Issuu on Google+

Émotion...

Le collège rend hommage à un élève... Les élèves rendent hommage à une famillle (p. 13)

Numéro 8 Juin 2011

G R A N D JE U ­ C O N C O U R S :

Nouvelle édition de notre grand jeu, avec 6 nouvelles photos de profs dans leur jeunesse (p. 17) Jouez et trouvez des indices sur

www.seriblog.net

Et toujours :

les recettes de cuisine

proposées par les élèves de l'atelier cuisine de SEGPA. Régalez‐vous ! (p. 18)

LE SÉRINEWS

1 euro

Le journal des élèves du collège Marcel Pagnol de Sérignan

L 'U N I O N E U R O P É E N N E À L 'H O N N E U R

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le collège a vécu à l'heure européenne ce trimestre. Le Sériblog s'en est largement fait l'écho.

C'est maintenant au Sérinews, le troisième et dernier numéro de cette année 2010-2011, d'accorder une très large place à l'Union Europénne et aux langues.

L e s f r o n t i è r e s n ' e x i s t e n t p l u s p o u r l e s é l è ve s d e s s e c t i o n s e u r o pé e n n e s ! V o y a g e . . . ... en ESPAGNE ! p. 4-5

Les élèves de la section euro espagnol vous ouvrent les portes de l'Andalousie. Partez avec eux à la découverte de merveilles ! ... aux PAYS-BAS ! p. 6-7

Suivez les traces des élèves de la section euro anglais à Amsterdam, surnommée "La Venise du Nord". Régalez‐vous de leurs anecdotes.

Nouveautés

• 2 nouveaux illustrateurs dans l'équipe (p. 3)

• HDA pour tous (p. 3)

Événements

• La Journée Européenne (p. 8) • Le Festival de la BD (p. 16)

Scolarité

• Option allemand (p. 9) • Les futurs 6èmes au collège (p. 11) • 6ème SEGPA (p. 11)

Vie sco and co

• Fonction : PP (p. 10) • Métier : surveillant (p. 10)

• Stop à la violence : bilan (p. 11) • • • • •

Sport et loisirs

Chorale (p. 9) Taekwondo (p. 11) Rubgy (p. 11) Sketchup (p. 14) WMM (p. 14)

Sondage

Retrouvez les résultats de notre grand sondage sur vos usages d'internet (p. 15) Directeurs de publication : M. PALAU, Principal, Mme UMBRIA, Principale adjointe Rédactrice en chef : Mme LÉVINE­BOYRIE, professeur de français Périodicité : trimestrielle ­ Tirage : 300 exemplaires ­ Imprimerie spéciale Adresse : Collège Marcel PAGNOL ­ Rue Émile Turco ­ 34410 SÉRIGNAN Tél. : 04 67 39 99 99 ­ Site internet : http://www.seriblog.net


L'équipe de rédaction au grand complet

BÂCLE Janélie 6èmeG

BERNAUD Vincent 5èmeF

BRANTONNE Andréa 6èmeH

CAMPFENS Iona 6èmeH

COLIN Clémence 5èmeA

CUENCA Élise 6èmeF

DE ALMEIDA Pauline 6èmeH

DEBLYCK Coline 5èmeE

DEKKICHE Morgane 6èmeH

DELMAS Océane 6èmeH

EYCHENNE Emmanuel 5èmeF

FERRANDO Corie 5èmeA

GAUDRY Maxime 5èmeF

ICHANJOU Adèle 6èmeF

JOULLIÉ Nathan 5èmeF

ÉDITO

par Mme LÉVINE-BOYRIE

LEFRANT Morgan 6èmeH

LOZANO Laurie 6èmeH

PAGÈS Louise 6èmeF

PAYEN Gladys 6èmeH

PERREAU Valentine 6èmeF

ROSER Guilhem 6èmeF

D'autres photos à découvrir sur www.seriblog.net

Vous avez été très nombreux à remarquer et à apprécier les améliorations apportées au Sérinews. Au nom de toute l'équipe de rédaction, merci à tous pour votre fidélité et pour vos précieux encouragements Nous espérons que ce nouveau numéro de votre journal préféré vous apportera entière satisfaction. Il est plus long que le précédent (18 pages), mais les vacances arrivent : vous aurez tout le temps de le savourer à sa juste valeur ! À L'ANNÉE PROCHAINE !


Le Sérinews

NOUVEAUX TALENTS !

NOUVEAUTÉS

N°8 ­ Juin 2011 3

Depuis avril, nous avons enfin deux illustrateurs qualifiés. Et oui : Robin Beltran-Dalzon et Sofian

grand problème. Ou plutôt : c'ÉTAIT là un bien grand problème, désormais résolu grâce à nos illustrateurs attitrés.

© Robin BELTRAN­DALZON (6èmeE)

Bakhsouss de 6èmeE font maintenant partie de l'équipe.

Nous, les petits reporters du Sérinews, nous aimons bien que les articles de notre très cher journal soient illustrés. Comme vous, non ? Mais, comme vous le savez peut­être, nous n'avons pas le droit de reprendre des photos ou des images d'internet (à cause du droit d'auteur et du droit à l'image). C'est là un bien

Pourquoi Robin et Sofian ? Parce que leurs talents de dessinateurs ont été reconnus par Mme Vincent et Mme Deblyck. Si vous aussi, vous avez un bon coup de crayon et si

vous êtes intéressés pour renforcer l'équipe des dessinateurs, n'hésitez pas à vous adresser dès la rentrée prochaine à Mme Lévine‐ Boyrie.

Adèle ICHANJOU Valentine PERREAU (6èmeF) Sofian (à gauche) et Robin (à droite) en pleine création artistique

Retrouvez d'autres photos de Sofian et de Robin sur www.seriblog.net

À propos du Sériblog !

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore dans leurs favoris, voci l'adresse de votre blog préféré : www.seriblog.net

© DLB

Ça y est : la barre symbolique des 2000 visiteurs a été atteinte fin mai ! Merci à tous pour votre fidélité. Prochaine étape : 3000 visites...

LE BREVET ... AVEC ... ET SANS... L'HISTOIRE DES ARTS

Cette année, pour la 1ère année, tous les 3èmes ont passé l'épreuve orale d'histoire des arts (HDA) : 10 minutes pour présenter 2 oeuvres d'art (tableau, monument, sculpture, livre, film...) devant un jury de 3 personnes.

Trouves‐tu l'HDA intéressante ? grec, j'ai préféré l'utiliser pour l'examen. Oui car cela permet d'élargir notre ouverture d'esprit et notre culture.

Aurais‐tu‐aimé la passer ? Oui.

As‐tu choisi cette option Que penses‐tu du fait que quand tu as passé le brevet ? l'HDA soit maintenant L'an dernier, cette épreuve n'était Non. obligatoire ? qu'optionnelle. Seule une poignée d'élèves Je trouve cela intéressant Pourquoi ? l'a passée, pour obtenir des points pour les enfants désireux J'avais déjà une autre option supplémentaires pour le brevet. Nous avons d'apprendre et d'élargir leur au brevet, le grec ancien. retrouvé un élève de 3ème de l'an dernier, Ayant une bonne moyenne en conscience. Alexis Lozano, qui ne l'a pas passée mais Laurie LOZANO (6èmeH) et son frère Alexis, qui a quand même un avis sur la question... nde ancien élève actuellement en 2


4

Le Sérinews

VOYAGE

N°8 ­ Juin 2011

QUI N'A PAS VU L'ANDALOUSIE... N'A PAS VU DE MERVEILLES ! ¡ QUIEN NO VIO ANDALUCíA... NO VIO MARAVILLA ! Le 20 mars, nous, élèves de 4ème et 3ème euro espagnol, sommes partis en car (douze heures d'enfer pour arriver au paradis...) pour l’Andalousie avec nos professeurs : Mme Macchi, Mariana, Mme Vincent, M. Schoukroun. ¡ A conquistar Andalucía !

Después de decir « ¡ Adiós ! » a nuestros padres, nos fuimos ¡ A conquistar y a ser conquistados por Andalucía ! El trayecto fue largo y la noche interminable... En arrivant à Cordoue

Le matin, nous avons visité la très célèbre Mezquita, qui avant était une mosquée et qui fut convertie par les Chrétiens en cathédrale. Ensuite nous avons parcouru la Judería, ancien quartier juif aux ruelles étroites et blanches, décorées de fleurs. L'après­midi, nous avons visité la Torre de la Calahorra et sommes passés par le Pont Romain. Enfin, à 19h30, nous avons fait connaissance avec nos familles. On était par groupe de deux ou trois dans chaque famille. La plupart était très sympathique.

El 20 de marzo empezó el viaje en autobús (doce horas de infierno para llegar al paraíso...) a Andalucía con las clases de 4e y 3e euro español y los profesores Mme Macchi, Mariana, Mme Vincent, M. Schoukroun.

À la conquête de l'Andalousie!

Après avoir dit au revoir à nos parents, nous sommes partis conquérir et être conquis par l'Andalousie ! Le trajet fut long et la nuit interminable...

Llegando a Córdoba

Por la mañana, visitamos la muy

Minaret de la Mezquita de Cordoue

famosa Mezquita‐Catedral, que antes era una mezquita y fue convertida por los Cristianos en una catedral. Después, visitamos la Judería, antifuo barrio judio donde hay muchas calles estrechas y blancas con macetas de flores. Por la tarde visitamos la Torre de la Calahorra y pasamos por el Puente Romano. Finalmente, a las 19h30 conocimos a nuestras familias. Nos quedamos por grupos de dos o tres en cada casa. En general, las familias eran muy simpáticas.

Aceite, vino y flamenco...

Huile, vin et flamenco

Hicimos una excursión a Nueva Carteya, donde visitamos un molino de aceite y una bodega de vino. En el molino, vimos cómo se hace el aceite de oliva. Probamos las naranjas con aceite y azucár, postre típico de Andalucía. Después, fuimos a una bodega, donde nos explicaron cómo se elabora el vino. Más tarde fuimos a una pequeña fábrica de cerámica, dónde el dueño nos hizo una demonstración. Algunos de nosotros también pudieron intentar fabricar unas objetos de cerámica. Por la tarde, visitamos el Alcázar de Córdoba. Para terminar el día, fuimos a una escuela de flamenco, donde algunos alumnos bailaron con los estudiantes.

Nous avons fait une excursion à Nueva Carteya, où nous avons visité un moulin d'huile d'olive et une cave à vin. Au moulin, on a vu comment on fabrique l’huile d’olive. On a goûté les oranges à l’huile et au sucre, dessert traditionnel andalou. Après, nous avons été reçus dans une exploitation viticole où on nous a expliqué comment se fabrique le vin. Plus tard, nous sommes allés dans une petite fabrique de céramique où le potier nous a fait une démonstration. Quelques­uns d’entre nous ont aussi pu essayer de fabriquer quelques objets. Dans l'après­midi, nous avons visité l'Alcazar de Cordoue. Pour finir la journée, nous sommes allés dans une école de flamenco où certains élèves ont dansé avec les étudiants.


Le Sérinews La belle Séville

VOYAGE

Nous sommes partis pour Séville. Nous avons visité la ville et sa cathédrale. Nous avons mangé sur la place du Triunfo, à côté de la Giralda. Dans l'après­midi, nous avons parcouru le quartier de Santa Cruz et nous sommes allés à la Plaza de España, construite pour l’Exposition Ibéro­américaine. Un día en el campo

Para cambiar un poquito de la ciudad, los profes nos llevaron al campo. Por la mañana, visitamos una ganadería (es decir una finca donde crían toros para las corridas) montados en el remolque de un tractor : ¡ Qué risa ! Por la tarde hicimos un paseo de 9km por el Parque de Hornachuelos. Al principio, refunfuñamos un poco pero al final, fue muy guay : tuvimos que cruzar varias veces el río ; fue muy divertido.

On est partis de Cordoue après avoir dit au revoir aux familles. On a visité l'Alhambra puis on a eu quartier libre dans le centre­ville. On a mangé des tapas dans un restaurant avant de reprendre le bus. Cette fois, il fallait rentrer... Llegamos el domingo con un poco de retraso, cansados pero contentísimos. Al final, todos los alumnos disfrutamos mucho este viaje. La experiencia con las familias estuvo muy bien, ya que tuvimos la oportunidad de practicar español ; para los 3e fue más fácil que para los 4e. Nos gustó mucho la comida, como el cocido, el arroz, la sopa de pasta y la tradicional tortilla española. Aprendimos también bastante sobre la cultura española.

La bella Sevilla

Salimos para Sevilla. Visitamos la ciudad y su catedral : la

Giralda. Comimos en la plaza del Triunfo, al lado de la Giralda. Por la tarde, recorrimos el barrio de Santa Cruz y fuimos a la Plaza de España construida para la Exposición Iberoamericana.

Séance photo sur la Plaza de España, à Séville

Une journée à la campagne

Sympa, le tracteur pour se déplacer !

Granada : La Alhambra y tapas

Regreso al colegio

N°8 ­ Juin 2011 5

Pour changer un peu de la ville, les professeurs nous ont emmenés à la campagne. Le matin, nous avons visité une « ganadería » (c'est­à­dire une exploitation où on élève des taureaux pour les corridas), montés sur la remorque d’un tracteur : on a bien ri ! L’après­midi, on a fait une rando de 9 km dans le Parc National de Hornachuelos. Au début, on a râlé un peu mais ça a été super : on a dû se déchausser pour traverser plusieurs fois la rivière. C’était très drôle.

Granada, Alhambra y tapas

Partimos de Córdoba y nos despedimos de las familias españolas. Visitamos la Alhambra y tuvimos tiempo libre en el centro de la ciudad. Cenamos tapas en un restaurante antes de volver al autocar. Ya era tiempo de volver... Retour au collège

On est arrivés le dimanche matin avec un peu de retard, fatigués mais très contents. On s’est tous bien régalés pendant ce séjour. L’expérience des familles était intéressante parce qu’on a eu l’occasion de pratiquer un peu notre espagnol ; pour les 3èmes c'était plus facile que pour les 4èmes. Nous avons aimé la nourriture comme « el cocido » « el arroz a la cubana », « la sopa de pastas » et la traditionnelle « tortilla española ». Nous avons aussi appris beaucoup de choses sur la culture espagnole. Les élèves de section euro espagnol (texte et photos)


6

VOYAGE

Le Sérinews

"LA VENISE DU NORD" : AMSTERDAM

N°8 ­ Juin 2011

Les lecteurs du Sériblog ont déjà eu droit, en avant-première, à quelques photos de notre séjour linguistique à Amsterdam du 20 au 25 mars 2011. Voici pour vous, lecteurs du Sérinews, le récit détaillé de notre voyage dans la capitale des Pays-Bas.

Dimanche 20 mars - 15 h : départ de Sérignan pour les Pays-Bas et plus précisément pour "La Venise du Nord" (Amsterdam) ! Dans le car : 49 élèves de la section anglais européen et 4 professeurs, Mme Berrit, Mme Court, Mme Gourraud et M. Bellil.

Lundi 21 mars - 8h30 : arrivée à Amsterdam. Le voyage en car nous a paru interminable !

Heureusement, nous avons fait quelques haltes pour nous dégourdir les jambes et aller aux toilettes ! À peine arrivés, nous avons remarqué un paysage incroyable : des canaux et des ponts partout, on se serait crus à Venise ! Le car nous a déposés, nous avons commencé la visite de la ville à pieds. Rien de tel pour se mettre en forme ! Amsterdam : ville écolo !

Que de vélos à Amsterdam ! Mais rien de bien étonnant : Amsterdam est une des villes les plus écologiques du monde. Entre les vélos, les voitures (moins qu'en France, heureusement) et le tramway, il fallait vraiment regarder partout avant de traverser !

L'après­midi, visite du Rijksmuseum, un musée qui renferme des tableaux très beaux de peintres comme Rembrandt et Vermeer. Pour comprendre, il valait mieux parler anglais : tout était écrit en hollandais ou en anglais. On a adoré ! Juste devant le musée, nous avons pris des photos devant l'inscription "I Amsterdam". C'était très drôle !

Ensuite, toujours à pieds, nous sommes allés à l'auberge de jeunesse où nous avons passé toutes nos soirées. Elle était très sympa. Nous étions 4 à 7 par chambre. Dîner au réfectoire et au lit ! Les professeurs sont passés nous souhaiter une bonne nuit et voir si nous étions bien installés. DORMIR, enfin !

De visite en visite

• le musée Van Gogh. Splendide. Nous avions un • la région du Zaan. C'était travail de compréhension superbe ! Nous avons artistique à faire : nous visité une devions choisir fromagerie et un tableau, le une fabrique de décrire, exprimer sabots, avec nos sentiments... toutes sortes de Certains tableaux sabots, pour nous ont toutes les vraiment plu. occasions. C'était amusant Certains ont de contempler un même acheté des Déjeuner au bord de l'eau. Anny a failli tableau et d'avoir prendre un bain en voulant "goûter" l'eau ! pantoufles en des avis parfois • Amsterdam avec Mme forme de sabots ! totalement différents. Les Monica Van Roijen, guide • un village de pêcheurs, goûts et les couleurs... hollandaise. Volendam. Le temps était très agréable : nous aurions pu bronzer. Certains ont dégusté une glace !


VOYAGE

Le Sérinews

• le marché aux fleurs de Singel, avec ses superbes fleurs et un drôle de magasin ouvert toute l'année pour vendre des décorations de... ... Noël !

À l'extérieur, un écriteau indiquait le nombre de jours restant avant Noël !

N°8 ­ Juin 2011 7

• la maison d'Anne Frank. Anne Frank, jeune juive C'était très émouvant de née en 1929 en Allemage, déambuler dans cette a fui l'Allemagne nazie et maison en connaissant a trouvé refuge à l'histoire de cette fille qui Amsterdam, où elle vivait avait le même âge que cachée avec sa famille, nous et qui a vécu de si avant d'être arrêtée et mauvais moments. déportée en 1945.

• la ville et le vieux port en bateau mouche, avec un temps superbe ! Nous avons navigué sur les canaux d'Amsterdam. C'était très agréable. Certains Hollandais se prélassaient au soleil comme les Parisiens sur les quais de la Seine !

La Hollande ne serait pas la Hollande... sans ses célèbres moulins à vent !

Quartiers libres

Presque tous les jours, après les visites, nous profitions du beau temps pour faire une pause au parc sur notre chemin. Au programme : discussions entre nous ou foot avec M. Bellil. Merci beaucoup M. Bellil ! Le tout dernier soir sur place, avant de reprendre la route, repas au restaurant le "Grand Café", avec une statut de la Liberté sur la devanture. Au menu : velouté de tomate, demi­ poulet, frites, dame blanche. Quelques­uns parmi nous ont fait des rencontres insolites dans les magasins...

D'autres ont parfois rapporté des objets et vêtements typiques… Nous espérons que notre récit vous a plu. Nous, on s'est régalés !

Encore plus de photos www.seriblog.net

(http://www.seriblog.net/lactu‐ bahut/de‐retour‐damsterdam/) Les élèves de section euro anglais 4ème (texte et photos)


8

Le Sérinews

ÉVÉNEMENT

N°8 ­ Juin 2011

UNE JOURNÉE AUX COULEURS DE L'EUROPE !

El jueves 9 de junio de 2011 fue el primer día europeo del colegio. Les alumnos iban vestidos todos igual : llevaban una camiseta blanca y un tejano azul. Empezamos el día con anuncios por el micrófono para saludar en muchos idiomas. A lo largo del día, los alumnos de la Sección Euro pasaron en las aulas para hacer una encuesta sobre el uniforme escolar y para hacer un concurso sobre Europa. Al mediodía, comimos platos típicos españoles e ingleses. En el Centro de Documentación (CDI) había une exposición. Fue un día bastante movido pero... ¡ Fue genial !

Thursday 9th June was our European Day, a great day ! We used the microphone to say « Hello ! » in different languages, like in Spanish, German… After that, pupils of 4 euro went from classrooms to classrooms to make a poll about wearing a school uniform. At lunchtime, we had to choose between two meals : a Spanish one or a British one. By the way, we want to thank the cook and the people from the kitchen for these nice meals. Then, in the afternoon, pupils from 3 euro went to classes for doing a quiz on Europe. The day before, we had prepared the ressources centre (CDI) for the European day. We had worked on the recipes and on the flags of the EU. We had sticked menus up in the restaurant and on panels painted by some of the pupils from SEGPA. Thank you too ! We had also sticked up the photos of the trip to Amsterdam. This day was different from the other days ! And it was cooool !

Retrouvez les photos sur www.seriblog.net

(http://www.seriblog.net/lactu‐bahut/photos‐journee‐europeenne/)

Les élèves des sections européennes (texte et photos)


Le Sérinews

ÉDUCATION

WIR SPRECHEN DEUTSCH ! (nous parlons allemand !) Cette année, nous les 6èmes, avons pu choisir une nouvelle option, en plus de nos enseignements obligatoires : l'option allemand. Nous avons 3 heures d'allemand, le lundi et le jeudi. Notre professeur se nomme M. Thimm, il est allemand. Nous sommes 25 élèves de classes différentes. Nous apprenons à nous présenter, à poser des questions, à connaître les couleurs mais aussi les lettres, les chiffres, les verbes, les compléments d'objet direct... Nous confondons souvent les mots allemands et les mots anglais qui se ressemblent. L'Allemagne ("Deutschland" en allemand)

Capitale : Berlin Monnaie : Euro Langue officielle : Allemand (Deutsch) Population : 82 millions d'habitants (c'est le pays le plus peuplé de l'Union Européenne !) Superficie : 357 026 km² Densité : 230 habitants/km Pays frontaliers : Danemark, Pologne, République tchèque, Autriche, Liechtenstein, Suisse, France, Luxembourg, Belgique, Pays‐Bas Mers limitrophes : mer du Nord, mer Baltique Régime politique : République fédérale démocratique Pays appartenant à l'Union Européenne : oui (c'est même l'un des pays fondateurs)

TOUS EN CHOEUR !

N°8 ­ Juin 2011 9 Petit lexique franco-allemand

Bonjour : Guten Tag [gouten tak] Bonjour le matin : Guten Morgen [gouten morguèn] Bonsoir le soir : Guten Abend [gouten abènd] Au revoir : Auf Wiedersehen [aof viderzén] Comment t'appelles‐tu ? : Wie heißt du ? [vi haïsst dou] Quel âge as‐tu ? : Wie alt bist du ? [vi alt bist dou] Pronoms personnels

je : ich [ich] tu : du [dou] il : er [ère] elle : sie [zi] neutre : es [èss] nous : wir [vir] vous : ihr [ir] ils /elles : sie [zi]

Couleurs

Noir : schwarz [chuartz] Blanc : weiß [vaiss] Jaune : gelb [guelb] Rouge : rot [rot] Bleu : blau [blao] Vert : grün [grun]

Strasbourg, une ville à mi-chemin entre la France et l'Allemagne.

Saviez­vous que de1870 à 1918 et de 1939 à 1944 Strasbourg était... allemande ? Si maintenant cette ville de 300 000 habitants est française, ce n'est pas qu'il y a eu un glissement de terrain ! C'est parce que l'Allemagne a rendu la ville à la France après ses 2 défaites (1918 & 1944). Mais Strasbourg est toujours très proche de l'Allemagne, et pas seulement géographiquement (Strasbourg est à 30 minutes de l'Allemagne). Culturellement aussi, on retrouve des liens. D'ailleurs, les petits Strasbourgeois, dès leur plus jeune âge, apprennent l'allemand à l'école. Iona CAMPFENS et Morgan LEFRANT (6èmeH)

Après bon nombre de séances de Devèze, à Béziers. Le spectacle a répétition (sous pression), le été monté avec des professeurs et spectacle de fin d'année s'est bien des élèves du collège Krafft. Cette année encore, Mme Bialet déroulé. Il a eu lieu à la Cigalière, Retrouvez la bande-annonce anime la chorale (le jeudi midi le soir du 1er juin. sur www.seriblog.net dans sa salle, la M1, idéale pour (http://www.seriblog.net/lactu‐ les répétitions). Une trentaine Le 12 mai 2011, une 1ère bahut/tous‐en‐choeur/) représentation avait eu lieu à la d'élèves participe à l'atelier. Pauline DE ALMEIDA et Gladys PAYEN (6èmeH)


10

VIE SCOLAIRE

Le Sérinews Chaque classe est placée sous la responsabilité

N°8 ­ Juin 2011

UNE FONCTION : PROFESSEUR PRINCIPAL

d'un professeur principal (PP). Il enseigne sa matière et a aussi d'autres missions : assurer les heures de vie de classe, diriger les conseils de classe (ceux de "sa" classe), transmettre les informations aux élèves, gérer les problèmes, rencontrer les parents, assister aux réunions... Entretien avec 3 PP de choc !

Madame QUEMENER (6ème) PP depuis 4 ans

Choisissez-vous le niveau dont vous êtes PP ?

Oui oui.

Pourquoi choisissez-vous d'être PP ?

Parce que c'est intéressant de découvrir les élèves sous d'autres aspects que ceux de la matière (pour moi, les maths), de les voir dans l'ensemble du collège et de leur faire découvrir les lieux en début d'année. Quels sont les avantages et les inconvénients d'être PP ?

Les avantages : on découvre les élèves sous une autre facette. C'est aussi rémunéré puisque c'est un travail supplémentaire. Les inconvénients : ça nous demande de travailler plus. Madame LÉVINE-BOYRIE (5ème) PP depuis 4 ans

Choisissez-vous le niveau dont vous êtes PP ?

En théorie oui.

Pourquoi choisissez-vous d'être PP ?

Parce que j'aime bien la relation que ça instaure avec les élèves (on est plus proche d'eux) et les parents.

Quels sont les avantages et les inconvénients d'être PP ?

Je ne vois que des avantages. On apprend à connaître les élèves sous un autre aspect. Je ne suis pas que professeur de français. Les surveillants, ce sont les seuls adultes du collège que l'on peut tutoyer et appeler par leur prénom (Aurélie, Estelle, Julien, Mathieu, Mourad, Natacha, Pascal, Stéphanie et Yoana). Ce qui ne veut pas dire qu'il faut leur manquer de respect ! Ils sont indispensables au collège. Sans eux, ce serait le bazar !

Les PP se sont engagés pour une année scolaire. Généralement, ce sont eux qui ont choisi d'être professeurs principaux, mais il peut arriver qu'ils aient la surprise de se découvrir PP le jour de la pré­rentrée (le jour qui précéde la rentrée des élèves : la rentrée des profs), comme Mme Berrit lors de sa 1ère rentrée au collège. Madame BERRIT (3ème) PP depuis 10 ans

Choisissez-vous le niveau dont vous êtes PP?

Hormis la 1ère année où ça a été une véritable surprise de découvrir que l'on m'avait confié cette mission, j'ai toujours choisi le niveau dans lequel je voulais être PP. J'ai commencé par être PP de 6ème, puis j'ai été acceptée dans la classe supérieure : je suis passée en 5ème, que j'ai redoublée 3 fois. Puis je suis passée en 4ème, que j'ai redoublée 2 fois. Depuis 4 ans, je suis PP en 3ème. Pourquoi choisissez-vous d'être PP ?

J'aime beaucoup cette fonction parce qu'elle nous permet d'être plus proche des élèves, d'avoir une double casquette, d'être le professeur d'une matière en particulier et d'être également chef d'orchestre de l'équipe pédagogique : on fait le lien entre les professeurs et les élèves.

Quels sont les avantages et les inconvénients d'être PP ?

Les avantages : comme je vous l'ai dit, c'est de mieux connaître les élèves, d'avoir un contact privilégié avec eux, avec leur famille également puisqu'on peut se rencontrer beaucoup plus souvent au cours de l'année. Les inconvénients : souvent malheureusement à notre charge on a tout ce qui est disciplinaire. S'il y a un problème en vie scolaire, on nous sollicite, quand il y a des sanctions lourdes. Élise CUENCA et Valentine PERREAU (6èmeF)

UN MÉTIER : SURVEILLANT

surveillants suivent des études par correspondance. Travailler comme surveillant leur permet de les financer.

En quoi ce métier consiste­t­il ? ­ à surveiller la cour, la cantine et l'étude. ­ à gérer les disputes qui peuvent Combien d'heure font­ils par semaine ? dégénérer. Ils travaillent 38h par semaine. Pendant combien de temps Quel est leur salaire ? travaillent­ils au collège ? Leur contrat dure 1 an et il peut De 1 120 à 1 130 euros par ème Janélie BÂCLE (6 G) mois. Louise PAGÈS (6èmeF) être renouvelé 5 fois. Certains Guilhem ROSER (6èmeF)


Le Sérinews

DANS LA COUR DES GRANDS

SCOLARITÉ

LA SEGPA, "UNE NOUVELLE CHANCE"

Les mois de mai et de juin ont été chargés pour les futurs 6èmes et pour leurs parents : ­ du 17 mai à fin juin, les parents des élèves des 4 villages (Cers, Villeneuve, Sérignan et Portiragnes) ont inscrit leur enfant au collège ­ courant juin, les classes de CM2 ont visité le collège. Les futurs 6èmes ont découvert les lieux par une course d'orientation : on leur a donné une fiche avec un plan du collège et des questions. Leur mission ? Se rendre à l'endroit indiqué par la question pour y gagner une carte­témoin. C'est un très bon moyen de leur faire découvrir le collège. © Adèle ICHANJOU(6èmeF)

Nous aurions pu, comme l'an dernier (voir Sérinews 5) interroger les futurs élèves sur leurs impressions, mais nous préférons cette année vous présenter les écoles des villages dont sont originaires les élèves du collège. Cers Sérignan (2 240 habitants) (6 700 habitants) 2 écoles : ‐ Paul Bert, "l'école du bas", située près de l'église. Elle reçoit les CP, CE1 et CE2, soit 180 élèves. ‐ Jules Ferry, surnommée "l'école du haut". Située sur les hauteurs du village, elle accueille 7 classes du CE2 au CM2 (3 classes de CM2). En tout, 182 élèves y sont scolarisés. Portiragnes (3 160 habitants)

École Le Bouscarou (groupe scolaire = maternelle + élémentaire), situé à proximité des terrains de tennis. 7 classes élémentaires dont 1 classe de CM1‐CM2 et 1 CM2. 251 élèves, dont 166 en primaire.

La SEGPA (Section d'Enseignement Général et Professionnel Adapté), c'est un petit monde très bien intégré au collège. Pour savoir comment les élèves de SEGPA se sentaient au collège, nous sommes allées à la rencontre des 6èmesB et de leur professeur Mme Vidal. Ils ont accepté de se prêter au jeu des questionsréponses ! Avez­vous de meilleures notes qu'en CM2 ? Oui, nous avons de meilleures notes qu'à l'école primaire.

" Pour moi la 6ème SEGPA, c'est comme une nouvelle chance : avant, en CM2, ma moyenne était basse ; maintenant, en SEGPA, elle a augmenté ." (Dylan Loubrieu) Comprenez­vous pourquoi vous êtes en SEGPA ? Oui, et nous préférons être en SEGPA : en 6ème "classique", nous aurions certainement eu de mauvaises notes.

Aurélien Baudant, qui a été scolarisé quelques mois en 6ème "classique" avant d'intégrer la SEGPA : " Je préfère la SEGPA car les profs sont plus compréhensifs et mes notes ont augmenté ". Avez­vous déjà été insultés ? Oui mais rarement. Quand ça nous arrive, on ressent de la rage mais nous essayons de nous contrôler. Il ne nous est jamais arrivé de nous battre pour cela. Vous sentez­vous rejetés par les autres élèves ? Non : on se sent comme Coline DEBLYCK Morgane DEKKICHE les autres.

(5èmeE) (6èmeH) Laurie LOZANO (6èmeH)

Villeneuve-lès-Béziers (3 870 habitants )

École Georges Brassens, à proximité de la salle des fêtes. 10 classes du CP2 au CM2 (2 classes de CM2). 232 élèves Adèle ICHANJOU(6èmeF)

© Mme VIDAL

École Jean Jaurès, à côté de l'école maternelle. 9 classes dont 2 de CM2. 199 élèves

N°8 ­ Juin 2011 11


12

20/20

Le Sérinews

N°8 ­ Juin 2011

STOP À LA VIOLENCE : un bilan encourageant ! Nous vous avons parlé dans le Sérinews 7 de l'intervention des délégués de 3ème auprès des 6èmes, pour les sensibiliser au problème de la violence au collège.

Le jeudi 21 avril a eu lieu une réunion bilan sur ces interventions. En tant que journalistes du Sérinews, nous avons pu y assister. 16 délégués de 3èmes étaient présents pour présenter les retours des 6èmes sur ces ateliers anti­violence.

Une bonne prise de conscience...

Des leçons à tirer pour l'avenir...

Restons optimistes : tout n'est pas perdu !

Les 6èmes remercient les 3èmes d'avoir fait cet atelier. Ils l'ont beaucoup apprécié mais pensent que leur comportement violent ne cessera pas immédiatement, surtout envers les élèves concernés. Cette initiative leur a néanmoins permis de prendre conscience de la gravité des actes violents.

Les délégués de 3èmes qui ont animé les ateliers ont regretté de ne pas avoir montrer plus d'images­choc.

Cependant Mme Deblyck pense qu'en pratiquant cela à long terme les choses évoluent déjà !

Ils se disent aussi qu'ils auraient pu se focaliser davantage sur le ressenti de la victime pour améliorer la prise de conscience des élèves de 6ème !

DÉFOULEZ­ VOUS ! Une bonne idée pour canaliser votre violence : le taekwondo ! Le taekwondo est un art martial venu de la Corée.

Notre avis C'est bien mais l'ambiance est cassée par des rigolades incessantes. Vincent BERNAUD et Nathan JOULLIÉ (5èmeF)

© (6 Ro èm b e i E) n

BE

LT

RA

DA

LZ

ON

Ce projet n'aurait jamais vu le jour sans le soutien de la famille Laché, durement touchée par les conséquences de cette violence qui s'exprime au quotidien, souvent sans raison. Leur fils Thomas en a malheureusement fait les frais : agressé violemment et frappé à coups de couteau lors de la féria de Sérignan à l'été 2010, il est décédé pour rien... Merci à la famille Laché d'avoir surmonté sa douleur pour nous aider à monter ce projet de sensibilisation à la violence. Coline DEBLYCK (5èmeE) Morgane DEKKICHE (6èmeH) Laurie LOZANO (6èmeH)

Sinon, vous pouvez aussi vous dépenser sur les terrains de sport, comme nos jeunes rugbymen qui enchaînent victoire sur victoire. Tous leurs exploits sont à retrouver en photo ou en vidéo sur www.seriblog.net En attendant, voici une photo de l'équipe gagnante lors du Challenge R. Villeneuve le 22 mai. Bravo à tous les sportifs ! © Mme PICARELLI

Le collège propose un atelier taekwondo, le jeudi de 12h30 à 13h30, animé par un intervenant spécialisé. On y apprend la défense mais aussi l'attaque. L'atelier rencontre un tel succès qu'il affiche complet !

Nous avons compris que le projet était surtout de faire changer les mentalités des personnes qui réagissent violemment mais que cela ne se ferait pas immédiatement !

Au nom de Thomas...


Le Sérinews

N°8 ­ Juin 2011 13

Les plus jeunes ne l'ont pas connu ; les plus grands ne l'oublieront pas. Personne n'oublie

Romain Pierre, ce jeune adolescent qui n'aura pas eu le temps de devenir un homme... emporté à 15 ans à peine. Romain avait passé 4 ans au collège et tout le monde l'appréciait. M. Martilotta, son PP de 3ème l'an dernier, a tenu à lui rendre hommage sur le Sériblog. À la demande de la maman de Romain, nous vous faisons partager ici ce petit mot si touchant...

La disparition soudaine de Ces mots me trottent dans la tête Romain Pierre m’a bouleversé. régulièrement depuis qu’il n’est J’étais le professeur principal de plus là. Je voulais juste les Romain en 3ème l’année dernière. partager avec vous. J’ai vu ce bonhomme aux « Je voulais simplement te dire yeux clairs et au large Que ton visage et ton sourire sourire s’épanouir chaque Resteront près de moi sur mon chemin jour un peu plus parce qu’il Te dire que c’était pour de vrai avait trouvé sa voie. Tout ce qu’on s’est dit, tout ce qu’on a fait Romain avait choisi de Que c’était pas pour de faux, que c’était bien. devenir boulanger. Il était Faut surtout jamais regretter un jeune apprenti dévoué. Même si ça fait mal, c’est gagné Je voulais lui rendre Tous ces moments, tous ces mêmes matins hommage à ma façon. Je vais pas te dire que faut pas pleurer Je voudrais aussi témoigner Y a vraiment pas de quoi s’en priver toute mon amitié et ma Et tout ce qu’on n’a pas loupé, le valait bien tendresse à sa maman, son Peut‐être que l’on se retrouvera papa et sa soeur Morgane. Peut‐être que peut‐être pas Les mots qui suivent sont les paroles d’une chanson de Jean­Jacques Goldman, "Confidentiel".

Stéphane Martilotta

© 3C

Le 24 avril, les 3èmesC ont participé à la cérémonie organisée par la ville de Sérignan en mémoire de tous les déportés de l’Hérault et de France pendant la 2nde Guerre mondiale. Ils ont fait revivre la mémoire de la Eux non plus, personne ne famille Pinkas, et à travers elle, celle les oublie : la famille des autres familles déportées. Pinkas, dont nous vous Moment très émouvant... avons raconté l'histoire dans le Sérinews 7. Durant toute l'année, les 3èmes ont mené un projet touchant pour qu'on ne les oublie pas. Nous vous avons régulièrement parlé de leurs actions sur Les filles ont prêté leur voix à www.seriblog.net. Thérèse ; les garçons apportaient des Voici un petit aperçu précisions historiques. Pendant que des élèves lisaient ce texte, rapide pour ceux qui d’autres montraient des photos de la famille Pinkas ainsi que celles n'auraient pas tout suivi... d’autres enfants déportés.

LE CFA de Sète rend hommage à Romain...

Romain était apprenti boulanger‐pâtissier. Au CFA de Sète où il suivait sa formation, tout le monde l'appréciait. Pour lui rendre hommage, le directeur du CFA de Sète a émis l'idée de bâptiser une nouvelle salle de son nom : " Le Fournil Romain Pierre ". Quelle belle idée... Mme LÉVINE­BOYRIE © DLB

UN PETIT MOT POUR LA FAMILLE PINKAS ET POUR "LES OUBLIÉS"

Mais sache qu’ici bas, je suis là Ça restera comme une lumière Qui me tiendra chaud dans mes hivers Un petit feu de toi qui s’éteint pas. »

© Famille PIERRE

UN PETIT MOT POUR ROMAIN

ÉMOTION

C’est à la classe de 3èmeC que l’on doit ce nom, c’est à la classe de 4èmeB (SEGPA) que l’on doit les plaques qui ont été dévoilées le jeudi 9 juin, lors du baptême de cette salle.

Nous vous avons parlé dans le Sérinews 7 de la salle polyvalente, inaugurée le 27 janvier. Seul problème : depuis cette date, elle n’avait pas de nom. Les 3èmesC se sont penchés sur la question et ont proposé plusieurs noms, dont celui qui a été retenu… Ce nom, c’est « Les Oubliés »… pour qu’on n'oublie pas les victimes du nazisme, dont la famille Pinkas. Mme LÉVINE­BOYRIE


14

Le Sérinews

SKETCHUP : les miracles de la modélisation 3D

MULTIMÉDIAS

N°8 ­ Juin 2011

SketchUp est un logiciel de construction en 3 dimensions qui est installé sur la plupart des ordinateurs du collège. C'est un logiciel gratuit, qui peut facilement être installé et mis à jour depuis internet. Pour le télécharger, cherchez­le sur un moteur de recherche sous son vrai nom : « Google SketchUp ». Sketchup est au programme de technologie au collège. Il sert par exemple à réaliser des constructions pour bâtir une maison réelle et voir si l'on s'est trompés ou non. Non seulement SketchUp permet de réaliser ses propres plans, mais il propose aussi de télécharger gratuitement des modèles 3D d'avions, de voitures, de meubles et même de personnalités célèbres ! Ce logiciel est très utile dans de nombreuses activités (architecture, conception industrielle...).

La vie en 3D

3D pour 3 dimensions : largeur + hauteur + profondeur

Contrairement à la 2D (largeur + hauteur), la 3D donne une impression de relief. C'est pour cela que la 3D est aussi appréciée au cinéma ou à la télévision : grâce à elle, on a l'impression d'être DANS l'image. Vincent BERNAUD, Emmanuel EYCHENNE, Maxime GAUDRY et Nathan JOULLIÉ (5èmeF)

WINDOWS MOVIE MAKER : la joie de valoriser ses souvenirs

Pendant les pauses méridiennes le mardi, M. Bellil propose un atelier sur WMM (les initiales de Windows Movie Maker).

M. Bellil apprend aux élèves inscrits à maîtriser ce logiciel. C'est un logiciel qui consiste à créer des diaporamas aisément à partir de photos, vidéos et musiques. On peut également ajouter des sous­titres, génériques et une légende sur les images. Pourquoi animer cet atelier? Pour permettre aux élèves de créer des montages vidéos, photos et des diaporamas. Connaisisez-vous ce logiciel avant ?

Oui.

L'utilisez-vous aussi personnellement et pour le travail ? Pour le travail non. Personnellement oui, pour mes souvenirs de vacances.

Il peut être installé sur votre ordinateur vite et gratuitement. On peut le télécharger sur www.clubic.com. Nous sommes allées poser quelques questions à M. Bellil (encadré à gauche). Clémence COLIN et Corie FERRANDO (5èmeA)

Et oui, nos élèves sont très doués avec les ordinateurs. Mais n'oublions pas qu'eux, contrairement aux adultes, sont quasiment nés avec un clavier sous la main. Ils n'auront aucun problème pour obtenir le B2I (le Brevet Informatique et Internet), qui fait désormais partie du socle commun de compétences et de connaissances. Mais il faut reconnaître qu'ils utilisent les ordinateurs avant tout pour s'amuser, comme l'illustre le sondage de la page suivante. Mme LÉVINE­BOYRIE


SONDAGE

Le Sérinews

SONDAGE : Internet & Vous NON 20 %

Nous nous en doutions ; nous en avons désormais la confirmation : vous êtes "accros" à internet.

Merci aux 200 personnes qui ont pris le temps de participer à notre grand sondage sur internet proposé sur... internet (www.seriblog.net).

NON 32 %

Tu

As­tu un compte MSN ?

OUI 68 %

Internet, c'est pratique : Nous les jeunes, on utilise internet pour faire des recherches en géographie, en histoire, en français... Les adultes, eux, l'utilisent pour Sur beaucoup de sites les smileys montrent nos émotions (bonnes ou mauvaises). :‐) content :‐( pas content, triste :‐'( en pleurs :‐') pleurer de rire :‐O bouche bée, étonné :‐S bizarre ^^ sourire :‐D très content XD mort de rire :‐P tire la langue :‐| pas de commentaire <3 : ♥

r

Quelques fois / mois 7%

Plusieurs fois / semaine 31 %

As­tu un compte Facebook ?

De nos jours on utilise beaucoup internet. « On », ce sont les jeunes... et les moins jeunes ! La plupart des jeunes d'aujourd'hui a commencé à utiliser un ordinateur avant même de savoir lire. Certains même ne vivraient pas sans être connectés. Internet, c'est l'avenir ! Petit tour d'horizon des avantages (et malheureusement des inconvénients) d'internet.

Quelques exemples de smileys :

Tous les jours 62 %

et. ..

asses sur tu p int er <5 n min.

Entre 5 3 et 30 min. % 15 %

Entre 30 min. et 1h 25 %

Plus d'une heure 57 %

Internet, c'est "prenant" :

chercher un emploi, un logement... On peut trouver plein de choses sur internet : des outils de traduction, des cartes, des sites d'information, des sites d'exercices en ligne... Internet, c'est « fun » : Internet pour travailler, c'est bien. Internet pour s'amuser, c'est mieux ! Sur internet, on peut envoyer et recevoir des mails, écouter de la musique, regarder des vidéos (Youtube, Deezer...), communiquer sur les réseaux sociaux, écouter de la musique, jouer, se détendre, lire ou tenir des blogs, dont le Sériblog (www.seriblog.net). On utilise aussi souvent des abréviations, p o u r ga gn e r d u t e m p s .

r, jou

.. .

As­tu une adresse mail ?

OUI 80 %

sur intern

et

OUI 84 %

va s

Pa

NON 16 %

N°8 ­ Juin 2011 15

1ère chose que font beaucoup de jeunes en rentrant de l'école (avant même de goûter parfois) : aller sur internet. En ce qui me concerne, je fais d'abord mes devoirs et seulement après je vais sur l'ordinateur : je vais sur des jeux, réseaux sociaux. Internet c'est bien, mais... : Internet, tout le monde trouve ça génial. Mais on ne réalise pas toujours le danger : menaces, harcèlement, rencontre qui finit mal... C'est comme dans la vraie vie : on ne peut pas faire confiance à tout le monde. Alors faites attention !

Réseaux sociaux : mode d'emploi

Pour aller sur un réseau social, il faut d'abord s'inscrire. Pour se connecter : il faut entrer son identifiant et son mot de passe. Sur un réseau social, on peut • avoir un pseudo, une image de profil • envoyer des messages privés • poster des photos, des commentaires • discuter et jouer • retrouver ses anciens amis, ses anciens professeurs, sa famille... • converser avec une webcam et un micro (surtout sur MSN).

SLT : salut CC : coucou LOL : laughing out loud (rire à gorge déployée) MDR : mort de rire TKT : t'inquiète (ne t'inquiète pas) JTM : je t'aime JTD : je t'adore PKT : plus que tout BG : beau gosse PTDR : pété de rire PK : pourquoi ? TFK : tu fais quoi ? Océane

DELMAS (6èmeH) et Guilhem ROSER (6èmeF)


16

REPORTAGE

Le Sérinews

16ÈME FESTIVAL DE LA BD À SÉRIGNAN : Ça a bullé !

Les élèves de 5ème inscrits à l'option arts plastiques participent au grand concours de BD à Sérignan comme chaque année !

Et un concours, ça ne s'improvise pas ! Pour nous préparer, nous avons pu bénéficier des précieux conseils des dames de la médiathèque qui nous ont accueillis. Et croyez­moi, elles en connaissent un sacré rayon ! Nous nous sommes installés devant un diaporama complété et expliqué par nos dames de médiathèque ainsi que Mme Hodé et parfois même Natacha et les élèves ! Nous avons appris les erreurs à ne pas faire, les termes employés dans ce domaine (voir encadré).

Nous avons eu aussi la chance d'avoir à nos côtés un dessinateur de BD professionnel qui nous a apporté une aide précieuse en complétant nos connaissances ! Nous sommes ainsi bien préparés pour participer au concours, dont le thème cette année est "Besoins d'Ailleurs".

N°8 ­ Juin 2011 • une planche : c'est le nom que porte une page entière de B.D., composée de plusieurs bandes.

LE

VOCABULAIRE DE LA BD

• une bande, qui donne son nom à la bande dessinée : (aussi appelée un “strip”) : ce sont les images alignées horizontalement sur la largeur d'une page. • une vignette : (aussi appelée une case) : c'est une image d’une bande dessinée délimitée par un cadre.

• une bulle : (aussi appelée un phylactère) : comme son nom l'indique, c'est une bulle qui reproduit les paroles ou les pensées d'un Notre mission : 9 cases pour personnage. La taille des caractères donne mettre en scène notre héros, des indications sur le ton des personnages : qui doit partir pour une des tout petits caractères indiquent un chuchotement, raison précise, rencontrer de TRÈS GROS CARACTÈRES un cri. des éléments. • un appendice : c'est la flèche (pour les Pour répondre à des paroles) ou les gros ronds (pour les pensées) questions telles que "Part­il qui relie le personnage à la bulle. pour toujours ?" ou "Quelles sont ses aventures ?", nous • un cartouche : c'est l'encadré rectangulaire qui contient les commentaires du narrateur, devons utiliser des gros généralement au passé simple ou à l'imparfait plans, différents points de et à la 3ème personne du singulier. vue...

© Robin BELTRAN­ DALZON (6èmeE)

Tous les ans, sur la promenade de Sérignan, se déroule un festival de la BD. Cette année, il a eu lieu le week-end du 11 et 12 juin.

Coline DEBLYCK (5èmeE)

Séance de dédicace par Béhem, auteur de la série "Gaspard de Besse"

Pauline DE ALMEIDA et Gladys PAYEN (6èmeH)


JEUX

Le Sérinews

GRAND JEU­CONCOURS : Qui est qui ?

N°8 ­ Juin 2011 17

Vous avez été très nombreux à participer à la 1ère édition de notre grand jeu concours sur www.seriblog.net : 72 participations, pour un

seul gagnant (Anthony Antoine, de 5èmeF). Voici maintenant, en exclusivité rien que pour vous, la 2ème édition. Vous connaissez le principe, maintenant, non ? 6 photos de profs quand ils étaient jeunes. À vous de les identifier. Comment jouer ? Comme la dernière fois : sur www.seriblog.net, où vous pourrez voir les photos en couleurs et en format plus grand, découvrir quelques indices et participer au grand jeu-concours ! Bonne chance à tous. Identifiant : folle Mot de passe : jeunesse

1

3

2

4

6

5

REMUE­MÉNINGES

Clémence COLIN et Corie FERRANDO(5èmeA)

AFRIQUE DU SUD ALBANIE ALLEMAGNE

ARMÉNIE BELGIQUE BIRMANIE

BURKINA FASO CHINE DANEMARK FINLANDE GRÈCE INDE IRAK IRAN LAOS LITUANIE LUXEMBOURG MAROC MEXIQUE NAMIBIE QATAR RUSSIE SWAZILAND TURQUIE

Solution VACANCES

Mot mystère : _ _ _ _ _ _ _

ABEILLE AIGLE ALLIGATOR CANARD CHACAL FOUINE GERBILLE HIPPOPOTAME KOALA LOIR LYNX MARMOTTE OUTARDE PANDA RENARD WALLABY YACK

Mot mystère : ________

Solution ANIMAUX


18

RECETTES

Le Sérinews

L'EAU À LA BOUCHE

Mozzarella marinée au sésame et concombre

Brochettes de volaille,

N°8 ­ Juin 2011 Tiramisu aux framboises

ratatouille

Nombre de pers. : 4 Difficulté : facile Préparation : 25 min Ingrédients • 2 c. à s. de graines de sésame • 300 gr de mozzarella • 3 grosse tomates • 2 c. à s. de jus de citron • 3 c. à s. de sauce soja

• 1 pincée de cassonade • 1 c. à s. d’huile de sésame • 1 c. à s. d’huile d’arachide • gingembre frais ou en poudre • 1/2 botte de coriandre • poivre

Préparation

­ Faire griller les graines de sésame dans une poêle anti­ adhésive à feu moyen. Réserver et laisser tiédir. ­ Égoutter la mozzarella, éponger et couper en tranches d’environ ½ cm. ­ Laver les concombres, les tomates et les couper en fines tranches sans les peler. Marinade :

­ Mélanger le jus de citron, la sauce soja, le sucre, le poivre, l’huile de sésame, l’huile d’arachide et le gingembre pelé et finement râpé. ­ Étaler un peu de marinade sur 4 assiettes. ­ Dresser les tranches de mozzarella, de tomates et de concombre en alternant. ­ Arroser avec le reste de marinade et parsemer de sésame. ­ Décorer avec des feuilles de coriandre.

Nombre de pers. : 4 Difficulté : facile Préparation et cuisson : 1h45 Ingrédients

• • • • • •

700 gr de dinde huile d'olive 2 oignons 4champignons 3 poivrons jus de citron

• • • • • • •

sel, poivre romarin et thym persil 2 gousses d'ail 3 courgettes 6 tomates 2 ou 3 aubergines

Préparation

­ Couper la dinde en cubes, préparer la

Nombre de pers. : 4 Difficulté : facile Préparation : 40 min Réfrigération : 6 à 8 h Ingrédients • 200 gr de framboises • prunes • brugnons • fruits de saison • 10 biscuits à la cuillère

Préparation

marinade (huile d'olive, jus de citron, thym, romarin, épices suivants le goût) ­ Faire mariner la dinde plusieurs heures. ­ Couper les champignons en deux. ­ Préparer les oignons et un poivron en cubes pour les brochettes.

Préparation de la ratatouille : ­ Laver, préparer et couper tous les légumes en cubes ou en lanières. ­ Dans une poêle, faire chauffer 3 cuillers à soupe d’huile d’olive et y faire revenir l’oignon blanc émincé. Ajouter les poivrons et les cuire. ­ Cuire tous les légumes séparément dans une poêle dans 3 cuillers d'huile d'olive. ­ Une fois que les légumes ont été saisis à la poêle, les transvaser au fur et à mesure dans une cocotte, en ajoutant les tomates à la fin. ­ Assaisonner (sel, poivre, herbes et ail écrasé). Cuire à feu doux pendant au moins 45 minutes. ­ Confectionner les brochettes, les griller à la plancha. ­ Servir avec une sauce à base de fond de veau.

Conseil : servir avec une glace au

Conseil : servir avec un riz pilaf, décorer

gaspacho.

avec une branche de romarin.

• 250 gr de mascarpone • 200 gr de sucre • 3 oeufs • vanille • un peu de cacao pour la présentation

­ Blanchir les jaunes et 100 gr de sucre. Monter les blancs en neige avec le reste du sucre. Incorporer le mascarpone et la vanille aux jaunes puis ajouter délicatement les blancs. ­ Laisser tremper les biscuits à la cuillère dans le sirop pendant quelques minutes. ­ Une fois qu’ils sont imbibés, en disposer la moitié au fond du plat ou de la coupe à glace. ­ Recouvrir les biscuits avec de la crème au mascarpone, des framboises et des fruits de saison. ­ Ajouter des biscuits. ­ Napper avec de la crème au mascarpone. ­ Mettre au réfrigérateur pendant plusieurs heures. Conseil : Décorer avec quelques framboises et un peu de cacao avant de servir.

Recettes proposées par les élèves de l'atelier cuisine... qui vous souhaitent un bon appétit !


Serinews 8