Page 1

Bilan d’activités 2010 des services municipaux p.28-47

Mars 2011 - n°34 - Le mensuel de la Ville de Sérignan - www.ville-serignan.fr - 04 67 32 60 90

Département, Région, État : Sérignan reconnu pôle de centralité p. 2-11


Événement

Conseil Général : une triple inauguration historique, la présentation du projet de passerelle et un grand moment d’émotion avec les collégiens (27 janvier) Arrivé à Sérignan à 16 h, André Vezinhet, président du Conseil Général en est reparti à 19 h. Trois longues heures sur le territoire de notre commune où ont été passées en revue les coopérations réciproques et complémentaires, toutes tournées vers le même but : servir l’intérêt général. Photos Michel Laché et CC. Extrait du discours de Frédéric Lacas, Maire de Sérignan : « Le soutien et la présence du Conseil Général auprès des communes du Département sont considérables et précieux. Cependant, les interventions à Sérignan marquent un renforcement de la coopération de nos deux collectivités ces dernières années. Aides aux équipements sportifs et culturels, aux événements, aux actions sociales, à la politique scolaire, aux travaux de voirie, aux logements sociaux et dans bien d’autres domaines, le Département est incontestablement très présent à nos côtés. L’intérêt de ces synergies profite aux Sérignanais et aux habitants des communes voisines. Elles positionnent clairement Sérignan comme ville-centre du Sud Biterrois et démontrent le souci constant de rééquilibrer le développement du département vers l’Ouest. Elles sont aussi la preuve de l’intérêt du Conseil Général pour les actions entreprises par la ville de Sérignan. Cette collaboration doit se poursuivre dans les années à venir. Citons notamment le projet de passerelle, l’extension de notre réseau de pistes cyclables, du pont métallique jusqu’à Sérignan-les-Plages, la réfection du gymnase du

Inauguration du rond-point de la route de Vendres avec, de g. à d. : F. Lacas, Guy Combes, Maire de Valras-Plage, André Vezinhet, Président du Conseil Général, M. Le conseiller général du canton Béziers IV, Marie-Christine Bousquet, Vice-Présidente déléguée à la Solidarité Départementale, Jean-Pierre Perez, Maire de Vendres.

Inauguration de la salle polyvalente du Collège M. Pagnol.

Présentation de la salle polyvalente et du projet de rénovation du Gymnase du Collège, avec la création de 2 salles de sports. 2

collège, les jardins familiaux et bien d’autres projets en cours de réflexion ou de montage. Chacune de ces actions contribue à l’amélioration des services à la population et chacune constitue un exemple de coopération fructueuse entre collectivités. Le carrefour giratoire, réalisé par le Département, a été paysagé et planté par les services municipaux, avec des crédits départementaux. La salle et les logements du collège ont été réalisés grâce à la vente, au profit du Département, d’un terrain appartenant au syndicat intercommunal de gestion du collège. Enfin, les services médicosociaux ont pu être accueillis grâce aux travaux réalisés au premier étage de l’Espace Viennet, sous maîtrise d’ouvrage communale, mais financés par le Département dans le montant de son loyer. Évidemment, dans chacun de ces cas, parfois avec des montages financiers ou juridiques complexes ou après de longues négociations, on retrouve notre Conseiller Général, toujours prêt à accompagner nos projets et il faut ici l’en remercier chaleureusement. Il faut également remercier les entreprises qui ont participé aux travaux d’aménagement de l’Espace Viennet. Tout d’abord l’ar-


Événement

chitecte, Mme Françoise Boullis, qui a conçu et contrôlé cette réalisation, assistée de Monsieur Marcel BLANCART, le Bureau d’Etudes, du Bureau Véritas et de ABI Ingénierie représenté par Messieurs Hervé ASTIER et Rémy SALVETAT. Les entreprises ayant réalisé les travaux sont les suivantes : la société EXEL pour les cloisons intérieures, la société DEMARETS pour la menuiserie aluminium, la société LACOMBE pour les travaux de peinture, la société ABEG pour les installations électriques et la société HENRY pour la plomberie. Merci à Monsieur Le Président du Conseil Général pour son aide et à très bientôt à Sérignan.» Extrait du discours d’André Vezinhet, président du Conseil Général de l’Hérault : « Souvent la politique, c’est un terme qui fait peur. Quand on dit politique, on imagine des espèces d’épouvantails qui s’érigent en censeurs de tout, qui gagnent des sommes folles. C’est la mauvaise image de la politique. Ce soir, les circonstances s’y prêtent bien : nous allons donner tout son sens littéral à la politique, polis, ville, la cité et le suffixe qui aide la recherche, la gestion de cette cité qui nous interpelle aujourd’hui, nous laisse penser qu’ici, on a vraiment donné un sens tout à fait intéressant à l’action politique. Tout s’est fait dans la continuité. Alors, ma chère amie Eliane Beaudouin (ancienne vice-présidente du Conseil Général), qui fut à l’origine d’une redéfinition complète des politiques sociales dans le Biterrois, aujourd’hui tu touches les

Pôle Social : visite des services municipaux, au rez-de-chaussée.

Pôle Social : inauguration de la plaque de l’antenne médico-sociale, au 1er étage avec A. Vezinhet, F. Lacas, R. Pesteil et M.-Ch. Bousquet.

Visite des bureaux de l’antenne médico-sociale du Conseil général, avec la directrice Anne Solé.

Discours à la salle polyvalente de l’Espace J. Viennet. Le Maire Frédéric Lacas, le Conseiller Général du canton Béziers IV et le Président André Vezinhet ont pris la parole. Ils sont accompagnés de J.-P. Perez, Maire de Vendres, G. Combes, Maire de Valras-Plage, J.-P. Galonnier, Maire de Villeneuve-les-Béziers et B. Gauthier, Maire de Cers. 3

dividendes de l’action que tu as engagée et qui est remarquablement poursuivie ici. Je veux le signaler parce que chaque fois que je sors de mon bunker de l’Hôtel du Département à Montpellier, où mes collaborateurs aimeraient tellement me mettre des fers aux pieds et aux mains, je m’enrichis. Je trouve qu’un maître-mot s’impose, c’est l’aménagement du territoire. Quand aujourd’hui les grands médias en parlent, que disent-ils ? Ils disent qu’il y a nécessité de sécuriser les voies routières. On ne peut plus rentrer dans les villes comme on y rentrait avant, parce que nos villages sont devenus des villes. Il faut rompre les vitesses, il faut harmoniser des liaisons douces pour que les gens puissent faire du vélo pour se déplacer. Il faut redonner le choix des modes de transports. Comme vous le disiez M. le Maire, en citant St Exupéry, nous allons jeter des passerelles et l’illustration est forte. Nous avons vu le projet d’une authentique passerelle pour enjamber l’Orb, c’est ça l’aménagement du territoire, c’est permettre aux gens le déplacement, le mouvement. Avec cette passerelle comme avec Hérault Transport, on contribue à une conception de la politique du développement durable. On fait de la politique en s’adressant à tous les citoyens et en les respectant tous dans leur diversité, c’est d’ailleurs tout le charme de la démocratie et de la vie politique.» Retrouvez l’intégralité des discours de cette inauguration ainsi que les reportages d’ambiance sur le site www.ville-serignan.fr, rubrique Vidéos 2011


Événement

« Nous proposons de donner le nom de la famille Pinkas à la salle polyvalente du Collège Marcel Pagnol »

Brendla Pinkas

Hersch Pinkas

Thérèse Pinkas. Aucune photo du petit Salomon, dans les archives communales.

Messieurs les élus, Nous profitons de votre venue au collège pour vous faire part d’une demande qui vient de nous et qui compte pour nous. Cette année, nous travaillons avec nos professeurs sur un projet qu’on porte dans notre cœur. Nous cherchons à faire revivre la mémoire d’une famille de juifs étrangers, qui s’était réfugiée à Sérignan en 1940. Cette famille venait de Belgique et était composée du père Hersch, de la maman Brendla et des deux enfants, Thérèse (8 ans) et Salomon (2 ans). Ici, ils avaient cru échapper à la barbarie et au racisme. Mais, ici, ils ont été arrêtés lors de la rafle du 26 août 1942 (rafle effectuée en zone encore «libre») et ils ont été déportés. Ils ne sont jamais revenus. Sérignan, cette ville, notre ville, a été leur dernière adresse connue avant l’extermination, avant l’anéantissement.

Pour nous, cette mémoire est importante. Par fanatisme, cette famille a été balayée de la terre. Il ne reste désormais rien d’eux, aucune trace, pas même une tombe. On leur a refusé aussi cela. Alors, nous, à notre façon, on voudrait dire NON, dire que l’on n’a pas le droit de faire ça à des enfants, à des êtres quelqu’ils soient. Chaque vie est précieuse, elle compte. Nous souhaitons donc vous demander s’il est possible de donner un nom à cette salle inaugurée aujourd’hui, un nom en lien avec cette famille. Nous espérons tellement que notre demande soit acceptée, étudiée. Nous vous remercions par avance et nous vous adressons nos respectueuses salutations. P.S. (détail pour nous, poignant) : Salomon était un tout petit garçon, juif, étranger et handicapé : trois «tares» absolues aux yeux des nazis, trois

raisons pour lesquelles on lui a refusé le droit de vivre. Ses parents lui avaient choisi un très beau prénom. Salomon, ça veut dire « l’homme de la Shalom », « l’homme de la paix ». Il a fini à Auschwitz dans une chambre à gaz et dans un four crématoire. Un enfant, un enfant qui, dans son nom, porte le mot «Paix», ne devrait pas finir comme cela. Nous ne voulons pas oublier qu’un jour tout cela a été possible. Nous ne voulons pas oublier ce petit bonhomme. S’il vous plaît, aidez-nous dans ce « combat » qui est le nôtre. Les élèves de la classe de 3e C.

Quand les 3e C vont à la rencontre d’André Vezinhet.

Les élèves de la classe de 3e C : Abel Lionel, Agreira Antoine, Alaux Marjorie, Aznar Mélyssandre, Bakali Abdellah, Busnel Loïc, Carvalho Tania, Cervelle Alexis, Chaklout Ayyoub, Corbel Amalia, Couder Pauline, Da Silva Matos Julie, Dumousseau Emeline, Fernandez Noémie, Fernex Amandine, Jouines Julie, Kadur Estelle, Larcher Alexandre, Milicia Christopher, Molina Victor, Parisot Perrine, Payet-Rouanet Anthony, Ravail Thomas, Ricco Amandine , Schwartz Camille, Schwartz Pauline, Sol Jonathan, Soudier Marie, Teton Anaouchka, Thu Romane. Les enseignants : Patricia Gonzalvez, professeur d’histoire-géographie, Cyril Tejedo, professeur de mathématiques et professeur principal de la classe, Valérie Debuire, documentaliste, et Jean-Michel Palau, principal du collège M. Pagnol. 4


Événement

La Passerelle : deux projets encore en course

L’actuel pont métallique enjambant l’Orb à Sérignan est le seul accès depuis le village vers la RD 37 et la RD 37 E 11 vers Sérignan-les-Plages. Toutefois, la largeur de la chaussée et celle des trottoirs ne permettent pas la circulation des cyclistes et des piétons en toute sécurité. La future passerelle, d’une longueur de 80 m environ et d’une largeur de 3,50 m, sera réservée aux piétons, cyclistes et personnes à mobilité réduite. La structure sera implantée 200 m en aval de l’ouvrage routier actuel, dans le prolongement côté village, de l’avenue V. Hugo et débouchera rive gauche au niveau d’un nouveau parking. Le choix architectural de la passerelle n’est pas encore fait, car il

est nécessaire au préalable de connaître l’avis des Bâtiments de France, en raison de la présence de la Collégiale à proximité. Mais, le choix s’effectuera entre les deux projets publiés sur cette page. Le démarrage des travaux est prévu pour le premier trimestre 2012 et leur durée sera de 18 mois. Coût des travaux : 1,7M€, financé à 100 % par le Département de l’Hérault. Grâce à cette passerelle et au futur parking, les touristes pourront garer leur voiture et atteindre le centreville à pied. Les adeptes de la petite reine pourront, quant à eux, rejoindre Sérignan-les-Plages à partir du centre-ville, grâce à une piste cyclable, financée par le Département,

5

qui sera livrée au début de l’été 2012. Cette passerelle s’inscrit ainsi dans le projet global de cheminement doux (piéton, cycliste) que la ville de Sérignan veut réaliser avec tous ses partenaires (Conseil Général, Conseil Régional, CABEM, etc.) d’ici 2014. L’aménagement de la rue L. Blum en 2010 était la première pierre de cet édifice.


Événement

Musée Régional d’Art Contemporain : un nouvel accrochage et une excellente nouvelle (29 janvier)

C’est devant une assemblée à nouveau très fournie qu’a été présenté le nouvel accrochage des collections du Musée Régional d’Art Contemporain, samedi 29 janvier 2011. Nombre d’élus étaient présents : Josianne Collerais, Vice-présidente du Conseil Régional en charge de la Culture, les Conseillers Régionaux Karine Chevalier et Claude Zemmour, le Député Elie Aboud, le Conseiller Général du canton Béziers IV, des élus communautaires et municipaux. Beaucoup de représentants

sillon venait tout juste de budgéter l’agrandissement du MRAC lors de sa dernière session. Elle remercia chaleureusement l’État qui sera partie prenante à 50 % de cette opération. Le Député Elie Aboud fut sensible à cette reconnaissance affichée avec beaucoup d’élégance républicaine. Pour sa part, le Maire, Frédéric Lacas, expliqua ce que fit la nouvelle municipalité pour la collection du Musée de Sérignan. Nous publions ci-dessous l’intégralité de son intervention : « Sérignan vit une période

d’association honoraient aussi cette cérémonie de leur présence. Des créateurs avaient également fait le déplacement comme Piet Moget et Pierre Tilman. Parmi les œuvres présentées, il est à noter la proportion très significative de celles nouvellement acquises par la Région : Hélène Audiffren, directrice du MRAC, présenta l’événement et retraça le parcours de Dado, récemment décédé. Elle annonça qu’un hommage officiel lui sera rendu à l’automne. J. Collerais indiqua que la Région Languedoc-Rous6

où se succèdent les personnalités de marque. Jeudi, Monsieur le Président du Conseil Général inaugurait plusieurs réalisations sur notre commune. Aujourd’hui, c’est vous, Madame la Vice-présidente du Conseil Régional que j’ai l’honneur d’accueillir. Lundi, Monsieur le Ministre de l’Agriculture visitera notre cave coopérative. Décidément, l’œuvre dédicace de Monsieur Ben Vautier garde tout son sens. Oui, «il se passe toujours quelque chose à Sérignan ». Au point où, aujourd’hui, deux inaugurations ont même été programmées si-


Événement

multanément ! Je sais combien le changement de municipalité a inquiété nombre d’entre vous, présents ou absents. Je veux vous dire mon bonheur d’être ici pour cette inauguration. Le Musée dévoile la nouvelle présentation de ses collections et propose au public un regard nouveau sur ses richesses. Comment ne pas s’en réjouir. Mesdames et Messieurs, nous avons tenu avec mon équipe à accorder à la collection du Musée de Sérignan tout l’intérêt qu’elle méritait. Nous avons demandé un inventaire précis des œuvres offertes par les artistes ou achetées par la ville. Nous l’avons fait certifier par huissier. Cet outil a été précieux lors de la cession de notre établissement à la Région. Ceci n’existait pas jusqu’alors. Je sais le travail que cela a demandé à l’équipe du Musée. Je remercie tous ceux qui se sont investis pour qu’existe enfin une transparence patrimoniale incontestable. J’ai demandé aussi que toutes les œuvres significatives disséminées ailleurs qu’au Musée, réintègrent leur destination originelle. Non, il

n’y a plus aujourd’hui de tableaux dans le bureau du Maire, offerts par des créateurs. Ils sont tous ici, disponibles et visibles par tous. Je pense aussi que maintenant chacun a compris ce que nous avons cherché à faire avec le Musée, notre singularité locale. Sa collection va être pérennisée grâce d’abord à l’investissement de la Région qui a créé des archives dignes de ce nom pour préserver les œuvres non exposées. Mais la collection a d’ores et déjà été enrichie grâce à un budget d’acquisition conséquent et cela va continuer. Madame La Présidente, Mesdames et Messieurs les créateurs, Madame la Directrice, la ville de Sérignan est fière de la nouvelle dimension prise par le Musée. La ville de Sérignan est impatiente de le voir encore accroître sa notoriété. Permettez- moi enfin une confidence pour finir. Si les choses étaient à refaire pour notre Musée, nous les referions sans hésiter, tant les engagements pris à l’époque du Président Frêche sont respectés, et même audelà. »

La visite de Christian Bourquin, Président de Région, à Sérignan, sur le site de la ville Christian Bourquin, Président de Région, a effectué une visite à Sérignan, mardi 22 février. Le compterendu sera publié dans le mensuel d’avril 2011. Les reportages vidéos et photos sont accessibles sur : www.ville-serignan.fr rubriques Actualités, Photos et Vidéos

Musée Régional d’Art Contemporain : une autre dimension

Travailler de manière isolée rend moins efficace. Cette affirmation est particulièrement vraie pour le Musée de Sérignan qui, grâce à la collaboration avec la Région, qui a accepté d’en reprendre la gestion, bénéficie désormais des moyens de ses ambitions. Alors qu’en 2009, le budget du Musée était de 165 000  € de frais d’entretien et de dépenses d’expositions, ce montant s’élève, depuis le transfert à la Région en 2010 à 300.000 € ! De même, alors qu’en 2009, la Ville n’avait pu acheter aucune œuvre, en 2010, la Région consacrait 63 000 € pour accroître la collection du Musée (100 000 € prévus en 2011). Enfin, rappelons qu’un effort considérable a également été réalisé avec le personnel, qui est passé de 5 agents à 11 (7 permanents; photo ci-dessus, et 4 médiateurs pour les expositions temporaires), permettant d’assurer un véritable accompagnement du public et une surveillance des œuvres.

Ci-dessus, le Musée Régional fait l’unanimité et créé une belle entente républicaine autour de lui : Ville, Député, Région. Photos Michel Laché. 7


Événement

Bruno Le Maire, Ministre de l’Agriculture, à la rencontre du monde viticole, à la cave coopérative

Jacques Lamouroux, président de la Cave, montre les installations au Ministre. Au premier rang, de g. à d., F. Lacas, R. Couderc, B. Le Maire, et E. Aboud.

Ci-dessus, présentation de la Cave, avant la projection du film, avec de g. à d., le député R. Lecou, F. Lacas, B. Le Maire; E. Aboud, R. Couderc et au micro, J. Lamouroux. Ci-dessous, le Ministre a longuement dialogué avec les représentants du monde viticole. J-P. Pellagati, conseiller communautaire, a notamment pris la parole au nom des Jeunes Agriculteurs.

8

Lundi 31 janvier, le Ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, est arrivé à la Cave Coopérative de Sérignan vers 16 h 30, avec un bon quart d’heure d’avance sur l’horaire officiel. Après une longue journée de rencontres et de débats dans l’Hérault, le Ministre, qui ne devait rester qu’une demiheure, a finalement dialogué avec les élus et les représentants du monde viticole pendant près d’une heure et quart. Il a su conquérir son auditoire par sa qualité d’écoute, sa grande disponibilité et son franc-parler. Le Maire l’a chaleureusement accueilli avant que Jacques Lamouroux, président de la Cave Coopérative, ne lui explique les différentes mutations de son «entreprise» sérignanaise. Le Député Elie Aboud et le Président de la CABEM, Sénateur-Maire de Béziers, Raymond Couderc, ont également pris la parole, après la projection du film présentant la Cave de Sérignan. Puis, est venu le temps du débat. Plusieurs représentants des syndicats viticoles ont échangé leurs points de vue avec le Ministre, dans une ambiance conviviale et sans langue de bois. De nombreux élus avaient fait le déplacement, tels que Robert Lecou, député de l’Hérault, Henri Granier, vice-président de la CABEM délégué à la Viticulture, l’Agriculture et à l’Environnement, Jean-Pascal Pellagatti, Conseiller Communautaire et représentant des Jeunes Agriculteurs, M. le Conseiller Général du canton Béziers IV, ainsi que les plus hauts représentants de l’État : Claude Balland, Préfet de Région et Philippe Chopin, Sous-Préfet de Béziers. Le Ministre de l’Agriculture a effectué cette journée de rencontres dans l’Hérault à l’invitation des deux Députés, Robert Lecou et Elie Aboud.


Événement

Extraits des discours : • Frédéric Lacas, Maire de Sérignan : « La Cave Coopérative de Sérignan est une référence sur l’Hérault et sur la région, c’est un label de qualité, une véritable entreprise. Sérignan est une ville de viticulture, une ville de tourisme, une ville environnementale qu’il faut préserver.» • Elie Aboud, Député de l’Hérault : « Juste 2 choses. La première, je voudrais parler en tant que médecin, tu sais qu’il y a un médicament dangereux qui est le vasodilatateur Buflomédil vous le connaissez c’est le Fosilane. Voilà quelque chose qui coûte cher et qui est nuisible et là nous avons le vin, un produit qui est rentable, qui peut rapporter et qui est un meilleur vasodilatateur. Je pense qu’on peut regarder le vin avec un angle différent que les autres alcools. Deuxième chose, M. le Ministre, merci pour tout ce que tu fais pour cette France rurale, puisqu’au delà même de notre département, on a vu ton combat et ton engagement pour cette France rurale.» • Raymond Couderc, Sénateur-Maire de Béziers, Président de la CABEM : « Il y a 25 ans, la Cave de Sérignan a lancé des démarches qui étaient révolutionnaires. À Sérignan, ils se sont battus pour faire le tri, l’évaluation à la parcelle pour séparer ceux qui méritaient de faire du bon vin et ceux qui faisaient du vin de 2è catégorie et pour payer

de façon différenciée les uns et les autres. Ils ont fait avant les autres ce qu’aujourd’hui tout le monde a été amené à faire. Nous sommes à côté des viticulteurs pour leur apporter l’environnement nécessaire pour développer leur activité notamment en terme de marketing, de vente en France et de vente sur les marchés internationaux. On croit profondément en notre viticulture, on croit en nos paysages.»

parts de marché et avec enrichissement des vignerons. Tous les vignerons ont le droit de vivre bien, de vivre correctement de leurs revenus. On n’y est pas encore, il reste beaucoup de travail. Languedoc-Roussillon, ça veut dire vin de qualité, et je pense qu’il faut le dire partout, ici, et à l’extérieur de nos frontières. J’ai la conviction que nous devons aller rapidement vers l’interprofession unique en Languedoc-Roussillon parce que ça veut dire moins de coûts, moins de dépenses, plus d’argent pour les vignerons, une seule stratégie, l’unité entre les uns et les autres, une force de frappe pour aller sur les marchés à l’exportation,

• Bruno Le Maire, Ministre de l’Agriculture : « Je crois profondément en l’avenir de la viticulture dans le Languedoc-Roussillon. Vous avez traversé des moments très très difficiles, vous avez affronté la crise, vous avez affronté les rejets ou la méfiance du consommateur, vous avez affronté l’émergence de concurrents venus du Nouveau Monde que nous n’avions pas forcément vus venir, vous avez affronté la crise économique tout court, et vous avez su faire face, vous avez pris des décisions courageuses. Vous avez fait de l’arrachage, vous avez restructuré la production, vous êtes passés de 30 000 000 hectolitres à presque 12 000 000 en l’espace de quelques années, ce n’est pas facile. L’ arrachage c’est une décision difficile, c’est beaucoup de souffrance pour de nombreux viticulteurs. Il faut que la viticulture en Languedoc Roussillon rime avec succès, avec croissance, avec capacité de gagner des

notamment en Chine, en Asie, mais aussi aux États-Unis où on pourrait être encore plus présent. Qualité, unité, ça me paraît absolument essentiel. Dans l’unité, je mets aussi la distribution. Je pense que l’idée d’avoir un seul linéaire de distribution avec Languedoc Roussillon à l’affichage qui soit clair, c’est une force de frappe, une capacité à prendre des parts de marché. Vous avez du volume, vous devez faire du marché. La direction, ça ne doit pas être celle de l’arrachage, de la réduction de la production et de la misère que l’on partage entre les uns et les autres, ça doit être celle de la reconquête. Je refuse catégoriquement qu’on puisse planter n’importe quel cépage n’importe où en France ou en Europe. La régulation des droits de plantations c’est la survie de notre vignoble.

Les interventions du Ministre et des élus ainsi que le dialogue avec les représentants du monde viticole sont en ligne sur : www.ville-serignan.fr Rubrique Vidéos 2011

En haut de la page, Bruno Le Maire, lors de sa rencontre avec les viticulteurs. Ci-dessus, dégustation des vins de Sérignan, au caveau de vente. Ci-contre, le Ministre de l’Agriculture est encadré par Frédéric Lacas, Maire de Sérignan et Elie Aboud, Député de l’Hérault, la cheville ouvrière de sa visite à Sérignan. 5 reportages vidéos sont en ligne sur ville-serignan.fr 9


Événement

État, Région, Département, Député et Municipalité au chevet de Rayonnant

Défauts de conception, malfaçons, manque d’entretien, Rayonnant l’œuvre in situ de Daniel Buren a mal vieilli. Dix ans après sa création, un constat s’impose : il devient urgent d’agir si l’on veut éviter que ne s’aggrave encore l’inexorable processus de dégradation. Une étude de 32 000 e entièrement portée par la Ville de Sérignan a permis d’identifier les causes et propose des remèdes. L’ ensemble des solutions nécessaires à la rénovation complète de l’œuvre

est chiffré à 350 000 e. Ce jeudi 3 février s’est tenue en mairie une importante réunion. Y participaient : Elie Aboud, Député de l’Hérault, M. le Conseiller Général du canton Béziers IV, Stéphanie Sobezyk, représentant la Région, Agnès Dumont (Direction Régionale des Affaires Culturelles), Frédéric Lacas, Maire de Sérignan, Maria Martinez, conseillère municipale déléguée à la Culture et Jean-Pierre Decaudin, directeur des affaires culturelles de la ville. Diverses pistes ont été évoquées pour

que chaque partie soit en capacité d’apporter son concours à la restauration de Rayonnant. Ainsi, M. le Député sur son enveloppe parlementaire, la Région, le Conseil Général, la DRAC et la Municipalité participeraient chacun à hauteur de 20 % (soit 70 000 e chacun) pour rendre tout leur lustre et leur éclat aux colonnes sérignanaises. Un bel exemple de coopération éclairée au service de l’intérêt général. Il ne reste plus, maintenant, à chacun qu’à honorer ses engagements...

De face, Agnès Dumont, chargée des Arts Plastiques à la Direction Régionale des Affaires Culturelles. De dos, Maria Martinez, conseillère municipale.

Elie Aboud, Député de l’Hérault, s’est engagé à consacrer 70 % de sa «réserve parlementaire » pour rénover Rayonnant.

Stéphanie Sobezyk, chargée du secteur des Arts plastiques et visuels du Service Création Diffusion et Innovation Artistique Régionale.

10


Événement

Pompiers : le Commandement renforce Sérignan Le Major Bruno-Lionel Chenault (photo), responsable du Centre de Secours de Sérignan, est très heureux en ce début d’année. L’arrivée des 5e et 6e Sapeurs-Pompiers Professionnels au Centre n’y est pas étrangère. Il y a désormais, tous les jours, au moins deux pompiers professionnels en activité, par garde de 12 h. Il faut se rappeler qu’en 2009, le Chef de Centre était alors le seul SPP de la caserne. 38 Sapeurs-Pompiers Volontaires, sans qui la caserne ne pourrait fonctionner, sont mobilisables. Une dizaine de Jeunes Sapeurs Pompiers se prépare, mais il faudra encore attendre 1 ou 2 ans pour intégrer les premières recrues. « Tous nos Sapeurs Pompiers Volontaires ont un travail à plein-temps et j’en suis heureux pour eux. Nous cherchons donc des bonnes volontés, formées ou pas, pour nous rejoindre », explique le Major. Côté matériel, le Centre a reçu trois beaux cadeaux de Noël : un véhicule de transport de personnel, deux véhicules de feux de forêt de 6000 litres («un monstre», dixit le Major) et de 4 000 litres. Ces deux derniers véhicules servent surtout pour les feux importants et sur les éventuels problèmes autour ou dans les campings du littoral. Toutes ces nouveautés montrent la montée en puissance du Centre. « Vu que Béziers n’aura pas de deuxième centre de secours, le Commandement renforce Sérignan. Et ça va continuer », assure le Major. Pour une optimisation des moyens, la réflexion sur la

fusion entre les Centres de Sérignan et de Valras est lancée en interne. Quatre commissions sont au travail pour imaginer les bénéfices en terme d’organisation, de personnels, de bâtiments et de matériels. Elles rendront leur rapport en juin 2011. Une décision pourrait intervenir durant l’été, avec une mise en application dès octobre 2011. En ce début d’année, c’est également le moment d’établir le bilan 2010 : 958 interventions ont été réalisées, dont 693 secours à la personne, 128 départs de feu, 87 accidents de la circulation et 50 interventions diverses. « Ces chiffres sont en légère baisse, ce qui démontre que l’année a été normale sur notre secteur », assure le Major. En fait, l’exceptionnel s’est déroulé cette année en dehors de la caserne. À la mijuin, 9 sapeurs-pompiers de Sérignan ont accompagné des pompiers biterrois pour aider la population varoise,

aux prises avec de graves inondations. Le Major, qui a passé deux jours sur place, en est revenu «impressionné». « Nos équipes ont dû retirer des cadavres d’automobilistes, il y avait parfois plusieurs couches de véhicules empilées les unes sur les autres. En 25 ans de carrière, et après avoir vécu les inondations de Béziers et de Puisserguier, je n’avais jamais vu autant de victimes, de dégâts et de détresse», expliquet-il, photos de téléphone portable à l’appui. Du 16 au 24 juin, les pompiers sérignanais ont aidé la population à repartir du bon pied. Sauvetage, nettoyage, déblayage, une semaine intense qui a permis aux habitants de retrouver leur maison rapidement et aux commerçants de réouvrir leur boutique. Autre intervention exceptionnelle, le 30 août, avec les deux plus grands feux de forêt de l’année dans le département, en même temps ! Un feu partait de

11

l’abbaye de Vallemagne en direction de Mèze pendant que les flammes s’attaquaient à des villages au Nord de Montpellier, près d’Assas. Deux équipages sérignanais ont été engagés en renfort pour protéger les populations. Même si des habitations et des entreprises ont été détruites, la rapide concentration de nombreux moyens a permis de limiter les dégâts. Ces images dramatiques encore en tête, le Major Chenault espère que l’année 2011 sera plus clémente. Et un grand moment attend peut-être, un ou plusieurs pompiers sérignanais, le 14 juillet 2011. 26 Sapeurs pompiers de l’Hérault défileront sur les Champs Elysées, devant le Président de la République. Est-ce qu’un Sérignanais en fera partie ? Réponse dans quelques semaines. Plus d’infos sur www. ville-serignan.fr, rubrique Sécurité, page Pompiers.

Ci-dessus, au 1er plan, le véhicule de transport de personnel. Ci-dessous, les 2 nouveaux véhicules de feux de forêt de 6000 et 4000 litres.


Actualité municipale

Lutte contre la délinquance : le bilan 2010 de la Gendarmerie Nationale La Gendarmerie Nationale a présenté son bilan 2010 en deux étapes : d’abord devant les élus à ValrasPlage (photos), puis devant le grand public lors de la réunion du 10 février à Sérignan (voir p. 27). Vous pouvez lire ci-dessous les chiffres 2010 de la lutte contre la délinquance. Le débat entre le public et le Commandant Viot, le 10 février, est en ligne sur www.ville-serignan.fr, rubrique Vidéos.

Bilan 2010 sur la Commune, la Brigade et la Compagnie Crimes et délits

Faits constatés Faits élucidés

Faits constatés Faits élucidés

Commune

Délinquance générale 409 1665 90

4730

375

1699

Délinquance de proximité 199 819 11

Délinquance générale : La délinquance générale réunit tous les crimes et délits commis et comporte plusieurs grandes familles. Ces familles comprennent les crimes et délits contre les personnes, les crimes et délits contre les biens, la criminalité organisée, les atteintes volontaires à l’intégrité physique, les infractions économiques et financières, et les autres types d’infractions, tels les stupéfiants, l’hygiène et la santé, les incendies, les attentats par explosifs, la police des étrangers, les infractions contre l’autorité, les faux et autres délits. Délinquance de proximité : la délinquance de proximité est une partie intégrante de la délinquance générale. Elle se compose des infractions relatives aux vols à main armée, vols avec violences, cambriolages, vols à la tire, vols d’automobiles et de véhicules à 2 roues, vols à la roulotte (vols dans les véhicules), ainsi que les destructions et dégradations.

Brigade de Compagnie Valras-Plage (département)

2074

49

257

Comparaison 2009-2010 sur la Commune de Sérignan Crimes et délits

2010

2009

Évolution

Constatés

409

435

Élucidés

90 (soit 22 %)

96 (soit 22,07%)

-5,97 % /

Constatés

199

231

Élucidés

11 (soit 5,5%)

15 (soit 6,49 %)

Délinquance générale

Délinquance de proximité

« La délinquance départementale de l’année 2010 en zone gendarmerie a connu une baisse sensible de 4,1 % et 11,8 % respectivement en Délinquance Générale (D.G.) et en Délinquance de Proximité (D.P.). Cette diminution s’explique par le recul du nombre de vols liés à l’automobile

(- 13,7 % de vols de véhicules et -14,4 % de vols à la roulotte). Le nombre de cambriolages, toutes familles confondues, a enregistré une baisse beaucoup plus mesurée en 2010 (-1,5 %). La lutte contre ce fléau demeure en 2011 une priorité opérationnelle clairement identifiée pour le Grou-

pement de Gendarmerie de l’Hérault. La délinquance contre les personnes (violence intrafamiliale, différends, coups et blessures, etc.) a également enregistré une baisse importante de 4,3 %. Dans le même temps, les taux de résolution ont été consolidés en 2010 à hauteur 12

-13,85 % / de 33,4 % et 14,1 % en DG et DP. Ainsi, plus d’un cambriolage de résidence principale ou secondaire sur 5 est résolu, ce taux d’élucidation étant sensiblement supérieur au taux national.» Colonel François Agostini, Commandant du Groupement de Gendarmerie de l’Hérault


Les expertises immobilières sont offertes pour tous mandats sur Sérignan (1)

Guy Hoquet Immobilier Enseigne nationale certifiée ISO 9001 Agence adhérente FNAIM

Tél. : 04 99 41 28 84 (Sérignan) 04 67 32 41 99 (Valras-Plage)

Mél : serignan.immobilier@orange.fr valras.immobilier@wanadoo.fr 148, avenue de la Plage (à côté de la Poste) PARKING PRIVE (1) au prix du marché, enregistrés jusqu’au 31/12/2010 (uniquement au moment de la signature du compromis avec notre agence)

Aux Berges de l’Orb Menus à thème sur réservation

MENU SPECIAL - FÊTE DES GRANDS-MÈRES

Dimanche 6 mars

20 mars : COUSCOUS ROYAL Maison FLAMMENKUCHE (tartes flambées) à volonté tous les vendredis soir Parking de la Cigalière - 04

67 35 98 12

Ouverture tous les jours, sauf le lundi, à partir du 1er mars Nouvelle saison : nouvelle carte et de nombreuses surprises

Sérignan sur Facebook La ville de Sérignan est présente sur Facebook avec un compte officiel consacré aux fêtes et événements, qui regroupe plus de 2 000 amis. Rejoignez-nous sur le site communautaire en visitant la page « Sérignan en Languedoc ».


Actualité municipale

Carnaval de Sérignan : le cirque d’hier et d’aujourd’hui Carnaval de Sérignan 2011 : Le cirque d’hier à aujourd’hui Dimanche 27 mars 2011 de 14 h à 17 h Programme : • 14h : rassemblement devant La Cigalière. • 14h30 à 15h30 : grand défilé des circassiens (départ la Cigalière, bd Pasteur, av Audoux, rue des Vendanges, stade Aïta, rue Bombal, rue Cabrillac, rue Péri, rue Lazare, avenue de la Plage, arrivée Promenade) avec jongleurs, échassiers, acrobates et fanfares. • 16h à 17h : goûter des enfants sur la Promenade, en musique et acrobaties ! • 17h : départ vers le champ derrière la Cigalière, pour brûler Monsieur Carnaval. Sur la Promenade, tout l’après-midi : - Stand associatif pour vente de crêpes. - Animation DJ avec des musiques de cirque. - Trampoline. - Stand de maquillage des tout-petits. Le Zoo Circus, qui participe à la parade, sera installé sur la commune

• Vendredi 27 mai 2011 : Fête des voisins 1000 voisins réunis en 2010... Et pourquoi pas vous en 2011? Vous pouvez bénéficier de l’aide de votre municipalité pour l’organisation de votre fête des voisins! Contactez Charlotte Couloumiès en mairie au 04 67 32 60 90. • Samedi 11 et dimanche 12 juin : 16ème Festival de la Bande Dessinée Dédicaces, tables rondes, ateliers de dessin, spectacle sonore pour enfants, expositions… • Du samedi 18 juin au mardi 21 juin : Sérignan fête la Musique

samedi et dimanche avec des spectacles de clowns, d’acrobates et d’animaux domestiques. Un événement organisé par la Ville de Sérignan, avec le concours de l’as-

sociation 2 Temps 3 Mouvements. À noter que le Carnaval des écoles et de la crèche aura lieu le vendredi 25 mars, à partir de 14 h en centre-ville.

La Nuit de la Chouette (19 mars) De nombreuses espèces protégées de chouettes vivent sur la commune, comme la chouette Effraie de la Collégiale (photo M. Laché) ou la Chouette Chevêche en campagne et près du littoral. Dans le cadre de sa politique environnementale, la commune a décidé de participer, pour la 1ère fois, à la Nuit de la Chouette (9e édition, le 19 mars), évenement national organisé par la Ligue de la Protec-

Fêtes 2011

• 19h - 21 h : Balade nocturne à la découverte des Chouettes Effraie et de la Chevêche au Domaine des Orpellières. Rendez-vous sur le parking de la Cigalière (covoiturage jusqu’au Domaine). Si le temps le permet, nous irons ensuite vers le Cimetière Vieux afin d’écouter chanter la Chouette Hulotte. Infos au 04 67 37 25 91.

tion des Oiseaux. Voici le programme des animations. Samedi 19 mars : • 15h - 18h, Maison de l’Environnement : Atelier découverte des chouettes et des hiboux. Films, expos photos. Atelier «Dissection de pelotes de réjections».

environnement@ville-serignan.fr 14

• Vendredi 24 et samedi 25 juin : 3èmes Fêtes du Paratge Total Festum ! Vendredi : journée des scolaires et bal autour du feu de la Saint Jean sur les rives de l’Orb. Samedi : vernissage de l’exposition « Paratge et vous », apéritif et concert place de la Libération. Si vous souhaitez participer à l’exposition « Paratge et vous », merci de contacter Charlotte Couloumiès en mairie au 04 67 32 60 90. Le thème : « Ces liens qui nous unissent ». • Du 5 juillet au 27 août : les concerts de l’été sur la Promenade et la Place de la Libération • 22, 23 et 24 juillet : Féria de Sérignan 3 jours de féria avec arènes, concerts, et animations. • Du 13 au 16 août : Fête de la Ville 4 soirées à thèmes : soirées espagnole, italienne, cabaret et bal de la Saint Roch. • 16 août : fête de la Saint Roch Les programmes détaillés des événements seront présentés en avril sur le site : www.ville-serignan.fr


Actualité municipale

2 réunions publiques sur future Maison de retraite

La Maison de Retraite privée de Sérignan, gérée par la société Médica France, ouvrira ses portes en juin 2011 (Bd Général de Gaulle). Ce groupe exploite 160 établissements en France et possède une filiale en Italie. La Maison de retraite sérignanaise comprendra 65 lits, dont 12 lits réservés aux patients souffrant de la maladie d’Alzheimer. La montée en puissance se fera petit à petit, au rythme de 8 nouveaux résidents par mois. De nombreux services seront soustraités auprès d’entreprises locales : espaces verts, coiffure, esthétique, boulangerie, petits travaux, etc. En outre, 35 à 40 personnes seront recrutées : directeur, secrétaire, in-

la

firmière, aide-soignante, animateur, agent d’entretien, etc. Deux réunions publiques seront organisées en mars : • Mercredi 23 mars, à 18 h 30, Espace Joseph Viennet : réunion de recrutement. Présentation de la société aux candidats et des profils de poste recherchés. Les personnes présentes pourront déposer leur CV sur place, à l’issue de la réunion. • Jeudi 24 mars, à 18 h 30, Espace Joseph Viennet : réunion publique ouverte à tous. Présentation de la société et de la Maison de Retraite, vidéo-projection, etc. Plus d’infos auprès du Pôle Social Municipal, tél. : 04 67 32 64 00. Mél : ccas@ville-serignan.fr

Présentation de la BD de J. Cassignol à la Halle

Samedi 5 mars à partir de 18 h à la Halle, on fêtera la sortie de Sans titre sans tête, premier album de bande dessinée de Julien Cassignol, un artiste biterrois bien implanté à Sérignan. Enfin, quand je dis bande dessinée, c’est qu’il faut bien mettre un mot sur cette œuvre atypique et inclassable qui navigue entre

bande dessinée, dessin pur et flip book. Pas d’histoire, pas de début, pas de fin, tout de même un titre : Sans titre sans tête. 200 pages d’errance, de blanc, de noir, d’espace, de temps qui passe, d’ébauches de rencontres et de fusions improbables. Cette soirée sera l’occasion de découvrir l’exposition d’un jour des carnets dans lesquel a été dessinée au petit feutre noir, cette non-histoire ; découvrir aussi l’univers des éditions Le Chant des Muses, éditeur biterrois passionné de dessin d’imagination qui a impulsé cette aventure éditoriale. Attention ! c’est votre dernière chance d’obtenir la sérigraphie originale de Julien

Cassignol, qui est offerte aux souscripteurs du livre. L’association des Ateliers d’Artistes de Sérignan, dont Julien Cassignol fait partie, sera activement présente. Bienvenue dans le monde étrange et silencieux de Julien Cassignol. Xavier Dole Sans titre sans tête, de Julien Cassignol Volume 1 de la collection La Bande à Zorro. Editions Le Chant des Muses - Béziers www.lechantdesmuses.fr

15 9 7

Femme toujours...

À l’occasion de la Journée Mondiale de la Femme, le 8 mars, la Ville de Sérignan et de nombreux artistes et associations proposent, du 8 au 14 mars, l’événement «Femme toujours...», à la Halle et à la Cigalière. Exposition, conférence et lectures théâtralisées, coréalisées avec Aquarius Théâtre, la M.J.C., l’association Matières, Formes et Couleurs et les artistes : Daniell’O, Jean-Claude Bazian (sculpteurs), Maryse Lang, Laurence Urrutia, Patricia Malka, David Vidal, Karine Asensio, Jean-Louis Monserrat (peinture), Collado René (photographe), Yannick De Miras (scrapbooking) et la peintre, art thérapeute et conférencière, Mireille De La Chesnaye. Expo ouverte du 8 au 14 mars, 10 h - 12 h et 16 h - 19 h. Vernissage le 8 mars à 19 h à la Halle. Lecture Aquarius Théâtre, les 8 et 10 mars à 18 h à la Cigalière, le 9 mars à 18 h à la Halle. Conférence de M. de la Chesnaye, jeudi 10 mars à 19 h à la Cigalière.


Actualité municipale

Retour des marchés à thème • Marché aux Fleurs, de 7h30 à 18h30 sur la Promenade, les samedis 9 et 23 avril, 7 et 21 mai, 22 octobre 2011. • Marché paysan, de 8h à 12h30 sur la Promenade, les dimanches 10 avril, 15 mai, 19 juin, 10 juillet, 14 août et 11 septembre • Marché aux livres jusqu’à 18h30 sur la Promenade les dimanches 17 avril, 15 mai, 19 juin, 17 juillet, 21 août et 18 septembre. • Marché de producteurs de pays, le jeudi, durant l’été.

Semi-marathon : cherche bénévoles Dimanche 24 avril aura lieu le Semi-Marathon de l’agglomération entre Béziers et Valras-Plage, avec un passage sur Sérignan. Le service municipal des sports cherche des bénévoles pour assurer la sécurité le long du parcours dans les rues de Sésrignan. Conditions : être majeur et avoir le permis de conduire. Infos auprès de Magali Isidro, responsable du service municipal des sports, 04 67 32 60 90.

Permanences • CAF, chaque lundi, le matin sans rendezvous pour tout dossier, l’après-midi sur rendezvous pour l’ouverture de dossier RSA. Tél. : 04 67 32 64 00. • Chaque jeudi, 9 h - 11 h, Pôle Social Municipal : « La Maison qui parle », ouverte aux futurs et jeunes parents. Venez dialoguer sur les joies et difficultés d’être

Élections cantonales les 20 et 27 mars

26 mars : inauguration du stade Aïta rénové et de la rue L. Blum

Les Élections Cantonales sont organisées les dimanches 20 et 27 mars 2011. Les bureaux de vote seront ouverts de 8 h à 18 h. Bureau de vote n°1 : Hôtel de ville (146, av. de la Plage). Bureau n°2 : Espace Joseph Viennet (146, av. de la Plage : à la salle polyvalente). Bureau n°3 : restaurant scolaire de l’école J. Ferry (rue G. Brassens). Bureau n°4 : Forum M. Castagné (24, bd Voltaire). Bureau n°5 : classe de l’école J. Ferry (rue G. Brassens). Les électeurs sont priés de se munir de leur carte d’électeur ainsi que d’une pièce d’identité obligatoire (passeport, carte d’identité, carte du combattant chamois ou tricolore, carte d’invalidité civile ou militaire avec photographie, carte d’identité de fonctionnaire, carte d’identité militaire ou carte de circulation, permis de conduire, permis de chasser avec photo). Infos au service Élections, 04 67 32 60 90.

Prévue le samedi 27 janvier, l’inauguration des aménagements du stade Aïta, du City Stade et de la rue Léon Blum avait été reportée en raison des fortes pluies. L’ événement aura donc lieu samedi 26 mars de 10 h à midi au stade. Tournoi de foot (15 ans et +), plateau rugby, fil rouge à vélo à partir de 10 h, visite des installations à 11 h et discours officiels à 11 h 30. Apéritif.

Recensement

Les personnes qui n’auraient pas encore rendu leur questionnaire du recensement général de la population doivent le déposer le plus rapidement possible à l’accueil de l’Hôtel de Ville. Infos au 04 67 32 60 90.

Infos Logement les 2e et 4e mercredis du mois au Pôle Social Depuis le 9 février, l’ADIL assure une permanence d’information sur le logement (aides, financements, etc.), ouverte à tous, les 2e et 4e mercredis du mois, de 9 h à 12 h au Pôle Social Municipal (espace J. Viennet). L’Association Départementale d’Infor-

Nouvelle entreprise Christian Lemasson vient de créer son entreprise de... maçonnerie. Toiture, carrelage, aménagement intérieur, extérieur, rénovations. Tél. : 06 15 08 23 76.

mation sur le Logement a pour mission d’informer gratuitement les usagers sur leurs droits et obligations, ceci à l’exclusion de tout acte administratif, contentieux ou commercial. Plus d’infos : 04 67 32 64 00 www.ville-serignan.fr

Sérignan Cœur du Sud est une publication municipale. Tirage : 5 000 exemplaires. Directeur de la publication : Jacques Dupin. Rédacteur en chef : Cyril Cahouzard. Rédaction et relecture  : services municipaux, élus, associations et Mélanie Legoix (stagiaire). Photos : Michel Laché, C.C., J.-P. Planchon, L. Piccolillo (studio LM). Mise en page : C C. Impression : Pure Impression, Mauguio (34). Publicité : régie interne municipale, C.C.. Distribution : Martine Hor. Siège : Hôtel de Ville, 146 av. de la Plage, 34 410 Sérignan. Mél : info@ville-serignan.fr, site : www.ville-serignan. fr Dépôt légal mars 2011, ISSN en cours. Imprimé sur du papier recyclé. Ce mensuel a été conçu et édité dans le respect des principes de l’éco-conception, par une entreprise certifiée ISO 14001, labellisée Imprim’Vert et Print environnement.

16


Centre équestre

Le Petit Sam

La Marmite aux Epices

Epicerie fine et artisanale -Traiteur à domicile Chaque semaine, la Marmite aux Epices vous propose un voyage culinaire : Europe Océan Indien Caraïbes Exemple Menu Découverte à 14,50 e

Assiette Créole, Carry Poulet-Riz Thaï, Lentilles Corail - Strudel

Ouvert à l’année • Cours d’ équitation tous les mercredis et samedis pour enfants à partir de 3 ans et adultes. • Vacances scolaires : stages à cheval et à poney • Promenades à cheval et poney sur réservation • Organisation d’anniversaire

04 67 32 57 08

www.ranchlepetitsam.com Accès au club. Traversez Sérignan-les-Plages, jusqu’à la mer. Le ranch est situé face au parking.

Possibilité de repas et buffets dinatoires

Chèques Déjeuner, Restaurant, Multiservices, etc sont ACCEPTES

96 bis, bd Victor Hugo - Sérignan

04 67 30 26 62- 06 30 98 16 30

Notre professionnalisme à votre service LOCATION GESTION

04 67 39 38 65

55, allées de la République 24/7 www.antonuccio-immobilier.fr


Culture

La Cigalière : des talents éclectiques Du goudron et des plumes

Sellig

Cirque poétique et acrobatique Samedi 5 mars, 21 h Dimanche 6 mars, 17 h

Humour (Production Anim’Passion) Vendredi 11 mars, 21 h Les one-man shows de Sellig séduisent un public captif qui raffole de ses portraits qui rivalisent de justesse et de drôlerie. Car Sellig, il est vrai, dresse avec perspicacité une galerie de personnages, véritables héros de notre quotidien. Issu d’un milieu populaire qu’il revendique, il s’inspire de sa vie personnelle et de situations rencontrées, une réalité flirtant toujours avec une certaine irréalité, passant successivement d’un monde à l’autre. Il définit son humour avant tout comme un pur divertissement populaire qui s’adresse aux petits comme aux grands. Chez Sellig il n’y a effectivement ni politique, ni sexe, ni provocation, mais une verve pertinente et désopilante. Tarifs : 24.00 € - Hors abonnement

Dans ce spectacle absolument novateur, découvrez un monument du cirque contemporain. Quatre personnages sont embarqués sur un plateau mouvant. Tous se tiennent, mais l’équilibre est fragile entre la légèreté d’une plume qui virevolte et le poids du goudron qui fixe et dans lequel on s’empêtre. Un spectacle d’une absolue beauté. Scène associée La Cigalière / SortieOuest, en co-accueil avec la Verrerie d’Alès, Pôle National des Arts du Cirque LR. Tarifs : 16.00 € / 12.50 € / 6.00 € (B) Pour 1 enfant (-16 ans) accompagné d’1 adulte : entrée gratuite pour l’ enfant.

Two

Danse - Cie KD Danse/Kisten Debrock Samedi 19 mars, 21 h

Comment être deux sans se perdre ? Qu’est-ce donc que cette fusion charnelle et affective ? Cette communion des êtres qui, au sens religieux du terme, nous emporte en l’autre à la frontière de notre conscience ? Attraction, ivresse, plaisir, respiration. Les corps s’animent, se heurtent, fusionnent, mutent pour sculpter un espace fugace, mouvant. Résidence de création du 14 au 19 mars. Séance scolaire : vendredi 18 mars à 14h30. Tarifs : 16.00 € / 12.50 € / 6.00 € (B)

Chut ! Écoute...

Spectacle jeune public (dès 2 ans) Mardi 8 mars à 10 h 30 et 14 h 30

Stages de danse animés par Kirsten Debrock

* Ateliers 7-12 ans : dimanche 13 mars de 14 h à 15 h 30 * Ateliers 12-18 ans : dimanche 13 mars de 16 h à 17 h 30 * Ateliers adultes : lundi 14, mardi 15 et/ou mercredi 16 mars de 19 h 30 à 21 h Stage gratuit pour toute place achetée pour le spectacle «Two» (6 euros) Inscriptions à La Cigalière.

Cellci vit dans un univers ouaté et silencieux. Elle mange, bouge, s’endort sans émettre le moindre son. Mais son paisible quotidien est soudain perturbé par l’arrivée cacophonique de Cellà. Cellà croque, tintinabulle et manipule des objets tous plus bruyants les uns que les autres. Chut ! Ecoute... est la rencontre entre ces deux univers, ces deux personnages. Entre curiosité, méfiance et naïveté, Cellci et Cellà vont apprendre à s’apprivoiser, se laisser guider dans le monde sonore de l’autre. ‘’Un spectacle poétique sans parole qui, pour aborder le sujet de l’apprentissage du langage, n’utilise aucun mot’’ Dès 2 ans. Durée : 35 minutes. Tarifs : 6.00 €

La Cigalière. Parc Rayonnant Tél. : 04 67 326 326. Site : www.lacigaliere.fr Billetterie, ouverte du mardi au vendredi, 14 h - 19 h et le samedi ou dimanche à partir de 16 h (jour de représentation uniquement). 18 26


Culture

Sanseverino

Discours toxiques

Théâtre / One-man-show Vendredi 1er et samedi 2 avril, 21 h

Musique actuelle - Concert en duo Jeudi 24 mars, 21 h

Comment rester optimiste, aujourd’hui, face à tous ces discours toxiques qui nous assaillent : informations catastrophes, langues de bois, vaines théories, consignes sanitaires, matraquage commercial, culture momifiée ? Le héros de ce spectacle, ce pourrait être vous ou moi : accablé par les nouvelles du jour, il tente d’exister au milieu de ce déballage affolant que lui assènent courrier, téléphone, Internet, presse, radio, télévision... Résidence de création du 29 mars au 2 avril Durée : 1h15. Tarifs : 10.00 € / 8.00 € / 6.00 € (C).

Après une tournée rock’n roll tonitruante, aux accents rockabily, bluegrass et country, Sanseverino n’hésite pas à changer - de nouveau - de registre. Celui qui a démocratisé la musique manouche, repris en fanfare les routes avec un big band, puis s’est fendu d’un trio avec deux accordéons, pratique cette fois-ci l’épure pour revisiter son répertoire. L’idée d’un solo puis d’un duo lui est venue, et c’est avec Jidé Jouannic à la contrebasse qu’il a décidé de repartir sur les routes. En duo, trio, quatuor, quintet, sextuor, septuor, octuor, nonette, dixtuor, ou big big band, le personnage (et ses chansons) est toujours aussi savoureux. On en redemande ! Sanseverino : Guitare, batterie. Jide Jouannic : Contrebasse. Tarifs : 27 € / 25 € / 22 € (A).

À la Halle en mars Du 25 au 30 mars, l’association Lézards au soleil présente, à la Halle, JeanClaude Chabrol, artiste peintre à Marseillan qui a ouvert un atelier-galerie depuis 6 ans. D’origine auvergnate, il a été conquis par la luminosité, l’intensité des couleurs variant d’heure en heure, et la diversité des compositions utilisables des paysages et des personnages méditerranéens. Autodidacte, il a fait une reconversion dans les arts en 2000 et a peaufiné ses techniques commencées dès sa prime jeunesse. Aussi à l’aise avec

Le temps qui passe (Hubert Reeves et le Quatuor Ludwig) En partenariat avec l’OCB Musiqué Concert - Conférence Dimanche 27 mars, 18 h

Le Temps qui passe est une rencontre entre l’astrophysicien le plus célèbre, Hubert Reeves, et l’un des plus prestigieux quatuors, le Quatuor Ludwig. Un concert - lecture imaginatif mêlant intimement certaines œuvres du répertoire de quatuor au récit de la genèse des étoiles. Comme s’il pensait à haute voix, Hubert Reeves nous parle d’une manière touchante de la création de l’Univers et nous amène par petites touches à nous interroger sur le devenir de la Planète et sur notre contribution à son devenir… Vaste question scientifique, humaine et spirituelle. Programme : Extraits de quatuors de Joseph Haydn, Maurice Ravel, György Ligeti, Franz Schubert. Tarifs : 22.00 € / 20.00 € /17.00 € (B) - Entrée gratuite pour les jeunes (- de 14 ans).

l’aquarelle, le fusain, l’encre, l’acrylique, il est resté fidèle à son premier amour de jeunesse, l’huile. À 58 ans, spécialisé dans la plupart des styles, que ce soit du portrait conventionnel à des compositions résolument modernes, en passant par le fantastique et l’humoristique, il nous fait partager ses découvertes et ses expériences. Il sera heureux de vous rencontrer à la Halle où vous pourrez aussi lire quelques-uns de ses poèmes. Ne ratez pas ses cartes postales, gentilles satyres d’anecdotes de touristes.

Un autre rendez-vous : Les sculpteurs de Bessan, du 16 au 20 mars à la Halle. Vernissage le jeudi 17 mars à 19 h. Ouverture de 10 h à 12 h et de 16 h à 19 h (le matin uniquement le dimanche).

Exposez à La Halle

Artistes amateurs ou professionnels, artisans d’ Art, la Ville de Sérignan met à votre disposition la Halle pour exposer vos œuvres. Prêt gratuit. Renseignements complémentaires auprès de la Maison de la Vie Associative, tél. : 04 67 94 82 96.

19 26


Culture

Bilan de la 1ère année d’activités du Musée Régional d’Art Contemporain

Le MRAC a la cote auprès de tous les publics Le Musée de Sérignan est devenu le Musée Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon (MRAC) depuis le 1er janvier 2010. À cette occasion, un espace d’exposition supplémentaire de 500 m² a été ouvert à de nouveaux projets. Le MRAC présente aujourd’hui, sur 2 500 m², une collection permanente constituée principalement de dons d’artistes et des expositions temporaires. En 2010, cinq expositions ont été présentées. Des événements, conférences, rencontres, stages des vacances, ont été organisés pour tous les publics, petits et grands, en lien avec ces expositions. Voici le bilan de la 1ère année d’activités.

Les expositions

cent cinquante œuvres autour de la question du jeu dans l’art contemporain. Dans un musée transformé en salle de jeu, des artistes joueurs ont fait partie commune, de Marcel Duchamp à Joël Hubaut en passant par Chris Burden ou Gabriel Orozco. À la clef de ce jeu de la vie, des trophées comme un César, prêté par Josiane Balasko.

Antibes, présente les œuvres du chef de file de l’Abstraction lyrique, Hans Hartung (1904-1989) qui est à la fois un artiste reconnu et mal connu. Cette exposition va donner lieu à l’édition d’un catalogue. En parallèle, l’exposition « Alerte Météo », prolongée jusqu’au 20 février 2011 réunit les œuvres de jeunes diplômés 2010 des écoles d’art du Languedoc-Roussillon. Le MRAC affirme avec cette exposition sa volonté de défendre la jeune création formée et issue de sa région sur son territoire. Ce temps fort proposé au public sera répété chaque année. Ces expositions de qualité ont bénéficié d’un grand succès auprès du public.

L’exposition « Ecce Homo Ludens » a été saluée par la presse spécialisée et la presse nationale (Le Monde, France 2, France 3). Elle sera reprise par le Musée Suisse du Jeu en 2011.

Un Conseil artistique et l’enrichissement des collections

• En janvier 2010, le public a vu l’expo « Patrick Faigenbaum et Claire Tenu : deux artistes photographes en résidence à Sérignan» (ci-dessus). • Du 14 février au 6 juin 2010, deux expositions ont été présentées simultanément: « Architecture en lignes » et « Cocktail Designers » (ci-dessous).

• Les visiteurs ont eu également le plaisir de découvrir les deux nouvelles expositions, depuis le 7 novembre 2010. L’importante exposition « Hans Hartung, Spray », présentée jusqu’au 6 mars 2011, réalisée grâce à la collaboration de la Fondation Hartung – Bergman à

• Pour son exposition d’été, le MRAC a présenté du 20 juin au 24 octobre 2010 « Ecce Homo Ludens, le jeu comme art et comme mode de vie» dans le cadre de la manifestation régionale « Casanova Forever », à l’initiative de la Région LanguedocRoussillon et pilotée par le FRAC L-R. L’exposition a présenté près de 20 26

L’année 2010 a été l’année de la mise en place du conseil artistique du musée. Il est composé de trois élus, représentants de la Région LanguedocRoussillon, de deux représentants de l’État, du Maire de Sérignan et de cinq personnalités extérieures, spécialistes de l’art contemporain. Ce conseil artistique valide les orientations d’acquisitions à titre onéreux ou gratuit (dons, legs, achats) en cohérence avec


Culture autour de la médiation proposant ainsi de nouvelles relations aux œuvres et à l’espace du musée.

Les missions éducatives

le projet artistique du Musée. Les collections se sont enrichies de nouvelles œuvres significatives des artistes Christophe Berdaguer & Marie Péjus, COCKTAIL DESIGNERS, Patrick Faigenbaum, Carlos Kusnir, Frédéric Lecomte, Eden Morfaux, Jeanne Susplugas, Pierre Tilman, Ida Tursic & Wilfried Mille.

Les rendez-vous

Tout au long de l’année de nombreux rendez-vous ont rythmé les expositions : - Rencontres avec des artistes, - Parcours chorégraphiques, - Visites en famille, - Projections, - Journées du Patrimoine, - Nuit des Musées, - Des rencontres privilégiées avec des artistes, - Un grand Festival sur l’art, l’architecture, le design et le paysage, les 28, 29 et 30 mai 2010, le MRAC s’est associé avec l’Association Lézigno à Béziers.

- Des nocturnes, les jeudis durant tout l’été, au cours desquelles le public a pu découvrir des projections vidéo d’artistes. - Un concert exceptionnel du Quatuor Artis, organisé par le Festival Pablo Casals et le MRAC, le samedi 31 juillet 2010. Le concert s’est déroulé dans les salles du musée, combles pour l’occasion, pour le plus grand plaisir des nombreux mélomanes présents. - Des conférences (dans le cadre de l’exposition «Ecce Homo Ludens», - Un programme culturel ludique et attrayant à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, les 18 et 19 septembre 2010. - Des visites guidées gratuites de l’exposition Ecce Homo Ludens, avec des livrets découverte pour les familles. • Une Rencontre-Formation autour du thème : « Expérimentation et Avant-Gardes » dans l’Art du XXe siècle a été organisée, le mercredi 20 octobre 2010 avec succès.

- Création « Pour Suite » du trio composé de Maguelone Vidal, JeanLuc Cappozzo, Bruno Chevillon et de l’artiste poète Pierre Tilman afin de créer une pièce originale et inédite en résonance avec l’exposition « Ecce Homo Ludens ». - Une visite commentée singulière a été menée par les médiatrices du musée sur une proposition du chorégraphe L. Pichaud et le plasticien C. Taine. Le samedi 11 décembre 2010, le public a été invité à partager la restitution des pratiques de cet atelier 21 26

Par la richesse de ses collections et la diversité des expositions temporaires, le musée est un partenaire éducatif privilégié de la maternelle à l’Université. Le service éducatif propose des outils pédagogiques et met en œuvre des dispositifs pour les publics scolaires en partenariat avec l’Éducation Nationale. Pour l’année scolaire 2009-2010 le service éducatif du MRAC a reçu plus de 5 000 scolaires.

La Région Languedoc-Roussillon étend et généralise son programme d’éducation artistique et culturelle dans les lycées, mis en place depuis 2006 et conduit en concertation avec les partenaires du Rectorat de l’Académie de Montpellier et de la DRAC Languedoc-Roussillon. De janvier à mai 2010, la première édition du « Parcours Découverte de l’art moderne et contemporain en Région Languedoc-Roussillon » a rencontré un vif succès. Pour la Journée « Lycéens Tour » organisée au MRAC le jeudi 9 décembre 2010, plus d’une centaine de lycéens a été accueillie par les médiatrices du musée. Le musée accueille aussi les enfants hors temps scolaire avec les anniversaires au musée, les ateliers du mercredi et durant les vacances scolaires, des stages de pratiques artistiques sont proposés qui affichent complet à chaque édition. Tout au long de l’année 2010, le public a répondu présent à ces différents rendez-vous : 15 000 visiteurs ont été accueillis contre 13 000 en 2009. Hélène Audiffren Directrice du Musée Régional d’Art Contemporain


Culture

Expositions, conférences, visites... > GÉOGRAPHIES DU DESSIN et DIDIER MARCEL, NUIT MAGIQUE Du 20 mars au 12 juin 2011 - Vernissage le samedi 19 mars 2011 à 19h00 > GÉOGRAPHIES DU DESSIN

Gilles Balmet, Julien Berthier, François Dezeuze, Vidya Gastaldon, Benjamin Hochart, Olivier Nottellet, Qubo Gas, Jean-Jacques Rullier, Stéphane Sautour, Catharina Van Eetvelde. Ce projet d’exposition est le troisième volet d’une série d’expositions consacrées au dessin contemporain au Musée Régional d’Art Contemporain à Sérignan. Après « Comic Strip » en 2009 qui abordait la question du dessin narratif puis « Architecture en lignes » en 2010 qui interrogeait les relations entre le dessin et l’architecture, cette exposition au printemps 2011 va rassembler des artistes qui inspectent le territoire et le paysage par la pratique du dessin. Autour du paysage et du dessin, lieux communs dans l’histoire de l’art, sont rassemblés plusieurs artistes pour qui le dessin n’est souvent qu’un médium parmi d’autres, et le paysage, un genre non exclusif. Le regardeur sera appelé à se déplacer dans les territoires du dessin, dans ses frontières et ses limites toujours repoussées par ces artistes qui

s’inventent leur propre grammaire de l’insaisissable.

L’approche de Didier Marcel propose une vision singulière de l’espace. Ce n’est plus au spectateur de contourner la sculpture mais c’est tout un dispositif qui se déploie autour de lui dans le lieu d’exposition. Dans le périmètre de son regard, il découvre une œuvre qui lui suggère un autre rapport à son environnement. En employant des objets qu’il redimensionne, Didier Marcel bouleverse l’ordre des choses et leur localisation dans l’espace social. Dans l’ensemble de sa pratique artistique, Didier Marcel ne s’approprie pas le matériau. A contra-

> DIDIER MARCEL, NUIT MAGIQUE Le Musée Régional d’Art Contemporain LanguedocRoussillon à Sérignan invite l’artiste Didier Marcel à réaliser un projet spécifique pour l’espace du rez-de-chaussée du musée. Véritables ersatz de nos forêts, les sculptures de l’artiste interrogent les rapports entre nature et culture, sachant que toute géographie, toute nature est marquée de son environnement temporel humain.

rio, il emprunte ce dernier pour le mettre en commun. De là, les objets de l’installation servent de tremplins de réflexion autour des notions de position et de taille. Cette prise de conscience permet de s’apercevoir de la variabilité des échelles et de l’instabilité de l’ensemble du projet. Cet imparfait ouvre la possibilité au récit et invite le spectateur à faire partie intégrante de l’œuvre. C’est ce que l’on retrouve dans le projet pour le Musée Régional d’Art Contemporain de Sérignan. Une forêt de champignons lumineux qui place le spectateur comme au centre d’un tableau pour laisser apparaître des ouvertures autant à l’œil qu’à l’imagination. Didier Marcel a été lauréat du Premier Prix de la Fondation d’entreprise Ricard en 1999. Plusieurs expositions personnelles lui ont été consacrées, notamment au MAMCO de Genève (2005), au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (2006), au MUDAM Luxembourg (2009), au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (2010). Illustration : QuboGas, CorsoTorso, 2009.

Les Rendez-vous au Musée Régional > Samedi 19 mars 2011 à 19 h : vernissage des expositions « Géographies du dessin » et « Didier Marcel, Nuit Magique » > Samedi 19 et dimanche 20 mars 2011 : Week-end Télérama > Dimanche 20 mars 2011 à 15h : Rencontre avec les artistes de l’expo « Géographies du

dessin » et D. Marcel.

vous, 14 h 30 à 17h. > Ateliers du mercredi Tous les mercredis (hors vacances scolaires) de 15h à 17h.

> Visites commentées Tous les dimanches à 15h : expo temporaire à 16h : la collection > Visites à la demande pour les groupes

> Les stages des vacances pour les enfants L’équipe du musée propose aux enfants des stages de pratiques artistiques autour d’une thématique particulière. - Les 2, 3 et 4 mars 2011:

POUR LES ENFANTS > Mon anniversaire au Musée Le samedi sur rendez-

Workshop avec les artistes Camille Santacreu et Mathieu Legrand autour du nouvel accrochage de la collection permanente. - Les 9, 10 et 11 mars 2011 : stage autour de la Collection permanente De 10h à 12h pour les 5/7 ans. De 15h à 17h pour les 8/12 ans. 12 € / enfant. Inscription obligatoire. 04 67 32 33 05.

INFORMATIONS PRATIQUES. Ouvert de 10 h à 18 h du mardi au vendredi et de 13 h à 18 h le week-end. Fermé le lundi et les jours fériés. 5 € (tarif normal), 3 € (tarif réduit : groupe de plus de 10 personnes, étudiants, Membres de la Maison des artistes, Seniors titulaires du minimum vieillesse). Gratuité : Étudiants en art et architecture, moins de 18 ans, journalistes, demandeurs d’emploi, bénéficiaires de minima sociaux, Amis du Musée de Sérignan. Mél : museedartcontemporain@cr-languedocroussillon.fr Tél. : 04 67 32 33 05.

22 26


Culture

Médiathèque : le programme des animations Poem’Express

Ateliers et projections -Atelier multimédia (sur inscription): • Écrire un conte (jeunesse). Les mardis 1er et 8 mars, de 14 h à 16 h. Public : jeunes de 7 à 12 ans, sur réservation. - CinéJeunes (projection) Mercredi 2 mars à 10 h 30 (de 3 à 5 ans) Mercredi 2 mars à 15 h 30 (à partir de 6 ans) Entrée libre - CinéMémoires (projection d’un film du patrimoine) Samedi 12 mars à 14h30. Public : adultes. Entrée libre.

Poem Express est un projet international, interdisciplinaire, articulé autour de la poésie et des arts plastiques. Il a été fondé en 1991 par la fondation Autoped (Pays-Bas) ; il est développé depuis 2001 en France par le Théâtre de Clermont l’Hérault. Poem Express traverse le monde, concerne une trentaine de pays, permet à plusieurs dizaines de milliers de jeunes d’aborder la poésie sous un angle ludique et d’exprimer en toute liberté leur vision du monde. Poem Express qu’est-ce que c’est ? Poem Express, c’est proposer aux enfants et aux jeunes adolescents de 6 à 14 ans de créer un poème-affiche à partir d’une thématique définie. Cette année, y participent à Sérignan : - les CP de Mme Cortès - Les CP/CE2 de Mme Anterrieux - Les CE1 de Mme Loubet et de Mme Papa. Individuellement ou dans le cadre scolaire, ils écrivent un poème ou une « parole », qu’ils présentent sous forme d’affiche. Le texte et l’image ont une importance

- English Storytime (initiation à la langue anglaise, sur inscription) : mercredi 16 mars de 10 h 30 à 11 h 30. À partir de 5 ans, sur réservation.

égale et doivent être mis en relation. Des moyens plastiques très variés peuvent être utilisés. Le thème retenu cette année est «l’Arbre». Un fil rouge à développer autour des notions de nos racines, du déracinement, de l’arbre généalogique, de l’arbre du savoir, et bien sûr de celui qui pousse dans la terre. Autour de cet axe principal, les bibliothécaires responsables du secteur jeunesse produiront des ateliers de création et de sensibilisation à la poésie. L’exposition des œuvres des Sérignanais aura lieu du 22 mars au 2 avril à la Médiathèque Samuel Beckett. Inauguration de l’expo, ouverte à tous, le 22 mars à 18 h 30.

- Atelier d’écriture : samedis 5 et 19 mars, de 10 h à 12 h. Public : adultes (sur inscription) - Lecturoscope : relations filles-garçons : mercredi 23 mars, à 15 h 30. Public : enfants, de 4 à 10 ans. Entrée libre.

Conférence musicale sur le Blues Jeudi 31 mars à 18 h, Conférence musicale sur le Blues, animée par : • Josh JACOBSON, musicien américain, spécialiste du country-blues en guitare picking • Christian SURVILLE, pionnier du blues en Languedoc-Roussillon • Julie JERSEY, chanteuse saxophoniste américaine • Olivier MAS, musicien français, membre du

groupe « The Jersey Julie Band » (en lien avec le festival « Blues in Wonderland » à La Cigalière le samedi 9 avril à 21h)

Ressources Numériques Proposées en partenariat avec le Conseil Général et la Médiathèque Départementale de l’Hérault, disponibles gratuitement à la Médiathèque de Sérignan ou de chez vous. Inscription obligatoire : remplir un formulaire en 2 exemplaires à donner au personnel de la Médiathèque de Sérignan. Sous une quinzaine de jours, vous recevez un mél du Conseil Général de l’Hérault vous attribuant un mot de passe. N’hésitez pas à nous contacter pour toute 23 26

question. Nouvelle ressource disponible : « TOUT APPRENDRE » Ressources bureautiques (MS Office, Open Office…), multimédia (Photoshop, Gimp, In Design...), enseignement des langues, code de la route, cours de musique. Gratuit, inscription à la Médiathèque de Sérignan. - BIBLIOVOX : plus de 8 000 livres numérisés - EUROPRESSE : 8 journaux en ligne.


Association

Jardiner sans pesticide L’association entre Crès et Maïre Nature et Environnement a créé une nouvelle rubrique Conseils et Astuces pour un jardinage bio sur son blog : ecm.midiblogs.com Si vous aussi, vous avez des conseils ou des astuces vous pouvez nous les envoyer à l’adresse : serignan34nature@orange.fr

Service des Associations et des locations de salles : MVA av. de Béziers (Casserot). Bureau ouvert les lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 10 h à 12 h et le mardi de 14 h à 16 h 30. Fermé du 11 au 18 mars. Tél. : 04 67 94 82 96 Mél : vie.associative. serignan@orange.fr

Gym : des résultats prometteurs

Foyer Rural • Dimanche 20 mars: Vide Grenier organisé par le Foyer Rural et l’association de Parents d’Elèves, toute la journée sur le parking du stade Aïta. Exposants : 5 € (ouvert à tous). Buvette et restauration sur place. Inscription au plus vite au foyer rural. Date limite : vendredi 11 mars.

Après la journée ‘’Portes Ouvertes du 8-12’’ qui clôturait l’année du 20ème anniversaire et les vacances de Noël, les gymnastes du club sérignanais ont repris l’entraînement avec enthousiasme. Les premiers résultats sont là. Concours individuels du 2201-2011 à Sète. Yael Pardo – Deuxième place benjamines; Lisa Arvieu – Championne de l’Hérault; Lucie Bonnet-Cianni – Vice championne; Mylène Thomas – Quatrième place; Florence Cornenise – Cin-

quième place en catégorie Minimes; Maéva Galaud – Vice championne en Cadette; Et le 29-01-2011 à Béziers au championnat par équipe, les Minimes et les Cadettes sont devenues Championnes de l’Hérault. Contact: 06-09-25-11-31

Gym’c’tonic : en forme toute l’année !

Les cours ont lieu au Forum Marius Castagné, avec un programme très diversifié : fitness, renforcement musculaire, Step, Lia et stretching, sans oublier la danse pour les enfants. Venez donc nous rejoindre ! Renseignements : 06.86.01.18.35 ou 06.78.70.47.98, Net : gymctonic.midiblogs.com 24 20 26

VOYAGES • Ski, raquettes, balade, farniente … 2 jours à Eyne, 23 et 24 mars. Chambre double, hôtel au pied des pistes. TOUT COMPRIS. Départ à 6h30 du complexe sportif. Formule skieurs : 1 nuit + 1 petit-déjeuner + 2 repas au self + 1 repas au restaurant + 2 jours de remontées mécaniques (et 2 jours de location de ski offerts), prix : 129 € par personne. Formule avec raquettes : 1 nuit + 1 petitdéjeuner + 2 repas au self + 1 repas au restaurant (et 2 jours de location de raquette offerts) prix : 89 € par personne Inscription avant le 12 mars • Du 16 au 17 avril : séjour à St Affrique (randonneurs). Inscription avant le 9 avril au Foyer Rural. • Mercredi 25 mai : voyage à Toulouse (visite des ateliers AIRBUS A380, repas asiatique, découverte de la Ville Rose avec guide). • RANDONNÉES Sorties le samedi toute la journée (co voiturage : 5 €). Départ à 8h30 du complexe sportif. Sorties le mardi, toute la journée (co voiturage : 5 €). Départ à 9 h du complexe sportif. Sorties le vendredi après-midi (dénivelé < à 250 m). Départ à 13h15 du complexe sportif (covoiturage : 3 €). Mardi 1er : Notre Dame de Carlas à Lagrasse (12km et 290 dénivelé). Vendredi 4 : Cruzy, 8km. Samedi 5 : L’espaze à Camplon, 15km et 580 déniv. Mardi 8 : l’espazez à Camplon (15km et 520 dénivelé). Vendredi 11 : les Orpellières. Samedi 19 : Mont mancou (14km et 900 déniv.). Mardi 15 : Notre Dame, lieu plaisant à Guilhem (12km et 430 dénivelé). Vendredi 18 : Sérignan, 9km. Mardi 22 : la Pierre du Touril (12km et 330 dénivelé). Vendredi 25 : Cébazan, 7 km. Mardi 29 : Mont Caroux de Puech, (13 km et 430 dénivelé). F.R. ouvert lundi et vendredi, de 10 h à 12 h et le mercredi de 14 h à 16 h. 04 67 39 79 87.


HYPER U SĂŠrignan Ouvert du lundi au samedi, 8 h 30 - 20 h 04 67 32 61 20

Anniversaire de votre Hyper U 8 au 26 mars De nombreuses surprises vous attendent

Payez vos courses avec vos points 360 pts = 5 e 690 pts = 10 e 1350 pts = 20 e 1990 pts = 30 e

www.hyperu-serignan.com 33


Compte - rendu

19e anniversaire de l’Alliance Judo

Vendredi 28 Janvier à 19 h à la salle des fêtes de Villeneuve-Les-Béziers, l’Alliance Judo Sérignan-Villeneuve a fêté son 19ème anniversaire et présenté son bilan 2010. L’année dernière aura été très riche en évènements avec, notamment, le titre de championne de France de Marie Lopez et le voyage au Japon des 4 cadets ainsi que des podiums à la pelle pour les benjamins, minimes et cadets également. (photos M.Laché)

Jeu de l’Oie intergénérationnel

1 concours de Miniboules de pétanque er

Jeudi 10 février 2011, les élèves de CE2 (classes de Mmes Puard et Arramon) et une dizaine d’Aînés ont participé à la première séance du Jeu de l’Oie intergénérationnel, organisé par l’association Ma vie, avec le soutien de la Municipalité. Le jeu s’est créé essentiellement autour de la question : «Comment sensibiliser les enfants à la pratique des activités physiques?». Un grand tapis de jeu a été mis en place avec 63 cases de 7 couleurs différentes. Pendant la première séance, les 4 équipes d’élèves ont choisi les 7 thèmes avec lesquels tous devront jouer : 1. Adresse, agilité / 2. Attention, vigilance, concentration / 3. Mémoire, orientation / 4. Equilibre / 5. Coordination / 6.Vitesse, rapidité / 7.Expression corporelle, mimes, respiration. Les séances prochaines seront consacrées à trouver des exercices sportifs en rapport avec les thèmes, puis, à jouer en acceptant les pièges que le Jeu de l’Oie impose. Les Aînés ont beaucoup aimé cette première expérience. Elle leur a rappelé leurs souvenirs des bancs de l’école. Ils ont apprécié d’échanger leur savoir et leurs expériences avec les écoliers. Ils se retrouveront chaque jeudi, pendant six semaines, pour jouer ensemble et ainsi créer des liens intergénérationnels si précieux pour l’avenir de notre ville. Mélanie Legoix Reportages photo et vidéo sur www.ville-serignan.fr

Dimanche 23 janvier, le grand bar PMU a organisé le 1er concours de miniboules de Sérignan. 24 personnes ont participé à ce concours inédit dans la région. Il a pu être réalisé grâce à l’appui de grandes marques et à la municipalité qui a prêté la moquette. De nombreux lots ont été distribués. C’est dans une ambiance festive que s’est déroulé cet après-midi convivial. Reportages photos et vidéos sur www.ville-serignan.fr (photos M. Laché)

40 26


Compte-rendu

Sécurité et Prévention de la Délinquance Dans le courant du mois de février, deux importantes réunions concernant la sécurité se sont tenues à Sérignan. Ce fut l’occasion de faire le point au cas par cas des problèmes rencontrés par les citoyens. Lors du Conseil Municipal du 15 février 2011 fut voté un investissement de 150 000 e pour développer de nouveaux programmes de vidéoprotection sur la Ville.

C.I.S.P.D. : coordonner les réponses

Le C.I.S.P.D. (Comité Intercommunal pour la Sécurité et la Prévention de la Délinquance) s’est réuni le mardi 8 février en mairie de Sérignan. Etaient présents : Henri Becq, Vice-Procureur de la République, Alain Roméro, vice-président de la CABEM délégué aux affaires sociales, Jean-Paul Galonnier, Maire de Villeneuve-les-Béziers, Bernard Gauthier, Maire de Cers, Jacques Dupin, 1er adjoint au Maire de Sérignan, des élus de Valras-Plage, Sérignan, Sauvian, des représentants de la P.J.J., de l’Education Nationale, des services sociaux du département, des polices municipales, de la gendarmerie, du service Médiation Prévention de la CABEM. Il s’agit au cours de ces rencontres de croiser les

Gendarmerie : à la rencontre des Sérignanais Jeudi 10 février, la Gendarmerie Nationale a organisé une réunion publique d’information pour présenter son bilan 2010 de la lutte contre la délinquance ainsi que pour dialoguer avec les habitants. (les chiffres sont publiés en page 12). Le débat s’est rapidement instauré avec les personnes présentes. Quelques conseils à retenir : - Si vous êtes victime d’une infraction, il faut déposer plainte. Aucun cas de représaille n’a été constaté jusqu’à maintenant. - L’opération « tranquillité-vacances » fonctionne

renseignements et les informations mais aussi de coordonner les réponses appropriées à chaque cas. Lors de cette réunion fut évoquée toute une série d’actes graves qui se sont déroulés sur l’ensemble du territoire de l’Agglomération et notamment dans notre centre-ville. La question des victimes qui se sentent démunies face à l’ultra-violence fut également abordée. La volonté des représentants de l’État de ne laisser s’installer aucune dérive de nondroit a été clairement affichée. La coopération de tous les acteurs en charge de la sécurité est devenue aujourd’hui une nécessité. C’est ce que réclament nos concitoyens dans l’ensemble de nos ville.

toute l’année. Si vous partez en vacances, signalez votre départ à la Gendarmerie ou à la Police Municipale, pour ne pas vous déplacer à Valras-Plage. Sachez, tout de même, que vous n’aurez pas un gendarme ou un policier en faction devant votre maison. À noter que la Ville investira 150 000 e pour améliorer son réseau de vidéosurveillance. Lire ci-dessous. Pour ceux qui n’ont pas pu assister à la réunion, il est possible de voir les vidéos sur le site www.ville-serignan.fr, rubrique Vidéos.

Une des réponses de la Ville : 150 000 e supplémentaires pour la vidéoprotection Si la mise en place d’un réseau de caméras de vidéo protection ne résout pas tous les problèmes, ce système, en lien avec d’autres actions de prévention, d’îlotage de la police, de travail d’insertion auprès des jeunes, a

déjà prouvé son efficacité. Ces caméras constituent à la fois un outil de prévention, en dissuadant certains de commettre des délits susceptibles d’être enregistrés, mais également un outil au service des forces de l’ordre qui peuvent avoir accès aux enregistrements et ainsi résoudre des enquêtes rapide-

ment. Le projet de la commune, qui a déjà investi 40 000 € pour équiper le secteur des Halles et du centre administratif, est d’étendre ce réseau aux principaux sites du centre ville avec 15 à 20 caméras supplémentaires pour un coût de 150 000 €. Fortement subventionnés par l’Etat, ces équipements

41 27

seront dotés de zooms automatiques et offriront une vision à 360°. La commune prévoit une installation par tranche, autour de la place de la Libération, des rue adjacentes, des Allées de la République, autour du Collège, des écoles et des parcs de stationnement.


Bilan des services municipaux 2010

Bilan d’activités 2010 des services municipaux À bientôt mi-mandat, il m’a semblé utile de présenter, service par service, un bilan des activités de chacun d’entre eux, sur l’année 2010. Certes, les élus déterminent une orientation générale, mais ils ne seraient rien sans une administration municipale efficiente et un personnel conscient des services qu’il doit rendre à la population. Les domaines d’intervention de la Mairie sont multiples et très variés. Les pages qui suivent ont pour but de montrer de manière assez exhaustive l’étendue des tâches qui incombent à l’ensemble de nos agents communaux. En 3 ans, nous avons voulu impulser un nouvel élan à nos services en nous fondant sur les valeurs qui ont toujours animé notre équipe : l’écoute, le dialogue, la confiance, le respect. Le professionnalisme de nos services n’ est plus à démontrer, mais il fallait mettre en place un cadre de travail repensé, insuffler un état d’esprit dynamique et donner des moyens

mieux adaptés pour que chacun apporte sa pierre à l’édifice municipal. Tout est loin d’être parfait, mais nous avons accompli une partie du chemin pour améliorer les services que nous devons rendre à la population. Et c’est pourquoi il est important aujourd’hui de prendre le temps d’évaluer et de montrer ce qui a été réalisé. Je sais vos impatiences et comprends aussi que, parfois, vous souhaiteriez que les choses avancent plus rapidement. Soyez persuadés de la détermination de vos élus et de l’ensemble du personnel municipal à tout mettre en œuvre pour vous servir de mieux en mieux. Frédéric Lacas, Maire de Sérignan Vice-président de la CABEM en charge du Tourisme mairie@ville-serignan.fr

Un nouvel état d’esprit souffle sur la mairie Le terme « travail en équipe » n’est pas, à Sérignan, un vain mot. En trois ans, selon la volonté des élus, un nouvel état d’esprit s’est mis en place dans les services. Chose inconnue jusqu’à ces dernières années, les agents ont désormais le sentiment d’appartenir à une véritable équipe et de travailler pour l’intérêt général de nos concitoyens. Cette évolution se ressent grâce à la diminution des congés maladies, la volonté des agents de réaliser des heures supplémentaires, leurs participations aux évènements communaux organisés en dehors des heures de travail et, tout simplement, à l’ambiance, qui a réellement changé en trois ans. Si les agents sont plus détendus, ils n’en sont pas moins très professionnels et, au final, plus efficaces. L’organisation a en effet été repensée pour un meilleur résultat. Grâce à la reprise du Musée par la Région Languedoc-Roussillon et à l’allègement des charges de personnel qui en a résulté, la Ville a pu recruter l’équivalent de 6 emplois à temps plein, répartis en totalité aux Services Techni-

La mobilité interne a aussi été favorisée. Le régime indemnitaire a été repensé afin qu’il puisse bénéficier à tous les agents volontaires. La contrepartie de cet effort financier de la collectivité a été une plus grande implication des agents dans des actions utiles et visibles par la population. Chaque agent s’est ainsi vu proposer la possibilité de réaliser des heures supplémentaires chaque mois. À ce jour, 90% des employés, soit 113 agents sont rentrés dans le dispositif, générant ainsi près de 7.000 heures supplémentaires par an. Aujourd’hui, si, effectivement, tout n’est pas encore parfait, loin s’en faut, on peut cependant constater nombre d’améliorations : • Une meilleure propreté urbaine, des balayeuses tournant désormais quotidiennement, dimanche compris, • Une sécurité urbaine renforcée grâce à un îlotage intensif et une plus grande concertation avec la population, • Une communication beaucoup plus complète

ques (espaces verts, nettoyage de la voirie…). Un vrai plan de formation a été mis en œuvre. Une hiérarchie intermédiaire a également été mise en place pour un meilleur contrôle du travail. Autre point participant à la valorisation du travail des agents : tous les services ont été dotés du matériel nécessaire pour remplir correctement leurs tâches. Ordinateurs neufs, balayeuses, laveuses, outillages, flotte de véhicules, bureaux accueillants, petit à petit, tous ces éléments qui font que l’on est heureux chaque matin d’aller travailler, sont mis à niveau. Enfin, la municipalité a souhaité que les compétences soient valorisées, tout comme la volonté de chacun d’évoluer dans son poste ou de prendre des responsabilités. 28

et totalement transparente, • Des enfants fréquentant nos structures périscolaires mieux encadrés dans de bonnes conditions de sécurité, • Plus de fêtes et d’animations et de l’avis général, plus de convivialité dans le village, • De nouveaux services sociaux : navette de transport gratuite et portage de livres de la Médiathèque à domicile. • Des services culturels, sportifs et associatifs qui assurent un réel service à la population, utile et apprécié avec de nombreuses offres nouvelles. Toutes ces actions, tous ces services, sont bien sûr le fruit de la volonté des élus mais également de l’implication des agents. C’est en cela que les élus, qui proposent une politique et les agents, qui la mettent en œuvre, forment une équipe, une équipe de plus en plus soudée. Stéphane Duplan Directeur Général des Services de la Ville de Sérignan dgs@ville-serignan.fr


Bilan des services municipaux 2010

Citoyens, élus, techniciens, partenaires financiers...

L’avenir se construit ensemble Dès le début du mandat et après une très courte période d’observation et d’analyse de la situation, le Maire a décidé de modifier le fonctionnement général de la ville pour replacer l’humain au cœur du dispositif. Il a impulsé une nouvelle dynamique de travail en équipe basée sur la confiance mais aussi sur la rigueur et la réactivité. Il a décloisonné les services et libéré les initiatives pour que chaque élu, dans son domaine, avec l’aide des techniciens, puisse gérer les dossiers de façon autonome. Les orientations budgétaires ont été redéfinies et rééquilibrées avec, comme priorité, le service à la population. Ce principe de subsidiarité porte déjà ses fruits. L’ état d’esprit général a changé et les équipes, riches de compétences et dotées de matériel adapté, se montrent très efficientes et force de propositions et d’actions. Pour plus de transversalité, ce travail est restitué chaque semaine lors des réunions de chefs de services ou d’élus en Bureau Municipal. Les dossiers en cours sont présentés pour recueillir les avis de chacun. Compte tenu des contraintes budgétaires, les grands projets ne peuvent aboutir qu’avec le soutien financier des autres collectivités ; les élus et les techniciens y travaillent continuellement. C’est ainsi qu’il va être investi à Sérignan dans les trois prochaines années, directement par la Région et le Département, plus de 60 millions d’e, ce qui n’est jamais arrivé dans l’histoire de la Ville : • construction du Lycée Marc Bloch, • construction d’une passerelle piétonne et cyclable, • aménagement de pistes

cyclables en direction des plages, sur la RD 37, • installation de l’Antenne Médico-Sociale du Conseil Général à l’espace Joseph Viennet (20 employés), • aménagement d’équipements sportifs et du gymnase au Collège Marcel Pagnol, • aménagement de carrefours giratoires à l’entrée de la route de Vendres, avenue Lafayette/ RD 19, • aménagement de la RD 64 entre les deux carrefours giratoires de la zone d’activités et du cimetière de Valras, • aménagement de la RD 19 entre Sérignan et Sauvian. D’autres projets portés par la ville sont également soutenus financièrement par l’État, la Région, le Département et la Communauté d’Agglomération : • déploiement de la vidéo protection, • mise en place de la fibre optique, • la navette urbaine (Séribus) pour nos Aînés et les personnes à mobilité réduite, • aide aux actions périscolaires, centre de loisirs, crèche, • création de 88 Jardins Familiaux, • construction d’une aire de lavage des machines à vendanger et 29

des pulvérisateurs, • création d’un Parc Multisports au stade Ferré • réhabilitation de la Collégiale, • protection de Sérignan contre les inondations, • réhabilitation du cordon dunaire, • aménagement du Cœur de Ville et des Berges de l’Orb, • construction d’une nouvelle Maison de la Vie Associative, • valorisation des zones naturelles (les Orpellières, la Grande Maïre), • création de pistes cyclables et de sentiers pédestres. Parallèlement, des études sont en cours pour initier de nouveaux projets : • extension de Port Sérignan (dépôt de candidature auprès du ministère pour un écoport), • étude de déplacement pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite, • études environnementales dans le cadre de la révision du POS (extension de la zone d’habitat, développement de la zone touristique en continuité du lycée, relance de l’AFU/A). La transformation de la Ville entre dans une nouvelle phase de développement durable. Cette évolution prend en compte les exigences environnementales, les déplacements, l’éducation, la solidarité, la sécurité, pour le bienêtre de tous. Guy Munoss Directeur de Cabinet du Maire dircab@ville-serignan.fr


Bilan des services municipaux 2010

Le point sur les Finances 2010

L’exercice comptable 2010 vient d’être clôturé et les résultats de la gestion sont dorénavant connus pour être officiellement validés lors du vote du compte administratif, qui interviendra avant le 30 juin prochain, et pour servir de base à la préparation du budget primitif 2011, qui sera soumis à l’aval du Conseil Municipal du 21 mars.

Fonctionnement

Côté fonctionnement, les dépenses se sont élevées au montant total de 8,854 Millions d’€, soit un taux de consommation de 92,5 % des crédits votés.

Il y a souvent une exception à la règle. Dans ce bilan 2010 que nous avons voulu le plus exhaustif possible, vous ne verrez pas de chiffres concernant les activités du service finances-comptabilité, complètement concentré depuis le début d’année sur le budget 2011, ni sur le service Élections qui, lui, est mobilisé par le recensement (22 personnes à gérer) et la préparation des bureaux de vote pour les élections cantonales. Leurs données seront élaborées le mois prochain et publiées en avril.

• Les charges générales (fournitures, entretien du patrimoine, prestations de services, fluides et énergie) atteignent 1,996 M€ (-5,3% par rapport à 2009), • Les frais de personnel 3,793 M€ (+2,8% sur 2009), • Les subventions et contributions financières diverses : 1, 299 M€ (+0,3% sur 2009) • Les intérêts de la dette communale : 0,302 M€ (-14,2% sur 2009).

pour 3,047 M€ (+10,1%) • les redevances des services municipaux pour 0,670 M€ (+2,6 % sur 2009). Le résultat de l’exercice atteint 1, 375 M€ (0,698 M€ en 2009) et représente plus de 13 % des recettes. Le résultat cumulé (résultat de l’année majoré du résultat antérieur reporté) s’élève à 1, 638 M€ (0,728 M€ en 2009).

Investissement

Les investissements de l’année 2010 (3,861 M€) ont été constitués de : • Travaux (notamment la voirie) : 1,090 M€. • Acquisitions foncières et de matériels divers : 0,867 M€ • Frais d’études : 0,167 M€, • Remboursement de la dette communale : 1,676 M€.

Les recettes de fonctionnement de l’année 2010 s’affichent à 10,330 M€, comprenant, à titre principal et par ordre décroissant : • les impôts et taxes locales : 6,014 M€ (+8,5 % par rapport à 2009), • les dotations d’État et participations

Ces investissements ont été largement autofinancés sur : • les fonds propres du budget : 2, 112 M€, • le solde du financement résultant de subventions et dotations d’investissement : 0,677 M€, • le recours à l’emprunt : 0,638 M€ • le prélèvement sur le fonds de roulement. Le solde d’exécution global de l’exercice 2010 ressort à 0,680 M€ et le solde cumulé de clôture reste largement positif à hauteur de 3,053 M€. À noter que le stock de la dette au 31 décembre 2010 est de 7,926 M€ ; il a été réduit de plus d’un million d’euros sur l’exercice (8, 958 M€ au 1er janvier 2010). Eric Rommelfangen Directeur général adjoint finances/ressources humaines dga@ville-serignan.fr

Direction des Ressources Humaines • Effectifs des services municipaux - 92 agents titulaires, - 20 contractuels, - 21 CAE, - 8 vacataires, - 8 professeurs des écoles pour les études surveillées. (10 008 e de dépenses). - 48 saisonniers (8 au centre de loisirs, 4 à la Police, 2 à l’accueil de la mairie, 34 aux services techniques), soit 97 604,22 e. - 20 élus percevant une indemnité de 99 e à 1 853 e net mensuel.

• Formation de 30 % du personnel en 2010 soit 140 jours (31 agents partis en formation).

• 2 159 fiches de paie/an. • La collectivité a accueilli en 2010 44 stagiaires. • 494 arrêtés de gestion du personnel. • 2 495 jours de maladie soit 5 % d’absentéisme

• Masse salariale des services municipaux en 2010 : 3,793 Millions d’E

(maladie, accident de travail….)

30

• 1615 feuilles de congés traitées en 2010 soit 135/ mois. Il y a aussi : 1 Comité d’Hygiène et de Sécurité des Conditions de Travail mis en place en 2010 ; 1 Comité Technique Paritaire ; 2 syndicats (CFDT et CGT) ; 1 Agent Chargé de la Mise en Œuvre des règles d’hygiène et de sécurité. Nathalie Léger, Responsable des Ressources Humaines n.leger@ville-serignan.fr


Bilan des services municipaux 2010

La Police Municipale pour non mise en conformité, au regard des nouvelles obligations faites aux propriétaires. Celle-ci s’est terminée par la saisie du chien sur demande des autorités judiciaires.

Prévention

Interpellation

• La Police Municipale a interpellé et remis 19 personnes (contre 12 en 2009 et 8 en 2008). à l’Officier de police Judiciaire de la Brigade de Valras-Plage.

Patrouille et surveillance

• 147 patrouilles nocturnes. • la PM participe à la surveillance et à la sécurisation des sorties d’écoles, 4 fois par jour et du Collège, 2 fois par jour.

Procédures et procès-verbaux

• 125 procédures établies, 51 procédures administratives et 74 procédures judiciaires, dont 5 procédures pour exhibition sexuelle ont étés relevées. • 3 259 Procès-Verbaux de stationnement qui se décomposent ainsi : - 2 326 pour la seule zone bleue - 933 pour le stationnement en général • 528 Procès-verbaux d’infractions au code de la route (téléphone, nonrespect du stop, défaut de

contrôle technique…). - 41 Infractions à un arrêté municipal ( jeux de ballons, miction sur la voie publique, jets de pétards etc…). - 2 Dépôts d’immondices.

• 7 Cours de prévention routière ont été dispensés aux classes de CE1, CE2, CM1 et CM2. 4 escortes aller/retour de classes de CE1 et CE2 concernant les sorties vélos.

(15 en 2009 ).

Chiens

• 49 chiens errants capturés et 19 verbalisations, (verbalisations en supplément du tarif pratiqué par la fourrière animale), pour des propriétaires récidivistes. Déclaration obligatoire de 9 chiens de 1ère catégorie et 21 de 2ème catégorie. 3 verbalisations pour des chiens dangereux non tenus en laisse et 1 pour un chien dangereux non muselé. 1 procédure a été établie

• 61 procédures de véhicules stationnés abusivement sur les voies publiques, celles-ci se sont soldées par 17 mises en fourrière ( 11 en 2009 et 19 en 2008, date de la mise en place de la fourrière). • Immobilisation administrative de 39 véhicules

Budget de fonctionnement : 25 000 e Budget d’investissement : 13 000 e • Budget spécial d’installation des caméras de surveillance : 40 000 E. À noter que la ville va investir 150 000 e dans le développement de son parc de vidéosurveillance sur 3 ans (voir article p.27). Rémy Sommet, Responsable de la Police Municipale pm@ville-serignan.fr

Secrétariat de la Police Municipale Voici les documents délivrés :

nationalité

• Les documents officiels : - 720 délivrances de carte d’identité - 120 délivrances de permis de conduire (dont 20 permis de conduire internationaux). - 1 000 délivrances de carte grise - 120 délivrances d’attestation de vie - 150 délivrances de sortie de territoire - 100 délivrances de passeport - 240 délivrances d’attestation de dépôt de Carte Nationale d’Identité.

• Gestion d’une centaine d ’o b j e t s t r o u v é s (Réception, traitement et réexpédition).

• Le service Etrangers : - 10 délivrances d’attestation d’accueil - 40 délivrances de Carte de séjour - 10 délivrances de certificat de

31

• 410 Arrêtés municipaux (Arrêtés de déménagement, de voirie, de travaux et de circulation). Pascale Cianni, Secrétaire de la Police Municipale pm@ville-serignan.fr


Bilan des services municipaux 2010

Les Services Techniques Municipaux

Collecte des Ordures Ménagères

Budget de fonctionnement : 41 000 e Budget investissement : 22 000 e Tonnage collecté : 3800 tonnes • Hors saison : - Moyens : 2 chauffeurs, 4 ripeurs, 2 camions benne. - Mission assurée : moyenne collectée 50 tonnes par semaine. - Une collecte par jour au village du lundi au samedi. - Deux collectes par semaine dans les lotissements. • En saison estivale : du 21 juin au 15 septembre - Moyens : 3 chauffeurs, 6 ripeurs, 2 camions benne. - Missions assurées : moyenne collectée 130 tonnes par semaine. - Une collecte par jour au village et aux campings 7 jours sur 7. - Deux collectes par semaine dans les lotissements. • Faits marquants : - Abandon du mode de travail FiniParti afin d’améliorer l’efficacité de la collecte ainsi que les conditions de sécurité du personnel. - Réparations importantes des Bennes durant cette année. - Propreté urbaine le dimanche avec la mise en place du régime indemnitaire.

Propreté Urbaine

Budget de fonctionnement : 41 000 e Budget d’investissement : 99 000 e

Ci-dessus, une partie de l’équipe des STM. Noëlle Costes, secrétaire des STM et Cédric Guagnini, directeur des STM. - Moyens : Une balayeuse de voirie PL Une balayeuse de Voirie VL acquise en mai 2010 Une balayeuse compacte Une laveuse Un camion plateau 12 agents dont 5 à temps non complet - Missions assurées : 6 à 12 heures quotidiennes de balayage mécanisé du lundi au samedi, dans le village et les lotissements. Passage de la laveuse 15h par semaine hors temps de pluie et surtout en saison estivale. Le centre-ville est traité au balai manuel avec 2 agents du lundi au samedi. Une tournée d’encombrants par jour, du lundi au vendredi. En juillet et août, l’équipe est renforcée par deux saisonniers affectés au balai manuel. 24 32 20 26

- Bilan positif cette année grâce aux moyens supplémentaires affectés à cette activité, visible notamment en période de feuilles. - Encombrants : hausse des encombrants sauvages en ville. Les dépôts se renouvellent quotidiennement.

Nettoyage des bâtiments publics

Les bâtiments et installations communales sont nettoyés par 12 agents communaux : les 3 écoles et cantines, le centre administratif, WC publics, Forum, gymnase, tribunes et vestiaires des stades.

Entretien des bâtiments et installations publics Budget de fonctionnement : 48 000 e

• Principaux travaux en régie : - Aménagement des services techniques : 200 h.


Bilan des services municipaux 2010

- Alimentation électrique et massif d’ancrage du panneau à messages variables de l’avenue de la Plage : 45 h. - Aménagement du local de vidéo-protection du poste de police : 28 h. - Mise en place des alimentations électriques de la vidéo-protection : 15 h. - Fabrication d’étagères à l’école maternelle : 14 h. - Aménagement dans la cuisine du restaurant scolaire Jules Ferry : 14 h. - Création d’étagères à la Crèche : 7 h. - Préparation de systèmes d’accrochage pour la salle d’exposition de la Halle : 7 h. - Pose de plexiglas dans les vestiaires du stade. • 73 interventions électriques enregistrées dans les bâtiments.

Entretien de la Voirie

Budget de fonctionnement : 400 000 e Investissement : 462 000 e • Éclairage public : 237 interventions de dépannage enregistrées. • Remplacement de potelets et de barrières. • Remplacement de panneaux de circulation. • Réfection des « nids de poule ». • Pose de jardinières. • Entretien des fossés par emploi de l’épareuse. Principaux travaux en régie : - Pose de barrières et potelets pour la mise en sécurité du chemin de la Cave Boyère entre le parking et l’école Paul Bert : 200 h. - Remplacement du grillage autour du terrain d’honneur du stade Aïta, et pose d’un portillon, réparation et peinture des mains courantes: 120 h. - Peinture au sol pour la création d’une aire de jeu dans la cour maternelle : 70 h. - Mise en place de sable et compactage de la cour de l’école maternelle côté Raymond Lambert : 60 h. - Aménagement d’une réserve incendie pour la Cigalière : 60 h. - Réalisation du socle et d’un abri pour la réalisation de l’œuvre de M. Cook « L’arbre des Connaissances » : 35 h. - Peinture du poste ERDF du clos des Vignes : 14 h. - Création d’un caniveau près de la

MVA : 14 h. - Pose de tout-venant à l’impasse Balavoine : 14 h. - Mise aux normes de l’alimentation électrique de l’éclairage des tennis : 42 h. - Aménagement d’un jardin potager à la Crèche : 20 h. - Réalisation d’une dalle pour la mise en place de containers collectifs : 15 h. - Pose de blocs de secours à l’ Ecole Maternelle : 14 h.

Espaces verts

Budget de fonctionnement : 295 000 e Investissement : 33 000 e • Taille des arbres. • Abattage d’arbres en mauvaise santé au stade Aïta, au Cimetière Vieux. • Épandage d’engrais dans les stades • Arrosage, taille, tonte, nettoyage des espaces verts de la commune. • Traitement des palmiers. • Désherbage des trottoirs. • Aide au CCAS pour la livraison hebdomadaire du surplus alimentaire : 200 h. • Aménagement de l’espace vert de la

1 347 interventions

Suite aux demandes internes (services municipaux, élus) et externes (la population, partenaires), les STM ont réalisé 1347 interventions (souvent urgentes) en 2010, en plus de leurs missions régulières ou exceptionnelles.

rue Léon Blum : 300 h. Faits marquants : Recrutement de deux agents. Répartition en 4 secteurs. Acquisition d’un camion plateau, d’une débroussailleuse. Principaux travaux en régie : Aménagement des espaces verts de la rue Léon Blum (taille et abattage des sapins, plantations des haies le long du stade, des plantes et des arbres) : 500 h.

Stades

Budget de fonctionnement : 74 000 e • Présence pendant tous les matchs officiels. • Tonte et traçage en préparation des rencontres de foot ou de rugby.

Festivités

• Emploi de deux saisonniers en juillet et août pour la mise en place des scènes, chaises, tables, barrières. • Durant toute l’année, mais particulièrement en été : - Mise en place de banderoles et fanions. - Installations des alimentations provisoires en électricité et en eau. - Mise en place du système sono. - Mise en place des illuminations festives.

Plages

Budget de fonctionnement : 141 000 e • Trois postes de secours ont été équipés et entretenus par la commune de mi-juin à mi-septembre. • Installation d’un tapis d’accès à la plage de la Maïre et création de place de parking pour Personnes à Mobilité Réduite. • Pas d’avarie sur les zodiacs, ramenés tous les soirs par les Pompiers au port de Sérignan. • Passage de la cribleuse tous les matins, sauf le dimanche. • 3 saisonniers assurent par roulement le ramassage quotidien des déchets. • Mise en place des supports des modules des postes de secours : 28 h. Cédric Guagnini, Directeur des Services techniques Municipaux c.guagnini@ville-serignan.fr

25 33 20 26


Bilan des services municipaux 2010

Le service Enfance / Jeunesse / Éducation Voici les grandes missions du service. • Élaboration et suivi du budget de chaque structure : service EJE, crèche, restaurants scolaires, ALAE • Gestion des inscriptions scolaires : 51 inscriptions pour la maternelle. 52 inscriptions pour l’élémentaire. • Inscription et régie des deux restaurants scolaires. • Accueil, écoute et prise en compte des diverses demandes des parents et orientation vers les structures concernées. Une moyenne de 10 personnes par jour et de 20 appels téléphoniques. • Gestion du personnel 30 personnes pour ce service. Planning mensuel pour les ¾ des agents qui passent d’une structure à une autre. • Gestion au quotidien des demandes de petits et gros travaux dans les éco-

De g. à d. : Isabelle Phalip et Agnès Rigoreau.

les et les restaurants scolaires. • Coordination de toutes les activités des établissements (Petite enfance, Enfance, jeunesse et Éducation) dans le projet global de la collectivité en lien avec les partenaires institutionnels et associatifs (CAF, PMI, MSA, CABM, RAM, DDJS, …) 4 réunions CAF avec remise des dossiers de subvention. Une grande réunion de bilan de coordination CAF/PMI/Mairie

Restaurants scolaires L’acquisition d’un logiciel informatique pour 3 points de vente et l’aide à l’investissement apporté par la CAF (2000 €) a permis de gérer la mise en place de la tarification équitable. Cette tarification a fait augmenter le nombre d’écoliers mangeant aux restaurants scolaires, d’où un renfort de 2 personnes sur le temps de la pause méridienne. 28 077 repas ont été servis en

2010 contre 23 810 en 2009, soit + 17,92 %. (Voir les tableaux) La mise en place de 2 services à P. Bert et J. Ferry permet aux enfants de bénéficier d’un temps plus calme pendant le repas et d’une activité en petits groupes. • Budget - Fonctionnement : 293 470 €. - Investissement : 4 795 €.

Le bilan des repas 2010

Comparaison 2009-2010 École P. Bert F. Buisson J. Ferry Total

2009 8 867 6 233 8 710 23 810

2010 10 553 7 821 9 703 28 077

Différence + 19 % + 25,48 % + 11,40 % + 17,92 % 34

4 dossiers/structure/an à remplir pour les prestations. • Suivi du nouveau service : « la Maison qui parle » : 2 psychologues interviennent sur ce service, qui est ouvert de 9h à 11h le jeudi, au Pôle Social. • Gestion des dossiers des stagiaires 18 en crèche 10 en Maternelle 5 en A.L.A.E Le Service E.J.E. a reçu un renfort à temps partiel (et un poste informatique supplémentaire) depuis septembre pour faire face à la charge de travail. Budget toutes structures confondues : - Fonctionnement : 1 531 562 € - Investissement : 57 504 € Subventions reçues par la Ville : 223 822 e (CAF). Agnès Rigoreau, Responsable du service E.J.E. ejes@orange.fr

Accueil de Loisirs Associé aux Écoles

Il y a eu une forte augmentation du nombre d’enfants, avec 514 inscrits en 2010 contre 383 en 2009 (+ 34,2 %), en raison de la nouvelle tarification équitable de la restauration et de la variété des animations proposées aux enfants par le service des sports (voir info page 37). . 20 agents travaillent pendant le temps de midi et 4 à 5 sur les garderies. En haut : l’équipe de l’ALAE J. Ferry En bas : l’équipe de l’ALAE P. Bert, qui est renforcée par les ATSEM de F. Buisson.


Bilan des services municipaux 2010

Les aides aux écoles et au Collège • École Maternelle Ferdinand Buisson 179 élèves (7 classes) Une intervenante en musique auprès des grandes sections tous les lundis matin. • Budget (financé par la Ville) - Fonctionnement : 259 571 € - Investissement : 21 055 € Écoles Elémentaires Paul Bert / Jules Ferry 370 élèves (15 classes + la CLIS) Intervenante en anglais et en musique. • Classes transplantées : CM1/CM2 à Malibert,

CE1/CE2 2 jours à Tautavel, CE2 à Saint Pierre Dels Forcats, CE1 2 jours à Micropolis, CLIS et CE2/CM1 1 semaine de voile. • Budget (financé par la Ville) - Fonctionnement : 284 571€ - Investissement : 26 439 € Collège Marcel Pagnol 800 élèves Subventions et actions financées par la Ville : - Calculatrice offerte à tous les 6e Sérignanais 1590 e - Aide municipale aux voyages : 30 e/élève, soit 1590 e en 2010.

Les A.T.S.E.M.

Les 9 Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles (ATSEM) sont chargés de l’assistance au personnel en-

seignant pour la réception, l’animation et l’hygiène des enfants, ainsi que pour la préparation et la mise en état de propreté des locaux et du matériel servant directement à ces enfants. Affectées dans les classes et placées sous l’autorité fonctionnelle du personnel enseignant pour leurs tâches quotidiennes. Les ATSEM dépendent de l’autorité territoriale. Budget : 208 000 € (comprend également l’équipe de nettoyage des écoles).

Le Multi-Accueil Les Glob’Trotteurs • Budget de Fonctionnement : 508 108 €. Investissement : 3 883 € • Accueil de 30 enfants par jour ce qui représente 70 familles : - 29 chez les bébés + 3 halte-garderie. - 33 chez les grands + 5 halte-garderie. • 1723 repas bébés, 4404 repas grands 6018 goûters, soit un total de 12145 repas et goûters par an (1104/mois). • 6 commissions décident des entrées (janvier, mars, mai, juin, septembre et novembre). 80 dossiers traités. 40 réponses positives dont 8 en halte garderie. 22 réponses négatives. 2 orientations sur Valras. 11 propositions refusées par les familles. 5 en attente pour la commission suivante. • Activités : « l’enfant apprend à faire seul les actes du quotidien afin qu’il soit épanoui et autonome pour l’entrée à l’école. Ce travail se fait au long de la journée au travers d’un accueil chaleureux pour que la crèche soit un lieu d’échange, d’apprentissages et de découvertes durant des activités diverses. Par exemple, jeux libres ou dirigés à l’inté-

rieur ou à l’extérieur, psychomotricité, éveil musical, éveil aux arts du cirque, peinture, pâte à sel, pâte à modeler, chansons, culture d’un jardin potager... L’enfant est acteur afin de se construire au travers du jeu en apprenant à faire sa place dans un groupe et en respectant des règles de vie.» • 38 h de visites médicales (visite d’admission). 2 h de formation pour le personnel sur les douleurs lombaires. • Les stagiaires : 18 élèves, 44 semaines et demie de stages. Sandrine Marc, Directrice du Multi-accueil Les Glob’Trotteurs crecheserignan@wanadoo.fr 35

Actions et manifestations Voici des actions soutenues ou complètement organisées par le service E.J.E., avec le soutien des autres services municipaux. • Un carnaval dans le froid mais qui à permis de fédérer toute l’équipe autour d’un projet commun. • La fête du Paratge (grande réussite) : différentes animations ont été proposées aux classes : un spectacle puis un regroupement pour des chants et danses sur la Promenade. • Le 15 juin, la kermesse de l’école (environ 3000 € de bénéfice). • Le 22 et 24 juin, spectacle de fin d’année des écoles à la Cigalière. • La mise en place de cours de prévention routière pour les CM2 et CE1 avec Rémy Sommet (Police Municipale). • Journée Téléthon : les enfants des écoles élémentaires ont couru le 3 décembre 2010 en déposant quelques pièces à chaque tour de terrain (499,79 € ont été récoltés). • Marché de Noël : organisé par l’école élémentaire le vendredi 10 décembre, avec le soutien des Services Techniques Municipaux, des parents d’élèves et avec la participation du service Environnement. • 12 mars : Poem Express • 21 mars : participation à la Journée du Printemps des Petites Fleurs, organisée par les parents d’élèves. • 28 mars : Vide Grenier (Assoc. de parents d’élèves). • 6 avril : théâtre à la Cigalière (CE2). • Un règlement pour les études surveillées.


Bilan des services municipaux 2010

Service Jeunesse et Sports Animations, manifestations, inaugurations Parcours du Cœur - 25 avril Environ 100 participants Action nationale de communication en faveur des bienfaits de l’activité physique. Par ailleurs, cette journée a permis la découverte des sentiers pédestres. Les partenaires : la Fédération Française de Cardiologie, les pompiers de Sérignan, les associations sportives Parcours du Cœur Scolaire 30 avril - 80 enfants Trois classes de l’école primaire Paul Bert ont participé à cette première édition. La journée a été préparée avec les enseignants de l’école, le service des sports, les pompiers de Sérignan et le service de prévention de la MAIF. Des ateliers ont été proposés aux enfants pour les sensibiliser aux bienfaits du sport et à l’importance de la nutrition. Semi-Marathon Béziers Méditerranée - Jeudi 13 mai - 360 participants La course de 21 km relie Béziers à Valras en suivant le Canal du Midi. La mairie est en charge du plan de circulation sur la commune et a fait appel à des bénévoles pour “tenir” les barrières de sécurité sur le parcours.

La Fête du Vélo - 6 juin 60 participants environ Opération nationale. Chaque année une animation est mise en place avec le Vélo Club de Sérignan. Un parcours à vélo est suivi par le “tout public” sur les sentiers viticoles. Cette année, un parcours d’habileté motrice à cycle a été présenté aux enfants mais l’activité n’a pu se faire en raison d’un orage qui a éclaté au top départ ! 1ère remise de récompenses aux sportifs - 26 juin - 350 personnes La commission sport a émis l’idée d’une réception annuelle pour récompenser les sportifs méritants de la commune ou qui ont gagné un titre dans leur discipline. Il leur a été remis une coupe ou une médaille de la ville de Sérignan puis la réception s’est terminée par un apéritif musical. Cette réception a aussi été l’occasion de réunir le milieu sportif de la ville. Toutes les associations étaient représentées. 350 personnes sont venues. Le retour des participants a été positif, ils ont apprécié : - de voir les activités de leur enfant récompensées - la valorisation du travail associatif - la reconnaissance du milieu sportif

Travaux : équipements sportifs • Réfection des courts de tennis : nouvelle résine sur les 3 courts principaux, de nouveaux bancs et de la peinture sur les anciens, abattage des sapinettes, pose d’un grillage neuf et d’un portillon. 22 700 e. • Réfection du Dojo : nouveaux tapis de sol allant jusqu’au mur pour éviter le glissement des tapis et sécuriser les chutes. 1 300 e. • Gymnase Paul Bert : réparation des projecteurs pour sécuriser la sortie du gymnase de nuit. • Plage : mise en place de 2 terrains de beach-volley durant la période estivale. • Boulodrome : apport de gravier pour la pratique de la pétanque. • Stade : construction d’un city stade

adapté à la pratique du hand et du basket pour les scolaires. Construction d’un tunnel permettant l’accès sécurisé au terrain gazonné honneur sans passer par les vestiaires ainsi que d’une circulation le long du grillage entre le terrain et les tribunes. Installations de plusieurs portails d’accès pour faciliter la recherche des ballons. Plantation d’arbres pour remplacer les sapins moribonds. 28 000 e. • Piste cyclable : premier phasage d’un circuit de pistes cyclables qui relie le stade Aïta au stade Ferré. Plantation d’arbres. Création d’un cheminement piétonnier, d’un rond-point pour sécuriser les déplacements. 217 872 e.

36

- de se rencontrer entre sportifs dans un but festif. Tournée Hérault Sport Beach-Rugby Jeudi 8 juillet - 100 participants Manifestation proposée et encadrée par les animateurs d’Hérault Sport. La municipalité s’est chargée des autorisations d’installation et de la logistique des boissons, repas et récompenses. Tournoi de Beach-Volley Dimanche 8 août- 100 participants 8 terrains dont deux fixes ont été utilisés. Le matin, 16 équipes se sont inscrites au tournoi loisir. 4 poules de 4 équipes de niveau équivalent ont été créées. 8 équipes se sont qualifiées pour le tournoi Excellence (quart de finale) de l’aprèsmidi. Les équipes qui se sont inscrites après la pause de midi ont participé au tournoi secondaire avec les équipes non qualifiées du matin. Cela a représenté 2 poules de 7 équipes. Les filles du Béziers Angels du championnat pro de volley-ball sont venues pour effectuer une démonstration de beach en 2x2. Tout le monde est reparti avec un lot. Beaucoup de personnes ont sollicité l’organisation d’un tournoi par semaine. Avec le soutien d’Hérault Sport et de Béziers Volley Ball. Tournée Hérault Sport beach-tennis Mercredi 18 août - 100 participants Manifestation proposée et encadrée par les animateurs d’Hérault Sport. La Municipalité s’est chargée des autorisations d’installation et de la logistique des boissons, repas et récompenses. Journée des Associations Samedi 4 septembre Participation à cette journée organisée


Bilan des services municipaux 2010

par la Maison de la Vie associative. Cross du Collège Vendredi 22 octobre 700 participants Animation à laquelle participe le service des sports et organisée par les professeurs d’EPS du collège de Sérignan. Cross des Ecoles Primaires Vendredi 3 décembre Animation à laquelle participe le service des sports et organisée par les enseignants des Ecoles Primaires de Sérignan ainsi que par le service municipal E.J.E. Inauguration des tennis Samedi 18 décembre 250 personnes environ Après une grande réfection, inauguration et baptême des courts de tennis, (courts Richard Gasquet) en compagnie du tennisman. Au programme : parcours d’échauffement par le Tennis Club, échanges de balles avec Richard Gasquet et une cinquantaine de jeunes Sérignanais, suivis du dévoilement de la plaque, des discours des officiels, d’une séance d’autographes et de l’apéritif offert aux participants. Remise de la médaille de la Ville à Richard Gasquet.

Magali Isidro, Responsable du service Jeunesse et Sports sports@ville-serignan.fr

Locations • Gymnases de Vendres Le gymnase du collège de Sérignan où évoluaient les clubs de gymnastique et de basket-ball n’a pu être utilisé cette année en raison de son état de délabrement (vitres cassées, pas de chauffage, pas de douche,...). La Commune de Sérignan a donc permis à ces deux clubs de fonctionner grâce à la prise en charge du paiement locatif des gymnases de Vendres à compter de la rentrée scolaire 2010/2011. Coût : 8 063 e • Base de canoë Une base de location de canoës et de vélos, gérée par une entreprise privée, s’est implantée sur les rives de l’Orb. Elle a fonctionné durant la période des vacances d’avril jusqu’à la mi-septembre.

Accueil de Loisirs > Le déménagement

Avant la saison estivale, l’Accueil de Loisirs a déménagé dans les locaux de l’ Ecole Maternelle pour les moins de 6 ans et de l’école primaire Paul Bert, pour les plus de 6 ans. Le château Vargoz a été abandonné en raison de sa vétusté.

> Visites de contrôle

Les docteurs de PMI sont venus visiter les nouveaux lieux d’accueil des enfants suite au déménagement. Toutes les autorisations d’ouvertures ont été confortées.

> Les activités

Elles sont nombreuses et variées et s’articulent autour du projet pédagogique. La recherche de l’autonomie de l’enfant prend diverses formes en fonction de son âge. On peut la retrouver dans des jeux sportifs, intellectuels ou bien à travers un atelier manuel. Durant les animations du Fréquentation pendant les vacances scolaires Vacances

Nb moyen d’enfants /jour

Hiver 2010 Printemps 2010 Juillet 2010

25

Nb d’animateurs 4

29

4

47 38 36,5

6 5 5

Août 2010 Toussaint 2010

Fréquentation les mercredis

Mois

Janv. 2010 Fév. 2010 Mars 2010 Avril 2010 Mai 2010 Juin 2010 Sept. 2010 Oct. 2010 Nov. 2010 Déc. 2010

Nb moyen Nb d’enfants d’anima/mercredi teurs 17 3 16 3 19 3 23 3 16 3 19,5 3 14 3 20 3 19 3 15 3

37

mercredi, un programme d’activité s’établit entre deux périodes de vacances scolaires. Cela représente 6 à 10 séances. Lors des vacances, 3 groupes d’enfants (par tranche d’âge) participent à un programme différent. Des sorties sont proposées plusieurs fois par semaine.

> Formation du personnel

Organisée avant la saison estivale, cette formation, réalisée par la Direction, permet aux animateurs permanents et saisonniers d’apprendre à se connaître et à travailler ensemble. Les activités qui vont rythmer la vie de la structure pendant deux mois sont construites en équipe. Cela permet aussi d’effectuer un rappel sur les règles de sécurité, les codes de conduite et les rôles de chacun.

> Le mini-camp

Cette année encore, les enfants âgés de 7 à 12 ans ont pu partir 3 jours et 2 nuits en camp sur Sérignanles-Plages. La proximité du site nous permet de nous y rendre à vélo ce qui diminue grandement le coût du séjour. Les services techniques de la ville ont installé 3 tentes de 10 places chacune, dans les installations du mini-golf, pour y accueillir les enfants. Les repas chauds ont été préparés et pris au restaurant. Les animations s’appuient sur les activités de plage et les veillées.

> Portes-ouvertes et fête de fin de saison

Le spectacle présenté au public a été préparé par les enfants, petits et grands. Cette année, un spectacle de danse country a été ajouté au programme. Un goûter a été offert à tout le monde dans la joie et la bonne humeur. Magali Isidro, Responsable du service Jeunesse et Sports sports@ville-serignan.fr


Bilan des services municipaux 2010

Accueil de Loisirs Péri-scolaire (dans les restaurants scolaires) > Les activités

À l’école Jules Ferry, les enfants décident en début d’année des ateliers qui seront proposés durant la pause méridienne. Les enfants s’inscrivent selon leur choix à des ateliers lecture, sport, jeux ou activités manuelles. Cette année un intervenant extérieur basket est venu se rajouter à ce panel. À l’école Paul Bert, les animateurs

décident des activités proposées aux groupes d’enfants constitués pour les deux services de la restauration. Les petits ont apprécié l’organisation d’une animation cirque.

> Sensibilisation à l’environnement

En lien avec l’association Sérignan Nature Environnement “Entre Crès et Maïre”, la Commune de Sérignan

a monté une action pour les enfants des écoles primaires Paul Bert et Jules Ferry, une fois par semaine, durant 6 semaines. Les thèmes abordés furent le recyclage, la gestion des déchets et l’environnement. En comptant les deux écoles, 90 enfants environ ont participé à l’action. Magali Isidro, Responsable du service Jeunesse et Sports sports@ville-serignan.fr

Actions en faveur de la Jeunesse > Théâtre forum Le service médiation de la CABEM a proposé une action en direction des jeunes, en lien avec les services communaux de Sérignan et le collège Marcel Pagnol. Un stage de théâtre dirigé par la compagnie Désidérata a été proposé à certains élèves du collège en période de vacances scolaires et des représentations ont été données dans différentes communes. > Goûter des monstres Animation municipale en faveur des enfants menée en lien avec la Com-

mune de Valras. Lecture de plusieurs contes effrayants dans une salle décorée. Jeux en bois traditionnels installés pour une libre utilisation avec les parents. Goûter offert à chaque enfant. > Commémoration du 70e anniversaire de l’accueil des Belges à Sérignan Travail avec les collégiens sur le thème de la Deuxième Guerre Mondiale et des réfugiés belges accueillis à Sérignan. Jean Humblet, ex-sénateur de Belgique, qui fut accueilli à Séri-

gnan et Jean Malle, ancien résistant emprisonné en Espagne, ont apporté leur témoignage aux ados. > Création d’un city stade Suite aux réunions qui ont eu lieu avec les jeunes âgés de 15 à 25 ans, la municipalité a décidé de se doter d’un lieu sportif et d’une structure pouvant accueillir les jeunes au centre du village. Inauguration le 26 mars 2011. Magali Isidro, Responsable du service Jeunesse et Sports sports@ville-serignan.fr

Maison de la Vie associative

Locations et prêts de salles

Ce nouveau service municipal, créé en septembre 2009, permet de mieux coordonner les demandes des associations et gère de nombreuses salles utiles pour les expos ou événements sur la commune. • Gestion de la Halle : 22 expositions (peinture, sculpture) organisées avec le concours des artistes. Une centaine de personnes à chaque vernissage. • Organisation de la Journée des Associations. 42 associations sérignanaises et 290 personnes au repas du soir. • Organisation des marchés thématiques : 4 marchés aux fleurs (Printemps

Forum M. Castagné - 9 locations de salles payantes, - 8 prêts à des jeunes Sérignanais, - 45 prêts aux associations sérignanaises (hors utilisation hebdomadaire de la salle de danse et salle de musique), - 12 prêts de salles à divers organismes (Inspection Académique, partis politiques…). La Banque Alimentaire utilise la salle Gaston Cabannes deux jours par semaine et la Municipalité a utilisé 10 fois la salle Marius Castagné au cours de l’année 2010.

et Toussaint), 6 marchés paysans (d’avril à septembre), 6 marchés aux livres (d’avril à septembre). - prêt et location de salles : voir ci-contre. • 50 % du temps occupé par l’accueil et le renseignement sur place ou par téléphone. Ingrid Guerrero, Responsable de la M.V.A. vie.associative.serignan@orange.fr

38

Maison de la Vie Associative 25 associations utilisent régulièrement la MVA, le 1er étage de la Halle, la salle polyvalente et le dojo de l’Espace Viennet, soit 45 créneaux horaires différents répartis sur 7 salles (une dizaine d’associations utilisant en plus ces salles de façon ponctuelle dans l’année). 5 associations utilisent la salle de danse et 4 associations se partagent la salle de musique. Ingrid Guerrero, responsable de la Maison de la Vie Associative vie.associative.serignan@orange.fr


Bilan des services municipaux 2010

Le Service Communication En étroite collaboration avec tous les services municipaux et les élus, le service communication : - produit le mensuel municipal (reportages, articles, mise en page, publicité), - développe le site internet de la ville et supervise le développement du site www. lacigaliere.fr, avec l’agence Asenso, - met à jour les panneaux électroniques d’information, - rend compte de l’actualité sérignanaise en photos, vidéos et articles, - gère les relations avec les médias, - réalise des affiches et dépliants pour les événements, - coordonne les actions de communication demandées par les autres services. Budget annuel : 48 468 € en 2010 (hors masse salariale) Recettes publicitaires du mensuel : 16 585 € en 2010 Effectif : 1 responsable de la communication, 2 vacataires photos et une vacataire de distribution du mensuel. Photos de haut en bas, Cyril Cahouzard, les photographes Michel Laché et Laurent Piccolillo, la distributrice Martine Hor.

Fréquentation 2010 - ville-serignan.fr : 128 454 visites, 461 786 pages vues Visites :+ 220 % par rapport à 2009 Pages vues : + 405 % par rapport à 2009 - www.lacigaliere.fr : 83 109 visites, 168 028 pages vues soit un total des 2 sites de : 211 563 visites (17 630 visites/mois en moyenne) 629 814 pages vues (52 484 pages vues/mois en moyenne)

Le mensuel

Affiches

La page Facebook

Mise à jour en interne de la page Sérignan en Languedoc, consacrée aux événements, aux fêtes et aux attraits touristiques de la commune. Créée en juin 2010, elle regroupe plus de 2 100 «amis».

Reportages photos

300 reportages mis en ligne sur le site en 2010.

Reportages vidéos

201 vidéos mises en ligne en 2010 sur le site de la ville, 19 610 vues, soit 97 vues en moyenne/vidéo. Environ 150 affiches conçues pour les actions et les événements municipaux (hors affiches Cigalière et Médiathèque) et 15 affiches mensuelles grand format.

424 pages réalisées en 2010 (dont 40 pages de publicité), soit + 35 % par rapport à 2009 et +146 % par rapport à 2008 Budget impression : 30 000 e en 2010 Recettes publicitaires : 16 585 € Le magazine municipal coûte 2 e/an/ habitant (sur la base de 6 700 hab.) Le mensuel a poursuivi l’augmentation de sa pagination afin de présenter : - plus de dossiers thématiques sur les grandes actions municipales et les projets avec les partenaires, - plus de pages photos Compte Rendu, - la rubrique Passion, - un numéro spécial d’été de 64 pages.

Les guides

Réalisés en partenariat avec l’agence Créa d’Oc, et financés entièrement par la publicité - Guide touristique (32 p., 15 000 ex.) - Guide pratique (48 p., 7 000 ex.) - Plan de Sérignan (10 000 ex.) - Guide des fêtes (40 p., 15 000 ex.)

Les sites internet

www.ville-serignan.fr www.lacigaliere.fr Budget : 5 000 e en 2010 pour les 2 sites municipaux.

Communiqués de presse

Environ 250 communiqués de presse envoyés principalement aux médias locaux et régionaux.

Panneaux électroniques

Un panneau installé en juin 2010, le 2e en janvier 2011. Environ 20-30 messages par mois. Investissement : 15 000 e.

Concours La nouvelle version du site de la ville et la création du site de la Cigalière datent de l’automne 2009. Le site de la Cigalière présente toutes les informations sur ses spectacles, permet la réservation en ligne et tient à jour un blog d’actualité. Le site de la Ville se veut informatif, pratique et rend compte de l’ensemble de l’actualité sérignanaise grâce à des mises à jour quotidiennes. Il comporte plus de 800 pages web réparties dans 26 rubriques, un portail Tourisme en français et anglais et plusieurs pages en allemand. 39

Participation de la Ville aux Trophées de la Communication : 5e prix dans la rubrique Site Internet des villes de 5 000 à 10 000 hab. Obtention pour la 1ère fois, du Label Ville Internet, 1 arobase.

Stagiaires

Accueil, formation et suivi de 8 stagiaires (de la 3e au master), intégrés dans les actions du service. Cyril Cahouzard, Responsable du service Communication info@ville-serignan.fr


Bilan des services municipaux 2010

Le Pôle Social Municipal Le bilan chiffré de l’activité sociale du CCAS nous permet de quantifier l’étendue de son action, suivant la typologie du public concerné. On peut distinguer l’action en faveur des familles, de la santé, de l’insertion, des personnes âgées, de l’aide sociale légale, du logement, et d’une manière plus élargie du Pôle Social et de l’Association DYNAPOLE. CCAS Budget fonctionnement : 110 027 e Budget investissement : 1 141 e Pôle Social Budget fonctionnement : 225 927 e Budget investissement : 234 373 e

La famille

• Tarification sociale du restaurant scolaire Mise en place depuis septembre 2009, avec une notion de quotient familial, elle a réduit les demandes d’aides comme on peut le constater au chapitre suivant. Cette tarification s’appuie sur 2 critères : la composition et les ressources du foyer. Le service EJE, qui gère la restauration scolaire, a servi 28 077 repas au cours de l’année 2010, et a enregistré un différentiel dépense/ recette de 5 497 €, qui représente le montant de l’aide apportée par la Ville aux familles.

À noter que la collecte nationale a permis de recueillir 3 417 kg, un nouveau record. La Commune a versé une subvention de 3 736 € à la Banque Alimentaire de l’Hérault sur la base de 0,16 € le kilo livré jusqu’en juillet puis de 0,18 € le kilo, depuis août 2010.

• Aide à la cantine scolaire Prise en charge de 84 tickets de cantine qui ont été attribués à une seule famille et a profité à ses 2 enfants scolarisés aux écoles élémentaires.

• Aide Complémentaire Santé 14 adhérents, soit 9 nouveaux et 9 radiés en cours d’année. La part communale du coût de ce partenariat s’est élevée à 1 377 €. Pour rappel, le CCAS participe à hauteur de 7 e par mois par bénéficiaire cotisant. Il est à noter qu’à compter du 1er janvier 2011, suite à la fusion des CPAM de Montpellier et de Béziers, ce partenariat n’est pas reconduit, à la demande de la CPAM Hérault.

• Secours financiers 8 416 € ont été mandatés sous différentes formes ; - 660 € sous la forme de prestation remboursable - 7 756 € en aides financières diverses (aide à la subsistance, aide alimentaire, aide à l’énergie, santé, logement…) et toujours pour des raisons exceptionnelles. • Aide alimentaire 113 familles différentes, soit 287 personnes ont profité de la distribution hebdomadaire, avec des pointes à plus de 200 personnes par semaine.

La santé

• Couverture Maladie Universelle / Aide Complémentaire 45 demandes pré-instruites dans le cadre de notre partenariat avec la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

LES Personnes âgées

• Portage des repas 14 295 repas ont été servis. Le prix du repas facturé à l’usager s’élève à 4,90 e, alors que le coût réel du service, 1 repas (4,14 €) plus les frais logistique est estimé à 6 € ; ce qui représente une participation de la collectivité de 1,1 € par repas. 40

Notre prestataire « Occitane de Restauration » prépare en liaison froide 3 menus différents : un normal, un régime, un adapté aux personnes ayant des problèmes de mastication. Chacun de ces repas peut être servi sans sucre. Le service est géré par le CCAS mais les frais de personnel, et de véhicule sont pris en charge par la Commune. • Téléalarme 59 abonnés, dont 13 nouvelles adhésions et 13 radiations. Au total, 72 foyers ont bénéficié du service en cours l’année, 37 d’entre eux, suivant leurs revenus, ont profité d’une participation financière du CCAS, qui a dépensé pour cette action près de 5 900 e. L’abonnement mensuel est de 29 e par téléalarme. • Allocation Personnalisée à l’Autonomie 61 demandes ont été reçues par les services du Conseil Général. • Repas des Anciens 368 convives de plus de 65 ans ont répondu à l’invitation pour savourer le repas préparé et servi par le Traiteur d’Occitanie de Coursan, et assister au spectacle présenté par la formation Évasions Folies, dans le cadre de la Cigalière. • Portage des livres 11 personnes sont inscrites. Elles sont livrées chaque mois par


Bilan des services municipaux 2010

l’agent social et des bénévoles. • Séribus Ce nouveau service de transport intra muros pour les personnes âgées ou handicapées fonctionne depuis le 6 décembre. En fin d’année, après moins d’un mois d’utilisation, le service enregistrait 65 inscrits et avait effectué 115 trajets aller-retour.

L’Aide sociale légale

6 dossiers d’aide sociale légale ont été constitués et transmis au Conseil Général pour décision. Il s’agit principalement de prise en charge d’hébergement en établissement pour les personnes âgées ou handicapées.

LE Logement

Le CCAS reçoit les demandes de logements sociaux et propose les attributions à la demande des gestionnaires : • 31 nouvelles demandes ont été déposées à FDI Habitat gestionnaire de la Résidence Kalinski. • 31 nouvelles demandes ont été déposées à Hérault Habitat gestionnaire de l’Ilot de l’Hôpital et de la Résidence Kléber. • 4 demandes ont été satisfaites. • Le cabinet Angellotti Promotion a programmé la livraison de son lotissement social Les Terrasses du Soleil au cours du 4ème trimestre 2011. Ce projet a reçu au cours le d’année : 21 candidatures pour la location sous la forme du programme locatif social. 15 candidatures pour l’accession sous la forme du Pass Foncier.

L’insertion

L’insertion est définie sous la forme de contrats d’engagement réciproque en

faveur des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active. Depuis avril 2010, le Conseil Général finance à l’association DYNAPOLE l’emploi d’un référent RSA dénommé référent unique (RU). Celui-ci se substitue au CCAS en charge de la mission depuis la mise en place du RMI en décembre 1988. Le RU prend en compte les besoins prioritaires des personnes isolées et des familles sans enfant mineur pour les aider à améliorer leur situation dans le but de sortir au plus vite du dispositif RSA. • 68 contrats d’engagement réciproque en cours de validité : 46 % avaient pour objectif des démarches relatives à l’emploi et à la formation professionnelle, 22 % étaient orientés vers une action santé, 10 % concernaient des démarches administratives, 10 % bénéficiaient d’un accompagnement socioprofessionnel. Ces contrats d’engagement réciproque ont conduit à 6 sorties du dispositif : 3 pour changement de situation, 3 ont quitté la commune. Il est à préciser que les sorties par l’emploi ne peuvent pas être quantifiées avec la mise en place du RSA activité qui permet un maintien dans le dispositif, malgré le retour à l’emploi du bénéficiaire.

L’Emploi

• Demandeurs d’emploi : Pôle Emploi annonçait 461 personnes inscrites le 15/12/10, un chiffre en progression de 44 % en 2 ans. 127 personnes étaient non indemni-

LES partenariats Pour être complet, il est rappelé que le Pôle Social héberge : - depuis le 22 décembre la totalité des services de l’Antenne MédicoSociale du Conseil Général. - la permanence hebdomadaire de la Caisse d’Allocations Familiales Partenariat avec la C.A.F. : un bureau de permanence est ouvert tous les lundis. Ce service facilite les démarches administratives des 988 allocataires recensés au 31/12/09 (1allocataire = 1 foyer), soit 2 650 personnes couvertes. 474 allocataires sont bénéficiaires de minima sociaux, dont 203 RSA et 62 adultes handicapés. À noter que 52,8 % des allocataires ont un revenu inférieur au SMIC.

41

sées. • Le service emploi municipal, service de proximité en matière d’aide à la recherche d’emploi est accessible à tous les Sérignanais. Il a enregistré 1 445 visites (34 % pour un public jeune et 66 % pour les plus de 26 ans), qui ont donné lieu à : - 822 CV réalisés - 195 lettres de motivations rédigées - 469 consultations d’offres À noter : 92 personnes reçues en entretien ont utilisé le service pour la 1ère fois. L’association DYNAPOLE est conventionnée par le Conseil Général de l’Hérault dans le cadre du dispositif d’insertion professionnelle RTAIE du Piémont Biterrois pour l’accompagnement vers l’emploi des bénéficiaires du RSA, qui lui sont orientés par les travailleurs sociaux (référents RSA et assistantes sociales du CG). En 2010, l’association DYNAPOLE a parfaitement répondu aux exigences de la convention. Elle a : - accueilli 58 personnes. - réalisé 55 accompagnements dont 31 Sérignanais. - permis 17 mises en parcours professionnels. - enregistré 13 insertions durables.

CONCLUSION

Ce bilan constitue un aperçu, non exhaustif, de l’activité sociale chiffrée, sur des mesures de droit commun ou d’aides et d’actions facultatives gérées par le CCAS et plus généralement par le Pôle Social, ayant plus ou moins une incidence sur son budget. Ce qui n’est pas quantifié, c’est le travail au quotidien, sur des thèmes très divers comme l’emploi, la formation, la santé, le logement, la gestion du budget, l’accès aux droits, l’enfance, la justice, la délinquance... qui relèvent généralement, du secret professionnel. La diversité des problèmes nécessite de s’appuyer sur les différents dispositifs existants et le réseau des partenaires institutionnels pour la mise en place d’actions personnalisées. Pierre Montserrat Directeur du Pôle Social Municipal ccas@ville-serignan.fr


Bilan des services municipaux 2010

La Maison de l’Environnement La Maison de l’ Environnement est fréquentée quotidiennement par un public nombreux. Ces personnes viennent apporter les objets pour la collecte sélective et recueillir des renseignements divers. La fréquentation est en constante progression, notamment lors de la saison estivale. Les renseignements demandés portent sur les projets en cours, les balades, les jardins familiaux, le tri sélectif, la protection de la nature, le fleurissement du village, les économies d’énergie, l’écobuage, etc.…

Projets réalisés, en cours et à venir

• La mise en place de la signalétique des sentiers de randonnées. • La création d’un projet de fleurissement du village (pots et mobilier urbain) : 322 pots installés sur les façades des Sérignanais volontaires, avec un renouvellement des plantes 2 fois/an. • Le suivi et la participation à l’élaboration de projets d’envergure tels que Natura 2000 pour l’étang de la Grande Maïre et le Domaine des Orpellières. • La mise en place d’un plan d’animations sur l’année comprenant divers thèmes tels que les sensibilisations à la protection de la nature, la découverte de nos sites naturels (Orpellières, Grande Maïre, etc.), la participation à des manifestations nationales telles que le Jour de la Nuit, la Nuit de la Chouette, les Journées du Patrimoine, etc.… (Les actions sont tout public). • La création d’espaces verts plus économes en eau en association avec les Services Techniques Municipaux. • La surveillance de la

Lutte contre la cabanisation Ce service créé en 2009 a pour but de faire respecter les règles d’urbanisme. Si le dialogue et la concertation ne suffisent pas, il est alors nécessaire de passer par la voie juridique. • Réunion d’information 2 fois par an avec des associations et des groupes de propriétaires. • Information aux futurs acquéreurs et aux notaires. • Distribution de plaquettes d’informations. Voici les chiffres 2010. • 215 rapports de constatations qui ont permis l’enlèvement ou la destruction de : - 85 caravanes

campagne sérignanaise afin de recenser les sites souillés par les activités humaines ainsi que les diverses incivilités portant atteinte à l’environnement. • L’organisation des ramassages mensuels, chaque 1er dimanche du mois et « le ramassage spécial 2e anniversaire ». • Le suivi et la réalisation de projets concernant le tri sélectif et la réduction de l’emploi des herbicides sur la commune.

- 112 épaves de voitures - 6 mobil-homes - 4 cabanons - 3 chalets - 5 constructions en dur - 1 abri - 45 dépôts de débris. Frédéric Lacco, employé communal assermenté en charge du service flacco@ville-serignan.fr

Urbanisme Voici quelques chiffres : • Plus de 50 % du temps est occupé à l’accueil et au renseignement des particuliers sur place ou par téléphone (procédures d’urbanisme, fiscalité locale, conflits de voisinage, délivrance de relevés de propriété et cadastraux, etc) • 60 actes liés aux occupations du sol (permis de construire, permis d’aménager, etc). • 120 déclarations préalables de travaux. • 20 certificats d’urbanisme opérationnel. • 230 certificats d’urbanisme d’information. Quelques exemples d’autres travaux non quantifiés : • Questionnaire environnemental : traitement complet et ins-

Collectes sélectives

• Bouchons en plastique (diamètre n’excédant pas 15 cm) : environ 35 kg par mois environ (1 à 2 sacs postaux par mois). • Languettes de canettes, conserves, etc., en aluminium : 1kg/mois. • Piles et batteries usagées : 20 kg par mois. • Radiographies : 50/mois. • Cartouches d’encre : 8 kg par mois. • Portables usagés : 1/mois. • Déchets ramassés au cours des ramassages éco citoyen : 29 ramassages, 1 760 participants, 50 tonnes de déchets collectées et apportées en déchetterie. Pierre Romatico, Responsable de la Maison de l’Environnement environnement@ville-serignan.fr 22 42 20 26

truction de la demande • Aide à l’usager pour la constitution des dossiers • Établissement des certificats de conformité à la fin des travaux après vérification sur place par la Police Municipale. Pour mieux connaître ce service, lire l’article «Zoom sur un service» du numéro de février 2011, p. 11. Guylène Hardy Employée communale en charge de l’urbanisme urbanisme@ville-serignan.fr


Bilan des services municipaux 2010

Aménagement du territoire L’aménagement du territoire désigne à la fois l’action d’une collectivité sur son territoire et le résultat de cette action. Il consiste à planifier et coordonner l’utilisation du sol, l’organisation du bâti, ainsi que la répartition des équipements et des activités sur ce territoire. Il doit prendre en compte le développement économique de la Ville, l’habitat, les transports et les communications. Les outils mis en place sont : • le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) • le plan local d’urbanisme (PLU) • le programme local d’habitat (PLH) • le plan de déplacement urbain (PDU). Ce service gère ses dossiers et en plus supervise les actions des services Urbanisme, de lutte contre la Cabanisation, de la Maison de l’Environnement (voir ci-dessous les autres bilans).

Grands projets

• Révision du POS (Plan d’Occupation des Sols) en cours • Révision du PPRI (Plan de Prévention des Risques Naturels d’Inondation), en cours. • Pavillon Bleu : dépôt candidature et projet, aménagements plage (conteneurs, accès handicapés, affichage…) • Saison estivale : lien avec les services techniques pour réaliser les nouveaux aménagements. • Natura 2000 (mise en valeur et protection du site des Orpellières)

• Profil de baignade. • Concessions de plage : attribution des «sous-traités d’exploitation». • Aire de lavage des machines à vendanger et des pulvérisateurs. • Etudes environnementales.

• Suivi administratif d’enquêtes publiques

5 Déclassement chemin ou espaces publics dans le domaine privé de la commune pour cession.

Déclarations d’aliéner

Sylvie Dumont

Demandes de subventions

• Jardins familiaux (CR – CG – BRL) • Aire de lavage des machines à vendanger et pulvérisateurs (Europe, CR, CG, Agence de l’Eau).

Participation et suivi administratif de plusieurs Commissions

• Commission des impôts : 1/an. • Commission environnement : 20/an. • Autres commissions : 12/an. • Nombreuses réunions avec les élus. • Acquisitions immeubles : 4. • Cession immeuble : 1. • Transfert Voirie.

Organisation et suivi de plusieurs Marchés Publics

• Étude pour l’accessibilité des bâtiments et espaces publics + plan de déplacement • Jardins familiaux : terrassement – fondations – abris.

d’intention

• 150 pour le droit de préemption urbain (zones constructibles). • 56 pour le périmètre sensible du département (zones non constructibles).

Conventions de partenariat

• SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) : poste de secours sur les plages. • Conservatoire du Littoral et éleveurs, • Système d’Information géographique : échange de données géographiques avec l’Agglo. • Bas-Rhône Languedoc (arrivée de l’eau brute aux Jardins Familiaux).

Contentieux

Traitement à l’amiable ou par voie judiciaire. Sylvie Dumont, Responsable des services Aménagement du territoire et Urbanisme s.dumont@ville-serignan.fr

Etat-civil : le bilan 2010 Naissances Filles Naissances garçons Total des naissances Mariage Décès Femme Décès Homme Total des décès Age moyen des personnes décédées

2009

2010

Évolution

31 22 53 33 34 46 80 78 ans et demi

22 26 48 28 24 35 59 76 ans et 8 mois

- 29 % +18 % - 9,4 % - 15,1 % - 29,4 % - 23,9 % - 26,25 % /

23 43 20 26

Chantal Mignard, responsable des services Etat-Civil et Élections


Bilan des services municipaux 2010

Direction des Affaires Culturelles et du Patrimoine La Direction des Affaires Culturelles (DAC) est chargée de favoriser l’accès à la culture pour tous et de mettre en œuvre la politique culturelle et patrimoniale décidée par les élus. Forte de 15 collaborateurs, son domaine de compétences s’étend sur la salle de spectacles La Cigalière, la Médiathèque Samuel Beckett, le service Evénementiel et la mise en valeur du patrimoine de notre ville. En outre, elle collabore à l’instruction des demandes de subventions aux associations culturelles de la ville. Budget annuel d’action culturelle et d’animation: 289 000 € par an (hors frais de personnel municipal, fluides et amortissements ; recettes de billetterie et subventions déduites), répartis comme suit : - Cigalière : 120 000 € - Médiathèque : 29 000 € - Evénementiel : 130 000 € Ce budget de fonctionnement est complété par un budget annuel d’investissement d’environ 10.000 € destiné à maintenir le matériel technique de La Cigalière au niveau technologique des spectacles accueillis. Des budgets de travaux (rénovation de la Collégiale, inventaire et protection

des mobiliers et textiles de la Collégiale, étude pour la rénovation du Parc Rayonnant) sont également supervisés par ce service. Effectif : DAC : 1 directeur à 50 % temps plein, l’autre partie étant affectée à la direction de la Cigalière. La Cigalière • 6 collaborateurs à temps plein (communication, administration, accueil et technique). • Depuis 2009, la Cigalière s’est orientée résolument vers le Jeune Public tout en accentuant l’offre en matière de spectacles destinés à tous les publics, avertis ou non. Musiques, danse, théâtre, cirque, toutes les disciplines artistiques du spectacle vivant y sont représentées pour les 15 000 spectateurs annuels qui remplissent la salle de spectacles. Les dépenses artistiques ont été réduites de moitié par rapport à 2008 tout en maintenant une « offre » culturelle de haut niveau. Médiathèque Samuel Beckett • 6 agents en charge des différents pôles : Littérature adulte, Enfance, Multimédia, Image et Son. • Les orientations choisies répondent

aux attentes des nombreux usagers tout en proposant des services nouveaux, notamment des documents et périodiques numériques et des services liés aux nouvelles technologies. Service Evénementiel •2 collaborateurs pour un équivalent de 1,5 temps plein, en charge des animations gratuites, culturelles et festives, de la ville. •Le service événementiel s’oriente depuis 3 ans vers davantage de convivialité, en proposant des fêtes nouvelles, pour tous, liées à l’histoire de notre ville ; en redécouvrant des lieux tels que les berges de l’Orb ou la place de la Libération. Le service propose une offre diversifiée, festive et culturelle, qui répond à chaque public, chaque âge, chaque centre d’intérêt. De la Féria au Festival de la Bande dessinée, chaque Sérignanais trouvera dans ces événements gratuits celui qui lui donnera envie de sortir, de s’amuser ou de découvrir. Jean-Pierre Decaudin, Directeur des Affaires Culturelles jpdecaudin@ville-serignan.fr

La salle de spectacles La Cigalière L’ année 2010 a commencé merveilleusement à La Cigalière avec la résidence de Jacques Higelin ; après deux semaines de travail acharné, le grand Jacques a même gratifié les Sérignanais de sa présence lors de la cérémonie des vœux à la population. Les spectacles se sont enchaînés, les rires, l’émotion, Grégoire, William Sheller mais aussi Pippo Del Bono, le Quatuor, Salvatore Adamo ont apporté leur concours à ce premier semestre. Les enfants, eux, ont pu assister à une dizaine de spectacles dont ils retiendront, entre autres, les marionnettes d’Augustin le Magnifique ou la formidable mise en scène de Pinocchio. Beaucoup de spectacles complets, une belle fréquentation du jeune public, voilà ce qui pourrait résumer l’activité de La Cigalière sans oublier les ateliers théâtre, les accueils du Conservatoire, le Repas des Anciens, et la vingtaine de manifestations organisées annuellement par les Sérignanais dans la

salle de spectacles. En septembre, le programme a repris avec les festival « Les Internationales de la Guitare » et le concert de Thomas Fersen, puis la danse, la musique et le théâtre se sont réappropriés les planches de la scène avec la création de Maguelone Vidal, «Quatre», la création de Rita Cioffi, chorégraphe en résidence, la mise en scène de « Sâle Août » grâce au partenariat avec Sortie Ouest et les concerts de musique classique, grâce au partenariat renforcé avec l’OCB Musiqué. On se souviendra notamment du concert exceptionnel donné le 14 décembre avec l’orches-

44

tre National de Montpellier au grand complet dirigé par Lawrence Foster. Le Festival « Les Chants d’(h)ivers » axé sur la découverte a suscité la curiosité avec plus de 600 spectateurs en quatre jours. L’année a terminé en beauté avec le « Casse-Noisette » made in China qui a ravi les spectateurs. La Cigalière a accueilli environ 15 000 spectateurs en 2010 pour une dépense annuelle artistique de 300 000 € environ, financée aux deux tiers par les recettes de billetterie. 169 jours d’utilisation du plateau par des artistes en 2010, 56 spectacles professionnels, le reste du temps a été consacré aux montages, démontages de la scène, des éclairages ou aussi, parfois aux jours de récupération d’une équipe dynamique dont la motivation première est la satisfaction du public. Jean-Pierre Decaudin, Directeur de La Cigalière jpdecaudin@ville-serignan.fr


Bilan des services municipaux 2010

La Médiathèque Samuel Beckett

La Médiathèque est un service public nécessaire à l’exercice de la démocratie, un lieu ressource d’accès libre et égalitaire permettant l’indépendance intellectuelle de chaque individu. Les objectifs : · Mettre à disposition de tous les publics des collections à des fins d’information, d’éducation, de culture et de loisirs. · Participer à la formation initiale et continue à tous les âges. Soutenir l’autoformation. · Créer et renforcer l’habitude de lire chez les enfants dès leur plus jeune âge. Stimuler l’imagination et la créativité. · Contribuer à la promotion et à la diffusion de la création culturelle régionale. Soutenir la tradition orale. · Être un espace public de rencontre, de confrontation d’idées et de débat citoyen entre les générations et les différents groupes sociaux.

Achats

Achats de livres et documents • 989 livres adultes et enfants : 571 livres adultes et 418 livres enfants • 278 documents sonores et ausiovisuels : 244 CD, 34 livres lus sur CD, 141 DVD. L’année 2010 a permis de diversifier

le fonds et de répondre à la demande du public : développement de l’offre des livres lus sur CD audio, achats de livres en langues étrangères (jeunesse et adulte), développement d’un fonds professionnel, pédagogique sur la littérature jeunesse.

Abonnés

• 1380 personnes se sont inscrites et ont emprunté des documents à la Médiathèque en 2010, soit une hausse de 1,8 % par rapport à 2009. Cela représente 20,9 % de la population, alors que la moyenne nationale, en baisse, est de 16 %.

Prêts

• 39 478 prêts en 2010, contre 35 880 prêts en 2009 (+10 %). - Le prêt des livres est reparti à la hausse (25412 prêts, +12,5 % par rapport à 2009). - Les revues ont toujours beaucoup de succès (5518 prêts, +19 % par rapport à 2009). • Les CD musicaux continuent leur

baisse (4173 prêts, soit -9,5 % par rapport à 2009). Cela reflète les nouvelles pratiques culturelles (téléchargement, écoute en streaming, etc). • Les prêts des DVD qui avaient baissé en 2009 (- 23,2 %) repartent à la hausse. Pour la première fois, le nombre de prêts de DVD dépasse le nombre de prêts de CD. Le support du cédérom est devenu obsolète. Nous envisageons de le remplacer par des jeux et documentaires adaptés aux consoles (Nintendo, Wii) • Le nombre de connexions à internet est de 2479. Ce service continue de progresser, la satisfaction des usagers est clairement ressentie. Accueil de groupes et animation • 2 640 enfants sont venus avec leur classe, 1 672 personnes ont assisté aux animations (atelier d’écriture, projections cinématographiques, contes, english storytime, expositions, Poem Express, festival de la BD, lectures, spectacles, conférences...), 175 personnes ont suivi les formations informatiques. Portage de livres à domicile : 11 bénéficiaires, 432 prêts de documents. La médiathèque achète des livres en gros caractères et augmente son fonds de livres lus sur CD audio. Un catalogue des livres en gros caractères a été réalisé. Frédérique Gillot, Directrice de la Médiathèque f.gillot@ville-serignan.fr

Service Evénementiel Le service Evénementiel gère ou supervise un calendrier proposant près de cinquante journées d’animations de la ville, qu’elles soient culturelles, festives, gastronomiques ou pédagogiques. Il se charge des dossiers de subventions permettant à ces animations d’être soutenues financièrement par les institutions (l’Agglomération, le Conseil général et la Région). • Budget annuel : 140 000 € (incluant le fonctionnement du service, et hors masse salariale) • Recettes du service : 52 700 €, dont - Subventions : 19 200 € en 2010 (11 500 € en 2009) sur le festival de la Bande Dessinée et les fêtes du Paratge. - Recettes (régies) : 9 500 € en 2010 sur le Festival BD, la Foire au gras et la Feria (9 000 € en 2009).

bals traditionnels, expositions thématiques à la Halle…

- Partenariats privés : 24 000 € essentiellement sur le Festival de la BD et la Féria (8 000 € en 2009). Les grandes manifestations Le Festival de la bande dessinée, les Fêtes du Paratge et le Feu de la Saint Jean, la fête de la musique, les concerts gratuits de l’été, la feria, la fête des voisins, la Foire au Gras, la Fête du Vin nouveau, les Vœux à la Population, les 45

Nouveautés 2010 - Fête des Voisins (+ de 1 000 participants), - Feu de la Saint Jean (durant les fêtes du Paratge, + de 1000 participants), - Journée occitane pour les scolaires (1 000 enfants). - Développement de la Féria avec le retour des arènes. - Spectacles de cabaret, l’été. Ces nouveautés s’ajoutent à celles créées en 2009 (fêtes du Paratge, fêtes sur les rives de l’Orb) et 2008 (Fête du vin primeur, festivités place de la Libération et le Vin(gt) en Fanfare !)

Charlotte Couloumiès, Responsable du service Evénementiel c.couloumies@ville-serignan.fr


Bilan des services municipaux 2010

Secrétariat du Maire

Secrétariat du Directeur Général des Services

Conseil Municipal : le parcours des délibérations Chaque service municipal doit produire un travail administratif important et obligatoire, afin de faire avancer les projets de la ville dans le respect de la loi. Voici, par exemple, les différentes phases administratives nécessaires à la validation d’un Conseil Municipal, expliquées par G. Occhiuzzi.

- Secrétariat particulier du Maire - Gestion de son agenda et de ses rendez-vous. - Gestion du courrier (postal et électronique). - Coordination de la participation aux manifestations. - Organisation des cérémonies et manifestations qui dépendent du Cabinet du Maire. - Suivi des relations avec l’Administration. Quelques chiffres 2010 • Plus de 16.000 courriers enregistrés et distribués dans les différents services. • Plus d’une centaine de mails par jour (sans compter les « courriers indésirables !) • Une moyenne de 30 appels par jour • Une quinzaine de visites par jour pour des motifs différents (demandes de rendez-vous, réclamations, demandes d’interventions, demandes d’emplois, etc). Nathalie Julien Secrétaire du Maire mairie@ville-serignan.fr Plus d’infos sur www.ville-serignan.fr Le site municipal va mettre en ligne, dans les prochains jours, une page d’information par service, dans laquelle vous trouverez l’ensemble des missions qui lui sont confiées. En outre, vous pouvez donner votre avis ou faire part de vos remarques sur le travail des services dans la rubrique «Boîtes aux lettres».

Voici quelques chiffres tirés d’une partie des missions du secrétariat du DGS (secrétariat CAO, des marchés publics, du Conseil Municipal et du Conseil portuaire): • 232 délibérations prises au cours de 6 conseils municipaux. • 659 courriers tous services confondus. • 74 notes d’informations. • 46 notes de services. Guylène Occhiuzzi Secrétaire du DGS g.occhiuzzi@ville-serignan.fr

Accueil de l’Hôtel de Ville

Combien y a-t-il d’appels ou de visites à l’accueil de l’Hôtel de Ville ? Un comptage a été fait lors de la 2e semaine de février, période creuse par excellence : 537 appels et 250 visites. Pendant la belle saison, il faut facilement doubler ces chiffres. Josy Thomas.

Verres de l’amitié

La ville organise environ une trentaine de verres de l’amitié par an gérés par Danielle et Christine Phalip. 46

• Préparation de l’ordre du jour et de la note de synthèse. Ensuite envoi des convocations (ordre du jour, note de synthèse, PV séance précédente et suivant l’OJ , budgets ou autres documents) aux élus. Préparation des projets de délibérations. •Affichage, constat d’affichage et distribution du Conseil Municipal par la Police Municipale (avec PV de constat signé par la PM). • Mise en place : Consultation des pochettes de l’ordre du jour avec les documents joints pour chaque question. Accueil et renseignement des conseillers qui viennent consulter les dossiers soumis à la séance. • Le jour du Conseil : dossier comprenant, outre l’ordre du jour, la note de synthèse, une chemise pour chaque question avec à l’intérieur le projet de délibération et les documents s’y rapportant, un PV pour le vote de chaque question. • Le lendemain du Conseil : - Les délibérations sont mises à la signature du Maire et ensuite envoyées en Sous-Préfecture pour visa. - Retranscription de la séance du Conseil sur le procès-verbal public. • Au retour de Sous-Préfecture, ces délibérations sont remises à la signature du Maire pour les rendre exécutoires. Ensuite elles sont photocopiées et distribuées dans les services afin que chaque chef de service puisse traiter ses dossiers. Les questions afférentes au Secrétariat Général sont en principe les questions administratives (conventions, marchés publics, avenants, contrats assurances). Tenue d’un tableau pour chaque Conseil Municipal avec la date d’envoi en SousPréfecture, le retour et la transmission dans les services concernés. G.O.


Bilan des services municipaux 2010

La Mairie à votre service Lundi, 9 h - 12 h et 13 h 30 - 18 h, Mardi 9 h - 12 h et 13 h 30 - 18 h, Mercredi, jeudi et vendredi, 9 h -

12 h et 14 h - 18 h.

• Hôtel de Ville 146, av. de la Plage. 04 67 32 60 90. Ouvert lundi, mercredi, jeudi et vendredi, 8 h - 12 h et 14 h - 18 h (permanence à l’accueil le vendredi après-midi)

Le mardi, 8 h - 12 h et 13 h 30 - 19 h. Rez-de-chaussée : - Bureau du Maire - Directeur Général - Directeur de Cabinet du Maire - Secrétariat du Maire - Aménagement du territoire - Urbanisme - Etat-civil et Élections 1er étage : - Lutte contre la cabanisation - Communication - Jeunesse et Sports 2e étage : - Directeur Général Adjoint - Finances-comptabilité - Ressources Humaines - Evénementiel • Services techniques

Rue R. Salengro 04 67 39 62 07 - Propreté urbaine et collecte des ordures ménagères.

- Espaces Verts. - Bâtiments-Voirie. Lundi, mercredi, jeudi, 7 h 30 - 12 h et 13 h 30 - 17 h, Mardi 7 h 30 - 12 h et 13 h 30 - 18 h 30, Vendredi 7 h 30 - 12 h. • Pôle Social Municipal Espace J. Viennet 04 67 32 64 00 CCAS, Emploi, RSA, Portage des repas, Aide alimentaire, Séribus, Dynapôle.

• Enfance-Jeunesse-Education Place des Anciens Combattants (Centre Administratif ) 04 67 32 84 93 Du lundi au jeudi, 8 h 12 h et 14 h - 18 h, sauf le mercredi après-midi. Vendredi, 8 h - 12 h et 14 h - 17 h. • Multi-accueil Les Glob’Trotteurs

Lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 10 h à 12 h et le mardi de 14 h à 16 h 30. • Maison de l’Environnement

Rue Général Henric 04 67 37 25 91 Lundi au vendredi, 8 h - 12 h. • Médiathèque Samuel Beckett

Rue Georges Brassens 04 67 37 79 76 Du lundi au vendredi, 7 h 30 - 18 h 30. • Accueil de loisirs - F. Buisson (toute l’année) Av. de la Plage 04 67 32 32 13 - P. Bert (vacances scolaires) Place St Guillaume Courtet 04 67 32 14 51 Le mercredi et les jours de vacances (Hors vac. de Noël), 7 h 30 - 18 h 15. • Police Municipale Place des Anciens Combattants (centre administratif ) 04 67 39 62 47 - 06 10 47 09 12 Lundi et jeudi, 8 h - 12 h et 13 h 30 - 17 h 30, mardi, 8 h - 12 h et 13 h 30 - 19 h, mercredi et vendredi, 8 h - 12 h. • Maison de la Vie Associative Av. de Béziers (Virage du Casserot) 04 67 94 82 96 47

Centre administratif 04 67 39 57 50 - mardi de 10 h à 12 h et de 16 h 30 à 18 h 30, - mercredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h 30, - vendredi de 10 h à 12 h et de 16 h 30 à 18 h 30, - samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Fermée les jours fériés. • La Cigalière • Direction des Affaires Culturelles

Parc Rayonnant 04 67 326 326 Mardi au vendredi, 14 h - 19 h et le samedi ou dimanche à partir de 16 h (jour de représentation uniquement). Plus d’infos : www.ville-serignan.fr


Agenda

Écrire un conte

(atelier jeunesse multimédia)

Mardis 1er et 8 mars de 14 h à 16 h (7 à 12 ans) Médiathèque S. Beckett Gratuit. Sur inscr. (p. 23)

Ciné Jeunes (projection)

Mercredi 2 mars à 10 h 30 (de 3 à 5 ans), à 15 h 30 (à partir de 6 ans) Médiathèque. Gratuit. (p. 23)

Du goudron et des plumes (cirque) Samedi 5 mars, 21 h Dimanche 6 mars, 17 h La Cigalière (p. 18) Tarifs : 6 e, 12,50 e et 16 e

Pour 1 jeune (-16 ans) accompagné d’1 adulte : entrée gratuite pour le jeune.

Atelier multimédia

- Initiation au traitement de texte, vendredi 18 mars, 14 h - 16 h - Découverte d’Internet, vendredi 25 mars de 18 h à 19 h 30 Médiathèque. Sur inscription (p. 23)

La Nuit de la Chouette

Samedi 19 mars 15 h - 23 h Ateliers, expos, Promenades (p. 14)

Two (danse)

Samedi 19 mars, 21 h La Cigalière Tarifs : 10 e, 8 e et 6 e (p. 18)

Elections cantonales Dimanches 20 et 27 mars Bureaux de vote (p.16)

Présentation de la BD de Julien Cassignol

Géographies du dessin Didier Marcel, Nuit Magique

Atelier d’écriture

Samedis 5 et 19 mars, 10 h-12 h Médiathèque. Gratuit. (p. 19)

Du 20 mars au 12 juin Vernissage le 19 mars à 19 h Week-end Télérama, 19 et 20 mars Rencontre avec les artistes, dimanche 20 mars à 15 h Musée Régional d’Art Contemporain (p. 18)

Hans Hartung - Spray (expo)

Conseil municipal

Samedi 5 mars, 18 h, La Halle Entrée libre (p. 15)

Jusqu’au 6 mars 2011 M.R.A.C. (p. 22)

Chut ! Ecoute...

(jeune public, dès 2 ans)

Mardi 8 mars, 10 h 30 et 14 h 30 La Cigalière. Tarif : 6 e (p. 18 )

Femme, toujours...

(expo, lectures, conférence)

Lundi 21 mars, 20 h 30 Hôtel de Ville

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Poem Express (expo) Du 22 mars au 2 avril Vernissage le 22 mars à 18 h 30 Médiathèque Samuel Beckett Entrée libre (p. 23)

Du 8 au 14 mars La Cigalière, La Halle. (p. 15)

Lecturoscope :

Sellig (humour)

Mercredi 23 mars à 15 h 30 Médiathèque. Entrée libre (p. 23)

Vendredi 11 mars, 21 h La Cigalière. Tarif : 24 e (p. 18)

Ciné Mémoires (projection) Samedi 12 mars à 14 h 30 Médiathèque. Entrée libre. (p. 23)

English Story Time

relations filles-garçons

Sanseverino

Jeudi 24 mars, 21 h La Cigalière (p. 19) Tarifs : 27 € / 25 € / 22 € (A)

Mercredi 16 mars, 10 h 30 - 11 h 30 Médiathèque. Gratuit. (p. 23)

Présentation de la future Maison de Retraite

- Réunion Recrutement Mercredi 23 mars, 18 h 30 Salle Polyvalente (Esp. J. Viennet) - Présentation générale tous publics Jeudi 24 mars, 18 h 30 Salle Polyvalente (Esp. J. Viennet) Lire article page 15

J.-Cl. Chabrol (peintures) Du 25 au 30 mars La Halle. Entrée libre. (p. 19)

Carnaval des écoles et de la crèche Vendredi 25 mars, à 14 h Centre-ville

Inauguration du stade M. Aïta rénové et de la rue Léon Blum Samedi 26 mars, à 11 h Stade Marcellin Aïta (p. 16)

Carnaval de Sérignan

Dimanche 27 mars, 14 h. Départ du défilé de La Cigalière. 16 h : goûter sur la Promenade. 17 h : on brûle M. Carnaval (p. 14)

Hubert Reeves et le quatuor Ludwig

Dimanche 27 mars, 18 h En partenariat avec l’OCB Musiqué La Cigalière (p. 19) Tarifs : 22 e, 20 e et 17 e (p. 19 ) Entrée gratuite pour les jeunes (- 14 ans)

Loto

Le Magnifique : chaque mercredi et un samedi/2, à 14 h Les Amis de Sérignan : chaque mardi et un samedi/2, à 14 h Salle rue Hérail

Jeux

Chaque lundi, à 14 h Salle rue Hérail (club le Magnifique)

Infos Logement ADIL

Chaque 2e et 4e mercredi, 9 h - 12 h Pôle Social Municipal (p. 16)

Permanence C.A.F.

Les sculpteurs de Bessan

Chaque lundi, le matin sans rendezvous, l’après-midi sur rendez-vous Pôle Social Municipal

N. Thévenin, L. Rodier, J.-L. Jullien, A. Jean-Olivier, Daniell’O, J.-C. Bazian, D. Donteville. (p. 23) Du 16 au 20 mars Vernissage le jeudi 17 mars à 19 h La Halle (p. 15)

La Maison qui parle

Le jeudi, 9 h - 11 h, sans rendez-vous Pôle Social Municipal 48

mars2011  

Mensuel de la ville de Sérignan (34), mars 2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you