Issuu on Google+

Auteur : Kyojin Concours : Sur le Voyage temporel

Le cœur a ses raisons, que le temps ignore. Dans une banlieue, où la vie s’écoule calmement, un jeune couple se réveille de bon matin à cause de la sonnerie d’un réveil. « Aaaah…Déjà l’heure de partir bosser, le temps n’est jamais avec nous quand on veut se reposé.. » Dit le jeune homme. « Tu devrais pourtant y être habitué, à ce réveil matinal ! » Réponds la jeune femme. « Hmm on dirait que non. Et comment vas-tu ma chérie ? » Demande le jeune homme. « Moi ça va comme tu peux le voir. » Dit-elle embrassant son fiancée. « J’ai remarqué. Bon en tout cas je passe me doucher avant toi ! Vous les femmes vous prenez trop de temps à vous préparer, c’est un grand mystère. » « Eh Jason ! C’est ce soit disant mystère qui font les hommes succombé devant les femmes pas vrai ?! » Demande t’elle. « ….Oui oui c’est vrai Océane, je te l’accorde » Réponds Jason. Après avoir pris le petit déjeuner et s’être préparé pour partir au travail, le jeune couple se dit au revoir par un bisou et un câlin et parti chacun à leur travail. Durant la journée, chacun travaillent de leurs côté et parlent de l’actualité et des loisirs avec leurs collègues de bureau. La journée de travail du couple finit, Jason appele Océane à la sortie de son travail. « Allo chérie ? Tu vas bien ? Tu es où en ce moment ? » Demande Jason. « Je vais bien mon amour, et en ce moment je suis dans un café avec les filles, je vais bientôt rentrée donc ne t’inquiète pas. » Réponds Océane. « D’accord ma chérie. A plus tard et fais attention. » Dit Jason avant de raccroché. Après être arrivé chez lui, Jason est aller se douché et prépare un bon dîner en attendant l’arrivée de sa dulcinée, mais l’heure passe et Océane ne montre toujours pas de signe de présence. Mais il se dit qu’elle doit être dans un embouteillage. Il se dirige vers la télé et l’allume, il passe les chaines jusqu’à trouver une chaine qui parle de « Voyage temporel » intrigué par ce documentaire il la regarde jusqu’au bout. A la fin ce documentaire, le journal du soir commençe, mais brusquement ce coup ci, il n’y a pas eu le générique du journal du soir ce qui l’étonne, la dame qui présente le journal semble bouleversée mais elle réussi à se reprendre et dis : « Bonsoir ! Un accident sans précédent est survenu sur la route des Champs Bleu, une voiture ayant perdu son contrôle a crée un grave accident, qui fit 3 morts et un blessé grave ; d’après les témoins le conducteur ayant causait ce grave accident, aurait brusquement perdu le contrôle et percuté une 4*4 venant de l’autre voie et la 4*4 aurait été encastré aussitôt par un camion qui était à l’arrière. D’après les dernières informations, le conducteur ayant causé cet accident serait mort sur le coup, et était accompagné d’une petite fille de 8 ans elle aussi morte sur le coup, dans la 4*4 se trouvait une femme qui malgré les efforts des secours finit par mourir suite à ses blessures, quand au conducteur du camion il a eu une grave commotion cérébrale mais ces jours ne sont pas en dangers……Blablabla….. » Suite à la nouvelle choquante qui vient de passer, Jason est perdu dans ses pensées, il se demande si cette 4*4 est celle de Océane, mais que Océane n’est pas la seule femme a roulée en 4*4, et pourquoi elle n’est toujours pas rentrée et le fait de s’être posé cette question il est pris d’un effroyable frisson, il ne peut enlever cette chose de la tête. Alors pour en être sûr, il décide d’appeler Océane, il se dirige vers son téléphone mais au


même moment, le téléphone se mit à sonner ce qui le fait paniqué un peu plus, il décroche et demande très vite : « Océane c’est toi ?! Dis-moi que c’est toi ?! » Sur un ton d’espoir mélangé à de l’inquiétudes. Mais le silence régne au bout du fil pendant quelques secondes, quand un homme avec une voix assez posée dit : « Monsieur Jason, c’est bien vous ? » « Oui c’est bien moi ! Qui êtes vous ? Et où est Aurore ?! » S’exclame Jason sur un ton d’angoisse. « Monsieur….Ce que je vais vous dire n’est pas quelque chose comme aime prononcer dans un hôpital, mais je suis navré de vous apprendre que votre femme est morte….. » Dis sur l’homme sur un ton de tristesse. « ………. » Jason. Aucun mot ne peut sortir de la bouche de Jason, car la nouvelle est trop dure à attendre qu’il ne peut prononcer aucun mot. L’homme reprend et dis : « Vous pouvez passer à l’hôpital de la Marina, nous vous attendrons et mes condoléances Monsieur. » L’homme raccroche, mais Jason toujours sur le choc de la nouvelle lui reste planté debout sans bouger, perdu dans ses pensées en écoutant la tonalité du téléphone, vide de sens comme sa vie en cet instant. A l’hôpital de la Marina, 30mn avant l’arrivé de Jason. Dans l’hôpital alors que les infirmiers, infirmières travaillent activement chacun de leurs côtés. Dans une salle très froide et sombre, où des corps inertes sont allongés sur des plateaux froids, comme le corps des morts dans cette salle, une personne étrangement habillée se tient devant le corps d’une femme, cette personne fixant la femme ne laisse paraître aucune émotion ou sentiment avant de dire : « C’est l’heure…Il est temps de commencer…. » Et de disparaître mystérieusement. Le plateau sur lequel se tenait le corps de la femme, il y a une pancarte au pied de la femme où il est inscrit : Madame Aurore Keyson, age 27 ans. Décedé suite à un accident voiture. Deux semaines plus tard. La maison de Jason est dans le noir total, tous les rideaux sont tirés pour ne plus laissé les rayons du soleil passés. Jason est affalé sur son canapé, il semble comme mort mais il ne fait que broyer du noir, depuis l’enterrement de Océane il y a 2 semaines, mais son patron lui a donné 3 semaines de congé pour se rétablir. Au lieu de cela Jason n’a fait que resté cloitrée chez lui, ne répondant presque jamais au téléphone il ne fait que se rappelé du jour fatidique de la mort de Océane, ce qui le plonge un peu plus dans la solitude et le désespoir mais de temps en temps il chuchote : « Khali…est t’elle vraiment ce qu’elle dit ? Eh ! Mais non ce n’est qu’une folle ! » Quelques jours plus tôt. Un groupe de personnes marchant sous une pluie battante, marchait lentement ils étaient tous habillés de noir et ne laissait paraitre sur leur démarches et expressions que de la tristesse. Ils suivaient une voiture qui roulait à une allure très lente ne laissant joué une musique sur lequel on ne peut pourrait pas danser. Après quelques minutes de marche, le groupe arrivait dans un cimetière dans lequel le silence régnait, Jason était devant avec les membres de sa famille et celle d’Océane. Les prières et derniers recueils près de Océane se fit dans la douleur et les larmes, Jason ne souhaitait pas pleuré devant sa famille, amis et collègue. La fin de l’enterrement arrivé, Jason était le seul restant devant la tombe de sa femme, et décidait de partir en se retournant il regardait le ciel et dit :


« Ma chérie…Si jamais je trouve un moyen de changé tout cela je le ferai. Je te le promets ! » En marchant en direction de la sortie du cimetière, il arrivait devant sa voiture et repensait aux derniers mots qu’il avait dit à Océane devant la tombe, mais sans raison il se rappelait du documentaire sur le Voyage temporel qu’il avait vu avant d’apprendre la terrible nouvelle. « Voyage temporel hein ? Est t’il faisable de faire une chose pareille ? Pour moi ce n’est que de la science fiction… » Se dit il. « En es-tu certain ?! » Jason sursautait et se retournait de suite pour voir d’où venait cette voix. Il vu que cette voix venait d’une femme, cette femme dégageait une aura assez mystique et elle était habillé de façon très étrange, elle portait une sorte de robe noir avec des motifs dorés dont il ne comprenait pas le sens et une capuche qui rendait son visage assez difficile à voir. « Qui êtes vous et que me voulez vous ?! » Demande Jason sur un ton un peu inquiet. « Si je te le disais tu ne me croiras pas, mais je suis venu pour toi car je sais que peux t’apporté quelque chose que tu recherches… » Réponds cette femme. « Que dites vous ? Ce que je recherche ? Qu’est ce que vous en savez ? » Réplique Jason. « Je sais que votre femme est morte et je peux vous aidé à la sauver…Mais tout dépendra de toi… » Dis la femme. « Ne déconné pas avec moi ! Je n’ai pas la tête à cela en ce moment ! Donc allez voir quelqu’un que vous pourrez extorquer ! » Réponds Jason sur un ton colérique. « Humm vous les humains, vous prenez toujours du temps à comprendre ce qui vous entoure et c’est ce qui amène à votre destruction. Avant de partir je m’appelle Khali et je suis la déesse du temps, souviens t’en ! » Dit la femme en s’éloignant. Aujourd’hui : Parc des cygnes. Jason se trouve sur un banc, il est dans un carrefour qui donne dans quatre directions et au milieu de ce carrefour se trouve une grande fontaine, dans laquelle des enfants jouent, non loin des mamans qui se parlent tout en surveillant leurs enfants, il y a aussi des couples qui font du jogging ensemble le sourire aux lèvres. Jason lui reste impassible devant la vie de ses personnes qui passent de bon moments, lui il n’a en tête que sa femme, de temps en temps il se rappele quelques brins de bons souvenirs passés avec Océane. Mais soudainement pendant qu’il est en train de regardé le paysage, pendant un très court instant il a la sensation que le temps c’est figé il se dit que c’est dû au manque de sommeil. Puis lâche un soupir. « Alors t’es tu enfin décidé a m’écouté ? » Dis une voix venant de son côté. Sur ces mots, Jason regarde vivement sur la droite et là, il revoit la même femme qu’il avait rencontré quelques jours plus tôt le jour de l’enterrement de sa femme. Malgré son grand étonnement il réussi a ne pas montré l’effet de surprise que cette femme a éveillé chez lui. « Mais comment m’avez-vous retrouvé ? Vous me suivez ou quoi ? » Demande Jason avec curiosité. « Je n’ai pas besoin de te suivre…Ton envie de sauvé ta femme qu’importe les moyens, est tellement forte que je peux la sentir de n’importe quel endroit, donc je suis venu jusqu’à toi pour voir jusqu’où tu pourras aller pour la sauver. » Réponds la femme. « Alala…vous continuez toujours avec votre jeu de je suis la déesse du temps et blabla, mais comme le voyez je n’ai pas de temps à perdre avec votre folie. Sur ce moi je pars. » Réplique aussitôt Jason. « Bon c’est donc ça… » Murmure la femme. Alors que Jason s’éloigne de la femme, tout esquivant les ballons et frisbee venant des enfants, en un instant il remarque que quelque chose ne va pas, tous le bruit venant du parc a


soudainement disparu. Il se retourne et là sous ses yeux une chose incroyable c’est produit toutes les personnes se trouvant dans le parc sont comme figés, il n’en revient pas alors pour voir si il ne rêve pas, il se pince et passe ses mains dans ses yeux, mais rien ne change ce qu’il voit est toujours là. Il se mit en tête de retrouvé la femme avec qui il a parlé il y a quelques instants, il se rapproche et voit que la femme est toujours assise sur le banc et ne bouge pas d’un pouce. Mais brusquement elle dit : « Alors Jason ? Me trouves tu toujours folle ? En ce moment nous sommes peut être deux à l’être » Tout en riant. « Ma… Mais bon sang ! Qu’est ce que vous êtes à la fin ? » Réponds Jason en bégayant et terrifié. « Comme je te l’ai déjà dis, je suis Khali la déesse du Temps, de la mort et de la délivrance pour les intimes…Et je peux tout savoir sur n’importe lequel d’entre vous. » dit elle. « Mais comment est ce possible ? Et pourquoi en êtes-vous après moi ? » Demande Jason perplexe. « C’est possible car je suis une déesse, je suis juste au-delà de vous humains. Et si j’en ai après toi c’est parce que je peux t’aidé a redonné la vie à ta femme. » Répond t’elle. « Même si ce que vous dites est vrai, pourquoi vouliez vous m’aidé à sauver ma femme ? » Demande Jason. « Ma raison n’a pas vraiment d’importance, mais je veux juste voir où l’homme peut aller quand il veut obtenir ce qu’il veut et tu es ce que je recherche. » « Et si j’accepte votre offre que m’arrivera t’il ?! » « Cela dépendra de toi…Alors maintenant es tu prêt à me suivre ? » Répond-elle. « …Oui si c’est pour elle je ne regretterai rien, mais avant ça je dois passer chez moi faire quelque chose. » Réponds Jason. « D’accord allons y ! » « Hein ? Allons-y ?! » Se demande Jason. Soudainement une lumière engloutit Jason et se retrouve aussitôt devant chez lui. Il n’en revient pas de ce qui vient de se passé, toutes ces choses dignes des films fantastiques ont surgit de sa vie en une journée et maintenant il est devant sa porte comme si tout cela est normal. La femme n’était plus là, il ouvre la porte de sa maison et passe dans sa chambre pour regardé les photos de sa femme, il redescend dans le salon avec un cadre photo sur lequel on voit Océane avec un superbe sourire. Il prend un stylo et une feuille de bloc note sur laquelle il écrit un message, après cela il pose le cadre photo sur la feuille et regarde la photo de sa femme encore une fois, puis se retourne et sort mais en refermant la porte derrière lui une brise d’air, entre et souffle la feuille se trouvant sous le cadre photo qui finit par volée et se retrouvée sous le buffet du salon. Dehors Jason vu que la femme était de nouveau là à l’attendre. « Es tu prêt ? » Demande-t-elle. « Oui. Allons-y. » Répond Jason. Alors la femme s’approche de Jason et de nouveau une grande lumière l’engloutit. Mais ce coup-ci la lumière blanche forme un tunnel de lumière, dont il voit et entend des choses et subitement il se retrouve devant une bijouterie. Mais il ne comprenait pas, ce que cette femme attendait de lui devant cette bijouterie. (30 Jours avant l’accident d’Océane : Bijouterie.) « Heu…Je peux savoir où on est là ? » Demande Jason. « Ici on est devant une bijouterie, qui a été attaquée 30 jours avant l’accident de votre femme. » Répond Khali.


« Devant une bijouterie ? Quel est le rapport entre Océane et cette bijouterie ? Et pourquoi nous sommes remontés 30 jours avant l’accident d’Océane ? » Demande Jason perplexe. « Tu m’avais demandé ce qui pourrait t’arrivé, si tu acceptais mon offre. Tout sera jouera à partir de maintenant, je t’ai dis que je pourrais t’aidé a sauvé ta femme, mais non sans conséquence. Pour revoir ta femme il faudra que tu me montres jusqu’où tu seras capable d’aller. » « Alors qu’est ce que vous attendiez que je fasse devant cette bijouterie ? » « Rien de spécial, juste voir si tu seras capable de jouer ta vie sur les épreuves qui t’attendent pour sauvé ta femme. » « Ma vie ?! » Réponds Jason surpris. « Oui. Tu ne devrais pas avoir peur, car tu m’as dis que tu ne regretterais rien si c’est pour elle. Allez tends ta main. » Jason fait ce qu’elle dit avec un peu d’hésitation et une sorte de montre à gousset apparait dans sa main. « C’est une montre à gousset ?!…Qu’est ce que je dois faire avec ? » Demande Jason surpris. « Cette montre à gousset s’appelle Paradox Temporel, elle te permet de changer et interagir avec le passé, mais pour utilisé le pouvoir de cette montre tu dois sacrifier un certain nombre d’années de vie qu’il te reste. Dis-moi ce que la montre à gousset affiche. » Réponds Khali. Jason regarde la montre à gousset, et quelques secondes après le chiffre 65 apparait devant ses yeux. « Il m’affiche le chiffre 65… » Réponds Jason un peu perturbé. « 65. Ce chiffre représente le nombre d’années qu’il te restera à vivre dans le futur donc 65 ans. C’est pas mal tu aurais vécu jusqu’à l’âge de 80 ans. Mais vu ce qui t’attends sa m’étonnerait qu’il t’en restera autant, sauf si tu abandonnes mais à ce moment tu pourras dire ADIEU à ta femme. » « C’est donc ça…Si c’est pour la voir de nouveau me sourire, alors perdre des années de vie n’est rien pour moi. Alors je dois faire quoi devant cette bijouterie ? » Dit il. Khali pointe du doigt l’entrée de la bijouterie, et brusquement on voit un homme en capuche surgir et entrer violemment dans la bijouterie tout en menaçant les personnes à l’intérieur. Cet homme était en train de faire un vol à main armé. « Mais qu’est ce qui se passe ? Pourquoi fait-il cela ? » Demande Jason. L’homme en capuche après avoir pris une bonne dizaine de bijoux, sorti en trombe de la bijouterie mais à peine avoir fait quelques mètres, des voitures de polices surgirent et pu stopper la fuite de l’homme. Brusquement le temps s’arrête devant les yeux de Jason. « Maintenant c’est à toi de joué Jason, avec ta montre à gousset tu peux décidé du sort de cet homme. » Dit Khali. « Hein ? Comment je fais ça ? Et pourquoi je l’aiderai ? » Demande Jason confus. « Si tu regardes ta montre à gousset, tu verras quelle te proposera 2 choix sur lesquels une partie de tes 65 ans de vie restant sera sacrifié. » Jason regarde sa montre à gousset, qui affiche 2 choix : 1. Sauver la vie de l’homme -25 ans ; 2. Laissé l’homme se faire attrapé -15 ans. Jason dans la confusion ne sait quoi faire. « Mais pour quel raison je sacrifierai des années de ma vie pour cet homme ? » Demande-t-il. « Veux-tu connaitre la raison de l’agissement de cet homme ? » Demande Khali. « Oui ça m’aidera à mieux faire mon choix » Réponds t-il. « Alors regarde cela. »


Khali fait apparaître une sorte d’écran devant Jason, dans laquelle on voit la vie de personnes inconnus défilé, jusqu’à ce que l’écran s’arrête sur un homme se trouvant dans une chambre, cette chambre au premier coup d’œil ressemble à une chambre de fille car il y a pas mal de nounours et de décorations typiques des filles. L’homme dans la chambre est assis devant un lit, où il tient la main d’une fille et cette fille semble touchée par une grave maladie. L’homme lui est très peiné de voir la fille dans c’est condition. « L’homme que tu vois en ce moment est celui qui a braqué cette bijouterie. Et c’est sa fille qui est couchée dans le lit. » Dit Khali. « Maintenant je commence à voir pourquoi il a pu agir ainsi, mais qu’est ce que sa fille a comme maladie pour qu’il en arrive jusque là ? » Demande Jason. « Sa fille a un cœur très fragile, et faute de moyen financier il n’a jamais pu la soigné correctement et avec le temps le cœur se détériore, et sa fille n’a plus très longtemps à vivre. Malgré toutes les demandes d’aides aux différentes associations, ils ont tous refusés sa demande donc il a fini par agir de lui-même et c’est de cette façon qu’il s’est retrouvé ici. » Répond Khali. « Je vois…Je le comprends… » Dit Jason. « Alors que feras-tu ? Sauveras tu la vie de cet inconnu ou le laisseras tu aux mains de la police ? » Demande Khali. « …Tu penses bien que si j’étais un père comme lui, je ferai de même. Les bijoux n’ont pas plus de valeurs que la vie, donc mon choix sera de sauver cet homme ! » Réponds Jason. « Qu’il en soit ainsi ! » Dit Khali. La montre à gousset de Jason se mit à briller, le temps qui c’était figé il y a quelques minutes de cela sur la fuite de l’homme refait un tour en arrière puis repars de nouveau. L’homme en capuche en sortant de la bijouterie court comme la première fois mais ce coup-ci aucune voiture de police ne se montre et le voleur réussi à s’enfuir avec les bijoux en main. « Avec cela la vie de sa fille sera t’elle sauvée ? Et est ce qu’il ne se fera pas arrêter plus tard ? » Demande Jason. « Non t’inquiète pas, la vie de sa fille sera sauvée et il ne se fera jamais arrêté. » Répond Khali. « Bien…Et maintenant il se passe quoi ? » « Ce coup-ci nous retournons 1 jour avant l’accident de votre femme. Sa sera ta deuxième épreuve. » « D’accord allons-y… » (1 Jour avant l’accident d’Océane : Maison d’un couple.) Jason se trouvait à l’intérieur d’une maison. L’intérieur de la maison sent le renfermé avec une légère odeur assez spéciale, la maison est remplie de boites de médicaments, et de carton de pizza, de la vaisselle débordé de l’évier. Soudainement Jason entend des gémissements et des pleurs venant de la pièce d’à côté, il se dirige vers cette pièce et tombe sur une scène assez macabre, une jeune femme et un jeune homme sont affalés sur un canapé tous les deux les yeux dans le vide et une sorte de liquide blanchâtre coule de la bouche de couple. Jason regarde la table du salon et vu que la table est recouvert d’une panoplie de seringues différentes et de traces de poussières blanches. Il comprend de suite que ce couple était des drogués et qu’ils sont morts d’overdoses. A ce moment il entend de nouveau les gémissements et pleurs qu’il avait entendu quelques minutes plus tôt, et là il remarque qu’il y a quelques choses qui bouge dans les bras de la femme, il se dirige aussitôt vers la femme et à sa grande surprise il voit que la femme porte un bébé dans ses bras, par réflexe il veut prendre le bébé dans ses bras mais ses mains


passent aux travers, et brusquement il entend un gros grognement venant de derrière son dos, il se retourne vivement et voit un gros chien qui saute sur lui, par réflexe il place ses bras devant son visage mais le chien passe à travers lui et à ce moment il comprend que le chien n’est pas après lui mais après le bébé. Mais avant que le chien atteigne le bébé, le temps se fige. Jason surpris se retourne vers Khali. « Je suppose que tu as compris ce qui t’attend ? » Demande Khali. « Oui. » Répond Jason. Jason prend la montre à gousset et voit 2 choix se proposé à lui : 1. Sauvé le bébé -25 ans ; 2. Sauvé la vie du chien -15 ans. Khali fait de nouveau apparaître l’écran, qui montre le passé de ce couple avant leur mort et la vie du chien. Ce couple vivait une vie toute à fait normal, jusqu’au jour où la crise se montra et bouleversa leur vie. Du jour au lendemain ils se sont retrouvés au chômage, et c’est à partir de ce moment que les problèmes les ont totalement changés, pour s’en sortir ils ont commencé a fréquenté des dealers pour les revendre mais ont finis par devenir les consommateurs. Un jour alors qu’ils sont de retour de chez leurs fournisseurs de drogue, ils ont rencontrés un chiot abandonné au bord de la route. Ils ont pris le chien avec eux et l’ont bien élevé, ils l’ont nourris et ont bien pris soin de lui pendant quelques mois. Mais un jour la femme est tombé enceinte, et à ce moment le lien entre le couple c’est détérioré car ils se disputaient pour savoir si ils devraient garder le bébé que la femme attendait. Il finit par se mettre d’accord de gardé l’enfant, malgré la situation dans laquelle ils étaient mais durant la grossesse de la femme, ils ont commencé à maltraité le chien, en lui donnant des coups de pieds, ne lui donnant quasi-plus de quoi mangé, il brulait le chien avec leur cigarettes pour rigolé, et chaque jours jusqu’à la naissance du bébé le chien subit la méchanceté de ce couple, ce qui fit le chien devenir très agressive par la suite. Et la venue du bébé ne changea rien de la méchanceté du couple envers le chien, et cela jusqu’à leur mort par overdose. Laissant le bébé sans nourriture pendant 5 heures, après leur décès et à la merci du chien qui finit par voir le bébé comme une nourriture. Auquel Jason assista il y a quelques minutes de cela. « Alors quel sera ton choix cette fois ? » Demande Khali. « …Si je le pouvais j’aurai voulu sauvé les deux, car le chien ne serait jamais devenu ainsi, si les parents de ce bébé ne l’avait pas maltraité à ce point. Mais entre le chien et le bébé je choisi de sauvé la vie du bébé car c’est le plus innocent des deux…Je suis désolé pour le chien. » Répond Jason avec amertume. Le temps figé sur le saut du chien vers le bébé, fait un retour en arrière juste avant l’arrivé du chien. Ce coup-ci le chien revient mais il n’a plus la même vélocité qu’il avait il y a quelques minutes de cela, le chien marche très lentement et très difficilement au moment où il arrive au pied de la table du salon, il tombe sur les côtés et commence à respirer très fortement, et petit à petit sa respiration diminue jusqu'à lâcher qu’une dernière respiration. « Ton choix a été fait, mais la vie du bébé n’est pas pour autant sans danger, car personne n’est au courant de la mort de ses parents, et si personne ne vient le sauvé il mourra de faim » Dit Khali. « Je le sais…Mais je sais qu’il survivra, car je ferai en sorte de le sauvé » Réponds Jason. « Tout dépendra de ton futur choix pour la dernière épreuve qui t’attend, car n’oublie pas qu’il te reste que 15 ans de vie. »


« Et que m’arrive t’il une fois que j’aurai usé mes 15 dernières années de vie ? » Demande Jason. « Alors il ne te restera que quelques minutes à vivre, avant de disparaitre à tout jamais » Répond Khali. « Je vois….Si j’arrive a sauvé Océane ce n’est pas grave si je dois mourir pour elle. » « Bien passons à la dernière épreuve. Nous irons au lieu au lieu où Océane a fait l’accident. » (10 minutes avant l’accident d’Océane : Route des Champs Bleu.) Jason se trouve maintenant sur la route où a eu lieu l’accident d’Océane. Ils sont en plein milieu de la route, les voitures passant à travers leur corps et invisible aux yeux des passants. « Océane attends moi je serai bientôt là » Pense Jason. Alors que le temps passe, Jason pose une question à Khali. « Dis moi sa t’apporte quoi tout ce que je fais ? » Demande Jason. « …Toujours aussi curieux, tu es un humain quoi de plus normal. Comme je te l’ai dis je veux juste voir où la volonté d’un homme peut elle aller, c’est tout. » Réponds Khali. « Donc sa veut dire que je suis pas le seul à t’avoir rencontré ? » « Non. Avant de te rencontré j’ai vu 7 humains et tu seras le dernier… » « Le dernier ? Tu veux dire quoi par là ? » Demande Jason. « Regarde ce qui se passe devant toi ! » Répond Khali. Surpris Jason regarde de nouveau la route, quand brusquement il remarque que la voiture venant vers lui, fait un grand écart sur la voie opposée mais à ce moment, il remarque que le temps a été ralenti et c’est là qu’il remarque, que le conducteur ayant perdu le contrôle de sa voiture est l’homme ayant volé à la bijouterie il y a 30 jours plus tôt, et qu’il est accompagné de sa fille qui semble plus en forme mais avec le visage rempli d’une expression de terreur, normal vu ce qui les attend. Aussitôt Jason se retourne et voit devant lui la 4*4 d’Océane, et à ce moment il assiste à la toute dernière expression que a laissé voir Océane, la voiture d’Océane le traverse mais avant d’entré en contact avec la voiture de l’ homme ayant le perdu le contrôle, le temps se fige de nouveau. Jason est tellement sous le choc qu’il prend du temps à se reprendre. « Jason ?! Jason ? » Dit Khali. « …Dîtes moi que je rêve ? Hein ? L’homme a qui j’ai sauvé la vie est celui qui causera la mort de ma femme ? » Demande Jason confus. « Oui c’est bien cela…Tout cela ne sont que les conséquences de tes choix. » Répond Khali. « Ahahaha…Tu te fous de moi ? Pourquoi ne m’aviez vous rien dit ? Que la cause de la mort de ma femme serait dû à cet homme ? » Sur un ton irrité. « Vous les humains ne mettiez les malheurs de ce monde, que sur le dos des personnes, ou sur la nature elle-même. Alors que tout ce qui se passe n’est que la conséquence de vos choix ou vos actes. Alors ne remets pas en cause tes choix ! » Répond Khali assez violemment. « …Très bien, alors je vais tout mettre dans ce dernier choix qu’il me reste et sauvé la vie de tout le monde. » Répond Jason. Il prend sa montre à gousset et la regarde, 2 choix s’affichent : 1. Sauvé sa femme -25ans ; 2. Sauve l’homme et sa fille -15ans. « ….Tu le savais ? Que ces 2 choix me seraient demandés ? » Dit Jason. « Oui…Mais je n’avais pas à te dire quoi que ce soit, car tu devais faire face à tes choix et les assumés. » Répond Khali. « Je vois, si c’est comme cela que sa doit se passé, je ne retournerai pas sur mes choix. » Dit Jason avec ferveur.


« Quel est ton choix ? » Demande Khali. « Sauvé la vie de cet homme et la fille ! De toute façon je ne peux pas sauvé Océane avec le peu de vie qu’il me reste, donc autant sauvé la vie ce père et sa fille. » Dit Jason. Sur ces mots Khali n’est pas surprise, car elle c’est que même si Jason avait assez de vies pour sauvé Océane, il sauverait ce père et sa fille. « Qu’il en soit ainsi. » Le temps figé avant l’impact entre la voiture de cet homme et celle d’Océane, fait un retour en arrière quelques secondes avant que l’homme ne perde le contrôle. Ce coup-ci l’homme en perdant son contrôle, réussi à reprendre le contrôle de sa voiture en frolant celle d’Océane, mais par réflexe Océane freine subitement qui se fait encastré très fortement par le camion qui la suit derrière, et sous le choc de l’impact, la 4*4 d’Océane fait de nombreux tonneaux sur des dizaines de mètres ne laissant que des trainées de débris et un lourd silence. A la vue de cela Jason ferme ses yeux et dit : « Je ne te laisserai pas mourir mon amour…» A la suite de cela une vive lumière sortie de la montre à gousset, et le temps fait de nouveau un retour en arrière juste quelques secondes avant que Océane, ne se fasse encastré par le camion qui la suivait, et c’est à ce moment qu’il utilise les toutes dernières secondes de vies, lui restant pour protéger Océane du choc de l’impact avant de se mettre à disparaitre totalement. « C’est donc ce que tu avais en tête…Hein ? Très bien avec cela tu clotures ma mission, au moins tu auras été celui qui a pu décidé du sort de la terre grâce à ton grand cœur. Avec ceci j’ai assez de preuve pour montré que l’homme mérite de vivre encore pour très longtemps…Merci Jason… » Dit Khali en disparaissant. A la suite de cet accident, un silence régne sur la route, tous les autres conducteurs sont sous le choc de l’accident qui vient de se passé, seul quelques uns ont commencé à réagir après l’accident en sortant voir les dégâts et si il y a des survivants. Océane à ce moment se réveille, et par réflexe regarde autour d’elle brièvement regardant par la même occasion si elle est blessée. Mais elle n’a absolument rien, même pas une égratinure, elle se rappelle que quelques seconde avant l’impact elle vu Jason lui apparaitre et lui sourire avant qu’elle perde conscience, elle voulait trouvé la raison à cela mais la seule qu’elle ressent c’est un énorme bien être. 35 minutes plus tard, Océane est sur un lit d’hopital, les docteurs n’en reviennent pas de voir que Océane se porte totalement bien après l’accident qu’elle venait d’avoir, ils sont tous perplexes et ne voit chez elle qu’un miracle. Mais Océane après avoir était ausculté par les différents docteurs, ont lui dit de restée dormir à l’hopital au cas ou. Une fois libre elle utilise le téléphone de l’hopital pour appelé Jason, mais personne répond ce qui la rend anxieuse. Quelques jours après son accident, Océane remarque la disparition de Jason, elle informe la police qui après des mois de recherches, ne le trouve nulle part malgré de nombreuses recherches. 8 mois plus tard. Océane est dans la cuisine en train de faire la vaisselle, son visage laisse voir qu’elle est de nouveau heureuse depuis la disparition de Jason. Mais soudainement elle entend les pleurs d’un bébé venant de la pièce d’à côté. Océane se dirige vers la pièce et pas loin se trouve un magnifique bébé marchant sur ses deux pieds maladroitement. Ce bébé a été sauvé par Océane, le soir même de son accident elle a commencé à avoir des flash et entendre des voix lui disant de se rendre sur ce lieu. Elle a informé les policiers qui ont eu du mal à la croire, mais un homme est allé vérifié les dires d’Océane et vu que ce qu’elle avait dit été vrai.


Il sauva le bébé qui été déjà en phase de mourir, le sauvetage du bébé et la mort de ses parents passèrent au journal, les journalistes passèrent même voir Océane pour lui demandé comment a-t-elle su, mais elle ne savait pas l’expliquée. Océane passa voir le bébé qu’elle a pu sauvé grace à ses flash de nombreuses fois, car le bébé lui apportait du bonheur, depuis la disparition soudaine de Jason, elle finit par si attachée et adoptée l’enfant quelques mois après. « Jason mon lapin…Qu’est ce que tu as dans la main ? » Demande Océane. Elle se rapproche du bébé, un garçon a qui elle a donné le nom de son mari disparu. Elle prend le bébé dans ses bras, et voit que le bébé tiens une feuille de bloc note recouvert de poussières, elle le prend, passe sa main dessus pour enlever la poussière. Elle voit qu’il y a un message écrit dessus et le lit : Ma chérie, Si tu lis ce message, c’est que je ne suis pas à tes côtés. Mais malgré cela, sache que le seul fait de m’avoir permis de t’aimé est la plus belle chose de ma vie. Vis ta vie ta pleinement et sourie autant de fois que tu peux, car de là où je serai je pourrai toujours le comtemplé. Merci pour tout mon amour je t’aime. Jason. Sur ces mots, des larmes coulent abondamment du visage de Océane, l’émotion ressentit à travers les mots de Jason, l’a remplie de joie mélangée à de la tristesse, elle mit sa main sur bouche pour l’empêcher de sangloter mais l’émotion est trop forte et dit : « Moi aussi….(Sanglot)…Moi aussi je t’aime…(Sanglot)…Jason…Merci… » Dehors en face de la maison d’Océane se trouvent deux personnes étrangement habillés. Ces personnes fixent la maison d’Océane et l’un des deux dit : « Alors c’est elle qui a retrouvé la vie grâce à cet homme ? » Demande t’il. « Oui c’est bien elle » Réponds l’autre. « Et qu’est il arrivé au corps de cet homme Khali ? » Demande cette personne. « ….Après avoir sacrifié toutes ses années de vies, il a utilisé l’énergie de son âme pour protéger sa femme de l’accident, et suite à cela son âme a été désintegrée. » Réponds Khali. « Je ne comprends pas les humains. Pourquoi est il aller si loin ? » « C’est parce que la force de l’amour, que peuvent avoir les humains sont inébranlables. » Réponds Khali avec un sourire. « Tchh c’est du n’importe quoi ! Bon allons y, on nous attends ! » Réponds l’autre agacé. « Jason, je suis désolé que ce soit toi qui a été choisi, mais la force de ton amour et ta volonté ont permis de sauver le monde du sort qu’il attendait…Encore une fois MERCI » Pense Khali, en regardant un sourire se former sur le visage d’Océane, avant de disparaître.

FIN



Le coeur a ses raison que le temps ignore