Page 1

#69

PHOTO Magazine

SPECIAL COURS & CONCOURS

SGP

SOCIETE GENEVOISE DE PHOTOGRAPHIE

COURS www.sgp-geneve.ch

Le rendez-vous de tous les débutants

SEANCES

Vos talents à l’écran chaque lundi

EXPOS

Les événements à ne pas manquer


PHOTO

#69

Photo © Joëlle Kohler

La photo du mois

Magazine

Si l’une des définitions de la création est la rencontre improbable de deux univers qui n’étaient pas appelés à se rencontrer, cette image représente bien l’idée créative d’une telle collision visuelle. Deux éléments, deux dimensions, deux échelles, voilà de quoi réaliser une photo insolite. Comme quoi cela vaut la peine parfois, avant de déclencher sa prise de vue, de s’élever un peu. Bien vu. Qu’en pensez-vous ?

002


O GRAPHIE

e de la SOCIETE GENEVOISE DE PHOTOGRAPHIE 2

Couverture © Joëlle Kohler

SGP

Sommaire

La Société genevoise de photographie a été fondée en 1881 par un groupe de scientifiques, d’artistes... et de financiers. Son premier président, le Dr Hermann Fol, était professeur d’anatomie et de zoologie ; il pratiquait la photographie appliquée à des buts scientifiques dans son laboratoire de l’Université. Il collabora même avec le Prince Albert Ier de Monaco, étudiant la photographie en milieu marin. Elle réunit ses membres dans ces séances durant lesquelles les membres partagent leur passion lors de projections, d’expositions, des discussions ou des cours internes. Certains choisissent de se spécialiser en noir et blanc, d’autres en couleur, en laboratoire ou, plus souvent, en photographie numérique.

Janvier 2013

VOTRE PHOTO CLUB

SOCIETE GENEVOISE DE PHOTOGRAPHIE

4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 18 19 21 22 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

_______ fondée en 1881 _______

Photo du mois Interview flash Programme de janvier Ateliers Editorial Bons vœux Last Pictures Merci Bernard Nouveau Magazine Cours débutants : Programme " Bienvenue " L’avis de Zoé " Tous vos profs Faites voir Sandy Ah, la belle Escalade Sur la Lune Expositions Picasso-Duncan " Nus " dans la région " Marcel Imsand Photo Suisse A Gérard Contacts Francesca Nessi-Tedaldi : Islande Séances à venir Logotype Votre avis Concours photo Clin d’œil

Maison des Associations Rue des Savoises 15 1204 Genève www.sgp-geneve.ch


© Audrey Leclerc photo réalisée lors du workshop avec Fred Merz sur le multi-flash

Clin d’oeil

Flash

Interview flash de... Fabienne Qu’aimeriez-vous dire pour vous présenter en quelques mots ? Je suis une jeune femme passionnée et ambitieuse, qui fait ce qui lui fait plaisir et ne fait pas ce qui ne lui plait pas. Quel est votre parcours photographique ? De la photo sporadiquement dès mon adolescence puis de plus en plus dès 1998. Le cours de la SGP en 2004 qui déclenche l’envie de devenir indépendante, la motivation, le travail, le réseau et un peu de chance feront le reste... Pour vous, qu’est-ce qu’une bonne photo ? Celle qui a procuré de l’émotion au photographe lorsqu’elle a été prise et au public lorsqu’il la voit. Comment naissent vos photos (prise de vue, traitement, impression) ? Mon travail est quasi exclusivement à la demande de clients, ma grande frustration c’est de ne pas encore

avoir proposé de travail personnel car j’offre principalement mon temps à la SGP ou à d’autres associations et ne le prends donc pas pour mettre en place des idées personnelles. Quels sont les photographes que vous admirez ? Des photographes qui proposent des travaux personnels comme Salgado, Doisneau mais aussi Magali Girardin, Niels Ackermann ou encore Steeve Iuncker (l’avantage des photographes vivants et genevois c’est que ce sont mes potes et qu’ils sont accessibles !). Quelles photos aimeriez-vous réaliser ? Celles que j’ai manquées. Quels sont vos projets actuels ? J’ai le fantasme de réaliser un projet personnel mais il en est à l’état de projet et surtout de fantasme.


Photo club

Janvier

Fév

Programme L’agenda du mois 7 Lundi 19h00

Ateliers (voir la Newsletter)

voir p 6

9 Mercredi 10 Jeudi 14 Lundi

20h30

Faites voir

voir p 16

20h00

Cours : Accueil & informations

voir p 10

19h15

Séance du Comité

19h00

Ateliers (voir la Newsletter)

16 Mercredi 21 Lundi

20h30

Islande : Francesca Nessi-Tedaldi voir p 31

20h30

Cours : Base photographie 1

19h00

Ateliers (voir la Newsletter)

23 Mercredi

20h30

Tribunal de la photo

19h00

Cours : atelier pratique

28 Lundi

20h30

Cours : Base photographie 2

19h00

Ateliers (voir la Newsletter)

30 Mercredi

20h30

Assemblée Générale

19h00

Cours : atelier pratique

20h30

Cours : Base photographie 3

4 Lundi

19h00 20h30

Ateliers (voir la Newsletter) Faites voir + sélection Münsingen voir p 32

19h00 20h30

Cours : atelier pratique Cours : L’art de voir

19h15

Séance du Comité

6 Mercredi 7 Jeudi

voir p 32

« Ce que la photographie reproduit à l’infini n’a lieu qu’une fois. » Roland Barthes

SGP

SOCIETE GENEVOISE DE PHOTOGRAPHIE

______ fondée en 1881 ______

www.sgp-geneve.ch

005


Création

19h00

Ateliers Animés par Fabienne, les Ateliers permettent à nos membres actifs de venir se perfectionner, autour de divers thèmes, et d’expérimenter avec leur propre matériel sur le terrain. Suite à la sortie du dernier lundi de

décembre, voici quelques exemples de la réalisation des participants sur le sujet diptyque (du grec díptykhos, « plié en deux », donc une œuvre composée de deux panneaux).

Les Ateliers de la SGP, chaque lundi dès 19 heures, sont ouverts à toutes et à tous.


Editorial

Edito Fabienne Muller, présidente de la SGP

Bonjour à tous J’ai l’immense privilège d’écrire l’éditorial du tout nouveau Magazine de la SGP, le successeur de notre traditionnel bulletin. Parti de l’idée d’un seul homme, Eric Boillat, qui a vite trouvé un comparse, Timothée Roussel, et qui ont imaginé puis créé une maquette de ce qui pourrait être notre futur journal. Voilà le comité sous le charme de ce nouveau support, juste quand Bernard Reyren annonce qu’il prend sa retraite du bulletin. Autour d’Eric s’est alors composé un groupe, comptant aujourd’hui plus de douze personnes ! Une nouvelle équipe de rédacteurs vient porter main forte à Michel Gasser, qui a assuré les retours de séances quasiment seul durant plusieurs années. Ainsi, Jael de Nardo, Joëlle Kohler, Catherine Graf, Jean-Robert Comte, Emmanuel Morel et Jean-Marc Favre se relaient pour vous rapporter les séances, pour vous faire découvrir des expos ou pour vous évader aux travers d’articles plus passionnants les uns des autres. Et pour mettre en page tous ces comptes-rendus, une autre équipe, de quatre personnes. De leur côté, Sandra Barbe, Timothée Roussel, Xavier Riom et Samy Mayor vont recevoir une formation utile avec un graphiste afin que le travail de tous

SGP

soit compatible. Je me fais ici la porte-parole de tous les membres de la SGP pour remercier très chaleureusement toutes ces personnes de leur engagement au sein de notre club et pour perpétuer ce support, essentiel à la vie de notre société. L’année 2013 s’annonce pétillante et dynamique, pleine de grands moments ! Plusieurs événements sont en préparation... un rallye romand estival, un projet visuel pour une importante fête cantonale... en plus des événements traditionnels du photo club qui vous tiennent à cœur comme Münsingen, nos rallyes ou le pique-nique de l’été. Mais pour que toutes ces activités existent, nous avons besoin de vous ! En tant que participants bien sûr, mais également en tant qu’aides à l’organisation; alors n’hésitez pas à consacrer un peu de temps avec nous à l’élaboration d’un rallye ou d’une idée sympa pour le pique-nique; le comité vous guidera et vous soutiendra. En plus, je me réjouis de rencontrer les nouveaux élèves de cette année, de vous retrouver lors de nos nombreuses activités et vous souhaite à tous une magnifique année, riche en créativité et en émotions. Que la santé vous accompagne.

SOCIETE GENEVOISE DE PHOTOGRAPHIE

Les prochaines séances du comité auront lieu le jeudi 10 janvier et le jeudi 7 février 2013 à 19h15. 007


Bons voeux

Tout d’abord, je tiens vivement à remercier l’assemblée qui a voté pour cette photo et je suis ravi de représenter la SGP pour les voeux de 2013. J’en profite pour adresser mes voeux à tous les membres et surtout à l’ensemble du comité qui nous propose chaque année un programme exceptionnel. D’ailleurs cette photo a été réalisée et finalisée en bonne partie grâce aux activités de la SGP. En effet, celle-ci a été prise le 5 septembre 2011 lors d’un atelier organisé par notre chère Fabienne, un des thèmes était le filé. Sur le moment, j’avoue n’avoir pas été très inspiré par les filés sur des objets en mouvement. Par conséquent, et vu le couché de soleil splendide sur notre magnifique rade, j’ai souhaité m’essayer au filé fixe (désolé si je n’utilise pas la terminologie spécifique

correcte). Équipé de mon fidèle ancien D90, j’ai procédé à quelques essais avant d’obtenir ce que je souhaitais. A la post production, j’ai apporté un traitement plus contrasté, un renforcement des couleurs et une correction sur certains détails. Et là, à nouveau, la SGP intervient, car ceci fut possible grâce aux formations suivies sur Lightroom et Photoshop avec Aurélien Bergot. Donc, cette photo est un pur produit SGP. Grâce à l’ensemble des activités, des formations et à un travail acharné, j’ai poursuivi mon «développement» photographique jusqu’à monter mon propre studio en 2012. Alors mille mercis à la SGP et au dévouement du comité de nous permettre de partager et d’évoluer dans notre passion. Nicolas Reichenbach

© Nicolas Reichenbach

Info sur la photo : D90, 18-105 à 30mm, 1/8 s. f/29 Iso 800 réalisée à main levée.


Photo Creative Time

Last Pictures Des images pour toujours On dit toujours qu’il faut archiver ses collections et graver à double ses plus belles photos. Mais où et comment les archiver pour les retrouver ? La meilleure idée est peut-être venue de Trevor Paglen, artiste américain (qui ne savait plus quoi inventer), qui a pris l’initiative de graver sur un DVD la plus belle série d’images du monde et de la stocker pour des milliards d’années... dans l’espace !

Un disque en silicium contenant 100 images racontant l’histoire de l’humanité a été embarqué à bord du satellite Echostar XVI lancé le 20 novembre 2012.

Ainsi, ces images pour toujours dans les cieux pourront être vues par des extra-terrestres (vous pouvez toujours rire) ou plus tard par nos descendants qui retrouveront ce satellite (vous ne riez plus ?). Avec son projet The Last Picture, l’artiste a bien pris de la hauteur.


Coup de chapeau

Merci Bernard A la SGP, il y a des postes ou des sujets clés qui font que la SGP est ce qu’elle est. Parmi ceux-ci, on trouve le cours de base, mais aussi le bulletin, reflet de la vie de la société, et lien inestimable pour nos membres les plus âgés, qui même s’ils ne peuvent plus assister régulièrement à nos diverses activités, sont des lecteurs passionnés. Avec le premier numéro de l’an 2007, tout le petit monde de la SGP découvrait dans le texte d’introduction que Charly, «le redench», après plus de 20 années de service, déposait une dernière fois sa plume dans l’encrier. Tout un défi que de lui trouver un successeur, mais qui donc allait reprendre ce travail ? C’est Bernard, avec son calme olympien qui s’est annoncé, pour reprendre le flambeau, mais pas tout à fait le même travail, a-t-il expliqué d’emblée, uniquement pour la mise en page du bulletin. Ouf, il venait d’enlever une belle épine du pied au comité de l’époque et c’est ainsi que la rédaction du texte d’introduction est revenu au président. En 6 ans, Bernard aura mis en page 59 bulletins et connu au moins une mue importante, celle du passage du tout papier au tout numérique. De nombreuses discussions à l’intérieur du comité retarderont cette mutation plusieurs fois rejetée. Le format A5 du bulletin était devenu un véritable casse-tête. Pour chaque édition, il fallait absolument trouver de la matière pour un nombre de page qui devait être

un multiple de 4, pas une de plus, pas une de moins. Ajoutez à cela le financement de l’édition papier qui pesait lourdement sur le budget global et dont la publicité ne couvrait que partiellement les frais. Le numérique était une promesse ensoleillée de liberté. Le premier bulletin de 2009 sera le bon, la SGP passe alors au tout numérique. Malgré ces belles promesses, la mise en page du bulletin restera un énorme travail, ce d’autant plus qu’il était effectué jusqu’à présent, par une seule personne. Deux semaines durant, 10 fois par année, il faut être disponible pour mettre en page, ajuster, corriger les textes, l’orthographe, puis, lorsque tout est presque terminé, remettre l’ouvrage sur le métier pour ajouter encore les textes des retardataires et finalement arriver à obtenir l’accord de tous les réviseurs. Et même l’accord des plus pinailleurs qui voudraient un bulletin parfait alors qu’à chaque édition ce n’est qu’un nouveau prototype, réalisé à un seul exemplaire ! Non seulement, Bernard tu as eu de la disponibilité, mais tu as eu aussi beaucoup de patience avec nous. Tout le comité, qui est bien conscient du travail accompli te remercie chaleureusement et j’espère que, par ces quelques lignes, les membres de la SGP puissent aussi mesurer la grandeur de ton engagement Aujourd’hui, le bulletin vit une nouvelle mue. Il ne s’appellera désormais plus bulletin, mais magazine et Bernard tire sa révérence de metteur en page. Didier Rossel


Magazine

Nouveau Le Bulletin est mort, vive le « Magazine » ! Pour cette nouvelle année 2013, la SGP est heureuse de vous présenter son petit dernier. Après des mois de travail et de réflexion, voici sous vos yeux le premier numéro du Magazine ! Il arrive à point pour remplacer le traditionnel « bulletin » mensuel réalisé par Bernard Reyren qui, après des années de bons et loyaux services, a décidé de se retirer. Nouveau design, nouvelle formule; le magazine souhaite offrir un nouveau dynamisme au mensuel de la SGP. Au programme, vous retrouverez l’agenda du mois avec les séances du lundi, les ateliers, les réunions et sorties, les prochains concours… mais aussi d’autres articles sur les thèmes les plus variés. Car ses pages vous appartiennent aussi. L’ensemble sera accompagné de nombreuses photos et illustrations qui allégeront la lecture, tout en laissant plus de place à la créativité. Cela ne se fait pas tout seul, ainsi, une nouvelle équipe a été mise en place afin de rédiger les articles et de mettre le tout en forme avant publication. Ce Magazine est un véritable lien entre le

comité et l’ensemble des membres de la SGP; il a pour mission de vous informer, chaque mois, des dernières nouvelles des passionnés de photographie de Genève et de la région. Mais le Magazine devient aussi votre support; vous avez la possibilité d’écrire quelques lignes dans ces pages, de publier diverses images, de partager vos humeurs, vos remarques, vos nouvelles… Vous avez visité une exposition, vous avez eu vent d’un événement à venir ou vous souhaitez simplement partager votre meilleur coin à photo... L’équipe de rédaction est à votre écoute pour toutes propositions. C’est maintenant à vous, lecteur, de devenir auteur et de faire vivre ce Magazine. Timothée Roussel

C’est quoi ce numéro ?

La numérotation du Magazine débute à la date du 125e anniversaire de la SGP, en mars 2006 donc. Depuis lors, votre périodique d’information avait déjà paru 68 fois. D’où, pour ce présent Magazine, le numéro #69 ! Et les numéros de toutes ses pages seront successifs tout au long de l’année. Voilà, c’est tout simple. 011


Cours de photo PROGRAMME Chaque mercredi à 20h00 : 9 janvier Accueil et informations Remise des documents du cours Projection sur l’histoire de la photographie

13 mars Informatique 2 Photoshop, Lightroom et DXO La retouche photographique et reproduction

COURS PHOTO 16 janvier Bases de la photo 1 Règles de base de l’optique (lumière, vitesse-diaphragme)

23 janvier 19h00 Atelier pratique (prenez vos appareils) Mise en pratique des éléments précédents. 20h00 Bases de la photographie 2 Maîtriser le couple vitesse-diaphragme La photo numérique, choix de l’appareil 30 janvier 19h00 Atelier pratique (prenez vos appareils) Mise en pratique des éléments précédents 20h00 Bases de la photographie 3 Choix des objectifs, le flash 6 février 19h00 Atelier pratique (prenez vos appareils) Mise en pratique des éléments précédents 20h00 L’art de voir La composition et les lois de l’équilibre 20 février Safari ou balade La photographie animalière au téléobjectif 27 février Informatique 1 Comment choisir son ordinateur Traitement des images et imprimantes

6 mars Le reportage photographique Un autre regard en direct

20 mars Le portrait (prenez vos appareils) Le studio, le maquillage d’un modèle 27 mars La photo Noir et Blanc Apprendre à voir sans les couleurs 10 avril Démonstration de diaporamas Projections audio-vusuelles Parents et amis invités ! Samedi 13 avril 14h00 Jardin botanique Prise de vues en plein air avec vos moniteurs Dimanche 14 avril 09h30 Jardin Anglais Prise de vues en plein air avec vos moniteurs 17 avril Regard et action La macrophotographie La photo de sport, saisir l’instant 24 avril Sortie nocturne (prenez vos appareils) Prise de vues au crépuscule et de nuit 1 mai La photo de nu et de charme Tout savoir et tout découvrir Lundi 6 mai Spécial fin de cours Projection, discussion et conseils Remise des diplômes.

Programme détaillé sur www.sgp-geneve.ch

« Vous ne prenez pas une photographie, vous la faites. » Ansel Adams 012


o 2013 Bienvenue aux nouveaux élèves du cours Je souhaite la bienvenue à tous les élèves qui vont suivre la session 2013 de notre cours de base SGP. Cette année-ci nous innovons par rapport aux précédentes sessions avec des ateliers d’une heure où des animateurs vont expliquer à l’aide d’exemples pratiques les bases de la photographie. Les leçons elles-mêmes auront lieu tous les mercredis à 20 heures précises, sauf pendant les vacances scolaires et pour les trois jours d’ateliers pratiques qui débutent à 19 heures. Toute l’équipe des animateurs se tiendra à votre disposition au début et à la fin des leçons. Richard Forster coordinateur du cours

Bonus

En tant qu’élèves du Cours pour débutants, vous êtes cette année également membres de la SGP, sans frais supplémentaires. Cela signifie que vous pouvez librement prendre part à toutes nos séances du lundi soir, concours internes, ateliers, séances Faites voir, rallye de printemps et autres activités du photo club.


Suivre un cours, mais pour quoi faire ? Interview sur le vif de Zoé, élève de la session précédente Rien de plus simple que d’appuyer sur le déclencheur pour immortaliser un coucher de soleil, une soirée entre amis ou des événements familiaux. Cependant, lequel d’entre nous a déjà capturé un paysage dans son objectif en pensant à son cadrage, sa mise au point, sa composition, sa lumière, sa vitesse d’obturation et l’ouverture de son diaphragme ? Tout ceci vous semble abstrait. Et pourtant, maîtriser ces techniques de base est essentiel lorsque l’on veut réaliser une photographie belle sous toutes ses coutures. C’est ce que vous propose la SGP avec ses cours d’initiation sur la photographie, un programme complet alliant techniques de base théoriques, et mise en pratique lors de séances sous forme d’ateliers, encadrées par des animateurs. Nous sommes allés à la rencontre de Zoé, ancienne élève de la session de cours 2012, devenue membre de la SGP, afin de récolter ses impressions quant à ce programme d’initiation. Avais-tu des notions sur la photographie avant le commencement du cours ? - Oui, peu de temps avant, j’avais pris un cours de 5 séances de photographie, plutôt général, mais je souhaitais avoir un cours un peu plus approfondi, sur une période plus longue, qui traiterait d’une plus grande variété de sujets liés à la photo. Les ateliers proposés me semblaient un excellent moyen de mettre 014

en pratique ces techniques avant de les utiliser dans la «vraie vie». Qu’est-ce qui t’as le plus convenu dans les cours proposés ? - La structure du cours, deux séances par semaine, la théorie le mercredi et la mise en pratique les lundis lors des Ateliers, mais aussi l’accueil des membres de la SGP. J’ai également bien aimé le contenu de certains sujets abordés tels que le noir et blanc ou le photojournalisme. As-tu découvert des sujets pour lesquels tu portais peu d’intérêt avant les cours ? - Pas de réelle découverte suite à ces cours, j’étais déjà un peu une baroudeuse de l’image. J’aime faire des photos humaines et ça n’a pas changé... ah si, elles sont de meilleure qualité !

Une de mes photos réalisées lors du cours


Cours de photo

TOUS VOS PROFS :

Es-tu intéressée par les cours de niveau 2 proposés par la SGP ? - Oui, je suis très intéressée par les cours de niveau 2, et notamment les sessions sur Photoshop et la macrographie, mais malheureusement je n’ai pas le temps... pour le moment ! As-tu rencontré des gens à la SGP suite à l’inscription au cours ? Es-tu restée en contact avec certaines personnes ? - Plein! Je suis restée en contact avec deux principalement, des personnes très riches et qui aiment partager !

© Zoé Wahl

Tout comme Zoé, après ces dix-sept séances d’initiation, il ne vous reste plus qu’à mettre en pratique ce que vous avez appris et à peaufiner vos méthodes. Soyez curieux et inventif, testez tout ce qui vous tente, faites travailler votre imagination. N’oubliez pas de partager vos clichés, de demander conseil et d’accepter les critiques constructives, ce sont grâce à elles que vous progresserez!

COURS PHOTO Philippe Pédat Responsable du cours Spécialités : Objectifs et Noir/Blanc Richard Forster Coordinateur Spécialité : Charme

Luc Buscarlet Responsable technique Spécialité : Photo numérique

Patrick Malo Responsable technique Spécialités : Flash et informatique Jean-Jacques Grasset Spécialité : Composition Patrick Grob Spécialité : Reportage

Didier Broccard Spécialité : Studio portrait

Ivan Perrone Spécialité : Photo animalière

Patrizia Cini Spécialité : Macrophotographie Didier Rossel Spécialité : Sports

Chaque cours commence à l’heure précise (voir programme sur www-sgp-geneve.ch). Apportez à chaque fois votre Carte d’élève et le manuel du cours,que vous pourrez compléter lors de la session.


Compterendu

Faites voir Séance du lundi 3 décembre 2012

© Jean-Claude Irminger

L’exemple parfait (sujet, lumière et composition)

Est-ce de se retrouver bien au chaud après avoir bravé l’humide et le froid de l’Atelier en extérieur, l’ambiance de ce « Faites voir » était plutôt animée. Notre vice-président ouvre la séance par une brève vidéo de Nik Software sur la post production rappelant quelques fondamentaux, à savoir qu’une photo se pense AVANT de se prendre (sujet, lumière, composition) et qu’il faut toujours privilégier la prise de vue plutôt que de compter sur la retouche. La post production doit aussi se penser en amont. 016

Et, justement, la question de la retouche refera surface plusieurs fois dans cette séance. Dilemme de la photo reportage, de la photo témoignage : recadrer ou pas ? Peut-on mesurer l’instantané avec les lois de la photo (com)posée ? Cacher un défaut ou pas ? L’impression brute ne devrait-elle pas prévaloir ? Les participants au workshop de Stephen Kelly ont sans doute la réponse… A côté des fondamentaux, la variété était aussi au rendez-vous puisqu’il s’agisait d’un « Faites voir» libre et les quinze présen-


tations se sont enrichies de réflexions personnelles bien frappées. Une formule de Zoé retient l’attention : « la couleur distrait des formes et des textures ». Et il faut penser le noir-blanc, lui aussi, AVANT. Dans la multiplicité des editings, on note une tendance à présenter une sélection plutôt homogène. Option « flou »posé tout en douceur sur la nature (un Salève comme on ne l’a jamais vu); thèmes insolites : l’ombre d’un monstre jurassique (avec un petit côté Tardi chez Adèle Blanc-Sec), un couloir à fantômes, des guerriers-fourmis dignes des fictions de Werber; desaudaces dans la retouche qui devient à son tour un outil de création; des prouesses techniques au service de l’esthétique du nu. Et même si le très inédit concept de photocopie énoncé par Raphaël désigne des photographies qui « se contentent » d’être belles, l’œil est toujours réjoui. Peut-être est-il est bon de conclure sur une petite note d’humilité pour le Narcisse qui dort en tout photographe : Luisa nous rappelle que ces réunions sont un moment d’échange où chacun doit pouvoir présenter des clichés imparfaits, évoquer ses doutes, montrer ses tentatives, proposer un « autre chose » inabouti pour… recevoir des réponses bienveillantes et constructives ! Joëlle Kohler La prochaine séance de Faites voir, après celle du 7 janvier, aura lieu le lundi 7 février prochain. Pensez à adresser à temps vos images les plus recherchées ou les plus insolites afin d’ouvrir le débat.


Scoop

HELP TAXI L’effet Sandy

Le passage de la furieuse tempête, annoncée le mois dernier sur la côte est américaine, a soufflé son vent de destruction et de désolation. Courageux ont été les membres des services de secours qui ont dû intervenir dans des conditions difficiles, téméraires ont été les représentants des tv et les reporters qui ont témoigné en direct de la violence de la nature déchainée. Lors d’une tournée de surveillance en hélicoptère, un photographe a repéré le parking inondé d’une centrale de taxi, ces fameux yellow cabs de la

grande pomme. Composé avec deux couleurs seulement, et vide de tout personnage, cet alignement original fait bien ressortir le désespoir de cette situation. Les photographes de presse, bien inspirés par ce décor, ont su, sous divers angles, saisir l’impact de ce sujet insolite. Issu du chaos, ce cliché très graphique, au cadrage strict, est un exemple de simplicité. Voilà certainement la photo, la plus retwittée du moment, qui restera comme le symbole de cet événement.

© Tumblr-AFP


Décembre

l602-20l2

Photos © Emmanuel Morel

Ah, la belle Escalade ! Comme à l’accoutumée, le repas de l’Escalade est l’occasion pour toutes les personnes intéressées et disponibles de se retrouver dans un moment de convivialité juste avant les fêtes de fin d’année. C’est également par tradition que la «jeunette» et la «doyenne» ont uni leurs forces pour casser la marmite. Pour le coup, notre «doyenne», en photographe avertie, nous a sorti les préparatifs de dernière minute. C’est qu’il s’agit de ne pas rater la photo... Justement, de photos, il en a bien été question avec notamment des

«Ainsi périrent les ennemis de la République»

souvenirs de voyages, d’autres voyages en préparation, des préparatifs de prise de vue, notamment pour notre entomologiste maison, mais attention, l’engourdissement par refroidissement ne s’applique qu’aux

insectes... Mais aussi le tri de photos, les goûts de chacun pour la retouche ou non, et avec quel logiciel, la question shakepearienne «RAW or not RAW»... c’est là que certaines lacu-

nes se révèlent pour les moins avertis... Puis on s’emballe avec l’arrivée des full frames comparativement aux APS... au fait c’est quoi un APS ? Et bien...hum..., c ‘est un appareil avec un petit capteur, une modification de la focale... mais encore... que signifie APS..., c’est le trou... non pas normand bien que l’on soit déjà rendu entre le plat et le déssert, mais bien le trou noir...Spéciale dédicace à mon entourage... du coup, comme pour la petite séquence du Grand Journal de Canal+, «vous avez la question ? nous avons la réponse» : grands moments de rires ! Donc une bonne soirée bien sympathique. Emmanuel Morel 019


Historique © NASA

Buzz Aldrin salue la Terre

C’est un petit cliché pour l’homme, mais une grande image pour l’éternité

Neil Amstrong, astonaute, 1930-2012

Premier homme à avoir posé le pied sur la Lune, Neil Amstrong, qui est décédé en septembre dernier à l’âge de 83 ans, était devenu le 20 juillet 1969 une icône de l’odyssée de l’espace et un héros planétaire. Il a été le premier à fouler le sol lunaire et, moment historique pour l’intrépide astronaute, il avait déclaré en direct «C’est un petit pas pour l’homme mais un

bond de géant pour l’humanité». Il avait réussi sur l’astre les premières images, surprenantes et splendides. Il devenait ainsi le reporter ayant rapporté ses clichés depuis le plus loin possible... réalisant l’image du siécle qui resta à jamais gravées dans nos mémoires. Des photos superbes obtenues grâce à l’équipement spécialement mis au point par Hassselblad pour la NASA. Sachez qu’un Blad est resté sur place (avis aux intéressés qui souhaiteraient le récupérer !)

That’s one small step for (a) man, one giant leap for manking.


Expositions

Je déteste Picasso ! Mais j’ai adoré l’exposi Nous voici vendredi matin 16 novembre devant le Musée d’art et d’histoire avec ma meilleure amie, elle passionnée par Picasso et moi... pas du tout ! J’aime bien sa période du cirque, sa période bleue mais ses tableaux aux personnages que je qualifie méchamment de « désossés » et « déformés » ne m’ont jamais franchement emballée. Ce qui a toujours agacé mon amie. Seulement voilà, j’aime le figuratif... mais je veux lui faire plaisir, alors je l’accompagne. Nous passons donc la sécurité. Une sécurité digne de l’aéroport le plus tatillon du monde ! « Madame videz vos poches, ôtez votre veste, bras écartés face à moi, tournezvous toujours les bras écartés ». Mon amie demande innocemment s’ils appliquent une sécurité accrue parce que c’est Picasso ou si ce sont les mesures habituelles. « Madame, c’est confidentiel ». Nous nous mordons les lèvres pour ne pas éclater de

rire, je crois que le garde n’apprécierait pas. Début de la visite. Moi, ce sont les photos qui m’intéressent. Je suis surprise de voir autant d’œuvres de Picasso. Plus je parcours les salles et plus je m’absorbe dans les photos et les œuvres présentées. Ce n’est pas du tout ce que je pensais... Duncan – grand reporter de guerre américain – a vécu dans l’intimité de Picasso et sa famille. Une amitié quasi instantanée est née entre les deux hommes, qui est allée bien au delà de son mandat de photographe. Le maître ne pose pas, il vit tout simplement. Il joue avec ses enfants, mange avec sa dernière compagne Jacqueline, prend un bain ou encore discute politique avec Yves Montand et Simone Signoret. On découvre ainsi un Picasso joyeux, détendu, au naturel (très souvent en shorts et torse nu) voire même farceur, lorsqu’il se déguise. La majeure partie des photos présentées date des années 56-60. Mais surtout, on


© MAH

ition Picasso-Duncan découvre les œuvres dans leur environnement d’origine. Tel tableau accroché au mur au-dessus d’une commode, au milieu d’un joyeux bric-à-brac... les gosses jouant parmi des dizaines de toiles posées à même le sol ou au milieu des poteries... Je me retourne interdite : les œuvres photographiées sont les œuvres sélectionnées pour l’expo. Du coup, elles prennent pour moi une toute autre dimension. Elles « vivent ». Je passe passionnée de l’œuvre photographiée à l’œuvre « en vrai ». Picasso s’est attaqué à n’importe quel support : peinture traditionnelle, cuivre rayé qui servira à l’impression de lithos, bronzes, poteries, plats en céramique et même de la tôle pliée... Certaines séries de photos montrent la naissance de l’œuvre, du premier coup de crayon ou de pinceau jusqu’au dernier. Fort intéressant. J’ai en plus une chance incroyable : les œuvres présentées sont dans l’ensemble stylisées mais encore figuratives. Bien sûr,

je sais que le tableau central de cette exposition est « les Baigneurs à la Garoupe » car Duncan a pu photographier la création complète de l’œuvre. Mais moi, je repartirai avec le souvenir de ses plats en céramique. Chevaux, tauromachie en sont les sujets principaux. Quelques traits de génie pour visualiser les mouvements et peut-être même faire partager l’atmosphère de la corrida d’Arles. Ce taureau va bouger devant mes yeux, c’est sûr ! Jaël de Nardo

Picasso à travers l’œil du photographe David Duncan > 3 février

Musée d’art et d’histoire de Genève jusqu’au 3 février Prix d’entrée : CHF 15.-, fermé le lundi Attention : pas de photos autorisées ! 023


Expos...

Galeries

Espace Cyril Kobler

Rue de Genève 52 bis, 1225 Chêne-Bourg

NUS

Dans la nuit noire de ce 7 décembre et sous les flocons de neige qui tombent en bourrasques, je progresse dans une impasse de Chêne-Bourg qui me mène au fond d’une cour mal éclairée. Je franchis une simple porte de garage aux vitres blanches et sans aucune inscription pour me trouver subitement dans un espace resplendissant de lumière blanche. C’est ici que le photographe genevois Cyril Kobler a installé son nouveau lieu d’exposition, en fait son lieu de travail et c’est le jour du vernissage de cette exposition intéressante. Je recommande vivement la visite de ce nouveau lieu d’exposition. Les « Nus » seront visibles le mardi, mercredi et jeudi de 14h30 à 18h30, et > 20 mars sur rendez-vous, jusqu’au 20 mars 2013. Richard Forster

Sur les murs de cet espace immense sont accrochées les œuvres photographiques de différents artistes : Gérard Pétremand de Genève présente onze agrandissements NB, des œuvres produites entre 1978 et 1984. Je reconnais ses photos particulières réalisées à la simple lumière d’un tube fluorescent. Christian Coigny de Lausanne présente dix agrandissements NB grand format de nus photographiés à la lumière naturelle dans son atelier. Christian Vogt de Bâle ne présente dix tirages NB au format 10x15 cm représentant beaucoup de parties corporelles. Mai Duong de Paris ne présente que deux agrandissements NB dont l’un représente une toison pubienne. Cyril Kobler présente quant à lui six grands agrandissements en couleur dont un très grand tableau du corps tatoué si caractéristique d’Etienne Dumont.


...à ne pas rater

Cindy Sherman

That’s me That’s not

Photographe américaine, connue pour ses séries d’autoportraits, elle vit et travaille à New York. Son travail mène une réflexion sur le medium photographique en rapport à la place de la femme dans notre société. C’est elle-même qui sert de modèle à ses photographies.

> 13 janvier Centre de la photographie, 28 rue des Bains

Maison

Tavel

Une série inédite réalisée par Josh Fassbind avec 150 personnalités internationales dans le décor bien genevois

VISAGES DE GENEVE

«Ce projet est né d’une envie de confronter les expériences dans un lieu de vie commun qui est Genève».

> 24 février Maison Tavel, rue du Puit-St-Pierre 6

SWISS PRESS PHOTO 12 Photo de presse depuis 1940

C’est la vie

JEFF WALL

> 24 février

A travers cette exposition, le Musée national suisse vous propose de découvrir les foisonnantes archives des deux agences de presse «Presse Diffusion Lausanne» et «Actualité Suisse Lausanne» récemment acquises par le Musée. Château de Prangins, Musée national suisse

Le Rêve Éveillé L’artiste va retirer d’anciennes photographies couleur pour le CPG, mais exclusivement en impression sur papier. Jamais une exposition ni un documentaire n’ont abordé l’œuvre de Jeff Wall sous l’aspect du «rêve éveillé». Et pourtant, dans maintes de ses photographies, plane un aspect onirique, voir irréel. > mi-février au Centre de la photographie Genève. 025


Galeries

288 fois le regard de Marcel Imsand Le photographe vaudois Marcel Imsand, établi à Lausanne, a offert à Annette et Léonard Gianadda entre 1984 et 2012, de nombreuses images. Il avait suivi les événements marquants de la Fondation et l’exposition actuelle est organisée autour des grandes collections offertes : • Luigi le berger (1989-1991) 87 photographies en 2003, • Maurice Béjart (1975-1995) 63 photographies en 2009, • Giacometti (1984-1986) > 3 mars 56 photographies en 2011, • Reportages sur les concerts

et les vernissages (1982-1992) 100 photographies.

Ses portraits, ses paysages, laissent en mémoire un style reconnu, plein d’amour, de tendresse et d’émotion. Marcel Imsand a également exercé le reportage photographique social et journalistique. Marcel Imsand, photographies prises entre 1960 et 2010, à la Fondation Gianadda, Martigny, jusqu’au 3 mars.

© Marcel Imsand

Expos...


Photo Suisse LA SGP AUGMENTE SES PRIX

© Samy Mayor

SPECIAL PHOTO SUISSE 2012

Oui vous avez bien lu, notre SGP truste tous les podiums et récolte encore des distinctions, bien méritées, pour la qualité et l’originalité de superbes travaux photographiques, qui récompensent nos membres les plus actifs. Ceux-ci, ceints de laurier ou drapés de fausse modestie, savourent cette estimée reconnaissance. Cette année, au concours Photo Suisse, le succès était au rendez-vous dans plusieurs catégories, ce qui prouve que nos membres oeuvrent avec succès dans toutes les disciplines. A l’heure du bilan, la SGP est fière de leur classement, apportant ainsi notoriété et prestige à notre photo club, même si celui-ci ne sait plus où ranger tous les trophées.

Projections couleurs Retenues • Raphaël Page 2x • Jean-Robert Comte • Luc Buscarlet • Piero Fantini • Pierre Jouvenat Agrandissements couleurs Primées • Pierre Jouvenat 2x Retenues • Samy Mayor 2x • Francesca Nessi-Tedaldi • Pierre Jouvenat

Meilleurs photographes • 14e Pierre Jouvenat • 25e Luc Buscarlet • 28e Samy Mayor Raphaël Page • 29e Jean-Robert Comte Francesca Nessi-Tedaldi Piero Fantini

Tous les membres de la SGP sont encouragés à participer régulièrement à divers concours organisés à l’interne comme à tenter leur chance dans des épreuves interclubs ou même au niveau régional et international.

Meilleurs clubs • La SGP termine 5e au classement des clubs

Galerie Toutes les photos primées et le classement complet sur www.photosuisse.ch

027


Hommage

Salut l’artiste

© Eric Boillat

On a perdu plus qu’un ami, tu nous manques déjà. Gérard Bernardini nous a quittés subitement début décembre. Débordant de vitalité, et féru de photo qu’il abordait en technicien et en passionné, il avait aussi participé de nombreuses années aux destinées de la SGP, faisant entendre son raisonnement au comité. Engagé et fiable, c’est en tant que cheville ouvrière des festivités du 100e de la SGP, en 1981, qu’on lui doit notre fameux char qui a surpris le public lors du cortège des Fêtes de Genève. Un grand moment pour toute l’équipe réunie autour de son génial projet qui lui tenait à coeur de réussir. Que de souvenirs, que d’histoires à raconter, car l’amitié était son trait de caractère et tous ceux qui l’ont côtoyé en garderont un merveilleux souvenir. A sa famille, à sa femme et à ses deux enfants, son photo club présente ses sincères condoléances. Salut l’ami, nous ne t’oublierons jamais.

Gérard avait pour habitude, quand il ne s’évadait pas au cours de grands périples lointains, ou qu’il ne parcourait pas la nature qu’il appréciait quelle que soit la saison, de se plonger dans la technique des nouveaux boîtiers, objectifs et autres logiciels afin d’être à l’avant-garde de l’évolution de la photo numérique. A tel point qu’il était devenu un authentique pionnier de la prise de

vue d’images panoramiques de très haute résolution. De plus, sa maîtrise du vol en montgolfière, qu’il pratiquait déjà depuis deux décennies, liée à son expérience de reporter lui ont permis de réaliser d’étonnantes vues aériennes et de signer de nombreuses images originales très appréciées des connaisseurs.

s s festivités de A l’occasion de du photo ce an iss na la 100 ans de fleuri pour le corso club, un char SGP la r pa 81 19 a été réalisé en Gérard. de din jar le dans


SOCIETE GENEVOISE DE PHOTOGRAPHIE

Contacts

Présidente Vice-présidente Vice-président Trésorier

Fabienne Muller Patrizia Cini Didier Rossel Claude Ponchant

fabienne.muller@sgp-geneve.ch patrizia.cini@sgp-geneve.ch didier.rossel@sgp-geneve.ch claude.ponchant@sgp-geneve.ch

Administration Concours Formation Média & com Séance du lundi Technique Expositions

Didier Rossel Patrizia Cini Fabienne Muller Fabienne Muller Didier Rossel Patrick Malo Patrizia & Didier

didier.rossel@sgp-geneve.ch patrizia.cini@sgp-geneve.ch fabienne.muller@sgp-geneve.ch fabienne.muller@sgp-geneve.ch didier.rossel@sgp-geneve.ch patrick.malo@sgp-geneve.ch expo@sgp-geneve.ch

Autres responsables

Comité

______ fondée en 1881 ______

Commissions

Photo club

SGP

Magazine Timothée Roussel Site internet Fabienne De Bruin Ateliers Fabienne Muller Gestion des membres Madeleine Béboux-Naef Cours : responsable Philippe Pédat Cours : coordinateur Richard Forster Cours niveau 2 Jean-Claude Irminger Concours internes Edouard Perréard Concours Photo Suisse Raphaël Page Activités techniques Luc Buscarlet Resp. matériel Raphaël Page Resp. matériel Michel Gasser Secrétaire du comité Fabienne De Bruin Vérificateur comptes Margarita Schlegel Vérificateur comptes Jean-Jacques Grasset Vérificateur suppl. Béatrice Bauzin

timothee-roussel@sgp-geneve.ch web@sgp-geneve.ch fabienne.muller@sgp-geneve.ch madeleine.beboux-naef@sgp-geneve.ch phil.pedat@sgp-geneve.ch richard.forster@sgp-geneve.ch jean-claude.irminger@sgp-geneve.ch edouard.perreard@sgp-geneve.ch rpage44@bluewin.ch luc.buscarlet@sgp-geneve.ch rpage44@bluewin.ch migas651@hotmail.com fabienne.de.bruin@sgp-geneve.ch verificateurs@sgp-geneve.ch verificateurs@sgp-geneve.ch verificateurs@sgp-geneve.ch

Tous les membres de la SGP se retrouvent chaque lundi pour leur séance à 20h30 à la salle de projection Carson de la Maison des Associations, 15 rue des Savoises à Genève, selon le programme des soirées. Tous les détails sur www.sgp-geneve.ch 029


L’invitée Lundi 14 janvier à 20h30 Francesca Nessi-Tedaldi

© Francesca Nessi-Tedaldi

Paysages d’Islande

L’Islande est une terre de paysages contrastés qui a été façonnée par une importante activité volcanique. Francesca Nessi-Tedaldi retracera avec ses photos un parcours effectué au mois de juillet dans le sud de l’île. Elle touchera à ses origines géologiques, à des techniques spécifiques à la photographie de paysage, sans négliger

quelques anecdotes de voyage. Les photos qu’elle partagera avec nous témoignent d’une étape de son apprentissage, dans lequel le désir d’immortaliser de grands espaces côtoie l’effort de progresser dans la composition d’une image aboutie.


Info

Séances > 6 janvier

Faites voir, sujet libre

FAITES VOIR Lundi 7 janvier à 20h30

Présentez au maximum 5 photos, sujet libre, numériques ou agrandissements au format A4. Vos images seront admirées, commentées. En cas de forte participation, seulement 3 photos seront projetées.

Envoyez vos photos numériques, au format JPEG 1400 x 1050 pixels, par mail à : faitesvoir@sgp-geneve.ch jusqu’au dimanche 6 janvier à 22h00. Pour les tirages papier, merci de les apporter à 20h15 pour l’affichage sur les cimaises.

Tribunal de la photo

TRIBUNAL Lundi 21 janvier à 20h30

Etes-vous prêts à laisser juger vos photos par Patrick Grob et Patrick Malo ? Il s’agira d’une version différente du « faites voir » que vous connaissez. Ce soir, Patrick Grob et Patrick Malo joueront le rôle de l’accusation et de la défense desdites photos, et le public constituera le jury. Cette séance sera riche en critiques positives ou négatives ; à vous de l’accepter et de jouer le jeu. Envoyez 3 photos maximum photos en 1400 x 1050 pixels, uniquement par email à : > 20 janvier faitesvoir@sgp-geneve.ch jusqu’au dimanche 20 janvier à 22h00. Une à deux de vos meilleures photos seront projetées, cela dépendra du nombre de participants. Nous vous attendons nombreux à cette séance.

STREETLIFE

Faites voir, sujet libre & Münsingen

Lundi 4 février à 20h30

Cette année encore, la SGP a le plaisir de participer au concours annuel des clubs suisses à Photo Münsingen avec pour thème STREETLIFE.

Modalités du concours : • Un portfolio uniforme dans le thème. • Un travail de groupe de 5 personnes maximum. • Une seule photo par photographe. > 3 février

Il n’est pas trop tard pour créer un groupe, alors lancez-vous ! Le « Faites voir » final aura lieu le 4 février (nous avons déjà deux groupes) et le meilleur portfolio sélectionné partira pour Münsingen. Bonne chance.

Cours niveau 2

COURS 2 Dès mardi 5 février

Macro Base : Tous les réglages et la prise de vue avec grossissement. De 19h à 21h, les mardis 5, 19, 26 février et le dimanche 10 mars (horaire suit), maximum 7 personnes, avec Pedro Neto, formateur, chez Whitebalance. Prix 150.- CHF. > Nouveau

Les Séries : Comment construire une série photographique et lui donner une forme ? De 19h à 21h, les mercredis 20, 27 février et 6 mars 2013, maximum 8 personnes, avec Sarah Girard, formatrice, à la SGP. Prix: 140.- CHF. Programme complet des Cours niveau 2 sur www.sgp-geneve.ch

031


Design

Logotype Une identité claire et forte Votre photo club, fondé à Genève en 1881, est dorénavant doté d’une nouvelle signature. Ce logo, simple et lisible, permet à la SGP de bénéficier d’une identité actualisée et d’une visibilité facilitée. Le fameux oeil avec son diaphragme s’est modernisé grâce à la collaboration de l’Ecole des Arts Graphiques; il se retrouve désormais enrichi de l’abréviation et du descriptif du club, le tout dans un pavé allongé. Sous cette forme, il peut paraître en couleurs, ou en noir et blanc, ou même être inséré en négatif sur fond sombre, mais toujours parfaitement lisible. Vous avez déjà découvert l’utilisation de ce logo sur la couverture du présent Magazine et vous allez constater

qu’il est décliné sur l’ensemble de nos moyens de communication (site web, newsletters, écran, étiquettes, etc.) et sur tous nos supports.

Le nouveau logo dans une présentation couleur parfaite

Un fichier est fourni à nos partenaires graphiques avec les normes d’utilisation, ce qui assure une exploitation sans failles de notre nouvelle identité. On peut dire que la SGP à redoré son blason ! Elle surtout gagné en reconnaissance, étant dès aujourd’hui immédiatement identifiée.

Ravis !

Patrizia Cini, vice présidente, et Didier Rossel, vice président, entourent Fabienne Muller, la présidente, avec le t-shirt du nouveau logo de la SGP.


Magazine

Concours Participez et gagnez :

Vous venez de découvrir la nouvelle formule du Magazine de la SGP, à vous maintenant de participer au concours et, pourquoi pas, de gagnez au tirage au sort parmi les réponses justes. Rien de plus simple : repérez sur quelle page figure un visuel et inscrivez le numéro. Faites ensuite l’addition et mailez uniquement ce chiffre à redaction@sgp-geneve.ch

A vous de jouer : Cet extrait

figure à la page :

Cet extrait

figure à la page :

Cet extrait

figure à la page :

Cet extrait

figure à la page :

Cet extrait

figure à la page :

Cet extrait

figure à la page :

Cet extrait

figure à la page : ___________________

> 20 janvier

Total de mon addition :

Adressez le chiffre obtenu. Bonne chance.

Votre avis

nous intéresse

Ce nouveau Magazine vous plait ou pas. Faites-nous part de votre première impression. Vos messages, de 25 mots maximum, seront publiés dans la prochaine édition. redaction@sgp-geneve.ch 033


Concours Le plus grand concours amateur du monde Le magazine français PHOTO publie, avec son traditionnel numéro de janvier «spécial concours amateurs», un gigantesque catalogue des plus belles images réalisées par des amateurs et classées par catégories (reportage, sport, charme, graphisme, couleurs). Donc une stimulante source d’inspiration pour tous.

N’attendrez pas pour vous ruer vers le kiosquier du coin avant que cette édition mythique ne soit épuisée !

Concours photo : Course de l’Escalade 2012 Course du Duc, Walking, Course de l’Escalade et catégorie La Marmite, l’épeuve sportive et populaire a battu tous les records. Et les spectateurs n’ont pas manqué de saisir l’événement sous toutes ses formes. Pour eux, le comité d’organisation ‘‘e’’ et la SGP ont mis sur pied un grand concours photo réservé exclusivement aux amateurs. > 14 janvier Ils ont jusqu’au lundi 14 janvier pour adresser leurs fichiers (fiche d’inscription sur www.sgp-geneve.ch) à escalade@tdg.ch Les sponsors récompenseront les auteurs des plus belles images.


A l’œil

Déjà la der

#

Le Magazine est l’organe d’information de la SGP, il est consultable gratuitement sur notre site et via www.issuu.com

Rédaction : Fabienne Muller, Didier Rossel, Patrizia Cini, Timothée Roussel, Richard Forster, Jean-Claude Irminger, Nicolas Reichenbach, Francesca Nessi-Tedaldi, Joëlle Kohler, Jaël de Nardo, Eric Boillat, Zoé Wahl, Emmanuel Morel, Maquette : Romanpub Le comité n’est pas responsable des textes reçus.

© Madeleine Bébou

Clin d’oeil

Voilà l’exemple parfait de l’instant magique, celui que tout bon photographe souhaite un jour pouvoir saisir. Nos félicitations à Madeleine qui a parfaitement su réaliser ce document, correctement exposé et aux couleurs naturelles. Certes le temps de pose est rapide, mais c’est

©

Copyright Toute reproduction, même partielle, de texte ou d’image est interdite sans autorisation préalable. Par copyright, toutes les photos présentées sont diffusées sous réserve du droit d’auteur et toute réutilisation est illicite. Toute demande de reproduction directement à : redaction@sgp-geneve.ch

surtout la mise au point qui rend cette image aussi impressionnante, pour laquelle il faut, avis aux amateurs, beaucoup de patience, et un peu de chance, avant de réussir une aussi belle prise de vue, ou de prétendre réussir une photo si saisissante.

Voilà, c’est fini pour ce numéro. Rendez-vous le mois prochain. A suivre...

@

x Naef

> 15 janvier Délai pour la remise des manuscrits du prochain numéro du Magazine

Maison des Associations Rue des Savoises 15 1204 Genève www.sgp-geneve.ch

035

Mag 69, janvier 2013  

Le Magazine de la Socitété Genevoise de Photographie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you