Issuu on Google+

IT

Senior

N°4 - Oct. Nov. Déc. 2008

! U e T -l z A ne

RP r e G

Détente

Magazine

Le premier magazine gratuit pour les seniors en Bretagne

DOSSIER ÉNERGIES Quand écologie rime avec économie

CAMPING-CAR

Cap sur le haut de gamme

FORME ET SANTÉ Les bienfaits de la thalasso TOURISME

Réaliser un tour du monde www.senior-detente.com


�������������������������������

����������� �� �����������

� �����������

����������������������������������� � ��������������� ���������������������������� ��������������������������

������

����������� ������

������������� �� �������������

�������� ����� �� �� �� ������� ������ ����� �� �� ����������� �������������� ������������������������������������ �������������� ����� ���������� ������������������ ��������������� ��������������������

Seni

UIT AT e ! GRP r e n e z - l

Annonceurs POUR UNE COMMUNICATION PERTINENTE ET EFFICACE

pre exc m ie rm l In aga Ph terv usif zi n eg r a tu un ilipp iew d it

la

CHOISISSEZ SENIOR DÉTENTE MAGAZINE

no e u eG sur veau ilda d s T V Vivo épar , t des lta sen , ior s

TO U La RISM G l’Es alice E ém pagn , e era ude vert

Nos lecteurs sont aussi vos clients. Senior Détente Magazine c’est à la fois un support de qualité doublé d’un

site internet : www.senior-detente.com

Br

eta

e É d

iti

on

s L o

isi

rs

ww

r le s

se n

Re tr ma ouvez gaz ine votre sur enio : r-d

w.s

ete

nte

.co m

Pour nous joindre Senior Détente Magazine - 34 rue Saint-Michel - 35600 Redon E-mail : redaction.sdm@orange.fr 09 79 20 76 50

te

or

Mag

io r

TE N La DAN m C No arch E rdi que e

PAT Imm RIMO fau obilie INE t-il inv r, estir ?

gn

pou

Senior Détente Magazine est distribué auprès des professionnel de la santé, des notaires et des offices de tourisme, des terrains de golf, des départements du Morbihan et d’Ille et Vilaine et à la Maison de la Bretagne à Paris. Ille-et-Vilaine : Bain de Bretagne,Bruz,Châteaubourg,Châteaugiron, Combourg, Fougères, Janzé, Mordelles, Plélan le Grand, Redon, Rennes, Saint-Malo, Vitré... Morbihan : Auray, Baud, Hennebont, Josselin, Locminé, Lorient, Malestroit, Muzillac, Ploërmel, Pontivy, Rochefort en Terre , Sarzeau , Séné, Vannes...

Site : www.senior -detente.com

ten

Le

s en

azin

Bre

ta g

e

ne


De l’énergie à revendre ! Déjà le n°4 de Senior Détente Magazine et votre plaisir toujours intacte de lire le premier magazine gratuit pour les seniors en Bretagne. Toute la rédaction est également ravie de pouvoir vous informer tout en vous distrayant. Et pour cet ultime numéro de l’année, nous sommes persuadés que Senior Détente Magazine saura illuminer et réchauffer les dernier jours de 2008. Ainsi, dans notre rubrique Patrimoine, nous entamons un dossier sur les énergies renouvelables. Un dossier d’actualité puisqu’il traite des Pompes à Chaleur, les PAC (géothermie et aérothermie). Et dans un autre volet, à venir dans les prochaines éditions, nous donnerons un coup de projecteur sur le solaire pour savoir s’il est opportun d’investir dans cette voie. Actualité encore, avec les nouveaux camping-cars 2009. Nous avons privilégié ici 2 marques régionales mais qui n’en demeurent pas moins des acteurs importants dans le monde du camping-car à savoir : Autostar et Pilote. Toutes deux misent sur le haut de gamme et elles n’ont pas tort. Enfin notre rubrique découverte vous permettra de vous concocter un séjour hors pair : le tour du monde ! Et pour finir en beauté, nous vous proposons une escapade en Champagne, en pleine effervescence avec les fêtes de fin d’année qui sont déjà à quelques lancés de bouchons. Bonne lecture. Alain ARTUR.

Senior Détente

Magazine

Directeur de la publication : Alain Artur Tél. 09 79 20 76 50 Rédactrice graphiste et maquette : Sandrine Chevalier, MOZAÏQUE Tél. : 02 99 72 12 29 - E-mail : mozaique.c@wanadoo.fr Rédaction : 34 rue Saint-Michel. 35600 Redon Directeur de la rédaction : Alain Artur Collaboration : Finances et patrimoine : Jean-Pierre Saunier, Alain Artur. Maître Menger. Forme et Santé : Michel Divet. Internet et Informatique : Serge Escalé. Auto/VDL : Marc Allias. Tourisme : Bruno Gomes. Pour joindre la rédaction : Tél. : 09 79 20 76 50 E-mail : rédaction.sdm@orange.fr Impression : Imprimerie POISNEUF Zone Industrielle de la Belle Allouette - 56120 JOSSELIN - Tél. : 02 97 22 23 40 Dépôt légal : 4ème trimestre 2008. N° ISSN : 1962-2368 Senior Détente Magazine est édité par BRETAGNE EDITIONS LOISIRS. Capital : 1000 EUROS SIÉGE SOCIAL : 34, rue Saint-Michel 35600 Redon RCS / 501 802 425 RCS RENNES - TVA Intracommunautaire : FR 73 501 802 425 Service commercial : 09 79 20 76 50 E-mail : pub.sdm@orange.fr

3


Je désire m’abonner à RE F T F N O E M E Senior Détente Magazine N N O D’AB Abonnement gratuit Paiement uniquement des frais de port enior Magazine

Philippe Gildas,

www.senior-detente.com Bretagne Éditions Loisirs

BRETAGNE EDITIONS LOISIRS Senior Détente Magazine 34, rue Saint-Michel 35600 REDON Tél. 09 79 20 76 50

4

4 9 3

!

z-le

Pre

!

AT U ez - l e IT

Bretagne Editions Loisirs

par chèque

8 6

Jeu 187

6 6 1 7 2

8 3 4

6

5 9

1 6

Jeu 188

7

9 4 5 8

3 6 9 5

1 6

2 2 3 6 3

6 3 6 4 3 9 8 9 1 4 7 5 6 9

en

Pr

Merci de joindre votre règlement avec ce bulletin ou de le reproduire sur papier libre à l’ordre de :

Réponses page 34

5

no Vivo sur des TV la

TO La l’ é

Nom.................................................................... Prénom .............................................................. Adresse.............................................................. Ville....................................Code postal ...........

Retrouvez votre magazine sur :

SUDOKU

pe ilipuveau d

un

2 ans, 8 numéros : 18,80 €

TENDANCE La marche Nordique

TOURISME La Galice, l’Espagne vert PATRIMOINE émeraude Immobilier, faut-il investir ?

Règle La grille proposée compte 9 cases x 9 cases, divisées elles-mêmes en carrés de 3 x3. Certaines cases sont déjà remplies avec des chiffres de 1 à 9 . Le jeu consiste donc à compléter toutes les cases avec des chiffres compris entre 1 et 9, et que chaque ligne et chaque colonne ne contienne qu’une seule fois chacun des chiffres de 1 à 9. Bon jeu!!

I

m

if lus exc view r e t n Gi

Ph

1 an, 4 numéros : 9,90 €

un nouveau départ sur Vivolta, la TV des seniors

S re Le p

Je m’abonne pour

Le premier magazine gratuit pour les seniors en Bretagne

exclusif Interview de

Petite histoire Contrairement à ce que l’on pourrait croire le sudoku a été inventé par un suisse au XVIII em siècle. Mais ce sont les japonais qui lui donneront ses lettres de noblesse en 2005 lorsqu’un informaticien passionné par ce jeu a en effet réussi à mettre au point un programme informatique capable de générer des grilles à l’infini. Bienvenue dans le monde de la Sudokunania.

GR

S

Détente

8 5 1 7

3

Jeu 189

RP r e

7 5 2 6

5 7 2 9 1 5 3 2 5

Jeu 190

G

IT Ul e ! T z A ne

GR ATU IT ne

SDM N°4

7 4

1

4 6 6 2 7 1 2 8 9 6 4 7 5 1 8 1 6 2 8 9 3 2 5 2 6 9

5 6 5 8 3 2 3 8 4 2 8 7 5 8 4 9 6 1 4 3 8 5 4 6

7 9

6 2

5 4

4 1


SOMMAIRE Pour joindre Senior Détente Magazine :

Rédaction : 09 79 20 76 50 34, rue Saint-Michel 35600 REDON E-mail : redaction.sdm@orange.fr Service publicité : 09 79 20 76 50 E-mail : pub.sdm@orange.fr

ACTUALITÉ Pages 6/11 ● La 2 CV fête ses 60 ans ● Vers un médicament contre l’Alhzeimer

FORME ET SANTÉ Pages : 18/21 ● La thalasso pour faire le plein d’énergie

FINANCES ET PATRIMOINE Pages 12/17 ● Investir dans l’écologie avec les pompes à chaleur ● Conseil du notaire : Les prêts hypothécaires

INTERNET ET INFORMATIQUE Pages 26/29

AUTO V éhicule D e L oisirs Pages 22/25 ● Renault, une LAGUNA 3 faite pour le grand Tourisme ● Camping-Car : Autostar, le haut de gamme, toujours! ● Pilote, une autre façon de concevoir le camping-car

● Retoucher ses photos en toute simplicité

TOURISME ET DÉCOUVERTE Pages 30/33

● Buller en Champagne

● Comment réaliser son tour du monde en combinant avion et bateau


ACTUALITÉ Titre Ultra Trail du Mont-Blanc, 20% de seniors dans une course de 166km

© credit photo : utmb/clatot

remportée par un jeune catalan de 20 ans : Kilian Jornet. Une exception qui confirme la règle, car cette course d’endurance, reste l’apanage des seniors. En effet, en règle générale 10 et 20 % des participants sont âgés de plus de 50 ans. Reste que tout le monde ne peut se présenter au départ de cette course en pleine nature. Un minium d’entraînement est nécessaire, même si Jean-Pierre Herry, médecin de la course, affirme que « l’Ultra-Trail suscite un effort très long sans performance cardio-vasculaire particulière. On a pas mal de cadres qui, à 50 ans, éprouvent le besoin de se prouver des choses ». Il n’empêche notre jeune espagnol à tout de même mis 20h56:59 pour parcourir ces fameux 166 km!

L

’Ultra -Trail du Mont-Blanc est une course très courue et très prisée par les aficionados des très longues distances en pleine nature. La course qui s’est déroulée à la fin août prend son départ de Chamonix pour un vrai tour du Mont Blanc puisqu’elle emprunte en grande partie le sentier international de grande randonnée du Tour du Mont Blanc. En tout, un parcours de 166 km, un dénivelé positif de 9400m, avec des incursions en Italie et en Suisse, en passant par Les Contamines, le Col de la Seigne à 2516m d’altitude, le Refuge de Bonatti, le Grand Col Feret à 2537m, Bovine et retour sur Chamonix. Bref, la course mythique pour quelques 2500 concurrents triés sur le volet. Cette année, la 6éme édition de Ll’Ultra -Trail du Mont-Blanc a été

Résultats Hommes : 1 Kilian Jornet (ESP) 20h56:59 2 Dawa Sherpa (NEP) 21h56:52 3 Julien Chorier (FRA) 22h31:35 Résultats Femmes : 1 Elizabeth Hawker (GB) 25h19mn41s 2 Karine Herry (FRA) 27h38mn35s 3 Catherine Dubois (FRA) 28h30mn59s Voir aussi sur www.ultratrailmb.com

La Prius DEPASSE LE million d’exemplaires

L

6

aux 100km en cycle mixte, la Prius fait partie aujourd’hui des voitures les plus propres du monde. Assurément, des atouts qui en ces temps de récession et de pouvoir d’achat, ne laissent pas indifférents les consommateurs.

© credit photo : toyota communication

a Toyota Prius a dépassé le million d’exemplaires vendus dans le monde. Lancée en 1997, au Japon puis en Amérique du Nord et en Europe en 2000, la première voiture hybride essence-électricité aura donc séduit pas moins de 1.076.627 (derniers chiffres communiqués en juin 2008) clients à travers la planète. En France la Prius s’est vendue à 17217 exemplaires. Les acquéreurs, rappelons-le, bénéficient avec cette voiture d’un bonus écologique de 2000 eus. Le fameux système « full hybrid » permet en effet de fonctionner soit en mode tout électrique soit en mode thermique soit les deux. A noter également que la Prius est entièrement autonome. Exit donc les recharges sur le secteur puisque la Prius bénéficie d‘un freinage régénératif et recharge ses batteries tout en roulant. Sobre et économe, avec seulement un 4,3l


ACTUALITÉ Les seniors Anglais, JUGES trop turbulents à l’Etranger

L

es seniors d’outre Manche seraient, d’après une étude réalisée sur plus de mille individus, par le Foreign Office (ministère des Affaires étrangères britanniques) trop turbulents et consommeraient trop d’alcool dés qu’il sont loin de leur « home sweet home ». Ainsi, l’étude rapporte que 20% des couples seniors britanniques en vacances indiquent que leur conjoint a été blessé à l’étranger. 10% ne suivent pas les conseils de prudence qu’ils pourraient prodiguer à leurs propres enfants. Autre source d’inquiétude pour le ministère

britannique : la consommation d’alcool. En effet, plus de la moitié des sondés reconnaissent qu’ils consomment plus d’alcool à l’étranger que chez eux, surtout lorsqu’ils sont dans des résidences « tout compris » où l’on consomme tout à volonté. «La plupart des problèmes que nous rencontrons avec les seniors britanniques vient d’une surconsommation d’alcool et de nourriture» annonce Mme Rania Kossiori, vice-consul britannique sur l’île grecque de Rhodes. «Aller nager après avoir bu ou être resté trop longtemps au soleil peut s’avérer très périlleux. Certains se sont noyés. De plus, l’excès de boisson peut entraîner des comportements dangereux que l’on a plus souvent l’habitude d’associer aux plus jeunes» poursuit le vice-consul britannique.

Communiqué

Comment Retrouver Son Poids Idéal

© credit photo : sdm

A Redon, pour vous permettre de garder votre silhouette estivale, Natacha Tallemet agréée Méthode Laurand, vous assure un suivi ultra poussé pour retrouver votre poids idéal. En plus d’un rééquilibrage alimentaire, c’est un véritable coaching minceur qui vous est proposé avec des soins personnalisés. La méthode fonctionne tellement bien que sa clientèle est très hétérogène : des hommes et des femmes de 20 à 70 ans. Certains viennent pour perdre quelques kilos disgracieux,

Natacha Tallemet, agréée Méthode LAURAND vous reçoit sur rendezvous pour un premier entretien gratuit

d’autres arrivent avec un problème plus important. Mais quelle que soit la motivation, le procédé les séduit : une prise en charge immédiate avec des conseils alimentaires personnels, accompagnés de soins appropriés. Fini les kilos yoyo aux conséquences néfastes, la La Méthode LAURAND est basée sur le suivi personnalisé et des soins appropriés qui restent indispensables pour atteindre ses objectifs

Méthode Laurand n’a qu’un seul but : votre bien-être. Du coup, votre motivation est décuplée, et ça marche !

NE FAIT METHODE LAURAND Natacha Tallemet

PO

02 99 72 49 61 d’amincisse Méthode française

Plus de 25 années d’expérience REDON

Sans substituts Sans médicaments 7 Sans produits miracles


ACTUALITÉ Amaguiz : une assurance auto vraiment facturée aux kilomètres

U

ne filiale de Groupama, Amaguiz, est aujourd’hui la première assurance réellement payée en fonction des kilomètres parcourus. L ‘assureur annonce ainsi une cotisation de 9,90 euros par mois, soit une cotisation fixe annuelle de près de 119 eus. Mais pour avoir des prix aussi tirés, tout se passe sur internet : de la souscription à la déclaration d’accident. Mais « chaque client dispose d’un conseiller dédié, dont il connaît le nom et qu’il peut joindre sur sa ligne directe ou sur son email » assure la compagnie. Le client doit donc dans un premier temps souscrire un abonnement en ligne. Ensuite, le véhicule de l’assuré est équipé gratuitement d’un boîtier comptabilisant uniquement les kilomètres accomplis. Pour chaque kilomètre, le client est facturé entre 0,010 euro et 0,040 euro en fonction de son profil, de ses antécédents et de son bonus. Si vous êtes propriétaire d’un véhicule de 5 CV, que votre bonus est de 0,50, vous paierez 0,017 euro/km en plus de l’abonnement de 9,90 euros/mois, et ce pour une assurance tous risques.

Ainsi, avec 5000 km parcourus en une année, il vous en coûtera seulement 203,80 euros/an. Pour 13 000 km la même assurance en tous risques s’élèvera à: 339,80 euros/an. « Au-delà, les kilomètres parcourus ne seront pas facturés. Nos prix se situent 35% en dessous du marché» affirme Nelly Brossard, responsable de la communication d’Amaguiz. Des tarifs avouons-le hyper-compétitifs pour les petits rouleurs, mais aussi pour ceux qui dépassent les 15 000 km. La compagnie Amaguiz affirme également ne pas augmenter ses tarifs pendant trois ans, si aucun sinistre responsable n‘est constaté. Seul bémol dans ce concert de louanges, les franchises Amaguiz qui restent tout de même plus élevées que chez ses concurrents!

Vaccin antigrippal, mode d’emploi

D

epuis le 2 septembre 2008, un décret autorise désormais les infirmières à renouveler la vaccination contre la grippe et ce sans prescription médicale. Un autre décret modifie quant à lui les règles de prise en charge du vaccin.Ce texte donne la possibilité aux pharmaciens de facturer à l’assurance-maladie sans prescription médicale pour les patients de plus de 16 ans déjà vaccinés au moins une fois. Ces patients recevront donc désormais un coupon

ENQUETE : LES MAISONS DE RETRAITE EN BRETAGNE

U

FC QUE CHOISIR a mobilisé pas moins de 129 associations locales pour enquêter sur 924 maisons de retraite dans l’hexagone. En Bretagne quelques 53 établissements ont été passés au crible. 8 dans les Côtes d’Armor, 26 dans le Finistère, 6 en Ille et Vilaine et 12 dans le Morbihan ont ainsi fait l’objet d’une étude complètement anonyme. Les résultats sont consultables sur le

site : www.quechoisir.org

8

nominatif d’invitation à la vaccination qui ne nécessite pas le passage chez le médecin. Le pharmacien apposera simplement son tampon sur le coupon ainsi que la date de la délivrance du vaccin, le patient devant le remettre à l’infirmière. En revanche, les patients de moins de 16 ans ou pour ceux qui n’ont jamais été vaccinés, il faudra comme par le passé se rendre chez son médecin qui lui, vous délivrera alors une ordonnance.

RETROUVEZ SENIORS DÉTENTE MAGAZINE SUR

senior-detente.com


ACTUALITÉ Un médicament «miracle» contre la maladie d’Alzheimer ?

L

ors de la conférence internationale sur la maladie d’Alzheimer, mercredi 30 juillet 2008 à Chicago, le professeur Claude Wishik de l’université d’Aberdeen en Ecosse, a déclaré avoir trouvé un médicament qui permettrait de ralentir la dégénérescence cérébrale. Le traitement, baptisé Rember, cible les amas de protéines Tau qui provoquent des troubles de la mémoire caractéristiques de la maladie. Le traitement a été testé sur 321 patients présentant des troubles légers ou modèrés de mémoire. Durant l9 mois un premier groupe de patients a reçu le Rember. L’autre groupe un placebo. Dans le premier groupe on a pu constater une stabilisation des symptômes alors que la deuxième voyait les seins s’aggraver. Ainsi, les malades qui ont pris ce nouveau médicament ont vu le déclin de leurs capacités mentales se réduire de 81 %, par rapport au groupe témoin. Ces

résultats «sont l’avancée la plus significative dans le traitement des amas depuis leur découverte par Alois Alzheimer en 1907», a affirmé le professeur Claude Wishik. Le traitement n’est qu’à un stade expérimental. Mais si rien ne permet d’affirmer son efficacité à grande échelle, les résultats sont les plus «positifs» depuis la découverte de la maladie. Prudent, le professeur écossais précise cependant que le traitement n’en est qu’au stade expérimental, «les données sont prometteuses mais pas encore probantes». A ce jour, plus de 26 millions de personnes sont touchées dans le monde dont 860 000 en France. Et selon une analyse récente de chercheurs américains, ce nombre devrait quadrupler d’ici à 2050 avec l’augmentation de l’espérance de vie.

Pour vivre vieux, rien ne vaut les jeunes!

L

a question de la longévité reste une énigme et un sujet d’étude pour nombre de scientifiques et ce à travers les siècles et les continents. Pas mal d’études ont déjà été publiées sur le sujet et deux écoles s’affrontent sur le terrain. Les premiers estiment que la longévité est d’ordre génétique. Les seconds, plus circonspects, assurent qu’il y a une corrélation évidente entre la longévité, l’hygiène et la diététique, mettant ainsi en avant la pratique du sport avec une alimentation équilibrée. On a ainsi souvent fait mention du fameux régime crétois. Toutefois, une nouvelle étude rendue publique en mai dernier aux Etats-unis vient alimenter de nouveau le débat en mettant en avant cette fois-ci l’environnement social comme facteur de longévité. L’étude menée sur des mouches à l’espérance de vie très courte - des “sod fly”- a été publiée dans les annales de l’Académie nationale des sciences aux Etaus-Unis. Les chercheurs ont ainsi démontré que les mouches de l’espèce “sod fly” vivaient plus longtemps lorsqu’elles étaient élevées avec des mouches plus jeunes. Les mouches élevées avec leurs cadettes ont vécu en moyenne deux fois plus longtemps que les autres. Des tests ont montré également qu’elles étaient en bien meilleur état physique que les mouches témoins.

Ainsi, la mixité intergénérationnelle aurait donc des incidences sur la longévité d’une espèce. Pour les chercheurs, cette découverte représente une avancée non négligeables dans la maîtrise des maladies liées à l’âge : Alzheimer ou encore Parkinson. «Cette étude montre que l’espérance de vie des «sod flies» peut être conditionnée par des interactions sociales, ce qui corrobore l’idée que l’environnement social peut avoir un impact bénéfique pour les personnes qui souffrent de maladies neurologiques liées à l’âge» explique un des auteurs de l’étude, le docteur ChunFang Wu professeur de biologie à l’université de l’Iowa.

9


ACTUALITÉ

U

n diagnostic de sécurité électrique complétant le dossier diagnostic immobilier sera obligatoire à partir du 1er janvier 2009, aux côtés du diagnostic amiante, du diagnostic plomb, du diagnostic DPE et autre diagnostic gaz. En cas de vente de son logement, le vendeur devra donc à partir de cette date fournir au futur acquéreur un état relatif à l’installation intérieure d’électricité si celle-ci a plus de quinze ans. Le diagnostic d’une durée de validité de 3 ans devra être réalisé par un professionnel certifié et vérifiera « les parties privatives des locaux à usage d’habitation et leurs dépendances, en aval de l’appareil général de commande et de protection de l’installation électrique propre à chaque logement, jusqu’aux bornes d’alimentation ou jusqu’aux so-

cles des prises de courant. L’état de l’installation intérieure d’électricité porte également sur l’adéquation des équipements fixes aux caractéristiques du réseau et sur les conditions de leur installation au regard des exigences de sécurité. » (extrait du décret n. 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l’état de l’installation intérieure d’électricité dans les immeubles à usage d’habitation).

VOYAGER EN ECHANGEANT SA MAISON

C

omment partir à l’étranger sans bourse déliée ? L’échange de logement est sans doute une des solutions pour faire face à la baisse du pouvoir d’achat. Echanger son logement n’est pourtant pas un phénomène nouveau. C’est dans les années 50, que l’échange de maison s’est développé, surtout aux Etats-Unis et au Canada. En France, le phénomène était jusqu’ici réservé à certaines catégories comme les enseignants. Mais l’arrivée d’Internet a changé la donne. Aujourd’hui, partir en vacances en échangeant son logement offre de multiples avantages : coût réduit, destinations nombreuses et convivialité. Le principe est simple : pendant que vos hôtes profitent de votre maison, vous passez vos vacances dans leur logement. Une manière simple et économique de partir en vacances. Mais avant de troquer votre maison, ayez soin de préparer le séjour avec les échangeurs et si le courant ne passe pas entre les deux familles, mieux vaut annuler l’échange. Car échanger sa maison, c’est avant tout un état d’esprit, une envie de découvrir d’autres choses, d’apprendre à connaître des gens et les lieux. Pour préparer au mieux la venue de vos hôtes, réunissez la documentation touristique sur votre région, notez également les bons restaurants, et surtout préparez le mode d’emploi de votre maison : comment fonctionne Internet, les appareils électroménager, le système d’alarme etc.. vos hôtes faisant de même de leur côté. Rendez-vous dans le prochain N°5 de Senior Détente magazine avec un dossier complet sur l’échange de Maison. Ce dossier vous permettra de tout savoir sur l’échange de logement. Ce qu’il faut faire et ne pas faire, combien ça coûte réellement et les témoignages de ceux qui ont déjà

10

pratiqué l’échange de maison. En attendant, vous pouvez déjà vous rendre sur le Internet pour consulter quelques sites. SITE GRATUIT : www.switchome.org SITES PAYANTS : www.homelink.fr, www.intervac.fr, www.internest.org , www.trocmaison.com, www.echange-demaison.com , www.echangeimmo.com

© credit photo : Fotolia

Immobilier : Le diagnostic électricité obligatoire en 2009


ACTUALITÉ LA DEUCHE FETE SES 60 ANS

© credit photo / cite des sciences

J

usqu’au 30 novembre 2008 à PARIS, la Cité des sciences et de l’industrie, en partenariat avec Citroën, expose la Deuche dans tous ses états. Des 2CV suspendues au plafond du musée comme en plein ciel, un défilé mécanique des modèles les plus emblématiques, un podium à la gloire des modèles historiques, une collection de modèles miniatures, des films d’archives, documentaires, des spots publicitaires d’époque et témoignages d’ingénieurs, de designers. Autant d’animations qui mettent en scène la plus mythique des voitures made in France. Et cerise sur le gâteau, en guest star : le C-Cactus de Citroën, le dernier concept-car de la marque aux chevrons. Petit rappel. C’est dans le milieu des années trente que l’idée d’un véhicule léger et économique voit le jour. Chez Citroën, c’est Pierre Boulanger qui réfléchit au projet de TPV (« toute petite voiture »). Citroën veut sortir un véhicule le plus économique possible - tant dans sa fabrication que dans son utilisation ou encore son entretien - et surtout à un prix défiant toute concurrence. C’est que de l’autre côté des Alpes, Fiat avec sa 500 Topolino commence à faire un malheur. Les Allemands non plus, ne sont pas en reste avec la Volkswagen qui pointe déjà son nez. Citroën fera donc homologuer son véhicule le 23 août 1939 sous le nom de 2 CV. Mais un mois et demi plus tard, la déclaration de guerre du 3 septembre 1939 signera l’arrêt brutal du projet. Et il faudra attendre 1948 pour qu’enfin la fameuse 2 CV puisse voir le jour. C’est en effet au Salon de l’auto de Paris de 1948 que Citroën dévoile officiellement sa 2 CV au public. A l’heure de la reconstruction d’après-guerre, la planification gouvernementale a décidé d’attribuer à chaque constructeur une catégorie spécifique de véhicules à fabriquer. 1948 correspond donc au véritable coup d’envoi de la 2 CV. Disons le tout de go, nos confrères de l’époque se sont fait

des gorges chaudes de ce modèle hors norme. Lui prédisant un avenir incertain voire impossible!.Et, comme toujours dans ces cas là, c’est le public qui aura le dernier mot. Et l’engouement est tel que les délais de livraison à l’époque atteignent parfois cinq ans. Le pli était pris, le mythe pouvait commencer. Ainsi, les années suivantes, sortiront la 2 CV fourgonnette (type AU) en 1952, tandis qu’en 1956 apparaît la 2 CV AZL, version luxe de la 2 CV, avec capote en tissu. En 1966, sort la 2 CV AZAM, une version encore améliorée de la déjà luxueuse AZL. Et en 1970, la toute nouvelle 2 CV6, dépasse les 100 km/h. En 1981, c’est la très remarquée Charleston bicolore,qui fait son apparition. Mais à la fin des années 80, les nouvelles normes anti-pollution, les crashs tests et autres normes de sécurité sauront mettre fin à une saga de près de 40 ans. Et, en février 1989 la chaîne de production française de la 2 CV s’arrête. La production à l’étranger continuera encore un temps. Cependant, le 27 juillet 1990, à 16 heures, la toute dernière 2 CV neuve de l’histoire sort de l’usine de Mangualde, au Portugal. Au total, ce ne sont pas moins de 5 114 959 2 CV qui auront été fabriquées dans le monde. Belle performance pour un modèle, qui à sa sortie, n’avait pas d’avenir!

11


FINANCES ET PATRIMOINE

LES ENERGIES RENOUV E S’équiper en matériels liés aux énergies renouvelables pompes à chaleur énergie solaire, etc..) est encouragé financièrement jusqu’en 2009. Ainsi peut-on profiter de déductions d’impôts. Et si vous n’êtes pas redevable de l’impôts sur le revenu, le fisc vous rembourse au moins la partie de vos dépenses prévue par les textes (attention : bien se renseigner sur la loi de finances qui est révisée et votée chaque année pour l’année suivante, des modifications étant susceptibles d’intervenir). La déduction, à l’heure où nous écrivons ces lignes, peut aller jusqu’à 50 % de la valeur de l’investissement. A noter que pour les PAC AIR/AIR seules les unités extérieures entre dans la base du crédit d’impôt. En outre, la TVA à 5,5 s’applique sur l’achat de l’équipement et sur les frais d’installation, jusqu’à nouvel ordre. A noter également que le gouvernement prévoit la création d’un prêt à taux zéro pour tous travaux répondant aux normes écologiques. Ce prêt serait accordé sans condition de ressources mais plafonné à 30 000 euros. Ce prêt “vert” à 0% devrait normalement être mis en place pour l’année prochaine. En revanche, Ce nouveau prêt écolo ne pourra être cumulable avec le crédit d’impôt accordé actuellement par l’Etat. A suivre...

12

R

epenser le chauffage et l’électricité de la mais on admet parfaitement. Les pompes à chaleur (P tement et comment mettre en œuvre chez soi ces Par Jean-Pierre Saunier et Michel Divet

C

ommençons par la pompe à chaleur dont le principe est simple : il s’agit de récupérer la chaleur emmagasinée par la Nature notamment dans l’eau ou dans la terre. Exploiter ce système possède un quadruple intérêt : la ressource est inépuisable, elle est partout autour de nous, elle permet de réduire l’émission globale de gaz à effet de serre et elle écarte la solution des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz naturel). Les systèmes qui exploitent la chaleur venue du sous-sol et des nappes phréatiques sont les pompes géothermiques.

LA POMPE À CHALEUR Il existe différents types de pompes géothermiques avec différentes sortes de capteurs horizontaux ou verticaux. Le choix se

fera en fonction des espaces dont vous disposez, de vos besoins réels et des contraintes administratives (des autorisations devant être demandées dans certains cas de même que pour la captation de chaleur à partir de la nappe phréatique).

COMMENT ÇA MARCHE ? Une pompe à chaleur géothermique, comment ça marche ? Cela fonctionne, très schématiquement, en quatre étapes : 1 - la chaleur captée dans le sol est dirigée vers un fluide qui va alors se vaporiser en fines gouttelettes. 2 - un compresseur aspire le fluide et fait monter sa température par l’effet de la compression

© Service Communication CIAT

AIDES ET AVANTAGES FISCAUX


FINANCES ET PATRIMOINE

V ELABLES CHEZ VOUS !

mais on relève, aujourd’hui, d’enjeux économiques et environnementaux que tout le monde ur (PAC) sont désormais des solutions accessibles aux particuliers. De quoi s’agit-il exacsoi ces sources d’énergies nouvelles ? Voici des pistes.

Les PAC ont d’abord été utilisées efficacement pour le chauffage au sol. Aujourd’hui, les plus performantes d’entre elles permettent également une adaptation à un chauffage centrale déjà existant en remplacement d’une chaudière à fuel.

© Service Communication DAIKIN

3 - la chaleur ainsi traitée part ensuite vers à l’eau du circuit de chauffage ou dans l’air, selon la technique choisie. 4 - le fluide redevient liquide jusqu’au renouvellement de l’opération. Sachez que les différences de systèmes tiennent, en particulier, dans l’usage du fluide dit « frigorigène » qui sert de support au procédé. Dans le système dit « à détente directe » le fluide court dans un circuit fermé depuis les capteurs jusqu’aux émetteurs de chaleur. Dans le « mixte », il y a un second circuit qui est celui des

émetteurs de chaleur avec leur eau chaude. Dans un troisième système, on trouve trois circuits : un frigorifique pour la pompe, un pour les capteurs avec eau et antigel. Enfin, un pour les émetteurs de chaleur avec de l’eau chaude.

QUELS CAPTEURS ? Pièce essentielle du dispositif : le capteur. Dans la version horizontale, constituée de tubes repliés, il peut faire plusieurs centaines de mètres. La surface nécessaire sera, au plus, égale à deux fois la surface de votre maison qui a besoin de recevoir du chauffage. Et dans sa version horizontale, il faudra installer deux sondes à plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Le choix entre les deux options est à établir avec un spécialiste et selon la configuration du terrain ainsi que des objectifs visés en

LES POMPES À AIR … ET À CHALEUR Autre famille de pompe à chaleur qu’il faut citer : celles qui utilise l’air ambiant. Ce sont les pompes aérothermiques placées aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Le système n’est pas complexe à mettre sur pied mais, compte tenu des variations de températures au fil des saisons, il faut bien examiner, dans certaines régions, la validité d’un tel procédé. Celui-ci peut être considéré comme un chauffage d’appoint ou adossé à d’autres moyens de chauffage quels qu’ils soit. Certaines pompes à chaleur haute température plus performantes que les autres peuvent se substituer à un chauffage au fuel déjà existant.

S .B .E

RO TH E

SERVICES

RM I

E

Spécialiste

POMPES À CHALEUR AÉROTHERMIE haute et basse température Chauffage - Plomberie - Électricité générale La Potinais - 35600 BAINS S/OUST

02 99 91 62 95

13


FINANCES ET PATRIMOINE

© Service Communication DAIKIN

termes de chauffage. Ceci étant dit, ce sont les capteurs horizontaux qui, indiquent les spécialistes, sont le plus mis en oeuvre en France ne serait-ce que parce que les verticaux nécessitent un forage complexe et soumis à réglementation. Dans le même ordre d’idée, un forage contraignant est également néces-

LES DIFFÉRENTES

E

n géothermie, on distingue généralement trois filières bien distinctes - Une filière moyenne et haute température produisant directement de l’électricité (centrale de Bouillante en Guadeloupe) ou après injection d’eau et récupération de vapeur (dispositif de Soultz sous forêts en Alsace), - Une filière basse température alimentant un réseau de chaleur (exploitation de la couche du Dogger dans le bassin parisien), - Une filière très basse température, avec pompe à chaleur pour climatiser des locaux et les résidences. 3 systèmes de PAC dominent aujourd’hui un marché en pleine expansion. Voici leurs principales caractéristiques.

PAC SOL/SOL OU SOL/EAU PAC, unité intérieure

saire lorsque l’on souhaite s’appuyer sur la nappe phréatique pour exploiter une pompe à chaleur. Dans ce dernier cas, il faut en outre, pouvoir restituer l’eau à la Nature via une rivière, un plan d’eau ou bien encore un réseau d’évacuation d’eau de pluie. A défaut – mais c’est encore mieux - on peut renvoyer l’eau dans la nappe mais cela nécessite un second forage.

COMMENT LA CHALEUR EST-ELLE DIFFUSÉE ? Une fois récupérée, comment la chaleur est-elle diffusée dans la maison ? Les spécialistes conseillent différentes formules dont : - Le plancher chauffant basse température avec son réseau de tubes placés dans une dalle en béton - Les radiateurs basse température avec son eau à 45 / 50° - Des ventilo-convecteurs à eau diffusant la chaleur dans l’air. A signaler un astuce technique : en été, en inversant le système, on peut rafraîchir un volume

LE SOLAIRE AUSSI ! Les énergies solaires se développent en France au plan industriel. Le solaire peut constituer également une solution chez les particuliers. Dans notre région, certains d’entre vous s’y sont d’ores et déjà lancés. Sujet que nous aborderons dans notre prochain numéro.

14

INVESTISSEMENT : De 75 à 105€ TTC par m2 chauffé, sans eau chaude sanitaire et rafraîchissement. CONTRAINTES : Ce système utilise une quantité importante de fluide frigorigène (sol/sol) et exigent une compétence approfondie des planchers chauffants. AVANTAGES : Les coûts sont limités. COP sur radiateurs : 3 à 4 COP sur plancher chauffant : 4

PAC EAU/EAU OU EAU GLYCOLÉE/EAU INVESTISSEMENT : Capteurs horizontaux: de 90€ TTC par m2 chauffé (option chauffage) à 140€ TTC ((option chauffage et rafraîchissement) ; Capteurs verticaux : 150 à 190€ TTC par m2 chauffé Eau de nappe : 85 à 135€ TTC par m2 chauffé. CONTRAINTES : Les investissements sont un peu plus onéreux qu’une PAC sol/sol ou sol/eau. Pour les PAC à capteurs verticaux ou sur eau de nappe mieux vaut être exigeant et faire appel à des installa-

PA


PAC EN GÉOTHERMIE teurs et des foreurs confirmés. Ne pas oublier les démarches et autorisations. Enfin, les forages peuvent se révéler coûteux suivant le terrain et son accessibilité. AVANTAGES : Système particulièrement efficace pour les climats rigoureux. Autre avantage : son adaptation à un chauffage central existant COP sur radiateurs : 4 à 5 COP sur plancher chauffant : 3,5 à 4,5

PAC AIR EXT/EAU INVESTISSEMENT : De 70 à 95 € TTC par m2 chauffé et rafraîchi. CONTRAINTES : Peu avantageux dans des régions froide mais particulièrement adapté à notre région. Plus favorable en zones climatiques douces. Etre vigilant sur le bruit pour éviter des nuisances sonores. AVANTAGES : Système au coût limité et possibilité d’adaptation à chauffage central existant. COP sur radiateurs 2 COP sur plancher chauffant 2,5 à 3

Qu’est ce qu’un COP

(coefficient de performance) En utilisant 1 kWh d‘électricité pour faire fonctionner la pompe à chaleur, vous pouvez récupérer gratuitement jusqu’à 3 ou 4 kWh présents. C’est cette récupération de kWh qui est appelée COP (Coefficient de Performance). Autrement dit, avec un COP 3 vous vous chauffez avec 3 kWh et n’en payez qu’un ! A noter également que les pompes à chaleur, dont le coefficient de performance est égal ou supérieur à 3,3 bénéficient d’un crédit d’impôt de 50 %. (CF Bulletin Officiel des Impôts 5B-17-7 N°88 du 11 juillet 2007) © Service Communication CIAT

© Service Communication DAIKIN

S

FINANCES ET PATRIMOINE

PAC aérothermie, unité extérieure

donné. Dans ce cas, l’installation aspire les calories situées à l’intérieur de la maison et les repousse vers l’extérieur. Résultat : un différentiel de température intérieur/ extérieur de 4 à 5 degrés. Sachez encore que le principe de la pompe à chaleur peut également être appliqué spécifiquement au chauffage de l’eau sanitaire.

FAIRE APPEL À DES PROFESSIONNELS Compte tenu des difficultés de mise en place, de l’étude nécessaire en amont des travaux et des éventuelles démarches administratives impliquées par certains types d’installation, il est bien sûr obligatoire de faire appel à des professionnels aussi bien lors de la pose que pour l’entretien qui s’ensuivra au fil des années. Message à ce sujet de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) qui « conseille de choisir des installateurs expérimentés, et s’associe à la démarche qualité QUALIPAC de l’Association française pour les pompes à chaleur (AFPAC), visant à fédérer les installateurs qui s’engagent à réaliser des systèmes performants, en respectant les règles de mise en oeuvre”. Vous trouverez la liste des installateurs sur www.afpac.org. n

POUR EN SAVOIR PLUS VIA INTERNET www.ciat.fr www.daikin.fr www.ademe.fr www.geothermie-perspectives.fr www.ademe.fr/credit-impot www.cstb.fr www.anah.fr Et le site Internet de l’Association française pour la pompe à chaleur (AFPAC) : www.afpac.org

15


FINANCES ET PATRIMOINE

LES CRÉDITS ET PRÊ T

P

our relancer la machine économique, rien ne vaut de l’argent frais. Ainsi, deux nouveaux produits financiers, très encadrés par la loi, ont vu le jour : Le crédit hypothécaire rechargeable et le prêt viager hypothécaire. Me Luc MENGER Notaire, nous explique ici comment les utiliser à bon escient. Propos recueillis par Alain Artur

Senior Détente Magazine : Tout d’abord pourriez vous nous définir ces deux produits et quelles sont leurs différences essentielles ? Me Luc MENGER : L’hypotheque rechargeable permet à une personne ayant contracté un prêt immobilier de ne pas avoir à attendre son échéance pour souscrire de nouveaux crédits. Ainsi au fur et à mesure de ses remboursements, l’emprunteur retrouve une capacité d’emprunt. Il peut ainsi grâce à une convention de rechargement de remettre son immeuble en garantie, non seulement au profit du créancier originaire, mais aussi de tout nouveau créancier, même si le premier n’a pas forcément été payé en totalité. Ce nouveau dispositif permet ainsi de constituer plus efficacement un dossier de prêt, et son déblocage à savoir : moins de formalisme donc plus de rapidité et moindre coût. Le pret viager hypothecaire est quant à lui à un contrat par lequel une banque consentira à un particulier, un prêt sous forme d’un capital ou de versements périodiques,garanti par une hypothèque, et dont le remboursement (capital et intérêts) ne pourra être exigé qu’au décès de l’emprunteur ou lors de la vente de l’immeuble. Ce prêt est présenté comme un moyen destiné à permettre à un propriétaire d’obtenir

16

des liquidités pour ses besoins personnels tout en conservant son pouvoir d’achat. La différence entre ces deux produits reste le remboursement de l’emprunt : - Pour l’hypothèque rechargeable le remboursement devra correspondre aux périodicités et échéances résultant du prêt accordé par la Banque. - Pour le prêt viager hypothécaire le remboursement du prêt n’est exigé qu’au décès de l’emprunteur sauf vente de l’immeuble donné en garantie. Mais sachez que le prêt viager ne peut financer les besoins d’une activité professionnelle. L’immeuble donné en garantie risque d’échapper aux héritiers s’ils ne possèdent pas suffisamment de trésorerie pour rembourser la dette au décès. Précision étant faite que le bénéficiaire, de son vivant, peut toujours demander et procéder au remboursement du prêt et des intérêts courus. S.D.M : Qui peut bénéficier du prêt viager hypothécaire et quelles sont les conditions nécessaires pour l’obtenir. Me Luc MENGER : Toute personne physique, propriétaire d’un bien immobilier à usage exclusif d’habitation. S.D.M : A qui préconiser lieu l’utilisation

en premier du viager

hypothécaire ? Me Luc MENGER : Aux Seniors de 65 ans et plus, détenteurs de biens immobiliers à usage exclusif d’habitation souhaitant améliorer leur train de vie, leurs revenus, ou désirant réaliser d’autres projets. En priorité, le prêt viager hypothécaire intéressera particulièrement les Seniors ; célibataires, veufs, mariés ou pacsés, sans descendance. S.D.M : Combien peut-on emprunter pour le Prêt Viager Hypothécaire et pourquoi faire ? Me Luc MENGER : L’établissement prêteur définit le montant maximum du prêt qu’il peut accorder notamment en fonction de trois paramètres : - la valeur expertisée du bien immobilier. - la durée potentielle du prêt viager hypothécaire par rapport à l’age du bénéficiaire. - les coûts du financement.


FINANCES ET PATRIMOINE

Ê TS HYPOTHÉCAIRES Le prêt consenti peut servir à financer des travaux d’aménagement ou d’entretien, augmenter son épargne notamment un plan Epargne action ouvert depuis plus de huit ans, améliorer son train de vie, faire face à des dépenses de la vie courante (achat de voiture,équipements ménagers ou de confort) augmenter ses revenus, mais aussi aider ses enfants ou petits enfants par le biais de donation d’argent, sachant que le capital emprunté et les intérêts dus correspondent à un passif déductible notamment au niveau de l’Impôt Sur la Fortune. S.D.M : Et dans l’hypothèque rechargeable, quels sont les investissements concernés ? Me Luc MENGER : En dehors du financement des opérations liées à l’immobilier - Acquisitions - rénovations - transformations agrandissements - l’hypothèque rechargeable peut s’ouvrir aux crédits : à la consommation à l’exception du financement des crédits dits «Révolving « et également aux crédits permettant de financer les besoins de trésorerie professionnelle de petites entreprises individuelles. Toutefois dans ces deux derniers cas il conviendra de respecter scrupuleusement les dispositions protectrices du Code de la Consommation et du Code du Commerce. S.D.M : Quel est l’impact du prêt viager hypothécaire sur l’héritage ? Me Luc MENGER : Le montant du prêt, et les intérêts dus, deviennent également un passif de succession. En revanche, pour les héritiers ils ne peuvent dépasser la valeur

d’expertise de l’immeuble au jour du décès. En conséquence, la dette successorale est limitée à un plafond correspondant à la valeur de l’immeuble. Les risques de dérapages d’endettement sont donc neutralisés.

de l’immeuble par décision judiciaire ou en vertu d’un Pacte Commissoire.

S.D.M : Quelles sont les obligations des héritiers ?

Me Luc MENGER : Par principe l’hypothèque est un droit réel accessoire attaché à une créance et porte généralement sur un immeuble. L’hypothèque conventionnelle est celle que le propriétaire d’un immeuble accorde par contrat à un créancier pour garantir l’exécution d’une obligation - (Remboursement d’un prêt notamment) sans pour autant en être dépossédé. Ce contrat, ainsi que la convention de rechargement, doivent être reçus en la forme AUTHENTIQUE et passés obligatoirement par NOTAIRE .Elle assure au créancier un droit de préférence sur le prix de vente de l’immeuble et de saisie pour le faire vendre et obtenir le remboursement de sa créance.

Me Luc MENGER : Il convient de cerner deux hypothèses : -La première qui fait apparaître une valeur du bien hypothéqué supérieure à la dette : Dans ce cas les héritiers pourront en cas de liquidités ou disponibilités suffisantes rembourser intégralement la dette et garderont la propriété du bien. A défaut, ils pourront ou envisager la vente du bien avec accord du créancier, rembourser le prêt en capital et intérêts et récupérer la plus value ou demander au créancier de mettre en jeu sa garantie par l’attribution du bien à son profit .Dans ce dernier cas la différence entre la valeur du bien expertisé et le montant de la créance (capital et intérêts) est versée par la banque aux héritiers. Au besoin la vente peut également être confiée au créancier. -La seconde hypothèse qui laisse apparaître une valeur de bien inférieure à la dette, dans ce cas les héritiers peuvent payer la dette plafonnée à la valeur de l’immeuble estimée au jour de l’ouverture de la succession. La dette se trouve ainsi éteinte et le bien reste la propriété des héritiers. A défaut le créancier hypothécaire (banque) pourra : - Poursuivre la saisie ou la vente de l’immeuble, auquel cas la dette est plafonnée au prix de la vente. - Récupérer la propriété

S.D.M : Enfin, quels sont les cadres juridiques de l’hypothèque ?

Une des innovations de l’ordonnance du 23 Mars 2OO6 a été de réformer le droit des sûretés, d’adapter les règles de l’hypothèque pour la mise en place de l’hypothèque rechargeable, du prêt viager hypothécaire et permettre notamment à un créancier hypothécaire de devenir propriétaire du bien remis en garantie en cas de défaut de remboursement de sa dette par le débiteur. Il s’agit en effet du Pacte Commissoire qui, pour protéger partiellement le débiteur, est toutefois interdit uniquement lorsque l’immeuble hypothéqué constitue sa résidence principale. n

17


FORME ET SANTÉ

LA THALASSO, POUR FAI R

P

our refaire la plein d‘énergie ou décompresser rien ne vaut une thalasso. Cure d’une semaine ou petit week-end prolongé, en couple ou encore entre amis, à chacun sa formule. Par Alain Artur.

A

ux changements de saison, que ce soit en automne ou au printemps, la thalasso est sans aucun doute le meilleur moyen pour décompresser et refaire un plein d’énergie. En effet, l’eau de mer contient les mêmes éléments que ceux de notre corps, elle peut donc aisément compenser les carences d’un organisme émoussé. Tous les centres de thalassothérapie de Bretagne sont par définition en bord de mer et permettent donc de joindre l‘utile à l‘agréable en offrant détente, soins revitalisants (jets, bains, enveloppements, modelages…)

doublés d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique adaptée à chacun. Et vous le constaterez vous-même, en quelques jours, les effets bénéfiques de la thalasso se font sentir : tonus retrouvé, corps revigoré, et moral au beau fixe. Et si hier, la thalasso était presque exclusivement réservée à la gente féminine : 80% de femmes pour à peine 20% d’hommes, aujourd’hui, il en va tout autrement. La thalasso, en effet n’est plus seulement une affaire de femme, car la clientèle des différents établissements est désormais composée à 60% de © Service communication Thalassa Dinard

18


FORME ET SANTÉ

AI RE LE PLEIN D’ÉNERGIE Que ce soit à Saint-Malo ou à Dinard, la thalasso n’est plus seulement l’apanage des femmes. La clientèle se compose désormais pour 60% de femmes et 40% d’hommes.

© Service communication Thermes Marins de Saint-Malo

femmes et 40% d’hommes. C’est que désormais la thalasso se vit en couple. Il faut bien le reconnaître, partir seul dans un centre de thalasso est un peu ennuyeux. Mieux vaut être accompagné.

UN PEU D’HISTOIRE L’eau c’est la vie. Et depuis bien longtemps, les hommes lui vouent un véritable culte lui prêtant des vertus curatives, magiques ou l’associant à des rituels religieux. Déjà sous l’antiquité Platon et Pline l’Ancien, entre autres, vantaient dans leurs œuvres, les bienfaits thérapeutiques des bains marins. Et, l’âge d’or de l’eau au service du bien-être a sans doute atteint son apogée

avec les thermes romains mais pour tomber dans l’oubli au Moyen-âge. Et Il faudra attendre les anglais du XVIII siècle avec les premiers bains de mer pour que l’on redécouvre les vertus incontestées de cette mer nourricière. Les premiers établissements français ne seront quant à eux construits qu’au début du XIXe siècle. Et, la thalassothérapie telle que nous la connaissons ne verra le jour que dans la seconde moitié du XXe siècle. C’est le biologiste René Quinton qui au début du XXe siècle mettra en avant la similitude physique et physiologique entre le milieu marin et le plasma sanguin. Outre sa minéralisation importante, l‘eau de mer contient également une soixantaine d’oligo-éléments comme l’iode et le sélénium capables de recharger l’organisme. Notons aussi les algues (fucus, laminaires) chargées d’oligo-éléments marins. Il y a, par exemple, autant d’iode dans un kilo d’algues fraîches que dans 10 000 litres d’eau de mer.

LES TECHNIQUES Dans les centres de thalassothérapie, l’eau de mer est captée au large (entre 400 m et 1 200 m de la côte) à 4 ou 6 mètres de pro-

fondeur. Elle est ensuite utilisée, chauffée entre 29°C et 34°C. Cette eau de mer chauffée à la particularité non seulement de dilater les vaisseaux, mais aussi d’ activer la circulation sanguine et de diminuer la pression artérielle. Quant aux jets hydromassants, eux agissent sur les muscles, facilitent la digestion, soulagent les maux de dos, éliminent les substances toxiques et fortifient l’organisme.

LES PROGRAMMES MINCEUR … Une cure de thalasso, au delà des soins du corps, peut aussi traiter tous les problèmes de poids. En effet, l’eau de mer contient de l’iode qui permet d’accélérer le métabolisme. Sachez aussi que les établissements sont également pourvus de médecins et de diététiciens capables de vous conseiller sur la nutrition . C’est peut-être aussi le moment de mettre à bas les mauvaises habitudes alimentaires et d’approfondir les bases nutritionnelles indispensables à une alimentation équilibrée. Vous pourrez bien sûr suivre des soins spécifiques comme les drainages lymphatiques, ou encore des enveloppements capables d’agir efficacement et localement .

… ET LES FORMULES SPÉCIFIQUES Contrairement aux Thermes, la Thalassothérapie n’a pas pour vocation de soigner. Toutefois, ses vertus sont reconnues pour lutter contre certaines pathologie. Elle est même conseillée et efficace pour le stress, le surmenage, l’insomnie, le sevrage tabagique, les problèmes de dos, les rhumatismes, ou encore les maladies qui peuvent faire l’objet de

19


FORME ET SANTÉ Au Miramar, Cathy Le Grèves Largouët a décidé d’ouvrir L’Espace Thalassa tous les jours de 8h30 à 18h00 même le dimanche. Une douche sous marine, un enveloppement d’algues, un massage/modelage de 30 minutes ou un soin anticellulite d’1 heures sont désormais accessibles en soins uniques.

© Service communication Miramar Crouesty

cures personnalisées, aussi bien pour les hommes que pour les femmes, et quel que soit l’âge. Un bilan établi par un médecin pourra ainsi évaluer vos besoins et vous prescrire un programme sur-mesure. Car une cure spécifique en thalasso, sait aussi composer plaisir et santé…

CHOISIR SA THALASSO Pour Laurence Quintois attachée de presse du centre de thalassothérapie de Roscoff, choisir sa thalasso dépend avant tout

des objectifs que l’on se fixe : le repos et la remise en forme pour les uns, se remettre d’une épreuve physique ou morale pour les autres ou encore se faire chouchouter. Reste que pour toutes les cures santé «nous avons un protocole de soin unique : Les premiers soins de la journée sont toujours les mêmes et s’alternent sur la semaine» annonce Laurence Quintois et de poursuivre «Le premier jour, nous commençons par un palper-rouler du corps. Cela permet de décoller les adhérences et d’ouvrir

les capillaires. Ce soin est suivi d’un bain d’algues et d’eau de mer chauffée. Ainsi les ions marins passent tout de suite dans l’organisme. Le deuxième jour, nous commençons par une douche horizontale sur table pour cibler les petits vaisseaux sanguins. S’en suit une douche à jet traditionnelle avec laquelle nous ciblons les gros vaisseaux. Avec ce procédé nous relançons la circulation veineuse et cela provoque un drainage intensif». Aux Thermes de Saint-Malo, Vincent Baslé explique qu’une journée est scindée en deux demi journée «un jour matin et un jour après-midi, en alternance sur la base d’un forfait 4 soins. L’autre demi-journée peut être consa-

Thermes Marins de Saint-Malo Grande Plage du Sillon 35 401 Saint Malo Cedex Tél. : 0 800 205 800 Novotel Thalassa Dinard 1 Avenue du Chateau Hébert 35800 Dinard Tél. : 02 99 16 78 10

Hôtel Sofitel Thalassa Pointe de Goulvars BP 10802 56178 Quiberon Cedex Tél. : 02 97 50 20 00 Hôtel Castel Clara Goulphar 56360 Bangor Belle-île-en-Mer Tél. : 02 97 31 51 69

Hôtel Thalasstonic Roscoff BP 52 Miramar Crouesty 29682 Roscoff Cedex Route du Petit Mont Tél. : 02 98 29 20 20 56640 Arzon Tél. : 0 826 005 006 Novotel Carnac Avenue de l’Atlantique Thalasso Daniel Jouvance 56340 Carnac Plage 66 Bd des Océanides Tél. : 02 97 52 53 00 44380 Pornichet Tél. : 02 40 61 89 98

20

© Service communication Thermes Marins de Saint-Malo

CARNET D’ADRESSES

Hôtel Royal Thalasso Barrière 6, avenue Pierre Loti B.P. 174 44500 La Baule Tél. : 02 40 11 48 48


crée à des soins supplémentaires ou profiter des installations de remise en forme en accès libre : Parcours Aquatonic (piscine de jets, courants, jacuzzi...en eau de mer chauffée), piscine de natation en eau de mer, sauna, hammam, brouillard marin, salle de musculation et de cardio-training. Mais un séjour thalasso c’est aussi un moment pour s’accorder du temps pour se reposer, lire..., enfin se faire plaisir et se retrouver...!» précise Vincent Baslé.

MISER SUR LA PROXIMITÉ Au Miramar, au Crouesty dans la presqu’île de Rhuys, Cathy Le Grèves Largouët, applique également l’alternance des soins soit le matin soit l’après-midi et préconise une cure de 6 jours plus 2 ou 3 jours détente pour avoir des résultats «L’idéal est de réaliser 2 cures par an : une au printemps et l’autre à l’automne. Si une seule cure devait être réa-

© Service communication Thalassa Dinard

FORME ET SANTÉ

L’eau de mer chauffée dilate les vaisseaux, active la circulation sanguine et diminue la pression artérielle.

lisée sur une année, ce serait celle de l’automne pour un effet préventif. » Reste qu’une cure en thalasso ne s’improvise pas. Les conseils d’un médecin sont souvent bien venus pour cerner au mieux ses attentes. L’exotisme peut être tentant, mais les bénéfices réels ne sont pas forcément au rendez-vous et comme le souligne Marie-Claire Belien, Directrice de Thalassa Dinard «la fatigue

engendrée par un long voyage peut faire perdre une partie des bénéfices obtenus par la cure» Quant à la durée de la cure, la directrice de la Thalasso de Dinard, elle aussi préconise au moins une semaine «nos programmes comportent de 4 à 5 soins selon le type de cure choisie par le client. Aussi, nous conseillons un minimum d’une semaine, l’idéal c’est une cure de 9 jours ! En effet, il faut un certain temps à l’organisme pour assimiler les éléments et ensuite les traduire en bienfaits durables» souligne Marie-Claire Belien. Et en Bretagne, tous les départements sont bien pourvus en thalasso. Qui plus est, elles sont toutes, où que l’on réside, à moins de 1h30 de trajet. Alors pourquoi aller chercher ailleurs ce que l’on a porté de main !

n

21


AUTO V éhicule D e L oisirs

LAGUNA 3 GRAND T

L

ancée en octobre 2007, Laguna, 3ème du nom, se doit de faire oublier sa devancière. Laguna GT tel est son nom et rien que pour son Châssis Active Drive (CAD), cette appellation est amplement justifiée et attention, l’essayer, c’est l’adopter !

Par Marc ALIAS

A

pparue en 1994, la 1ère Laguna remplaçait une Renault 21 vieillissante. Ses qualités routières, son confort et sa finition en nette hausse ont assuré son succès jusqu’en 2001. Sa remplaçante, entachée de médiatiques problèmes d’électronique et de mécanique - à ses débuts - ne pourra pas connaîtra une aussi longue carrière, et ce malgré ses progrès évidents en matière de sécurité active et passive (1ère auto au monde à décrocher les 5 étoiles du crash test EuroNCAP). Fin 2007, la nouvelle Laguna est donc lancée par le nouveau PDG Carlos Ghosn pour renouer avec le succès. Objectif : faire partie des 3 meilleures de sa catégorie en termes de qualité et de services ! De fait, Renault a porté la garantie à 3 ans ou 150 000 km avec des tarifs s’échelonnant de 21500 à 37600.

UNE VRAIE RUPTURE Esthétiquement et techniquement, cette nouvelle génération concrétise tous les efforts de Renault pour regagner la tête du segment M2. Actuellement, elle dispose d’un bloc essence 2 litres décliné en 3 puissances : 140, 170 ou 205 ch. Coté diesel, l’offre démarre avec l’excellent 1,5 Dci 110 ch et seulement 130 g de CO2 au km, suivi du 2

22

litres DCI 130, 150 et 175 ch. La berline est épaulée par le break, dit Estate, et le magnifique coupé, aperçu au dernier salon de Genève fut officiellement présenté lors du dernier festival du film de Cannes. Le public le découvrira en détail au prochain mondial Auto de Paris avec une commercialisation prévue dans la foulée. Ce coupé dispose, avant la berline, des blocs V6 essence et diesel, d’une BVA inédite et naturellement du fameux châssis actif CAD inauguré sur Laguna GT, précisément la version de notre essai.

GT, LE GRAND TOURISME À la lecture de la brochure, les initiales de Grand Tourisme ne sont plus usurpées et assurent une vraie montée en gamme de Laguna. La calandre avant élargie et la surmonte pneumatique Bridgestone spécifique au CAD, accueillent deux moteurs turbocompressés, essence et diesel, poussés à 205 et 180 ch FAP. Le premier est un moderne 2 litres à 4 cylindres affichant plus de 30 m.kg de couple, hérité de la sportive Mégane RS. Le second, en est la version DCI capable de fournir plus de 40 m.kg de couple, une garantie de reprises fulgurantes d’autant que

la masse reste sensiblement celle du modèle précédent. Pour nos deux GT, la traction avant est assurée par une boîte manuelle à six rapports, non robotisée par l’excellente quickshift de la marque, même en option, pour l’instant… Côté châssis, là se situe le véritable plus de Laguna GT par rapport à la concurrence : Renault Sport technologie a su mettre au point un châssis actif de 1er ordre. Grâce à un vérin électrique, les roues arrières vont contre-braquer pour améliorer la maniabilité jusqu’à 60 km/h. Au-delà, un braquage en parallèle assure une stabilité et une tenue de route hors normes, encore meilleure qu’avec le fameux essieu arrière auto-directionnel passif cher à PSA.


AUTO V éhicule D e L oisirs

D TOURISME, LE VRAI Avec sa ligne moderne, dynamique et racée, Laguna 3 a déjà décroché le prix de la plus belle voiture de l’année lors du 23 ème festival Automobile International de Paris alors que dire du sublime Coupé qui arrive : vivement la rentrée !

reste de la gamme et la concurrence directe ou pas : un vrai bonheur à conduire ! Les ronds points sont avalés à des vitesses dignes des meilleures sportives. Sans compter le réel gain en sécurité active pour éviter une porte qui s’ouvre ou un piéton qui déboule brutalement…Seul bémol, les jeunes ingénieurs de Renault Sport technologies (RST) ont un peu trop dégradé le confort avec des tailles hyper basses de 225/45 malgré le bon calibrage des suspensions. Mais, avec le grand diamètre de 18 pouces, elles concourent à réduire les consommations…

BILAN

EN DYNAMIQUE Bien calés dans les sièges baquets en alcantara, on trouve rapidement sa position de conduite idéale avec un volant cuir ergonomique, les yeux attirés par les aiguilles devenues rouges de plaisir et les pieds flattés par le pédalier en aluminium ajouré. De son coté, le DCI fait parler la poudre si besoin : ses 180 chevaux s’expriment pleinement via la boite à 6 rapports et une double sortie d’échappement. Ce bloc est une vraie réussite : silencieux, vigoureux et sobre avec une moyenne de 6,6 L/100 km relevé sur notre essai de 600 km sur routes en conditions client, soit plus de 900 km d’autonomie. De nuit, on apprécie les

phares directionnels bixénons. Notez aussi que le nouveau régulateur de vitesse est réactif, ergonomique et efficace avec une vitesse de consigne affichée à 2% près. Enfin, la partie audio est assurée par un vrai spécialiste HiFi breton : Cabasse. Grâce au CAD, cette GT est nettement plus vive que le

Le châssis actif CAD n’est donc pas un argument marketing de plus, mais un réel gain de sécurité active, de précision de direction et de plaisir de conduite ! Cette berline BCBG peut vraiment jouer à Docteur Jeckyl et Mr.Hide à 31900 E, soit un modeste surcoût de 1500 E par rapport à la DCI 150. Associée au DCI 180, Laguna propose la synthèse GT idéale. Ambitions affichées et pari réussi pour Renault ! n

Le coupé sera commercialisée après sa représentation au prochain mondial Auto de Paris.

23


AUTO V éhicule D e L oisirs

AUTOSTAR,

RETOUR VERS LES ÉTOILES 20 ans après ses premiers intégraux, Autostar renoue avec son savoir-faire et propose le Aryal 8069 - un intégral avec lits jumeaux sur soute garage.

T

out le savoir-faire d’une marque réside dans la finition apportée aux montages et les matériaux utilisés. Et c’est sur ce terrain qu’Autostar s’affirme comme une des grandes signatures du moment. 20 ans aprés ses premiers intégraux, Autostar veut renouer avec le haut de gamme et sort le Aryal 8069. Il y a fort à parier qu’au volant de ce nouveau modèle, vous ne passerez pas inaperçu. En effet, sa face avant très dégagée lui confère une touche proche des modèles « made in US » offrant ainsi une visibilité frontale améliorée. Côté porteur, le Aryal 8069 est doté d’un châssis spécial Fiat, surbaissé avec voie élargie sur suspension ALKO. Le double plancher est également de mise. Il renforce ainsi l’isolation du véhicule et assure une protection des réservoirs et des canalisations sans oublier les rangements supplémentaires accessibles tant par l’extérieur que de l’intérieur. A noter aussi qu’il est possible de choisir son type de chauffage : soit à air pulsé soit à circulation d’eau chaude ALDE.

La salle de bain, bien qu’intégrée à la chambre, est complètement indépendante de la cabine de douche. Une vraie intimité renforcée par une cloison entre la partie nuit et l’espace de vie de jour. Enfin, le prix du 8069 : 68950€ reste un investissement conséquent. Mais assurément, Autostar signe là un modèle haut de gamme abouti et tout en finesse.

Le Aryal 8069 offre des lits jumeaux convertibles en un King size

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DU 8069 Cylindrée : 130 CV fiscaux : 8 Longueur : 7.39 Largeur : 2,31 Hauteur : 2,89 PTAC : 3500

Couchage Nbre de places : 4 Lit cabine : 144 x 190 Lits jumeaux 2 x (76 x 196) lit permanent 140 x 190 Prix public : 68950 €

������������� � ����� � �� ������ ������� � ����� � ��������� ������� ����� ��� ��� ������ � �������� � ������ �����������

������ ������������� ������ ����� ����� �� �������� ��� �� ���� ������� ����� �� ������ ����������� ��� � �� �� �� � ���������� �� �� �� � ���������

24


AUTO V éhicule D e L oisirs

PILOTE

CAP SUR LE RÉFÉRENCE PREMIUM Pour 2009, Pilote travaille le marché des VANS mais propose aussi une gamme Premium haut de gamme. Rien que du beau.

C

’est fait, le constructeur ligérien lâche ses capucines à ses filiales Bavaria et Mooveo et mise sur la tendance des «vans» avec la gamme Avantura et son Van P700. Un modèle sur le quel nous reviendrons dans nos prochaines éditions. Pour l’heure, ce sont les G 730 FJ et le G740 dans la gamme Référence retiennent notre attention. Des produits déjà connus mais avec de nouvelles implantations, avec une version dites « Premium ». Les plus tatillons et les plus exigeants ne seront pas déçus. Ici le mobilier et le niveau des équipements font la réelle différence. Ainsi la version Premium présente une cuisine bien équipée avec une gazinière 4 feux et four intégré, une hotte aspirante, un réfrigérateur congélateur automatique Thetford de 150 l, hun égouttoir amovible et une multitude rangements coulissants. Sans oublier un chauffage trumeau de 6000 watts ! La partie couchage n’est pas en reste et offre deux lits jumeaux avec une salle de bain complètement isolée en fond de chambre, mais

La gamme premium ou comment retrouver tout le confort de la maison.

très accessible. Côte séjour, là encore l’espace a été optimisé permettant une circulation plus aisée. A noter aussi que sur le G 730 FJ, le séjour implanté en dînette centrale est transformable en banquettes face route. Le G 740 propose une nouvelle implantation en salle de bain avec cabine de douche séparée et

chambre très spacieuse facilitant les déplacements autour d’un lit central habillé de deux penderies en chevet. Du bel ouvrage.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DU G730 F J Cylindrée : 130 et 160 CV fiscaux : 8 et 10 Longueur : 7,34 Largeur : 2,30 Hauteur : 2,87 PTAC /: 3500

Couchage Nbre de places : 4 Lit cabine : 135 x 190 Lits jumeaux 2 x (80 x 200) lit permanent 140 x 192 Prix public : 56000€

25


INTERNET ET INFORMATIQUE

R

RETOUCHEZ V ecadrer une image, la redresser, raviver ou ajuster les couleurs, corriger les yeux rouges: savez-vous que vous pouvez améliorer vos photos en quelques clics avec Windows Vista? Ces manipulations simples sont tout à fait à votre portée comme vous allez le constater.

T

outes les corrections que vous allez découvrir ici s’effectuent via la Galerie de photos Windows, un outil qui fait partie de Windows Vista.Nous supposons que vous avez placé toutes vos photos dans le dossier Images qui est placé sous votre nom d’utilisateur Windows. Avant de poursuivre, notez que chaque fois que les termes « clic » ou « bouton » de souris sont mentionnés, cela signifie que seul le bouton gauche de la souris est enfoncé.

RECADREZ UNE PHOTO 1 è Tout d’abord, ouvrez la galerie de photos Windows. Pour cela, cliquez sur le bouton Démarrer puis sur Tous les programmes. Dans la colonne de gauche, cliquez sur Galerie de photos Windows. Nous l’avons entouré par un rectangle rouge comme indiqué ci-dessous.

26

2 è La galerie recherche toutes les photos stockées sur votre ordinateur mais vous pouvez vous rendre directement dans le dossier où sont enregistrées vos images. Lorsqu’il s’affiche à l’écran, sélectionnez la photo à recadrer puis cliquez sur le bouton Corriger. 3 è Dans la nouvelle fenêtre qui apparaît et qui contient la photo à recadrer, vous apercevez une colonne à droite avec toutes les corrections possibles.

4 è Cliquez sur Rogner l’image. Un cadre se superpose à la photo pour délimiter la partie à conserver.

5 è A ce stade, vous avez deux solutions : - Le déplacer en pointant la flèche de la souris dans la cadre. Elle se transforma alors en quadruple flèche. En maintenant le bouton de la souris appuyé, faites glisser


INTERNET ET INFORMATIQUE

Z VOS PHOTOS le cadre vers une autre position de l’image. - Modifier ses dimensions. Pour cela, placez le pointeur de la souris sur l’un des 8 points blancs qui délimitent le cadre ; le pointeur de la souris devient alors une double flèche. 6 è Vous pouvez également attribuer un rapport de dimensions défini, par exemple pour produire une impression au format photo 11 X 15 cm. Pour ce faire, dans la colonne de droite sous Proportion, cliquez sur Personnalisé : une liste de formats s’affiche alors. Sélectionnez celui qui vous intéresse.

8 è Cliquez sur bouton Appliquer. L’image est maintenant recadrée selon les dimensions du cadre blanc.

Pour revenir à la galerie, cliquez sur le bouton Retour à la galerie. L’image recadrée figure désormais dans la galerie de photos Windows.

NOTRE CONSEIL Redressez les photos en un clin d’œil.

7 è Après avoir choisi sa dimension, revenez vers le cadre blanc et déplacez-le en cliquant au milieu. Maintenez le bouton de la souris appuyé et déplacez le cadre vers la position que vous avez choisie.

Si vous avez pris des photos qui s’affichent dans tous les sens horizontalement ou verticalement, une simple opération vous permet de rétablir la situation. Dans la Galerie de photos Windows, sélectionnez l’image à redresser et cliquez sur l’une des deux flèches courbes, placées dans la barre de commande au bas de la fenêtre de la galerie.

AMÉLIOREZ LE CONTRASTE ET LES COULEURS Si vos photos sont ternes et que les couleurs sont pâles, n’abandonnez pas la partie, vous pouvez corriger ces défauts déplaisants, toujours avec la galerie de photos Windows. Comme vous allez le constater, c’est simple et efficace.

me dans l’exemple ci-dessous, ouvrez la galerie et sélectionnez l’image à corriger.

2 è Cliquez sur le bouton Corriger. Dans la colonne de droite, cliquez sur le bouton Réglage automatique. Les couleurs sont à présent plus vives. Si certaines de vos photos vous semblent ternes ou trop sombres, utilisez, comme sur un téléviseur, les curseurs de luminosité et de contraste. Pour cela, passez à l’étape suivante. 3 è Cliquez sur Régler l’exposition et agissez sur les curseurs Luminosité et Contraste pour rehausser le rapport entre les niveaux de blanc et de noir. Avant correction

Miracle, le visage qui n’apparaissait pas, s’affiche à l’écran ! Après correction

1 è Si les couleurs de la photo ne vous conviennent pas, com-

27


INTERNET ET INFORMATIQUE 4 è Pour finir, cliquez sur le bouton Retour à la galerie.

Avant correction

NOTRE CONSEIL Notre conseil Pour aller plus loin dans la correction des images, Vista vous propose l’accessoire Paint. Pour l’ouvrir, cliquez sur Démarrer > Tous les programmes > Accessoires puis sur Paint. Ce programme est limité mais il convient à tous ceux qui débutent en matière de photo numérique. Il existe des logiciels gratuits, plus puissants que Paint, à télécharger tels The Gimp www.gimpfr.org et Photofiltre http: //photofiltre.free.fr. ALLEZ PLUS LOIN DANS LA CORRECTION DES COULEURS Si vous voulez intervenir de manière plus précise sur les couleurs, la galerie de photos Windows vous propose des options utiles pour agir sur 3 paramètres: température de couleur, teinte et saturation. - La température de couleur agit sur le ton global d’une image en la rendant plus chaude (rouge) ou plus froide (bleu). - La teinte diminue ou augmente la nuance prédominante d’une image en jouant sur le vert. - La saturation règle la vivacité des couleurs en les rendant plus ou moins pâles. 1 è Ouvrez la galerie et sélectionnez la photo à corriger. Cliquez ensuite sur le bouton Corriger. 2 è L’image s’affiche. Cliquez sur la commande de droite Ajuster la couleur que nous avons entouré par un rectangle rouge

28

3 è Appuyez sur le bouton de la souris et maintenez-le appuyé. Agissez sur les curseurs des options température de couleur, teinte et saturation. 4 è Si le résultat ne vous convient pas, cliquez sur Annuler pour retrouver la photo dans l’état où elle était lors de chacune de vos modifications.

Après correction

CORRIGEZ LES YEUX ROUGES DANS LES PHOTOS PRISES AU FLASH Photographier un visage de face et avec un flash se traduit souvent par le fameux effet « yeux rouges ». Il est dû au fait que le fond de l’œil est tapissé de vaisseaux sanguins. Pour prévenir ce phénomène gênant, prenez vos photos de semi-profil ou essayez le mode anti yeux rouges de votre appareil. Ce dernier est hélas peu efficace. Si le résultat ne vous convient pas, vous pouvez corriger l’effet yeux rouges dans la galerie de photos Windows. Pour cela : 1 è Ouvrez la galerie, sélectionnez la photo à corriger puis cliquez sur Corriger. Cliquez à présent sur Corriger les yeux rouges. 2 è En appuyant sur le bouton de la souris, dessinant un rectangle autour de l’œil à corriger. Quand vous relâchez le bouton, les yeux ne sont plus rouges. Renouvelez cette opération avec l’autre œil. Pour terminer, cliquez sur le bouton Retour à la galerie.

Notre conseil Si les yeux sont trop petits pour effectuer les corrections vous pouvez les agrandir. Comment ? Après avoir cliqué sur Corriger les yeux rouges, appuyez sur la touche clavier Alt. Le pointeur de la souris se transforme en petite main. Maintenez le doigt pressé sur la touche Alt et déplacez l’image où vous le souhaitez. Pour travailler plus confortablement, agrandissez l’image en tournant la roulette de la souris puis corrigez les parties à modifier. Avant de vous lancer dans les corrections de vos photos, il est fortement conseillé d’enregistrer une copie des images originales. Vous pourrez alors essayer toutes sortes de modifications avec la possibilité de retrouver la photo d’origine. Même s’il existe une commande Annuler pour retrouver les réglages précédents, le nombre d’opérations enregistrées n’est pas très important et le risque de ne plus retrouver votre photo d’origine reste élevé. n


INTERNET ET INFORMATIQUE Comment faire face aux petites difficultés de l’ordinateur il n’y a pas d’âge pour s’y mettre”. Du coup, vous voici à la maison aux prises avec un ordinateur tout neuf. Et déjà tout plein d’hésitations : “ Je contrôle mal la souris ”, “ Je ne retrouve plus mes dossiers et programmes ”, “ J’ai perdu une image reçue dans un email ”, “ Mon ordinateur est devenu muet ”, etc. Pour la première fois, un Aidemémoire s’attaque aux petites mais vraies difficultés des grands débutants. Editions First / Prix ttc 14,90€ / Isbn 2754008457 - Code 398138

Les petites difficultés de l’ordinateur , Editions First Serge Escalé et Henri Lilen Vous n’avez pas oublié la promesse du vendeur : “L’informatique c’est simple et

Je désire m’abonner à RE F T F N O E M E Senior Détente Magazine NN O B ’A

SDM N°4

D

IT Ul e ! T z A RP r e n e

G

Senior Détente

Magazine

Le premier magazine gratuit pour les seniors en Bretagne

exclusif Interview de

Philippe Gildas,

Je m’abonne pour 1 an, 4 numéros : 9,90 €

un nouveau départ sur Vivolta, la TV des seniors

TOURISME La Galice, l’Espagne vert PATRIMOINE émeraude Immobilier, faut-il investir ?

Abonnement gratuit

Paiement uniquement des frais de port

TENDANCE La marche Nordique

Retrouvez votre magazine sur : www.senior-detente.com Bretagne Éditions Loisirs

BRETAGNE EDITIONS LOISIRS Senior Détente Magazine 34, rue Saint-Michel 35600 REDON Tél. 09 79 20 76 50

2 ans, 8 numéros : 18,80 € Nom.................................................................... Prénom .............................................................. Adresse.............................................................. Ville....................................Code postal ........... Merci de joindre votre règlement avec ce bulletin ou de le reproduire sur papier libre à l’ordre de :

Bretagne Editions Loisirs

par chèque

29


TOURISME DÉCOUVERTE

RÉALISER UN T O

A Q

ue celui qui n’a jamais rêvé de faire le tour du monde nous jette le premier bagage ! Difficile de ne pas se prendre au jeu et de s’imaginer en Philéas Fogg du XXIè siècle, déjouant les attaques de sioux à bord des trains entre San Francisco à New York, sauvant une veuve entre Bombay à Calcutta ou ratant le paquebot à Hong-Kong... Mais revenons à la réalité. Un long voyage comme un tour du monde commence d’abord... dans son salon avec des guides, des cartes, un agenda et des envies de découverte. Car un beau voyage, ça se prépare. Rapidement, la liste des villes ou des sites à « absolument » visiter s’allonge et prend des airs d’index d’un atlas géographique. Il va falloir faire des choix et se résoudre à écarter des noms de la liste ou pourquoi pas, les remettre à plus tard ? Plusieurs critères de sélection peuvent vous aider : êtes-vous plutôt archéologie, nature sauvage, métropoles urbaines, grands espaces ? Si vous connaissez votre période de départ, certaines régions sont plus agréables à visiter selon les saisons (automne et printemps étant généralement les plus conseillées notamment par l’excellent guide « Saisons et climats - Où Partir » aux éditions Hachette). Autre conseil, en choisissant un sens de circulation vers l’est ou

au contraire vers l’ouest, l’ordre des régions à visiter se fera presque tout seul. Enfin, « last but not least », votre enveloppe budgétaire vous donnera des arguments de choc pour faire passer d’une centaine à une vingtaine d’étapes votre tour du monde...

CONSTRUIRE SON VOYAGE Pour construire votre voyage, plusieurs méthodes s’offrent à vous. Soit vous décidez de vous lancer à corps perdus dans l’achat de chaque billet d’avion sur Internet, soit vous profitez des produits spéciaux tour du monde proposés par les agences de voyages et les compagnies aériennes, regroupées en alliance. La prudence et le bon sens inciteraient à passer par un professionnel, ne serait-ce que par gain de temps, ses garanties en termes d’achat et son savoirfaire. Sur ce point, faitesvous conseiller un bon agent de voyages si vous n’en connaissez pas car un tour du monde est un dossier complexe à monter, même si les principes © G. GUITTOT

30

de base des produits tour du monde des compagnies aériennes sont relativement simples : un nombre déterminé de miles parcourues ou d’escales vous sont proposées (3 à 20) pour un tarif et une classe de voyages donné (économie ou affaires), à parcourir entre 10 jours et une année. Vous ne devrez généralement choisir que les dates du premier et du dernier billet, c’est à dire l’aller et le retour depuis son aéroport de résidence. Selon les compagnies, les billets d’étapes pourront être soit être achetées avant le départ ou bien quelques jours avant le vol. Exemple : vous partez de Paris pour New York le 1er octobre et vous rentrerez depuis Bombay le 15 décembre ; vous Réaliser un tour du monde demande du temps, un bon sens de l’organisation et une bonne connaissance des moyens de transport

© G. GUITTOT

vélo, à pied, en camping-car, en avion en bateau, pour faire un tour du monde, les idées et les moyens de transport ne manquent pas. De 10 jours à cinq ans, chacun peut construire son propre voyage, selon son budget, le temps dont il dispose et ses envies. Par Bruno Gomes


TOURISME DÉCOUVERTE

© Air France

T OUR DU MONDE

Combiner l’avion et la croisière demande souvent l’expertise d’un professionnel du voyage.

pourrez prendre avant le départ vos billets New York – Las Vegas, Las Vegas – San Francisco, puis San Francisco – Bombay, ou bien les acheter au fur et à mesure de votre voyage.

VOTRE ALLIÉ, L’AGENT DE VOYAGE Attention toutefois : les compagnies proposent des tarifs spéciaux avant départ qui dans la majorité des cas sont plus avantageux que ceux achetés au fur et à mesure, mais en réalité, tout dépendra de la saison et des liaisons concernées. Par exemple, un vol New York – Las Vegas un 24 décembre au soir coûtera plus cher s’il est acheté deux jours avant, au lieu de 3 mois. Tout le travail consistera à comparer les différents itinéraires, les dates et les tarifs associés. Et à ce niveau une bonne connaissance du fonctionnement des compagnies aériennes peut être utile. Sans devenir un expert du contrôle aérien spatial, connaître les principales platesformes des compagnies aériennes (les hubs, c’est à dire, là où

les compagnies concentrent leur offre de vol en correspondance, pour qu’un passager d’un vol ait le plus de choix possibles vers d’autres destinations de la compagnie), savoir lire les horaires (le vol est-il direct ou en correspondance ?) et identifier les noms des principales compagnies et alliances tout cela vous aidera à choisir la meilleure offre. Côté tarifs, les prix des produits des alliances débutent aux environs de 2 500 € par personne en classe économique, taxes incluses, pour environ six escales sur plusieurs continents, comme New York, San Francisco, Tokyo, Bangkok ou Bombay, depuis Paris. Bon à savoir : les vols permettent de cumuler des points de fidélité sur les cartes d’adhérents, un bon moyen de se préparer rapidement un autre tour du monde !

LES ALLIANCES AÉRIENNES Skyteam (Air France, KLM, Aeromexico, Delta, China Southern...) www.skyteam.com Tél : 3654 Star Alliance (Lufthansa, United Airlines, Thai Airways, Singapore Airlines...) www.staralliance.com/fr Tél : 0 826 10 33 34 Oneworld (British Airways, Cathay Pacific, American Airlines, Iberia...) http://fr.oneworld.com Tél : 0825 825 400 (0.15€/mn) Les guides et sites d’informations : Le Routard www.routard.com Site associatif ABM, Aventure du Bout du Monde www.abm.fr/pratique/tdm.

n

31


TOURISME DÉCOUVERTE

P

BULLER EN C

étillant et signe de fête, le champagne est l’un des fleurons du savoirvivre et du luxe à la française. Se rendre sur les terres de culture de ce vin, c’est retrouver les racines des prestigieux crus, découvrir les secrets des grandes maisons et toucher du bout des lèvres des siècles d’histoire. A consommer avec modération pour un week-end ou une semaine.

Par Bruno Gomes

i l’on parvient facilement à retrouver le rayon champagne chez son caviste préféré , on ne sait pas toujours situer le territoire d’origine de ce vin sur une carte de France. ´ Quelque part à l’est de Paris ª est un début de réponse et cela permet de nous rapprocher du périmètre délimité par l’appellation d’origine contrôlée (AOC) du vignoble champenois, à cheval sur trois départements (Marne, Aube et Aisne), comprenant du nord au sud quatre régions principales : la Montagne de Reims, la Vallée de la Marne, la Côte des Blancs, la Côte des Bar. Des noms qui exciteront l’imagination et les papilles des connaisseurs ou amateurs de champagne ! Reims, Epernay et Troyes constitueront les villes têtes de pont de ce vignoble, autant d’étapes à préparer pour découvrir cette région unique, en voiture ou à pied pour ceux qui préfèrent éviter la conduite après des dégustations. Pour ceux-là, Reims constitue l’étape majeure grace à sa gare centrale, facilement accessible depuis Paris (45 minutes en TGV).

DEGUSTER LES MEILLEURS MILLÉSIMES Ville classée au Patrimoine de l’Humanité, le patrimoine de

32

Surplombant un des plus prestigieux coteaux de Reims, le phare de Verzenay abrite un Musée de la Vigne

Reims est dominée par sa cathédrale (commencée au 13éme siècle), par le Palais du Tau qui joue le rôle de musée des sacres et de la cathédrale et l’histoire retiendra le baptême de Clovis, la Cité des Sacres dont celui de Charles VII conduit par Jeanne d’Arc et les 33 sacres qui s’y seront tenus jusqu’en 1825. Durement touchée lors de la Première Guerre Mondiale (82% des bâtiments sont détruits et la ville passe de 115 000 habitants à 1 500 au plus fort des bombardements en 1917), Plus récente à

s’inscrire dans le patrimoine de la ville, le champagne tient bien entendu une place importante. La plupart des grandes maisons de champagne sont regroupées dans les zones au sous-sol crayeux, au nord et au sud-est de la ville, pour favoriser les températures de leurs caves. Taittinger, Vranken-Pommery, Mumm, Ruinart, Lanson, les grandes maisons font visiter leurs caves (8 à 12 € par personne) et si quasiment toutes vous offriront une coupe à déguster (pour les visiteurs ayant l’âge

© F. CANON / O.T Reims

S


TOURISME DÉCOUVERTE

N CHAMPAGNE

LA MAÎTRISE DE L’EFFERVESCENCE Fierté des vignerons et de l’hexagone, le champagne est bel et bien un vin unique, rendu inimitable par sa position géographique septentrionale, à la limite de la zone de culture de la vigne, donc «un climat rigoureux, mais adouci par une influence climatique océanique» explique le Comité Inter professionnel du vin de Champagne (CIVC), organisme interprofessionnel du vignoble champenois. Autres traits de caractère : le sous-sol composé en majorité de calcaire, une implantation en coteaux et un territoire très éclaté (260 000 parcelles composent le territoire AOC, toutes délimitées avec précision). Comme tout produit noble, la rigueur du pedigree constitue sa carte de visite. Par exemple, seuls trois cépages sont autorisés (pinot noir, pinot meunier et chardonnay) et

Le Chardonnay, le Pinot Noir et le Pinot Meunier - qui tire son nom du duvet blanc qui recouvre ses grappes -, à consommer avec modération accompagnés des fameux biscuits roses de Reims.

© C.GOUPI / CDT Marne

légal requis, les enfants devront patienter), certaines vous proposeront des programmes plus élaborés. Les champagnes Mumm par exemple, proposent des dégustations de deux ou trois millésimés. Attention, point commun entre toutes, les dégustations se déroulent jusqu’à fin octobre avant de reprendre au printemps. S’il vous est impossible de vous y rendre avant cet automne, pourquoi ne pas ouvrir votre encyclopédie du champagne pour débuter votre voyage ? Car la découverte ou la re-découverte de ce vin peut s’apparenter à un périple avec son langage, ses paysages, ses couleurs, son histoire.

la méthode champenoise est la recette élaborée tout au long des siècles pour signer la marque incontestable du champagne : ses bulles. «A l’automne, la fermentation naturelle des vins ralentissait avec la fraîcheur de l’hiver dans les caves et dés le retour du printemps, donc de la chaleur, reprenaient leur fermentation» expliquent les professionnels du CIVC. Avec cette deuxième fermentation à l’intérieur de bouteilles fermées, au lieu d’être en tonneaux, les bulles ou en termes plus scientifiques, l’effervescence restait captive jusqu’à l’ouverture de la bouteille. Phénomène difficile à maîtriser, c’est tout le savoir-faire champenois qui a permis de mesurer et contenir la fougue de cette deuxième fermentation sans en atténuer la force. Finesse des bulles et excellente persistance diront les œnologues. Voyager au pays du Champagne, c’est découvrir un langage et des nuances gustatives. Petite fiche pratique d’avant départ : quelle famille d’arôme : floraux, fruités, végétaux, fruits secs, gourmands. Quels tons or : perle, gris ou vieil or ? Quel aspect de bulles : légères, vives, généreuses ? Votre champagne versé dans la flûte est-il charnu ou onctueux, délicat ou complexe ? Vous ne regarderez plus une bouteille de champagne de la même manière...

n

INFORMATIONS PRATIQUES Office de Tourisme de Reims 2 rue Guillaume de Machault 51100 Reims Tél. : 0892 701 351 (0,34€/min) www.reims-tourisme.com Comité Départemental du Tourisme de la Marne 13 bis, rue Carnot - BP 74 51006 Chalons-en-Champagne Cedex Tél. : 03 26 68 37 52 Fax : 03 26 68 46 45 www.tourisme-enchampagne.com Office de Tourisme de Epernay 7, avenue de Champagne - BP 28 51201 Epernay Cedex Tél. : 03 26 53 33 00 www.ot-epernay.fr Les Maisons de Champagne et leurs Grandes Marques www.maisonschampagne.com Comité Inter professionnel du vin de Champagne (CIVC) www.champagne.fr

33


°1

8 00

s2

ar

/M

v Fé

n/

Ja

N

nt

e

IT !

le

IT

P

re Le p

m ie

a rm

gaz

if lus e exc view d as, r d e t n Gil rt

I épa pe ilip au d Ph nouve volta, rs Vi nio sur des se TV la

u it

e azin Magen Bretagne

sen

N°4 - Oct

. Nov. Déc

. 2008

D é te n te

UIT ATe z - l e ! R G en

io r s

Pr

g Le pre mi er Magazine ma ga zin e gra tui t po ur les sen ior s en Br DOSSIER D eta gn e é ÉNERGIE ET t e nte NE S Quand éco OI : IM ES logie rim R T NC Le e PACA avec pre A MPING-C m ie FIN rm AR aga économie z in eg L rat u it VD

in e

un ter he ac

e nc ssio cce Su

r E TO pou r NC AUnseils g-caA

i qu

N°5 -

Jan

v. F

évr .M

ars

é ng ha ac

pou

r le s

pe

sen

io r

s en Bre

lou

s Le

sd île

e la

e ad Gu

tag

ne

LA TENDANCE DU TROC MAISON

irs

s oi FORME ET E PAT INE n s L ISM RIMIMO , É d i t i o e SANTÉ , UR otr r v e O i e TO alice vertLesPiAnTR Le l z : s bi biIaNg nE stir ? ve rLe G vm ma eo its sola e ne sB tr eiitsn rou ine sude m enfad La v g t m l I i e a n lao thalassoans ire p R z s ut-il sem s e .c a e d E g t ’ l’a l a du ent fa au U ten erTO tem ir RISME L o i s i r s s m nior-de ém e ps tions Bretagne Édi w.s w w Réaliser un tour SA N Le TÉ du monde sp a s prè ort ir ois L s 50 ns itio ans Éd w w w . s e nior-de ne tag tente.co Bre m

w.

sen

ior

-de

ten

te.

co

PATRIMOINE Les investissements malins

N°5 JANVIER 2009 DOSSIER ÉNERGIE Le solaire dans l’air du temps

SANTÉ Le sport après 50 ans

m

Solutions des jeux sudoku de la page 4

Solution 187

ww

200 8

M

aga D LA zine TEN arche ET T : E La m e Ca E p u su E D N r le haut M RT iq SU d I r D D E OS UR V NoA T TO COU NC de gamme ÉN SIER M É D ER AIS ROC E GIE ON Co pin m ca

Solution 188

un

rat

s r le pou

Magazine

-

5 1 4 9 3 7 6 2 8

3 8 9 5 2 6 1 4 7

2 6 7 8 1 4 5 3 9

9 7 3 2 4 5 8 1 6

8 2 6 1 9 3 7 5 4

4 5 1 6 7 8 2 9 3

7 9 5 4 8 2 3 6 1

1 3 2 7 6 9 4 8 5

6 4 8 3 5 1 9 7 2

2 8 3 6 4 5 9 7 1

4 5 1 9 7 2 3 8 6

6 9 7 8 3 1 5 4 2

3 6 9 1 5 4 7 2 8

1 7 8 3 2 9 4 6 5

5 4 2 7 6 8 1 9 3

9 2 4 5 8 3 6 1 7

8 3 6 4 1 7 2 5 9

7 1 5 2 9 6 8 3 4

Solution 189

G

P

Pre

re

S S S

r o i en enior eni or te U ! ten T l e

Solution 190

U

Page 4 et 29

Dé ten te

z-

AT R

e

zin

ga Ma

An e z GR r e

!

RA TU en ez - l e IT

Pr

te

ne

z-le

!

GR ATU IT ne

3 9 7 5 2 8 1 6 4

6 5 4 7 9 1 8 2 3

1 2 8 3 4 6 7 9 5

7 3 5 1 6 9 4 8 2

4 8 6 2 7 3 9 5 1

5 1 9 8 5 4 6 3 7

8 7 3 9 1 5 2 4 6

5 4 1 6 8 2 3 7 9

9 6 2 4 3 7 5 1 8

9 5 2 6 7 8 4 3 1

1 8 3 9 5 4 6 2 7

4 7 6 2 1 3 9 8 5

2 1 7 3 8 9 5 6 4

5 4 9 1 2 6 3 7 8

6 3 8 7 4 5 1 9 2

3 2 4 8 9 1 7 5 6

7 9 1 5 6 2 8 4 3

8 6 5 4 3 7 2 1 0

34


���������������������� ����������������� ���������������

���������������������� ���������������������� ������������������ ��������������������������� �������������������������������������� ������������������� ������������ ���������������������� ������������������ ������������������������� ���������������������������������� ���������������������������� ��� ����������������������� ���������������

��������������

���������������������������


�������������������������

����� ����� �� �������������������

������������������������������������������������������������� ������������������������������������������������������������������� ������������������������������������������������� ���������������������� �������������������������������������

������������������


Senior Detente Magazine