANS DE NOUVEAUX DOMAINES D’APPLICATIONS. L’ÉQUATION GAGNANTE COÛT / RAPIDITÉ / QUALITÉ / DURABILITÉ / ÉCOLOGIE DOIT ÊTRE CALCULÉE DE MANIÈRE DIFFÉRENTE POUR CHAQUE DOSSIER.

Entrée du cinéma Gaumont Labège (Toulouse), scénographiée par Framirex à l'occasion de la sortie du film Star Wars en Le support utilisé : ImagePerfect 2555 StreetApp (Spandex), un media auto-adhésif pour surfaces extérieures.

Malgré les évolutions technologiques et

taire, "lessivabilité", etc.). De son côté,

et qui est maintenant passé en grande par-

applicatives, des frontières mouvantes et

l’impression directe sur supports rigides

tie sur du rigide, observe Jean-Paul Bohe-

non étanches, les deux types d’impression

présente le double avantage d’être une

lay, Directeur Général de ID Numérique.

parviennent à garder une sorte de pré

technique très productive, ce qui l’avan-

« Idem pour des panneaux de stands, qui

carré. Ainsi, l’impression sur support sou-

tage nettement pour les grandes séries.

sont imprimés aujourd'hui en UV, alors

ple, plus abordable en termes d’investis-

Elle est aussi plus économique parce

qu’ils étaient autrefois imprimés sur du sou-

sement

de

qu’elle n’utilise qu’un seul support (impres-

ple, plastifiés et collés. Pour les panneaux

fonctionnement, reste majoritaire en nom-

sion directe) et ne nécessite pas d’étape

de signalétique dans les bâtiments, on

initial

et

de

coûts

bre de machines installées.

de contre-collage, d’où un gain de temps

peut faire maintenant en impression UV

Elle se développe en outre rapidement

et une économie de main-d’œuvre appré-

des choses très fines, qui étaient impri-

dans deux grands secteurs applicatifs : le

ciables. C’est pourquoi elle s’impose de

mées il n'y a pas très longtemps avec des

covering de surfaces, planes ou non (vé-

plus en plus dans des applications comme

machines R2R. Le gros du marché va vers

hicules, murs, façades…) et la décoration

les enseignes, la PLV, et surtout la signalé-

les panneaux en PVC, dibond ou akylux,

intérieure, deux domaines où ses pro-

tique : panneaux de chantier, d’archi-

surtout utilisés en intérieur ».

priétés sont irremplaçables (souplesse de

tectes, panneaux publicitaires, etc.

Dans certains cas, souple ou rigide, la

fonctionnement des machines, et, côté

Les panneaux promotionnels constituent un

question ne se pose même pas, la réponse

supports, conformabilité, écologie/sani-

marché auparavant imprimé sur du souple

étant dans la demande du client. L’impres-

26 • SIGN INFO SERI N° 256

MARS - AVRIL - MAI 2016


IMPRIMER SUR SUPPORT SOUPLE OU RIGIDE ?

ABLE

décembre dernier.

Impression directe sur verre (Photo EFI).

sion sur support souple s’impose tout

Ou si le client final exige une impression

de vie de la réalisation (message à chan-

d’abord si la réalisation finale doit elle-

sur support souple, film, bâche, toile, etc.

ger fréquemment ou pas), voire les

même être souple, comme dans le cove-

La question ne se pose pas non plus si l’im-

contraintes

ring de surfaces non planes par exemple.

primeur n’est équipé qu’en souple, ce qui

toxiques), ou la dimension écologique

est souvent le cas pour les acteurs de taille

(cycle de vie).

moyenne ou petite, car les machines sont

Le coût de production arrive souvent parmi

Panneaux rigides de signalisation imprimés en direct (Photo ATC).

MARS - AVRIL - MAI 2016

"sanitaires"

(émanations

plus abordables.

les premiers critères de décision. Dans

En revanche, si la réalisation finale doit

l’équation économique interviennent plu-

être sur support rigide, et si l’imprimeur est

sieurs niveaux de coûts : investissement

équipé des deux techniques, la question

initial (coût des solutions machines-logi-

reprend tout son sens : doit-il imprimer di-

ciels), coûts de fonctionnement (y compris

rectement un support rigide ou vaut-il

les coûts humains), coûts en consommables

mieux contre-coller un film imprimé ? Plu-

(supports, encres), coûts de transport, de

sieurs types de contraintes ou d’impératifs

logistique, de pose (et de dépose), etc.

peuvent induire la réponse : la rapidité de

Voir dans le tableau en page 29 les prin-

production (productivité), le coût de l’im-

cipaux éléments à prendre en compte pour

pression seule ou/et le coût total, la durée

ce type d’analyse.

SIGN INFO SERI N° 256 • 27




DOSSIER

L'impression sur supports souples résiste à la poussée de l'impression directe sur supports rigides, entre autres parce qu'elle est plus abordable en termes d'équipement initial (Photos : Mactac ci-dessus et ATC en page de droite ).

Si l’application est destinée à la décora-

rence pourrait être au niveau de l’effet

un rendu qui ne plaît pas toujours aux

tion intérieure, le critère santé prend beau-

mat/brillant/satiné. Sachant que l’impres-

clients.

coup d’importance et le souple s’impose

sion UV sur support rigide ne donne pas

La durabilité ne paraît pas non plus consti-

généralement. Sur un plan plus général,

de brillant, ni de vrai mat. Elle reste entre

tuer un critère différenciant, car les encres

l’impression souple bénéficie d’une répu-

les deux, avec souvent un peu de reflet…

présentent quasiment toutes les mêmes ga-

tation plus « propre » et plus écologique que l’impression rigide, en raison de la poussée des encres UV moins polluantes (encres latex, etc.) et des supports souples sans PVC. Toutefois, l’atout « écologie » dont on pare souvent

l’impression

souple,

cache

quelques zones de flou. Par exemple, quand on colle un adhésif sur un support, ce support (PVC) ajoute au niveau de pollution. Il y a aussi souvent beaucoup de matière jetée (lors de l’échenillage du vinyle). S’agissant de la qualité, elle n’apparaît pas comme un critère décisif : il semble, d’après tous les acteurs interrogés, que l'on ait aujourd'hui une qualité quasiment identique en souple et en rigide. La diffé-

28 • SIGN INFO SERI N° 256

Plaque de plexiglas imprimée en direct (Pixartprinting).

MARS - AVRIL - MAI 2016


IMPRIMER SUR SUPPORT SOUPLE OU RIGIDE ? CARACTÉRISTIQUES DE L’IMPRESSION SOUPLE / RIGIDE

SOUPLE

POUR L’IMPRIMEUR

LES PLUS • Investissement machines moindre (avant 50 k€ ;

si grosses séries.

aujourd’hui, packages à partir de 12 000€). Nécessite peu de temps humain pour son fonctionnement.

• Nécessité de contre-coller

• Plus de flexibilité, de souplesse, permet le sur-mesure.

(latex, etc.). Supports souples sans PVC (3M 480).

MEILLEURE SOLUTION PAR RAPPORT AUX CRITÈRES QUALITÉ /

RIGIDE

À CHAQUE FOIS LA

PRIX ET VITESSE

• Permet d’éviter l’étape du contre- • Coûts machines élevés : collage dans la production : gain de temps, réduction des coûts en consommables et en personnel .

• Productivité ++ de l’impression,

maximum sur certains supports souples, notamment en technologie latex). « Avec

SOUPLE

POUR LE CLIENT FINAL

ranties, de deux ans sans protection (trois

une protection, la durée de vie approche

LES PLUS • Nouveaux supports ne nécessi-

tant pas de préparation à la pose, applicables même sur des murs pas complètement plans. Ensuite, très peu d'entretien, lessivables, etc.

LES MOINS • Nécessite des compétences

particulières pour la pose… dont la valorisation alourdit le prix de revient.

• Support anti-graffiti, lessivables, anti-odeurs, anti-bactériens…

• Coûts de transports moindres ; lo-

les cinq ans. Que ce soit de l'UV (pour le ou

plus d’espace et une expertise importante.

appréciable en extérieur.

CHRISTOPHE AUSSENAC, (CO-DIRIGEANT D’ATC)

l'éco-solvant

• Machines demandant

appréciable pour les grandes séries.

FABRICATION ».

de

acquisition, entretien, installation, mise en œuvre.

• Durabilité + + (UV)

DE PRODUCTION

ou

si support rigide. Donc délais de production supplémentaire, et coûts additionnels en support et en personnel de pose.

• Encre moins polluantes

« IL FAUT CALCULER

rigide)

LES MOINS • Productivité moyenne

gistique, transport peu contraignants.

du

• Le contre collage permet de

latex...Pour les applications extérieures,

changer de message (en décollant l'adhésif, pour en mettre un nouveau).

on peut certes faire le choix de protéger, soit avec une lamination, soit avec un ver-

mique », souligne Christophe Aussenac (Co-Dirigeant d’ATC). « Il faut calculer à chaque fois la meilleure solution par rapport aux critères qualité / prix et vitesse

de production fabrication », conclut-il. I

MARS - AVRIL - MAI 2016

RIGIDE

nis, pour les deux types d’impression, mais il faut bien évaluer l’équation écono-

• Multiplication de supports peux coûteux : Akylux, Akyprint, microcanelure (carton).

Durabilité extérieure avec l’UV sur rigide, appréciable.

• Logistique, transport coûteux et contraignants.

• Message forcément pérenne.

SIGN INFO SERI N° 256 • 29


PUBLI-REPORTAGE

DISPA , un panneau 100% disponible chez Antalis ®

ANTALIS RENFORCE SA GAMME AVEC DISPA®, UN NOUVEAU PANNEAU PRODUIT PAR 3A COMPOSITES QUI RÉPOND AUX BESOINS D’AFFICHAGE D’INTÉRIEUR À COURT TERME. COMBINANT ÉCO-RESPONSABILITÉ GRÂCE À SA COMPOSITION RECYCLABLE 100% PAPIER ET INNOVATION AVEC SON PROCÉDÉ DE FABRICATION BREVETÉ, CE NOUVEAU SUPPORT OFFRE SOLIDITÉ ET RÉSISTANCE OPTIMALES MÊME SOUS CONDITIONS EXTRÊMES.

30 • SIGN INFO SERI N° 256

MARS - AVRIL - MAI 2016


PUBLI-RÉDACTIONNEL

papier 100% recyclable UNE ALTERNATIVE ÉCOLOGIQUE OFFRANT DE MULTIPLES AVANTAGES Intégrant 100% de fibres de cellulose, DISPA® constitue un choix écologique en substitution de produits plastiques, tout en assurant une excellente performance. Son noyau papier estampé permet une stabilité optimale, le rendant idéal pour les opérations commerciales à court terme, ainsi qu’une forte résistance aux variations atmosphériques grâce à sa construction multicouche aérée, garantissant ainsi une planéité à toute épreuve. Très légers, les panneaux DISPA® sont faciles à transporter et

peuvent après utilisation être placés avec les déchets papier pour être recyclés, un autre avantage considérable pour les clients soucieux de leur empreinte environnementale.

UNE TRANSFORMATION FACILE POUR DES APPLICATIONS REMARQUABLES DISPA® délivre d’excellents résultats d’impression aussi bien en impression numérique qu’en sérigraphie, tandis que sa surface ultra blanche et lisse permet un rendu des graphismes très réussi. Il convient ainsi parfaitement en tant que panneau support pour des contrecollages avec des colles standard, permettant le laminage recto-verso de feuilles offset pré-

imprimées, et peut être aisément découpé avec un massicot, une machine de découpe numérique ou simplement avec un cutter. Facile à transformer et également à suspendre, les clients peuvent ainsi l’utiliser pour toutes sortes d’applications attractives autour de promotions commerciales : panneaux de plafond suspendus (petit format), applications PLV ou encore contrecollage de photos.

ANTALIS, SPÉCIALISTE INCONTOURNABLE DE LA COMMUNICATION VISUELLE Antalis est à même d’offrir aux acteurs de la communication visuelle un vaste choix de supports souples ou rigides conçus pour la réalisation d’affiches, de présentations publicitaires destinées aux points de vente, de signalisations, d‘habillages de magasins ou de véhicules et de décorations d’intérieur particulièrement percutants. I Plus d’informations sur www.antalis.fr

MARS - AVRIL - MAI 2016

SIGN INFO SERI N° 256 • 31


DOSSIER

DOSSIER

L’ÉQUIPEMENT ÉVOLUE

PROGRESSIVEMENT VE ACTUELLEMENT DOMINÉ PAR LES MACHNES POUR SUPPORTS SOUPLES, LE PARC FRANÇAIS MONTE EN GAMME. LES IMPRIMANTES "RIGIDES" ET LES HYBRIDES DÉBARQUENT EN FORCE. LA COHABITATION S’ORGANISE ENTRE LES TROIS CATÉGORIES.

Le marché français des prestataires d’impression numérique est particulièrement fragmenté : évalué entre 4 500 et 7 000 selon la source et le périmètre pris en compte (incluant les enseignistes, etc.), il est surtout constitué de petites structures, avec très peu de réseaux, de regroupements. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’équipement est majoritairement

Décoration par 3M de l’intérieur des rames du RER D parisien avec de belles images du 7ème art, à l’occasion d’une opération mise en place par SNCF Transilien et Gaumont.

constitué de machines de milieu de gamme pour supports souples. Plus abor-

mencer à produire, puis de se développer.

équipés de machines à plat sont ceux qui

dable en termes d’investissement, cette ca-

Ce qui ne serait pas possible avec des ma-

ont les plus gros volumes, plus de grandes

tégorie d’imprimantes permet à de très

chines rigides, plus chères.

séries et plus de récurrent. «En nombre de

nombreuses petites entreprises de com-

A l’autre bout de l’échelle, les prestataires

machines, le rigide est très minoritaire », reconnaît Denis Bourgeois (Spandex), qui rappelle que « l’impression sur support rigide est beaucoup plus adaptée aux

Un bon atelier doit avoir des machines souples et des machines rigides, et pouvoir ensuite transformer les matières (les découper au format) et les livrer. L'un ne va pas sans l'autre ».

Mais l’évolution qui se dessine actuelle-

CHRISTOPHE AUSSENAC, ATC

veau de production a augmenté, et quand

32 • SIGN INFO SERI N° 256

grandes structures (notamment dans les grandes villes), qui ont les moyens de se payer ces imprimantes ». ment est une tendance du marché à se segmenter « naturellement ». Le début de l’histoire se fait avec du souple parce que c'est moins cher, et ensuite quand le ni-

MARS - AVRIL - MAI 2016


IMPRIMER SUR SUPPORT SOUPLE OU RIGIDE ?

RS LE HAUT L’Acuity Advance Select, de Fujifilm, une imprimante UV polyvalente pour supports rigides, souples ou même en rouleaux. Ci-dessous, la JFX500-2131 de Mimaki, une flatbed LED UV grand format (210 x 310 cm) pour l'impression sur supports rigides en haut volume (Photo ID Numérique).

« LE SOUPLE, C’EST LE DÉBUT DE L’HISTOIRE. LE RIGIDE EST VENU APPORTER on peut se le payer, on s'équipe en rigide.

S’agissant de l’évolution du parc ma-

Car certains travaux sont beaucoup plus

chines, il se vend de plu en plus de tables

rentables en impression directe UV,

à plat en France. On constate une pro-

compte tenu qu'il n'y aura pas d'étape de

gression relative de l’impression sur sup-

contre-collage. « Dès l'instant où un atelier

ports rigides. « La proportion va s’inverser

d'impression commence à prendre un peu

entre rigide et souple : je pense que le ri-

d'ampleur, pour moi les deux types de ma-

gide va gagner petit à petit du terrain»,

UNE PRODUCTIVITÉ PLUS IMPORTANTE ». DENIS BOURGEOIS (SPANDEX )

chines sont obligatoires dans l'atelier », af-

prévoit Denis Bourgeois (Spandex).

firme Jean-Paul Bohelay (ID Numérique).

« Nous voyons pas mal de clients qui sont

seigne, etc. et être plus polyvalent »,

D’autant que ces machines (les flatbed) ont

équipés en souple et qui veulent investir

confirme, de son côté, Bertrand Delhoume,

beaucoup progressé en performances :

dans le rigide, pour avoir accès à d'au-

Directeur de SDAG Adhésifs.

« Aujourd'hui les systèmes rigides sont de

tres marchés, comme la signalétique, la

Cette polyvalence leur permettant de cibler

plus en plus performants et se rapprochent

PLV ou les enseignes. Avec la possibilité

un des segments très porteurs du marché

de plus en plus de la sérigraphie… dont ils

d'imprimer directement sur des plaques de

de la signalétique extérieure : les pan-

prennent le relais dans certains cas », ob-

dibond, pour faire des choses plutôt clas-

neaux d'akylux pour les professions

serve Christophe Aussenac (ATC).

siques, par exemple du panneau, de l'en-

immobilières. Les panneaux d'architecte

MARS - AVRIL - MAI 2016

SIGN INFO SERI N° 256 • 33


DOSSIER

représentent en effet un marché important, qui était géré il y a quelques années par la sérigraphie et qui est en train de migrer sur les machines à plat UV. Pour ce marché, un imprimeur qui n'est équipé qu’en R2R va avoir du mal à se battre sur les prix, qui © Spandex

ont beaucoup baissé. « Avant, on demandait aux clients d'acheter 50 ou 100 panneaux minimum, parce qu’ils étaient réalisés en sérigraphie. Alors qu'aujourd'hui l'impression numérique permet d'en faire une vingtaine et à des prix très bas », fait remarquer Jean-Paul Bohelay (ID Numérique).

LE SOUPLE CONTINUE DE PROGRESSER Mais le souple n’a pas dit son dernier mot. Il a encore, de l’avis de tous, de beaux jours devant lui. D’autant que sa solidité et sa durabilité extérieure progressent dans certaines applications. Par exemple, dans les produits de marquage au sol, cite © ATC

Spandex, qui revendique « un recul de 5 à 10 ans dans ce type d’application, qui marche très bien ! ». En termes de m² imprimés, le souple ne se

aussi du terrain, notamment avec l’impres-

avoir un produit identique au final, car

laisse, en effet, pas distancer, il gagne lui

sion latex (et, à un niveau moindre, le tex-

chacun a adapté sa solution de fabrica-

tile). En effet, les imprimeurs qui ont des

tion par rapport à son équipement, par

volumes importants n’investissent pas tous

rapport à sa culture », explique Christophe

l’impression rigide. Nombreux

Aussenac (ATC). « Pour fabriquer le même

s’orientent vers l’impression latex, qui leur

dans

produit, je peux avoir jusqu’à 10 solutions

permettra de continuer à développer en

différentes : souple ou rigide, grandes ou

évoluant vers de belles applications, par

petites machines, vitesse de machines, co-

exemple dans la décoration intérieure.

lorimétrie ou pas colorimétrie, choix des

L’avantage de ce type d’impression est que

supports sur lesquels imprimer... J'ai énor-

ce qui est imprimé peut être posé tel quel,

mément de recettes différentes pour faire

le plus souvent sans plastification, ce qui

le même produit ». Sans oublier que la dé-

évite un surcoût de matière et de temps hu-

cision dépend aussi de la charge sur les

main.

machines, qui peuvent être disponibles ou non.

DEUX TECHNIQUES COMPLÉMENTAIRES

Bien souvent, le mot de la fin revient… au client ! « En général, ce n’est pas nous qui décidons. Nous avons des marchés et

Christophe Aussenac (ATC) : « Chaque imprimeur adapte sa solution de fabrication par rapport à son équipement, et par rapport à sa culture ».

34 • SIGN INFO SERI N° 256

Sur le terrain, on constate que les deux

nous répondons à la demande des clients,

types d’impression sont considérés plus

qui veulent du souple ou du rigide. Et s’il

qu’opposés.

faut nous équiper pour pouvoir répondre à

« Chaque imprimeur à sa recette de fa-

comme

complémentaires

des demandes, nous le faisons ! », recon-

brication pour un même produit : on peut

naît Marc Giry (Visiance).

I

MARS - AVRIL - MAI 2016


DOSSIER

LES APPLICATIONS

QUI FONT BOUGER LA LES NOUVELLES APPLICATIONS CONSTITUENT LE PREMIER LEVIER D’ÉVOLUTION, DEVANT LES NOUVEAUTÉS TECHNOLOGIQUES : LATEX, IMPRESSION TEXTILE, MACHINES HYBRIDES… SANS OUBLIER L’ÉVOLUTION DE LA DEMANDE DU CLIENT VERS DU PLUS QUALITATIF.

L'impression sur supports souples permet de décorer très rapidement et à moindre frais des espaces d'accueil d'entreprises, des halls et couloirs d'hôtels, etc. (Photo ID Numérique)

Au cœur du débat « souple ou rigide », les

avons beaucoup investi dans deux sec-

notamment intérieure. Cette évolution a

nouvelles applications de l’impression nu-

teurs applicatifs en très grosse croissance :

tendance à tirer le marché vers le souple,

mérique contribuent fortement à faire pen-

le premier est le covering de véhicules,

puisque nous avons pas mal de demandes

cher le marché dans un sens ou dans

créneau en très fort développement, ainsi

sur des adhésifs muraux, des toiles, des

l’autre. Le premier exemple venant à l’es-

que le covering de façade, qui marche

papiers peints… Ce sont des choses qui

prit est la spectaculaire poussée du mar-

bien aussi. Ce segment a permis la sortie

commencent à se démocratiser et la de-

ché de la déco, qui tire vers le souple,

de nombreux produits spécifiques.

mande est en augmentation ». Sur ce seg-

quelques années après la montée du mar-

Le second est la décoration intérieure : pa-

ment, SDAG revendique une offre très

ché du covering.

piers peints, recouvrement de meubles,

consistante.

Le marché de plus en plus tendu, avec ses

comptoirs d’hôtels, personnalisation d’es-

taux de croissances faibles, pousse les en-

paces… marché qui est en train d’explo-

seignistes et imprimeurs traditionnels à es-

ser, avec une croissance à 2 chiffres (pour

sayer de proposer aussi des applications

certains créneaux, ce taux peut dépasser

de type déco à leur clients (showrooms, es-

50% !) ».

DE NOUVEAUX SUPPORTS, PLUS PERFORMANTS A noter que l’impression sur supports

paces d’accueil...).

Point de vue confirmé par Bertrand Del-

adhésifs n’est pas la seule à pousser les

Le Souple se développe activement, af-

houme (SDAG Adhésifs) : « Il y a une belle

applications de décoration : l’impression

firme Denis Bourgeois (Spandex) : « Nous

évolution du marché vers la décoration,

latex a aussi pesé d’un poids important

36 • SIGN INFO SERI N° 256

MARS - AVRIL - MAI 2016


IMPRIMER SUR SUPPORT SOUPLE OU RIGIDE ?

SITUATION

« GAGNER DU TEMPS SUR

Impression sur support souple (Atelier ATC Groupe).

LA POSE PERMET AUX PRESTATAIRES DE MIEUX VALORISER LEUR TRAVAIL. ». J-P BOHELAY (ID NUMÉRIQUE).

plus faciles à poser et enlever que la gé-

Autre support souple, pas forcément adhé-

nération précédente, ce qui ouvre des

sif, à vouloir sa part du gâteau, le textile :

perspectives très intéressantes en termes

« Au niveau des supports nouveaux, il y a

de gain de temps et d’argent. En effet,

une grosse arrivée du côté de l'impression

contrairement au prix du m² imprimé, qui

sur toile », souligne Bertrand Delhoume

tend à baisser en France, celui de la pose

(SDAG Adhésifs). « Deux facteurs poussent

ne baisse pas, au contraire a-t-on envie de

ce type de média : la technologie HP latex,

dire... « La seule manière de permettre aux

qui rend l'impression sur toile facile et pro-

entreprises de valoriser leur travail, c'est

pre, et l'arrivée des petites machines à su-

de gagner du temps de pose », analyse

blimation, qui font que ce marché est en

dans cette évolution du marché, notam-

Jean-Paul Bohelay (ID Numérique).

train d'évoluer ».

ment en raison de la demande de réalisa-

« Ce que permet justement ce type de pro-

Puisque les machines se vendent, il y a des

tions moins toxiques et moins polluantes.

duit, qui ne nécessite que très peu de

besoins pour des supports de type textile et

Parmi les vecteurs ayant favorisé cette évo-

temps de pose et très peu de temps de

les fournisseurs de supports font rentrer

lution du domaine, une nouvelle généra-

préparation. Et là, il y a une vraie écono-

dans leur des gammes de toiles, ce qui fait

tion de supports d’impression. Concernant

mie globale, importante à faire pour l'im-

évoluer le domaine.

les supports souples adhésifs, ils s’avèrent

primeur ».

« Ce qui est intéressant avec l’impression

MARS - AVRIL - MAI 2016

SIGN INFO SERI N° 256 • 37


DOSSIER

Décoration d'un stand avec des supports souples imprimés (Photo Spandex).

Impression directe sur plaques en plexiglas (Photo Pixartprintig).

textile, c'est qu’elle fait baisser les coûts de

le textile n’est qu’un produit parmi plu-

extrêmement polyvalentes. Aujourd'hui, le

production. Et les moyens de transport

sieurs autres.

plus performant, c'est clairement la ma-

sont très simplifiés, parce que le textile se

Parallèlement à la baisse des prix des im-

chine hybride », affirme Christophe Aus-

plie, et que le pli ne marque pas. Vous

primantes et à leur plus grande facilité

senac (ATC). « Imprimer même un seul

pouvez l'envoyer par La Poste, ce qui est

d’utilisation, les machines deviennent plus

exemplaire est devenu plus rentable en di-

extrêmement pratique. » ajoute Christophe

polyvalentes, notamment avec la poussée

rect qu’en adhésif avec contre-collage en-

Aussenac (ATC).

des imprimantes hybrides. « Les machines

suite.

« L'impression textile se développe énor-

ont beaucoup évolué, elles sont devenues

mondiaux, que ce soit Durst ou VuTek/EFI,

Les

plus

grands

fabricants

mément, notamment dans la personnali-

ont choisi le système hybride ».

sation », complète Jean-Paul Bohelay. « Il y

Ce qui est très intéressant avec ces sys-

a quelques années, on faisait du papier

tèmes hybrides, soulignent leurs partisans,

plastifié encapsulé à chaud pour faire des

c'est qu’ils permettent d’utiliser successive-

kakemonos, ensuite on est passé à la

ment plusieurs types de support, par exem-

bâche ou la toile enduite, maintenant on

ple une bâche, puis du tissu, puis un

arrive au textile. L'évolution est aussi pous-

adhésif, puis des supports rigides. On peut

sée par la mode, qui veut aujourd'hui que

arriver à imprimer des réalisations intéres-

l'on imprime sur du textile. Il y a aussi le

santes même avec une machine hybride

marché de la signalétique textile, qui se

d'entrée de gamme, même si c’est moins

développe, même s’il reste globalement

rapide, un peu plus fastidieux et un peu

marginal par rapport au volume total si-

plus fragile !

gnalétique ».

Même si le prix de ces machines d'entrée

Mais malgré ce développement promet-

de

teur, l’explosion du textile ne semble pas être pour demain. Même les imprimeurs qui en proposent beaucoup déclarent que

38 • SIGN INFO SERI N° 256

J-P. Bohelay, DG de ID Numérique: « une nouvelle génération de supports d’impression souples adhésifs, plus faciles à poser et enlever... »

gamme

dépasse

largement

les

50 000 € (il tournerait plutôt autour des 100 000 €), ce qui n’est certes pas à la portée des petits imprimeurs (sans comp-

MARS - AVRIL - MAI 2016


@Nathalie_Savale, Photographe pour Reed Expositions France).

IMPRIMER SUR SUPPORT SOUPLE OU RIGIDE ?

Impression sur media souple, en live sur le dernirer salon VISCOM.

ter qu'il faut aussi payer les compétences

par exemple). Aujourd’hui, ils cherchent

Signalons en conclusion que la tendance

de l'opérateur), leur impact sera positif non

des solutions plus créatives », confirme

corollaire à cette montée en gamme de la

seulement sur le coût final, mais aussi sur

Denis Bourgeois (Spandex). Un exemple

demande est un besoin croissant de conseil

la vitesse et la qualité de la production.

concret de cette recherche de supports

de la part du fournisseur. Pour aider à ima-

qualitatifs et performants : la campagne de

giner de nouvelles possibilités, envoyer des

lancement du film StarWars (voir photo en

échantillons permettant de tester les idées,

LA DEMANDE AUSSI MONTE EN GAMME

page 26). La demande tend à s’ « élever

pour les concrétiser ensuite (par exemple,

» également du côté des médias sans PVC,

poser sur le sol des supports imprimés)…

Les progrès des machines et des supports

aussi bien au niveau des adhésifs que des

Tout un travail d’accompagnement, de

ne sont pas les seuls leviers d’évolution de

toiles, des bâches ou des autres supports.

conseil en amont, de formation… qui vous

l’impression. La demande des utilisateurs

Mais il est vrai que les montants à payer

est décrit dans l’article page suivante ("Im-

finaux évolue vers le haut : plus de qualité

dissuadent souvent les amateurs.

primer n’est pas tout").

I

et quelquefois une garantie durabilité. « Au niveau des supports souples, les clients ont tendance à légèrement monter en gamme », soutient Bertrand Delhoume, (SDAG Adhésifs) : « Ils choisissent plutôt dans les gammes polymère, pour les questions de durabilité notamment. Ils acceptent donc de payer plus cher ces nouveaux supports, surtout que la différence de prix intervient très peu au niveau du prix du produit final ». « Avant, nos clients étaient plutôt sur des supports très basiques (vinyle monomère,

MARS - AVRIL - MAI 2016

L’imprimante HP Latex 360, sur Aqua paper (Intissé Pré-encollé très pratique à poser). Photo ID Numérique.

SIGN INFO SERI N° 256 • 39


DOSSIER

IMPRIMER

N’EST PAS TOUT ! CE NE SONT PLUS LES MACHINES LES PLUS PERFORMANTES QUI À ELLES SEULES FONT LA QUALITÉ GLOBALE RECHERCHÉE PAR LES CLIENTS FINAUX. CE SONT PLUTÔT LA QUALITÉ DU SUPPORT UTILISÉ, UNE CHAÎINE GRAPHIQUE PARFAITEMENT MAÎTRISÉE… ET UNE BONNE DOSE DE SAVOIR-FAIRE HUMAIN ! La réponse au niveau de qualité aujourd’hui recherché par les clients finaux ne réside pas seulement dans la performance intrinsèque de l’imprimante ou des encres utilisées. Y contribuent également d’autres facteurs "périphériques", comme la qualité des fichiers, celle des supports d’impression, voire, sur un plan plus global, la qualité du pilotage. Un exemple concret : la durabilité de la réalisation est très dépendante de la qualité du support. On cite souvent en (contre) exemple les plaques venant d’Asie, qui posent beaucoup de problèmes. On note, à ce sujet, que la demande d’une garantie

Impression grand format sur support souple (Photo atelier ATC).

machine ou presque, vous aurez une

même avec une machine à 20 000 €, qui

de durabilité forte, 5 ans par exemple, re-

bonne qualité d'impression à l'arrivée ».

certes, produira moins vite. Ce qui fera la

cule (hormis pour les grands marchés na-

De ce fait, SDAG Adhésifs propose au-

différence, ce sera le conducteur de la ma-

tionaux), au profit des possibilités de

jourd'hui un axe d'accompagnement fort

chine, tous ceux qui la font tourner, et tout

changement et de personnalisation. Parce

sur cette dimension pilotage « Nous avons

l'humain qu'il y a derrière ! »

que les messages évoluent, les logos d’en-

chez nous une personne dédiée à la ges-

C’est-à-dire la création, le conseil en créati-

treprise changent avec les changements

tion des profils et à la gestion de toute la

vité en amont du projet, l'accompagnement,

d’identité des firmes.

chaîne graphique, pour accompagner les

le conseil, la livraison, l'installation…

« La demande s’oriente plutôt vers une

clients et les aider à sortir la meilleure qua-

« Quels que soient le système et la ma-

qualité globale. La bonne machine, avec

lité d'impression possible ».

le bon RIP, la bonne vitesse, etc. donnera de bons résultats », note Denis Bourgeois (Spandex). « On s’oriente vers la re-

LE SAVOIR-FAIRE HUMAIN PLUS IMPORTANT

et un savoir-faire particuliers. Aujourd'hui,

L’importance de la compétence et motiva-

nisseur, vous arrivez à très bien imprimer.

cherche d’une plus grande maîtrise de la chaîne graphique, depuis le traitement des

chine, ce sera l'homme qui fera la différence. Parce qu'il aura une compétence quand on vous livre une machine, si vous suivez la formation proposée par le four-

fichiers ».

tion des hommes qui pilotent les machines

Par contre, si vous avez une formation co-

Ce niveau de qualité dépend surtout de la

est également mise en avant par Chris-

lorimétrique, si vous connaissez bien la ma-

manière dont les machines sont pilotées,

tophe Aussenac (ATC) : « Nous sommes à

chine, si vous savez jouer de manière

renchérit Bertrand Delhoume (SDAG).

peu près 7000 imprimeurs numériques en

subjective avec les réglages, alors vous pou-

« Pour avoir une bonne impression, il faut

France. L'impression seule ne fait pas un

vez faire quelque chose de beaucoup

commencer par un fichier de bonne qua-

argument suffisant, car elle n’a plus de va-

mieux que l'imprimeur concurrent. On re-

lité, il faut avoir le bon profil d'impression,

leur ajoutée : on pourra toujours trouver

trouve aujourd'hui le niveau de compé-

le bon média, les bonnes encres. Si toute

un imprimeur moins cher que moi. Et tout

tences que pouvaient avoir les sérigraphes

cette chaîne est respectée, quelque soit la

le monde fait de la qualité (1 400 dpi),

d'art des années 60-70 ».

40 • SIGN INFO SERI N° 256

I

MARS - AVRIL - MAI 2016


Reportage

CTD SE RELANCE AV SON REDÉMARRAGE, AVEC LE SOUTIEN ACTIF DE SES PARTENAIRES ET FOURNISSEURS, A ÉTÉ AMPLIFIÉ PAR UNE DIVERSIFICATION VERS L’IMPRESSION GRAND FORMAT… UNE VÉRITABLE MUTATION QUI PERMET À CTD DE TOURNER LA PAGE, APRÈS UN DÉBUT D’ANNEE 2015 MARQUÉ PAR LA DÉVASTATION DE SES LOCAUX ET MACHINES. Par Jenny de Montaigne

Tourner au plus vite la page et repartir de plus belle, notamment en élargissant son champ d’action vers l’impression grand format… L’esprit d’entreprise et la passion pour son métier de Michel Catalano, PDG de CTD Impression et Signalétique, n’ont guère été entamés par les événements tragiques du début de

l’année 2015. Evénements qui se sont "soldés" par la dévastation de ses anciens locaux, situés dans la commune devenue tristement célèbre de Dammartin-en-Goële, en Seine-etMarne au nord-est de Paris. Après environ trois mois de fermeture, l’imprimerie a redémarré ses activités en avril-mai 2015 dans un

CTD (Création Tendance Découverte) a redémarré dès avril 2015 dans des locaux plus petits (500 m²), situés au Mesnil-Amelot, à une dizaine de kilomètres de son usine de Dammartin-en-Goële.

42 • SIGN INFO SERI N° 256

MARS - AVRIL - MAI 2016


© Dominique Sarlabous

EC L’APPUI DU GRAND FORMAT

Michel Catalano, PDG de l'imprimerie CTD.

site provisoire au sein d’une zone d’activité en bordure du Mesnil-Amelot, à une dizaine de kilomètres. « Nous avons dû redémarrer pratiquement à zéro », relate Michel Catalano. « Quasiment tout le matériel a dû être renouvelé, avec du neuf ou de l'occasion ». L’élan de solidarité qui a suivi la funeste journée du 9 janvier 2015 a certes donné lieu à un soutien concret et fort venu de divers horizons, mais un certain essoufflement s’est fait sentir ensuite. « Les offres d'aide ont été très nombreuses au début, ce qui a été très important pour nous, il y a même eu une collecte. Puis est venu le soutien d'entreprises, nos partenaires et fournisseurs », se souvient le dirigeant, qui reconnaît que l’accompagnement et l’aide très solides, émanant de plusieurs de ses partenaires, ont constitué les éléments clés du redémar-

MARS - AVRIL - MAI 2016

rage. Concrètement, les facilités accordées par la banque, le don de supports d’impression (« nous avons bénéficié de matières gratuites pendant plusieurs mois ») et le prêt de machines par les fournisseurs ont permis de recommencer à produire en volume. Parmi ces constructeurs partenaires, Canon, qui a à la fois prêté des imprmantes et un système de découpe grand format, conseillé, encouragé et accompagné CTD dans une stratégie de redéploiement, notamment à travers une diversification vers le grand format. « Nous leur avons montré la diversité des applications possibles, notamment

Nous avons dû redémarrer pratiquement à zéro. Quasiment tout le matériel a dû être renouvelé, avec du neuf ou de l'occasion. »



SIGN INFO SERI N° 256 • 43


CTD SE RELANCE AVEC L’APPUI DU GRAND FORMAT à travers la découpe, qui était une activité nouvelle », explique Christophe Gusman, Directeur de l’activité PPG (Production Printing Group) de Canon en France. Un travail de fond a également été engagé sur l'optimisation des tâches et le flux de production. Le moteur principal cet accompagnement est une relation humaine forte, qui s’est instaurée dès le début des opérations de reconstruction, et qui n’a fait que se renforcer par la suite, affirment à la fois l’imprimeur et les représentants de Canon impliqués dans ce partenariat. De ce fait, nombreux étaient les partenaires présents (ou représentés) aux Journées Portes Ouvertes organisées en février dernier dans les locaux provisoires du Mesnil-Amelot (photo cicontre), pour un bilan à mi-parcours de la remontée de l’imprimeur.

OBJECTIF : 50% DU CA DANS LE GRAND FORMAT CTD est maintenant présent sur les marchés du packaging et de la PLV, notamment à travers l'impression sur des supports rigides (verre, plexiglas, dibond, aluminium… ) sur moyen et grand format. Rappelons que le cœur de métier initial de l’entreprise (créée en 2001) était le marquage textile (et

© Dominique Sarlabous



Deux Journée Portes Ouvertes ont été organisées en février dernier dans les locaux provisoires de CTD. Sur la photo, l'artiste navigateur Titouan Lamazou et le pilote automobile Jacques Laffite , venus apporter leur soutien à CTD et à Michel Catalano (à droite).

la broderie) pour l'événementiel, notamment la course automobile. CTD s’était ensuite diversifiée à travers l’impression sur papier en offset (affiches etc.), mais aussi sur une large palette de supports, de la bâche aux panneaux, en passant par le covering de véhicules, l'habillage de vitrine, et la signalétique au sens large. Son redéploiement devrait lui permettre d’enregistrer, sur l’année 2016, une augmentation de 60 % de son chiffre d'affaires par rapport à 2015, année qui avait certes marqué un recul de 30% sur celui réalisé l'année précédente. L’objectif quantitatif pour la production grand format est d’au

CTD, une entreprise dont la culture reste teintée de travail artisanal, avec « des collaborateurs qui ne comptent pas leurs heures ».

44 • SIGN INFO SERI N° 256

moins 50% du revenu total dès 2017. Fin 2015, des contrats ont été finalisés pour l'acquisition de deux machines qui avaient été prêtées par Canon, une Arizona 460 XT (2,50 m de large) et une solution de finition-découpe OceProcut (système sur base Zünd). Les travaux de reconstruction d'une nouvelle usine de 1 500 m² à Dammartin-en-Goële à la place de l’ancienne ont commencé et l'activité devrait y reprendre à la fin de l’été 2016. L’effectif total sera porté à 9 personnes (contre 5 auparavant), parmi lesquelles deux recrutées pour faire fonctionner les nouvelles machines. Ensuite, des projets de nouveaux équipements sont évoqués. Parmi ceux-ci, l'impression numérique directe sur T-shirt, une brodeuse à quatre têtes, en remplacement de celle à une tête d’aujourd'hui… et probablement une imprimante 3D ! Il s’agira de la machine récemment annoncée par Canon (suite à un accord avec 3D Systems). Michel Catalano avoue son intérêt très fort pour l'impression 3D depuis plusieurs années, mais ne précise pas encore quels seront les objets ainsi produits en 3D, le travail de réflexion étant en cours. Il s’agira probablement des objets publicitaires pour commencer. I

MARS - AVRIL - MAI 2016


OUI, JE M’ABONNE ! Vous êtes un acteur sur le marché de la communication et de l’expression visuelle moyen et grand format. Restez connecté à l’actualité de votre secteur d’activité en vous abonnant à Sign Info Seri, magazine professionnel, référence sur ce marché depuis maintenant vingt ans.

SIGNINFOSERI

Votre domaine d’activités :

K Tampographie

K Impression numérique

K Gravure

K Agence de pub

K Sérigraphie

K Autre (à préciser)

K Signalétique

K Textile/Broderie/Transfert

......................................................................................................

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contact

................................................................................................

Adresse

...............................................................................................

LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

FRANCE

I I

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

ETRANGER

I I

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

............................................................................................................

72 € TTC 132 € TTC 95 € TTC 180 €TTC

K Règlement par chèque à l’ordre de : Canal Expo • 79 rue Chaptal 92300 Levallois-Perret

K Règlement par virement bancaire : Canal Expo SARL N° IBAN : FR76 4365 9100 0000 0473 9400 149 Code BIC : BESVFRPPXXX Domiciliation : BESV Paris, 45, avenue Georges Mandel 75116 PARIS

Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

Code Postal E-mail Tél

............................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................................................

Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..........................................

Code APE

Nombre de salariés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.............................................

Date : ...................................

Signature :

Tampon de la société


PRINT O'CLOCK, CHAMPION FR LA START-UP TOULOUSAINE A LES DENTS LONGUES : APRÈS S’ÊTRE RENFORCÉE DANS LE GRAND FORMAT EN 2015, ELLE A AUGMENTÉ DE 15% SON CHIFFRE D'AFFAIRES, MET EN ŒUVRE CETTE ANNÉE UN PLAN D’INVESTISSEMENT DE 2M€ ET VA CRÉER UNE UNITÉ DE PRODUCTION À PARIS ! Par Jenny de Montaigne

À contre-courant des tendances du marché, Print O'Clock affiche une progression insolente : le chiffre d’affaires consolidé du groupe, à 7,5 M€, a augmenté de 15% en 2015 par rapport à 2014. Ce qui permet à l’imprimeur toulousain, né en 2008, de revendiquer la première place du peloton des indépendants français de l'impression en ligne… après le rachat l'an dernier d’Exaprint, l'ancien numéro un indépendant (par le groupe Cimpress/Vistaprint). Si l’on compare à 2012, où l’entreprise atteignait 3,7 M€ de revenu annuel, elle a donc doublé ses résultats en 3 ans ! S’appuyant sur cette situation financière très solide, Antoine Roux, fondateur et Directeur Général de l’entreprise, a investi près d’1M€ sur l’année passée, pour financer l’agrandissement des locaux et permettre de développer des activités telles que l’impression numérique grand format. Concrètement, le parc machines s’est sensiblement enrichi de matériels dédiés : une table hybride Agfa Anapurna 2500i (2,5 m

Antoine ROUX, Directeur Général de Print O'Clock : « Notre entreprise connaît la réussite notamment en mettant en pratique le Made in France, pour défendre l’emploi et notre savoir-faire. »

46 • SIGN INFO SERI N° 256

de laize, doté d’un convoyeur à l’arrière), qui lui a permis de gagner 30% de productivité (vitesse nominale : 40 à 50 m²/h en mode production), une table de découpe Zünd G3 XL (3,2 x 3m), un laminateur, un traceur HP latex 370 et une imprimante Epson 7900 (moyen format). Bilan, après un peu moins d’un an de mise en œuvre : 4 à 5 000 m² imprimés/mois en grand format, pour des clients en provenance de divers secteurs professionnels, en particulier l’immobilier (panneaux akylux, enseignes pour réseaux et indépendants, etc.). Print O’Clock va prolonger son plan d’investissement, en engageant 2M€ en 2016. Concernant le grand format, Antoine Roux a décidé d’acquérir un autre système d’impression, au moins aussi performant que l’Anapurna, afin d’absorber l’évolution du flux des commandes. En effet, il prévoit de doubler (au moins) le niveau de production, c’està-dire dépasser les 10 000 m²/ mois. Du fait de l’accroissement de son activité, l’effectif de l’entreprise augmente en permanence. Il va passer d’environ 38 personnes en ce début 2016 à 45 ou 50 en fin d’année. À l’atelier, 5 personnes au moins devraient rejoindre l’équipe. Les locaux sont également en expansion : l’entreprise est en train de finaliser 200 m² supplémentaires de bureaux, ce qui portera à 1850 m² sa surface totale courant 2016. Elle a aussi entrepris de construire son propre atelier, sur un terrain déjà acheté (alors que le bâtiment hébergeant la production est actuellement loué). Autre redéploiement notable : la création, dans le courant de 2016, d’une activité de production à Paris. « Nous

MARS - AVRIL - MAI 2016


ANÇAIS DE L'IMPRESSION EN LIGNE

Grâce à des process de fabrication internalisés et maîtrisés, associés à un suivi client attentif et réactif, Print O’Clock parvient à maintenir les tarifs parmi les plus bas du marché.

MARQUE DE FABRIQUE : DES DÉLAIS RAPIDES Les recettes de ce succès sont à la fois simples et exigeantes : en raison d’un environnement concurrentiel toujours plus agressif dans l’impression en ligne, Antoine Roux a choisi une stratégie de différenciation basée sur « une capacité à produire de gros volumes imprimables en un délai très court (J+1 sur toute la France), associée à une volonté de garantir la qualité ». Pour y parvenir, l’entreprise s’est résolument orientée "made in-France", en faisant le choix d’intégrer ses propres outils de production et d’employer directement des professionnels de l’imprimerie. Elle a ainsi créé dès 2012 à Toulouse son propre atelier de production, qui

MARS - AVRIL - MAI 2016

regroupe actuellement une quinzaine de personnes. La deuxième ligne de force revendiquée de la stratégie de Print O'Clock est l’innovation. Elle affirme proposer chaque année un lot d’innovations, comme par exemple la normalisation de certaines fabrications spécifiques (vernis, pliages, formats hors standard), jusqu’alors inaccessibles aux imprimeurs en ligne. Autre exemple, l’entreprise a lancé en

© POLO GARAT

allons proposer avant la fin du 1er semestre un service d’impression et de livraison dans la journée sur Paris », indique Antoine Roux. Et ceci afin de répondre à la demande parisienne express. Il s’agira d’imprimer de petites séries (cartons d’invitation, cartes de visites, flyers…).

2014 EASYREZO, une offre qui s’adresse aux entreprises "têtes de réseau" et qui permet à leurs franchisés de mettre en œuvre leur communication de manière totalement autonome et conforme. Troisième axe stratégique, la dimension environnementale : Aujourd’hui, Print O' Clock propose à ses clients des techniques d’impression éco-responsables : supports Grand Format numérique avec impression UV, utilisation de matières textiles plutôt que du PVC, encres latex (plus respectueuses de l’environnement, car constituées d’eau et de latex végétal). A noter également, l’attention portée au suivi par téléphone des relations avec les clients. La hotline n’est pas sous-traitée, elle donne accès à un technicien en ligne, salarié de l’entreprise, présent dans ses bureaux et en contact direct avec l’atelier, chargé d’aiguiller le client lorsqu’il passe commande et qui le renseigne tout au long de l’exécution de celle-ci. L’accroissement de l’activité de l’entreprise entraînera d’ailleurs un doublement de l’effectif de ce service relation client en ligne. I

L’imprimerie en ligne toulousaine se positionne clairement sur le marché de l’impression à prix discount, à qualité de service équivalente, voire supérieure !

SIGN INFO SERI N° 256 • 47


L’AGENDA 2016 AVRIL MPV (MARKETING POINT DE VENTE) 5 AU 7 AVRIL 2016 PARIS PORTE DE VERSAILLES, PAVILLON 4 HTTP://WWW.MPV-PARIS.COM/ CONGRES DE L’IMPRESSION ET DE LA COMMUNICATION VISUELLE D’EUROPE DU SUD DU 19 AU 20 AVRIL 2016 - MILAN, ITALIE HTTP://FESPA.ES/CONGRESO2016/?PAGE_ID=135

RETROUVEZ VOTRE MAGAZINE EN LIGNE et abonnez-vous, gratuitement, à notre newsletter pour rester dans la course… www. signinfoseri.com

MAI / JUIN DRUPA 2016 DU 31 MAI AU 10 JUIN DUSSELDORF, ALLEMAGNE HTTP://WWW.DRUPA.FR/

JUIN 3D PRINTSHOW EUROPE 2016 ADDITIVE MANUFACTURING EUROPE 2016 28 AU 30 JUIN 2016 RAI AMSTERDAM AMSTERDAM, PAYS BAS HTTP://WWW.AMSHOWS.COM/

SEPTEMBRE VISCOM PARIS 2016 DU 6 AU 8 SEPTEMBRE 2016 PARIS EXPO, PORTE DE VERSAILLES HTTP://WWW.VISCOM-PARIS.COM/

NOVEMBRE EMBALLAGE 14 AU 17 NOVEMBRE 2016 PARIS NORD VILLEPINTE FRANCE HTTP://WWW.PROMOSALONS.COM/EMBALLAGE.HTML INPRINT 2016 15 AU 17 NOVEMBRE 2016 - MILAN, ITALIE HTTP://WWW.INPRINTSHOW.COM/ SYMPOSIUM DE L'IMPRESSION NUMERIQUE LE 16 NOVEMBRE 2016 - PARIS HTTP://SIN.FR/SYMPOSIUM-2015/

SIGNINFOSERI EST UN SUPPORT DE

1, rue Paul Vaillant-Couturier 92300 LEVALLOIS-PERRET Tél. : 01 74 53 45 05 contact@signinfoseri.com

48 • SIGN INFO SERI N° 256

MARS - AVRIL - MAI 2016


LES NOUVEAUX PRODUITS

DIGITAL GRAVURE FINITION DÉCOUPE IMPRESSION CONSOMMABLES SOFTWARE

SHARP

CLEAR FOCUS

Les premiers écrans 8k

Films graphiques pour fenêtres

Sharp a dévoilé, à l’occasion du salon ISE 2016 (Integrated Systems Europe), ses toutes nouvelles technologies d'affichage, et pour la première fois en Europe, un écran 8K de 85 pouces (Ultra-haute définition). Le fabricant a également exposé un écran 4K de 80 pouces, référencé PN-H801, permettant l'extension de la gamme des couleurs et conçu pour l'univers du retail, ainsi que le nouveau modèle de BIG PAD sans fil 70 pouces, disponible sur le marché dès aujourd'hui. L'ultra-haute définition de l'écran 85'' (216 cm), équipé de la technologie IGZO de Sharp, propose la palette de couleurs la plus large jamais vue sur le marché, revendique le fabricant, ainsi qu’une résolution HDR (High Dynamic Range) pour une luminosité saisissante de réalisme. L'écran PN-H801 est le dernier-né de la gamme 4K de Sharp. Il est spécifiquement conçu pour l'affichage dynamique dans le secteur du retail et peut être utilisé 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour répondre aux besoins des commerçants et des utilisateurs techniques. Il permet l'extension de la gamme des couleurs, et combine la technologie unique de Sharp UV²A LCD, un lecteur media 4K embarqué et un cadre ultra-fin. S'inspirant de la gamme d'écrans plats du constructeur, le nouveau modèle sans fil 70'' surnommé BIG PAD, porte la référence PN-70TW3. Il est conçu pour faciliter l'interaction et la collaboration dans un cadre professionnel. Désormais, 10 personnes peuvent se connecter sans fil au BIG PAD via leur ordinateur portable, leur tablette ou leur smartphone, afin de partager le contenu de leur écran, transférer des fichiers ou prendre des notes. Il est possible d'afficher simultanément quatre écrans mobiles sur le BIG PAD. Sharp lançait également un écran plat de 65'', le PN-VC651B, doté de 6 points de contact et d'un logiciel d'annotation, pour répondre à la demande grandissante des solutions interactives notamment dans le domaine de l'éducation. À noter que les écrans grands formats intelligents étaient aussi à l’honneur, à travers la présentation d’une nouvelle gamme d'écrans LFP (Large Format Displays, de 32'' à 65''), dotés d'un système sur puce.

Le PN-H801, écran 8K (85 pouces, 216 cm).

MARS - AVRIL - MAI 2016

Le film 24Vue (TwoWayVisionFilm) Clear Focus Imaging, fournisseur dans les solutions graphiques de films micro-perforés pour surfaces vitrées (dont le siège Européen est à Paris) présente deux nouveaux produits pour la signalétique sur surfaces vitrées. Le 24-Vue est un film translucide de 140 microns, qui permet à l’impression d’être visible des deux côtés sur les surfaces en verre, acrylique et autres surfaces transparentes. Il comprend 70% de surface imprimable, avec des perforations de 1,5 mm, un adhésif transparent, enlevable et sensible à la pression, pour un montage intérieur ou extérieur. Ce film vinyle calandré est fourni avec le DuoLiner, le liner universel brevetée par Clear Focus, qui est compatible avec les encres UV, latex, solvants et éco-solvants, la sérigraphie et d’autres technologies d’impression. Conçu pour des applications à court et moyen terme, qui demandent une communication visuelle à double face dans des conditions d’éclairage variables, le 24-Vue est adapté aux commerces de proximité et autres détaillants avec des horaires d’ouverture étendus. Autre ajout à la ligne de produits de Clear Focus, BudgetVue 1520 comprend une surface ouverte de 20 %, des perforations de 1,5 mm et un adhésif noir amovible sensible à la pression. Le film vinyle calandré de 100 microns offre une surface imprimée de 80 %, pour un impact visuel maximal, tout en gardant une bonne visibilité de l’intérieur vers l’extérieur. Développé pour les applications de publicité sur lieu de vente (PLV), pour les détaillants et pour l’affichage qui requièrent une qualité d’image supérieure, ce film est fourni avec le DuoLiner pour une compatibilité d’impression optimale. BudgetVue est fabriqué en Europe et certifié conforme à la réglementation REACH.

SIGN INFO SERI N° 256 • 49


I

DIGITAL

I

GRAVURE

I

FINITION-DÉCOUPE

I

IMPRESSION

I

CONSOMMABLES

I

PRISMAFLEX

CANON

Écran LED suspendu et motorisé

Quatre ImagePROGRAF PRO moyen et grand format

Fort de son expertise de la communication intérieure et extérieure depuis près de 30 ans, Prismaflex étoffe sa gamme LED Indoor. Après le lancement du HDC (Hanging Die Cast) et les premières installations en Nouvelle Zélande, Prismaflex continue d’innover et lance le HDC motorisé. Pour des messages encore plus vivants et attractifs, la rotation de l’écran sur son axe offre un avantage distinctif incomparable. L’écran Prismatronic haute résolution (en pitch de 3,8 mm) confère une très grande qualité d’image à l’ensemble. Enfin, la structure die cast (cadre réalisé en aluminium moulé sous pression) permet un ajustement des modules plus précis pour un rendu parfait. L’écran est ainsi très plat et les joints sont inexistants. Les panneaux Prismatronic sont fabriqués par la filiale PrismaChina, spécialisée dans la fabrication de modules LED. Les premières installations des panneaux motorisés ont été réalisées en Australie, pour l’animation d’un centre commercial.

STOCK & ROLL Stockage/ transport de bobines grands formats Une fois sorties de leur emballage, le stockage des bobines est souvent problématique. De plus, le poids, l’encombrement et le manque de protection compliquent souvent leurs manipulations. L’analyse du comportement de travail à l’intérieur des ateliers d’impression numérique a poussé la petite entreprise française Stock & Roll à réfléchir à une solution présentant le minimum de contraintes. Les maîtres-mots de cette recherche ont été « Ergonomie » et « Productivité ». A la différence de plusieurs autres systèmes de chariots soit trop volumineux soit trop lourds à déplacer, soit peu pratiques et jamais ergonomiques, le dispositif Stock & Roll se présente comme une solution complète pour régler les problèmes de stockage et de transport des bobines grands formats. Ses principales caractéristiques : • Chargement de 6 bobines jusqu’à 1,60ml de laize, • Blocage rapide des bobines, • Emplacement unique pour mandrins de 2’’ et 3’’, • Identification facile des produits, • Déplacement facile du chariot, • Système de maintien des bobines breveté, • Garantie de 2 ans, • Livré en kit ou monté, prêt à l’emploi.

50 • SIGN INFO SERI N° 256

SOFTWARE

Canon a annoncé à la FESPA Digital 2016 le lancement de quatre nouvelles imprimantes jet d’encre professionnelles moyen et grand format dans sa gamme imagePROGRAF PRO. Selon le fabricant, elles offrent une qualité d’image exceptionnelle, au niveau attendu par les professionnels de la photo et des BeauxArts, et se caractérisent par leur rapidité et leur fiabilité d’impression. Ces imprimantes utilisent 12 couleurs de la nouvelle encre pigmentée LUCIA PRO, de même que l’encre transparente Chroma Optimiser, qui améliore encore le rendu sur papier brillant. Les deux modèles grand format de cette annonce, imagePROGRAF PRO-4000s et PRO-6000s, disponibles en 44 et 60 pouces (110 et 152 cm) se distinguent par leur design compact et ergonomique, idéal pour les ateliers d’impression dans le domaine des arts graphiques, de la publicité et de la création, où l’espace et les délais sont serrés. Elles ciblent les prestataires de services d’impression qui ont à traiter des volumes importants, ou qui produisent des affiches, des bannières et différents types d’impression sur toiles. Equipées d’un puissant moteur L-COA PRO, capable de traiter aisément de gros volumes de données et d’images en haute résolution, ces nouvelles imprimantes produisent des affiches d’aspect très qualitatif deux fois plus rapidement que les modèles imagePROGRAF 8 couleurs actuels. Leur grande connectivité et leur fonctionnalité Wi-Fi permettent une productivité optimale dans les environnements dynamiques. Ces modèles bénéficient de la technologie à double alimentation par rouleau développée par Canon, qui permet d’alimenter la machine en papier et de rembobiner le support imprimé en continu. Une nouvelle tête d’impression de 1,28 pouce (3,25 cm) de large et des réservoirs d’encre grande capacité contribuent à une impression rapide et ininterrompue, tandis que l’impression directe depuis une clé USB facilite et accélère le travail. La nouvelle série imagePROGRAF PRO sera disponible en Europe à partir de mi-2016.

PRISMAFLEX Panneaux LED suspendus indoor Prismaflex, fabricant de produits dédiés à la communication intérieure et extérieure, élargit sa gamme de produits LED Prismatronic "Indoor", avec une série de panneaux LED haute résolution suspendus intégrés dans une structure, et destinés à l’animation de centres commerciaux. Proposant une résolution élevée, de 3,8 mm, une structure "Die cast" ultramince et un accès facilité par le devant, ces panneaux offrent une très grande qualité d’image. Caractéristique appréciable sur le segment de marché visé, en pleine expansion. Deux installations marquantes ont été réalisées, en Nouvelle Zélande et en Australie. La gamme de panneaux pour l’intérieur propose un grand choix de résolutions, avec des pitch 1,9 à 5,6 (distance entre deux lampes LED). Les panneaux Die cast, grâce à leur structure légère, sont disponibles en version simple ou double face, suspendu ou mural.

MARS - AVRIL - MAI 2016


Profile for Sign Info Seri

256 bat  

256 bat  

Advertisement