Page 1

Novembre 2008 - n°8 - www.ville-serignan.fr - mairie@ville-serignan.fr - Tél. : 04 67 32 60 90

Dès le 9 novembre

Téléthon

Dimanche 9 nov.

Marché paysan

Le projet éducatif global, de la crèche au... lycée Marc Bloch ! p. 2-5

Mercredi 13 nov.

Conférence sur l’énergie solaire

Les 28 et 29 nov.

Le Conseil Municipal face à l’impôt Agglo

Inauguration de la Maison de l’Environnement et du Tourisme page 7

p. 8 - 11

Reportages : revivez dix moments forts p. 18 - 22

Collecte de la Banque Alimentaire

Samedi 29 novembre Saison de printemps de La Cigalière

La culture pour tous p. 12 - 15


Événement

Le projet éducatif global, de la crèche au... lycée Mardi 23 septembre, la municipalité a invité les enseignants et les représentants des parents d’élèves à une réunion exceptionnelle d’information pour présenter son projet éducatif global, de la crèche au collège. La philosophie de la nouvelle municipalité peut être résumée par deux citations d’élus, extraites de cette réunion : « Nous voulons offrir aux enfants, aux parents et aux enseignants les conditions optimales d’apprentissage, d’encadrement, d’épanouissement et de travail ». Jacques Dupin,

1er adjoint au maire. « Notre objectif est d’offrir des actions en réseau pour la continuité de l’action éducative entre le multi-accueil, le préscolaire, l’école maternelle, le périscolaire et l’extrascolaire. Des liaisons efficaces et cohérentes entre les services et les professionnels différents, dans le respect des compétences de chacun. Cette vision des choses permet d’instaurer une véritable cohésion et un réel esprit d’équipe ». Florence Hérail, adjointe au maire déléguée à l’Enfance et à la Jeunesse.

Le staff municipal. De gauche à droite : Agnès Rigoreau, agent qualifiée d’animation territoriale au service EJES, Stéphane Rentet, directeur du service EJES, Stéphane Duplan, Directeur général des services, Florence Hérail, adjointe au maire déléguée à l’Enfance et à la Jeunesse, Frédéric Lacas, maire, Jacques Dupin, 1er adjoint au maire, Maria Martinez, conseillère municipale déléguée à la Culture, Hélène Audiffren, directrice du musée, Cécile Duplan, coordinatrice de la médiathèque S. Beckett, Jean-Pierre Decaudin, directeur de la Cigalière.

Le collège

Le Multi Accueil Les Glob’Trotteurs

Visite des vignes pendant la semaine du goût.

La climatisation a été installée durant l’été. Les missions du multi accueil les Glob’Trotteurs (ex-crèche) ont été réévaluées et un projet de structure a été élaboré. La commission d’admission de la crèche fonctionne depuis le mois d’avril et traite 2

en toute transparence l’ensemble des dossiers. Une brochure d’information, la première du genre, vient d’être imprimée et sera diffusée aux parents qui en feront la demande (elle est également disponible sur les sites de la ville).

Une réflexion commune sera menée au sein des futurs commission extramunicipale d’éducation et comité consultatif, pour trouver des solutions au désengagement de l’État dans l’accueil des enfants de 2 ans à l’école maternelle.

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

• Le maire a débloqué en juin le contentieux entre la commune et le Conseil Général. Le 2 septembre dernier, André Vézinhet, président du Conseil Général, a annoncé un investissement de 900 000 euros pour rénover le gymnase et construire de nouvelles salles de sport. • De son côté, le Conseil Municipal a voté en juin une subvention de 3 000 e en faveur du Foyer Social Éducatif, afin de participer au financement des fournitures scolaires offertes aux élèves sérignanais à la rentrée scolaire. • Signature de la convention de partenariat entre le collège, la ville et le RCPO pour le développement de la section sportive rugby au collège.


Événement

Les écoles primaires (élémentaires et maternelle) En quelques mois, de nouvelles actions ont été mises en place et ont transformé le quotidien des élèves : - instauration de la gratuité pour la garderie et l’étude. - mise en place depuis la rentrée de l’accueil de loisirs adaptés à l’école (A.L.A.E.) et au restaurant scolaire : 16 agents municipaux encadrent le temps de midi, les garderies du matin et du soir, en proposant des activités ludiques et/ou éducatives aux enfants. La C.A.F. vient de délivrer un label qualité à cette nouvelle action municipale. - développement des actions de partenariat avec l’Education nationale : accueil de conférences pédagogiques et de fêtes (ex. : Las Encontradas, le 12 juin 2008). - une plus grande synergie entre les équipements culturels de la Ville et les éco-

les. Ainsi, le Musée a réduit ses horaires d’ouverture au public afin de recevoir un plus grand nombre de classes en matinée. La Médiathèque vient d’élaborer son premier programme trimestriel d’animations, dont de nombreux événements s’adressent aux enfants. - un effort supplémentaire sur les classes de découverte, avec la prise en charge d’une classe transplantée pour la C.L.I.S., soit un budget de 20 000 e en 2009 (à comparer aux 14 683 e en 2007). - une dotation spéciale de 1 500 e en crédits de fonctionnement pour l’achat de dictionnaires adaptés aux classes de CM2. - une dotation spéciale en crédits d’investissement à hauteur de 500 e par école. - un montant total de fournitures de 36 000 e pour les écoles primaires.

- une nouvelle salle informatique plus spacieuse pour l’école Jules Ferry (5 000 e). - reconduction des intervenants en anglais et en musique (21 500 e). De nouvelles pistes de réflexion devraient aboutir dans les prochains mois : - instauration d’un quotient familial pour le restaurant scolaire. - la construction d’un centre de loisirs digne de ce nom. - la réalisation d’un plateau sportif à l’école Jules Ferry. - l’accueil de congrès et de rencontres diverses (notamment les événements de l’Office Central de la Coopération à l’École). Infos au service municipal EJES, centre administratif, ouvert du lundi au vendredi, 8 h - 12 h. Tél. : 04 67 32 84 93.

La précision de l’élue : Florence Hérail, adjointe au maire déléguée à l’Enfance et à la Jeunesse

Donner aux enfants tous les outils de leur épanouissement « Il y a dans notre enfance un moment où la porte s’ouvre et laisse entrer l’avenir » écrivait Graham Greene. Je suis persuadée que l’un des rôles essentiels des élus et du service public est de permettre l’ouverture de cette porte en donnant aux enfants tous les outils d’épanouissement.

Vivre Ensemble

Parce que l’avenir de notre société repose en partie sur le renouvellement et l’équilibre des générations, le choix et la mise en œuvre d’une politique de la petite enfance doivent être prioritaires dans une ville. Nous, élus, apportons une expertise éducative et sociale qui prend tout son sens par la manière dont nous nous engageons. Ainsi, les besoins des familles et la problématique en matière de garde éducative des jeunes enfants nous concernent pleinement. Les connaissances sur le développement du jeune enfant ont considérablement évolué

au cours des vingt dernières années. Notre Projet Éducatif Global doit favoriser l’acquisition des savoirs de base. Pour répondre à cet enjeu, nous devons offrir le maximum d’atouts à chaque enfant dès la petite enfance pour lui assurer les moyens de son émancipation et de son implication citoyenne : « Vivre Ensemble ».

Un Projet Pédagogique Validé par Plusieurs Partenaires Les parents et la famille ont un rôle fondamental et sont les premiers éducateurs de leurs enfants, pour transmettre les valeurs. L’enfant a besoin de s’inscrire dans l’histoire de sa famille, de ses racines. Les structures du Service Enfance Jeunesse de la ville de Sérignan, ont pour but de diversifier et de compléter au mieux l’offre éducative sans se substituer à la mission que les parents et les enseignants doivent assurer. Ces structures s’appuient

sur un projet pédagogique construit par des professionnels, préparé et validé avec les partenaires (CAF ; PMI ; MSA ; DRDJS) dans leur champ de compétences respectif, qui sera de plus en plus adapté et développé.

La Continuité de la Chaîne Educative La qualité de l’accueil, a des répercussions directes sur le bien être et le développement des enfants accueillis, c’est une évidence. Il a également de fortes incidences sur la vie de la famille. Notre objectif est de créer une continuité entre les différents maillons de la chaîne éducative en parfaite collaboration et partenariat avec l’ensemble des équipes professionnelles (multi-accueil ; le préscolaire ; l’école maternelle ; le périscolaire ; l’école élémentaire ; le collège ; l’extrascolaire ; le milieu associatif ; sportif et festif… ainsi que les établissements culturels). L’équipe municipale rend prio-

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

ritaire ces actions en faveur de l’enfant et restera à l’écoute de toutes les suggestions, de toutes les idées avec le seul souci du bien-être de l’enfant et la préoccupation constante de l’accomplissement du service public sans exclusive, sans parti pris pour un avenir serein que nous devons à nos jeunes. Bien sûr, tout est perfectible et susceptible d’être optimisé, et la ville de Sérignan chaque année tirera des enseignements qui lui permettront d’améliorer le dispositif. C’est l’objectif poursuivi par toute une équipe soudée, déterminée et au service de tous. Florence Hérail, adjointe au maire déléguée à l’Enfance et à la Jeunesse

3


Événement

Le restaurant scolaire devient petit à petit un lieu d’éducation à la santé

La première des préoccupations de la nouvelle municipalité a consisté à mettre les enfants dans de bonnes conditions pour manger.

16 Employés Communaux Au Service Des Enfants

Grâce à la création de l’ALAE à la rentrée 2008, le personnel municipal est passé de 8 à 16 employés dans les deux restaurants scolaires. Dans chaque salle, certains adultes préparent les plats

et les servent, pendant que d’autres mangent à table avec les enfants. Et petit détail qui a son importance : le personnel qui prépare les plats en cuisine est désormais habillé avec une blouse et des gants. Pour être encore plus professionnels, les 16 employés communaux vont bientôt visiter la cuisine centrale de l’Occitane de Restauration afin d’y découvrir comment sont fabriquées les différentes recettes. Ils seront également formés aux nouvelles

règles d’hygiène et de préparation des repas.

Des Loisirs Sportifs ou éducatifs

Plus d’adultes signifie plus de sécurité, moins de chahut et donc beaucoup moins de bruit. Les enfants peuvent s’intéresser à ce qu’il y a dans leur assiette tout en papotant entre copains, presque comme à la maison. Ce nouvel accompagnement de midi continue ensuite après le repas avec la mise en place de nombreux loisirs, qui peuvent être sportifs ou ludiques : ballon aux prisonniers, foot, badminton, élastiques, cordes à sauter, éperviers, etc...

Bientôt des Journées Portes Ouvertes Mais, il faut maintenant aller plus loin pour sensibiliser

4

enfants et parents à la qualité des repas. « Nous allons organiser des journées portes ouvertes pour que les parents découvrent la réalité du restaurant scolaire », indique Florence Hérail, adjointe déléguée à l’Enfance et à la Jeunesse. Et dès maintenant, les parents peuvent se procurer au service municipal EJES (situé au centre administratif) et sur le blog municipal un document présentant les menus de midi du mois et les propositions de la diététicienne pour les menus du soir, afin d’équilibrer les apports alimentaires sur le long terme ». Contact. Service municipal Enfance Jeunesse Éducation Sports, place des Anciens Combattants (centre administratif ). Ouvert du lundi au vendredi, de 8 h à 12 h. Tél. : 04 67 32 84 93. Mél : ejes@orange.fr

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008


Événement

La Région vote l’installation du futur lycée Marc Bloch à Sérignan Le mardi 21 octobre 2008 devient une date historique pour Sérignan : le Conseil Régional a voté l’installation du lycée Marc Bloch sur la commune. Cette décision vient conclure un travail de fond mené par l’équipe municipale depuis son installation. En effet, l’une des premières actions des élus a été de rencontrer tous les partenaires potentiels de la Ville (État, Conseil Général, Région...) afin de nouer de nouveaux liens basés sur l’estime réciproque et la confiance. Dès la première réunion le 20 mai à Montpellier, Georges Frêche, le président de Région, a fait part aux élus sérignanais du souhait du Conseil Régional de soutenir leurs nouvelles initiatives. Ainsi, une concertation sur le devenir du Musée d’art contemporain a été rapidement lancée et est actuellement en phase de finalisation.

Le 10 septembre, la Région a reçu à nouveau la municipalité pour avancer le dossier du Musée et la question du 5e lycée biterrois a été alors abordée, compte tenu des difficultés rencontrées sur le site de Bayssan. Suite à cet entretien, la ville a fait officiellement acte de candidature. Les services administratifs ont monté un dossier très documenté, mettant en avant les atouts de la commune : un magnifique emplacement sur un site de 22 hectares (La Jasse Neuve) à côté d’un futur parc naturel (oliviers, essences méditerranéennes, parcours sportif ), une accessibilité certaine, une situation au coeur d’un bassin démographique de 50 000 habitants. Les nouvelles orientations apportées au Musée d’art contemporain (possibilité de créer une section artistique au lycée) et la politique municipale en faveur de l’envi-

Le 26 septembre, le maire présente le dossier technique aux services de la Région, en mairie de Sérignan.

ronnement ont joué un rôle important pour convaincre les techniciens et les élus. Une visite des services de la Région en mairie et sur le site retenu ( Jasse Neuve) a permis de confirmer la faisabilité du projet, le 26 septembre dernier. Dans les trois prochaines années, la Région investira 50 millions d’euros dans la construction de ce lycée

Très Haute Qualité Environnementale, qui sera une référence en matière de développement durable. Il s’agit du plus gros investissement jamais effectué par la Région sur le Biterrois. 1 500 lycéens et 150 professeurs devraient effectuer leur première rentrée sérignanaise en septembre 2011 ou 2012, désengorgeant au passage le lycée Jean Moulin de Béziers.

Le 26/09, visite des services municipaux et de la région sur le site de la Jasse Neuve. À droite, la manchette en Une de Midi Libre, le 22 octobre 2008.

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

5


Actualité municipale

La réglementation des clôtures En raison de nombreuses infractions en matière de clôtures, il est bon de rappeler certaines règles. En effet, tout projet de clôture doit faire l’objet d’une déclaration préalable en mairie et respecter la réglementation qui diffère suivant les zones. 1. Pour les lotissements de moins de 10 ans, les caractéristiques sont mentionnées dans le règlement. À titre d’exemple, le lotissement les Terrasses de la Méditerranée : • voies principales et secondaires : mur plein maçonné d’une hauteur obligatoire de 1,70 m doublé d’une haie vive • limite des lots : mur plein maçonné ou grillage doublé par une haie vive, le tout d’une hauteur maximale de 2,00 m • voie secondaire : mur plein maçonné d’une hauteur maximale de 1,70 m, doublé d’une haie vive. 2. Zone inondable rouge : mur de soubassement d’une hauteur inférieure ou égale à 0,20 m surmonté de 3 fils ou d’un grillage à mailles larges. 3. Zone inondable bleue : clôture légère (3 fils ou grillagées) sans mur de soutènement. 4. Pour les zones non inondables, les clôtures doivent être composées soit d’un mur plein de 2 m de haut, soit d’un mur-bahut d’un m. surmonté d’un élément de 0,40 m de haut d’aspect plus léger : lisses en bois, treillage, claustras de béton Il est également obligatoire d’harmoniser l’aspect du mur avec la façade de la maison, ne serait-ce que dans un souci d’esthétique et du respect de voisinage. Infos au 04 67 32 60 90.

Newsletter municipale Recevez par mél les communiqués de presse de la ville, l’agenda et les invitations aux événements locaux en vous abonnant à la newsletter municipale. C’est simple et gratuit. Envoyez un mél à info@ville-serignan.fr, en notant en titre : « Je m’inscris à la newsletter ».

Portage de livres à domicile La Médiathèque Samuel Beckett et le CCAS viennent de créer un service de portage de livres à domicile réservé aux personnes à mobilité réduite. Cette prestation permet de bénéficier du prêt de documents gratuitement (durant trois semaines) et ceci, sans se déplacer. Infos auprès de la Médiathèque au 04 67 39 57 50.

Permanence OPAH et ADIL Pour toute opération d’amélioration de l’habitat, n’hésitez pas à vous renseigner sur les aides possibles auprès de l’OPAH et de l’ADIL. Voici les prochaines permanences : • OPAH : mercredi 12 no-

Collecte de la Banque Alimentaire Les 28 et 29 novembre, la Banque Alimentaire collecte les aliments non périssables qui seront redistribués aux personnes et familles en difficulté tout au long de l’année. Les points de collecte : les écoles et les hypermarchés (Hyper U). Tél. : 04 7 32 64 08 et www.banquealimentaire.org

Venez découvrir la culture et la langue occitanes

Venètz descobrir o tornar descobrir la cultura e la lenga occitanas Pour la première fois à Sérignan, le C.F.P.O. (Centre de Formacion Professionala Occitan) de Béziers organise des cours d’occitan (setmaniers) ouverts à tous, le lundi de 18 h à 19 h 30 à l’école Paul Bert, à partir du 6 octobre. Ces cours permettront aux débutants d’apprendre à lire et à écrire l’occitan. Les personnes qui connaissent déjà la langue pourront discuter et échanger en occitan. Et chacun découvrira différents aspects de la culture et de la langue occitane, sous la direction de Mme Anne-Ma-

Une opposition responsable

6

rie Bonneville, formatrice du « Programa Parlar» du CFPO. Cours organisés avec le soutien de la Ville de Sérignan et l’association Ocdiovisuel. Renseignements et inscriptions au 04 67 28 75 36. Parlatz pas la lenga mas volètz : Aprene l’occitan ? Aprene de legir e d’escriure ? Sègre l’escolaritat del vostre enfant ? Parlatz ja la lenga e voletz : Discutir e escambiar en occitan ? Volètz partejar vostra lenga mairala o descobrir mai de traches de la vostra cultura. Venètz aprene de parlar, legir e escriure en occitan

Hommage aux Harkis

La tribune des élus de la minorité Plusieurs dossiers importants concernent l’avenir de Sérignan, dans la Communauté d’ Agglomération Béziers - Méditerranée. Pour incarner une opposition responsable, les élus minoritaires préfèrent connaître précisément les éléments de ces dossiers avant de se positionner. Nous décidons donc d’attendre le prochain bulletin municipal pour nous exprimer dans une tribune libre et d’éviter les dé-

vembre de 8 h 30 à 10 h, à l’Hôtel de Ville de Sérignan. • ADIL : le 7 novembre à la maison de cœur de ville de Béziers (place du Coq d’Inde), les 3 octobre et 7 novembre, de 14 h à 17 h.

clarations péremptoires. Pour la Liste Tous Ensemble pour Sérignan Jacques Brenac Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

Ce jeudi 25 septembre, il y avait peu de monde au monument aux morts pour rendre hommage aux Harkis et aux membres des formations supplétives. Dans leurs discours respectifs, Jacques Dupin et Raymond Dalmau ont retracé le calvaire vécu par les Harkis quittant l’Algérie Française et arrivant en métropole. Cette journée d’hommage national, véritable outil pédagogique, rappelle que l’État français a une dette envers les Harkis.


Actualité municipale

Du nouveau pour le musée

Le Conseil Municipal du 22 octobre a autorisé le Maire à engager les négociations, effectuer les formalités administratives nécessaires et signer tous les documents permettant de transférer la gestion du musée au Conseil Régional.

Bd Voltaire

En quelques heures, les caniveaux du Bd Voltaire ont été rebouchés, permettant de circuler confortablement, mais toujours à vitesse réduite.

Liste électorale Les nouveaux arrivants et les jeunes de 18 ans doivent se faire inscrire avant la fin décembre au service état-civil, en mairie. 04 67 32 60 90

Changement de sens • Au croisement entre la rue du frère Olive et l’avenue de la Plage, un cédez-le-passage vient d’être installé. Les véhicules venant de l’avenue de la Plage sont désormais prioritaires. • Rue des Carignans : en venant de la rue de Cinsault, la rue des Carrignans sera bientôt en sens interdit, jusqu’au croisement avec la route de Vendres.

Pompiers

Le calendrier des sapeurs pompiers de Sérignan est en cours de diffusion, au porte à porte. Merci de leur réserver le meilleur accueil (pompiers en possession de la Carte de la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers).

Respectez le code de la route aux abords des écoles ! La Police municipale a constaté de nombreuses infractions au code de la route, aux abords des écoles : stationnement interdit, vitesse trop élevée, etc. Après avoir effectué tout un travail de prévention en septembre et octobre, les agents de la police municipale vont désormais sortir le carnet d’amendes. À chacun de faire un effort, il en va de la sécurité de tous et en particulier de celle de nos enfants.

La lutte contre les tags sauvages Le 25 septembre dernier, la police municipale a constaté l’inscription de nombreux tags sur différentes propriétés situées Bd De Lattre de Tassigny, impasse Delacroix, rues Paul Cézanne et Van Gogh. Grâce à sa connaissance du terrain et à des renseignements collectés dans la journée, la police municipale a donné les indications néces-

14 novembre : inauguration de la Maison de l’Environnement et du Tourisme

Une superbe peinture des Orpellières, la croix occitane, un jardin intérieur, un bureau et des cadres photo en bois... Le décor de la Maison de l’Environnement et du Tourisme a été soigné dans les moindres détails. L’ensemble de la population est invité à découvrir ce nouveau service municipal lors de son inauguration, vendredi 14 novembre à 18 h 30, rue Général Henric. Tél. : 04 67 37 25 91.

13 novembre : tout savoir sur l’énergie solaire... Comment ça marche ? Combien ça coûte ? Quelles sont les subventions accordées ? Pour quelles économies ? La production d’électricité grâce à l’énergie solaire provoque toujours de nombreuses questions. Pour la première fois, les Sérignanais pourront obtenir toutes les réponses tant techniques que financières sur le sujet, lors d’une réunion d’information organisée par la Ville de Sérignan, le jeudi 13 novembre 2008 à 18 h au Forum Marius Castagné. Dans le cadre de sa politique de développement durable, la municipalité poursuivra son effort d’information en mettant en place des permanences dédiées à « l’énergie solaire », les mardis de 10 h à 12 h et jeudis de 17 h à 19 h, à la Maison de l’Environnement et du Tourisme, à partir du 18 novembre. Ces rendez-vous auront lieu une fois toutes les deux semaines.

...et sur la prévention des inondations, le 15 décembre saires à la gendarmerie pour élucider très rapidement cette affaire. Les auteurs ont été identifiés, interpellés et auditionnés. La procédure suit son cours.

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

L’association Entre Crès et Maïre-Sérignan nature et environnement, en collaboration avec la ville de Sérignan, le syndicat mixte de la vallée de l’Orb et le syndicat Béziers-la Mer, organise une conférence sur le thème de l’eau, lundi 15 décembre à 18 h, à la salle polyvalente de l’Espace J. Viennet. La protection de la ressource et la prévention des inondations seront au centre des débats. 7


Actualité municipale

Le Conseil Municipal se prononce contre la fiscalité Le 15 octobre, le Conseil Municipal a été réuni exceptionnellement au Forum Marius Castagné pour débattre de la nouvelle fiscalité envisagée par la Communauté d’Agglomération Béziers-Méditerranée. Cette séance a été l’occasion pour la municipalité d’expliquer clairement la situation actuelle de la CABEM et les orientations possibles pour sortir des difficultés actuelles. Le 1er adjoint, Jacques Dupin, a présenté les éléments qu’il faut connaître pour comprendre les enjeux actuels.

1. Qu’est-ce qu’une Communauté d’Agglomération Les Communautés d’Agglomération ont été créées par la loi Chevènement en 1999. Cette loi avait pour but de simplifier le complexe paysage administratif français d’alors. Elle a fait disparaître les districts et a diminué le nombre de syndicats intercommunaux. Cette création devait également entraîner des économies d’échelle dans l’utilisation des moyens administratifs et techniques. Cette loi a imposé aux Communautés d’Agglomération l’exercice de certaines compétences obligatoires : développement économique, aménagement de l’espace communautaire, équilibre social de l’habitat, politique de la ville. Dans d’autres domaines : voirie, assainissement, eau potable, environnement et action sociale, équipements culturels et sportifs, elle a permis d’exercer ou non des compétences optionnelles. Selon les documents transmis par notre agglo, les financements se sont orientés lors du dernier mandat : à 21 % vers la promotion du développement économique à 4,5 % vers l’équilibre de l’habitat à 11,5 % vers le renouvellement urbain des cœurs de villages et à 36,5 % vers les équipements culturels et sportifs (dont 30 % pour la médiathèque) ! Les 26,5 % manquants ne nous ont pas été communiqués.

3. À l’intérieur de l’Agglomération, chaque commune est-elle traitée équitablement ? La plupart des décisions courantes des Agglomérations sont prises à la majorité. Si cette règle permet d’éviter les blocages, elle entraîne également, inévitablement, un risque de voir certaines communes minoritaires, engagées malgré elles dans des projets qu’elles n’approuvent pas. Beaucoup de petites communes de l’Agglomération s’interrogent aujourd’hui sur le déséquilibre en matière d’équipements réalisés en majorité sur Béziers et sur le peu de retombées pour la plupart des communes de la périphérie. De même, au niveau du fonctionnement, la Chambre Régionale des Comptes, dans son rapport d’examen de 2007, constatait que 96 des 98 agents transférés en 2006 à l’Agglo étaient des agents de Béziers, une disproportion pour le moins étonnante.

8

200 personnes ont assisté au Conseil municipal, au Forum Marius Castagné.

2. Comment l’Agglomération est-elle financée ? La ressource principale de la Communauté d’Agglomération est la taxe professionnelle. Son taux doit devenir unique sur l’ensemble du territoire, après une période transitoire de quelques années, ce qui est le cas aujourd’hui. S’ajoutent à cette taxe les ressources spécifiques à certaines compétences éventuelles (redevance d’assainissement, surtaxe eau potable, versement transports, taxe d’enlèvement/traitement des ordures ménagères). S’ajoute aussi le dispositif d’aide mis en place par l’État (les dotations), aide destinée à disparaître progressivement. En matière de recettes de fonctionnement, l’Agglomération dispose également de la possibilité de lever un impôt supplémentaire sur la taxe d’habitation et les taxes foncières bâties et non bâties. Une telle décision est prise à la majorité des représentants des communes membres. Cet impôt supplémentaire est désigné sous le terme « fiscalité mixte ». Jusqu’alors, l’Agglo de Béziers n’utilisait pour ses recettes de fonctionnement que la seule Taxe Professionnelle, comme l’immense majorité des agglos en France, puisqu’à ce jour seules onze font exception.

Le simulateur d’impôt Agglo est en ligne...

...sur le blog : http://serignan. midiblogs.com Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre

4. Quelle est la situation financière

de l’agglomération aujourd’hui ? Le 22 septembre, les services de l’Agglomération informaient les vice-présidents d’une situation particulièrement difficile qui nécessitait, dès 2009, la mise en place d’une fiscalité mixte, à un montant suffisant pour apporter à l’Agglo entre 7 et 10 millions d’euros. Cette annonce, surprenante et inquiétante, suivait de quelques mois une réunion où les mêmes élus des communes périphériques s’étaient vus brosser un portrait qui se voulait rassurant des finances de l’Agglo, avec un excédent 2007 de 7 millions d’euros environ.


Actualité municipale

mixte proposée par la Communauté d’Agglomération 5. Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? Le mandat précédent de l’Agglomération aura permis de reprendre quelques compétences mineures mais il aura surtout été l’occasion d’autoriser la construction d’une médiathèque surdimensionnée pour le bassin de population concerné.

Ce magnifique équipement, budgété à l’origine à 15,5 millions TTC, a en réalité coûté plus de 31 millions d’euros TTC équipé. Il représente à lui seul 30 % environ de toutes les dépenses d’investissement du mandat précédent. Assurément, notre ancien Maire en charge de la culture à l’Agglomération, a exporté son « savoir faire » dans la démesure et, ce qui est plus grave, c’est que ceux qui ont cherché à l’arrêter n’ont pas été écoutés. Aujourd’hui, on nous présente l’addition ! C’est encore au contribuable à payer. Cette dérive, comme chez nous, a bien entendu généré une forte augmentation de l’endettement de la structure. Les seuls intérêts des emprunts pèsent aujourd’hui sur la section de fonctionnement à hauteur de 1 110 000 € par an. Parallèlement, la rigidité des charges de structures s’est accrue avec un renforcement considérable du personnel de l’Agglo qui atteint près de 280 personnes cette année. Le résultat de cette gestion est une épargne nette négative dès 2009, et une épargne brute négative en 2011. À titre d’exemple, imaginez une famille qui une fois les courses et les dépenses courantes payées ne pourrait plus rembourser l’emprunt de sa maison ! La Médiathèque d’agglomération André Malraux :  31 millions d’euros TTC toute équipée.

6. Que nous propose le Président de la CABEM pour sortir de cette situation ? Pour le Président de l’Agglomération, la seule solution acceptable est de lever entre 7 et 10 millions d’impôts supplémentaires, prélevés directement sur l’ensemble des contribuables du Biterrois par l’intermédiaire des taxes locales. Cela nous semble être une solution de facilité. Commençons par noter que la prospective demandée à un cabinet d’audit s’arrête en 2011 alors que le mandat court jusqu’en 2013, ce qui peut laisser penser : - Que plus rien ne sera fait durant deux ans, - ou que des investissements ont été sciemment « oubliés » dans cette étude. D’ailleurs, dans un article paru dans Midi Libre, le Président n’exclut pas d’avoir recours à une seconde augmentation importante de la fiscalité dans les années à venir. L’hypothèse retenue par ce document évoque plus de 86 millions d’euros à dépenser en investissement, de 2009 à 2011 ! Cela représente 27 millions d’euros par an, encore plus que le mandat précédent ! Ainsi, le projet d’agglomération, avec, notamment, une reconstruction de la piscine de Béziers et de l’IUT de Béziers, va générer un besoin de financement important qui nécessitera non seulement un impôt supplémentaire mais également un nouveau recours à l’emprunt qui portera la dette de l’agglomération à 83 000 000 €, soit 805 € par habitant. On peut s’interroger sur l’opportunité d’entraîner le Biterrois dans une telle course à l’emprunt dans une

période qui s’annonce économiquement difficile pour tous. Les dérives du passé nous amènent malheureusement à nous demander si les nouveaux projets ont été étudiés avec toute la rigueur requise. En autorisant l’agglomération à prélever directement l’impôt, les communes perdront une partie de leur autonomie financière. En effet, quelles possibilités aurons-nous en matière d’impôt, si l’Agglomération, en manque de financement, actionne le levier fiscal de manière déraisonnable ? Les communes ne pourront plus utiliser ce moyen de financement car l’Agglomération aura déjà fait peser sur les habitants une pression insupportable. Il faut bien comprendre que ce projet concerne l’ajout d’un prélèvement de près de 16 % sur le contribuable sérignanais (pour un besoin de 7 millions), alors que 10 % ont déjà été appliqués cette année par la ville du fait de la situation laissée par l’ancien maire. Concrètement, cette nouvelle fiscalité d’Agglomération se traduira pour des ménages modestes, par près de 100 euros supplémentaires l’an prochain, et entre 200 et 300 euros pour les propriétaires d’un pavillon. Cette mesure touchera également et de manière plus forte encore, par le biais de l’impôt foncier non bâti, le monde agricole, risquant de porter un coup fatal à certains exploitants. Devant cette situation grave et face aux propositions de l’Agglo, des solutions alternatives existent.

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

9


Actualité municipale

Le Maire Frédéric Lacas a présenté les solutions alternatives Frédéric Lacas : « Malgré l’opacité et le manque d’informations, il semble bien que d’autres solutions puissent être envisagées, sans recours à l’impôt sur les ménages. Valras-Plage en a présenté une, d’autres sont possibles. Celle que nous présentons n’est certainement qu’une variante parmi d’autres mais elle a le mérite d’élargir la réflexion. Il y a un temps pour l’écoute, un temps pour la réflexion et un temps pour l’action, il me semble que les deux premiers ont été négligés. Il est regrettable pour le moment que ces propositions ne soient, ni retenues, ni même examinées, ce qui est, pour nous, totalement incompréhensible et anti-démocratique. Notre alternative s’articule autour de 5 propositions pour éviter le lourd impôt d’agglomération ».

1. La réduction des frais de fonctionnement L’Agglo prévoit près de 7 % d’augmentation des dépenses de gestion en 2009. Les charges de gestion représentent en 2008, plus de 42 millions d’ euros et passeraient ainsi à près de 46 millions d’euros en 2009. Une économie de l’ordre de 200 000 € à 300 000 € sur une telle somme semble tout à fait réaliste.

2. L’augmentation des produits du domaine Il est également envisageable d’augmenter légèrement les produits du domaine que sont les droits d’entrées dans les équipements de l’Agglo (médiathèque, piscines…). Une révision des tarifs pourrait notamment être envisagée pour les utilisateurs résidant en dehors des communes de l’Agglo et n’ayant pas participé au financement de ces structures. Une recette comprise environ 50 000 € semble tout à fait réaliste.

3. La modification du programme d’investissement Il est fondamental de réguler et d’adapter la politique d’investissement de l’agglo à sa réelle capacité financière et à la crise économique et de ne pas dépasser 20 millions d’euros d’investissement par an afin de ne prélever que 4 millions par an. La modification de la programmation des grands équipements est devenue une évidence pour nombre d’élus et la quasi-totalité des contribuables. Nous devons avoir, en ces temps difficiles, la sagesse mais aussi le courage de différer la piscine Sud, celle de Béziers et le projet de transfert de l’IUT de Béziers en centre-ville. Est-il supportable de voir les ménages contraints de réduire leur train de vie et d’accepter dans le même temps un programme d’investissements surdimensionné ? Je confirme mon attachement à la Communauté d’Agglomération, mais j’affirme que dans

10

le contexte socio-économique actuel, il y a lieu de prioriser les projets et de les phaser, de façon à alléger la pression fiscale sur les contribuables. C’est la condition première pour redonner du pouvoir d’achat et donc de favoriser la relance économique d’un pays menacé par la récession. Hier, Valras-Plage, aujourd’hui Sérignan, demain Villeneuve les Béziers et très certainement d’autres communes, ont ou vont porter cette question devant leur Conseil Municipal et la population. Ce n’est qu’à ce prix que les représentants de chaque commune à l’Agglomération pourront, en toute légitimité, émettre un vote favorable ou défavorable à la mise en place d’une fiscalité mixte d’Agglomération. Le vote à bulletins secrets est le plus vrai et le Président ne devrait pas le redouter. Le vote à bulletins secrets est le secret de notre démocratie.

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

Le Maire Frédéric Lacas était l’invité du journal régional de France 3, le mardi 14 octobre 2008. Il a présenté les arguments de la municipalité contre le projet de fiscalité mixte de la Communauté d’Agglomération.

4. L’augmentation très limitée de la taxe professionnelle

La proposition de l’Agglomération écarte d’emblée et sans explications satisfaisantes la possibilité de toucher à la taxe professionnelle. Il est possible d’étudier une évolution supplémentaire de la Taxe Professionnelle sans pénaliser les entreprises : la recette attendue devrait être d’environ 300 000 € sur une base imposable totale d’environ 130 millions d’euros.

5. La diminution de l’attribution de compensation Un des éléments principaux de cette solution est constitué par la diminution de l’attribution de compensation. Cette attribution est la part de la taxe professionnelle reversée à chaque commune. Elle correspond à la somme que chacune d’elle percevait avant son entrée dans l’Agglo. Cette solution présente l’intérêt de laisser aux communes le choix de répercuter ou non, le poids de cette perte financière dans ses impôts. Nous rejoignons ici nos amis Valrassiens, Villeneuvois et d’autres encore qui ont manifesté leur souhait de ne pas perdre le contrôle de la fiscalité locale. En effet, ce sont bien les maires et leurs conseils, élus au suffrage direct, qui doivent être comptables et responsables, devant vous, du poids de la fiscalité. Sur la base des chiffres du cabinet BST, une diminution de l’Attribution de Compensation de 3 400 000 € représenterait pour Sérignan, une contribution de 117 299 €. Ce gain, d’au moins 3 400 000 € semble tout à fait réaliste. Plusieurs personnalités ont assisté au Conseil municipal : ci-dessus, de droite à gauche, Guy Combes, Maire de Valras-Plage, Jean-Paul Gallonier, Maire de Villeneuve-les-Béziers, Jacques Granier, adjoint au Maire de Valras délégué aux Finances, Jean-Michel Duplaa, Conseiller Général.


Actualité municipale

Extraits des interventions des adjoints et conseillers Vote à bulletin secret

Les recettes de l’Agglo

Jenny Raffy, adjointe au maire déléguée aux finances : « Monsieur le Maire, dans le prolongement de votre déclaration, j’ai bien noté que plus de 36 % du budget d’investissement de l’Agglomération avait, jusqu’alors, été utilisé pour les compétences optionnelles qu’est la création d’équipements culturels et sportifs, qui n’apportent aucune recette mais pèsent sur les dépenses de fonctionnement. Je m’interroge également sur le refus de l’Agglo de prendre des compétences susceptibles d’accroître ses recettes, par l’intermédiaire de la DGF. Pourquoi, par exemple, ne pas transférer à l’Agglomération la gestion de la collecte et du traitement des ordures ménagères, qui permettrait, tout à la fois, d’augmenter considérablement la dotation de l’Etat et de rationaliser un service qui est loin d’être efficace dans toutes les communes de l’Agglo. Il me semble enfin qu’une telle compétence donnerait une réelle consistance à l’image de l’agglo, sur l’ensemble de son territoire, aux yeux des administrés. Beaucoup n’ont en effet qu’une vague idée des actions de cette structure, en dehors des grandes réalisations sur la ville centre. »

Alain Helley, adjoint au Maire délégué aux travaux : « Le président de l’Agglo est opposé au vote à bulletin secret. Si on veut que les élus puissent avoir le libre arbitre de leur vote, que chacun puisse voter en son âme et conscience en fonction de ce que veulent ses administrés, on ne peut pas faire autrement que de voter à bulletin secret, et notamment pour éviter les représailles de l’Agglo sur les subventions. » Réponse du Maire : « Il faut qu’1/3 des élus communautaires demande le vote à bulletin secret. Est-ce que les gens auront le courage ? Cathy Cianni : « Si les élus doivent se définir publiquement, cela ne me dérange pas que nous passions pour ceux qui ont voté contre. Les électeurs sauront qui sont les responsables de l’impôt agglo, surtout s’il augmente à l’avenir de façon démentielle...» Le Maire : « Les populations veulent de la transparence, de la vérité, que l’on soit les vecteurs de leurs opinions. Quand les décisionnaires oublient le quotidien de la population, ils doivent être invectivés sur leurs choix. » Jacques Dupin : « Contrairement à ce qu’on écrit sur nous, nous ne manquons pas de courage. Nous essayons de faire preuve d’un peu de raison. »

La vidéo du Conseil municipal en ligne Les discours et débats du Conseil municipal du 15/10 ont été filmés en intégralité et sont diffusés sur la web-tv municipale : serignan.midiblogs.com

L’agriculture et la viticulture encore fragilisées

Georges Nogues, conseiller municipal délégué aux risques naturels et à l’agriculture : « Cet impôt fragilisera un peu plus les structures agricoles et viticoles en crise depuis 2002. Cet impôt servira à la commune de Béziers. 95 % des investissements ont été faits sur cette commune. Le 21/09, il y avait une élection sénatoriale.

Le nouvel impôt est sorti du chapeau et l’illusionniste nous a dit : je vais imposer un nouvel impôt. Il (ndlr : R. Couderc) avait peur de ne pas être élu. »

Pas un centime pour la lutte contre les inondations !

Michel Romatico, conseiller municipal : « Le contribuable sérignanais paie déjà cher une médiathèque et il faut maintenant en payer deux ! Dans tous les projets prévus, pas un centime pour la protection des biens et des personnes, pas un centime pour la lutte contre les inondations ! »

Écouter et respecter le contribuable

Brigitte Banégas, conseillère municipale déléguée aux sports : « Les autres communes vont-elles se prononcer sur ce nouvel impôt ?». Réponse du Maire : « Certaines communes l’ont fait ou vont le faire (ndlr : Valras, Sérignan, Villeneuve, Lieuran). La population s’inquiète de ce qui se passe. Le Président de la CABEM (ndlr : R. Couderc) a dit que notre choix ne devrait pas être dicté sous la pression de la population. Mais, nos administrés nous demandent des comptes et nous devons les rendre. Ne pas céder, d’accord, mais il faut surtout les respecter, les contribuables. Il est facile de dépenser l’argent des autres quand on a des projets...

Sortir de l’Agglo ?

Cathy Cianni, adjointe au Maire déléguée au commerce et au tourisme : « J’avais fait confiance à l’Agglo, je pensais qu’elle générerait des économies d’échelle, que la mutualisation des moyens permettrait au contribuable sérignanais de payer moins de charges. Concrètement, à Sérignan, on ne voit pas trop ce que nous a apporté la Communauté d’Agglo, à part quelques voiries et façades. Je commence à perdre un petit peu confiance. J’imagine que si on avait plus insisté sur le développement économique, ça aurait apporté plus de taxe professionnelle, donc des recettes supplémentaires. Quand je regarde à côté de nous, l’Agglo de La Domitienne et comment ils agissent, je me demande s’il serait envisageable de changer d’agglo... » Réponse de Guy Munos, directeur de cabinet du Maire : « Oui, on peut changer en théorie. En pratique, c’est très

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

difficile et contraignant. Tout d’abord, il nous est impossible de sortir seul. Il faudrait que Valras nous suive pour ne pas isoler cette commune. Ensuite, il faudrait obtenir l’accord des 2/3 des Conseils municipaux qui représentent au moins 50 % de la population, et également avoir l’autorisation du Conseil Communautaire. Et d’un point de vue financier, ce serait une charge très lourde. Sérignan devrait rembourser sa quote-part des emprunts contractés au préalable par l’Agglo. Ensuite, notre commune devrait récupérer l’ensemble des charges déjà transférées : l’eau, l’assainissement, etc. »

11


Culture

Le mois musique et théâtre à La Cigalière 27/11 : Gilles et Corinne Bénizio : « Nous rendons hommage à tous les théâtres que nous aimons »

8/11 : Mademoiselle K

Sur des esquisses d’images proches du surréalisme, des tensions musicales soutenues, maintenues et apaisées, c’est dans le plus pur esprit rock que Mademoiselle K construit sa planète. Prises de tête existentielles ou énervements spontanés, la profondeur du vécu a sa place et se désamorce

dans l’autodérision qui caractérise le groupe. Emmenée par des personnalités fortes et singulières, Mademoiselle K offre à partager une énergie libératrice venue des tripes, où l’émotion pure côtoie l’essence brute du rock. Samedi 8 novembre à 21 h. Tarifs : 20 e / 17 e (cat. B).

Photo Solve Sundsbo

13/11 : Patricia Kaas

Pour son grand retour sur scène, Patricia Kaas vous invite au cabaret, le sien… Kabaret ! Comme un voyage entre Berlin, Paris et Buenos Aires, ce spectacle unique est un hommage aux années trente, un bijou de chansons inédites, sertis des plus célèbres titres de cette grande artiste. La Cigalière accueille la deuxième date d’une tournée qui la mènera en Russie, puis au Casino de Paris. Ne la manquez pas ! Jeudi 13 novembre à 21 h. Tarif unique : 49 e.

Photo Didier Pallagès

Photo Marc Upson

Corinne et Gilles Benizio, alias Shirley et Dino, renouent avec la troupe Achille Tonic pour une irrésistible comédie : « Les Caméléons d’Achille ». Rencontre avec le célèbre duo, qui sera de passage à Sérignan le 27 novembre prochain.

Après cinq ans de Shirley et Dino, vous reprenez le travail avec la troupe de vos débuts, Achille Tonic. Un retour aux sources ? Oui, c’est un peu ça. Nous ressentions le besoin de nous confronter de nouveau à un travail de création à plusieurs. Dans cette pièce nous travaillons avec des comédiens qui ont la même vision du théâtre que nous. C’est important. Nous revenons à nos premières amours, en quelque sorte... Vous êtes tous deux auteurs et metteurs en scène du spectacle « Caméléons d’Achille », que vous définissez vous-même comme un grand « bric à brac » théâtral... Cette pièce est un hommage que l’on rend au théâtre en général. Quand nous nous sommes demandé ce que nous allions faire, nous avons tout de suite pensé à jouer un Molière. On adore ça. Nous avons ensuite pensé à du Shakespeare, au mélodrame... Finalement, nous avons décidé de faire tout ça dans le même spectacle, en rendant un hommage à tous les théâtres que nous aimons, façon Achille Tonic bien sûr ! La dérision, la fantaisie, la poésie, l’humour, c’est ce que l’on aime faire. Vous êtes cinq comédiens dans cette pièce, mais réellement dix personnages sur scène... C’est ça. Le jour de notre première ré-

pétition, chaque comédien a commencé par chercher son propre personnage. Nous en avons tous trouvé deux, et nous avons décidé de garder tous ces personnages. Sur scène ce n’est d’ailleurs pas de tout repos, notamment avec les changements de costumes ! C’est d’ailleurs de cette particularité que vient le nom « Caméléons d’Achille ». Votre tournée a débuté en septembre et passera par Sérignan le 27 novembre prochain. Quelles sont vos impressions sur ces premières dates ? À chaque fois on s’amuse beaucoup, et le public s’amuse avec nous. Les gens nous suivent dans notre délire et ça se passe formidablement bien ! Une dernière question... Shirley et Dino, reviendront-ils sur le devant de la scène ? C’est une question à laquelle nous ne pouvons pas encore répondre ! Nous sommes aujourd’hui dans l’aventure des Caméléons d’Achille, nous avons également reçu plusieurs demandes de mises en scènes ou d’écritures sur d’autres projets. Et puis nous avons tellement travaillé avec Shirley et Dino pendant cinq ans... ils méritent bien aujourd’hui un peu de vacances ! Propos recueillis par Magalie Berenguer.

Les Caméléons d’Achille. Jeudi 27 novembre à 21 h à La Cigalière. Tarifs : 32 e et 28 e (cat. A).

Les ateliers de théâtre amateur, ouverts à tous (débutants ou confirmés), reprennent à La Cigalière et seront dirigés par la comédienne Delphine Roy. Atelier adultes / ados : les mercredis de 18 h 30 à 20 h 30 ; atelier enfants : les samedis de 9 h 30 à 11 h. Infos et inscriptions : Delphine Roy - Association Culturelle D 19. Tél. : 06 84 89 84 91, mél : ass.d19@gmail.com

12

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008


Culture

Les animations de la Médiathèque

Photo Yann Orban

15/11 : Thomas Dutronc

À 18 ans, la musique lui a brusquement fondu dessus en formidables bourrasques, venues de l’est, des roulottes Rom et des campements sauvages tout fumants de jazz manouche ! À 34 ans, il se fend d’un premier album, qui ne ressemble à rien de connu de ce côtéci de la musique populaire. Samedi 15 novembre à 21 h. Tarifs : 32 e (assis) / 28  e (debout).

22/11 : Camille (Music Hole)

Photo Marie de Crécy

Atypique ! À base de percussions corporelles, de chants en anglais et d’humour décalé, Camille nous embarque pour un voyage au pays du « Music Hole ». Artiste inclassable, douée et survoltée, sa musique oscille entre folk, pop et chanson réaliste. Sur scène, une folie douce s’empare de Camille... Samedi 22 novembre à 21 h. Tarifs : 32 e (assis) / 28 e (debout).

CONTES À DÉGUSTER OU À DÉVORER Contes des Petits Sorciers Mercredi 5 novembre - 15 h 30. Pour enfants, à partir de 4 ans. Durée : 45 mn. Réservation conseillée. Entre deux potions et quelques recettes secrètes, on déguste de drôles de contes. Passionnée de cuisine, notre conteuse Marie-Laure aime fabriquer, avec des produits oubliés, les recettes évoquées dans les histoires et donner le goût des aventures qu’elle conte. ENGLISH STORYTIME, MERCREDI 19 NOVEMBRE Atelier pour les enfants de sensibilisation à la langue anglaise. Mercredi 19 novembre - 10 h 30. Pour enfants, à partir de 5 ans. Gratuit. En anglais, Lisa invite les enfants à se plonger dans les livres d’Eric Carle (photo ci-contre). Un atelier-découverte drôle, interactif, pédagogique. Né à Syracuse en 1929, Eric Carle, auteur-illustrateur de nationalité américaine, est un homme de contrastes. Ses artistes favoris sont Paul Klee et Brueghel. RENCONTRE AVEC LE POETE LOUIS CABROL, VENDREDI 28 NOVEMBRE Enfant du pays, Louis Cabrol est connu de tous les Sérignanais. Moins connu est l’univers poétique qui caractérise cet artiste sensible et pudique. À cœur ouvert, il viendra présenter son recueil de poèmes : « D’épines et de miel ». Louis Cabrol ou l’âme d’un poète. Vendredi 28 novembre à 18 h 30. Public : Adultes. Gratuit.

MÉMOIRE D’ENFANCE RENCONTRE APPEL A LA POPULATION LITTÉRAIRE Anciens livres de classe AVEC et albums d’images, FRÉDÉRIC vieilles BD et cartes CLÉMENT, postales représentant LE 10 DÉCEMBRE

30/11 : Les Grandes Gueules

des enfants, précieux

Remarquables de précision, Les Grandes Gueules déroulent le jazz vocal avec humour et honneur. Rafraîchissant, intelligent et décoiffant, l’ensemble montpelliérain forme un orchestre complet avec ses seules cordes vocales. Dimanche 30 novembre à 17 h. Tarifs : 10 e et 8 e (cat. C).

La Cigalière. Réservations au 04 67 326 326, du mardi au vendredi, de 15 h à 19 h et le samedi, à partir de 16 h (jour de représentation uniquement)

Frédéric Clément est illustrés ou affiches destinées à la jeunesse… un auteur illustrateur, APPEL A LA POPUpeintre, poète qui glane LATION ! les mots, les illumine de Sortez de vos greniers peintures, de dessins, la mémoire d’enfance et de collages. L’imaginaexposez vos trésors à la tion vagabonde entre Médiathèque ! l’histoire, les contes, la Renseignements à l’accueil de la Médiathèque ou photographie ou l’in- par tél. : 04 67 39 50 57. ventaire d’objets rares. Médiathèque Samuel Beckett. Ouverte : Entre conte et fantas• mardi, 16 h 30 - 18 h 30 tique, petits et grands, • mercredi, 10 h - 12 h 30 et 14 h - 18 h 30 entrez dans cet univers • vendredi, 10 h - 12 h 30 et 16 h 30 - 18 h 30 si particulier ! • samedi, 10 h - 12 h 30 et 14 h - 17 h. Mercredi 10 décembre Tél. : 04 67 39 57 50. à 14 h. Tout public.

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

13


Culture

Ida Tursic et Wilfried Mille, 6, 5, au musée, 18 octobre - 4 janvier

Ci-dessus, Conférence « Sur les traces de la peinture contemporaine : une conférence en images » de Judicaël Lavrador, critique d’art et commissaire d’exposition Ci-dessous, le public utilise des lunettes 3 D pour apprécier les oeuvres des artistes. Photos J.-P. Planchon. Ida Tursic & Wilfried Mille, Vintage 3D II et 3D III, 2008, Huile sur toile, 250 x 200 cm.

De g. à d. : Clément Nouet, dir. adj. du musée, Maria Martinez, conseillère municipale déléguée, Catherine Dumon (DRAC Languedoc-Roussillon), Marie Meunier, conseillère municipale, Jacques Dupin, 1er adjoint, Frédéric Lacas, maire, Hélène Audiffren, dir. du musée, Pietro Sparta, directeur de la galerie éponyme, Ida Tursic et Wilfried Mille, artistes, Jean-Michel Duplaa, conseiller général, Fabrice Manuel, directeur de la culture et du patrimoine au Conseil régional de Languedoc-Roussillon. Photos J.-P. Planchon

Ida Tursic & Wilfried Mille « Focus », 2007, Huile sur toile 200 x 300.

Le Musée de Sérignan présente depuis le 18 octobre la 1ère grande exposition des deux jeunes artistes : Ida Tursic & Wilfried Mille qui proposent un projet retraçant leurs dix années de création commune. Ce couple d’artistes nous in-

vite à découvrir l’étendue de leur talent et leurs différentes expériences de peintures réalisées « à quatre mains ». Ida Tursic & Wilfried Mille s’emparent d’images tirées de magazines, glanées à la télévision, au cinéma ou sur internet qui

réunit des œuvres très différentes et certaines peintures révèlent un procédé très original : la peinture à découvrir en …3D grâce à des lunettes aux verres bicolores ! Exposition réalisée avec le partenariat de Bruel Optique (Sérignan).

Les rendez-vous du mois

Les enfants au musée

• « Un jeudi / une œuvre » Tous les 1er jeudi du mois à 18 h, présentation d’une œuvre et d’un artiste. Jeudi 6 novembre 2008 : Christian Bonnefoi, PL1, 1989. Jeudi 4 décembre 2008 : Michel Parmentier, Sans titre, 1993.

• les stages des vacances

• Les visites commentées Comprises dans le droit d’entrée. Le dimanche à 15 h : visite de l’exposition temporaire. Le dimanche à 16 h : visite de la collection. • Les visites à la demande Sur rendez-vous pour les groupes : visites thématiques, autour de la collection, de l’exposition temporaire ou pour le public handicapé. Le Musée de Sérignan est ouvert tous les jours de 13 h à 18 h sauf le lundi et les jours fériés. Le musée est gratuit pour l’ensemble des Sérignanais. Le matin sur rendezvous, pour les scolaires et les groupes. Le Musée de Sérignan. 146 avenue de la plage - 34410 Sérignan. Tél. : 04 67 32 33 05. Mél : lemusee@ville-serignan. fr, site : www.ville-serignan.fr Blog : www.myspace.com/museedeserignan

14

sont ensuite recomposées par ordinateur et repeintes. La virtuosité de leurs peintures met en avant les véritables atouts de leur pratique et leur maîtrise technique: une science aiguë de la composition, et un grand sens de la couleur. L’exposition

Pendant les vacances scolaires, l’équipe du Musée propose aux enfants des stages de pratiques artistiques autour d’une thématique particulière. Les mercredis 29, jeudi 30 et vendredi 31 octobre 2008 : La magie du dessin. Viens découvrir les arts graphiques et la gravure ! Les mardis 4 et mercredi 5 novembre 2008 : La magie de l’image. Plonge-toi dans le monde de l’illusion. De 10 h à 12 h pour les 5/7 ans et de 15 h à 17 h pour les 8/12 ans. 12 € / enfant pour le stage 3 jours et 8 € pour le stage de 2 jours - Inscription obligatoire.

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

• Mon anniversaire au musée Les enfants sont invités, après une visite, à réaliser des travaux plastiques pour faire preuve à leur tour d’imagination et de créativité, avant de déguster le goûter d’anniversaire. Le samedi sur rendez-vous entre 14 h 30 et 17 h. 5 € / enfant (à partir de 5 ans) - inscription obligatoire • Les ateliers du mercredi L’équipe du musée accueille les enfants pour parcourir la collection sur le mode du jeu avant de réaliser un atelier pour mettre en œuvre les notions abordées et expérimenter les techniques artistiques. Tous les mercredis (hors vacances) de 15 h à 16 h 45. 3 € / enfant (à partir de 6 ans) - inscription obligatoire


La précision de l’élue : Maria Martinez, conseillère municipale déléguée à la culture

Un nouveau vent culturel souffle sur Sérignan Nous avions promis aux Sérignanais une culture riche et accessible à tous, avec la volonté d’une gestion plus en rapport avec les moyens de notre commune.

Un Projet Culturel et Social Ambitieux

Nous avons effectué une étude approfondie de l’ensemble de nos infrastructures et événements : la Cigalière, le Musée, la Médiathèque et le Festival de la Bande Dessinée. La chance nous est donnée de compter des lieux d’exception que nous voulons animer, faire partager, développer afin d’en faire des lieux vivants. Nous avons donc défini une nouvelle orientation en collaboration avec des équipes hautement qualifiées, passionnées et pourvues d’une vraie volonté d’entreprendre. Ce projet culturel et social ambitieux s’étendra au cœur de la cité, au sein d’infrastructures de grande qualité travaillant en synergie, pour l’ensemble de la population et avec de multiples partenaires institutionnels.

Ouvrir Nos Lieux Culturels à Tous Des actions concrètes ont déjà été menées ces derniers mois afin d’ouvrir ces espaces à la population.

La Médiathèque Samuel Beckett a lancé sa première saison d’animations, largement suivie lors de l’ouverture de Lire en fête (cf p.18) où nos enfants ont pu s’essayer à la fabrique de papier à l’ancienne et à l’élaboration de livres. Des horaires ont été aménagés à la Médiathèque mais aussi au Musée d’art contemporain pour développer les activités pédagogiques et accueillir les scolaires dans de meilleures dispositions. La Cigalière a proposé une demi-saison plus accessible et accueilli des événements en lien avec la vie culturelle du village comme les rencontres occitanes, mais aussi des colloques afin d’utiliser de manière optimale cette salle exceptionnelle. Le 13ème Festival de la BD s’est étendu à toutes les infrastructures proposant ateliers, conférences et projection. Demain nous avons la volonté de déployer notre projet culturel autour de l’enfance mais aussi des publics dits empêchés : - initier l’enfant pour lui apporter l’ouverture d’esprit nécessaire à sa construction. - ne pas oublier les personnes âgées et isolées qui constituent notre mémoire. La culture est un vecteur so-

cial important qui doit permettre à toutes les générations de s’épanouir et constituer un lieu de rencontre favorable aux échanges et à l’enrichissement personnel.

Nouvel Esprit, Nouvelles Actions

C’est avec la volonté des élus, du personnel de la culture, des associations et des bénévoles qu’une belle aventure est en train de se dessiner : - un partenariat avec l’association « Culture du cœur » permettra en lien avec le pôle social nouvellement inauguré, l’accès aux spectacles de la Cigalière mais aussi à toutes les structures culturelles du Languedoc Roussillon. - La lecture à domicile pour les personnes âgées, portée par des bénévoles, associera le troisième âge à la vie de la médiathèque. - Le pôle multimédia s’instal-

le à la Médiathèque, plus spacieuse, avec des outils plus modernes pour initier les publics aux nouvelles technologies. - La résidence d’artistes au Musée et à la Cigalière tout au long de l’année engagera un réel travail artistique lié à notre territoire, avec une implication des scolaires autour de la création d’œuvres contemporaines. - Le futur Festival de la Bande Dessinée accueillera un vrai village d’auteurs et de nombreuses activités, un défilé hommage aux héros de BD de tous les enfants de Sérignan, un concours de la meilleure affiche ouvert aux écoliers, collégiens et lycéens. - La Cigalière accueillera la médiathèque une fois par mois avec ses « Séances enfantines », des projections animées accessibles à tous les enfants et notamment à ceux du centre de loisirs. Afin de renforcer la vocation de l’ensemble des lieux culturels, une programmation d’animations sera développée tout au long de l’année avec les enseignants. Vous faire devenir acteur de la vie culturelle de Sérignan, voilà notre réelle ambition. Que chaque lieu soit le vôtre et qu’il vienne à vous ! Maria Martinez Conseillère municipale déléguée à la Culture

Des cadeaux de Noël originaux à la librairie-boutique du Musée La librairie-boutique du Musée de Sérignan, située au rez-de-chaussée, propose des ouvrages de qualité sur l’histoire de l’art, de la préhistoire à aujourd’hui, mais aussi des jeux éducatifs, des jouets et objets d’artistes. Entrée libre. Collection Découvrons l’Art. Ce livre permet au lecteur de comparer, discuter les œuvres, sans à priori. Ed. Cercle d’Art, 2006, 16 euros. MON PREMIER LIVRE D’ACTIVITÉS Chaque chapitre propose des activités ludiques, interactives et pédagogiques, Ed. du Panama, 25 euros.

JEUX EN BOIS DESIGN Vilac crée depuis plus de 80 ans, des jouets en bois à Moirans en Montagne : des jouets indémodables, des jouets uniques qui font rêver toutes les générations. Vilac développe une politique originale par rapport au jouet : celui-ci est élevé au rang d’œuvre d’art et exprime la personnalité de son créateur.


Associations

La Chorale Vocalise La chorale Vocalise, dirigée en alternance par Cécile Piazza et Marylise Sanchez, a repris les cours depuis la mi-septembre. Avec un répertoire réaménagé et de nouveaux adhérents compensant quelques départs, l’effectif atteint les 40-45 choristes. L’arrivée de quelques voix masculines serait la bienvenue. Les répétitions ont lieu tous les mercredis de 19 h à 20 h 45 et un samedi par mois à

la salle Espinadel du Forum Marius Castagné. Parmi ses activités, l’association peut proposer l’accompagnement chanté des mariages et autres festivités. Prochains concerts : • 1er novembre en l’église des Pénitents de Béziers. • 22 novembre : Ste Cécile (lieu à définir). • 30 novembre : participation au Téléthon à Sérignan. Infos au 04 67 32 10 52.

Expo « Au creux de l’oreille »

Aux responsables d’associations Envoyez vos infos et photos pour le mensuel de décembre 2008 avant le 15 novembre 2008. - Mél : info@ville-serignan.fr - Courrier : Mairie - Service communication 144, avenue de la plage 34410 Sérignan.

Le Petit Sérignanais Si vous possédez les numéros manquants (année 1966 - 111-114 ; 1967 - 116 ; 1968 - 119-120-121 ; 1954 - 3-7 ; 1955 9-17 ; 1956 - 24-19-2325 ; 1958 - 37 ; 1964 - 101 ; 1961 - 85-83 ) des Journaux écrits par le Père Estournet, Le Petit Sérignanais, contactez Henri Reboul, président de l’APAPEC, 45 place Guillaume Courtet à Sérignan. Tél. : 04 67 32 83 84.

L’Abrivado : séjour en Ariège

Grâce à la participation des anciens de la vigne ainsi que des vigneronnes Sérignanais, des femmes, des enfants et animateurs de l’association AFAVC, l’exposition « Au creux de l’oreille : les vendanges à Sérignan au XXème siècle » a remporté un très grand succès. Les villageois et les touristes ont pu admirer l’important matériel prêté et utilisé par les vignerons sérignanais au XXème siècle : des outils, des objets divers, des photos confiées par ceux-ci, des extraits du livre de Madame Humblet, des fiches culturelles retraçant l’évolution de la vigne dans le Languedoc depuis des millénaires, le dictionnaire en occitan, l’origine de la bouillie bordelaise, etc.… Les interviews filmées, faites par les enfants et les femmes de l’association, ont été, non seulement une leçon d’histoire, de mémoire, mais aussi un rapprochement et des moments de plaisir, de joie partagés. Merci à tous ceux qui ont bien voulu nous aider.

Le club équestre L’Abrivado a organisé une sortie d’une semaine fin juillet en Ariège. « Nous étions basés dans un gîte équestre à Montségur, nous avons randonné dans des sites somptueux mais très éprouvants pour nos chevaux, peu habitués aux importants dénivelés et aux passages de col à 1 400 mètres d’altitude. Nous avons ramené des souvenirs impérissables de ce voyage », raconte l’un des participants. Photo ci-dessus prise au bord d’un lac à 1 200 m. d’altitude. À noter que Camille, 18 mois, la mascotte du club, a suivi le séjour avec l’intendance. Tél. : 06 12 58 13 52, mél : philippe.saux@wanadoo.fr

Lak’s dance

Des permanences d’aide aux victimes

Les Crématistes du Biterrois

L’association des Crématistes du Biterrois tiendra une réunion exceptionnelle d’information à la salle polyvalente de l’espace Joseph Viennet, mardi 2 décembre de 14 h 30 à 17 h. Ouvert à tous. Infos au 04 67 32 31 15. L’association départementale d’information et d’aide aux victimes organise des permanences : • à la Maison René Cassin (6, rue Serge Gousseault à Béziers, tél. : 04 67 76 12 13) : Psychologue, les mardis et jeudis, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h, sur rendez-vous au tél. : 06 83 64 06 99.

Juriste, les jeudis de 9 h à 12 h sur rendez-vous au tél. : 06 81 10 05 08. • au Commissariat de Béziers (Bd Edouard Herriot, tél. : 04 67 49 54 53) : Juriste : lundi et mardi, 10 h - 16 h, mercredi, 14 h - 17 h, vendredi, 10 h - 13 h (uniquement sur rendez-vous).

Collecte et distribution de vêtements

L’association LAK’S DANCE a ouvert ses portes pour l’année 2008 / 2009 et vous attend les Mardis, Mercredis,jeudis,vendredis et samedis pour des cours de Hip-Hop et Moderne, pour enfants, ados et adultes. Infos : Aurélie Rodriguez, au tél. : 06 86 78 38 87.

16

Le local du Secours Catholique situé à la conciergerie du cimetière (route de Valras, face à la station essence), réceptionne et distribue des vêtements propres et en bon état les 1er et 3ème jeudis de chaque mois de 14 h à 16 h. Contact Anne-Marie Bombal. Tél. : 04 67 32 25 68

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008


Associations

Les jeunes talents du R.C.P.O.

Ci-dessus, les - 13 ans. Ci-dessous, les - 15 ans.

Ci-dessus, l’école de rugby (- 7 ans et - 9 ans). Ci-dessous, les - 11 ans.

L’école de football Valras-Sérignan Participez au Téléthon 08 • Dimanche 9 novembre : Collégiale : 16 e. Réservation reçoit un label de qualité L’école de football du FCO Valras-Sérignan a récemment reçu un label de qualité, décerné par le district de l’Hérault (Fédération Française de Football). Gérard Baro, délégué du district, a expliqué les raisons de cette distinction : « le FCO développe la pratique du foot chez les jeunes, assure l’accueil et la sécurité des pratiquants, encadre les jeunes avec de nombreux entraîneurs diplômés et participe aux actions du district et de la Ligue, tout en respectant l’esprit fair-play». Félicitations !

Nouveaux cours de baby gym

Le club de gymnastique propose des cours de baby gym, le mercredi de 10 h à 12 h au gymnase de l’école P. Bert et le vendredi, de 18 h à 19 h au gymnase du collège. Ouvert aux enfants de 3 à 5 ans. Infos au 06 26 30 03 78.

Guide Pratique 2009

Le prochain guide Pratique de Sérignan sera publié au 2e semestre 2009. Merci aux associations d’envoyer dès maintenant leurs informations au service communication : nom, activités, coordonnées des responsables (tél. et mél), site internet... Tél. : 04 67 32 60 90.

stand de vente de châtaignes grillées, de confitures et de pâtes de coing durant le marché paysan. • Samedi 22 novembre : A Hyper U, stand de vente de châtaignes grillées. • Samedi 29 novembre : De 13 h à 19 h, grand loto au Forum M. Castagné. Organisé par les Amis de Sérignan et le club Le Magnifique. • Dimanche 30 novembre : braderie aux jouets organisée par l’association Le Chemin des Écoles Sérignanaises, de 9 h 30 à 17 h 30, sur La Promenade. Au Profit du Téléthon et d’enfants hospitalisés. • Dimanche 30 novembre, 12 h 30 : repas à la salle paroissiale. Repas + concert à la

du 10 au 26 novembre, les lundis, mercredis et vendredis de 10 h à 12 h à l’Espace J. Viennet. • Dimanche 30 novembre, 15 h : concert à La Collégiale, précédé d’un repas + concert : 16 e, concert seul : 6 e. Contact et réservation, 04 67 32 54 80 ou 06 62 18 54 80. • 5 et 6 décembre : distribution de tickets-dons à Hyper U. • 6 décembre, 20 h 30 à La Cigalière : danse et variété, concert Petit Jean. Participation du chanteur sérignanais Angel Girones. Réservation billetterie à la Cigalière, 04 67 326 326. • 13 - 14 décembre : stand de vente de châtaignes grillées à la Foire aux Gras.

Stage de Tango argentin L’Association Art’Corps et l ‘association Gym C’Tonic organisent un stage de tango argentin au Forum Marius Castagné les samedi 8 et dimanche 9 novembre. Niveaux débutants/intermédiaires. Horaires : (pour le samedi et le dimanche) : 10 h à 12 h et 14 h à 17 h. Tarifs : 60 e par couple pour le week-end de 10 h. Un apéritif est offert à tous les participants en fin de stage ! Réservation avant le 3 novembre. Astrid Gaudras au 06 17 45 82 30 ou Céline Piazza au 06 86 01 18 35.

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

17


Les événements d’octobre à Sérignan

Le nouveau Pôle Social inauguré et bientôt les services sociaux du Conseil Général à Sérignan Le 9 octobre dernier, le nouveau Pôle Social municipal a été inauguré en présence du Maire Frédéric Lacas, de Roselyne Pesteil, adjointe au Maire déléguée aux affaires sociale, Jean-Michel Duplaa, Conseiller Général, Eliane Baudouin, Présidente du CLIC-Partage (Comité local d’Information et Coordination), Gérard Gautier, Maire de Cers, Jean Martinez, Président de la CAF-Béziers et Florence Taillades, sous-directrice de la CAF. Tous se sont félicités de l’installation de ces

lieux ressources en centre-ville, dans un bâtiment fonctionnel et en bon état. Le Conseiller Général Jean-Michel Duplaa en a profité pour annoncer une bonne nouvelle pour Sérignan : l’installation prochaine d’une antenne médico-sociale sur la commune, avec les médecins de la Protection Maternelle et Infantile, les assistantes sociales et les éducateurs du département. Les Sérignanais pourront ainsi bénéficier près de chez eux de nouveaux services gratuits.

Le Pôle Social regroupe aujourd’hui : • le CCAS • le pôle emploi • Dynapôle (association d’insertion) • la permanence de la CAF, chaque lundi : • de 8 h 30 à 12 h (toutes démarches administratives) • de 13 h 30 à 16 h 30 (uniquement pour l’ouverture de dossier RMI). Téléphones : 04 67 32 64 00 (standard) 04 67 32 64 08 (CCAS) 04 67 32 64 11 (Dynapôle).

« Lire en fête » à la Médiathèque : les enfants ont adoré !

Ci-dessus, création d’origami. Ci-dessous, découverte de l’exposition « Comment un livre vient au monde ». (reportage photos Michel Laché).

18

Samedi 11 octobre, la médiathèque Samuel Beckett a organisé les premiers événements de son nouveau programme d’animation trimestriel, durant l’opération nationale Lire en fête. De nombreux enfants ont participé aux deux ateliers : fabriquer son propre papier artisanalement et créer son livre personnalisé. Une visite guidée de l’exposition « Comment un livre vient au monde » et des lectures de conte ont également rencontré leur public. Prochaines animations : Contes des petits sorciers, le 5/11 à 15 h 30 et English Story Time, le 19/11 à 10 h 30 (cf page 24).

Ci-dessus, l’atelier de création artisanale de papier. Ci-dessous, à gauche, création de livre, et à droite, lecture de conte. (reportage photos Michel Laché).

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008


Les événements d’octobre à Sérignan

« Mange 5 fruits et légumes par jour, ça te fera de beaux muscles » Eric Villaret, directeur de la SAEM Occitane de Restauration, est venu à la rencontre des enfants au restaurant scolaire Paul Bert mardi 7 octobre et à Jules Ferry, le 9 octobre, pour les inciter à manger 5 fruits et légumes par jour. Voici un reportage sur son dialogue avec les enfants à Paul Bert.

- Julien, pourquoi tu ne manges pas ta salade ? - J’aime pas. - Allez, goûte un peu, tu verras, c’est bon. - J’aime pas ! - Tu fais du sport ? - Oui. - Alors, prends-en, ça t’aidera à avoir de beaux muscles. Mardi 7 octobre, 12 h 10, restaurant scolaire Paul Bert, rez-de-chaussée (maternelle) : Eric Villaret, directeur général de la SAEM Occitane de Restauration (le fournisseur des repas), passe de table en table. Il doit utiliser son expérience de père de famille pour convaincre certains enfants récalcitrants de goûter la salade verte au menu. Ce visiteur vient au moins une fois par an dans les restaurants municipaux pour faire la promotion d’une alimentation équilibrée. « Jusqu’à l’année dernière, c’était très difficile d’argumenter avec les enfants à Sérignan, se souvient-il. Il n’y avait que deux personnes pour s’occuper du repas des 60 enfants, elles sont 10 aujourd’hui ici et je suis heureux de pouvoir transmettre mon message. Si les enfants mangent leur repas en entier,

ils auront déjà avalé 4 fruits et légumes différents entre la salade, les spaghettis (NDLR - la tomate) et la compote de fruits. » Deux tables plus loin, Allan(1), un grand garçon joufflu engloutit des morceaux de pain devant son assiette vide. Eric entre en action : - Pourquoi tu n’as pas pris d’entrée. - J’aime pas. - Tu veux en goûter ? - Non. - Goûte, c’est important pour ta santé. Eric enlève le nouveau morceau de pain qui traîne près de l’assiette. - Goûte un peu de salade et après tu pourras manger ton morceau de pain. Il sert l’enfant et lui tend la fourchette garnie de tomate et salade. - Non, j’ne mange jamais de tomate. - Fais un effort, ça va te donner la forme. Allan refuse tout net. - Je vois, tu es grand, tu veux te servir seul. Je te laisse. Eric s’éloigne, mais le petit ne goûtera pas son entrée. « On ne peut pas le forcer

bien entendu », explique-t-il. Et après avoir vérifié auprès du personnel que ce jeune garçon mange rarement des fruits et légumes, Eric demande : - Est-ce que ses parents sont au courant ? - Oui. - Essayez de leur en reparler. - Ce sera fait. Au 1er étage, le restaurant des élèves de CP à CM2, Eric utilise la méthode de groupe. Après avoir demandé le silence, il pose une question toute simple aux enfants : - Quelle boisson préférezvous ? Les doigts se lèvent et les réponses fusent : - Du Coca, Msieur. - De l’Orangina - Du Ice Tea... - Et les plantes, de quoi ontelles besoin pour grandir ? - De l’eau ! - Et si on leur donne une boisson sucrée, qu’est-ce qu’il leur arrive ? - Elles meurent, msieur. - Bon, pour nous, ce n’est pas aussi grave, mais si on boit peu d’eau et trop de boissons sucrées, on grossit et on n’est pas en forme. Donc, il faut

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

boire surtout de l’eau et aussi manger 5 fruits et légumes par jour. » À cet étage, les enfants connaissent bien la publicité nationale sur le sujet. - Je demanderai aux dames de cantine si vous suivez bien les préceptes que vous connaissez. Et Eric s’en va de table en table pour discuter avec les enfants qui ne mangent pas leur salade. Au passage, il ajoute une remarque remplie de bon sens : - Il faut goûter une vingtaine de fois un plat avant de savoir si on l’aime ou pas. « L’éducation n’est jamais un long fleuve tranquille, explique Jacques Dupin, 1er adjoint, et ancien directeur d’école primaire, il faudra renouveler plusieurs fois ce type d’opération pour faire changer les mentalités ». Eric Villaret a consacré deux repas à sensibiliser les enfants sérignanais. D’autres actions verront bientôt le jour. C’est le début d’une grande aventure pour que le restaurant scolaire devienne petit à petit un lieu d’éducation à la santé. (1) le prénom de l’enfant a été modifié.

19


Les événements d’octobre à Sérignan

Daniel Villanova fait hurler de rire La Cigalière... C’est devant une salle comble que Daniel Villanova a inauguré la nouvelle saison de la Cigalière le 26 septembre dernier. Avec un Hommage à Lucette délirant, l’artiste a déclenché fous rires incontrôlés et incontrôlables pendant près d’une heure et demie. Un bel hommage rendu au plus célèbre de ses personnages... « Merci pour votre merveilleux accueil et bon vent au théâtre ! » D. Villanova. Photo Jean-Marie Bertolotti.

Les journées du patrimoine

Au musée d’art contemporain. (photo M. L.)

... et Soha, quelle énergie !

Photo Jean-Marie Bertolotti.

L’exposition à l’espace Joseph Viennet. (photo M. L.)

Naturelle, fraîche et spontanée, Soha a entraîné le public de la Cigalière avec elle pour le transporter ailleurs, du côté du Cap Vert et de Cuba. Un délicieux voyage bercé par les sonorités chaudes de l’accordéon, une invitation au bonheur parsemée de quelques touches de mélancolie... Une fièvre douce s’empare de la salle, les rythmes des percussions s’accélèrent et le public se lève. « Un concert mémorable grâce à un public d’enfer ! » Soha. Extraits vidéos sur http://cigaliere.midiblogs.com

À g., la Collégiale. À d., le sculpteur J.-L. Gourreau, à l’atelier d’artistes (photo M. L.)

Les 20 et 21 septembre derniers à Sérignan, le public était nombreux à participer à la 25e édition des Journées européennes du Patrimoine. Plus de 900 personnes, petits et grands, ont visité le Musée, Rayonnant, œuvre réalisée in situ par Daniel Buren à La Cigalière et l’intervention de l’artiste Dado dans l’ancienne cave viticole du Domaine des Orpellières à SérignanPlage. Un public fourni a également découvert l’exposition « Sur la route de Sérignan : petites histoires de la Ville » à l’espace Joseph Viennet, l’atelier d’artistes (rue Gambetta) et la Collégiale. Ces deux journées se sont conclues par un apéritif convivial au domaine des Orpellières, le dimanche soir.

16 octobre : dégustation des vins primeurs, place de la Libération La première fête des vins primeurs, organisée par la Communauté d’Agglomération Béziers-Méditerranée et la Ville de Sérignan, s’est déroulée dans une ambiance conviviale. Aristide et Denis (yukulélé et Orgue de barbarie) ont apporté la touche « guinguette ». Remerciements aux généreux participants et donateurs : Béziers Oenopole (24 bouteilles offertes de 6 pro-

ducteurs du Biterrois) ; Les cavistes Le Flamant rouge et Si le vin... qui ont pris la relève. MM. Picarelli et Valen-

tin Garcia (dégustation de pains spéciaux) ; Les boucheries Delouvrier et Ferrero (charcuteries et fromages).


Les événements d’octobre à Sérignan

Marché paysan : des produits du terroir et des animations

Jus de kiwi, viande de cerf, marrons d’Olargues, vin primeur de Sérignan préparé par les élèves de CE1, initiation à la poterie, c’est un peu tout cela le marché paysan, une savante recette qui mélange les produits du terroir, les animations pour petits et grands et beaucoup de bonne humeur. Rendez-vous dimanche 9 novembre pour la 4e édition. Producteurs : oli-

ves, confitures, biscuits, légumes, boucher chevalin, fruits et légumes bio, vin, viande de cerf, miel, fromage de chèvre, navets de Pardailhan et bonbons. Animation musicale avec Aristide et Denis (orgue de Barbarie et accordéon). Photos Michel Laché.

Passion Patchwork : plus de 140 œuvres exposées au Forum

Les 60 artistes de l’association Sérignan Patchwork ont exposé près de 140 œuvres au Forum Marius Castagné. Découvrez le reportage sur la webtv : serignan.midiblogs.com

21


Le spectacle de f in d’été au centre de loisirs

Vendredi 22 août, l’Accueil de Loisirs de Sérignan a ouvert ses portes aux parents venus assister au spectacle de fin d’été. Cette année, les jeux Olympiques ont été à l’honneur avec des démonstrations de judo, de course de bateaux et d’haltérophilie. Les plus petits ont chanté et se sont déguisés sur le thème de l’eau. Les animateurs et les enfants se sont bien amusés sous les rires des parents. Merci encore aux familles qui ont apporté des boissons et des gâteaux.

Ils ont fait l’été ! 1er rang, de g. à d. : Coralie Caume, Jean-Christophe Martos, Catherine Pouillerie, Philippe Royer, Virginie Hérail, Magali Isidro. 2e rang, de g. à d. : Danielle Phalip, Pauline Ramos, Yann Geshors, Benoît Ferrero, Christine Phalip, Johanna Bonhomme. Manque Régine.


Ça se passe comme ça au centre !

Après le compte rendu du mini-camp publié en septembre, voici les autres textes rédigés par les P’tits Reporters du centre.

Direction la plage !

Chez les pompiers Wouaa !!! Une caserne remplie de camions rouges ! Les yeux des enfants pétillent ! Quel petit garçon n’a jamais rêvé d’être pompier ? Gauthier très intéressé, pose un millier de questions ! Les pompiers nous montrent l’ambulance (que Simon apprécie ...) et on tient même la lance du camion feux de forêt (c’est trop fort). Ils nous expliquent qu’ils

9 h 30, départ en convoi sur nos vélos, direction la plage ! On a suivi le chemin bleu par les traverses de vignes qui nous emmène à la plage. Arrivés à la plage, on re-pédale sur ces mégas pédalo avec toboggan ! Après tous ces efforts, un pique-nique bien font 1000 interventions par an et qu’il y a une section de Jeunes Sapeurs

Pompiers. Merci aux pompiers ... hein Yann ! Alexandra

Grands jeux et karting Tous en selle sur vos vélos direction le bois de Patau. Arrivés là-haut, nous buvons un p’tit coup et Yann nous explique les jeux ! Poules, Renards et Vipères, les animateurs nous maquillent pour nous différencier et actions ! Pour finir la matinée les poules sont vainqueurs ! Il est l’heure de manger. Magali nous apporte

le pique-nique. On est tous pressés d’aller faire le Karting ! 14h 30 ! Nous voilà  ! Les plus grands feront du Karting tandis que les autres auront le droit de faire du quad ! Puis retour tranquille au centre, après quelques sensations fortes et quelques demi-tours sur les kartings ... Simon

mérité ! Après un petit repos sous les parasols (mis en place par nos chers animateurs) et le temps d’installer le périmètre, un petit plongeon avec la pieuvre ... puis retour au centre en vélos. Une journée bien remplie ! Tom

Sortie à Aqualand Mardi 8 juillet, nous sommes allés à Aqualand en Agde. Nous sommes partis en bus. À notre arrivée, une longue journée ensoleillée nous attendait. Tout d’abord nous sommes allés nous mettre en maillot puis toboggans et baignade à volonté. La matinée se finissant, nous sommes

allés manger sur l’aire de jeux. L’après-midi, nous nous sommes tous beaucoup régalés. Les petits à la pataugeoire, les moyens à la piscine à vagues et les grands à l’anaconda. À 16 heures après s’être habillés, nous sommes allés goûter puis l’heure du départ arriva. Simon

Le programme de novembre et décembre Novembre 2008 Fin des vacances de la Toussaint.

Lundi 3/11 3/5 ans. Dansons la ronde tous ensemble / Les olympiades. 6/8 ans et 9 ans et +. Sortie journée VTT + acrobranche. Mardi 4/11 3/5 ans. Fabrication de collier / Jeux de lancer. 6/8 ans. Médiathèque / Tournoi sportif au gymnase. 9 ans et +. Travail exposition / Tournoi sportif au gymnase. Mercredi 5/11 3/5 ans. Chants, comptines et

karaoké / Écoute une histoire et dessine-la… 6/8 ans. La chasse aux trésors / Jeux de ballon air, terre, mer. 9 ans et +. Jeux de société / Le jeu du mime.

Thème du mois : Découvrons les métiers ! Mercredi 12/11 Petits. Pâte à sel / Masques et chapeaux de sorcières.. Grands. Visite de la cave coopérative (10 h - 11 h 30) / Poules-renard-vipère. Mercredi 19/11 Petits. Gâteau maison / Tou-

pies origami. Grands. Visite du fournil Houlès et fabrication de gâteaux (10 h - 11 h 15)/ policiers contre voleurs. Mercredi 26/11 Petits. Fabriquons de la pâte à modeler / La mouche. Grands. Les loups garou (jeu) / visite de la Poste de Sérignan (14 h - 15 h 30).

Décembre 2008 Thème du mois : C’est bientôt Noël ! Mercredi 3/12 Petits. Fabriquons le calen-

drier de l’avant / Les statues. Grands. Fabriquons le calendrier de l’avant / Ambassadeur (jeux). Mercredi 10/12 Petits. Décorons le centre / Les petits papiers (jeux). Grands. Décorons le centre / dessiner c’est gagné ! Mercredi 17/12 Petits et Grands. Gâteau de Noël et je prépare ma lettre au Père Noël / Noël avant l’heure. Fermeture annuelle durant les vacances de Noël.

Accueil de loisirs sans hébergement (communément appelé centre de loisirs). Château Vargoz. Tél. : 04 67 39 58 55. Mél : clm@ville-serignan.fr. Ouvert de 7 h 30 à 18 h 15. Accueil des enfants jusqu’à 9 h 15 le matin et 14 h 15 l’après-midi. Pièces nécessaires à l’inscription : 2 photos d’identité, photocopie du carnet de santé vaccinations, attestation d’assurance, photocopie du livret de famille, justificatif de domicile, numéro d’immatriculation de la sécurité sociale, carte d’adhérent : 9 e, carte d’allocataire de la CAF « Loisi Soleil 2008 » (pour tarifs CAF). Inscriptions de 8 à 17 h, tous les jours d’ouverture. Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

23


L’agenda

Dimanche 2 Novembre, 9 h, La Cigalière

Samedi 22 Novembre, 21 h, La Cigalière

6 Grand Nettoyage

Camille en concert

Tous les amoureux de la nature sont les bienvenus pour redonner vie à des coins de nature abîmés par des dépôts sauvages. Tél. : 06 86 35 13 59.

Jeudi 27 Novembre, 21 h, La Cigalière

e

(cf p. 12)

Les Caméléons d’Achille (cf p. 12)

Les 28 et 29 Novembre Collecte de la Banque Alimentaire (cf p. 6)

Mercredi 5 Novembre, 15 h 30, Médiathèque Contes des Petits Sorciers (cf p. 13) Jeudi 6 Novembre, 18 h, Le Musée Un jeudi, une œuvre Samedi 8 Novembre, 21 h, La Cigalière Mademoiselle K en concert (cf p. 12)

Dimanche 9 Novembre, Parking des Halles

Vendredi 28 Novembre, 18 h 30, Médiathèque Rencontre avec le poète sérignanais Louis Cabrol (cf p. 13)

de la Cigalière

Dimanche 30 Novembre, La Promenade au profit du Téléthon et des enfants hospitalisés

Producteurs : olives, confitures, biscuits, légumes, boucher chevalin, fruits et légumes bio, vin, viande de cerf, miel, fromage de chèvre, navets de Pardailhan et bonbons. Animation musicale avec Aristide, son orgue de Barbarie et son yukulélé.

Les 10, 17 et 24 Novembre, Pôle Social

Dimanche 30 Novembre, 17 h, La Cigalière Les Grandes Gueules (cf p. 12)

Mardi 2 décembre, 21 h, La Cigalière Jeunes lauréats (concert)

Permanence de la C.A.F.

Jeudi 4 Décembre, 18 h, Le Musée

Mercredi 13 Novembre, 18 h, Forum

Un jeudi, une œuvre

Conférence sur l’énergie solaire (cf p. 7)

Mercredi 13 Novembre, 21 h, La Cigalière Patricia Kaas en concert (cf p. 12)

Jeudi 14 Novembre, 18 h 30, Rue Gén. Henric Inauguration de la Maison de l’Environnement et du Tourisme (cf p. 7)

5 - 12 Décembre, Forum Marius Castagné Exposition «Raconte-moi !» Les œuvres de 18 membres des Amis du musée de Sérignan (sculptures, peintures, tissages, patchwork, photos...). Vernissage le 5 décembre à 18 h. Ouverte tous les jours, 10 h - 12 h et 15 h - 18 h.

19 - 21 Décembre, Forum Marius Castagné

Vendredi 15 Novembre, 21 h, La Cigalière

« Hommage à Jeannot Molinier dit Telinette

Thomas Dutronc en concert (cf p. 12)

Mercredi 19 Novembre, 10 h 30, Médiathèque English Story Time (cf p. 13)

• Relais assistante maternelle, lundi 1er décembre, 14 h - 15 h : tous publics, 15 h - 17 h : assistantes maternelles. • Salle parents-enfants : réunion pour les assistantes maternelles, les 10 et 24 nov, de 9 h à 12 h.

Foire au gras, Samedi 29 Novembre, 19 h, La Cigalière marché de Noël et fête foraine Présentation de la saison de printemps

Braderie aux jouets, de 9 h 30 à 17 h30,

4e marché paysan, de 8 h à 13 h (cf p. 8)

À la crèche !

Exposition de santons, tuiles décorées à la main, photos anciennes. Scénographie réalisée par Lionel Laussedat et Sylvain Fraÿsse. Vernissage le vendredi 19/12 à 18 h.

Cette année, la Foire au Gras aura lieu les 13 et 14 décembre 2008. Le centre du village accueillera en plus du gras et des produits régionaux sur la Promenade, un marché de Noël (artisanat d’art, cadeaux...) dans les rues du cœur de ville et une petite fête foraine sur le parking de la Halle aux poissons. Des animations musicales sont prévues pour un parfait esprit de Noël. Sérignan en Languedoc est une publication municipale. Tirage : 4 000 ex. Directeur de la publication : Jacques Dupin. Rédaction et relecture  : services municipaux, élus, associations et D. Sales. Photos : service communication et associations (sauf mentions). Mise en page : Sce communication. Impression : De Bourg, Narbonne. Imprimé sur du papier recyclé. Label réflexe nature. Siège : Hôtel de Ville, 146 av. de la Plage, 34 410 Sérignan. Mél : mairie@ville-serignan.fr, www. ville-serignan.fr Dépôt légal octobre 2008, ISSN en cours. Un journal est une aventure collective. Merci à tous ceux qui ont participé à ce numéro spécial de 24 pages, pour leur disponibilité et leurs compétences.

Horaires d’ouverture des services municipaux • Hôtel de Ville. 144, av. de la plage. Du lundi au vendredi, 8 h - 12 h et 14 h - 18 h. Tél. : 04 67 32 60 90. • Pôle social municipal. Espace Joseph Viennet. Ouvert du lundi au vendredi, 9 h - 12 h et 14 h - 18 h 30. Tél. : 04 67 32 64 00. • Service Enfance / Jeunesse / Éducation / Sports. Centre administratif. Ouvert du lundi au vendredi, 8 h - 12 h. Tél. : 04 67 32 84 93. • Accueil de loisirs sans hébergement. Château Vargoz. Ouvert le mercredi de 7 h 30 à 18 h 15. Tél. : 04 67 39 58 55. • Multi accueil Les Glob’Trotteurs. Rue G. Brassens. Ouvert du lundi au vendredi, de 7 h 30 à 18 h 30. Tél. : 04 67 37 79 76. • Maison de l’environnement et du Tourisme. Rue Général Henric. Ouvert du lundi au vendredi, 8 h - 12 h et 14 h - 18 h, sauf le mercredi. Tél . : 04 67 37 25 91. • Police municipale. Centre administratif. Du lundi au vendredi, 8 h - 12 h et 14 h - 18 h. Tél. : 04 67 39 62 47 et 06 10 47 09 12. • La médiathèque Samuel Beckett. Centre administratif. Ouverte le mardi, 16 h 30 - 18 h 30, le mercredi, 10 h - 12 h 30 et 14 h - 18 h 30, le vendredi, 10 h - 12 h 30 et 16 h 30 - 18 h 30, le samedi, 10 h - 12 h 30 et 14 h - 17 h. Tél. : 04 67 39 57 50. • Le musée de Sérignan. 144, av. de la plage. Ouvert du mardi au dimanche de 13 h à 18 h (sf jours fériés). Tél. : 04 67 32 33 05. • La Cigalière. Parc Rayonnant. Ouverte du mardi au vendredi, 15 h - 19 h et le samedi à partir de 16 h, les jours de représentation uniquement. Tél. : 04 67 326 326.

24

Sérignan en Languedoc - n°8 - novembre 2008

Le mensuel de la ville de Sérignan  

Novembre 2008 - N°8

Advertisement