Page 68

FM30maq:Layout 1

27/07/10

19:34

Page 68

Spécial Venise

>> La Villa Rotonda

Nous prenons un sentier bucolique qui, en trente minutes, nous emmène à l'une des œuvres les plus célèbres du Palladio. C'est son suprême chef-d'œuvre construit entre 1550 et 1552 pour le chanoine Paolo Almerico désireux de se retirer. C'est une construction cubique aux quatre angles parfaitement orientés selon les points cardinaux, pour permettre un plus grand jeu d'ombres et de lumières sur les façades. Chaque façade semblable se prolonge par un Pronaos avec six colonnes ioniques à fût lisse, élevé sur un perron. C'est splendide et grandiose à la fois. Nous ne pourrons hélas pas la visiter, étant elle aussi en réfection. Theatro Olimpico Un autre choc !!! Lieu de réunions des gens de culture, ce merveilleux théâtre de bois et de stucs fut dessiné en 1580 par Palladio sur le modèle des théâtres antiques. L'hémicycle des gradins est surmonté d'une très belle colonnade dont la balustre porte des statues. La scène est admirable, inouïe. Imaginez des niches, des colonnes, des statues se superposant et laissant entrevoir d'étonnantes perspectives de rues, des trompe-l'œil !! À ne pas manquer !

www.expatria-cum-patria.ch

La célèbre Cene signée Leonardo da Vinci.

Nous déjeunons au restaurant Il Pestello : une baccala alla Vicentina con polenta. Excellent. La soirée se terminera par la visite de la Villa Godi Malinverni. Encore une très belle villa de Palladio. Après nous être désaltérés, eau fraîche et jus de fruits, nous assistons à un récital privé : • Violoncelle : Luca Fiorentini (le même qu'à Venise) • Pianoforte : Teresa Trevisan • Œuvres des Chostakovitch : sonate opus 40 pour violon-piano ; Granados ; Saint Sens, etc. Nous assistons à un récital de haut niveau, brillant, plein d'émotions. Des artistes dont on reparlera. Un très agréable cocktail nous est offert sur le perron, dominant les vastes terres du domaine plantées d'agrumes de fleurs et de légumes, nous faisant regretter de quitter si vite ce pays béni des dieux. La Cene C'est dans l'ancien réfectoire du couvent (cenacolo) que se trouve la célèbre Cène de Léonard da Vinci peinte à fresque entre 1485 et 1497 à la demande de Ludovic le More. Composition savante (l'espace peint semble le prolongement de l'espace réel) et dramatique, elle évoque l'institution de l'Eucharistie : la bouche entrouverte du Christ suggère qu'il vient à peine de finir de parler. Sur les visages des disciples se discerne la stupeur qui laisse présager le désastre imminent dont Judas sera l'auteur. La chute d'une bombe sur le réfectoire en 1943 exposa l'œuvre aux intempéries et à la poussière. Depuis mai 1999, après vingt et une années de travail, le réfectoire est enfin visible avec les couleurs originales des drapés, le clair-obscur des incarnats, le tout baigné dans une douce lumière... C'est magique ! A visiter bien sûr absolument. N

FRANCEMAGAZINE N°30 68 AUTOMNE 2010

No 30 France Magazine  

Le Magazine des Français établis hors de France N° 30 - Automne 2010

No 30 France Magazine  

Le Magazine des Français établis hors de France N° 30 - Automne 2010