Page 93

FM30maq:Layout 1

27/07/10

19:36

Page 93

macnahum@bluewin.ch

Écologie

Victor Nahum

Léman, de nos sponsors et des centres de plongée, nous touchons un large public que nous espérons sensibiliser de façon concrète. Les écoles et les entreprises commencent à participer à l’opération, ce qui veut dire que cette action véhicule des valeurs communes et représente un moyen concret d’aborder différentes thématiques car, au final, l’objectif est de préserver les ressources de la planète. D’ailleurs, nous en profitons pour lancer un appel à des volontaires qui seraient intéressés à participer à l’opération qui aura lieu le samedi 25 septembre 2010. Les inscriptions se font sur Hyperlink http://www.netleman.ch - www.netleman.ch > FM : Vous prévoyez de prolonger cette action au niveau international dans d’autres pays du monde ? AM : En effet, avec le succès de cette opération, notre volonté nous oblige à nous développer dans d’autres pays du monde. Aussi,

nous recherchons activement des volontaires prêts à coordonner nos actions dans des secteurs précis. Et, dans la foulée, nous lançons un appel à des sponsors ou mécènes intéressés par la dimension de cette opération et avec la perspective de décliner le concept à l’international. Celui-ci remporte un vif succès sur les plages, mais n’est pas encore très courant dans les ports car il nécessite la mise en place d’une expertise particulière et un dispositif spécifique, assortie d’une collaboration étroite avec les autorités portuaires, les capitaineries des ports, mais également les Présidents des marinas et des yacht-clubs privés. Nous nous activons également à nous entourer avec des décideurs des différents acteurs locaux concernés par la prise en charge des déchets et leur recyclage. > FM : Comment avez-vous financé les interventions de Net’Léman depuis 2005 ? AM : Une opération telle que Net’Léman demande une importante implication humaine. Grâce au travail de son comité et des nombreux bénévoles, Net’Léman a su trouver sa place et fédérer de nombreux partenaires depuis 2005. C’est grâce à sa dimension particulière que cette initiative a d’ailleurs été récompensée par le Prix cantonal genevois du développement durable 2009. Nous sommes également soutenus par des sponsors, dont des fondations reconnues et qui, pour la plupart, sont fidèles depuis le début. Sans eux, il y aurait encore 66 tonnes de déchets au fond du lac Léman et personne n’en saurait rien. > FM : Quel futur pour l’OMYP ? AM : Bien que nous continuerons à fonctionner bénévolement faute de moyens, cela ne nous empêchera pas d’être dynamiques et créatifs. Mais il nous faudrait être davantage soutenus, afin de jouer un rôle encore plus actif. Nous devons continuer à mobiliser les propriétaires de bateau, navigateurs, autorités portuaires, sensibiliser les générations futures au programme “ports durables” et son label de qualité afin d’être en mesure de soutenir les ports et yacht-clubs vers une démarche de développement durable qui, au final, aura des conséquences positives pour l’ensemble des acteurs concernés et, bien entendu, pour la préservation du milieu naturel des zones portuaires. N

FRANCEMAGAZINE N°30 93 AUTOMNE 2010

No 30 France Magazine  

Le Magazine des Français établis hors de France N° 30 - Automne 2010

No 30 France Magazine  

Le Magazine des Français établis hors de France N° 30 - Automne 2010