Issuu on Google+

CHOCOLATINES 16 nov 2011

Regard sur le futur des applis


Smartphones, un marché porteur Gartner prévoit un

milliard de Smartphones dans le monde pour 2013. Il existe un autre moteur important au développement du Smartphone : l’utilisation des réseaux sociaux. Mark Zuckerberg annonce que sur

600 millions d’utilisateurs, près de 200 millions se connectent via mobile.


Les applis…le vrai enjeu… Les ventes d’applications en France devraient être un peu infé rieures à 20 millions d’Euros en 2010, mais là n’est pas l’enjeu vé ritable : Plutô t que ré aliser un chiffre d’affaires complé mentaire, les grandes marques misent sur la fidé lisation de leurs clients sur le long terme et l’incidence indirecte sur leurs ventes.


Le dernier relevĂŠ GFK (mi-novembre 2010) montre que

le tiers des application s proposĂŠ es sur App store sont gratuites


Le cas d’i-Pollen

La première application mobile réalisée par DDB Health Paris


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Le cas d’i-Pollen


Mobile Health revendique un positionnement specialiste mobile pour la santĂŠ


Mobile Health revendique un positionnement specialiste mobile pour la santĂŠ


Mobile Health revendique un positionnement specialiste mobile pour la santĂŠ


Mobile Health revendique un positionnement specialiste mobile pour la santĂŠ


Mobile Health revendique un positionnement specialiste mobile pour la santĂŠ


Mobile Health revendique un positionnement specialiste mobile pour la santĂŠ


Mobile Health revendique un positionnement specialiste mobile pour la santĂŠ


Mobile Health revendique un positionnement specialiste mobile pour la santĂŠ


Mobile Health revendique un positionnement specialiste mobile pour la santĂŠ


Mobile Health revendique un positionnement specialiste mobile pour la santĂŠ


Le futur: les web apps


Le futur: les web apps


Le futur: les web apps


Le futur: les web apps


Le futur: les web apps


Le futur: les web apps


Le futur: les web apps


Le futur: les web apps


Le futur: les web apps

Ça, ce n’est pas un web app


Le futur: le marketing mobile Les services mobiles aujourd’hui disponibles sur smartphone sont un prolongement à part entière du web classique. « web en version petit écran » c’est l’utilisation nomade, le « web où que je sois ».


Le futur: les web apps La nouveauté la plus frappante et destinée à inonder le marché, est, en association avec le m-commerce, la Réalité Augmentée. La Réalité Augmentée consiste en la juxtaposition de données virtuelles sur le monde réel.


Le futur: la réalité augmentée


Le futur: la réalité augmentée


Le futur: la réalité augmentée


La nécéssité de l’approche multi-canale En effet, la multiplication des canaux contribue à complexifier la gestion et la straté gie marketing de l’entreprise, tout en lui fournissant de nouveaux leviers de productivité et d’efficacité . Selon Gartner, 11% des connexions se font via Parce que toutetlecette monde n’a pas un un terminal mobile part devrait dé passer les 2014. i-phone, ou50% unenAndroid, un iPad, un

Samsung Galaxy, etc…


…et le saga continue…


À vous de jouer…


Chocolatines2digital