Page 1

Le mag’ L’information de l’Office Public de l’Habitat du Choletais

N°44 OCTOBRE 2016 dossier

édito

LE 77ÈME CONGRÈS HLM S’EST TENU À NANTES EN SEPTEMBRE DERNIER

C

omme chaque année, ce rendezvous est l’occasion de travailler sur des questions en lien direct avec le quotidien des Offices et des locataires. Cette année, les échanges se sont organisés autour des 2 thèmes : • Hlm, l’innovation pour tous et ce dans tous les domaines : énergétique et environnementale, dans l’offre et la qualité de services mais aussi dans les procédés constructifs et dans le numérique… • Acteurs d’une société qui change. Les Hlm font évoluer leurs offres pour répondre aux demandes multiples des locataires : du demandeur de logement à l’accédant à la propriété, des besoins individuels à ceux des familles, de l’adaptation des logements au vieillissement de la population… Pour notre Office, ces orientations vont nous permettre de renforcer la mission de service public qui est la nôtre. Dans ce nouveau numéro, vous découvrirez de façon concrète ces engagements : • E  n matière de qualité de services, nous vous communiquons le plan d’actions élaboré à l’issue de l’enquête de satisfaction, • Nous amplifions notre politique en matière d’adaptation du patrimoine aux enjeux énergétiques de demain. Des réhabilitations s’engagent dans plus de 500 logements, • En matière environnementale, nous travaillons aux côtés des collectivités locales sur différents projets de construction. Je vous invite à découvrir les dernières livraisons de logements que nous avons réalisés.

Un plan d’amélioration de la qualité de nos services, suite à la dernière enquête de satisfaction L’analyse des réponses nous permet aujourd’hui de déterminer des axes de progrès et de vous proposer des plans d’actions pour répondre à vos attentes Dans le dernier Mag’, nous vous avons présenté les résultats globaux de la dernière enquête de satisfaction. Depuis, nous avons travaillé sur les thèmes pour lesquels le taux de satisfaction était inférieur à 80 %. Nous nous sommes également appuyés sur les remarques que vous nous avez communiquées dans la question ouverte. Ce travail nous a permis de faire le lien entre la qualité de service que nous souhaitons atteindre à travers notre démarche qualité et ce que vous en percevez. Plusieurs axes de travail ont ainsi été définis, avec une priorité sur les points qui vous apparaissaient comme les plus importants. Aussi, nous vous présentons dans un premier temps le plan d’actions sur les thèmes du chauffage et des parties communes.

Un plan d’actions chauffage pour améliorer le confort dans les logements Si globalement, 3 locataires sur 4 se déclaraient satisfaits du chauffage de leur logement, nous constations des disparités suivant les immeubles. Les taux de satisfaction étaient particulièrement faibles sur les tours La Colline et Nation. Sur La Colline, des mesures correctrices ont été réalisées au cours de l’hiver 2015-2016. Elles vont être complétées cet automne par le remplacement de 214 vannes TA suivi d’un rééquilibrage du réseau. Sur la tour Nation, le remplacement des radiateurs dans tous les logements et l’amélioration de l’isolation extérieure permettront d’améliorer à court terme le confort thermique des logements.

Les logements équipés de chauffage individuel ne sont pas oubliés. Un programme de réhabilitation thermique commence sur Favreau, un autre concernera bientôt 71 logements répartis sur Vezins, Saint Christophe du Bois, Nuaillé, Mazières en Mauges et la Tessoualle.

De plus, deux campagnes de relevés de température seront réalisées par nos agences sur la prochaine période hivernale. Ces campagnes visent uniquement les logements desservis par un mode de chauffage collectif. Nos techniciens seront amenés à se présenter auprès de certains locataires pour mesurer la température dans différentes pièces de leur logement. Ces mesures seront ensuite étudiées avec notre service patrimoine qui procédera aux ajustements éventuels. En cas de réclamation, votre agence reste votre principal interlocuteur, notamment si vous constatez que la température réglementaire (19  °C) n’est pas respectée.

Le chiffre Isabelle LEROY Présidente de l’OPH Sèvre Loire Habitat

75

%

3 LOCATAIRES SUR 4 SE DÉCLARENT SATISFAITS DU CHAUFFAGE DE LEUR LOGEMENT I L’HAB

D TAT À

SION IMEN

HUMA

INE


vie des quartiers agence Jean Monnet

Des travaux pour améliorer l’accueil des locataires

dossier  a propreté des parties communes : L nous sommes tous concernés Un autre axe de votre insatisfaction concernait la propreté des parties communes et des abords de votre immeuble. Si le travail des agents est rarement mis en cause, le comportement irrespectueux de certains locataires est souvent pointé du doigt : prospectus abandonnés près des boîtes aux lettres, jets d’ordures par les fenêtres, tabac, crachats, déjections canines… Nos équipes sont à la recherche de solutions : • La pose de plannings d’entretien des paliers arrive à son terme. Une nouvelle campagne de distribution d’autocollants « stop pub » a été initiée en octobre

Depuis quelques années et pour répondre à nos engagements en matière de qualité de services, des travaux ont été programmés pour améliorer l’accueil et le fonctionnement de nos différentes agences.

• Une vigilance accrue est portée sur les dépôts sauvages d’encombrants, notamment par la facturation de leur enlèvement aux locataires indélicats.

L’agence Jean Monnet est la plus ancienne. Elle a été implantée dans le quartier il y a 30 ans. Chaque mois, plus de 400 personnes s’y déplacent. Il était donc indispensable d’engager là aussi des travaux. L’extension de 50 m² en pignon du bâtiment propose un accueil plus spacieux et mieux agencé. La sécurité et l’accessibilité y ont été renforcées. Ainsi, un bureau de signature a été créé au rez-de-chaussée. Au terme de cette restructuration (6 mois de travaux), l’agence dispose de vastes locaux bien équipés : • Un espace accueil, • 5 bureaux, • Une salle de réunion. Le coût des travaux s’élève à 210 000 € HT.

L’inauguration s’est déroulée le 23 septembre dernier et lors de la fête de quartier (24 septembre), nous avons proposé un après-midi portes ouvertes à tous les locataires.

agence des Turbaudières

Villeneuve : la réhabilitation se concrétise, visite de l’appartement témoin Le Plan Stratégique Patrimonial puis la dernière enquête de satisfaction, nous ont permis de dessiner les grandes lignes d’un programme de rénovation pour le quartier Villeneuve. Des études techniques et thermiques ont été réalisées. Elles nous ont permis d’arrêter un programme de travaux. Pour que chacun puisse juger de la réalité des travaux programmés, un appartement témoin a été réalisé et des visites seront proposées dès la mi-octobre. Au cours de ces visites, les locataires seront invités à nous faire part de leurs remarques. Ces dernières nous permettront d’ajuster les travaux déjà prévus.

La Colline : un partenariat avec le Centre Social Horizon En juillet dernier, des jeunes et des adultes se sont retrouvés pendant 3 jours pour réaliser des fresques éphémères sur les bâtiments de La Colline. Elles ont été réalisées à partir de pochoirs et d’eau. La technique est simple : le pochoir une fois posé, il suffit de nettoyer. La surface propre ainsi créée, révèle l’œuvre proposée.

Par ailleurs, afin d’améliorer la qualité de nos équipements, des travaux de réfection sont en cours ou débuteront d’ici fin 2016 : peinture et éclairage du parking des Turbaudières, casquettes de hall sur Jean Monnet, corniches béton sur la Passerelle… Parallèlement, la mise en place de composteurs collectifs continue. Après Clairefontaine, de nouvelles études vont être lancées courant 2017 sur les Richardières et le Village Mauriac.

I ncivilités, espaces extérieurs, robinetterie, ascenseurs : des actions sont déjà engagées Nous avons mis en place différentes initiatives pour faire évoluer nos méthodes de travail et l’organisation de nos équipes. Nous vous présenterons dans le prochain Mag’ les plans d’actions retenus et validés par le Conseil de Concertation Locative réuni le 11 octobre dernier, réunion au cours de laquelle nous nous sommes accordés pour dire que les enquêtes ne sont pas une fin en soi. Elles permettent de prendre du recul par rapport à notre quotidien et de clarifier certaines idées reçues, tant du côté des locataires que du personnel de SLH. Votre forte participation à ces enquêtes est un élément déterminant quant à la justesse des réponses qui peuvent être apportées à vos attentes.

actualités

Qualité de services (enquête SMS) Votre avis nous intéresse Depuis cet été, SLH mène des enquêtes auprès des locataires ayant déposé une réclamation ou demande technique pour laquelle une intervention dans le logement a été nécessaire. Deux questionnaires ont été envoyés via des SMS à un échantillon de locataires. Le premier en juin pour les demandes concernant les menuiseries et le deuxième en septembre sur l’électricité. Les résultats

OUI

NON

SLH a été réactif

90 %

10 %

Vous avez été informés de la commande des travaux

95 %

5%

Les travaux ont été réalisés dans les délais annoncés

90 %

10 %

Plusieurs interventions de l’entreprise ont été nécessaires

79 %

21 %

Vous êtes satisfaits de l’intervention

90 %

10 %

A partir de ce constat, nos services ont étudié les causes des dysfonctionnements. Ainsi, en ce qui concerne les interventions multiples, nous nous sommes aperçu que notamment sur les menuiseries, plusieurs déplacements sont souvent nécessaires : pour les prises de mesure, la commande de matériel nécessaire ou encore les investigations indispensables pour trouver l’origine des problèmes. De plus, les infiltrations sur les menuiseries demandent en général de nombreuses interventions, car les causes peuvent être multiples. Ces enquêtes seront réalisées régulièrement. Les prochaines porteront sur la plomberie/robinetterie (début novembre) et le chauffage (décembre). Pour améliorer la qualité de nos services, merci de répondre à nos SMS.

Les prochaines livraisons • LIRE – ZAC Le Buisson Paquet 25 octobre : 3 locatifs T3 1er décembre : 4 locatifs T3 destinés aux personnes âgées • BEAUPREAU - La Dube 1 Ilot D 18 octobre : 4 locatifs (1 T4 + 3 T3)

BEAUPREAU - La Dube 1 Ilot D

• SAINT LEGER SOUS CHOLET- Le Martineau III 25 octobre et 29 novembre : 10 locatifs (4 T4 + 6 T3) • LA TESSOUALLE - Le Hameau du Lavoir 8 novembre : 7 locatifs T3 SAINT LEGER SOUS CHOLET Le Martineau III

LA TESSOUALLE Le Hameau du Lavoir


actualités

vie des quartiers

A vendre Maulévrier Cholet - J. Monnet

Pavillon

Type II

70 000 €

58 m2

Appartement

Type III rez-de-chaussée

49 000 €

64 m2

Location-Accession à Liré

agence des Mauges Choletaises

Rénovation de 71 pavillons dans la CAC Appartement - Jean Monnet à Cholet

Devenez propriétaire grâce à la location/accession Le Prêt Social de Location-Accession permet aux ménages qui ne disposent pas d’apport financier personnel, d’acquérir un pavillon neuf avec jardin et garage en toute sécurité, généralement dans un lotissement. Ce dispositif avec option d’achat se déroule en deux temps. Au cours de la période locative (entre 12 et 24 mois), l’occupant verse en sus du loyer une redevance. Pour des informations complémentaires, vous pouvez contacter notre service clientèle : 02 41 75 25 39 ou vente@slh-habitat.fr Pavillon

Type

Surface habitable

Prix de vente

Loyer locatif

Part acquisitive

1

4

85 m2

155 000 €

590 €

200 €

1

4

94 m

2

168 000 €

650 €

200 €

1

4

94 m2

168 000 €

650 €

200 €

71 logements situés sur les communes de Vezins, Saint Christophe du Bois, Mazières en Mauges, Nuaillé, la Tessoualle vont connaître à leur tour, une réhabilitation. Les travaux (plus de 22 000 € par logement) se réaliseront en site occupé. Ils s’engagent dès décembre 2016, pour une durée de 24 mois. Au préalable, les locataires concernés seront invités à des réunions d’information.

Mazières en Mauges

en bref

Terrain à vendre

Nuaillé

2 nouveaux lotissements disponibles à la vente (lots libres de construction) à ST CHRISTOPHE DU BOIS Le Ruisseau 2 et JALLAIS - Le Hameau de la Fontaine. LIRÉ Le Buisson Paquet

Renseignements disponibles sur le site Internet de SLH.

vie pratique Comment réduire la quantité de nos déchets La quantité de nos déchets a doublé en 40 ans. Aujourd’hui, chacun d’entre nous produit 590 kg de déchets par an qui se retrouvent dans nos poubelles et les conteneurs de tri (365 kg) ainsi qu’en déchèterie (225 kg). Outre l’impact environnemental, le coût financier pour les collectivités est de plus en plus important. Alors comment réduire la quantité de ses déchets ?

L  imitez les emballages • Les sacs jetables n’ont plus le vent en poupe. Préférez désormais cabas et paniers pour les courses. • Choisissez les produits sans suremballages et évitez les emballages individuels.  vitez le gaspillage É alimentaire Savez-vous que l’on trouve dans nos poubelles plus de 29 kg d’aliments par an et par habitant (restes, fruits et légumes abîmés et non consommés…) dont 7 kg de produits alimentaires non consommés, encore emballés ? Alors faites régulièrement un état des lieux du frigidaire et scrutez attentivement les dates de péremption.  ien choisir les produits B pour moins jeter • Préférez des produits durables et réparables. Entre 16 et 20 kg d’équipements électriques et électroniques, c’est ce que jette en moyenne chaque habitant en une année. Pourtant certains pourraient être réparés. En cas de besoin, il est possible de faire appel à des professionnels de la réparation : artisans-réparateurs en mobilier ou électroménager, cordonniers, couturières, tapissiers.

• Vous pouvez également vous adresser à un Repair Café où des bénévoles vous accompagnent dans la réparation de ces objets. Il en existe un au Centre Social Horizon. Vous pouvez aussi acheter d’occasion (Emmaüs, vide-greniers, brocantes, enseignes spécialisées) : 76 % des Français affirment avoir déjà acheté des produits d’occasion. Pour un usage occasionnel, on peut aussi louer ou emprunter. Respectez

le tri sélectif et pensez au recyclage

• Des conteneurs sont mis à votre disposition par les collectivités locales pour que vous puissiez faire le tri entre déchets organiques et déchets recyclables. • Utilisez les points d’apport volontaire pour recycler vos piles, le verre, le textile… Vous pouvez également vous équiper de composteurs individuels. Les locataires d’appartements ne sont pas oubliés avec peu à peu la mise en place de composteurs collectifs. Utilisez

les services de la déchetterie

Nous vous avons à de nombreuses reprises alertés sur les risques d’incendie liés à la présence d’encombrants dans les parties communes et espaces extérieurs. Les déchetteries sont ouvertes sur de larges plages horaires. Avec les cartes d’accès, les services sont gratuits. Vous pouvez vous organiser entre voisins pour aller le coffre de votre voiture plein à la déchetterie. En cas de dépôts sauvages, nous facturons aux locataires les enlèvements d’encombrants.

Plusieurs types de travaux sont programmés : • Amélioration de l’isolation thermique : isolation par l’extérieur, remplacement du groupe VMC et des bouches d’aérations, remplacement de tous les convecteurs, abaissement de tous les plafonds supérieurs à 2,50 m… • Plomberie, sanitaires : remplacement de toutes les robinetteries, remplacement évier, meuble évier, cuvette WC, baignoire et réalisation de douche dans les T2 et T3. • Embellissement : reprise de faïence dans les cuisines, salles de bains (baignoire, lavabo, bac à douche), peinture des plafonds et murs de la salle de bains, mise en place de sol en PVC dans la salle de bains. Un programme particulier pour 7 logements à Vezins Lors de la mise à jour du Plan Stratégique Patrimonial, de nouveaux enjeux ont été pris en compte. Ainsi, des programmes d’adaptation du patrimoine sont menés visant à améliorer la qualité de vie des seniors, la rénovation de 7 logements impasse du Couvent et Marie Batillat à Vezins en fait partie. Des travaux seront réalisés en site occupé et démarreront au premier trimestre 2017 pour une fin des travaux au 31 décembre 2018. L’estimation prévisionnelle des travaux s’élève à 30 000 € par logement.

agence du Parvis de Moine

De nouveaux composteurs collectifs à l’étude Des composteurs collectifs vont être prochainement mis en service pour les locataires de l’immeuble Aramis. Une étude sera lancée début 2017 pour les locataires d’Athos et Porthos afin de mesurer leur adhésion au projet. Dans ce cas, l’ensemble des Richardières pourrait bénéficier de cette démarche innovante. Parallèlement, une autre enquête sera lancée auprès des locataires de la résidence Mauriac afin d’évaluer leur intérêt pour une mise en place sur site.


zoom sur...

vie pratique Les frelons asiatiques

Ouverture d’un portail Internet pour suivre vos consommations d’eau chaude

À travers un portail web site : www.myconso.net, les locataires concernés pourront saisir leur identifiant et le mot de passe que nous leur transmettrons prochainement.

LOCALISATION : Ouest de la France et surtout région Aquitaine

PÉRIODE :

COMMENT LES PRÉVENIR :

LIEUX DE CONTAMINATION :

installation de pièges écologiques entre fin d’hiver et début printemps

zones en hauteur (ex. arbres)

du printemps à l’automne (apogée en juillet)

ALIMENTATION :

LE TRAITEMENT :

PROXISERVE a récemment équipé certains logements de compteurs d’eau chaude permettant des relevés à distance et un suivi des consommations d’eau chaude (essentiellement dans les logements bénéficiant d’eau chaude collective).

Ne jamais jeter les litières pour chats dans les WC

les protéines qui se trouvent dans la chair des insectes et notamment des abeilles

destruction chimique des nids (avant septembre) ; pulvérisation ou poudrage d’insecticide

Il existe plusieurs types de litières : litière bois, litière agglomérante ou encore litière en silice. Aucune ne doit être jetée dans les WC ou dans un évier. Quelle que soit sa texture ou composition, la litière si elle ne bouchonne pas tout de suite les canalisations, va aider à retenir le papier toilette et là, l’intervention du plombier devient indispensable.

NUISANCES : piqûres violentes (dangereuses en cas de piqûres multiples). Insectes prédateurs des abeilles

En cas de présence de frelons asiatiques, prévenez votre agence.

Ce service permettra de : • C  onsulter vos consommations individuelles, via les rapports « tableau de bord » « suivi de mes consommations » et ainsi visualiser votre consommation au jour le jour, sur un mois ou mois par mois sur l’année, • Vous fixer des objectifs de consommation et de les suivre, • Être alerté par mail et sms en cas de fuites, • Paramétrer votre compte personnel pour accéder ainsi à vos données personnelles et modifier vos coordonnées, saisir vos objectifs de consommations, activer ou désactiver vos services.

en bref

Service gratuit d’opposition au démarchage à domicile Après inscription, un mail de confirmation vous sera transmis sous 48 h. Le service sera activé dans un délai de 30 jours après la confirmation de l’inscription. Vous serez alors protégés des prospections téléphoniques.

www.bloctel.gouv.fr

le coin de l’internaute Recevoir son avis d’échéance par mail Le mois dernier, vous avez été plus de 150 à demander votre avis d’échéance par mail. Si vous payez votre loyer par prélèvement, vous pouvez à tout moment opter pour ce mode de communication.

question du locataire

Des travaux sont prévus dans mon logement. SLH a fait procéder à un diagnostic amiante. Qu’est-ce que je risque ? Ne pas...

... poncer

... percer

... gratter

L’amiante a longtemps été utilisé pour ses propriétés en matière d’isolation thermique et acoustique ainsi que dans la protection contre l’incendie. Il a parfois été mélangé à d’autres matériaux comme le ciment, la peinture ou la colle. C’est pour cela qu’on en retrouve dans de nombreuses constructions, logements privés ou sociaux, bureaux, écoles et universités jusqu’en 1997, date à laquelle son utilisation, a été interdite. Plus de 15 millions de logements, dont 3 millions de Hlm sont potentiellement concernés. Avec l’évolution des connaissances scientifiques et la mise en évidence de ses enjeux de santé publique, il a été interdit dans toutes les nouvelles constructions. Les matériaux contenant de l’amiante ne sont pas dangereux si on ne les dégrade pas. Il n’y a donc pas de risques par simple contact ou dans le cadre normal de l’usage de son logement. Toutefois, ils peuvent présenter un danger pour la santé

participez à la question du locataire Mr / Mme

dans le cadre de travaux de découpage, arrachage, ponçage, perçage, etc… Avant d’engager des travaux, nous faisons donc procéder à des diagnostics amiante dans les logements concernés. Ce repérage permettra aux entreprises, lors de leurs interventions, de prendre les précautions nécessaires pour éviter toute propagation de fibres d’amiante. Vous en serez également informés. Les précautions à prendre lors de la réalisation de travaux par le locataire dans le logement Nous vous recommandons de nous contacter au préalable. Selon la nature de vos travaux, le personnel de SLH qui a été formé aux risques d’amiante sera en mesure de vous apporter les conseils nécessaires pour votre protection.

Vous avez une question ? N’hésitez pas à nous en faire part. Chaque numéro du MAG’ vous permettra d’évoquer un thème qui pourra être abordé dans « La question du locataire ».

Secteur d’habitation

r tion -habitat.f mmunica munication@slh o C e ic rv e om abitat - S courriel c re Loire H CEDEX ou par v è S : e s T res LE on à l’ad 321 CHO s ce coup CS 32144 - 49 u o -n z e Renvoy St Christophe N°44 - Octobre 2016 e 34, rue d Le mag’ : le journal de l’OPH du Choletais

E-mail

+

 endez-vous sur : slh-habitat.fr R Rubrique espace locataire.

... arracher

Cet imprimé a été réalisé dans le respect des normes du label Imprim’Vert avec des encres végétales. Imprimé sur papier «maine green gloss» qui contient 60 % de pâte recyclée.

Directeur de la publication : Isabelle LEROY Responsable du comité de rédaction : Anne-Marie MARCHAND Conception : RC2C 05 46 45 84 00 Réalisation et Impression : ICI - Cholet 02 41 46 12 55 Dépôt légal : N° 513 - Octobre 2016 Crédit photos : Sèvre Loire Habitat - 34, rue de St Christophe CS 32144 - 49321 CHOLET CEDEX - Tél. 02 41 75 25 25


Le mag’ L’information de l’Office Public de l’Habitat du Choletais

N°43 JUIN 2016 dossier

édito

« ETRE ACTEUR D’UNE SOCIÉTÉ QUI CHANGE »

D

u 4 au 12 juin dernier s’est déroulée partout en France la semaine des Hlm sur le thème « Être acteur d’une société qui change ». Nous nous sommes associés à cet événement en mettant une fois de plus l’accent sur le partenariat engagé avec les acteurs de terrain pour que chacun puisse trouver un habitat adapté à sa situation.

L’enquête de satisfaction 2015-2016 Des résultats encourageants Les bons résultats enregistrés cette année ont été perçus par l’ensemble des collaborateurs et administrateurs de SLH comme un encouragement. Ils viennent saluer les efforts menés pour renforcer la qualité de service. Tous les 2 ans, nous mesurons votre satisfaction à travers une enquête pour évaluer la qualité des services que nous vous proposons.

Ainsi, depuis plus de 30 ans à travers la création de foyers et de résidences, nous permettons aux associations de mener leurs missions dans les meilleures conditions. Cette année, nous avons voulu souligner le partenariat construit avec l’ADAPEI. Le 10 juin a été organisée la visite du chantier de l’espace de restauration de la Résidence « Les Hirondelles », l’occasion de souligner cette coopération ancienne qui unit nos deux organismes et de la faire connaître. En effet, pour répondre à l’attente du plus grand nombre, il nous faut imaginer des formes d’actions diversifiées et territorialisées afin d’apporter des réponses adaptées. Ces solutions ne pourront intervenir que dans une action concertée entre tous les acteurs. Je voulais également vous remercier de votre investissement dans la dernière enquête de satisfaction. 80 % de taux de réponses, c’est un succès et les résultats sont encourageants. Nous mettrons tout en œuvre pour que les points faibles que vous nous avez signalés puissent trouver des solutions et pour que les dysfonctionnements observés soient traités rapidement. Dans le prochain Mag’, nous vous ferons part du plan d’actions arrêté.

L’analyse des résultats nous permet de : • Comparer les évolutions des taux de satisfaction, • Approfondir les points de défaillance et d’insatisfaction, • Définir un plan d’actions pour améliorer les services proposés. Une enquête exhaustive et un taux de participation toujours très élevé Le questionnaire auto-administré vous a été envoyé par voie postale en décembre. Vous êtes 4 sur 5 à y avoir répondu (4 406 retours pour 5 523 ménages interrogés). SLH une image positive, 90 % de locataires satisfaits

Des sujets remportent l’adhésion Les points positifs majeurs sont les documents transmis (plaquettes, journal…), la qualité de l’accueil et l’éclairage des parties communes, avec plus de 9 locataires sur 10 se disant « satisfaits » voire « très satisfaits ». La propreté des parties communes, toujours inscrite dans les points de vigilance

Pour la première fois, il vous a été demandé de noter SLH sur une échelle de 0 à 10. La note moyenne est de 7/10. De plus, vous êtes 9 sur 10 à recommander SLH à vos proches et 90 % d’entre vous sont satisfaits, voire très satisfaits des relations qu’ils entretiennent avec l’Office. Logement, quartier, immeuble : des opinions partagées Dans l’ensemble, les opinions sur ces trois thèmes restent stables d’année en année  : 4 locataires sur 5 se disent satisfaits de leur logement et de leur quartier. Pour l’immeuble, les avis sont globalement moins satisfaisants, mais les taux ne sont pas homogènes. Une analyse plus fine par quartier et groupe d’immeubles nous permet de mesurer chaque situation. Globalement, là où des travaux ont été réalisés ces 10 dernières années, la satisfaction y est plus grande. De même, le type de logement fait la différence. En général, vous êtes plus satisfait de votre logement et de votre quartier lorsque vous résidez dans un pavillon.

Véritable baromètre, l’enquête permet d’identifier les points de vigilance et de mettre en place des plans d’actions pour remédier aux dysfonctionnements observés. La question de la propreté des parties communes est toujours un sujet sensible. 1 locataire sur 4 y porte un jugement négatif liant le plus souvent son avis à des problèmes d’incivilités. Sur les paliers de nos immeubles sont affichés des plannings afin d’organiser leur nettoyage à tour de rôle par les locataires. Initiée en 2015, cette démarche a entraîné à ce jour, la pose de plus de 200 panneaux d’affichage. Elle couvrira l’ensemble de notre patrimoine d’ici la fin de l’année.

Le chiffre Isabelle LEROY Présidente de l’OPH Sèvre Loire Habitat

90

%

DE LOCATAIRES SATISFAITS DES RELATIONS AVEC SLH I L’HAB

D TAT À

SION IMEN

HUMA

INE


vie des quartiers agence des Turbaudières

Réhabilitation Villeneuve Avant d’engager des travaux sur l’ensemble des logements du quartier, nous réalisons un appartement témoin pour que chacun puisse juger du type de travaux proposés. Cet appartement vous sera ouvert à partir de mi-septembre. Nous vous communiquerons d’ici là les informations pratiques sur l’organisation de ces visites.

Inauguration d’un composteur collectif Clairefontaine Le composteur collectif de Clairefontaine a été inauguré le samedi 28 mai 2016.

dossier Le traitement des réclamations

Des pistes ont été esquissées :

81 % de satisfaction. Toutefois, le mode de questionnement a été différent puisque l’ensemble des locataires a été interrogé. Auparavant, seuls ceux ayant déposés une réclamation dans l’année l’étaient. Un questionnaire spécifique Pour compléter cette approche et parce que les questions formulées dans le questionnaire « Enquête de satisfaction » n’étaient pas suffisantes pour définir de façon précise les motifs de l’insatisfaction, un travail spécifique s’est engagé sur l’évaluation du traitement des réclamations. Deux groupes de travail se sont constitués : un premier en interne et un autre a été créé au sein du CCL (Conseil de Concertation Locative). Une enquête concernant uniquement la problématique des réclamations a été lancée. Elle a concerné les locataires ayant déposé une réclamation technique entre le 1er septembre et le 30 novembre 2015, soit près de 800 locataires. Les résultats • Les demandes concernaient principalement les menuiseries extérieures et intérieures, la plomberie et la robinetterie, le chauffage et l’électricité.

Un groupe de volontaires assure les permanences pour le dépôt des déchets chaque samedi matin.

agence Jean Monnet

Pendant les travaux L’accès de l’agence Jean Monnet se fait par le hall de l’immeuble. La porte du hall est déverrouillée de :

15 h à 18 h du lundi au jeudi et 15 h à 17 h le vendredi L’ancienne boîte aux lettres est inaccessible. Aussi, une nouvelle boîte est à votre disposition à gauche de l’entrée.

• Les prises de rendez-vous : dans 3 cas sur 4, les locataires ont été contactés par l’entreprise pour programmer l’intervention, ceci dans un délai de 10 jours. Le créneau horaire a été respecté dans 9 cas sur 10. • La prestation a été évaluée et est très largement appréciée par les locataires. En effet, 9 locataires sur 10 émettent un avis positif à ce sujet.

• Conforter la saisie des affaires par les accueils en évitant de renvoyer les locataires systématiquement vers les permanences, • Revoir le contenu des courriers d’accusé de réception en donnant plus d’informations, • Créer une plaquette d’informations sur les infiltrations, • Envoyer des enquêtes après chaque intervention technique à partir de juin, • Refaire la plaquette « Qui fait quoi ? » avec un zoom sur la robinetterie, • Réfléchir sur la prise en compte des réparations locatives pour les personnes âgées dans le cadre d’une politique senior, • Vérifier les problèmes d’interventions sur les chaudières individuelles ainsi que sur les thermostats, • Travailler sur les troubles de voisinage et d’incivilités. L’analyse de l’ensemble de ces résultats va nous permettre de construire un nouveau plan d’actions pour ajuster la Démarche Qualité à vos attentes. Comme vous avez pu le constater, certaines actions sont déjà en place. Au cours de l’été, d’autres pistes d’actions vont être explorées. Nous vous en rendrons compte dans le prochain numéro du Mag’.

LA SATISFACTION LA SATISFACTION LA SATISFACTION L’accueil L’accueil

% %

La propreté des La propreté despaliers et des paliers et des escaliers La propreté des escaliers Le fonctionnemen paliers et des 68 % du chauffage escaliers Le fonctionnement 68 % du chauffage Le fonctionnement 68 % du chauffage 76 %

76 % 76 %

95 % 95 %

Les relations Les relations avec l’Office avec l’Office Les relations 90 % avec l’Office

SLH SLH La satisfaction La satisfaction SLH globale du bailleur globale du bailleur7 / 10 La satisfaction

90 % 90 %

Le quartier

86 % 86 %

La qualité de vie La qualité de vie

Le rapport qualité/prix

85

Des travaux tour Nation

84 % 84 %

78 %

81 % 81 %

Une enquête exhaustive : 4 500 réponses au questionnaire (80 % de retour) Une enquête exhaustive : 4 500 réponses au questionnaire (80 % de retour)

Différentes interventions sont programmées d’ici la fin de l’année sur la tour Nation pour plus de 700 000 € :

• Remplacement du bardage en terre cuite sur la façade arrière, sur les soubassements et remise en état des trois autres façades, • Peinture des balcons et des éléments maçonnés, • Réfection et isolation du plafond du hall d’entrée comprenant l’isolation de la sous-face du plancher du RDC, • Renforcement de la sécurité par la mise en place d’un système de vidéosurveillance,

La régularisation des charges Comme chaque année, vous avez reçu votre régularisation de charges. Cette année encore dans certains secteurs d’habitation, le solde en votre faveur est important. Globalement, près de 400 000 € vous ont été reversés. Cette régularisation concerne principalement les charges de chauffage collectif. Le facteur climatique explique en partie ces baisses de consommation, complétées par les différentes interventions que nous avons menées ces dernières années sur les modes de chauffage. Dans le numéro de juin 2015, nous vous indiquions comment cette régularisation est calculée. Les résultats pour cette année

• Intervention sur le chauffage (colonnes de chauffage et remplacement des radiateurs des logements),

Année

Coût du chauffage collectif

DJU (Degré Jour Unifié)

2014

950 000 €

1 738

• Installation d’une production d’eau chaude solaire,

2015

939 000 €

1 804

• Remplacement des bouches de ventilation des logements.

La qua de vi

L’immeuble

Le traitementL’immeuble % Le logement des réclamations L’immeuble Le traitement Le logement 78 % des réclamations Le traitement 84 des % réclamations 81 % 78 % Le logement

Une enquête exhaustive : 4 500 réponses au questionnaire (80 % de retour)

En cas de difficultés (problèmes de mobilité…), vous pouvez joindre l’agence au 02 41 75 25 80.

78 %

78 % 78 %

à leurs proches

Le rapport qualité/prix Le rapport qualité/prix

La prop du ha

78 % 78 %

SLH à leurs proches recommanderaient à leurs proches SLH

86 %

Le quartier

La propreté du hall La propreté du hall

7 /du10 globale 9bailleur locataires sur 10 7 / 10recommanderaient 9 locataires sur 10 9 recommanderaient locataires sur 10SLH

Le quartier

85 % 85 %

actualités

95 %

L’accueil

95 Les documents Les documents transmis 95 transmis Les documents 95 % transmis

Les actions L’analyse des questions ouvertes a permis de travailler sur les causes de l’insatisfaction et de définir un certain nombre d’actions à mettre en place.

• Travailler pour améliorer les délais d’interventions,

Répartition des principales régularisations en faveur des locataires Total

Nombre de logements concernés

Moyenne par logement

Chauffage

223 000 €

2 863

80 €

Autres charges dont : Entretien des communs Electricité des communs

72 000 €

3 810

19 €

39 000 €

4 089

9,50 €

Taxes Ordures Ménagères

16 300 €

5 783

2,80 €

Seuls 17 logements ont vu une régularisation en leur défaveur. 222 ménages ont reçu plus de 200 € et 1 600 ménages plus de 100 €.

78 %


actualités giquiael ratéim t S on n Pla Patr

Révision du Plan Stratégique Patrimonial (PSP) Le PSP est le document de référence de notre politique patrimoniale. Comme son nom l’indique, il nous permet d’avoir une vision de l’état technique du patrimoine, de prévoir les actions à mener et d’orienter notre développement. Régulièrement, nous le révisons en prenant en compte de nouveaux enjeux comme par exemple la Réglementation Thermique. Nous en sommes à sa 3e révision. Ce nouveau PSP a été établi pour la période de 2016 à 2026. Plusieurs orientations ont été prises : • Des travaux pour renforcer la performance énergétique. Plus de 1 100 logements sont concernés. Il s’agit du patrimoine le moins performant au regard des consommations énergétiques,

2016

-2026

Office Public de l’Habitat du Choletais / www.sevreloire-habitat.fr

vie des quartiers agence des Mauges Choletaises

Des logements de qualité pour les seniors • ST REMY EN MAUGES Le Clos St Michel - 8T3 Livraison le 28 juin 2016

• Des travaux d’entretien du patrimoine (équipements sanitaires, remplacement des chaudières, réfection des terrasses et des couvertures…) pour plus de 1 000 logements, • L’adaptation des logements notamment pour les seniors, • La poursuite de la vente d’une partie du patrimoine aux locataires sur le même rythme que ces dernières années, • La construction de nouveaux logements pour renforcer la diversité de l’offre locative de SLH.

A vendre  ente à Maulévrier : V 35 rue Alexandre Marcel, un pavillon de type 4 Prix de vente : 105 000 € hors frais de notaire.

Location-accession à Liré : 2 pavillons en location-accession de type 4 Prix de vente : 155 000 € à 168 000 € net vendeur.

Surfaces habitables de 85,34 à 93,86 m². Les pavillons sont dotés de garage, terrasse, jardin et cellier. Le chauffage est assuré par une chaudière à condensation, performances énergétiques RT 2012. La superficie des parcelles est de 240 à 265 m². Cette location avec option d’achat se déroule en deux temps. Au cours de la période locative (entre 12 et 24 mois), l’occupant verse une redevance qui se décompose en deux parties : > une partie locative de 590 € à 650 €/mois, > une partie acquisitive de 200 €/mois.

Prendre un logement en colocation Une responsabilité qui vous engage dans la durée

Depuis 2014, SLH a inséré une clause de solidarité dans ses baux. En cas d’union libre ou de colocation, cette clause rend le signataire qui quitte son logement, solidaire de celui qui y reste seul et ce, pendant la durée restante du bail en cours, plus un an, soit au maximum 2 ans. A ce titre, cela signifie qu’en cas d’insolvabilité du locataire resté en place, le locataire sortant peut être appelé à régler le loyer impayé à sa place. Nous avons ainsi sécurisé les décisions prises par notre Commission d’Attribution, notamment sur la capacité financière des ménages. En effet, ces décisions sont prises en tenant compte des ressources de l’ensemble des signataires. Toute modification ultérieure remet en cause les fondements de ces arbitrages. Cette clause a permis de contrecarrer les tentatives de fraude dans lesquelles la situation réelle est volontairement transformée afin de faciliter l’attribution d’un logement. Mais au-delà, le départ d’un signataire peut entraîner des difficultés pour la personne restante à honorer son loyer. Il est fortement conseillé dans ce cas de prendre rapidement contact avec votre chargé de clientèle pour envisager les suites à donner.

• LA ROMAGNE Les Terrasses du Ruisseau - 6T3 Livraison le 30 juin 2016

agence du Parvis de Moine

FAVREAU : Rénovation de 170 logements Les sites concernés sont rue Lyautey, rue Christophe Colomb, rue Charcot. Les travaux vont concerner le confort des logements ainsi que la sécurité et l’isolation thermique. En juin prochain, les travaux de rénovation débuteront dans les logements vacants ainsi que sur la toiture terrasse du bâtiment rue Lyautey. Pour toutes questions concernant cette rénovation, vous pouvez contacter votre responsable d’agence :

• Julie BOUTARD au 02 41 75 25 85.

vie pratique

Kit d’économie d’énergie Pour vous aider à faire des économies d’énergie, à partir de septembre, SLH mettra à votre disposition deux packs d’économie d’énergie. Réduc’ Light

Modalités de distribution

Des ampoules LED sont aujourd’hui celles qui consomment le moins d’énergie.

Vous recevrez un courrier vous informant de la disponibilité des kits dans votre agence. La distribution commencera dans le courant du mois de septembre. Réduc ‘eau 22régulateurs régulateurs 2 régulateurs dede robinet robinet de robinet 2 régulateurs

Le pack qui vous sera remis comprendra :

de robinet

2 régulateurs

Type de logements

Nombre d’ampoules

T1 et T2

2

T3 et T4

3

T5 et plus

4

de robinet

8L 8L 8L 8L mn mn mn 8L mn

mn

11pomme pomme 1 pomme dededouche douche de douche 11notice notice 1 notice dedemontage montage de montage hydro-économe hydro-économe hydro-économe + une + une fiche fiche + une explicative explicative fiche explicative 1 pomme de douche 1 notice de montage hydro-économe

1 pomme de douche

hydro-économe

+ une fiche explicative

1 notice de montage

+ une fiche explicative

10 10L L10 L 10mn Lmn mn mn 10 L mn

Matériel Matériel Matériel aux auxnormes normes aux normes françaises françaises françaises robinetterie robinetterie robinetterie MatérielMatériel aux normes françaises robinetterie aux normes françaises robinetterie

Les lingettes ennemies des canalisations Jeter des lingettes dans les toilettes entraîne bien souvent un problème de canalisation bouchée et un dysfonctionnement du réseau d’assainissement. Elles sont partout : démaquillantes, nettoyantes, dépoussiérantes, déodorantes, intimes ou rafraîchissantes. Il en existe pour tous les usages. Près de la moitié des ménages en utilisent plusieurs par semaine. Bien souvent, elles terminent dans les toilettes et sont responsables de beaucoup d’engorgements dans les canalisations. Elles ne se dissolvent pas une fois mélangées aux eaux usées même si, pour certaines, les fibres sont dites biodégradables. Ces lingettes doivent être jetées dans la poubelle comme les autres déchets. Elles seront alors prises en charge par la filière de collecte et de traitement des déchets. Pour information, le coût du débouchage d’une colonne d’évacuation d’un bâtiment collectif est d’environ 400 €.


zoom sur...

question du locataire

SLH développe l’usage de produits écologiques dans le cadre du projet EVA, pour le nettoyage et l’entretien des immeubles. La société MANIC (Matériel et Accessoires de Nettoyage pour l’Industrie et le Commerce), basée à Saint Léger sous Cholet est le fournisseur de ces produits. Cette entreprise locale, créée en 1991 à Mortagne sur Sèvre a été reprise le 1er avril 2015 par la société Nova spécialisée dans la propreté et avec laquelle elle partage ses locaux sur la zone de l’Hermitage. MANIC distribue des produits d’entretien certifiés « Ecolabel » qui, pour bénéficier de ce label, doivent répondre à 4 objectifs : • Objectif matières premières : nombre réduit de matières premières, emploi d’agents biodégradables, limitation des matières non biodégradables. • Objectif production : traçabilité des matières premières, respect des normes ISO 9001 (organisation) et 14001 (environnement). • Objectif performances : évaluation par un laboratoire agréé par rapport à une référence soit du marché, soit imposée. • Objectif packaging : limitation de l’emballage, favoriser les produits concentrés. Enfin, la fabrication des produits utilisés par SLH est également locale puisqu’elle est réalisée à Vertou près de Nantes.

Dans mon immeuble, un des locataires perturbe l’ensemble du voisinage par ses querelles familiales, son comportement agressif… Que dois-je faire ? En la matière, la seule action de SLH n’est pas suffisante. Il nous faut la participation de tous. Dans le cas où la médiation initiée par l’Office a échoué, les locataires gênés par les troubles doivent se mobiliser et recueillir tous les témoignages (écrits de préférence).

attestations doivent être produites afin d’assigner en justice le fauteur de troubles en vue d’obtenir la résiliation de son bail. Ce dispositif peut à terme conduire à son expulsion.

Une sommation est alors délivrée à la personne causant les dysfonctionnements par voie d’huissier, lui demandant de mettre fin aux troubles sous un mois. Parallèlement, une information de SLH est transmise à l’ensemble des plaignants.

Les témoignages écrits relatant les faits sont indispensables. En effet, c’est sur cette base que le juge va se positionner. La démarche peut vous paraître longue mais elle demande des arguments et du temps.

C’est une action collective et chacun doit se sentir concerné

Si le trouble perdure au-delà d’un mois, de nouvelles

en bref

Consignes avant l’été : Rappels • Fermez l’eau avant votre départ en vacances, • L  es barbecues et planchas ne sont pas autorisés sur les balcons, sauf s’ils sont électriques, • V  otre logement bénéficie d’un jardin, son entretien est à votre charge, • N  ettoyage des balcons : il est interdit de les laver à grande eau ou à renfort d’eau de javel, • A  ttention au bruit : en été, avec les fenêtres ouvertes, le bruit des voisins peut vite devenir intolérable.

le coin de l’internaute Recevoir son avis d’échéance par mail Pour réduire l’impact environnemental, SLH vous propose l’envoi de votre avis d’échéance par mail. Pour cela, il suffit de vous inscrire sur l’espace locataire. Attention : cette démarche est réservée aux locataires ayant opté pour le prélèvement automatique. Actuellement, 70 % de nos locataires ont opté pour ce mode de paiement et une centaine ont déjà choisi l’envoi électronique.

+

Si cette initiative vous intéresse, rendez-vous sur : slh-habitat.fr Rubrique espace locataire.

participez à la question du locataire Mr / Mme

Assurances Multirisques Habitation Pensez à nous communiquer chaque année, une copie du renouvellement de votre contrat d’assurance, aussi bien pour votre habitation que pour votre garage. Vous pouvez nous la transmettre par mail. De nombreux assureurs vous l’envoient déjà par ce biais.

Vous avez une question ? N’hésitez pas à nous en faire part. Chaque numéro du MAG’ vous permettra d’évoquer un thème qui pourra être abordé dans « La question du locataire ».

Secteur d’habitation

r tion -habitat.f mmunica munication@slh o C e ic rv e om abitat - S courriel c re Loire H CEDEX ou par v è S : e s T res LE on à l’ad 321 CHO s ce coup CS 32144 - 49 u o -n z e Renvoy St Christophe N°43 - Juin 2016 e 34, rue d Le mag’ : le journal de l’OPH du Choletais

E-mail

Cet imprimé a été réalisé dans le respect des normes du label Imprim’Vert avec des encres végétales. Imprimé sur papier «maine green gloss» qui contient 60 % de pâte recyclée.

Directeur de la publication : Isabelle LEROY Responsable du comité de rédaction : Anne-Marie MARCHAND Conception : RC2C 05 46 45 84 00 Réalisation et Impression : ICI - Cholet 02 41 46 12 55 Dépôt légal : N° 501 - Juin 2015 Crédit photos : Sèvre Loire Habitat - 34, rue de St Christophe CS 32144 - 49321 CHOLET CEDEX - Tél. 02 41 75 25 25


le mag Le journal de l’Office Public de l’Habitat du Choletais

née n a e l l e Nouv ogo l u a e v Nou

N°42 - JANVIER 2016

> DOSSIER > ÉDITO Une nouvelle présidence pour SLH Cette année 2016 s’est ouverte sur une nouvelle présidence pour l’Office. L’ensemble du Conseil d’Administration a soutenu ma candidature au siège de présidente. Je suis à la fois fière et émue de cette nouvelle responsabilité et consciente des nombreux enjeux à relever. Je remercie Monsieur le Député-Maire de sa confiance ainsi que tous les membres du Conseil d’Administration. Je connais bien SLH, j’y suis administratrice et présidente de la CAL depuis 2008. Je poursuivrai le travail engagé notamment pour apporter à tous les locataires des services et des logements de qualité et ce, dans un souci de transparence, d’équité et d’efficacité. Le nouveau projet d’entreprise porte ces engagements, les axes qui en ont été définis réunissent l’ensemble de ces ambitions. Et pour porter ensemble cette politique, ses valeurs et projets ambitieux, le visuel de notre logo se renouvelle et se transforme. Au cours du premier semestre, vous en découvrirez toutes ses déclinaisons.

Je souhaite à tous une très belle année 2016.

Des logements durables, accessibles et des services de qualité La RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise) est la déclinaison pour l’entreprise, des politiques de développement durable. Depuis de longues années, les organismes Hlm ont prouvé leur capacité à proposer pour tous des logements durables, économiquement accessibles et des services de qualité. Sèvre Loire Habitat a construit une charte RSE pour contribuer à une économie «responsable et durable» et poursuivre sa démarche qualité.

EVA le projet d’entreprise de l’Office Ensemble Vers l’Avenir 5 objectifs, des actions et des engagements mesurables pour garantir aux locataires et partenaires, la transparence, l’équité et la qualité de nos prestations. 1 - D  es réponses adaptées à des besoins diversifiés Entre adaptation des logements existants et nouvelles conceptions des programmes neufs, SLH multiplie les initiatives. Il s’agit de poursuivre cette politique pour offrir des logements diversifiés répondant aux attentes du plus grand nombre.

› Des logements et des services adaptés aux publics : seniors, jeunes, familles…, › Une politique de peuplement pour permettre des trajectoires résidentielles, › Des partenariats avec les autres

différents

acteurs des territoires pour apporter une complémentarité dans les services apportés aux résidents.

› Renforcer cette organisation de proximité décentralisée, adaptée aux particularités des territoires, › Mettre en place des plans locaux de qualité de service ›

au regard des résultats de l’enquête de satisfaction, Conforter le Conseil de Concertation  Locative (CCL) dans son rôle de relais vis-à-vis des locataires engageant dès 2016 un travail sur la réponse aux demandes et réclamations.

3 - U  n engagement environnemental pour réduire la facture énergétique Des solutions nouvelles ont été expérimentées pour améliorer la performance énergétique du patrimoine ancien. C’est un enjeu d’avenir. Cette politique a été poursuivie dans les nouvelles constructions pour mettre en œuvre des solutions énergétiques performantes, en permettant aux locataires de maîtriser leurs charges locatives.

Isabelle LEROY.

› Construire des logements économes en usage et les

2 - U  ne organisation mobilisée autour de la proximité et la qualité de service aujourd’hui labellisée

Isabelle LEROY Présidente de l’OPH Sèvre Loire Habitat

Gilles BOURDOULEIX Maire de Cholet, Député

10 ans après le lancement de la première charte qualité, la démarche a été labellisée. La présence de SLH, à travers ses agences dans chaque grand quartier d’habitat social de la Ville, a permis d’ancrer la proximité dans ses pratiques de gestion urbaine.

> DOSSIER suite >

doter d’équipements favorisant la réduction des consommations, Poursuivre les réhabilitations avec un objectif global annuel de performance énergétique, Rendre compte des performances énergétiques des logements neufs ou réhabilités, Sensibiliser, Informer et Echanger sur les écogestes à mettre en œuvre au quotidien.

› ›


P2

QUESTION > LA DU LOCATAIRE « Je veux reporter mon préavis de départ de mon logement parce que je ne pouvais pas entrer dans mon futur logement. Cela ne m’a pas été autorisé. Pourquoi ? » La loi encadre les délais de préavis de départ. Le congé donné selon les formes prévues par la loi est ferme et définitif. Il ouvre le délai de préavis à 1, 2 ou 3 mois selon les cas. Vous pouvez demander son report, mais le bailleur est libre d’accepter ou non. Si le logement n’est pas repris derrière vous, votre demande sera généralement accordée. Toutefois s’il est déjà réattribué, ce report vous sera nécessairement refusé. Si vous restez dans les lieux, malgré tout, vous devenez occupants sans droit ni titre et encourrez les risques d’une expulsion. Dans la mesure du possible, nous essaierons de vous proposer un autre logement temporairement, en attendant votre date définitive de départ.

> DOSSIER 4 - U  n acheteur responsable aux côtés des entreprises pour assurer leur pérennité et garantir une prestation de qualité La charte fournisseurs a pour objectif d’assurer la qualité des prestations et le respect des délais de réalisation des travaux. L’ambition de cet axe de travail a pour objectif d’accompagner les entreprises prestataires et fournisseurs vers la qualité de service.

› Privilégier les achats éco-responsables, › Mettre en place un parcours d’accompagnement des entreprises sur le 1 › Organiser les relations directes entre locataires et entreprises.

er

semestre de leur intervention pour SLH,

5 - U  n employeur soucieux du bien-être, levier de la performance collective Ce projet d’entreprise ambitieux est porté par l’ensemble des collaborateurs de SLH qui restent disponibles pour garantir aux locataires et partenaires la transparence, l’équité et la qualité des prestations. Chaque année, nous vous rendrons compte du résultat des actions engagées.

DES > VIE QUARTIERS

Accueil au Siège social

Les chargées de clientèle Elles sont vos interlocutrices privilégiées pour tous les actes courants de la gestion locative depuis votre entrée dans le logement jusqu’à votre départ. Par exemple, ce sont elles qui suivent les réponses aux dernières enquêtes que vous avez reçues. Elles assurent le relais avec les autres services de SLH pour vos demandes d’intervention ou vos réclamations technique ou de voisinage. Certaines de ces interlocutrices ont changées depuis le 1er janvier.

34 rue de Saint Christophe - CS 32144 - 49321 CHOLET Cedex oph@sevreloire-habitat.fr Standard et accueil du public : Au siège social : de 8 h à 18 h 30 du lundi au jeudi, les vendredis et veilles de jours fériés de 8 h à 18 h

AGENCE DU PARVIS DE MOINE

AGENCES JEAN MONNET ET BRETAGNE

• Chargées de Clientèle : Angélique Brosseau Marie-Laurence Tricoire 6 rue du Bordage Marc - CS 32144 - 49321 CHOLET Cedex

• Chargée de Clientèle : K  atia Garreau

Accueil du public De 14 h à 18 h du lundi au jeudi De 14 h à 17 h les vendredis et veilles de jours fériés De 9 h à 12 h 30 le samedi matin

JEAN MONNET - 1  9 avenue Robert Schuman - CS 32144 - 49321 CHOLET Cedex Accueil du public De 15 h à 18 h du lundi au jeudi De 15 h à 17 h les vendredis et veilles de jours fériés BRETAGNE - 9  rue Saint Corentin -Tour Glénan - CS 32144 - 49321 CHOLET Cedex Accueil du public De 17 h à 18 h du lundi au jeudi

AGENCE DES MAUGES CHOLETAISES • Chargées de Clientèle : Joëlle Vassor (secteur rural) Angélique Brosseau (secteur CAC) 6 rue du Bordage Marc - CS 32144 - 49321 CHOLET Cedex

AGENCE DES TURBAUDIERES • Chargée de Clientèle : Katia Zaïre 2 rue des Ardoisiers - CS 32144 - 49321 CHOLET Cedex

Accueil du public De 14 h à 18 h du lundi au jeudi De 14 h à 17 h les vendredis et veilles de jours fériés De 9 h à 12 h 30 le samedi matin

Accueil du public de 17 h à 18 h du lundi au jeudi


> ACTUALITÉS

P3

re Une nouvelle signatu bitat pour Sèvre Loire Ha ur Nouvelle identité auto des initiales SLH

cliné autour o de l’Office s’est dé Depuis 20 ans, le log haité faire sou ns bleus. Nous avo d’immeubles verts et même que là r pa er tation et montr en rés rep te cet r lue évo ps, que l’Office st pas figé dans le tem Sèvre Loire Habitat n’e opté. Nous logo va être peu à peu ad vit et évolue. Le nouveau ement en symbole de notre engag souhaitons qu’il soit le de qualité de service. matière de proximité et

Modification du contrat d’entretien robinetterie Les résultats de la dernière enquête de satisfaction ont fait apparaître un fort mécontentement des locataires sur les interventions concernant la robinetterie. Le contrat arrivant à échéance fin 2015, nous avons décidé de ne pas le renouveler. Les locataires concernés ont été avertis de cette modification début décembre 2015. Le numéro de téléphone mis en place restera le même :

02 41 75 41 85 Pour les réparations et les dépannages, les agences pendant leurs horaires d’ouverture enregistreront vos demandes : • Les réparations à la charge de SLH seront effectuées par un nouveau prestataire (via des bons de commande), • Pour celles qui restent à la charge des locataires, vous contacterez directement une entreprise de plomberie.

Les travaux de l’année

Parallèlement, nous allons lancer des campagnes de remplacement des robinetteries vétustes. Ceci prendra plusieurs années, mais nous espérons qu’à terme il y aura besoin de moins d’interventions.

Les travaux avec un volet thermique important

Les travaux de restructuration

Les travaux récurrents

Autres travaux

Descriptif travaux Rénovation de 170 logements sur Favreau (2016 à 2018) Réhabilitation de 464 logements sur Villeneuve (2016 à 2018) Réhabilitation de 71 logements sur diverses communes Remplacement des menuiseries sur le Hameau de la Maronnerie Rénovation du bardage de la résidence Nation Quartier la Colline : fin de la restructuration de 3 T5 en 6 T2 Résidence Le Vallon à Jallais : la restructuration de logements débutée en 2014 devrait se terminer en 2016 Restructuration de 7 logements à Vezins Restructuration du restaurant du foyer des Hirondelles La restructuration de la liaison entre l’ADAPEI et les Compagnons du Devoir Remplacement de chaudières individuelles à Cholet et dans diverses communes Mise en sécurité électrique de 100 logements sur divers sites Fin du programme de maintenance des ascenseurs début 2016 Programme de réfection des terrasses entamé en 2015 devrait se terminer en 2016 (Jean Monnet, Bretagne et Clairefontaine) Programme de remplacement de robinetterie

A VENDRE Maisons ADRESSE ET LOCALITÉ

NATURE LOGEMENT ET TYPE

PRIX

SURFACE

15 rue des Roses - LA PLAINE

T3

72 000 €

75 m²

17 rue des Roses - LA PLAINE

T3

75 000 €

75 m²

Appartement - JEAN MONNET ADRESSE ET LOCALITÉ

NATURE LOGEMENT ET TYPE

PRIX

SURFACE

3 rue Max Jacob - CHOLET

RDC - Appartement - T3

49 000 €

64 m²

Coût 3 920 000 € 7 400 000 € 1 420 000 € 405 000 € 800 000 €

90 000 € 250 000 € 350 000 € 185 000 € 120 000 € 468 000 € 800 000 €

Renouvellement de notre label qualité pour 2016 Pour la troisième année consécutive, après évaluation par Socotec Consulting, notre label qualité a été reconduit. C’est la reconnaissance de la qualité des services de SLH.

Les prochaines livraisons

LA ROMAGNE Les Terrasses du Ruisseau - 6 T3 Livraison : Juin

SAINT REMY EN MAUGES Le Clos St Michel - 8 T3 Livraison : Juin

COMBRAND Village La Fontaine - 6 T3 Livraison janvier

Enquête SLS

Enquête de satisfaction

Tous les 2 ans, une enquête est réalisée auprès de l’ensemble des locataires afin de connaître l’occupation sociale du parc. Cette enquête est nationale. Chaque bailleur social doit la mettre en œuvre au 1er janvier des années paires. Elle est obligatoire, des pénalités de retard seront facturées aux locataires n’ayant pas répondu. Les données collectées sont traitées par nos services et font ensuite l’objet d’une restitution auprès des services de la Direction Départementale des Territoires.

Depuis plus de 20 ans, une enquête de satisfaction est jointe à cette enquête sociale. Vous êtes nombreux à y répondre, ce qui nous permet de déterminer, de façon globale ou sur des secteurs de patrimoine ciblés, vos critères de satisfaction ou les motifs de votre insatisfaction. Les résultats vous seront communiqués dans notre prochaine édition. Pour les retardataires, il est encore temps de nous renvoyer vos enquêtes.

Signature d’un accord collectif sur la grille de vétusté

Mercredi 23 décembre 2015 : (de droite à gauche) signature de l’accord entre Daniel DOTEAU Directeur général, Isabelle LEROY Présidente, Chantal BAUDON et Nadia FOUESSEL, Représentantes des locataires CNL.

Les augmentations de loyer pour 2016 Le dispositif de plafonnement mis en place en 2011 est prolongé de 3 ans. Ainsi, les loyers des logements ont augmenté de 0,02 % au 1er janvier 2016, reprenant ainsi la variation de l’indice IRL du 3ème trimestre 2015. Sur les avis d’échéance, cela engendre un surcoût mensuel moyen de 0,06 € par logement, le maximum atteignant 0,17 €.

> ZOOM SUR... Les commerces des Câlins Vous êtes nombreux à l’avoir remarqué : les commerces des Câlins ont changé en 2015 ! L’été dernier une blanchisserie-pressing a remplacé l’ancienne agence d’intérim. En fin d’année « La Rôtisserie » a ouvert ses portes pour vous offrir un service de restauration sur place ou à emporter.


> VIE PRATIQUE

LES ECO-GESTES Du bon usage de l’électricité

Le saviez-vous ?

Depuis 20 ans, la consommation électrique des ménages (hors chauffage et eau chaude) a plus que doublé Plusieurs raisons à cette augmentation : L’amélioration de la qualité de vie, La recherche d’un meilleur confort dans les logements, La multiplication des équipements de loisirs (informatique et audiovisuel). Ces derniers sont devenus le premier poste de consommation d’électricité (hors chauffage et eau chaude). La consommation des appareils en veille fait de grands progrès de sobriété énergétique mais leur consommation globale reste élevée. Elle représente 15,7 % de la consommation d’énergie des logements et près de 50 % des consommations d’électricité.

› › ›

Consommation moyenne d’un ménage Français en électricité spécifique 14%

13% Multi-médias Froid

16%

lavage Divers 23%

Les punaises de lit : lutte et prévention

34%

Eclairage

Dégivrer son réfrigérateur, évite une surconsommation d’environ 30 %. Couvrir les casseroles pendant la cuisson égale 4 fois moins d’électricité ou de gaz consommés. Laver son linge à 30 °C, c’est 3 fois moins d’énergie qu’un lavage à 90 °C.

Le chauffage

Quelques gestes simples à respecter : › Ne rien poser sur les radiateurs et ne mettre ni rideau ni meuble devant pour ne pas gêner la diffusion de la chaleur, › Le soir, isoler vos fenêtres du froid en fermant les volets, permet de consommer moins d’électricité, de fuel et de gaz, › Ajoutez des doubles rideaux à vos fenêtres, › Ne jamais obstruer les bouches d’aération et d’extraction, les entrées d’air, › Si vous ouvrez vos fenêtres, baissez le chauffage, › Ajuster la température lorsque cela est possible grâce au thermostat d’ambiance et / ou aux robinets des radiateurs. Baisser le chauffage de 20°C à 19°C équivaut à une baisse de 7 % de consommation énergétique, › Limiter au strict nécessaire les éventuels chauffages d’appoint, gros consommateurs électriques.

Les réflexes utiles Surveiller les veilles La consommation des appareils en veille fait de grands progrès de sobriété énergétique mais leur consommation globale reste élevée. Chaque ménage en détient 15 à 50. La puissance totale de ces veilles pour un ménage dépasse souvent 50 W, ce qui représente un coût de plus de 80 € / an. La plupart de ces veilles sont inutiles. Déconnectez les appareils quand ils ne sont pas en service. Un ordinateur consomme, même éteint, s’il reste branché. C’est ce qu’on appelle les veilles cachées. Il faut donc le débrancher ou éteindre la multiprise à interrupteur à laquelle il est connecté.

Veiller à la charge des appareils sur batterie

Faire sécher le linge à l’air libre Le sèche-linge peut consommer beaucoup d’énergie. Profitez de l’air libre ou d’un local bien ventilé pour faire sécher votre linge : c’est très rentable… De nombreux appareils électroniques (téléphones mobiles, ordinateurs portables, consoles, appareils photos…), sont dotés de batteries rechargeables. Ne laissez pas ces appareils en charge au-delà de ce qui est nécessaire et débranchez les chargeurs après usage, car ils consomment tant qu’ils sont branchés. Laver efficacement Utilisez de préférence le programme Éco. Si c’est possible, lavez votre linge à basse température. Ne multipliez pas les

COIN DE > LE L’INTERNAUTE 2016 : La fibre optique arrive dans le quartier Bretagne Le déploiement de la fibre optique sur Cholet se poursuit. Au cours du 1er semestre 2016, le quartier Bretagne sera raccordé. La création du réseau se matérialise par l’implantation d’armoires techniques dans les quartiers. Leurs installations entraînent des travaux très limités, occasionnant peu de nuisance aux riverains. Pour faciliter nos échanges : Avant de contacter nos services, munissez-vous de votre avis d’échéance où figurent vos numéros de contrat et de compte client, Pour que nous puissions vous joindre facilement, pensez à nous communiquer vos adresses mails et numéros de téléphone portable.

› ›

cycles de lavage. Faites fonctionner votre lave-linge uniquement si le tambour est bien rempli. Ces conseils sont également valables pour votre lave-vaisselle !

Bien utiliser son réfrigérateur et congélateur N’y placez pas de plats encore chauds, dépoussiérez la grille arrière, nettoyez les joints. Dégivrez régulièrement. Profiter de la lumière naturelle Organisez vos activités et disposez votre ameublement (bureau, fauteuil…) en fonction de l’éclairement naturel afin de limiter le recours à l’éclairage artificiel.

> PARTICIPEZ à La question du locataire

Mr / Mme

Parfaitement connu par nos grands-parents avant la Seconde Guerre Mondiale, cet insecte a disparu de notre vie quotidienne vers les années 1950 grâce à l’amélioration de l’hygiène de notre habitat. Après-guerre, les traitements systématiques contre tous les nuisibles (cafards, mites...) avec du DDT, ont certainement bloqué l’expansion des punaises de lit. De nos jours, ces produits dangereux sont interdits. Les traitements ont dû se renouveler, c’est en partie ce qui explique la réapparition des punaises de lit. Où les trouve-t-on ? Surtout dans les chambres à coucher où elles se nourrissent du sang des dormeurs durant la nuit. Les punaises de lit fuient la lumière et se cachent surtout au pourtour du matelas, dans les fissures des murs, du plancher et du mobilier, dans les cadres de lit, derrière les tableaux, sous les moulures, dans les prises électriques. Elles peuvent également se trouver dans n’importe quel objet qui leur offre un endroit sombre et étroit où elles peuvent facilement se dissimuler. Les logements propres peuvent aussi être contaminés Les punaises de lit peuvent infester des logements propres, comme des logements insalubres. Toutefois, le nombre de cachettes disponibles (fissures, pièces encombrées) peuvent aider les punaises à proliférer. Il n’existe pas de prévention idéale. La primo-infestation est peu contrôlable. En revanche, une hygiène quotidienne, des structures propres (sans recoins abandonnés, lambris, moquettes, plinthes ou papiers peints décollés…) minimisent les risques d’infestation et augmente une découverte précoce des punaises. Que faire ? Evitez de tenter de régler le problème vous-même. Signalez rapidement la présence de punaises de lit à votre agence qui fera appel à l’entreprise de désinsectisation. Permettez-lui l’accès à toutes les pièces du logement. Évitez de déplacer des objets, des meubles infestés dans les parties communes de l’immeuble ou dans la rue. Désencombrez les pièces pour limiter les cachettes.

› › › ›

Nouveau fonctionnement des déchèteries de Cholet (CAC) À partir du 2 janvier 2016, une carte est nécessaire pour accéder aux déchèteries du Cormier et de la Blanchardière. Comment obtenir la carte ? : Par Internet, en remplissant le formulaire en ligne sur Cholet.fr, Par courrier avec le formulaire que vous avez dû recevoir. Votre carte vous sera retournée par voie postale. Attention ! Nous pourrons être amenés à facturer aux locataires, les enlèvements d’encombrants dans des dépôts sauvages dans et auprès des bâtiments.

Vous avez une question ? N’hésitez pas à nous en faire part. Chaque numéro du MAG’ vous permettra d’évoquer un thème qui pourra être abordé dans « La question du locataire ». Secteur d’habitation

at.fr, ire-habit tion a lo ic re n v u e s m @ om on municati Service C Habitat - , par courriel com e ir o L re EX èv LET CED dresse : S gétales pon à l’a 44 - 49321 CHO u o encres vé c e c s 1 u avec des 2 o t 3 n er S z ’V C e m Impri Renvoy e. stophe clée. du label normes e St Chri e locatair pâte recy spect des ntient 60 % de re 34, rue d e internet Espac le s qui co isé dan Directeur de la publication : Isabelle LEROY sit a été réal ne green gloss» ou sur le imprimé mai

E-mail

Cet r« sur papie Imprimé

N°42 - Janvier 2016

Le mag’ : le journal de l’OPH du Choletais

Responsable du comité de rédaction : Anne-Marie MARCHAND Conception : RC2C 05 46 45 84 00 Réalisation et Impression : ICI-Farré - Cholet 02 41 46 12 55 Dépôt légal : N° 486 - Janvier 2016 Crédit photos : Sèvre Loire Habitat - 34, rue de St Christophe CS 32144 - 49321 CHOLET CEDEX - Tél. 02 41 75 25 25

2016 le mag'  
2016 le mag'  
Advertisement