Issuu on Google+

00

Bases statistiques et produits généraux 1285-1200

Jean-Jacques Rousseau et la statistique A l’occasion du 300e anniversaire de la naissance de l’écrivain, philosophe et musicien

Neuchâtel, 2012


La série «Statistique de la Suisse» publiée par l’Office fédéral de la statistique (OFS) couvre les domaines suivants:

  0 Bases statistiques et produits généraux   1 Population   2 Espace et environnement   3 Vie active et rémunération du travail   4 Economie nationale   5 Prix   6 Industrie et services   7 Agriculture et sylviculture   8 Energie   9 Construction et logement 10 Tourisme 11 Mobilité et transports 12 Monnaie, banques, assurances 13 Protection sociale 14 Santé 15 Education et science 16 Culture, médias, société de l’information, sport 17 Politique 18 Administration et finances publiques 19 Criminalité et droit pénal 20 Situation économique et sociale de la population 21 Développement durable et disparités régionales et internationales


Statistique de la Suisse

Jean-Jacques Rousseau et la statistique

A l’occasion du 300e anniversaire de la naissance de l’écrivain, philosophe et musicien

Auteure

Avec la collaboration

Editeur

Carole Greppin des sections de l’OFS

Office fédéral de la statistique (OFS)

Office fédéral de la statistique (OFS) Neuchâtel, 2012


IMpressum

Editeur:

Office fédéral de la statistique (OFS)

Complément d’information:

Carole Greppin, Section Communication, OFS, tél. 032 713 60 46, e-mail: carole.greppin@bfs.admin.ch

Carole Greppin

Concept, réalisation:

Diffusion:

Office fédéral de la statistique, CH-2010 Neuchâtel tél. 032 713 60 60 / fax 032 713 60 61 / e-mail: order@bfs.admin.ch

Numéro de commande:

1285-1200

Prix:

Série:

Domaine:

Langue du texte original:

gratuit Statistique de la Suisse 00 Bases statistiques et produits généraux Français

Page de couverture:

OFS; concept: Netthoevel & Gaberthüel, Bienne; portrait de J.-J. Rousseau: Maurice Quentin de La Tour (1704–1788) (http://commons.wikimedia.org)

Section DIAM, Prepress / Print, ThemaKart

Graphisme/Layout:

Copyright:

OFS, Neuchâtel 2012 La reproduction est autorisée, sauf à des fins commerciales, si la source est mentionnée

978-3-303-00474-6

ISBN:


Table des matières

Table des matières

Editorial

5

Religion

6

Sylviculture

8

Mobilité

10

Santé

12

Education, science

14

Démocratie directe

16

Statistique policière de la criminalité

18

Egalité entre femmes et hommes

20

Qualité de vie

22

Travail bénévole

24

Développement durable

26

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

5


Éditorial

Editorial

Quel est le lien entre Jean-Jacques Rousseau et la statistique? En cette année de fête du tricentenaire de la naissance de Rousseau à Genève, les manifestations se succèdent en Suisse pour célébrer l’écrivain et penseur, notamment dans la cité de Calvin où il vécut ses premières années, à Neuchâtel qui lui servit de terre d’accueil, ou encore sur l’Ile Saint-Pierre qui fut son refuge bienfaisant. Pourquoi un tel engouement? Les avis se rejoignent: malgré les presque trois siècles qui nous séparent de ses écrits, Jean-Jacques Rousseau est moderne. Pour ses préoccupations concernant l’environnement, aujourd’hui intégrées dans le concept du développement durable, bien sûr. Mais pas seulement… Le regard systématiquement tourné vers la nature comme source de réponses, Rousseau s’est penché durant toute sa vie sur des thèmes aussi vastes que l’éducation, l’égalité entre femmes et hommes, la démocratie, pour n’en citer que quelques-uns; des pans de la société qui continuent irrémédiablement de préoccuper politiciens, philosophes, éducateurs… Qui nous concernent tous, en somme.

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

Quel est le rôle de la statistique dans tout cela? En tant que centre national de la statistique publique, l’Office fédéral de la statistique (OFS) produit des informations statistiques sur l’état et l’évolution de la population, de la société, du territoire et de l’environnement, autant de thématiques chères à Rousseau. Ces informations servent à la formation de l’opinion publique, à la prise de décisions politiques et à l’évaluation de l’action de l’Etat. Par la présente publication, l’OFS propose de jeter quelques ponts entre le passé et le présent. Entre le regard de Rousseau au XVIIIe siècle et la réalité actuelle. Bien que… admettons-le: Rousseau reste, plus que jamais, d’actualité.

Jürg Marti Directeur de l’Office fédéral de la statistique OFS

7


Religions

«Monseigneur, je suis chrétien, et sincèrement chrétien, selon la doctrine de l’Evangile. Je suis chrétien, non comme un disciple des prêtres, mais comme un disciple de Jésus-Christ.» Lettre de Jean-Jacques Rousseau à Christophe de Beaumont, archevêque de Paris (18.11.1762)

Rousseau était profondément religieux mais rejetait les dogmes qu’il considérait comme de simples créations humaines. Selon lui, la diversité religieuse découle de la diversité culturelle; la religion universelle s’exprime dans la nature, et non dans les écrits.

Religions Que peut-on observer dans le paysage religieux de la Suisse, 250 ans plus tard? En publiant les résultats du relevé structurel 2010, l’Office fédéral de la statistique (OFS) propose, pour la première fois depuis le recensement de la population 2000, des données actuelles sur le paysage religieux de la Suisse. Le relevé structurel annuel est un élément central du nouveau recensement modulaire de la population, qui permet de mieux appréhender l’évolution toujours plus rapide de la société. A fin 2010, l’Eglise catholique romaine est le plus grand groupe confessionnel du pays, avec une part de 38,8%. Le pourcentage des personnes sans appartenance religieuse a fortement augmenté depuis 2000, passant maintenant à 20,1%. Peut-on penser ici à un éloignement de la religion dogmatique semblable à celui vécu par Rousseau à l’époque?

Population résidante selon l’appartenance religieuse, en 2010 Question: «De quelle Eglise ou de quelle communauté religieuse faites-vous partie ?» 38,8%

Catholique romaine

(±0,2%)

Inconnue 2,0% (±0,1%)

30,9%

(±0,2%)

8,2%

Autre

20,1%

Musulmane Autre Eglise ou communauté chrétienne Juive

(±0,1%)

Autre communauté Réformée évangélique (protestante) Source: Relevé structurel (RS)

8

4,5% (±0,1%) 2,4%

(±0,1%)

0,2% (±0,0%) 1,1% (±0,0%)

Aucune © OFS

Jean-Jacques Rousseau et la statistique OFS 2012


Religions

K5

Répartition des personnes sans appartenance religieuse 2010 par canton Répartition de la population résidante permanente*, en %

SH BS BL JU

≥ 25,0 20,0 – 24,9 15,0 – 19,9 10,0 – 14,9 < 10,0

TG ZH

AG

AR

SO ZG

AI

Suisse: 20,1%

SG

LU

*L’univers de base du relevé structurel contient toutes les personnes de la population résidante permanente qui ont 15 ans révolus et qui vivent dans un ménage privé. Exclus sont les diplomates, les fonctionnaires internationaux et les membres de leur famille, ainsi que les personnes qui vivent dans un ménage collectif.

SZ

NE

GL

NW BE OW FR

UR GR

VD

TI GE

VS

0

25

50 km

Source: Relevé structurel (RS) 2010

© OFS, ThemaKart, Neuchâtel 2012

Répartition des personnes sans appartenance religieuse 2010 par canton Total

Sans appartenance religieuse

Nombres absolus Canton

Total Zürich Bern / Berne Luzern Uri Schwyz Obwalden Nidwalden Glarus Zug Fribourg / Freiburg Solothurn Basel-Stadt Basel-Landschaft Schaffhausen Appenzell Ausserrhoden Appenzell Innerrhoden St. Gallen Graubünden/Grigioni/Grischun Aargau Thurgau Ticino Vaud Valais / Wallis Neuchâtel Genève Jura

6 519 253 1 153 705 824 336 310 985 28 915 121 348 29 328 34 624 32 272 93 173 224 578 215 052 153 239 231 553 64 315 44 128 12 814 395 992 162 865 509 900 206 477 281 693 573 030 256 526 141 068 359 847 57 490

Nombres absolus 1 309 654 258 833 125 366 41 327 (1555) 15 568 2 916 4 507 4 105 16 536 28 470 51 906 64 617 54 998 13 259 6 528 (940) 55 702 20 402 105 675 32 417 44 800 147 504 26 500 52 145 126 462 6 616

Intervalle de confiance: ± (en %) 0,7 1,7 2,6 3,6 26,9 8,4 20,6 15,7 17,1 5,8 6,3 4,2 3,2 4,1 8,5 12,4 36,8 4,4 7,4 2,2 4,1 3,3 1,8 6,8 2,6 1,8 8,7

L’univers de base du relevé structurel contient toutes les personnes de la population résidante permanente qui ont 15 ans révolus et qui vivent dans un ménage privé. Exclus sont les diplomates, les fonctionnaires internationaux et les membres de leur famille, ainsi que les personnes qui vivent dans un ménage collectif. Source: RS/Service d'informations du relevé structurel, info.pop@bfs.admin.ch © OFS

www.statistique.admin.ch www.statistique.ch > Thèmes > 1 – Population

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

9


Sylviculture

«La terre abandonnée à sa fertilité naturelle, et couverte de forêts immenses que la cognée ne mutila jamais, offre à chaque pas des magasins et des retraites aux animaux de toute espèce.» Jean-Jacques Rousseau, «Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes», (1755)

La nature apportait à Rousseau la sérénité qu’il recherchait en fuyant la société. Elle lui procurait un lieu privilégié pour se ressourcer et méditer, qu’elle soit aménagée sous forme de jardins ou laissée à l’abandon comme dans la citation ci-dessus.

Sylviculture A l’époque de Rousseau, la forêt occupait une grande surface en Suisse. S’ensuivit une déforestation intensive, en particulier en raison de l’utilisation du bois pour les manufactures (charbon de bois), pour les logis (cuisine et chauffage) et comme matériau de construction. Destinée à y faire face, la loi fédérale sur les forêts fut instaurée il y a environ 150 ans et révisée en 1991. Depuis quelques années, la surface forestière est en augmentation, en particulier dans les régions de montagne. Près d’un tiers du territoire national est couvert de forêts. Quelle est aujourd’hui l’utilité des forêts suisses? Les forêts remplissent de nombreuses fonctions. Elles – protègent des dangers naturels (avalanches, éboulements et glissements de terrain); – structurent le paysage et jouent un rôle important comme lieux de détente et de loisirs; – constituent un habitat irremplaçable pour beaucoup d’espèces animales et végétales; – revêtent en outre une importance particulière pour le climat (notamment pour leur fonction de puits de carbone) et pour la qualité de l’air et de l’eau. Les forêts remplissent également une fonction économique en produisant du bois, matière première et agent énergétique renouvelables. Avec plus de 5,1 millions de m3 de bois, la récolte 2010 a été plus importante qu’en 2009 (+250’000 m3). L’essentiel de la hausse (+127’000 m3) a été enregistré dans le canton de Berne.

10

Jean-Jacques Rousseau et la statistique OFS 2012


Sylviculture

Forstzonen der Schweiz Zones forestiéres de la Suisse Jura / Jura Mittelland / Plateau Voralpen / Préalpes

SH

Alpen / Alpes BS

Alpensüdseite / Sud des Alpes

TG

BL JU

AG

ZH SG

SO

AR AI

ZG LU

NE

SZ

BE

GL

NW OW UR

GR

FR VD

TI VS GE

0

25

Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione Svizzera Confederaziun svizra

400 000

Stand 2010 Etat 2010

50 km

Eidgenössisches Departement des Innern EDI Département fédéral de l’intérieur DFI Bundesamt für Statistik BFS Office fédéral de la statistique OFS

Récolte Surface forestière mio de bois en m3 Récolte de bois en m3 Surface forestière en ha: total 1,3 mio en ha: total 1,3 400 000 1 800 000 1 800 000

300 000

300 000

200 000

200 000

100 000

100 000

0

Quelle: BFS Source: OFS © BFS, ThemaKart, Neuchâtel 2010 / kc-b-K07.127 © OFS, ThemaKart, Neuchâtel 2010 / kc-b-K07.127

1 400 000

1 400 000

1 000 000

1 000 000

600 000

600 000

200 000 200 000 0 0 0 Jura Plateau Pré- Alpes Jura Plateau Sud des Pré- Alpes SudJura des Plateau Pré- Jura AlpesPlateau Sud desPréalpes alpes Alpes alpes Alpes Alpesalpes 2009

2010 2009

Alpes Sud des Alpes 2010

Source: OFS, StatistiqueSource: forestière OFS, suisse Statistique forestière suisse

www.statistique.admin.ch www.statistique.ch > Thèmes > 7 – Agriculture, sylviculture

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

11


Mobilité

«La marche a quelque chose qui anime et avive mes idées; je ne puis presque penser quand je reste en place; il faut que mon corps soit en branle pour y mettre mon esprit.» Jean-Jacques Rousseau, «Les Confessions» (de 1765 à 1770)

Voyager à pied était très important pour Rousseau qui trouvait son inspiration dans ses longues marches. Il rechignait à opter pour la diligence, préférant voir sa pensée s’édifier lors de ses randonnées pédestres.

Mobilité Selon le Microrecensement mobilité et transports 2010, publié conjointement par l’Office fédéral de la statistique (OFS) et l’Office fédéral du développement territorial (ARE), une personne de 6 ans et plus qui réside en Suisse parcourt chaque jour près de 37 km en moyenne sur le territoire national; le temps de trajet correspond à 83 minutes sans tenir compte des temps d’attente ou de correspondance. Les hommes parcourent en moyenne 11 km de plus que les femmes chaque jour. Les personnes de 18 à 24 ans sont celles qui accomplissent les plus longues distances journalières. Celles âgées de 65 ans et plus, tout comme les moins de 18 ans, couvrent en revanche des distances journalières nettement plus courtes.

Distances journalières sur le territoire national Distance journalière par personne (CH)

37 km par jour en déplacement

%

Total

%

%

%

Motifs de déplacement Temps de trajet journalier par personne (CH)

36,7 km

83,4 min.

Femmes

31,1 km

77,8 min.

Hommes

42,5 km

89,1 min.

Les loisirs constituent le principal motif de déplacement

Motif de déplacement Tous les motifs dont loisirs dont travail dont achats

%

Rousseau se déplaçait exclusivement à pied et pour son plaisir; quels sont, de nos jours, les moyens de transUne personne de 6 ans et plus qui réside en Suisse parcourt chaque jour près Les loisirs représentent de loin le principal moti ports et les motifs de déplacement? de 37 km en moyenne sur le territoire national; le temps de trajet correspond à des distances journalières en Suisse sont liées 83 minutes sans compte des tempssont d’attente ou deen correspondance. Les motorisé,elles figurent les repas Les deux tiers destenir distances journalières parcourues transport individuel c.-à-d. en voiture ou au à restaurant, les visites hommes parcourent kmaccomplies de plus queenlestransports femmes chaque jour. car postal, sances ainsi que les activités extérieures non motocycle. Un quart en desmoyenne distances11 sont publics (train, bus, tram). Le reste, soit nades. Ces trois activités représentent à elles s un peu moins d’un dixième des distances, sont effectuées à pied et à vélo. Les personnes de 18 à 24 ans sont celles qui accomplissent les plus longues placements effectués à des fins de loisirs. distances journalières. Celles âgées de 65 ans et plus, tout comme les moins de

se et à de d’un transe 19%.

en, qui uel. La n quart oit 8%).

18 ans, couvrent en revanche des distances journalières nettement plus courtes.

Le travail (trajets pendulaires) vient en deuxièm tifs de déplacement (24% des distances journa

Jean-Jacques Rousseau et la statistique OFS 2012

12

Distances journalières selon les tranches d’âges

Parts des motifs de déplacement aux distances

(nombre moyen de kilomètres par personne et par jour en Suisse, en 2010)

(pourcentage des distances parcourues sur le territoire nationa


Les deux tiers des distances journalières sont parcourues en transport individuel motorisé, c.-à-d. en voiture ou à motocycle. Un quart des distances sont accomplies en ête Mobilité transports publics (train, car postal, bus, tram). Le reste, soit un peu moins d’un dixième des distances, sont effectuées à pied et à vélo. Mais la part de ces deux moyens de nt parcourues locomotion est bien plus importante si l’on considère le n voiture ou à temps de trajet et non plus les distances: la proportion complies en passe alors à 42%. Si l’on considère le nombre d’étapes am). Le reste, parcourues tous les jours, les déplacements à vélo et à pied ces, sont effecreprésentent même presque 50%. On entend par étape deux moyens de toute partie de trajet effectuée avec un seul et même n considère le moyen de transport (trois étapes par exemple pour a proportion quelqu’un qui va la gare en vélo, prendde le locomotion train et par- est bien plus importante si l’on considère les temps de trajet et Mais la part deàces deux moyens court à pied la distance entre la gare d’arrivée et son lieu à 42%. mbre d’étapes non plus les distances: la proportion passe alors de travail). s à vélo et à pied

end par étape ul et même mple pour e train et parvée et son lieu

Choix du moyen de transport

Nombre d’étapes

49,6

Durée de trajet

Distance journalière

35,9

42,2

35,9

10%

20%

30%

Transports publics 40% 50% 60% Autres

Transports publics Autres

13,7

À pied/vélo 66,4 Transport individuel motorisé

13,3

0%

13,3

41,1

7,7

À pied/vélo Transport individuel motorisé

70%

23,4

80%

90%

100%

© OFS/ARE

41,1

66,4

40%

nt

50%

13,7

Part des motifs de déplacement à la distance journalière Les loisirs, principal motif de déplacement Les loisirs représentent de loin le principal motif de déplacement. Quelque 40% des distances journalières en (→ Chap. 5) Suisse sont liées à des activités de loisirs. Parmi elles figurent les repas au restaurant, les visites à des parents, En termes de distances, les loisirs représentent de loin le Travail 23,4 5,7% amis ou connaissances ainsi que les activités extérieures non4,8% sportives telles que les promenades. Ces trois actiFormation principal motif de déplacement. En moyenne, 40% des vités représentent à elles seules près de deux tiers des déplacements effectués à des fins de loisirs. Achats 24,3% distances journalières effectuées sur le territoire national Activité 60% sont 70%liées 80% 90% 100% professionnelle, (24% des des activités de loisirs. Le travail en Le travailà (trajets pendulaires) vient envient deuxième position dans la liste des motifs de déplacement voyage de service seconde position dans©la liste desdes motifs, avec(13%). 24% des OFS/ARE distances journalières) suivi achats Loisirs 5,4% distances. La part de la voiture dans les distances effecServices et 40,2% accompagnement tuées est cependant la même pour ces deux motifs Autres 12,8% (65%). Part des motifs de déplacement à la distance journalière

ntent de loin le nne, 40% des rritoire national ail vient en avec 24% des istances effeceux motifs

6,8%

5,7% 4,8% 24,3%

8

5,4% 40,2% 12,8%

Travail Formation Achats Activité professionnelle, voyage de service Loisirs Services et accompagnement Autres

© OFS/ARE

LA MOBILITé EN SUISSE OFS/ARE 2012

6,8%

© OFS/ARE

LA MOBILITé EN SUISSE OFS/ARE 2012

www.statistique.admin.ch

www.statistique.ch > Thèmes > 11 – Mobilité et transports

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

13


Santé

«J’aime cent fois mieux voir dans l’émail des prés des guirlandes pour les bergères, que des herbes pour les lavements.» Lettre de Jean-Jacques Rousseau à Anne-Marie Dauphin de Verna (2.12.1768)

Contrairement à Paracelse, pour qui «pâturages, collines et mines sont des pharmacies», Rousseau ne considère pas la botanique comme une partie de la médecine. Le botaniste Rousseau s’intéresse aux plantes vivantes, à leur beauté et aux émotions qu’elles créent sur lui. Une fois mortes, les plantes ne sont plus de son ressort.

Santé Les Suisses consomment-ils beaucoup de médicaments? Se rendent-ils fréquemment chez le médecin? L’enquête suisse sur la santé livre des informations sur l’état de santé de la population et ses facteurs déterminants, sur les conséquences des maladies, sur l’utilisation des services de santé et sur les conditions d’assurance. Sa périodicité permet d’observer les évolutions dans ce domaine et d’étudier les effets des mesures de politique sanitaire. Il s’agit d’une enquête par échantillonnage: les personnes sont sélectionnées aléatoirement dans le registre téléphonique de l’OFS. L’enquête se compose d’une interview téléphonique suivie d’un questionnaire écrit. www.statistique.ch > Infothèque > Enquêtes, sources

Consultations médicales1 2007, en % de la population de 15 ans et plus Age

Hommes

Femmes

15–24 ans

73,7

81,5

25–34 ans

67,7

88,0

35–44 ans

64,9

84,9

45–54 ans

69,0

85,3

55–64 ans

77,9

86,6

65–74 ans

88,0

87,9

75+ ans

92,7

91,7

Total

73,4

86,2

1

Au moins une consultation dans les 12 mois, spécialiste et gynécologue inclus

Source: Enquête suisse sur la santé (ESS), OFS

14

Jean-Jacques Rousseau et la statistique OFS 2012


Santé

Consommation de médicaments (tous confondus) au cours des 7 derniers jours selon le sexe et l'âge 2007, en % de la population résidante de 15 ans et plus Age

Oui n

Non % pop.

n

Total échantillon % pop.

n

Population totale % pop.

n

Total Total 15–24 ans 25–34 ans 35–44 ans 45–54 ans 55–64 ans 65–74 ans 75+ ans

9 465 532 930 1 401 1 311 1 831 1 791 1 669

46,3 27,0 35,0 35,9 44,1 57,3 70,8 83,7

9 268 1 275 1 573 2 404 1 692 1 284 704 336

53,7 73,0 65,0 64,1 55,9 42,7 29,2 16,3

18 733 1 807 2 503 3 805 3 003 3 115 2 495 2 005

100 100 100 100 100 100 100 100

6 186 711 944 947 948 865 1 217 255 1 064 447 895 114 610 651 505 433

3 758 216 331 552 542 799 696 622

41,0 22,4 28,1 31,3 38,6 55,5 68,1 82,5

4 647 702 795 1 222 877 600 313 138

59,0 77,6 71,9 68,7 61,4 44,5 31,9 17,5

8 405 918 1 126 1 774 1 419 1 399 1 009 760

100 100 100 100 100 100 100 100

3 021 948 486 648 468 107 607 772 534 117 443 326 283 727 198 251

5 707 316 599 849 769 1 032 1 095 1 047

51,3 31,9 41,7 40,4 49,7 59,1 73,2 84,4

4 621 573 778 1 182 815 684 391 198

48,7 68,1 58,3 59,6 50,3 40,9 26,8 15,6

10 328 889 1 377 2 031 1 584 1 716 1 486 1 245

100 100 100 100 100 100 100 100

3 164 763 458 298 480 758 609 483 530 330 451 788 326 924 307 182

Hommes Total 15–24 ans 25–34 ans 35–44 ans 45–54 ans 55–64 ans 65–74 ans 75+ ans Femmes Total 15–24 ans 25–34 ans 35–44 ans 45–54 ans 55–64 ans 65–74 ans 75+ ans

Source: Office fédéral de la statistique, Enquête suisse sur la santé © OFS – CD-Rom Tableaux standards ESS07 (Extrait)

www.statistique.admin.ch www.statistique.ch > Thèmes > 14 – Santé

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

15


ÉDUCATION, science

«On n’est curieux qu’à proportion qu’on est instruit.» Jean-Jacques Rousseau, «Emile ou De l’éducation» (1762)

Dans «Emile ou De l’éducation», Rousseau se penche sur l’éducation idéale à promouvoir auprès de la jeunesse. Elle consiste à laisser la nature s’exprimer chez le sujet car selon lui, une fois encore, c’est la nature qui a raison.

Education, science L’éducation et le savoir sont considérés comme des facteurs clés du développement des individus et des collectivités. Le progrès des systèmes éducatifs et l’accroissement du capital humain figurent parmi les objectifs stratégiques des Etats et des institutions internationales. Depuis les années 1990, l’Office fédéral de la statistique (OFS) développe et publie des indicateurs sur l’éducation et la science. Les indicateurs de la formation décrivent les structures, les processus et les effets du système de formation suisse dans son ensemble. Ils procurent des valeurs de référence, des informations sur l’évolution générale du système et offrent la possibilité de faire des comparaisons dans l’espace et le temps.

16

Jean-Jacques Rousseau et la statistique OFS 2012


ÉDUCATION, science

Elèves et étudiants (2009/10) Degré d’enseignement

Total

Hommes

Femmes

Nationalité Suisse

Etrangère

Préscolarité

147 200

75 575

71 625

108 200

39 000

Scolarité obligatoire

769 314

395 480

373 834

587 732

181 582

Degré primaire

436 111

222 216

213 895

333 892

102 219

Degré secondaire I

294 405

148 599

145 806

231 593

62 812

38 798

24 665

14 133

22 247

16 551

343 297

180 612

162 685

285 212

58 085

Ecoles préparant à la maturité

73 547

32 355

41 192

63 384

10 163

Autres écoles de formation générale

24 763

8 182

16 581

18 081

6 682

244 987

140 075

104 912

203 747

41 240

250 073

126 861

123 212

195 963

54 110

53 457

28 731

24 726

43 679

9 778

196 616

98 130

98 486

152 284

44 332

69 676

34 849

34 827

58 336

11 340

126 940

63 281

63 659

93 948

32 992

12 524

6 316

6 208

1 831

10 693

1 522 408

784 844

737 564

1 178 938

343 470

Ecoles/classes avec programme d’enseignement spécialisé Degré secondaire II

Formation professionnelle initiale (y c. préparation à la maturité professionnelle, formation élémentaire et préapprentissage) Degré tertiaire Formation professionnelle supérieure Hautes écoles Hautes écoles spécialisées et Hautes écoles pédagogiques Hautes écoles universitaires Autres enseignements impossibles à définir selon le degré Total général

www.statistique.admin.ch www.statistique.ch > Thèmes > 15 – Education, science

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

17


Démocratie directe

«La volonté de tous est donc l’ordre, la règle ­suprême, et cette règle générale et person­nifiée est ce que j’appelle le Souverain.» Jean-Jacques Rousseau, Lettres écrites de la Montagne (1764)

Par le concept de «volonté générale» Rousseau désigne dans le «Contrat social» ce que tout citoyen devrait vouloir pour le bien de tous, et non pour son intérêt propre. La «volonté de tous» quant à elle représente la somme des volontés individuelles. Le défi de la démocratie aujourd’hui? Faire en sorte que «volonté générale» et «volonté de tous» ne se confrontent pas mais se rejoignent…

Démocratie directe En Suisse, les citoyens ont depuis 1848 le droit de se prononcer sur la révision de la Constitution ­fédérale. Ce droit s’étend aux lois fédérales et aux arrêtés fédéraux de portée générale depuis 1874. Depuis 1891, les citoyens peuvent, par le biais de l’initiative populaire, proposer des modifications à apporter à la Constitution. Les Suisses ont été appelés à voter sur 559 objets depuis 1848. Lors de la votation populaire du 11 mars 2012, l’OFS présentait dès 20 heures les résultats des districts et des cantons sous forme de cartes, complétées par des tableaux présentant les résultats ventilés selon la région linguistique et le type de commune.

18

Jean-Jacques Rousseau et la statistique OFS 2012


Démocratie directe

Bundesgesetz über die Buchpreisbindung Loi fédérale sur la réglementation du prix du livre Abstimmung vom 11. März 2012 Votation du 11 mars 2012

Ja-Stimmenanteil Proportion de «oui» ≥ 70 %

SH

65 – 69,9 % 60 – 64,9 %

BS

TG

55 – 59,9 % 50 – 54,9 % BL

45 – 49,9 % 40 – 44,9 %

JU

AG

ZH SG

SO

35 – 39,9 %

AR AI

30 – 34,9 % < 30 %

ZG

Provisorische Ergebnisse Résultats provisoires

LU

NE

SZ BE

GL

NW OW UR

GR

FR VD

TI VS GE

0

25

50 km

Raumgliederung: Bezirke Niveau géographique: Districts

Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione Svizzera Confederaziun svizra

Eidgenössisches Departement des Innern EDI Département fédéral de l’intérieur DFI Bundesamt für Statistik BFS Office fédéral de la statistique OFS

Schweiz / Suisse

Stimmbeteiligung / participation: 43,1 % Ja-Stimmenanteil / proportion de «oui»: 43,9 % Abst.-Nr. / n° vot.: 559

Quelle: Abstimmungsstatistik, BFS Source: Statistique des votations, OFS © BFS, ThemaKart, Neuchâtel 2012 / kc-b-17.A559b1 © OFS, ThemaKart, Neuchâtel 2012 / kc-b-17.A559b1

L’Atlas politique de la Suisse propose un grand nombre de cartes consacrées à d’anciennes votations ­(1991 à 2011). Les objets soumis en votation peuvent être recherchés selon la date ou le thème et visualisés sous forme de cartes au niveau des communes, des districts et des cantons.

www.statistique.admin.ch www.statistique.ch > Thèmes > 17 – Politique > Votations

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

19


Statistique policière de la criminalité

«L’homme naît naturellement bon, c’est la société qui le corrompt.» Jean-Jacques Rousseau, «Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes» (1755)

Rousseau part de l’idée que les hommes sont nés libres, égaux et vertueux, et que c’est la société qui les a rendus esclaves, inégaux et méchants.

Statistique policière de la criminalité En 2011, la statistique policière de la criminalité de l’Office fédéral de la statistique (OFS) dénombrait 692’954 infractions. Par rapport à l’année précédente, les infractions au Code pénal ont augmenté de 6%. Cette augmentation est particulièrement marquée pour le vol (+16%) alors qu’une diminution est observée pour les infractions liées par exemple à la vie et l’intégrité corporelle (-7%) ou à l’intégrité sexuelle (-3%). Les dénonciations d’infractions ont également augmenté pour la loi sur les stupéfiants (+2%) et pour la loi sur les étrangers (+10%). Du côté du nombre de prévenus, une baisse est enregistrée dans le domaine du Code pénal (-1,9%), exclusivement pour les prévenus mineurs (-21%) et les jeunes adultes (-0,6%). Les infractions au Code pénal (CP), à la loi sur les stupéfiants (LStup) et à la loi sur les étrangers (LEtr) sont détaillées dans la statistique policière de la criminalité (SPC). Les infractions à la loi sur la circulation routière (LCR) ne sont pas prises en considération dans la SPC, y compris les homicides par négligence ou les lésions corporelles résultant d’une infraction à la loi sur la circulation routière (LCR), qui eux figurent dans la statistique des accidents de la circulation.

20

Jean-Jacques Rousseau et la statistique OFS 2012


Statistique policière de la criminalité

www.statistique.admin.ch www.statistique.ch > Thèmes > 19 – Criminalité, droit pénal

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

21


ÉGALITÉ ENTRE FEMMES ET HOMMES

«En ce qu’ils ont de commun, les deux sexes sont égaux; en ce qu’ils ont de différent, ils ne sont pas comparables» Jean-Jacques Rousseau, «Emile ou De l’éducation» (1762)

Dans le domaine de l’égalité entre hommes et femmes, Rousseau n’était guère avant-gardiste et prônait une répartition très archaïque des rôles au sein du couple.

Egalité entre femmes et hommes Trois siècles après la naissance de l’auteur, l’Office fédéral de la statistique (OFS) actualise continuellement les indicateurs de l’égalité des sexes sur son site Internet. Des données pour les domaines formation, travail non rémunéré, activité professionnelle, conciliation emploi-famille, salaires et politique sont d ­ isponibles. Elles permettent de se faire une idée de l’état actuel et de l’évolution en matière d’égalité entre femmes et hommes en Suisse.

Modèles d’activité professionnelle dans les couples avec ou sans enfant(s), en 2010 Sans autres personnes 11,7% 13,5% 4,6% 4,0% 10,2%

36,4%

19,5%

Selon l’âge du plus jeune enfant de 0 à 6 ans de 7 à 14 ans 1,0% 1,3% 4,7% 5,0% 4,4% 4,0% 8,6% 21,6% 11,0% 32,7% 18,7%

23,8% 29,9%

Homme à plein temps, femme sans activité professionnelle La partenaire entre 25 et 63 ans, le partenaire entre 25 et 64 ans, sans personnes sans emploi. Source: ESPA

22

de 15 à 24 ans 2,8%

7,7%

3,2%

18,7%

14,2% 25,5%

33,2%

27,8%

Homme à plein temps, femme à temps partiel (1–49%)

Les deux partenaires à temps partiel

Homme à plein temps, femme à temps partiel (50–89%)

Les deux partenaires sans activité professionnelle

Les deux partenaires à plein temps

Autres modèles © OFS

Jean-Jacques Rousseau et la statistique OFS 2012


ÉGALITÉ ENTRE FEMMES ET HOMMES

Dans les ménages constitués d’un couple, les tâches familiales et domestiques ne sont pas les seules à être réparties inégalement: il en va de même du travail rémunéré, en particulier dans le cas des ménages familiaux. S’il y a des enfants dans le ménage, la femme réduit le plus souvent son taux d’occupation ou renonce (temporairement) à exercer toute activité professionnelle. Le modèle le plus fréquent est celui où le père travaille à plein temps et la mère à temps partiel. C’est celui de près d'un ménage familial sur deux ayant un enfant dernier-né de moins de 7 ans (49%) et d’un peu plus d’un ménage sur deux ayant un ou des enfants âgés de 7 à 14 ans (56%). La proportion des ménages familiaux où le père travaille à plein temps et la mère n’exerce pas d’activité professionnelle s’élève à 33% environ si l'enfant dernier-né a moins de 7 ans. A mesure que les enfants grandissent, la part des ménages où la mère n’a pas d’activité rémunérée va diminuant, tandis que la part des ménages où la mère a un taux d’occupation plus important (de 50 à 89% pour un temps partiel, voire un plein temps) s’accroît. Enfin, dans seulement 4,0% des ménages de couple, les deux partenaires travaillent à temps partiel. On n'observe pas de différence notable en fonction de la présence ou non d’enfants et de l’âge de ces derniers. La proportion des couples dans lesquels l’homme travaille à plein temps et la femme n’exerce pas d’activité professionnelle a fortement baissé entre 1992 et 2010. Dans les ménages dont le plus jeune enfant a moins de 7 ans, cette proportion a reculé de 62 à 33%. Cette diminution s’est faite essentiellement en faveur du modèle où l’homme exerce une activité professionnelle à plein temps alors que sa partenaire travaille à temps partiel. Les couples avec enfant(s) dont les deux partenaires travaillent à temps partiel ne représentent aujourd’hui encore qu’une petite minorité, bien que leur proportion ait doublé de 2 à 4%.

www.statistique.admin.ch www.statistique.ch > Thèmes > 20 – Situation économique et sociale de la population > Egalité entre femmes et hommes

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

23


Qualité de vie

«… il arriva un temps où le sentiment du bonheur devint relatif et où il fallut regarder les autres pour savoir si l’on était heureux soi-même.» Jean-Jacques Rousseau, «Fragments politiques»

L’intégration de l’homme dans la société a perpétuellement préoccupé Rousseau; comment l’homme peut-il être heureux dans une société marquée, selon lui, par les inégalités?

Et en Suisse, la population s’estime-t-elle satisfaite de ses conditions de vie?

Qualité de vie La satisfaction par rapport à sa propre vie en général ainsi que sur différentes dimensions est une mesure globale de la qualité de vie subjective de la population. Le degré de satisfaction dans la vie en général au sein de la population vivant en Suisse est élevé. En effet, en 2010, trois personnes sur quatre (75%) se disent très satisfaites de leur vie en général (score de 8, 9 ou 10 sur une échelle allant de 0 – pas du tout satisfait à 10 – tout à fait satisfait). Les personnes moins satisfaites se rencontrent surtout dans les groupes les plus défavorisés du point de vue monétaire (personnes de nationalité étrangère, personnes disposant d’un bas niveau de formation, actifs non occupés, personnes vivant dans une famille monoparentale). L’examen de la satisfaction relative à certains domaines de vie précis montre que les aspects relationnels comme la vie en commun, l’ambiance de travail ou les relations personnelles sont, avec plus de 80% de la population de 16 ans et plus qui se déclare très satisfaite, ceux pour lesquels le pourcentage de personnes très satisfaites est le plus élevé. A l’opposé, c’est pour la situation financière et le fait de vivre seul que le niveau de satisfaction est le plus faible (respectivement 54% et 60% de très satisfaits). Les personnes exposées au risque de pauvreté sont sans surprises particulièrement peu satisfaites de leur situation financière. Le risque de pauvreté en termes monétaires se répercute également sur la satisfaction par rapport à la vie en général, le logement ou son propre état de santé.

24

Jean-Jacques Rousseau et la statistique OFS 2012


Qualité de vie

Satisfaction dans la vie en général pour différents groupes de population, en 2010 Part de personnes âgée de 16 ans ou plus avec un degré élevé de satisfaction¹ Classe d’âge

Population totale

16–17 ans 18–24 ans 25–49 ans 50–64 ans 65 ans et plus 0%

Sexe

10%

20%

30%

40%

50%

60%

70%

80%

90%

100%

10%

20%

30%

40%

50%

60%

70%

80%

90%

100%

10%

20%

30%

40%

50%

60%

70%

80%

90%

100%

20%

30%

40%

50%

60%

70%

80%

90%

100%

10%

20%

30%

40%

50%

60%

70%

80%

90%

100%

10%

20%

30%

40%

50%

60%

70%

80%

90%

100%

20%

30%

40%

50%

60%

70%

80%

90%

100%

30%

40%

50%

60%

70%

80%

90%

100%

Hommes Femmes 0%

Nationalité

Suisses Etrangers 0%

Niveau de formation (personnes de 18 ans ou plus) Ecole obligatoire Formation de degré secondaire II Formation de degré tertiaire 0%

10%

Statut d’activité (personnes de 18 ans ou plus) Autres inactifs Retraités Actifs non occupés Actifs occupés 0% Statut d’occupation Locataires du logement Propriétaires 0%

Classes de revenu disponible équivalent Revenus faibles (20% inférieurs) Revenus faibles (2ème quintile) Revenus moyens (3ème quintile) Revenus elevés (4ème quintile) Revenus elevés (20% supérieurs) 0%

10%

Statut à risque de pauvreté (à 60% de la médiane) Pas à risque de pauvreté A risque de pauvreté 0%

10%

20%

1 Degré de satisfaction élevé: valeurs comprises entre 8 et 10 Question posée: De manière générale, dans quelle mesure êtes-vous satisfait de votre vie, si 0 signifie «pas du tout satisfait» et 10 «tout à fait satisfait»?

Population totale Intervalle de confiance de 95%

Source: OFS, Enquête sur les revenus et les conditions de vie, SILC-2010 version 30.11.11, avec prise en compte du loyer fictif

© OFS

www.statistique.admin.ch www.statistique.ch > Thèmes > 20 – Situation économique et sociale de la population > Niveau de vie, situation sociale et pauvreté

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

25


Travail bénévole

«On n’a jamais vu personne se repentir d’une bonne action.» Jean-Jacques Rousseau, «Julie ou La nouvelle Héloïse» (1761)

Selon Rousseau, la bonté véritable a sa source dans la nature. Son projet est par conséquent de bâtir une société qui ait conservé les vertus de la nature.

Travail bénévole 19,9% de la population résidante de la Suisse exerce au moins une activité non rémunérée honorifique ou bénévole dans le cadre d’institutions ou d’organisations. Les hommes s’engagent en général davantage que les femmes (23,0% contre 16,9%). Les personnes qui effectuent de telles tâches y consacrent en moyenne presque un jour et demi par mois (les femmes 13,1 heures, les hommes 14,2 heures par mois).

Travail bénévole organisé: taux de participation, en 2010 en pour cent de la population résidante de 15 ans et plus

Femmes

Associations sportives

4,0

Associations culturelles

3,6

Organisations socio-caritatives

3,6

Institutions religieuses

1,2 0,7 8%

Source: ESPA

26

6%

4%

9,0

3,5

2,1

10%

Hommes

2%

0%

5,3 2,5

Associations de défense d’intérêts Services d’utilité publique Partis ou institutions politiques

2,1 3,1 2,4 2,0

0%

2%

4%

6%

8%

10% © OFS

Jean-Jacques Rousseau et la statistique OFS 2012


Travail bénévole

La part des bénévoles est plus élevée en Suisse alémanique qu’en Suisse romande et que dans les régions ­italophones du pays.

www.statistique.admin.ch www.statistique.ch > Thèmes > 20 – Situation économique et sociale de la population > Travail non rémunéré

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

27


Développement durable

«La nature aujourd’hui si défigurée et si calomniée.» Jean-Jacques Rousseau, «Dialogues, Rousseau juge de Jean-Jacques», Troisième dialogue (1777)

Précurseur de l’écologie, Rousseau s’inquiétait déjà au XVIIIe siècle de ­l’empreinte de l’homme sur la nature, si chère à ses yeux.

Développement durable Le développement durable implique que les générations présentes puissent répondre à leurs besoins, sans compromettre la capacité des générations à venir de répondre aux leurs. C’est ainsi que la Commission des Nations Unies pour l’environnement et le développement («Commission Brundtland») a défini le développement durable en 1987. Le Rapport Brundtland ajoute deux éléments importants à cette définition: la priorité accordée aux besoins essentiels des individus (en particulier les plus démunis) et la prise en compte des capacités limitées de l’environnement. Le Sommet de la Terre de 1992 à Rio a fourni les bases d’une mise en œuvre politique du développement durable à travers l’Agenda 21 (ou Plan d’action pour le 21e siècle). La Suisse a adopté ce plan d’action. Le développement durable est aussi inscrit dans la Constitution fédérale de 1999 (art. 2 et 73). Depuis le Sommet de 1992, la Suisse a reformulé les trois piliers traditionnels du développement durable (société, environnement et économie) en trois objectifs interconnectés – de solidarité sociale, – de responsabilité écologique et – d’efficacité économique. Rio de Janeiro a accueilli un nouveau Sommet de la terre en juin 2012. A cette occasion l’OFS a publié le 30 avril un rapport sur le développement durable présentant notamment le parcours de la Suisse sur le chemin du développement durable depuis 1992.

28

Jean-Jacques Rousseau et la statistique OFS 2012


Développement durable

www.statistique.admin.ch www.statistique.ch > Thèmes > 21 – Développement durable

2012 OFS Jean-Jacques Rousseau et la statistique

29


Programme des publications de l’OFS En sa qualité de service central de statistique de la Confédération, l’Office fédéral de la statistique (OFS) a pour tâche de rendre les informations statistiques accessibles à un large public. L’information statistique est diffusée par domaine (cf. verso de la première page de couverture); elle emprunte diverses voies: Moyen de diffusion

Contact

Service de renseignements individuels

032 713 60 11 info@bfs.admin.ch

L’OFS sur Internet

www.statistique.admin.ch

Communiqués de presse: information rapide concernant les résultats les plus récents

www.news-stat.admin.ch

Publications: information approfondie Données interactives (banques de données, accessibles en ligne)

032 713 60 60 order@bfs.admin.ch www.stattab.bfs.admin.ch

Informations sur les divers moyens de diffusion sur Internet à l’adresse www.statistique.admin.ch  Services  Les publications de Statistique suisse

Bases statistiques et produits généraux Voici un choix de publications du domaine Bases statistiques et produits généraux: –

Les statistiques, un jeu d’enfants? Cahier d’exercices (bilingue français–allemand) OFS, Neuchâtel 2012, 24 pages, gratuit Numéro de commande: 1256-1200 / ISBN: 978-3-303-00465-4

– ValeurS – Loisirs Un magazine d’information de l’Office fédéral de la statistique – Numéro 1/2012 OFS, Neuchâtel 2012, 28 pages, gratuit Numéro de commande: 1042-1201 / ISBN: 978-3-303-00469-2 Date de publication 21.06.2012 – ValeurS – Construire, habiter: le paysage urbanisé de la Suisse Un magazine d’information de l’Office fédéral de la statistique – Numéro 2/2011 OFS, Neuchâtel 2011, 28 pages, gratuit Numéro de commande: 1042-1102 / ISBN: 978-3-303-00453-1 Date de publication 29.12.2012 – ValeurS – Prospérité et qualité de vie Un magazine d’information de l’Office fédéral de la statistique – Numéro 1/2011 OFS, Neuchâtel 2011, 24 pages, gratuit Numéro de commande: 1042-1101 / ISBN: 978-3-303-00450-0 Date de publication 16.08.2011


Alors que les festivités autour du tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau animent les villes où l’écrivain, philosophe et musicien a vécu, l’Office fédéral de la statistique propose de se pencher sur les thématiques qui ont alimenté ses écrits. Une manière de jeter un regard, avec des outils modernes, sur des sujets déjà d’actualité à l’époque.

N° de commande 1285-1200 Commandes Tél.: 032 713 60 60 Fax: 032 713 60 61 E-mail: order@bfs.admin.ch Prix gratuit ISBN 978-3-303-00474-6


Jean-Jacques Rousseau et la statistique