Issuu on Google+

11

Mobilité et transports 837-1200

Mobilité et transports Statistique de poche 2012

Neuchâtel, 2012


Mobilité et transports Statistique de poche 2012 1

Conditions-cadre du transport de personnes

Page

3

2

Conditions-cadre du transport de marchandises

Page

6

3

Ressources financières

Page

8

4

Infrastructures de transport

Page

9

5

Entreprises de transport

Page

10

6

Moyens de transport

Page

11

7

Utilisation des moyens de transport

Page

13

8

Prestations du transport de personnes

Page

16

9

Prestations du transport de marchandises

Page

20

10

Transport de marchandises à travers les Alpes

Page

23

11

Accidents

Page

25

12

Consommation d’énergie et effets sur l’environnement

Page

26

13

Coûts

Page

28

Glossaire

Page

30


1 Conditions-cadre du transport de personnes La croissance démographique a un impact aussi important que l’augmentation de la mobilité

Augmentation du nombre de kilomètres parcourus par personne en trafic motorisé

55%

1970–2010

Part du trafic des pendulaires (travail et formation)

30%

2010

Part du trafic de loisirs

40%

2010

Ménages avec voiture

79%

2010

L’importance des transports de personnes dépend de la distance moyenne parcourue chaque jour par la population résidante et des trajets effectués en Suisse par les étrangers. La distance parcourue quotidiennement dépend entre autres de la distance entre les lieux de domicile, de travail, d’achats et de loisirs. Le fait de disposer d’un véhicule, l’accès aux transports publics (distance à l’arrêt le plus proche, densité de l’horaire), les prix, le confort et le temps à disposition sont déterminants pour le choix d’un moyen de transport. La distance moyenne parcourue par personne a augmenté au cours de la dernière décennie à peu près dans les mêmes proportions que la population résidante. La hausse constante du niveau de vie joue certainement aussi un rôle dans cet allongement de la distance effectuée, même si les fluctuations à court terme du PIB par individu n’ont que peu d’influence sur les kilomètres parcourus par personne. 79% des ménages suisses disposent d’au moins une voiture de tourisme. Conditions-cadre socioéconomiques du transport de personnes 115

Indice 2000=100

PIB/individu Population résidante

110

Kilomètres/ individu 1

105 100 1

95 2000

1

2002

2004

Source: Office fédéral de la statistique

2006

2008

Prestations du transport terrestre (personnes indigènes et étrangères)

2010 © OFS

3


Motifs de déplacement, en 2010 (distance journalière moyenne par personne selon les motifs de déplacement)

5%

Travail (8,9 km)

6%

Formation (2,0 km)

24%

Achats (4,7 km) Activité professionnelle, voyages de service (2,5 km) Loisirs (14,7 km)

5%

40%

Services/accompagnement (1,8 km)

13%

Autres (2,1 km)

7%

Distance journalière moyenne par personne en Suisse: 36,7 km Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral du développement territorial

© OFS

Voyages de la population suisse, en 2009 20

Nombre de voyages par personne Voyages avec nuitées Voyages d’une journée

15

10

5 1

0

Jusqu'à 4901

4902 – 7149

7150 – 9634

9635 – 12 841

Chaque classe de revenu contient exactement un cinquième des ménages de Suisse

Plus de 12 842

Revenu mensuel du ménage en francs1 Source: Office fédéral de la statistique

4

© OFS


Evolution des prix dans le transport de personnes 120

Base décembre 2010=100 Indice suisse des prix à la consommation (IPC)

100

Transports publics routiers et ferroviaires Aviation

80

Voitures, motocycles, bicyclettes (achat, exploitation)

60

Carburant 40 20 0 1990

1995

2000

2005

2010

Source: Office fédéral de la statistique

© OFS

Ménages et possession de voitures de tourisme et de vélos 100%

Aucun(e) voiture/vélo

90%

1 voiture/vélo 2 voitures/vélos et plus

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

1994 2000 2005 2010 Voitures

1994 2000 2005 2010 Vélos

Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral du développement territorial

© OFS

5


2 Conditions-cadre du transport de marchandises Le transport de ­marchandises a presque doublé ­depuis 1980

Augmentation des prestations de transport

85%

1980–2010

Hausse du PIB (à prix constants)

63%

1980–2010

Augmentation des prestations de transport des poids lourds

49%

1993–2010

en trafic intérieur

20%

1993–2010

en trafic de transit

184%

1993–2010

L’augmentation du transport de marchandises est un corollaire de la croissance économique. Pour augmenter la productivité, les entreprises tendent à accroître le nombre d’unités produites et à concentrer la production sur un nombre toujours plus restreint d’emplacements ce qui conduit à une augmentation des relations commerciales nationales et internationales. Cette division du travail ainsi que la hausse continue du niveau de vie donnent lieu à une hausse du transport de marchandises. Les transports de marchandises par la route et le rail ont augmenté de 85% entre 1980 et 2010, en raison essentiellement de l’évolution des transports routiers. Cette progression, plus forte que celle du transport de personnes, est également supérieure à celle du PIB. 59% des prestations de transport des poids lourds sont dues au trafic intérieur à la Suisse, tandis que 17% concernent le trafic de transit. En termes relatifs, ce dernier a connu depuis 1993 une progression bien plus rapide que le trafic intérieur. Alors que les prix des transports ferroviaires sont en recul depuis l’automne 2007, les transports routiers ont renchéri depuis ce même moment.

Conditions-cadre socioéconomiques du transport de marchandises Indice 1990=100 170 160 150 140 130 120 110 100 90 1990 1995

Prestations de transport (tkm) – rail, route PIB Relations économiques avec l’étranger (total) Relations économiques avec l’étranger (biens) 2000

Source: Office fédéral de la statistique

6

2005

2010 © OFS


Transport routier de marchandises (Prestations de transport des véhicules lourds suisses et étrangers)

300

2010

Indice 1993=100 17%

250 200

8%

150

59%

15%

100 50 0

19

93 19 95 19 97 19 99 20 01 20 03 20 05 20 07 20 09

Total: 16 090 mio de tonnes-kilomètres

Trafic intérieur

Total

Exportation

Importation

Trafic intérieur

Transit

Exportation

Importation

Transit

Source: Office fédéral de la statistique

© OFS

Evolution des prix dans les transports de marchandises 120

Base avril 2001=100 Transport de marchandises – total

115

Transport de marchandises – rail

110

Transport de marchandises – route Indice des prix à la production

105 100 95

Avril Oct. Avril Oct. Avril Oct. Avril Oct. Avril Oct. Avril Oct. Avril Oct. Avril Oct. Avril Oct. Avril Oct. Avril Oct.

90 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Source: Office fédéral de la statistique

© OFS

7


3 Ressources financières La Confédération paie environ la moitié des subventions

Coûts de transport pris en charge par les pouvoirs publics

16,5 mia Fr.

2009

Part de la Confédération aux dépenses publiques de transport

53%

2009

Part de l’impôt sur les huiles minérales dans les recettes imputables au trafic routier

52%

2009

Prise en charge des coûts par les collectivités publiques, en 2009 10000

En millions de francs Total 8242

8000

Total 8106 984

3226

6000 4000

1579

2000

3437

0

Communes Cantons Confédération

1846

5276 Autres dépenses (aviation, navigation): 172 millions de francs

Transports routiers

Transports publics routiers/ Rail

Source: Office fédéral de la statistique

© OFS

Recettes provenant du trafic routier, en 2009 3% 1% 3% 3%

Impôts sur les huiles minérales (surtaxe inclue) Impôts cantonaux sur les véhicules à moteur Redevance poids lourds liée aux prestations (RPLP)

15% 52% 23%

Produits des droits d’entrée sur les véhicules Vignette autoroutière Emoluments (parking/deux-roues) Part TVA

Total: 9 790 millions de francs Source: Office fédéral de la statistique

8

© OFS


4 Infrastructures de transport Un tiers des surfaces d’habitat et d’infrastructure servent aux transports

Routes nationales

1 790 km

2010

dont autoroutes

1 406 km

2010

Routes cantonales

18 040 km

2010

Routes communales

51 662 km

2010

5 124 km

2010

Longueur du réseau ferroviaire Part des surfaces d’habitat et d’infrastructure servant aux transports

32%

1992/97

Surfaces occupées par les infrastructures de transport Structure: 1992/ 97

1,8% 9,5% 6,5%

Aires autoroutières Aires routières

35% 30%

Accroissement 1979/85 –1992/97 32,4

25%

Aires ferroviaires 20% Aérodromes

15% 10%

82,3% Total: 89 329 ha

9,3

5% 0%

1,3

5,0

Aires auto- Aires Aires Aéroroutières routières ferroviaires dromes

Source: Office fédéral de la statistique

© OFS

Longueurs des routes nationales En kilomètres 2000 1800 1600 1400 1200 1000 800 600 400 200 0 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 Source: Office fédéral des routes

Routes à trafic mixte Semi-autoroutes (2 ou 3 voies) Autoroutes (4 voies et plus)

© OFS

9


5 Entreprises de transport 3% des entreprises relèvent du domaine des transports

Entreprises de transport

8 341 2008

dont transports terrestres

6 919 2008

Emplois (équivalents plein temps) dans les transports 139 182 2008 dont transports terrestres

89 613 2008

Part des entreprises de transports

2,6% 2008

Part des emplois (équivalents plein temps) du domaine des transports

4,1% 2008

En 2008, près de 3% des quelque 322’000 entreprises recensées en Suisse étaient actives dans les transports. Si le nombre des entreprises a légèrement diminué dans les transports terrestres entre 2001 et 2008, il a parallèlement un peu ­augmenté dans les transports par eau, les transports aériens et les autres services. Le nombre ­d’emplois (équivalents plein temps) dans les transports a progressé de 8% entre 2001 et 2008 pour atteindre un peu plus de 139’000.

Entreprises et emplois dans les transports 10 000

Nombre d’entreprises

160 000

Nombre d’emplois (équiv. plein temps)

140 000

8 000

120 000 100 000

6 000

80 000 4 000

60 000 40 000

2 000 0

20 000 2001

2005

Transports terrestres et transports par conduites Source: Office fédéral de la statistique

10

2008 Transports par eau

0

2001

Transports aériens

2005

2008

Entreposage et services auxiliaires des transports © OFS


6 Moyens de transport Véhicules routiers à moteur

Plus d’une voiture de tourisme pour deux habitants

5,6 mio

Variation

+67%

Voitures de tourisme

2011 1980–2011

4,2 mio

2011

Véhicules de transport de marchandises 0,3 mio

2011

Motocycles

0,7 mio

2011

Véhicules motorisés ferroviaires

2997

2010

Avions immatriculés en Suisse

3709

2011

Le parc des véhicules routiers à moteur a augmenté de deux tiers depuis 1980 pour atteindre 5,6 millions d’unités. Il se compose pour les trois quarts de voitures de tourisme. Statistiquement parlant, un habitant sur deux dispose d’une voiture. On observe depuis quelque temps un engouement pour les véhicules roulant au diesel et les véhicules à traction intégrale. Une augmentation particulièrement forte a été enregistrée pour le nombre de motocycles: il a presque quintuplé depuis 1980. 79% des ménages possédaient au moins une bicyclette en 2010.

Parc des véhicules routiers motorisés 6 000 000

Véhicules Cyclomoteurs Motocycles

5 000 000

Véhicules industriels Véhicules agricoles

4 000 000

Véhicules de transport de marchandises

3 000 000

Véhicules de transport de personnes Voitures de tourisme

2 000 000 1 000 000 0 1980

1985

1990

1995

2000

2005

Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral des routes

2010 © OFS

11


Voitures de tourisme selon la cylindrée et le carburant 100% 80%

Cylindrée 9,1 11,6

25%

12,9

14,4

14,3

12,6

11,2

10,8

20%

24,2

26,7

26,6

15%

28,3

25,2

25,2

22,0

22,4

23,1

Part des voitures diesel

19,9

19,8

60% 40% 20% 0%

33,9

18,1

10% 5%

25,6

1990

2000

2010

2011

0%

Jusqu’à 1399 cm3

De 2000 à 2499 cm3

De 1400 à 1799 cm3

2500 cm3 et plus

4,0

2,7

1990

2000

2010

2011

De 1800 à 1999 cm3 Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral des routes

© OFS

Camions selon la charge utile 100% 90% 80%

6,4

12,5

16,3

18,3

18,5

16,7

16,9

42,3

41,2

18,9

19,1

2010

2011

20,1

70% 60% 50% 40%

62,2

53,2

30% 20% 10% 0%

15,1

13,8

1990

2000

< 5 tonnes

10 < 15 tonnes

5 < 10 tonnes

15 < 20 tonnes

Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral des routes

12

20 tonnes et plus

© OFS


7 Utilisation des moyens de transport Croissance très marquée du transport de personnes

Prestations kilométriques du transport motorisé 55 893 mio de 2010 privé de personnes véhicules-km Degré moyen d’occupation des voitures

1,60 pers.

2010

Prestations kilométriques du transport routier de marchandises

5 871 mio de véhicules-km

2010

Part du trafic intérieur dans le transport routier lourd de marchandises

74%

2010

Décollages et atterrissages d’avions en trafic de lignes et charter

450 690

2011

Heures d’embouteillage sur les routes nationales

15 910 heures 2010

La population dispose de différents moyens de transport pour effectuer ses déplacements. Le choix du moyen de transport et le taux d’occupation des véhicules influencent le volume du trafic routier et ferroviaire et, par conséquent, la charge de l’infrastructure et les effets sur l’environnement. Depuis 1995, les prestations kilométriques du transport de personnes ont augmenté de 38% pour le rail et de 22% pour la route. Les prestations kilométriques de l’ensemble du transport routier de marchandises ont progressé dans le même temps de 21%. Dans le trafic poids lourds, les trains semi-remorques ont fortement gagné en importance. L’évolution du trafic aérien peut être évaluée plus facilement en considérant non pas les trajets parcourus mais les décollages et les atterrissages dans les aéroports suisses. En effet, la majeure partie du trafic de ligne et de charter au départ de la Suisse ou à l’arrivée en Suisse survole des territoires étrangers. Entre 1970 et 2011, le nombre de décollages et d’atterrissages a plus que doublé dans les trois aéroports nationaux (Zurich, Genève et Bâle-Mulhouse). Prestations des véhicules 150

Indice 1995=100

Rail – trains de voyageurs (train-kilomètres) Transport privé de personnes par route (véhicules-kilomètres)

140 130

Transport routier public (course-kilomètres)

120 110

Transport routier de marchandises (véhicules-kilomètres)

100 90 80 1995

Trafic aérien (mouvements du trafic de ligne et charter) 2000

2005

Source: Office fédéral de la statistique

2010

Rail – trains de marchandises (train-kilomètres) Vélo (véhicules-kilomètres) © OFS

13


Prestations kilométriques ou prestations de transport? Les prestations kilométriques se mesurent en véhicules-kilomètres, en trainskilomètres ou en courses-kilomètres et servent à évaluer l’utilisation des infrastructures et ses effets sur l’environnement. Cela serait difficilement possible avec l’indicateur des prestations de transport, mesurées en personnes-kilomètres ou en tonnes-kilomètres. Une prestation de transport donnée peut en effet s’effectuer avec un nombre variable de véhicules, selon le taux d’occupation et de chargement. Les prestations de transport renseignent toutefois sur la demande de transport et sur les prestations effectivement fournies. Prestations kilométriques du transport routier 70 000

Mio de véhicules-kilomètres resp. course-kilomètres Vélos

60 000

Transport public routier (trams, trolleybus, autobus) et cars privés

50 000

Véhicules lourds de transport de marchandises

40 000 30 000 20 000

Véhicules légers de transport de marchandises

10 000

Motocycles (incl. cyclomoteurs)

0 1995

Voitures de tourisme 2000

2005

2010

Source: Office fédéral de la statistique

© OFS

Taux d’occupation des voitures de tourisme selon le motif de déplacement, en 2010 2,5 2,0 1,5

Personnes par voiture 1,99 1,60 1,12

1,36

2,05

1,64 1,24

1,0 0,5 0,0

Total

Travail

Formation

Achats

Activité Loisirs professionnelle, voyages de service

Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral du développement territorial

14

Services et accompagnement © OFS


Décollages et atterrrisages dans l’aviation civile (Aéroports nationaux et aérodroms régionaux, seulement avions) 1 000 000

Mouvements

800 000 600 000 400 000 200 000 0

1950 1960 1970 1980 1985 1990 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 2009

Trafic de lignes

Charter

Autre trafic commercial

Trafic non-commercial

Source: Office fédéral de l’aviation civile

© OFS

Décollages et atterrissages dans l’aviation civile, en 2010 Basel-Mulhouse St.GallenAltenrhein

Zürich Birrfeld

Grenchen La Chaux-de-Fonds Les Eplatures Bern-Belp

Ecuvillens Samedan

LausanneLa Blécherette

Sion

Genève

LuganoAgno

Nombre de mouvements

Type de mouvements

268 630

Trafic de ligne

Autre trafic commercial

100 000

Charter

Trafic non-commercial

10 951

sans les vols commerciaux de plaisance

Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral de l‘aviation civil

© OFS

15


8 Prestations du transport de personnes Trois quarts des déplacements effectués en Suisse sont dus au trafic routier motorisé privé

Mobilité annuelle par personne (en Suisse et à l’étranger)

20 500 km

2010

Temps moyen de déplacement par jour (en Suisse et à l’étranger)

89 min

2010

Part des transports publics dans les prestations totales du transport de personnes (y compris la mobilité douce)

19%

2010

En 2010, la somme des distances parcourues en Suisse par la population suisse et par des étrangers, sur la route ou par chemin de fer, atteignait 122 milliards de personnes-kilomètres (y compris la mobilité douce). En 2010, chaque personne résidant en Suisse a parcouru en moyenne 20’500 km avec un moyen de transport ou à pied, dont 13’600 km sur le territoire suisse. Les distances journalières sur le territoire national sont couvertes en grande partie par le transport motorisé individuel, mais on observe de grandes différences dans le choix du moyen de transport selon le motif de déplacement. Les loisirs sont le principal motif de déplacement. Viennent ensuite les déplacements liés au travail (voir page 4). Les jeunes de 18 à 24 ans, les hommes ainsi que les habitants des communes rurales parcourent les distances journalières moyennes les plus longues. Chaque habitant consacre en moyenne une heure et demie par jour à ses déplacements.

Prestations du transport de personnes 140 000

Mio de personnes-kilomètres Mobilité douce

120 000 100 000 80 000

Transports publics routiers ...

...

60 000 40 000

Chemins de fer et transports à câbles Trafic routier motorisé privé

20 000 0 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 Source: Office fédéral de la statistique

16

© OFS


Choix du moyen de transport (Distance journalière moyenne en Suisse par personne) 40

En kilomètres

35 30 25

Total 35,0 1,8

Total 31,3 1,5

6,1

Total 35,2 1,1 7,0

Total 36,7 0,9 8,6

5,6

Autres moyens de transport Transports publics Transport individuel motorisé Mobilité douce

20 15

24,4

21,8

24,3

24,4

10 5 0

2,5

2,7

2,8

2,8

1994

2000

2005

2010

Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral du développement territorial

© OFS

Choix du moyen de transport selon le motif de déplacement, en 2010 (En % des étapes) 100%

Autres moyens de transport Transports publics

80%

Transport individuel motorisé Mobilité douce

60% 40% 20%

Ac ha sio Ac ts nn tivi el té le p / V ro f o de ya esse ges rv ice Lo isi rs Se rv ice ac s c e gn omp t em aen t

at io n rm Fo

Tr av

ail

0%

Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral du développement territorial

© OFS

17


Distance journalière moyenne en Suisse selon groupe de personnes, en 2010 En kilomètres

50 40 30 20 10

pl et

an

s

s

co m

Ha

bi

ta

de s nt

nt

–7

65

80 ta bi Ha

us m et une s d’ ville no Ha au bi tr s is yau ta o x nt d’a es s c lé de gglo om es co mé mu m n m ratio es un es n ru ra le s

s

s

an 9

an

s 45

–6

4

an

an 25

–4

4

4 –2

6–

18

17

an

s

s

es

m

m m

m

To t

Ho

Fe

al

es

0

Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral du développement territorial

© OFS

Durée des déplacements journaliers selon le motif, en 2010 50

En minutes Autres moyens de transport Transports publics

40

Transport individuel motorisé

30

Mobilité douce

20 10

re s Au t

rs m Se pa rv gn ice em s en et t

isi ac

co

Lo

Ac sio A ha nn ct ts el ivit le é /V p de o ro se yag fes rv es ice

io n at rm

Fo

Tr

av ail

0

Temps de déplacement moyen par jour et par personne en Suisse: 83,4 minutes Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral du développement territorial

18

© OFS


Flux du trafic voyageurs, en 2010 Flux du trafic voyageurs, en 2010

Route Route Personnes Personnes par année par année 1 mio 1 mio 10 mio 10 mio mio 30 30 mio 60 mio 60 mio

Rail Rail Personnes Personnes par année par année 1 mio 1 mio 10 mio 10 mio mio 30 30 mio 60 mio 60 mio

Sources: INFOPLAN-ARE, Modélisation des transports MT-DETEC; Géostat-OFS; swisstopo Sources: INFOPLAN-ARE, Modélisation des transports MT-DETEC; Géostat-OFS; swisstopo

© OFS, ARE © OFS, ARE

19


9 Prestations du transport de marchandises La part des transports ferroviaires de marchandises diminue

Prestations de transport du trafic de marchandises

26,9 mia tkm par an

2010

Part du rail dans le trafic de marchandises (répartition modale)

36%

2010

Dans le transport de marchandises, les prestations de transport se sont élevées à environ 27 milliards de tonnes-kilomètres en 2010. La plus haute valeur à été atteinte en 2008, avec 28,2 milliards de tonnes-kilomètres. Après avoir reculé en 2009 suite à la crise économique et financière, le transport de marchandises ne s’est que partiellement rétabli en 2010. En considérant l’ensemble de la période allant de 1980 à 2010, on constate que les prestations du transport de marchandises se sont accrues de 85% au total. La progression a été beaucoup plus forte pour les transports par la route (+149%) que pour les transports ferroviaires (+27%). La répartition dite modale a en conséquence évolué nettement au profit de la route: la part du rail dans le transport de marchandises est passée de près de 53% en 1980 à 36% en 2010. Prestations du transport de marchandises 30 000

Mio de tonnes-kilomètres Route Rail 1

25 000 20 000 15 000 10 000

Tonnes-kilomètres nettes: sans le poids propre des véhicules de transport de marchandises (et remorques), des conteneurs et des caisses mobiles en transport 1 combiné. 1

5 000 0 1980

1985

1990

1995

Source: Office fédéral de la statistique

20

2000

2005

2010 © OFS


Prestations de transport sur route et sur rail selon le genre de trafic, en 2010 18 000

Mio de tonnes-kilomètres Transit Exportation

16 000

Importation

14 000

Trafic intérieur

12 000 10 000 8 000 6 000

1

1

2

4 000

2

2 000 0

2 2

Route 1

Uniquement véhicules lourds Avec le poids propre des véhicules de transport de marchandises (et remorques), des conteneurs et des caisses mobiles en transport combiné

Rail 2

Source: Office fédéral de la statistique

© OFS

Prestations du transport de marchandises des véhicules lourds de transport de marchandises (Véhicules suisses et étrangers selon le genre de véhicule) 18 000

Mio de tonnes-kilomètres

16 000

Trains semi-remorques et véhicules articulés lourds étrangers

14 000

Camions étrangers

12 000

Trains semi-remorques et véhicules articulés lourds indigènes

10 000

Camions indigènes

8 000 6 000 4 000 2 000 0 1993 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 Source: Office fédéral de la statistique

2010 © OFS

21


Flux du trafic marchandises, en 2010 Flux du trafic marchandises, en 2010

Route Route Tonnes Tonnes par année par année 1 mio mio 51 mio 5 mio 10 mio 10 mio mio 20 20 mio

Rail Rail Tonnes Tonnes par année par année 1 mio mio 51 mio 5 mio 10 mio 10 mio mio 20 20 mio

Sources: INFOPLAN-ARE, Modélisation des transports MT-DETEC; Géostat-OFS; swisstopo Sources: INFOPLAN-ARE, Modélisation des transports MT-DETEC; Géostat-OFS; swisstopo

22

© OFS, ARE © OFS, ARE


10 Transport de marchandises à travers les Alpes La part du rail est plus importante en Suisse qu’en France et en Autriche

Passages de poids lourds transportant 1,26 mio des marchandises à travers les Alpes (CH)

2011

Variation

-10 %

Quantité de marchandises transportées (rail et route)

40,1 mio de t nettes

2000–2011

Variation route

+63%

2000–2011

Variation rail

+24%

2000–2011

Part du rail

64%

2011

2011

Le nombre de passages de poids lourds dans le trafic de marchandises à travers les Alpes suisses a plus que quadruplé entre 1981, l’année après l’ouverture du tunnel routier du Gothard, et l’an 2000. Depuis 2001, il s’est stabilisé suite notamment à l’intro­ duction de la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP), de l’application de mesures d’accompagnement et du relèvement des limites de poids. La quantité totale de marchandises transportées à travers les Alpes suisses par le rail et par la route a atteint en 2011 sa plus haute valeur avec 40,1 millions de tonnes nettes. Elle a donc plus que doublé depuis 1981. Le transport de marchandises sur route a particulièrement progressé. La part des marchandises transportées par le rail à travers les Alpes suisses reste cependant très élevée par rapport aux pays voisins: le rail a en effet assuré le transport de 64% des tonnes nettes de marchandises à travers les Alpes en 2011.

Trafic transalpin de marchandises par la route (Nombre de passages de poids lourds en Suisse) 1500

1000 véhicules

1200

Véhicules indigènes Véhicules étrangers

900 600 300 0 1981 1984 1987 1990 1993 1996 1999 2002 2005 2008 2011 Sources: Office fédéral des transports, Office fédéral des routes

© OFS

23


Quantité de marchandises transportées à travers les Alpes (En millions de tonnes nettes) 50

France

50

Suisse

50 45

40

40

40

35

35

35

30

30

30

25

25

25

20

20

20

15

15

15

10

10

10

5

5

5

0

0

0

19

19 80 19 85 19 90 19 95 20 00 20 05 20 10 Rail

Autriche

80 19 85 19 90 19 95 20 00 20 05 20 10

45

19 80 19 85 19 90 19 95 20 00 20 05 20 10

45

Route

Source: Office fédéral des transports

© OFS

Part du rail dans le transport de marchandises à travers les Alpes (Base: tonnes nettes) 100%

Suisse

90%

Autriche France

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 1980

Segment alpin considéré: du Mont Cenis/ Fréjus au Brenner

1985

1990

Source: Office fédéral des transports

24

1995

2000

2005

2010 © OFS


11 Accidents Moins de décès sur la route grâce aux mesures de sécurité

Trafic routier Personnes tuées

320

2011

Personnes grièvement blessées

4 437

2011

Personnes légèrement blessées

18 805

2011

Trafic ferroviaire: personnes tuées (à l’exception des suicides)

13

2011

Trafic aérien: personnes tuées en Suisse

13

2011

Grâce à l’amélioration de la sécurité, le nombre de personnes tuées sur les routes est en diminution depuis 1970. Le recul de 2004 à 2006 pourrait être dû entre autres à la baisse du taux d’alcoolémie autorisé à 0,5 pour mille, aux sanctions par retrait de permis et à l’effet préventif dans ce domaine. C’est dans les classes d’âge de 18 à 25 ans que l’on compte le plus de personnes tuées. Le nombre de blessés graves dans le trafic routier a reculé depuis 1970 presque aussi fortement que celui des personnes tuées. L’évolution n’a pas été la même en ce qui concerne les blessés légers: si leur nombre a aussi diminué depuis 2003, il avait auparavant progressé pendant une longue période. Le nombre d’accidents se soldant par des décès ou des blessés est nettement plus faible dans les autres modes de transport. Les accidents du transport ferroviaire ­touchent en particulier des personnes ayant accédé indûment aux voies ferrées. Victimes de la circulation routière 140

Indice 1970=100 Personnes tuées Blessés graves

120

Blessés légers

100 80 60 40 20 0 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral des routes

2011 © OFS

25


12 Consommation d’énergie et effets sur l’environnement Le domaine des transports est le plus gros consommateur d’énergie

Part de la consommation d’énergie (énergie finale) imputable aux transports

34%

2010

Part des émissions de CO2 produite par les transports

37%

2010

Croissance des émissions de CO2 imputables aux transports

13%

1990–2010

La mobilité s’accompagne d’effets indésirables sur l’environnement: utilisation de ressources énergétiques, bruit, émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre. Les transports sont à l’origine de 34% de la consommation totale d’énergie. Ils représentent ainsi le principal groupe de consommation d’énergie, devant les ménages et l’industrie. Leurs besoins sont couverts à raison de 96% par les produits pétroliers, de sorte que la part de la consommation de pétrole attribuable aux transports atteint pas moins de 60%. Une part importante des émissions de dioxyde de carbone (CO2) est générée par les transports routiers et aériens. L’oxyde d’azote (NOx), un polluant précurseur de l’ozone à la surface de la terre et co-responsable des pluies acides, est généré avant tout par le trafic routier. Ce dernier libère en outre de grandes quantités de poussières fines (PM10, voir l’infobox à droite). Grâce notamment aux progrès techniques comme le filtre à particules de diesel et les catalyseurs, les émissions de polluants atmosphériques imputables aux transports se sont nettement réduites ces dernières années. Mais les valeurs limites fixées pour l’oxyde d’azote (NO2) et les poussières fines (PM10) continuent d’être massivement dépassées. Consommation d’énergie imputable aux transports 350 000

2010

Consommation finale en TJ

300 000 200 000

Carburants d’aviation 44%

150 000 100 000

Electricité (rail et transports publics routiers)

32%

50 000 1995

2000

Source: Office fédéral de l’énergie

26

Carburant diesel

20%

250 000

0 1990

Essence

4%

2005

2010

Total: 307 270 TJ

Gaz et autres énergies: négligeable

© OFS


Emissions de CO2 imputables aux transports 18

2010 (sans le trafic aérien international)

En millions de tonnes de CO2

16 14

Voitures de tourisme Voitures de livraison

12 10 8

Camions/bus

6 4 2 0 1990

1995

2000

2005

2010

Trafic (sans trafic aérien internat.)

Motocycles 1,5%

13% 12%

Tourisme à la pompe

5%

Chemins de fer 0,2% Navigation 0,7% Trafic aérien national 1,1%

Trafic aérien international

10%

68%

Total: 16,3 mio de tonnes

Source: Office fédéral de l’environnement

© OFS

Emissions de PM10 de gaz d’échappement dues au trafic routier motorisé 2500

Tonnes Autobus, autocars

2000

Bus de ligne

1500

Véhicules de livraison/ véhicules utilitaires légers

Véhicules utilitaires lourds

1000

Voitures de tourisme

500 0 1990

1995

2000

Source: Office fédéral de l’environnement

2005

2010 © OFS

Poussières fines (PM10) Les PM10 sont des particules de moins de 10 micromètres de diamètre. Ces particules peuvent aller se loger tout au fond des poumons et affecter les voies respiratoires et le système cardio-vasculaire. Les composantes cancérigènes des gaz d’échappement émis par les moteurs diesel sont particulièrement nocives. 27


13 Coûts Les coûts externes du trafic routier dépassent de loin ceux des transports ferroviaires

Coûts du trafic routier privé

51 mia Fr.

2005

Taux de couverture des coûts des transports routiers de voyageurs

90%

2005

Coûts des transports routiers de marchandises

16 mia Fr.

2005

Taux de couverture des coûts des transports routiers de marchandises

96%

2005

Part imputable à la route des coûts externes du trafic voyageurs

96%

2005

Part imputable à la route des coûts externes du trafic marchandises

92%

2005

Les coûts économiques des transports, c’est-à-dire les montants effectivement payés par les usagers, les pouvoirs publics ou des tiers et les charges non monétaires telles que les nuisances environnementales et sonores se montaient à plus de 82 milliards de francs en 2005. A titre de comparaison, le PIB s’élevait alors à 463 milliards de francs. Le coût de la mobilité est supérieur à celui de la santé ou de l’éducation publique. Les coûts générés par la route sont six fois supérieurs à ceux du rail. Sur ces 82 milliards de francs, 8,4 milliards environ sont des coûts externes supportés par la collectivité ou par des tiers (voir l’infobox à droite).

Coûts économiques des transports, en 2005 60 50

En mia de francs Environment

51,3

Sécurité Infrastructure

40

Moyens de transport

30 20 10 0

16,3 2,9 Transport Transport Transport privé public de marchande pers. de pers. dises

Route Source: Office fédéral de la statistique

28

1

6,5

2,4

Transport de pers.

1 1

Rail: non compris 2,4 mia de francs des activités accessoires et des imputations internes

Transport de marchandises

Rail 1 © OFS


Coûts externes des transports Une personne choisit son moyen de transport en fonction des coûts qu’elle doit supporter personnellement (carburant, entretien et amortissement des véhicules privés, prix des billets et des abonnements, paiement à l’entreprise de transport). Ce faisant, elle ne tient pas compte des coûts externes qui sont à la charge de tiers (souvent la collectivité). Ces coûts comprennent notamment les frais induits par les atteintes à l’environnement et à la santé, les dégâts aux bâtiments et les pertes de valeur diverses. Dans le transport de personnes, les déplacements en véhicules à moteur privés génèrent nettement plus de coûts externes que les déplacement en transports publics. Dans le transport de marchandises, la route génère davantage de coûts externes que le rail. En Suisse, les transports routiers sont prédominants. Cet état de fait impose de lourdes charges à la collectivité et n’est donc pas optimal d’un point de vue économique global.

Coûts externes du trafic routier et ferroviaire, en 2005 9000 8000 7000

Route 8074 mio Fr.

En mio de francs 8074

Accidents

9% 25%

11%

1941

6000

Santé Bâtiments

16%

14%

5000

3000

23%

3%

4000

Rail 455 mio Fr.

6134

2000

7% 24%

1000 0

455

Route

280 Rail 1

Climat Autres domaines environnementaux Nature et paysage

16%

176 22%

Transport de marchandises Transport de personnes

Bruit

1

Tiers incl.

Source: Office fédéral du développement territorial

3% 2%

26%

© OFS

29


GLOSSAIRE Coûts externes Coûts qui ne sont pas supportés par leurs auteurs mais par d‘autres usagers des transports ou par la collectivité (partie des coûts induits par les accidents, le bruit, la pollution atmosphérique, etc.). Déplacement Un déplacement commence au moment où une personne se met en mouvement dans un but particulier. Il prend fin lorsque le but est atteint, lorsque le motif du déplacement change ou que la personne s’arrête plus d’une heure au même endroit. Etape Partie d’un trajet effectué avec un moyen de transport (la marche à pied étant aussi considérée comme un moyen de transport). Chaque changement de moyen de transport marque le début d’une nouvelle étape. Groupe de moyens de transport Catégorie de moyens de transport (publics, individuels et trafic lent). Mobilité douce Déplacements à pied et à vélo. Mode de transport Infrastructures sur lesquelles ou milieux dans lesquels les moyens de transport se déplacent (par ex. route, rail, air). Les modes de transport sont aussi utilisés pour le groupement des moyens de transport. Motif de déplacement But dans lequel des distances, des étapes ou des déplacements sont accomplis (travail, formation, achats, loisirs, services/accompagnement, activité professionnelle/voyages de service). 30

Prestation de trafic Somme de tous les kilomètres parcourus par les personnes pendant une année donnée, exprimée en personnes-kilomètres Prestation de transport Grandeur utilisée pour décrire les prestations dans le transport de marchandises, considérant aussi bien le poids des marchandises que la distance de transport. Les prestations de transport sont exprimées en tonnes-kilomètres, une tonne-kilomètre correspondant au transport d’une tonne sur une distance d’un kilomètre. Prestation kilométrique Distances parcourues par des véhicules pendant un temps donné (exprimées en véhicules-kilomètres, en trains-kilomètres ou en courses-kilomètres). Relations économiques avec l’étranger Valeur moyenne des importations et des exportations de biens et de services (resp. de marchandises), en % du PIB. Répartition modale Répartition des prestations de transport entre les différents modes de transport (la route, le rail, etc.).


Adresses Internet Statistique des transports (aperçu) www.transport-stat.admin.ch Politique des transports (aperçu)

www.are.admin.ch

Routes

www.astra.admin.ch www.routesuisse.ch

Transports publics

www.bav.admin.ch www.litra.ch

Transports aériens

www.bazl.admin.ch

Finances

www.efv.admin.ch

Accidents

www.unfalldaten.ch

Energie

www.bfe.admin.ch

Environnement

www.bafu.admin.ch www.environment-stat.admin.ch

Impressum Editeur:

Département fédéral de l’intérieur DFI Office fédéral de la statistique (OFS), Neuchâtel

Renseignements:

Téléphone: 032 713 64 76 E-mail: verkehr@bfs.admin.ch

Disponible en français, en allemand, en italien et en anglais

Numéro de commande:

837-1200

Sur Internet au format PDF www.transport-stat.admin.ch

Téléphone:

032 713 60 60

Fax:

032 713 60 61

E-mail:

order@bfs.admin.ch

Rédaction et réalisation:

Katharina Schnorr, Ferenc Biedermann, OFS

Illustration de la page de couverture: OFS; concept: Netthoevel & Gaberthüel, Bienne; photo: © Robert Kneschke – Fotolia.com

© OFS 2012



Mobilité et transports