Page 56

BENJAMIN FAURE

créateurs dans le ton

©  Édiz Studio

©  Édiz Studio

Estelle Coppens

Benjamin Faure

Les bonnes idées d’Édiz… ©  Édiz Studio

Le best-seller 2013 d’un grand site de vente en ligne de mobilier design, c’est à un Lyonnais de 34 ans qu’on le doit : Benjamin Faure, aujourd’hui seul aux manettes du studio de design Édiz, créé avec Pierric Verger, en 2011.

Avec Cactus (Ediz Studio) et OneSnake (La Corbeille Edition), Benjamin Faure dépoussière la bibliothèque classique.

Son diplôme de l’école supérieure d’Art et de Design de Reims en poche, Benjamin Faure travaille d’abord un peu comme designer, puis sept années consécutives comme graphiste. Le retour aux sources n’intervient qu’au tournant de la trentaine ans, en 2011 : « Mettre au point des prototypes, expérimenter, étaient des activités qui me manquaient », explique-t-il. Quelques mois avant de prendre congé de l’agence de communication qui l’emploie, le garçon envoie quelques dessins à des éditeurs de mobilier et fonde dans la foulée le studio de création Édiz, avec Pierric Verger. La Corbeille est immédiatement séduite par sa bibliothèque OneSnake, ludique et facile à vivre malgré la petite révolution de forme. Elle choisit de diffuser l’étagère zigzaguante. Bien vu : l’an dernier, c’est l’article qui s’est le plus vendu sur le site Made in Design. Cette expérience du graphisme imprègne fortement le travail du designer : « Je réfléchis l’espace comme une feuille blanche et dans cet espace, je dessine. Ce qui reste, c’est un trait ». Les créations de Benjamin Faure, qu’elles soient le fruit de collaborations ou sous étiquette Édiz (contraction de « édition design » et de « les idées » en verlan), se caractérisent par leur minimalisme. Une ligne et tout est dit. Réduites à leur plus simple appareil, les petites pièces de mobilier imaginées par le Lyonnais n’en sont pas moins expressives, provoquant souvent le sourire, à l’image du miroir-échassier Stilt ou de la pendule Madame Louise. « J’aime faire la synthèse entre l’air du temps, l’objet dont j’ai envie à l’instant T et l’enseignement tiré de mes dernières rencontres avec artisans et industriels », ajoute cet amateur du design scandinave, de Verner Panton et Droog design. Benjamin Faure figure dans le catalogue Ligne Roset avec sa lampe Cil, enseigne pour laquelle il est d’ailleurs en train de développer une gamme de luminaires. L’acier, qui se recycle à l’infini, a succédé au bois comme matériau de prédilection du studio. D’autant que son tandem avec Pierric Verger, spécialiste de la matière et actuellement salarié du bureau d’études d’Alexis Tricoire, est placé entre parenthèse pour l’instant. Mais Édiz ne chôme pas : SpotyLight, une applique murale, vient d’étoffer le répertoire de La Corbeille, éditeur parisien de mobilier avec lequel « la belle histoire dure ». Peut-être bien un nouveau best-seller.

Édiz – 10, rue de la Madeleine – Lyon 7e – Tél. 06 23 78 74 83 – www.ediz.fr – www.benjaminfaure.com

56

EGOLAREVUE  STYLE 07

STYLE07_02_p38a71.indd 56

10/04/14 16:13:00

EGO STYLE n°7  

Si palabrer des caprices de la météo n’est pas notre spécialité, on ne va pas se priver de louer l’arrivée d’un printemps pour une fois ench...