Issuu on Google+

AUTREMENT

LA VILLE © patrick lazic

LE TRIMESTRIEL décembre 2011 / N°7

Séquano

>> p.2

LE PÔLE PLAINE DE FRANCE,

enjeux et projets

ICI ET LÀ

>> p.3

ACTU

>> p.8

Inauguration

du square Noublanche

AVEC...

>> p.7

BéATRICE MARIOLLE,

architecte ZAC Montjoie

IMMOBILIER D’ENTREPRISES

>>> Grâce à une localisation stratégique et aux dynamiques propres des territoires, les opérations de bureaux portées par Séquano Aménagement attirent des investisseurs intéressés pour développer des projets tertiaires aux franges de la capitale. Pour renforcer les atouts du secteur, Séquano Aménagement poursuit une double stratégie territoriale et immobilière.

Bords de Seine, Bezons

AutrementLAVILLE le trimestriel de sÉquano aménagement / N°7 / décembre 2011

1


Séquano PÔLE PLAINE DE FRANCE entretien > LAURE RUFIN, responsable du pôle Plaine de France

Enjeux et projets des territoires >>> Quel est le territoire du pôle Plaine de France ? Quels enjeux recouvre-t-il ? La Plaine de France rassemble une trentaine de communes sur un territoire qui s’étend du sud-est du Val-d’Oise, au nord du département de Seine-Saint-Denis. Séquano concentre sa réflexion sur un faisceau de communes allant du Bourget aux portes de Roissy. Le territoire est marqué par de grandes infrastructures routières (A1, RN2) et ferroviaires qui le fragmentent, sans le desservir très favorablement. Un premier enjeu est de créer des liens entre ces territoires, communaux ou infra-communaux, morcelés. Autre sujet, ce secteur de deuxième couronne souffre d’un maillage insuffisant des modes de déplacements alternatifs (pistes

,,

Un des objectifs majeurs est de tirer un profit maximal de l’implantation du Grand Paris Express.

,,

cyclables, transports en commun, etc.). Sur ce thème, le principal enjeu consiste à tirer bénéfice du projet du Réseau de Transport Public du Grand Paris (RTPGP) annoncé dans 10 ou 15 ans. Le troisième enjeu du secteur est l’emploi. Le territoire a souffert des désindustrialisations des années 70 et 80 et l’activité doit muter. Par ailleurs, le secteur accueille d’importants quartiers d’habitat social dans lesquels vit une population jeune confrontée à des difficultés socio-économiques auxquelles il convient d’apporter des solutions en favorisant les liens et les accès aux pôles d’emplois. Enfin, le dernier enjeu est celui du rééquilibrage entre emploi et logement. >>> Sur quels projets travaille le pôle ? Le pôle intervient aujourd'hui sur deux communes. À Aulnay-sous-Bois, Séquano est titulaire d’une opération d’aménagement sur la ZAC des Aulnes. Cette opération, qui répond à un objectif de mixité sociale et urbaine, prévoit la construction d’un pôle de centralité avec des

2

"Au delà de la Seine-Saint-Denis, l’équipe du pôle Plaine de France et extraterritorialités travaille sur l’agglomération Creilloise en Picardie et Bezons dans le Val d’Oise".

logements en accession, des services publics, des commerces, un équipement éducatif et cultuel, l’aménagement d’une zone d’activités de 2 hectares et d’espaces publics majeurs (parc urbain et place du marché). Des réflexions sont aujourd'hui engagées sur le devenir du bâtiment du Galion, emblématique du quartier. Séquano accompagne également la commune dans la perspective de l'arrivée d'une gare du Grand Paris en plein cœur de la ZAC. Au Blanc-Mesnil, notre intervention porte sur deux zones d’activités. Zone industrielle du Coudray, nous commercialisons un nouveau lotissement d’activités et préparons une deuxième phase de requalification des voiries. L’autre secteur est la zone industrielle de la Molette, 60 hectares, en limite du Bourget. Nous y requalifions la voirie et créons un véritable morceau de ville : un centre commercial de 30 000 m2 a été récemment inauguré, un programme de 75 logements débute, un établissement pour personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer doit voir le jour et un cinquième collège ouvrira ses portes à la rentrée 2014. Ce secteur accueille près de 180 entreprises et 3 000 emplois.

AutrementLAVILLE le trimestriel de sÉquano aménagement / N°7 / décembre 2011

>>> Quels sont les objectifs du pôle pour ces prochaines années ? Un des objectifs majeurs est de tirer un profit maximal de l’implantation du Réseau de Transport Public du Grand Paris. Pour cela, il s’agit d’accompagner les communes dans leurs réflexions sur le devenir de leurs territoires au cœur desquels s’implanteront de nouvelles gares. Mais, sans obérer demain, nous travaillons à répondre dès aujourd’hui aux besoins de ces territoires.

Bienvenue à...

>> Romain Faure a rejoint le pôle SaintOuen au sein de l’équipe de l’écoquartier des Docks en tant que chef de projet. Il travaillait précédemment à la direction de l’aménagement de la SemPariSeine.

Bonne chance à…

>> Florian Bouthors quitte la société pour d’autres projets professionnels.


ICI ET LÀ

AUTREMENT LA VILLE 17 000 m2 de bureaux, dans l’écoquartier des Docks de Saint-Ouen - Maitre d’Ouvrage : NEXIMMO 62 (NEXITY Entreprises) Architecte : Franklin AZZI

IMMOBILIER D’ENTREPRISES

STRATéGIE TERRITORIALE ET IMMOBILIèRE Il est évident que la crise qui a manifesté ses effets dès 2008 n’a pas épargné le secteur de l’immobilier d’entreprises. Partout des projets ont été remis en cause, d’autres sont durablement retardés. Dans cette conjoncture, grâce à une localisation stratégique et à sa dynamique propre, le territoire séquano-dyonisien se maintient et attire des investisseurs intéressés pour développer des projets tertiaires aux franges de la capitale, en réponse aux préoccupations organisationnelles et économiques des grandes entreprises. Pour renforcer les atouts du secteur, Séquano Aménagement poursuit une double stratégie territoriale et immobilière, dont témoigne Philippe Rozier, directeur de l’aménagement et de la construction.

Bureaux en ville et à proximité des transports En zone centrale, le territoire bénéficie de nombreux attraits pour les promoteurs et les investisseurs : un environnement valorisant et une bonne desserte par les transports. Séquano travaille sur des tissus urbains constitués et mixtes, où se mêlent traditionnellement activité et habitat. Le renouvellement urbain à l’œuvre prolonge cette logique,

conformément à la volonté des élus locaux. Séquano Aménagement conçoit donc des « morceaux » de ville dans lesquels l’activité de bureaux trouve légitimement sa place, aux côtés d’autres fonctions urbaines. « Tout en recherchant des effets de seuil, nos projets n’ont pas vocation à accueillir exclusivement des bureaux », précise Philippe Rozier. Cette stratégie vise à offrir, à proximité immédiate des projets immobiliers, tous les agréments que recherche l’usager (services, commerces, espaces publics de qualité). Autre atout du territoire, il bénéficie d’un bon niveau de desserte par les transports en commun (RER, métro, tramway), celui-ci étant amené à se renforcer : prolongement du T2, Tzen3, tangentielle, Grand Paris Express. Le directeur de l’aménagement et de la construction précise que « les entreprises restant attachées à la centralité parisienne, tous les projets tertiaires sont développés à proximité des lignes de transports structurants ».

Bureaux à loyers modérés et économes en énergie Philippe Rozier est catégorique : « notre démarche pour maîtriser les coûts du foncier assure la rentabilité des loyers de nos opérations. Notre territoire reste attractif et

nos projets sortent ». Dans le même temps, les constructions neuves, toutes érigées aux dernières normes environnementales en vigueur, parfois anticipant même sur celles à venir, permettent aux entreprises des économies importantes de leurs coûts de gestion, ce qui constitue le quatrième grand atout des projets immobiliers développés par la société d’aménagement.

Les autres démarches Aurélie Paquot, responsable de la mission études chez Séquano alerte sur le principal risque de la crise : l’excès d’offre tertiaire. La société d’aménagement y est attentive et développe d’autres démarches. La responsable précise que « l’immobilier de bureaux, c’est aussi les formes nouvelles de demandes, comme la petite activité et industrie. Pour cela, Séquano développe des projets, tels que les parcs d'activités et les locaux d'entreprises, qui accompagnent la stratégie de développement économique des collectivités. Ces projets concernent des petits lots, insérés en tissu urbain diffus, des biens immobiliers évolutifs. Il y a un enjeu fort à réfléchir dès à présent aux formes de l’immobilier d’entreprises pour l’activité et l’économie de demain ». Séquano s’y engage.

AutrementLAVILLE le trimestriel de sÉquano aménagement / N°7 / décembre 2011

3


ICI ET LÀ

IMMOBILIER D’ENTREPRISES

Atelier Castro-Denissof-Casi

En 2014, le territoire proposera une off nouvelle de plus de 370 000 m2. Au-de 440 000 m2 de bureaux qui verront le j

ACHÈRES Petite Arche (30 000 m2)

© jérôme panconi

Petite Arche (66 500 m2) ACHÈRES Petite Arche

VAL D’OISE

(30 000 m ) YVELINES 2

Petite Arche (66 500 m2)

VAL D’OISE

YVELINES

SAINT-DENIS

ZAC Victor Hugo, Saint-Ouen /

Bords de Seine (100 000 m2)

Promoteur : Capital et Continental Entretien avec Graham Spensley

Montjoie (30 000 m2)

HAUTS-DE-SEINE

BEZONS

Bords de Seine (100 000 m2)

Compte tenu de sa situation stratégique, en

BEZONS

Docks (135 000 m2)

HAUTS-DE-SEINE

bordure du boulevard périphérique, et à côté du prolongement de la ligne 14 du métro,

SAINT-OUEN

Docks (200 000 m2)

l’immeuble Ovalie est conçu et construit pour le long terme. Dernier né des immeubles tertiaires érigé par Capital et Continental en

Victor Hugo (15 000 m2)

association avec Aviva Investors plc, il répond aux normes « The New Office ». Certifié HQE et BBC le bâtiment correspond à la RT2005 – 52,83%. En forme d’une ovale, l’immeuble fournit des plateaux d’environ 1 700m2 avec une hauteur sous plafond de 2m85, un faux

PARIS

plancher de 15cm, une façade triple peau avec stores intégrées, une climatisation par système CMZ, des luminaires Philips Smartform, le panneaux photovoltaïques pour l’eau chaude sanitaire et récupère les eaux pluviales pour utilisation dans les sanitaires. Doté d’un RIE, 237 emplacements de parkings et un local vélos, l’immeuble est conçu pour répondre aux besoins du développement durable.

Opérations de bureaux Mise en chantier avant 2014 Mise en chantier après 2014

Autres opérations de bureaux

Opérations de bureaux Mise en chantier avant 2014

Mise en chantier avant 2014

Architectes : Brenac et Gonzalez

tout géré par GTB. L’immeuble bénéficie de

Mise en chantier après 2014

Autres opérations de bureaux

Mise en chantier avant 2014

ZAC Jean Rostand, Bobigny / Promoteur : Sodéarif Entretien avec Loïc Madeline

Cet immeuble se situe sur le dernier îlot de la ZAC Jean Rostand dans un quartier urbain mixte, attractif et bien desservi par le tramway et le métro. C’est un immeuble de taille importante : 14 000 m2, R+7, des plateaux divisibles, deux niveaux de sous-sol et 180 places de parking. Le bâtiment, nommé « le papillon » au regard de sa forme architecturale, crée une transition entre les bords de l’A86 et la partie logements de la ZAC. Il est bien inséré dans un pôle tertiaire déjà identifié que de nouveaux projets, comme la création d’une résidence hôtelière trois étoiles, vont venir conforter. En termes environnementaux, l’immeuble sera labellisé HQE/BBC. Le poste gestion énergétique ira au-delà, au niveau très performant.

4

AutrementLAVILLE le trimestriel de sÉquano aménagement / N°7 / décembre 2011


ZAC écoquartier des Docks, Saint-Ouen /

fre tertiaire elà, c’est encore jour.

Promoteur : Europequipements-Sédri Entretien avec Olivier Pelat 10 000 m2, R+7, un sous-sol de parkings, des plateaux de 1 300 m2, le projet s’implante au cœur de l’écoquartier des Docks, secteur tertiaire renommé. Labellisé BBC et certifié HQE, le bâtiment respectera la RT 2012. Ses caractéristiques environnementales ont guidé le parti-pris d’une architecture contemporaine : l’immeuble est conçu avec une double-peau enveloppante, créant un effet de voilage, qui a favorisé un travail sur la lumière. Le bâtiment bénéficie d’une situation géographique stratégique, à proximité

SAINT-DENIS

de la future station du métro ligne 14, que le

SEINE-SAINT-DENIS

Montjoie (30 000 m2)

projet urbain vient renforcer avec l’élargissement de la rue Batelier, offrant une perspective immédiate sur l’immeuble.

HV (14 500 m2) SAINT-OUEN

Jean-Rostand (14 000 m2)

SRA Architectures

Écocité canal de l’Ourcq (110 000 m2)

Docks (200 000 m2) PANTIN

Victor Hugo (15 000 m2)

BOBIGNY Jean-Jaurès (1200 m2)

Hôtel de Ville (6000 m2)

Écocité canal de l’Ourcq (30 000 m2)

ROMAINVILLE Horloge (100 000 m2)

Portes de Rosny (5000 m2)

BAGNOLET

PARIS

Benoît Hure (10 000 m2)

SEINEETMARNE

ROSNY-SOUS-BOIS

MONTREUIL

Tour Altais (39 000 m2)

Cœur de Ville (5000 m2)

Docks (135 000 m2)

ZAC des Bords de Seine, Bezons / Promoteur : HRO Entretien avec Jason Lockyer

VAL-DE-MARNE

Le quartier Bords de Seine est en plein essor : le succès de River Ouest (un immeuble HRO de 64 000 m2, siège mondial de Atos) et l’avan-

Fassio Viaud Architectes

ZAC de l’hôtel de ville, Pantin / Promoteur : PRD Entretien avec Olivier Raoux

cement rapide des travaux accompagnant l’arrivée du tramway T2 en font un quartier tertiaire reconnu. Trois nouveaux projets, de 12 000, 32 000 et 24 000 m2, sont en cours

Pour ses projets immobilier tertiaire, la société PRD office

de développement (le premier sera lancé dès

a crée une marque Bonne Energie® à laquelle est associée

janvier 2012). Ces bâtiments offriront la même

une charte. Labellisé, l’immeuble de Pantin (6 000 m2)

qualité de finitions, des jardins et des services

répond aux principaux points de celle-ci, concernant :

(RIE, cafétéria, brasserie, auditorium, salon

• La situation : l’immeuble est desservi par les trans-

club, fitness, conciergerie) plébiscités à River

ports en commun structurants (RER E, tramway, métro),

Ouest et leur profil environnemental HQE/BBC

• La performance énergétique : le bâtiment

sera amélioré. En concertation avec la ville, nos

à énergie positive est certifié HQE et BREEAM.

immeubles seront très ouverts avec la création

Sa sobriété énergétique (environ 40 kWh/m2) est

de rues intérieures, traversantes et paysa-

compensée par la production d’énergie durable, grâce à

gées, et leur architecture constituera un signal

l’installation de panneaux photovoltaïques,

d’entrée de la commune. Les commerces en

• Les services associés : l’auto-partage permet de mini-

pieds d’immeubles participeront aux échanges

miser les places de stationnement,

habitants/employés indispensables à une vie de

• L’architecture et l’intégration à la ville.

quartier agréable et dynamique.

AutrementLAVILLE le trimestriel de sÉquano aménagement / N°7 / décembre 2011

5


ICI ET LÀ

IMMOBILIER D’ENTREPRISES

L’IMMOBILIER TERTIAIRE À L’HEURE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE entretien > Toni Richard, responsable du développement durable – Séquano Aménagement >>> Qu’est-ce que l’immobilier tertiaire durable aujourd’hui ? La construction en général, le tertiaire en particulier, a d’importants impacts sur l’environnement. En France, le secteur du bâtiment représente la première source de consommation énergétique et d’émission de gaz à effet de serre (GES). Nous travaillons à faire évoluer les métiers et les bâtiments pour réduire ces nuisances. Un immeuble tertiaire durable est, avant tout, économe d’un point de vue énergétique. Cette cible prioritaire intéresse l’utilisateur in fine des bureaux, très préoccupé par la réduction de ses charges, alors que nous sommes durablement concernés par un renchérissement des coûts énergétiques. L’acte de construction est également réfléchi afin de limiter l’impact environnemental des chantiers. Enfin, c’est un bâtiment dans lequel les personnes travaillent dans un espace confortable, de qualité et respectueux de leur santé.

ZAC de l’hôtel de ville à Pantin : immeuble de bureaux à énergie positive (promoteur PRD / architecte Fassio Viaud)

6

>>> L’exigence du développement durable apparaît-elle comme une contrainte ou une plus-value pour les projets ? L’exigence du développement durable nécessite d’apporter plus de matière grise en phase de conception des bâtiments, au moment des études préalables afin de développer des solutions innovantes concernant l’implantation des bâtiments, leurs caractéristiques bioclimatiques, les matériaux, etc. Les études produites sur la construction tertiaire durable concluent toutes à une même idée : la prise en compte et l’intégration des critères environnementaux par les acteurs de l’immobilier tertiaire ont pour effet la valorisation financière et la création de valeur des biens. Un bâtiment conçu selon ces critères se loue plus vite, minimise le turn-over de ses occupants, se reloue mieux en réduisant le risque d’obsolescence à court terme. Tout le monde a à y gagner !

>>> Quelle est la démarche de Séquano Aménagement dans ce domaine ? De longue date, Séquano s’est engagé dans la construction tertiaire durable. La société édite des cahiers de prescriptions environnementales à l’attention des constructeurs, développe ses compétences internes au sein du pôle construction, étend ses partenariats. À ce sujet, Séquano engage une nouvelle étape en se liant à CERTIVEA pour la certification des bâtiments tertiaires. Séquano poursuit un objectif ambitieux : aller au-delà du profil QEB (qualité environnementale des bâtiments) de la certification. L’idée est de construire des immeubles qui ne soient pas obsolètes au moment de leur livraison, afin de garantir l’intérêt des investisseurs et des utilisateurs dans la durée, mais également de participer au développement des territoires.

"L’exigence du développement durable nécessite d’apporter plus de matière grise en phase de conception des bâtiments."

AutrementLAVILLE le trimestriel de sÉquano aménagement / N°7 / décembre 2011


AVEC... BEATRICE MARIOLLE

AGENCE BRES + MARIOLLE Architecte - Urbaniste de la ZAC Montjoie à Saint-Denis

Surface totale de la ZAC

61 logements livrés en 2011 Architecte : Vaughan, Promoteur : BNP Paribas Immobilier © MADfotos /FM

31 ha Programme à terme

1 800 logements 107 000 m2

de bureaux et activités

65 000 m2 d’équipements

Dessin urbain : les enjeux de l'environnement >>> Quelle est l’histoire de la ZAC Montjoie ? À la suite de Michel Steinebach, je travaille depuis 1996 sur ce projet, qui était à l’origine une ZAC d’activité. Dans les années 90, alors que la Plaine commençait à se diversifier, il a été décidé de transformer le secteur en un quartier mixte, y incluant logements et équipements publics. Aucun logement n’y avait été construit depuis 1945. À l’époque, il n’était pas évident de convaincre les investisseurs que le territoire était en devenir ! >>> Le projet urbain poursuit deux grandes orientations : engendrer une mixité urbaine et aménager un espace public de qualité. Comment les mettez-vous en œuvre ? La ZAC Montjoie a plusieurs caractéristiques. Présentes depuis toujours, les activités se maintiennent, certaines mutent. Une des questions posées concerne leur pérennité sachant que la valorisation foncière les menace très directement. Les équipements sont aussi très présents sur le secteur : un collège, un groupe scolaire primaire maternel, un commissariat, les locaux du CNAM, un IUT. Le projet d’extension de la ZAC comporte un lycée, une

nouvelle école, un gymnase. La troisième caractéristique concerne les logements avec la problématique de la densité acceptable.

« Le plan masse que nous avons dessiné va maintenant être « sculpté » à partir des thèmes de l’ensoleillement, de la pleine terre, de l’eau, etc.» Nous avons beaucoup travaillé à ce que les opérations de logements offrent une diversité importante d’architectures, de matériaux, de hauteurs. Cette démarche favorise aussi la diversité des espaces publics et des rues, quatrième grand thème de la ZAC. En lien avec la qualité des espaces publics et la diversité des logements, nous avons voulu que nos réflexions sur la volumétrie et la création d’ambiances se nourrissent d’une importante présence végétale. Ainsi, avons-nous défendu les plantations de pleine terre, en certains endroits, formant une masse végétale plus

intéressante. Ce sont ces détails qui font la qualité des lieux, tout comme la volonté de composer le projet à partir de l’existant, en maintenant le bâti industriel quand cela est justifié ! >>> Quel est l’état d’avancement du projet ? Le périmètre initial est presque achevé, même si certains secteurs sont encore en travaux, et nous engageons maintenant le travail sur l’extension. Nous sommes associés à un bureau d’études en écologie pour aborder la question des nouveaux programmes en mettant en avant et en traitant en amont les enjeux environnementaux. Le plan masse que nous avons dessiné va maintenant être « sculpté » à partir des thèmes de l’ensoleillement, de la pleine terre, de l’eau, etc. Nous avons également proposé de mettre en place une démarche HQE aménagement avec des cibles prioritaires. Sur les questions environnementales, Séquano Aménagement est engagé et à l’écoute, c’est une collaboration stimulante qui nous fait toujours chercher l’équilibre entre la qualité du projet et le bilan. Nous défendons ensemble des solutions innovantes.

AutrementLAVILLE le trimestriel de sÉquano aménagement / N°7 / décembre 2011

7


ACTU

@

Inaugurations

Toute notre actualité sur www.sequano.com

Nouvelle étude

Blanc-Mesnil /// Inauguration du centre commercial Plein Air, ZAC quartier de la Molette, Gustave Eiffel, le 4 octobre 2011 (les vidéos en ligne sur sequano.com). Pré-Saint-Gervais /// Inauguration du square paysager Noublanche, le 28 septembre 2011. 1 000 m2 qui marque l’achèvement de la ZAC Deltéral.

Square paysager Noublanche

L’équipe pilotée par Séquano Aménagement, regroupant Urban Act Architecture, écologie urbaine et Logiville, a été retenue pour élaborer un « référentiel foncier et de développement urbain » autour du futur prolongement de la ligne de métro n° 11 : Cette mission participe à la mise en œuvre de la « Charte pour un territoire durable autour du prolongement de la ligne de métro n°11 », démarche partenariale inédite qui vise la meilleure articulation possible entre projet de transport et développement territorial. Le prolongement de la ligne 11 aura un impact urbain, social et économique indéniable. Pour que cet effet démultiplicateur s’inscrive dans un cadre maîtrisé par les acteurs locaux, il convient d’affiner la stratégie de développement du territoire et de préciser les outils opérationnels permettant sa mise en œuvre, au premier lieu desquels les outils fonciers. C’est toute l’ambition du référentiel.

Aubervilliers ///

Forum des projets urbains /// 8 novembre 2011 Remise du prix Edf Bas Carbone 2011, catégorie « Habitat Neuf » : construction de logements collectifs et surfaces commerciales dans l’écoquartier des Docks de Saint-Ouen par le cabinet d’architectes X-TU. Maîtrise d'ouvrage : Leroy Merlin et Paris Habitat, bailleur social - Aménageur : Séquano Aménagement - Bureau d’études thermiques : Le Sommer - Ingénieur structure : Berim - Assistance Maîtrise d’ouvrage : IDEVE

Dans le quartier Villette-Quatre-Chemins, un permis de construire de 44 logements, dont 13 sur la ZAC Auvry-Barbusse, au 1-9 rue Auvry, a été déposé par I3F avec Michel Gutmann. Bouygues Immobilier déposera en janvier 2012 un permis de construire pour 38 logements avec l’architecte Pascal Chombart de Lauwe (agence Tectone) au 25-31 rue Auvry.

Partenariat Séquano participe à l’élaboration du « Projet d’Aménagement et de Développement métropolitain de la Seine-Saint-Denis » (PADM). Dans le cadre de la mise à jour de son Agenda 21, le département a lancé l’élaboration de quatre projets stratégiques : projet éducatif, projet social, projet d’écologie urbaine et projet d’aménagement et de développement métropolitain.

Autrement la ville est le trimestriel de Séquano Aménagement.

Pour recevoir le trimestriel : info@sequano.fr

Directeur de la publication : Patrice Charrié. Responsable de la publication : Delphine Coué. Conception éditoriale et rédaction : à vrai dire la ville. Conception graphique : François Lemaire, Sonia Blanchard. Impression : Imprimerie Champagnac /// Tirage : 2 500 exemplaires. Édition gratuite /// Séquano s’engage dans une communication responsable. Imprimé en France, sur du papier 100 % recyclé sans acide et biodégradable, garantissant la gestion durable des forêts, encres végétales.

Toute reproduction, représentation, traduction ou adaptation, intégrale, ou partielle, quels qu’en soient le procédé, le support et le média, sont strictement interdites sans autorisation de Séquano Aménagement, sauf dans les cas prévus par l’article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle.

8 AutrementLAVILLE le trimestriel de sÉquano aménagement / N°7 / décembre 2011

Immeuble Carré Plaza 15/17 Promenade Jean-Rostand BP 95, 93022 Bobigny Cedex Tél. : 01 48 96 64 00 Fax : 01 48 96 63 99 www.sequano.com


Autrement la ville n°7, décembre 2011