Page 1

00_EGOSTYLE06_couv.indd 1

AUDACIEUXURBAININNOVANTDÉCORATIONDÉCALÉARCHITECTUREARTDEVIVRELYON

Style. • HIVER  2013-2014 EGOLAREVUE

06

Style. EGO LA REVUE

06

HIVER  2013-2014

LYON – FRANCE

www.ego-larevue.com

25/10/13 13:33:25


00_EGOSTYLE06_couv.indd 2

25/10/13 13:33:28


éditorial

EGO LA REVUE

Style. Art de vivre…

De jeunes talents designers qui privilégient usages et objet, usages et nature, se préoccupent davantage de la rencontre et de l’utilité sociale que du geste. Un château dans les vignes respectueux du passé comme de l’environnement mais résolument de son siècle et. Une maison chipster qui réinvente le moucharabieh avec classe et légèreté. Une série de papiers peints pour inspirer votre intérieur et vos envies de changement. Des touches de lumière pour commencer à réchauffer l’ambiance. Des refuges de haute montagne, cuvée 2013, qui soutiennent haut la main la comparaison avec l’architecture des bords de Saône ; il faudra y monter quand même, touristes en espadrilles, s’abstenir ! Un tunnel de la Croix-Rousse bientôt ouvert aux piétons et cyclistes, on a hâte de le tester. Et encore, un site de rêve à Bali. Tels sont quelques ingrédients de cette nouvelle livraison stylée, avec toujours la volonté de susciter l’étonnement, l’envie, le rêve et de vous faire partager ce que nous apprécions… Après le cocooning d’automne s’ouvre l’horizon des fêtes de fin d’année. Notre sélection de livres, le shopping de Marine, certains créateurs (parcourez aussi les anciens numéros), vous soufflent-là de belles idées de cadeaux. Pour ma part, j’hésite entre la Mini Pipistrello (en noir ou en blanc ?) et le voyage à Bali. À bon entendeur…

© Cédric Rouillat pour Collection Of Design

Enfin, la sortie de cette édition coïncide avec le début de la semaine lyonnaise du Design Tour, un événement à suivre pour prendre la mesure de la vitalité du design dans notre métropole.

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 3

3 28/10/13 13:06:39


sommaire

styles

EN BREF  P.06 LE SHOPPING DE MARINE  P.16 DES LYONNAIS  P.22 À LA PAGE  P.30 architecture

PORTFOLIO, DES REFUGES À LA POINTE  P.34 À L’ÉTUDE, LA CONFLUENCE, PHASE 1 : SUITE ET FIN  P.40 GRAND FORMAT, NOUVEAU TUBE, LE TUNNEL DE LA CROIX-ROUSSE  P.42 ARCHI CITY, FRANÇOIS CHATILLON, UN PIED AU CHÂTEAU, L’AUTRE DANS UNE BÂTISSE HQE  P.48 créateurs dans le ton

FABRICE BOLENOR, PLEIN SUD  P.51 BERTILLE & MATHIEU, JEUNES ET RÉFLÉCHIS  P.52 GUILLAUME LELASSEUX, CONCEPT SUSPENDU, PARÉ POUR L’ENVOL  P.53 BÉRENGÈRE DESMONNET, L’ART DU CLAIR-OBSCUR SELON “UNE AUTRE IDÉE*”  P.54 HERVÉ MOREAU, MANIACO-DÉCO  P.56 EMMANUELLE DRAPIER, CRÉATIONS BON RÉINTERPRÈTE LE PASSÉ  P.58 BASE, FONDUS DE PAYSAGES  P.60 intérieurs

SAGA, BISSON BRUNEEL, UN DEMI-SIÈCLE DE FIBRE CRÉATIVE  P.62 UN CHÂTEAU DANS LES VIGNES  P.66 MAISON GOURMANDISE  P.72 collection

CHICS CÉRAMIQUES !  P.78 série

MOTIFS D’INSPIRATION  P.80 embarquement immédiat

CABANES À BALI  P.82 notez, sortez  P.86

4

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 4

28/10/13 13:06:42


01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 5

28/10/13 13:06:42


EGO OC

EN

styles

Claire Blanchard, Estelle Coppens, Nadine Fageol, Nancy Furer, Sacha Legaly, Charlotte Pidou

BREF… VÉLOS BIEN AU CHAUD

© DR

William Wilmotte reprend le flambeau familial pour conférer du style aux parkings lyonnais. Après la rénovation de la façade du parc Cordeliers, LPA a en effet demandé à l’architecte de pourvoir ses stationnements d’espaces vélos. Ces derniers, délimités par des clôtures ajourées et bénéficiant de la télésurveillance, seront accessibles sur abonnement annuel. Il sera possible d’y recharger la batterie de son vélo, de regonfler ses pneus. Les premiers servis sont les parcs Antonin-Poncet, République, Saint-Georges et Gros-Caillou (fin octobre). Suivront en décembre Célestins, Fosse-aux-Ours, Morand, Croix-Rousse, Hôtel de ville et Villeurbanne.  EC www.ww-architecture.com

Les hôtels aussi sont connectés et vous facilitent la vie. La preuve avec Mi Hôtel, petit hébergement mais grande simplicité d’usage. Il suffit d’une connexion internet pour réserver la suite Séquoia ou Dandelion (20 et 40 m2, dès 129 euros) et régler en ligne. Une clé virtuelle (code d’ouverture) et un plan sont envoyés et vous voilà chez vous. Ne reste plus qu’à profiter de la baignoire, de la cheminée éthanol, du mini bar et des services connexes de ces chambres contemporaines.  CP MI HÔTEL

MA PIÈCE : BOÎTE À SÉMINAIRES

© DR

26, RUE SALA  –  LYON 2e  –  TÉL. 09 80 92 08 06 www.mihotel.fr

CLÉ VIRTUELLE POUR CHAMBRE RÉELLE

Cet appartement de 210 m2 au cœur de Lyon, place Bellecour, renouvelle le concept de séminaires. Un petit café à la cuisine entre collègues, une discussion informelle au petit salon ou une réunion plus sérieuse dans la salle à manger avec le boss… toutes les pièces de cette maison d’hôte pour entreprise, meublées dans un bel esprit de design scandinave, sont à louer et adaptables aux besoins (jusqu’à 100 personnes). Ultra sympa pour une journée d’étude ou un lancement de produits !  NFu MAPIÈCE

© DR

4, RUE PAUL-LINTIER  –  LYON 2e  –  TÉL. 04 72 41 79 88

6

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 6

28/10/13 13:06:48


EGO OCTOBRE 2013_Mise en page 1 15/10/13 07:50 Page1

TOSCANE P AT R I C I A D E S C A I L L O T

2, rue Gaspard André (CELESTINS) - LYON 2 ème - tel : 04 72 40 23 92 Concept Décoration / Suivi France et Etranger

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 7

28/10/13 13:06:52


EN BREF

styles

Dernière implantation en date sur le showroom de Richardson, un espace Armani Roca dont le concept repose sur l’innovation et le design dans l’univers du bain et des sols. Vasques, mobilier, miroirs, douche, ici la salle de bain bénéficie d’un éclairage particulièrement étudié de manière à mettre en exergue la notion de bien-être cocon très recherchée dans les pièces d’eau. Associant le plaisir au fonctionnel grâce à des agencements particulièrement raffinés sous couvert de grande précision, la marque Armani est en train d’opérer une percée dans le monde de l’habitat en investissant le réseau des distributeurs qualitatifs.  NF RICHARDSON 105, AVENUE JEAN-JAURÈS  –  LYON 7e  –  TÉL. 04 72 76 04 10

© DR

ARMANI CHEZ RICHARDSON

© DR

BOIS DURABLE ET MALIN Le premier a une drôle de bouille mais s’avère efficace en diable pour clouer le bec aux bouteilles. Grâce à cette boule en silicone hérissée de tiges, les flacons de vins, de champagne ou de jus, peuvent tenir dans le frigo en position couchée, sans risque de concurrencer les chutes du Niagara. Science exacte également, avec les séparateurs de gâteaux ou tartes, conçus par MNIOO. Ils promettent des parts égales à tous les convives. Fini les jaloux…  EC

© DR

VIVE LES GADGETS MALINS !

Il vous faut une bibliothèque en bois massif à caser sous l’escalier et où intégrer un bureau et la télé ? L’architecte d’intérieur Juliette Mennesson-Buffart a la solution. Elle s’associe à l’un de ses confrères et, ensemble, ils rebaptisent le magasin Infiniment meubles pour les déclinaisons à l’infini qu’offre la gamme Team 7, spécialiste du mobilier contemporain en bois naturel… Pour une clientèle exigeante en quête de modernité et d’ingéniosité !  CB INFINIMENT MEUBLES 3, COURS DE LA LIBERTÉ  –  LYON 3e  –  TÉL. 04 72 60 86 87

COOKUT 9, RUE GENTIL  –  LYON 2e  –  TÉL. 04 69 67 95 50 www.cookut.com

EN VENTE CHEZ UN CLOU DANS LE MUR

8

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 8

28/10/13 13:07:00


01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 9

28/10/13 13:07:01


EN BREF

styles

© DR

HARTÔ DESIGN

NOUVELLE ADRESSE DÉCO

Cette jeune maison d’édition a dévoilé ses nouveautés au dernier salon Maison et Objet. Hartô design a le chic pour ajouter son grain de sel à une partition très inspirée du travail des architectes-décorateurs des années 50 : formes simples, lignes épurées et fonctionnelles. Exemple avec le secrétaire mural Gaston ou le bureau Honoré (nouveauté). Depuis 2011, la marque de mobilier et son équipe de designers déroulent leur approche gaie et poétique du design, sans prétendre à une révolution de style. Les meubles et rangements sont astucieux, comme l’accroche-livres grande Marguerite (petit prix et grand effet). Mais aussi justes, discrets sans être effacés, à l’image du tabouret Gustave, associant chêne massif et métal, disponible en 11 couleurs, dont les pimpants jaune citron et fraise. Hartô design fait mouche.  EC Vente en ligne : www.hartodesign.fr

Marron rouge, spécialiste du recyclage design, a ouvert sa première boutique en propre.  EC MARRON ROUGE 19, RUE ROYALE  –  LYON 1er  –  TÉL. 04 82 53 09 78

© DR

STREET CONNEXION Chez Street connexion, la sneaker trendy envahit les rayons. Elle est parée de bandes de tissu destructurées, de cuir verni froissé, de tissu rayé façon gangster des années 30, d’une ganse fluo ou encore de semelles de couleur différente… A ne pas manquer : les nouveaux modèles siglés Schmoove, New Balance ou Vans. Sobre et portée avec un costume, la sneaker version masculine fait un look sport-chic, tandis que les modèles les plus colorés égayent un jean… Chiquissime ! STREET CONNEXION Tél. 04 78 42 16 51

10

24, rue de Brest Lyon 2e.

UNE CUISINE DE CRÉATEUR… LA VÔTRE !

© DR

PUBLI ZOOM

Vous avez un rêve, moderniser votre cuisine, la déplacer, la concevoir ? Un duo de choc vous accompagne tout le long de sa réalisation : Madame, décoratrice d’intérieur, et Monsieur, un pro du bâtiment, ouvrent leur 2e showroom après le succès de celui de Chasse-sur-Rhône. Cette fois, les agenceursconcepteurs dédient ce nouveau lieu au savoir-faire italien, réputé pour ses innovations et la qualité de ses matériaux. Luminaires, meubles, électroménager… le couple s’est entouré des meilleurs partenaires pour mitonner comme des pros. À ce propos, profitez des soirées Cuisine sur cour, animées le mardi par un chef (sur inscription).  CB SHOW HOME CONCEPT GWENAËLLE ET SÉBASTIEN LAURENT  –  2, RUE MASSÉNA  –  LYON 6e TÉL. 04 72 24 34 21

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 10

28/10/13 13:07:06


PAR FAYÇAL AMOR

5 rue Charles Dullin 69002 Lyon (Place des Célestins)

Tél. 04 72 56 07 59 www.pleinsud.com

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 11

28/10/13 13:07:11


EN BREF

styles

FRESH & VINTAGE Depuis deux ans, Guillaume et Sandie vendaient en ligne leurs trouvailles en mobilier vintage. Succès bœuf. Leur sélection pour juniors s’étend vite à l’univers adulte : en plus de lits à croisillon, de chaises pour enfants, s’ajoutent des enfilades, canapés, fauteuils et miroirs en rotin… Le couple vient d’ouvrir un joli showroom, dans le 6e arrondissement. La mise en ambiance séduit. Sandie saupoudre cette base de pièces chinées, en très bon état, d’objets déco neufs, à la fibre à la fois contemporaine et naturelle : suspension XXL en dattier, draps en lin, coussins Florence Bouvier… Charmant.  EC Du mardi au vendredi, 9 h–13 h et sur rendez-vous.

FRESH & VINTAGE

© DR

16, RUE SULLY  –  LYON 6e  –  Tél. 04 37 48 91 38 site de vente en ligne : mobilier-vintage. fr

© DR

© DR

SCULPTURE URBAINE ÉCLAIRANTE

Pensé comme un pin parasol, cet Arbre de lumière illumine, nuit et jour, les rues piétonnes, les centres commerciaux ou les aéroports. Durant la journée, son ombrelle translucide aux lignes épurées joue avec la lumière du soleil et apporte une ombre colorée au sol ; une fois la nuit tombée, elle s’éclaire d’une lumière apaisante. Imaginé par Sylvie Maréchal, designer fondatrice de l’agence Beau & Bien, en collaboration avec Fermob, cette sculpture urbaine se compose d’un lampadaire leds et peut même accueillir borne wifi ou cendriers. Elle est exposée en exclusivité au Mat’Électrique.  CP

POUR VOS PROJETS SUR MESURE

LE MAT’ÉLECTRIQUE

Aux commandes de Décosanit depuis 35 ans, Roberto et Saverio Bisciglia mettent leur expertise en matière de suivi de chantier au service de vos projets d’aménagement intérieur. Avec leur équipe de professionnels et des ateliers partenaires, ils assurent une prestation de A à Z, du dessin à la livraison en passant par la maîtrise d’œuvre. Le showroom met en avant les marques phare des espaces bains et cuisines : Lupi, Molteni, Dada, Milldue ou Armani. Un éventail large pour répondre à toutes les envies contemporaines.  CP

112, AVENUE JEAN-JAURÈS - LYON 7e - Tél. 04 72 73 58 58

DÉCOSANIT 27, COURS LAFAYETTE  –  LYON 6e  –  TÉL. 04 78 24 26 58 www. decosanit. com

12

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 12

28/10/13 13:07:16


EN BREF

styles

C’EST DANS LES ANCIENS POTS… © DR

Trop de radiateurs vilainement fonctionnels et sans grâce gâchent de beaux intérieurs. Frédéric Matt est parti en croisade contre ces verrues chauffantes. Depuis quinze ans, il est à la tête d’une entreprise spécialiste du radiateur en fonte, qu’il soit classique, lisse ou décoré. Le Lyonnais piste les spécimens les plus anciens, dont certains d’exception avec chauffe-plat ou de forme arrondie, et les retape : décapage, nettoyage intérieur et extérieur, peinture… Son magot ? Un stock de plus de 4 000 exemplaires. Frédéric Matt en vend aussi des neufs mais dans le style des anciens. Ardent défenseur du matériau, il considère que c’est ce type d’équipement qui offre les meilleures performances du marché, tout en étant esthétique. EC

DES CARREAUX PERSONNALISÉS POUR VOS CUISINES, SALLES DE BAIN OU JUSTE POUR LE PLAISIR Les techniques de personnalisation évoluent, les possibilités dans la décoration se démultiplient. La boutique Cream, située près de la place Sathonay dans le 1er, propose un service de personnalisation de carrelage sur mesure. SL

MATTIÈRES À DÉCOR ROUTE DE MARCILLY LES FAVIÈRES “RN6” – 69380 LISSIEU TÉL. 04 78 47 34 77 www.fredericmatt.com

CREAM WORKSHOP 38, RUE SERGENT-BLANDAN – LYON 1er – TÉL. 09 80 52 66 19

Ouvert tous les jours jusqu’à minuit sauf le dimanche

25 rue du Bât d’Argent 69001 Lyon tél. 04 78 39 58 58 / fax. 04 72 07 98 96 contact@lecarodelyon.com

www.lecarodelyon.com

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 13

service voiturier

28/10/13 13:07:21


EN BREF

styles

SUD ARCHI À MARSEILLE

© gory

Pour l’aéroport de Marseille, la Chambre de commerce et d’industrie souhaitait un signal fort et innovant dans le cadre de l’agrandissement du parking P7 à 1 400 places incluant la réhabilitation des 460 déjà existantes. Le projet du constructeur Gagnepark associé à l’agence lyonnaise d’architectes Sud s’est imposé par sa dimension visuelle à fort impact appuyé par une signalétique aux teintes fluo-luminescentes. Idée : montrer qu’un parking peut s’imposer par sa plastique, la structure de béton étant enveloppée d’une peau d’acier perforée prenant la forme d’une vague surfant le long de l’installation tout en facilitant la ventilation. Un chantier organisé dans une démarche durable avec tri des déchets sur le site et encore une planification des horaires d’interventions de manière à limiter les nuisances pour le voisinage. Enfin, réduction du principal poste énergétique via des scénarios pilotés par des détecteurs de présence permettant l’extinction partielle des zones non sollicitées par l’usager.  NF

© DR

LA 3D, ÇA EN JETTE DUE BY MAURIZIO Tapenade, anchoïade, charcuterie, mini pizzas, légumes grillés : une farandole de saveurs et de bouchées salées 100 % fait maison à déguster tous les mercredis soirs de 19 h à 22 h aux aperitivo de ce restaurant chaleureux. Maurizio Bullano et son fils Nicolas subliment les produits italiens pour vous régaler. Le cèpe et la truffe blanche ont fait leur entrée dans les plats de saison et se déclinent en risotto, salade, focaccia, pasta… Bon appétit !

© DR

PUBLI ZOOM

Accro au design 3D depuis des années, Valentin Ayrault a créé Valentin Studio pour mettre ses compétences techniques au profit de l’immobilier de prestige. Valentin réalise perspectives et films d’animation en images de synthèse pour que promoteurs et acquéreurs se projettent dans des lieux d’exception. Appartements, chalets ou hôtels sont sublimés par la mise en scène, les volumes, la lumière et rien n’est laissé au hasard dans le choix des matériaux, du mobilier et de la décoration.  CP VALENTIN STUDIO 18, RUE DE GENÈVE  –  LYON 6e  –  TÉL. 06 77 13 22 31 www.valentinstudio.com

www.mauriziobullano.com Ouvert du lundi au vendredi, midi et soir et samedi soir Service voiturier tous les soirs.

DUE Tél. 04 72 38 26 43

14

8, RUE JOUFFROY D’ABBANS LYON 9e

ERRATUM

Précision : la cuisine présentée dans l'annonce publicitaire de la société Ambiance concept dans le n° 5 d'EGOLAREVUE STYLE (p. 31) a été dessinée par Raffi Beyan architecture.

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 14

28/10/13 13:07:34


YOËL BENHARROUCHE BieNNaLe du 18 NOVEMBRE au 9 dÉCEMBRE 2013

Galerie NuaNces et Lumière 4 COuRS dE L a LIBERTÉ 69003 LYON / 04 37 48 09 71 / WWW.NuaNCESETLuMIERE.COM L a GaLERIE VOuS aCCuEILLE du LuNdI au SaMEdI dE 9H À 19H30 ET LE dIMaNCHE dE 14H30 À 18H30

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 15

28/10/13 13:07:41


Le Shopping de

styles

Marine

Photos & réalisation Marine Palayer-Scappaticci

01

01 Chaise About a Chair, création de H. Welling pour Hay, chez Ameublement Saint-Vincent 02 Lampe de chevet en résille et banc laqué Soft Bench, Lago, chez Cot Contemporain 03 Panier Multibasket, Menu, chez Benoît Guyot 04 Poteries Belart Création sur chevet en bois Silo (le plus : l’intérieur des tiroirs est en cuir),

édité par Lema, chez Maison Hand.

05 Fauteuil en agneau de Mongolie de Franco Albini, Cassina, chez RBC 06 Mini Pipistrello de Gae Aulenti, Martinelli Luce, chez Ameublement Saint-Vincent 07 Brosse vaisselle et éponge Pop Diva chez Benoît Guyot

02

03

05

16

04

06

07

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 16

28/10/13 13:08:07


Le Shopping de Marine

styles

01

02

03

04

06

05

07

01 Tabouret en palissandre Butterfly Stool de Sori Yanagi,

édité par Vitra, chez RBC

02 Tabouret Stool, design Eric et Johnny Design Studio,

chez Arrivetz

03 Fauteuil J110 de P.M. Volther pour Hay,

chez Ameublement Saint-Vincent

04 Lampe Lucellino, design Ingo Maurer, chez Arrivetz 05 Fauteuil LC1 en poil gris, par Le Corbusier, Pierre Jeanneret

et Charlotte Perriand, chez RBC

06 Ventilateur Flowerpower, Elmarflototto, chez Arrivetz 07 Lampes Cocoon, chez Flos

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 17

17 28/10/13 13:08:30


Le Shopping de Marine

styles

02

03

04

01

05

06

01 Lampe Ring My Bell, création de A. Hoffner

pour Cinna, chez Ameublement Saint-Vincent

02 Lampadaire Caravane, chez Maison Hand 03 Porte-manteau Bambou Light de Green,

chez Cot Contemporain

04 Pingy et Puppy, Magis, chez Benoît Guyot 05 Tour Eiffel Merci Gustave,

chez Ameublement Saint-Vincent

06 Coupe à fruits Fruit Boom, Leos Creation, chez RBC 07 Boîte en céramique et en chêne Simply Solid

et presse-papier (un peu trop chic pour en faire un cendrier…) chez Maison Hand 08 Corbeille Now’s, chez Cot Contemporain

07

18

08

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 18

28/10/13 13:08:58


NE PAS IMPRIMER 1 PAGE ENCART NUANCES ET LUMIÈRES RE

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 19

28/10/13 13:08:58


NE PAS IMPRIMER DERNIÈRE PAGE ENCART NUANCES ET LUMIÈRES 01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 20

28/10/13 13:09:08


Suivez-nous sur Facebook

7, rue Servient, 69003 Lyon, L on, angle Cours de la Liberté, face Préfecture Ly Tél. 04 37 42 09 05 Ouvert le lundi de 14h à 19 19h, h, du mardi au vendredi de 9h30 à 12h30 et 14h à 19h, samedi sans interruption

C o t Con t empo rain l’adresse d esign

I

Lago

I

Steiner

I

A r te m ide

I

L e sa ge

Pensez aux Jours

Cot Contemporain

du 8 au 25 novembre 01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 19

avec ouverture le dimanche 24 novembre 28/10/13 13:09:16


ÉLÉGANTS, ULTRA CONTEMPORAINS, AÉRÉS... LES UNIVERS RÉHOME CULTIVENT BIEN-ÊTRE ET HARMONIE RÉNOVATION HOME STAGING JARDIN

Voyez grand pour votre intérieur : exigez l’impossible Le décor d’un appartement, d’une maison est un prolongement de soi. Il dénote la personnalité de ceux qui l’habitent. Rendez-le aussi séduisant que vous. ReHome, spécialiste de l’aménagement intérieur et de la rénovation, a toutes les cartes en main pour vous aider à composer le cocon dont vous avez toujours rêvé. Cette habitation qui vous correspond parfaitement transforme le quotidien en fête. Créatif et expérimenté, Lionel Lévy pilote une équipe d’artisans de haut vol. Avec lui, rien n’est laissé au hasard. Les mauvaises finitions sont bannies, tout comme l’inflation des devis, qui sont garantis. Choisir RéHome, c’est aussi se prémunir contre les chantiers qui traînent en longueur et qui mettent les nerfs à rude épreuve. De plus, grâce l’imagerie 3D réalisée par un graphiste expert, il devient possible d’envisager plusieurs scénarios, d’affiner les pistes retenues et de visualiser son futur chez-soi. Et pour aller toujours plus loin, ReHome, aujourd’hui intègre aussi sa propre menuiserie pour répondre à toutes les exigences. Avec RéHome, ré-enchantez votre intérieur.

Un nouveau souffle à votre habitat Lionel Levy, fondateur

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 20

1 Impasse des Sapins 69380 Lozanne Tél. 06 08 56 88 85 / lionel@rehome.fr www.rehome.fr

28/10/13 13:09:24


6

Un nouveau souffle Ă votre habitat

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 21

28/10/13 13:09:30


DES LYONNAIS

styles

Photos Sabine Serrad

CLAUDE BOVET ET CROZET.

Nous avons sélectionné la série Tiger 45 x 45 de chez Cifre, une vraie prouesse technique, avec un effet sauvage garanti !

22

© SABINE SERRAD

ESPACE CROZET

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 22

28/10/13 13:09:39


01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 23

28/10/13 13:09:41


DES LYONNAIS

styles

CÉCILE SIMEONE. SIMONE SISTERS

J’ai choisi ce petit bureau Guariche* pour sa ligne simple et son volume peu encombrant ; j’aime aussi beaucoup ces piétements tubulaires en métal laqué. Il se trouve dans mon salon et je passe de longues heures sur mon ordinateur souvent en compagnie de mon chat.

24

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 24

© SABINE SERRAD

*Modèle Sonacotra, Édition Steiner 1950

28/10/13 13:09:51


Publi-reportage

© G.PERRET - architecte F.BOLENOR

© G.PERRET - architecte F.BOLENOR

© G.PERRET - architecte F.BOLENOR

LUMIÈRE !

LE MAT’ELECTRIQUE

Mise en lumière de l’intérieur du restaurant B comme Brasserie situé à Archamps en Haute-Savoie. Les concepteurs ont recréé une ambiance chaleureuse typique des brasseries grâce à un ensemble de luminaires suspendus.

La façade du nouvel hôtel Ici & Là, (architecte : P. Gardoni) à Villefranche-sur-Saône, se révèle la nuit grâce au travail de mise en lumière du Mat’Electrique : à partir de plans et d’infographies, les conseillers techniques du Mat ont imaginé un éclairage discret autour des contours des fenêtres et une lumière plus soutenue sur le mur accueillant le nom de l’établissement. L’éclairage intérieur, en partie également conçu par le Mat, privilégie des lampadaires design et des luminaires suspendus s’intégrant à la déco contemporaine des lieux. Étude en 3D

Réalisation terminée

BOÎTE À IDÉES LUMINEUSES POUR LES PROMOTEURS, ARCHITECTES ET BUREAUX D’ÉTUDES Choisir une lampe moins énergivore, bien chauffer une pièce tout en maîtrisant sa consommation d’énergie, tester un système domotique... Le Mat’Electrique est une boîte à idées et à solutions sur mesure pour les professionnels de l’aménagement. Une seule adresse - 120 avenue Jean-Jaurès - pour faire le bon choix en matière de matériel, d’éclairage ou de génie climatique…

Un engagement qui fait du Mat’Électrique un laboratoire d’idées nouvelles pour les installateurs, les promoteurs, les architectes et bureaux d’études. Cette clientèle professionnelle trouve ici des solutions adaptées et personnalisables à ses besoins, des conseils et un accompagnement de qualité pour repenser un éclairage intérieur et extérieur ou un système domotique.

Des produits exclusifs et innovants Dans son showroom du 7e arrondissement, le plus important de France, Le Mat’Électrique met en scène près de 350 références, issues du catalogue de ses 70 fournisseurs, dans leur environnement réel. Destinés aux univers résidentiel, tertiaire et industriel, ces produits et systèmes électriques innovants sont toujours présentés en avant-première. Ce salon démontre in situ la valeur d’usage de chaque pièce selon trois axes : le confort, la sécurité et la performance énergétique.

Un accompagnement sur mesure La plateforme technique du Mat’Électrique permet en outre de rencontrer des spécialistes et conseillers en éclairage, domotique et génie climatique afin d’obtenir la réponse correspondant à chaque projet, quels qu'en soient son environnement et son ampleur. Basilique de Fourvière, terrasse du restaurant Victoria Hall, hôtel Ici & Là, restaurant B comme Brasserie… Le Mat’Electrique est un « magnificateur » de lieux.

112 avenue Jean Jaurès, Lyon 7e Tél. 04 72 73 58 58 Vue du showroom

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 25

Du lundi au jeudi : 9h >19h / le vendredi 9h >18h www. lematelectrique.fr

28/10/13 13:09:58


JEAN-MARC BERNARD. EDAIC

© SABINE SERRAD

DES LYONNAIS

styles

Le prototype de cette chaise, fabriquée par une de nos élèves de Design de mobilier (Margot Crosland), montre notre rôle en tant que laboratoire d’idées et de création. Nous voulons donner un espace et des moyens pour stimuler la créativité des jeunes designers, de jeunes pousses déjà très fécondes, l’école les soutient de toutes ses forces.

26

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 26

28/10/13 13:10:07


Pour votre cheminée, choisirez-vous

Photos © Sabine Serrad / © Viviane Basquine - Conception graphique © omoov.com

un foyer au gaz ou au bois ?

CD 42 LES PLATIERES - 69440 MORNANT - Tél. 04 78 48 25 79 - cheminee-gaudin-vallet .com

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 27

28/10/13 13:10:07


Le Shopping de Marine

styles

02

01

04

05

07

08

03

06

01 02 03 04 05 06 07 08

28

Lampe Mendori signée Issey Myake, Artemide, chez RBC Lampe Cobra laquée noir, Martinelli Luce, chez Cot Contemporain Merveilleuse gamme de produits bienfaisants Aesop, chez Maison Hand Lampadina, chez Flos Chaise pliante Duplex, Steiner, chez Cot Contemporain Lampe Tab T Led, chez Flos Lampe Tatou de Patricia Urquiola, chez Flos Lampes Elmetto, Martinelli Luce, chez Cot Comtemporain

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 28

28/10/13 13:10:37


CHAUSSURES

DE PRESTIGE POUR FEMMES

AL AÏA GUCCI FENDI ZAN O TTI DESIGN HOG AN JIMMY CHOO PRADA S TELL A MC CAR TNEY T OD’S Y SL MIU MIU

Privatisez l’espace mezzanine

pour vos essayages en toute intimité : mariage, soirée, évènements... ( sur réservation)

90 rue Duguesclin 69006 Lyon Tél. 09 81 00 44 66 lussoshoes@bbox.fr

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 29

Mardi / jeudi 10h >12h & 14h >19h Mercredi / Vendredi / Samedi 10h >19h

28/10/13 13:10:41


À LA PAGE

styles

Estelle Coppens, Nadine Fageol

Brocantes Chiner c’est bien beau mais qu’acheter ? Premiers enseignements de l’ouvrage, savoir reconnaître les bonnes affaires, surtout ne pas se réjouir devant l’acheteur et ne pas hésiter à négocier ! Ensuite, des instructions sur les techniques de base, les patines ou les codes pour recycler des luminaires, teindre et coudre le linge ancien, et même s’attaquer à la tapisserie d’un siège. Enfin, un important chapitre consacré à la mise en situation, de la création d’un atelier bureau à la mise en place de la vaisselle chinées sur nappes teintées de frais. Un ouvrage dans la mouvance maison de campagne d’antan.   NF Brocantes Lisa Williams, Marie Aroq Éditions Eyrolles, 2013 PRIX 19,90 ¤

30

Étagères et bibliothèques Avant de choisir un meuble, commencer par déterminer le volume en inventoriant les objets à ranger. Ensuite cet astucieux petit ouvrage donne toutes les clés pour ranger utile et agréable en tenant compte des axes de déplacement dans la pièce. Puis on entre en phase bricolage dans le détail, de l’étagère simple, au caisson suspendu en passant par les fixations. Enfin place aux grands ensembles, dressing ou cuisine à la bibliothèque installée sous un escalier contemporain ! Opération gain de place.   NF Étagères et bibliothèques Élise Fossoux, Sébastien Chevriot Éditions Eyrolles, 2013 PRIX 15 ¤

Carnet d’architectes

Tous les Gratte-Ciels…

Métamorphome

Le plus français des architectes américains, Paul Nelson (-), est à l’origine d’une prolifique recherche sur l’espace moderne et la notion de confort. Particulièrement impliqué dans l’architecture hospitalière, on lui doit, entre autres, la cité hospitalière de Lille à laquelle il apporte rigueur et efficacité du fonctionnalisme. En vogue, après guerre, à l’heure de la reconstruction, la démarche de Nelson s’alimente des collaborations avec des artistes de premier ordre, Calder, Giacometti ou Léger. Un carnet d’architecte disséqué projet par projet dont le Palais de la Découverte à Paris.  NF

… sont dans la nature. Après les maisons, Didier Cornille affute ses crayons pour retracer par le menu les plus étonnants gratte-ciels du monde. Une formidable introduction à l’architecture à conseiller aux enfants comme aux adultes à travers les dessins miniaturistes incroyables de perfection qui vous donnent envie d’aller voir de plus près la tour Agbar à Barcelone ou le futuriste Menara Mesiniaga en Malaisie.  NF

 projets d’architecture d’intérieur conduits de main de maître par les médiatiques Gaëlle Cuisy et Karine Martin dont on peut découvrir toute l’ingéniosité chaque semaine dans la Maison France . Plafond vague, cloison transparente sous forme de bibliothèque double face, mezzanine amincissant graphiquement un bout de pièce trop haute… Avec brio, ces deux-là ont réponse à toutes les problématiques et révèlent tout le bien fondé du métier d’architecte d’intérieur.  NF

Tous les Gratte-Ciels sont dans la nature Didier Cornille Helium Éditions, 2013 PRIX 14 ¤

Métamorphome Gaëlle Cuisy et Karine Martin Édition Eyrolles, 2013 PRIX 25 ¤

Paul Nelson Donato Severo Éditions du patrimoine, 2013 PRIX 20 ¤

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 30

28/10/13 13:10:46


01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 31

28/10/13 13:10:47


À LA PAGE

styles

Gazon Maudit

Sacrés tubes

Quand ça pousse vert

Il est sans surprise, vorace en eau et ignore tout de l’art d’attirer les papillons. Pourquoi diantre ne pas troquer son gazon conventionnel contre le joyeux méli-mélo d’une prairie ? Convertir le jardinier, c’est tout l’objectif de Choisir la prairie. Poétiques, changeantes, ondulantes, les prairies réclament moins d’entretien et de ressources que les pelouses ou les massifs. Catalogue de plantes odorantes, vaporeuses, saisonnières ; conseils de culture pour faire germer ces jardins-prairies dont les stars incontestées restent les graminées ; panoramas de prairies californiennes… Voilà une saine lecture pour créer une tendre oasis en pleine jungle urbaine, ou ailleurs. , , , semez ! EC

Pour Jacques Hitier, architecte-décorateur et directeur de l’école Boulle, le mobilier, même le plus humble, a droit à la beauté. Dès , il travaille pour Mobilor, société spécialisée dans la production de mobilier scolaire, puis pour Tubauto, fournisseur de meubles pour les collectivités. Son style tout en tube, en lignes souples et en couleurs gaies gagne rapidement l’univers domestique. Les photographies, croquis, gouaches, œuvres emblématiques et plans techniques rassemblés éclairent le rôle singulier de Jacques Hitier dans l’épopée des idées modernes et des meubles industriels.  EC

L’architecture représente l’une des principales sources d’émissions de gaz à effet de serre. De plus en plus, en ce domaine, l’innovation passe par un plus grand respect de l’environnement.  Contemporary Green Buildings passe en revue les initiatives récentes parmi les plus intéressantes en matière de style et d’écologie. De la cabane préfabriquée au cœur d’alpages aux quartiers fantastiques de Vincent Callebaut et sa jungle parfumée, en passant par des toits-pelouses publiques, des bataillons de solutions ont germé. Elles mêlent architecture de recherche, biologie, technologies de pointe afin de faire face à la pollution de l’air, à la surpopulation…  EC

Choisir la prairie, Une alternative naturelle et durable au gazon John Greenlee Éditions du Rouergue, 2011 PRIX 37 ¤

32

Jacques Hitier, modernité industrielle Pierre Gencey Éditions PiqPoq, 2013 PRIX 29 ¤

100 Contemporary Green Buildings Philip Jodidio Taschen, 2013 PRIX 39,99 ¤

Encore un peu de nostalgie “L’Albatros” de Danielle Quarante, le canapé “Djinn” d’Olivier Mourgue, le fauteuil G de Pierre Guariche… Autant de meubles mythiques qui ont intégré les collections des ténors des musées mondiaux : MoMa, Musée des Arts décoratifs de Paris. Autant de meubles édités par Airborne, concurrent au long cours de Knoll, Artifort et Mobilier International. Depuis maintenant dix ans, la galerie parisienne Les Modernistes porte haut les couleurs de la création aprèsguerre. Nouvelle illustration avec cet ouvrage consacré au fabricant et distributeur de mobilier. On (re) découvre les signatures et les pièces phares qui ont fait la renommée de la société, des années  à .  EC Airborne Pierre Deligny Les Modernistes, 2013 PRIX 49 ¤

Touches scandinaves Votre nid croule sous les objets. Vous rêvez d’épure chaleureuse, de simplicité retrouvée ? Voilà un catalogue d’inspirations idoine. Au fil des pages, nul espace où une chatte ne retrouverait pas ses petits, mais une ribambelle de maisons et d’intérieurs suédois, danois, norvégiens ou finlandais, intemporels, fonctionnels sans être barbants ni glacés. On en adopterait un grand nombre sans autres formalités. L’ouvrage change de braquet grâce à des gros plans sur des entreprises du cru, sur des patines envoûtantes, sur des meubles mythiques comme ceux conçus par de jeunes talents. Attention : peu de texte, mais il est en anglais…  EC Northern Delights Scandinavian Homes, Interiors and Design Gestalten, 2013 PRIX 39,90 ¤

EGOLAREVUE  STYLE 06

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 32

28/10/13 13:10:51


INVESTIR

INTELLIGENT

Publi-reportage

PLUS-VALUES IMMOBILIÈRES : NOUVEAUTÉS ET ALLÉGEMENTS DANS LE CALCUL DE L'IMPÔT

REPÈRES

L'INVESTISSEMENT LOCATIF SELON MERITY Créé en 2009 par Christophe Iafrate, Merity est un cabinet de conseil spécialisé en investissement locatif et patrimonial en Rhône-Alpes. Une structure à taille humaine qui revendique sa proximité avec le client et son approche familiale. Christophe a depuis longtemps délaissé sa cravate au profit de solutions innovantes, personnalisées, sans cesse à l’écoute de sa clientèle et toujours avec une pointe d’humour : exit la mauvaise image dont souffre l’immobilier, chez Merity, service et accompagnement sont au centre de toutes les préoccupations. L’idée est d’offrir le conseil le plus précis, détaillé et déontologique possible : "Apporter des solutions pour préparer sa retraite, baisser sa fiscalité ou optimiser son patrimoine en choisissant les bons investissements locatifs. Coller aux besoins des futurs acquéreurs, prendre en charge le suivi administratif des biens ou dénicher des prestations sur mesure… " Différentes missions au quelles le cabinet répond au quotidien en faisant appel à des professionnels experts dans leur domaine afin d’assurer une sécurité totale et un accompagnement à ses clients.

Afin de contribuer à la fluidité du marché immobilier, les modalités d'imposition des plus-values immobilières sont modifiées pour les cessions réalisées à compter du 1er septembre 2013. Pour rappel, la plus-value réalisée lors de la vente d'une résidence secondaire (la résidence principale n'étant pas concernée) est taxée forfaitairement à 19 % à l'impôt sur le revenu, puis soumise aux prélèvements sociaux de 15,5 %, soit 34,5 % au total. A cela s'ajoute une taxe pour les plus-values supérieures à 50 000 euros (2 % à 6 % selon le montant). Mais un abattement, lié à la durée de détention, est appliqué, ce qui permet de diminuer le montant à payer pour le vendeur. C'est cet abattement qui devient plus avantageux à partir du 1er septembre : Il est désormais de 6 % par an à partir de la 6e année de détention et de 4 % à partir de la 22e année. Cela permet une exonération totale après 22 ans de détention, contre 30 ans auparavant.

Un coup de pouce supplémentaire exceptionnel jusqu'en août 2014 Afin d'inciter les propriétaires à vendre leur bien et ainsi fluidifier le marché, le gouvernement a décidé de créer un "effet d'aubaine" : toutes les cessions conclues d'ici au 31 août 2014 bénéficieront d'un abattement exceptionnel de 25 % sur le montant de la plus-value net imposable. Celui-ci est appliqué pour la détermination du montant imposable à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux des plus-values résultant de ces ventes.

Un coup de pouce à condition, toutefois, que la vente ne soit pas réalisée dans le cercle familial (au profit de son conjoint, son concubin, un enfant...).

Qui est concerné par cette mesure d’exonérations d’impôts ? > Tous les propriétaires de résidences secondaires et de logements mis en location (généralement des appartements loués bénéficiant des lois Scellier ou Duflot) qui souhaitent vendre leur bien après le 1er septembre 2013. Une bonne nouvelle car les règles du jeu vont dorénavant leur permettre d'alléger la facture, même si la juxtaposition des mesures rend le tout un peu complexe. En effet, la réforme de la fiscalité des plus-values immobilières n'a pas seulement allégé l'imposition de ces dernières : elle a aussi considérablement complexifié les calculs des vendeurs potentiels. Ils doivent désormais prendre en compte deux régimes d'abattements distincts, sur l'impôt sur le revenu (19%) et sur les prélèvements sociaux (15,5%)... Au final, le vendeur paiera donc nettement moins. Une belle occasion pour les propriétaires qui s’apprêtent à signer une vente, ou qui en ont le projet. Attention, il ne faut cependant pas traîner, les délais de vente actuels se sont relativement allongés.

60 rue montgolfier, 69006 LYON Tél. 04 26 03 05 65 Mail : contact@merity.fr www.merity.fr

01_EGOSTYLE06_p03a33.indd 33

28/10/13 13:10:52


BY

EGO_nuancesetlumiere.indd 1

25/10/13 9:30:16


© Sabine Serrad

+ OURS 2

© Sabine Serrad

édito

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 2

25/10/13 9:30:25


édito

Vive l’art ! Un art accessible et non élitiste…

voilà notre conception des choses chez Nuances et Lumière. Et ce depuis 15 ans, sans relâche ni lassitude tant notre métier est beau. Notre galerie est ouverte 7 jours sur 7, à l’écoute de tous les publics, collectionneurs avisés aussi bien que novices. L’art, nous aimons le partager au moins autant que nous aimons nos artistes. Tous, d’ailleurs, expriment une même passion-inspiration pour la couleur, l’optimisme, le bonheur et une indéfectible foi en la vie. Tous revendiquent le droit de rendre heureux par la seule observation de leur création. Ils emportent, transportent, élèvent, apaisent, questionnent. Bref, font vibrer ! Nous chouchoutons nos artistes, les aidons à gérer leur succès, les accompagnons dans leurs périodes de doute, les transcendons lorsqu’ils s’enthousiasment. Bref, nous évoluons avec eux pour mieux vous les offrir ! Ce métier est un bonheur de tous les instants que nous goûtons à trois, avec nos sensibilités propres, nos stimuli, nos références mais une passion commune et intacte. Un métier que nous exerçons avec une honnêteté dont nous sommes fiers. Entrez et jugez !

Nicole, Jean-Louis et Jonathan Azoulay

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 3

3

25/10/13 9:30:28


Š DR

EGO_nuancesetlumiere.indd 4

25/10/13 9:30:30


entre guillemets

SIGNÉ YOËL

BENHARROUCHE Artiste divin, Yoël Benharrouche est un messager du bonheur. En Israël, aux portes du désert, il se consacre à sa famille – sa femme et ses 5 enfants – et à la création, qu’il appelle d’ailleurs transformation. Il est lié à Nicole et Jean-Louis Azoulay depuis plus de 20 ans. Leur histoire d’amitié s’est écrite à l’encre d’une passion commune ; elle est aujourd’hui une force d’inspiration. Propos éclairés.

© DR

Racontez-nous votre rencontre avec Nicole et Jean-Louis Azoulay il y a 22 ans à Nice, où vous habitiez alors…

Yoël Benharrouche  Nicole et Jean-Louis m’ont découvert alors que j’étais un parfait inconnu. Je commençais tout juste à travailler. La confiance fut immédiate et les Azoulay sont devenus mes agents exclusifs. Ils expriment une sensibilité proche de la mienne, comme si nous écoutions la même émission en permanence, reliés par une onde radio continue. C’est à la fois très confortable et rassurant. Motivant aussi car les échanges sont constructifs. Si je traverse une période sobre ou trop classique, ils n’hésitent pas à me le dire. Nous ne sommes pas ficelés dans un système qui nous fige. Jean-Louis Azoulay est comme un frère pour moi. Avec son épouse, je les considère comme une unité, sans faire de différence entre eux. Ils aiment ce que je fais et savent me défendre…

Pourquoi êtes-vous reparti vivre en Israël après une vingtaine d’années passées en France ?

01.

au moment où je commençais à percer. Je souhaitais renouer avec mon identité. J’ai en effet l’impression que je m’écoute davantage ici, que je suis là où je dois être. Je suis un homme qui appartient à une nation et ressent la nécessité de vivre dans ce respect identitaire. J’ai besoin de penser et de travailler en étant relié avec mon moi profond. C’est ici que la terre me donne une force, une énergie que je ne retrouve nulle part ailleurs. Mon inspiration y est naturelle, comme une expansion de mon être. Tout transparaît spontanément dans mes œuvres, je n’insuffle que le côté technique. Mon bras est guidé ; je fais juste en sorte que mes mains ne trahissent pas mes pensées. Je cherche à être celui que je suis : profondément optimiste. En fait, le bonheur naît de l’osmose avec son identité ; donc plus je suis moi et plus je suis heureux ! Mais c’est un travail long que la recherche de cette connaissance de soi.

© DR

YB  Je suis né en Israël et suis revenu dans mon pays natal

01.

“C’est un beau voyage le long de la vie dans ce train du bonheur”, 80 x 100 cm

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 5

5

25/10/13 9:30:34


entre guillemets

« Le bonheur naît de l’osmose avec son identité ; donc plus je suis moi et plus je suis heureux ! » 01.

© DR

01.

6

“Prière de l’être”, 40 x 80 cm

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 6

25/10/13 9:30:39


© DR

entre guillemets

02.

“Ma ville ressemble à une femme”, 80 x 60 cm

Votre signature artistique est très personnelle mais on lit parfois du Picasso, Matisse, Cocteau dans vos œuvres. La femme, l’instrument de musique reviennent comme des gimmicks… YB  Nous vivons dans un monde où les formes d’expression sont nombreuses. Chacun capte des ondes et un cheminement se crée. Derrière mes œuvres, il y a néanmoins une idée récurrente : faire le lien entre l’esprit et la matière, entre l’âme et le corps. La femme est un vecteur à partir duquel j’exprime la pensée intérieure. Les instruments de musique portent en eux les 7 notes représentant les 7 degrés de la matière, le monde matériel. Ce sont aussi des vecteurs. Tout comme le 8e degré ou le chiffre 8. Couché, il est l’infini qui joue avec les instruments du fini ; il est au-delà de l’âme. Quand on regarde une œuvre, on voit l’esprit de celui qui l’a faite, c’est pourquoi je ne parle pas de création mais de transformation.

Que voulez-vous exprimer ? YB  Je veux montrer un monde meilleur. C’est fort ce que je dis mais mon objectif est de bonifier

la vie, de la rendre plus belle, plus saine, plus heureuse. Dans ce monde violent, je veux être de ceux qui tentent d’améliorer les choses. J’aime la vie, les êtres et le cosmos. Il y a dans mes toiles une vision double de l’infiniment petit et de l’infiniment grand, comme si j’étais sur une échelle : les pieds sur terre et le sommet de mon être qui va vers le haut. Je monte, je descends en permanence En ce moment, j’entrevois la venue d’un cycle nouveau. Le monde est à une période charnière qui va le faire grimper sur une plateforme plus éthique. Je vois des lendemains qui chantent… tout simplement !

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 7

7

25/10/13 9:30:40


entre guillemets

© DR

“Le silence de tes lèvres laisse apparaitre la mélodie de notre union”, 100 x 140 cm

« Dans ce monde violent, je veux être de ceux qui tentent d’améliorer les choses. » 8

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 8

25/10/13 9:30:48


© Sabine Serrad

dans les coulisses

Nuances et Lumière… de l’âme ! Une âme joyeuse, confiante et optimiste. Une âme bienfaisante et alchimique car exaltée par la personnalité singulière que forment Nicole, Jean-Louis et Jonathan Azoulay, les fondateurs de cette galerie Nuances et Lumière finalement unique en son genre à Lyon. Unique car on en pousse la porte sans appréhension. Unique car plutôt éloignée des codes actuels de l’art contemporain, de cette sinistrose qui brûle le cœur et rend morose. Unique car tout à la gloire d’artistes convaincus que les choses finiront par tourner favorablement. Et qui expriment leur art avec un talent teinté d’humour, de réalisme, de nostalgie parfois, de dérision souvent. Et Dieu que ça fait du bien !

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 9

9

25/10/13 9:30:51


Photographies © Sabine Serrad

dans les coulisses

« Notre travail repose sur une vision ouverte et chaleureuse de l’art ; il reflète l’attachement que nous vouons à nos artistes et à notre public ». Jean-Louis Azoulay

10

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 10

25/10/13 9:31:02


dans les coulisses

En cette fin d’année 2013 qui marque aussi les 15 ans de l’aventure Nuances et Lumière, un écrin tout neuf est offert à la galerie. Maîtres mots de cette rénovation réussie : « profondeur de champ » pour révéler la pureté des lignes et la noblesse des matériaux et « blanc immaculé ou noir profond » pour exalter les foisonnements de couleurs. Une galerie métamorphosée où toiles et sculptures des artistes composent une partition irrésistible. « Nous prônons un art qui emporte, élève, rend heureux, précise Jean-Louis Azoulay. C’est notre combat depuis le début et nous n’en changerons pas ! Notre travail repose sur une vision ouverte et chaleureuse de l’art ; il reflète l’attachement que nous vouons à nos artistes et à notre public. »

Sous-entendu, venez, entrez, ouvrez les yeux et profitez ! Nuances et Lumière organise 5 à 6 vernissages par an et expose en permanence une trentaine d’artistes. Parmi eux, l’Israélien Yoël Benharrouche (lire aussi notre interview en page 4), le portraitiste Frédéric Adrait, la très inspirée Isabel Miramontes, le surdoué Jean-Louis Corby et ses sculptures monumentales représentant un être asexué bouleversant de liberté, y compris dans ses contraintes, ou encore le bouillonnant Charles Fazzino, fondateur du mouvement 3D aux États-Unis, et son compatriote Randy Cooper, qui saura vous enfermer dans les mailles de ses filets si particuliers.

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 11

11

25/10/13 9:31:12


tête-à-tête

Frédéric Adrait

© DR

Il regarde au fond de l’âme Frédéric Adrait invite collages, lettres et codes-barres à s’immiscer dans ses portraits. Les visages de ses femmes, jazzmen, rockers ou anonymes traduisent le mystère des regards et des âmes. Toujours, les yeux de ses sujets nous fixent comme s’ils nous magnétisaient ou cherchaient à révéler la vérité en nous, qui parfois tend à s’éclipser en façade. Puissant !

Angela, acrylique sur toile, 100 x 200 cm

Carole Frenay Mystères faits de matières et de contrastes Ce qui était un hobby pour cette passionnée de peinture a finalement gagné du terrain au point de l’occuper pleinement. Empreintes chatoyantes et minutieuses, mélanges de peintures, collages et gels, traduction fine d’écosystèmes riches et complexes assemblés tels des pêle-mêle, Carole Frenay n’hésite pas à nous embarquer dans son univers aux couleurs vives, qui, si on se donne la peine de s’en approcher, révèle des mystères. Intrigant !

© DR

La femme vue par les grands peintres, 120 x 120 cm

12

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 12

25/10/13 9:31:15


© DR

tête-à-tête

Philippe Gabriel Représentant contemporain de la figuration narrative Les œuvres de cet ancien élève des Beaux-Arts de Saint-Étienne sont peintes de façon si réaliste qu’on pense d’abord à la photo. Attitudes, décors, costumes… tout est précis ! Ce qui s’en dégage se nomme la nostalgie ou la mélancolie, parfois même la solitude. Violents contrastes entre le noir et le blanc, clairs-obscurs, constant mélange de styles, ce peintre nous emmène avec lui dans ses rêves et nous, spectateurs, voyageons dans le temps. Dépaysant ! Tamara, 89 x 116 cm

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 13

13

25/10/13 9:31:19


le choix de Nuances et Lumière Le rêve américain

CHARLES FAZZINO Il y a une trentaine d’années, Fazzino crée le 3D Pop Art. Il emboîte le pas à Andy Warhol avec un art accessible à tous, représentant avec force détails des scènes fourmillantes de vie qu’on croirait tirées d’un livre pour enfant. Ses toiles représentent des villes, New York surtout, et parfois d’autres mégapoles du monde. Pour beaucoup, il représente le symbole de cette Amérique heureuse, joyeuse et libre, haute en couleur et ouverte aux autres. NYC grand célébration, 71 x 50 cm

© DR

DORIT LEVINSTEIN

FRED BENOIT

© DR

Regard en 3 dimensions

© DR

Les sculptures qui donnent le sourire Après 15 ans de direction artistique dans la communication visuelle, Fred Benoit bascule dans le monde de l’art et choisit de se consacrer à des tableaux photographiques qui ne se révèlent que si chacun y participe. L’interaction est là. Omniprésente. Tel un artiste maîtrisant l’art du plissé japonais, chaque œuvre se compose de 3 images. L’art cinétique de Fred présente l’univers sous de nouvelles perspectives ; il n’hésite pas à insuffler de l’imaginaire dans de surprenantes compositions, où, tour à tour, les idées s’opposent ou s’associent. New York graff, 83 x 83 cm

Cette grande artiste israélienne peint et sculpte avec une originalité toute particulière, s’inspirant de Gaudi, Klimt ou Niki de Saint Phalle. Ses élégantes sculptures s’étirent pour mieux exprimer le mouvement, réinterprétant parfois les œuvres de grands peintres ou sculpteurs avec un regard parfois enfantin et toujours humoristique. Ludiques, ses personnages sont des clins d’œil à l’existence ; ils savent mieux que personne chasser la morosité ; ils s’animent d’attentions enchanteresses et réveillent en nous les vieux rêves d’enfant. Hommage à Renoir, Dancers, 72 x 39 x 20 cm

14

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 14

25/10/13 9:31:20


le choix d’EGO

MOSHÉ ROSENTALIS

Du réalisme social à l’art abstrait lumineux Né en Lituanie, Rosentalis devient très vite l’un des maîtres russes du réalisme social. Fasciné par les peintres occidentaux (Braque, Matisse, Klee, Kandinsky), il donne enfin libre cours à sa créativité et peint dès lors pour exprimer ce qu’il ressent profondément. Ses multiples toiles, acryliques, aquarelles et œuvres sur papier, représentant de joyeuses compositions rythmées et harmonieuses, témoignent de cette renaissance. © DR

Sans titre, 152 x 152 cm

DAVID KRACOV

L’humour au service de la dérision

Il capture les cœurs de toutes les générations Cet artiste né à Boston a commencé sa carrière en travaillant dans des films d’animation cinématographique puis dans plusieurs studios d’effets visuels. S’appuyant sur son sens artistique de la dérision, il réalise des sculptures murales en métal qui rencontrent un immense succès. Ses œuvres visuellement légères sont souvent lourdes de sens, comme “Reflections”, un horizon de New York d’où s’échappent des papillons, symboles des âmes disparues le 11-septembre. Dès lors, le papillon est sa signature.

© DR

© DR

LAURE KRUG

Aux petits formats succèdent les grandes sculptures d’extérieur en résine. Laure Krug crée des pièces uniques, des « pasdames » comme elle les a baptisées, femmes rondes, coquines ou impertinentes, dont les attitudes traduisent des situations parfois ridicules ou caractéristiques de notre quotidien. Jubilatoire ! La violoncelliste, 140 x 110 x 70 cm

Book of life, 43 x 28 x 41 cm

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 15

15

25/10/13 9:31:24


le choix d’EGO

CALMAN SHEMI

Technicien de la matière

© DR

RANDY COOPER

© DR

Sculpteur d’ombres, il révèle la lumière Selon l’éclairage, les sculptures en toile métallique de Randy Cooper se métamorphosent. Ces corps de femmes pour la plupart, aériens, modelés des seules mains de l’artiste, semblent en mouvement, comme flottant dans l’espace et révèlent des formes d’un esthétisme classique. Sculpteur de terre, de pierre puis de bronze, les « shadow sculptures » ont remporté un tel succès dans le début des années 90 que l’artiste s’y consacre désormais exclusivement.

Argentin né en 1939, le jeune artiste émigre en Israël à l’âge de 22 ans et enchaîne, depuis, plusieurs types de création. Les « Soft Paintings » avec l’emploi de textures, laines et autres matériaux de fibres naturelles. Puis les « Window Paintings », peintures dont il décore l’encadrement à la feuille d’or. Ou encore ses « Lacquer Paintings » qui reprennent une technique ancestrale de l’usage de la laque en Chine et au Japon. Tout l’œuvre de Calman Shemi confère à l’harmonie car jamais il ne s’arrête sur un détail superflu appuyant au passage sur la couleur pour imposer son style et renforcer son propos. Ses sculptures sont comme un défi aux lois de l’équilibre.

Béa, 60 x 40 cm

Studio view, 180 x 120 cm

Un fantaisiste à l’univers jubilatoire

16

Tous les tourments de la vie

Éric Saboureau alias Mister Sab a plus de 40 ans mais son univers enfantin semble l’avoir marqué à tout jamais. Il puise son inspiration dans le mouvement pop art, l’art mural, l’art populaire. Ses références : des peintres comme Basquiat, Keith Haring et bien d’autres graffeurs ou maîtres de l’art brut. Tout y passe : de Mickey aux Simpsons, de Betty Boop aux Zinzins de l’espace, des personnages rieurs, des femmes plantureuses, des villes fourmillantes de vie, des intérieurs, des musiciens. Avec parfois un clin d’œil à l’histoire de l’art et à la culture populaire.

Sculptrice espagnole, Isabel Miramontes fut initialement formée au dessin et notamment au croquis sur modèle vivant. De cette expérience, elle garde le besoin de fixer la gestuelle de l’homme allant jusqu’à révéler l’espace intérieur des sujets qu’elle sculpte. Sentiment d’abandon, joie, désarroi… ses silhouettes traduisent toute en épure les émotions ressenties par l’homme.

Swamp fuzz, 120 x 120 cm

Intimidad, 170 x 40 x 40 cm

© DR

MISTER SAB

© DR

ISABEL MIRAMONTES

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 16

25/10/13 9:31:30


DES LYONNAIS

SILVIO IACOVINO DIRECTEUR DU SOFITEL LYON

CAMILLE VAUTIER

© Sabine Serrad

RESPONSABLE COMMUNICATION DU SOFITEL LYON

UN MAÎTRE EN SON DOMAINE « Jean-Louis Azoulay dégage une telle crédibilité lorsqu’il présente ses artistes et met leurs œuvres en scène qu’on ne peut qu’apprécier son travail. Nous adorons l’art contemporain qu’il défend – Adrait, Kracov, Krug… – car il part à la découverte de talents et parvient à leur donner une renommée mondiale. Du suivi de l’artiste au suivi des œuvres – il va jusqu’à la mise en place de la toile ou de la sculpture chez vous – son travail est remarquable ! »

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 17

17

25/10/13 9:31:34


les lyonnais

UN MÉLANGE QUI A DU SENS « À chaque fois, dans cette galerie au nom si parfaitement trouvé, Nuances et Lumière, c’est la même émotion. Je suis stupéfait par la qualité de la sélection. Nicole, Jean-Louis et Jonathan Azoulay possèdent un indéniable talent de metteurs en scène. Ils savent repérer les artistes, sublimer les œuvres et en parler avec des mots choisis. Nous avons souvent craqué : un Benharrouche, un cœur de chez Kracov et récemment, un portrait de Philippe Gabriel… »

JEAN-MICHEL DUBERNARD

© Sabine Serrad

PROFESSEUR EN MÉDECINE, CHEF DU SERVICE DE CHIRURGIE TRANSPLANTATION À L’HÔPITAL ÉDOUARD HERRIOT DE LYON

YVES & BÉATRICE CAILLON SOCIÉTÉ EUROCAPI

© Sabine Serrad

SAVOIR-FAIRE, PARTAGE ET CURIOSITÉ…

18

« Grâce à Nicole et Jean-Louis Azoulay, nous avons pu rencontrer Yoël Benharrouche à Lyon puis dans son atelier d’artiste lors d’un voyage que Nuances et Lumière organise tous les deux ans à Tel Aviv. Cette intimité est unique. Quand l’artiste raconte l’intention ou le message qu’il met dans l’œuvre, elle prend un autre sens. Toujours en quête de talents d’horizons très divers, les Azoulay accordent autant d’importance au travail de l’artiste qu’au plaisir et à la satisfaction du collectionneur. Nous ne connaissons pas d’autre galerie comme celle-là. »

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 18

25/10/13 9:31:38


notez sortez

DE

notez, soRTEZ !

MAI À SEPT.2014

© DR

Direction New York ET Singapour ! Yoël Benharrouche à Issoudun

Si vous ratez l’exposition Yoël Benharrouche à Issoudun, offrez-vous une séance de rattrapage-évasion à New York ou à Singapour. Il est en effet prévu que l’artiste expose dans ces deux grandes capitales mondiales en novembre 2014 et avril-mai 2015.

Le musée d’Issoudun ouvre ses portes à Yoël Benharrouche pour une grande exposition-rétrospective de son œuvre et la présentation de toiles inédites. L’artiste sera présent et prendra le temps de visites commentées dont il a le secret. Musée de l’Hospice Saint-Roch Rue de l’Hospice Saint-Roch  •  36100 Issoudun  •  Tél. 02 54 61 12 30

Œuvre de Yoël Benharrouche, “Retour au jardin d’Eden”, 120 x 60 cm.

Nov.2014 NEW YORK

AVRIL & MAI.2015 SINGAPOUR

MARS.2014 Tous à la foire

Œuvre de Charles Fazzino, “Lyon and the big apple”, 25 x 30 cm.

Après avoir marqué la foire de Lyon 2013 de son empreinte et de celle de Charles Fazzino, l’une des plus belles signatures actuelles du pop-art, Nuances et Lumière revient en force du 21 au 31 mars 2014 à la Foire de Lyon. Deux stands seront proposés au public pour un temps convivial et détendu en compagnie de Nicole, Jean-Louis et Jonathan Azoulay. Eurexpo Lyon

Galerie Nuances et Lumière by EGOLAREVUE  –  Supplément édité par les Éditions Rosely Rédaction  NF2 Presse (Lyon)  –  Photos  Sabine Serrad  –  Direction artistique, conception, réalisation  Sienne Design  –  Impression  Imprimerie Chirat ISSN 2119 2979  –  Dépôt légal 2013

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE

EGO_nuancesetlumiere.indd 19

19

25/10/13 9:31:42


4, cours de la Liberté 69003 Lyon  –  France 04 37 48 09 71  –  contact@nuancesetlumiere.com  –  www.nuancesetlumiere.com

GALERIE NUANCES ET LUMIÈRE EGO_nuancesetlumiere.indd 20

© Sabine Serrad

La galerie NUANCES ET LUMIÈRE est ouverte tous les jours, du lundi au samedi de 9 h à 19 h 30 et le dimanche de 14 h 30 à 18 h 30.

25/10/13 9:31:44


PORTFOLIO

architecture

Claire Blanchard

En face, la vallée. Plus haut, les sommets. Dehors, des chemins de randonnée qui traversent des sites exceptionnels. Portraits de trois refuges de haute montagne qui prouvent qu’il est possible de créer un habitat autonome et écologique dans un environnement hostile.

DES REFUGES À LA POINTE

Le refuge du Goûter

     Capteurs solaires, éoliennes, fondoir à neige… Le refuge du Goûter compte parmi la vingtaine de refuges entre les Alpes et les Pyrénées récemment restaurés par la FFCAM*. Tous conjuguent architecture d’avant-garde, technologie de pointe et développement durable. * Fédération française des clubs alpins et de montagne

34

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 34

28/10/13 12:13:28


PORTFOLIO

© ALTERNATIVE MEDIA

architecture

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 35

35 28/10/13 12:13:42


Le refuge du Goûter

     À 3 835 mètres, l’étape à ne pas manquer avant d’atteindre le point culminant de la chaîne des Alpes, c’est le “Nouveau Refuge”. Un drôle d’œuf ultra moderne qui s’est accroché à l’arête du Goûter pour remplacer l’ancien, datant des années 60. La vue sur les massifs et la vallée y est époustouflante et le confort non moins apprécié des candidats à l’ascension du Mont-Blanc. Rutilant sous le soleil, sa peau métallique recouvre une structure en bois et intègre des facettes qui s’éclairent comme les arêtes du Toit de l’Europe, au rythme de la course du soleil. Il n’aura fallu pas moins de 2 années de travaux et plus de 3 000 rotations en hélicoptère pour transporter les matériaux nécessaires à la construction de ce laboratoire d’altitude où l’on fait fondre la neige pour obtenir de l’eau. Presque autonome en énergie, 70 m2 de panneaux solaires thermiques produisent l’électricité du refuge et l’eau chaude. En cas d’absence de soleil, il fonctionne avec un groupe électrogène de secours alimenté par de l’huile de colza. Et pourquoi cette drôle d’architecture ovoïde ? Pour s’intégrer esthétiquement au paysage et, surtout, pour résister à des vents de plus de 200 km/h !

© FFCAM

PORTFOLIO

architecture

ARCHITECTURE  Déca-Laage architectes CHANTIER de 2010 à 2012 INAUGURATION été 2013

www.refugedugouter.ffcam.fr

36

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 36

28/10/13 12:13:52


architecture

PORTFOLIO

Le refuge de Presset

     Dominé par l’Aiguille de la Nova et la Pointe Presset, le refuge du même nom offre une vue imprenable sur la Pierra Menta et le Lac de Presset. Trois sommets, trois styles d’escalades à moins d’une heure d’approche pour chacun et autant de bonnes raisons de séjourner à 2 500 mètres au cœur du massif de Beaufortain. Le nouveau bâtiment, inauguré à la fin de l’été après plusieurs mois de restauration, respecte les enjeux environnementaux avec notamment l’installation de panneaux solaires, de toilettes sèches et le captage d’eau potable dans le lac glaciaire attenant. La mythique cabane rustique et obsolète laisse place à une bâtisse en bois, impressionnante figure géométrique avec 30 couchages répartis en 5 chambres (contre 22 dans un grand dortoir auparavant). Plus de confort et d’intimité mais une grande salle conviviale qui invite les randonneurs à échanger sur leurs plus belles promenades et sur les lieux les plus propices à l’observation des bouquetins. ARCHITECTE  Jacques Félix Faure de l’atelier 17C DURÉE DES TRAVAUX 1 an INAUGURATION été 2013

© FFCAM

www.refugedepresset.ffcam.fr

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 37

37 28/10/13 12:13:56


PORTFOLIO

© DR

architecture

38

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 38

28/10/13 12:13:58


architecture

PORTFOLIO

La cabane du Mont-Rose

     Avec son revêtement argenté en aluminium et ses grandes baies vitrées, la nouvelle cabane du Mont-Rose (inaugurée en 2009) scintille tel un cristal de roche à 2 883 mètres d’altitude. Situé dans le canton de Valais au sud de la Suisse, le bâtiment futuriste s’intègre en toute harmonie dans un paysage alpin célèbre pour ses glaciers et ouvre de nouvelles perspectives énergétiques aux refuges de haute montagne. Les panneaux solaires photovoltaïques sur la façade sud et autres capteurs thermiques permettant à la cabane de couvrir plus de 90 % de ses besoins énergétiques en eau chaude et en chauffage. L’eau de fonte est stockée dans une caverne creusée dans le rocher. De plus, un appareillage de microfiltration nettoie les eaux usées, et les eaux grises sont réutilisées dans les chasses d’eau. Un pari fou, fruit de plusieurs années de travail de toute une équipe d’architectes, d’ingénieurs, d’experts de l’environnement et d’étudiants de l’école Polytechnique de Zurich en association avec le Club alpin suisse. Bijou d’esthétisme et de technologie, la cabane du Mont-Rose a pu prouver que la réalisation de bâtiments auto-suffisants énergétiquement n’est plus un rêve. ARCHITECTE  Andrea Deplazes, de l’Institut polytechnique fédéral de Zurich (EPFZ) www.section-monte-rosa.ch

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 39

39 28/10/13 12:14:00


architecture

À L’ÉTUDE Estelle Coppens

LA CONFLUENCE, PHASE 1 : SUITE ET FIN

© NACARAT-ASYLUM

© CONSTRUCTA-LOUIS PAILLARD

Dernier chapitre de la phase 1 du vaste projet architectural de la Confluence : le quartier Denuzière, qui sera achevé en 2016.

En cœur d’immeubles, des jardins suspendus (2 000 m2) rafraîchissent les bâtiments et rendent les circulations plus coquettes.

La phase 1 du plus grand chantier d’Europe en centre-ville est en passe de s’achever avec l’élaboration du quartier Denuzière. Collé à SainteBlandine, il est compris entre la rue Bichat au nord, le cours Bayard au sud, et le cours Charlemagne à l’est. L’effet de surprise ayant déjà livré ses sucs, les trois derniers îlots H, J et K composant la ZAC 1 sont attendus avec un peu moins d’impatience que leurs prédécesseurs. Les travaux ont déjà démarré. Quelques bâtiments effrontément neufs se dressent de toute leur verticalité sous l’œil métallique de grues. Ainsi, îlot H, la résidence étudiante Bayard Studium, briques crème et pimpants séparateurs couleur fuchsia, accueille ses premiers occupants depuis la rentrée. Suivront en 2014, une Résidétape®, une clinique d’ostéopathie et Le Denuzière, petit écrin de verdure urbain, doté de volumes originaux et d’une façade en pierre ornée d’une résille métallique (55 logements). Le logement dans tous ses états L’immeuble d’angle Lux (J1a) constitue la porte d’entrée du futur quartier Denuzière. Ses lignes évoquent la proue d’un paquebot : logements T2 au T5, plus villas sur le toit, et locaux commerciaux en rez-de-chaussée. Quant au programme Affinity (J2), il se déploiera en quatre immeubles de logements distincts, hauts de 2 à 9 étages. Le “K” ou la mixité verticale C’est la vitrine de cette dernière tranche. Il s’agit d’un ensemble architectural, composé de six bâtiments alliant bio-climatique et technologie, en bordure de la future place Denuzière. Ces concept buildings mixent logements, commerces, parkings et bureaux. Le “K” est basé sur l’idée de mixité verticale, de strates. À chaque étage sa fonction. À chaque bâtiment ses spécificités architecturales, suivant l’ensoleillement, les besoins en calme, et les vues exploitées. Les commerces occupent la partie du rez-de-chaussée s’ouvrant sur la place Denuzière. Arborés, éclairés et ventilés naturellement, les parkings, mutualisés entre habitants, travailleurs et visiteurs, se faufilent du rez-de-chaussée au 3e niveau, côté voie ferrée. Bureaux, face au chemin de fer, et logements se partagent les étages supérieurs. En termes de performance énergétique, le programme table notamment sur une part des énergies renouvelables pouvant atteindre jusqu’à 80 % dans les logements. La place Denuzière : un nouvel espace public Axe Saône a scénarisé les 5 800 m2 de la place Denuzière. Les travaux s’étaleront de 2014 à 2015. Côté Sainte-Blandine, les concepteurs promettent un “espace très planté et fleuri” – chênes des marais, savonniers et zelcova du Japon – et doté de bancs en bois surmontés de parasols végétaux. Côté Saône, ambiance plus minérale, ponctuée de jeux pour enfants, qui s’envisage comme le prolongement des espaces privés des immeubles environnants. La place sera traversée par la rue Denuzière.

40

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 40

28/10/13 12:14:06


03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 41

28/10/13 12:14:07


architecture

GRAND FORMAT Nadine Fageol

© MARTYNIAK

NOUVEAU TUBE LE TUNNEL DE LA CROIX-ROUSSE

Point d’orgue de la Fête des Lumières, début décembre, ouverture du très attendu tunnel de la Croix-Rousse en mode doux, comprendre dédié aux piétons, cyclistes et transports en commun. Première mondiale pour cette traboule du xxie siècle. Circulation.

42

Inauguré en 1952 par Édouard Herriot, le tunnel de la Croix-Rousse, en proie à des problématiques d’infiltration, avait besoin d’une rénovation. Intervention devenue d’autant plus nécessaire que la nouvelle réglementation exige la mise en conformité de tous les ouvrages français et européens depuis la catastrophe du Mont-Blanc. Au Grand Lyon, la réflexion a été synthétiquement la suivante : quitte à lancer une lourde campagne de travaux autant en profiter pour l’adapter à la politique de mobilité durable visant à rendre la ville plus facilement accessible aux habitants. Sachant que, du point de vue sécuritaire, la mise en conformité du tunnel routier exigeait la construction d’un second tube, relié au premier par des inter tubes, afin d’organiser en cas de problème une évacuation immédiate sans avoir à attendre les secours pouvant mettre jusqu’à 20 minutes pour arriver sur place. La grande idée a donc été d’exploiter la manne du tube complémentaire en ajoutant à sa fonction prioritaire d’évacuation une affectation spécifique aux déplacements doux et aux transports en commun. L’opération entraînant une large refonte des sites environnant les deux entrées.

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 42

28/10/13 12:14:18


architecture

GRAND FORMAT

Depuis septembre, les Lyonnais ont pu découvrir l’infrastructure dans sa version routière déjà largement finalisée quant à ses accès. Débarrassé de ses plaques de fibrociment comprenant de l’amiante, le vieux tunnel a été doublé d’un nouvel anneau de béton étanche puis équipé de réseaux divers : évacuation des eaux et câblages avant la réalisation de la chaussée. Pour chaque tête de tunnel, la sobriété a prévalu sur une écriture architecturale forte dans une volonté de complète intégration sans oublier l’usage, inutile de perturber le regard du conducteur. Cela dit côté Rhône, la réalisation du fronton en pierre grise de Villebois, aux blocs allant jusqu’à neuf tonnes, relève du chantier de Romains. Il se complète d’un réaménagement complet de la place Chazette, absolument impraticable auparavant, afin de la rendre aux riverains. Une vigne devrait être plantée sur la pente au-dessus du fronton, choix contestable on aurait pu en effet profiter de l’occasion pour tester un massif de plantes dépolluantes… L’entrée Saône est traitée dans un registre plus lumineux en pierres jaunes de Bourgogne. La façade formant une large ellipse de manière à élargir et sécuriser la nouvelle zone piétonne et accueillir des locaux techniques.

© J.LEONE — GRAND LYON

Mais ce que vont pouvoir découvrir les Lyonnais lors de la Fête des Lumières, c’est le tunnel mode doux. Une première absolue en milieu urbain. Percée à l’aide de micro charges d’explosifs, la galerie claire, spacieuse, a été compartimenté en trois voies. L’une affectée aux bus en site propre côté tunnel routier, les piétons circulant sur l’axe central et les cyclistes sur la partie externe de 3 mètres de large. Véritable problématique, l’aspect anxiogène a été endigué par un éclairage particulièrement soigné, doublé d’un dispositif inédit d’animations lumineuses projetées sur les parois tandis que la sécurité fait l’objet d’un dispositif renforcé : surveillance vidéo, téléphone d’appel d’urgence directement relié au PC côté Saône. Le dispositif favorisant le déplacement multimodal offre 2 km de réseau supplémentaire en site propre pour les bus et 4 km de voies cyclables en connexion avec les rives de Saône après la réhabilitation de la rue Birmingham, du quai Gillet et la création de pistes sur les ponts De Lattre de Tassigny et Clémenceau. L’entrée côté Rhône, avec le fronton en pierre grise de Villebois, s’accompagne d’un réaménagement complet de la place Chazette.

Le nouveau réseau reliant Vaise aux quais du Rhône en 5 minutes sera le lien à terme d’une promenade en mode doux allant de Confluence aux nouvelles rives de Saône en croisant peu de véhicules. Ouverture du tunnel mode doux début décembre www.grandlyon.com

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 43

43 28/10/13 12:14:27


GRAND FORMAT

1. Dans le sens Saône-Rhône, la perspective montre l’affection du tube en mode doux. Tout d’abord, une piste de 3 mètres de large dédiée aux cyclistes, ensuite les piétons sur la voie centrale et enfin, en site propre, les bus.

2.

44

1.

© MARTYNIAK

2. Outre l’éclairage particulièrement soigné, des animations ludiques projetées sur les parois contribuent à évacuer toute forme d’anxiété.

© MARTYNIAK

photos © Sabine Serrad

architecture

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 44

28/10/13 12:14:34


photos © Sabine Serrad

34 cours d’Herbouville 69004 lyon / Tél. 04 78 28 50 82 / fax 04 78 27 25 03 / www.ambianceconcept.fr

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 45

28/10/13 12:14:34


GRAND FORMAT

© MARTYNIAK

architecture

© J.LEONE — GRAND LYON

L’entrée Saône est traitée dans un registre plus lumineux en pierres jaunes de Bourgogne avec une large ellipse pour sécuriser la nouvelle zone piétonne.

46

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 46

28/10/13 12:14:46


03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 47

28/10/13 12:14:51


ARCHI CITY

architecture

Charlotte Pidou

François Chatillon

François Chatillon dirige un atelier d’architecture et d’urbanisme à Ferney-Voltaire depuis près de trois décennies, dont une avec la casquette d’architecte en chef des monuments historiques. Une double vie qui, loin d’être pesante, favorise les esprits libres et créatifs. Rencontre.

2.

© VÉRONIQUE NOSBAUM

1.

© DR

© DR

Un pied au château, l’autre dans une bâtisse HQE

C’est quoi un architecte en chef des monuments historiques ? Nous sommes 42 en France nommés par l’État. Je rayonne sur les départements de la Marne, des Ardennes et de la Meuse et m’occupe plus spécifiquement du Grand-Palais à Paris et du château de Voltaire à Ferney-Voltaire. L’approche d’un bâtiment commence toujours par une enquête, car il faut partir de zéro pour savoir comment restaurer et de quelle manière. Il est illusoire, en effet, de penser qu’on ne touche à rien ; la vraie question est plutôt de replacer les bâtiments dans les normes et usages actuels de la société. N’ayant jamais été un fanatique des vieilles pierres, je trouve très juste l’aphorisme de René Char : “Notre héritage n’est précédé d’aucun testament”. Je ne suis ni dans la sacralisation du patrimoine, ni dans celle du futur ! Jongler entre le futur et le passé, est-ce une pratique bénéfique pour un architecte ? C’est équilibrant. Il est important de savoir s’occuper de construction contemporaine pour trouver les bonnes solutions en matière de conservation. Je suis à la fois fonctionnaire et profession libérale, conservateur et créateur. Avec ma vingtaine de collaborateurs, nous pouvons plancher sur un logement social HQE le matin et sur un monument classé l’après-midi. Dans cet exercice, nous nous sommes vite rendu compte que la restauration laisse plus de liberté que la conception d’un programme neuf. Bien sûr, les contraintes existent, les projets sont complexes et longs mais il y a toujours un intérêt à réinvestir un lieu qui a vécu. In fine, il s’agit de répondre à une problématique commune : retrouver des formes de vivre ensemble. Parlez-nous de vos projets rhônalpins… Voisin de l’agence, le château de Ferney-Voltaire (1) est un lieu mal connu, pourtant magique. Il fait l’objet d’une profonde réhabilitation, dont nous venons de livrer l’Orangerie restaurée. Nous nous penchons désormais sur la bâtisse du XVIIIe où Voltaire a vécu durant 20 ans. Autour de ce lieu paisible doté d’un grand jardin gravite une page majeure de l’histoire de l’Europe. Actuellement, nous rénovons aussi l’Hôtel Royal d’Évian-les-Bains, où nous voulons renouer avec l’esprit du lieu, construit au début du XXe et perçu comme un refuge. En collaboration avec Michel Rémon, nous étudions également la réfection de l’hôpital Édouard-Herriot de Lyon. Ce site formidable est malade du cœur, l’enjeu consiste à réussir la greffe de sa réappropriation. J’ajoute que je suis très attaché au petit projet du four à chaux (2) de Cons-Saint-Colombe (74), pour lequel nous avons reçu le prix du patrimoine Rhônalpin en 2006. www.architecte-chatillon.com

48

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 48

28/10/13 12:14:55


03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 49

28/10/13 12:14:56


   

CRÉA– TEURS    

        03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 50

28/10/13 12:14:56


FABRICE BOLENOR

créateurs dans le ton

1.

FABRICE BOLENOR PLEIN SUD © DR

2.

©  DR

© DR

Nadine Fageol

Année faste pour l’architecte d’intérieur qui vient de rejoindre le groupe Sud. Dans la foulée, il livre la mutation de l’ex Rue le Bec en Selcius et donne une nouvelle dimension à l’épicerie fine avec C Gastronomie. Orientation. “J’avais envie de travailler sur des bâtiments de plus grande ampleur”, ceci expliquant cela, Fabrice Bolenor vient de créer le département architecture d’intérieur & design du groupe lyonnais Sud qui au passage entre dans le top 10 des agences d’architecture françaises et s’offre une adresse parisienne depuis son récent rapprochement avec l’agence Monce-Nordemann. En ce moment il procède à l’agencement du nouveau siège de Sixième Sens Immobilier et planche sur la prochaine brasserie du groupe Bocuse à Écully. À l’actif de ce garçon qui a gagné en aisance mutine, des réalisations haut de gamme pour les particuliers très discrets ce qui explique qu’il a conquis sa notoriété avec l’agencement d’établissements recevant du public dont les différentes versions du restaurant Nicolas Le Bec rue Grolée puis au Confluent. Rebondissement, JeanChristophe Larose après avoir racheté le vaisseau au Confluent, le sollicite pour opérer la mutation des Salins en Selcius (2). Une décision pertinente car si un homme connaît le mastodonte c’est bien lui. Résurrection du fumoir dans la serre, création du café devant la boulangerie, agrandissement de la mezzanine… Il y avait fort à faire et ce fut fait en un été. Le plus important étant de gommer l’aspect “rue” sans perdre une once de cachet. Le Selcius gagne en intimité par le jeu de la transparence de claustras en métal en guise de cloisons déterminant une salle de restaurant plus confortable qui ouvre au sud sur le nouveau bar lounge. À ce niveau, le bar gagne une cabine DJ au pied de l’escalier. La coursive longeant les cuisines hérite de tables d’hôtes permettant aux convives d’observer le nouveau chef Manu Viron à l’œuvre. C’est tout le talent de cet architecte que d’avoir su répondre à l’enjeu de faire évoluer l’endroit sans le dénaturer… On peut découvrir une autre phase de son talent avec le C Gastronomie (1), rue Childebert, où il opère dans un tout autre registre dressant un monochrome blanc ponctué de niches apparentes ou incurvées dans les cloisons et au beau milieu un îlot desservant de chaque côté pâtisserie et partie traiteur. Deux lustres aériens apportant un zeste de poésie dans l’épicerie fine la plus novatrice de la ville. Enfin on va suivre son parcours chez Sud sachant que si les architectes construisent de belles enveloppes, lui en peaufine le contenu. “Ce qui est génial, c’est de pouvoir opérer en amont dès la conception. Que l’immeuble se projette à l’échelle d’une famille.”

FABRICE BOLENOR – SUD, PÔLE DESIGN D’INTÉRIEUR – 27, RUE JOANNÈS-CARRET – LYON 9 e – TÉL. 04 78 64 07 07 – FABRICE@FABRICE-BOLENOR.COM

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 51

51 28/10/13 12:15:07


BERTILLE & MATHIEU

créateurs dans le ton

© DR

©   DR ©  DR

Estelle Coppens

© DR

BERTILLE & MATHIEU

JEUNES ET RÉFLÉCHIS Enthousiasmant duo franco-suisse installé à Lausanne, Bertille & Mathieu pensent leurs objets en termes de potentiel de sympathie, de charme et de longévité.

Cafetière et radiateur “Je crois que je rêve plus de rencontres avec des matières et des personnes qui ont un savoir-faire que d'un objet futuriste et révolutionnaire”.

De façon générale, un radiateur cherche à être caché et il fonctionne la moitié de l’année. Fort de ces observations, le duo franco-suisse Bertille & Mathieu a imaginé un modèle en fonte, coquet, polyvalent, se transformant en étagère ou en siège d’appoint grâce à sa surface plate. L’intérieur creux peut à loisir chauffer un plaid, des chaussons. “C’est une pièce de mobilier en soi. Nous avons décidé de l’assumer comme faisant partie intégrante de la maison, de le rendre sympathique”, explique Mathieu, l’élément suisse du tandem. Pour Bertille Laguet, 25 ans, et Mathieu Rohrer, 24 ans, “sympathique” ne signifie pas objet gadget prêtant à rire, mais bien objet charismatique, qui a de la personnalité, avec lequel il fait bon vivre. “Comme on choisit de vivre avec une personne, on choisit aussi les objets avec lesquels on vit. Il est donc important de prendre le temps de lui donner quelque chose de particulier. Leur sympathie, c'est peut-être aussi la trace de l'imperfection, celle de l’homme”, souligne Bertille. La recherche d’une esthétique “design industriel” comme aboutissement d’un produit n’est pas ce qui les fait vibrer. Ce qui compte à leurs yeux, c’est l’objet dans son environnement, ce qu’il dégage, ce qui rend possible sa longévité, le rapport à l’utilisateur. Bertille & Mathieu sont en effet attachés à l’idée d’un patrimoine gestuel, au fait de réfléchir à d’autres actions que celle d’appuyer sur un simple bouton pour transmettre une commande : “La manière d'utiliser l’objet est une expérience tout aussi intéressante que le résultat”, détaille Bertille. Leur cafetière à piston éclaire bien cette philosophie : “Une cafetière solo est moins bien qu’une cafetière pour quatre qui permet de partager le moment du café”. Bigre ! Il nous avait échappé qu’un géant du café avait transformé un rituel convivial en acte solitaire. De l’utilité sociale du designer…

BERTILLE & MATHIEU – BERTILLE LAGUET – RUELLE DU LAPIN VERT 2 – 1005 LAUSANNE – SUISSE TÉL. 0041 (0)78 723 37 90 (MATHIEU) ET 0041 (0)78 854 08 25 (BERTILLE) – WWW.BERTILLE-MATHIEU.CH

52

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 52

28/10/13 12:15:18


GUILLAUME LELASSEUX

créateurs dans le ton

© MISE EN SCÈNE MÉLANIE PELLETIER — PHOTO MICHEL GOIFFON

© DR

Charlotte Pidou

GUILLAUME LELASSEUX

CONCEPT SUSPENDU PARÉ POUR L’ENVOL Guillaume Lelasseux, bricoleur-né, a assemblé ses savoir-faire pour donner corps à Concept Suspendu, sa marque de fauteuils. Des cocons design qu’il façonne avec amour. Un jour, Guillaume Lelasseux transforme un vieux hamac en un fauteuil-nacelle hybride. Encouragé par son entourage, il aboutit au Chrysalide, un fauteuil en frêne massif, tissu et filet de catamaran, qui s’accroche où bon semble à chacun. Il crée ensuite le Beloua et le Nautile, des modèles inspirés de l’ammonite offrant une assise en bois cintré. Il rassemble ce petit monde sous la marque Concept Suspendu et va faire les présentations à Maison & Objet 2011, “où j’ai reçu un très bel accueil du monde du design ! " Le créateur installe donc un atelier-showroom à Novalaise en Savoie et réalise chaque pièce en fonction des commandes. “Je ne veux pas rentrer dans la grosse production et limite les modèles à 500 exemplaires. Quand j’ai une idée, je la croque, je conçois une maquette au 1/10e, pour trouver le point d’équilibre parfait, puis un ou plusieurs prototypes. Le but est bien sûr que ce soit esthétique et confortable. Je choisis des matériaux locaux, des bois nobles et résistants comme le chêne ou le frêne qui se cintre bien et possède de belles fibres.” Ce Parisien, qui a débuté sa carrière comme modeleur-maquettiste puis a réparé des planches à voile en Guadeloupe, a eu “une révélation” en voyant des charpentiers en pleine action en Haute-Savoie. Après la cime des maisons, il a opté pour les défis techniques de haut vol et exerce toujours son emploi de chef de chantier en travaux acrobatiques. En créant Concept Suspendu, Guillaume Lelasseux “réalise un vieux rêve”.

CONCEPT SUSPENDU – LE COLLOMB, 73470 NOVALAISE – TÉL. 06 62 16 35 42 – WWW.CONCEPTSUSPENDU.FR

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 53

53 28/10/13 12:15:25


BÉRENGÈRE DESMONNET

créateurs dans le ton

© DR

©   DR ©  DR

Estelle Coppens

BÉRENGÈRE DESMONNET L’ART DU CLAIR-OBSCUR SELON “UNE AUTRE IDÉE*” Bérengère Desmonnet exerce un métier assez rare. Elle est éclairagiste. Certains de ses confrères optent pour le terme de “lightening designer”, mais la jeune femme estime la formule trop ampoulée… Et non, la profession ne se cantonne pas au milieu du cinéma. Il y a 7 ans, cette ancienne étudiante en droit fonde Une autre idée*, bureau d’études qui se propose de mettre en lumière les intérieurs. Grâce à un père architecte, elle se sent comme un petit poisson dans l’eau dans le monde du bâtiment. “Je n’aurais pas su être architecte, la page blanche me glace. En revanche, j’adore composer des ambiances à partir d’une base de travail déjà définie, prolonger quelque chose qui existe déjà. C’est à ce moment-là que ma créativité s’enclenche”, confie la Lyonnaise qui est à la tête d’une équipe composée de six personnes, dont quatre spécialistes de l’éclairage. L’objectif est de créer un pôle de compétences capable de répondre à toutes les demandes et apte à développer différentes visions de l’éclairage. Le chiffre d’affaires – 1,6 million d’euros en 2012 et en hausse constante –, semble indiquer que la jolie brune est en bonne voie. “La mentalité a évolué, poursuit-elle. Chacun investit beaucoup plus qu’auparavant pour son chez-soi.” Pour Bérengère Desmonnet, la lumière n’existe pas sans sa part d’ombre. “Pour créer une belle lumière, il faut du noir. Suréclairer ne sert à rien, ça aplatit tout, cela débouche sur des lieux qui manquent singulièrement de vie.” Or, tout l’enjeu consiste à fabriquer un cocon. Plusieurs architectes d’intérieur font appel à ses services, lui laissant plus ou moins de latitude suivant leur sensibilité à cet aspect de l’habitat, notamment Hervé Moreau qui ne tarit pas d’éloges sur sa patte. De grandes chaînes d’habillement et chaussures lui ont aussi confié le design lumière de leurs boutiques. Mais Une autre idée* éclaire aussi la lanterne des particuliers : “Nous sommes grossistes, nous ne faisons pas payer le service de la réflexion, seulement les équipements luminaires”, précise la PDG.

UNE AUTRE IDÉE* DE L’ÉCLAIRAGE – 41, RUE VENDÔME – LYON 6e – TÉL. 04 77 23 34 06

54

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 54

28/10/13 12:15:32


03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 55

28/10/13 12:15:38


HERVÉ MOREAU

créateurs dans le ton

1.

HERVÉ MOREAU MANIACO-DÉCO

© DR

© DR

Nadine Fageol

© DR

La création de son showroom professionnel ne laisse plus aucun doute, le double gagnant de Lyon Shop Design est adepte d’extrême précision.

2.

Grand gaillard calme, dès que l’on parle architecture d’intérieur Hervé Moreau s’excite comme un gamin devant un jeu vidéo. Dans la minute il faut le suivre, observer, l’écouter… Prendre des notes m’enfin pas le temps. Il jubile. Avec son tout nouveau showroom, il tient un outil extra permettant enfin de montrer de visu à la clientèle son, pardon ses, savoir-faire et celui de ses fidèles partenaires de chantier, plaquistes, menuisiers… qui disposent désormais du lieu à titre de vitrine professionnelle. D’un côté ses bureaux, de l’autre bibliothèque, salon, cuisine et salle de bain en fonction, ont été conçus à l’image de l’appartement modèle de ses rêves. Dans le monde merveilleux de cet architecte d’intérieur, rien ne dépasse, tout est lisse à commencer par les boiseries de noyer. Planquer, dissimuler, sa marotte, son pêcher mignon, sa poire pour la soif. Le luxe ici exige le détail invisible élevé au rang de noria car tout y passe. Dans le bureau, ce sont les unités centrales des ordinateurs maintenues au frais dans le bloc climatisation. Les radiateurs derrière un bloc, coordonné aux boiseries, rayé de persiennes. À elle seule, la porte entre cuisine et bain rivalise d’astuces, joint isolant phonique, serrure magnétique et charnières logées entre l’élément et la cloison. “Produit industriel moche”, la bouche de VMC aboutit dans le faux plafond aux replis ajourés. Tout aussi intéressant, un panneau démontable dans l’îlot de la cuisine donne accès immédiat au dépanneur à l’arrière du frigo ! On vous fait grâce des installations lumineuses et de la commande centralisée sur tablette intégrée dans les boiseries. Il pense à tout… Chaque chantier est studieusement photographié, au besoin ces archives sont projetées sur écran géant afin d’expliquer les mises en œuvre. Une exigence qu’il explique par sa passion pour son métier. Dans le passé, le tout jeune menuisier rencontre sur un chantier à Montpellier un architecte d’intérieur ; intrigué par ce métier inconnu, il s’informe. En rentrant à la maison il annonce à ses parents sa décision de reprendre les études. Le grand public peut découvrir son travail à la Brasserie des Halles 9 (1) à Tassin et à la boutique The Royal Racer (2). Le particulier apprendra qu’il n’hésite pas à faire tailler les arbres pour ouvrir une vue sur Fourvière au loin. Lors de la livraison d’un chalet à Megève, Moreau et son équipe ont accueilli les propriétaires avec un sapin de Noël ! État d’esprit.

CABINET HERVÉ MOREAU – 54, RUE DE MARGNOLLES – 69300 CALUIRE-ET-CUIRE – TÉL. 04 72 27 01 65

56

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 56

28/10/13 12:15:49


SAXBRIDGE Chaussures TOD’S SERGIO ROSSI GIORGIO ARMANI BALENCIAGA SARTORE

Sacs

GIORGIO ARMANI EMPORIO ARMANI SERGIO ROSSI

Prêt-à-porter

BOUTIQUE CHAUSSEURS 9 rue des Quatres Chapeaux 69002 Lyon Tél. 04 72 41 70 16

ARMANI PAUL SMITH RALPH LAUREN PHILOSOPHY ALBERTA FERRETTI ALLUDE SEVEN

BOUTIQUES MODE Angle av. Maréchal de Saxe et cours Franklin Roosevelt 69006 Lyon Tél. (8 F. Roosevelt) 04 78 24 91 83 / 04 78 24 79 02 Tél. (2 av. Maréchal de Saxe) 04 72 74 20 36

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 57

28/10/13 12:15:49


EMMANUELLE DRAPIER

créateurs dans le ton

© DR

© DR

Estelle Coppens

EMMANUELLE DRAPIER CRÉATIONS BON RÉINTERPRÈTE LE PASSÉ Faire d’éléments épars une pièce de mobilier harmonieuse : c’est dans cette composition à partir d’objets et de matériaux anciens métamorphosés que la créativité d’Emmanuelle Drapier s’épanouit. Étrennée il y a un an, son activité de création de mobilier – que de la pièce unique et beaucoup de sur-mesure – a déjà conduit par deux fois cette architecte d’intérieur de formation au salon Maison et Objet. Hasard ? Bonne fortune ? Pas tout à fait. Plutôt l’aboutissement d’une trajectoire qui l’a menée de Paris, à l’Arabie Saoudite en passant par le Liban, la Grande-Bretagne et la Lettonie, tantôt comme décoratrice globetrotter pour la galerie parisienne Joseph Karam, tantôt comme responsable des mises en ambiance des différents points de vente Grange. “Créations BON, c’est l’addition de mes expériences, de mes passions pour la décoration et pour le mobilier, sans les contraintes dont je ne voulais plus. J’en étais arrivée au point où il me fallait mettre en avant en mon nom les idées que j’avais eues.” Chez Interior’s, la tout juste quadra voit des meubles se patiner au kilomètre. Chez Grange, elle comprend comment se ganse le cuir. “J’avais emmagasiné tout ce savoir sans m’en rendre compte. Je me suis dit que l’heure de la mise en pratique était venue ! ” Cette mère de deux enfants s’exclame alors : “C’est bon, voilà ce que je veux faire ! ” La petite entreprise était baptisée. Ses créations, à l’indéniable touche féminine, ont un commun de posséder une ossature en acier sur laquelle se greffent des composants chinés et un soupçon de neuf. Aux Puces du canal où Emmanuelle Drapier dispose d’un local de 2011 à 2013, elle noue des contacts privilégiés avec des brocanteurs qui lui fournissent l’essentiel de sa matière première. Autodidacte convaincue, la jeune femme apprend à souder l’acier, à lui donner diverses patines. Les panneaux, cloisons et tiroirs en bois récupérés sont redimensionnés par ses soins. Afin d’obtenir de la couleur et des motifs (pois, rayures) sur une surface solide et lavable, elle décide de nimber de résine tissus d’éditeur et cuir. “On dirait du vintage mais en fait, ça ne l’est pas du tout”, résume-t-elle.

CRÉATIONS BON – CREATIONSBON.CARBONMADE.COM

58

EGOLAREVUE STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 58

28/10/13 12:15:53


A

ISI

R

M

PL

AN

CE

DE S

SA N

TE

N IG

O PERF

R

Du 6 au 10 novembre 2013 Venez découvrir les solutions de spa Jacuzzi®

Flow Spa Jacuzzi® par Daniel Libeskind

S A L L E S

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 59

Jacuzzi®, partenaire du

D E

B A I N S

> Espace New Deal I Garage Citroën, 35 rue de Marseille I Lyon 7 > Boutique Jardin Avec Vues, 41 rue Auguste I Comte Lyon 2

E T

S P A S

28/10/13 12:15:55


BASE

créateurs dans le ton

Charlotte Pidou

© BASE

© BASE

BASE FONDUS DE PAYSAGES

1.

© BASE

Acronyme de Bien aménager son environnement, Base est l’agence de 3 paysagistes. Ils font partie de la génération qui “lit les paysages” pour y réaliser les projets ad hoc. Exemples : le parc Blandan ou une séquence des Rives de Saône.

2.

1. Aire de jeux de Belleville, Paris. Un parcours d’escalade innovant réalisé en bois et adapté à différentes tranches d’âge. 2. Parc Blandan, Lyon 7e. Reconversion de l’ancienne caserne Sergent Blandan en un poumon vert urbain. L’histoire sert de cadre aux nouveaux usages de loisirs.

À peine sortis de l’École nationale supérieure du paysage de Versailles, Bertrand Vignal, Clément Willemin et Franck Poirier décident de joindre le professionnel à l’agréable et fondent l’agence Base à Paris, en 2000. Forts de leurs bagages en écologie, arts appliqués et agronomie, ces trois paysagistes DPLG misent sur leur complémentarité et leur approche singulière. “L’inexpérience laisse une certaine liberté, affirme Bertrand Vignal. Il faut être malin et faire confiance à la nature… On a intérêt à ne pas vouloir tout contrôler.” L’ingéniosité est ainsi devenue leur marque de fabrique et les parcs, leur cœur de métier. “Le parc doit activer l’imaginaire, on a toujours envie de remettre le récit au centre de ces lieux changeants. Tout le monde veut des espaces verts mais les budgets ont diminué, d’où le développement de techniques extensives. On travaille très en amont avec les urbanistes et architectes pour ressentir comment vivre les quartiers. La vraie HQE (haute qualité environnementale) c’est de savoir s’adapter à l’extension de la ville et voir loin.” Pour mieux “lire”, justement, les villes et leur environnement, le trio a ouvert une agence à Lyon en 2008 et une autre à Bordeaux en 2012. Parmi les projets décrochés : le parc Blandan, récemment inauguré, pour lequel l’équipe s’est imprégnée de l’histoire pour en réinventer une et le Chemin nature des Rives de Saône, exemple emblématique de leur volonté de faire cohabiter usages et nature.

BASE – 21-23, RUE D’ALGÉRIE – LYON 1er – TÉL. 04 81 91 60 87 - WWW.BASELAND.FR

60

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 60

28/10/13 12:16:01


03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 61

28/10/13 12:16:01


© DR

1.

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 62

28/10/13 12:16:09


intérieurs

SAGA Claire Blanchard

Bisson Bruneel, © DR

2.

un demi-siècle de fibre créative Faut-il avoir la fibre pour réussir en matière textile ? La saga Bisson Bruneel tend à le démontrer. En 50 ans d’existence, tous les descendants de François Bruneel, co-fondateur historique, ont participé à l’aventure de cette référence en matière de tissus d’ameublement. Retour sur l’histoire d’une marque lyonnaise dont la force réside dans la faculté à innover sans jamais renier son ADN.

© DR

3.

1. Rideau en velours 100 % mohair et broderie fil chenille 2. Yann Bruneel, directeur, et Jérôme Bruneel, directeur artistique 3. Frappe de galet avec transfert noir

“Allez chez Bisson Bruneel parce qu’ils sont contemporains !” Alors que la marque aux initiales mythiques se fait une réputation dans les années 60, c’est ainsi que les tapissiers en parlent. À cette époque, François Bruneel, le père de Jérôme, tient une boutique de décoration cours Lafayette. Si son propre père André possédait avant lui une boutique de linge de maison Les Tissages du Nord, rue de Bonnel, pour aider les jeunes mariées à préparer leur trousseau, François et sa femme – surnommée P’to – se spécialisent dans la vente de textiles, plaids, coussins et voilages suédois hyper contemporains. La clientèle s’arrache ces voilages en grande largeur dans des coloris variés, au point que les Suédois proposent au couple la distribution exclusive pour la France. Pour poursuivre son activité de commerce, François s’associe avec son beau-frère Jean Bisson, lui-même petit-fils d’un courtier en soie lyonnais. La société Bisson Bruneel est créée rue Vendôme à Lyon en 1963 et ne se départira plus jamais de sa signature Décoration Contemporaine. Dans une recherche constante de produits novateurs et de grande qualité, François Bruneel s’attache la confiance de grandes marques étrangères. “On n’est jamais tombé dans le tissu classique”, aime à rappeler Jérôme. Après les voilages Svensson, la maison représentera Almedhals et Stromma en Suède, Taunus en Allemagne et Ploeg en Hollande, dont elle deviendra pour la plupart le distributeur exclusif. L’affaire prospère et se fait un nom sur le marché des tissus d’ameublement haut de gamme. La saga Bisson Bruneel étant avant tout celle d’une famille, les deux fils aînés, Éric et Damien, entrent naturellement dans l’entreprise après leurs études, tandis que Jean Bisson, l’associé et frère de P’to, quitte la société pour reprendre SA Bisson, l’entreprise familiale qui importe de la soie. Bisson Bruneel poursuit son développement et ouvre son premier showroom à Paris en 1978, place des Victoires. L’éditeur signe des exclusivités avec certains de ses clients et ses tissus sont représentés par des tapissiers de la France entière. La société participe aux grands salons – Biennale des Éditeurs de Tissus, Scènes d’intérieur… – et compte une clientèle étrangère toujours plus nombreuse. Quelques années plus tard, Éric décide de suivre sa passion pour la voile tandis que son frère Damien devient tapissier décorateur sous sa propre enseigne, L’Atelier Damien Bruneel, située aujourd’hui encore à la même adresse que le siège historique, rue Vendôme.

EGOLAREVUE STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 63

63 28/10/13 12:16:19


intérieurs

SAGA

Nouvelle génération, nouveau départ

En 1991, la guerre du Golfe sévit et l’économie mondiale est mise à mal. François et sa femme proposent à leurs cadets, Karine et Jérôme, de reprendre les rênes de la société. Karine, jeune juriste tout juste diplômée, et Jérôme, architecte d’intérieur freelance formé à l’école Boulle, acceptent de relever le défi avec de nouvelles idées : créer et distribuer leurs propres tissus et développer les produits finis ou semi prêts à poser. À une époque où le métier de tapissier tend à disparaître au profit des boutiques de décoration, l’idée s’avère géniale. Les rideaux, stores, plaids et coussins se vendent comme des petits pains et redonnent des couleurs au chiffre d’affaires. La marque assoit sa notoriété en restant fidèle à son ADN : des tissus naturels d’une grande qualité, une large gamme d’unis qui se déclinent aussi avec des motifs géométriques, des broderies, l’inclusion de nouvelles matières comme les fils polyesters brillants ou mats sur des tissus dits nobles. Draps et voiles de laine made in France, lins en provenance de Belgique et autres tissus en abaca (fibre de bananier des Philippines) “Au total, 50 collections pour 977 références, sans compter les collections que l’on fait broder dans le Nord”, précise Jérôme. À l’aube du xxie siècle, Karine s’envole vers de nouvelles aventures et c’est le benjamin, Yann, qui à son tour, fait son entrée dans la société familiale. Si la force d’une marque réside dans sa faculté de répondre à une tendance de consommation, c’est précisément là que Bruneel s’illustre. Les architectes et décorateurs d’intérieur deviennent les principaux prescripteurs des tissus d’ameublement ? Jérôme les invite à partager un moment convivial, gourmand et privé dans leur unique et récent showroom parisien, place des Vosges, autour d’un déjeuner. Le marché se développe en Asie, Russie et Extrême-Orient ? Le choix de leur présence sur le Salon du meuble de Milan ainsi que sur le premier Maison & Objet Asie en mars prochain s’impose comme une évidence. Les consommateurs se déplacent moins ? Le site internet est intégralement repensé. La pérennité d’une entreprise se jaugeant aussi à la pertinence de ses innovations, Bisson Bruneel n’a manifestement rien à craindre. Grâce à un récent partenariat avec un miroitier, leurs tissus sont désormais intégrés entre deux plaques de verre qui se déclinent en tables, portes coulissantes, cloisons de bureaux… Et demain, ils seront pressés sous résine !

© DR

1.

© DR

2.

3. 1. P  anneaux coulissants en fibre naturelle 100 % Abaca, coloris taupe et tissus en lin brodé en fil de cuir 2. S  tores Américan en fibre Abaca et en rayure, coussins de sol en lin enduit 100 % lin © DR

3. R  ideaux tête œillet en lin & raphia. Store dit « London » avec des œillets en lin & polyester transparent.

64

EGOLAREVUE  STYLE 06

03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 64

28/10/13 12:16:32


03_EGOSTYLE06_p33a65.indd 65

28/10/13 12:16:33


intérieurs

UN CHÂTEAU DANS LES VIGNES Estelle Coppens | Studio Erick Saillet

© Studio Erick Saillet

UN CHÂTEAU DANS LES VIGNES 66

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 66

25/10/13 14:42:56


UN CHÂTEAU DANS LES VIGNES

© Studio Erick Saillet

intérieurs

Le caveau de dégustation et le chai du Domaine du Monteillet (42) frappent par leurs formes contemporaines en osmose avec le paysage dans lequel ils s’enracinent. Visite en images d’un château du xxie siècle respectueux du passé comme de l’environnement, et soucieux d’harmonie. Sa silhouette crénelée se détache du ciel azur. Les vignes semblent lui lécher les pieds, avant de dévaler vers le Rhône. Perché sur un piton rocheux, rien ne semble pouvoir l’ébranler. Il se dégage du château du Domaine du Monteillet une force indéniable. Peut-être est-il dépositaire d’un peu de la magie des druides ; la présence de cupules opérées dans le rocher semble indiquer un ancien lieu de culte. Ici, le terme panorama prend tout son sens : au premier plan, le Rhône, les Alpes du Nord ; le Mont-Blanc à l’est ; le Vercors au sud-est ; le Mont Pilat à l’ouest ; les Monts de l’Ardèche au sud. Nous sommes sur les hauteurs de Chavanay, dans le département de la Loire, à dix kilomètres du vignoble de Côte-Rôtie. En 1999, Stéphane Montez reprend l’exploitation viticole avec la ferme intention de lui donner une nouvelle dimension. Acte I : le domaine est planté de 7 hectares de vignes. Il en ajoutera vingt : Côte-Rôtie, Condrieu, Saint-Joseph. Acte II : se doter d’un nouvel outil de travail. Créer un chai d’une part, et un espace de dégustation doté d’un certain panache d’autre part, pour la clientèle, étrangère notamment. “Je cherchais à faire le château du xxie siècle”, explique Stéphane Montez, représentant de la 9e génération de viticulteurs. “C’est-à-dire réactualiser ce bâtiment imposant, dominant et composé d’une tour.” C’est là qu’entrent en scène les architectes Guillaume Pilon et Thomas Fayolle, spécialistes en création, restructuration et extension de domaines viticoles. Dans leur pratique, ils sont convaincus que “Tout gaspillage de matière et d’espace est un échec”.

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 67

67 25/10/13 14:43:06


UN CHÂTEAU DANS LES VIGNES

© Studio Erick Saillet

intérieurs

© Studio Erick Saillet

1.

2.

1. La pente du terrain est relativement douce sur sa partie haute, puis elle s’incline fortement vers la vallée. Le rez-de-chaussée forme le socle du projet. Il abrite le caveau de dégustation de l’exploitation où sont accueillis les clients. Les différents vins s’offrent au palais des amateurs, au cœur des vignes, à l’endroit même où ils ont été fabriqués. 2. Le choix des ouvertures, pour le château comme pour le chai à barriques, n’est pas anodin non plus : les meurtrières permettent d’adopter un langage architectural ancien et laissent entrer la lumière, mais pas la chaleur. Le vin se trouve ainsi idéalement à l’abri des variations de température. Ces percements en longueur répondent également bien à la verticalité des poteaux et des rangs de vignes.

68

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 68

25/10/13 14:43:19


1.

UN CHÂTEAU DANS LES VIGNES

© Studio Erick Saillet

intérieurs

1. Des Compagnons se sont livrés à un travail de taille et de calepinage de la pierre extrêmement précis afin de retrouver l’élégance et l’intelligence des appareillages vernaculaires.

© Studio Erick Saillet

2. Les blocs de calcaire qui composent les trois-quarts du chai proviennent de la carrière de Beaulieu (34). Un choix fort. Guillaume Pilon et Stéphane Montez ont visité plusieurs constructions datant d’avant 1900 restées en très bon état. “J’ai voulu penser à l’avenir, en optant pour un bâtiment susceptible de traverser les siècles”, souligne le propriétaire exploitant.

2.

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 69

69 25/10/13 14:43:31


UN CHÂTEAU DANS LES VIGNES

1.

2.

© Studio Erick Saillet

© Studio Erick Saillet

intérieurs

1. Les percements verticaux ont de nombreuses vertus : ils cadrent les vues sur le paysage, “je ne quitte jamais de l’œil mes vignes”, se félicite Stéphane Montez. Ils créent en outre des jeux d’ombre et de lumière sur la façade. La toiture est composée d’une charpente en bois, dite “tenaille”, employée jadis dans les vieilles granges. 2. Afin de minimiser la hauteur et l’impact sur l’environnement, le chai se scinde en deux corps distincts accolés. Ces volumes simples et massifs sont inspirés des anciennes constructions agricoles. La pierre de taille non enduite se charge d’apporter de la noblesse à cet espace de production.

70

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 70

25/10/13 14:43:44


SIENNE  DESIGN,  C’EST AUSSI LE DIGITAL SITE WEB ET MOBILE – SOLUTION EMAILING COMMUNICATION SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

BRAKE FRANCE

L’ALEXANDRIN

PAGES MOBILE

SITE

ARAVIS

SITE + EXTRANET

TNP VILLEURBANNE

ATELIER    ARCHITECTURE    HERVÉ VINCENT

SITE +  DÉCLINAISON MOBILE

SITE + APPLI MOBILE

MUSÉE DES BEAUX-ARTS  DE LYON

SITE DÉDIÉ À LA  COLLECTION DU 20e SIÈCLE

GRENOBLE  ÉCOLE DE  MANAGEMENT SITE

SOWAN

SITE +  DÉCLINAISON  MOBILE

MENUISERIE JACQUES SITE

AGENCE DE COMMUNICATION PRINT + DIGITAL + ÉVÉNEMENT + OBJET

SIENNEDESIGN.COM

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 71

CONTACTEZ-NOUS 04 72 90 87 87

25/10/13 14:43:45


© Studio Erick Saillet

Propos recueillis par Fanny Pincanon

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 72

1.

25/10/13 14:43:46


intérieurs

MAISON GOURMANDISE Estelle Coppens | Studio Erick Saillet

© Studio Erick Saillet

maison gourmandise

1. Élément décoratif de tempérament et gageure technique, la flotte de lames en Corian® a bien failli rester à l’état de dessin.

On doit cette maison contemporaine avec supplément d’âme, baptisée Chipster blister, à Au*m et à la flamme de Pierre Minassian. Il aura fallu beaucoup d’opiniâtreté et un peu d’huile de coude pour que cette habitation racée aux lignes minimalistes s’enracine dans les Monts d’Or. Mais le monolithe de béton blanc et de béton noir, à double porte-à-faux, est en lice pour le prix Archinovo. Joli pied de nez à l’adversité. La façade sud est entièrement vitrée. Dans de telles dimensions, les vitrages ne sont pas fabriqués en France. L’équipe de deux architectes de l’agence Au*m, emmenée par Pierre Minassian, se les procurera à l’étranger. Quant au rideau de formes elliptiques qui protège les baies en verre de l’étage, son financement a demandé de la créativité. Ce moucharabieh contemporain en Corian®, qui permet à l’intérieur de la maison de conserver un cadre visuel maximal tout en réduisant l’impact solaire, a été offert in extremis par le groupe suisse qui a mis au point le matériau, afin d’illustrer toutes les possibilités d’usage. Mais c’est ensuite la mise en place de l’habillage qui pose problème : les entreprises renâclent à se mesurer à l’exercice. Passionné et bricoleur, Pierre Minassian, épaulé par un collègue, se charge de hisser le paravent ajouré. Une semaine de travail plus tard, la chose est réglée. “Il est important à nos yeux de conserver un aspect artisanal dans le métier ; c’est ainsi qu’il est possible de proposer des choses différentes”, considère Pierre Minassian.

Prouesse technique La structure du logis tout en équilibre a réclamé doigté et technicité. “Nous avons poussé au maximum les capacités structurelles du béton afin d’obtenir l’effet le plus fort et le plus harmonieux possible”, poursuit-il. Ainsi, au-dessus du séjour, le porte-à-faux court sur  mètres. Une seconde avancée de béton surplombe la partie nuit, à l’étage. “C’est une prouesse de construction”, se félicite l’architecte de  ans. D’ailleurs, durant les travaux de maçonnerie, des hommes de la partie viennent étudier de plus près la dextérité du Meilleur Ouvrier de France Bertrand Duron, à la manœuvre sur le chantier, ce qui en dit long sur l’originalité du projet. “Ce genre de construction réclame  mois de plus qu’une maison classique. Pourtant, le chantier n’a duré que  mois”, souligne Pierre Minassian. D’autant que la Chipster blister house, chauffée par géothermie, équipée de rupteurs thermiques et d’une ventilation à doubles flux, affiche d’excellentes performances environnementales. “Chipster Blister” ? Au fait, qu’a donc inspiré le qualificatif accolé à cette maison de  m2 ? Réponse : la forme ovale d’une gourmandise qui s’engloutit à l’apéro… Oui, le Chipster. Preuve qu’on a de l’humour dans les rangs d’A*um. Pierre Minassian Architecte 4 BIS, PLACE ROUVILLE – LYON 1er – TÉL. 04 78 28 80 35 www.pierre-minassian.fr – www.aum.fr

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 73

73 25/10/13 14:43:52


intérieurs

MAISON GOURMANDISE

1.

1. Toutes les suspensions de la maisonnée sont signées par le cabinet d’architectes. Pour Pierre Minassian, cela permet de prolonger, à l’intérieur, la recherche d’originalité et d’identité du bâtiment. 2. Une partie de la façade donnant sur la rue a été dévidée afin d’obtenir une sensation de structure. Cette frise, clin d’œil aux poutres en treillis, laisse entrevoir un patio, lequel draine la lumière vers le séjour et le niveau supérieur.

74

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 74

25/10/13 14:44:01


MAISON GOURMANDISE

intérieurs

2.

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 75

75 25/10/13 14:44:10


MAISON GOURMANDISE

intérieurs

1.

2.

1. Soixante coques d’argon acier brut verni, laquées de résine Corian® noire de 1 mètre 50 par 50 cm habillent la façade. Celle-ci est en béton, blanc à l’étage, noir au rez-de-chaussée, où l’on trouve notamment le garage, avec un rappel de noir dans le coin supérieur gauche de la maison. 2. Le moucharabieh version revue et corrigée a plusieurs atouts : en plus de son rôle pacificateur des rayons du soleil, il produit d’inusités jeux d’ombres et de lumière. Par effet d’optique, l’interstice compris entre le vitrage des chambres et le débord agrandit les chambres. Cet interstice est d’ailleurs aménagé en coursive sur laquelle on peut déambuler. Enfin, les occupants, protégés par ce voile pudique, n’ont pas l’impression d’être “en vitrine”.

76

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 76

25/10/13 14:44:25


PHOTOGRAPHES - 31, RUE D’ANVERS 69007 LYON - TEL : +33 478 613 226 EMAIL : ERICK.SAILLET1@FREE.FR - SITE : STUDIO-ERICKSAILLET.COM

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 77

25/10/13 14:44:25


CHICS CÉRAMIQUES

collection

Estelle Coppens

CHICS CÉRAMIQUES !

photo © Norbert Eckstein  kunstauktionen-duesseldorf

© DR

1.

2.

Arnaud Trimaille et Bruno Dürr pilotent la galerie Collection of Design (COD). Spécialistes en mobilier du xxe siècle, le duo sait aussi repérer des valeurs montantes de l’art contemporain. Expert-consultant en céramiques françaises des années 50 auprès de l’étude Aguttes, Arnaud Trimaille livre à EGOLAREVUE quelques pistes pour choisir des pièces avec discernement et enthousiasme. Pablo Picasso a largement contribué à débarrasser la céramique de ses académismes, ouvrant la brèche pour de jeunes créateurs. Auparavant considéré comme mineur, en s’affirmant à la fois comme objet de sculpture et support de peinture, cet art a su attirer certains des plus grands créateurs du xxe siècle. Toutefois, le foisonnement et l’apparent éclatement de cette discipline, qui fabrique aussi bien des objets utilitaires que des objets décoratifs sophistiqués, ont toujours dérouté l’amateur, aujourd’hui, comme hier.

La céramique, c’est de l’art ?

© DR

3.

Naturellement ! C’est une œuvre, c’est de la sculpture. La céramique fait partie intégrante d’un décor, au même titre qu’un tableau ou un beau meuble. Ces objets portent la marque de la main de l’artiste ; ils maintiennent le lien entre le créateur et le processus de fabrication. Pour être céramiste, il faut être sculpteur, avoir des talents de coloriste : tout part de la terre, d’où l’incontestable noblesse. Au toucher, c’est beau, c’est tendre, même si l’objet est fonctionnel, il a de la noblesse. Céramique et arts de la table sont absolument indissociables. À vrai dire, chacun peut voir dans la céramique ce qu’il veut.

Quelles sont les grandes signatures ?

© DR

4.

Les géants de l’art moderne – Picasso, Dufy, Cocteau, Delaunay, Chagall… – constituent des valeurs sûres. Les œuvres du fécond Georges Jouve (1919-1964) bénéficient également d’une excellente cote. On peut aussi citer Jacques Ruelland, né en 1933, Jacques Blin, Gilbert Portanier, Valentine Schlegel (née en 1925), Guido Gambone (1909-1969), Suzanne Ramié (1905-1974, atelier Madoura, à Vallauris). Les tables de Roger Capron sont recherchées, à l’instar des pièces de grande taille de Pol Chambost. Un peu plus tard, un artiste comme Gérard Drouillet a créé des pièces très ludiques, pleines de bonne humeur.

Artistes 1. Jacques innocenti

3.  Picasso

2. Guido Gambone

4. George Jouve

78

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 78

25/10/13 14:44:31


CHICS CÉRAMIQUES

collection

1.

© DR

Dans la perspective d’un investissement, oui. Les céramistes signent souvent leurs créations à l’aide de sigles. C’est le cas de Ruelland et de Jouve, notamment. Si la céramique n’est pas signée, il convient de la faire attribuer. Afin d’être conseillé, l’acheteur peut s’adresser à des salles de vente, à des marchands qui ont pignon sur rue ou à des antiquaires spécialistes du xxe siècle.

© DR

Une céramique doit-elle être signée ? 2.

Que surveiller ? S’agit-il d’une œuvre unique ? À combien d’exemplaires l’œuvre a-t-elle été produite ? Il faut en outre s’assurer de l’absence de fêlures et de picassures. De plus, une pièce réparée a une valeur moindre qu’une pièce intacte. Et cette règle inclut les restaurations dites “invisibles” ou de “musée”. Par exemple, un Jouve de premier plan qui a fait l’objet d’une restauration, aussi soignée soit-elle, n’intéressera sans doute pas un collectionneur.

Et la céramique contemporaine ?

3.

4.

© DR

© DR

C’est tout aussi intéressant. À la galerie, nous présentons d’ailleurs le travail de Dominique Pouchain, installé dans la Drôme, qui, à l’image de nombreux céramistes contemporains a introduit le bronze dans sa pratique.

GALERIE COD 17, RUE DES REMPARTS-D’AINAY – LYON 2e Tél. 06 68 49 18 16 – 06 13 15 41 19 www.collectionofdesign.com

© DR

© DR

5.

Artistes

6.

1. Jacques Blin

4. Juan Miro

2. Jacques Ruelland

5. Valentine Schegel

3. Picasso

6. Roger Capron

EGOLAREVUE STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 79

79 25/10/13 14:44:34


MOTIFS

série

D'INSPIRATION Nadine Fageol

Retour en force du papier peint avec un conseil, le travailler sur une seule et unique cloison.

© DR

© Symons Hatton

1. 2. 3. 4. 01. ENCHANTEUR. Cocorico, l’élégant panoramique de la Forêt Enchantée imaginé par les Lyonnais de conceptUwall a été sélectionné par la créatrice Stella Cadente pour décorer le hall de l’hôtel Original à Paris.

02. CINÉTIQUE. Tendance forte que le motif cinétique noir et blanc proposé par Osborne et Little ; il habille magistralement un mur de façon quasi intemporelle un peu à la manière d’une écharpe.

Chez CONCEPTUWALL – 5, rue Mazard – Lyon 2e – Tél. 09 79 72 93 65

L’ATELIER DE L’ÎLE BARBE 7, grande rue Saint-Rambert – Lyon 9e – Tél. 04 78 83 50 08

© DR

© DR

Et, chez DORGA – 1, rue Tronchet – Lyon 6e – Tél. 04 78 94 02 56

03. TECHNICOLOR.Tendance cinétique toujours réinterprétée, cette fois en variation technicolor, le papier Circus édité par Cole & Son produit son effet. Chez RESSOURCE – 16, rue Auguste-Comte – Lyon 2e – Tél. 04 72 77 57 61

04. ENVOL. Absolument somptueux, avec la collection Volare, Elitis mise sur l’effet tacheté des plumes décliné en plusieurs coloris tous plus beaux les uns que les autres. Chez CLAUDE CARTIER DÉCORATION 25, rue Auguste-Comte – Lyon 2e – Tél. 04 78 62 86 20

80

EGOLAREVUE STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 80

25/10/13 14:44:47


série

MOTIFS D'INSPIRATION

© Grain de Sel

© Karl Anderson

5. 6. 7. 05. GRAIN DE SEL. Un coloriage géant de cinq mètres fort de 144 personnages qui ne demandent qu’à prendre des couleurs. Initialement conçu pour l’événementiel par les Lyonnais des Éditions Grain de Sel, à la demande générale le papier Chic-chic-chic existe désormais en version grand public !

06. BOTANIQUE Dans la grande mouvance “cabinet de curiosité” mâtinée de retour au naturel maîtrisé, des vols d’oiseaux aux planches de botanique l’équipe d’Epsilon s’inspire dans les collections Sandberg. Chez EPSILON – 3, place des Célestins – Lyon 2e – Tél. 04 78 37 57 15

Chez ENTRÉE EN MATIÈRE 5, rue du Chariot d’Or – Lyon 4e – Tél. 04 78 28 96 30

© Karl Anderson

Et chez DATTA – 10, rue du Griffon – Lyon 1er – Tél. 04 82 33 68 62

07. COLORIAGE. C’est bien connu les enfants adorent gribouiller sur les murs, voilà un papier ludique en guise de territoire d’exploration. En rouleau de 1,80 m x 1 m, coloriage géant Omy Design & Play.

Chez ENTRÉE EN MATIÈRE – 5, rue du Chariot d’Or – Lyon 4e – Tél. 04 78 28 96 30

LE BLOG DE MADEMOISELLE Tout nouveau, sur la toile Mademoiselle Papier Peint livre d’un ton alerte ses trucs et astuces en matière de décoration et plus spécifiquement ses trouvailles. Si le blog est à l’initiative de l’Association pour la promotion du papier peint, Mademoiselle reste cependant très libre dans ses propos. mademoiselle-papier-peint.com

EGOLAREVUE STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 81

81 25/10/13 14:45:00


embarquement immédiat

CABANES À BALI Nadine Fageol

CABANES À BALI BHOUTAN D’UN AUTRE TEMPS 1.

Le groupe Como vient d’ouvrir un hôtel boutique dans la vallée de Punakha sur les hauts plateaux himalayens du petit royaume qui a instauré la notion de bonheur national brut. Décalage. En Asie du sud, le petit royaume du Bhoutan est enclavé entre l’Inde et la Chine et plus exactement le Tibet au cœur de la chaîne himalayenne. Un paisible royaume qui, au Produit national brut, préfère la notion de Bonheur national brut, un indice exprimé à partir de quatre principes fondamentaux que sont croissance et développement économiques responsables, conservation de la culture bhoutanaise, sauvegarde de l’environnement et développement durable, l’ensemble placé sous une gouvernance responsable. Résultat, le tourisme y est volontairement limité au point que le voyageur doit acquitter une taxe équivalente à 100 dollars par jour. C’est dans cet autre monde, parlant parfaitement anglais cependant, que le groupe singapourien Como a ouvert en septembre dernier un hôtel boutique dans la verdoyante vallée de Punakha. Une petite unité de onze chambres fonctionnant en liaison directe avec l’Uma by Como déjà installé à Paro à cinq heures de route plus à l’ouest. Une aubaine qui permet au voyageur de combiner les deux destinations, Paro et Punakha faisant partie des trois vallées occidentales du pays avec Thimphu dans les hauts sommets himalayens perchées à plus de 2 500 mètres d’altitude.

82

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 82

25/10/13 14:45:02


embarquement immédiat

CABANES À BALI

Rêve à l’état pur, avec son architecture zen à partir de matériaux sobres, à Bali, l’Alila villas d’Uluwatu reçoit prix sur prix tout en renouvelant le genre hôtel résidentiel. Falaise. Depuis son ouverture fin 2009, l’Alila Villas Uluwatu n’en finit pas de susciter l’intérêt international. Unique hôtel parmi les 13 réalisations architecturales internationales sélectionnées en 2011, il remporte le prix international de l’excellence architecturale du Royal Institute of British Architects (RIBA). Le jury le décrit d’ailleurs comme “un casting étoilé de réalisations truffées d’imagination à couper le souffle”. Une conception innovante, associant design au respect de l’environnement, signée des architectes du Cabinet WOHA de Singapour, également reconnus toujours par le RIBA pour leurs travaux à l’École des Arts de Singapour. Ce prix est le dernier d’une série de distinctions remportée par l’Alila Villas Uluwatu, suite au prix très convoité du World Architecture pour la “Meilleure réalisation hôtelière” (Best Holiday Building) et la Palme d’Or pour le “Meilleur Design Hôtelier” (Best Hotel Design) l’année précédente. En effet, l’établissement est depuis entré dans le pré carré des plus beaux hôtels de monde pour son intelligence architecturale qui voit le design servir ici d’outil d’intégration à une nature ambiante de toute beauté. Il faut dire que tous les éléments sont réunis pour séduire le vacancier. Son implantation tout d’abord, à trente minutes de l’aéroport, il constituera l’étape d’entrée d’un séjour à Bali, la belle, réputée pour son climat en période estivale dépourvue de mousson. Sur la péninsule de Bukit, il siège au sommet d’une falaise au pied de l’un des plus beaux spots de surf de l’océan indien. Dés l’arrivée, l’Alila Villas Uluwatu captive le regard ; bar, restaurant logent dans d’aériennes cabanes ouvrant sur l’océan ou la végétation. L’ensemble ponctué de bassins tachetés de carpes à faire pâlir un éleveur japonais. Cette ambiance zen instaure aussi le concept d’un hôtel constitué de villas de une à trois chambres chacune ordonnancée autour d’un bassin de nage privé. Surmontée d’une cabane lounge, la spectaculaire piscine principale de 50 mètres de long semble se jeter dans le vide. C’est ici que se déroulent les cours de yoga. Pas de proximité invasive, ni de couloirs interminables mais un parcours dans une enfilade de “restanques” en pierres de Bali. Enfin, un spa de grande tenue complète cet établissement de très haut vol offrant une expérience authentique véritablement unique. 1. Au sommet du col, le temple domine la vallée inondée de rizières dans une symphonie verte

© Albert Lim Koon Seng

2. Inlassablement, le paysan brode les collines en un saisissant déluge de rizières à parcourir à vélo.

2.

© DR

2.

1.

1. Suspendue entre deux eaux, une des cabanes de l’Alila Villas Uluwatu, luxueux hôtel totalement “éco-friendly” situé à la pointe sud de l’île de Bali. 2. Au merveilleux climat balinais, l’Alila Villas Uluwatu ajoute une implantation à Jimbaran au pied de l’un des plus beaux spots de surf au monde.

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 83

83 25/10/13 14:45:05


CABANES À BALI

© Yaeko Masuda

embarquement immédiat

© Yaeko Masuda

1.

2.

1. Banquette les pieds dans l’eau, sun-beds enveloppés de végétation et cabane ombragée, exemple type de villa agencée autour d’un bassin de nage. 2. Des coussins dans la veine vintage apportent une touche cosy dans la forêt de banquettes dans l’extraordinaire cabane au bord de la falaise.

84

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 84

25/10/13 14:45:21


CABANES À BALI

© Yaeko Masuda

© DR

embarquement immédiat

© Yaeko Masuda

1.

© DR

© DR

2.

3.

1 & 2. Des jeux de transparences miroitant sur fond d’azur accueillent les arrivants depuis le living-room dans le lobby. 3. En balinais warung signifie restaurant, ici la salle des petits-déjeuners toute en lignes pures vivifiées par l’utilisation d’essences locales dans un esprit ethno-design.

© DR

4. Passage secret au détour d’une villa… Réserver la surprise à chaque instant, telle est la philosophie qui a gouverné la conception de cet hôtel niché entre océan et végétation tropicale.

4.

Contact Agence de Voyage KUONI-Lyon 14, rue de la Barre  –  69002 Lyon Tél. 04 28 00 02 95  –  Fax 04 72 41 76 93 kuoni.lyon@enseigne-kuoni.fr

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 85

85 25/10/13 14:45:29


NOTEZ

SORTEZ

Estelle Coppens, Nadine Fageol, Hélène Leclerc, Charlotte Pidou

10.NOV. > 20.DÉC.

© 6e sens

ART-TRIPPING LE VOYAGE AUX ENCHÈRES

Pour sa 2e édition, l’événement itinérant Design Tour explore les Territoire(s) et fait halte dans 5 villes pour propulser sous les regards ceux qui façonnent le lifestyle. L’étape lyonnaise invite curieux et connaisseurs au sein de l’emblématique garage Citroën pour apprécier des expositions axées sur l’innovation conceptuelle : le Carré Orange (la nouvelle génération) ; Homework, une école stéphanoise ; les labels VIA (produits issus d’une collaboration exemplaire et commercialisés dans l’année) ; Intérieurs Cuir ; Japan Best ; le Village des Créateurs hors les murs et Créad Home. Outre ce centre névralgique, la manifestation vit aussi au Village des Créateurs, aux Puces du Canal, dans 40 lieux formant un parcours surprenant et résonne aux 4 coins de la ville grâce aux conférences.  CP

© Sandra Matamoros

C'EST REPARTI 6 > 10.NOV. POUR UN TOUR

L’association lyonnaise Art-Tripping (dont notre photographe Sabine Serrad est un membre actif) a fait appel à 24 artistes français et étrangers pour créer une trilogie d’expositions sur le voyage. En lien avec la Biennale de Lyon, le dernier volet “Intime” s’installe à l’Épicerie Moderne du 10 novembre au 20 décembre. Pour clôturer cet événement, les artistes proposeront leurs œuvres aux enchères le 8 décembre. Une occasion rêvée de commencer ses cadeaux de Noël en douceur !  HL L’ÉPICERIE MODERNE CENTRE LÉONARD DE VINCI  –  PLACE RENÉ LESCOT  –  FEYZIN  –  Tél. 04 72 89 98 70 VENTE AUX ENCHÈRES LE 8 DÉCEMBRE ARC POINT TRAIT  –  21, RUE SAINTE-GENEVIÈVE  –  LYON 6e

DESIGN TOUR www.designtour.fr

JUSQU’AU

28.DÉCEMBRE © Philippe-Pétremant – les contrées nulles – Peter F, 2012 – courtesy galerie le réverbère, lyon

Philippe Pétremant fais son entrée au réverbère En résonance avec la Biennale d’art contemporain, la galerie Le Réverbère accueille Philippe Pétremant, artiste lyonnais, pour son exposition photographique Mort à crédit et en stéréo. Créatif, inventif et subtil, l’artiste diplômé de l’école des Beaux-Arts de Saint-Étienne a construit son parcours comme un film. C’est à vous, public, de vous faire votre propre scénario et de revivre un moment de cinéma : du générique aux dialogues sans oublier les effets spéciaux et les scènes haletantes. Le mieux c’est encore de venir voir…  HL GALERIE LE RÉVERBÈRE 38, RUE BURDEAU  –  LYON 1er  –  Tél. 04 72 00 06 72 DU MERCREDI AU SAMEDI DE 14 À 19 H OU SUR RENDEZ-VOUS

86

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 86

25/10/13 14:45:36


NOTEZ SORTEZ

JUSQU’À

FIN DÉCEMBRE

IL N'EST PAS TROP TARD POUR FILER À... MARSEILLE

Roquebrune-Cap-Martin, Cabanon, Le Corbusier 1949 © Fondation Le Corbusier_ADAGP, Paris 2013.

Marseille, capitale de la culture 2013, ce n’est pas fini ! Si vous ne vous êtes pas encore décidés à poser un pied dans la cité phocéenne, EGOLAREVUE vous propose une session de rattrapage, en commençant par le nouveau Musée d’histoire de Marseille, square Belsunce. Un petit détour à l’entrée du Vieux-Port, vous voilà en face du MuCem qui rend hommage aux civilisations méditerranéennes ; il faisait la couverture de notre dernier numéro. Puis rendez-vous à l’exposition consacrée au Corbusier, figure emblématique de l’urbanisme et de l’architecture de la ville (jusqu’au 22 décembre au J1 place de la Joliette). Pour finir, cap sur Arles pour découvrir l’Arte povera à travers les expositions de trois artistes : Giuseppe Penone, Michelangelo Pistoletto et Lee Ufan.  HL MARSEILLE-PROVENCE 2013 TOUS LES RENSEIGNEMENTS SUR www. mp2013.fr

Raphaëlle Ricol – Malgré la différence, 2009 – Acrylique sur toile, 97 x 130 cm © Raphaëlle Ricol – Photos : Philippe Fuzeau

JUSQU’EN

JANVIER

EXPÉRIENCES SENSORIELLES AU PLANÉTARIUM JUSQU’AU

6.JANV.2014

À TRIPLE TOUR LA COLLECTION PINAULT EN ¢ AMCB

EXCLUSIVITÉ À LA CONCIERGERIE Ouvert depuis le  octobre après plusieurs mois de travaux, le planétarium de Vaulx-en-Velin, nouvelle génération, frappe fort avec une installation temporaire appellée : X, Y, Z, T : paysages abstraits. Plongés dans le noir, les visiteurs découvrent un univers virtuel imaginé par deux artistes contemporains, Adrien Mondot et Claire Bardainne. Tout au long du parcours, les sens sont mis à l’épreuve. Cette exposition, c’est la rencontre avec une matière virtuelle numérique vibrante, éphémère et vous, spectateurs. Scotchant !   HL

Si vous n’avez pas le temps de vous rendre à Venise, optez pour un aller retour direction Paris. Le collectionneur a prêté une quarantaine d’œuvres au Centre des monuments nationaux qui les exposera à la Conciergerie jusqu’en janvier. Installations vidéo, peintures, sculptures, photographies, totalement inédites renvoient à toutes formes d’enfermement : pénal, politique ou encore psychologique et mental. Un thème qui fait écho à l’imposant lieu, qui dans le passé était un centre de détention.  HL

PLANÉTARIUM DE VAULX-EN-VELIN PLACE DE LA NATION – VAULX-EN-VELIN – Tél. 04 78 79 50 12 www.planetariumvv.com

CONCIERGERIE 2, BOULEVARD DU PALAIS – PARIS 1er – Tél. 01 53 40 60 80 OUVERT TOUS LES JOURS DE 9 h 30 À 18 H

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 87

87 25/10/13 14:45:40


12.JANVIER Gustave Serrurier-Bovy (1858-1910), salle à manger. Ensemble comprenant une desserte, six chaises, un vaisselier, une table. Vue d’ensemble avec buffet © Musée départemental de l’Oise/Jean-Louis Bouche

JUSQU’AU

L'IDÉAL ART NOUVEAU Le musée départemental de Beauvais fermé pour cause de rénovation, le Palais Lumière à Évian montre un de ses fonds majeur consacré à l’art nouveau. Au virage des xixe et xxe siècle, l’art nouveau, qui symbolise une époque heureuse, se caractérise par l’association de l’architecture fonctionnelle à l’esthétisme de décors prônant le retour à la nature. L’exposition dresse un parcours à partir de deux chefs-d’œuvre, la salle à manger du belge Gustave Serrurier-Bovy et son monumental buffet aux courbes puissantes qui va lancer la révolution art nouveau alors que la salle à manger du Français Henry Bellery-Desfontaines exposée dans sa configuration d’origine réunissant les décors peints par Henri Martin en marque la fin. Céramiques, toiles et pastels symbolistes, des portraits belle époque ou encore des œuvres nabis et post nabis ; à découvrir aussi l’incroyable cheminée signée Émile Müller présentée pour la première fois au grand public.  NF PALAIS LUMIÈRE QUAI ALBERT-BESSON – 74 500 ÉVIAN-LES-BAINS – Tél. 04 50 83 15 90

Joseph Cornell, Untitled (Tilly Losch), vers 1935 © The Joseph and Robert Cornell Memorial Foundation / ADAGP, Paris 2013 Photo © Mark Gulezian, QuickSilver Photographers LLC

NOTEZ SORTEZ

JUSQU’AU

10.FÉVRIER

NEW YORK DÉBARQUE À LYON L’exposition Joseph Cornell et les surréalistes à New York se penche sur l’œuvre d’un pionnier du collage, du montage et de l’assemblage, installé outre-Atlantique. De  à , le courant du surréalisme connaît en effet son apogée à New York. Considéré comme un électron libre de la mouvance, Joseph Cornell, disparu en , partage les honneurs avec des figures emblématiques du surréalisme comme Salvador Dali, Marcel Duchamp, Max Ernst, Man Ray, habitant eux aussi la Grosse pomme à cette époque. Ces regards croisés permettent de mettre en valeur les apports de l’artiste américain au courant surréaliste. Deux cents œuvres, dont des pièces majeures de Joseph Cornell (collages, pièces, boîtes réalisées à partir d’objets trouvés…), ont été réunies pour l’occasion.  EC MUSÉES DES BEAUX-ARTS DE LYON 20, PLACE DES TERRAUX – LYON 1er – Tél. 04 72 10 17 40 www.mba-lyon.fr

JUSQU’AU

Fauteuil Red and Blue chair de Rietveld Gerit © ADAGP

16.MARS HISTOIRE DES FORMES DE DEMAIN

88

Jusqu’au printemps 2014, le musée d’Art moderne de Saint-Étienne met à l’honneur sa collection de design. La première acquisition a lieu en 1986. 213 pièces ont été extraites d’un fonds composé de quelque 1600 objets. Les visiteurs pourront évoluer entre plusieurs modules présentant différents grands mouvements : L’art et l’industrie (1880-1900) ; Gerrit Rietveld, une épopée néoplastique (1918-1922) ; le mouvement moderne, la pureté dans le design (1925-1930) ; Alvar Aalto et le design scandinave, un modernisme humanisme ; Le Corbusier et Charlotte Perriand, rationalisation des espaces habitables (1950-1959) ; Prisunic, une époque consumériste (1964-1975), etc. Sain exercice de mise en perspective sur les traces de la genèse du design.  EC CITÉ DU DESIGN 3, RUE JAVELLIN-PAGNON – SAINT-ÉTIENNE – Tél. 04 77 49 74 70 www.citedudesign.com

EGOLAREVUE  STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 88

25/10/13 14:45:50


04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 89

25/10/13 14:45:50


ours

EGOLAREVUE STYLE

114, quai Pierre-Scize – 69005 Lyon Tél. 04 78 29 26 54 www.ego-larevue.com contact@ego-larevue.com Directrice de la publication/Publicité Éloïse Girault eg@ego-larevue.com Tél. 06 77 12 11 11 Assistée de Marjorie Vitetta marjorie@ego-larevue.com

Conseil éditorial Nadine Fageol nfageol@orange.fr Secrétariat de rédaction Françoise Malbosc fmalbosc.redaction@yahoo.fr Tél. 06 21 30 65 50 Rédaction Claire Blanchard, Estelle Coppens, Nadine Fageol, Vincent Feuillet, Nancy Furer, Hélène Leclerc, Sacha Legaly, Charlotte Pidou. Production photos Studio Erick Saillet, Marine Palayer-Scappaticci, Sabine Serrad Photographie de couverture Studio Erick Saillet Direction artistique Conception/Réalisation Sienne Design 56, av. Jean-Jaurès – 69200 Vénissieux Tél. 04 72 90 87 87 Fax. 04 72 90 87 92 www.siennedesign.com Impression Imprimerie Chirat 42540 Saint-Just-la-Pendue Le papier Hannoart Silk a reçu l’homologation du FSC (Forest Stewarship Council). Le bois utilisé pour fabriquer ce papier est issu de forêts gérées de manière durable et équitable.

RETROUVEZ

EGOLAREVUE

La reproduction même partielle des articles et illustrations publiés dans EGOLAREVUE STYLE est interdite

Chef de publicité Sacha Legaly sacha@ego-larevue.com Tél. 06    1

SUR FACEBOOK www.facebook.com/EGOLAREVUE SUR TWITTER

EGOLAREVUE STYLE

Éditée par les Éditions Rosely Capital de 10 000 € RCS Lyon 500 646 039 ISSN 2119-2979 Dépôt légal à parution

https://twitter.com/egolarevue EN KIOSQUE Dans une cinquantaine de points de diffusion en Rhône-Alpes.

Numéro comportant un encart de 20 pages consacré à la Galerie Nuances et Lumière entre la page 18 et la page 19.

90

EGOLAREVUE STYLE 06

04_EGOSTYLE06_p66a90.indd 90

25/10/13 14:46:00


00_EGOSTYLE06_couv.indd 2

25/10/13 13:33:28


00_EGOSTYLE06_couv.indd 1

AUDACIEUXURBAININNOVANTDÉCORATIONDÉCALÉARCHITECTUREARTDEVIVRELYON

Style. • HIVER  2013-2014 EGOLAREVUE

06

Style. EGO LA REVUE

06

HIVER  2013-2014

LYON – FRANCE

www.ego-larevue.com

25/10/13 13:33:25

Profile for Sienne Design

EGO STYLE n°6  

De jeunes talents designers qui privilégient usages et objet, usages et nature, se préoccupent davantage de la rencontre et de l’utilité...

EGO STYLE n°6  

De jeunes talents designers qui privilégient usages et objet, usages et nature, se préoccupent davantage de la rencontre et de l’utilité...

Advertisement